Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Inversion00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Tour des Souvenirs [Entrée][ACTE 9]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Mer 1 Oct 2014 - 18:05
Rappel du premier message :

Lorsque enfin le Démon sortit du Portail, il fut quelque peu retourné. Il préférait nettement le portail du Warp, mais celui du Chaos pouvait être traversé par tous, et c'était celui qui libérait et dégageait le plus de puissance, et en quantité infinis, pour permettre l'éveil d'une Tour. Mais la, il fallait nettement plus que cela. Il fallait... Un sacrifice. Non pas qu'un simple sacrifice de chaire, de sang ou que fallait-il savoir encore pour permettre à l'élévation d'un tel édifice? Il fallait des Souvenirs. Lorsque les premiers créateurs d'un tel chef d’œuvre avait réussit à bâtir le monstre qui était maintenant dormant et enfouis dans le sol, ils avaient eu besoin d'un millions de vies humaines. Un millions d'âmes apportant souvenir, douleur, amour, peines, bonheur et vitalité. Un million, ne serait-ce pas un millions de fois plus que ce que représentait là le Grand Destructeur? En taille, oui, mais pas en souvenir ni en vie. Un milliard d'année d'essence serait largement suffisant. Un milliard d'année de souffrance, de vengeance, de tristesse, de rage, de désespoir, de mort et de vie, d'amour et de rédemption, de corruption et de violence infinie. Qu'était un million d'âme humaine contre la vie entière de l'Indivisible? Honnêtement... Rien, si ce n'est qu'une infime partie de la masse gigantesque qui allait se sacrifier pour devenir le Champion de la Tour qui permettrait alors de tout reconstruire. Le sacrifice permettrait de faire revenir la Tours, et mettrait directement le Démon en tant que Gardien de la dernière Pièce. La pièce Sombre. Là où les autres devaient être protégé, celle-ci devait être à tout prix détruite sous peine qu'elle détruira tout l'Univers.

Un haut pan de montagne se dressait déjà là où il se trouvait. Pourtant, dans la formation d'un tel monument de roche ayant un âge aussi vieux que le Porteur de Painsaw, si ce n'était plus, étaient forgé des escaliers, des empruntes qui indiquait que l'on pouvait grimpait le haut de la montagne sans soucis jusqu'à deux niveaux de plateaux. Le premier chemin menait à une hauteur de plus de cinquante mètre alors que le second était à une centaine de mètre en comparaison du sol. Mais hormis ces constructions de la main humanoïde, il y avait quelque chose d'encore plus étrange. Au centre de la structure montagneuse se tenait un léger cratère, qui était encerclé par la création naturel. Autour, et grimpant sur les parois rocheuses, des centaines et des centaines de griffes en roc pointue. Le démon se dirigea donc avec ses trois acolytes au centre même du cratère. Il était maintenant entouré par ce qui était appelé il y a bien longtemps "L'Antre des Souvenirs". Il s'agenouilla sur un petit autel, recouvert à moitié par de la roche ou du sable. Dépoussiérant tout d'abord ce qu'il restait, le Némésis de la mort vint ensuite planter son arme magique dans le Sol, la laissant imprégné de Chaos les domaines alentours. Laissant la son épée, il se releva. Contemplant son portail au loin. Il avait bien fait de retarder l'arrivée des Héros par divers blocages Chaotiques de son propre fruit! Rien de mieux pour faire en sorte que l'on mette plus de temps que prévu, et qu'en plus on puisse finir ce que l'on faisait, comme ici avec la création d'une tel tour. Puis, Trascer se mit face à ces trois serviteurs.


"Le moment est venu, mes Généraux. L'heure de la reconstruction à sonné et il est maintenant temps à nous tous de de combattre pour notre salut! J'aurais tellement aimé et souhaité pouvoir continuer le chemin de ces Souvenirs avec vous, mais il va falloir hélas que je me sacrifie pour le bien de mon plan. Vous serez emmené directement à la Tours comme Protecteur, ainsi que les Dieux Noirs. Vous, comme les héros verrez mes souvenirs. Mais eux seuls seront en mesure de les modifier, de vivre et jouer avec? Ce qu'ils feront, j'en suis sûr, ne sera absolument pas ce que vous espérez. Soyez forts, combattez pour moi, combattez en mon noms. Et à mon tour je vous permettrais d'obtenir votre liberté. Je sais que vous ne vous battez plus en tant que mes soldats depuis des millénaires, mais parce que vous m'aimez, comme je vous aimes. Car vous êtes mes enfants, au delà d'être mes Généraux. J'ai vécu presque la moitié de ma vie avec vous à mes côtés. Je vous ai vue naitre, je vous ai crée, je vous ai sauvé. Et vous avez tout fait pour récompenser cela. Nous combattons ensemble, nous nous protégeons, nous vivons ensemble depuis des lustres. Mais il est temps pour que tout cela s'arrête, pour qu'un nouvel Univers voit le jour, et que, au final, vous soyez tous libres de ne plus connaitre ma vengeance, et ma détresse. Car ce que je créerais sera la perfection ultime. Et il n'y aura plus d'abandon, de mort, de persécution, de soucis mineur ou majeur. Mais pour cela, il nous faudra vaincre. Vous apparaitrez et défendrez les points que la Tour souhaiteras en fonction de ces envies. Je vous souhaites à tous bonne Chance... Et que tous puissiez voir le jour se levez. Le nouveau jour."

Ne regardant pas plus longtemps le visage recouvert de larmes de ces serviteurs, le Démon se replaça à genoux. Son épée venait tout juste de remplir l'atmosphère des ondes du Chaos. Bien, il était tout simplement merveilleux de voir que tout allait être parfais. Soulevant son épée, et alors que la première forme des héros arrivaient enfin, le Guerrier enfonça profondément dans son cœur, pour la deuxième fois en deux ans, sa propre arme. Et alors que Sang, Chaos et Souvenir s’emmêlèrent alors que la carcasse du Destructeur se déposa sur le sol de l'Antre des Souvenirs, un gigantesque rayon bleu sortie du sol. Recouvrant tout d'abord le corps du Grand Destructeur qui fut dématérialisé par ce simple corps, ce dernier prit en volume et en diamètre. Plusieurs autres rayons s'ajoutèrent alors au premier, tournoyant autours de lui, de plus en plus nombreux, de plus en plus grand et forts. A un tel point que ces derniers dépassèrent même la cime des nuages avec le premier de tous. Dans une violente explosion, le cratère entier fut prit dans la brume des rayons des Souvenirs, emportant alors les trois serviteurs de l'Indivisible accompagné par quatre forme indistinctes mais surpuissante des Dieux du Chaos. Tous ceux qui émergeaient alors petit à petit à petit du portail pouvait voir ce spectacle, et voir une magnifique structure se construire au dessus d'eux. Partant de chaque côté des Montagnes, un chemin en pierre se construisit par magie jusqu'à s'arrêter à quelques centaines de mètre de son vis-à-vis. Et à partir de la, la structure se matérialisa. Aussi fier que massive. Aussi grande que sublime. La Tour des Souvenirs venaient de voir le jour. Traverser par le Rayon que venait de créer Trascer, elle s'éleva presque jusqu'à la cime des nuages. Les chemins de pierres permettant alors d'atteindre l'Entrée de la tours.

Il ne tenait plus qu'aux valeureux combattant d'y aller lorsqu'ils seraient prêt.... Car mesdames et messieurs, bienvenu dans la plus merveilleuse des tours... La tour... Des Souvenirs.


Spoiler:
 
Pièces Pièces : 56264
Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
Fondateur
Jeu 23 Oct 2014 - 10:04

Décision à Prendre







C'était Stip le premier, accompagné de Vy qui avait décidé de faire avancer le groupe à présent que le Gardien avait disparu. Rosstail fit remarqué qu'un nouvel arrivant se tenait loin d'eux, pas de chance, sa couverture avait été grillée. Il ne correspondait pas à la signature énergétique mauvaise que l'Elfe avait ressentie quelques minutes plus tôt. Il fit alors signe au jeune garçon de le rejoindre, avant de se diriger en direction du couloir qui était un véritable portail dans le passé.

Le groupe entier pu assister à une scène remarquable, se déroulant dans l'ancien Palais de Stip. Revoir un paysage si familier devait être pour lui et Vy vraiment un choc. L'Elfe ne savait toujours pas à quoi s'attendre mais il avait bien senti que ses précédents discours en avaient peut être agacé plus d'un. Il devait faire attention à ce que cela ne devienne pas un frein. Mais son but était toujours le même : arrêter Trascer. Ainsi, le groupe d'aventuriers assista aux préparatifs visant à mener un complot contre le lien qui unissait Trascer et Stip, dans le but de prendre le pouvoir. Fragiliser par les émotions le plus haut dirigeant de l'époque pour profiter de la situation et en prendre ensuite le contrôle, voila le contexte dans lequel "tout" avait commencé, concernant la relation vengeresse entre Trascer et Stip. La bulle qui contenait le groupe dans un axe parallèle et invisible à la scène était en train de faiblir, annonçant qu'ils allaient devoir faire un choix. Acrya interrogea d'ailleurs les autres à ce sujet : qu'allaient-ils devoir faire ? Link se mit à réfléchir à voix haute.


« La situation est quelque peu tendue...Si nous ne faisons rien, il est certain que nous ne pourrons pas intervenir sur la rupture entre les Deux Grands plus tard. En revanche, si nous agissons maintenant contre ceux qui tiennent les reines du complot, peut être que les preuves contre Trascer disparaîtront et que Stp ne se sentira jamais trahi. Et si Trascer est débarassé de l'origine de toute haine...Alors peut être que cette Tour disparaîtra avant même que l'on ait atteint le sommet. Ça me semble être une bonne idée... » déclara Link tout en observant du coin de l'oeil Stip. Et lui, qu'en pensait il ? Avait il été au courant de ce qui se tramait dans son dos ? Link proposait clairement d'éliminer les responsables avant que la situation ne dégénère. Mais il reprit de plus bel afin de nuancer sa proposition, et de ne pas s'attirer les foudres du groupe qui pourrait le prendre comme un chef :

« Cependant...Si une personne est à même ici de cibler concrètement les conséquences, c'est bien ici Stip. C'est donc à toi que revient le choix final : devons nous attendre sans rien faire, ou éliminer ces types ? En ce qui me concerne, j'ai dis ce que je pensais être le mieux mais peut être que ton avis sera différent et...C'est tout à fait légitime. Ce qui est sûr, c'est que nous devons faire un choix, et au plus vite ! »


Nombre de messages : 57194
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Merwen a écrit :
Beta
Sam 25 Oct 2014 - 5:03
Merwen avait l'impression que tout le monde s'était donné rendez-vous ici. Des gens sortaient de nulle part, ça n'avait aucun sens. Un gouffre s'était ouvert dans le sol et quelqu'un en était sorti. Comme ça. Il connaissait apparemment Link et Stip et se nommait Vy. Ensuite il y a eu un module qui est sorti du portail à toute vitesse, comme si il avait été largué depuis l'espace, et c'était probablement le cas, vu le cratère qu'il produisit. Une femme en sortit et se dirigea vers Link avant de lui parler et de l'embrasser. Bon... Il y a aussi un type qui a débarqué du portail. Il avait un bandeau sur la tête et avait l'air complètement paumé. Link prit alors la parole, prenant le ton d'un chef d'équipe, disant de s'entraider et de partir si on ne se sentait pas à le hauteur. Merwen leva les yeux au ciel. Le baratin classique, quoi. Le Roi lui répondit, mais Merwen n'écoutait pas. Il se dirigeait vers la porte.

Le groupe arrivait à la porte quand une boule volante fit son apparition et se mit à leur tourner autour en parlant d'ouvrir son cœur et ses sentiments. Elle traversa alors rapidement chacun de ceux qui étaient présents. Et ce n'était pas très agréable. Merwen avait l'impression d'avoir été vidé... La boule ouvrit alors les portes en fonçant dedans et derrière ils la virent [la boule] mais sous la forme de Trascer. La fille qui avait embrassée Link stressait un peu Merwen. Elle avait l'air un peu nerveuse, regardant partout autour d'elle, l'arme levée. Il fallait qu'elle se calme. La réplique de Trascer leur expliqua comment tout allait se passer. En gros, ils pouvaient arrêter Trascer sans le tuer, ou le rendre pire qu'avant. Link le résuma également avant de dire en élevant la voix un Je suis prêt ! Le type perdu, qui avait l'air de plus en plus affolé, osa enfin demander ce qu'il se passait ici. Link lui fit un bref résumé de la situation avant de dire au Gardien de les faire entrer. Le type qui n'était plus totalement perdu ne put s'empêcher de faire son petit discours. Sérieusement ? Il aurait pu s'abstenir... Une autre personne semblait être arrivée d'ailleurs. Elle restait en retrait, n'osant s'avancer vers le groupe. Elle eut quelques problèmes avec une créature, mais s'en sortit. Une autre personne était arrivée pendant ce temps (encore). Elle portait une cape et une capuche, cachant son visage.

Finalement ils avancèrent, pour arriver dans un endroit plutôt impressionnant. Il y avait des gardes, mais ils ne semblaient pas voir le groupe, qui lui-même se trouvait dans une sorte de bulle. Le Gardien arriva et parla un petit peu avant de laisser les gens regarder ce qui se passait. Apparemment, des types fomentaient un complot à base de faux témoignages recueillis en soudoyant des gens avec de l'argent volé. Merwen se demanda un moment pourquoi ils avaient été assez stupides pour raconter tout leur plan en détail avant de le mettre en œuvre, même s'ils avaient dégagés les gardes, mais il se concentra à nouveau sur la scène. Ils ressortirent et des gardes vinrent prendre la relève. La bulle disparut alors. Ça allait être à eux d'agir. Link proposa directement d'aller éliminer ceux qui tenaient les rênes du complot. Et que cela suffirait pour en finir avec la menace Trascer... C'était trop facile, beaucoup trop. Ça allait foirer, ne pas se passer comme prévu. Ils ne pouvaient pas régler le problème dès le premier souvenir. Merwen répondit à Link.


Ça va quand même un peu foutre la merde. Des guignols qui apparaissent au beau milieu du palais et qui tuent les conseillers de l'empereur... Et les gardes vont être un peu chiants... En sortant de la bulle, on va apparaître devant eux... Je ne sais pas trop comment ils vont réagir... Sinon, je pense que c'est bon. ... Bah, je n'y connais rien, ça s'est passé il y a des billards d'années... Tu as raison, il vaut mieux attendre l'avis d'une personne qui s'y connaît.


Il dit la dernière partie de sa phrase finale en tournant la tête vers Stip, attendant sa réaction.
Nombre de messages : 1908
Date d'inscription : 20/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Lun 27 Oct 2014 - 13:54
J'étais silencieux, constatant l'arrivé de nouvelle personne, je m'étais finalement décidé, à sous mon invisibilité indécelable m'approcher du groupe, pour me mouvoir parmis eux, capté chaque détail de leur personne qui pourrait m'être utile si je devais les tuer, mais aussi écouté plus simplement les paroles de chacun. Ainsi sous l'apparence du démon, le gardien de la tour, avait expliqué que les actes de chacun parmis les souvenirs de Trascer aurait un impacte, le rendra bon, ou pire encore.

Moi j'en avait très franchement rien à faire, je n'avais pas de doute en ma survie dans le milieu le plus hostile, j'avais peut être trop confiance en moi après tout. Nous vécurent une scène étrange dans un temps tout autre que le notre, sous ma double invisibilité j'étais à même de juger, je n'avais jamais eu l'occasion de chasser de tel créature. Une idée malsaine me vint en jetant un regard sur le soldat à la hache, celui-ci me semblait bien instable et peu sur de lui, j'avais là une parfaite opportunité de semé la zizanie...

Tel un fantôme je traversais les corps, pour me placer juste dans le dos du concerné, et d'un effort vocal lui soufflait un ordre à l'oreille en y mettant tout le talent de persuasion dont je pouvais faire preuve(dé 1).

~Attaque les démons, prouve ta valeur...TUE LES !
Pièces Pièces : 8580
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 27 Oct 2014 - 13:54
Le membre 'Rengar' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 35709
Nombre de messages : 8345
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mar 28 Oct 2014 - 22:29
Stip c'était attendu à être transporté directement au moment où l'ancien lui s'apprêtait à juger son ami comme un traître, ce qui expliqua facilement la surprise qu'il ressentit lorsqu'il vit les membres de la haute chambre du Sénat entrer par les portes que le Grand Destructeur traverserait bientôt, enchaîné et transporté par une compagnie entière de Garde impériaux. C'était étrange, car il ne lui semblait pas avoir convoqué le Sénat avant l'arrivé de Trascer. Cependant, au fur et a mesure qu'il voyait la scène se dérouler, un sentiment d'impuissance et de rage commençait à monter en lui. Dès le moment ou le vieux Aagozahr avait forcé un changement de la garde, les suspicions avait commencé à se créer au fond de son être.

Alors que toute la gravité de cette conspiration se révélait devant ses yeux, le vieillard ne pouvait s'empêcher de plonger dans ses souvenirs et de se rappeler de toutes les souffrances, les guerres et mort que cette simple machination de la part de conseiller qu'il avait cru loyaux avait causé. Son expression était crispé et l'une de ses mains agrippait tellement fort dans une des colonnes de marbre qu'elle fît des marques dans le monument architecturale sortit tout droit de son passé. Alors que la honte d'être tombé dans le panneau pour quelque chose d'aussi stupide était sur le poids de le frapper de plein fouet, sa femme le ramena à la réalité en lui demandant si il avait su ...

- Non ... je n'en avait aucune idée, sinon nous ne serions pas ici aujourd'hui et Trascer ne serait pas le Grand Destructeur.Il se tourna ensuite vers le reste du groupe, dont Link et Merwen qui était déjà entrain de délibérer sur ce qu'il fallait faire de ces comploteurs. Ce qui le surprit, c'est que le Héros de Temps semblait pour une fois admettre être hors de son expertise, ce qui le força à lui demander son opinion avant d'agir. L'idée de Link de tuer les membres du Senat et de détruire les preuves lui semblait très séduisante, surtout qu'il apprécierait véritablement consommer le cœur encore chaud de ces traitres ... mais c'était déjà trop tard, l'engrenage déjà enclenché et les faits déjà trafiqué.

- Votre idée de tuer les conspirateurs tout de suite me semble très tentante, mes amis ... cependant, si vous aviez écouté le discours de ce cher Aagozahr tout à l'heure, vous auriez compris que les graines on déjà été planté. Lorsque ces évènements se sont produits, le Démon que j'étais était déjà convaincu que les révoltes dans l'Empire et dans les royaumes vassaux était causé par mon vieil ami, Trascer, financé par des millions de revenus mystérieusement disparut des coffres de l'État ... non, nous ne pouvons pas les tuer ... pas tout de suite.

Le Roi d'Hyrule faisait travailler tout ses méninges pour trouver un moment qui serait propice à dévoiler la conspiration à son soi du passé. Pour l'instant rien ne lui venait à l'esprit, mais alors qu'il remarquait que la bulle ne les protégeait plus des yeux indiscret, il se rappela que de toute façon pour influencer le reste de l'événement, le groupe devait bouger vers une autre location. Il posa son regard sur Rosstail, autour duquel il ressentait une certaine confusion ... ce qui pourrait poser problème pour le reste du voyage, ainsi il rassembla tout le charisme dont il était capable et donna un ordre directe au soldat de son armée.(dé, si bien ou parfait la tentative de corruption de Rengar échoue.)

- Caporale, je vous fais confiance pour assurer notre sécurité en servant d'arrière-garde. Les autres, suivez-moi, je vais nous amener là où nous devons être pour voir le reste de cette funeste journée.

De manière subtile, le Seigneur se déplaça alors d'une colonne à une autre, faisant signe aux autres de lui suivre lorsqu'il était certain qu'aucun des gardes ne les verraient. Alors qu'ils atteignaient le bout de la pièce, une des grandes portes s'ouvrit avec fracas alors qu'une cinquantaine de Garde impériaux traînait un Trascer enchaîné à travers le couloir, jusqu'à l'autre grande porte à l'opposé. Cela voulait dire que le groupe de voyageur temporelle était juste à temps. Stip ouvrit à ce moment une plus petite porte, très modeste, utilisé normalement par ses serviteurs pour se déplacer à travers le palais sans être dans les jambes des gardes et autres dignitaires. Ils pénétrèrent alors dans un petit couloir vivement éclairé qui partait dans plusieurs direction, dont une qui menait vers le haut grâce à un escalier taillé dans la roche. C'est ce chemin que le vieillard emprunta, jusqu'à arrivé à une porte qu'il ouvrit sans hésitation.

Il avait amené le groupe sur une petite passerelle qui se trouvait très haut dans la salle du trône. Celle-ci servait normalement aux serviteurs qui devait venir pour allumer les torches, mais elles étaient déjà toutes allumés donc ils étaient les seuls présent. De plus, du point de vu des gens en bas, ils étaient camouflé par la noirceur qui régnait, aussi haut dans l'immense salle.

Heureusement, d'ailleurs, car en bas d'eux se trouvait toutes la noblesse et l'aristocratie de l'Empire des Démons, avec une centaine de garde et un certain Grand Destructeurs agenouillé au milieu de la salle, les tribunes empli de Démons à sa gauche et a sa droite et devant, le Grand Trône d'Adamantium réservé a l'Empereur, décoré de tête de mort et de diverse épée qui semblait sortir directement du dossier. Cependant, le siège était pour le moment vacant ...

- Nous arrivons quelques minutes avant ma propre arrivé ... si vous avez des idées, c'est le temps de les partagé ... mon frère, ma chérie? Vous avez une proposition?
Pièces Pièces : 13679
Nombre de messages : 3005
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mar 28 Oct 2014 - 22:29
Le membre 'Roi Stip' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 35709
Nombre de messages : 8345
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Trascer a écrit :
avatar
Nouveau
Mar 28 Oct 2014 - 23:31
Bien, il était temps de savoir comment tout avait réellement commencer. Vy imaginait la scène d'un Trascer condamner, envoyé directement dans la salle du trône pour jugement. Il n'avait pas participé à la scène lorsqu'elle s'était déroulé il y a un milliard d'année maintenant et ne pouvait donc se rappeler, forcement, comment la scène avait été joué par chaque acteur en place. Mais pourtant, il en avait entendu parlé, il y avait les ouïe dire, et bien entendu, il avait questionner son frère à ce sujet pour avoir un schéma détaillé de tout ce qui c'était passé. Oui, il devait arriver enchainé, entouré des gardes pour être jugé, dégradé et ensuite envoyé en prison royal pour trahison. Mais que sous entendait donc le spectre au sujet d'une injustice après tout? Tout donnait à croire que le Grand Destructeur, d'après les preuves emmagasiner au fils des mois avant son arrestation, était le grand coupable de la rébellion de son pays. Ce qui était rassurant en tout cas été d'être protégé par une enveloppe protectrice entouré d'autant de démon assoiffé de sang. Même si Vy et Stip était suffisamment efficace pour les vaincre, si ils servaient de protecteur du palais, il était évident que ce n'était pas que de simple troufion au matériel militaire décadent, mais bel et bien des endurcis équipé d'armes pouvant hacher un arbre d'une seul mains en toussant. La pièce, après l'apparition du Gardien se vida petit à petit de tout les guerriers en place afin de laisser apparaitre quelques uns des conseillers royaux de l'Empereur Démoniaque en place, à savoir le vieux Démon, et vieux frère de Vy, Stip. Bien entendu chacun accompagné de leurs gardes du corps, des démons ayant une belle expérience de batailles. Que faisaient-ils donc ici? Il était rare qu'un conseiller se promène comme cela, mais quelques conseillers ensemble? Cela sentait mauvais...

Et encore plus lorsque cela était l'observation d'un complot... Tout... Tout n'avait donc été que tromperie, fourberie, mensonge? Des fausses accusations par légions... Des fonds tant dépensé pour se soulever d'un Empereur qui avait toujours été bon pour son peuple, militairement invaincu et ne souhaitait qu'un partage équitable sans effusion de sang? Et tout cela que pour conquérir l'univers entier en ne pensant qu'à une gloire qui n'aurait été dans les livres d'histoire que bains de sang sur bain de sang? Le Chanteur Céleste eu du mal à le croire. Sa gorge se bloquant petit à petit, le Protecteur des âmes égarées se tourna vers son frère, ce dernier semblait mille fois plus troublé et attristé. Oui... Il avait été le plus touché par cette trahison de base, de perdre son meilleur ami qu'il considérait comme un petit frère de bataille. Il avait été le maitre de Trascer sur tout point, ils s'étaient tant de fois aidé, mutuellement soutenu, mutuellement ils avaient conquis, but ensemble et tant de chose aussi bien entendu! Volant de victoire en victoire. Vy avait discuté télépathiquement à l'encontre de son frère lors de la supposé décroissance du Grand Destructeur. Il avait tout fait pour retarder le plus possible le jugement final en espérant que ce dernier se calmerait... En vain puisqu'il n'avait jamais été en cause de toute sa triste vie... L'âme que tous pensait corrompue ne l'avait jamais été avant d'être trahis. Vy, Stip, Trascer, le monde et l'univers entier en avait payé le prix. Mais toujours en y réfléchissant que c'était-il passé de pire? L'univers avait connu des sanglantes époques de guerre, soumission, destruction et reconstruction de mondes mais après tout, toute guerre fait cela. Vy avait été choqué des massacres, perdu son forgeron et sa femme, surtout lors de la dernière grande bataille et était devenu grâce à cela le Chanteur Céleste. Stip aussi avait mille fois perdu. Des légions entières, son plus fidèle amis, des pays ravagé et détruire mille fois, et cela pendant presque un milliard d'année contre quelqu'un souhaitant la vengeance. Mais l'Indivisible? Oui.... Il avait tout perdu... Injustement, si injustement... Tout avait été organisé parfaitement contre lui, alors qu'il était innocent! Son grade, son honneur, son titre, sa vie, sa famille... Tout ça de perdu dans un premier temps. Puis vinrent la corruption, et tellement d'autres morts. A cause de traitres. La main fortement appuyé sur Justice au poing de rougir le gant qui maintenant l'épée légendaire.

Acrya fut la première à réagir en demandant si l'Empereur avait été au courant. Non, forcement, et c'est ce qu'il répondit. Si tout cela avait été sût, rien ne se serait produit, la tour n'aurait jamais été réveillé, et le monde serait encore au calme, dormant profondément de nuits paisible sans craindre catastrophe ou simple destruction de l'Univers par quelqu'un pleurant sa gloire passé. Pauvre Démon, pauvre Seigneur de la mort, pauvre ange, pauvre de nous....


"Ainsi va la vie, pleine de trahison, de détresse et de vengeance... Tant d'âmes égaré et perdu par la folie d'une grandeur qui n'aura et n'a pas existé... Tant de monde perdu, tant de personne ne pouvant accédé aux jardins ou à la rédemption... Bien triste et amusant monde dans lequel nous sommes tous et dans lequel l'on doit vivre règles et lois lorsque l'on sait qu'une envie de conquête peut tout remettre en cause... Mais ce qui est hélas le plus tragique c'est de se dire que dans tout cela, la vie d'une personne ne pourra peut-être jamais être racheté de sa souffrance alors qu'il a toujours été fidèle, loyal serviteur et fier guerrier. Et c'est pourtant celui qui perd le plus. De héros à meurtrier. De Seigneur à prisonnier... De Trascer, à Grand Destructeur..."

La voix de l'ange disparut petit à petit jusqu'à limite disparaitre lorsqu'il prononça le titre du démon, soupirant une dernière fois avant d'écouter Link. Ce dernier souhaitait tuer tout ceux qui avaient fomenter la rébellion, pensant que tout cela guérirait dans quoi ils avaient tous été et améliorerait tout, même si après tout il décida de laisser l'avis final à Stip. Idée fortement intelligente que l'ange faillit applaudir, mais cela aurait fait un bruit trop important pour les gardes approchants. Le guerrier en armure à côté approuva le faite de laisser le choix à un plus grand connaisseur même si le faite de tuer tout le monde avec les gardes étaient en effet une mauvaise idée tactique dans un sens, mais l'assassinat avait toujours sût faire ses preuves! Le problème, comme le signala l'Empereur des Démons était que tout avait été mis en place depuis déjà fort longtemps et que, donc, tuer d'un coup d'un seul tout les gens souhaitant une rébellions n'arrangeraient pas totalement les choses. Mais l'idée resta surement gravé en grosse lettre dans son esprit puisque c'était ces immondes traitres qui avait gâché une si parfaite amitié, ainsi qu'un Empire que pourtant, rien n'aurait semblé arrêté. L'ange ne pût s'empêché de soupiré en prévenant Link.

"Hélas, nous ne pourrons modifier si simplement le cours du temps. Nous ne sommes pas réellement dans un passé parfais, mais dans un souvenir. Si nous le modifions, c'est en effet l'âme de Trascer que nous changerons, et surement celle de Stip, mais sans aucun doute pas tout ce qui c'est passé si rien ne s'était passé. Et dans un sens mieux vaut ça, car qui sait ce que l'univers pourrait nous réserver si il n'y avait pas eu tel guerre et telle choses. Non, seul l'intérieur de la Tour et quelques personnes seront modifier, mais le Démon à trop sacrifier pour s'arrêter ainsi, même si nous guérissons son âme..."

Pendant ce petit dialogue, une idée vint pourtant en tête du Némésis de Trascer puisque ce dernier se déplaça tel une ombre petit à petit de poteau en poteau de marbre via les ombres afin de ne pas être repéré. Très vite suivit par l'Ange Gardien des Hommes pour arriver enfin au bout de la gigantesque salle. Alors que rien ne semblait concret, la première porte s'ouvrit rapidement avec fracas, laissant ainsi passé un immense attelage de gardiens, troupes armées mais aussi le pauvre Indivisible enchainé à son triste sort n'ayant l'aire de rien comprendre, essayant de se débattre légèrement, sans trop forcé sous risque de prendre surement de salles coups, mais ne parlant pas. Ne se laissant pas abattre, le "chef" de groupe pour ce souvenir poussa une porte pour que tous puissent ensuite rentré dans le passage des serviteurs.

Après seulement quelques instants, les voilà en très grand hauteur au dessus de la salle du trône. Lieux somptueux, magnifique et merveilleusement décoré donnant joie à voir et prouvant encore une fois la richesse que possédait le Dieu de la Mort à son apogée de sa grande puissance. Bien qu'éclairé, ils avaient une vue parfaite, trop en hauteur dans les ombres, eux pouvaient tout voir, et entendre malgré tout suffisamment bien grâce aux échos. Stip n'était pas encore la aux contraires des nobles, de Trascer et de la centaine de gardes. Même si le guerrier était dangereux, ce dernier enchainé, à l'époque où il ne possédait ni Painsaw ni le Chaos montrait une certaine exagération! Stip parla, demandant une idée. Vy réfléchit aussi vite qu'il pût, mais ce fut pourtant une toute  autre personne qui éleva la voix, sans trop parler fort bien entendu...


"Stip! Stip! Stip! Stip! J'ai une idée! Je suis persuadé qu'elle te plaira malgré tout! Nous sommes à une époque où ton toi du passé ne connait personne ici présent dans le groupe hormis toi même, ce qui risque de difficilement passé inaperçu puisque dans le flots du temps se voir en double est impossible... Mais il y a une personne que toi et ton passé connaissez parfaitement et qui est ici présent... Mon maitre, Vy. Il n'était pas de base la lors du jugement, car il y avait la fin de la guerre chez les anges. Mais rien ne l'empêche pourtant d'apparaitre là dans le flots du temps! Vous n’étiez pas connecté à ce moment là, donc impossible qu'il y est prévenance ou que ton passé se rende compte de la supercherie. Cela permettrait de donner au reste du groupe du temps pour préparer un piège, un encerclement, trouver des preuves etc... Alors, qu'en dites vous?
-Pour une fois, Justice ne dit pas quelque chose d'idiot, ou d'incroyablement long, j'ai limite dut mal à y croire... Qu'en penses tu mon frère?
"
Pièces Pièces : 7766
Nombre de messages : 11
Localisation : Dans la capitale de la famille des Cimeteri
Réplique/Citation : "Incline toi devant ma puissance"
Date d'inscription : 14/09/2014
Liens : Amis : Axem, Gozen, Stip
Généreux : Executor Omega, l'Empereur Slivoïde
Ennemis : Link
Fammile : personne de vivant

Voir le profil de l'utilisateur


Paroles de Vy : -----------
Paroles de Justice : ---------
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
avatar
Pluie Éternelle
Mer 29 Oct 2014 - 1:18
J'écoutais attentivement les paroles de démon, observant depuis cette sorte de bulle crée autour du groupe pour nous implanter dans ce qui était soit disant un souvenir de l'empereur démoniaque. Une sorte d'épreuve se présentait, devions nous intervenir dans ce rêve pour changer l'histoire de Trascer ? Il en était sûrement question. Des présences inquiétantes se présentaient non loin, je ressentais la soif de sang sous forme d'aura d'une sorte d'animal féroce, non loin d'autres énergumènes tel qu'un garçon semblant être perdu. Il ne fallait pas qu'il interfèrent dans ce que je comptais accomplir, cela est trop important pour les laisser mettre leur grain de sel, je les surveillerais du bon oeil, murmurant a la foule.

Ne comptez surtout pas interférer dans mon objectif....

L'esprit du géant était trop instable pour se laisser troubler encore plus. On ne voyais pas encore Stip, celui du passé, qui ignorait tout ce qui se manigançait dans la salle de trône, accompagné de ses généraux et de féroces soldats par paquets. C'était apparemment l'ancien Trascer, enchaîné, qui devait être traîné devant la cour pour être jugé. C'était le soit disant frère de notre roi, ainsi que son épouse qu'ils s’adressèrent à Stip. De mon coté, je m'approcha du roi après l'avoir suivis dans un endroit plus confortable pour épier les fait et gestes de la salle du trônes, grâce à des bougies qui nous éclairaient. Je posa ma main sur son épaule d'une attitude confiante et parla.

Ces démons.... ils parlaient de preuves n'est ce pas ? Qu'attendons nous pour allez voir ça, si nous falsifions ou détruisons celles ci, aucun jugement ne pourra être porté n'est ce pas ... mais je doute, serait il imprudent de trop interférer dans ce souvenir ? Changer le destin de cet homme d'une tel façon que cela pourrait nous retomber dessus... Je compte aller voir ce qui se passe, là où est ce démon qui possédait ces soit disant preuves... Trouver des preuves pour clamer son innocence serait une excellente idée que j'approuve de même.

Je m'approcha d'une paroi de la salle, laissant couler un fil d'eau si fin qu'il était presque imperceptible, celui la coulait lentement jusqu’à la salle du trône, se faufilant pour se diriger vers la piste de ce "Volvodar", si nous pouvions le faire taire ou controler sa conscience, cela serait tellement plus facile.
Pièces Pièces : 8415
Nombre de messages : 2938
Age : 20
Localisation : Il suffit de suivre le sillage
Réplique/Citation : Ce monde finira par mourir, de lui même
Date d'inscription : 18/06/2010
Liens : Amis proches : Linkfan , Sonic

Connaissances : Kirby Bros, Genesect, Faust

Ennemis : Axem red, Dollmaster, Mephiles


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur








L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres

Polices :

(color=#6699cc) Voix normale

(color=#333333) Voix dans sa tête
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sakuya Hawkeye a écrit :
avatar
Empereur
Mer 5 Nov 2014 - 5:48
Sakuya avait garder une petite distance avec le groupe juste avant de rentrer dans la tour, son drone lui, avait commencer à descendre des airs pour venir la retrouver, les laissant avancer un peu, elle tendit l'un de ses bras pour attraper son drone pour ensuite l'accrocher dans son dos, tel un sac à dos. Le drone put se réorganiser afin de transmettre son poids à l'armure générale de Sakuya et donc, augmenter un peu l'épaisseur de ses protège-bras et de ses jambières notamment, après quoi, elle s'assura qu'aucun regard ou oreille suspecte ne se trouve trop près d,elle, c'est-à-dire, n'importe qui qui pourrait écouter une conversation qui ne le regarde pas... Relevant son bras droit pour voir la partie de son avant-bras diriger vers elle, un petit écran fit son apparition où un visage très peu commun pour la plupart du monde mais totalement ordinaire pour elle ne fasse son apparition sur l'écran, un pirate de l'espace qui semblait se trouver dans un endroit très sombre...

Tchad? Tu as du nouveau sur cette station relais?

Oui princesse, cela m'a prit un peu plus de temps que je ne le pensais mais ça y est, la station relais est en marche et les diagnostique sont en cours, étonnamment, les chenilles n'ont pas rouillé, j'ai été en mesure de la faire avancer de 3 mètres... En même temps je n'ai pas eut besoin de tout débroussailler moi-même... Cependant j'ai une lumière rouge qui n'arrête pas de clignoter avec la note: Sat B.O.M.B. Inactif, une idée de ce que c'est? Et si c,est important?

Le Sat B.O.M.B.? Ah oui, je me souviens... Non ce n'est pas important, c'est le satellite militaire qui était équipé avec des ogive nucléaire capable de viser n'importe où sur une planète et de toucher une cible en moins de 5 minute avec une ogive... J'avais déjà vider les stock du satellite longtemps avant de rencontrer Morgothz et j'avais reprogrammer le satellite pour qu'il s'écrase sur terre, autrement dit, il s'est désintégré dans l'atmosphère de ma planète natale... Bref, je suis en train d'explorer une tour avec Link, continu comme ça et recontacte-moi quand tu as du nouveau, nous devons trouver cette flotte de guerre...

Mine de rien, Sakuya se dépêcha à aller retrouver le groupe juste à temps pour voir le gardien et faire la petite promenade en bubulle avant que l'un des types, elle n'avait pas prit la peine de savoir qui était les autres types avec elle et Link, ne commence à leurs présenter son palais impériale, ce à quoi Sakuya ne put s'empêcher de répondre:

Dit, tu me présente ton architecte? Je verrais bien l'une de mes villas qui ressemblerais à ça... Et je demande pas nécessairement gratuitement, dit-moi ton prix, et je vais essayer de trouver quelque chose pour payer dans ma confrérie impériale... Ou bien emprunter au Saint Empire, Gothmog a perdu un pari et ne ma toujours pas payer...

Écoutant la réponse et écoutant ce qui se disait autour d'elle, l'un d'eux dit quelque chose d'intelligent, regardant Eloaf, celle-ci dit simplement:

Je sais pas ton nom mais... Tu as raison sur ce point...

Faisant volte-face vers Link, elle lui dit alors d'un ton sérieux:

Je te suis peu importe ta décision, mais les parole de ce type sont vrai, changer le passé peut parfois amener à un futur encore plus désastreux que celui que nous avons, tu dois penser à tout, si par exemple on s'arrange pour que Trascer ne deviennent jamais méchant, pense à tout ceux qui sont devenu des allié car vous aviez le même ennemi, si cet ennemi disparait, peut-être que ton amitié avec certaine personne disparaîtra également car vous n'auriez jamais eut de vrai raison pour vous entendre... Mais aussi, sa peux devenir mieux... Le réelle problème est de savoir, si cela empire, y aura-t-il un moyen pour faire redevenir comme avant? Ou bien allons-nous devoir encore une fois changer le passé pour cette fois avoir un nouveau scénario? Tu dois penser à tout cela avant de prendre ta décision, foncer tête baisser ne feras de toi que l'ennemi que tu essaie de vaincre...

La princesse prit alors un chargeur qui pouvait contenir 4 balle et l'inséra dans une ouverture à cet effet sur son pisto-lame, tirant sur le levier d'armement pour signifier que son arme était prêt à délivré les cartouches dans le chargeur...
Pièces Pièces : 5914
Nombre de messages : 2952
Age : 26
Localisation : là où tu regarde pas...
Réplique/Citation : Ze Emperor az spoken!
Date d'inscription : 06/03/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/





maieuh = dragonet XD
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mer 5 Nov 2014 - 18:07

Un Avenir Condamné ?







Que cela soit les paroles de Merwen, Eloaf ou encore Vy, elles semblaient toutes justes. Chaque personne du groupe alla de sa propre hypothèse pour essayer de deviner quelles conséquences telle ou telle action pourrait bien avoir sur leur propre futur. En cela, Eloaf avait soulevé un point intéressant : changer un élément dans ce passé pourrait bel et bien avoir une conséquence dans leur futur. Sakuya intervint, suite à une brève discussion avec un soldat Pirate, pour rajouter que les rencontres que Link avait réalisé, les actions qu'il avait pu mener étaient aujourd'hui remises en question. Il ne s'agissait plus à cet instant d'affronter Trascer, mais plutôt bel et bien de le sauver de la meilleure façon que possible. Link alla plus loin dans les propos de Sakuya. Et si en modifiant un élément du passé, cela pouvait avoir indirectement une influence sur sa propre existence, ou plutôt, celle de ses parents. Disparaitrait-il de ce plan là ? Le groupe d'aventurier disposaient aujourd'hui d'une fabuleuse puissance : celle de changer le passé, mais ils pouvaient à tout moment commettre une erreur et être piégés par les rouages du temps. Il ne s'agissait plus ici de se battre physiquement mais de déjouer un évènement en y réfléchissant tous ensemble. Link s'adressa à Eloaf ainsi qu'à Sakuya, tout en observant l'Indivisible enchaîné, prêt à subir son jugement d'ici quelques minutes.

« Vous avez raison...Il ne faut pas prendre cette situation à la légère. Nous devons y réfléchir tous ensemble. Il se peut que ce que nous choisissons puisse avoir une conséquence indirecte sur notre propre existence ou celle de nos proches. Mais...Vois tu, Sakuya... » Link tourna sa tête en direction de son regard à l'intérieur duquel son visage se reflétait. Plus il la regardait, plus il la trouvait belle, ça en était tout à fait destabilisant. Elle avait une réelle connaissance de ce qui pouvait amener à sa perte dans le futur, mais à l'inverse, elle ignorait quelle action il ne fallait absolument pas connaître vis à vis du mystérieux passé de Stip, Vy et Trascer. « Dans tout les cas...Nous devons prendre une décision. Sinon, ce monde sera condamné. Si elle est bonne, nous pourrons dire définitivement au revoir au Trascer que nous connaissons, il sera débarassé de ce qui le hante et tout reviendra dans l'ordre, nous pourrons même bénéficier d'une aide précieuse et Stip retrouvera un réel ami. En revanche...Si nous nous trompons...Je m'engage à réparer coûte que coûte l'erreur que nous avons faite. Le risque zéro n'existe pas, c'est vrai...Mais nous devons prendre une décision, tout de suite. Et en cela, j'irai jusqu'au bout et j'en assumerai les conséquences. Mais nous ferons le bon choix...J'en suis convaincu. »

Après ces quelques paroles visant à, à la fois résumer la situation aux différents membres du groupe mais aussi leur faire retrouver confiance, Link questionna Stip à l'aide de plusieurs interrogations qui venaient de germer à l'intérieur de son esprit.

« Je propose qu'une partie d'entre nous aille chercher au plus vite des preuves pour la défense de Trascer, en fouillant directement chez les responsables de cette affaire. De mon côté, nous allons réfléchir à une autre option. Si ce groupe là n'est pas revenue à temps avant son jugement, alors...Nous serons obligé d'exécuter le plan B que nous aurons trouvé. Est-ce que ce plan vous va ? »

Après avoir fait cette proposition, Link enchaîna sur une nouvelle question dont seul Stip avait la réponse. Grâce à celle ci, les pièces du puzzle pourraient commencer à être rassemblées, et il ne resterait plus qu'à dénicher la pièce qui avait été mal placée, afin de la retourner correctement.

« Stip...Dis moi...Dans ton toi passé...Quelle a été les conséquences du jugement vis à vis de Trascer ? Je pense qu'il s'agit du nœud de tout nos soucis... »


Pièces Pièces : 107986
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rosstail a écrit :
avatar
Yggdrasil
Ven 7 Nov 2014 - 19:34
~Attaque les démons, prouve ta valeur...TUE LES !

J'entendais cette drôle de voix, et mis ma main droite dans le fourreau de ma main droite, prêt à sortir ma hache... Cette voix, me disais de tuer des démons... bien que j'aime le combat, je ne suis pas fou. Je n'ai aucune chance de ne serait-ce les atteindre... Et... Et... "Prouver ma valeur?", depuis quand j'aime me faire remarquer en tuant des monstres alors que je n'aime pas être trop acclamé ou même être aimé? Tout ca me semblait louche... Mais après tous ces instants, une autre voix bien plus familière me fis revenir dans la réalité.
Link nous expliquait un choix apparemment difficile, mais même si je n'ai jamais beaucoup étudié les mystères du temps, je connais la théorie du paradoxe temporel et des catastrophes spatio-temporelles risqué lorsque l'ont touche au passé. Mais, contrairement à ce que je pensais, ce n'était pas pour objectif de le pourrir, ce Trascer, mais bien de l'aider. nous devions tous choisir une manière de l’aider, bien que je n'aime pas cette idée, mais qui ne regarde que moi. Soit nous devons aider à prouver qu'il n'a pas a être exécuter, soit venir prêter main forte dans le cas d'un imprévu...

Assez pensif, je regardais dans le vide, et malgré mon enthousiasme pour aller tenter de casser la figure à quelqu'un, la hache entre les deux yeux, je me posais des questions...


Rosstail: euh Link, tu veux donc dire que la priorité est de trouver des preuves? Je pense donc qu'il vaut mieux que j'aille dans ce groupe là: car à mon avis, si la situation tourne au vinaigre, je ne pense pas que je puisse aider dans une baston comme cela risque d'être le cas...

Tout le monde m'observait, car ils entendaient sûrement quelqu'un d’exceptionnellement simple, assez stressé,  et surtout, un soldat aux airs de pirate de l'armée.
je repris alors, bien décidé à m'expliquer:


Vous voulez l'aider, d'accords, je n'ai rien à juger, mais le problème pour moi, c'est donc pas un combat entre nous tous contre une personne, mais bien contre tout un monde politique et judiciaire.  
Ce que je veux dire, c'est que soit on arrive à le sauver de manière légale, soit on va devoir le faire d'une manière intempestive, et qu'au moment de l’exécution, si la première option ne fonctionne pas, ce n'est pas que le bourreau non plus à dissuader, c'est bien toute les garnisons d'Hyrule, donc Capitaine Luciole et Général Gozen. Bien que moi aussi je soit gradé, deux principes jouent contre moi; le premier, c'est que normalement, je dois servir l'armée, sinon je suis pris pour un traître et moi aussi exécuté, quelle que soit l'issue, en plus du risque assez élevé de la manipulation du temps.
Et, deuxièmement, Je ne suis pas de taille à affronter toute une armée, en plus de gens hyper-puissants, malgré que je reconnais bien que tout le monde ici présent (sauf moi, mais ça...) possède d’excellente facultés au combat contre un ennemis multiple, des armes extrêmement perfectionnées
(je hochais la tête en direction de Merwen, qui visiblement se méfiait de moi...), et une combativité hors norme, nous n'avons que peu de chance d'en sortir vainqueur. Je vais plutôt aider le groupe de recherche...

Je repensais ensuite à cette voix... Jamais je n'aurai imaginé ça, une voix si grave me parler sans raison... et puis, je me sentais mal... Je sentais quelque chose... tout près. Machinalement, je serrai ma hache et commençais à la sortir, malgré ma méfiance...

Pièces Pièces : 52936
Nombre de messages : 1624
Age : 20
Localisation : Chez lui, Dans les bras de Tsutsu
Réplique/Citation : Ta gueule c'est magique.
Date d'inscription : 05/02/2014
Liens : - Petite amie :
Tsubasa Hayashi

-Connaissances:
Malavita Mauventa
Pichu
Grey
Nikolai Voronin

-Compagnons:
Flandre Scarlet
Abyss
Deux trois autres types sans intérêt.

Alliés:
Tim Sinassas
Tiengen
Link
Kirby Bros
Eloaf
Phoenix Wright
Faust

Ennemis:
Pignouf
Rengar
La Grande Oracle

http://www.nextwave-rpg.com/t4087-presentation-de-rosstailvalide?highlight=Pr%E9sentation+RP


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Recherché par les Criminels de Horuna et Néo Tellius
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Ven 7 Nov 2014 - 21:55
Stip regardait le groupe, attendant de voir si quelqu'un aurait une idée. Lui-même tentait de réfléchir, mais ses pensés ne cessait de revenir à ce qui était sur le point de se produire quelques centaines de mètre plus bas, ce qui l'empêchait de se concentrer correctement. Une voix s'éleva, provenant de la direction de son frère, et l'espace d'un instant le Démon cru qu'une idée traversait l'esprit de Vy ... jusqu'à ce qu'il reconnaisse l'intonation de Justice. Cependant, à mesure que cette épée fatigante parlait, moins l'irritation se voyait sur les traits de Stip, car l'idée de celle-ci était, en vérité, digne d'être loué, pour une fois. Même le Chanteur Céleste nota avec surprise l'intervention de l'épée.

Alors que le Démon s'apprêtait à répondre à la proposition de Justice, une main vint se poser sur son épaule et il se retourna vers Eloaf, quelqu'un qu'il ne connaissait pas vraiment mais qu'il avait invité à son mariage par vertu d'être un aventurier connu. Celui-ci, reflétant l'idée de la lame de Vy, approuvait l'idée de trouver des preuves pour sauver Trascer mais semblait inquiet de la possibilité de changer trop le souvenir. Il décida, bien que son frère l'avait déjà dit, de rectifier ses craintes et celles de Sakuya et de Link par la même occasion.
- Oui, en effet, cher Justice, ton plan me semble très intéressant, et je suis d'accord pour qu'on le mette en action. Quant à toi, Eloaf, je comprend tes craintes, mais comme le Gardien l'a déjà dis - et bien que j'aimerais changer de manière véritable les évènements qui se sont produit en se funeste jour - nous ne changeons pas véritablement le passé ni les souvenirs de Trascer ... nous interagissons avec la Tour, pour essayer de sauver le Destructeur de notre présent.

Il se tourna ensuite vers le Héros du Temps, qui lui avait poser une question directe, tout en proposant une division sensible des options offertes au groupe. Mais c'était la question surtout qui intéressait le Roi d'Hyrule. Les conséquences du jugement de Trascer? Elles étaient très nombreuse, mais il décida de répondre le plus brièvement possible, vu la situation.

- Je suis d'accord pour séparer le groupe, nous aurons plus de chance de prévenir la condamnation de Trascer ... de toute façon, je n'ai pas forcément envie de revivre ce moment, alors je guiderais a travers mon palais le groupe cherchant les preuves.Le Démon prit une pause, avant d'enchaîner sur la suite.Quant aux conséquences ... immédiatement après ce jugement, Trascer a levé une rébellion, une vraie cette fois-ci. La guerre civile se prolongea plusieurs années, jusqu'aux portes de ma capitale ... et c'est à cette bataille qu'il perdit véritablement sa santé mentale, la défaite lui faisant croire que l'acquisition du pouvoir valait tout les sacrifices. Le Royaume des Démons ne fût plus menacé, mais la guerre que nous nous sommes ensuite mené jusqu'au présent causa la mort de milliards de génération - des générations et des mondes entier sacrifier a notre désaccord.

Il s'arrêta soudainement, alors que le silence s'installait dans la salle du trône en dessous d'eux, car l'Empereur des Démons faisait maintenant son entré.

En effet, au fond de la salle, derrière le gigantesque trône impériale, une paire de porte en or venait de s’ouvrir de manière furieuse. De cet antre émergea une imposante figure démoniaque, une couronne de pique en fer posé sur sa tête cornu, une armure de métaux abyssal noir brodé de finition en bronze. Sa peau de cuir rouge foncé était cicatrisé à plusieurs endroit, même si la plupart était caché sous son accoutrement. À sa taille pendait sa fidèle épée, dans son fourreau et pour l’instant pas encore prête à être utilisé.

Mais le plus notable ce n’était ni l’armure ni la puissance de sa démarche, mais bien la rage qui se lisait sur son visage, sa bouche rempli de dents acéré fixé dans un rictus assassin et indigne de se trouver, dans une situation normal, sur la personne d’un Empereur. Ses yeux violet semblait vouloir transpercer eux-mêmes l’accuser avec des lances. Pourtant il se retint, et vint se poster devant son trône, sans toutefois s’y assoir immédiatement. Il ne prit même pas la parole, se tournant plutôt vers un démon qui se trouvait un peu plus bas que lui, sur le parterre, avec un parchemin entre les mains. Celui-ci s’éclaircit la gorge et ouvrit le document, disant d’une voix forte :

- Cher Seigneurs, nous sommes assemblé ici pour une réunion d’urgence du Conseil Impériale. Nous discuterons la cause Z-932-CvT dans laquelle la Couronne Impériale, mené par Stip 1er du Nom, Empereur des Démons, Roi des Terre des Morts, Gouverneur des Terres Extérieur et Duc de Dis, accuse Trascer, Lord-Dirigeant de la Famille Citeri, Généralissime de l’Armée Démoniaque, Maître d’Arme de l’Empire et Duc de Thédas, de trahisons envers le Royaume !

Dès que le héraut termina sa phrase, déclarant la raison de leur présence ici, plusieurs voix de désaccord s’élevèrent dans la salle, beaucoup en colère devant une telle accusation, d’autre simplement choqué de voir leur souverain traiter son plus grand allié de la sorte. C’est d’ailleurs celui-ci qui rétablis un semblant de calme dans la salle en prenant la parole de sa voix puissante et profonde, beaucoup plus menaçante dans sa forme originelle que dans ses corps d’emprunt.

- SILENCE ! Mes Seigneurs, vous savez très bien l’amour que je porte pour le Généralissime. Croyez-vous véritablement que je le condamnerai ainsi, sans preuve de ses conspirations ? Les preuves qui m’ont été présenté me rendent si furieux que je le tuerais de mes mains sur le champ, mais la justice doit suivre son cours et le Lord aura son procès. La couronne sera représenté par le Sénateur VolvodarCelui-ci se leva de son siège dans les gradins et vint se placer en bas du trône, à l’opposé du héraut.- Quant à toi, Duc de Thédas ¸puisque tu n’as pas eu le temps de te préparer, tu devras te défendre seul ou espérer que quelqu’un se verra assez charitable pour se porter volontaire.

Pendant que cela se déroulait, le Stip du présent, dans les hauteurs de la pièce, décida qu’il avait dépassé le temps qu’il voulait passer à regarder cette scène. Ainsi, il décida de passer à l’action et de partir. Il regarda Vy et s’exprima :
- Voici l’occasion de t’interposer mon frère. Dans notre réalité personne n’a été assez téméraire pour défendre ce pauvre Trascer. Quant à toi, Rosstail, suit moi, un Roi a toujours besoin d’un garde fiable. Acrya, ma chérie, je te laisse le choix de continuer de délibérer avec Link ou de venir avec moi. Pour les autres, faites vos choix, moi je ne veux pas voir ceci plus longtemps.
Sur ce, le Roi d’Hyrule fît volte-face et reprit le couloir des serviteurs, attendant que ceux voulant trouver des preuves le suive, avant de prendre le chemin qui menait aux chambres des Sénateurs …

SILENCE ! => Parole du Stip du passé
Pièces Pièces : 13679
Nombre de messages : 3005
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Sam 8 Nov 2014 - 9:48

Le Procès Commence





Suite à sa question vis à vis de Stip, Rosstail évoqua la volonté de partir chercher des preuves, ce qu'approuva plus tard Stip qui souhaitait qu'un groupe le suive. Tel que Link l'avait suggérait, lui resterait ici. Cela ne le dérangeait pas de continuer à débattre avec d'autres personnes mais viendrait un moment où il faudrait agir. Le procès venait de commencer, et les mots que prononça le Héraut fit grincer les dents de Link. Le Stip du passé était en réalité, déjà au courant de la nouvelle, et commençait déjà à annoncer la couleur de ce qui attendait Trascer. Il paraissait même convaincu de sa culpabilité, là où Link s'était d'ailleurs trompé, pensant qu'il s'opposerait un minimum à cela. La triste vérité allait devoir être rêvélée au grand jour. Mais comment faire sans que eux ne soient pris pour des anomalies ? Stip rajouta que ce qui se passerait à l'intérieur de cette Tour ne pouvait toucher qu'eux, et exceptionnellement qu'eux. Mais encore fallait il en être sûr...L'aura dégagée par cette Tour était telle qu'elle pourrait à coup sûr permettre une réécriture de l'Histoire. D'ailleurs, ce n'était pas pour rien qu'elle se trouvait dans un univers parallèle à celui d'Hyrule : sa localisation était peut être une "protection" vis à vis des changements du continuum à venir. Link hocha la tête et posa sa main sur son menton, prenant une pose qui traduisait une intense réflexion.

« Très bien...Je vois. Il va donc non seulement devoir apporter les preuves en étant cru par tout le monde, mais aussi changer le changement du Stip du passé. Les deux doivent déjà être blessés de leurs comportements, réciproquement. Cependant...Si le Stip du passé change maintenant d'avis, Trascer reconnaîtra en lui son amitié. Et j'ose espérer que tout rentrera dans l'ordre.

Je suppose que le procès ne va pas durer très longtemps, on va donc vous laisser une petite vingtaine de minutes. Après quoi...Si vous n'êtes toujours pas revenu, le groupe qui sera avec moi devra agir. Partez sur-le-champ, le temps presse !
»

Link s'en voulait de rajouter une pression supplémentaire, mais il prenait très à coeur cette épreuve. C'était la première fois qu'il affrontait le Mal de cette façon là, en changeant les éléments du passé et en cherchant à corriger les points douloureux qui avaient corrompus le coeur des autres, en l'occurence ici Trascer. Le groupe de Stip était déjà parti chercher désespérement des preuves, et en constatant que Sakuya était toujours présente à ses côtés, l'Hylien s'adressa à elle.

« Tu connais bien le futur...A ce titre, tu as déjà voulu me sauver plus d'une fois. Mais cette fois ci, c'est avec le passé que nous devons faire. Aurais-tu une idée de comment soigner notre entrée en scène, lorsque nous devrons intervenir ? »


Pièces Pièces : 107986
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Trascer a écrit :
avatar
Nouveau
Dim 9 Nov 2014 - 1:17
De base, Vy n'attendait que la simple réponse de son cher frère. Ce qu'il se passait autour de lui ne l'intéressait que très peu sur le moment, même si le déplacement de Chao afin d'apporter des nouveautés et faire avancé les choses ne passa pas inaperçue aux yeux du Gardien du Jardin aux Milles Merveilles. Malgré tout, il préféra laisser les choses filer et se concentrer exclusivement que sur Stip, attendant les directions pour la suite. Même si bien souvent les deux combattants étaient sur un pied d'égalité, il arrivait parfois que l'un devenait "chef" de l'autre pendant un certain temps quand les données, informations ou même quand tout simplement le moment s'y prêtait le plus, arrivaient. Ici, c'était les souvenir du Dieu de la Mort en personne qui étaient elle aussi présente et il fallait donc faire preuve de courtoisie en laissant bien entendu son frère de la Mort être leader. Et puis, un grand gaillard tel que Stip ayant connu tant de guerre ne peut qu'être parfais avec Link dans un sens dans le magnifique rôle qu'est la chaine de commandement. D'ailleurs, l'Elfe vint tout de même discuter et essayer de réfléchir aux différentes situations tout en questionnant Stip sur ce qu'il s'était passé. Plus le temps passait, et plus les regards semblaient-il, soit partaient vers le Leader de ce souvenir, soit partaient vers divers possibilités pour faire avancer les choses. Au moins, elles allaient avancé sachant que le Démon approuva entièrement l'idée de la Sainte épée parlante, Justice la pipelette. Avec un sourire de connivence, le porteur de l'arme et cette dernière sourire en même temps. Une action théâtral portant l'art de la parole, de la beauté afin d'aider une pauvre âme en peine qui risquait bel et bien de finir dans le perpétuel recommencement qui le ferait voir à l'infinie ses pires cauchemars, et pires souvenirs. Il fallait à tout pris faire changer les choses, mais ils fallait aussi attendre.

Le némésis de Trascer reprit la parole bien vite après avoir accepté le plan de Justice afin de répondre une nouvelle fois à Link alors qu'il venait tout juste de repréciser que le passé ne changera pas, mais que ce serait seulement qu'à un niveau intérieur, la Tours, et les âmes, qui changeraient. Rapidement, le porteur de l'épée de la mort approuva l'idée d'une séparation. Un groupe d'intervention afin de récupérer divers preuves et objets de non inculpation, ou alors faire intervenir la vérité pendant qu'un second groupe servirait à ralentir, aider Trascer etc. Choix judicieux il fallait l'admettre qui permettrait au tout d'être plutôt rapide, efficace et ainsi donnerait l'opportunité de changer ce point le plus négatif au possible du Grand Destructeur. Bien entendu, il ne fallait pas oublier le point historique essentiel qu'indiquait le frère de Vy au sujet de ce qu'il se passa après l'accusation. Le début de la plus triste et terrible des guerres entre les deux meilleurs amis qui devinrent ainsi les pires ennemis que l'Univers ne pût jamais connaitre. Dans tout les cas, ile ne fallait pas oublié non plus qu'une chose intervenait petit à petit dans la posture du Démon, s'engouffrant tout autant dans sa personne : Le faite qu'il ne voulait surtout pas assisté une seconde fois au procès injuste qu'il avait été obligé de faire subir à son fidèle serviteur. Le fait de l'avoir positionné de la plus haute échelon... A la plus faible en seulement quelques instants. Bien que Seigneur de la Mort, ce dernier possédait un cœur, un vrai qui devait sûrement saigné abondamment depuis ce jour là, depuis tout les morts qu'il y eu potentiellement, mais aussi et surtout d'une amitié brisé aussi tristement.

Mais il n'y avait plus le temps aux décision longues, aux intenses temps de réflexion ou encore à une seconde vie de questionnement. L'Empereur été rentrée dans la salle. Stip, dans sa plus puissante forme, la forme démoniaque. Aussi terrible qu'imposant, aussi puissant que terrifiant, aussi dangereux que splendide. Si les deux frères n'avaient été que très rarement vaincu dans des formes pseudo puissante, jamais l'un et l'autre n'avaient subit une seule défaite dans leurs formes originelles. Simple en même temps lorsque l'on voyait un tel monstre qui ne laissait aucun doute sur le pourquoi du comment les salles étaient gigantesques. La force de Stip et l'agilité de Vy étaient deux choses qui les rendaient complémentaires, puissant, terrifiants et faisaient deux les plus dangereux possibles. En même temps, n'étaient-il pas la vie et la mort? Le Ying et le Yang? Celui qui donne la vie, et celui qui permet la mort? Dans tout les cas, le procès allait commencé alors qu'un Juriste Démoniaque présentaient les faits telle toute juridiction logique. Présentant le rapport, les titres et l'accusation. Le mot "Trahison" fut accueillit avec fracas, éclat de voix, murmures, tumultes et terreur. Rapidement interrompu par la voix forte et cinglante du Dieu de la mort en rage. Proférant le faite qu'il ne jugerait pas ainsi quelqu'un qu'il aimait tant, quelqu'un qui l'avait tant aidé. Mais pourtant, il souhaitait le tuer... Triste annonce qui devait sonner dure aux oreilles du condamné, à moitié perdu, attristé mais toujours enragé d'être dans une tel posture. Même si l'envie de tuer et de laisser place à la rage s'entendait dans la voix de la forme démoniaque du passé de Stip, ce dernier permettait tout de même le jugement, annonçant que le Duc de Thédas devra s'en sortir seul face à tout cela, puisqu'il n'avait pas d'avocat... Et que personne ne se désignait. Dans un rapide murmure, le Stip de la réalité actuel ajouta que c'était au tour de Vy de jouer, de servir de défenseur de la cause des justes, de sauver Trascer, d'être celui qui agit là ou les autres n'agissent pas... Car il n'était pas une réel erreur temporelle.

Stip commençait déjà à partir après avoir donné ses directives, ordres, conseils et divers autres paroles à prendre plus ou moins tel le fait qu'il ne voulait pas assister une seconde de plus devant une tel scène. De son côté Link essayait de réfléchir, exposant plan, avis mais aussi possibilités. Ce garçon avait en effet un bon potentiel de Leader et n'était pas Héros du Temps, mais peut-être s'attardait-il parfois trop sur des détails en abandonnant les choses importantes? Difficile de dire réellement si tout se jouait la niveau défaut, mais le Chanteur céleste comprenait pourquoi il avait souvent un groupe avec lui. Dans tout les cas l'Ange toussota pour prendre la parole.


"Quoi que vous, vous fassiez, je vais être l'avocat de Trascer durant ce procès, j'essayerais de faire gagner le plus de temps possible au groupe de Stip au sujet de la collecte de preuves pour déculpabilisé le Grand Destructeur. Pendant ce temps essayez de trouver un vrai plan qui vous aidera à entrée en scène si je commence à subir des difficultés.... Ce qui ne manquera pas. Je n'ai aucun moyen de sauver Trascer sans preuve, seulement de ralentir les choses. Je te charge de ce groupe Link, bonne chance."

Rangeant Justice dans son fourreau après lui avoir jeté le sortilège de silence, l'Ange se propulsa sur la rambarde avant de se tourner par la suite vers les héros. Faisant un léger signe de la main pour se jeter en arrière dans un magnifique saut de l'ange. Alors qu'il se rapprochait de plus en plus vite du sol, il se stabilisa au dernier moment dans un immense éclat de voix :

"Le Chanteur Céleste répond à l'appel du condamné!"

De nouveaux, d'immenses éclats de voix de surprises, d'indignation sur le faite qu'un ange était rentré dans le palais comme si de rien n'était, de la joie de voir qu'une personne soutiendrait Trascer, de la surprise de voir ainsi Vy présent. Mais les deux regards les plus amusants, et intéressants furent ceux de Trascer, soulagé, surpris mais heureux de voir qu'il n'était pas abandonné. Et celle de Stip, amusé, intrigué mais toujours furieux.

"N'as tu pas une guerre a mené sur ton plan, mon frère? Quel bon vent t'ammène alors ici? Tu sais très bien que je ne peu te donner des troupes pour le moment.
-La guerre ce stabilise, Empereur de Démons, il ne faudra qu'un cycle ou deux avant que nous ne gagnions, mon forgerons fait des merveilles de la création comme tu peu le voir.
-Je vois... Tu décides donc de prendre la défense de Trascer?
-Je le souhaites, et puis tu me connais, je ne peu laisser une âme en danger et sans défenses.
-Ainsi soit-il, Trascer sera donc sous la défense Juridique de Vy, Chanteur Céleste, Protecteur du Jardin aux Milles Merveilles et Seigneur du Royaume des Anges.
-Merci de me laisser cet honneur, mon frère.
-Que le procès commence.
-Et qu'il en soit ainsi....
"

Les pions se déplaçaient avec perfection pour l'instant, il fallait juste que tout aille correctement maintenant....
Pièces Pièces : 7766
Nombre de messages : 11
Localisation : Dans la capitale de la famille des Cimeteri
Réplique/Citation : "Incline toi devant ma puissance"
Date d'inscription : 14/09/2014
Liens : Amis : Axem, Gozen, Stip
Généreux : Executor Omega, l'Empereur Slivoïde
Ennemis : Link
Fammile : personne de vivant

Voir le profil de l'utilisateur


Paroles de Vy : -----------
Paroles de Justice : ---------
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Lun 10 Nov 2014 - 3:04
Elle se doutait de la réponse de son mari. S'il avait été au courant, pourquoi aurait-il haït Trascer toutes ces années ? L'elfe réfléchit à voix haute sur les possibles conséquences de leur acte avant qu'un autre guerrier n'intervienne. Ils arrivèrent tous deux à la conclusion que si quelqu'un connaissait la situation, c'était bien Stip. Ils lui demandèrent donc son avis. Il déclara que même si l'idée de tuer les conspirateurs était alléchante, cela ne mènerait à rien. Le lui du passé était déjà convaincu que son général était à la base des révoltes. Il demanda alors qu'on le suivre et guida le groupe jusqu'à la salle de trône. Peu de temps après, le seigneur du mal fit son entrée, enchaîné. La salle était remplie de démons qui ne semblaient pas pouvoir les voir. C'était très impressionnant pour une personne telle qu'Acrya qui était habituée à côtoyer des espèces plus... humanoïdes.

La sorcière n'ayant pas vraiment d'idée, elle fut soulagée que quelqu'un d'autre prenne la parole. Il s'agissait de l'épée appelée Justice, qui proposa que son maître fasse une apparition pour leur faire gagner du temps. Ce n'était pas bête du tout. Suite à un dialogue entre Eloaf, l'autre fille du groupe et l'hylien, celui-ci crut bon qu'une certaine partie d'entre eux restent et prévoient un plan B. La blonde hocha la tête, après tout ils n'avaient pas besoin d'être trop nombreux pour dénicher des preuves. Stip approuva également en disant qu'il n'avait pas vraiment envie de revivre cette scène et qu'il allait diriger le groupe charger de trouver celles-ci, puis répondit à sa question. Au final, les conséquences du verdict avaient été tout simplement désastreuses.

L'audience entière se tut en voyant l'empereur des démons faire son apparition. Wooh. Au moins, la nouvelle mariée savait maintenant que la peinture de tout à l'heure représentait vraiment son bien-aimé. Très imposant, il portait une armure ainsi qu'une couronne en piques. On pouvait lire noir sur blanc toute la colère qui l'habitait en ce moment-même. Il s'immobilisa devant son trône et une voix s'éleva. Quand elle eut terminé, plusieurs démons exprimèrent leur mécontentement et leur désarroi. Mais le Stip du passé ordonna vite le silence et présenta le représentant de la couronne. L'accusé, quant à lui, allait devoir se défendre seul à moins que quelqu'un se propose pour le faire. Il était temps pour Vy d'intervenir et pour son frère de partir.

« Je viens avec toi, bien entendu ! » déclara t-elle à son intention.

Elle le suivit dans le couloir des serviteurs, un peu inquiète de comment il devait se sentir. Ce ne devait pas être évident pour lui. Elle se précipita vers lui, le prit par le bras et tenta de détendre l'atmosphère.

« Dis donc, tu es plutôt effrayant sous ta forme originelle ! ... j'adore ça. »

Un sourire en coin, elle ne sentait pas aussi stressée que les autres. Elle ignorait si tout allait finir pour s'arranger, mais en attendant, valait mieux ne pas se torturer l'esprit avec ça.
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sakuya Hawkeye a écrit :
avatar
Empereur
Lun 10 Nov 2014 - 23:49
Sakuya regardait tout se dérouler devant ses yeux, l'entrée de l'empereur des démons entre-autre, puis elle détourna les yeux de la scène pour écouter ce qui se disait autour d'elle, ils voulaient rassemblé des preuves pour prouver l'innocence de Trascer, Stip proposa de guider ceux qui voulais récupéré des preuve étant donné qu'il connaissait l'endroit. La princesse préféra rester ici avec Link, après tout, sa mission était de s'assurer qu'ils soit encore vivant le moment venu, d'ailleurs, ce dernier lui posa une question qui était dans ses qualifications, prenant un instant pour retourner sa mémoire de fond en comble pour ne pas oublier de détails, elle avait déjà connu une situation semblable, Sakuya prit une inspiration avant de prendre la parole:


Il y a 4 ans environ, le saint empire avait trouver une planète ravager par la guerre, plus aucune âme vivante à sa surface, pour comprendre ce qui s'était passé, le Storm Blazer, un vaisseau de classe Suzaku comme mon Crystal-Ardent et donc possédant un moteur permettant les voyages temporels, à été détaché dans le temps afin de comprendre pourquoi tous étaient mort... La raison était simple et stupide à la fois, une météorite est simplement tomber un jour, se brisant en plusieurs morceau dans l'atmosphère, il y eut plusieurs dégât causer à différent endroit sur la planète, les différentes nations ont commencer à accusé les autres d'user de sorcellerie et que l'astéroïde était leurs œuvre et s'en suivi une guerre qui ravagea toute la planète... Nous avions bien essayer de leurs expliquer que ce n'était en rien de la sorcellerie mais plutôt naturel, il ne voulait rien entendre, mieux, ils nous soupçonnaient comme étant des espions des autres nations.... La guerre étant inévitable, Morgothz a trouver une solution qui pourrais profiter à tous... Nous nous sommes déguiser en soldats de la Légion Ardente avant d'attaquer la planète... Nous n'avons pas causer de destruction, juste revendiquer que l'astéroïde était notre œuvre et que nous allions les exterminer tous.... Nous avons volontaire accepter de prendre le blâme sur nous afin d'éviter la guerre qui allait détruire leurs planète, les nations se sont tous unis afin de faire face à la menace et aujourd'hui, ils sont tous encore bien vivant...

Faisant une pause, Sakuya chercha quelque chose dans les replis de sa robe, trouvant ce qu'elle cherchait, elle sortit la boite de métal qu'elle cherchait avant de l'ouvrir, celle-ci renfermait une panoplie d’accessoire de maquillage, offrant un sourire à son elfe elle dit alors:

Finalement, le meilleurs moyen de faire une entrée digne de ce nom dans le passé, est de s'assurer que tu ne puisse te faire reconnaître dans le futur... Un bon maquillage et un bon déguisement fait toute la différence... Ensuite, nous pouvons prendre le blâme sur nous-même s'ils ne trouve pas de preuves, trouver une bonne raison pourquoi nous voulions qu'il croit que sa soit Trascer le traitre, par exemple, que nous voulions que les deux soit présent dans la même salle afin de pouvoir s'en débarrasser définitivement, nous pourrions dire agir pour le compte de.... les anciens dieux, par exemple, C'thun.... J'aurais proposer la Légion Ardente, mais vu l'année qu'il a dit que ce tribunal se déroulait, je doute que Sargeras soit corrompu... En faite, je suis même sûre qu'en ce moment il est encore du bon côté à chasser les démons... Mais j'y pense, peu importe qu'il soit corrompu ou non, Sageras chasse les démons, nous pourrions avoir notre "seigneur" qui nous a envoyer les déstabiliser afin de mieux pouvoir les massacrer! Ou du moins, dire que nous devons les retenir ici pendant qu'il se charge de casser le reste de leurs empire... Mais pour cela, nous devons jouer les méchants.... Pour innocenter Trascer, j'imagine que c'est un fardeau que tu es prêt à porter?
Pièces Pièces : 5914
Nombre de messages : 2952
Age : 26
Localisation : là où tu regarde pas...
Réplique/Citation : Ze Emperor az spoken!
Date d'inscription : 06/03/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/





maieuh = dragonet XD
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Sam 15 Nov 2014 - 11:50

Le Bouc Emissaire





Finalement, Link se retrouvait désormais quasiment seul avec Sakuya à ses côtés pour résoudre cette affaire tordue. Impossible de savoir combien de temps encore il leur resterait mais Vy, qui semblait pouvoir intervenir à travers même cette situation difficile, tenterait par tout les moyens de faire gagner du temps. Une question germa dans l'esprit de Link : où se trouvait le Vy du passé si c'était celui du Futur qui intéragissait en ce moment même avec le procès ? Enfin, cela n'était qu'un détail. L'Elfe se tourna en direction de Sakuya lorsque celle ci lui avoua qu'elle avait peut être une idée. Le Héros du Temps ouvrit alors ses oreilles et écouta attentivement son histoire. Une histoire de guerre dont la cause était un astéroïde et avec laquelle, Sakuya avait du accepter "un blâme", en jouant le jeu à l'intérieur de laquelle les autres nations les avaient embarqués. C'était très respectable de sa par, l'Elfe se sentait même honoré que celle ci ait été envoyé pour veiller sur lui. Mais était est-ce la meilleure des solutions ? Sans doute qu'elle avait été prise dans la précipitations, un peu comme ici. Sakuya venait en effet de suggérer que Link devienne méconnaissable pour détourner l'attention sur lui, et ainsi sauver Trascer. L'Elfe se mit à réfléchir.

« Cette solution me parait comporter d'importants risques...Mais elle pourrait peut être fonctionner si j'arrive à avoir de solides arguments...Je ne connais pas assez bien le passé de Stip pour cela, et les affaires qui faisaient polémique à l'époque. Mais si nous n'avons pas d'autres choix, je veux bien essayer... »

Sur la même longueur d'onde que Sakuya, l'Elfe se mit à réfléchir en essayant de trouver une nouvelle solution. Et si, de la même façon, ils faisaient en sorte de retarder le procès..de par l'annonce d'une nouvelle menace ?

« Par nécessité, j'ai souvent été amené à coopérer avec des traîtres...Que pense tu de cela : plutôt que de porter les blâmes sur moi, on pourrait inventer une histoire qui serait suffisamment convaincante pour qu'ils décident de remettre le jugement à plus tard, et nécessitant l'alliance des forces entre Trascer et Stip. Peut être que cela pourrait réparer les malentendus, qui sais ? Tu pourrais peut être leur montrer quelque chose qui va dans ce sens...Je ne sais pas...Un truc comme...Des hologrammes, par exemple ? Des images...De notre réalité, ou mieux...De la leur.
»

Encore une fois, cela n'était qu'une supposition. Observant le procès une nouvelle fois, il senti une boule montée dans sa gorge. Pourvu que l'autre groupe trouve des preuves à temps...


Pièces Pièces : 107986
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Dim 16 Nov 2014 - 17:13
HRP : Sachant que les groupes se divisent légèrement, je vais donc diviser mon poste afin de séparer au mieux les parties entre le groupe allant chercher des preuves, ceux agissant sur le procès, ceux réfléchissant à un plan et les quelques individualité. Pour cela chaque partie aura un titre et un code couleur différent! Merci à tous de votre compréhension, en espérant que vous vous y plaisez.
Code couleurs :

Tribunal : ----------
Groupe des preuves : ----------
Groupe d'intervention du tribunal : --------------
Chao : ----------      


[ GROUPE DES PREUVES ]

Alors que Stip et sa noble épouse essayaient de se déplacer afin d'atteindre potentiellement la salle ou chambre qui pourrait le plus fortement possible contenir les preuves servant alors à la non culpabilité, la forme spectrale du Gardien, toujours sous les "couleurs" de Lord Trascer se matérialisé petit à petit en face d'eux. Pieds posés sur le sol, Painsaw au fourreau et casque ne permettant qu'aux deux éclats bleu-blanc du fantôme d'être aperçu à travers la terrifiante apparition d'un "fantôme" symbole d'un milliard d'année de souvenir, mais aussi et surtout, protecteur des lieux de la Tour des Souvenirs à l'époque où les Anciens eurent l'idée d'avoir un moyen de détruire et reconstruire le monde à travers huit gigantesque et magnifiques Tours d'éclats de beautés, de merveilles mais aussi et surtout de puissance. Même si, bien entendu, nombre d'entre elles inspiraient que trop bien souvent terreur, crainte et envie de mouiller ces bas avec rapidité en prenant jambe à son cou pour ne plus jamais à revoir une telle création diabolique, si tant est qu'elles le sont! Pour en revenir à l'instant présent, à la fin de l'apparition de l'esprit, cette dernière prit de sa voix la plus ressemblante à celle du Grand Destructeur un ton énigmatique :

"Vous qui souhaitez tant aider votre ancien ami, à travers danger, épreuves et folie. Prenez donc garde et soyez averti, que ce ne sera pas spécialement dans la chambre de votre ennemi, que vous trouverez la preuve de l'ignominie! Hâtez vous, empereur, car en ce moment ce qui tourne c'est bel et bien l'heure, l'heure du jugement, et bientôt celui du sang..."

Après une énigmatique paroles fait de quelques rimes bien étrange, l'esprit disparut dans un épais brouillard de guerre. Alors que ce dernier ce dissipa petit à petit, ce furent deux étranges formes colossales qui s'implantèrent à la fin du couloir, deux démons.

"-Tu vois ce que je vois?
-Deux créature frêle et insignifiante, dans le château, oui.
-Qu'est ce que l'on devrait faire? Prévenir notre seigneur?
-Il est en plein jugement, et il nous tuerait si il apprenait que nous n'avons pas aperçu deux amuses-bouche en plein cœur de son domaine! Et puis, on a largement de quoi les tuer...
-Tu as raison... Et puis j'ai un léger creux..."

Les deux démons sortirent leurs armes, sourire en coin. On dirait bien que la quête de recherche devra se stopper un moment...


[ ELOAF ]

Que dire pour ce pauvre garçon se servant de l'élément de l'eau? Si ce n'est qu'il cherchait avec sans aucun doute toute la difficulté du monde ce Volvodar puisqu'il servait de procureur lors de l'affaire! Où donc son chemin aurait potentiellement pût le mener? Et bien, mélange de chance ou de malchance, le château de ce cher Stip n'étant pas fait par hasard dans un lieux démoniaque plutôt proche de l'Oeil de la Terreur, lieux du Warp absolue, de la puissance. Le mélange ici présent dévia petit à petit sans le vouloir, pour son déplacement vers une partie de la salle au trésor... Non pas n'importe laquelle, celle comprenant tout les registres... Et toute leurs modifications... Enfin, composé de trois gardes démoniaques qui n'avaient pas encore remarqué la présence du jeune homme si ce dernier ne faisait pour l'instant absolument rien. A lui de jouer...


[ LE TRIBUNAL. ]

-Nous avons donc, ici présent, maintes preuves plusieurs fois prouvé quand à la culpabilité du Seigneur Trascer ici présent. Que tous soient témoins de ces crimes! Il a détourné une grande part de la trésorerie publique à ses propres fins pour permettre divers rébellion au sein du royaume mais aussi dans ceux voisin sous la juridiction même de notre noble Empereur! N'oublions pas ces grands instants de beuveries et de trouble à l'ordre publique vue par nombre de nos loyaux gardes de cités! Ne parlons pas des odieuses phrases souhaitant la chute de notre dirigeant! Et nous avons pour chaque ignominie de ce fourbe de traitres milles preuves au moins! Que ce soit par les billets de nos agents de la justices démoniaques, de nos loyaux dirigeants, ou même si l'on observe la pauvreté de certains endroits de notre trésoreries! Moi, Volvodar, Procureur officiel pour ce jugement souhaite que Seigneur Trascer soit entièrement dépossédé de ces titres, mis en prison pour la restant de ces jours, et soit au yeux de tous marqué par le sceau de la honte! Que nul autres personnes ne daignent ainsi se moquer de Stip, Empereur des Démons et que tous soient témoins de la chute de celui qui avait sa plus grande confiance...

Dans un violent sursaut et propulsion en avant, le pas encore nommé Grand Destructeur se projeta en avant, déplaçant de quelques centimètre ce qui le retenait immobile, criant son innocence :

"Monseigneur! Ne croyez en rien cela! Jamais je n'aurais pût vous êtres ainsi désobéissant à vous ou à l'empire que vous avez construit avec mon aide, Empereur! J'ai toujours été fidèles à vos idéaux, à votre armée et à vous! Je suis votre maitre d'arme, et j'ai tout appris de vous pour m'en servir à vos côtés!"

D'un revers de mains, l'Empereur Démoniaque repoussa les paroles de son ancien général avant de parler à son tours.


"Hélas, les preuves sont ici, il va falloir plus que quelques paroles de notre "sincère" et grande amitié pour me prouver votre non culpabilité, Trascer. Quelques choses à dire à ce sujet là, mon frère?"

Ainsi, tout les regards se portèrent sur la silhouette de Vy, ce dernier attendant de pouvoir parler...

[ LE BALCON DU TRIBUNAL. ]

Tout comme il l'avait fait pour Stip et Acrya, le gardien de la tour se matérialisa de la même façon aux yeux de l'Elfe et de sa partenaire. S'ouvrant aux deux héros, il ne parla cette-fois ci non pas en rime mais d'une parole sage mais lourde de sens.

"Vous faites de votre mieux pour trouver le plan le plus infaillible d'aider Trascer sans qu'il y est trop de modification. Mais n'oubliez surtout pas qu'il faudra faire vite si vous ne voulez pas que tout s'écroule sans que vous n'ayez pût agir avec sagesse, protecteurs du Bien. Le frère de l'Empereur, et dirigeant des anges pourra surement encore tenir un peu avec l'art des paroles, mais si vous tardez trop, rien ne pourra être sauvé. Réfléchissez, agissez sans hâte, mais ne tardez pas."

Et de nouveau, l'esprit Gardien disparut.
Pièces Pièces : 56264
Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Lun 17 Nov 2014 - 0:02
Hum... Tant de parole, tant de devoirs, tant de décisions, je savourais ce spectacle en silence invisible et indétectable. A la différences de toutes les personnes présentes je voyais la situation d'un oeil clair et non altéré. Mon choix était simple et à mon avantage, il fallait altéré le passé de Trascer cela n'avait aucun doute pour moi. Mais mon objectif était plus complexe, je désirais m'approprié une partie de son passé pour en faire mon présent... Sa magnifique épée, sans doute porteuse de grand pouvoir, je la voyais comme un de ces trophées ultimes qu'on désire à tout pris posséder...

C'est dans cet idée que j'avais suivit l'eau coulante qu'incarnait le jeune homme qui en possédait les pouvoirs c'était au début par simple curiosité, invisible et inteangible je pu me permettre sans soucis de traquer l'élément aqueux et c'est ainsi que je l'avais rattrapé dans une étrange salle pourvu de nombreux documents bien rangé et gardé par 3 gardes démoniaques plutôt costaud, je me mis à rapidement chercher des explications du regard pour comprendre que je me trouvais dans une salle clé pleine à craquer d'information. Patient et ne voulant pas gâcher mon effet de surprise. J'attendais donc que le jeune homme aux pouvoir aquatique, s'occupe des gardes et étudiais en silence les meilleurs options pour la réussite de mon plan...
Pièces Pièces : 8580
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mar 18 Nov 2014 - 1:12
Stip du présent

Le nouveau marié était parti le plus vite qu'il avait pu du balcon surplombant la salle du trône. Il n'avait pas envie de se réentendre prononcer les accusations envers son ancien ami - celui qui ne l'avait pas trahi, puisque la trahison avait en vérité été la sienne et non celle de Trascer. Cela le mettait dans une certaine rage, mais en vérité il se sentait en colère surtout car il avait oublié comment être triste. Cela faisait si longtemps qu'une situation ne l'avait pas bouleversé a ce point - en vérité, la dernière fois était justement celle qu'il voulait évité de revivre en se moment même. Il ne savait pas comment se sentir et aurait probablement erré dans les couloirs dans une sorte de transe si ce n'était de la présence de sa jolie sorcière qui s'accrocha et lui et passa un commentaire qui le fît sourire et l'obligea a répliquer avec son humour habituel :

- Tu sais ma chère, si tu veux expérimenter avec mon côté bestiale ... je possède encore cette forme.Il dit cela avec une légère pointe de désir dans le fond de sa voix. Cela l'aidait a penser à autre chose et se concentrer sur l'objectif : trouver des preuves. Justement quand il croyait pouvoir reprendre le dessus et se diriger vers les chambres des conseillers - celle de Volvodar en particulier, ce rat devait avoir des documents compromettant un peu partout dans ses meubles et pas seulement sur l'affaire de Trascer - mais justement, le gardien sous la forme de ce dernier décida d'apparaître et de leur envoyer une énigme.

- Tu sais, Acrya, malgré le fait que la moitié de ces constructions et gardiens immatérielle soi plus jeune que moi par quelques milliers de siècles, je ne sais vraiment pas quand ces "anciens" on décidé que parler en énigmes était une chose utile lorsque matière d'urgence était de mise. Dans mon temps on aimait être clair.Cette dernière phrase avait été prononcé avec une voix stéréotypé de vieillard, ce qu'il était techniquement lui-même. Cependant, il avait beau râlé, les paroles du gardiens - qui était de nouveau reparti - le firent réfléchir. Pourquoi est-ce que ce n'était pas forcément dans la chambre de ses ennemis qu'il trouverait des preuves? Cela semblait pourtant logique, car si les conseillés avait créer un complot, il fallait bien fabriquer des documents, ou trafiquer certain rapport, par exemple les dates et autres transactions ...

C'est à ce moment précis que le vieillard fût frappé par un poing métaphorique : comment avait-il put être aussi aveuglé par la colère, dans le passé, pour ne pas y penser avant de juger son plus fidèle ami? La rage était décidément un gage de stupidité, et le Stip du présent aurait volontairement mit une claque à son soi du passé si il avait pu le faire, mais il allait devoir se contenter de renverser le jugement et sauver son némésis de l'évènement qui en avait fait son némésis. Il devrait remercier le gardien de la Tour, d'ailleurs, de lui avoir fait réaliser cette chose pourtant tellement évidente ... Mais il allait devoir attendre avant de pouvoir capitaliser sur cette révélation, puisque deux gardes venait d'apparaître dans son champ de vision - et ils semblaient assez intéressé par le fait de manger ces deux "amuses-bouche".

- Ah, la vie, même si elle et moi avons un lien fraternel, ne cessera jamais de me surprendre ! Si on m'avait un jour dit que mes propres gardes me prendrait pour un intrus ... eh bien, ma chère femme, m'accompagneras-tu dans cette danse?Il se prépara aussitôt à la bagarre, dégainant sa hache, au lieu de son épée, pour ne pas que les gardes la reconnaisse, dans le but de ne pas créer un paradoxe, oubliant pour l'instant qu'il se trouvait dans un souvenir et non pas véritablement dans le passé. Il sauta sur celui de droite qui était entrain de le charger, fit un pas de côté pour entrer a l'intérieur de ses défenses et lui enfonça la lame de son arme entre les espaces de l'armure de plaque, directement dans la rate.

Stip de passé

L'Empereur des Démons était surpris de voir apparaître son frère pour prendre la défense de son Généralissime. Celui-ci était, aux dernières nouvelles, au prise avec une guerre civil de grande magnitude. Il lui demanda d'ailleurs la raison de sa visite, puisqu'il aurait du être entrain de combattre. Sa réponse, comme quoi le tournant de la guerre était à sa porté, le laissa quelque peu sceptique, mais il accepta sa présence sans plus de protestation - même si certain membre de l'assemblé continuait de se plaindre de sa présence d'un Ange dans le cœur de la Cité Impériale.

- Que le procès commence !Une fois le début du procès déclaré, et seulement à ce moment-là, le Seigneur de la Mort prit place dans son trône, président ainsi officiellement ce tribunal qui accusait de trahison celui qui avait été, ou tout du moins avait prétendu être, son plus fidèle générale. C'était cela qui le mettait en rage, soigneusement dissimulé derrière une légère pression sur les bras de son trône, non pas la trahison elle-même, mais le fait qu'il l'ait préparé et mise en place alors même qu'il prétendait être son ami le plus proche ! Il arrêta d'y penser, le temps d'écouter les paroles de Volvodar.

Aussitôt les paroles du Conseiller terminé, le Duc et Maître d'Arme se jeta vers l'avant dans un signe évident de désespoir, forçant quelques gardes a mettre la main sur leur épée par réflexe. Cependant, il ne tentait pas de s'attaquer a son souverain, simplement à se tenir un peu plus proche pour plaider son innocence. C'est en regardant dans ses yeux que le premier doute s'introduit dans l'esprit de Stip, mais il l'écrasa rapidement en se disant que, peu importe a quelle point l'homme qui se tenait devant lui pouvait sembler sincère, les preuves ne pouvait pas mentir.

- Hélas, les preuves sont ici et il va falloir plus que quelques paroles sur notre "sincère" et grande amitié pour me prouver votre innocence, Trascer.Il faillit cracher en prononçant le mot sincère, a jamais marqué par cette présumé trahison, a jamais altéré par ce que les gens qui avait votre confiance pouvait en faire. Mais il se forçait de rester impartiale, et donc au lieu d'immédiatement prononcer la sentence que tout les conspirateurs, inconnu pour le moment, voulaient entendre, il se tourna vers Vy et dit :

- Quelques choses à dire, mon frère?L'Empereur pris une pause pour regarder son frère et en vint a se demander comment celui-ci allait pouvoir défendre de manière équitable son client si il ne pouvait même pas étudier les preuves soumise contre celui-ci.- Peut-être aimerais-tu jeter un œil aux preuves, d'abord?

Stip du présent

Se tenant au dessus des cadavres des deux démons que lui et sa femme venait de massacrer, le Démon ne pu s'empêcher de se pencher et d'embrasser celle-ci, avant de lui dire :

- J'adore comment tu te bats, cela me donne envie de provoquer l’entièreté de la garnison du palais juste pour te voir au combat ! Cependant, dépêchons-nous de trouver la chambre de Trascer, sinon il sera trop tard pour le sauver.Et même là, si Vy ne se débrouillait pas habilement pour ralentir le jugement, Stip se demandait si il allait avoir le temps de fouiller la chambre de Trascer et son bureau du passé pour trouver les documents nécessaire pour prouver l'innocence de ce dernier. Il n'essaya pas de calculer le temps nécessaire et reprit la route.
Pièces Pièces : 13679
Nombre de messages : 3005
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Sam 22 Nov 2014 - 10:05

Notes du Chagrin





Le groupe était sans doute déjà loin dans le palais à présent, et il ne restait que peu de temps. D'ailleurs, ce fut exactement ce dont informa le Gardien à Link qui lui avoua que malgré leur bonne volonté, ils n'arriveraient peut être pas à trouver à temps une solution. De là où il se trouvait, lui et Sakuya pouvaient assister à la scène du tribunal dans le passé, là où Trascer tentait désespérément de se défendre. Malgré une courte intervention où il tenta de déclarer son innocence, Trascer fut vite remit à sa place avec des arguments comme "votre parole ne servira à rien, il nous faut des preuves tangibles". Allaient-ils chercher à mener une enquête ? Bien sûr que non, l'histoire s'arrêterait ici, c'était donc à eux de la mener. Link s'éloigna quelques instants de Sakuya tout en l'ayant toujours dans son champ de vision, pour aller s'asseoir en haut d'une rembarre, observant d'un air las la scène qui se déroulait en contrebas. Taya en profita pour sortir de son bonnet, duquel elle était restait depuis un certain temps déjà. L'Elfe commençait à perdre foi en la suite des événements.

« J'ai un mauvais pressentiment...Si nous n'arrivons pas à sauver Trascer de son accusation, alors tout sera perdu. Cette Tour a la capacité de déclencher celles aux alentours. Si l'on échoue, Trascer sera non seulement irrécupérable, mais en plus...Je crains pour notre monde. »

«Link, c'est pour ça que tu dois garder foi en tes compagnons. Ils vont trouver quelque chose, j'en suis sûre ! »

« Trascer n'est pas notre seul ennemi. Je nous sens observé depuis le Mariage. Je ne sais par qui, mais je n'arrête pas d'ouvrir l'oeil depuis tout à l'heure. Quelque chose me dit que cette Tour va attirer bien d'autres personnes qu'un simple Seigneur des Ténèbres totalement désespéré. Taya, je voulais savoir...Quoi qu'il se passe...Tu resteras avec moi, n'est-ce-pas ? »

«Bien sûr que oui...Et je ne te laisserais jamais, tu peux compter sur moi. Je ferais de mon mieux ! »

« Merci Taya...Je suis heureux de pouvoir compter sur toi, ainsi que sur Sakuya. Je sais qu'elle veille sur ma protection comme jamais on a pu le faire. Et en cela, c'est assez rassurant. »

L'Elfe baissa les yeux pour pouvoir observer une nouvelle fois le déroulé de la scène du tribunal. Même si Trascer avait été amené dans ces lieux d'une manière fortement sécurisé, sa position actuelle était un peu plus accessible qu'avant. L'Elfe, observa ensuite Vy et Stip. Puis pensa à une autre tentative. Quelque chose qu'il ferait si rien ne fonctionnerait. Sans doute plus efficace que ce qu'il avait proposé à Sakuya. L'Elfe fouilla dans son sac puis, tournant le dos à Sakuya, commença à bricoler quelque chose. Impossible de savoir ce que l'Elfe fabriquait. Tout ce qui se fit entendre, ce fut un petit air d'ocarina...Qui résonna à même le tribunal du passé.


Pièces Pièces : 107986
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rosstail a écrit :
avatar
Yggdrasil
Sam 22 Nov 2014 - 14:24
J'accompagnais notre Roi et notre Reine, et, après quelques promenade dans les couloirs, nous arrivions enfin devant une porte, gardée par trois drôles de bestioles. De sacré bestioles. J'aurai dis des démons, mais bon, je ne m'y connais pas trop.

-Rosstail: (riant légèrement)Aahhh! Je ne savais pas que chercher des indices pour un procès était aussi dangereux pour la santé des avocats... hé hé!

Mais à peine eu-je le temps de mettre la paume de ma main sur le manche de mon épée que le Seigneur Stip et Acrya se ruaient vers eux, en les massacrant les uns après les autres avec une sacrée adresse, puis embrasser sa mariée sûr le tas de morts... Je les plaignais presque...

-Roi Stip: J'adore comment tu te bats, cela me donne envie de provoquer l’entièreté de la garnison du palais juste pour te voir au combat ! Cependant, dépêchons-nous de trouver la chambre de Trascer, sinon il sera trop tard pour le sauver

Rien que le fait de voir cette image, un Roi et une reine s'embrasser sûr des cadavres, ca m'amusais, et en même temps me dégoutais un peu.


-Rosstail: (à soi-même) Comme c'est charmant... (à Stip et Acrya) Ne vous inquiétez pas ô mon Roi, je pense pouvoir résumer ce combat aux autres soldats, ha ha ha! Enfin, si on est encore là d'ici là... Au fait, quelles genre de preuve devons nous trouver, histoire que d'avoir une meilleure idée de ce qu'on doit trouver? Demandais-je en lâchant ma lame, un peu gêné par mon inutilité, qui, ces derniers temps, se manifeste, dirait-on.
Pièces Pièces : 52936
Nombre de messages : 1624
Age : 20
Localisation : Chez lui, Dans les bras de Tsutsu
Réplique/Citation : Ta gueule c'est magique.
Date d'inscription : 05/02/2014
Liens : - Petite amie :
Tsubasa Hayashi

-Connaissances:
Malavita Mauventa
Pichu
Grey
Nikolai Voronin

-Compagnons:
Flandre Scarlet
Abyss
Deux trois autres types sans intérêt.

Alliés:
Tim Sinassas
Tiengen
Link
Kirby Bros
Eloaf
Phoenix Wright
Faust

Ennemis:
Pignouf
Rengar
La Grande Oracle

http://www.nextwave-rpg.com/t4087-presentation-de-rosstailvalide?highlight=Pr%E9sentation+RP


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Recherché par les Criminels de Horuna et Néo Tellius
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sakuya Hawkeye a écrit :
avatar
Empereur
Mar 25 Nov 2014 - 0:09
Sakuya réfléchis à ce que Link lui avait répondu, jetant un regard sur le tribunal situer en contrebas, celle-ci se mit à réfléchir, autant de ce qu'elle avait pu lire sur les règlement de conflit dans la grande bibliothèque impériale que ce que Link venait de lui dire, mixant ce qu'elle savait pour trouver une solution sans égal, après tout, elle n'était pas une princesse comme étant un titre de naissance, les titres de princes ou princesses étaient des grades militaire de l'empire, signifiant que la seule personne au-dessus d'elle dans la chaine de commandement était l'empereur. Chaque prince ou princesse avait un talents pour gérer des situations difficiles, certain avait des compétences superbe pour ce qui était de détruire les adversaire, Sakuya était plus axer sur la reconnaissance et les moyen un peu plus subtile de faire pencher la balance en sa faveur... Celle-ci eut alors une idée de génie en se souvenant ce qu'était le poids supplémentaire sur ses épaules... Celle-ci, absorber dans ses pensées ne remarqua pas Link aller un peu à l'écart et parler avec sa fée, celui-ci ne remarqua donc sûrement pas ce que Sakuya avait commencer à faire, sois, pianoter sur son pip-boy quelque info afin de rechercher dans la base de donnée les information que le Storm Blazer avait récolter sur l'époque dites par Stip un peu plus tôt, sa recherche ne donna cependant presque rien. Sakuya était sur le point de fermer la page lorsqu'elle remarqua que finalement, le presque rien était justement, tout ce qu'il y avait à cette époque, elle était juste habitué à avoir plus d'une centaine de fichier, après un rapide aperçu de chacun, elle tomba sur ce qu'elle cherchait... Ou plutôt, ne le trouva pas... Fermant son pip-boy, et se retourna, ignorant Link un moment pour être attirer par les truc qui servait à tenir les torches sur le mur...

Hey l'oiseau... Tu as faim?

Sakuya ne s'adressait évidement pas à Link, mais l'un des réplicateur qui avait servit d'aile droite du drone et qui était désormais une augmentation d'armure de son bras droit se détacha de l'armure de celle-ci et s'approcha du mur, le crabe robotique commença alors à l'escalader avec une aise comparable aux insecte, bien que celui-ci était de la taille d'un chat et rejoignit le porte torche qui était en bronze, celui-ci commença alors le procédé de désintégration et absorption de métaux, le rangeant dans l'un de ses réservoir interne, lui permettant ensuite de fabriquer à peu près n,importe quoi, pouvant même aller jusqu'à créé de nouveau alliage s'il avait d'autre type de métaux dans d'autre réservoir ou encore, s'en servir pour littéralement s'auto-réparer, une fois fini avec le porte torche, celui-ci se dirigea vers l'autre et ensuite, pour terminer son repas, il dévora même le verrou de la porte qu'ils venait de franchir pour atteindre ce balcon, Sakuya remarqua alors Link dans son coin alors qu'un son d'ocarina se faisait entendre... Celle-ci s'approcha donc de lui et l'agrippa par l'épaule pour le retourner brusquement avant de dire:

Tu peux me dire ce que tu fais? Et on auras pas à se casser vraiment la tête en faite, j'ai fait quelque recherche et j'ai découvert que les armes à feu ne sont pas encore inventé à cette époque... Du moins, les armes avec le type de puissance de mon époque... Bref, j'ai quelque chose pour toi... Oiseau, viens ici, programmation IF 3R 5G 2H 7E!

Le réplicateur qui venait d'en finir avec le verrou s'approcha de Link et fit comme s'il se couchait à ses pieds... avant de se transformer, ses pattes arrières fusionnèrent pour faire une crosse qui était fait pour être par-dessus l'épaule alors que le reste du corps de celui-ci allait être à la hauteur des hanche, le corps s'allongea tandis qu'un long rectangle plus mince était en train de se former au bout, des pattes avant se replière sous le corps du réplicateur qui était désormais devenu une armes à feu réplicateur, sois quelque chose qui ressemblait à tout sauf à quelque chose...

Tu me laisse parler et tu tue des démons quand je te le dit d'accord? Si je te dit d'arrêter, tu ne tire plus, ne t'en fais pas, tu risque de les blesser tout au plus les envoyer valser contre un mur, tu va avoir des balles de bronze mais qui seront envoyer via l'accélérateur magnétique que le réplicateur est devenu, ne t'en fais pas pour recharger, il s'en occupe, maintenant, attends mon signal avant de faire quelque chose de stupide encore une fois...

La princesse croisa alors les bras attendant ce que Link allait faire...
Pièces Pièces : 5914
Nombre de messages : 2952
Age : 26
Localisation : là où tu regarde pas...
Réplique/Citation : Ze Emperor az spoken!
Date d'inscription : 06/03/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/





maieuh = dragonet XD
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mar 25 Nov 2014 - 2:59
Apparemment, Stip avait encore le pouvoir de prendre sa forme démone. La sorcière posa un doigt sur sa joue, comme si elle réfléchissait. Ça pourrait être intéressant, mais peut-être néanmoins douloureux. Ben, elle était devenue un peu masochiste avec le temps. Elle pouvait en prendre !  Cependant, elle se contenta de sourire en guise de réponse, puisque le gardien venait d'apparaître devant eux. Il s'exclama, sous une forme légèrement énigmatique, que ce n'était pas nécessairement dans la chambre de l'ennemi que se trouvait les preuves. Son mari se tourna alors vers elle et dit qu'il ne comprenait pas l'utilité de parler en énigmes, surtout dans une situation comme celle-ci. Il ajouta que « dans son temps, on aimait être clair ». La blonde ria aux éclats et lui donna un coup de coude.

« On n'est plus dans ton temps, pépé ! Aujourd'hui, les gens aiment les trucs métaphoriques et poétiques... va savoir pourquoi. »

Elle ne sut pas s'il l'avait entendu, car il sembla avoir eu une soudaine révélation. Elle ouvrit grand les oreilles, impatiente de savoir ce qu'il venait de réaliser. Mais cela allait devoir attendre : deux gardes les avaient repérés. Le seigneur de la mort souligna l'ironie de la chose et lui demanda si elle voulait se joindre à la danse avec lui. Celle-ci hocha la tête et s'élança sur l'autre garde. En s'approchant, elle crut entendre les mots « manger tout cru » sortir de la bouche de son adversaire. La jeune femme se mit à rire et abattit sa lame. Aussitôt que son attaque fut bloquée, elle se transforma en brume et apparut dans le dos du démon. Elle avait son livre en main et lisait une formule.

« Magnes metallum ! » dit-elle, les yeux blancs et lumineux.

L'armure du garde s'enleva brusquement de son corps et vint se coller à la faux d'Acrya. Puis, elle annula l'effet du sort et brandit son arme vers l'arrière pour faire tomber les pièces de métal. Elle courut vers lui, lui coupa un bras et le gifla avec celui-ci.

« Méchant garçon ! »

Perturbé, il ne vit pas le coup venir du côté opposé. La vampire brandit sa lame et trancha sa tête d'un coup sec. Stip avait également déjà éliminé l'autre. Il se pencha alors vers elle et l'embrassa, la complimentant sur la manière dont elle se battait. Son commentaire la fit rire et elle songea que s'ils n'étaient pas pressés, ça aurait été très amusant. Il ajouta qu'ils devaient malheureusement se dépêcher d'atteindre la chambre de Trascer. Voilà donc ce à quoi il avait pensé ? Ensuite, le garde qui les avait suivi demanda au roi quelles genres de preuves cherchaient-ils. Il était vrai que cela pouvait s'avérer pertinent.

« Je me demande moi-même pourquoi ce qui innocenterait Trascer se trouverait dans sa propre chambre ? »
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mer 26 Nov 2014 - 18:08
Il repensait encore au coup d'Acrya qui avait giflé le démon avec son propre bras - il était fier d'elle puisque c'était exactement le genre de chose qu'il faisait sur une base régulière, bien que souvent le bras coupé était le sien - lorsque Rosstail l'interrompit avec une question très pertinente. Il était vrai qu'il n'avait pas eu le temps de dire qu'est-ce qu'ils cherchaient, depuis que le Gardien de la Tour l'avait amené a une révélation concernant les preuves nécessaire a sauver ce cher Trascer. D'ailleurs, cela ne suffirait pas de fouiller sa chambre, il devait également se rendre jusqu'à son bureau pour prendre ce qui permettrait de trouver des failles dans le mensonge des conseillers.

- Effectivement, Caporale, j'ai oublié de vous dires ce que l'on cherchait.Il reprit sa marche tout en répondant a la question de l'hylien, car il voulait attendre la chambre du future Grand Destructeur le plus rapidement possible, puisqu'il avait le pré-sentiment que Link et sa copine du future était sur le point de faire quelque chose de totalement stupide qui risquait de faire empirer les choses.- Puisque tu es un soldat d'Hyrule, j'assume que tu sais ce qu'est un carnet de mission? C'est ce qu'on doit trouver dans la chambre de Trascer.Alors qu'il terminait sa phrase, il s'arrêta devant une grande porte, avait une planche de bronze fixé au dessus du cadre, où était gravé la phrase "Chambre du Généralissime". C'était la bonne. Fouillant dans ses poches, il sortit un trousseau de clé et déverrouilla l'entrée.

- Ma chérie, Rosstail, je vous laisse fouiller les affaires de mon vieil ami, je dois me rendre a mon bureau pour trouver le complément de preuve qui nous permettras d'innocenter l'accuser. Lorsque vous l'aurez trouvé, retournez a la salle du trône, je vous y rejoindrais.Étrangement pressé, contrairement a ses habitudes, le Roi d'Hyrule n'attendit pas la réponse de sa Reine ni du soldat, préférant s'élancer aussitôt dans la dédale de couloir qu'il connaissait comme sa poche pour se diriger vers son bureau, là où il gardait la plupart des documents concernant l'Empire et ses nombreuses dépendance.

Pourquoi avoir besoin du carnet de mission de Trascer ? C'était a la fois simple et ingénieux. Les Sénateurs et Conseillers avait fabriqué des documents concernant des révoltes, révolutions, émeutes et autres nuisance telle que la disparition de fond dans la trésorerie. Cependant, il était certain que quelques part, les dates ne concorderait pas avec celle inscrite dans le carnet de Trascer et dans les rapports de Stip. Effectivement, si Trascer était en mission a l'autre bout du monde dans les tréfonds de l'Oeil de la Terreur, comment pouvait-il inciter une révolte dans les bas quartier de la cité impériale, par exemple? C'était simple : il ne le pouvait pas, puisque le reste du temps, lui et Stip était généralement ensemble a discuter de stratégie, donc impossible pour lui de le faire derrière sont dos. Il espérait sincèrement que son lui du passé serait suffisamment calme pour écouter ces arguments.

Perdu dans ses pensés, il arriva dans un couloir non-loin de son bureau et failli marcher a découvert d'un peloton de garde impériaux stationné directement devant la porte. Évidemment, il avait failli oublier qu'il ne laissait jamais cette pièce sans surveillance précisément parce qu'elle contenait toutes sortent d'information très importante considérant l'Empire. Cela voulait dire que le Seigneur de la Mort allait devoir réfléchir a un moyen de passer inaperçu a travers le régiment de garde - ou alors il devrait se résoudre a les tuer eux aussi, pour le bien du Royaume et de sa conscience, bien qu'elle serait ensuite tâché de leur sacrifice, comme par ceux des gardes tué tout a l'heure par lui et sa femme ... bien que ce n'était que des souvenirs, il s'en voulait de tuer des hommes qui lui avait été loyale jusqu'au bout.
Pièces Pièces : 13679
Nombre de messages : 3005
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
avatar
Pluie Éternelle
Mer 26 Nov 2014 - 18:42
Ayant réussis sans trop de mal a suivre la piste de certains démons, j'ai pu m'infiltré dans le château, ou plutôt son souvenir pour accéder a une salle gardé par seulement 3 soldats. D'après les sources celle ci constituerait la salle des trésoreries. Elle garderait tout autant ce que je recherchait, un registre qui pourrait m'en apprendre plus sur les preuves qui impliquaient ou non Trascer dans son procès.

Il faut que je trouve un moyen de pénétrer sans me faire repérer, une diversion alerterait surement le reste des troupes, il faut donc agir en douceur.

Encore caché derrière une sorte de colonne, je rependis lentement de la vapeur d'eau dans la salle, jusqu’à que plus rien ne soit visible. En profitant de la confusion des gardes, je me faufilait a travers les molécules d'eau pour m'approcher sans risque d'eux. C'est donc en fermant mes poings que l'atmosphère commença a se densifier et a priver d'air les 3 gardes. Ceux ci étant à moitié en train de suffoquer, je leur planta dans le crâne un coup massif d'ancre du marin. La vapeur se dissipa aussi tôt, je pouvais débuter ce pourquoi j'étais présent ici.

En feuilletant plusieurs registres, certains sur des affaires importantes et d'autres sur de simples formalités, je ressentais comme une présence malveillante. Pour m'assurer que personne n'allait me perturber. J'installa un voile invisible d'eau dans toute la salle qui au contact d'une quelconque perturbation m'en informerait. Je remarqua aussi un magnifique trident, celui avait l'air de ne pas être affecté par le souvenir.


Pièces Pièces : 8415
Nombre de messages : 2938
Age : 20
Localisation : Il suffit de suivre le sillage
Réplique/Citation : Ce monde finira par mourir, de lui même
Date d'inscription : 18/06/2010
Liens : Amis proches : Linkfan , Sonic

Connaissances : Kirby Bros, Genesect, Faust

Ennemis : Axem red, Dollmaster, Mephiles


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur








L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres

Polices :

(color=#6699cc) Voix normale

(color=#333333) Voix dans sa tête
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 27 Nov 2014 - 10:20

Une Arme du Futur





L'Hylien observa le réplicateur de Sakuya qui, après s'être nourri pendant quelques instants d'acier, se coucha à ses jambes dans le but de se métamorphoser en arme. Il replia ses ailes sur lui même et se transforma ainsi en arme, qui semblait par ailleurs assez difficile à transporter. L'Elfe restait sceptique sur ce plan, et haussa un sourcil. Il essaya de s'emparer de l'arme en question et manqua de tomber à la renverse tant cette dernière était lourde. En fait, cela était notamment du aux nombreux modules la composant, celle ci pouvant changer de forme à volonté, idem vis à vis de l'accélérateur magnétique qui lui permettait de retirer les quelques balles que les gardes pourraient lui tirer dessus. En somme, il s'agissait d'une arme redoutable avec un bonus supplémentaire façon Amour de Nayru. Link observa Sakuya pour lui répondre concernant le plan qu'elle proposait.

« Tu veux que l'on se fasse passer pour quoi au juste ? Avec un tel équipement venant du futur, ils risquent soit de nous capturer pour en savoir plus, soit de se sentir tellement dépassé qu'ils chercheront à nous persécuter. Et avant de pouvoir me recevoir des balles j'aimerai bien être sûr que ton bouclier, il fonctionne... »

D'ailleurs...pourquoi avoir jouer de l'ocarina ? L'Elfe sorti de son sac ce qui ressemblait à des flèches, dont le bout était accompagné d'une forte lueur. Il ne tarda pas à expliquer que s'il avait joué il y a quelques secondes cette mélodie, le Prélude de la Lumière, c'était dans le but de renforcer leur puissance mais aussi d'éblouir les gardes. L'Elfe attrapa son arc et fit mine de faire une démonstration. Toujours en débat avec Sakuya, il avait une toute autre proposition...Beaucoup plus radicale.

« Dans ce Passé, Trascer n'est pas aussi fort qu'aujourd'hui, pas vrai ? Par conséquent, une flèche de lumière pourrait être radicale. Si nous l'éliminons dans ce passé, nous nous assurons que par le futur, un autre évènement ne vienne pas compliquer les choses. Le gardien a évoqué le fait que ce n'était que la "première épreuve". Cela implique donc que nous allons devoir changer d'autres moments de la vie de Trascer. Si nous l'effaçons de la réalité...Il ne pourra plus nous nuire. Et en tirant de ce balcon, qui plus est, avec les flèches de lumière...Cet assassinat restera purement anonyme. »

Quelque chose se lisait dans les yeux de Link tandis qu'il lui expliquait son point de vue, comme une revanche. Il se souvenait que c'était lui, Trascer, le responsable de la destruction de l'Île des Yoshis. Par ailleurs, c'était aussi lui qui avait retiré la vie à bon nombre de ses compatriotes et avait causé tant de problème. Link avait une revanche à mener, et pensait réellement qu'éliminer Trascer était sans doute la meilleure des solutions.

« Une élimination propre et invisible, et fini les soucis. »

(Désolé pas de câlin mais ça viendra : 3)


Pièces Pièces : 107986
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
La Tour des Souvenirs [Entrée][ACTE 9]
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» Archives de la Tour de la Fauconnerie au Louvre
» deadman Pour entrée dans la guilde
» Puisqu'il faut passer par l'entrée..
» Pro Tour Paris
» Demande d'un acte de décès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum