Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Une page qui tourne [LIBRE]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 10 Juil 2014 - 19:51
Rappel du premier message :

[J'avais hésite à mettre en libre ou non. Car je voulais un PNJ pour ce RP. J'ai finalement mis en libre si jamais vous voulez rencontrer Faust o/]

Faust était entre la vie et la mort dans son sommeil. Néanmoins, son coeur continuait à battre et sa respiration redevint à la normale. Dernièrement, il avait lutté avec Link contre Rengar et la fille au bazooka pour avoir la pièce mais tout ne se passa pas comme prévu. Un être fait d'illusions avait aidé ses ennemis. Il avait touché son point faible afin qu'il fût incapable de se battre. La dernière chose que Faust se souvenait était que Rengar l'avait pris pour l'achever avant de se baigner dans une mare de sang. En ce moment, le bouc pensa à sa guilde en direction Dreamland. Kirby Bros, Genesect, Ventus et les autres allèrent faire face à Axem Red qui avait le territoire à ses mains. Cependant, Faust eut un mauvais pressentiment. Malgré la motivation de la guilde, il songea qu'à la fin, cette bataille se terminerait par un massacre. Faust avait déjà travaillé pour le destructeur. Il ne fallait pas le sous-estimer ce dernier.

Accumulant des images de boucheries et autres supplices, le bouc finit par se réveiller en sursaut. Mais il fit une grimace dès qu'il se redressa. En effet, ses blessures n'étaient pas totalement guéries. Le bélier était recouvert de bandage : sur son torse, sur sa tête, sur une de ses jambes et sur sa main droite. L'animal posa ses mains sur son ventre, partie où là cela lui faisait horriblement mal. Il était allongé sur un matelas posé au sol. A côté se trouvait son pendentif qui était détaché durant son combat ainsi que les manuscrits qu'il avait trouvé à la Forteresse. Le bouc remit son bijou sur son cou après avoir enfilé son pantalon noir. Faust marcha pieds nus et respira un bon coup une fois au balcon. Il était dans un village typiquement asiatique à cause du style des maisons. L'envie de sortir dehors lui monta en tête. L'animal reprit ses affaires puis sortit dehors. Il avait attendu quand même dans la salle où il s'était reposé mais personne ne venait lui chercher. En plus, avec la santé de Faust qui allait mieux, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter.

Le bouc marcha dans le village et s'assit sur un muret. Les enfants jouaient, les paysans travaillaient et ce qui intriguait le plus pour l'animal était les gens qui pratiquaient la religion similaire au bouddhisme. Faust avait déjà entendu parler de cette religion. C'était pour lui la meilleur religion. Par rapport aux autres religions, il n'y avait pas d'idéologie imposée. C'était en sorte une médecine dans l'esprit pour se sentir mieux par la suite. Faust se dirigea vers l'autel. Il alluma l'encens avant de prier. Il avait besoin non seulement d'être au top de sa forme, mais il cherchait aussi à trouver l'équilibre nerveux et peut-être une nouvelle forme de "magie". La dernière fois qu'il fut allé à la Tour, Faust enchaînait des échecs dû à son stress. Le bouc décida de rester quelques temps dans ce village avant de rejoindre sa guilde histoire qu'il s'améliore.
Pièces Pièces : 14901
Nombre de messages : 4684
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur





Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
PNJ
Jeu 4 Sep 2014 - 22:29
Le membre 'Faust/Métal' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Bénédiction' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Normal' :

#3 Résultat :
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
PNJ
Sam 13 Sep 2014 - 13:54
Le Pantin géant qui avait frappé Faust à l'aide de l'un de ces énormes poing ne s'attendait pas à une tel riposte de la part de son adverse, qui avait grandis jusqu'à atteindre la taille du Pantin formé par les 15 pantins. Alors que Faust défiait le géant de venir l'affronter au corps à corps, celui-ci se mit, à courir les 2 poings en avant pour frapper Faust sur son chemin, mais le bouc plus agile esquivant la ridicule attaque par un pas de côté. Le Pantin géant loin d'abandonné, se mit à faire tourner son bras en cercle à grande vitesse, créant un ouragan qui déstabilisais légèrement le positionnement du Bouc. Et soudain, les petits pantins de bois accroché à l'énorme boule de fonte lachèrent celle-ci qui à vive allure se dirigeait sur le pauvre Faust. (dé 1)

Pendant ce temps Zang Fu observe toujours silencieusement, loin d'être choqué par les intempéries provoqué par le combat et les secousses du sols du au pas des géants, il était assis en tailleur sur un étrange nuage visiblement composé de chakra. Il souriait en voyant que le chakra de Faust s'était proportionner à sa taille physique. Il était bien curieux de savoir comment son élève allait résister ou contrer l'attaque du Pantin géant.

[Etant donné que c'est un dé bien, tu a la possibilité de le contrer en lançant un dé de contre, le contre échouera si tu n'a pas bien ou parfait, ou bien de ne pas lancer de dé et de recevoir l'attaque, et sinon tu est libre de lancer un dé pour tes attaques/techniques c'est à toi de voir ^^. Btw le combat sera finis a ton prochain prochain tour.)
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 13 Sep 2014 - 13:54
Le membre '~PNJ general~' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 25520
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Sam 27 Sep 2014 - 15:13
L'énorme pantin répondit à la provocation de Faust. Les poings en avant, il fonça vers le bouc. Seulement, le bonhomme de bois était loin de de l'animal que son coup était prévisible. Faust se mit rapidement sur les côtés au dernier moment afin de le surprendre. Une fois esquivé, l'élève en profita pour le frapper au niveau de sa nuque (dé 1). La fatigue se faisait ressentir. Le bélier respirait plus fréquemment. Faust ignora si un être faussement animé pouvait s'épuiser. Il devrait encore tenir le coup pour mettre finir cette épreuve.

Malheureusement, Faust s'était pris tard pour contre-attaquer. L'animal perdit sa cible de vue quand un grand bourrasque soufflait sur lui. Même si le vent ne durait que quelques secondes, Faust perdit quelques secondes d'attention car en se protégeant du souffle, ces précieux secondes ont permis à l'ennemi de lancer un projectile par surprise (dé 2). Une chance qu'il eut suffisamment de temps pour se baisser.

Faust invoqua une flamme bleue sur ses mains avant de frapper le sol. Il créa un dôme de la même couleur qui s'étendait sur une grande zone, englobant le pantin géant au passage. L'élève qui était toujours accroupi se rapprocha rapidement devant son ennemi. Il chargea son poing puis donna un uppercut entre les deux jambes du géant pour faire éclater l'assemblement. Après ce coup, il reprit sa taille normale.
Pièces Pièces : 14901
Nombre de messages : 4684
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 27 Sep 2014 - 15:13
Le membre 'Faust/Métal' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 25520
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 9 Oct 2014 - 18:39
Faust avait littéralement fait éclaté le faux colosse de bois géant. Il ne restait plus que 5 pantins de bois très motivé à venger leur compères. Faust avait lui aussi retrouvé sa taille normal. Les pantins ne restèrent pas immobile bien longtemps, de manière basiquement stratégique, ceux-ci se mirent t'a entouré Faust de tout les côtés pour ne lui laisser aucune issue. Et se donnant un signal quasi imperceptible ils sautèrent tous sur Faust au même moment pour le frapper au visage. (dé 1), Faust n'eu même pas le temps de réagir qu'il venait de recevoir 5 boules d'aciers dans la tête, sonné, il chancela, percevant la faiblesse du juge, les pantins s'apprêtait à infliger le coup de grâce au bouc...

~Faust, tu ne va quand même pas en resté là, tu es un disciple dont je veux pouvoir me souvenir fièrement alors souvient toi de ce que je t'ai enseigné. Maintenant.~

Ce message qu'entendait résonner dans son crâne notre héros s'avérait être de la part du maître qui toujours stoïque observait encore le combat. Faust sentis alors une force un aura nouveau souffler en lui, c'était l'effet de la technique nommé "Partage des forces", son chakra bouillonnant et son physique boosté par cette énergie salvatrice Faust n'avait plus qu'une chose à faire...
Pièces Pièces : 25520
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 9 Oct 2014 - 18:39
Le membre '~PNJ general~' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 25520
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 9 Oct 2014 - 22:02
Les pantins volèrent après avoir reçu le coup de poing de Faust. Ce coup était suffisamment puissant pour vaincre un bon nombre d'ennemis. La partie semblait être gagné pour le bélier qui frotta son poing. Cependant, certains y survécurent. Le bouc n'avait pas fait attention à cela qu'il n'eut pas le temps de se remettre en position de combat. Les pantins foncèrent sur Faust chacun de leur côtés sans crier garde. Cette attaque en équipe manquait au bouc anthropomorphe d'avoir le crâne broyé. Au lieu de cela, il s'écroula au sol avec le visage défiguré. L'élève saignait du nez et de la bouche. Il eut également du mal à ouvrir un de ses yeux qui avait un oeil au beurre noire. L'animal resta au sol ce qui laissait le maître dans le doute malgré qu'il ait passé un message à Faust. En tout cas, le bonze avait mieux fait de rester calme. En effet, un dôme s'étala dans la zone où Faust se trouva. Le bouc était encore conscient. Il avait ralenti ses ennemis avec le même sort pour éclater le géant.

Faust se releva difficilement puis chargea son poing. C'était le moment pour lui de profiter de cette tournure ainsi que de tout miser sur son passif. Après avoir suffisamment cumulé des forces, il frappa le sol dans un bruit fracassant. La terre autour de lui forma un cercle de stalagmites empalant au passage les derniers bonhommes de bois. Le coup de poing était chargé au maximum que les stalagmites allaient assez haut pour se casser une jambe. Il avait cependant créer un séisme qui heureusement n'était pas assez intense. Pas assez intense qu'il ne durait que quelques secondes et qu'il ne s'était propagé uniquement dans la zone de combat.

Faust observa les cinq pantins tomber du ciel. Même si ils étaient au sol, il continuait à les surveiller pendant deux ou trois minutes avant de crier victoire. Le bouc voulait être sur de lui. Après une attente pénible, l'élève poussa un énorme soupir de soulagement. Il avait enfin fini son combat qui était aussi sa dernière épreuve.
Pièces Pièces : 14901
Nombre de messages : 4684
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 18 Oct 2014 - 23:52
Zang Fu qui avait assisté à la fin du combat, s'approcha, pour poser amicalement sa main sur l'épaule du courageux Faust qui venait de triompher de ces adversaires après de long effort. Puis il posa son autre main sur le front de Faust, lui transmettait son énergie excédante pour le remettre d'aplomb. Faust était se sentait de nouveau en pleine forme et était prêt à partir pour retrouvé ses amis.

-Je vois en toi que tu es digne de mes techniques, pratique les régulièrement et tu finira par en devenir le nouveau maître. Je crois en toi Faust. Crois en toi.

Sur ces mots Zang Fu se retourna et partis en direction du village se contenta de lever la main en arrière en signe d'au revoir. Faust ne le savait pas, mais un beau jour surement le maître et l'élève allait finir sans aucun doute par se retrouvé pour une nouvelle leçon... Mais jusque là notre héros à corne avait du chemin à parcourir... Et une aventure à vivre.
Pièces Pièces : 25520
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Contenu sponsorisé a écrit :
Une page qui tourne [LIBRE]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Quand une page se tourne...
» Une page se tourne : Coupure de my.nabaztag.com
» Je voulais tourner la page, mais, c'est la page qui refuse de se tourner. Ft Priam
» Connecting to the 192.168.0.1 page...
» Un fou,un possédé,et...(pv libre Raven)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum