Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusUltra-Nuit Eternelle00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Une surprise de l'amour[pv Acrya]
Stip a écrit :
avatar
Alpha
Lun 5 Jan 2015 - 3:57
Après les évènements de la Tour des souvenirs, le Roi d'Hyrule n'avait eu qu'une envie : se reposer et passer un peu de bon temps avec sa femme qu'il venait tout juste de marier. Mais évidemment il n'allait pas avoir cette chance. Il avait beau avoir passé certains des pires moments de sa longue vie incluant revivre la trahison de Trascer, la Bataille pour la Cité Impériale ainsi que les autres souvenirs de ce dernier. Il avait également, par la faute d'un elfe qui devrait espérer ne pas tomber face a face avec lui avant un long moment, perdu l'un de ses rares amis : Rec Blaster, qui avait tout simplement été effacer de l'existence. Après tout cela, il y avait eu le combat finale impliquant Trascer auquel il ne préférait pas trop repenser. D'ailleurs, c'était durant cette affrontement qu'il avait eu peur de perdre Acrya lorsque son Némésis lui avait lancé une puissante attaque mentale. Mais elle n'avait pas été tué. En vérité cela avait eu un effet surprenant sur elle ... mais nous ne parlions pas de cela, plutôt du fait qu'il ne pouvait se reposer avec sa sorcière bien-aimé a cause de son travail : le Monarque avait toujours quelque chose a faire. Non seulement il avait du remettre Mephiles a sa place et approuver l'opération de Luciole dans les Bois perdues, il avait du voyager jusque dans la Vallée des Gérudos pour s'occuper du cas de Ganondorf.

Mais c'était finalement terminé et alors que le soleil se levait de nouveau sur les terres sacrés - selon ses habitants - Stip lui entrait dans son château avec une seule personne en tête : son petit vampire d'amour qui terminait certainement en ce moment de ce nourrir. Une personne normal se serait alors dirigé vers la cuisine, mais il faisait référence a une autre sorte de nourriture. Il se dirigea donc vers les escaliers menant aux donjons et attendit patiemment que sa jolie jeune femme en revienne - il était presque certain qu'elle s'y trouvait. Preuve que malgré le peu de temps qu'il l'avait connu il la connaissait relativement bien, il vit la succube monter les escaliers après quelques minutes d'attente.

- Bon matin chérie. Est-ce que le déjeuner était satisfaisant pour toi?
Pièces Pièces : 14084
Nombre de messages : 3047
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Jeu 8 Jan 2015 - 18:58
C'était le matin. La sorcière venait tout juste de se réveiller et s'étirait en baillant. Elle tourna la tête à sa gauche et constata que son mari s'était déjà levé. Quelle heure était-il ? Un coup d'œil à l'horloge lui donna la réponse : 12h34. Mon dieu, elle avait dormi tard ! Il fallait dire que tous ces combats dans la Tour des souvenirs l'avait épuisé. E lle n'était pas vraiment au meilleur de sa forme. Ses articulations la faisaient souffrir, elle sentait ses plaies sous ses bandages et elle avait mal au ventre. Sans oublier la tête. Cet élément devait être dû au changement s'étant produit à l'intérieur d'elle. Elle avait fusionné avec Ketsurui. Désormais, elle n'était plus qu'une. Une Acrya plus complète que depuis le jour du massacre de son village. Elle s'assit sur le lit, le temps de s'habituer à la clarté, puis se leva.

Sa première action de la journée fut d'aller devant le miroir. Sa nouvelle apparence la perturbait un peu. Allait-elle s'habituer à ces cheveux blancs ? Pourquoi blanc ? Pourquoi n'était-elle pas redevenue brune ? Elle avait presque l'air d'un ange comme ça. Ce qu'elle savait parfaitement qu'elle n'était pas. Au moins, ses yeux étaient plus familiers. Son œil bleu avait repris sa teinte originelle, c'est-à-dire rouge. Elle avait aussi changé de vêtements. Mais pas à cause de la magie, cette fois ! Elle avait juste piqué les vêtements d'un soldat dans un des souvenirs de Trascer. Les siens avaient été déchirés, donc...

Quand elle eut fini de se contempler, elle fila vers les donjons. Elle n'avait pas bu une seule goutte de sang dans la Tour; elle était affamée. Elle se rendit aux cellules avec Chibi Silent, qui, lui, se nourrissait d'âmes. Quand ils eurent terminés, ils remontèrent l'escalier, en haut du quel se trouvait le seigneur de la mort. Il souhaita bon matin à la démone et lui demanda si le déjeuner avait été satisfaisant. Elle hocha la tête, essuyant le sang sur le bord de sa bouche du revers de la main. Son estomac était comblé. Seul bémol : elle avait toujours ce mal de ventre. Elle croyait qu'il était causé par la faim, eh bien non. Quant à sa migraine, elle était disparue. C'était déjà ça.

« C'était délicieux ! Mais mon ventre est douloureux depuis ce matin. Et j'ai l'impression que ça empire. »

Elle fit une pause, réfléchissant à ce qui pourrait en être la cause. Au bout d'une dizaine de secondes, elle abandonna et mit les mains sur les hanches.

« Peu importe ! Qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui ? J'ai le goût de m'amuser. Autrement qu'en tuant des gens. Il y a sûrement un truc intéressant à faire dans ce château ! »

Elle ne l'avait pas encore visité au complet. Mais elle ne doutait pas que son roi devait connaître le moindre de ses recoins.
Pièces Pièces : 3780
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Lun 12 Jan 2015 - 23:48
Le Roi ne pu s'empêcher d'admirer sa femme alors que celle-ci sortait des donjons. Il devait admettre que les vêtements militaire qu'elle avait dérobé a un soldat durant la Tour du Souvenir lui allait magnifiquement bien. En vérité, il ne l'avait pas encore vu dans un habit qui ne lui allait pas a la perfection. C'était peut-être parce que sa beauté rendait instantanément tout ce qu'elle portait jolie? Préférant ne pas réfléchir a cette sorcellerie, il porta plutôt attention a ce que celle-ci lui disait. Il ne se retint pas de sourire lorsqu'elle déclara que ça avait été délicieux. Pauvre prisonnier qui avait simplement osé se lever contre son règne et qui finissait siphonné par une vampire. Mais d'un autre côté, au moins ils avaient une vision angélique de la poitrine de sa femme avant de mourir : ce n'était pas la pire fin possible, en vérité. Mais ce qui l'inquiéta c'était le mal de ventre de cette dernière. Était-ce a cause de la mauvaise qualité du repas ou pour autre chose? Mais comme elle sembla soudainement se désintéressée de la question, il passa lui aussi a autre chose.

- Une activité amusante qui n'implique de tuer personne? Oui, je dois pouvoir trouver quelque chose ...

Il se mit ensuite a réfléchir. Il y avait bien la salle de bal où il était possible de danser mais le monarque n'avait pas véritablement envie de se déhancher après son affrontement dans le désert. Il y avait ensuite la possibilité de faire quelques partis d'un jeu de plateau - peut-être les échecs ou les dames? Mais comme il ne savait pas si sa jeune femme apprécierait ce genre de jeu, il continua sa réflexion pour essayer de trouver autre chose. Qu'est-ce qui serait amusant et relaxant a la fois? C'est alors que lui revint a l'esprit le fait qu'il ne possédait pas seulement le château : il possédait la contrée entière. Une promenade a cheval serait des plus rafraîchissante.

- Viens avec moi ma chère, j'ai une idée.Confiant, il prit la main de sa douce et se dirigea a travers les couloirs du château jusqu'à arriver dans la cour principale. Il se tourna ensuite vers les écuries royal et y entra, faisant signe aux palefreniers de préparer deux chevaux.

- J'espère qu'une promenade dans la campagne t'intéresse?Demanda-t-il, en attendant que le jeune homme revienne avec deux montures : une grand étalon gris qui semblait quelque peu âgé qu'il présenta a Stip et une jument d'une noir de jais qu'il présenta a la Reine. Il aurait pu faire signe a son serviteur de donner a sa femme un cheval blanc comme la neige ... mais ça aurait été trop cliché a son goût et de toute façon, il trouvait que le noir lui allait mieux.

- Sais-tu comment monter a cheval? J'aurais peut-être du te poser la question d'abord ...
Pièces Pièces : 14084
Nombre de messages : 3047
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Dim 18 Jan 2015 - 23:33
Suite à sa question, Stip réfléchit pendant une bonne trentaine de secondes. Lorsqu'il eut une idée, il prit sa femme par la main sans lui dire de quoi il s'agissait. Ils traversèrent le château, pour ensuite se rendre dans la cour et aboutir dans les écuries. Le roi demanda alors à ce qu'on prépare deux chevaux et questionna la sorcière. Elle observant l'endroit pendant un moment, enthousiaste à l'idée qu'elle puisse venir ici quand ça lui plaisait. En fait, elle n'avait jamais songé au fait que son bien-aimé possède des cheveux, et pourtant, ça allait de soi. Le jeune femme sortit un élastique de son poignet, s'attacha les cheveux et se tourna vers lui.

« J'aime beaucoup chevaucher, tu le sais bien », lui répondit-elle avec un sourire moqueur, plein de sous-entendus.

Si tôt, un de ses subordonnés revint avec un étalon gris, qu'il offrit au monarque, et une jument noire, qu'il confia à Acrya. Celle-ci se mit à caresser l'animal pour lui montrer qu'il pouvait lui faire confiance. Le seigneur de la mort, se rendant compte qu'il ignorait si elle savait monter à cheval, lui posa la question. Il eut sa réponse assez rapidement, puisqu'elle était déjà sur le dos de la jument à la fin de sa phrase.

« Un homme m'a déjà montré », déclara-t-elle, ne donnant pas davantage de détails.

Ricanant, elle attendit que Stip monte à son tour. Elle se remémora alors cet homme, qui l'avait invité à faire une promenade à cheval, et avec qui elle avait forniqué par la suite. Le lendemain matin, elle lui avait piqué son étalon puisqu'elle était recherchée par la ville et qu'on l'avait retrouvé. Et tout ça en étant flambant nue, n'ayant pas eu le temps de se rhabiller. Disons que ça avait été une drôle de journée.
Pièces Pièces : 3780
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Jeu 22 Jan 2015 - 3:10
Le Roi n'avait pas tout de suite remarqué, mais sa sorcière s'était attaché les cheveux une fois arrivé dans l'écurie. Il devait admettre que cela lui donnait certaines idée - mais des idées pour un endroit autre que le milieu de la cours de son château. Cependant il se sortit de sa rêverie pour écouter la réponse de celle-ci concernant son amour du chevauchement - avec plein de sous-entendu qui le ramenèrent directement a ce qu'il pensait précédemment. Mais ce qui l'intéressa tout particulièrement c'était sa réponse concernant si elle savait monter a cheval - elle répondit par l'affirmative, notant que c'était un homme qui lui avait apprit. Il était légèrement curieux, mais préféra ne pas pousser le sujet plus loin, se rappelant qu'elle était maintenant une seule femme dans sa tête il se demandait si un questionnement aurait gêné la partie d'elle qui avait été Ketsurui.

- Eh bien, quelle dommage, j'aurais bien aimé vous apprendre a chevaucher, ma dame !Puisqu'elle avait décidée de jouer avec les sous-entendus, lui aussi allait s'en donner a cœur joie. Voyant que la succube attendait qu'il suive son exemple, le Seigneur grimpa sur le dos de son étalon et demanda a un garçon d'écurie d'ouvrir les portes de cette dernière pour les laisser sortir. Une fois que cela fût fait, le Démon s'élança dans la cour du château, confiant que sa femme allait le suivre puisqu'elle avait affirmer savoir monter a cheval. Une fois dans la ville elle-même, il ne ralentit aucunement son allure même a travers les rues, car il avait restructurer les voies pour que le milieu soi réservé a l'usage des cavaliers et des carrosses, ainsi il n'y avait aucun piéton dans le passage. Bientôt, les murailles extérieur apparurent puis disparurent alors que les deux amoureux sortaient de la capitale pour se retrouver sur la grande plaine verte. Mais Stip ne s'arrêta pas là et il se dirigea vers une colline surplombant les alentours. De là, l'on pouvait voir la ville au loin, ainsi que le Grand Pont d'Ordinn - dont la reconstruction était presque achevé - et encore un peu plus loin, le Lac Zora et la Montagne de la Mort. Observant se décors en attendant que sa sorcière bien-aimée s'arrête a ses côtés, le Démon se tourna ensuite vers elle pour lui poser une question :

- Es-tu heureuse ma chère? Crois-tu pouvoir t'habituer a cette vie a mes côtés?
Pièces Pièces : 14084
Nombre de messages : 3047
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mar 27 Jan 2015 - 1:21
Acrya éclata de rire au commentaire de son époux. Comme si elle avait besoin de leçons à ce sujet ! Bien que, si on y pensait bien, il devait avoir encore plus d'expérience elle dans le domaine. Il ne fallait pas oublier qu'il vivait depuis plusieurs siècles, alors que la brune n'avait vécu que deux décennies. Elle ne doutait pas qu'il avait dû faire l'amour à beaucoup de femmes, sûrement même plus qu'elle l'avait fait avec des hommes (ou des femmes). Au moins, ce point était clair entre eux. Ils étaient loin d'être purs et chastes. De toute manière, ce qui comptait était qu'ils étaient ensemble maintenant. Peu importait comment ils étaient souillés.

Stip l'imita bien assez vite, demanda par la suite au garçon d'écurie d'ouvrir les portes afin qu'ils puissent sortir. Il fut le premier à partir au galop, la vampire la suivant de près. Ils traversèrent la ville à vive allure, sans que personne ne se mette au travers de leur chemin. Les habitants marchaient sur les côtés, ainsi il n'y avait presque aucun risque de collision. Puis, ils sortirent et aboutirent dans une plaine verte, parfaitement sereine. Ils se rendirent ensuite sur une colline d'où on pourrait admirer la cité d'Hyrule, un certain pont, un lac et une montagne. La jeune fille ne s'était jamais vraiment posée pour observer un paysage, ni extasiée devant une aussi belle vue. Elle n'était pas connectée à la nature, n'y faisait pas attention. Et pourtant, elle se sentit apaisée à ce moment-là.

Cela ne dura pas bien longtemps. Son mal de ventre, qui s'était fait plus discret depuis tout à l'heure, était devenu plus intense. Un silence suivit donc la question du seigneur de la mort. Elle aurait voulu répondre, mais les mots souhaitant sortir furent dépassés par autre chose. Sentant ce quelque chose venir, elle sauta de sa jument et se pencha vers l'avant. Et là, elle vomit. Sympathique, n'est-ce pas ? La terre sous elle fut donc aux premières loges pour voir le mélange de nourriture et de sang sortant de sa bouche. Absolument magnifique. Vert et rouge, ça fait penser à Noël ! Bref, quand elle en eut fini, elle essuya le bord de ses lèvres avec un petit bruit dégoûté. Reprenant son air moquer, elle se tourna vers son bien-aimé et s'exclama :

« Le sang de tes prisonniers serait pas périmé ? »
Pièces Pièces : 3780
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Jeu 29 Jan 2015 - 14:58
La question que Stip venait de poser a sa bien-aimée et auquel il aurait apprécier une réponse provoqua cependant un long silence qui commençait a le rendre légèrement mal a l'aise. Qu'Est-ce que pouvait bien vouloir signifier l'absence de réaction de la part de la jeune femme? D'ailleurs son inconfort augmenta lorsqu'il remarqua que cette dernière ne semblait pas tellement dans son assiette en se moment ... allait-elle lui dire qu'elle avait fait une erreur en le mariant? Le Seigneur devint néanmoins perplexe lorsque sa compagne descendis de son cheval avec empressement. Qu'Est-ce qui pouvait bien se passer? Sa réponse lui vint assez rapidement lorsqu'Acrya se pencha vers l'avant et fît sortir non pas des paroles mais bien une mixture appétissante de bile et de sang. Du vomit, si l'on voulait éviter les termes technique. Le soulagement et l'inquiétude se mélangèrent dans son ventre et il descendit lui aussi de son étalon pour aller poser une main sur l'épaule de sa femme comme soutien moral. Celle-ci s'arrêta de dégueuler aussi soudainement qu'elle avait commencée et s'essuya la bouche avant de reprendre son air habituel et de lui poser une question.

- C'est une possibilité mais c'est peu probable. Les gens enfermé dans le cachot son pour la plupart d'ancien nobles. Peut-être que tu es allergique a l'imbécilité.C'était dit comme une blague, même si pour être franc ces nobles étaient effectivement stupide d'avoir osé défier son règne et ses idées. Pas que Stip n'écoutait jamais ses sujets ... simplement qu'il y avait de meilleur manière de le défier que celles que ceux-là avaient utilisé.

Mais ce n'était pas a cela qu'il pensait. En vérité son esprit réfléchissait rapidement a une explication. En effet, il savait qu'en plus d'être une sorcière, son amour était en plus une vampire et si ses millénaires d'existence lui avait apprit quelque chose, c'était qu'il était très rare que les vampires soi malade. Leur statue magique et physionomie les rendaient très résistants aux maladies et autres poisons ou infection. Ce qui voulait dire que le malaise venait d'ailleurs et l'espace d'un instant il se demanda si il sautait trop rapidement au conclusion ... mais il partagea tout de même son idée avec celle qui en était la principale intéressée.

- Serais-ce possible, ma chérie, que tu ne m'ais pas fait part d'une nouvelle importante?Le Roi dis cela en pointant légèrement en direction du ventre de sa belle.
Pièces Pièces : 14084
Nombre de messages : 3047
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mer 4 Fév 2015 - 1:12
Stip posa une main sur son épaule, déclarant que c'était peu probable étant donné que ses prisonniers étaient majoritairement d'anciens nobles. Il ajouta qu'elle était peut-être allergique à l'imbécillité. La sorcière éclata de rire, songeant que son roi ne devait guère apprécier les gens enfermés dans son cachot. Ce qui était tout-à-fait logique. Puis, elle s'arrêta subitement, son mal de cœur revenant à la charge. Elle gémit légèrement en signe de plainte, peu enthousiasmée à l'idée de passer sa journée au lit. Elle ne réfléchit pas vraiment à l'origine de son malaise comme semblait le faire son mari. Il lui arrivait d'être malade, comme tout le monde... même si c'était plutôt rare. Elle n'avait fait l'expérience du vomi que deux ou trois fois dans sa vie.  

Elle plissa les yeux aux paroles du seigneur de la mort, tentant de comprendre ce qu'il voulait dire. Une nouvelle important ? Et il pointait son ventre ? Quand elle comprit à quoi il faisait référence, ses yeux devinrent ronds comme des soucoupes et sa bouche faillit tomber par terre. Elle jeta un coup d'œil à son ventre avant de relever la tête vers Stip.

« Comment je le saurais ? Je pense pas que ce soit ça de toute façon... », s'exclama-t-elle, les sourcils levés.

Après tout, elle avait couché avec des centaines d'hommes et n'avait jamais été enceinte. Cependant, il y avait tout de même une pensée, au fond de son esprit, qui disait « Et si c'était ça ? ». Comment était-elle censée réagir ? Elle n'était pas convaincue qu'être mère était sa vocation et n'était pas sûre d'aimer les enfants. Ils étaient trop idiots et naïfs ! Mais d'un autre côté, avoir une petite chose née de son union avec celui qu'elle aimait était une idée intéressante. Mais, parce qu'il y a toujours un mais, elle était convaincue que ce n'était pas pour elle. Que ça lui gâcherait potentiellement la vie.
Pièces Pièces : 3780
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Sam 7 Fév 2015 - 21:08
Au moins, la blague sur l'imbécilité des nobles avait réussi a mettre un sourire sur les douces lèvres d'Acrya. Malheureusement cela ne dura pas longtemps puisque son mal de cœur revint bientôt a l'assaut et celle-ci se tordit de nouveau de douleur. Alors que son visage se crispait de douleur, sa femme sembla comprendre a quoi il avait fait référence en pointant son ventre pour expliquer ses nausées soudaine. C'est l'incrédulité qui vint remplacer la souffrance sur son jolie minois, comme si elle ne voulait pas admettre que c'était le cas - ou qu'elle ne pense pas que cela soi possible. En fait, le Seigneur comprenait : si il avait bien suivit, sa petite Succube avait couchée avec des centaines d'hommes et elle ne semblait pas avoir eue d'enfant jusqu'à présent. Pourtant, le monarque était presque convaincu que c'était la bonne explication. Cependant il décida de ne pas continuer la discussion tout de suite. A la place, il déplaça doucement sa chérie pour l'éloigner de la flaque de vomi. Une fois assez loin, il s'assit derrière celle-ci et commença a lui administrer un massage, d'abord des épaules avant de descendre vers le ventre.

Il faisait ça pour soulager sa petite sorcière, mais en même temps, alors qu'il passait ses mains sur le corps de sa bien-aimée, il utilisa ses facultés de perception pour sonder l'intérieur ... et comme il s'en était attendu il y découvrit une minuscule étincelle perdue au milieu de l'énergie de la vampire qui se trouvait présentement dans ses bras. Aussitôt, son esprit se mit a tourner a toute vitesse. Il était heureux mais en même temps inquiet. Au travers de l'histoire il avait eu beaucoup de progéniture - comme Acrya en était la preuve vivante - mais très rarement avec des femmes qu'il aimait véritablement ... et encore moins avec des femmes a qui il était marié. C'était donc, en quelque sorte, une nouveauté pour lui et il sentit une certaine excitation. Pourtant ses pensés se tournèrent vers celle qui était sa descendante : qu'allait-elle en penser? Il décida de lui annoncer directement la nouvelle et de le découvrir ...

- J'espère que ton cœur est plus solide que tout a l'heure ma chérie, car il semblerait que j'avais raison.Il prit une légère pause, comme pour lui laisser deviner si il faisait référence a l'allergie des imbéciles ou l'autre choix. Puis il enchaîna.- À l'intérieur de toi se trouve le fruit de notre passion.
Pièces Pièces : 14084
Nombre de messages : 3047
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Dim 15 Fév 2015 - 23:39
Suite à sa petite scène, son mari eut la délicate intention de lui faire un massage. Il l'emmena un peu plus loin et s'assit derrière elle pour presser ses mains contre ses épaules, puis contre son ventre. Acrya en profita, un grand sourire aux lèvres, sans se douter une seconde qu'il était en train de sonder l'intérieur de son ventre. Pendant ce court laps de temps, elle se détendit légèrement, écartant l'idée qu'elle puisse être enceinte. C'est ridicule ! pensa-t-elle. Elle, élever un enfant ? Elle était beaucoup trop impatiente pour cela ! D'autant plus que si un bambin se montrait insolent envers elle, elle n'avait qu'une envie : lui couper la tête. Si elle en avait un, il risquerait d'être traumatisé par ses tendances meurtrières et... et ? Elle ne pensait pas que Stip était beaucoup mieux qu'elle, de ce côté-là.

Il prit d'ailleurs parole, disant qu'il espérait que son coeur était plus solide, car il avait raison. La sorcière se tendit instantanément et devina sans peine à quoi il faisait référence. Il précisa malgré tout. Elle portait en elle le fruit de leur passion. Elle s'immobilisa, le regard dans le vide. Elle en oublie de respirer. Ce n'est qu'une trentaine de secondes plus tard qu'elle prit une bouffée d'air. Elle sentit des larmes naître dans ses yeux, mais sans en sortir. Elle tentait de les retenir, elle reniflait. Et elle se demandait quelles étaient les émotions qu'elle ressentait. Elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Était-elle heureuse ou triste ? Était-ce parce qu'elle était en colère qu'elle serait fortement ses mains ensemble ? Son bien-aimé s'attendait sûrement à ce qu'elle dise quelque chose.

Et pourtant, elle n'ouvra pas la bouche.
Pièces Pièces : 3780
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Sam 21 Fév 2015 - 15:16
Dès qu'il annonça la grande nouvelle, il sentit le corps de sa douce se crisper entre ses mains. Non seulement cela, mais la nouvelle semblait l'avoir choquée a un point qu'elle en oublia même de respirer, au vu du faite qu'elle prit soudain une grande bouffée d'air après n'avoir fait aucun mouvement pendant presque la moitié d'une minute. La réaction de celle qu'il serrait dans ses bras le déconcerta légèrement : allait-elle dire quelque chose ou allait-elle rester dans cette position indéfiniment, les larmes menaçant de se mettre a tomber? Ce n'était pas exactement ce a quoi il s'était attendu, mais d'un autre côté la situation était très différente de la plupart des autres fois ou il avait conçu un enfant. Généralement, soi il ne restait pas assez longtemps pour savoir qu'il avait maintenant un autre descendant, ou alors il le faisait avec d'autres nobles - des femmes qui avaient su toutes leur vie qu'elles allaient devoir mettre des enfants au monde pour le bien de leur familles. Ce n'était pas du tout le cas de la Sorcière qu'il avait marié. Au vu du style de vie qu'elle menait jadis, elle n'avait probablement jamais considéré la possibilité d'avoir des enfants et donc c'était un territoire totalement inconnu ... et Stip savait très bien que pour les mortels, l'inconnu amenait nécessairement la peur.

Il aurait apprécier au moins quelques paroles, mais il semblait que la Reine n'était pas en mesure de parler ou ne savait pas quoi dire a cette révélation. Décidant que la patience était de mise ici, le Démon plusieurs fois millénaire recommença a administrer un massage à sa Sorcière bien-aimée. Après tout, qu'est-ce que quelques minutes de silence comparé a l'immensité du temps? Pour lui, ce temps de silence ne changerait rien, mais c'était peut-être exactement ce qu'Acrya avait besoin pour se remettre de la nouvelle. Ainsi, il laissa le sable du temps s'écouler lentement en continuant de réfléchir. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas conçu d'héritier a un royaume. Particulièrement pas un royaume qu'il ne comptait pas quitter sous peu. C'était donc, en vérité, une expérience rare pour lui aussi : il n'avait élevé que quelques unes de ses progénitures et il se devait d'admettre que malgré toute sa sagesse, être un père était un domaine dans lequel il n'excellait pas. La dernière fois qu'il avait passé de temps tranquille en compagnie d'un de ses fils biologique remontait a avant la trahison - il du se raviser mentalement, puisque maintenant il connaissait la vérité - remontait a avant le complot qui avait mené a l'exil de Trascer. Il se pencha légèrement vers l'avant, déposant sa tête sur l'épaule de sa belle et lui susurra :

- Tu sais, tu peu partager tes craintes avec moi ... je ne te jugerais pas.
Pièces Pièces : 14084
Nombre de messages : 3047
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Dim 8 Mar 2015 - 19:06
Pas un mot. Pas un bruit, si ce n'était le son de sa respiration. Son mari ne brisa pas le silence non plus. Il se contenta de continuer son massage, sûrement pour laisser le temps à la jeune femme de digérer la nouvelle et de se détendre un peu. Les pensées s'entrechoquant dans son esprit finirent par se calmer, et finalement, par disparaître. Elle se laissa aller à l'écoute de ce qui l'entourait : le vent, les oiseaux, les criquets, les chevaux qui tapotaient le sol de leurs sabots. Quelques minutes s'écoulèrent, au fil desquelles elle finit par fermer les yeux et par prêter attention aux battements de son coeur. Ils s'enchaînaient un peu plus lentement que tout à l'heure, à l'instant où Stip lui avait dit qu'elle était enceinte. Ses poings se desserrèrent, ses muscles se détendirent et les larmes coincés dans ses yeux jusque-là s'écoulèrent sur son visage. Elle porta une main à celui-ci, s'empressant de les essuyer.

Le seigneur de la mort posa alors sa tête sur son épaule, déclarant qu'elle pouvait partager ses craintes avec lui. Elle hésita un moment, rassemblant les idées dans sa tête, inquiète que ça sorte n'importe comment, tel un gros tas de bouse. Elle avait d'ailleurs toujours la nausée, si bien qu'elle attendit un peu pour s'assurer que rien ne remontait.

« Ce serait un mensonge de te dire que je suis teeellement heureuse. Oh, crois-moi, je suis une bonne menteuse, mais je n'ai pas envie de te mentir à toi. En fait, je n'aime pas les enfants. Ce sont de vrais boulets ! Tu es pognée avec eux pour au moins une bonne vingtaine d'années ! Au départ, ils sont totalement dépendants de toi, tu dois être là pour eux 24 heures sur 24, et après, même s'ils deviennent un peu autonomes, ils osent venir te faire chier après tout ce que t'as fait pour eux ! C'est dégueulasse. Moi, une mère ? Je risquerais de tuer le petit dans son sommeil. »

Elle soupira.
Pièces Pièces : 3780
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Sam 21 Mar 2015 - 16:12
Tout le long de la tirade de sa femme, il garda sa tête appuyé sur l'épaule de celle-ci, écoutant les paroles qui sortaient de sa bouche. Le fait qu'elle ne veuille pas lui mentir lui réchauffa le cœur, même si cela aurait dût être logique, sachant qu'ils étaient marié, mais il ne pouvait ignorer la nature profonde de sa femme, malgré ses changements depuis l'union de ses deux personnalités. Cependant ce n'était pas là le plus important. Cela l'étonnait qu'Acrya ait un opinion aussi sévère des enfants, elle qui aurait du savoir mieux que quiconque que leurs vies n'était pas toujours facile. Enfin, pas que ses arguments soit infondé, la plupart étaient même compréhensible. Mais ce n'était pas le premier enfant que le Démon avait engendré et probablement pas le dernier. Il savait que malgré les mauvais côté, on ne pouvait jamais véritablement haïr ses rejetons.

Il se doutait néanmoins que ces arguments ne serait pas capable de convaincre la Sorcière a eux seuls qu'un enfant valais tout de même la peine de toute ces difficultés. Il était certain que lui-même avait rarement fait le gros du travail auprès de ses progénitures, ayant toujours eux des femmes n'ayant aucun problème avec l'idée de s'occuper d'un enfant, ou n'était jamais resté assez longtemps pour les voir grandirent. Mais justement, Acrya ne serait pas seule pour mener cette tâche ...

- Tu sais, ma jolie succube, que malgré tout leurs inconvénients, les enfants sont une chose merveilleuse. Chaque fois que j'ai vu grandir ou que j'ai retrouvé l'un de mes descendants ... Il se rappela qu'Acrya était d'ailleurs l'une de ses arrières³² petites filles... ou une de mes descendantes, je n'ai pu que ressentir de la fierté. Mais évidemment, la tâche de les élevés ne m'est jamais véritablement revenus. Cependant ! Je crois que tu oublies un détail important ma chérie. Tu es maintenant la femme d'un Roi ... il y a des gouvernantes capable de s'occuper de nos héritiers.

La véritable question étant probablement, est-ce qu'il réussirait a convaincre sa femme qu'attendre neuf mois en valais la peine? Certainement pas. Mais il repensa ensuite a ce moment dans la dernière Tour ou un portail s'était ouvert vers un autre endroit du monde : Termina. Si il se souvenait bien, le temps passait beaucoup plus vite là-bas qu'ailleurs sur la planète. C'était probablement une bonne idée d'aller y faire un petit détour. Peut-être même le prendre comme une véritable lune de miel?[/color]

Edit Link : Oh oui oh oui venez :3
Pièces Pièces : 14084
Nombre de messages : 3047
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mar 31 Mar 2015 - 0:53
Hum, elle y était peut-être allée un peu fort. Étant donné qu'elle avait retrouvé sa bonne partie, elle serait incapable de tuer un enfant pour quelconque raison que ce soit. D'autant plus qu'elle parlait du sien. Mais bon, Stip devait avoir compris son point : s'occuper d'un bambin ne la réjouissait guère. Il s'adressa à elle, disant que malgré tous ces inconvénients, les enfants restaient des petits êtres merveilleux. Il appuya son point en déclarant qu'il avait toujours ressenti une certaine fierté chaque fois qu'il avait croisé l'un de ses descendants. La sorcière sourit, car elle savait qu'il faisait référence à elle lorsqu'il précisa « ou  une de mes descendantes ». Elle avait d'ailleurs presque oublié ce détail. Cela faisait un moment qu'elle n'y avait pas pensé, d'autant plus qu'elle ne le surnommait plus « pépé ». Ça serait étrange étant donné qu'ils étaient mariés maintenant.

Il ajouta que, cependant, il n'en avait jamais élevé un seul. Ils étaient donc deux à n'avoir aucune expérience avec les enfants. Puis, il répliqua qu'elle avait oublié un détail : ils avaient des gouvernantes à leur disposition. Ah oui, c'est vrai, il est un roi et je suis sa reine ! songea Acrya. Mais cet argument était-il suffisant pour faire pencher la balance ? Elle se mordit la lèvre, hésitante. Elle ferma les yeux une dizaine de secondes. Elle s'imagina sa mère et son père lui souriant. Ils lui disaient toujours qu'elle était la plus belle chose qui leur soient arrivés. Comment ça se faisait ?  Il n'y avait qu'une seule manière de le savoir. Ils auraient sûrement été comblés d'être grands-parents. Ils auraient sûrement été comblés d'assister au mariage de leur fille, en premier lieu. De constater qu'elle avait pu trouver sa fin heureuse.

Fin heureuse. Ce n'était qu'une façon de parler. Sa vie était loin d'être finie ! Elle était même sur le point de franchir une nouvelle étape. Elle se tourna vers Stip et leva les yeux au ciel.

« C'est parti pour neuf mois de douleur intense. Youpi ! ...faudrait que tu m'inities au masochisme », s'exclama-t-elle en riant.
Pièces Pièces : 3780
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mer 1 Avr 2015 - 2:34
Apparemment ses paroles avaient finalement réussi a passer a travers le voile d'émotion que ressentait présentement Acrya puisque celle-ci commença a se calmer, bien qu'elle était encore clairement en réflexion intense a propos de la situation. C'était compréhensible, après tout il y avait de meilleur manière d'apprendre qu'on était enceinte que de se le faire jeter a la figure par son mari comme raison de nos malaise intestinaux. Enfin ... non, en y réfléchissant bien, peut-être que c'était une des meilleurs manière de l'apprendre, au moins elle ne l'apprenait pas au moment de l'accouchement en lui-même. Revenant a la situation présente, il observa sa petite sorcière. Même si il avait réussit a la calmer, la décision final concernant l'acceptation de cet enfant lui revenait. Il ne pouvait pas la forcer, après tout. Finalement la succube ouvris les yeux après s'être mordu la lèvre et sembla soudainement beaucoup moins misérable.

Sa femme se tourna enfin vers lui et leva les yeux au ciel avant de prendre la parole et de faire le genre de blague qui l'avait séduit au premier abord. Cependant, malgré le fait qu'il possédait la résistance parfaite pour la chose, Stip n'était pas un adepte du masochisme. Mais il savait que ce n'était pas là la partie importante de la phrase de la jolie brunette : c'était le délai de neuf mois entre maintenant et l'arriver de l'enfant. La solution a ce problème, le Roi y avait déjà réfléchit depuis quelque minutes.

- Je ne peu rien te promettre pour le Sado-masochisme. Cependant, si tu ne veux pas passer a travers ces neuf merveilleux mois d'anticipation, nous pourrions peut-être envisagé une véritable lune de miel.Prenant une pause dans ses explications, le Démon bougea sa tête de manière a être niché directement dans le cou de la beauté qu'il avait entre ses bras puis il commença a déposer des baisers dans le creux où il avait faufiler ses lèvres. Remontant légèrement vers l'oreille de sa chérie, il poursuivit :

- Nous pourrions aller a Termina, là où le temps passe plus rapidement, pour t'abréger les souffrances de la grossesse. De plus j'ai cru entendre dire que la lune est magnifique a ce temps-ci de l'année.
Pièces Pièces : 14084
Nombre de messages : 3047
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mar 14 Avr 2015 - 0:56
Acrya fit mine d'être déçue lorsque son mari lui dit qu'il ne pouvait rien lui promettre en ce qui avait trait au sadomasochisme. Elle plaisantait, mais elle aimait bien l'agacer de la sorte depuis qu'il s'était fait arraché un bras par ce chasseur félin. Puis, son regard s'illumina lorsqu'il parla d'une lune de miel. Mais quel rapport avec les neuf mois d'attente ? Il ne l'éclaira pas dans l'immédiat et alla déposer quelques baisers dans le cou de la sorcière. Elle le laissa faire tout en espérant qu'il s'explique au plus vite. Après coup, il approcha ses lèvres de son oreille et déclara qu'ils pourraient se rendre à Termina, un endroit où le temps s'écoulait apparemment de façon différente. D'une façon à leur avantage, bien entendu. Il ajouta qu'en plus, il paraîtrait que la lune y était magnifique.

Elle se sépara de son bien-aimé et, alors qu'elle tentait de monter sur son cheval, se crispa à cause de sa douleur au ventre. Elle soupira, essaya de nouveau et réussit. Elle ne se sentait toujours pas bien, mais elle ne voulait pas que ça l'empêche de s'amuser.

« Qu'est-ce qu'on attend alors ? Direction le château faire nos valises ! On fait la course ? »

Elle attendit que le seigneur de la mort monte sur son cheval à son tour, puis partit aussitôt en flèche. Puisqu'elle ne lui avait pas laissé le temps de s'installer correctement, elle prit de l'avance et arriva la première. Elle descendit de l'animal et attendit que Stip la rejoigne. Elle afficha un air triomphant, agitée comme une gamine.

« Héhéhé, tu t'es quand même fait battre par une femme enceinte ! »

Elle se dirigea vers leur chambre, pleine d'entrain. Elle ne désirait pas trop afficher sa faiblesse, si bien qu'elle ignorait la souffrance qui la parcourait. Elle commença à faire ses bagages après avoir demandé combien de jour allaient-ils devoir rester là-bas le temps qu'elle accouche. Ensuite, ils partirent.  
Pièces Pièces : 3780
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Une surprise de l'amour[pv Acrya]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum