Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonUltra-Inversion00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Tour des Souvenirs [Entrée][ACTE 9]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Mer 1 Oct 2014 - 18:05
Rappel du premier message :

Lorsque enfin le Démon sortit du Portail, il fut quelque peu retourné. Il préférait nettement le portail du Warp, mais celui du Chaos pouvait être traversé par tous, et c'était celui qui libérait et dégageait le plus de puissance, et en quantité infinis, pour permettre l'éveil d'une Tour. Mais la, il fallait nettement plus que cela. Il fallait... Un sacrifice. Non pas qu'un simple sacrifice de chaire, de sang ou que fallait-il savoir encore pour permettre à l'élévation d'un tel édifice? Il fallait des Souvenirs. Lorsque les premiers créateurs d'un tel chef d’œuvre avait réussit à bâtir le monstre qui était maintenant dormant et enfouis dans le sol, ils avaient eu besoin d'un millions de vies humaines. Un millions d'âmes apportant souvenir, douleur, amour, peines, bonheur et vitalité. Un million, ne serait-ce pas un millions de fois plus que ce que représentait là le Grand Destructeur? En taille, oui, mais pas en souvenir ni en vie. Un milliard d'année d'essence serait largement suffisant. Un milliard d'année de souffrance, de vengeance, de tristesse, de rage, de désespoir, de mort et de vie, d'amour et de rédemption, de corruption et de violence infinie. Qu'était un million d'âme humaine contre la vie entière de l'Indivisible? Honnêtement... Rien, si ce n'est qu'une infime partie de la masse gigantesque qui allait se sacrifier pour devenir le Champion de la Tour qui permettrait alors de tout reconstruire. Le sacrifice permettrait de faire revenir la Tours, et mettrait directement le Démon en tant que Gardien de la dernière Pièce. La pièce Sombre. Là où les autres devaient être protégé, celle-ci devait être à tout prix détruite sous peine qu'elle détruira tout l'Univers.

Un haut pan de montagne se dressait déjà là où il se trouvait. Pourtant, dans la formation d'un tel monument de roche ayant un âge aussi vieux que le Porteur de Painsaw, si ce n'était plus, étaient forgé des escaliers, des empruntes qui indiquait que l'on pouvait grimpait le haut de la montagne sans soucis jusqu'à deux niveaux de plateaux. Le premier chemin menait à une hauteur de plus de cinquante mètre alors que le second était à une centaine de mètre en comparaison du sol. Mais hormis ces constructions de la main humanoïde, il y avait quelque chose d'encore plus étrange. Au centre de la structure montagneuse se tenait un léger cratère, qui était encerclé par la création naturel. Autour, et grimpant sur les parois rocheuses, des centaines et des centaines de griffes en roc pointue. Le démon se dirigea donc avec ses trois acolytes au centre même du cratère. Il était maintenant entouré par ce qui était appelé il y a bien longtemps "L'Antre des Souvenirs". Il s'agenouilla sur un petit autel, recouvert à moitié par de la roche ou du sable. Dépoussiérant tout d'abord ce qu'il restait, le Némésis de la mort vint ensuite planter son arme magique dans le Sol, la laissant imprégné de Chaos les domaines alentours. Laissant la son épée, il se releva. Contemplant son portail au loin. Il avait bien fait de retarder l'arrivée des Héros par divers blocages Chaotiques de son propre fruit! Rien de mieux pour faire en sorte que l'on mette plus de temps que prévu, et qu'en plus on puisse finir ce que l'on faisait, comme ici avec la création d'une tel tour. Puis, Trascer se mit face à ces trois serviteurs.


"Le moment est venu, mes Généraux. L'heure de la reconstruction à sonné et il est maintenant temps à nous tous de de combattre pour notre salut! J'aurais tellement aimé et souhaité pouvoir continuer le chemin de ces Souvenirs avec vous, mais il va falloir hélas que je me sacrifie pour le bien de mon plan. Vous serez emmené directement à la Tours comme Protecteur, ainsi que les Dieux Noirs. Vous, comme les héros verrez mes souvenirs. Mais eux seuls seront en mesure de les modifier, de vivre et jouer avec? Ce qu'ils feront, j'en suis sûr, ne sera absolument pas ce que vous espérez. Soyez forts, combattez pour moi, combattez en mon noms. Et à mon tour je vous permettrais d'obtenir votre liberté. Je sais que vous ne vous battez plus en tant que mes soldats depuis des millénaires, mais parce que vous m'aimez, comme je vous aimes. Car vous êtes mes enfants, au delà d'être mes Généraux. J'ai vécu presque la moitié de ma vie avec vous à mes côtés. Je vous ai vue naitre, je vous ai crée, je vous ai sauvé. Et vous avez tout fait pour récompenser cela. Nous combattons ensemble, nous nous protégeons, nous vivons ensemble depuis des lustres. Mais il est temps pour que tout cela s'arrête, pour qu'un nouvel Univers voit le jour, et que, au final, vous soyez tous libres de ne plus connaitre ma vengeance, et ma détresse. Car ce que je créerais sera la perfection ultime. Et il n'y aura plus d'abandon, de mort, de persécution, de soucis mineur ou majeur. Mais pour cela, il nous faudra vaincre. Vous apparaitrez et défendrez les points que la Tour souhaiteras en fonction de ces envies. Je vous souhaites à tous bonne Chance... Et que tous puissiez voir le jour se levez. Le nouveau jour."

Ne regardant pas plus longtemps le visage recouvert de larmes de ces serviteurs, le Démon se replaça à genoux. Son épée venait tout juste de remplir l'atmosphère des ondes du Chaos. Bien, il était tout simplement merveilleux de voir que tout allait être parfais. Soulevant son épée, et alors que la première forme des héros arrivaient enfin, le Guerrier enfonça profondément dans son cœur, pour la deuxième fois en deux ans, sa propre arme. Et alors que Sang, Chaos et Souvenir s’emmêlèrent alors que la carcasse du Destructeur se déposa sur le sol de l'Antre des Souvenirs, un gigantesque rayon bleu sortie du sol. Recouvrant tout d'abord le corps du Grand Destructeur qui fut dématérialisé par ce simple corps, ce dernier prit en volume et en diamètre. Plusieurs autres rayons s'ajoutèrent alors au premier, tournoyant autours de lui, de plus en plus nombreux, de plus en plus grand et forts. A un tel point que ces derniers dépassèrent même la cime des nuages avec le premier de tous. Dans une violente explosion, le cratère entier fut prit dans la brume des rayons des Souvenirs, emportant alors les trois serviteurs de l'Indivisible accompagné par quatre forme indistinctes mais surpuissante des Dieux du Chaos. Tous ceux qui émergeaient alors petit à petit à petit du portail pouvait voir ce spectacle, et voir une magnifique structure se construire au dessus d'eux. Partant de chaque côté des Montagnes, un chemin en pierre se construisit par magie jusqu'à s'arrêter à quelques centaines de mètre de son vis-à-vis. Et à partir de la, la structure se matérialisa. Aussi fier que massive. Aussi grande que sublime. La Tour des Souvenirs venaient de voir le jour. Traverser par le Rayon que venait de créer Trascer, elle s'éleva presque jusqu'à la cime des nuages. Les chemins de pierres permettant alors d'atteindre l'Entrée de la tours.

Il ne tenait plus qu'aux valeureux combattant d'y aller lorsqu'ils seraient prêt.... Car mesdames et messieurs, bienvenu dans la plus merveilleuse des tours... La tour... Des Souvenirs.


Spoiler:
 
Pièces Pièces : 45704
Nombre de messages : 360
Age : 23
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
Pluie Éternelle
Mer 26 Nov 2014 - 18:42
Ayant réussis sans trop de mal a suivre la piste de certains démons, j'ai pu m'infiltré dans le château, ou plutôt son souvenir pour accéder a une salle gardé par seulement 3 soldats. D'après les sources celle ci constituerait la salle des trésoreries. Elle garderait tout autant ce que je recherchait, un registre qui pourrait m'en apprendre plus sur les preuves qui impliquaient ou non Trascer dans son procès.

Il faut que je trouve un moyen de pénétrer sans me faire repérer, une diversion alerterait surement le reste des troupes, il faut donc agir en douceur.

Encore caché derrière une sorte de colonne, je rependis lentement de la vapeur d'eau dans la salle, jusqu’à que plus rien ne soit visible. En profitant de la confusion des gardes, je me faufilait a travers les molécules d'eau pour m'approcher sans risque d'eux. C'est donc en fermant mes poings que l'atmosphère commença a se densifier et a priver d'air les 3 gardes. Ceux ci étant à moitié en train de suffoquer, je leur planta dans le crâne un coup massif d'ancre du marin. La vapeur se dissipa aussi tôt, je pouvais débuter ce pourquoi j'étais présent ici.

En feuilletant plusieurs registres, certains sur des affaires importantes et d'autres sur de simples formalités, je ressentais comme une présence malveillante. Pour m'assurer que personne n'allait me perturber. J'installa un voile invisible d'eau dans toute la salle qui au contact d'une quelconque perturbation m'en informerait. Je remarqua aussi un magnifique trident, celui avait l'air de ne pas être affecté par le souvenir.


Nombre de messages : 2929
Date d'inscription : 18/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
Fondateur
Jeu 27 Nov 2014 - 10:20

Une Arme du Futur





L'Hylien observa le réplicateur de Sakuya qui, après s'être nourri pendant quelques instants d'acier, se coucha à ses jambes dans le but de se métamorphoser en arme. Il replia ses ailes sur lui même et se transforma ainsi en arme, qui semblait par ailleurs assez difficile à transporter. L'Elfe restait sceptique sur ce plan, et haussa un sourcil. Il essaya de s'emparer de l'arme en question et manqua de tomber à la renverse tant cette dernière était lourde. En fait, cela était notamment du aux nombreux modules la composant, celle ci pouvant changer de forme à volonté, idem vis à vis de l'accélérateur magnétique qui lui permettait de retirer les quelques balles que les gardes pourraient lui tirer dessus. En somme, il s'agissait d'une arme redoutable avec un bonus supplémentaire façon Amour de Nayru. Link observa Sakuya pour lui répondre concernant le plan qu'elle proposait.

« Tu veux que l'on se fasse passer pour quoi au juste ? Avec un tel équipement venant du futur, ils risquent soit de nous capturer pour en savoir plus, soit de se sentir tellement dépassé qu'ils chercheront à nous persécuter. Et avant de pouvoir me recevoir des balles j'aimerai bien être sûr que ton bouclier, il fonctionne... »

D'ailleurs...pourquoi avoir jouer de l'ocarina ? L'Elfe sorti de son sac ce qui ressemblait à des flèches, dont le bout était accompagné d'une forte lueur. Il ne tarda pas à expliquer que s'il avait joué il y a quelques secondes cette mélodie, le Prélude de la Lumière, c'était dans le but de renforcer leur puissance mais aussi d'éblouir les gardes. L'Elfe attrapa son arc et fit mine de faire une démonstration. Toujours en débat avec Sakuya, il avait une toute autre proposition...Beaucoup plus radicale.

« Dans ce Passé, Trascer n'est pas aussi fort qu'aujourd'hui, pas vrai ? Par conséquent, une flèche de lumière pourrait être radicale. Si nous l'éliminons dans ce passé, nous nous assurons que par le futur, un autre évènement ne vienne pas compliquer les choses. Le gardien a évoqué le fait que ce n'était que la "première épreuve". Cela implique donc que nous allons devoir changer d'autres moments de la vie de Trascer. Si nous l'effaçons de la réalité...Il ne pourra plus nous nuire. Et en tirant de ce balcon, qui plus est, avec les flèches de lumière...Cet assassinat restera purement anonyme. »

Quelque chose se lisait dans les yeux de Link tandis qu'il lui expliquait son point de vue, comme une revanche. Il se souvenait que c'était lui, Trascer, le responsable de la destruction de l'Île des Yoshis. Par ailleurs, c'était aussi lui qui avait retiré la vie à bon nombre de ses compatriotes et avait causé tant de problème. Link avait une revanche à mener, et pensait réellement qu'éliminer Trascer était sans doute la meilleure des solutions.

« Une élimination propre et invisible, et fini les soucis. »

(Désolé pas de câlin mais ça viendra : 3)


Nombre de messages : 57065
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 30 Nov 2014 - 12:48
Le membre 'Kirby Bros' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Dim 30 Nov 2014 - 12:51
~Grrrr, Quel individu détestable... Pensait je alors que ce fichu élémentaire venait de poser un étrange voile d'eau dans toute la salle pour éviter que quelqu'un le surprenne. Non cela ne me gênait pas vraiment, mais surtout ça m'empêchait d'agir à son insu. Je réfléchissais donc à la meilleur méthode pour me débârassé de ce géneur aqueux... J'avais remarqué cet étrange trident, regardant les documents à portée de vu, j'appris que le trident était un trésor de guerre contre des adorateurs de dieu païen, il aurait la capacité de créer des mini tornades qu'on peut projeter dans la direction souhaité... Très intéressant, j'envisageais déjà la possibillité d'attraper ce trident et de m'en servir pour mettre à mal l'adversaire, mais je devais attendre qu'il trouve le document utile à la disculpation de Trascer.

Ainsi la tête au dessus de mon épaule je scrutais tout ce qui passait entre ces mains. Quand soudain je vis le fameux document. ~Il est l'heure de la chasse.

Je levais mon sabre et frappais sans pitié à plusieurs reprise comme-ci je voulais faire du hachis de son corps. Alors que je me re-matérialisais ma lame semblait chaude comme la braise, j'avais tellement frappé fort et vite que celui-ci s'était dissocié, il n'avait pu que être surpris par mon apparition de nul part, tirant un de mes sourires carnassier j'avais vite récupéré le document en remarquant que le type que j'avais coupé en flaque semblait commencer à se recomposé, je pris le trident tout en sortant de la salle à grande vitesse, et rigolant, pointa celui-ci sur l'encadrure de la porte et me permettait de lâcher une phrase.

-J'espère que tu a aimé la surprise !

Puis pointant le Trident des tempêtes sur l'encadrure de la porte, j'émettais le désir de voir une tornade se propulser en cette direction pour coincer l'élémentaire, celle-ci se projeta comme prévu et aller bien gêner l'élémentaire.

Hilare je courais dans une partie étrangement vide du château et finit par tomber sur 3 cadavres de soldat démon  bien amoché, reniflant l'air je cherchais à pister un des groupes de visiteurs impromptu du château des démons...

-Ils ne sont pas loin... J'ai besoin du sang de l'innocent pour ma création ultime...


[dé Bien/Parfait : Chao est interrompu dans sa recherche laissant le temps à Rengar pour filer. Raté/Euh : Chao peut contre attaquer directement. ]
Pièces Pièces : 8020
Nombre de messages : 348
Age : 19
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Trascer a écrit :
avatar
Nouveau
Dim 30 Nov 2014 - 13:38
Dès le départ Vy pouvait remarquer que le procès allait être extrêmement compliquer à résoudre au niveau du faite de sauver le pauvre Trascer. Alors même que ce dernier venait de se propulser en avant pour clamer son innocence en faisant savoir aux oreilles de tous ce qu'il avait voulu accomplir pour l'Empire, ce qu'il avait accomplit et ce qu'il était aux yeux de Stip et de l'Empire Démoniaque, il s'était fait méchamment stopper et arrêter par le Dieu de la Mort alors que ce dernier, au bord du dédain, de la colère et de l'envie de meurtre semblait préparer un crachat qui, finalement, ne parti pas au grand bonheur de l'Ange Céleste qui craignait que cela puisse empirer dramatiquement les choses. Pour l'instant, seul l'Empereur était blesser par la trahison inexistante de Trascer. Si les preuves étaient trouver assez rapidement, et si Vy réussissait à protéger suffisamment de temps l'accusé à l'aide de paroles, tentatives de défenses et autre procédé plus ou moins fonctionnel, alors ils auraient la possibilités de sauver le pauvre Seigneur du Mal. Ce dernier, au regard du Protecteur du Jardin aux Milles Merveilles, restaient encore perdu au fond de son âme comme si il pensait que tout cela n'était qu'une blague où que les preuves seraient forcement pas assez importante pour l'enfermer. Si seulement il savait, à ce moment là tout ce qui se passerait pas la suite... Si seulement tous savaient le futur qui existait et qui inquiétait dès à présent l'univers même... Un simple démon provoquant la chute de tout à cause de moultes tristesses, déceptions et peines qui faillirent l'anéantir entièrement. Par Vy et Stip réunis, dans toute les chansons que connaissait le Chanteur, il n'y avait difficilement plus tristes paroles dans cet univers que "La Chanson du Damnés" sur laquelle Vy espéraient rendre mémoire à Trascer et montrer à toute les futures générations à quel point la folie peu emporter quelqu'un jusqu'à la limite de la fin du monde.

Dans tout les cas, le porteur de Justice reprit à moitié conscience quand son frère lui proposa de lire les preuves accusant le Duc de Thédas. Même si il les connaissaient toutes pour les avoir entendu et vue après la vrai accusation dans le passé, il hocha tout de même la tête pour ne pas faire preuve d'un anachronisme ou soucis temporelle important qui mettrait la puce à l'oreille de Stip. Prenant la liasse de feuilles et les lisant à vitesse magique, ce qui amusait assez souvent l'Empereur des Démons de voir à quel vitesse le Protecteur du Jardin s'amusait à relire trois fois le même livre en l'espace de deux heures alors que la plupart des mages en mettaient trois journées, les guerriers deux semaines et le simple paysan six ans. Reposant alors les preuves, s'armant de son courage et de son envie d'aider l'innocent, Vy prie la parole.


"Puis-je prendre la parole pour défendre l'accusé ici présent?
-Faites, mon frère."

Le Seigneur du royaume des Anges de déplaça alors au centre de la salle, aux yeux de tous et toutes, déployant ses ailes pour éclairer encore plus le lieux ou il était. Se retournant d'abord vers Trascer avec un grand sourire, il débuta alors :

"Le protecteur Impériale ici présent ne peut-être le traitre dont vous parlez! N'importe qui ici, qui connaitrait le Maitre d'Arme connait son implication dans toute les guerres et intervention de Stip hors et dans l'Empire! Qui ne connait pas les grandes chevauchés de ces deux compères dans les lointaines terres pour une conquêtes, ou pour mater une révoltes? Comment un Démon aussi attaché aux principes de son chef pourrait-il le trahir? Avez vous oubliez le nombre de fois où Trascer, en personne se déplaçait dans les lieux remuants apportant à chaque fois prisonniers, corps et têtes en signe de sa victoire pour Stip? Le nombre de fois où, alors même qu'une rébellion prenait de l'ampleur, il partait et revenait victorieux? Le nombre de fois où il a mener la charge à la place de son Empereur pour lui éviter des risques pour en revenir, encore une fois victorieux un bon nombre de fois à l'article de la mort? Osez me dire que quelqu'un que l'on peu qualifier de traitre, fasse cela juste pour réduire à néant tout les sacrifices personnels qu'il à fait, au niveau blessures, combats et risques! En ce qui concerne les dépenses supposés de Trascer, et même si les billets semblent en effet véridiques, qui, réellement à pût voir Trascer les prendre, et surtout, les dépenser réellement pour des révoltes... Qui en effet il va détruire en tuant tout ceux qui auront profiter de l'or? Je ne vois en aucun cas comment mon protégé pourrait réellement avoir souhaitait renverser l'Empire de Stip. Chacune des accusations est impossible!
-Bien... Ces éléments seront retenu. Quelques choses d'autres à dire mon frère?
-Rien, pour le moment.
-Sachez qu'il faudra tout de même utiliser plus de preuves que de logiques pour le moment, car nous avons malgré tout des faits. Et même si ce que vous avancez est une chose intéressante, mon frère et prête à réflexion malgré tout, vous ne pouvez rien faire sans contre preuve.
-Je le sais, mais j'espère au moins vous faire réfléchir, ce tout ce que je demande pour le moment.
-Ce sera pris en compte.
-Merci."

Vy se déplaça du centre de la pièce lentement. Il savait que, même si ses paroles étaient angéliques, pleines de sens... Le dossier restait trop accablant pour réellement sauver Trascer. Mais peut-être que, si les autres échouaient, la punition serait moins lourde?
Pièces Pièces : 7206
Nombre de messages : 11
Localisation : Dans la capitale de la famille des Cimeteri
Réplique/Citation : "Incline toi devant ma puissance"
Date d'inscription : 14/09/2014
Liens : Amis : Axem, Gozen, Stip
Généreux : Executor Omega, l'Empereur Slivoïde
Ennemis : Link
Fammile : personne de vivant

Voir le profil de l'utilisateur


Paroles de Vy : -----------
Paroles de Justice : ---------
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rosstail a écrit :
avatar
Yggdrasil
Dim 30 Nov 2014 - 14:18
En effet, je connais ce principe, mon Roi. Si je comprends bien, vous voudriez voir les actions de Trascer afin de l'innocenter?

Ne me répondant pas vraiment, Stip ouvrait une grande porte avec son passe-partout, avant de s'y engouffrer:

- Ma chérie, Rosstail, je vous laisse fouiller les affaires de mon vieil ami, je dois me rendre a mon bureau pour trouver le complément de preuve qui nous permettras d'innocenter l'accuser. Lorsque vous l'aurez trouvé, retournez a la salle du trône, je vous y rejoindrais.

Carnet de mission, carnet de mission...
, me répétais-je en fouillant la pièce plutôt spacieuse à mon goût, avec la Reine Acrya, afin de trouver l'historique de ses "missions" qui pourrait servir de preuves pour le procès de Trascer. Mon premier réflexe fut de prier la Reine Acrya de s'écarter du tas de cadavre afin que je puisse les fouiller.

-Rosstail: Après tout, ils doivent sûrement avoir des documents ou quelque chose dans le genre... Et, sans vouloir offenser personne, vous n'auriez peut-être pas dû les pourrir, on aurait pu en tirer des informations avec un petit interrogatoire.... musclé.

Je fouillais les démons, car si on trouve des rubis sûr des Octorocks, on peut bien trouver quelque chose sûr des démons, non?

-Rosstail: rien sûr celui-ci...

Je passait au deuxième, bien sanguinolent, je failli plusieurs fois y tremper la main par inadvertance...

-Rosstail: Celui là non plus...

Le troisième, lui, était sous les deux précédant. J'ai dû dégager les deux autres pour pouvoir regarder le troisième, à coup de pied chassé car mes bras ne peuvent pas soulever grand chose.

-Rosstail: Arf... gnnnn gnnnnn..... Allez! je reprenais mon souffle, avant de demander: c'est lourd, ce tas de mort! Vous avez trouvé quelque chose, Reine Acrya?

Je tentais de retirer les démons sans vie de celui que je voulais fouiller... (tentative dé Action)
Pièces Pièces : 16555
Nombre de messages : 1460
Age : 19
Localisation : Chez lui, Dans les bras de Tsutsu
Réplique/Citation : Ta gueule c'est magique.
Date d'inscription : 05/02/2014
Liens : - Petite amie :
Tsubasa Hayashi

-Connaissances:
Malavita Mauventa
Pichu
Grey
Nikolai Voronin

-Compagnons:
Flandre Scarlet
Abyss
Deux trois autres types sans intérêt.

Alliés:
Tim Sinassas
Tiengen
Link
Kirby Bros
Eloaf
Phoenix Wright
Faust

Ennemis:
Pignouf
Rengar
La Grande Oracle

http://www.nextwave-rpg.com/t4087-presentation-de-rosstailvalide?highlight=Pr%E9sentation+RP


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 30 Nov 2014 - 14:18
Le membre 'Rosstail' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Lun 1 Déc 2014 - 1:54
La flèche que préparait silencieusement Link disparut en cours de route, comme si elle avait été purement et simplement effacée de la réalité. Transformée en données chiffrées, celle-ci disparut dans le ciel en traversant le plafond, avant de se désintégrer pour de bon entre deux couches de pierre. Un homme apparut doucement aux côtés de Link et Sakuya, retirant une cape d'invisibilité, nommée le Tissu Fauche, pour reprendre son apparence normale. Posant son regard sur le procès en souriant, il demanda à Link d'une faible voix, comme s'il chuchotait :


- Arrête d'être idiot, veux-tu ? Le Stip de cette réalité est quelqu'un de belliqueux et dont le sang est aussi bouillonnant que son goût est discutable. Et crois moi, son sang bouillonne. Au sens littéral du terme. Tuer le Généralissime maintenant reviendrait à provoquer la colère ancestrale du Seigneur de la Mort. La rebellion prendrait un autre tournant car Stip chercherait qui est l'assassin de l'Homme dont il n'a pu entendre les Confessions, et défendu par son frère. Stip deviendrait fou, et non seulement la situation de l'Univers deviendrait pire, mais en plus de perdre une grande partie de vos pouvoirs et de votre vie, tous les deux, vous auriez a affronter non pas un simple Généralissime mais un ennemi immortel dont vous ne viendriez jamais à bout. Je vois que le conseil de "réfléchir aux conséquences de tes actes" est entré par une oreille pour sortir par l'autre.


La flèche se matérialisa dans la main de Gozen et celui-ci la brisa en refermant son poing. La cicatrice sous son œil s'illumina d'énergie et le garçon se tourna face à Link. Son physique avait changé, mais l'elfe avait surement ressenti le brutal changement d'aura. L'indomptable énergie qui parcourait le corps ainsi que l'âme de l'extra-terrestre. Un Amonita sur l'épaule, Gozen fit un petit mouvement de tête pour empêcher Link de poser quelle question ayant traversé son esprit et pointa du doigt Vy, défendant corps et âme le Généralissime, murmurant sous le couvert d'une confidence :


- Il n'y arrivera pas. Avec ou sans les preuves, il n'y arrivera pas. Pour la raison suivante : Il s'agit d'un point fixe dans le temps. Et c'est encore plus évident du fait que nous traversons non pas une ligne temporelle mais un souvenir malléable ... Ne prends pas cet air de "mais pourquoi t'es là d'abord" avec moi, tu vois très bien ce que je veux dire. Nous étirons le tissu de la réalité à son maximum de par notre simple présence, mais l'épicentre de ce souvenir, précisément, est un point fixe. Ca veut dire qu'il ne peut pas être réécrit, peu importe ce que nous faisons. En revanche, il peut s'étioler, et c'est ce qu'il se passera si tu tues Trascer. Tu as vraiment envie de voir notre réalité s'effondrer ? Encore que je crois pouvoir empêcher ça. Réécriture des données, ce genre de choses. Mais ..."

Le garçon aux cheveux blancs permanentés s'assit sur la rambarde du balcon et fit dos au procès, continuant de parler en s'étirant, point déséquilibré par sa position :


- Monsieur Spectre a dit qu'il s'agissait de la première épreuve. Un ... Wibbly Wobbly Timey Wimey imprenable constitué de points fixes et de points affixes, que l'on peut donc "constituer d'autres points" dans l'espace-temps, ainsi que quelques idioties telles que "ramenez son âme à la raison ou engrangez son inexorable folie vers un point bien plus culminant ! Nourrissez sa haine et ce genre de choses.", ce qui signifie que non seulement vous n'êtes pas à l'abri, nulle part, mais que notre Généralissime part du principe que vous tenterez d'expier son âme ... En vain. S'il pensait qu'il y avait une chance, il vous aurait directement emmené au moment où cela aurait été possible. Et peut-être qu'il y a une chance, mais clairement pas en le tuant ici. Et nous savons très bien qu'il a essayé. Sauf que c'est une erreur. Mais même en un milliard d'années, on ne peut pas tout prévoir.  Voilà. Bon.


Gozen sauta à nouveau de la rambarde pour se remettre face à Link, et le poussa doucement pour l'écarter de son chemin, marchant dans le lobby, avant de revenir de l'autre côté en levant le doigt  et en mimant plusieurs gestes vagues avec ses deux bras :


- Cependant ! Il est possible que ce procès soit fait pour obtenir du recul sur les actions futures. Ce qu'en pense notre Stip du présent en est une preuve accablante. Du coup, si, même en étant acteurs, nous ne pouvons qu'être spectateurs de ce point fixe ... Cela ne voudrait-il pas simplement dire que, par la force d'un conscient que l'on ne soupçonne pas, Trascer essaie simplement de nous dire "pardon, ce qui est arrivé n'est que simplement dû à ma faiblesse, et je vous l'expose à nue pour que vous la ressentiez; je souhaite simplement que quelqu'un me comprenne" ? C'est comme un voyage spirituel en direction du monde fabuleux et mystérieux de la rédemption.


Gozen haussa un sourcil en observant Link.
Pièces Pièces : 59269
Nombre de messages : 5865
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sakuya Hawkeye a écrit :
avatar
Empereur
Lun 1 Déc 2014 - 14:23
Alors même que Link avait tirer sa flèche, déjà Sakuya s'était retourner et mit son plus fort coup de poing dans le mentons de Link suivit d'un coup de genoux dans le ventre, son visage ne montrant que la colère dans ses yeux, heureusement pour lui, elle eut le réflexe de voir si la flèche allait toucher ou non pour la voir tout simplement disparaître, sauvant le physique de son elfe vert, puis s'en suivit l'apparition d'un type qu'elle semblait avoir déjà vu mais se contenta de simplement rester sur ses gardes, regardant son réplicateur qui était effectivement un peu bizarre... pendant que le type parla à Link, Sakuya s’accroupit à côté du réplicateur-arme et commença à le modifier afin qu'il sois plus facile à tenir, après tout, elle avait oublier que les protocole vocaux formait des armes réplicaterus... Pour les réplicateurs ou bien les impériaux équipé d'une arme de combat comme la sienne... quoique que la sienne était différente étant donné que c'était un réplicateur Alpha.

Sakuya observa alors le type bizarre continuer à expliquer à Link ce qu'elle n'eut pas besoin de lui crier par les oreilles tout en se méfiant, ce type n'était pas normal et d'après ce qu'elle pouvait sentir de lui, il n'était pas un ami non plus, au moins, pour son bien être, il ne faisait aucune action agressive, alors elle se contenta de le laisser terminer ce qu'il avait à dire avant de repensé à ce qu'elle avait apprise dans le QG de la Légion que Link commandait désormais, sa confrérie avait été massacrer par les ork... Et s'était Stip qui en était responsable, à cette époque, les ork n'existait pas encore, ce qui leur donnait une raison de leur en vouloir, elle était d'accord avec le type qu'elle se souvenait pas du nom sur un seul point, il ne servait à rien de tuer uniquement Trascer...

Celui qu'il fallait viser était Trascer ET Stip, leurs faire croire que s'était leurs objectif de les réunir ensemble ici avec leurs armée afin de les exterminer tous avant qu'ils n'utilisent les ork pour détruire leurs mondes... Ils ne savaient rien de cette espèce, Sakuya pouvait utiliser cela et leur faire croire qu'ils sont les créateurs et les direct responsable de la mort des sien... Et puis, le fait que le gardien avait mentionner que ce n'était qu'une étape et que les événements ici n'allait pas changé réellement le futur... Pourquoi ne pas s'amuser un peu et faire ce dont elle n'aurais jamais oser faire... en ayant suffisamment entendu, elle s'approcha de Link et lui agrippa le bras, les larmes aux yeux en repensant à ses frère et soeur d'armes qui avaient péri aux mains des ork que l'empire de Stip était supposé exterminer et qui, au final, n'était jamais intervenu, celle-ci prit l'arme réplicateur, désormais beaucoup plus simple à transporter et utilisa et la mit dans le bras de Link avant de regarder Gozen, séchant ses larmes en clignant des yeux avant de dire:


Tu as raison sur certain point... Cependant, Stip est également coupable d'un crime pour moi, et j'ai l'occasion de le faire payer pour cela, pourquoi se contenter de Trascer, exterminons les deux d'un coup... En forçant la soumission des deux parties! Link, tu avait raison à propos que je peux utiliser le fait que je vienne du futur...

Ce que Gozen put voir, ainsi que Link, fut tout simplement un grand flash de lumière aveuglant qui dura une fraction de seconde mais suffisamment pour désorienter la vue, suivit d'une sorte de détonation sans en être une, Sakuya avait activer le propulseur du drone qui était attacher dans son dos tel un sac à dos tout en agrippant toujours le bras de Link, faisant en sorte de les faire tomber de façon à avoir une vue d'ensemble sur la court, Sakuya se contenta alors de lever son épée avant de pointer un démon au hasard dans la foule réunit, celle-ci n'hésita pas une seconde à appuyer sur la détente, relâchant une détonation semblable à un coup de tonnerre qui fit tomber le démon raide mort, pointant son épée-fusil de précision sur l'empereur des démon, celle-ci ce mit à hurler:

AU NOM DES SURVIVANTS AU MASSACRE DE NOTRE MONDE PAR VOTRE ESPÈCE DANS LE FUTUR, NOURS AVONS LA MISSION DE VOUS STOPPER AVANT QUE CELA N'ARRIVE, RENDEZ_VOUS SUR LE CHAMP! NOUS AVONS DES ARMES CAPABLE DE VOUS EXTERMINER SANS AVOIR À BOUGER DE NOTRE POSITION ET SI NOUS NE RETOURNONS PAS CHEZ NOUS D'ICI UNE HEURE, NOTRE ARMÉE TÉLÉPORTERAS DES CENTAINE DE MILLIER D'ARME CAPABLE DE DÉTRUIRE LES DIEU, LES DÉMON ET LES MONDE EN ENTIER!!! SI VOUS NE COOPÉRÉ PAS, ICI ET TOUT DE SUITE, NOUS ALLONS VOUS EXTERMINER JUSQU'AU DERNIER ESPÈCE DE SALE POURRITURE!!!!

Finissant sa phrase, celle-ci tira une balle explosive sur l'épaule de Stip, lui qui ne connaissait pas encore l'existence des armes à feu, put voir son épaulière de bronze voler en éclat pendant qu'un souffle, pour lui inconnu, lui brûla le visage en plus des éclat de plomb et de bronze qui lui éclata au visage tandis que la prochaine balle entrait dans la chambre de son arme, celle-ci hurla:

SI VOUS TENTEZ QUOIQUE CE SOIT, JE VOUS EXPLOSE LA CERVELLE, COMPRIS? VOUS AVEZ TOUS DES COMPTE À RENDRE, CE N'EST PAS POUR RIEN QUE NOUS AVONS FAIT EN SORTE QUE VOUS SOYEZ TOUS RÉUNIENT ICI!!! SI VOUS NE VOULEZ PAS LA DESTRUCTION INTÉGRALE DE VOTRE EMPIRE, VOUS ALLEZ FAIRE EN SORTE QUE NOTRE MONDE NE SOIT JAMAIS DÉTRUIT ET ARRÊTER DE VOUS CHAMAILLER COMME DES GAMINS!!!!

Même S'ils étaient des démons, ceux-ci purent ressentir la rage qui se dégageaient des yeux de Sakuya, même s'il ne connaissaient pas du tout qu'elle était sa race qui était encore inexistante, celle-ci dégageaient tant de rage dans ses yeux qu'elle semblait sur le point de leurs sauter à la figure afin d'arracher la peau de leurs visage à mains nues, celle-ci tenant Stip en joue montrant tout de même qu'elle était prêt à refaire ce qu'il ne pouvait vraiment comprendre ce qui lui était arriver à l'instant... Si loin étant capable de lui faire des blessure sans avoir bouger et en un instant, celui-ci devrait être suffisamment surpris de faire face à cela, après tout, il ne pouvait savoir ce qu'il ferait dans le futur et peut-être que ce que Sakuya essayait de lui faire croire fonctionnerait...
Pièces Pièces : 5354
Nombre de messages : 2952
Age : 26
Localisation : là où tu regarde pas...
Réplique/Citation : Ze Emperor az spoken!
Date d'inscription : 06/03/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/





maieuh = dragonet XD
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Mar 2 Déc 2014 - 21:11
Tribunal : ----------
Groupe des preuves (Stip) : ----------
Groupe d'intervention du tribunal : --------------
Groupe des preuves (Acrya et Ross') : ----------      


[ GROUPE DES PREUVES COTE STIP ]

Que ce soit pour les groupe d'intervention avant leur séparation, et bien il n'y avait rien à dire d'autre que : Ce fut un délicieux carnage pour les deux pauvres Démons qui en effet ne savaient pas à qui ils avaient affaires! Leur Roi, son épouse et un guerrier, bien que tous humain, ils avaient moulte talents largement efficace pour vaincre et tuer les pauvres guerriers qui osaient s'interposer devant le sauvetage du Grand Destructeur. Ce dernier voyait sûrement son honneur et ses titres bientôt destituer, le temps allant hélas rapidement pour lui comme pour tous car le temps et les manœuvres n'étaient que très très peu simple pour tous. Alors que le trio décida de se séparer, le premier pour aller dans sa propre chambre royal de l'époque, les deux autres pour aller dans la chambre de l'actuel accusé du procès mais aussi le personnage central de la Tours des Souvenirs. Alors que le point de vue se portait bien évidemment sur le Démon et Dieu de la Mort, ce dernier fut hélas stopper par, bien évidemment, un peloton de garde assurant la défense de la chambre royal. Il était bien évidemment fort à penser que les questions sur ce qu'il fallait faire maintenant taraudait l'esprit du pauvre Seigneur de la Mort devant une impasse. Tuer ces fidèles serviteurs, ou chercher un plan qui risquait de ne pas voir le jour si il risquait de trop tarder à agir? Mais il fallait pourtant voir une chose, le Démon risquait peut-être d'avoir une chance d'agir. Le roulement des gardes se faisaient tout juste au moment où il réfléchissait sur quoi faire. Alors que de nouveaux gardes se présentaient au postes de défenses, le visage de la moitié d'entre eux se voyaient bientôt alors qu'ils se positionnaient : Les traitres qu'avaient pût apercevoir Stip proche de la tapisserie qui avait permit de savoir le pourquoi du comment de la Véritable trahison et de ceux qui l'avaient organiser au lieux de Trascer.

Ces derniers agissaient étrangement, se mettant plus facilement dans des coins d'ombres. Cinq minutes passèrent avant que les Démons rebelles ne se jettent sur leur confrères, et, dans un silence d'ange, égorgèrent paisiblement tout les guerriers en places. En même pas une autre minute les cadavres furent dégager, le sang nettoyer. Le chef du groupe s'approchant du centre de la pièce pour discuter avec ces hommes.

"Bien, il est temps. Il nous faut encore modifier quelques preuves au cœur même des écrits de l'Empereur. Cette ange nous pose trop de soucis à vouloir défendre le Grand Général. Si nous obtenons une preuve final, les belles paroles du Seigneur de la Vie ne servirons à rien, et nous gagnerons tout de même la possibilité de nous révolter avec l'enfermement du Duc. Agissons vites, mais agissons bien. Le destin de notre nouvel Empire dépend de nous, dépêchons!"

C'est à ce moment que le porte parole ouvrit la porte pour s'engouffrer dans la chambre Impériale. Laissant derrière lui huit gardes...



[ GROUPE DES PREUVES COTE DU DUO ]

Le Duo qui avait rejoint la chambre de Trascer avait décider de fouiller un peu la chambre. Même si le jeune capitaine de la garde d'hyrule avait décider de laisser la chambre pour s'occuper de fouiller les gardes. Pourtant, en essayant de soulever l'immense Démon, et en échouant, la répercussion du cadavre imposant sur le sol eu quelques répercussions malgré tout sur la chambre! Une feuille perdu fut étrangement déplacer d'un lieux caché, avant de se poser délicatement sur le sol. Dessus on pouvait lire de la main même de l'Empereur Impériale :

"Ordre de mission : Elimination d'un contingent Rebelles à Praviaskaïa.
Chef de l'escouade : Trascer.
Obligations : Aucun survivant."

Signé en bas de la main de l'Empereur, puis, un mot rajoute à la plume provenant de Trascer :

"Ordres acceptés, Mission effectué le 12 du Calendrier Impériale de sa dixième année de création.
Nombre de blessé chez nous : Aucun.
Nombres de victimes : 32.
Nom du chef ennemie : Vrias. Éliminé.
Inquiétudes : Or trouver en quantité étranges. Provenant droit de la trésorerie il semblerait. Toute les pièces à conviction étant envoyé à Volvodar pour analyse dans l'espoir de tirer les choses aux claires.
Vive l'Empereur, symbole de l'Union! Le savoir est le pouvoir, que tous se souviennent alors du pouvoir de notre Empereur, ainsi que de son pouvoir."

Il ne restait donc plus qu'à trouver d'où venait cette feuilles, et donc... De trouver les preuves.


[ TRIBUNAL ]


Il fallait bien l'admettre, la préstance de l'Ange coupler à ses paroles avaient permit de mettre le doute à une bonne moitié de l'assemblé. Doute qui s'envola en partit avec le triste "Tu n'as hélas pas de preuves" de Stip, à l'encontre de Trascer et Vy. Tristesse accomplit en plus de cela provenant de Volvodar, chef de l'accusation qui avec un large sourire se leva de son siège pour démolir la maigre défense du pauvre Démon défendu par le Chanteur Céleste.

"Volvodar, chef de l'accusation, vous semblez avoir envie de parler, c'est votre temps de paroles maintenant.
-Merci, mon Empereur. Ainsi, vous osez défendre le traitre alors que tout est contre lui? Vous avez bien la du courage, Maitre Vy. Pourtant, voyez vous, nous aussi avons des preuves. Mais avant sachez bien et n'oubliez jamais que les rebelles sont généralement des esprits faibles, lents et des idiots. N'avez vous pas pensez une seconde que, justement, l'élimination successif des groupes rebelles, par une personne dont le nom pourrait être caché aux yeux de la population, agiterait encore plus les foules? La mort des rebelles donnent un côté tragique, de martyr que les gens s'empressent de suivre! Surtout avec l'aide de figures qui pourraient les manipuler, aider par l'or qui est ainsi donner aux indécis pour les faire basculer du mauvais côté de l'Empire! Et J AI en ma possession juridique toute les preuves donnant à cent pour cent votre "ami" comme un coupable de traitre...
-JE NE SUIS PAS UN TRAITRE VOLVODAR!
-Oh que si, Trascer. Le plus fourbe de tous même."

Le démon prend une liasse de feuille, les déposant sur sa gauche.

"Ici tout les billets des "comptes" emprunté par le dUC, jamais rendu à un seul moment."

Une seconde liasse.

"Ici toute les feuilles sur des mots échangés avec des ennemis de l'Empire tel Vrias, Valaskié, Demostris, Blaastiria, Willvitria et j'en passe des dizaines. Tous connu comme rebelles.

Et enfin une troisième.

"Et la, des aperçu de moments où Glorieux Général est visualisé avec des rebelles. Par témoins visuels. Avec ces preuves, Empereur, je demande à ce que le coupable soit jugé en lui retirant tout ces titres, mais aussi qu'il soit punit par prison jusqu'à l'éternité dans la torture."


[ GROUPE D INTERVENTION ]

En ce qui concerne le groupe d'intervention... Et bien difficile de dire quelque chose de concret alors que Gozen venait tout juste d'empêcher Link de tuer l'accusé Trascer avec une flèche en pleine tête. Ce qui, d'une part aurait été catastrophique, mais aurait surtout provoquer quelque chose potentiellement avec des conséquences désastreuses si cela pouvait réellement avoir lieux. Mais heureusement, et il fallait l'avouer, l'homme au cheveux blanc avait sauver la situation avec brio, classe et une pointe de violence lorsqu'il fallut engueuler l'Hylien. Mais le pire restait à venir lorsque ce fut au tour de Sakuya d'agir. Cette dernière venait tout juste d'intervenir d'une manière barbare, hurlant des choses incompréhensibles pour les Démons. Le futur, une invasion, l'extermination. La chose fût si soudaine, si incompréhensible qu'hormie la jeune femme, rien ne se passa ou ne parla. Ah si, son flingue qui abattit un démon sur le champs. Difficilement de réellement penser que tout se passera bien après cela, encore plus lorsqu'une aura de puissance déferla dans toute la salle, faisant tomber tout le monde sans exception.

"COMMENT OSEZ VOUS VOUS INTRODUIRE DANS MON ROYAUME? TUER UN DE MES FIDÈLES SUJETS? NOUS MENACER? ET SORTIR DES INEPTIES AU SUJET D UN FUTUR? POUR QUI VOUS PRENEZ VOUS MORTELS? JE ME DOUTAIS BIEN QUE LES ÉNERGIES PRÉSENTE N ÉTAIENT PAS DUT QU AUX PERSONNES DANS CETTE PIÈCES! "

Par un triste et violent enchainement de puissance de la part du Dieu de la mort dans sa forme Démoniaque, la pauvre Sakuya fut méchamment propulser contre un pilonne qui s'écrasa tout de suite après sur cette dernière. [HRP : Je laisse à Stip le soin de décrire l'action à son poste ;)]. Malheureusement, devant autant d'anachronisme, de soucis temporel, de complication, d'incompréhension et de violence pour le pauvre esprit de Trascer à ce moment la... La tour eu un méchant soucis. Réinitialisant les trente dernières secondes pour tous dans le palais de l'Empereur. Si pour les habitants normaux il ne s'était rien passer, la modification temporel avait par contre toucher les gens qui ne venaient pas de ce monde ci. On se retrouva donc avant l'action de la guerrière, ce dernier probablement encore sonner par l'attaque qui elle était bien réel. Le Gardien de la Tour profitant pour apparaitre et sermonner la jeune fille.

"-Bien joué, vous venez juste de créer un anachronisme tellement gigantesque à la compréhension de ces souvenirs que vous avez fait bugé la Tour. Je ne savais même pas que l'on pouvait être aussi stupide, ou déjanté, ou complètement dingue pour réussir un tel exploit dans un domaine de magie. Si vous le permettez maintenant, et si vous voulez essayer d'empêcher d'autre soucis, comme une expulsion de la tours, ou votre mort par le Dieu de la Mort en forme démoniaque en plein potentielle enragé, essayez par pitié de penser à certain détails temporel ou logique. Déjà que les êtres humains n'existent pas encore dans cette réalité! Alors arme à feux, êtres humains, l'empire de Stip pseudo envahit par une puissance inconnue qui ne devrait même pas exister... Enfin bref, on est dans la Tour des Souvenirs pas la Tours de l'Anachronisme! Vous comprenez que chacune de vos actions ont des conséquences qui peuvent modifier la face de l'Univers, de Stip, Trascer, chacun de vous, des vivants et des morts? Et c'est comme ça que vous agissez? En menaçant tout le monde... Ou en essayant de tuer le condamné?"

L'esprit, dont l'aura avait changé de couleur, étant d'une flamme rouge vif se tourna alors vers Gozen.

"Je n'ai hélas pas eu l'honneur de vous examinez vous! Ni de vous apercevoir. Ma foi, ce n'est pas grave, j'aurais l'occasion plus tard. Mais vous me semblez, sur les rares à être encore ici, le plus raisonnable au sujet de ne pas faire une chose complétement stupide. Ils ont mille façon de finaliser ce souvenir, et soit ils prennent la pire, soit une qui est tellement impossible qu'ils font s'écrouler les fondamentaux de cette tour sur elle même... Heureusement que l'on construisait solide à l'époque des Anciens Maitres... En tout cas, sachez que, et je l'espère, vous êtes responsables de ces deux la si vous le souhaitez. Puisses la chance vous sourire durant votre aventure! Enfin, durant l'aventure de Trascer surtout. Mais que vous suivrez et agirez dessus..."

Le Gardien laissa donc en place les trois avant de se laisser disparaitre dans les flammes invisible de la mort.

Il fallait maintenant que tous se dépêche, car hormis la catastrophe évité, le procès allait bientôt se conclure par un verdict terrible pour le jeune Trascer...
Pièces Pièces : 45704
Nombre de messages : 360
Age : 23
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Jeu 4 Déc 2014 - 3:56
Le Seigneur de la Mort était toujours entrain de réfléchir a ce qu'il pouvait faire pour s'infiltrer dans son bureau sans devoir tuer des gardes qui, de toute évidence, semblait lui être toujours loyale. Il savait qu'il possédait un passage secret qui menait dans le bureau, le léger problème étant que le dit passage menait vers la salle du trône, et il se trouvait maintenant un peu trop loin pour faire tout le détour : il serait trop tard pour sauver Trascer. Mais, heureusement et malheureusement, une situation se présenta d'elle-même lorsque les gardes corrompu par Volvodar se présentèrent ... et éliminèrent les gardes loyaux avant que le Monarque ait eu le temps de réagir. Cela le mis dans une rage extrême - non seulement ils avaient osé trahir l'Empire, mais en plus ils n'avaient même pas le courage de se battre honnêtement et avait assassiné des hommes loyaux sans annoncé leur traîtrise a l'avance ! Ce qui, il devait admettre, était le choix logique et simple pour réussir l'objectif, mais ne lui laissait tout de même pas moins de colère envers eux.

- Saloperie de traître ... et ceux-là n'ont pas l'honneur d'avoir été mes amis pour les sauver de la mort !Tranquillement, après avoir murmuré cette phrase, le vieillard dégaina l'épée de la Mort de son fourreau. Mais avant de charger dans le tas et de perdre du temps précieux pendant lequel celui qui était entré dans le bureau pourrait modifier les preuves avec impunité, il jeta un coup d’œil en direction d'où les cadavres avait été amené pour dégager le passage.

Puis il passa a l'action, courant rapidement a travers le couloir, il bouscula les gardes et se faufila entre eux de manière a se retrouver dans son somptueux bureau, au milieu duquel se tenait un magnifique meuble en pierre volcanique, là où il s'occupait de la plupart de la paperasse. Le Traître qui était entré était d'ailleurs derrière celui-ci, certainement entrain de chercher les rapports de mission officielle. Mais Stip ne comptait pas le laisser le trouver et il continua sa course folle, sauta par dessus le bureau et tombant sur le Démon en question. Celui-ci étant plaqué au sol, il n'eut pas le temps de réagir alors qu'il se recevait la lame de l'Épée de Mort entre les deux yeux. Derrière lui résonnèrent bientôt des sons de combat. En effet, distrait par le passage éclair de celui qui tentait de sauver son ami le faux-traître, les vrais traîtres c'était fait surprendre par les cadavres réanimé des Démons loyaux a l'Empire et se trouvait maintenant a devoir se battre contre ceux qu'ils avaient assassiné.

Se relevant, Stip regarda brièvement en direction de l'affrontement et en vint a la conclusion qu'il n'avait pas besoin de s'en mêler, puisqu'il savait exactement où se trouvait les documents sensible d'aider la cause du Duc de Thédas : derrière une peinture assez banale de la Cité Impériale se trouvait un compartiment secret où il conservait les ordres de mission de la dernière année. Une fois l'année terminé, ils étaient ensuite entreposé dans la salle des coffres sous la forteresse, car ils ne présentaient alors plus de risque élevé si ils tombaient entre de mauvaise main. Heureusement, la plupart des révoltes dont Trascer était jugé responsable avait eu lieu lors de cette dernière année. Les documents en main, le Seigneur de la Mort sortit du bureau en passant à travers le combat entre mort et vivant et se dirigea en courant vers la porte des domestiques la plus proche, se dirigeant ensuite vers le balcon au dessus du trône.

Stip du Passé.

Le souverain impériale n'était pas certain d'avoir compris exactement tout ce qui venait de se passer. Une minute il écoutait son frère donner un discours plein de bon sens concernant celui qui était aujourd'hui accusé des pires traîtrise envers l'Empire, suivit de la demande de condamnation de Volvodar pour qui il ne semblait faire aucun doute que le Duc était véritablement coupable - il ne pouvait être blâmé, au vu du seul nombre de preuve contre Trascer - et la minute suivante, il portait son immense main vers son épaule qui avait reçu une sorte de projectile réduisant son armure en débris qui lui avait d'ailleurs coupé le visage et fait éclater une bonne partie de la dite épaule. Il n'était pas certain de totalement assimiler le déroulement qui avait mené a cette conclusion, mais une chose était sur : devant lui se tenait une créature mortel étrange d'une race inconnu, tenant une sorte de tube fumant. À côté se trouvait le cadavre du Comte Edarahxar de Miserth. De plus, celle-ci avait l'audace de lui crier dessus, de non-sens a propos de future et de l'extermination de la population ou quelque chose du genre.

Il n'écouta même pas réellement ce qu'il lui disait, concentrer sur trois choses beaucoup plus importante a ses yeux : son sang bouillonnant qui sortait de son épaule, tombant sur le sol a grosse goûte et faisant légèrement fondre la pierre. Le Noble innocent qui était mort sans raison la première fois qu'il avait eut l'honneur d'assister a un procès royale. Et finalement le fait qu'une représentante d'une race mortel se soit introduite en plein cœur de sa forteresse. Prit de rage, il se leva d'un bond de son trône et hurla de sa voix rauque, laissant sa puissance normalement contenu exploser hors de ses défenses et la faisant englober soudainement toute la salle - non, tout le palais - et prononça ces paroles :

- COMMENT OSEZ VOUS VOUS INTRODUIRE DANS MON ROYAUME? TUER UN DE MES FIDÈLES SUJETS? NOUS MENACER? ET SORTIR DES INEPTIES AU SUJET DU FUTUR? POUR QUI VOUS PRENEZ VOUS MORTELS? JE ME DOUTAIS BIEN QUE LES ÉNERGIES PRÉSENTE N ÉTAIENT PAS DUT QU'AUX PERSONNES RÉUNIS DANS CE TRIBUNAL Suite à cela, il ne laissa même pas le temps a sa cible de répliquer en utilisant une nouvelle fois cet étrange arme. Non, il ne fît que la regarder et la transporta aussitôt assez proche de lui pour pouvoir l'attraper dans l'une de ses immenses mains comparé à la taille de Sakuya. Suivant cela, il utilisa les griffes de son autre main pour arracher l'armure que cette dernière portait, qui bien que très étrange dans son design semblait assez résistante. Cela fait, il prit de nouveau la parole :

- Insolente qui ose t'introduire en mon palais impériale et qui souhaite faire couler le sang du plus grand Démon que ce monde a connu. Puisque tu l'as fais coulé, peut-être souhaites-tu également en faire l'expérience ?Cette fois-ci, il parlait calmement, de manière articulé et délibéré, dans une sorte de colère sourde. Pendant même qu'il parlait, il récolta quelques goûtes de son sang qui commençait à arrêter de couler et les laissa tomber sur le corps de Sakuya a divers endroit, commençant aussitôt a la brûler. Capable de liquéfier la pierre, capable de liquéfier la chaire. Puis il fît appel a ses pouvoirs et une onde chaotique traversa le corps de cette humaine, lui faisant littéralement frire les veines et lui calcinant les os sans pour autant empêcher ses nerfs de ressentir la douleur de l'acte. Une fois cela fait, il la lança à travers la salle, l'encastrant violemment dans un des piliers de la salle du trône, fracassant se dernier et tuant probablement la pauvre mortel sous le coup de l'impacte et combiner aux autres blessures.

*Resynchronisation*

Volvodar présentait des arguments qui se tenait et surtout qui ne pouvait pas être contrecarré sans des preuves concrètes de la part du défenseur. Cependant, la sincérité qui semblait décelé dans les yeux du Chanteur Célestre et, oui, dans les yeux du Duc, lui donnait envie d'attendre avant de prononcer le verdict finale. Non, il ne retira pas sur le champ les titres du Généralissime et se tourna plutôt vers le Défendeur, lui donnant une dernière chance avant de devoir trancher :

- Possèdes-tu des preuves, mon frère, qui peuvent démontrer que le Généralissime n'est pas le coupable dans cette affaire?

Stip du Présent

Document à la main, le Seigneur de la Mort arriva derrière Link et Sakuya et fût surpris de remarqué la présence de son plus récent générale, Gozen. Cependant, ce qui le surprenait le plus, c'était l'expression légèrement perturbé qui se trouvait sur le visage de la visiteuse du future. Pourtant il ne semblait pas s'être passé quelque chose d'énorme, Trascer étant toujours présent et en possession de ses moyens en bas dans le tribunal. Mais il ignora les trois personnes et regarda plutôt en direction de son frère, téléportant subtilement les preuves dans les poches de Vy, sachant que celui-ci s'en rendrait certainement compte et comprendrait le message.

- Il ne reste qu'à attendre le retour d'Acrya et Rosstail et nous aurons assez de preuve pour que Trascer soit acquitté. Depuis quand es-tu ici, Général Gozen?
Pièces Pièces : 13899
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 4 Déc 2014 - 11:19

Anachronism'Team





Pour rappeler les faits, Link s'était tenu prêt à tirer une flèche sur Trascer, souhaitant l'assassiner dans le passé. En l'absence de preuves, l'Elfe n'aurait pas hésité à tirer mais l'apparition inattendue d'un Gozen à l'aura nouvellement présente fit en sorte de désintégrer ce que l'Elfe s'était préparé à executer. Dans le même instant, extraterrestre qui était accompagné d'un pokemon sur son épaule, lui tint un discours autour de la structure du temps à travers même de cette dimension. Le principal élément qu'il retint fut que peu importe ce qu'ils pouvaient changer,  Trascer souhaitait juste leur montrer que sa vie n'avait pas été simple, afin de créer une sorte de compassion que Link était incapable de partager. Il fallait être franc, il n'avait que faire de son passé aussi difficile soit-il. Seul comptait ses actions dans le présent et le futur, et à son sens, il n'était pas excusable. L'Elfe observa son ami dans les yeux devenu nouveau général de Stip, pour répondre à ce qu'il avait mentionner.

Mais, de façon inattendue, Sakuya prit les devant après avoir flanquer quelques coups à Link tout en le traitant d'abruti. Elle s'élança en direction de la scène du tribunal, appliquant le plan dont ils avaient précédemment parlés, afin d'invoquer l’existence d'un élément C venant contrer le procès de A contre B, cela, dans le but de remettre les pendules à l'heure. Mais de par la mort de l'un des démons, les conséquences furent bien plus désastreuses que ce à quoi Link avait pu imaginer. Enfin...Il l'avait déjà mis en garde, que, de par leur exposition, leur propre vie était en danger. Et c'était précisément ce qui était arrivé dans ce couloir du temps : Stip avait plongé sur Sakuya avant même qu'elle ne puisse tirer de nouveau, et l'avait tout simplement rendue hors d'état de nuire. Alors que Link était en train de se mordre les lèvres, une sensation de légèreté le saisi, la même d'ailleurs pour chacun des aventuriers de la tour, et un rollback temporel eut lieu, ramenant les evènements précisément au moment de la demande des faits, là où la sentence allait être rendue. Cette-fois ci, l'Elfe répondit enfin à Gozen.  


« Si nos erreurs peuvent réécrire le présent, alors il est censé d'agir. Mais nous sommes tous les trois bien placé pour savoir combien le temps est vaste et compliqué. » Puis il rajouta, tout en observant Sakuya. : « Et on dirait qu'apparemment aucun de nous n'est capable d'éviter de commettre une erreur. Même pour une divinité, c'est quelque chose de compliqué... »

Link allait poursuivre sur une note un peu plus positive, avançant notamment le fait que si l'univers retournait en arrière pour corriger leurs erreurs, il leur était possible de tenter plusieurs choses. Mais ce fut sans compter sur l'apparition du Roi des Démons du présent qui arriva en courant, et qui échangea les preuves avec Vy, annonçant que le reste du groupe avec d'autres preuves étaient sur le point d'arriver. Plus que jamais le temps pressait...Et l'Elfe baissa la tête, frustré d'avoir été sur ce coup là moins bon.

« ...Il était temps que vous arriviez. La situation commençait à nous échapper... »


Pièces Pièces : 107135
Nombre de messages : 57065
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Jeu 4 Déc 2014 - 17:08
Le seigneur de la mort répondit à la fois à la question du soldat et à celle de son épouse. Elle comprenait mieux en quoi il était probable qu'ils trouvent une preuve de l'innocence de Trascer dans sa chambre. Stip déverrouilla la porte et partit de son côté, dans son bureau, afin de trouver des preuves supplémentaires. Il dit à la petite équipe improvisée de le rejoindre à la salle de trône aussitôt qu'ils auraient trouvé le carnet de mission du généralissime. Alors que la sorcière entrait dans la pièce, l'hylien prit l'initiative de fouiller les cadavres de gardes, au cas où. Elle haussa les épaules à son commentaire, elle  ne pensait pas que des simples gardes avaient quelconque information au sujet de toute cette affaire.

Un tremblement eut l'effet de déplacer une feuille qui tomba devant les yeux d'Acrya. Elle se retourna, se demandant à quoi le tremblement était dût, et comprit que son coéquipier avait échappé l'un des démons. Elle ramassa le bout de papier et lut ce qui y était inscrit. Cela ressemblait fortement à une partie d'un carnet de missions. Il était donc là, quelque part... Mais où ? Peut-être y avait-il une formule dans son livre de sortilèges qui pourrait l'aider.

« Oui ! Une feuille provenant du carnet de missions de Trascer. Ce n'est plus qu'une question de temps avant que je déniche le carnet », répondit-elle à Rosstail.

Tournant les pages à une vitesse folle, elle finit par tomber sur le sort qu'il lui fallait. Grâce à celui-ci, la feuille allait lui indiquer d'où elle provenait.

« Adunationem », prononça-t-elle.

La feuille se mit à flotter dans la paume de sa main, puis s'envola en direction d'une énorme étagère et se rendit jusqu'en haut. À un point beaucoup trop élevée pour que la vampire puisse l'atteindre sans intermédiaire. Elle prit donc une chaise, y monta et se mit sur la pointe des pieds. Elle parvint à attraper le carnet, redescendit et en vérifia le contenu. C'était bien ça. Elle sortit de la pièce et fit signe au guerrier qu'elle avait trouvé. Ils retournèrent à la salle de trône et elle remit le carnet de missions à Stip.

« Et de ton côté ? Tu as trouvé ce qu'il te fallait ? dit-elle en remarquant l'arrivée d'un nouvel individu ainsi que les visages déconcertés de l'elfe et de Sakuya. Il s'est passé quelque chose ? », demanda-t-elle en jetant un coup d'oeil au tribunal.
Pièces Pièces : 3595
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
avatar
Pluie Éternelle
Jeu 4 Déc 2014 - 19:26
Je fut surpris, ne pouvant réagir sous le coup, qu'une frappe puissante me déstabilisa, laissant le temps a l'assaillant de me voler sous le nez le document que je venais de découvrir ainsi qu'un sceptre posé à coté. Il s'en servit pour barrer la route en créant une tornade qui bloquait le passage. Même ci le matou avait eu une chance de filer, je connaissais sa position grâce a l'eau présente sur ses poils qu'il avait amassé en venant dans la salle des trésors. Il me suffisais de passer en forme aqueuse mais cela m'amusais un peu, je décida donc de le laisser courir pour lui rendre la pareil de manière plus efficace.

Ces documents renferment énormément de connaissances, mais je n'ai toujours pas trouvé la trace de ce Volvodar... Serait il déjà au tribunal.

Laissant le chat à ses occupations, je me précipita vers la salle où se tenait l'action. Pendant que je courais dans les couloirs du chateau, de violents chocs se faisaient ressentir, ceux ci trouvaient leur source dans la salle du tribunal, si je ne faisais pas vite, peut être la tâche serait elle non sans sacrifices. Par ma constitution aqueuse, je pris la forme d'un démon majeur, particulièrement l'un des 3 qui gardaient la salle aux trésors. C'est en m'avançant lentement vers le lieu des événements que je vis une fille à l'armure totalement détruite encastrée dans un pilier. Elle était en très mauvais état, mais je ne pouvais en aucun cas me soucier de sa santé en ce moment, Alliée ou ennemie. Mais non le temps d'agir, un phénomène étrange remit le temps à sa place grâce au gardien qui vint nous faire le plaisir de sa présence. Nous étions revenus au moment de la sentence, quand les preuves semblaient toute êtres contre Trascer. C'est alors que cette fois, c'est ce Volvodar que je vis, il avait déjà pris la parole pour raconter ses inepties. Ce grand chevalier blanc, frère de Stip, serait surement le seul a pouvoir changer le cours du procès mais sans preuves, il ne pouvait que compter sur son lien fraternel avec le dieu des démons. Je m'avançais derrière l'orateur possédant toutes les preuves sans vraiment me faire remarquer, en posant ma main délicatement sur le derrière de son crâne, je fis monter la pression du sang dans son crâne pour lui provoquer une légère douleur capable de l'empêcher de parler pendant un instant, lui chuchotant a l'oreille en sortant de l'autre main un artefact, la roche royale, possédant des vertus pouvant augmenter considérablement la persuasion.

~ Mon ami, J’imagine qu'après ce procès tu va sûrement recevoir la bénédiction de ton Roi. Seulement si tu veux encore être la pour que cela arrive, il est impératif que tu revois ton petit discours de charlatant. Tu n'a pas assez confiance en toi, on peut très bien voir en toi que tu n'es qu'un lâche de larbin comme la plus part. Tu serais donc gentil de faire durer la scène le temps que les vraies preuves soient présentent, et dans l’intérêt de l'accusé, car crois moi le traitement que je pourrais te faire subir sera bien pire que ce que ton roi pourrait décider comme sort pour toi. ~

Je parlais sans aucune haine ni pitié, j'étais déterminé et au moindre faux pas de sa part, je m'occuperais sans bavure de régler le cas de ce Volvodar. Lançant un regard légèrement inquiet a Vy, je lui fis comprendre mon identité et le fait que je m’inquiétais au sujet de la nature des preuves qu'un groupe venait apparemment de ramener. Il fallait vite qu'ils les donnent au frère de Stip pour régler cette affaire, de mon coté m'assurant que ce Volvodar ne parle pas trop.
Pièces Pièces : 2160
Nombre de messages : 2929
Age : 20
Localisation : Il suffit de suivre le sillage
Réplique/Citation : Ce monde finira par mourir, de lui même
Date d'inscription : 18/06/2010
Liens : Amis proches : Linkfan , Sonic

Connaissances : Kirby Bros, Genesect, Faust

Ennemis : Axem red, Dollmaster, Mephiles


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur








L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres

Polices :

(color=#6699cc) Voix normale

(color=#333333) Voix dans sa tête
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 4 Déc 2014 - 19:49
Le membre 'Eloaf the Chao' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Trascer a écrit :
avatar
Nouveau
Sam 6 Déc 2014 - 16:44
Il fallait l'avouer, le contre argument de Volvodar n'était pas des plus idiots et avaient retiré une partie de l'approbation qu'il avait eu parmi les membres présents. Peut-être même que, si Stip avait eu un moment de doute au sujet de la culpabilité de Trascer, ce dernier avait disparut. Mais plus les choses avançaient et plus ça s'annonçait mal. Sans aucune preuve pour défendre l'accusé qu'était le Grand Destructeur, il n'irait pas loin. Le temps jouait contre lui. Le coup final s'apprêtait à être porter alors que les tas de fausses preuves s'empilaient au fur et à mesure sur la table face au Démon de l'accusation. Trois liasses de billets de tailles plutôt importante qui montraient toute les fois où le Duc de Thédas avait été pris la main dans le sac pour délit, vol et tant d'autre choses. Même si il savait parfaitement que tout n'était qu'un mensonge, il y avait tant de façon de transformer la réalité, ou d'intégrer un mensonge dans la réalité pour que cette dernière semble tout de même pas modifier. Bon... Il ne fallait pas se décourager. Peut-être que Stip allait trouver les preuves! Ou qui sait, le groupe d'intervention allait être effi.... Et bien non. A peine la pensé que Link et Sakuya pourraient avoir un très bon moyen de retarder le jugement, la jeune fille se projeta pour stopper net l'accusation de Trascer. Tuant un démon, hurlant de longues paroles que l'ange ne comprit pas très bien et ne préféra de toute façon pas comprendre, et en plus la guerrière menaça le Stip du passé après lui avoir tiré dessus. Alors que la main de l'Ange s’abattit sur son visage provoquant un énorme *slap* accompagné d'un soupir de désespoir, la pauvre guerrière ayant osé faire couler le sang du Dieu de la Mort d'antan sous a forme démoniaque ne fut réduit que très rapidement à une personne endommagé à environs 95% de son organisme. Ou tout du moins, elle avait profondément souffert.

Par pur chance, ou hasard, ou l'on ne sait quoi, le calme reprit bien rapidement sa place grâce à un come back dans le passé d'une trentaine de seconde, alors même que le Démon, à savoir Stip, demanda à l'ange si ce dernier possédait les preuves nécessaires pour défendre la cause de Trascer et que le pauvre Chanteur céleste allait répondre "Non je n'en ai pas", il sentit une forme imposante se créer dans sa poche gauche, rapidement suivit par une tout aussi lourde dans sa poche droite. Rien à dire, il avait maintenant les preuves pour agir. Affichant un grand sourire à l'assemblé qui n'avait d'yeux que pour le Protecteur du Jardin au milles Merveilles, remarquant en plus que le jeune Chao venait de faire un coup de maitre en immobilisant le pauvre Volvodar par une technique qui le laissait libre, sans doute sur ce qu'il faisait ici par une manœuvre assez remarquable, l'Ange sortit ces documents de ses poches, les faisant léviter. Dans un certain ordre de taille, d'importance et de manoeuvre il fit plusieurs liste dans les aires. Rejoignant les ordres de Stip et les actions de Trascer sur une partie un peu haute des aires avant de placer, toujours par télékinésie, les fausses accusations de Volvodar et de son misérable groupe de rebelles. Il fallait maintenant amené paroles aux actes.


"Voici les preuves que vous attendiez tous! J'ai d'une part regrouper toute les activités faites par l'Empereur Stip de l'Empire des Démons durant toute l'année passé...
-Comment as-tu réussis à dénicher cela, mon frère?
-La n'est pas la question, Stip, tout est une preuve à utiliser en un moment aussi important que le jugement d'un Démon qui a vécu toute sa vie pour l'Empire. Même les carnets de missions. Comme je le disais, j'ai réunis à la fois les plans de mission de l'Empereur mais aussi les activités de Trascer. Ces mouvements effectuer à tel dates, à tel moments. Les réussites, les échecs, les lieux où il est aller. De l'autre côtés, les fausses accusations à l'encontre du Grand Général de l'Empire. Observez bien les mouvements, les déplacements. Les ordres donnés, les réponses reçu. La liste des victimes, les noms des alliés de Trascer. Les chefs ennemis, les lieux visités, les dates les invasions, les moments où il était avec Stip et lorsqu'il était encore au château visibles par tous. Ces invitations dans des banquets de hautes familles nobles, ces passages chez sa propres famille, les moments de veilles avec l'Empereur pour divers jeux ou autres amusements royales. Les déplacements en autres territoires, de la reconnaissance, les déplacements chez le Royaume des anges. Comme vous le voyez, les déplacements sont nombreux. Extrêmement nombreux durant une simple année. Mettons donc ces derniers en comparaisons avec ce que nous a dit Volvodar maintenant. Tout d'abord, on peu voir sur cette ordre de mission de Trascer, et demandé par Stip l'élimination de rebelles dont leur leader est Vrias. Tué des mains du Sublime Grand Général et Duc de Thédas durant la mission. Alors que Volvodar nous a de suite indiqué que ce "Vrias" était un dirigeant rebelle à la solde de notre accusé. Étrange amitié alors si il est mort, n'est ce pas? De même, au sujet de l'or qui a été volé par la trésorerie retrouver par le Lord général et donné à Volvodar par inspection, j'imagine que ce dernier ne vous en a jamais parler, mon frère?
-Je n'ai jamais reçu de rapport à ce sujet, en effet.
-Que pouvez vous donc dire à ce sujet, Juge de l'accusation Volvodar?
-Euuuh....
"

Il semblerait que la puissance de Chao empêchait Volvodar de répliquer. Il aurait préférer des aveux voir même que ce dernier annonce l'innocence du pauvre Trascer, mais la, cela semblait limiter. Au moins, le simple fait d'empêcher la moindre réplique, pique ou tout simplement défense donnait un énorme avantage à Vy pour en finir une bonne fois pour toute avec cela et sauver surement une bonne fois pour toute le porteur de Painsaw de cela. Si il devait ensuite enchainer les souvenirs, il faudra l'avouer que ce premier souvenir aura été une réussite total si jamais il devait être annoncé innocent... Mais ce n'était pas encore gagné. Réfléchissant rapidement sur la suite de ce qu'il fallait dire ou pas, le Chanteur Céleste se demandait si il devait insister le plus possible sur son avantage grâce aux preuves ou justement de chercher les preuves faisant mal afin d'éliminer Volvodar. C'était risquer car les rebelles pouvaient faire sombrer à la fois le juge, et l'Indivisible par d'autres manœuvres tactiques. Il fallait donc essayer de faire un pas après l'autre en faisant avancer rapidement le tout en attaquant les deux parties. De divers mouvements de mains, le Seigneur du royaume des anges déplaça toute les preuves possibles de certaines façon à les mettre en opposition à celles des accusations honteuses envers celui qu'il voulait à tout pris sauver. L'espace autours de l'Ange étaient souvent remplit de feuille volantes, tourné vers ceux qui assistaient à tout cela mais aussi et surtout tourné vers Stip pour que ce dernier puisse assister le plus possible et voir où il faisait erreur.

"Encore une fois, si vous observez toute les feuilles des rapports de missions à celles des fausses preuves, le plus souvent les dates où l'on pense que Trascer à croisé un espion, ou donner de l'argent, il était en compagnie de Stip ou dans un banquet, bal vue par tous. Si vous le souhaitez il doit bien y avoir bon nombres d'entre vous qui l'avez aperçu lors de ces moments tout en certifiant qu'il n'a jamais eu la moindre attention de provoquer une rébellion. Surtout qu'on le dit à chaque fois à l'autre bout du monde lors de ces moments de pseudo révoltes qu'il a surement lui même maté peu de temps après comme l'indique ces bon nombres de rapports de missions. Il doit y avoir une ou deux dates correctes sur une année entière où le Grand Général se trouvait à un lieux adéquate. Et pourtant, pourquoi cela est impossible qu'il agit tel un rebelle? Parce que ce dernier combattait aux côtés de notre Empereur à chaque fois, ou qu'il était avec lui, en sa présence. Par contre, chose étranges, dans les divers détails où le Généralissime écrit des informations, il fait notions de tas d'or étranges, des noms de codes, des sources, des provenances d'autres lieux. Et tout cela provient soit des réserves de l'Empire, soit de ces alliées. Et toute les informations vont vers une seule et même personnes... Volvodar. Et je suis persuadé que notre cher Empereur n'a jamais eu le moindre rapport provenant de ce dernier à ces sujets la. Ainsi, je clame l'innocence de Trascer, au profit de l'accusation envers notre propre juge de l'accusation! C'est ce dernier le coupable, montant des fausses preuves et faisant état des ordres de mission du Duc de Thédas contre ce dernier même. Mon frère, qu'en pensez vous?"

L'ange céleste avait espéré être suffisamment convaincant et assez exploité les preuves pour sauver le Généralissime. Mais rien n'était jouer hélas, il fallait voir si la rage de l'Empereur avait été calmé...
Pièces Pièces : 7206
Nombre de messages : 11
Localisation : Dans la capitale de la famille des Cimeteri
Réplique/Citation : "Incline toi devant ma puissance"
Date d'inscription : 14/09/2014
Liens : Amis : Axem, Gozen, Stip
Généreux : Executor Omega, l'Empereur Slivoïde
Ennemis : Link
Fammile : personne de vivant

Voir le profil de l'utilisateur


Paroles de Vy : -----------
Paroles de Justice : ---------
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Merwen a écrit :
avatar
Beta
Lun 8 Déc 2014 - 21:55
(Ouah, le retard que j'ai pris ! Désolé, on m'a offert Watch Dogs pour mon anniversaire, alors j'ai perdu toute vie sociale (et je n'ai plus été sur Internet non plus). Et oui, ce post est useless, mais il faut bien que je montre que j'existe encore, non ?)

Bon, la suite paraissait assez claire. Certains allaient chercher des preuves pour innocenter Trascer tandis que d'autres tentaient de gagner du temps. Merwen resta quelques temps indécis quand au groupe dans lequel il devait rester mais décida finalement de suivre le Roi à la recherche des preuves. Le procès ne l'intéressait aucunement et il avait envie d'explorer cet endroit. Il restait en retrait, observant son environnement en détail, quand l'esprit apparut pour leur parler en énigmes. Sérieux, il n'avait que ça à foutre de se donner un style alors qu'ils cherchaient à sauver le monde ? Ils tombèrent alors au détour d'un couloir sur des démons. Merwen n'esquissa même pas un geste. C'était totalement inutile. Le couple se précipita sur les démons et les étripa en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Merwen était un peu déçu. Il s'attendait à ce que des démons soient plus résistants que ça. A moins que les mariés ne soient extrêmement puissants, mais ils n'étaient même pas essoufflés. Sérieusement, qu'est-ce qu'on donnait aux démons pour qu'ils soient aussi mous ? C'est alors que Rosstail demanda ce qu'ils cherchaient, ce qui était effectivement une bonne question. Apparemment, ils cherchaient un carnet de mission. Pendant ce temps, le Roi s'en alla. Rosstail et la Reine fouillèrent la chambre tandis que Merwen scrutait le couloir pour voir si d'autres démons allaient débarquer. C'est alors qu'une secousse se fit ressentir. Rosstail venait d'échouer à soulever un des démons et l'avait lourdement fait retomber au sol. Peu de temps après, la mariée trouva le carnet et se dirigea avec le soldat en direction du tribunal. Merwen les suivit, même s'il avait l'impression qu'on ne faisait pas attention à lui depuis un moment. Une nouvelle personne était présente et la dingue des armes avait l'air de souffrir. Mais qu'est-ce qu'il s'était passé pour qu'elle soit dans cet état ? Bah, ce n'était pas important, le tribunal suivait son cours et Vy avait enfin des preuves à présenter.
Pièces Pièces : 42157
Nombre de messages : 1908
Age : 20
Localisation : Dans une plaine
Réplique/Citation : Celui qui ne risque rien ne perd ni ne gagne.
Date d'inscription : 20/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Ceci est un mouton arc en ciel. Si vous voulez rejoindre la secte des moutons arc en ciel, mettez ce mouton dans votre signature afin qu'il puisse dominer NW puis Internet tout entier !

◎ RP' En Cours >
: Archipel Stratosphérique :: Horuna :: [ACTE 11] "Je suis la loi !" Horuna
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sakuya Hawkeye a écrit :
avatar
Empereur
Lun 8 Déc 2014 - 22:32
Sakuya ne comprit pas réellement ce qui se passa, allant un peu trop vite pour elle, elle eut juste le temps de sentir un picotement au niveau de ses hanche avant que le dieu de la mort ne lui arrache son armure et s'amuse avec son sang sur elle, elle sentait des démangeaisons un peu partout avant d'être envoyer dans un pilier... Avant que tout revienne avant que Link ne tire sa flèche, le gardien commençant à sermonner la princesse qui écoutait vaguement, ayant des séquelles de ce qui venait de lui arriver, par réflexe, elle sortir une seringue qu'elle se planta dans la jambe, puis un injecteur muni de deux petit réservoirs rattacher à un plus long tube, tournant des petits levier sur les réservoir, le mélange se forma dans la seringue du milieu avant qu'elle ne s'injecte la concoction dans le bras, lui aidant à tenir un peu plus droit et d'être en mesure de pouvoir suivre une discussion, lorsque le gardien se mit à parler de Stip sous sa forme démon, celle-ci le coupa en disant:

Ton Stip en forme démon, il ressemblais plus à une mère écorcheuse dont je venais de tuer les petits, en plus qu'à cette époque je n'avais pas d'armure avec la capacité de m'injecter automatiquement des drogues de combat, j'ai du mal à voir ce qui a été le pire entre cette fois ou bien ce Stip... Et puis, toi t'es pas beau, t'as pas le droit de me faire la morale!

Se retournant frustré, la princesse impériale croisa ses bras et alla dans un coin afin de décompressé, marmonnant des choses plus ou moins incompréhensible, entre-autre, elle marmonna quelque chose à propos d'un "Destructeur Intrépide" suivit de plusieurs chose qui n'avait aucun sens... Revenant vers son elfe, celle-ci se contenta de dire:

Maintenant, tu comprends pourquoi il ne faut pas faire de truc comme agir sans prévenir les autres de tes intentions? Je veux dire, si cette tour n'aurais pas redémarrer ainsi, nous nous serions probablement fais tuer tout les deux juste car j'ai décidé de foncé tête baisser... Comme tu le fait depuis le début... Une chance que j'ai trouver cette note dans les archives à propos de cette tour...

Sakuya vit alors les autres revenir, se contentant d'essayer d'oublier ce qu'il s'était passer à l'instant, ou plutôt, qui ne s'était pas encore produit...
Pièces Pièces : 5354
Nombre de messages : 2952
Age : 26
Localisation : là où tu regarde pas...
Réplique/Citation : Ze Emperor az spoken!
Date d'inscription : 06/03/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/





maieuh = dragonet XD
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mer 10 Déc 2014 - 17:48
Lorsque Gozen écouta le spectre de Trascer lui parler, celui-ci reconnaissant en l'extra-terrestre quelqu'un de visiblement moins idiot que son entourage, il haussa les épaules murmurant qu'effectivement il était un mec comme ça. Il fallait dire que la réaction de Sakuya avait été stupide, ouais. Gozen n'avait pas même eu le temps ni décidé de l'en empêcher. Il était obligé de reconnaître qu'il avait été curieux de voir ce que "le pire" aurait pu être. Il en avait eu un aperçu discutable. Lorsque la tour fit son redémarrage, il n'en fut pas affecté. MissingNo bloquait ces perceptions et le faisait entrevoir toutes sortes de réalité, de façon à ce qu'il ne perde pas ses repères en l'absence de ses pouvoirs. C'est donc lorsqu'il vit le visage interrogé de la plupart des personnes qu'il ne put s'empêcher de faire un petit sourire, agrémenté d'un petit raclement de gorge, à demi entre le rire et le toussotement.

Car, oui, c'était comique.

Stip, le leur, arriva tranquillement à leur côté et les preuves furent envoyées à Vy. Lorsque le roi d'Hyrule demanda à l'extra-terrestre ce qu'il faisait là, il lui répondit simplement qu'il n'avait pas perdu leurs traces, et qu'il avait profité d'une petite dispute avec le généralissime au jardin d'Hyrule pour se faufiler dans des lieux interdits.


- J'avais envie de voir à quoi ressemblait certaines zones du non-univers.


Gozen se tourna et se plaça au niveau de la rambarde, s'accoudant en observant la suite du procès. Exprimant de petits mouvements avec les muscles de ses joues pour traduire sa réflexion, il murmura à Stip, proche de lui :

- Tu le sais, n'est-ce pas ? Que tout ceci est en vain. Le procès est un point fixe dans le temps. Si j'étais le Dieu qui avait crée ce monde, et sûrement un dieu en colère, j'aurais fait commencer votre périple par une désillusion assez grande pour que les souvenirs suivants vous noient. Celui-ci est d'ailleurs particulièrement bien choisi. Ton toi d'avant n'a rien de bien effrayant, mais il doit te rappeler Ô combien tu avais été bête à l'époque. Moi, je m'en fiche de cette histoire, mais je crois que Trascer veut que tu regrettes. Et quand un seigneur de la mort regrette quelque chose, ça peut avoir ce genre de conséquences inattendues, non ? Ah, et, j'y pense, quelqu'un a essayé de brûler le village Cocorico et a tué vingt innocents. J'l'ai défoncé. En ton nom. Du coup tout le monde croit que t'es cool parce que j'suis cool.
Pièces Pièces : 59269
Nombre de messages : 5865
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Jeu 11 Déc 2014 - 3:12
Effectivement, Stip était arrivé juste au bon moment, puisque la sentence avait été sur le point d'être prononcé. Peu de temps après, sa femme et Rosstail arrivèrent également avec leur propre parcelle de preuve, qu'il se dépêcha d'envoyer du côté de son frère qui saurait certainement quoi faire avec. Sans gêne, il se dirigea vers la Reine d'Hyrule et lui ébouriffa légèrement les cheveux avant de lui dire :

- Oui, j'ai trouvé ce qu'il fallait. Mais je tiens a te dire bravo, tu viens de sauver mon plus vieil ami ! Même si, malheureusement, ce n'est qu'un souvenir.Il se tourna vers le Caporale et lui envoya un salut militaire, avant d'ajouter :- Merci d'avoir veillé sur ma femme, soldat.Même si il savait que techniquement c'était totalement inutile. Cependant, Stip était un de ceux qui croyait au potentiel que renfermait les races mortels et il se forçait à les encourager a atteindre celui-ci. Il se rapprocha ensuite du rebord et observa ce qui se jouait en dessous : Vy qui était entrain d'habilement manier les différentes preuve pour non seulement acquitter le Duc de Thébas mais également pour montrer le vrai coupable du doigt. Il était dommage cependant qu'aucune preuve n'avait été trouvé concernant les autres conspirateurs de cette machination.

Alors qu'il observait du coin de l'oeil ce qui se passait du côté de Chao - dont il reconnaissait très clairement l'âme malgré le fait qu'il s'était déguisé sous la forme d'un garde démoniaque - il se fît déconcentrer par l'approche de son plus récent Général : Gozen. Celui-ci semblait très différent de la dernière fois qu'ils s'étaient parlé, mais il ne poussa pas plus sur la question des zones du "non-univers" pour l'instant. C'était un sujet pour un autre occasion. Le reste des paroles de l'extraterrestre cependant méritait une réponse. Ainsi, il tourna la tête pour le regarder droit dans les yeux.

- Évidemment que je sais qu'on ne peu pas véritablement changer ce moment de l'histoire. Ce qui est pourquoi c'est une représentation du souvenir seulement. De toute façon, changer ce point de l'histoire du metaverse aurait des répercussions désastreuse ... surtout si j'ai bien deviné ce que Sakuya à essayé de faire.Après tout, si elle avait véritablement plongé en bas pour s'attaquer a l'aristocratie de l'Empire, le Stip du passé ne lui aurait jamais pardonné ... et il aurait cherché sa planète pour le reste de l'éternité histoire de détruire lui-même. Le reste de la phrase du Générale le fît légèrement sourire et il répliqua :

- Comme si j'avais besoin qu'on me trouve cool. Cependant, merci d'avoir fait le travail qu'aurais du accomplir le Duc de Cocorico. Était-il dans les parages, au moins?En attendant d'avoir sa réponse, le vieillard se retourna vers son lui du passé, lorsqu'il avait encore une certaine jeunesse ... en tout cas, par rapport à maintenant.

Stip du passé

L'Empereur venait tout juste de demander à son frère si celui-ci possédait, en vérité, des preuves tangible prouvant la non-culpabilité de son plus cher ami, le Duc de Thébas. Au fond de son être, malgré la colère qui l'avait agrippé plus tôt, il espérait sincèrement que ces preuves existe. Mais l'expression sur le visage du Chanteur Céleste lui firent tout de suite comprendre que malheureusement, Volvodar disait la vérité et il avait été trahis par son plus fidèle Générale - le premier Généralissime de l'histoire de l'Empire ! Solennel, Stip se prépara à réciter la sentence ... lorsqu'il sentit un léger dérangement dans l'air et qu'il remarqua que l'expression de son frère venait de changer. Il s'autorisa un léger sourire en coin. Vy avait toujours eu le sens du spectacle et comment garder le suspense jusqu'à la toute dernière minute. Alors que celui-ci s'exclamait finalement qu'il possédait des informations concernant ses propres agissement dans la dernière année, il haussa un sourcil et lui lança un :

- Comment as-tu réussis à dénicher cela, mon frère ?Il en avait une légère intuition, en vérité, car il venait de remarquer le groupe d'âme qui semblait observer la salle du trône depuis le passage que les serviteurs utilisait pour remplacer les torches. Mais il n'en aurait jamais la confirmation, puisque l'Ange lui répondit que ce n'était pas important car toutes les preuves comptait dans une situation comme celle-ci et il se devait de lui concéder le point : il n'allait pas perdre son temps avec des détails techniques dans un procès aussi important. Il porta donc attention aux paroles du Défenseur en portant attention a chaque détails qu'il pouvait distingué sur les feuilles que son frère portait à son attention et au fur et à mesure que cela avançait, il devait se rendre a l'évidence : comment Trascer aurait-il put monter un complot alors que les deux était ensemble presque continuellement? Mais ce qui le fît véritablement comprendre a quelle point il avait été stupide, c'est lorsque la question des découvertes d'or fût amené et que Vy fît remarquer que Trascer avait rapporté ces manques dans les coffres ... a Volvodar, qui ne lui en avait jamais parlé.

- Je n'ai jamais reçu de rapport à ce sujet, en effet.Aussitôt, le Démon et l'Ange se tournèrent vers le Sénateur qui ne sût pas quoi répondre sinon de déblatérer quelques sons incompréhensible. C'était maintenant une formalité de voir qui était le véritable coupable ici présent, mais il laissa son frère continuer d'étaler les preuves a la vu de tous, de manière à ce que tout le monde soi sur la même page et comprenne ce que l'Empereur ferait à la fin du procès ... et surtout car sa colère n'avait pas disparut : elle avait simplement changé de cible. Et comme il l'avait prévu, le Chanteur Céleste continua d'étaler des preuves ... cette fois-ci, tentant de prouver non seulement l'innocence du Généralissime mais également la culpabilité de Volvodar. Au fur et à mesure que l'évidence était étalé dans son visage par son propre frère, sa rage recommençait a augmenter jusqu'à ce que finalement, lorsque le dirigeant du Jardin des milles Merveilles lui demanda son avis, il laisse couler sa colère ... de manière calme et composé.

- Eh bien, mon cher Frère, il semblerait que vous soyez toujours aussi bon orateur. Il va également sans dire que si tout mes bureaucrate avait la même rigueur de la justice et de l'honnêteté que vous, nous ne serions pas ici aujourd'hui.Il tourna donc la tête vers le Sénateur, qui semblait toujours paralysé par ce qui était entrain de se produire - ou par une force externe, mais en se moment l'Empereur des Démons n'en avait cure - et prononça d'une voix forte.

- Au vu des nouvelles évidences, je retire la plainte de la Couronne envers le Duc de Thébas, Trascer Citeri et l'acquitte de toutes les accusation portées contre lui. Dans le même temps, j'accepte la plainte de Vy, Chanteur Céleste, envers le Sénateur Volvödar et utilise mon pouvoir en tant qu'Empereur pour tranché immédiatement en faveur de l'Accusation.Certain murmurent s'élevèrent dans la salle, mais personne n'osa protesté directement ce jugement, de peur d'être associé au traître.- Je retire donc immédiatement et a jamais tout les titres de Volvodar ainsi toutes ses possessions matériel et immatérielle. Je le condamne à la torture pour découvrir ses complices puis à une éternité de tourment ... avec les autres traîtres, dans l’œil de la Terreur.À la mention du domaine des Dieux-Démons du Chaos, une cacophonie s'éleva véritablement dans la salle du trône, mais l'Empereur n'était pas sur le point de laisser l'anarchie gagner ce tribunal.

- SILENCE. Je conclurais en rajoutant qu'évidemment, les conspirateurs seront également envoyé avec lui dans son exile, en tant que garde du corps personnelle comme le mérite un homme de son rang. Maintenant, gardes, arrêtez le ... et veuillez relâcher le Duc de Thébas avant qu'il ne décide véritablement de me trahir.

Stip du présent

Alors que cette scène se jouait en dessous, il ne pu s'empêcher que si le but de Trascer était de le faire se sentir coupable, c'était très réussit. Cela lui prouvait qu'en vérité il avait été véritablement stupide ce jour fatidique et qu'une simple leçon de logique aurait pu lui permettre de voir à travers les mensonges ... mais il avait été aveuglé par tellement de rage que si quelqu'un d'autre que Vy lui avait présenté les preuves, cette personne aurait été déclaré traître également. Il se tourna vers sa femme et s'approcha d'elle, désirant lui faire part de quelques précisions :

- Tu te rappel quand je t'ai dis que mon cœur avait été brisé il y avait très longtemps? Tu viens d'assister à la raison pour laquelle il l'était ... et je viens de découvrir que la seul personne responsable de cette brisure, c'était moi.Chose surprenante à admettre alors qu'il se trouvait entourer de plusieurs personne auquel il n'avait jamais eu l'intention de dévoiler autant de lui-même ... mais c'était a Acrya personnellement qu'il faisait cette précision, sans véritablement se soucier des gens autour de lui.
Pièces Pièces : 13899
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 11 Déc 2014 - 11:27

Un Trascer sauvé ? Dix de retrouvé !





Du haut du balcon où ils étaient juchés, Link continuait de garder un œil sur ce qui se passait entre Vy, Stip, le Duc de Thébas allias Trascer Citeri de son vrai nom, et Volvödar qui était le véritable traître dans cette histoire. Eloaf avait, semblait-il, réussit un vrai coup de maître, l'empêchant de nier les accusations qui étaient désormais porter sur lui. Parallèlelement, Merwen se montra enfin pour assister à la scène avec eux tandis que Sakuya confia à Link qu'elle avait fait cela pour prouver à Link que ce n'était jamais bon de foncer dans le tas. Ses doigts se crispèrent sur la rembarde, la colère de l'Elfe prête à exploser, mais il se ressaisit, jugeant que ce n'était pas le moment, et puis il risquait de tout mettre en l'air, alors que la situation était en train de tourner à leur avantage. Après quelques minutes supplémentaires, Trascer fut enfin écarté de toute cette affaire et le procès fut remporté. A quoi avait servi toute cette épreuve au final ? Selon ce que pensait Gozen, Trascer avait voulu montrer que son état actuel était dépendant des autres, des blessures qu'il avait pu recevoir. C'était l'aveuglement de Stip lui même qui avait été le début de toute chose. Une injustice comme point de départ à une colère qui le rongeait depuis si longtemps. Link mit de côté les paroles de Sakuya qui venaient de le vexer, puis s'étira après avoir fait tournoyer un court instant son épée dans les airs.

« Je suppose que nous venons de réussir cette épreuve. Gardien, montre toi, et cesse ce petit jeu avec nous. Nous avons bien compris que Trascer essaye de nous montrer son passé...Mais en ce qui me concerne, je n'en ai que faire. Les faits présent sont les suivant : si Trascer se sert du pouvoir de cette Tour pour activer toutes les autres...Nous sommes dans le pétrin. Fais nous aller à sa rencontre, maintenant.

...Nous devons de toute urgence lui parler.
»


Pièces Pièces : 107135
Nombre de messages : 57065
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Ven 12 Déc 2014 - 23:16
Alors que le verdict venait tout juste de sonner, alors que le Démon venait d'être libéré, alors que Trascer était maintenant un être innocenté et que toute sa vitalité venait d'être retrouvé, le souvenir pouvait dès à présent s'arrêter. Tel une bulle que l'on éclate, le décore qui entourait tout les spectateurs du passé se retrouvèrent dans un immense vide noir, tous regroupé au même endroit. Comme si ils étaient toujours resté sur un point fixe sans jamais avoir bougé depuis au moins deux heures. Tout cela était-il un rêve? Une réalité? Un mirage? Une manipulation de l'esprit? Ou bien de la magie? Quel que soit la raison de tout cela, le Gardien apparut petit à petit devant le groupe d'aventurier présent dans la tour et ayant finalement modifié le premier et plus terrible souvenir du Grand Destructeur : Celui de la trahison. Celui de la perte de son ami, celui qui l'avait jeté plus bas que terre. Alors que la forme fantomatique ressemblant au porteur de Painsaw venait tout juste d'apparaitre entièrement, ce dernier posa un regard amusé sur chacun des protagonistes de l'immense pièce de théatre qui englobait certes cette Tour des Souvenirs, mais aussi jouait sur l'avenir même de tous et toutes. La destruction de tout était en marche amenant avec elle sa reconstruction. Mais le processus était long, très long et ce n'était pas les souvenirs de Trascer ainsi que leurs quêtes qui seront suffisamment un gain de temps nécessaire pour tout enclencher. Dans un sens, les souvenirs étaient l'épreuve de la Tour. Mais aussi un moyen de montrer aux héros et autres personnages ce qu'avait endurer l'Indivisible et pourquoi il souhaitait tout changer. Faire comprendre que tout cela était nécessaire et, peut-être, à la fin réussir son rêve de pouvoir tout changer car certains se rendront compte que tout cela est potentiellement logique et n'est que l'aboutissement, en fin de compte, d'un nouveau cycle qui briserait les chaines de l'éternel rivalité bon et méchants? Malgré cela il fallait en douter, Link serait là pour remettre les esprits à chaud. Stip et Vy eux, sont les protecteurs et gardiens de la vie et la mort et vont probablement empêché un aussi grand chamboulement. A travers le Gardien, le Seigneur du Chaos Universel lâcha un soupir de mort qui emplit légèrement le vide obscure de la "salle". Fidèle à lui même, l'ectoplasme protecteur décida enfin de parler en répondant dans un sens à Link.

-Le Sacrifié à aussi décider de vous voir, tous héros. Mais ne pensez pas que cela annonce directement un combat final et épique qui mènera amplement au recommencement de ce monde ou au faite de tout briser pour enfin de compte repartir de zéro via un nouveau départ. Enfin, soit. D'habitude ce n'est pas quelque chose qui est sensé arrivé. L'Ultime ne doit pas rencontrer les gens subissant l'épreuve. Mais il semblerait que toute époques soit spéciale et nécessite malgré tout des règles... Modifier.


Dans un vulgaire claquement de doigts, tout les participants furent téléporter dans une immense salle. Enfin, de Salle, comme la précédente elle n'avait que le nom. Tout était flou, mais réellement flou. Impossible de distingué un mur, une fenêtre, une décoration ou tout simplement quelque chose de concret. Le lieux était tellement trouble qu'elle donnait une certaine nausée si il fallait s'attarder à vouloir différentier quelque chose. Pourtant, deux choses n'étaient pas ainsi modifié. Tout d'abord, le Grand Destructeur. En chaire et en os, dans son armure démoniaque resplendissante d'une lueur rouge sang et de noir. De plus, les quelques crânes verdâtre desquelles s'écoulait du sang et du pût continuel donnait une vrai vision d'horreur face à l'élu des Quatre. Voilà la VÉRITABLE armure du Seigneur des Ténèbres. De sa main droite se tenait Painsaw, fidèle à elle même, dirigeante de la puissance du guerrier. Lié à lui dorénavant pour l'éternité et extrêmement puissante de par sa nature. Accompagnant le tout, le visage du Démon, équipé de son heaume laissait échappé deux yeux mauves scrutant chacun des guerriers avec attention. Reconnaissant les plus émérites, les plus vieux de ses souvenirs mais aussi et surtout, les plus dangereux. Tout en ajoutant bien entendu des inconnues dont le guerrier et maitre d'arme ne connaissait ni le nom ni l'apparence. La seconde chose visible étant une immense pièce étoile recouvrant le fond de la pièce. Cette dernière, de couleur aussi noir que le plus pur des ténèbres, dévorait la lumière autour d'elle. Faisant en sorte qu'à plusieurs mètres aux alentours de la pièce étoile il y avait un dégradé de sombre jusqu'à retrouver finalement des couleurs logiques pour une pièce illuminé. En somme, voilà les deux uniques choses visible, enfin, réellement visible. La pièce malgré tout était fortement éclairé, de belles couleurs blanche bleuté donnant un aire apaisant du lieux. Le Démon, au centre, avait une allure calme, reposé.

-Vous voilà tous. Heureux de voir ceux qui ont décider de défier la Tour des Souvenirs avec courage. Mais aussi de rencontrer ceux que je n'ai jamais vue. Je tenais à vous remercier d'une part de ce que vous avez fait durant ma pire période. Mais dans un sens vous avez pût voir ce qui était important. Le début de ma chute. Certes vous l'avez modifiez mais pourtant maintenant vous savez tous comment tout à commencer et pourquoi maintenant vous êtes ici à essayer de m'empêcher de reconstruire ce monde qui vous est cher mais qui pourtant est corrompu par un cycle sans fin et répétitif jusqu'aux racines. Mais je sais pertinnement que vous parler ne changera rien, une grande partie d'entre vous n'avez qu'une simple idée en tête... M'abattre. N'est ce pas, Link? Sakuya?

Le regard se tourna ainsi vers les deux intéressés alors que le regard vira furtivement du mauve au vert, puis au rouge avant de revenir au mauve.

-Pour les autres, encore merci d'avoir permit à mon cœur de se reposer un minimum. Je me ressens vivre alors qu'une des serrures de mon coeur s'ouvre de nouveau. Mais hélas, ce n'est pas pour autant que je vais m'arrêter là et vous donner libre accès à la pièce. D'une part car j'ai trop sacrifié pour bloquer et arrêter mon rêve ici. Alors que tout est enclenché. Alors qu'un milliard d'années de souvenirs se concentrent en un point et une seul période. Mais aussi et surtout car je ne le peu pas dès le moment où je me suis sacrifié au centre même du gouffre de la montagne. Il vous restera plusieurs souvenir à voir et à affronter. En espérant que vous en apprendrez plus sur moi, mes décisions, et celles de mes coéquipiers. Peut-être changerez vous d'avis mais j'en doute fortement. Dans tout les cas, j'ai entendu dire que Link, tu souhaitais dire quelque chose avant que je souhaites vous parler? Vous avez tous la paroles.
Pièces Pièces : 45704
Nombre de messages : 360
Age : 23
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Sam 13 Déc 2014 - 11:02

Intervention Remarquée





Lorsque le Gardien décida de téléporter dans l'ensemble du groupe dans cette vaste salle aux allures enchantées, ils étaient loin de s'imaginer ce qui allait se passer dans les prochaines minutes. Link ne se sentait pas à l'aise ici, tout comme ses congénères. Au loin, on pouvait facilement identifier la dernière Pièce Etoile, source d'énergie potentielle pour la Tour, qui lui permettait d'être alimentée et connectée aux autres, même si la plupart avaient été détruites, il restait bel et bien un coeur caché quelque part. Puis devant eux se trouvait enfin l'adversaire que Link pourchassait depuis tant de temps. Trascer. Son allure était particulièrement différente de celle qu'il avait pu avoir lors du mariage de Stip. Son armure avait radicalement changée, portant quelque chose qui semblait beaucoup plus résistant et plus sombre aussi. Divers crânes recouvraient sa tenue, desquels coulait une substance ressemblant vaguement à du sang. Link se tint à l'écart quelques instants, écoutant son discours, et tiquant lorsqu'il fit comprendre au groupe que lui et Sakuya étaient plus ou moins des individus peu sages qui refusaient de rester tranquillement dans leur enclos. Ce premier argument pouvait expliquer ce qui allait passer par la suite. Mais ce ne fut pas la seule chose qui agaça l'Elfe. Il remarqua en effet que le regard de Trascer virant du mauve au rouge à son encontre n'était pas très pur. Lui aussi sans doute souhaitait en finir avec l'Elfe, et pourtant si il était apparu maintenant aux yeux du groupe ce n'était absolument pas dans ce but. Trascer parla d'un sacrifice qu'il avait pu commettre. Avait il fait quelque chose comme vendre son âme ? De toute façon, cela faisait sans doute bien longtemps qu'il l'avait perdu...L'Elfe fit un pas en avant, et s'exprima puisque Sir Trascer lui avait demandé de le faire.

« En quoi cela nous avance de voir tes souvenirs ? Pour ma part, j'éprouverai aucune compassion à ton égard. Avec ce que nous avons vécu tout à l'heure, nous avons bien compris que le centre de ta colère était une effroyable incompréhension et malentendu, et cela ne justifie en rien une trahison que Stip aurait pu commettre. Vous avez été tous les deux bernés à l'époque. Et on ne peut changer le passé. Alors, si tu comptes te rattraper aujourd'hui, tu ferais mieux de réfléchir à deux fois. Qu'espère tu faire en continuant ainsi ? Si Stip nous a tous invité à l'un de ses plus bel évènement...C'est qu'il nous faisait confiance. Et toi aussi Trascer. Après toutes ces années, après ces divers mensonges...Il a su faire table rase du passé, malgré ce qui a pu se passer avant.

Les ténèbres sont en train de ronger ton coeur, comme cette pièce là bas. Quel que soit ton rêve, il est désespéré et ne te mènera nul part. Tu t'y prends tout simplement mal...
» Link ferma les yeux puis les rouvrit en croisant le regard de Trascer et en refermant son poing. Lui aussi avait connu jadis cette sensation. Il acheva enfin son discours par ces quelques mots...Qui furent sûrement très dûr par l'Indivisible à entendre.

« ...Car tu es seul. »

Link  baissa la tête puis recula de quelques pas, rejoignant ainsi le groupe. Il ne pouvait pas comprendre, n'est-ce pas ? Quoi que le groupe lui dirait, Trascer resterait insensible. Il avait sacrifié son coeur et resterait inconsolable. En cela, Link refusait de quitter ce lieu qui était en quelque sorte leur Destination Finale. Et le fait que Link en soit purement convaincu joua sur la suite des évènements. Alors que Sakuya allait prendre la parole, le garçon mit un genou à terre, prit d'une vive douleur à la poitrine, et crachant du sang au sol. Ses compères se demandèrent ce qui était en train de se passer, tandis qu'au loin, perdue dans les ténèbres et le dégradé noir de la salle, une vive lueur rougeâtre s'empara de la pièce. Link plissa les yeux, comme si sa vue se troublait. Que se passait-il ? Pendant un instant, il cru voir ce robot...Ce fameux robot qui leur avait donné des indications sur les Tours, au fond de la salle, avec eux, devant la pièce.

« ...Mo...Monita...? »



L'illusion de Link ne s'arrêta pas là. Le robot toucha la pièce en question, et gonflée d'énergie, en transféra une partie à l'Elfe. Mais l'évènement semblait se passer sur un autre plan : Link sentait bien les effets du pouvoir de la pièce corrompue en lui, malgré tout, les autres ne semblaient pas voir l'écran LCD équipé d'un bras et d'un vulgaire chapeau. Des spasmes prirent l'Elfe qui n'arrivait plus à se contrôler, et il frappa le sol avec son poing pour évacuer la douleur, faisant répandre autour du sol une onde de choc de lumière suivi de plusieurs autres cercles concentriques qui allèrent se perdre dans les ténèbres des lieux. Même si la Pièce était toujours présente, dans la réalité, elle venait de perdre de son éclat. Qui voulait dire absorption des pouvoirs de la pièce, signifiait aussi une fragilisation de la Tour. Le sol commença à trembler...Lorule tout entier était en proie à des tremblements qui ne durèrent heureusement pas bien longtemps.

« Les Règles...Vont être réécrites... »

Quel était donc cette voix ? Le groupe ne tarda pas à avoir leur réponse. Le Susanoo, le démon que Squall avait placé en Link et que ce dernier garantissait contrôler, s'empara du corps de son hôte, avec une fabuleuse déferlante d'énergie tout autour de lui. L'Hylien prit une nouvelle apparence, tandis qu'une enveloppe ectoplasmique l'entourait. Il ressemblait à l'une de ces créatures du Royaume du Crépuscule (voir le Kit) : ses doigts se changèrent en griffe, et une épaisse armure recouvrit l'Hylien. Le véritable Link se trouvait toujours derrière cette carapace constituée par l'enveloppe du démon mais cette apparence n'était en soi pas très rassurante. Bien qu'on tenta de l'immobiliser, une onde de choc se propagea à l'arrière de Link, éjectant en arrière ses comparses. En un instant, un bras pourvu d'épines et dont la main ressemblait plus à des griffes qu'à autre chose, jaillit de la coiffure du démon, et pulvérisa l'armure de Trascer, en plongeant à même sa poitrine. Le démon qui avait prit le dessus sur Link chuchota lentement, à l'oreille de Trascer :

« La Fin Approche... »


Une telle perte de contrôle avait de quoi effrayer le groupe entier, et surtout le Guide qui s'était occupé de faire voyager le groupe à travers toutes ces années. Pourvu d'une partie du pouvoir de la Pièce, aucun rollback à même Link n'était possible, en d'autres termes, le temps de ce lieu ne pouvait pas être altérer de par la simple nature actuelle de l'Elfe vengeur. De par la fatale faiblesse de la Tour qui manquait désormais d'énergie, le sol fini par se briser, entraînant dans sa chute l'Elfe et Trascer d'un côté, le groupe de l'autre. Alors que l'Elfe allait occuper Trascer, les souvenirs de Trascer restaient un enjeu important. Mais les conséquences de ce qui venaient de se passer resteraient irréversibles...Du moins pour la Tour.


Pièces Pièces : 107135
Nombre de messages : 57065
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Lun 15 Déc 2014 - 22:35
Et bien, Trascer s'attendait à beaucoup de chose en ce qui concernait l'intervention de Link, mais il fallait admettre que sa réponse était des plus déplacé, énervante et dérangeante pour le Grand Destructeur. Qu'il se moque du passé et des souvenirs du Porteur de Painsaw, la n'était pas le soucis. Ils avaient certes tous choisit de participer à l'épreuve de la tour, mais en aucun cas de s'intéresser aux tortures du "Boss final" de cette dernière, si l'on peu ainsi utiliser l'expression. Mais ce qui était réellement frustrant c'était d'entendre que le lutin avait directement donner son avis en ayant seulement été que dans un sens et unique souvenir. Certes l'un des pires, mais il faisait partie du trio de ceux qui avaient refermer le pauvre "coeur" (si un démon ayant passé presque un milliard d'année dans la haine en possède encore un ou a simplement encore réellement la notion ou le sens de ce dernier). Mais entendre que, juste en voyant la trahison de "Stip", puisqu'après tout ce n'était pas de son dût mais bel et bien de traitres qui avaient juste voulu détruire une telle amitié entre deux guerriers qui avaient mainte fois combattu pour la sauvegarde d'un empire et pour sa monté en puissance. Tout cela bel et bien détruit, rendant la chose encore plus amer à Trascer qui au final se rendait compte que lui aussi avait été bien sot de ne pas essayer de dénouer l'affaire et juste de réagir par l'aveuglement bestiale d'avoir été ainsi rétrogradé aux yeux de tous et toutes. Mais le passé était hélas en effet un passé très lointain. Mais le voir ainsi... De nouveau, modifié pour le meilleur... Trascer au fond ne savait pas comment réagir. Tout du moins jusqu'à ce que le Héros du Temps n'apparaisse pour sortir un monologue tout aussi énervant que preuve qu'a ce dernier ne se moquer totalement de tout. Réfléchir à deux fois? Celui-ci en avait du toupet! Rêve désespéré? Seul? S'y prendre mal! S'en était trop...

"COMMENT OSES TU INSOLENT? COMMENT OSES TU PENSER QUE SEUL MON DÉSESPOIR SOIT LE FRUIT QUE D UNE SEUL TRAHISON? UN MILLIARD D ANNÉE QUE JE VIE! UN MILLIARD D ANNÉE QUE JE CONNAIS DIVERS TOURMENT! ME FAIRE TRAQUER, CHASSER, TUER! CONNAITRE ET SUBIR LA CORRUPTION A CHAQUE INSTANT! NE PAS POUVOIR MOURIR UNE BONNE FOIS POUR TOUTE A CAUSE D UNE MALÉDICTION QUI NE M'ACCORDE PAS LE REPOS! J AI TOUT PERDU! MA DIGNITÉ, MA FAMILLE, MES AMIS, MES AMOURS, MES TERRES, LA VIE UN NOMBRE INCALCULABLE DE FOIS! J AI PERDU LA RAISON, LA FOI, L HONNEUR, L AMOUR ET TANT DE CHOSE QUI N ONT ÉTÉ REMPLACER QUE PAR LA HAINE, LA VENGEANCE ET L ENVIE DE DÉTRUIRE. POURTANT AU MILIEU DES TÉNÈBRES J AI RÉUSSIS A TROUVER CE FRAGMENT DE LUMIÈRE QUI ME TIEN LA RAISON POUR ACQUIS CELLE DE RECONSTRUIRE CETTE UNIVERS DANS UN MEILLEUR CHOIX! CELUI OU LE CHAOS N EXISTERA PLUS, CELUI OU LES GENS COMME MOI NE SERONT PLUS CAR IL N Y AURA PLUS DE STUPIDE BARRIÈRE DE GUERRE, HYLIEN. ET C EST AVEC CES BELLES PAROLES QUE TU PENSES T EN SORTIR?"

Une crise de rire remplit le démon alors que l'hylien s'éloignait vers le groupe.

"Hahahaha, je vais te le dire, Link. Je suis peut-être seul comme tu le penses, je m'y prend peut-être mal, ou n'importe quoi que tu peu ainsi penser... Mais sache une chose. Mon objectif est tout aussi noble que le tien... Amusant non? Pour un héros du temps, d'avoir en fin de compte un objectif se rapprochant du seigneur des ténèbres."

Mais la tranquillité, si on pouvait dire que cette scène était tranquille en tout cas, ne fut que de courte durée alors que l'énergie de la pièce étoile fut absorbé par une petite machine du nom de Monita. Cette dernière transmit l'énergie prise par Link, ce dernier se sentant mal... Enfin, si ce sentir mal était bien entendu synonyme de se transformer en une créature hideuse, plutôt imposante, et suffisamment dangereuse pour que, avec une vitesse assez violente, cette dernière vous transperce vous et votre armure tout en chuchotant que la fin approche... Alors que vous tombez avec cette dernière. La suite de l'aventure allait être intéressante. Et si le Grand Destructeur ne souhaitait pas de suite participer, il y était cette fois-ci forcer et ne voudra en aucun cas empêcher son compagnon le Guerrier d'Hyrule de ne pas participer aux festivités de bastonnade.

[Le reste du groupe, partie du poste dirigé par le Gardien]

Alors que le groupe chutait et que ces derniers allaient se fracasser contre le sol, même si il était évident qu'une grande partie avait déjà prévu un plan de réception digne des plus grands acrobates car au bout de deux minutes de chutes ont a tout de même le temps de voir venir les choses, le Gardien apparu à son tour afin de réceptionner celles et ceux n'étant pas capable de cela, ou pour améliorer le confort des autres. Tout en observant celles et ceux qui étaient la, après tout il ne manquait que Link et Trascer si le compte était bon, le gardien prit la parole.

"L’intégrité même de la Tour et de ses pouvoirs magiques ont été compromis. Sa notion de protection des souvenirs, son non lien avec le temps et tellement d'autres choses ont été bouleversé. Une large partie de la tour s'étant effondré sur elle même... Il y a beaucoup de Souvenir qui ont disparut de la mémoire de Trascer. Enfin, les souvenirs restent pour les personnes... Mais ces dernières sont mortes... A jamais théoriquement. Enfin, vous savez ce que l'on dit? Les gens ne sont qu'une phase dans le temps et peuvent via différents aspects revenir! Mais si mes analyses de la structures sont bonnes... Il manquerait à l'appel : Lord Executor le Robot du Chaos, décédé suite à une auto-destruction ayant rasé tout son étage. L'empereur Slivoïde mort par écrasement dût à un éboulement de l'étage d'executor et de celui du dessous. Et, je suis désolé, Seigneur Stip.... L'un de vos amis a disparut du champs temporel. Il n'a tout simplement plus jamais existé... Rec. Je pense que ce nom vous dis le plus quelque chose ici. Il est hors du temps maintenant. Mes condoléances. La folie de votre ami Hylien a fait des ravages juste gargantuesques, il faut le dire... Il a tué trois personnes... A jamais normalement... Par contre, bonne nouvelle, si on peu dire cela, Sorceress est survivante à l'appel mais son étage n'est plus... Le souvenir est encore intacte grâce à son bouclier mais il ne tiendra pas indéfiniment. Vous aurez la possibilité de la sauver a la fin du prochain souvenir."

L'esprit fantomatique s'éloigna un instant du groupe avec de soupirer tel une âme en peine lachant son dernier soupir avant de rejoindre l'univers des Damnés. Mais hélas, le protecteur ne pouvait partir maintenant. Pas tant que tout n'était pas terminé.

"Le prochain souvenir est à moitié réellement modifiable. Non la finalité mais vos actions. Vous pourrez réellement soigner le coeur de Trascer en agissant pour le bien... Ou l'enfoncer encore plus. Le souvenir concerne le moment où il a perdu toute sa famille, tout ses amis, tout ses partisans, ainsi que sa première femme lors de la récupération de Painsaw face aux Cyrroleth, des ennemis pseudo-insesectoide corrompu jusqu'à la moelle par le warp même et par les Quatre Dieux du Chaos. Submerger par le nombre, seul le Grand Destructeur a survécu à l'assaut des ennemis protégeant la Sainte Épée légendaire contenant l'âme d'Igsnor. Le temple quand à lui est entièrement fermé par magie puisqu'il ne concerne pas le souvenir... Enfin, les règles du souvenirs sont très simple. Ici, normalement, tout le monde meurt sauf Trascer. Lorsque vous sortirez de la bulle de protection vous n'aurez qu'à hurler un mot. Trascer ou Cyrroleth. Cela sera le camps qui sera le votre. Anéantissez l’ennemi, sauvez ceux que vous pouvez ou bien tuez tout le monde. Le choix est votre. Si vous ête cyrroleth vous aurez l'apparence de ces créatures pour elles et les personnages du passé, mais serait en réalité normal pour les autres. Ceux qui aideront Trascer... Seront inchangé par contre. Puissiez vous vivre une aventure pleine de changement, car cette fois-ci, les souvenirs le seront à jamais!"

Une nouvelle fois, le gardien disparut, laissant le groupe d'aventurier seul dans une bulle mystique alors qu'en face d'eux, sur la plaine en plein centre de l'Oeil du Chaos, deux hordes se faisant face. Une armée de Cyrolleth avançant calmement vers leurs futur dîner alors qu'en face se tenait les Démons de Trascer. Sa famille, ses frères, ses amis.


"Ils arrivent droit sur nous, Monseigneur Annonça un démon à côté de Trascer
-Je le sais et le vois. Nous irons droit à leurs rencontre et les affronterons à ce point précis. Une charge féroce et brutal de nous tous devrait pouvoir les anéantir... En laissant énormément de pertes malgré tout.
-Nous sommes venu ici pour vous aider à obtenir la lame d'Igsnor. Et vous savez très bien que nous avons tous jurer de vivre et mourir pour vous... Mais seigneur, si vous venez avec nous en plein coeur de la bataille, vos chances de mourir n'en seront que beaucoup plus grandes... Nous ne pouvons pas nous permettre de vous voir ainsi disparaitre. Vous êtes notre ultime espoir pour la révolution. Ce que vous a fais Stip est inacceptable. Notre mort ne sera qu'un moyen de plus de vous permettre d'obtenir l'épée, si elle est utile à vaincre ces créatures du Chaos Universel
-Mais...
-La moitié de nos Démons se tiendront en arrière pour soutenir le premier flanc qui servira de bouclier et de marteau en même temps. Ainsi nous pourrons les retenir suffisamment longtemps pour leur infliger le plus de dégâts possible.
-Si c'est ce que vous souhaitez...
-Oui, Seigneur. Nous voulons votre victoire, nous voulons vous voir créer quelque chose de plus juste.
-Mon frère...
-Seigneur?
-Tuez le plus possible de ces saloperies.
-A vos ordres! Allez soldats, en avant!
"

C'était maintenant aux aventuriers d'agir....

[Partie Trascer]

Il ne comprenait plus rien... Alors même qu'il avait réussit à amortir le choc de la chut par un bouclier d'énergie, le Maitre d'arme ne comprenait rien... Il lui manquait des éléments... Il lui manquait... Quelque chose! Il y avait un écho... Non deux? Trois? Combien! Tout ces souvenirs... Si douloureux... Des morts? Des disparitions? Qui!? Non... Non!!! Executor! La plus merveilleuse création n'ayant jamais existé! L'Empereur... Cette créature si adorable... Elle aussi morte à jamais? Et Rec... Même si Trascer et lui n'étaient qu'ennemi... Il restait un lien du sang démoniaque. Il avait tout perdu... Tout... A CAUSE DE CET ELFE QUI AVAIT OSER REFUSER DE JOUER LES RÈGLES! DE TOUT DÉTRUIRE! Voyant qu'au loin s'était positionner son ennemi, le démon décida de refermer sa blessure et son armure par la magie de Tzeentch. Ressentant son liquide vital se relancer dans son corps, se positionnant avec un aire de bataille il hurla à l'elfe :

"J EN AI PLUS QU ASSEZ DE TOI! TU PENSES POUVOIR LUTTER CONTRE MOI AVEC CETTE NOUVELLE FORME RIDICULE ET UNE PUISSANCE A PEINE PLUS GRANDE? TU OSES TE PRÉTENDRE HÉROS ET POURTANT! TU AS TUER... DES DESTRUCTEURS CERTES TU DOIS EN ÊTRE HEUREUX! MAIS REC? TU AS TUER MON FILS... TU AS TUER MES SERVITEURS! TU ES TUER MES AMIS ET MON FILS! JE TE TUERAIS! DE MES PROPRES MAINS! "

L'énergie total venait de se libérer.... Normalement limité, les quatre Dieux du Chaos venaient d'entrée directement dans l'âme du Grand Destructeur. Painsaw muta en une imposante épée longue à deux mains du Chaos. Sa chaine tronçonneuse enragé se lança dans une danse effréné laissant libre court à un flot d'éclaire du Chaos ricochant n'importe ou dans la pièce à moitié détruite. La carrure de Trascer s'améliora suffisamment pour paraitre presque deux fois plus imposant qu'à l'accoutumé, tenant son arme d'une seul et unique main, prêt à écrasé son adversaire. La main gauche, ne tenant aucune arme laissa place à une immense tentacule aussi coupante qu'une lame, aussi solide qu'un marteau et pourtant aussi lourde qu'une masse en titane. Tournant autour du guerrier grâce à l'armure, l'augure de pestilence apportant soin, résistance et bonus de poison autour du Guerrier de l'Universel. Puis, sortant comme une trainé infinis, d'immenses flammes de par les naseaux et la bouches de l'Indivisible. Divers Nurgling tombèrent de l'armure pour se formé en bataillon. Petites créatures de 30 à 50cm prêt à apporter la peste. Mais alors même que la transformation venait de se terminer le Grand Destructeur se téléporta à travers un portail Warp pour l'ouvrir devant le monstre, se propulsant droit sur lui pour lui remettre coup pour coup ce qu'il avait subit : Un empallage. Sauf qu'ici Painsaw était allumé. Laissant déchainé son arme, le Seigneur du mal enchaina par un violent coup de pied pour se désengagé du combat avec le monstre et se relaissa une jolie distance avec son ennemi.

"SUBIT LE COURROUX DU CHAOS UNIVERSEL, HÉRÉTIQUE!"
Pièces Pièces : 45704
Nombre de messages : 360
Age : 23
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mar 16 Déc 2014 - 2:05
Gozen suivit le groupe. Un dernier coup d’œil à la scène d'un Trascer expié de ses fausses accusations lui fit lâcher un petit mais bref sourire, tandis qu'autour d'eux, et par la magie d'un spectre au charisme étrange, l'Univers entier se chamboula dans une zone bien définie, expulsant le gros du groupe qui s'était formé peu à peu pour ne laisser que Link et sa personne, ainsi que Rengar, qui avait été emporté dans le tumulte peut-être par erreur. Gozen ne dit rien lorsqu'il vit Trascer dans son armure véritable, et se tût tout autant lors de son discours. Cependant, l'extra-terrestre tiqua aux paroles de Link. Gozen n'avait pas approuvé, au moment-même ou Link parla, et n'eut pas le temps de lui demander de se taire. La réaction fut inévitable. Trascer, emporté par le flot de ces accusations infondées, comme si Link n'avait absolument pas compris les règles du démon, déferla son venin au travers de ses paroles, mais il aurait été de bon ton que tout s'arrête là.

Ce ne fut pas le cas.

Monita, l'ordinateur parlant qui avait guidé le groupe de tour en tour et de catastrophe en catastrophe, apparut comme le spectre d'une vengeance secrète entre les pores brumeux de la salle. Gozen le vit et fronça les sourcils, prêt à l'abattre sur l'instant. Il comprit son petit jeu, mais n'eut pas le temps d'intervenir. Un éclair sombre provenant de l'écran et de la pièce étoile frappa l'Hylien qui, aveuglé par ses ressentiments envers l'indivisible, changea de forme. Le Susanoo confié par Squall, se révélant être un cadeau empoisonné, s'empara de lui et lui octroya une nouvelle forme lui donnant l'air d'un dieu. Un dieu en colère. Link, dont la voix était déformée par tant d'âmes détruites sur son chemin, donna un spectaculaire coup à Trascer, forçant un combat suicidaire contre toutes les règles. Gozen cria à l'intention de Link au moment de l'impact. Un "NON ! NE FAIS PAS CA !" qui résonna dans l'ensemble de la pièce, si grande fut-elle.

Le coup fut porté. Trascer vola avec une partie de son armure et tomba à terre. Un gigantesque tremblement prit d'assaut la tour ainsi que Lorule. Les règles avaient été changées. Un tremblement si puissant qu'il frappa la réalité elle-même, au point que les autres groupes présents dans les souvenirs de Trascer furent eux-mêmes sûrement touchés. Trascer fit s'effondrer cette réalité plus brutalement encore en, contre toute attente, et surtout celle de Gozen, aspirant les quatre divinités qu'étaient Slaanesh, Nurgle, Khorne et Tzeentch, pour devenir une seule et même entité. Le chaos Universel. Une notion que l'extra-terrestre avait entrevu et apprécié il y a de cela très longtemps.
L'indivisible se téléporta dans une faille warp et porta un immense coup d'épée à Link, qui le traversa avec rudesse. Un coup de pied fut ensuite porté, permettant à Trascer de retourner sur ses pas à une distance mesurable. Le brouillard s'épaissit lorsque Painsaw frappa, et l'effet de nausée s'accentua. La brume se dissipa doucement, et ... Gozen tomba sur un genou.

Link porté disparu de la zone d'impact, envoyé au loin par l'extra-terrestre, à une distance assez fulgurante pour retrouver son calme, avait fait place à son ami, gravement blessé par Painsaw. Une énorme cicatrice bourdonnante traversait son torse et des nuances de couleurs noires, grises et blanches, avaient pris la place du sang de l'extra-terrestre. Cette cicatrice aux couleurs et au bruit des ondes de télévision ne trouvant de signal, se ferma doucement, tandis que Gozen plongea son regard dans celui de Trascer, faisant face, impérial, à toute sa haine. L'extra-terrestre, tenant encore le point de rupture de Painsaw, n'ayant pu cicatriser et laissant un trou coagulant d'Energie de Réalité, à la manière d'un noyau fissuré, murmura à son adversaire :


- Je pensais ... que le Généralissime savait pardonner aux faibles ... leurs erreurs.
Pièces Pièces : 59269
Nombre de messages : 5865
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Mer 17 Déc 2014 - 15:37
©Nintendo World

Erreur du Passer







Tout était désormais terminé, L'Androgyne avais juré de ne plus jamais être humilier comme précédemment, ses douloureux souvenir était frais dans sa mémoire, quand elle avais revue Link elle avais enchaînée les erreurs, alors que lui avait pactisé avec un véritable démon pour ses convictions ainsi que pour protéger le monde, Sheik s’entraîner tranquillement pour au final se faire ridiculisé par des anthropomorphe et en plus elle avait vue son elfe vert perdre un œil.
Sans compter qu'elle avais eu la vie sauve grâce a lui... encore une fois !
Elle n'en pouvait plus de tout cela et par conséquent elle avait franchit l'ultime étape de son entrainement, Impa lui avait toujours interdit de faire cette entrainement qui pouvait lui coûter la vie, pourtant elle avait osé le faire, elle avait non seulement gagné en force et agilité physique mais Sheik avait aussi fait le vide total dans son esprit pour s'amélioré psychologiquement et être en harmonie avec les éléments.

Désormais elle ne lacherais plus Link d'une semelle, et leur retrouvaille approchait a grand pas, quand elle jugerais que le moment est propice elle lui révélerais sa vrais identité pour l'instant le retrouver est la clef.
Le problème est que l'Androgyne savait ou était l'élue de la Triforce, néanmoins ce lieux était très compliqué a atteindre, et par conséquent elle dut chercher dans des livres et dans les arcanes antique des Sheikah un moyen d'ouvrir un portail vers Le Royaume Maudit de Lorule, ce lieux sombre et étrange qui abriterais une tours chaotique.
Zelda avait un très mauvais pressentiment et c'est grâce a sa détermination qu'elle réussit a ouvrir un bref portail vers ce royaume perdue.
Pas de chance, elle n’était pas en face de la tours, au contraire elle pouvais l’apercevoir mais bien au loin, il fallais faire vite ! Courant a la manière des Ninjas la jeune Guerrière ressentait déjà les effet obscure de la Tours Chaotique des Souvenir, au fur et a mesure qu'elle s'approchait elle avait quelque flashback de l'époque ou Link luttait encore pour la sauver des griffes de Ganondorf, elle se rappelais aussi tout ses moments que son elfes vert avait du oublier ou tout simplement jamais vécus a cause des problèmes temporels.

Enfin ! Sheik était devant la tours, celle ci était très imposante et elle ressentait non seulement sa puissance obscure mais aussi celle de différente personne qui devait combattre comme au cœur de l'enfer, Link ! Il était forcement dedans, allais-il bien ? Pas le temps de se poser la question ! Entrant rapidement dans la tours le Sheikah monta les marche et commença son ascension a grande vitesse en constatant les dégât causé par les combats qui s'y passait pourtant il n'y avait personne, plus elle montait et plus elle ressentait des énergies puissante mais jamais elle n'entendais quoi que ce soit ou voyais quelqu'un, qu'est ce que cela voulais dire ?

Pièces Pièces : 4985
Nombre de messages : 159
Age : 21
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mer 17 Déc 2014 - 17:34
Ainsi, ce souvenir était terminé. Trascer avait été acquitté et c'était Volvödar qui était envoyé pourrir dans l'Oeil de la Terreur. Le Seigneur de la Mort espéra pendant un instant que ce fût le véritable dénouement de ce moment de l'histoire, mais la vérité était beaucoup plus terrible. Cependant, dans un sens, il ne pouvait pas en toute conscience vouloir changer cet instant de l'histoire. Il ne serait pas le même sans cette prétendus trahison et au final, peut-être que les races mortels auraient beaucoup plus souffert si il était resté celui qu'il était à cette époque. Ainsi, il laissa ce souvenir derrière avec des sentiments conflictuel.

En vérité, il était encore entrain de ressasser toutes les possibilités de ce qu'aurait put être le future si ce procès ne c'était pas déroulé comme dans son passé. C'est une des raisons pour lesquelles, lorsque le décors changea et que Trascer du présent apparut devant eux, il n'eut que peu de réaction. Dans un sens il ne savait plus quoi penser du Démon qui se trouvait devant lui. Il avait vu en lui un traître pendant de si nombreux siècles qu'il ne savait pas comment interpréter l'implication du fait qu'en vérité, le blâme leur revenait à tout les deux. Ainsi, il ne s'interposa pas quand Link décida de se lancer dans un discours un peu trop idéaliste. Non, Stip n'avait pas pardonné a son Némésis lorsqu'il avait invité celui-ci à son mariage : c'était une question de politesse, de respect - quelque chose que l'Hyllien ne semblait pas connaître - et d'espoir qu'un jour, une réconciliation serait possible. Aujourd'hui, cet espoir semblait plus probant que jamais auparavant. C'est le tourbillon de pensé qui empêchèrent le Roi d'Hyrule d'intervenir quand le Héros du temps dépassa les bornes. Il y avait également la surprise devant tant de malice s’échappant de Link. Depuis quand possédait-il cela en lui?

L’Empereur des Démons s’apprêtait à s’avancer pour arrêter celui qui avait décidément trop absorber de puissance de la pièce étoile – d’une manière plutôt étrange d’ailleurs, grâce à la présence d’un écran volant – mais sa transformation puis son déchaînement furent trop rapide et Stip ainsi que le reste du groupe se mirent à tomber dans les profondeurs de la Tour qui avait été solidement ébranlé par, au départ, sa perte de puissance tout de suite suivit par les dommages causé par le déchaînement de l’Hyllien et de sa forme Susanoo. À travers les débris qui tombaient autour d’eux, la première pensée du Démon fût pour sa femme qui, à ce qu’il en savait, n’avait aucun moyen propre de voler. Ainsi, il déploya ses ailes de Démon, déchirant légèrement l’arrière de son dos ainsi que ses vêtements pour ralentir sa propre chute. Malgré les trous très visible à travers la membrane des ailes du Roi d’Hyrule, elles étaient tout de même en état de volé et il put ainsi attraper la sorcière bipolaire et s’arrêter doucement avant d’atteindre le sol, alors que les autres autours d’eux s’arrêtaient avec des méthodes personnelle … ou avec l’aide du Gardien, qui venait d’apparaître.

Celui-ci prit aussitôt la parole pour leurs expliqué les quelques changements qui avait dût être apporté par la faute des actions impétueuses de Link : non seulement quatre souvenirs avait été détruit ou endommagé, mais puisque la magie qui protégeait le temps du changement apporté aux souvenirs, ce qui se trouvait à l’intérieur de ces derniers avait été effacé de la mémoire du Grand Destructeur … et ceux qui avait trouvé leur voix à travers ces derniers avait été effacé. Executor, fidèle machine toujours prête à secourir son maître avait été balayé. Stip n’avait jamais vraiment apprécié le robot, mais il avait au moins respecté son entêtement à vouloir a tout prit honorer son créateur. L’Empereur Slivoïde avait également été rayé de la ligne du temps pour ne plus jamais être revu. Sorceresse avait survécu, mais de ce qu’il comprenait, son destin serait probablement à jamais changé et il en fût attristé, car même si elle et lui avait toujours été ennemis, le Démon avait apprit comment elle et Trascer s’était trouvé dans leur moment le plus sombre pour s’entraider.

Mais sans conteste ce qui lui causa le plus de tristesse – et le plus de rage, dirigé en se moment vers Link – fût d’apprendre que Rec le fourbe, Rec le traître … Rec, son ami, ne pourrait plus jamais tromper le destin car sa naissance n’avait jamais eu lieu. En entendant la nouvelle, une larme se forma dans le coin de l’œil du Monarque. Après la trahison de Trascer, il ne s’était jamais véritablement autorisé à rouvrir son cœur totalement, mais cette tortue fourbe avait tout de même réussit, à force de persévérance et de refus de rester à terre, a s’y trouver une place. Même si la trahison avait été une réalité avec le fils bâtard du Destructeur, cela faisait parti intégrale de leur relation et Stip en était même venu à apprécier ces moments surprenant où le Koopa réussissait à trouver le moyen de mettre un couteau dans le dos à plusieurs personnes à la fois. Cela lui faisait étrange de savoir que plus jamais il n’assisterait aux trahisons spectaculaires de Blaster … et que même son souvenir disparaîtrait à jamais des annales de l’histoire. Au dessus de lui, au sommet de la Tour, il entendit le Seigneur du Chaos hurler à plein poumons sur le « Héros » du Temps et il se surprit à espérer, pour la première fois depuis des millénaires, cela soi Trascer qui emporte le combat.

Mais alors qu’il entendait et voyait le nouveau souvenir se dessiner autour de lui, le Seigneur de la Mort ne laissa pas cette larme solitaire tomber. Non, il trouverait un autre moyen de faire passer sa peine. Devant lui se trouvait un morceau de l’histoire qu’il n’avait entendu Trascer parler que quelques fois au travers de leurs affrontements : la mort de sa famille, de son clan et de sa femme alors qu’il tentait de récupérer Painsaw. Autour d’eux, il pouvait sentir l’approche rapide des Cyrolleth et il ne lui fallut pas plus que cela pour prendre sa décision quant à savoir qui il aiderait dans ce combat. Dégainant sans hésitation son épée – en se fichant éperdument de savoir si le Trascer du passé la reconnaîtrait – il hurla de toute ses forces en s’élançant vers la horde de rejetons du Chaos :

- POUR LE SEIGNEUR TRASCER !Les pauvres Cyrolleth et les inconscients qui déciderait peut-être de les aider ne savait pas ce qui allait les frapper, car Stip comptait bien évacuer sa peine et sa rage dans un carnage digne de sa réputation sanguinaire.
Pièces Pièces : 13899
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
La Tour des Souvenirs [Entrée][ACTE 9]
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum