Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonUltra-Inversion00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Tour des Souvenirs [Entrée][ACTE 9]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Mer 1 Oct 2014 - 18:05
Rappel du premier message :

Lorsque enfin le Démon sortit du Portail, il fut quelque peu retourné. Il préférait nettement le portail du Warp, mais celui du Chaos pouvait être traversé par tous, et c'était celui qui libérait et dégageait le plus de puissance, et en quantité infinis, pour permettre l'éveil d'une Tour. Mais la, il fallait nettement plus que cela. Il fallait... Un sacrifice. Non pas qu'un simple sacrifice de chaire, de sang ou que fallait-il savoir encore pour permettre à l'élévation d'un tel édifice? Il fallait des Souvenirs. Lorsque les premiers créateurs d'un tel chef d’œuvre avait réussit à bâtir le monstre qui était maintenant dormant et enfouis dans le sol, ils avaient eu besoin d'un millions de vies humaines. Un millions d'âmes apportant souvenir, douleur, amour, peines, bonheur et vitalité. Un million, ne serait-ce pas un millions de fois plus que ce que représentait là le Grand Destructeur? En taille, oui, mais pas en souvenir ni en vie. Un milliard d'année d'essence serait largement suffisant. Un milliard d'année de souffrance, de vengeance, de tristesse, de rage, de désespoir, de mort et de vie, d'amour et de rédemption, de corruption et de violence infinie. Qu'était un million d'âme humaine contre la vie entière de l'Indivisible? Honnêtement... Rien, si ce n'est qu'une infime partie de la masse gigantesque qui allait se sacrifier pour devenir le Champion de la Tour qui permettrait alors de tout reconstruire. Le sacrifice permettrait de faire revenir la Tours, et mettrait directement le Démon en tant que Gardien de la dernière Pièce. La pièce Sombre. Là où les autres devaient être protégé, celle-ci devait être à tout prix détruite sous peine qu'elle détruira tout l'Univers.

Un haut pan de montagne se dressait déjà là où il se trouvait. Pourtant, dans la formation d'un tel monument de roche ayant un âge aussi vieux que le Porteur de Painsaw, si ce n'était plus, étaient forgé des escaliers, des empruntes qui indiquait que l'on pouvait grimpait le haut de la montagne sans soucis jusqu'à deux niveaux de plateaux. Le premier chemin menait à une hauteur de plus de cinquante mètre alors que le second était à une centaine de mètre en comparaison du sol. Mais hormis ces constructions de la main humanoïde, il y avait quelque chose d'encore plus étrange. Au centre de la structure montagneuse se tenait un léger cratère, qui était encerclé par la création naturel. Autour, et grimpant sur les parois rocheuses, des centaines et des centaines de griffes en roc pointue. Le démon se dirigea donc avec ses trois acolytes au centre même du cratère. Il était maintenant entouré par ce qui était appelé il y a bien longtemps "L'Antre des Souvenirs". Il s'agenouilla sur un petit autel, recouvert à moitié par de la roche ou du sable. Dépoussiérant tout d'abord ce qu'il restait, le Némésis de la mort vint ensuite planter son arme magique dans le Sol, la laissant imprégné de Chaos les domaines alentours. Laissant la son épée, il se releva. Contemplant son portail au loin. Il avait bien fait de retarder l'arrivée des Héros par divers blocages Chaotiques de son propre fruit! Rien de mieux pour faire en sorte que l'on mette plus de temps que prévu, et qu'en plus on puisse finir ce que l'on faisait, comme ici avec la création d'une tel tour. Puis, Trascer se mit face à ces trois serviteurs.


"Le moment est venu, mes Généraux. L'heure de la reconstruction à sonné et il est maintenant temps à nous tous de de combattre pour notre salut! J'aurais tellement aimé et souhaité pouvoir continuer le chemin de ces Souvenirs avec vous, mais il va falloir hélas que je me sacrifie pour le bien de mon plan. Vous serez emmené directement à la Tours comme Protecteur, ainsi que les Dieux Noirs. Vous, comme les héros verrez mes souvenirs. Mais eux seuls seront en mesure de les modifier, de vivre et jouer avec? Ce qu'ils feront, j'en suis sûr, ne sera absolument pas ce que vous espérez. Soyez forts, combattez pour moi, combattez en mon noms. Et à mon tour je vous permettrais d'obtenir votre liberté. Je sais que vous ne vous battez plus en tant que mes soldats depuis des millénaires, mais parce que vous m'aimez, comme je vous aimes. Car vous êtes mes enfants, au delà d'être mes Généraux. J'ai vécu presque la moitié de ma vie avec vous à mes côtés. Je vous ai vue naitre, je vous ai crée, je vous ai sauvé. Et vous avez tout fait pour récompenser cela. Nous combattons ensemble, nous nous protégeons, nous vivons ensemble depuis des lustres. Mais il est temps pour que tout cela s'arrête, pour qu'un nouvel Univers voit le jour, et que, au final, vous soyez tous libres de ne plus connaitre ma vengeance, et ma détresse. Car ce que je créerais sera la perfection ultime. Et il n'y aura plus d'abandon, de mort, de persécution, de soucis mineur ou majeur. Mais pour cela, il nous faudra vaincre. Vous apparaitrez et défendrez les points que la Tour souhaiteras en fonction de ces envies. Je vous souhaites à tous bonne Chance... Et que tous puissiez voir le jour se levez. Le nouveau jour."

Ne regardant pas plus longtemps le visage recouvert de larmes de ces serviteurs, le Démon se replaça à genoux. Son épée venait tout juste de remplir l'atmosphère des ondes du Chaos. Bien, il était tout simplement merveilleux de voir que tout allait être parfais. Soulevant son épée, et alors que la première forme des héros arrivaient enfin, le Guerrier enfonça profondément dans son cœur, pour la deuxième fois en deux ans, sa propre arme. Et alors que Sang, Chaos et Souvenir s’emmêlèrent alors que la carcasse du Destructeur se déposa sur le sol de l'Antre des Souvenirs, un gigantesque rayon bleu sortie du sol. Recouvrant tout d'abord le corps du Grand Destructeur qui fut dématérialisé par ce simple corps, ce dernier prit en volume et en diamètre. Plusieurs autres rayons s'ajoutèrent alors au premier, tournoyant autours de lui, de plus en plus nombreux, de plus en plus grand et forts. A un tel point que ces derniers dépassèrent même la cime des nuages avec le premier de tous. Dans une violente explosion, le cratère entier fut prit dans la brume des rayons des Souvenirs, emportant alors les trois serviteurs de l'Indivisible accompagné par quatre forme indistinctes mais surpuissante des Dieux du Chaos. Tous ceux qui émergeaient alors petit à petit à petit du portail pouvait voir ce spectacle, et voir une magnifique structure se construire au dessus d'eux. Partant de chaque côté des Montagnes, un chemin en pierre se construisit par magie jusqu'à s'arrêter à quelques centaines de mètre de son vis-à-vis. Et à partir de la, la structure se matérialisa. Aussi fier que massive. Aussi grande que sublime. La Tour des Souvenirs venaient de voir le jour. Traverser par le Rayon que venait de créer Trascer, elle s'éleva presque jusqu'à la cime des nuages. Les chemins de pierres permettant alors d'atteindre l'Entrée de la tours.

Il ne tenait plus qu'aux valeureux combattant d'y aller lorsqu'ils seraient prêt.... Car mesdames et messieurs, bienvenu dans la plus merveilleuse des tours... La tour... Des Souvenirs.


Spoiler:
 
Pièces Pièces : 45704
Nombre de messages : 360
Age : 23
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
PNJ
Lun 16 Mar 2015 - 10:37
Le membre 'Rengar' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sheik/Zelda a écrit :
Goomba
Mer 18 Mar 2015 - 13:39
©Nintendo World

Termina





Le Sheikah combattait accompagné de Link, cela lui faisait un peu plaisir de lutter a ses coté, néanmoins alors que le reste des cyrtoleth furent terrassé le héros du temps sauta dans le vide pour aider un soldat, pour agir ainsi il devais forcement être quelqu'un dont il tenait particulièrement, tournant le visage vers le champs de bataille, Sheik fut horrifier par ce spectacle, Stip qui était un monstre se battait avec une rage digne d'un Berserker, une jeune femme semblait également se battre contre le camps de le jeune Sheikah néanmoins elle ne comptait pas la défié, elle était bien trop perturbé par ce spectacle horrible et les mots de link la troublais également, Hyrule serait en danger ?
Ce champs de bataille était vraiment une horreur, des cadavres partout, du sang qui gorgeait la terre, encore et toujours des combat, un espèce de lion rejoignit le combat et se battit contre Link qui venait de revenir avec le soldat.
Eux aussi se mirent a s'affronté comme des bêtes faisait giclé leurs sang, Zelda voulut aider le héros vert pourtant elle fut prit d'un violent mal de crâne, son don de précognition lui fit voir la pire des infamie, elle voyait le cette petite ville menaçait par le poids de la lune, elle voyait également un véritable cataclysme, la lune qui affichait un sourire cruel et qui détruisait chaque parcel du monde, Hyrule était en grave danger, la destruction complète était proche, se relevant malgré la douleurs qui lui prenait le crâne elle hurla en s’adressant a Link.

Link ! Oublie ce combat Hyrule est en danger CRITIQUE ! La Lune menace de s'écraser sur Termina ! Si personne n'agit le monde connaîtra le plus grand désastre de l'histoire ! Peut être même le dernier !


Sheik voulait sauter a traver le portail qui venait d’apparaître, pourtant elle ne voulait pas y aller seul, elle voulais voir ce que comptait faire Link, la moindre erreurs pourrais être fatal alors autant savoir ce que le heros du temps comptait faire, aprés tout il avais sauver hyrule a mainte reprise même si cette fois le danger etait bien plus grand.

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rosstail a écrit :
avatar
Yggdrasil
Mer 18 Mar 2015 - 16:08
-Rosstail: Arfff.... Merci...

Je venais de reprendre connaissance, mais même inconscient je me suis sentis propulsé de toute part, comme si qu'on me soulevais et que juste après on me lâche avant de me récupérer plus bas. J'eus du mal à ouvrir les paupières, toujours trop sonné pour retrouver une vue normale... Et puis... mâcher ce champignon me donnais de la force: je n'eus aucun doute à qui me l'a donné: c'était Link. Sa voix m'était bien familière après tout. Tandis que la netteté de ma vision revenais, sans pour autant faire la différence entre le spectre de lumières et les intensités lumineuses, le rasta animal se battait contre celui qui m'a aidé à m'en sortir...

- Link ! Oublie ce combat Hyrule est en danger CRITIQUE ! La Lune menace de s'écraser sur Termina ! Si personne n'agit le monde connaîtra le plus grand désastre de l'histoire ! Peut être même le dernier !

je ne savais par contre pas qui a crié cela. D'après ce que j'ai entendu, c'est un ou une allié(e) qui ne m'a pas encore été présenté... C'est justement à ce moment là que Link fut frappé par un coup doublé de la part de mon ex-adversaire... J'avais quand même observé ce qui s'est passé: Link a été à moitié paralysé puis a subis l'assaut du chasseur... Il avait par contre brandis quelque chose, mais c'était trop flou pour moi. Cependant, même si je risquais moi aussi ce châtiment, je me suis dis dans ma tête...

-Rosstail: Allez, un p'tit effort, Link m'a sauvé, j'vais pas le laisser crever sans lui rendre la pareille!

Aussitôt dit, je me relevais, serrant à pleine paume ma seule arme restante: ma lame, qui était sur le point de casser, le choc ayant été conséquent. Puis, préparant une attaque totalement improvisée, je couru vers notre ennemis, et à mi-chemin, lançais mon épée pour ne pas subir les effets d'un truc pas sympa que le Héro d'Hyrule avait testé sous mes yeux.
jet de dé1:
 

-Rosstail: laisse mon pote tranquille espèce de tarlouze! Hurlais-je en m'approchant du lieu d'affrontement, sans pour autant être en pleine forme physique ni ayant récupéré une vue parfaite. C'est alors que je m'adressais à Link, toujours avec une voix tonitruante:

-Rosstail: Écoute-là et va faire le sauvetage, je m'occupe de le ralentir, et n’essaie pas d'm'en empêcher!
Pièces Pièces : 16555
Nombre de messages : 1460
Age : 19
Localisation : Chez lui, Dans les bras de Tsutsu
Réplique/Citation : Ta gueule c'est magique.
Date d'inscription : 05/02/2014
Liens : - Petite amie :
Tsubasa Hayashi

-Connaissances:
Malavita Mauventa
Pichu
Grey
Nikolai Voronin

-Compagnons:
Flandre Scarlet
Abyss
Deux trois autres types sans intérêt.

Alliés:
Tim Sinassas
Tiengen
Link
Kirby Bros
Eloaf
Phoenix Wright
Faust

Ennemis:
Pignouf
Rengar
La Grande Oracle

http://www.nextwave-rpg.com/t4087-presentation-de-rosstailvalide?highlight=Pr%E9sentation+RP


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 18 Mar 2015 - 16:08
Le membre 'Rosstail' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 19 Mar 2015 - 10:12

Lorule...Ou Termina ?





Quelle situation délicate pour notre pauvre héros dans sa tenue émeraude. Alors qu'il avait assisté a un magnifique spectacle de la part de Vy, et que leurs adversaires n'étaient plus, mis à part la fusion des dieux à la fois soutien et malédiction pour Trascer, l'Elfe réalisa l'apparition de ce portail que les déesses avaient décidées d'ouvrir pour eux. Il était aisé de voir "l'autre côté". Il s'agissait en effet uniquement d'une faille permettant de se téléporter à Termina, mais ouvrir un tel portail alors même qu'ils étaient dans une dimension verrouillée — souvenir de Trascer oblige — Link comprit que seul le pouvoir d'un Dieu pouvait être capable de cela. Ainsi, la situation devait être réellement urgente pour une telle intervention, eux qui n'osaient pas troubler l'ordre des lois qu'ils avaient jadis établis. Quelle était donc cette menace ? Eh bien, il ne fallait ni plus ni moins que regarder à travers pour comprendre : la Lune était proche, si proche, jugée au sommet du clocher sur lequel était tiré le feu d'artifice du Carnaval, une nouvelle menace était prête à anéantir Lorule. Un frisson traversa l'échine de Link.

« Non...Pas encore...C'est impossible... » murmura t-il en voyant l'Apocalypse approcher. La dernière punition des Tours. Le jugement ultime. Link ne comprenait pas. Il avait pourtant eut affaire à la même chose il y a de nombreuses années de cela...il avait même détruit une lune similaire de par l'apparition d'un second Skull Kid durant l'époque des douze artefacts...Pourquoi cela devait il arriver encore, pourquoi une troisième fois ? Et surtout...Que faire ? Toutes ces questions dans l'esprit de Link lui firent oublier pendant quelques secondes son combat, considérant les paroles de Sheik qui lui ordonnait d'aller sauver Termina.

C'est à ce moment précis que Rengar en profita pour le paralyser. Sortant ce qui ressemblait à une tête de monstre de sac, l'Hylien senti aussitôt son corps devenir lourd, et ankylosée. Un peu comme s'il était en train de porter ses bottes de plomb, sauf que ce n'était pas le cas. Rengar apparut derrière lui, sans que ne puisse réellement se défendre, et il en profita pour lui faire une profonde entaille à même le dos, un peu de la même manière que Link le lui avait fait sur le torse grâce à son épée. Link tomba sur les genoux, et poussa un gémissement de douleur. La bête qui lui avait valu des complications au niveau de la Tour était de nouveau contre lui, avec une farouche envie de se débarrasser de lui une bonne fois pour toute. Lorsque l'Hylien releva son visage, les autres purent voir que des larmes étaient en train de couler de ses yeux. Son expression terrifiée traduisait une profonde crainte, réveillée par des souvenirs anciens.


« Qu'est-ce que je suis censé faire...La Tour...Ou bien Termina... »

Puis, tout à coup, ce fut au tour de Rosstail d'intervenir, et de se mettre entre le chemin de Rengar et de Link. Le champignon que l'Hylien lui avait donné avait donc bien fonctionné, et il était heureux de le constater. Mais Rosstail rejoint les propos de Sheik, et lui demanda de partir. Ses derniers mots furent sûrement les plus décisifs : "n'essaie pas de m'en empêcher". N'essaie pas de m'en empêcher...Ainsi donc...Telle était la requête de Rosstail. Les doigts de l'Elfe se crispèrent, alors qu'il tremblait devant une telle horrible décision à choisir. N'avait il pas déjà abandonné ses amis, préférant se concentrer sur Trascer ? Il ne pouvait pas laisser cela arriver deux fois. Link essuya son visage, puis décida de se relever, l'effet paralysant s'étant atténué. Il pouvait désormais se déplacer. L'Hylien se tourna en direction du portail et réfléchit encore quelques secondes. Si Termina était détruite, ravagée, qu'allait il se passer ? Sans doute le même sort pour l'ensemble des mondes...Et n'était est-ce pas son devoir que d'empêcher les Catastrophes d'arriver ? Il l'avait fait depuis le début, depuis l'apparition même de ces Tours, non ? Oui c'était vrai...

Alors, Link se tourna une dernière fois en direction de ses amis, tandis qu'au loin, un nouveau faisceau de lumière indiquait que Stip et Vy se battaient ardemment face à l'Avatar du Chaos.


« On dirait bien que je n'ai pas d'autres choix...Mais Rosstail, je t'en prie, averti les autres et faites en sorte d'arrêter Trascer et Rengar ! Soyez aussi vigilant...Un autre "individu" s'approche de la Pièce Etoile...Je reviendrais à temps ! » Cela lui déchirait sans doute encore une fois le coeur de devoir laisser tout le monde, là, comme cela, mais dans l'ordre des priorités, Termina figurait sans doute au sommet, et c'était en plus de cela une requête des dieux. Link hocha la tête en direction de Sheik et tous les deux disparurent à travers le portail qui restait néanmoins actif.

Link serra son poing et ferma sa mâchoire. Il l'aurait, sa revanche face à Rengar. Et il reviendrait aussi vite que possible pour cela.


Suite Link&Sheik : Catastrophe Finale : Time's End


Pièces Pièces : 107135
Nombre de messages : 57065
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Sam 21 Mar 2015 - 16:41
Pendant que lui et le traître du Chaos se battait dans un duel martial des plus violents, Stip remarqua son frère contourner le gigantesque Démon pour s'attaquer directement au Trône de Crâne qui était sans conteste la source de pouvoir principale de l'Avatar unifié qui se trouvait devant lui. En vérité, même le Seigneur de la Mort avait du mal a se rappeler de la dernière fois qu'il avait vu les Dieux du Chaos former un Indivisible. Était-ce même déjà arrivé? Il n'en avait franchement pas souvenir. Cela ne l'empêcherait pas de le battre et d'écraser son crâne contre le sol de cette planète Démoniaque perdu au milieu de l’Oeil de la Terreur cependant. Pour distraire l'Avatar pendant que Vy s'occupait du trône, le vieillard feignit un coup de lame dans le visage de son adversaire mais lui mit en vérité un coup de poing dans les côtes.

Cela ne fût cependant pas assez puisque Khorne se désintéressa soudainement de lui et se tourna vers le Chanteur Céleste avec toutes les intentions de mettre fin a son existence. Stip savais très bien qu'il ne serait pas assez rapide pour bloquer l'attaque ... mais il n'en eut pas besoin, puisque des morceaux du ciel se décrochèrent et frappèrent de plein fouet l'Avatar Chaotique, l'empêchant de mener a bien ce qu'il avait voulut faire. Il fût ensuite assaillit par du gaz violet probablement nocif. L'Empereur des Démons se tourna légèrement vers sa femme qui avait été responsable de cet assaut magique et senti une certaine fierté l'envahir ... avant de se rappeler que le Dieu du Sang détestait la magie au plus haut point et que donc sa prochaine cible allait sans aucun doute être la sorcière.

- Oh, ni pense même pas !

À peine le Seigneur de la Mort prononça-t-il ces paroles en se retournant de nouveau vers l'Avatar qu'il se retrouva aspergé de sang bouillonnant qui se mit a lui faire brûlé sa peau et a faire fondre des parties de son armure. Mais il ne cria pas de douleur, il ne montra même pas qu'il se sentait affecté par la douleur causé par l'attaque : cela aurait fais trop plaisir à ce traître de Khorne. Gardant sa concentration sur le moment présent, Stip percuta violemment la boule d'os enflammé dans laquelle se trouvait son adversaire, faisant dévier celle-ci juste assez pour qu'elle ne frôle Acrya que de très près au lieu de la percuter de plein fouet.

Une fois le danger envers sa femme écarté, l'Empereur se dirigea de pas lourd vers l'Avatar qui se trouvait encore dans sa "protection" en forme de boule de hamster. Toujours sans démontrer le faite qu'il ressentait la douleur de ces actions et du sang bouillant se trouvant encore sur lui, il attrapa de pleine main la forme enflammé et tenta de la fracasser sur le sol a plusieurs reprise (dé 1 raté mais bien a cause du parfait) ce qu'il réussit a faire partiellement. Lâchant ensuite la boule avec l'une de ses mains, Stip fît passer celle-ci a travers les trous s'étant formé dans la bulle de crâne et prit la tête de Khorne dans sa main et la serra très fort (dé 2) ne réussissant pas a la faire éclater mais faisant certaine quelques dégâts digne de ce nom.

Jetant ensuite un coup d’œil au reste du champ de bataille, le Roi d'Hyrule remarqua l'un de ses sujets - Rosstail si il se rappelait bien - en plein combat contre le Chasseur qui lui avait arraché un bras dans le désert sec-sec. Sentant la colère remonté en lui en voyant celui-ci, le Monarque enfonça une nouvelle fois la tête de l'Avatar dans le sol et couru en direction de Rengar sans jamais lâcher le Démon Majeur qui créa un sillon sur la surface de la planète. Arrivé a destination, il fît percuté le Dieu et le Lion de plein fouet, lâchant Khorne précisément a ce moment et les regardants tout les deux voler sur quelques centaine de mètre. (parfait)
Pièces Pièces : 13899
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 21 Mar 2015 - 16:41
Le membre 'Roi Stip' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
   
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
avatar
Pluie Éternelle
Mar 31 Mar 2015 - 0:01
Me voila encore au sol, après avoir subit une terrible mais non dangereuse, juste assez pour lui laisser penser en avoir fini avec moi et me laisser le temps de réfléchir a une stratégie peu élaborée mais suffisante pour apporter de l'aide a Stip et ses compagnons. Le dénouement quand a lui était peu probable, même impossible d'après la réaction du Roi, désemparé bien que toujours déterminé par la colère et l'amour de ses proches.

Effectivement, après que les autres avatars du chaos ai été déchus, c'est a celui que j'avais brièvement combattu de passer, si seulement il n'avait pas fusionné l'essence des autres pour invoquer Khorne lui même, ou tout au moins un avatar de celui ci. Une fois avoir pris ma décision, je concentra tout le sang restant au sol autour de moi pour l'absorber tel une carapace, une enveloppe de sang, prenant la forme d'un géant écarlate, d'une dizaine de mètres de haut, plus impressionnant par sa taille que par sa puissance. Quand le dieu de Chaos fut mis a terre par une charge puissante et héroïque du roi démon qui transforma le Chasseur probablement en Whiskas, je pris de l'élan en projetant ma tête en avant, prenant de plus en plus de vitesse je fonça d'une manière bourraine vers le dieu projeté sur une centaine de mètres, non encore relever et "l'encorner". ( Dé 1) Ne parvenant pas a pénétrer sa peau par la charge, les crânes qui le retrouvaient en demeuraient quand même légèrement brisés.

Je le pris par les épaule, le portant de cette façon avec difficulté, l'ayant empoigné comme je pouvais, je courais vers le groupe allier pour leur laisser l'occasion de le frapper de plein fouet pendant que je le tenais, même si cela n'allait durer que quelques secondes avec un peu de chance, le Roi démon, son frère ou même les autres, pourraient peut être lancer l'attaque qui allait l'achever.... enfin.


Allez y, balancez tout, même si vous êtes a bout de force, recommencez et recommencez encore tant qu'il reste une étincelle de vie dans son corps de saloperie démoniaque.
Pièces Pièces : 2160
Nombre de messages : 2929
Age : 20
Localisation : Il suffit de suivre le sillage
Réplique/Citation : Ce monde finira par mourir, de lui même
Date d'inscription : 18/06/2010
Liens : Amis proches : Linkfan , Sonic

Connaissances : Kirby Bros, Genesect, Faust

Ennemis : Axem red, Dollmaster, Mephiles


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur








L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres

Polices :

(color=#6699cc) Voix normale

(color=#333333) Voix dans sa tête
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mar 31 Mar 2015 - 0:01
Le membre 'Eloaf the Chao' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Merwen a écrit :
avatar
Beta
Dim 5 Avr 2015 - 17:43
Alors que Merwen observait son adversaire, tout en prenant garde aux Cyrroleth qui l'entouraient, ce dernier se fit soudainement attaquer par le type aux cheveux bleus, mais son attaque fut inutile. Ce monstre semblait avoir une armure extrêmement résistante. C'est alors que Link réapparut de nul part, s'en prenant aux Cyrroleth monstrueux qui venaient d'apparaître. Il les défonça, et tous furent éliminés, sauf le plus puissant. Bon, tant pis, Merwen ne pourrait pas affronter ce monstre, il se détourna donc de ses restes. Il préféra écouter Link. Ses paroles ne réconfortèrent Merwen qu'à moitié, il restait méfiant. Il espérait que Link ne refasse pas le coup de tout à l'heure. C'est alors que la tarée débarqua et beugla qu'il fallait exterminer tous les Cyrroleth. Ouais, cool, mais ils étaient déjà au courant. Sa bannière s'illumina alors en rouge, et plusieurs autres personnes s'illuminèrent également. Merwen ne savait pas ce qu'elle avait fait mais il ne s'en souciait pas, trop occupé à repousser les vagues de Cyrroleth tout autour de lui. Ils n'étaient pas vraiment dangereux, mais leur nombre important faisait que Merwen pouvait se faire blesser à n'importe quel instant s'il se déconcentrait.

C'est alors que les Cyrroleth furent entraînés ailleurs. Merwen regarda la direction vers laquelle ils étaient emmenés et vit un gigantesque ouragan. Qu'est-ce que c'était que ça encore ? En tout cas ça explosa, et une fois l'explosion dissipée Merwen put voir un ennemi qui avait l'air puissant. Beaucoup trop pour Merwen, il ne pouvait rien faire contre ça. Il entendit un bruit de déchirement et regarda dans la direction d'où il provenait. Il vit le roi se transformer en démon et se lancer à l'attaque. Woaw. Link dit alors que quelque chose était en train de se produire à Hyrule. Il entendit ensuite un cri puis vit Rosstail chuter d'une hauteur importante près du trône, et Link le sauver. C'est le cri de Link qui apprit à Merwen comment se nommait Rosstail. Il ne bougeait plus, dépassé par les différents événements qui s'enchaînaient. Il resta un moment à regarder dans le vide puis secoua la tête, se concentrant à nouveau sur les événements. Il remarqua alors le combat de Link et de Rosstail contre Rengar. Il reconnut la bête directement, il l'avait déjà croisé. Il ne savait pas les raisons de ce combat, mais il savait qu'il allait se joindre à Link et Rosstail. Sauf que Link se barrait avec la fille à travers un portail pour sauver Termina. Merwen resta encore quelques secondes à regarder ça.

Bon, il était temps d'agir. Merwen se précipita vers Rengar quand le monstre gigantesque lui passa devant. Quelques centimètres de plus et Merwen était éjecté avec Rengar. C'est alors que quelqu'un le ramena en le tenant par les épaules pour qu'on lui donne des coups. Merwen entendit alors un petit tintement clair. Bien, cela faisait une dizaine de minutes que son appareil récoltait l'énergie ambiante. Merwen l'avait activé dès l'apparition du monstre car il savait que c'était probablement la seule attaque qu'il possédait qui pourrait lui faire un tant soit peu de dégâts. Son appareil était maintenant plein. Juste à temps. Merwen ne savait pas si ce serait efficace face à cette chose, mais il voulait au moins essayer. Il leva les mains et les rabaissa violemment, projetant de l'air via son appareil pour se propulser en l'air. Il avait désormais une vue de dessus sur la monstruosité qu'il allait attaquer. Il s'était retrouvé en moins d'une seconde à plusieurs mètres au-dessus du sol. Il tendit les bras face à lui et lança l'attaque. Deux jets se propulsèrent de chaque main. Chaque jet d'un duo se tournant autour et se percutant, pour enfin fusionner, les duos se tournoyant également autour avant de se rentrer dedans, formant un unique jet qui ne cessa de grandir et prendre une couleur dorée, se rapprochant de plus en plus du monstre. Le bout prit alors la forme d'une tête de dragon, puis le reste prit progressivement la forme du corps. Une fois ses ailes formées il les déploya et en un battement d'aile se redressa et s'envola au-dessus de la monstruosité alors qu'il allait le percuter. C'est à ce moment là que les mains de Merwen cessèrent d'envoyer les jets, et le dragon doré était désormais complet. Il n'avait pas l'air d'un vrai dragon, il semblait à la fois liquide et gazeux. Il battit une seconde fois des ailes, prenant encore plus de hauteur, avant de les replier et de tendre la tête vers l'arrière, se retournant, et fonçant droit vers le sol, à l'endroit où se trouvait le monstre. Il poussa un cri strident avant de percuter l'adversaire.

La collision provoqua un bruit infernal et une lumière intense qui brûlait la rétine. Il ne s'était déroulé que quelques secondes entre le lancement de l'attaque et l'impact, le monstre n'avait pas eu le temps de se relever pour l'esquiver. Merwen ferma les yeux et, se sentant retomber, envoya un petit jet d'air avec les mains pour amortir la chute. De toute façon son appareil n'avait plus assez d'énergie pour faire plus. Il espérait avoir réussi à faire des dégâts, c'était la plus puissante attaque qu'il possédait. Elle combinait les quatre éléments que pouvaient expulser son appareil pour les fusionner en immense dragon de lumière pure. Elle avait déjà fait ses preuves en détruisant entièrement un vaisseau spatial qui se trouvaient au loin d'un seul coup. Si ça ne pouvait rien faire contre le monstre, alors Merwen ne pouvait rien faire non plus à part regarder ses alliés plus puissants combattre la monstruosité. Malgré la petite poussée il tomba au sol assez violemment. Il resta ainsi quelques secondes avant de se relever lentement et regarder si son attaque avait marché.
Spoiler:
 
Pièces Pièces : 42157
Nombre de messages : 1908
Age : 20
Localisation : Dans une plaine
Réplique/Citation : Celui qui ne risque rien ne perd ni ne gagne.
Date d'inscription : 20/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Ceci est un mouton arc en ciel. Si vous voulez rejoindre la secte des moutons arc en ciel, mettez ce mouton dans votre signature afin qu'il puisse dominer NW puis Internet tout entier !

◎ RP' En Cours >
: Archipel Stratosphérique :: Horuna :: [ACTE 11] "Je suis la loi !" Horuna
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 5 Avr 2015 - 17:43
Le membre 'Merwen' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rosstail a écrit :
avatar
Yggdrasil
Lun 6 Avr 2015 - 19:50
-Rosstail: prêt pour le deuxième round... hé hé hé!

Link avait réussi à se relever pour rejoindre un autre monde, tandis que je me dressais devant le chasseur de tête, dans tous les sens du terme.  Une fois qu'il ait pu partir, je repris mon épée plantée dans le sol, en remarquant un grand nombre de fissures de tous les côtés.

-Rosstail: Mais... je n'ai pas fait autant de coups avec mon épée que ça! Quelles merdes les matériaux utilisés par les soldats de base! pas étonnants qu'il faut un héros légendaire pour sauver Hyrule à chaque fois, on se fait latter par notre propre équipement!

Rengar, quant à lui, me fixait du regard, après avoir détourné les yeux de Link. j'était trop occupé à me plaindre pour pouvoir ressentir la moindre pression venant de sa part, ce qui était plutôt une bonne nouvelle pour moi car sur le moment, je me serai jeté sur lui sans réfléchir, et à nouveau me retrouver en train de voler. Littéralement. La main droite enfin désengourdie, ma tête stable, ma conscience ayant retrouvée son calme et une étrange sensation au bras gauche, j'observais d'abord une dernière fois ma lame toute usée avent de fixer Rengar à mon tour, en souriant qui ne devais pas me donner une tête d'un type très sérieux, mais plutôt d'un soldats complètement givré ne demandant qu'à se faire buter. Remarque, je suis bien comme ça.
Je pointait sa tête avec mon arme, ma seule arme en état de cogner des méchants. Sur le coup, une sorte d'illumination traversa mon esprit, si on peut appeller ça une illumination. J'avais beau me battre avec des armes pouvant causer de lourdes blessures en tranchant des membres ou même donner la mort, je n'ai jamais souhaité tuer quelqu'un de mon plein gré -sauf quand j'ai tranché les couilles d'un assassin avant de l'achever en plein milieu de la place du village cocorico, après une bonne cuite-. Tout ce que je veux, c'est me battre, encore et toujours, sans même me soucier des conséquences. C'est alors que je me rendis compte vraiment de ce qu'il se passait autour de nous tous. Nous risquions tous la mort, ainsi que les milliers d'âmes innocentes vivant dans les mondes visés. Problème, c'est que c'était trop tard, et j'avais pas le temps pour ces conneries, ni ma place : Et puis... C'est surement ma dernière bagarre, alors....


-Rosstail: (Cri de guerre) Alors.... BAAAASTOOOOOOOONNNNN!

Boum! Je commençais à fondre vers le chasseur sans me soucier de rien, comme à ma grande habitude, l'épée à la main. Sauf que tout d'un coup, à une dizaine de mètre de ma cible, je ressentis une secousse, avant de tourner ma tête vers la droite et d'ouvrir les yeux très grand et d'ouvrir la bouche tel un type paumé.

C'était le un démon, qui traînait derrière lui un autre géant -comme un maître tirant son chien- avant de shooter dans Rengar, le propulsant très loin. Effaré par ce spectacle, je repris ensuite mes esprits et hurlait en direction du démon, sans même reconnaître qui il était vraiment.


-Rosstail: Mais putain, je ne pourrait jamais me le faire ou quoi? Pfff....

Je repris ma route dans la direction du tout nouveau matériel pour le football, c'est à dire Rengar. Mais, là aussi, à ce moment là, un type en armure lourde et une épée bien longue se ramène et commença à latter Rengar, avant de choper un drôle d’œuf tacheté. Énervé qu'on me pique à chaque fois ma cible, à tour de rôle, je continuait à courir comme un fou, grâce à une endurance hors du commun, propre à moi-même, avant de prendre mon épée par la lame et de tenter de la coller dans la figure du chevalier, et non pas celle du chasseur à terre, mais ce fut un échec.
Dé1:
 
.


-Rosstail (en hurlant): NON MAIS SANS DÉCONNER VOUS ALLEZ ME LE LAISSER CE PUTAIN D'ADVERSAIRE, MERDE?, SI VOUS VOULEZ TABASSER DES GENS Y'A PAS QUE LUI, ET MAINTENANT LE MEC AILÉ, TU TE CASSES!!!!

C'est à ce moment là que je lui en remis une qui atteint enfin sa tête
Dé2:
 
, dans un gros "Bing!", avant de la reprendre par le manche et me tourner de nouveau vers Rengar, en me sentant hors de moi.


-Rosstail: si un autre me le pique, je jure de faire un malheur!
Pièces Pièces : 16555
Nombre de messages : 1460
Age : 19
Localisation : Chez lui, Dans les bras de Tsutsu
Réplique/Citation : Ta gueule c'est magique.
Date d'inscription : 05/02/2014
Liens : - Petite amie :
Tsubasa Hayashi

-Connaissances:
Malavita Mauventa
Pichu
Grey
Nikolai Voronin

-Compagnons:
Flandre Scarlet
Abyss
Deux trois autres types sans intérêt.

Alliés:
Tim Sinassas
Tiengen
Link
Kirby Bros
Eloaf
Phoenix Wright
Faust

Ennemis:
Pignouf
Rengar
La Grande Oracle

http://www.nextwave-rpg.com/t4087-presentation-de-rosstailvalide?highlight=Pr%E9sentation+RP


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 6 Avr 2015 - 19:50
Le membre 'Rosstail' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Mar 7 Avr 2015 - 17:55
Le fauve se frottait la tête de douleur en effet le choque de se prendre un dieu dessus à de quoi faire souffrir surtout lorsque la chute se situe à des centaines de mètres du contacte. Rengar crachas un peu de sang et se remit sur pied, il avait heureusement accumulez assez d'énergie du chasseur pour pouvoir pousser un rugissement puissant qui l'entoura d'un aura vert qui petit à petit refermais ses blessures et réparait ces os fissuré...
Furieux de ne pas avoir pu se débarassé du guerrier présomptueux de lui même, il fila à vive allure pour rejoindre le champ de bataille le plus vite possible... Et qu'elle ne fut pas sa surprise d'y voir le guerrier en armure nommé Merwen qu'il avait déjà croisé au cours d'une mésaventure... Mais ce qui fit ricaner le fier traqueur dans l'ombre de ce monde sans soleil, ce fut comment on l'avait oublié et que Rosstail avait osé le confondre avec le cadavre d'un cyrroleth étrangement bien conservé... Et alors qu'il venait de repousser ses proposes allié de manière hostile, Rengar apparut dans son dos, le chasseur sanguinaire prononça calmement à l'oreille du pauvre hylien...

~Dommage pour toi, avec tes amis tu aurais peut être eu une chance...

Et sans pitié, Rengar frappa. Il planta son sabre dans le dos du soldat avec une précision chirurgical, la lame ressortait taché de sang par le ventre du guerrier, qui étrangement ne semblait pas tant souffrir du coup, le lion albinos retiras d'un seul coup son sabre, et planta sa main dans la blessure, puis tiras de manière sec.... Une fois sortis sa main et ses griffes était rouge, et entre ses griffes, se trouvait le coeur d'un héros maintenant condamné.

Rengar planta son regard dans celui de Rosstail avec un grand sourire, il trouvait cela surprenant que même sans coeur ce ridicule soldat tiennent encore debout, mais il était certain que dans quelques minutes ces jours serait compté...

-Adieu guerrier, ton coeur seras le parfait dernière ingrédient à mon chef d'oeuvre. Bon séjour en enfer.

Après avoir prononcer ces mots l'horrible chasseur disparut lentement pour laisser place à du vide, visiblement il avait d'autre projet... Saignant sans nul doute.
Pièces Pièces : 8020
Nombre de messages : 348
Age : 19
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Dim 12 Avr 2015 - 23:47
En voyant que ses attaques avaient porté fruit, Acrya laissa échapper un petit rire de contentement. Mais ce sourire disparut lorsque Khorne pivota vers elle avec des yeux méchants. Il se fabriqua une espèce de boule faites de crâne et se propulsa dans sa direction, crachant de la lave. La sorcière eut un petit hoquet de surprise et d'effroi. Elle n'était pas tout-à-fait certaine d'avoir le temps d'esquiver. Heureusement, son mari intervenu et fit dévier sa trajectoire. La boule d'os passa à côté d'elle, frôlant sa robe. Elle soupira de soulagement avant de remarquer que sa robe était en feu. Elle commença à frapper les flammes avec ses mains le plus fort possible. Elles finirent par s'éteindre en dépit du fait que ses mains avaient été brûlées. Peu importe, elle s'occuperait de cela plus tard. Elle leva la tête pour voir Stip en prise avec l'Avatar, tentant de lui éclater la tête. Au final, il l'envoya percuter l'adversaire que le soldat hylien était en train de combattre.

Mais... c'était...? Si elle avait bien vu, il s'agissait du chasseur que Stip et elle avaient combattu. Comme il avait été projeté au loin, elle n'aurait su le confirmer. Soudainement, un allié ramena l'Avatar en nous disant d'y aller à fond. Un autre allié, inconnu à la vampire, en profita pour l'attaquer à l'aide de puissants jets qui prirent la forme d'un dragon. Pendant ce temps, Rengar se releva et attaqua Rosstail par derrière, arrachant son cœur. Puis il disparut. Dommage, elle aurait bien voulu lui régler son compte. Acrya regarda le corps du soldat un moment. Elle ne pouvait rien faire pour lui, il n'avait plus de cœur. Il était probablement mort. Elle refocalisa donc sur attention sur Khorne. Il semblait toujours légèrement sonné par l'attaque précédente. Si seulement elle pouvait l'achever... Elle ouvrit son livre de sortilèges et chercha une formule qui lui permettrait de faire beaucoup de dégâts. Et elle trouva.

« Ingens mutationem ! »

Elle concentra toute son énergie dans sa lame, qui prit une taille phénoménale, et qui, pourtant, ne pesait pas davantage. Elle la lança dans les airs, la rattrapant avec des tiges, et l'amenant au-dessus de l'Avatar. Ensuite, elle l'abattit sur lui à pleine puissance. En plus de s'enfoncer profondément dans son enveloppe corporel, l'impact créa une vague de magie qui le traversa tel un gigantesque choc électrique. La démone s'effondra, contemplant son oeuvre. Augmenter la taille de sa faux de la sorte l'avait épuisé, sans compter toute la magie qu'elle avait utilisée pour le final.



HRP : Rossatail, en fait, je pense que Merwen attaque l'Avatar, pas Rengar. Je dis juste ça comme ça.
Pièces Pièces : 3595
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rosstail a écrit :
avatar
Yggdrasil
Mer 29 Avr 2015 - 22:37
Je n'avais pas fais gaffe à Rengar lorsque j'ai agressé Merwen, et il en a profité pour me planter sa lame dans mon dos. Je n'ai pas ressenti vraiment de douleur, tellement j'étais surpris par la pointe qui me sortais du torse, en la regardant avec de grands yeux surpris. mais, vraiment, je ne sentait comme un simple engourdissement dans tout le corps. le chasseur, lui, planta de nouveau quelque chose qui par contre me fit très mal, mais je n'arrivais ni à bouger, ni à crier, et je ne pleurais même pas. Il m'avait arraché quelque chose de ma poitrine, et je savais bien ce que c'était. Nul doute n'était possible. C'est alors qu'il me susurra à l'oreille:

-Adieu guerrier, ton coeur seras le parfait dernière ingrédient à mon chef d'oeuvre. Bon séjour en enfer.

Je m'en voulait beaucoup d'avoir fait une connerie comme celle là. Pourtant, je ne lacahis pas mon épée et je me mis à trembler de façon de plus en plus rapidement et fortement. Du sang coulait de ma blessure de manière fluide. J'allais mourir cette fois, sans même faire se que Link m'avait demandé, c'est-à-dire de prévenir le Roi Stip. Je commençais à tituber, mais je restait debout, comme si mes os étaient bloqués même si je tremblaient de manière si frénétique. il se passa surement une trentaine de secondes, ce qui pour moi était un véritable calvaire. Se sentir de plus en plus faible et ne pouvoir rien faire... Ca c'est la torture. Finalement, je puis bouger. Placer mon pied devant l'autre, péniblement, risquant de tomber à chaque instant, en direction du portail.  Mon épée creusait un petit sillon dans le sol. Lentement, j'approchait de la porte, fatiguant continuellement. Une fois devant, surpris par ce que j'avais fais, je ne me laissais pas décourager et creusait dans le sol des lettres:

R. STIP

J'éspèrais qu'il puisse voir ce dernier message, afin de rejoindre les autres héros, puis je m'éfondras à côté, la tête heurtant un roc de manière violente.

Je fus étendu sur le sol pendant de nombreuses secondes, non conscient. Soudain, d'autres tremblements me firent frémir. Je rouvris immédiatement les yeux, qui n'étaient plus pareil: ils devenaient totalement rouge sang. Je serrai ma lame de plus en plus fort, d'une force qui grandissait et qui surpassait mes habitudes. Mes dents se crispèrent, et, je me remis debout. J'étais vivant. Par contre, je ne me souvenais de rien, si ce n'est que Rengar m'ait fortement frappé et que j'ai subit un coup à la tête. Je regardais dans la direction du portail qu'il a emprunté, mais je ne parvint à le franchir. Même mes sens nouveaux venant de la rage de me venger qui me permettait de visualiser toute forme de vie autour de moi ne le captaient pas. Je me mis à prendre une énorme respiration, et, détournant mes yeux aveuglés par la rage qui montait en moi du portail, j’apercevais Khorne. Une fois la respiration terminée, de la vapeur rouge sortais des coins de mes yeux. C'était mon sang qui devenait gazeux. C'est à se moment là que je fondit sur Ce démon mon arme à la main, hurlant à plein poumon d'une puissance qui aurait pu faire entendre mon cri jusqu'au fin fond de la terre d'Hyrule.




-Rosstail: ......aaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!

Je pétais littéralement les plombs, et je ne pensais qu'à tuer Khorne de mes propres armes, même si c'était Rengar qui m'a blessé. Je pris la peine de frapper de toutes mes forces ma cible en continuant de hurler, sans même ressentir la douleur des chocs subis, aussi violents soient-ils. Je passais dans une sorte de rage Berzerk... Et je n'allais pas me retenir jusqu'à la mort de l'un d'entre nous deux.
dés d'attaque:
 
Pièces Pièces : 16555
Nombre de messages : 1460
Age : 19
Localisation : Chez lui, Dans les bras de Tsutsu
Réplique/Citation : Ta gueule c'est magique.
Date d'inscription : 05/02/2014
Liens : - Petite amie :
Tsubasa Hayashi

-Connaissances:
Malavita Mauventa
Pichu
Grey
Nikolai Voronin

-Compagnons:
Flandre Scarlet
Abyss
Deux trois autres types sans intérêt.

Alliés:
Tim Sinassas
Tiengen
Link
Kirby Bros
Eloaf
Phoenix Wright
Faust

Ennemis:
Pignouf
Rengar
La Grande Oracle

http://www.nextwave-rpg.com/t4087-presentation-de-rosstailvalide?highlight=Pr%E9sentation+RP


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 29 Avr 2015 - 22:37
Le membre 'Rosstail' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Trascer a écrit :
avatar
Nouveau
Ven 1 Mai 2015 - 23:48
Heureusement, ou par chance, difficile réellement de dire ce qui semblait être le plus probable dans un monde aussi particulier que celui-ci, Vy échappa à l'assaut, qui certes n'aurait pas été fatale mais sans aucun doute que trop bien dangereux, grâce à l'aide inestimable de l'épouse de son frère : Acrya. Joie et bonheur! Le démon ne pût attaquer. Malheur et tristesse, l'assaut magique lui fit perdre la tête à tel point qu'il ne s'intéressa plus qu'à une personne... La jeune fille. Ah oui, c'est vrai, la magie est une sorte de drogue inversé pour Khorne, moins il y en a, plus il est euphorique. Et quoi de mieux pour lui que de coupler drogue et anti drogue? Tuer la magie dans un bain de sang!

"Quel méchant garnement..."

Soupira Vy, hélas, la créature démoniaque mais aussi ayant le droit au nom de "Dieu" chargea une puissante attaque qui s'élança avec force et fureur sur la gente demoiselle afin de, probablement, tuer ou énormément blesser cette dernière. Dans une boule de hamster crachant du sang brulant, ou de la lave sanguinolente, au choix. Il fallait émettre effectivement un doute sur le faite que, oui ou non, Khorne se préoccupe du nom de ses assauts, de ses méthodes de combats ou de la façon dont il tue. Oh oui, bien entendu qu'il y a un nom, en langage démoniaque, bien entendu! Mais pas spécialement dans une version universel. Après tout, pourquoi être compris par le commun des mortels lorsque l'on est le Dieu du Sang en personne et que le seul plaisir que possède se dernier c'est de fracasser le crâne de ses ennemis? Enfin, ce dernier ne pût de toute façon mener réellement à bien son assaut, stopper rapidement par Stip qui para pour sa noble épouse. Rapidement, un revers de violence arriva droit dans la face sanglante de la créature. Fracassant le trône de crâne servant alors de "Boule à hamster" puis, détruisant le visage de son adversaire par un serrement en règle. Depuis sa position aérienne, Vy ne pût que sourire à voir son frère ainsi "s'amuser" en protégeant sa noble épouse et en montrant à un traitre la façon dont il se chauffe. Enfin, ici, dont il s'échauffe pour tuer ses ennemis!

"Dommage, j'aurais sûrement apprécier une explosion de puissance avec une multitude de coup de hache! De puissance brute et pure en faisant tout exploser et dont Ser Stip connait les recettes sensationnels! Ah, maitre, souvenez vous du bon vieux temps lorsque votre frère avait projeter contre une armée de Salamandre damnés seulement ce qui lui passer sous la main à savoir des cadavres? On savait rire à cette époque la!
-Justice, la ferme, et observe. Mon frère sait comment combattre avec classe.
"

Et, comme pour accentuer les dires du Chanteur Célèste, le Dieu de la mort en personne utilisa le Dieu du Sang pour percuter de plein fouet, avec force le pauvre Rengar qui se trouvait la. Enfin, dans un sens ça pourrait passer pour un accident, mais avec Stip, un accident est souvent une action violente qui hélas n'entraine pas de mort. Tout du moins, après des temps immémoriaux à côtoyer Stip, c'est comme cela que Vy exprime cela en désignant les actions de son frère! Mais la n'était pas réellement le problème. Il fallait maintenant achever le Dieu à l'agonie.

"Je m'en occupe mon frère! Que cette créature hideuse disparaisse à jamais de notre vision! Tout du moins, dans cette époque-ci! Nous allons montrer pourquoi, nous deux, sommes craints! Pourquoi la Vie et la Mort existent, et comment notre châtiment s'abat sur les traitres, les lâches et ceux qui osent contrarier notre fratrie!
-Oh, et ceux aussi qui osent voler aux pauvres, et ne pas payer ce qu'ils achètent?
"

Comme seul réponse, Vy fit taire son épée par l'éternel sortilège utiliser dans ces moments là. Puis, se tournant vers Khorne, rampant vers le reste de son trône, l'ange, dans les aires observa le spectacle.

"Jamais tu n'atteindra ton trône, ennemis de tous et Dieux du Chaos universel. Ce qui t'attend, c'est l'oublie dans l'abîme."

Puis, soulevant son épée dans les cieux, le Seigneur de la Vie la descendit doucement vers la tête de son adversaire. Pile entre les deux yeux. Ensuite, agitant ses ailes de plus en plus vite jusqu'à ce que seul une trainé blanche soit visible, sans pouvoir observer le déplacement et la grâce des deux membres auxiliaires des anges, Vy s'écraser à la vitesse de la lumière et de toute ses forces, empalant le visage de son ennemie. La garde écrasé contre les deux yeux, et la pointe sortant à peine du visage du démon. Khorne ne devrait pas tarder à périr enfin, et le souvenir à disparaitre.

"C'est enfin fini mon frère! Nous avons gagner! Une victoire facile, comparer à ce qui nous attend contre Trascer..."

[Tour]

Comment était-ce possible?! Le grand Khorne vaincu? Avec l'aide des trois autres Dieux en plus ?! Non! Nooon! C'était impossible! Tout devait LUI revenir! IL devait gagner! Et le voilà.... Agonisant... Cet avatar représentatif du Dieu du Sang. Même si ce n'était "Qu'un" avatar, il représentait une puissance et une force importante utilisé qui mettrait le véritable au tapis pendant une période qui s'annonçait longue.... Très longue même. Maudit soit ce groupe composé des deux frères de la création! De cet humain elfique en jupon ayant utilisé une technique des plus destructrices et de tout ces autres combattants qui n'ont fait que d'anéantir tout les plans des Quatre au sujet de Trascer! Pourquoi? POURQUOI MAINTENANT? Damnation! Enfer! Oeil du tourment, de la terreur et du Chaos réunis en un seul! Que le warp s'abatte sur tous, car ils le méritent! Mais alors que la fureur de Khorne remplissait son avatar, ce dernier, à l'article de la mort, suivant les ordres de la colère fit une chose risqué qui pourtant, allait affaiblir ou modifier suffisamment le groupe. Il explosa. Dans une puissante et gigantesque force du Warp. Visant les deux plus grands détenteur de la magie du groupe : Vy et Acrya. Vy fut celui qui fût toucher le plus durement mais par la puissance et les dégats. S'envolant à plusieurs lieux avec son épée de son adversaire, et s'écrasant avec violence contre le sol. Acrya elle, fut encercler par la puissance du Chaos et même du Warp, enlaçant son corps, et recouvrant chaque parcelle de son corps. Quel effet cela produirait-il?

Mais ce fût tout ce qui se passa pour le dernier baroud d'honneur de la créature. Le Trascer du passé s'approcha de Stip, alors même que le décors se brouilla, symbole de la réussite du souvenir.


"Je tenais à te remercier malgré tout, et même si tu ne venais pas pour moi mais pour mes hommes. Sans toi, toute ma famille et mes amis seraient mort, je n'ose même pas imaginer la tragédie. Même si tu es un beau salaud, je t'en dois une. Au revoir, Stip, et que nos routes se recroisent une prochaine fois, dans un glorieux combat!"

L'image se finissant alors sur ce souvenir. La pièce avait entièrement changé, le groupe étant dans un endroit au trois quart détruit. La pièce ne ressemblant plus à rien, un soucis sans aucun doute de ce qu'avait fait Link lors de sa transformation. Seul deux choses importantes étaient visible : Un immense tas de débris où étaient ensevelit la pauvre Sorceress, encore vivante. La moitié de son corps écrasé par les décombres, et le reste qui risquait à tout moment d'être aussi écrasé par des gros piliers en équilibre. Et un immense escalier. C'est à ce moment là que le Gardien de la tour apparut.

"Mes amis, voici votre dernière épreuve. En effet, avant votre ultime combat contre le maitre de la tour, il vous faudra sauver ou non cette jeune demoiselle qu'est Sorceress. Elle a servit son maitre avec honneur, tout le long de sa vie lorsque ce dernier lui sauva cette dernière. Elle a agit sans soucis dans la magie, le chaos, le meurtre, le génocide et la destruction. Mais elle l'a fait par amour pour son maitre, par amour pour le mentor, le père que représente Trascer. La pardonnerez vous en la sauvant.... Ou laisserez vous cette jeune fille mourir? A vous de décidez. Mais sachez que l'escalier mène en tout cas à l'étage où il y a le Grand Destructeur pour le dernier combat. Bonne chance, héros."
Pièces Pièces : 7206
Nombre de messages : 11
Localisation : Dans la capitale de la famille des Cimeteri
Réplique/Citation : "Incline toi devant ma puissance"
Date d'inscription : 14/09/2014
Liens : Amis : Axem, Gozen, Stip
Généreux : Executor Omega, l'Empereur Slivoïde
Ennemis : Link
Fammile : personne de vivant

Voir le profil de l'utilisateur


Paroles de Vy : -----------
Paroles de Justice : ---------
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mer 10 Juin 2015 - 23:47
Khorne n'était pas tout-à-fait mort. L'attaque de la sorcière l'avait considérablement affaiblie, mais deux autres assauts furent nécessaires pour l'achever. L'un de Rosstail et l'autre de Vy, qui planta son épée entre les deux yeux de l'Avatar. Puis, leur ennemi s'autodétruit. L'explosion engendra une vague de puissance qui atteignit le seigneur de la vie ainsi qu'elle-même. Alors que Vy était propulsé au loin, elle fut recouverte de la puissance du Chaos et du Warp.  Ses jambes, son buste, ses bras, sa tête, rien n'y échappa. Elle ferma donc les yeux, craignant que cette substance s'infiltre à l'intérieur. Elle était prise au piège dans un cocon. En premier lieu, elle se débattit et tenta de percer le cocon, si cela était possible. Au bout d'une minute, elle se dit que ça ne la mènerait à rien. Que faire ?

Soudainement, elle eut des flashs de lumière. À intervalle plutôt lent pour commencer, puis de plus en plus rapide. La lumière finit par rester et le noir abandonna totalement sa vision. Des formes étirées commencèrent à circuler dans cet espace blanc, lui rappelant des visages, des endroits, des évènements particuliers. Il s'agissait de souvenirs. Quand le noir revint, elle ne sentait plus la moindre pression sur son corps. Elle ouvrit les yeux et sursauta en découvrant l'environnement dans lequel elle se trouvait. Tout était blanc. Qu'elle regarde en haut, à droite, à gauche ou en bas, il n'y avait rien d'autre que du blanc. Aucune ligne de contour; elle flottait dans un vide infini. Elle leva une main devant son visage. Elle était normale. Ensuite, elle fit bouger tous les membres de son corps pour s'assurer que le tout était fonctionnel.

Quel était cet endroit ? Comment avait-elle pu atterrir ici alors qu'elle était prisonnière de la puissance du Chaos ? Elle crut entendre une voix venant de loin. Elle se retourna et vit une silhouette qui s'approchait en courant. Elle s'arrêta à deux mètres d'elle et l'observa avec des yeux ébahis. Elle avait de longs cheveux blonds, un oeil rouge et un oeil bleu. C'était elle. À ce moment-même, une mèche de cheveux bruns glissa sur son visage. Cheveux bruns ? Surprise, elle saisit une plus grosse mèche de cheveux et la contempla.

« Tu as les yeux rouges aussi », annonça son autre elle.

C'était donc ça. Elle avait retrouvé son apparence d'origine et faisait maintenant face à sa deuxième personnalité : Ketsurui. Une rencontre impossible, à moins qu'elle ne se produise dans sa tête. Dans la réalité, elle devait toujours être entourée de la puissance du Chaos. Peut-être était-ce d'ailleurs elle qui avait un tel effet sur elle. Alors qu'elle se demandait ce qu'elle pouvait bien faire là, des silhouettes apparurent autour d'elle. Très floues au commencement, elles devinrent plus claires et nettes. C'était les villageois de Parken, son village natal. Ils tenaient tous des armes quelconques : des torches, des bâtons, des pieds-de-biche, des couteaux, des fourches, etc.  

« Nous aurions dû tous nous y mettre et te tuer avant que tes pouvoirs ne soient trop développés », s'exclama l'un d'entre eux.

Ils se précipitèrent tous vers elle en hurlant de colère. Sans attendre, la brune fit apparaître sa faux. Quant à la blonde, elle s'avança, les bras grand ouverts.

« Allez-y ! Battez-moi, massacrez-moi, détruisez-moi... c'est tout ce que je mérite », dit-elle en pleurant.

La brune la regarda, incrédule, et se plaça devant elle pour le protéger. Elle para un coup de fourche, coupa un bâton et évita une torche qui se dirigeait droit sur son visage. Cela leur donna l'occasion de frapper la blonde de toutes parts. Elle cria, des sanglots entrecoupant ses cris, le sang coulant à flot sur sa chaire. La brune fonça dans le tas et attaqua le plus de gens possible. Des cadavres s'effondrèrent sur le sol inexistant. Quelqu'un la poignarda dans le dos. Elle se releva en grognant, rouge de fureur.

« Je sais que je vais aller en enfer, mais au moins je sais que vous y êtes déjà !! Ça en valait la peine ! »

Elle fit un mouvement circulaire autour d'elle pour trancher l'abdomen de ceux qui s'étaient trop approchés. Elle faisait danser sa lame dans tous les sens, se délectant de les voir mourir une deuxième fois. Que c'était bon ! Ah ! C'en était même jouissant ! En même temps, elle devait aussi protéger la blonde, qui refusait de se défendre elle-même. Elle avait beau tenter de la convaincre, elle était trop têtue. Elle ne parvint malheureusement pas à lui épargner tous les coups. Vers la fin, elle n'était plus que de la viande sanglante. Sa joue droite était profondément brûlée, son épaule gauche avait été tranchée et son bras pendait, sa jambe gauche avait été cassée et diverses coupures recouvraient son corps.

Elle était venue à bout de tout le monde. C'est ce qu'elle croyait, en tout cas. Mais il y eut une nouvelle arrivante. Maddie. Elle n'avait pas d'arme. Elle se contentait simplement de la fixer avec des yeux accusateurs. Après une vingtaine de secondes, toutes les victimes de la brune se relevèrent, les uns après les autres. Elle observa la scène avec un regard ébahi, exaspéré.

« Ils sont déjà morts, Acrya », se contenta de dire son amie d'autrefois.

Les villageois pointèrent tous deux doigts vers elle, un sur la brune et un sur la blonde.

« Par ta faute, déclarèrent-ils en coeur.
Si je trouve un moyen de vous ramener à la vie, je le ferai, je vous le jure !
Trop tard.
Je vais aller cracher sur vos tombes. Je vais vous déterrer. Je vais vous brûler. Pour qu'il ne reste plus rien de vous. »

Ils foncèrent à nouveau. La brune fonça aussi. Elle allait les re-tuer autant de fois qu'il le faudrait. La blonde resta en arrière, immobile. Son autre moitié les vida de leur sang une, deux, trois fois. Au final, elle s'épuisa et s'effondra. Les habitants s'apprêtaient à la couvrir de coups lorsque la blonde apparut face à eux et créa une protection autour d'elle et de la brune. Ils s'écrasèrent contre les parois et tentèrent par tous les moyens d'y pénétrer, sans résultat. Pendant ce temps, la blonde se tourna vers la brune et s'exclama :

« Il faut nous unir.
Hein ? Comment ça ?
Nous avons vécu trop longtemps séparées l'une de l'autre. Nous ne pouvons pas penser distinctement, car nous ne sommes pas complètes.
On ne peut pas trouver une solution...
Sans se réunir...
Et être celle que l'on doit être. »

Les dernières phrases furent dites automatiquement, comme si cela était une évidence désormais. La distance entre elles diminua et elles se prirent les mains. Lorsque leurs fronts se touchèrent, leurs corps s'illuminèrent et se fondirent l'un dans l'autre. Acrya fut étourdie pendant un long moment. Puis, elle reprit peu à peu conscience d'elle-même et ouvrit les yeux. Ses cheveux étaient blancs et ses yeux rouges. Elle fit tomber le mur protecteur qui la séparait des villageois. Elle sut quoi faire et concentra tout son pouvoir. Un bruit, venant d'en bas, les firent progressivement baisser la tête. Quelque chose s'approchait, quelque chose de vert et dont la grosseur les effraya. Des ronces gigantesques s'enroulèrent autour d'eux, progressant sans s'arrêter vers le haut. Elles finirent par disparaître en les emportant avec elles.

« Vous ramener à la vie serait contre nature. J'irai porter des fleurs sur vos tombes. »

Dans le monde réel, la puissance du Chaos fut détruite par une explosion de lumière. Acrya était libre, et flambant nue. Avant que le décor ne se dissipe totalement, elle courut vers un soldat, prit ses vêtements et les enfila. Le paysage se brouilla par la suite et se transforma. La vampire s'approcha du reste du groupe et écouta le Gardien parler, déboussolée. Ce qui venait de se passer avait semblé durer trente minutes... mais si c'était le cas, le prochain souvenir aurait déjà été commencé. Ce qui n'était pas le cas. Elle se questionnait sur ce qui s'était passé dans sa tête. Avait-elle vraiment fusionné avec Ketsurui ? En tout cas, elle se sentait différente à l'intérieur. Elle sentait toujours sa présence, mais pas comme une entité différente d'elle. Elle se plaça au côté de son mari pour lui chuchoter dans l'oreille :

« Je viens de vivre un truc assez étrange... »

Puis, elle jeta un coup d'oeil à la pauvre Sorceress. Selon elle, il fallait la sauver. Mais elle avait l'esprit trop confus pour agir la première.
Pièces Pièces : 3595
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Merwen a écrit :
avatar
Beta
Sam 13 Juin 2015 - 0:55
Merwen observait l'Avatar. Il lui avait mis un sacré coup, il espérait qu'il avait été un tantinet efficace, quand soudain Rosstail se mit à l'engueuler et tenta de donner un coup à Merwen qui se contenta de faire un pas de côté pour éviter l'attaque. Mais qu'est-ce qu'il avait encore ? Il parla d'un adversaire. Rengar ? Mais pourquoi est-ce qu'il s'énervait, Merwen n'y avait pas touché, il était débile ou quoi ? Il voulut donner un autre coup et Merwen se résigna à le prendre. Peut-être que ça suffirait à le calmer ? Apparemment pas, mais il semblait avoir redirigé sa colère vers Rengar, c'était déjà ça. C'est alors que Rengar apparut par surprise et arracha le cœur du guerrier avant de disparaître. Merwen se précipita à l'ancien emplacement de Rengar mais il n'y avait rien à faire, il s'était volatilisé. Il se tourna alors vers Rosstail et s'accroupit face à son cadavre. Merde, il était vraiment mort ? Il était un peu stupide mais bon, ça faisait partie de son charme... Merwen ne pouvait plus rien pour lui, il se releva afin de regarder comment s'en sortaient les autres avec le monstre gigantesque quand il entendit un beuglement à côté de lui qui le fit sursauter. Rosstail s'était relevé, même s'il n'avait plus de cœur, et se précipita sur l'adversaire. Comment avait-il fait ça ?

Mais ce n'était pas important. L'assaut de Rosstail, couplé à celui de Vy, avait achevé l'Avatar qui mourut en explosant, ce qui toucha Vy et la mariée. Mince, elle avait l'air en mauvaise posture, il fallait l'aider. Mais avant que Merwen n'ait pu se précipiter vers elle le décor se brouilla, et ils se retrouvèrent finalement dans une salle dévastée. Il ne se laissa pas décontenancer plus longtemps et redirigea son regard vers la femme emprisonnée quand un flash de lumière l'aveugla. Quand sa vision revint à la normale il remarqua qu'elle s'en était déjà sortie seule, mais qu'elle portait des vêtements de soldat. Bref, le Gardien leur indiqua la direction à suivre et leur parla de Sorceress. Même si elle avait mal agi, c'était apparemment par amour pour la personne qui lui avait sauvé la vie, et vu l'état dans lequel elle était elle ne devrait pas pouvoir leur faire grand mal de toute façon, donc Merwen se dit que le mieux était peut-être de la sauver, mais il fallait faire vite. Les autres n'ayant pas l'air décidés à se bouger, il se dirigea vers Sorceress pour la sortir des décombres quand l'un des piliers commença à s'effondrer sur elle. Merwen réagit instinctivement et tendit brusquement son bras vers l'avant, envoyant un souffle de vent puissant qui renversa les piliers du côté opposé à Sorceress, qui ne risquait plus rien. Il s'approcha donc d'elle et retira les rochers qui la recouvraient. Elle était sauve.

Bien qu'il ait utilisé toute sa puissance contre l'Avatar, l'appareil de Merwen avait eu le temps de recharger un peu entretemps, ce qui lui permit d'avoir l'énergie nécessaire pour produire le souffle qui sauva Sorceress. Mais il avait utilisé toute l'énergie restante. Il regarda Sorceress quelques instants puis les escaliers. Il leur fallait maintenant affronter Trascer. Il s'attendait à plus d'épreuves que ça, mais bon. C'est alors que le sol se mit à trembler. Des fissures commencèrent à apparaître partout sur les murs. Qu'est-ce qu'il se passait ? La pièce se fendit en deux, la Tour était en train de se disloquer, et des débris tombaient de partout, menaçant les personnes présentes.


Suite : La Tour du Chaos [Sommet][FINAL DE L'ACTE 9]
Pièces Pièces : 42157
Nombre de messages : 1908
Age : 20
Localisation : Dans une plaine
Réplique/Citation : Celui qui ne risque rien ne perd ni ne gagne.
Date d'inscription : 20/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Ceci est un mouton arc en ciel. Si vous voulez rejoindre la secte des moutons arc en ciel, mettez ce mouton dans votre signature afin qu'il puisse dominer NW puis Internet tout entier !

◎ RP' En Cours >
: Archipel Stratosphérique :: Horuna :: [ACTE 11] "Je suis la loi !" Horuna
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
avatar
Pluie Éternelle
Sam 20 Juin 2015 - 18:19
Enfin cette affrontement était il terminé ? Après les assauts répétés de tout le monde, l'avatar fut défait, il en était fini de lui même si il ne s'agissait que d'un simple souvenir ou d'un univers parallèles, je pu abandonner cette forme sanglante et retomber au sol brutalement, laissant la masse de sang magique tomber de même sur le sol, inanimée tout comme notre ennemi. Le massacre qui avait eu cours était fini, laissant tout le monde sur la détente, nous avions tout de même jeter de puissantes cartes, certaines personnes tel que Stip ou Vy étaient encore en forme et le combat était loin d'être fini. Mes cheveux reprirent leur teint bleu et mon visage son expression morne. J'avais quelques difficultés a me relever mais les bains de sangs occasionnés finirent rapidement par remplacer mon énergie épuisée. Le souvenir s’effaçait devant nos yeux, laissant place a la réalité, nombres de souvenirs du démon avaient était détruits, anéantis par un récent affrontement dans la tour.

Trascer... je pris pour que tu ne sois pas perdu définitivement.

Soufflant un coup, je pris la route du chemin parsemé de gravas, ou se tenais en premiers la femme du souverain et un chevalier qui porta secours a Sorceress, ayant un lien avec Trascer. Je vins alors au coté de ces deux la, posant ma main sur leurs épaules, les deux probablement épuisés.

Le combat qui nous attend peut être bien plus dangereux que ceux que nous avons surmontés. Mais il va falloir réussir un miracle, encore... Je ne m’inquiète pas spécialement de notre victoire mais du fait de sauver la conscience d'un être vieux de milliers d'années ou plus.

Les murs commencèrent a trembler les murs a se fissurer, la tour partait littéralement en poussière. Un édifice bien plus imposant prenant place a travers le notre. Il fallait faire vite pour ne pas finir a la merci de la gravité. Une fumée bleutée s’échappait de mon corps, déployant une formidable énergie.

Sorceress, s'il faut sauver Trascer, je compte sur ton aide autant que sur celle de nous tous réunis. je crois bien que pour la première fois depuis ma renaissance, je vais avoir à me battre.

---> http://www.nextwave-rpg.com/t4395-la-tour-du-chaos-sommetfinal-de-l-acte-9
Pièces Pièces : 2160
Nombre de messages : 2929
Age : 20
Localisation : Il suffit de suivre le sillage
Réplique/Citation : Ce monde finira par mourir, de lui même
Date d'inscription : 18/06/2010
Liens : Amis proches : Linkfan , Sonic

Connaissances : Kirby Bros, Genesect, Faust

Ennemis : Axem red, Dollmaster, Mephiles


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur








L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres

Polices :

(color=#6699cc) Voix normale

(color=#333333) Voix dans sa tête
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rosstail a écrit :
avatar
Yggdrasil
Lun 22 Juin 2015 - 14:57
Jamais je n'aurai cru pouvoir être si fort, même si je ne me rendais pas vraiment comte de ce que je faisait, tant j'étais violent avec pour seul objectif de casser la gueule à l'avatar, qui d'ailleurs explosa. J'étais bien sur conscient de la présence d'alliés autour de moi, et ce n'était surement pas mon action qui l'avait achevé. Le souffle, si j'étais dans mon état normal, m'aurait littéralement propulsé très loin, mais là, je n'ai simplement que reculé d'un mètre. Étais-je devenu plus lourd? Non. L'avatar ayant disparu, je repris peu à peu mes esprits, et faiblissant en conséquence. Je regardais mes muscles, ils n'avaient ni gonflé, ni durcit. J’essuyais la bave que j'avais aux coins des lèvres, et en même temps, la vapeur sanguine sortant des coins de mes yeux se dissipa. Je parvins enfin à me calmer... Et ce n'était pas forcément une bonne nouvelle, car je ressentais de nouveau la douleur dans ma poitrine, et je regardais le sol. Une énorme flaque de sang y était: c'était le mien, produit massivement pendant mon pétage de plomb, si je comprends bien ce qui m'était arrivé. Je compris alors comment j'ai survécu: pas besoin de cœur quand je suis dans cet état: mon corps entier en produit avec l’environnement extérieur et mes ressources internes. Mais vu que je sortais de ma colère, j'allais de nouveau agoniser. Plantant de nouveau mon épée dans le sol afin de me tenir pendant mes dernières secondes, je me mis à faire couler quelques larmes: Je n'ai pas pu remplir ma promesse faite à Link et je n'ai servi à rien...

Le sol se mit à trembler, des fissures y apparaissaient et moi, je tombais à plat ventre, totalement déséquilibré et trop faible. Je n'allais pas mourir tout de suite, mais c'était mort pour moi: l'agonie était proche...


-Rosstail: Seigneur Stip... dépéchez vous... z'allez être en retard pour le rendez-vous de Link...

Suite: La Tour du Chaos.
Pièces Pièces : 16555
Nombre de messages : 1460
Age : 19
Localisation : Chez lui, Dans les bras de Tsutsu
Réplique/Citation : Ta gueule c'est magique.
Date d'inscription : 05/02/2014
Liens : - Petite amie :
Tsubasa Hayashi

-Connaissances:
Malavita Mauventa
Pichu
Grey
Nikolai Voronin

-Compagnons:
Flandre Scarlet
Abyss
Deux trois autres types sans intérêt.

Alliés:
Tim Sinassas
Tiengen
Link
Kirby Bros
Eloaf
Phoenix Wright
Faust

Ennemis:
Pignouf
Rengar
La Grande Oracle

http://www.nextwave-rpg.com/t4087-presentation-de-rosstailvalide?highlight=Pr%E9sentation+RP


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Jeu 25 Juin 2015 - 22:01
Stip, toujours dans sa forme démoniaque, recula de quelques pas et observa l'Avatar de Khorne subir les attaques des deux personnes les plus proche de lui : son frère et sa femme. Leur technique combiné vinrent mettre fin à ce combat qui les avaient déjà bien ralenti et il sentait que le temps leurs était compté maintenant. Pendant qu'il regardait le corps agonisant de l'union des Dieux du Chaos, il se demanda ce que leur réservait le reste de la Tour. Possédait-elle encore assez de puissance pour forcer un autre souvenir sur eux, ou allaient-ils être mené directement vers Trascer, celui du présent, pas celui du passé qui se tenait maintenant auprès de lui et qui le remerciait de son aide alors même qu'il disparaissait pour retourner sur son plan temporel. Voyant que la menace était neutralisé, le Roi d'Hyrule laissa sa puissance se dissiper et il commença lentement a reprendre la forme qu'il avait choisit en tant que sa représentation humaine. Évidemment, les vêtements qu'il portait avait été déchiré de manière irrécupérable, mais c'était exactement pour cela qu'il gardait toujours des habits de seigneur dans son sac. Non pas qu'être nu le dérangeait, mais il savait que bientôt il allait devoir faire face a son némésis et il n'avait pas envie de le faire avec son membre a l'air.

Mais la Tour avait encore une surprise en réserve car avant que le passé ne se soi complètement évaporé, l'Avatar de ses ennemis de toujours lancèrent une dernière attaque qui toucha Vy et Acrya. Aussitôt, il se précipita vers la Reine. Après tout, le Chanteur Céleste en avait vécu d'autres, mais la sorcière n'était pas habituée de combattre contre des Dieux - bien qu'elle ait déjà tué une faucheuse - et aurait peut-être besoin de son aide pour s'en remettre. Alors qu'il approchait du corps immobile de sa bien-aimée il remarqua quelque chose d'étrange : celle-ci était entrain de se métamorphoser sous ses yeux ! Était-elle entrain de retourner en arrière? Est-ce que l'attaque chaotique avait de nouveau séparé les deux personnalités de sa compagne?

Mais il ne put pas remarquer tout les changements car a ce moment le Gardien ré-apparu en leurs expliquant que l'escalier menait effectivement vers le Grand Destructeur et non vers un autre souvenir. Il parla aussi de Sorceresse, si le groupe déciderait de la sauver. Stip savait que les héros encore présent ne connaissait pas cette jeune femme aussi bien que lui. Peut-être décideraient-ils de l'aider en croyant que le Roi la laisserait mourir, mais il allait la sauver ... c'est ce qu'il se préparait a faire, lorsqu'il remarqua qu'Acrya n'était plus sur le sol mais se tenait a côté de lui. Il remarqua aussitôt son apparence : des long cheveux blanc, une uniforme militaire, des yeux rouges ... qu'est-ce que cela signifiait?

- Quelque chose d'étrange? Je n'ai pas de mal à te croire. Tu m'expliqueras lorsque nous serons seul, cependant.Dit-il d'une voix perplexe. Il aimerait découvrir tout de suite, mais il y avait quelque chose de plus important a faire en ce moment. Mais une fois de plus il fût prit par surprise : alors qu'il se préparait a porter assistance a Merwen entrain de sauver la fidèle générale de Trascer, il sentit le sol commencer a trembler et les murs se mettant a craquer de nouveau. Que se passait-il cette fois-ci?

La réponse était inattendu : une autre Tour vint déchirer les entrailles de celle du Souvenir, détruisant le peu qui en restait après la folie qui avait prit le Héros du Temps. Merwen fini de relever Sorceresse et parti aussitôt vers la nouvelle structure, comme le reste du groupe qui était encore présent. Seul restait lui-même, sa douce, son frère et la fidèle du Destructeur. Mais lui-même n'avait aucune intention d'aller vers cette autre Tour. Son combat ne se trouvait pas là-bas. Son erreur a lui se trouvait juste ici, a l'étage du dessus qui venait d'être égorgé par l'apparition soudaine de Ghirahim. Le Seigneur de la Mort se dirigea vers Vy et aida ce dernier a se lever, puis il s'assura que la femme qui avait suivit le Destructeur a travers les âges survivrait. Une fois cela fait, il tourna son regard vers sa chérie et lui dit :

- Eh bien, il semblerait que je doive affronter mes démons? Tu sembles avoir affronté les tiens en tout cas. Je ne voudrais pas paraître faible devant une succube, je ferais une proie trop facile !Ayant prononcé ces paroles fatidique, le vieillard - que sa vieillesse sembla rattraper l'espace d'un instant pour ceux qui observait son visage - vérifia une dernière fois qu'il était présentable dans ses habits et se dirigea lentement vers les escaliers qui le mènerait vers Trascer.

Il trouva se dernier au milieu de la pièce qui avait auparavant abrité la pièce étoile de la Tour. Le monarque ne savait pas si la dite pièce se trouvait encore là, mais ce n'était pas pour elle qu'il était ici. Ce n'était même pas pour se battre contre cette personne qu'il avait déjà affronté près d'un millier de fois. Non, il était ici pour mettre fin a ce qui avait été des millénaires de haine infondé. Pour expier ses fautes envers sont ancien serviteur, son ancien conseiller ... son ancien frère d'adoption. Une fois entré dans cette salle qui serait bientôt témoin d'un moment historique, Stip dégaina l'Épée de la Mort, arme légendaire capable de faire face - de surpasser, même - Painsaw ... et il la déposa contre un pilier. Une fois cela fait, il approcha a pas calculé vers celui qui avait partagé tant de chose avec lui.

- Trascer ... le Grand Destructeur. Le Seigneur du Mal. L'Indivisible. L'on t'as donné beaucoup de nom au cours des millénaires.La voix du Seigneur de la Mort était indéchiffrable alors qu'il avançait toujours lentement vers son némésis.- Traître. Meurtrier. Rebelle. Voleur. Des accusations lancé a tes pieds comme des faits. Des accusations que tu tes ensuite empressé de confirmer une fois hors des frontières de l'Empire. La haine qui te consumais alors a ensuite consumé des milliards de vie dans les flammes de la guerre. Famine, massacre, pillage. Des actions ignoble perpétré en ton nom, souvent sous tes ordres.L'Empereur était maintenant presque arrivé a la hauteur de celui qu'il accusait de tout cela et il s'arrêta a trois pas de distance. Il reprit ensuite la parole.- Toute ces choses auraient put être évité si seulement je t'avais écouté ce jour-là, mon ami. Les flammes de ta haine qui te conduisirent a la perte, a celle de ta famille et de ton clan, allumé et entretenu par le souffle de ma propre rage. Nous avons tout deux joué un rôle dans les évènements qui menèrent a ta damnation et je ne puis retiré le mal qui a été fait. Mais aujourd'hui, Trascer Citeri, Duc de Thébas, je m'agenouille devant toi.

Comme il venait de le dire, le puissant Démon posa un genou par terre et baissa la tête vers le sol, avant de la relever pour regarder de nouveau son vieil ami dans les yeux et de poursuivre :

- Le passé ne peut être changé, mais le future n'est pas encore écrit. Aujourd'hui, je, Stip 1er, Empereur des Démons, t'offre mes excuses solennel. Si tu le souhaite, je puis te restituer tes terres et tes titres, tes honneurs et tes responsabilités. A partir d'aujourd'hui, tu ne pourras plus être appelé Traître, car je reconnais officiellement que tu n'étais point a blâmé.Une fois ceci fait, il se releva lentement et tendit la main en direction de celui qu'il espérait pouvoir de nouveau appeler son ami.

- Je n'ose espérer que tu me pardonneras aussi facilement, Trascer, mais puisque ne connaissons tout deux la vérités, faisons au moins la paix, qu'en dis-tu, camarade?
Pièces Pièces : 13899
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Sam 27 Juin 2015 - 15:02
Trascer avait ressentit tout les effets qui avaient modifier la tour, sa tour. Il avait bien entendu remarquer que la salle dans laquelle il était avait été ouvert en deux, comme toute les autres pièces sur le même plan, afin de laisser apparaitre une nouvelle structure à sa place. Ainsi, les évènements et les enjeux avaient changé. Et bien, tant mieux il fallait l'admettre, cela lui retirait un poids en moins, celui de l'échec qu'il aurait pût avoir si il n'avait pas réussit à vaincre le groupe de héros. C'était donc un autre qui s'occuperait de cela, qui s'occuperait de l'affrontement, qui s'occuperait de mourir à la place du Démon. Serait-ce du soulagement que sentit l'indivisible? Non, une sorte de dégout en réalité car il savait qu'un autre que lui échouerait nettement plus facilement et que son rêve personnel ne sera jamais réalisé. Tristesse, dégout, déprime... La seul chose de positive qu'il eu était de savoir que sa famille, ses amis et tout ceux qui l'entouraient il y a de cela presque un milliard d'années étaient maintenant en vie, de retour dans une réalité qu'ils avaient normalement quitté mais dont maintenant ils peuvent rejoindre et se réhabilité à tout cela. Le faite qu'un guerrier qui avait rejoins la nouvelle tour avait sauver Sorceress aussi, cela était un soulagement non modéré et même, extrêmement important après avoir perdu Executor et Rec dans la notion de l'espace et du temps. Toute ces choses, nouveautés, anciennetés, changement et immobilisation... Tout cela formait une boucle de sentiment inarrêtable en lui que l'Indivisible ne sût modifier, ne sût changer. Mais pourtant il savait que cela n'était rien de grave, ou de dangereux. Il savait, alors même qu'un petit groupe rentrait dans la pièce, que tout allait s'arranger, qu'il allait être délivré de tant de chose à présent...

C'est en effet ce qu'il pût remarquer avec surprise, mais sourire en voyant entrer Stip, Vy, Sorceress et Acrya. Dans tout ceux qui auraient pût venir le voir, il fallait bien l'admettre que ce quatuor était celui du quitte ou double. Celui qui avait le plus de chance soit de venir, soit de n'être jamais intervenu dans un plan ou un autre des différents univers ou dimension existant dans la folie que la création aurait pût créer. Dans tout les cas, ce petit groupe prît une formation assez étrange. Le démon pût voir l'immense sourire de sa disciple, heureuse de le voir vivant, alors que l'Indivisible rendit ce symbole de joie car lui aussi ne pouvait qu'être soulagé de voir que parmi tout ceux avec qui il avait été proche durant un milliard d'années, que tous n'avaient pas disparut, qu'il restait quelqu'un, la première de tous ses suivants, la plus fidèle mais aussi celle qui lui avait donné tant de plan et d'idées. La complicité entre les deux se relança directement alors que la jeune sorcière se déplaça du côté du Maitre de l'Universel sans mouvement brusque, pour au final se ranger à ses côtés, en arrière, des larmes coulant sur la peau blanche de la guerrière arcanique. Dans les autres, Vy lui se rangea un peu dans le fond, pas réellement pour se cacher mais pour passer inaperçu. Peut-être que Stip qui lui, semblait différent de ses tempérament habituels allait faire quelque chose où son frère ne souhaitait pas jouer un jeu, ou déranger tout simplement. Parfois il y avait de multiples possibilités pour comment une situation allait commencer, se dérouler et se terminer. Et à ce moment, ce début la partit par Stip, et allait se dérouler par Stip. La Mort déposa son armée, l'épée de la mort, l'épée de la peste, l'épée mortel... Énormément de non, de possibilités d'emplois et de mort à son actif. Depuis toujours une rivale de Justice et de Painsaw, le trio des épées légendaires. Mais pourtant Trascer savait pertinemment qu'en duel à l'épée, l'Empereur des démons aurait un avantage considérable car la sienne était la meilleur en combat brut et pure. Ainsi, voir son némésis déposer arme à terre surprit l'ancien commandant général des légions de guerriers. Que souhaitait-il faire, alors que petit à petit, se faisant face à face, celui qui avait gravit toute la tour s'approcha?

Commençant par les titres les plus importants, Stip semblait vouloir entamer les choses de manière solennel, ou tout du moins avec une once de quelque chose que n'arriva pas à déchiffrer le maitre d'arme. Pourtant, ce qui vint ensuite fit un léger choc, une certaine nuance de douleur et de culpabilité, de haine et de tristesse en entendant ce qui suivit. Les accusations de ce qu'il avait fait durant une immense partie de sa vie : le mal, la destruction et la désolation de tant de terre, la mort de tellement de milliard d'âmes et la perte d'autant dans le néant... Mais pourtant, le Dieu de la mort se reprit, se rejetant la faute de ne pas avoir écouter son ancien général des armées, l'appelant même ami. Soulignant que c'était bel et bien lui, Empereur des démons qui avaient causé la perte de son "frère", du clan Citeri, de toute la famille du grand Destructeur et bien plus encore. Mais pourtant, il s'excusait d'avoir causé tout cela maintenant que les deux anciens némésis connaissaient chacun la vérité à ce sujet. Et en effet, malgré tout, les deux démons étaient la cause du plus grand massacre jamais chanté dans tout les univers et qui pourtant existait bel et bien. Pour rendre les choses plus étranges encore, l'appelant par son ancien titre, Stip s'agenouilla en guise d'appuie de son pardon. Quelques instants, sûrement des secondes mais qui semblaient un temps infinis pour Trascer qui trouvait la scène si... Etrange, particulière et digne d'un rêve de ce qui aurait pût il y a quelques centaines d'années être le plus beau rêve de sa vie de voir ainsi son ancien pire ennemie à genoux, mais qui actuellement était surtout un immense moment d'émotion et de pardon. La mort en personne s'excusa donc, de manière solennel, appuyant le faite qu'il ferait tout pour réparer les torts en redonnant titre, pouvoir, puissance et noblesse à celui qui pendant un milliard d'années était un traitre, un parias, une infamie, une hérésie ou tout simplement une crevure qui méritait la pendaison. Et le voilà potentiellement réhabilité par son ancien pire ennemi qui lui tendait le rameau d'olivier. Souhaitant une paix, souhaitant la fin de la guerre, souhaitant un nouveau futur.

Pour la première fois depuis Isha, pour la première fois depuis tant de temps, le coeur de Trascer lâcha. Mais pas pour une obscure raison, au contraire, pour l'une des plus belles possibilités qu'il n'aurait jamais pût rêver autre que son rêve : Un vrai futur qui ne serait pas condamné par la mort ou le fait d'être traquer toute sa vie. Le faite de redevenir la personne libre et vivante qu'il avait ainsi été il y a de cela tant d'histoire. Bouleversé par l'émotion, l'Indivisible ne pût s'empêcher de lâcher une forte quantité de larme. S'agenouillant aussi, et prenant Stip dans ses bras, tel deux frères heureux de se revoir depuis tant de temps dans une sorte de câlin fraternel qui n'aurait pas dût prendre autant de temps avant de pouvoir être vue. Libérant ses émotions, libérant toute les barrières qu'il avait ainsi à l'intérieur de lui et qui bloquait son cœur et son corps, le Maitre d'Arme se libéra de tout. Son âme retrouva la couleur du passé, pleine de vie et de rêve. Son cœur s'ouvrit enfin après avoir été cadenasser trop de millénaires. Et même le Chaos en son sein changea. Alors même que le Duc de Thédas se reformait en une nouvelle entité, les quatre Dieux en sont sein commençaient à disparaitre. Essayant de se rattacher à ce qu'ils pouvaient dans l'âme et le cœur de Trascer, ils ne purent que glisser pour finalement être éliminer petit à petit de l'entité démoniaque qui n'avaient plus besoin de promesses, de rêves ou d'inspiration obligé par une malédiction qu'il s'était lui même infligé car, et tout simplement, il n'avait plus besoin de se venger, il n'avait plus besoin de détruire et reconstruire le monde par le Chaos ou par tant d'artifices inutiles. Le guerrier resta ainsi de longues minutes, sanglotant encore, sanglot provenant de lourdes larmes, larmes provenant de son âme, âme qui se purifiait petit à petit. Après ce qui pouvait sembler être un long moment, le membre de la nouvelle famille Citeri se desserra de Stip, reculant quelque peu. Alors que son esprit prenait un nouveau chemin, il demanda, comme si les mille millions d'années qui s'étaient écoulé n'avaient jamais existé.


"Je souhaites me remettre à ton service, Stip. Retrouver le but que je m'étais forgé il y a de cela si longtemps, revenir au plus haut niveau de ce que j'ai perdu. Et surtout, dans cet avenir qui est entrain de se dessiner, au vue des changements que je vois en toi, comme en moi, si jamais mon rêve de voir un nouveau monde doit voir le jour, ce ne sera pas par la destruction ou la reconstruction, mais bel et bien par un leader. Et tu es sans conteste celui qui réussira sans soucis à faire voir ce futur. Je souhaites ainsi redevenir ton Général, ton commandant. Le maitre d'arme de ton Empire. Enfin, si tu veux bien d'un démon usé par le temps et les guerres ainsi que d'une guerrière arcanique dans tes rangs, bien entendu..."

Et, comme La Mort elle même l'avait faite, Trascer sortit Painsaw de son fourreau, le tendant à son ancien Némésis, agenouillé devant lui. Sorceress ne mit que très peu de temps avant de se mettre à côté de son seigneur, elle aussi à genoux. Dans une envie d'être "adouber" officiellement, en ce jour, dans la Tour des Souvenirs qui, par le passé, permettra de forger un meilleur avenir...
Pièces Pièces : 45704
Nombre de messages : 360
Age : 23
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mar 30 Juin 2015 - 20:50
De toute les choses que Stip avait cru voir avant la Fin des Temps, un Trascer en larme avait depuis longtemps quitté son imagination, reclassé dans le coin des impossibilités. C'est pourtant exactement ce qui se produisit alors que l'Empereur des Démons venait de proposer une fin aux hostilités entre lui et son vieil ami, des hostilités qui avaient marqué l'histoire de milliers de monde et laissé des centaine d'autre trop ravagé pour avoir une histoire. Mais la suite fût encore plus impressionnante et même le Seigneur de la Mort pu sentir l'émotion monter en lui alors que son plus fidèle compagnon d'antan s'agenouilla et le prit dans ses bras en une longue accolade qui aurait dût avoir lieu beaucoup plus tôt qu'aujourd'hui. Mais d'une certaine façon, ils honoraient tout les deux ainsi la disparition de gens importants a leurs yeux à cause des actions irréfléchis de Link. Le sacrifice de Rec pour rapiécé l'amitié des deux personnages les plus importants dans sa vie de tortue.

Il n'y avait rien d'autre à faire, alors qu'il pouvait sentir physiquement la corruption quitter son ancien Généralissime, que de serrer ce dernier dans ses bras et de reprendre le temps perdu. Tournant légèrement la tête, il fît signe a sa femme et a son frère que le combat était terminé pour le moment et qu'ils pouvaient se calmer. C'était le moment dont il avait rêvé, bien qu'il aurait préféré ne pas avoir a attendre des millénaires pour l'atteindre. Mais il sentait maintenant, alors que la folie des Dieux du Chaos quittait l'âme de Trascer que le future rattraperait rapidement le temps qui avait été gaspillé et que les deux hommes se tiendraient de nouveau côte à côte sur un champ de bataille au lieu de se tenir face à face.

Puis le Patriarche Citeri se releva et prononça des paroles qui réchauffèrent le cœur de son Seigneur. Le doute dans les mots de Trascer étaient presque drôle : comment refuser l’allégeance d'une personne aussi puissante que lui? Mais ce n'était pas la seule raison pourquoi il comptait accepter. Ce n'était pas simplement la question de récupérer un ami ou un général : c'était également une question d'honneur et de justice. Stip n'aurait jamais dû enlever les titres et les fonctions que possédait le Duc de Thébas et donc il ne lui rendait pas service en les lui redonnant, il ne faisait que rendre justice. Essuyant une larme qui avait failli couler du coin de son œil, le Roi d'Hyrule se tourna de nouveau vers Vy.

- Mon frère, pourrais-tu m'apporter mon épée?La voix normalement forte de celui qui régnait sur des milliards d'âme se trouvait étrangement silencieuse, comme si l'espace d'un instant, son détenteur avait eu peur que ceci ne soi qu'un mirage et que le son de ses paroles ne fasse éclater l'illusion en morceau. Mais c'était bien réelle et le décors garda ce qui lui restait d'intégrité malgré le résonnement de la phrase.

Une fois sa fidèle lame entre les mains, le vieillard se tourna de nouveau vers le Démon et sa suivante qui étaient agenouillé devant lui. Levant son épée vers le ciel, il déposa le plat du pommeau de sorte que le tranchant de la lame repose sur l'épaule des deux personnes à ses pieds. Normalement, un adoubement était une affaire individuel et il aurait du faire Sorceresse et Trascer l'un après l'autre, mais la symbolique était clair pour tout ceux présent : la vie de la maîtresse des arcanes était irrémédiablement liée a celle du Seigneur du Chaos et
ainsi, Stip reconnaissait ce fait en ne les faisant jurer qu'un seul et même serment d'allégeance.


- Moi, Stip 1er du Nom, Empereur des Démons, Roi des Terre des Morts, Gouverneur des Terres Extérieur, Duc de Dis, Seigneur de la Mort, Maître du Chaos, Empereur de Boréalia, Prince d'Ambre, Roi d'Hyrule et Maire-Clochard de Krakov, je déclare solennellement la restitution des terres de Thébas et le titre de Généralissime des Armes Démoniaque a Trascer de la Maison Citeri. Je nomme également Sorceresse a la station de Dame, la faisant a maintenant et a jamais Intendante de la Dynastie des Citeri. Levez-vous, laissant derrière vos anciennes vies et en prenant votre nouvelle place dans le monde.

En disant cela, il leva doucement l'Épée de la Mort avant de la remettre dans son fourreau et de faire une légère inclinaison de la tête en direction de ses nouveaux sujets. Mais il ressentait quelque chose au fond de son âme : le combat dans la Tour du Chaos était terminé et maintenant, les disputes entre nation allait recommencer de plus belle, les catastrophes ayant laissé plusieurs endroits mûre pour la cueillette. Son propre Royaume avait été envahi mais défendu avec succès ... mais il sentait que plusieurs menace pesait toujours sur son trône.

- Bien ! Puisque ceci est une occasion heureuse, peut-être devrions-nous aller vers un endroit plus joyeux pour fêter cela, non? Qu'en penses-tu, chère femme? Et toi, mon frère?

Pourtant, sans véritablement attendre l'avis des quatre autres personnes rassemblé devant lui, il ouvrit un portail et se déplaça vers sa salle de trône a Hyrule.

Suite : Le Trône de Fer[Acte 10]
Pièces Pièces : 13899
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
La Tour des Souvenirs [Entrée][ACTE 9]
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum