Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Inversion00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Ce qui nous tue nous rend plus fort [Pv Ghirahim & Hwoarang]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Flare a écrit :
avatar
Furie
Lun 19 Jan 2015 - 0:06
Hwoarang s'excusa, prétendant qu'il disait n'importe quoi quand il était crevé. J'eus tout de même du mal à le croire. On ne fait pas une telle déclaration rien qu'en étant un peu fatigué. Mais ça me fit quand même quelque chose de l'entendre dire ça. C'était une connerie, de tomber amoureux de moi ? Cela me refroidit un peu. Je lui tournai donc le dos alors qu'il me conseillait de me reposer et qu'il m'annonçait aller prendre l'air pendant ce temps-là. Je hochai la tête et il sortit. Je me laissai tomber sur le lit, prisonnière de mes pensées. Je ne voulais pas être trahie et blessée à nouveau. Je ne voulais pas que mes espoirs sont réduits en miettes à nouveau. Toutefois, si j'oubliais mes craintes, est-ce que j'avais envie d'être avec lui ? Je devais bien me l'avouer, sa déclaration m'avait fait tellement plaisir...

Je ne réussis même pas à dormir une heure complète. Si bien que je me levai et me mit en tête de retrouver le rouquin. Mon frère était à la porte de la chambre et me questionna sur ce qu'il s'était passé. Je lui répondis en débitant le mensonge que je m'étais encore disputée avec Hwoarang. Lorsque nous traversâmes le couloir, je remarquai un trou dans le mur. J'étais pratiquement sûre que ce n'était pas là quand nous étions arrivés. Était-ce lui qui avait fait ça ? S'il m'aimait réellement, il était peu probable que ma réaction lui ait convenu. Il devait être blessé.

Je commençai donc à le chercher en ville, criant son nom de temps à autre. Mais je le trouvai pas. Après tout, il m'avait dit être de retour dans une heure ou deux. Il s'était peut-être enfoncé dans la ville. Puis, je remarquai qu'Heat fixait un point précis. Il devait l'avoir vu quelque part ! Je suivis son regard, plissant les yeux. Ma surprise fut totale. Cheveux blancs, oreilles pointues. C'était Ghirahim. J'avais manqué ma chance à la fausse exécution de Maiden, mais j'en avais une autre désormais. Je ne pouvais pas la rater.

« Hé. T'es certaine que tu veux faire ça ? », me demanda mon frère, devinant mes intentions.

Je hochai la tête. Il mit sa main sur mon épaule, et je compris qu'il était avec moi. J'avais les dents et les poings serrés. Les traits déformés par la rage. Ce jour-là, il n'avait pas seulement tué une personne. Pas seulement moi. Mais ma mère aussi. Ma colère en était donc multipliée par deux. Je montai discrètement sur un toit, suivant ma cible. Quand je jugeai le moment opportun, je sautai et tombai sur lui, le frappant au visage et le plaquant au sol de toutes mes forces. Un cratère se forma sous nous et je le secouai jusqu'à ce qu'il ouvre les yeux et reprenne ses esprits.

« TU TE SOUVIENS DE MOI ? »


Spoiler:
 
Pièces Pièces : 5195
Nombre de messages : 1192
Age : 21
Localisation : Là où on a besoin de moi
Réplique/Citation : Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Date d'inscription : 24/09/2011
Liens : Petit ami : Hwoarang
Proches : Squall, Heat
Alliés : Link, Kirby Bros, Merwen, Faust
Ennemis : Axem, Ghirahim


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Lun 19 Jan 2015 - 10:39


Enfin, il y était. Hyrule. Suite à son duel contre Axem au sein de cet univers sombre qu'était Lorule, Ghirahim était revenu de l'autre côté, jugeant que l'air y était plus "propre". Peut être que cela pourrait le soigner de la corruption dont il était désormais victime ? Ces ondes que le robot avait dégagé avait totalement neutralisé les capacités d'un Ghirahim qui désormais ne souhaitait plus s'amuser mais purement détruire et tuer. Depuis quelques minutes, son état s'était légèrement amélioré. Il ne se trouvait plus dans cette situation pitoyable où, blessé, il avait du ramper jusqu'au portail pour revenir en ce monde. Ghirahim marchait depuis quelques minutes dans les ruelles de la Cité, en cherchant une boutique ou une fontaine de fée, quelque chose qui lui permettrait de retrouver toute sa plénitude. Mais un évènement allait gâcher ce qu'il recherchait. Et ce quelque chose, allait le rendre encore plus fou.

Sans qu'il ne s'y attende, des longs cheveux le recouvrit ainsi qu'un corps dont la silhouette lui rappelait sans hésiter une courbe féminine. Flare venait de surgir de l'inconnu pour le plaquer au sol avec tellement de force qu'un cratère s'était formé sous les deux personnages. Celle-ci lui demanda en criant, si il se souvenait de lui. A cet instant où elle se trouvait proche de lui, elle pu remarquer l'état pitoyable dans lequel le monarque se trouvait : cheveux en bataille, cape déchirée, plaies recouvrant son corps, et les tatouages comportant des inscriptions antiques qui étaient toujours présent sur son corps. Le Monarque fit aussitôt une grimace. Ce n'était pas le moment de lui chercher des ennuis.


Tiens donc...Tu ne serais pas cette neko qui se bat avec un micro ? Cela fait un bail...Malheureusement, tu tombes mal.

Malgré son état, les pouvoirs magiques de Ghirahim étaient pleinement actifs. Il claqua des doigts et une onde de choc repoussa son agresseur félin à quelques mètres, laissant par la même occasion à Ghirahim le temps de se relever. Ce qu'il ignorait, c'était que Hwoarang aussi était dans les parages et que ce dernier avait une revanche toute particulière à mener. Mais pour l'heure, Ghirahim fit part de son manque d'intérêt pour la jeune fille. Il était encore en état de se battre, mais il souhaitait réserver ce qui lui restait de force pour retrouver ce chien d'Axem.

Tu ne m’intéresses pas. Je te conseille donc de t'écarter sur-le-champ de ma royale personne. Je serai navré de devoir effleurer une nouvelle fois ton joli visage. Et si c'est ce que tu souhaites réellement, ce sera la dernière. Tu es prévenue... déclara t'il tout en tremblant nerveusement. Il ne semblait plus aussi calme qu'autrefois, autant dire que Flare n'avait absolument pas à faire au même Ghirahim qu'elle avait pu connaître. Axem lui avait filé une bonne leçon.

Ghirahim secoua mystérieusement sa cape, préparant une contre attaque si ce méchant minou souhaitait l'attaquer. Ce que ni lui ni les autres savaient étaient que la Dark Triforce qui l'habitait n'avait pas encore été totalement stimulé. Une première fois avec Axem, puis désormais maintenant avec la haine, qui l'alimentait. Faire appel à son énergie une dernière fois deverouillerait un accès libre et illimité à toute l'énergie dont celle ci disposait, pour finir par fusionner avec elle, qui se trouvait désormais en lui. Un véritable monstre, voila ce que Ghirahim deviendrait si un nouveau duel avait lieu au sein de la Citadelle.

Pièces Pièces : 4530
Nombre de messages : 550
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Sam 24 Jan 2015 - 10:50
Suite a sa discussion avec Flare, Hwoarang se sentait plus ou moins perdu, partagé entre la peine et la colére. D'un côté il se sentait mal de n'être rien d'autre qu'un ami pour elle, lui qui esperait plus. Et d'un autre côté il lui en voulait un peu, aprés tous ce qu'il avait fait pour elle, elle decidait de le jeter comme ca ! Il était aussi partagé entre l'idée de la garder à ses côtés et celle de la laisser ici et de repartir. Ce n'était pas trés compliqué, il lui suffisait de retrouver sa moto et de partir. Etant donné qu'elle était endormie et trés fatiguée, il serait loin avant qu'elle se reveille.

Il marcha alors jusqu'a sa moto qu'il avait laissée à l'entrée de la cité. N'ayan pas encore pris sa décision. Soudain, il fut alerté par un bruit sourd : Comme si une météorite venait de s'écraser quelque part dans le village. Il grimpa sur un toit assez haut pour surmplomber l'ensemble des ruelles aux alentours et observa la situation.
A sa grande surprise, il s'agissait de Flare qui avait entamé un combat contre ... Ghirahim ! Le type qu'il avait affronté et vaincu avant de se faire tuer par Dollmaster. Il l'avait jugé comme l'un des responsables de sa mort. Ainsi, sa vengeance devait obligatoirement inclure un combat contre lui !

Puis, alors qu'il pensait que la Neko avait l'avantage, Ghirahim la repoussa avec une ondes de choc. A présent il voyait les choses differemment. Il devait intervenir, pas seulement pour sa vengeance, mais parce que Flare était en danger. Il se rendit compte alors que même s'il etait en colére contre elle, il refusait tout de même de la perdre. Il sauta de toits en toits jusqu'a l'endroit ou ils se trouvaient, et sauta du dernier toit e direction du sol à 2 métres du monarque. Le prenant par surprise, il lui asséna un puissant coup de pied retourné qui le propulsa à une dizaine de métres.


Tu te souviens de moi ? Et de la branlée que je t'ai mise la derniére fois qu'on s'est croisé ? Et bien la ca va être pire !

Il se mit ensuite en garde et attendit la prochaine action de son ennemi.
Pièces Pièces : 11806
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


[center]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Jeu 29 Jan 2015 - 10:44

Ainsi donc, le couple voulait se frotter à de sérieux soucis ? Qu'a cela ne tienne. S'il n'avait pas réussi à réduire Axem en charpie, alors ce serait eux qui goûteraient à sa colère. Ghirahim se redressa dans les airs, après que Hwoarang l'ait fait décoller, pour finalement atterrir sur un toit d'une échoppe connue de la citadelle. Il sentait un vent frais se lever, un vent nouveau, qui vint effleurer ses cheveux désormais décoiffés. Ghirahim se mit à sourire, puis sa langue voyagea le long de ses lèvres pour finalement pendre un petit instant, avant de disparaître dans sa bouche. Hwoarang. Il détestait ce type mais n'avait jamais pu lui flanquer une bonne correction. C'était peut être le bon moment après tout ? Le Monarque l'observa, et senti une certaine rage brûlée dans son regard.

Vous tombez vraiment tout les deux à un très mauvais moment où je suis particulièrement en colère. Et savez-vous ce qu'il arrive lorsque l'on importune ma personne, lorsque je suis dans cet état ?

Ghirahim claqua des doigts...Mais rien ne se passa. Il réalisa de nouveau cette action, sans succès, puis pesta. Axem avait décidément bien corrompu ses pouvoirs. Comment allait-il faire désormais pour se battre ? Cette douleur dans sa poitrine se faisait d'ailleurs de plus en plus forte...Si il avait le malheur de revoir cette vermine, il le réduirait en charpie...Mais pour l'heure, c'était ces deux jeunes gens dont il devait s'occuper, et ce, sans ses cristaux. Il n'arrivait même plus à puiser dans le pouvoir de la Dark Triforce. Que lui arrivait-il, et surtout, comment surmonter ces difficultés ? Dans ce combat, il n'allait pouvoir compter que sur ses compétences physiques...Et son sens de la torture psychologique.

Vous mettez vos vies en danger...Et celui de votre plus cher ami. [/i]

Malgré les difficultés que rencontrait désormais Ghirahim, il avait tout de même accès à certaines capacités. Ainsi, l'Elfe aux cheveux gris sauta du toit avec une grande vitesse, et frappa tour à tour avec ses poings dans l'estomac de Hwoarang. Sans le toucher et grâce à une force psychique mystérieuse, il souleva le corps de son adversaire, et l'envoya balader dans les ordures qui trainaient derrière eux. Ghirahim sauta pour esquiver la réplique de Flare, puis s'appuya à l'un des murs pour mieux rebondir, et apparaître finalement devant elle. Réalisant comme des pas de danses au fur et à mesure qu'il esquivait ses coups, Ghirahim réussit enfin à faire apparaître dans sa main une épée avec laquelle il trancha le ventre de celle qu'il considérait être la petite amie de Hwoarang. La plaie était peu profonde mais cela suffit à répandre du sang par terre et à l'affaiblir considérablement. Ghirahim sourit en réalisant que petit à petit, ses pouvoirs reviendraient, malgré son état. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils ne lui fassent atteindre le point de non retour.

[b]Ce que vous souhaitez, c'est voir l'autre mourir n'est-ce-pas ? Je vais vous honorer de ce spectacle, croyez moi.
lança t'il sur un ton sérieux au possible, avant de s'attendre à contrer le prochain assaut.

Pièces Pièces : 4530
Nombre de messages : 550
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Flare a écrit :
avatar
Furie
Dim 1 Fév 2015 - 20:27
Alors que je venais de lui crier dessus, je constatai avec surprise que mon ennemi juré n'était pas en très bon état. En effet, son corps était couvert de blessures, sa cape déchirée et ses cheveux dépeignés. Cela voulait donc dire qu'il avait combattu il y avait peu de temps et qu'il n'était pas au meilleur de sa forme. Parfait ! pensais-je. S'il était plus puissant que moi, alors peut-être avais-je une chance de le battre grâce à ça, en plus de l'aide qu'allait m'apporter mon frère. Me sortant de mes pensées, Ghirahim m'identifia comme étant « la neko qui se bat avec un micro ». C'était bel et bien ça. Cette même gamine qu'il avait étouffé avec ce même micro. Soudain, il claqua des doigts et une onde de choc me poussa vers l'arrière. L'hylien se releva, s'exclamant que je ne l'intéressais pas. Qu'il ne voudrait pas effleurer encore mon joli visage, mais que si c'était ce que je souhaitais, ce serait la dernière fois.

« Tu es prévenue », conclut-il.

Puis, il agita sa cape. Je m'apprêtai à attaquer quand Hwoarang apparut et lui asséna un puissant coup de pied. Il parla avec sa spontanéité habituelle. Je ne pus m'empêcher de sourire un peu. Mais ce sourire disparut bien vite, voyant que notre adversaire se relevait et nous expliquait que nous n'avions pas choisi le bon moment pour l'importuner. Celui-ci claqua des doigts. Rien. Il recommença. Toujours rien. Il semblait sérieusement handicapé, à mon grand bonheur. Oh, il en restait puissant, et ce fut ce que je constatai par la suite. Il sauta sur le rouquin, le frappa dans l'estomac et le projeta dans un tas d'ordures. Je fonçai aussitôt sur lui et tentai de l'atteindre aux jambes. Il réussit à esquiver mon attaque avant de retomber devant moi. J'envoyai mes poings dans sa direction à plusieurs reprises, mais aucun de mes coups ne porta fruit. Et alors que j'en préparais un nouveau, il fit apparaître une épée dans sa main.

Il parvint à trancher mon ventre. Un liquide commença à couler de la plaie. On aurait pu croire qu'il s'agissait de sang, mais c'était tout autre chose. De l'encre. Eh oui, j'avais acquiert une capacité assez hors du commun. Sous ma peau, au-dessus de mes veines, flottait une couche d'encre, très résistante, destinée à protéger celles-ci. Grâce à cela, il était difficile de me faire perdre du sang. L'encre se solidifia, fermant ma blessure. Je relevai la tête vers Ghirahim, le visage sombre. J'allais tout faire pour que personne ne meure. Des coups de feu retentirent. Je compris qu'Heat lui tirait dessus pour me laisser le temps de m'éloigner. Ce que je fis avant de faire jaillir des fils du bout de mes doigts. Il allait voir ce que ça faisait d'être une marionnette.

J'attachai les fils à chacun  de ses membres pendant qu'il était occupé avec mon frère. Je remarquai qu'il saignait à plusieurs endroits, prouvant qu'Heat était un sacré bon tireur ! Ensuite, je commençai à contrôler son corps, à l'envoyer valser sur les maisons et tout ce qui était susceptible de le blesser. Les citoyens de la cité d'Hyrule étaient partis depuis le début de la confrontation, je ne me gênais donc pas d'y aller fort. Disons que les dégâts que je causerais à la ville était la moindre de mes préoccupations. Je retirai ma chaussure d'un mouvement de pied, réunissant une certaine quantité d'encre en-dessous, qui se solidifia pour avoir la forme d'une sorte de couteau. Puis, je rapprochai Ghirahim de moi et lorsqu'il fut suffisamment prête, je le poignardai en plein dans l'abdomen. Et je l'envoyai à nouveau valser sur un mur de briques.

« Quelle sensation ça te fait d'être une marionnette ? » demandai-je sérieusement.
Pièces Pièces : 5195
Nombre de messages : 1192
Age : 21
Localisation : Là où on a besoin de moi
Réplique/Citation : Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Date d'inscription : 24/09/2011
Liens : Petit ami : Hwoarang
Proches : Squall, Heat
Alliés : Link, Kirby Bros, Merwen, Faust
Ennemis : Axem, Ghirahim


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Lun 2 Fév 2015 - 10:21
(Vous êtes à deux voir trois contre moi donc je me permet de répondre !).

La couleur de ce sang..."Mon" sang... prononça faiblement Ghirahim alors qu'il venait une fois de plus de se faire maltraiter, et d'être envoyé contre un mur. Quel était cet individu qui venait d'apparaître en lui tirant dessus avec une arme à feu ? Le Monarque Démoniaque pesta une nouvelle fois. Si Axem ne lui avait pas supprimé ses pouvoirs, il aurait a coup sûr su arrêter les balles. Mais il avait fallu qu'il s'en mêle, et à présent qu'ils se retournaient tous contre lui, les choses étaient en train de mal tourner pour Ghirahim. L'Elfe aux cheveux d'argent qui avait perdu depuis bien longtemps sa coiffe légendaire, observa Flare d'un air vengeur. Oui, c'était bien elle qu'il avait assassiné en glissant son micro lentement au fond de son œsophage...Comment avait-elle su renaitre ? Ghirahim cracha du sens, en sentant ses membres toujours engourdis non seulement par le pouvoir du Chaos en lui, mais aussi en raison des fils qui contrôlaient depuis tout à l'heure Ghirahim comme une marionnette.

On raconte que les chats ont plusieurs vies...Je ne pensais pas que ce serait vrai. Soit. Il va donc me falloir te tuer l'équivalent de "neuf" fois. annonça t'il avec un air toujours aussi serein que dérangé. Il posa sa main contre son abdomen, remarquant que son corps s'était particulièrement fragilisé à cet endroit en raison de sa contre attaque. Après s'être concentré quelques secondes, le sang cessa de couler, et Ghirahim cristallisa son corps dans le but de le rendre plus que solide. Flare semblait elle aussi avoir un pouvoir de ce genre là, puisque l'encre contenu dans son corps la protégeait des attaques critiques. Il allait fallait donc se débarasser de cette encre pour pouvoir l'assassiner comme il se doit...Ghirahim claqua de nouveau des doigts, en cachette cette fois-ci et fit enfin apparaître un cristal entre ses doigts. Puis quatre autres. Cette fois, c'était sûr : son corps était en train de ne faire qu'un avec le Chaos et il retrouvait petit à petit ses pouvoirs. Même si ce n'était pas encore complet...La Dark Triforce se chargerait d'accélérer le processus et de lui permettre de faire très, très mal.

...Je te réserve un sort pire que la dernière fois...Je vous ai assez prévenu.



Une aura blanchâtre apparut progressivement en recouvrant le corps de Ghirahim qui était désormais entouré d'une douce lumière qui se voulait pure. Le Monarque ferma ses yeux un instant, et des centaines de cristaux apparurent sur son corps, tranchant chaque fil que Flare avait su planter à l'intérieur de son corps. Désormais libre de ses mouvements, il allait pouvoir commencer le spectacle. Le némésis de Flare se téléporta dans le but de réduire la distance qui les séparait. Durant son déplacement, Ghirahim se rappela de deux choses : l'encre de Flare et son copain tireur à tout vas. Quant à l'asiatique, il semblait hors d'état de nuire pour le moment. Ghirahim enchaina plusieurs coups, la frappant deux fois au ventre, puis dans le visage, ce qui suffit à l'étourdir quelques peu. Tout en faisant un saut dans sa direction, Ghirahim la cloua au sol en plantant dans ses épaules deux cristaux qui étaient assez différents de d'habitude. De couleur mauve, l'intérieur de ceux-ci contenaient une quantité importante d'énergie, en état de mouvement constant, comme si les cristaux allaient exploser d'un moment à l'autre. Ghirahim sourit, en sentant que son corps était de moins en moins faible : il était temps que cela cesse, il aurait été triste de mourir ici, dans de telles conditions. Poursuivant ce qu'il appelait son "spectacle", il claque des doigts pour que les deux cristaux plantés sur chacune des épaules de Flare s'activent, et fassent traverser dans tout son corps, une certaine quantité de décharge électrique. Que pourrait l'encre fasse à cela ? Rien, mis à part qu'en continuant de la sorte, ses os finiraient par fondre. Le Monarque se retourna subitement, ayant entendu le chargement d'une arme à feu. Il lança en direction de l'arme un premier cristal qui se planta lamentablement dans un mur. Ghirahim soupira, puis s'écarta quelque peu de Flare, pour tournoyer sur lui même et faire apparaître une vingtaine de cristaux qui se positionnèrent autour de l'Elfe, tel des lames rotatives. A la fois considéré comme une technique offensive et défensive, Ghirahim en profita pour foncer en direction de l'individu qui était équipé d'une arme à feu. Il le paralysa avec l'une de ses dagues qui le toucha, chargé lui aussi d'électricité, et se colla presque contre lui, en le serrant d'une forte étreinte. Chaque lames qui tournoyaient autour de Ghirahim frappèrent l'allié de Flare, comme une série de baffes tranchantes, avant que son adversaire ne finisse par tomber au sol. Suite à ce carnage, Ghirahim en profita pour glisser une main dans ses cheveux d'argent, et se recoiffer. Cette puissance...Il la sentait de plus en plus...Flare et Hwoarang étaient en train de faire exactement l'inverse de ce qui était bon pour eux : ils étaient en train de réveiller la colère du Monarque Déchu, et plus exactement, la Dark Triforce en lui. Tandis que l'asiatique au fond ne bougeait pas non plus, Ghirahim se déplaça lentement vers Flare et glissa langue autour de son cou tout en glissant ses doigts sur sa poitrine avec un air pervers. La pauvre neko était toujours sous l'emprise des deux dagues plantées dans ses épaules, comme des sortes d'électrodes. Le regard de Ghirahim devenait de plus en plus fou, il allait d''ailleurs aller encore plus loin...

D'ici quinze seconde, tu vas commencer à cracher ton sang, où devrais je dire, l'encre qui te protège. Dans une minute, ton cerveau sera grillé. Et pour finir, deux minutes plus tard, sous la chaleur et la pression, ton corps explosera dans un magnifique bouquet de chair et de tripes. Tu ne seras alors plus rien si ce n'est qu'un tas de charpie répandu au sol et contre les murs de ces batiments...Alors ? Qu'en dis tu ? Ton corps ne me parait pas si mal d'ailleurs. Ce serait dommage de ne pas en profiter...

Glissant lentement sa main sous ses vêtements, Ghirahim sentait qu'il était en train de perdre toute possible raison, tout en commençant à déshabiller sa victime. Et cela, sous le regard noir de Hwoarang, qui était en train de se relever.
Pièces Pièces : 4530
Nombre de messages : 550
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Mar 3 Fév 2015 - 18:45
La contre attaque de Ghirahim fut trés innatendue, et non sans conséquences pour celui qui se faisait surnommer "La griffe sanglante". Une force invisible s'était saisie de lui alors qu'il se mettait en garde pour bloquer les coup du monarque, et l'avait propulsé à plusieurs métres dans un tas d'ordures, ce qui le mit K.O. pour un petit moment. Il perdit conscience de ce qui se passait pendant un instant, ayant la vision floue et n'entendant que des echos. Puis il repris connaissance, et se rendit compte de l'odeur degueulasse des poubelles dans lesquelles il avait été envoyé. Il marmonna :

Ca tu vas me le payer cher connard !

Le tas d'ordures formant un sol trés peu stable, et étant encore groggi et meurtri par l'attaque de Ghirahim, Hwoarang mit un moment à en sortir. N'ayant pas encore totalement repris l'équilibre, il tomba encore au sol lorsqu'il sortit du tas de poubelles.
Il observa la scéne du combat entre Flare et Ghirahim tout en reprenant ses forces. Apparemment Flare semblait avoir pris le dessus : Elle avait reussi à en faire sa marionette et à l'immobiliser. Genial ! Il n'avait plus qu'a s'approcher de lui et l'achever avec un de ses puissants enchaînements de kicks, quoique...

Il avait surement crié victoire trop tôt ! En effet, une aura blanche scintilla a l'endroit ou le monarque se trouvait, ce qui avengla Hwoarang qui n'arriva pas bien à suivre la suite. Il se força à se relever pour ne pas être vulnérable à cette prochaine attaque, et risqua quelques coups d'oeils vers la lumiére de temps en temps. Il remarqua la présence du frêre de Flare, Heat, armé du même fusil à pompe qu'il possédait dans la forteresse de Maiden. Peut être que Ghirahim ne l'avait pas vu, et peut être allait-t-il pouvoir le prendre par surprise et lui tirer dessus ? Ben non.
Ghirahim l'avait bel et bien vu, et n'avait pas decidé de le tenir à l'ecart. Il se récolta une salve de poignards et tomba au sol. Etait-il mort ? Hwoarang ne pouvait pas laisser passer cela ! Bien sur il n'avait jamais reussi à s'entendre avec ce type, mais n'avait jamais non plus souhaité sa mort !

Il tenta d'attaquer, mais n'avait pas encore assez de force, de plus, ce n'était pas une trés bonne idée de se jeter dans ce véritable cataclysme. Ghirahim pensait peut être en avoir fini avec Hwoarang, car il ne semblait pas le voir, et ne l'attaquait pas. Au lieu de ca, il s'attaquait désormais à Flare ! En effet, Hwoarang constata que Ghirahim n'était plus à l'endroit ou il l'avait vu durant ses derniéres attaques, mais derriére la neko. Il la menaçait avec 2 dagues tout en la tripotant d'un air malsain. Hwoarang n'entandait pas ce qu'il disait de la ou il était mais l n'en avait pas besoin, il était suffisemment en colére comme ca ! Cette vision de Ghirahim qui se saisissait de Flare l'acheva de le rétablir, et il se mit à foncer vers le monarque.

Etant hors de son champ de vision, il débaqua par surprise, et lui envoya un gros coup de poing en plein visage, ce qui le propulsa a terre. Il se mit ensuite au dessus de lui et le martela d'autres coups de poings sur le visage. Alors qu'il commençait à avoir le sang de Ghirahim sur les mains, Hwoarang le releva et le propulsa contre un mur.


Et attends ! C'est pas fini !


Le Coréen fondit en avant et lui asséna son puissant coup de pied , le " Skyrocket " qui envoya Ghirahim a travers le mur, et jusqu'au premier étage de la maison dans laquelle il était adossé. Aveuglé par sa rage, Hwoarang ne s'arrêta pas la, et courut en direction des escaliers pour rejoindre sa proie.

Pièces Pièces : 11806
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


[center]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Jeu 5 Fév 2015 - 10:19

Urgh !

Que c'était dommage. Alors qu'il avait souhaité s'amuser quelque peu avec sa victime, Hwoarang était intervenu, ne l'entendant bien sûr pas de cette oreille. Son lien avec la fille mélomane était il si fort que cela ? Malgré la destruction du bâtiment à l'intérieur duquel Ghirahim était à présent logé, l'Elfe démoniaque continuait de sourire, satisfait de retrouver petit à petit ses pouvoirs. Il se sentait plus en forme que jamais, presque invincible. Malgré cela, l'assaut du Coréen l'avait quelque peu étourdi, et son corps était recouvert d'impacts de coups de poings ; les cristaux en plein travail de restructuration de son corps laissaient paraître pendant un certain instant la marque de l'impact de ses poings. Ghirahim se releva, s'adossant au mur et se tenant la tête, et tenta de retrouver son sens de l'orientation. Les bruits de pas de Hwoarang l'alerta de sa présence proche, et Ghirahim décida de diviser les cristaux de son corps pour passer inaperçu, tandis que celui ci était à sa recherche. Pendant ce temps, les cristaux qu'il avait planté dans le corps de Flare faisaient toujours effet. Cet idiot n'avait même pas penser un seul instant à essayer de la sauver. D'ici quelques secondes, la rue serait recouverte d'une jolie peinture rouge sang...

Finalement, lorsque Hwoarang arriva enfin sur les traces de son adversaire qu'il avait recouvert de divers coups de poings, il ne trouva rien, mis à part les ruines qu'il avait causé en le propulsant de la sorte. Puis, Hwoarang entendit un petit rire, mais il fut dans la pure incapacité de répliquer. De la même façon qu'il l'avait fait pour Flare, deux cristaux rentrèrent non pas dans les épaules de son adversaire, mais dans ses mains, tels des pieux qui allaient l'empêcher de pouvoir se servir de ses poings. Petit à petit, devant lui, les cristaux se rassemblèrent pour former un Ghirahim dont les pupilles étaient rouges perçantes, et dont le visage n'indiquait rien de plus que le sadisme et la haine. Il attrapa le col de l'homme désormais blessé.


Vous m'avez bien sous-estimé, je le crains. Voici votre sentence...Une mort rapide mais...explosive.

Hawk-Kick.
fit-il, d'un air calme, tandis qu'avant cette compétence lui demandait un certain temps de concentration. Là était aussi bien la preuve d'un certain changement chez l'Elfe depuis qu'Axem l'avait corrompu au chaos et qu'il avait obtenu la Dark Triforce. D'ailleurs, le pendentif qu'il possédait autour du cou, continuait à s'agiter. L'Elfe fut entouré d'une certaine aura rougeâtre puis il envoya dans les airs Hwoarang avec un coup de pied d'une telle force, qu'il en traversa le plafond, et en ressorti par l'extérieur. Ghirahim se propulsa par la même occasion sur le toit, et projeta d'autres cristaux autour de Hwoarang qui furent reliés les uns aux autres par un puissant courant électrique, de sortes à ce qu'il assiste en direct à la mort de Flare, dont le visage était rouge, le sang de son corps prêt à être expulsé en direction de l'extérieur. Ghirahim claqua des doigts pour que la décharge se fasse plus forte du côté de Hwoarang et qu'il en crie de douleur, tandis qu'il croisa les bras, observant avec un air sadique ses deux adversaires, cette fois-ci réellement pris au piège. Un pan de cristal tomba par ailleurs du corps de Ghirahim au sol, en raison de la force causé par l'impact des poings de son adversaire. Bah, ce n'était pas bien grave, après tout, il n'en avait plus pour très longtemps.

Et maintenant, observe la mourir...Puis ce sera ton tour.

Pièces Pièces : 4530
Nombre de messages : 550
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Flare a écrit :
avatar
Furie
Dim 8 Fév 2015 - 22:52
Mes sourcils s'arquèrent au commentaire de Ghirahim. S'il croyait me faire peur en disant devoir me tuer l'équivalent de neuf fois, il se mettait le doigt dans l'oeil. Une fois cette déclaration faites, il porta sa main à son abdomen et ferma sa blessure. Il avait donc un pouvoir semblable au mien ? Moi qui pensait avoir un avantage... Il s'annulait. Cinq cristaux apparurent dans sa main alors qu'il déclarait que le sort qu'il me réservait était pire que la dernière fois. Puis une lumière blanche l'entoura et il coupa tous les fils que j'avais attachés à ses membres. Il fonça sur moi, me frappant au ventre et au visage, ce qui eut pour effet de me sonner quelque peu. Ensuite, il me plaqua au sol et planta deux cristaux dans mes épaules, m'arrachant un cri de douleur. Comme si ce n'était pas suffisant, une décharge commença à traverser tout mon corps.

Mon frère chargeait son arme. Je sentais l'empressement avec lequel il le faisait, certainement inquiet de mon état actuel. Cependant, il n'eut pas le temps de tirer : j'entendis une arme siffler dans sa direction et une plainte. J'eus tout juste le temps de m'asseoir pour voir les cristaux de Ghirahim le frapper de plein fouet. Je hurlai son nom, sentant les larmes me monter aux yeux, voyant qu'il ne bougeait plus. Je me levai en voyant notre ennemi revenir vers moi, tentant de m'enfuir, mais il parvint à me rattraper. La suite des évènements ? Des choses indécentes. Sentir sa langue sur mon cou et ses mains sur ma poitrine furent les pires expériences de toute ma vie. Surtout qu'il était difficile de débattre avec toute cette charge électrique. Je tremblai de toute part, les dents serrés.

« D'ici quinze seconde, tu vas commencer à cracher ton sang, où devrais je dire, l'encre qui te protège. Dans une minute, ton cerveau sera grillé. Et pour finir, deux minutes plus tard, sous la chaleur et la pression, ton corps explosera dans un magnifique bouquet de chair et de tripes. Tu ne seras alors plus rien si ce n'est qu'un tas de charpie répandu au sol et contre les murs de ces bâtiments...Alors ? Qu'en dis tu ? Ton corps ne me parait pas si mal d'ailleurs. Ce serait dommage de ne pas en profiter... »

Dégoûtant. Absolument dégoûtant. Et là, je parle du fait qu'il voulait s'amuser avec moi. Bien que m'imaginer exploser était une idée qui ne me charmait pas du tout. Il glissa sa main sous ma robe et se mit en tête de me la retirer. Heureusement, il n'eut pas l'occasion de mener à terme son projet.  Hwoarang fonça sur lui et le tabassa. Mais je n'étais pas sauvée. Les cristaux continuaient de m'électrocuter et ça commençait à sentir le roussi. J'étais agitée de plusieurs spasmes et je criai, criai, criai. Je m'effondrai au sol, à moitié consciente de ce qui se passait autour de moi. Tout devenait flou. Malgré tout, je crus voir Hwoarang sur le toit d'une maison. Il était animé du même mal que moi. Puis, j'envoyai ma tête vers l'avant, mordant ma langue jusqu'au sang. Il fallait que je retire ces trucs de mes épaules. J'étais bien assez forte pour le faire, mais la douleur m'affaiblissait de façon considérable.

Mais je ne pouvais pas mourir maintenant. Je devais vivre. Je répétai cette pensée dans ma tête alors que j'approchai mes mains de mes épaules. Une vingtaine de secondes s'écoulèrent. Je réussis. Je retirai les cristaux de ma chaire, de laquelle se mit à couler une grande quantité d'encre mélangée à du sang. Il avait réussi à atteindre mes veines, ce qui signifiait que mon encre protectrice devait avoir été grandement endommagée par la charge électrique. Je ne m'accordai pas une seconde de répit, me fit pousser des ailes et m'envolai. J'attrapai le rouquin et je me posai sur le toit où Heat se trouvait. D'abord, j'enlevai les cristaux des mains de Hwoarang, ensuite, je m'agenouilla devant mon frère. Il ouvrait les yeux; il venait de reprendre conscience. Il se leva sur ses mains, me dévisageant.

« Putain, tes épaules ! »

L'encre commençait à peine à fermer mes plaies, j'imagine, plutôt impressionnantes. Je n'avais pas particulièrement envie de regarder. Je fronçai les sourcils et soupirai, soulagée qu'il soit bel et bien en vie. Et toujours le même.

« Ça va ? » me demanda-t-il avec une voix inquiète que je n'avais jamais entendu jusqu'ici.

J'aurais pu répondre oui, mais ça aurait été un hideux mensonge. Alors je restai silencieuse. J'essayai de me lever depuis un moment déjà. Mais mon corps ne semblait pas prêt à coopérer pour l'instant. Soudainement, je sentis quelque chose monter dans ma gorge et je me mis à tousser de l'encre et du sang. Quand j'eus terminé, je tournai la tête vers l'hylien. Il préparait déjà quelque chose.

« Je... je vais rester ici. Protéger vos arrières » dis-je d'une voix faible.

Heat hocha la tête et se leva, avec plus ou moins de difficulté, saisit son fusil, puis sauta du toit. Il tira toutes ses balles sur notre adversaire, avant de jeter son arme par terre. Il fonça droit sur Ghirahim, esquivant un coup d'un simple mouvement, et exécuta un genre de mouvement de breakdance pour le faire trébucher. J'avais presque oublié que mon frère était un danseur ! C'était étrange. Encore plus que moi qui se battait en chantait, en peignant et en jouant des instruments de musique. D'ailleurs, je fis apparaître une toile sur mes genoux. Cette technique n'exigeait pas beaucoup de mouvements, c'était donc parfait le temps que je me rétablisse quelque peu. Je m'apprêtait à commencer ma peinture quand je remarquai que mon autre coéquipier était toujours à côté de moi.

« Tu attends quoi ? Allez, vas-y ! »

Alors que mon frère se battait au corps à corps, je débutai mon tableau. Je dessinai le paysage à une vitesse folle, ensuite les deux hommes combattant en bas. Puis, une pluie de flèches orientées vers l'elfe. Quelques secondes plus tard, les flèches se mirent à tomber du ciel dans la réalité et allèrent se planter dans son corps. Heat en profita pour donner des coups à l'endroit où elles étaient logées, les faisant pénétrer encore plus profondément dans sa chaire. À l'exception d'une. Celle-là, il la délogea et la replanta dans la poitrine de Ghirahim, au niveau de son cœur.


Dé Action
Influe sur les dégâts causés par la flèche, sur sa proximité avec le coeur
Pièces Pièces : 5195
Nombre de messages : 1192
Age : 21
Localisation : Là où on a besoin de moi
Réplique/Citation : Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Date d'inscription : 24/09/2011
Liens : Petit ami : Hwoarang
Proches : Squall, Heat
Alliés : Link, Kirby Bros, Merwen, Faust
Ennemis : Axem, Ghirahim


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 8 Fév 2015 - 22:52
Le membre 'Flare' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 35824
Nombre de messages : 8356
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Mer 11 Fév 2015 - 21:33

...Sale petite garce...

L'ancienne victime de Ghirahim n'arrêtait pas de la surprendre. Comment pouvait-elle être endurante à ce point ? Non pas qu'il l'avait sous estimé, mais rare étaient ceux qui se relevaient après une telle technique de la part du Seigneur Démoniaque. Néanmoins, elle était très affaiblie. Ses jambes flageolaient, et elle n'était même plus très sûr de pouvoir faire face à Ghirahim. Elle envoya ce qui semblait être son frère, une nouvelle fois au combat, dans le but de la défendre. Celle ci fit apparaître un tableau afin de peindre la scène et de faire métamorphoser des flèches qui furent aussitôt projetées en direction de Ghirahim. L'agilité et les talents de danseur de Heat réussirent à surprendre Ghirahim, qui, grâce à ses pieds, enfonça plusieurs flèches dans le corps de ce dernier, endommageant les cristaux qui constituaient son corps et le maintenait en équilibre. Hwoarang aussi avait été sauvé par ailleurs, mais était tout aussi blessé que sa compagne féline. Néanmoins, même si Heat possédait de réels talents en matière de vitesse et de réactivité, il commis l'erreur d'amener la dernière flèche au niveau de la poitrine de son adversaire, qui avait déjà prévu l'hypothèse qu'il la lui plante soit au niveau du coeur soit au niveau de son cou. L'espace de quelques secondes, des tatouages et des runes apparurent sur le corps de l'Elfe, figeant le temps, avant que tout ne revienne à la normale, et qu'il ne s'empresse de saisir le poignet de son adversaire et de le lui retourner dans le but de le casser. Ce n'était plus quelques flammes qui dansaient dans les yeux de Ghirahim, mais un véritable incendie que ses trois adversaires venaient purement et simplement de déclencher.

C'était bien tenté...Je devrais vous féliciter d'avoir tenu jusqu'ici, mais je ne vous laisserai pas mourir avec honneur. Vous allez périr de la plus effroyable des manières...

Annonça très clairement Ghirahim tout en claquant des doigts. Ce claquement sinistre qui cassait le rythme du combat, et qui indiquait que quelque chose de mauvais aller se passer. Le sol se mit à trembler, et dans les premières secondes d'étonnement du frère de Flare, l'Elfe en profita pour récupérer la flèche, et la planter dans le ventre de son adversaire, avant de le jeter comme un insecte à terre. Il agita sa cape rouge sang désormais déchirée pour apparaître devant un Hwoarang et une Flare qui faiblissaient secondes après secondes. Même si Ghirahim aurait en temps normal souhaitait sourire dans une situation pareille, cela ne l'amusait plus du tout. Tout ce qu'il souhaitait à présent, et la seule chose qui pourrait lui faire plaisir et le libérer de cette folie, c'était de les achever. Ghirahim, après avoir ouvert sa main dans leur direction, libéra une dizaine puis des centaines de cristaux qui se placèrent chacun tout autour de ses deux adversaires, les enfermant à l'intérieur d'une gigantesque boule de cristal, dont les parois cristallines réflechissaient leur reflet inquiet. De l'extérieur, cela ressemblait à une sorte de dome, voir à ces boules que certains utilisent pour des soirées disco. Mais à l'intérieur, l'ambiance était bien moins funky. Ghirahim chuchota quelque chose ressemblant à « Cristal Storm » puis de nouveau, le sol se mit à trembler. A l'extérieur, une grande quantité de lumière pu se faire voir, s'échappant à travers les micro-failles que laissaient paraître l'alliage de cristaux à tel point que cela ressemblait à de nombreux rayons qui filaient tous dans une direction différentes. Les facettes de cette énorme boule, que l'on pouvait aussi surnommé "Gétapan de Cristal" envoyèrent chacun des cristaux aussi tranchants que des lames de rasoirs qui déferlèrent sur ses deux adversaires comme une pluie purificatrice. Ghirahim, qui se trouvait à l'intérieur pour mieux contrôler sa technique, se faisait certes transpercer par ces cristaux mais comme ils faisaient partis de lieux, ils eurent tôt fait de ricocher contre son corps pour être directement envoyé en direction de Flandre et Hwoarang. Enfin, lorsque le débit de cristaux envoyé par les murs de cette prison atteint enfin son sommet, Ghirahim fit exploser les parois, en ayant ainsi pour but de faire un maximum de dégâts via les débris de cristaux, que cela soit à l'intérieur ou même à l'extérieur. En fonction des éclats, il y avait une très forte probabilité de se retrouver aveugle et transpercés de toute part après cette technique, si l'on ne s'était pas pris la peine de se protéger avant cela...


Dé : Dégâts provoqués par l'explosion de la sphère

Pièces Pièces : 4530
Nombre de messages : 550
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 11 Fév 2015 - 21:33
Le membre 'Ghirahim' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 35824
Nombre de messages : 8356
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Sam 14 Fév 2015 - 13:46
La contre-attaque de Ghirahim fut encore plus terrible que la précédente. Alors qu'il était aveuglé par sa rage, Hwoarang s'était précipité vers la pièce ou il avait propulsé son ennemi. Il n'avait trouvé qu'une pièce vide , mais c'était un piège ! Ghirahim s'était reformé derriére lui ! Ayant été pris par surprise, Hwoarang ne pu rien faire : Aprés avoir entendu un rire venant de nul part, il sentit une douleur fulgurante au niveau de ses mains. 2 cristaux venaient de sortir de nul part, et une force invisible faisant que ces critaux le tenaient immobile. L'elfe apparut alors devant lui, avançant tranquillement vers Hwoarang qui ne pouvait rien faire. Il essaya bien de lui envoyer des coups de pieds, mais la force qui le maintenait l'empêchait de bien prendre ses appuis, il ne faisait donc que lancer des coups de pieds desordonnés dans le vide. L'autre l'attrapa tranquillement par le col. Il prononça alors le mot <>, et un puissant coup de pied l'envoya dans les airs. Avant de decoller, Hwoarang avait remarqué son pendentif qui devenait rougeatre, sa force venait-elle de ce mysterieux médaillon ?

Il n'eut pas vraiment le temps d'y reflechir, car il se retrouva vite sonné. Il se retrouva sur le toît, et tenta de se relever, mais une décharge éléctrique arriva alors sur lui, ce qui le ramena au sol. Hwoarang avait rarement autant souffert que ca, et pourtant il en avait connu des situations extrêmes. Le coréen fut trop sonné pour pouvoir suivre exactement ce qu'il se passait, mais à un moment, il sentit qu'on le deplaçait, qu'est ce que Ghirahim lui faisait encore ? Finalement, il releva la tête et découvrit que c'était Flare qui l'avait amené sur un autre toit, lui et Heat. Pendant qu'il se relevait et reprenait connaissance, Flare et Heat tentaient une autre attaque sur Ghirahim : Flare dessinait sur un tableau tandis que Heat allait au corps a corps avec le monarque. Hwoarang ne comprit pas tout de suite l'interêt du tableau , puis il remarqua une salve de flêches qui sortit de nul part, en direction de Ghirahim. Aprés une telle violence, Hwoarang pensait qu'ils en avaient enfin finis avec lui, mais il n'en était rien ! Cela l'avait plus enervé encore ! Il se servit d'une des flêches qui l'avait transpercé pour la planter dans Heat , qui tomba a terre, puis s'en prit à nouveau à lui et a Flare : Il apparut devant eux sur le toit et les enferma dans un piège composé de critaux. Hwoarang ne voyait pas trop comment en sortir cette fois ci.

Tout a coup, le piège explosa, envoyant des milliers de débris dans leur direction. Encore une fois, Hwoarang utilisa sa capacité d'improviser des idées en une demi-seconde, et se jeta sur Flare pour qu'ils se retrouvent à terre et esquiver les projectiles. Ils esquiverent une grande majorité de ces cristaux, mais Hwoarang en avait quand même pris pas mal dans le dos. Cela lui faisait mal, mais au moins Flare n'avait rien eu.


Aïe. Me remercie pas, j'ai connu pire.


Bien sur il mentait, mais il ne voulait pas justifier son geste plus longtemps. Il se releva avec le peu d'énérgie qui lui restait, et faisait face à son ennemi.

Tu peux me faire ce que tu veux mec ! M'ecrabouiller, m'exploser, me transpercer, me projeter et même me tuer si tu veux ! Je me reléverai toujours pour te mettre une raclée ! Et je vais te le prouver !

Il degaîna la lance qu'il avait fixé sur une bandouillére dans son dos. Il devait être précis et rapide, le coup qu'il allait faire pouvait renverser la situation ! Il la jeta de toute ses forces vers le monarque en faisant en sorte de viser la chaîne qui faisait tenir son pendentif : (dé = Bien ). Comme il l'avait prévu, la lance transperça la chaîne du pendentif, mais il ne parvenait pas à voir si il avait reussi à toucher son ennemi à un point vital. Quand bien même, il profita de l'avoir destabilié  pour lui envoyer un Kick en pleine figure et le faire tomber du toit. Il s'empressa de ramasser le pendentif, et jeta un coup d'oeil vers le bas : Ghirahim ne bougeait plus et avait la lance toujours planté sur lui. Il ne baissa toutefois pas sa garde, et s'attendit à ce qu'il se reléve pour une attaque toujours plus terrible. Au moins, avec le pendentif hors de sa possession, peut être aurait-il perdu de sa puissante ? Il n'en douta pas. Il pouvait presque sentir le pouvoir qui émanait de cet objet mystérieux et qui commençait à s'emparer de lui. Un pouvoir sombre, mais si c'était le seul moyen de venir à bout de cet adversaire, alors il devait l'utiliser. Il revint alors vers Flare en lui montrant le trophée qu'il venait d'arracher à son adversaire

Ce truc la, il faut surtout pas qu'il le reprenne! Je sais pas si je pourrai tenir encore longtemps, mais si il m'arrive quelque chose, il faut absolument que tu l'empeche de le récuperer !



Dé :
Parfait : La lance transperce le pendentif et plante Ghirahim en plein coeur.
Bien : La lance transperce le pendentif et se plante un peu au dessus du coeur.
Raté : La lance se plante dans l'epaule de Ghirahim.
Euh : La lance passe a côté de Ghirahim.
Pièces Pièces : 11806
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


[center]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 14 Fév 2015 - 13:46
Le membre 'Hwoarang' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 35824
Nombre de messages : 8356
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Dim 15 Fév 2015 - 10:19

...

La lance projetée par Hwoarang sonna pour Ghirahim un certain point de non retour. Le coup qu'il lui porta le fit tomber du toit, lui éclater le dos contre l'une des poubelles de la ruelle. La lance n'était en soi pas un problème, bien qu'il avait désormais du mal à respirer. Le véritable problème, c'était que Hwoarang venait de lui dérober le pendentif que lui et Dark Angel avaient récupérés ensemble il y a quelques mois. Grâce à la Dark Triforce en sa possession, le pendentif agissait comme un véritable catalyseur, lui permettant de gérer la toute puissance de cet artefact divin qui avait en réalité vu le jour à Lorule, avant d'être transporté dans les différentes dimensions. Vous l'aurez deviné, sans cet objet précieux en sa possession que Ghirahim avait eu la chance d'obtenir avant la Dark Triforce même, la magie noire de cet artefact maudit allait être capable de prendre le dessus sur lui. Petit à petit, alors que Flare et Hwoarang se montraient satisfaits de leur probable victoire, Ghirahim commença à se relever, en flottant au dessus du vide, une lumière blanchâtre se faisant de plus en plus forte, et sortant de ses orbites. Ils n'avaient sans doute aucune idée du monstre qu'ils venaient de créer...Et qui allait causer de graves problèmes dans la Cité même.



Ghirahim ouvrit en premier sa bouche, laissant dérouler une langue qui ressemblait plus à une tentacule de plusieurs mètres de long qu'autre chose. Celle ci se projeta tel un grappin sur deux échoppes qu'il transperça avec, provoquant l'effondrement du toit de ces deux bâtiments. L'énergie noire incontrôlable qui sommeillait au fond du coeur de l'être de cristal fit grandir son aura encore et encore, profitant que le pendentif ne soit plus là pour prendre une possession totale sur l'âme du Monarque Déchu. Malheureusement, cette opération risquait de le tuer, pûrement et simplement, et aussi de le faire souffrir, à tel point qu'il lâcha un cri qui se fit entendre tout autour de la Cité. Les nombreuses spasmes qui le faisait désormais souffrir, eurent pour effet de faire apparaître autour de lui des milliers de cristaux, avant que d'autres ne se forment, et qu'ils ne laissent la place à d'autres encore, les anciens tombant au sol, sous cette émergence soudaine de nouveaux cristaux, cette fois ci noirâtres et renfermant un terrible pouvoir en eux.

Spoiler:
 

Ces cristaux qui formaient désormais une carcasse hyper-résistante, craquelèrent pour former des vaisseaux sanguins qui étaient constitués de magma, parcourant tout le long de son corps, et approvisionnant l'énorme bête en énergie. Le Monarque prenait désormais la forme de ce que l'on pourrait considérer comme un béhémoth, une créature oubliée mais qui avait jadis vécu en Lorule et Hyrule, du temps de leur création. De nombreux cristaux tournoyaient autour de la bête et furent projetés à plusieurs centaines de mètres, s'infiltrant à travers les nombreux bâtiments de la Cité d'Hyrule, tandis que Ghirahim donna un coup de pattes à une église devant lui, la transformant en tas de charpie. La bête, bien que lente, utiliserait à la fois sa langue ainsi que ses cristaux pour combler ses défauts en terme de vitesse. Lorsqu'il se retourna enfin pour voir le pendentif volé par Hwoarang, Ghira-Moth hurla de colère, et chargea son adversaire. S'il ne récupérait pas ce dernier, son corps ne supporterait plus une énergie si explosive et finirait par mourir à son tour. Il lui fallait par tout les moyens récupérer son dû. Il lança donc une première attaque, en utilisant sa langue pour propulser au loin Flare, et envoyer une dizaine de cristaux noirs de plusieurs mètres, dans les airs pour qu'ils piègent Hwoarang et le clouent au sol.



Dé 1 : Coup de langue sur Flandre
Dé 2 : Hwoarang est piégé autour de ces cristaux
Pièces Pièces : 4530
Nombre de messages : 550
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 15 Fév 2015 - 10:19
Le membre 'Ghirahim' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 35824
Nombre de messages : 8356
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Flare a écrit :
avatar
Furie
Ven 20 Fév 2015 - 1:52
Il sembla qu'Heat n'était pas parvenu à atteindre le cœur de notre ennemi avec la flèche, puisque... eh bien... il n'était pas mort. Même qu'il eut un temps de réaction assez rapide. Il empoigna le poignet de mon frère et le tordit. J'entendis un violent craquement et un cri lui échappa. Pour ce qui est des mots de Ghirahim, je ne réussis pas à les entendre. Mais son visage traduisait bien sa pensée. Puis, il claqua des doigts. Je me demandai l'espace d'un moment si ses claquements de doigts étaient si importants. Si je lui coupais la main, est-ce qu'il ne serait plus en mesure d'utiliser la magie ? Ma réflexion fut interrompue par la vision de mon frère en train de se faire enfoncer une flèche dans le ventre. Il tomba par terre et je criai son nom. Heureusement, il bougeait encore. Et les ennuis venaient à moi désormais.

Il projeta des centaines de cristaux dans ma direction et celle de Hwoarang, nous enfermant dans des sphères. Les cristaux se mirent alors à pleuvoir sur moi comme une tonne de petits couteaux tranchants. Ensuite, la boule de cristal dans laquelle je me trouvais explosa. Je tombai dans le vide avant d'être attrapée par quelqu'un. Une fois au sol, quelques secondes furent nécessaires pour que je retrouve mes esprits et que j'ouvre les yeux. Hwoarang était par-dessus moi et du sang coulait de son dos. Je compris alors qu'il avait encaissé un grand nombre de cristaux. J'étais sur le point de le remercier, mais il me dit de ne pas le faire. Je restai donc silencieuse, un peu choquée. Mon camarade se releva sans tarder, s'adressant à notre adversaire. À ses paroles, je pensai : *T'as pas intérêt à mourir*.

Ce combat était difficile. Plus difficile que je ne l'aurais cru. J'avais beaucoup progressé depuis la dernière fois, mais j'ignorais tout de la force brute de l'hylien. Après tout, il m'avait tué en faisant de moi sa marionnette. J'essayais d'analyser la situation. Quelles étaient nos chances de gagner ? Est-ce que ma revanche valait la peine de risquer la vie de Hwoarang ? Rien de l'imaginer mort, mon coeur se serra. Et j'eus le goût de lui dire de s'en aller, de me laisser faire. Mais au départ, c'était moi qui avait voulu l'accompagner dans sa vengeance. Il avait hésité pour cette même raison, puis avait fini par accepter. Je ne pouvais pas lui faire quelque chose que je détesterais qu'il me fasse. J'allais tout donner dans cette bataille ! Je devais gagner à tout prix.

Hwoarang avait récupéré le pendentif de l'elfe. En effet, il avait utiliser sa lance pour le lui arracher. Avait-il remarqué un détail que je n'avais pas vu ? Ce pendentif était-il essentiel à l'utilisation des pouvoirs de Ghirahim ? Il vint vers moi, s'exclamant que je devais l'empêcher de le récupérer si un truc lui arrivait. Je hochai la tête, ravalant ma salive.

« Fais attention quand même », dis-je d'une voix inquiète.

Ghirahim se mit alors à flotter, une lumière blanche émanant de ses yeux. Il ouvrit la bouche et laissa sortir une langue affreusement longue. Il commença à se tortiller, souffrant d'un mal inconnu, et cria. De nouveaux cristaux apparurent autour de lui et il se transforma en une espèce de monstre de magma. Il détruisit plusieurs bâtiments, dont une église qui s'effondra après un simple coup de patte. Il se retourna vers nous et me frappa avec sa langue, ce qui eut pour effet de me propulser contre une maison de briques. Je m'effondrai lourdement par terre, observant les dégâts sur mon corps. Quelques briques avaient fendu ma chaire et de l'encre s'en écoulait. J'avais également des ecchymoses noirâtres. Je me remis debout , titubant dans tous les sens. Je sentis une vague de colère m'envahir.

« ASSEZ ! »

Je tirai de l'encre, durcie et en forme de lames, sur l'énorme créature. Des milliers de ces lames atteignirent leur cible. Et alors que je la savais affaiblie, je créai une épée d'encre, qui faisait trois fois ma taille, au bout de mes doigts, et je coupai l'une de ses pattes. Puis, je m'éloignai et fit apparaître ma lyre, jouant une mélodie saccadée. Il se mit alors à pleuvoir averse et la cité fut inondée en une minute à peine. Le niveau d'eau était tel qu'il dépassait la tête de la bête de lave.

« J'espère que tu sais nager... et respirer sous l'eau ! »

Sur ces mots, je plongeai dans l'eau, ce qui eut pour effet de me remplacer ma queue de chat par une queue de poisson. Cette eau avait une propriété magique exclusive à moi seule qui me permettait de devenir une sirène à temps partiel. Je pouvais donc respirer sous l'eau et je nageais très bien. Je préparai ma prochaine attaque en me remplissant d'encre. Puis je le crachai, comme si j'avais été un dragon crachant du feu, vers la tête de l'horrible monstre. Et je croisai les doigts pour que le jet soit assez puissant pour la transpercer.


Dé Action
Puissance du jet d'encre
Pièces Pièces : 5195
Nombre de messages : 1192
Age : 21
Localisation : Là où on a besoin de moi
Réplique/Citation : Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Date d'inscription : 24/09/2011
Liens : Petit ami : Hwoarang
Proches : Squall, Heat
Alliés : Link, Kirby Bros, Merwen, Faust
Ennemis : Axem, Ghirahim


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 20 Fév 2015 - 1:52
Le membre 'Flare' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 35824
Nombre de messages : 8356
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Sam 21 Fév 2015 - 10:09

La stratégie de Flare fut terriblement efficace pour plusieurs raisons. Malgré le fait que Ghirahim l'ait attaqué en premier, une fervente envie d'en finir la consumait, ce qui lui permit de se relever et de tenter une contre attaque contre Ghirahim. Celle ci utilisa une technique qui lui demandait sans aucun doute énormément de concentration. Une pluie torrentielle se mit à s'abattre sur la Cité, tel que le "Grand Désastre" qui avait jadis englouti Hyrule sous les eaux. Au bout de quelques secondes, la cité entière se retrouva sous les profondeurs, ralentissant considérablement les mouvements de la bête, ainsi que de sa langue. Avec une telle forme, il lui était impossible de nager. Le terrain ne lui était pas du tout favorable, contrairement à Flare qui se transforma en espèce de sirène, et lui envoyer de nombreuses lames ainsi qu'une épée. Les lames ricochèrent contre l'épaisse carcasse de la bête, tandis que l'épée qui lui avait été lancé fut rattrapée de justesse grâce à sa langue qui s'enroula autour de la poigne, à une distance forte proche de lui, tant l'eau ralentissait énormément ses réflexes.


Mais c'était trop tard, Ghira-Moth avait déjà une patte de coupée, et l'eau se changea vite en brume noirâtre où il était difficile de voir. Flare tandis une seconde approche, tandis que Ghirahim était en train peu à peu de perdre l'issu du combat. Elle s'avança dans sa direction et se servit de l'encre qu'elle savait contrôler pour fabriquer un puissant jet, ayant pour but de transpercer la tête du monstre. La pression fut si forte que le béhémoth recula de plusieurs mètres, essayant tout de même de lutter contre l'assaut de la jeune fille, l'air commençant par ailleurs à lui manquer. S'il ne tentait pas quelque chose et rapidement, il allait y passer, d'autant plus que sans ce pendentif, Ghirahim ne pouvait pas survivre à une telle transformation. Jamais il ne s'était retrouvé dans une telle difficulté, il ne soupçonnait même pas le pouvoir de la Dark Triforce capable de le rendre ainsi, ce qu'il était réellement en fin de compte...Un monstre. Hurlant de rage sous l'eau, et ce, malgré le jet d'encre qui passait désormais en travers de son cou recouvert de cristaux, Ghirahim se servit de l'épée qui lui avait coupé les pattes et qu'il avait rattrapé en vol sous l'eau pour frapper le corps de la sirène avec, et l'empaler contre un autre du clocher du bourg avec cette épée projetée contre son corps blessé. Malgré son manque de vitesse, le coup fut calculé, et Flare se retrouva momentanément immobilisé, avec son encre qui se déversait petit à petit dans l'océan nouvellement créer.

La bête hurla, en manque d'oxygène. Utilisant sa langue contre le sol, le Béhémot s'en servi pour se propulser à la surface et se hisser au niveau du Château d'Hyrule qui lui, n'avait pas été inondé, se situant d'ailleurs sur une coline. Ghirahim hurla de rage, cherchant du regard Hwoarang qui avait échappé aux cristaux qu'il avait lancé grâce à la magie de Flare. Accroché à la tour comme l'aurait fait un gorille célèbre, le Béhémot chargea puis relâcha un laser en direction de l'étendue d'eau crée par les pluies salvatrices de la guerrière. Le laser fut si tranchant qu'il ouvrit une faille dans le sol, fort profonde, d'où l'eau parti s'y infiltrer, et la ville se retrouva bientôt débarrassé de ces eaux qui furent évacués en direction de ce gouffre, tel qu'un typhon se serait formé. Ghirahim fut pris d'une forte douleur et hurla de nouveau. Il n'en avait plus pour longtemps, et le trou béant à travers sa gorge qu'avait laissé Flare le faisait terriblement souffrir. Toujours juché contre le Château d'Hyrule, où bon nombre de soldats s'étaient rassemblés pour assister à la scène, Ghirahim utilisa sa langue pour trouver Hwoarang qui se cachait quelque part dans la cité. S'il osait se montrer, il lui reprendrait le pendentif...A coup sûr cette fois.




Dé : La Langue trouve Hwoarang et capture le pendentif

Pièces Pièces : 4530
Nombre de messages : 550
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 21 Fév 2015 - 10:09
Le membre 'Ghirahim' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 35824
Nombre de messages : 8356
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Jeu 26 Fév 2015 - 18:47
Comme Hwoarang l'avait prévu, le vol du médaillon ne fut pas sans effet sur Ghirahim. Celui-ci tripla de volume et devint monstrueux. Peut être que ce médaillon lui servait à canalyser cette énérgie habituellement. Le fait qu'il l'ai perdu était donc une bonne et une mauvaise chose. Une mauvaise evidemment puisque cela lui permettait de relacher sa pleine puissance, et une bonne car cela lui faisait perdre le contrôle de lui même, et Hwoarang décelait bien une forme de panique chez lui. Ils étaient en train de le pousser dans ses derniers retranchements, et il jetait ses derniéres forces dans la bataille.

Le monstre tenta de les attaquer a nouveau, mais ils reussirent a s'en sortir cette fois-ci.  Il devenait de plus en plus faible, il leur fallait l'achever au plus vite ! Flare parvint à l'affaiblir d'avantage avec une attaque aquatique, que leur ennemi avait bien encaissé. Plus les evênements s'enchainaient, et plus les cris de la bête s'intensifiaient, et commencaient a ressembler à des cris de peur, ainsi qu'à des cris de douleurs. Dans une tentative desesperée, Ghirahim envoya sa langue récuperer le médaillon. Au moment ou l'objet lui fut arraché, Hwoarang ne sentit plus l'énérgie obscure le parcourir. Mais il vit alors une faille dans la défense et tenta d'être plus rapide que la langue de Ghirahim a revenir vers son propriétaire.

Il se jeta sur le monstre et l'enchaîna de plusieurs coups de pieds au corps. Une fois cet enchaînement terminé il lança une derniére punchline à son adversaire :


Bon voyage ! Tu me raconteras comment c'était hein !


Puis il lança les derniéres forces qu'il lui restait pour envoyer son coup de pied <> a Ghirahim, afin de se débarasser de lui une bonne fois pour toute ( dé = euh ... et merde --'' ). Malheuresement, il n'avait plus assez de force pour que son enchaînement eu l'effet escompté, et le monstre était bien plus résistant que ce qu'il pouvait s'imaginer. Au moment ou il lança son <>, toute la force qu'il avait mise dans son coup se retourna contre lui, et il entendit un craquement suivi d'une douleur effroyable : Il venait de se casser sa jambe qui avait déja beaucoup souffert dans ce combat. Il chuta devant Ghirahim, trés vulnérable à sa nouvelle attaque.
Pièces Pièces : 11806
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


[center]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 26 Fév 2015 - 18:47
Le membre 'Hwoarang' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 35824
Nombre de messages : 8356
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Sam 28 Fév 2015 - 10:11


Enfin...Cette fois ci, il la tenait sa revanche. Cela s'était joué à très peu de choses. Hwoarang avait tenté de lancer une contre-offensive contre le monstre qui avait projeté sa langue pour récupérer son du. Il avait réussi en effet à le toucher, et la langue de la créature s'était retrouvée en situation difficile, avant finalement que Hwoarang ne tente son dernier assaut afin de l'achever. Mais son enchainement lui avait sans doute demandé trop d'efforts, et dans son ultime tentative, sa jambe venait par miracle de se briser. C'était maintenant que Ghirahim devait agir. S'il tenait à la vie. S'il souhaitait que ce monde lui appartienne...S'il souhaitait les faire souffrir, comme il le leur avait promis. La Créature enveloppa le médaillon à l'intérieur de sa langue et projeta les cristaux restants de son corps sur Hwoarang. Les uns après les autres, ces derniers s'enfoncèrent à travers les pores de sa peau, le transformant en véritable porc épique, et laissant apparaître toujours plus de sang sous le coréen qui s'était bien battu. Quant à Flare, Ghirahim ne savait pas où elle était partie, mais cela n'était pas grave. Sa leçon serait la perte de la vie d'un être cher, tel que pouvait sûrement le représenter Hwoarang. Désormais, celui ci était recouvert de ses cristaux, et n'était plus reconnaissable. Sous l'effet de l'obtention de son catalyseur, le Monarque Déchu vit sa transformation s'achever, et sa taille se mit à réduire, réduire et réduire encore, de manière à ce qu'il redevienne l'Elfe qu'il était avant, recouvert de runes mystiques sur son corps, et d'une Dark Triforce tatouée sur son corps. Il claqua des doigts, et de nouveaux vêtements flamboyants neufs l'entourèrent, tandis qu'il s'était laissé redevenir lui même tout en restant proche de la Tour du Château, là où se trouvait d'ailleurs  toujours le portail qu'il avait précédemment emprunté. Il lança un regard noir à sa victime au sol, qu'il avait tout simplement défiguré.  

Que cela vous serve de leçon...Personne ne m'arrêtera désormais...Mais je dois me hâter. Il ne me « reste plus beaucoup de temps ».

Le ton de Ghirahim était des plus sérieux. Ce qu'il voulait sans doute dire par là, c'est que de par ce que venait de provoquer Hwoarang, l'Elfe rendrait sans doute dans les prochaines heures son dernier souffle. Le processus d'activation de ce médaillon était en effet désormais irréversible. Bien que blessé, il pouvait encore marcher et se dirigea au sein du Château, tandis que les gardes qui s'étaient rassemblés devant la porte tentaient d'arrêter le Monarque. D'un revers de main, l'Elfe créa une onde de choc qui balaya la demi vingtaine de gardes, avant de créer un trou béant dans les murs du château pour pénétrer dans la salle où Trascer avait créer le fameux portail.

...Une nouvelle ère va commencer. Et je vais être celui qui causera vos pertes. Je vous laisse à votre désespoir.

Disparaissant à travers le portail après une telle victoire, Ghirahim laissait un Hwoarang dans un état critique et une neko qui avait visiblement disparue, et elle aussi fortement blessé. Quel était son but en se dirigeant vers la Tour du Chaos ? Seul les minutes qui allaient suivre nous le diront...

Suite : ==> Lorule : ???

Pièces Pièces : 4530
Nombre de messages : 550
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Flare a écrit :
avatar
Furie
Jeu 5 Mar 2015 - 1:09
Le jet manqua sa cible, se dirigeant plutôt vers le cou du monstre. Malgré tout, il réussit à le transpercer profondément. Je le constatai en voyant du sang s'en échapper et commencer à flotter dans l'eau. Eau qui, d'ailleurs, avait pris un teint noir à cause de l'encre. Même moi j'avais un peu de mal à y voir clair. Si bien que je ne vis le coup de Ghirahim venir qu'au dernier moment. C'était trop tard, je ne pouvais pas esquiver. Je ressentis une vive douleur à ma queue de poisson, puis mon corps se heurta contre un bâtiment où la lame se planta. D'ailleurs, d'où venait-elle ? Je baissai les yeux. Mon épée d'encre ! Je ne m'étais même pas rendue compte que je l'avais échappé et qu'il l'avait récupéré. Un mélange d'encre et de sang commença alors à se déverser de ma blessure.

Comme j'étais immobilisée, je ne pus pas empêcher mon ennemi de sortir hors de l'eau. Il se posa sur un château, ouvrant une faille dans la terre à l'aide d'un énorme laser. L'océan que j'avais créé disparut aussi vite qu'il était apparut. Je repris donc mon apparence normale et poussai un cri, la gravité étant maintenant de retour et m'attirant vers le bas. Alors que je tentai de retirer l'épée de ma cuisse, la bête parvint à récupérer son pendentif avec sa langue. Le rouquin se jeta aussitôt sur lui, enchaînant une série de coups de pieds, mais ratant son dernier. Quand sa jambe frappa l'hylien, elle cassa. Je l'entendis. Je vis Hwoarang tomber. L'instant d'après, sa chaire était pleine de cristaux et le sang coulait à flot.  Je paniquai, puis je réussis à me défaire de la lame.

Je fis une chute plutôt impressionnante avant d'embrasser le sol. L'un de mes bras se brisa. Quand je levai les yeux, Ghirahim était redevenu un simple elfe et balbutiait quelque chose que je n'entendis pas. Trop loin et trop étourdie, sans doute. Trop rongée par l'inquiétude, la peur. Il partit. J'avais échoué. Tout à coup, mon frère sembla venir de nulle part et m'aida à me lever. Je partis à la course et il me suivit.

« HWOARANG !! »

Les larmes s'étaient mises à couler. Je m'agenouilla à côté du blessé. Quel ne fut pas mon soulagement quand je réalisai qu'il était toujours vivant. Il avait les yeux ouverts et il respirait. Mais combien de temps cela allait-il durer ? Je voyais bien qu'il était dans un état critique. Je pris une grande respiration et je m'exclamai, tout en essuyant mon visage trempé :

« Tiens le coup. Je... je vais te soigner.
- Tu es sûre d'avoir assez d'énergie ?, répliqua mon frère.
-  Oui. Pas le choix. »

Tout d'abord, je demandai à Heat d'enlever tous les cristaux du corps de Hwoarang. Ensuite, micro en main, je chantai, l'autre main posée sur son torse. Étant la main de mon bras cassé, je souffrais beaucoup de cette position et je ne pouvais m'empêcher de me plaindre en gémissant. Une lumière blanche émana soudainement. Les plaies sur son torse se refermèrent. Mais lorsque je voulus passer à son visage, la lumière s'éteignit et je m'effondrai. Mon frère eut une exclamation, puis sembla réfléchir à toute vitesse.

« Je suis le moins blessé d'entre nous. Je vais chercher de l'aide. »

Il se mit sur pieds, non sans difficulté, et partit comme une flèche. Je soupirai et je me remis à pleurer en silence. Je ne craignais pas pour ma vie, je savais que j'allais m'en sortir. J'étais juste amochée. Hwoarang, lui, par contre, était plus qu'amoché. Et il n'avait pas dit un mot depuis tout à l'heure. Je tournai la tête vers lui et lui prit la main. Je la serrai fort, mais pas trop. Je ne voulais pas la lui éclater. Une pensée traversa mon esprit. « Je l'aime ».

« Crève pas s'il te plaît. »

Sur ces mots, je lui lâchai la main et je m'assis de nouveau. Je n'allais pas attendre et ne rien faire en attendant que des secours arrivent. Je repris mon micro, recommençai à chanter, ma main à quelques centimètres du visage du rouquin. Ça prit un peu plus de temps, cette fois. La lumière clignotait, mon corps laissant difficilement passer la magie.

« Ce que tu m'as dis tout à l'heure, c'était vraiment une connerie ? »

C'était sorti tout seul.
Pièces Pièces : 5195
Nombre de messages : 1192
Age : 21
Localisation : Là où on a besoin de moi
Réplique/Citation : Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Date d'inscription : 24/09/2011
Liens : Petit ami : Hwoarang
Proches : Squall, Heat
Alliés : Link, Kirby Bros, Merwen, Faust
Ennemis : Axem, Ghirahim


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Sam 7 Mar 2015 - 12:40
Hwoarang connut cette poignée de seconde ou il savait qu'il était vulnérable, et que Ghirahim ne se génerait pas pour le tuer. Il ne pouvait rien faire, juste attendre cette peine de mort qui lui était infligé. La vengeance fut en effet terrible : une multitude de cristaux sortirent de nul part et transpercèrent Hwoarang qui se retrouva cloué au sol pour de bon. Il n'avait plus aucune force, et même en y mettant toute sa volonté, il n'arrivait pas à bouger le moindre membre. Allait-il mourir encore ? Aurait-il une autre chance de ressusciter cette fois-ci ou était-ce définitivement la fin pour lui ? Les questions qu'il se posaient disparurent peu a peu de sa tête alors qu'il perdait connaissance. Il luttait comme il pouvait pour rester vivant, mais la moindre inspiration était d'une telle souffrance pour lui. Tout commençait à devenir flou autour de lui, il ne vit par Ghirahim quitter la cité, non sans y infliger encore des dégâts. Alors qu'il commençait à sombrer, il distingua 2 silhouettes qui s'approchaient de lui.

Flare !..

Il n'arrivais plus a bien comprendre les sons autour de lui, mais il entendait qu'ils étaient plutôt paniqués par son état. Heat lui retira les cristaux de son corps, ce qui le fit souffrir terriblement, mais il ne put crier, la douleur resta alors enfoui en lui sans qu'il ne puisse l’extérioriser, ce qui était d'autant plus douloureux. Heat s'en alla chercher de l'aide, et Flare entreprit de le soigner. Curieusement, il commençait à se sentir mieux, et il avait de moins en moins mal. Il commençait même à reprendre connaissance. Il entendit alors que Flare utilisait sa magie sur lui pour le sauver, mais cela semblait l'affecter. Au bout d'un moment, elle n'avait plus assez d'énérgie pour soigner son visage. Elle s'arrêta un moment et lui prit la main. Il aurait voulu lui dire de le laisser comme il était, mais il n'arrivait pas à sortir emettre de sons. Au bout d'un moment, elle finit par lui lâcher la main et reprit son incantation. Il la voyait souffrir en essayant de le sauver, il ne voulait pas qu'elle se sacrifie pour lui, surtout pas ! Si il survivait en la tuant, cela n'en vaudrait pas la peine. Elle lui demanda alors si ce qu'il lui avait dit plus tôt était une connerie. Se sentant un peu mieux pour parler il reussit à emettre une phrase avec une voix deformée par le manque d'air.


Des conneries j'en dit beaucoup, mais ca c'était loin d'en être une...


Il remarqua alors que sa magie devenait de plus en plus faible. Il ne supporta pas plus longtemps de devoir survivre à ses dépends. Il rassembla le peu de force qu'il avait récupéré pour bouger son bras et lui attraper le poignet. Mais il n'avait pas assez de force pour exercer une pression suffisante pour la faire arrêter.

Arrêtes ca ! Ca va aller, j'ai connu pire !


Il avait tenté encore une fois d'utiliser son sens de l'humour pour détendre l'ambiance grave que son etat avait instauré. Mais bien evidemment, il avait du mal a rendre cette vanne assez convaicante pour ca.


Pièces Pièces : 11806
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


[center]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Ce qui nous tue nous rend plus fort [Pv Ghirahim & Hwoarang]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Nous croiserons-nous sur Berry Champ de Bataille 2014 ?
» Regroupons-nous pour être fort ! (liste selon les serveurs)
» Jour 2 - Nous l'aimons fort bien goûteuuuuuuux !
» En fin d'aprem, nous somme allés danser le........ Kimbo!!!!!
» Raids L.I.G : Qui sommes nous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum