Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Perdu dans la ville [PV Sheik/Zelda]
Individu Xx-247 a écrit :
avatar
Interressé
Mar 30 Déc 2014 - 20:42
Pousser. Pousser de toutes ses forces, soulever la plaque de métal froide, lourde, horriblement lourde, ne pas abandonner... Se hisser au dehors, traîner son corps meurtri par la corruption sur le sol rugueux et légèrement humide... Se relever maintenant. Se dresser, sans tomber, sur une paire de jambes frêles et tremblantes, fatiguées...

La Fatigue. Il était fatigué. Son corps, son esprit était fatigué. Prêt à se laisser emporter par un sommeil dont il ne se réveillerait jamais.
La Mort. Il était inutile, les Xhampis étaient inutiles, et tous, lui le premier, étaient malades... Se laisser là, arrêter la lutte et attendre l'agonie, sans rien faire... N'était-ce pas mieux ?

Faire taire ces paroles. Inspirer dans un râle l'air froid, glacial qui brûlait sa gorge. Ignorer la douleur. Lever les yeux, observer son environnement...

La ruelle était étroite mais la lumière du jour peinait à investir son entièreté de par les hautes façades qui l'encadraient et délimitaient ainsi son tracé sinueux, laissant ainsi plusieurs zones d'ombres où seul était perceptible le bourdonnement des essaims de mouches virevoltant au dessus des poubelles entassées contre les murs. De plus l'endroit était, ou semblait, désert...
La créature boitillait avec lenteur le long des parois, appuyée contre ces dernières pour ne pas tomber, consciente de sa force diminuant d'heure en heure, avant de se laisser tomber devant un des nombreux sacs d'ordures se superposant près de lui. L'extraterrestre l'éventra alors de ses griffes d'un geste mal contrôlé, enfonça ses pinces dans son contenu nauséabond, et en retira une pleine poignée qu'il enfourna avec fébrilité dans bouche avant de l'avaler difficilement...

Manger. Ingérer. Survivre. Nourrir ce corps dans le besoin, autant qu'il le fallait.
Les ordures étaient dégoûtantes, mais tout était dégoûtant, tout ce qu'il avait mangé jusque là était dégoûtant. Et ce qu'il mangerait par la suite le serait tout autant.

La Vie était sale, crasseuse et dégoûtante.

Mais il fallait vivre. Vivre...

Et le regard vide, hagard, il se laissa tomber contre le mur, respirant avec douleur, reprenant peu à peu ses forces amoindries par le mal...
Pièces Pièces : 6075
Nombre de messages : 93
Localisation : Perdu
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 14/12/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Mer 31 Déc 2014 - 14:46
©Nintendo World

Pain






La Princesse Guerrière avais décider de quitter le royaume d'hyrule afin d'explorer les domaine avoisinant, elle avais passer toute sa vie dans un château et avec vaguement explorer ses terres alors désormais elle voulait que sa vie prennent un tournant majeurs, étant certes une princesse elle avais décider il y a bien longtemps de ne plus se contenter d'attendre que Link la sauve et malgré ses rare coup de mains l'Androgyne voulait devenir une personne d'action !

Représentante des faibles ne pouvant lutter contre leur ennemie, elle avais suivit un long entrainement que pratiqué les Sheikah il y a bien longtemps.
Sa première destination était le Royaume champignons, ayant entendu parler que ce dernier avais subit de nombreux dégât suite a divers action des force maléfique mais aussi de nombreux combat, Zelda avais parcourut tout le trajet avec la force de ses jambe et de son endurance pour finalement arriver au cœur de Toadville.
Une ville fort étrange qui plus est, n'ayant pas était habituer a croiser des champignons vivant elle était émerveiller par tant de nouveauté comparé au royaume monotone d'hyrule dont les seuls être étrange sont les Zora ou les Gorrons.
Parcourant les ruelle, Sheik finit par s’arrêta face a une créature plutôt étrange situer dans une ruelle sombre a l'écart de la ville, cette créature avais la même forme que les autre champignons pourtant sa couleurs violette et l’étrange sensation de mélancolie que dégageait cette créature interpella la princesse.
La créature se nourrissait des déchet de la ville et semblaient elle même écœuré par ce qu'elle faisait, s'accroupissant doucement et s'approchant du champignon violet elle sortie une petite boule blanche avec un trait noir dessus.
Ayant du survivre au désert Guerudo elle emportait tout le temps cette petite ration de nourriture qui avais l’avantage d’être facile a transporter et qui permettait d'être rapidement rassasié.
A l’intérieur il y avais de la purée de fruit qui donnait un gout exotique a cette petit sphère immaculé.

-"Tient, Mange sa, sa ira mieux et c'est meilleurs a manger que des déchet."

Ayant retiré les bandage qui cachait la parti inférieur de son visage, la Princesse Guerrière afficha un large sourire pour mettre la créature en confiance, voir une créature aussi triste et déprimé de vivre faisait peine a voir, espérons que Zelda arrive a décroché un sourire a cette pauvre plante vivante.



Pièces Pièces : 3725
Nombre de messages : 159
Age : 20
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Individu Xx-247 a écrit :
avatar
Interressé
Jeu 1 Jan 2015 - 3:24
-Tiens, mange ça, ça ira mieux et c'est meilleurs à manger que des déchets.

Une voix résonna dans son esprit, douce, claire, se détachant du silence pour retentir sans peine dans la ruelle sombre...
La créature se retourna péniblement pour faire face à l'être qui s'adressait à lui de cette sorte...

Grand... La chaleur de la Vie se dégageait du corps de la chose accroupie devant lui, comme sa précédente rencontre... Encore cette chaleur qu'il désirait tant... Celle qu'il n'avait jamais pu accueillir en son sein... Celle qui avait abandonné son peuple décadent et malade...
Encore une fois le désir de s'approprier cette chaleur, de l'absorber s'alluma dans son âme meurtrie...

Non. Pas cette fois. Il y avait un autre élément. On... On lui tendais quelque chose... Quelque chose de rond...  


"Tiens... Mange... Mieux..... Meilleur"


Comprendre... Comprendre ces syllabe, syllabes d'une langue qui n'était pas la sienne, qu'il ne maîtrisait pas...
Manger. On... On lui présentait à manger...

Pourquoi ? Il était inutile. Inutile. On ne nourrissait pas les éléments inutiles.

On lui donnait à manger. Il devait survivre. Il devait manger.

Tendre son bras devant soi... Attraper l'objet présenté... L'amener à sa bouche, l'avaler difficilement, douloureusement...
Le goût... Le goût... Le Xhampi n'avait jamais perçut le goût, ses papilles brûlées par la mort et la corruption... Si bien que l'aliment lui parut tout aussi dégoûtant que tout ce qu'il avait déjà mangé, après tout la Vie était dégoûtante... Mais il pouvait sentir une différence... C'était... Plus nutritif... Il sentait ses forces revenir avec peine dans sa carcasse vidée de toute substance...
Et son esprit s'éveilla à son tour.

Il était dans son nouveau monde. Son "Nouveau Départ". Il avait survécu jusque là. Et il devait continuer, faire taire ces voix qui prenaient le contrôle de son esprit... Survivre...

Pourquoi ? Cela ne rimait à rien.

Faire taire les voix... Faire taire les voix et continuer... Effectivement, cela ne rimait à rien... Mais la Vie en elle-même, cette chose crasseuse et mensongère, ne rimait-elle pas à rien ?

Le Champignon se leva donc de nouveau sur ses jambes encore tremblantes, le regard vide, inexpressif, froid, sans âme... Et se mit à marcher. Droit devant lui. Il boitait, sans faire attention à l'être qui l'avait nourri, avec une sorte de détermination fiévreuse... Pitoyable et pourtant incroyable, tel un vieux mécanisme cassé qui s'évertue pourtant à continuer à tourner...
Pièces Pièces : 6075
Nombre de messages : 93
Localisation : Perdu
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 14/12/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Jeu 1 Jan 2015 - 21:24
©Nintendo World

Sorrow






Quel tristesse, cette pauvre créature dégageait un tel sentiment de mélancolie que Sheik se sentait réellement mal a l'aise, s'approchant doucement pour essayer de posé sa main sur son crane afin de lui apposé un petit geste affectif pouvant faire plaisir a toute les autres créature qu'elle connaissait, les animaux aimais bien qu'on les caresse sur la tête alors peut être que elle aussi, malgré que comparé au autre créature celle si pouvait parler et par conséquent se rapproche plus des créature comme les Goron ou les Zoran pourtant La Princesse Guerrière désirais réellement aider cette pauvre personne qui avais réellement besoin d'aide.
Comment faire ? L'encas ne semblait pas avoir rendu le sourire au champignons violacé, et en plus vue sa réaction on aurais même dit que pour lui manger cette petite boule fruité était semblable gustativement aux déchet qu'il avais mangé quelque seconde plus tôt.
Cela avais d’ailleurs surpris L'Androgyne néanmoins la persévérance était l'une des qualité qui se dégageait chez la princesse, elle n'abandonnerais pas et finirais par redonner gout de la vie a ce martyr de la vie.

Tout d'abord il falais au moins qu'il puisse lui parler clairement et distinctement afin que tout deux se comprenne, ainsi il pourrais lui dire pourquoi il était si malheureux ?

-"Quel est ton nom ? Tu me comprend ? Moi je suis Sheik et j'aimerais bien t'aider a aller mieux, tu souhaite quelque chose ? Tu a une famille ? Des amis ?"

Zelda ne savais nullement quoi faire pour aider ce pauvre champignons terrorisé par les affres de la vie, pourquoi le monde etait-il bon avec certain et horrible avec d'autre ? Si seulement chaqu'un pouvais comprendre et aider la souffrance des autres les monde seraient plus beau, pourtant il faut que des idéaux s'oppose que des vœux autant bon ou mauvais née de la motivation de plusieurs personne soumise a des expérience personnel pour crée des guerres et des batailles qui n'en finisse pas, Contrairement a Link, Zelda ne souhaiter pas un monde lumineux sans aucun gouffre obscure, L'androgyne voulais juste un monde compatissant ou chaqu'un pourrais accepter les douleurs et les idéaux de chaqu'un, un monde ou la tolérance et la solidarité serait primaire et ou les guerre et la violence n'existerais que pour protéger un être cher et non pas appliqué une domination absolue dans un idéal illusoire.



Pièces Pièces : 3725
Nombre de messages : 159
Age : 20
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Individu Xx-247 a écrit :
avatar
Interressé
Dim 4 Jan 2015 - 14:18
De la Chaleur...
On l'avait arrêté dans sa marche... Et on avait posé sa main sur sa tête... Plus que jamais, il pouvait sentir la Chaleur que dégageait l'être qui désirait tant son bonheur, l'être qui l'avait nourri, qui lui avait parlé, et qui recommença...


-Quel est ton nom ? Tu me comprend ? Moi je suis Sheik et j'aimerais bien t'aider a aller mieux, tu souhaite quelque chose ? Tu a une famille ? Des amis ?

Encore une fois, essayer de comprendre... Fouiller ses souvenirs pour retrouver la signification de ces mots qui au premier abord lui paraissaient si étrangers... Si lointains... Des mots d'une autre langue, d'une langue qu'il côtoyait depuis longtemps maintenant, mais qui restait pour lui une langue étrangère... Si étrangère...
Lutter contre l'oubli pour faire se rappeler les sens de ces verbes, lutter une fois encore pour former une réponse, lutter une dernière fois pour la formuler...

-J-j... Je... Pas de n-nom... F... Famille Xhampis... Moi... Tous... M-malades... Inutiles... Sss... Souhaiter Quelqu-quelque chose ? Souhaiter... Survivre.  

Cette réponse avait été formulée avec peine, difficulté, coupée plusieurs fois par des borborygmes incompréhensibles ou par des râles douloureux... Sauf le dernier mot. Ce mot fut prononcé sans hésitation, sur un ton étrange, indéfinissable...

L'extraterrestre se retourna face à son interlocuteur... Et le regarda droit dans les yeux... Et pendant quelques secondes à peine, la lumière froide, inexpressive et sans sentiments qui éclairait les orbites creusés du champignon s'illumina d'une nouvelle lueur... Une lueur malade, tremblante, mais terriblement décidée... Une lueur qui, pendant un très court instant, se changea en reflet d'une âme torturée, triste, infiniment triste, en désaccord avec elle-même... Mais dotée d'une dérangeante détermination.

La Vie était sale et vide de sens.
Il était malade, inutile et devait mourir.

Oui.
Mais il allait vivre. Pourquoi ?

Tout le monde était malade et inutile.
Pièces Pièces : 6075
Nombre de messages : 93
Localisation : Perdu
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 14/12/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Dim 11 Jan 2015 - 14:35
©Nintendo World

Sorrow






Le Xhampi n'avais jamais connue la moindre joie dans sa vie pour adopté une vision de la vie aussi nihiliste ? Pour lui le monde et l'univers n’était t'il que tristesse et désespoir ? D'ailleurs Sheik relever le mot "Maladie" dans nombreux des paroles du champignons violacé, ce dernier était-il atteint d'un virus le rendant ainsi physiquement ? Ou alors était-ce quelque chose d'autre qui était responsable de sa tristesse absolue ?
Soulevant le champi dans ses bras elle l'emporta avec elle, faisant bien attention a lui, se dirigeant vers une auberge elle paya une chambre pour lui et l’installa dans le lit de sa chambre.

-"J’espère que cela t'aidera a aller un peu mieux, mais tu sais la vie n'ai pas que tristesse, tu rencontrera forcement des gens bon et généreux avec qui tu vivra des histoire passionnante, la vie n'est pas que noir ou blanche, elle est une nuance de gris dont chaqu'un la vois de manière différent.
Regarde, moi je suis la pour toi, je ne te laisserais pas te détruire la vie, qu'est ce qui a put te rendre ainsi ?"

Faisant preuve de patience et étant attentive au propos du petit champignons, Sheik espérer que ses propos ai l'effet d'un électrochoc dans l'esprit du pauvre toad violet, trouvera t'il la vie fascinante et belle au bout d'un moment ? Pour l'instant elle ne pouvais rien faire de plus qu'essayer de le raisonner, voir la vie comme dénué de sens ne le mènerais jamais a vivre heureux, qu'elle tristesse n'est ce pas ? Pourquoi certaine personne vivent une vie affreuse leur faisant perdre toute joie et plaisir ?
Ne trouvera t'il jamais je passion a sa vie ?
D'ailleurs L'Androgyne avais remarqué a plusieurs reprise que ses propos etait mêler avec un langage qui lui étaient inconnue, ce petit être etait t'il un étranger comparé au toad de cette région ?



Pièces Pièces : 3725
Nombre de messages : 159
Age : 20
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Individu Xx-247 a écrit :
avatar
Interressé
Ven 16 Jan 2015 - 19:19
On l'attrapa. Le Xhampi esquissa tout d'abord un geste défensif, toujours en gratifiant l'auteur de l'acte de son regard vide d'émotion, fiévreux, fixe... Mais se laissa pourtant faire... Il ne pouvais pas lutter, il n'en avait pas la force, il n'en avait plus la volonté, son corps, bien qu'ayant enfin été nourri, était si fatigué... Et cette chaleur qui se dégageait de cet être... Il ne pouvais s'empêcher de vouloir s'en rapprocher, encore... On l'attrapa donc, pour le porter à travers la ville, à travers la foule...

Le soleil caressait la peau glaciale de l'extraterrestre sans arriver à la réchauffer, des bruits abstraits parvenaient à ses oreilles alors que son regard se perdait dans l'horizon de ses doutes...

On entra dans un bâtiment, on monta des escaliers, on entra dans une nouvelle pièce pour enfin le déposer dans... un lit. C'était... étrange... Ce n'était pas agréable, il ne pouvait pas ressentir ce genre de chose, mais, pour la première fois depuis longtemps, cela ne le faisait pas souffrir...

Le Champignon se redressa, serrant presque compulsivement les draps sur lesquels il reposait de ses pinces maintenant refermées ,avec une énergie étonnante de la part d'un corps malade, sur les pans de tissus... Il parcouru l'endroit du regard avant de le plonger directement dans les yeux de celle qui l'avait emmené... Et alors que seul ses râles occupaient le silence, elle se mit à lui parler :


-J’espère que cela t'aidera a aller un peu mieux, mais tu sais la vie n'ai pas que tristesse, tu rencontrera forcement des gens bon et généreux avec qui tu vivra des histoire passionnante, la vie n'est pas que noir ou blanche, elle est une nuance de gris dont chaqu'un la vois de manière différent.
Regarde, moi je suis la pour toi, je ne te laisserais pas te détruire la vie, qu'est ce qui a put te rendre ainsi ?


Réfléchir... Réfléchir lui donnait de plus en plus mal à la tête... Il avait de plus en plus de mal à empêcher les différentes strates de sa conscience de parasiter son esprit avec leurs émotions contradictoires, mais toutes si douloureuses... Mais il s'essaya encore une fois à l'exercice...
Il ne comprenait pas les premières phrases de son interlocuteur... Blanc ? Noir ? Gris ? La Vie n'avait pas de couleurs... La Vie n'avait pas de couleurs... Et pas de but.
Mais il comprit les derniers mots, qui restèrent en suspension dans l'air... Comment était-il devenu ce qu'il était ?

Son regard s'enflamma à nouveau brièvement avant que le Xhampi n'ouvre la bouche :


-M-Moi... Malade... Moi m-m... Malade depuis... Toujours... Xhampis... Tous malades... L-la... Vie... Maladie...


Oui... C'était cela... la Vie était une maladie...
Pièces Pièces : 6075
Nombre de messages : 93
Localisation : Perdu
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 14/12/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Dim 8 Fév 2015 - 13:08
©Nintendo World

Sorrow






Sheik écoutait attentivement les paroles du Xhampie, ce dernier restait toujours aussi faible et déprimé malgré toutes les tentatives de l'Androgyne, ce dernier expliquait avec ses mots qu'il était malade et ce depuis toujours, cela expliquerais pourquoi il était le seul habitant du royaume champignons a avoir cette couleurs mauves et ce regard rougeâtre.
Quelle maladie pouvait bien être responsable de ses maux ? Une tel choses qui le rendait insensible au plaisir de la vie ne pouvais pas être une simple maladie benine qui disparaît avec le temps.
Peut être que la déesse Nayru aurais put l'aider, hélas pour une raison inconnue le fragment de la Triforce apposé sur le dos de sa main avait disparut il y a bien longtemps comme pour sous entendre qu'un malheurs était arriver au déesse.

Cela était fort regrettable, il fallais vraiment trouver un remède mais actuellement la princesse n'en avais pas les capacité, d'ailleurs elle ne savait même pas en quoi ce virus agissait sur le corps et si c’était spécifique a leurs espèces ou bien qu'il pouvait se transmettre par delà les espèces.

"Explique moi tout tu veux bien ? Tu sais a quand remonte la maladie ? Tu est le seul qui est malade ? J'aimerais beaucoup t'aider alors je t'en prit dit moi tout ce que tu sais sur ce mal qui te ronge et je te promet que je te sauverais en te délivrant de cette maladie."

Assied sur le lit a coter du petit être malade, Sheik fixait ses yeux vitreux en se demandant vraiment pourquoi la vie s'acharnais sur des personnes qui ne demandais rien d'autre que d'être heureux.



Pièces Pièces : 3725
Nombre de messages : 159
Age : 20
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Individu Xx-247 a écrit :
avatar
Interressé
Jeu 26 Fév 2015 - 23:02
Il ne comprenait pas... Pourquoi ? Pourquoi se souciait-on de lui ? À quoi cela rimait ?... Pourquoi s'intéresser à un être faible, malade, issu d'une race décadente et condamné, même plus capable de servir cette dernière sans douter ? Pourquoi secourir un être si dénué de sens ?

Oui. Il était dénué de sens. Il devait mourir. Si il ne servait aucune cause, il ne servait à rien.

Non, il devait survivre tout de même.

Pourquoi ?

Faire taire les voix à nouveau, faire obstruction de leurs paroles si mauvaises, qui l'empêchaient de se concentrer, qui lui faisaient si mal à la tête... Mais pourquoi, tout de même, s'intéressait-elle à son sort ? S'évertuait-elle à essayer de le sauver, de soulager ses souffrances ? Ne comprenait-elle pas que lui, tous les Xhampis, et tous les êtres vivants, elle y compris, étaient gangrenés par la corruption ? Que la Vie était sale ?
Tout s'éclaircissait. Si elle aidait un être inférieur tel que lui, c'est qu'elle ne valait pas mieux. Elle était elle aussi malade. Son existence n'avait pas plus de légitimité que la sienne.

L'extraterrestre se leva donc, repoussant les draps du lit où il se trouvait, s'appuyant de toutes ses forces sur le dossier, entaillant même le bois de ses griffes serrées de manière compulsive. Son autre pince, elle, décrivit un large arc de cercle, pour siffler à quelques centimètres du visage de la pauvre elfe, pourtant pleine de compassion. Mais si cette dernière avait regardé le champignon à ce moment là, elle aurait vu dans ses yeux qu'il avait perdu pied depuis longtemps maintenant dans l'océan de sentiments contradictoire dans lequel baignait continuellement son esprit. Et en ce moment-même, il était clairement visible que quelque chose venait de se briser dans l'âme de l'alien.
Pièces Pièces : 6075
Nombre de messages : 93
Localisation : Perdu
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 14/12/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Dim 22 Mar 2015 - 12:37
©Nintendo World

Sorrow






Sheik fixait l'alien dans les yeux jusqu’à ce que ce dernier fut prit d'une violente agressivité et tenta de lacérer les visage de la princesse, cette dernier eu un mouvement de recule quand les griffes sifflèrent a quelque centimètre de son visage, pauvre créature, voila que maintenant elle agissait comme un animal blesser, sa réaction était certes surprenante mais au fond elle n’était pas si étrange que sa, peut être que l'androgyne en avais fait trop, d'ailleurs le regard du champignon violet semblait différent, il était peut être temps de le laisser un peu seul, si ce dernier avais toujours vécu seul dans ce cas peut être qu'il c’était habituer a la solitude et qu'une sorte de paranoïa se serais développer, ce genre de situation n'est pas si rare que sa, d'ailleurs vue son apparence beaucoup de personne on dut le rejeter par peur.
Se levant doucement, Zelda exprima une derniere fois ses sentiments a l'égard de la créature violacée.

"Je ne comprend peut être pas ta douleurs et je ne sais surement pas quelle a était ta vie, néanmoins sache que je ne t'en veut pas pour ton geste, au contraire c'est tout a fait normal que tu te méfie de moi ou que tu souhaite être seul, tu pourra rester ici cette nuit cela te fera surement le plus grand bien de ne pas dormir dans la rue au coté des poubelle, sur ceux je te laisse, au revoir petit champi."

Se dirigeant vers la porte, la jeune princesse guerrière eu un petit moment d'hésitation avant de saisir la poignée de la porte.



Spoiler:
 
Pièces Pièces : 3725
Nombre de messages : 159
Age : 20
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Individu Xx-247 a écrit :
avatar
Interressé
Ven 1 Mai 2015 - 14:33
Il ne pensait plus. Il ne voyait plus. Il souffrait. Une souffrance muette, effroyablement silencieuse avait empli l'intégrité de son être, il n'était plus là, seul restait le vacarme continu et désaccordé de son esprit qui s'occupait d'étouffer ce qu'il lui restait de raisonnement.

Il se noyait. Il se noyait dans son propre esprit.

Et il restait là debout, raide, droit, ses yeux s'étaient vidés tandis que ses pinces venaient de se resserrer, fendant l'air dans un bruit de cisaille qui ne suffit pas à briser le silence qui avait pris possession de la pièce...

Un pas.
Le plancher se couvrit de moisissure là il venait de poser le pied.

Un autre.
Il faillit perdre l'équilibre.

Sans qu'un seul bruit ne sorte de sa bouche gercée, sans qu'aucune étincelle ne brille au fond de ses yeux creusés et inexpressifs, son esprit s'était alors mué en un bloc de glace sans sentiment, enfermant ses peurs, ses colères, son désespoir et ses questions, seul restait ses instincts... et sa folie, dans son expression la plus pure.
Pièces Pièces : 6075
Nombre de messages : 93
Localisation : Perdu
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 14/12/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
Perdu dans la ville [PV Sheik/Zelda]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Perdu dans la ville [PV Sheik/Zelda]
» Perdu dans l'espace!
» Perdu dans les bois...Perdus
» Un flêche perdu dans une forêt feuillus pour toujours
» J'ai louper un proto-drake perdu dans le temps DANS Draénor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum