Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusUltra-Nuit Eternelle00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

You mad bro ? [Pv Roi Boo, Tony the Clock & P. the Pyro]
Invité a écrit :
Mer 5 Nov 2014 - 20:43
On avait osé l'emprisonner. Lui, le roi des Sept Couronnes ! Il n'en revenait toujours pas. Le voilà qui croupissait en prison comme n'importe quel homme. Tout ça parce qu'il avait sortit son épée en voyant une personne à la peau blanche et bleutée et aux yeux rouges. N'était-ce pas une réaction légitime ? Et même si elle ne l'était pas, Joffrey était le roi. Il pouvait très bien décider ce qui était faisable et ce qui ne l'était pas. Accroché après ses barreaux, il demandait à être libérer sur le champ et menaçait chaque garde qui passait de leur faire faire couper la tête. Soit on le regardait bizarrement, soit on l'ignorait. C'était inacceptable ! Tous ces gens souffraient d'un sérieux manque d'éducation  pour traiter leur roi ainsi.

Le lendemain matin, on l'amena au poste de police. Les officiers finirent vite par comprendre qu'il venait d'un autre monde. Ils lui expliquèrent que le Port-Réal n'existait pas à Nintendo World et qu'il n'avait autorité sur personne ici. Puis, ils le relâchèrent puisqu'il n'avait pas commis d'acte « grave ». Bon d'accord, il avait menacé un citoyen, mais ils ne voulaient pas avoir affaire avec lui une journée de plus. Joffrey sortit de l'établissement de très mauvaise humeur. Cette histoire était complètement dingue. Cette ville était remplie de traîtres et de zinzins. Il allait continuer à chercher, et lorsqu'il regagnerait son trône, il la ferait détruire.

Il s'apprêtait à quitter Bourg-Clocher quand il sentit l'appel de son estomac. Il n'avait presque rien mangé hier et la nourriture qu'on lui avait donné était infecte. Il s'arrêta donc dans une auberge un certain temps, attentif à ce qui se passait autour de lui tout en mangeant. Il écoutait les conversations des gens, espérant qu'ils révèlent des informations utiles. Ce n'était pas gagné.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Jeu 6 Nov 2014 - 21:02
Bourg-Clocher... La petite ville, cosmopolite au possible, baignait dans une atmosphère de chaos jovial, et de la foule bariolée résonnaient rires, cris, disputes, dominés par les clameurs des marchands et bonimenteurs, cherchant par tous les moyens d'attirer à leurs étales clients et pigeons... L'endroit était théâtre de diverses choses étranges, qui étaient devenues, grâce à l'incroyable entêtement de l'Homme à se voiler les yeux devant des faits qui auraient du le rendre fou, des habitudes plus ou moins acceptée...

Et c'était sans doute à cause de cette ambiance, qui s'accentuait fortement dans les ruelles sombres et mal-famées qui bordaient les marchés, que peu de gens prêtèrent attention à deux fort singulières silhouettes évoluant entre les ombres.
Celle qui devait sans doute le plus contraster avec les standards admis par l'esprit rationnel était celle d'un être grand, sphérique, entièrement blanc et légèrement transparent. L'être en question avait d'ailleurs un mode de déplacement fort commode : il volait. Ajoutez à cela des yeux rouges et fiévreux, un sourire carnassier et une imposante couronne et obtenez le profil parfait du Souverain Fantôme, ce qu'était le Roi Boo.
À ses côtés, un homme, grand et mince, habillé avec une certaine élégance, quoique excentrique, se faisait remarquer par sa peau d'une teinte bleutée, ou plutôt se serait fait remarqué si il y avait eu un quelconque témoin...

Le Chef incontesté des Boos était d'humeur jovial, il avait trouvé en Tony un partenaire précieux, et l'épisode du Pokémon Country, qui s'était déroulé quelques jours plus tôt, lui avait permis de se défouler un peu... Il faisait donc la visite de Nintendo World avant de rejoindre son associé Garinkar, dans l'espoir de trouver d'autres potentiels alliés...

Et ce fut ainsi, en ressassant ses pensés que le Spectre arriva face à un débouché, duquel on pouvait observer une petite auberge typique, à la périphérie, dont l'enseigne de bois indiquait :
"Auberge de la Vache Enflammée". C'est alors qu'un éclair lui traversa l'esprit.

-Mais j'oubliais, mon cher, mes devoirs citadins ! Huhuhuhu... Car après tout, je suis extérieurs au besoins matériels, je ne souffre donc aucunement de la faim ou de la fatigue, mais vous ? Cela doit faire une bonne journée que nous voyageons sans pause, vous ressentez peut-être le besoin de vous reposer un peu ou de vous sustenter...  
Pièces Pièces : 46867
Nombre de messages : 1802
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Lun 17 Nov 2014 - 21:34
-Mais j'oubliais, mon cher, mes devoirs citadins ! Huhuhuhu... Car après tout, je suis extérieurs au besoins matériels, je ne souffre donc aucunement de la faim ou de la fatigue, mais vous ? Cela doit faire une bonne journée que nous voyageons sans pause, vous ressentez peut-être le besoin de vous reposer un peu ou de vous sustenter...  

Tony regardait l'auberge qui était devant lui. Il avait suivi le fantôme après la bataille contre les Pokémon. Et c'est en le suivant dans la plus grande discrétion qu'il avait atterri dans un 'charmant' village, avec une auberge portant tout aussi bien un joli nom : Celui de la Vache Enflammé. Au début il avait cru que c'était une blague, mais il semblerait que non...

- Je suis aussi peu affecté contre les besoins matériels, mais ma forme humaine me force à prendre partiellement le même comportement qu'un humain ou toute autre créature peut avoir, à ressentir la fatigue ou la faim... Je pense que c'est donc le bon moment de s'arrêter un peu, le temps de se reposer...

L'horloge entra donc dans l'auberge essayant de rester discrète, et alla s’asseoir à une table au hasard. Il s'écroula sur la chaise, et il soupira. La fatigue l'avait prit d'un coup. Il n'avait jamais fait attention à sa fatigue, et ça a finit par l'attraper rapidement.

Sa fatigue lui rappela aussi quelque chose qu'il avait oublié lors de tout ces événements, son objectif principal : Retrouver sa rivale, celui avec laquelle il prenait plaisir à se battre lorsqu'il n'utilisait pas ses heures à torturer les gens autour de lui. Il prit sa montre, puis fixa l'aiguille des secondes bouger sur le rythme des 'Tic-Tac'.


-... Dites-moi, pardonnez mon indiscrétion, mais, il y a t-il une personne à laquelle vous tenez fortement ?


Il n'avait pas grande chose à faire, il tenta donc de lancer la discussion. Après, ce n'est pas comme s'il souhaitait rester ici trop longtemps, Tony n'était pas quelqu'un qui aimait perdre son temps.
Pièces Pièces : 220
Nombre de messages : 168
Age : 19
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mer 3 Déc 2014 - 0:44
Joffrey faillit s'étouffer avec sa dernière bouchée lorsque deux êtres plutôt inusités firent leur entrée dans l'auberge. L'un avait la peau bleutée et deux flèches rouges dans le visage, l'autre ressemblait à une sorte de fantôme et portait une couronne sur la tête. ... une couronne ?

Il était le roi, l'autorité suprême ! Comment cette créature osait-elle porter ce bijou réservé aux dirigeants ?  Le blond finit son repas et réfléchit longuement à sa situation. Les rencontres qu'il avait faites jusqu'ici étaient beaucoup trop insolites. Il devait se rendre à l'évidence : il avait quitté son royaume. Et dans ce cas, il devait absolument trouver une façon d'y retourner. Il ne pourrait vivre dans un monde qui ne reconnaissait pas son autorité. C'était un vrai cauchemar ! Mais comment faire ? Il existait sûrement un moyen de retourner dans son monde, sa dimension, peu importe, puisqu'il l'avait quitté.

Toutefois, il ne pensait pas pouvoir le découvrir seul. Il ne savait rien de l'environnement qui l'entourait ni des gens qui y habitaient. il soupira alors que son regard dérivait sur le fantôme. Il devait être roi de quelque chose, et peut-être que s'il lui disait qu'il en était aussi un, il voudrait l'aider... ah non, c'était d'un ridicule ! Et puis, il ne savait pas de quoi il était capable. S'il venait à l'attaquer, pourrait-il seulement se défendre avec son épée ? Elle risquait de le traverser... À qui s'adresser ? Il ne voyait personne d'autre à part ce bonhomme blanc au couvre-chef scintillant.

Le jeune garçon se leva à contre-coeur, les jambes tremblantes, et se dirigea à sa table. Une fois à côté de lui, il resta silencieux une dizaine de secondes. Imagine que c'est un humain. Un humain tout ce qu'il y a de plus normal, pensa-t-il.

« Mes salutations. Je me nomme Joffrey Baratheon, roi des Septs Couronnes. Je viens d'un autre monde et j'ai été amené ici pendant que je dormais. J'ai vu que vous possédiez une couronne et j'ai pensé qu'il fallait s'entraider, entre rois. Connaissez-vous une façon de voyager à travers les mondes ? »

Étape difficile, car il devait se retenir de simplement lui donner des ordres. Il ravala sa salive, légèrement anxieux.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Jeu 4 Déc 2014 - 18:37
Tony avait accepté l'invitation du Roi Boo. Ils entrèrent donc, discrètement, et s'installèrent sans trop tarder à une table voisine. L'étrange gentleman s'écroula alors sur sa chaise, l'œil légèrement hagard, prit par surprise par une fatigue qu'il avait ignoré jusque là. Comme il lui avait dit, il n'était pas non plus préoccupé par les besoins physiques, mais son enveloppe humaine l'emprisonnait tout de même dans des nécessités dont il ne pouvait se défaire indéfiniment...
Alors que l'homme bleu était plongé dans ses pensés depuis une petite dizaine de secondes, il se redressa pour poser une étrange question au Blanc Monarque :


-... Dites-moi, pardonnez mon indiscrétion, mais, il y a t-il une personne à laquelle vous tenez fortement ?


Son interlocuteur ne put s'empêcher de rire. C'était en effet une très bonne question, une très bonne question qu'il s'était posé plusieurs fois auparavant. Et la réponse était d'une simplicité...

-Eh bien... Mon cher Tony... Non. Non, aussi étonnant que cela puisse paraître, non. Oh... Ce n'est pas la première qu'on me la pose, ce n'est pas la première fois que je me la pose, mais c'est un fait : je ne suis pas capable d'éprouver un attachement profond, tel que l'amitié, envers quelqu'un... Ne soyez pas blessé, mais même vous ! Je vous apprécies, j'apprécie vos manières et votre intelligence et je vous voues un certain respect, mais si vous veniez à disparaître... Je serais déçu, voilà, seulement déçu... Car, voyez-vous...


-Mes salutations. Je me nomme Joffrey Baratheon, roi des Septs Couronnes. Je viens d'un autre monde et j'ai été amené ici pendant que je dormais. J'ai vu que vous possédiez une couronne et j'ai pensé qu'il fallait s'entraider, entre rois. Connaissez-vous une façon de voyager à travers les mondes ?


Un jeune homme venait d'interrompre leur conversation d'un manière assez brutale, bien que tout dans son attitude montrait qu'il aurait voulu, à la seconde où il avait terminé sa phrase et que le regard du Fantôme était désormais braqué sur lui, être chez lui ou du moins à une bonne distance de cette ville et de ce sourire de squale qui semblait s'efforcer de vous dire :
"Ceci est un sourire aimable et poli, ceci n'est pas le sourire primordial que le premier prédateur de l'Univers aurais sans doute adressé à sa première proie, en admettant que les êtres vivants avaient des bouches à cette époque; c'est bel et bien un sourire encourageant...", mais qui visiblement, n'y arrivait pas, ou n'y mettait pas assez de volonté...
Pourtant, il se dégageait de ce ton une autorité refoulée, contenue par ce magnifique outils qu'était l'instinct de survie, mais bien présente, et qui s'indignait visiblement des précautions utilisées pour demander une requête qui n'aurait normalement pas mis plus de deux minutes à être exaucée par un simple sujet...

Mais le premier réflexe qu'eut le Roi Boo fut en vérité de s'esclaffer, de rire devant cet humain qui, comme ça, à brûle pourpoint, venait lui se présenter comme roi et demander de l'aider à rentrer chez lui ! Cela fait, il lui répondit :


-Sept Couronnes ! Et bien vous en avez de la chance... Héhéhé... Moi, je ne possèdes que celle que vous voyez actuellement...


Le ton était étrange, impossible de savoir si il s'agissait de sarcasme ou d'un commentaire véritablement admiratif, mais le Spectre continua sur sa lancée, de sa voix douce, presque joviale, et pourtant si dénuée de chaleur...

-Héhéhé... Moi, je ne possèdes que celle que vous voyez actuellement... Héhéhéhé... Enfin, excusez-moi, mais avouez qu'il n'est pas banal, même pour un être tel que moi, de recevoir de telles demandes... Bref... Effectivement, je suis roi, et je n'ai rien contre l'entraide, tant que les deux partis sont gagnants, si vous voyez ce que je veux dire... Mais j'ai aussi le regret de vous annoncer que je ne connais aucu moyen pour voyager ainsi entre les dimensions... Huhuhu... Quoiqu'il en soit, installez-vous, commandez à boire, pour nous trois je vous pries, et parlez-nous un peu de vous... Car à part votre nom, Seigneur Baratheon, nous ne savons pas grand chose de vous...  

Une chaise se déplaça, et on l'invita à s'asseoir...
Pièces Pièces : 46867
Nombre de messages : 1802
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sponge a écrit :
avatar
Pyro...Man ?
Mer 17 Déc 2014 - 20:42
Bourg Clocher, quel drôle nom de ville, on croirait presque que le nom ai un rapport au fait que ce soit un bourg qui possède un clocher. Le plus amusant dans cette ville, ce sont les habitants, ils s'agitent pour un rien. Tiens, par exemple, c'est tellement amusant de les poursuivre en fauteuil roulant avec un lance flamme a arcs en ciel. C'est qu'ils courent vite mais ils sont pas très vivaces en fois brûlés... Tiens la dans une ruelle, en voila un autre qui prend ses jambes a son cou. C'est alors qu'au moment ou je me prépare a le poursuivre que je passe devant un groupe sinistre. Juste après avoir fini ce villageois la, une roue de mon fauteuil se coincea dans un pavé, ce qui eu effet de me propulser aux pieds du groupe. Étalé au sol tel une carpette.

Mfffffhhh, qui a mis ce pavé la, je vais me plaindre au maire de cette... Je crois que je l'ai déjà immolé avec mes arcs en ciel...

Me relevant en sursaut, je tournais la tête autour de moi, ne voyant qu'un sombre endroit rempli de personnes sinistres. Surtout un gros ballon baveux. En sortant une épingle de ma combinaison, je me jeta sur lui pour le faire éclater mais je passa a travers comme du vent. Après plusieurs tentatives, je remarqua qu'il pouvait parler... Ils faisaient partit d'un groupe et seraient venus car ils avaient reçu une invitation... Cela me rappelais vaguement quelque chose. A tiens voila je me souviens.

Mffffhhh, je crois avoir reçu une invitation moi aussi mais j'ai bien peur de m'en être servi pour aller au petit coin... Alors comme ça vous faites partit de l'association des tarés sinistres anonymes ?
Pièces Pièces : 10987
Nombre de messages : 72
Réplique/Citation : Being a sponge fucking sucks
Date d'inscription : 02/08/2013
Liens : Amis : ses moustaches

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Lun 22 Déc 2014 - 18:30
-Eh bien... Mon cher Tony... Non. Non, aussi étonnant que cela puisse paraître, non. Oh... Ce n'est pas la première qu'on me la pose, ce n'est pas la première fois que je me la pose, mais c'est un fait : je ne suis pas capable d'éprouver un attachement profond, tel que l'amitié, envers quelqu'un... Ne soyez pas blessé, mais même vous ! Je vous apprécies, j'apprécie vos manières et votre intelligence et je vous voues un certain respect, mais si vous veniez à disparaître... Je serais déçu, voilà, seulement déçu... Car, voyez-vous...

-Mes salutations. Je me nomme Joffrey Baratheon, roi des Septs Couronnes. Je viens d'un autre monde et j'ai été amené ici pendant que je dormais. J'ai vu que vous possédiez une couronne et j'ai pensé qu'il fallait s'entraider, entre rois. Connaissez-vous une façon de voyager à travers les mondes ?


Pendant que Tony était entrain d'écouter le fantôme, une étrange personne se proclament être le « Roi des sept couronnes » avait interrompu la discution. Il remarquait bien que la personne n'avait définitivement pas envie de leur parler à l'origine. Mais... Il recherchait un moyen de voyager à travers les mondes, et quoi de mieux que de demander de l'aide à un fantôme et une horloge qui sont aussi gentils et accueillant que deux personnes adorant torturer mentalement et physiquement ? … Non, en fait, ils l'étaient vraiment. Et pendant que les deux parlaient, une autre personne arriva en fauteuil roulant et... s'étala majestueusement sur le sol.


Mfffffhhh, qui a mis ce pavé la, je vais me plaindre au maire de cette... Je crois que je l'ai déjà immolé avec mes arcs en ciel...


… Immolé avec des arcs en ciels? Pendant qu'il se demandait ça, la même personne tenta « d'éclater » le fantôme comme un ballon, qui finassa en un cuisant échec. Et après un moment, il laissa des mots qui firent sursauter l'horloge humaine.


Mffffhhh, je crois avoir reçu une invitation moi aussi mais j'ai bien peur de m'en être servi pour aller au petit coin... Alors comme ça vous faites partit de l'association des tarés sinistres anonymes ?

Tony prit une minute à comprendre le message. Soit l'homme avait fait erreur, soit Tony était en train de rejoindre une association au joli nom.


- Association des... Tarés...Sinistres...Anonymes ?

Tony se retourna vers le fantôme lentement et commença à le défigurer avec un sourire sadique. La, il attendait une bonne explication du fantôme. Si ce fantôme s'était fichu de lui, il lui aurait fait perdre son temps. BEAUCOUP de temps. Sa voix s’assombrissait à chaque mot donné, et son sourire sadique s’agrandissant jusqu'à bien montrer qu'il n'était pas du tout d'humeur.

- ...J'espère que vous avez une bonne explication à 'ceci', mon cher Roi Boo...
Pièces Pièces : 220
Nombre de messages : 168
Age : 19
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 8 Jan 2015 - 18:24
Le fantôme se mit à rire. Comme ça. Joffrey se demanda si c'était bon ou mauvais signe. Il recula d'un pas, regardant les énormes dents que contenaient sa bouche. Puis, il lui dit qu'il avait de la chance, puisque, tant qu'à lui, il ne possédait qu'une seule couronne. Le jeune monarque ne put cerner s'il était sérieux ou sarcastique. Il n'avait pas sept couronnes, bien entendu... Il était le roi des Sept Couronnes. C'était un peu différent. Le spectre continua, déclarant qu'il n'avait rien contre l'entraide, tant que les deux partis étaient gagnants. Le blond comprenait cela, et il avait assez d'or dans ses poches pour payer sa contribution. Alors qu'il y songeait, un doute s'installa dans son esprit. L'argent de Westeros et celui de ce monde ne devaient pas être les mêmes. Et si c'était vraiment le cas, il n'avait rien à offrir.

De toute manière, le roi Boo ne connaissait pas de moyen pour voyager entre les mondes, les dimensions, peu importe. Il l'invita malgré tout à s'asseoir et à parler un peu de lui. Joffrey haussa un sourcil, ne voyant aucun intérêt à rester ici. Ce ne serait qu'une énorme perte de temps. Soudainement, un individu portant un masque sorti de nulle part, essayant de faire éclater la boule blanche. Mais il se rendit compte, au bout d'un certain moment, que cela ne fonctionnait pas. Ensuite, il débita des choses étranges et totalement hors contexte. Il dit lui aussi avoir reçu une invitation, alors que personne n'avait affirmé cela, et leur demanda s'ils étaient membres de l'association des tarés sinistres anonymes.

L'horloge humaine accompagnant le fantôme répéta le nom de l'association avec indignation. Il se retourna vers son camarade avec un sourire assassin, pressé d'entendre une explication à ce qu'il venait de se produire. Joffrey ne put s'empêcher de divulguer son avis, dévisageant le nouvel arrivant.

« Ne voyez-vous donc pas qu'il est fou ?... Si vous ne pouvez pas m'aider, je vais partir. Bonne chance avec le cinglé ! »

Il pivota, se dirigeant vers la porte de sortie. Il allait devoir trouver d'autres personnes, possiblement plus bizarres que celles qu'il venait de rencontrer. Ça promettait.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Lun 12 Jan 2015 - 21:09
Le Roi Boo devait le concéder, la situation n'était plus sous son total contrôle... Un homme, revêtant une combinaison intégrale et caché derrière un masque à gaz, vola à travers la taverne, décrivit un magnifique arc de cercle... Avant de s'écraser devant le groupe avec toute la maîtrise d'une otarie tétraplégique...

-Mfffffhhh, qui a mis ce pavé là ? Je vais me plaindre au maire de cette... Je crois que je l'ai déjà immolé avec mes arcs en ciel...


Mais avant même que le Fantôme n'ai eu le temps de comprendre le sens de ces paroles, l'individu se relava brusquement, sortit une épingle, et se jeta sur lui... Évidemment, toutes les tentatives de le crever échouèrent lamentablement, et son "agresseur" finit par s'en rendre compte de lui-même -relativement tard tout de même, ne put-il s'empêcher de remarquer- pour débiter à nouveau des phrases qui laissèrent le Seigneur Illusionniste quelque peu... perplexe...


-Mffffhhh, je crois avoir reçu une invitation moi aussi mais j'ai bien peur de m'en être servi pour aller au petit coin... Alors comme ça vous faites partit de l'association des tarés sinistres anonymes ?


Invitation ? Petit coin ? Tarés Sinistres Anonymes ? Qui était donc cet excentrique personnage qui... Qui immolait des gens à grands renforts d'arc-en-ciel ?... Arc-en-ciel...

Ce fut à ce moment que l'Ectoplasme comprit... Car, accroché dans le dos de ce nouvel arrivant, se trouvait un étrange instrument... Un lance-flamme. De plus... De plus il n'y avait pas prêté attention jusque là, mais il se dégageait de dessous ce masque un sentiment de douce folie, d'une folie euphorique, d'une folie qui prenait possession de l'esprit pour altérer la perception...

Mais ses réflexions furent alors stoppées par son cher associé Tony, qui semblait ne pas apprécier ce qui se déroulait sous ses yeux, alors que le jeune "Seigneur" Baratheon esquissait un départ...


- ...J'espère que vous avez une bonne explication à "ceci", mon cher Roi Boo...


Le-dit Roi Boo était justement en train de réfléchir, et vite.


-Eh bien... Au risque de vous décevoir, non. Je n'ai aucune explication à ce qui se passe en ce moment même, et ses paroles me paraissent toutes aussi sybillines qu'à vous... Soyez-en sûr... Mais... -Et là il se rapprocha de l'Horloge pour lui parler directement dans l'oreille- Il est fou. Totalement bercé par ses hallucinations. Je l'ai sentie... Il suffit de regarder l'arme qu'il porte pour comprendre la nature exacte des sois-disant arc-en-ciel qu'il croit servir à tout le monde... Cet homme... Cet homme peut nous être d'une très grande utilité... Je sais que sa compagnie n'est pas de celles qui stimulent l'intelect, mais il serait stupide négliger un potentiel allié... Allons... Qu'en pensez-vous ?...

Il se tourna alors vers le-dit personnage, et lui fit son plus grand sourire...

-Je suis vraiment désolé... Mais nous ne sommes pas ceux que tu appelles les... Tarés Sinistres Anonymes... Mais nous sommes bien mieux ! Car nous, nous ne demandons pas d'invitations ! Nous acceptons tout le monde ! De plus... Héhéhé... Il me semble que tu es spécialisé dans les arc-en-ciel... Et nous en cherchons justement un, de spécialiste ! Vois-tu... Nous une une organisation dont le but n'est que de réaliser le rêve de ses membres, dont toi, si tu nous rejoints... Malheureusement, la très grande majorité de la population s'oppose à ces rêves, car ils n'ont aucune joie de vivre... Nous cherchons donc un spécialiste des arc-en-ciel pour arroser de bonheur ceux qui veulent le combattre... Qu'en dis-tu ?


Maintenant Joffrey... La porte se claqua violemment, sans aide apparente, juste au nez du jeune prince, alors qu'un sourire carnassier se matérialisait devant son visage...

-Voyons... Nous n'avons pas ce que vous cherchez... Mais nous, nous connaissons ce monde... Et nous sommes disposés à vous offrir moyens et protection, ce qui n'est pas négligeable... Car vous savez, il est quasiment impossible de voyager entre les mondes... Et vous ne trouverez pas le moyens tout seul, croyez-moi... Mais je vous vois venir... Pourquoi donc je m'acharne à vous persuader ? Mais car il me faut, moi aussi, des alliés de confiances, et que vous... n'êtes pas négligeable... Enfin... Venez donc au moins nous rejoindre boire un verre et discuter un peu... De plus, il serait dommage que nous ayons à vous montrer si tôt qu'il vaut mieux nous avoir comme amis que comme ennemis... Non ?


Et attendant la réaction de Joffrey, et les réponses des deux autres attablés, il retourna à sa place, le sourire toujours aux lèvres....
Pièces Pièces : 46867
Nombre de messages : 1802
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sponge a écrit :
avatar
Pyro...Man ?
Jeu 26 Mar 2015 - 21:23
Mfhfh fhh Alors comme ça, nous sommes maintenant de super copains ! Pour fêter ça, je vais tous vous offrir un ornithorynque en peluche, allez prenez le, vous l'avez mérité !

Fouillant dans ma sacoche, je sortait un par un des petits ornithorynques verts, chacun portant un accessoire en rapport avec la personne à qui ils étaient destinés. Une couronne pour le blondinet mignon, un transparent pour le Ballon grimacier et enfin un avec un monocle destiné au monsieur distingué. En refermant ma sacoche, je déposa dans les mains de chacun leur petit ornithorynque. C'est donc après cette joyeuse liaison d'amitié que je me mis accroupi devant le ballon de baudruche qui semblait être le chef, posant mon menton sur mes deux mains, le regardant avec admiration et attendant les ordres.

Spoiler:
 
Pièces Pièces : 10987
Nombre de messages : 72
Réplique/Citation : Being a sponge fucking sucks
Date d'inscription : 02/08/2013
Liens : Amis : ses moustaches

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Sam 28 Mar 2015 - 20:22
Pendant que Tony était en train de se concentrer sur cette 'association', et que c'était un peu la pagaille partout, il entendit enfin l'explication du fantôme.

-Eh bien... Au risque de vous décevoir, non. Je n'ai aucune explication à ce qui se passe en ce moment même, et ses paroles me paraissent toutes aussi sybillines qu'à vous... Soyez-en sûr... Mais... Il est fou. Totalement bercé par ses hallucinations. Je l'ai sentie... Il suffit de regarder l'arme qu'il porte pour comprendre la nature exacte des sois-disant arc-en-ciel qu'il croit servir à tout le monde... Cet homme... Cet homme peut nous être d'une très grande utilité... Je sais que sa compagnie n'est pas de celles qui stimulent l'intelect, mais il serait stupide négliger un potentiel allié... Allons... Qu'en pensez-vous ?...

Tony réfléchit à ces mots. Maintenant qu'il le dit, il est vrai que cet étrange personne avait avec elle ce qui semblait être un lance-flamme. Donc, si l'horloge faisait le lien entre ce que dit le personnage, ces Arc-en-ciel... sont des flammes. Il est donc vrai que cette personne, comme dit le Roi Boo, est 'Totalement bercé par ses hallucinations'... Et donc, toute cette explication avait réussi à rendre l'horloge son calme habituel.

- C'est vrai qu'en réfléchissant... Cette personne peut être un bon allié...

Et pendant qu'il réfléchissait et que le Roi Boo demanda à la personne étrange de la rejoindre, celle-ci s'exclama.

- Mfhfh fhh Alors comme ça, nous sommes maintenant de super copains ! Pour fêter ça, je vais tous vous offrir un ornithorynque en peluche, allez prenez le, vous l'avez mérité !


D'accord. C'est confirmé, cette personne à perdu les pédales. Et suite à cette réflexion, l'étrange personne offre à Tony un Ornithorynque vert avec un Monocle...



Un Ornithorynque vert avec un Monocle.

Un Ornithorynque vert.

Vert.

VERT.



Un énorme sourire sadique apparut sur le visage de l'horloge. Tony venait de trouver le cadeau idéal pour sa rivale dès qu'il la retrouvera. Il regarda attentivement la peluche, avant de la ranger dans sa poche, et se rapprocha de l'homme lui ayant donné la peluche, avec un sourire qui était un mélange entre un sourire joyeux et un sourire sadique.



- Je vous remercie beaucoup pour ce cadeau, j'ai l'étrange impression qu'il me sera très utile plus tard...  D'ailleurs, il ne me semble point avoir entendu votre nom... Et je doute fort d'avoir donné le mien  de même. Je me prénomme Tony. Tony the Clock. Puis-je avoir le nom de celui qui m'a offert ce cadeau ?
Pièces Pièces : 220
Nombre de messages : 168
Age : 19
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mar 12 Mai 2015 - 2:50
Et voilà que le fantôme tentait d'enrôler le bonhomme aux arcs-en-ciel. Joffrey profita de cette opportunité pour se diriger vers la porte, dans l'intention de filer en douce. Il ouvrit la porte, porte qui se referma aussitôt, lui donnant une sacrée frousse. Il semblait qu'on ne voulait pas le laisser partir s'il en jugeait par le discours que venait de lui livrer le roi Boo. Joffrey en conclut que, pour l'instant, il était peut-être préférable de rester... Il ne savait aucunement de quoi ces gens étaient capables. Il en avait froid dans le dos. Il décida donc de venir se rasseoir.

« Très bien. Parlons ! », s'exclama-t-il avec un faux sourire.

C'est alors que le nouveau venu distribua des ornithorynques verts à tout le monde. Le blondinet accepta le sien en fronçant les sourcils, observant la couronne posé sur sa tête. Il regarda les autres et remarqua que les accessoires qu'ils portaient avaient un lien avec chacun d'entre eux. Comment était-ce possible ? Ce fou savait-il qu'il allait les rencontrer depuis le tout début ? La situation devenait de plus en plus étrange. L'homme ressemblant à une horloge le remercia et demanda son nom. Quant au roi des Sept Couronnes, il n'était guère intéressé par cela, si bien qu'il se tourna vers la fantôme et demanda :

« Puis-je demander pourquoi vous chercher vous des alliés ? »

Histoire de savoir à quoi il risquait d'être mêlé. En attendant de pouvoir trouver un échappatoire, il était mieux de jouer le jeu.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Mar 30 Juin 2015 - 16:48
[Je suis vraiment désolé, j'avais pas vu que Joffrey avait posté.]


Bien. Il semblait que le jeune ex-roi Baratheon avait été sensibles aux "arguments" du Roi Boo, car, bien que difficilement, celui-ci lui sourit alla les rejoindre autour de la table...
Puis le semblait-il pyromane se mit, aussi soudainement que le reste de ses précédentes actions, à distribuer à chacun une... peluche. Une peluche d'ornithorynque. Verte. Et la sienne était translucide, comme lui. Troublant quand le spectre y réfléchissait... Mais Tony posa alors une question qui méritait amplement d'être soulevée : Comment s'appelait cet homme en combinaison intégrale ?


-C'est une bonne question.
-Et il se tourna vers l'individu masqué- Comment t'appelles-tu ? Nous nous sommes tous déjà présentés... Sauf toi. Et ces peluches sont adorables, mais elles ne valent pas une bonne présentation, que nous sachions à qui nous avons à faire... Alors, quel est ton nom ?

Cependant... Il y avait plus important. Il avait dû menacer Joffrey, et il n'aimait pas ça... Oh, il pouvait sans doute le contraindre à une obéissance forcée et peut-être même durable... Mais ce que le Roi Blanc voulait, c'était des alliés de confiance, qui lui procureraient une protection fiable, ainsi il préférait utiliser la persuasion et la diplomatie...
Et encore une fois, le doute du "Souverain" des Sept Couronnes se fit entendre :


Puis-je demander pourquoi vous chercher vous des alliés ?

Et il se devait de lui répondre.


-Pourquoi n'en chercherai-je pas ? Il et toujours utile d'avoir des alliés... Surtout pour quelqu'un comme moi... Et je ne vous retourne même pas la question, je vois bien à votre situation que vous en avez besoin. De plus... Il n'y a, de votre point de vue, aucun désavantage à nous rejoindre... Nous pouvons vous guider dans ce monde, vous protéger et, si c'est le pouvoir que vous regrettez dans votre ancienne, pourquoi ne vous l'offrirons-nous pas ici ? Quelques grands projets se dessinent, et nous avons besoin "d'amis" pour les mener à bien.
-Il balaya la tablée du regard- .. Voilà pourquoi j'aimerai vous présenter à un associé, tous. Et le mieux serait que nous discutions de tout cela sur le trajet.

Le Roi Boo s'éleva alors de quelques centimètres, prit de la distance par rapport à ses comparses, et déclara, les yeux plus flamboyants que jamais :

-Mon ami aux arc-en-ciels... Quand tu nous auras dit ton nom, pourras-tu nous débarasser de cette si laide auberge ? J'aimerais parler à l'air libre... Huhu...
Pièces Pièces : 46867
Nombre de messages : 1802
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Mer 14 Oct 2015 - 17:20
Hmm... En raison du changement de perso de Pyro, du départ de Joffrey et de l'absence actuelle de Tony, je ne pense pas que ce RP ait encore une raison d'être ^^'
Bref, il est à mon avis clôturé, et ses événements resteront dans l'ombre de l'histoire Nwienne...
Pièces Pièces : 46867
Nombre de messages : 1802
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
You mad bro ? [Pv Roi Boo, Tony the Clock & P. the Pyro]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum