Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Inversion00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Mariage Royale [Pv Invité]
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mar 8 Juil 2014 - 19:19
Aujourd'hui était un grand jour pour le Royaume d'Hyrule. Depuis plusieurs années maintenant, la succession du trône avait été compromise, avec la disparition de la Princesse Zelda et la mort de l'ancien Roi. Dans cette période d'incertitude, un homme qui les avait déjà dirigé auparavant avait profité de l'occasion pour s'emparer de la couronne une seconde fois. N'ayant pas souffert lors de la première conquête, et préférant un prétendant a une période de chaos, le peuple l'avait facilement accepté. Cependant, un Roi, aussi bon soit-il, ne peu garder très longtemps le support de son peuple si sa succession n'est pas assuré. C'était pourquoi les célébrations d'aujourd'hui était si importante : une Reine pourrait assurer la descendance du Roi et fournir une nouvelle dynastie au Royaume d'Hyrule.

En cette journée ensoleillé, le Quartier Est de la ville était bondé, le peuple entassé de chaque côté de la rue qui menait du château directement jusqu'au grand Temple des Déesses. Sur chaque bâtiment flottait haut et fier le drapeau de la nation Hyllien, une croix blanche centré sur la gauche, sur un fond mauve, avec la triforce représenté au centre de la croix. En effet, pour apaiser ses vassaux, le Seigneur de la Mort avait du ré-instaurer l'ancien drapeau du Royaume et promettre de se marier sous les yeux bien veillant des Déesses d'Hyrule. Le Démon avait excepté, ne voyant aucun problème quant a la manière dont il serait marié. L'important était de démontrer son attachement à sa nouvelle compagne - et de prouver à ses citoyens qu'il pouvait assurer sa succession.

Les préparatifs avait été fignolé par lui, sa future épouse et Maka Albarn, sa nouvelle apprentie, qui avait insisté pour apporter un coup de main. De ce fait, les centaines de fleures décorant la ville, les stands de nourriture et de rafraîchissement à l'extérieur pour ceux ne pouvant assister directement au mariage depuis l'intérieur du Temple ainsi que les différends habits des témoins et de la mariée avait tous été réglé par leur coopération. Par ailleurs, les grandes portes de la muraille était ouverte, laissant entrée les visiteurs étranger voulant assister a la célébration, et surtout laissant entrer les gens spécifiquement invité par le Roi. Le plus important étant évidemment la personne qui présiderait la cérémonie, celui qui les marierais devant les regards des hommes et des dieux : Link, Héros du Temps et Sauveur du Royaume.

Le Démon et ce dernier se tenait d'arrière l'un a côté de l'autre, sur l'Autel du Temple. En effet, ils attendaient tout les deux le signale de départ de cette cérémonie : l'arrivé de la mariée, qui ne devrait plus tarder d'ailleurs puisque les places était presque toute remplie. Malgré le fait qu'il avait déjà été dans cette situation plusieurs fois par le passé, le vieillard ne pouvait s'empêcher d'avoir une certaine inquiétude et quelque peu d'excitation pour la suite des événements ... même si en se moment, il était surtout impatient de voir le mariage - son mariage - commencer enfin. Il avait hâte de voir sa future épouse dans sa tenue de mariée. Lui-même était habillé avec ses habits cérémonial, complété par la couronne héréditaire du pays. Attendant toujours l'arrivée de sa sorcière bien aimée, le Monarque se pencha légèrement en directement de Link et lui dit :

- Je ne me souviens plus, est-ce que Sakura avais mise autant de temps à arriver a ton mariage, lorsque j'étais votre prêtre?La question pouvait sonner taquine, puisque la relation entre Link et Sakura n'avait pas si bien finit que cela au finale, mais en fait, le Démon était simplement curieux.
Pièces Pièces : 13679
Nombre de messages : 3005
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Dante Sparda a écrit :
avatar
Joueur Novice
Mar 15 Juil 2014 - 11:09
« Eh bien, on dirait que les festivités battent leur pleins. »




S'empressa de déclarer Dante tout en s'emparant d'un petit gateau moelleux qui trainait sur un buffet, les bras croisés, et le regard rivé en direction de la double porte menant au Temple du Temps, là où la foule commençait à se regrouper. Malheureusement, il n'avait pas pu pénétrer dans l'enceinte de la citadelle avec l'épée de son père, les gardes ayant été clair à ce sujet, il avait du s'en séparer. Mais ils n'avaient pas été très malins et Dante gardait encore sur lui ses deux pistolets. Encore heureux qu'il puisse se défendre en cas de problème. Et puis, il avait toujours ce gantelet que lui avait procuré ce démon, bien caché à travers son lourd manteau rouge sang. Suite à sa confrontation contre Mephiles, Dante était retourné auprès de Mephisto pour recevoir sa récompense : une chambre digne de ce nom au sein de son Académie. Il avait pu se reposer quelque peu, sans toutefois des nouvelles de la part de Nawiel. Bah, elle avait sans doute du régler des affaires importantes à l'intérieur du monde des démons, ou du moins dans la partie qui était sienne. Dante l'avait aidé, et il comprenait qu'elle avait sans doute besoin d'un peu de tranquilité. Bref, si Dante était ici c'était pour une raison bien particulière. Qu'il n'était toutefois pas encore prêt de révéler.

Lorgnant la fenêtre qui donnait vers l'extérieur pour admirer le remarquable cortège qui suivait la forme humaine de Stip, Dante n'eut aucun mal à le reconnaître malgré les apparences. Il dégageait toujours la même aura. Que c'était bon de se remémorer le bon vieux temps où tous les deux, ils avaient flingués des centaines de démons sur Dinosaur Planet pour il ne sait plus quelle raison. Fini de goûter à la bonne bouffe, il se décida enfin de se lever pour rejoindre le Temple des Déesses, là où la cérémonie allait finalement avoir lieu. Par chance, il réussit à se trouver une place au niveau du deuxième rang, là où des bancs avaient été placés. Croisant les bras en attendant que la future Reine d'Hyrule ne pénètre dans le Château, Dante échangea un clin d'oeil avec son vieil ami.


« Ça faisait un bail, hein ? »
Pièces Pièces : 17069
Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 23/06/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Merwen a écrit :
avatar
Beta
Mar 15 Juil 2014 - 14:40
Merwen était là, adossé contre le mur, regardant passer les gens. Il se faisait un peu chier, mais il n'avait pas pu refuser l'invitation qu'il avait reçue (pour des raisons qui lui étaient obscures, d'ailleurs, pourquoi lui avait-on envoyé une invitation ?). Il n'était jamais invité nul part, et puis, c'était un mariage quand même. Il regardait les gens s'amuser. De toute façon, il n'avait rien d'autre à faire, il ne connaissait personne ici. Il sentait son épée à une main contre sa jambe. On ne pouvait pas la voir de l'extérieur tout de même. Tout ce qu'on voyait, c'était un type bien habillé, mais qui avait l'air totalement paumé au milieu de la foule. Les gardes n'avaient pas voulu le laisser entrer avec tout son attirail, il était donc passé au-dessus de la muraille en se propulsant. Il n'avait pas envie de laisser son équipement à ces abrutis. Il avait du coup tout mis dans une cachette proche de cet endroit. S'il avait appris une chose après toutes ces années, c'était bien de toujours être méfiant. Il avait donc caché cette petite épée sur lui et le reste de son équipement à proximité. Il ne devrait pas y avoir de problème, mais il se passait toujours quelque chose, à chaque fois. Et compter sur les gardes qui ne l'avaient pas vu passer au-dessus de la muraille, c'était hors de question. Ils étaient totalement incompétents. Merwen soupira, quand soudain il sentit une délicieuse odeur. Il releva la tête et suivit l'odeur jusqu'au buffet. Enfin quelque chose d'intéressant. Il mangea pendant plusieurs minutes, jusqu'à ce qu'il soit l'heure de la cérémonie. Il se dirigea alors vers le Temple des Déesses et réussit à trouver une place sur un banc. C'est alors qu'il remarqua Link, se tenant à côté du Roi. Il y avait au moins quelqu'un qu'il connaissait ici. Cela suffit à rassurer Merwen, qui sourit, pour la première fois depuis qu'il était arrivé. Il n'y avait plus qu'à attendre la future Reine. Qui n'était toujours pas là.
Pièces Pièces : 42717
Nombre de messages : 1908
Age : 21
Localisation : Dans une plaine
Réplique/Citation : Celui qui ne risque rien ne perd ni ne gagne.
Date d'inscription : 20/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Ceci est un mouton arc en ciel. Si vous voulez rejoindre la secte des moutons arc en ciel, mettez ce mouton dans votre signature afin qu'il puisse dominer NW puis Internet tout entier !

◎ RP' En Cours >
: Archipel Stratosphérique :: Horuna :: [ACTE 11] "Je suis la loi !" Horuna
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Mer 16 Juil 2014 - 11:55

Mariage Royale


Quelle Monde putride.... ce que lui avait apprit Sir Mesrobian lui avait donné la nausée, comment une célébrité comme Stip pouvait ne serais-ce que immaginer de leur laisser la vie sauve a ces pauvre créature inférieurs ? Certe, c’était grâce a sa "Générosité" si Mephiles n’était pas au pays des morts... même si en théorie il ne pouvais pas "mourir". Néanmoins il faudra qu'il lui demande un jours pourquoi etre si bon avec des insectes ? Rêvant de son empire infernal, le dieu déchu se dirigeait vers le lieu ou se déroulerais le mariage de Stip
Mephiles trouvait que ces créature a sabot appeler Destrier était finalement assez utile, se laisser porter par ces animaux et leurs ordonnant d'aller la ou vous voulait donner un sentiment de domination exquis.
Arrivant a la cité d'hyrule, Mephiles continua son trajet jusqu'au abord de la ou devait se tenir la cérémonie, descendant de son cheval, Mephiles l'attacha a un endroit prévue a cette effet et monta les marche qui menait a la salle dont plusieurs invité semblait déjà la.
Une fois arrivé, il ne put s’empêcher de lâcher un ricanement sournois quand il aperçut Dante, avec discrétion il passa derrière son siège et posa sa main sur son épaule en lui murmurant a l'oreille.

Comme on se retrouve mon cher ami...

Regardant ensuite le Roi Stip qui attendait sa dulcinée il en conclut qu'elle devaient être en retard, Stip ressentait vraiment de l'amours envers elle ou s'agissait juste la d'un prétexte pour pouvoir donner une image toujours meilleurs de son royaume ?
Tout ce qu'il savait c’était qu'il allait se marier avec et qu'il n'avais pas attendu le mariage pour pouvoir s'amuser avec elle.



Pièces Pièces : 4876
Nombre de messages : 241
Age : 21
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rosstail a écrit :
avatar
Yggdrasil
Lun 21 Juil 2014 - 18:02
Nous étions là. Mon Général, Gozen, en tête des troupes, surveillant le moindre défaut dans cette cérémonie. Moi et mes camarades de casernes, devions accompagner la cérémonie, comme le veux la tradition Hylienne, afin de protéger les invités du Roi et de sa fiancé, ainsi que les deux têtes du royaume. Je me tenais debout, le dos droit, les jambes droites, le menton bien levé, la lance à la main. A vrai dire, je ne su pas quoi dire de cette cérémonie. Des gens se connaissaient, discutaient entre eux, et poirotaient comme des... des poireaux. Je ne su pas quoi faire, tout simplement car il n'y eu rien à faire: à part observer, et se tenir de manière digne. Notre milice était composée de trois rangées d'une vingtaine de fiers soldats, et autour de nous dépassaient quelques cavaliers. Nous n'attendions rien de spécial, si ce n'est que le bon déroulement de cet événement, qui semblait historique pour la bibliothèque d'Hyrule, mais pour moi ce ne fut qu'une transition de la couronne. Quelques uns de mes camarades semblaient nerveux, mais je n'osais pas demander pourquoi: j'étais en première ligne, je ne pouvais pas me permettre de rompre le silence solennel qui nous englobait. Il faisait aussi très chaud, mais quoi de plus étonnant, lorsque l'on ai environ une cohorte de soixante-dix hommes en rangs sur une place, à attendre. j'observais mes camarades du coins de mes yeux, tous étaient sérieux, je fis de même, et je ne fis qu'observer de nouveau.
Pièces Pièces : 52936
Nombre de messages : 1624
Age : 20
Localisation : Chez lui, Dans les bras de Tsutsu
Réplique/Citation : Ta gueule c'est magique.
Date d'inscription : 05/02/2014
Liens : - Petite amie :
Tsubasa Hayashi

-Connaissances:
Malavita Mauventa
Pichu
Grey
Nikolai Voronin

-Compagnons:
Flandre Scarlet
Abyss
Deux trois autres types sans intérêt.

Alliés:
Tim Sinassas
Tiengen
Link
Kirby Bros
Eloaf
Phoenix Wright
Faust

Ennemis:
Pignouf
Rengar
La Grande Oracle

http://www.nextwave-rpg.com/t4087-presentation-de-rosstailvalide?highlight=Pr%E9sentation+RP


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mar 22 Juil 2014 - 22:41
Aujourd'hui était le grand jour. Acrya n'était pas habituée à être nerveuse, à avoir une petite boule dans l'estomac. Il ne fallait pas oublier qu'elle avait été séparée d'un morceau d'elle pendant plusieurs années. Elle conclut donc que le stress ressenti était dû à son autre moitié. Dans une dizaine de minutes, elle allait devoir franchir les portes du château pour se rendre au temple où avait lieu la cérémonie. Pourtant, elle était toujours en train de se disputer avec la coiffeuse. Elle était debout face à elle, les bras presque croisés, lui répétant sans cesse qu'elle voulait laisser ses cheveux libres. Pas remontés, pas en chignon, pas en tresse. Son interlocutrice répliquait en disant que ce n'était pas approprié pour un mariage. Qu'elle allait épouser un roi, qu'elle se devait d'être grandiose, blablabla. La blonde roulait des yeux, signifiant son ennui. C'était son mariage, elle pouvait bien décider de sa coupe de cheveux !

Elle lui tourna le dos et déclara qu'elles n'avaient plus le temps de toute façon. Elle devait se dépêcher de mettre ses talons hauts et se rendre à l'autel. La dame rangea ses outils, grogna légèrement et sortit de la pièce. Après avoir enfilé sa paire de souliers, la future reine se figea devant le miroir et se regarda sous tous ses angles. Le choix de la robe plaisait aux deux personnalités, qui avait dû argumenter longtemps avant de se décider. D'un côté, elle voulait une robe serré et en dentelles, de l'autre, elle désirait une robe de princesse en tulles. Finalement, sa robe était en deux parties : en satin, l'arrière était recouvert d'une traîne de dentelle rattachée au bustier, aussi en dentelle. Ainsi, l'avant était de satin et l'arrière de dentelle. Quant à la forme, elle était assez large, seuls les manches et le bustier étaient collés à son corps.

Spoiler:
 

Autrement, elle portait à son cou un collier de perles avec une fleur à son extrémité. Ses boucles d'oreilles étaient composées de perles semblables. Elle était très... blanche. Jamais elle n'avait autant porté cette couleur. Mais ça ne lui allait pas si mal, avec ses cheveux nouvellement blonds. Elle tourna sur elle-même, telle une petite fille. Puis, elle jeta un coup d'oeil à l'heure. Oups, elle était un peu en retard. Pressée, elle se précipita aussi vite que possible hors du palais. Des gardes la suivirent et elle commença sa marche jusqu'à l'autel. Plusieurs regards se posèrent sur elle, éblouis. Le quartier était rempli des habitants d'Hyrule, de stands de nourriture et de boissons. Les bâtiments avaient décorés avec un nombre incalculable de fleurs. Acrya avait beaucoup contribué à cette tâche grâce à son pouvoir. C'est pourquoi la plupart de ces fleurs étaient des roses. Rouges, blanches, noires et mêmes bleues. Elle ne savait même pas qu'elle pouvait créer des roses bleues !

Le temple n'était plus qu'à quelques mètres. Le voile lui couvrant le visage lui brouillant un peu la vue, elle plissa les yeux en arrivant à l'escalier, ne souhaitant aucunement trébucher. Voilà. Elle y était. Elle pouvait voir Stip à l'autre bout de l'immense salle. À ses côtés se trouvait leur prêtre, un dénommé Link qui était, à ce qu'elle avait entendu, le Héros du Temps. Héros. Elle détestait ce mot. Mais ce n'était pas le moment d'y penser. Elle s'avança, chose plus difficile que d'habitude étant donné sa faible marche de manoeuvre dans sa tenue. Elle se plaça face au seigneur de la mort, tout sourire. Et elle attendit.
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Mer 23 Juil 2014 - 17:35
Le voilà dans un temple qui allait symboliser le mariage de son plus vieil amis, et son meilleur ennemis. Que dire de plus sinon que la situation était quelque peu... Amusante? Le Seigneur Démoniaque avait reçu il y a peu une lettre d'invitation qui le conviait au mariage de Stip en Hyrule! Jamais, Ô grand jamais Trascer ne pouvait s'attendre à recevoir une telle chose de la part du Dieu de la mort, et pourtant? Peut-être que malgré les millénaires de guerres, d'insultes, de coups tordues, de trahison et de moultes ennuies causer l'un envers l'autre, les deux pires ennemis pouvaient donc... Dialoguer? Rien que de penser à cela le démon ne pût s'empêcher de ricaner intérieurement alors que son regard se posa tout d'abord sur sa magnifique compagne : Yuko, son impératrice. La jeune femme était ravissante et elle s'était aussi bien habillé pour l'occasion, mais le démon avait dès lors amplement eu l'occasion de contempler la douce femme si bien que son regard se posa sur l'autel où se trouvait... Link et Stip. Le sourire devint une sorte de vague amusement de ce dire que dans le lieux actuels, environs quatre vingt dix pour cent des gens présents aux mariages pouvaient vouloir la tête immédiate du démon. Allons, arrondissons, à cent dix pour cents car même la population extérieur du temple le souhaiterais. Le seul espoir de l'Indivisible étant que ce ne soit pas un piège destiné à son exécution pur et dure et qu'il aurait la protection de l'invité tout le long du mariage voir même après. Chose qui se vérifient car sinon, pour la première occasion le détenteur du Chaos Universel serait mort, et pour la seconde... Par la foi du démon, ça ne saurait tarder de le savoir! En repoussant toute les idées de morts, de trahisons et de piège, le démon ne pût se remémorer son entrée dans le Temple, voir même tout simplement dans Hyrule tout court...

Flashback. Quelques heures plus tôt.


Et bien les voilà! Le "couple" d'invités dont un qui ne comprenait toujours pas le comment du pourquoi il était là. Yuko, et Trascer. Mais pourtant, pour l'occasion le démon n'avait pas lésiné sur les moyens, loin de la. Il voulait être resplendissant pour un tel jour lui aussi. Bien que moins habillé et détaillé que ce que pourrait être le futur marié. De pied en cap, le démon avait décidé comme habits tout d'abord de longue chaussure de soies noir quelque peu pétillante d'un éclat gris. En remontant on pouvait observer un long pantalon du même apparat que les délicates chaussures. Tenant le pantalon, une ceinture d'un mauve sombre dans lequel reposait tout l'engrenage qu'était Painsaw qui avait été "désenchanté" si on le voulait pour l'occasion, ne servant alors plus que d'une simple épée décoratif. Une chemise d'un mauve foncé se tenait sur le corps gris/noir du démon recouvert pourtant par une veste noir comme l'ébène. Et pour finir le tout, au dessus de tout se tenait un magnifique chapeau haut de forme noir recouvrant les cheveux du démon qui avait décidé de ce les couper de manière cérémoniales à savoir plutôt court pour cette magnifique occasion! Leur moyen de locomotion, tout aussi cérémoniale avait été une sorte de carrosse pour essayer d'arriver le plus rapidement possible au mariage, il aurait été quelque peu éhonté de venir tard alors que les personnes avaient été invité, encore plus lorsqu'il s'agit du pire ennemis du marié qui avait on dirait offert une sorte de cessez le feux voir même une paix précaire pour simplement célébrer la fête de ce que pouvait représenter un mariage aussi magnifique en Hyrule entre le Dieux de la Mort et une délicate jeune demoiselle! Dans tout les cas, le démon arriva bel et bien plusieurs heures en avance, traversant la ville sous les regards inquiet et interrogateur tout d'abord de la population mais ô combien souvent par bon nombre de garde soupçonneux qui se souvenait bien de cette ignoble démon qui était venu dans ce royaume là. Le seul moyen de s'en débarrasser? Montrer le carton d'invitation avec un merveilleux sourire de bienveillance en couvrant d'excuse le royaume et qu'il était temps de faire la fête pour cette occasion magnifique et non d'être inquiet car jamais le démon n'avait été traitre au points de gâcher de grandes occasion! Riant même pour faire comprendre aux gardes que c'était parfaitement vrais! Ce qui pourtant été faux... Mais la n'est pas la question. Le démon reprit donc bien souvent sa route après plusieurs arrêts pour enfin arriver au temple où il descendit en accompagnant par le bras la charmante Yuko à l'intérieur de la salle qui servirait pour le magnifique union de deux personnes, l'union entre le Dieux de la mort et une demoiselle devant tant de personnes rassemblés! Héros, et Héros! Hyrule et Dieux! Déesses et Habitants! Quoi de plus merveilleux à voir? Dans tout les cas, pour tout de même éviter le plus possible les regards en sa direction, Trascer s'excusa tout d'abord auprès de Yuko pour s’éclipser rapidement et se mettre dans un endroit un peu plus sombre que les autres pour observer la scène sans être trop visible pour l'instant. Le démon voulait profiter, et ne pas tout gâcher par sa présence en faisant en sorte que l'on souhaite directement sa tête... Prudence est mère de sureté comme on dit, ou quelque chose du même genre. Et même si les jours de fêtes ne doivent pas être entaché par la violence, qui serait prêt à sacrifier un jour de fête afin d'obtenir dix mille jours de joies? C'est pour cela qu'être discret est tout de même une bonne chose, tout du moins le temps de la cérémonies au moins. Après, il faudra jouer le jeux de la fête et de la bienséance comme Trascer l'eut appris alors qu'il était Prince de sa famille de Démon nobliaux. La salle était remplit de héros en observant bien, mais bon nombre n'avait pas encore remarqué le Grand Destructeur, enfin, c'est ce que ce dernier espérait pour l'instant en profitant que faite que Stip était nettement mieux habillés et plus prestigieux en plus d'être au centre de la journée... L'Indivisible resta donc immobile un long moment...

Fin du Flashback.

Le songe avait probablement durée plus longtemps que le démon ne pouvait le croire puisqu'en effet lorsque ce dernier sortit de ces pensées de l'entrée du démon... Et bien par sa foi, la demoiselle qui allait être mariée était déjà entrée dans le temple en s'approchant à pas digne d'une mariée de l'autel où se trouvait Stip et Link. Que ne fut pas la surprise du détenteur du Chaos Universel que de remarquer que la jeune fille qui allait sceller son destin à jamais dans un puissant lien de mariage n'était autre que... Acrya. Un léger rire étouffer rapidement s'échappa du Seigneur qui ne pût s'empêcher de se souvenir de la dernière fois qu'il avait vue les deux protagoniste de ce mariage, c'était bel et bien au désert Sec-Sec et ils avaient plus un aire de chien et chat que de couple sur le point de se marier. Mais cela datait déjà d'un petit moment d'un point de vue mémoriel... Arh, que le temps est cruel et dure par moment lorsque l'on affronte pas ce dernier mais qu'on le laisse plutôt filer. Tout du moins la marié était somptueuse dans sa robe blanche immaculé et somptueux d'un magnifique mélange de dentelle et de satin alors qu'au cou de cette dernière se trouvait un collier de perles armée d'une fleur magnifique se mariant aussi bien à la robe que les boucles d'oreilles ornant le visage de la gente demoiselle. Le temps de la contemplation terminé, cette dernière venait de rejoindre le point centrale du mariage : l'Autel. Ainsi c'était donc bel et bien vrais, le moment tant attendu allait bientôt commencer. Une union éternelle de Stip avec la moitié qui allait se promettre à lui. Devant une telle vague de beauté à imaginer un futur probable, le Démon ne pût s'empêcher pourtant de se remémorer un passé qui pourtant était si lointain mais pourtant ô combien si magnifique. Un passé où ne régnait que joie, bonheur, fraternité et douceur! Il fallut tout les efforts du monde à Trascer pour éviter de montrer un trop plein d'émotion de joie coupler à la tristesse et donc ne pas lâcher une larme. Il se maintint donc droit comme un I, le visage recouvert d'un sourire idiot mais heureux devant le future spectacle qui allait s'annoncer! Tenir la cérémonie était simple, ne pas fondre en larme devant l'évènement par pure nostalgie la, c'était déjà une autre paire de manche... Mais pour le moment, place à la cérémonie!
Pièces Pièces : 56264
Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Mer 23 Juil 2014 - 22:36
~J'arrive pas à croire que ce vieux guerrier ait trouvé un interet dans l'amour... Je pensais même que je me marierai avant lui... Il faut dire... Il à plus de sex appeal que moi c'vieux cochon !~

Bowser était avec tous les invités, portant son genre de tenue habituelle pour les cérémonies : Un costard noir chic avec un noeud papillon rose avec manchettes assorties, le tout en tissu extensible pour la guerre qu'il mènera plus tard contre son plus grand ennemi et allié : Le buffet.

Il n'était pas non plus tout seul ce soir là, il était aussi avec sa protégée, Flandre Scarlet, qu'il avait délivré de l'ennui dans son manoir. Il s'était dit qu'une soirée comme ça serai distrayante pour cette petite enfermée depuis plus de 300 ans dans une chambre obscure. Bien sur, connaissant ses quelques travers, il l'avait briefer sur la conduite à adopter.


Tu te rappelle Flan? Tu ne détruit rien, tu ne casse pas le gâteau et surtout, tu ne fais exploser PERSONNE ! Et si on t'embête, tu viens me voir, c'est okay?

Il se disait bien qu'une sortie en grandes pompes comme celle ci paraissait un peu énorme pour cette gosse, mais il ne pouvait pas la laisser toute seule à rien faire dans son château avec tous ses hommes au travail, non seulement ça lui rappellerai sa chambre enfermée, mais en plus, il a dit qu'il s'en occuperai.

Au pire, si elle s'ennuyait, il avait pris un rubik cube.
Pièces Pièces : 9804
Nombre de messages : 5110
Age : 25
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 24 Juil 2014 - 2:40
Aujourd'hui était un jour sois-disnat important. Tout le monde s'agitait, se faisait beau et revêtissait les costumes du dimanche. Réveiller tôt le matins, peu de temps après être partie dormir suite à une nuit bien émouvante à découvrir le grand château du Koopa, curieuse mais fatigué à la fois, la petite vampire c'était faufiler dans voir ce que faisait le gros Koopa.

C'était ainsi que la décision avait été prise, alors que la vampire surpris le Koppa à se revêtir d'un costard, et sembler vouloir aller quelque part, ce dernier fut comme forcer à l'emmener. La petite Flandre ayant bien entendus fait un leger caprice sur le fait qu'elle serait toute seule malgré que, étant donner qu'elle était une vampire elle aurait passer son temps à dormir. Mais la curiosité était bien trop grande, et la poussait à vouloir suivre le roi Koopa. Suite à la decision qui avait été prise, les mesuresse mirent tout de suite en place. Ne rien casser, ne pas déranger, ne rien saccager et ne pas "jouer" avec les autres gens.

Tant de règle, tant de détaille. La sois disant fête attisait d eplus en plus la curiosité de Flandre étant donner qu'il fallait même qu'elle abandonne sa robe rouge comme les roses préfère pour aujourd'hui, et la remplacer par uen robe simple et blanche de préférance sans chapeau pour ne point se faire remarquer. Restait un détaille qui fut vite, rêgler, le soleil. La vampire n'avait qu'a prendre un petit parasol ou n'importe quoi d'autre pour la protéger des rayons du soleil. Ce fut alors assez émoustiller que la petite vampire accompagna le Roi Koopa jusqu'a la grande cité d'hyrule.

Après deux trois petit détailles de règler. Le Roi des Koopa et la petite vilaine petite vampire était entré dans le temple ou allait se dérouler la caraémonie. Flandre était totalement impressionner et boulverser par tant de monde malgré la fatigue qui planait au dessus d'elle. Elle n'avait jamais vue autant de personne au même endroit. Tout était habiller en costard cravate et tenue du dimanche. Suis au petit brefing de celui qui l'avais emmener ici, elle prit place et essaya de moins s'agiter, même si l'envie de regarder et de fouiner partout ne lui manquait pas, elle se disait qu'il serait plus judicieux de rester à côté de koopa si elle voulait justement éviter les fameus sois-disant probleme.

Cherchant quelque chose à faire, le regard de la jeune fille au regard rouge sang se posa sur le grand koopa à côté d'elle. La petite vampire lâcha un petit rire amuser, en le voyant ainsi vêtut, cela lui rappelait fort le jour ou il était sortit de l'amoire de sa chambre, pieger dans l'une de ses robes. En repenssant ainsi à cela, la petite vampire tira légèrement sur l'une des manches du gros koopa.

-Bowseeerrrr.... tu me dois une roebe, tu te rappel ? A la maison.... je pourrais garder celle-ci ? Kyufufufu

Flandre se mit à sourire cherchant à convaincre le koopa le mieux qu'elle pouvait, mais la raison de se sourire était surtout d'imaginer le visage de sa soeur quand elle vera cette robe qu'elle trouvait si jolie même si elle était bien simple comparer à celles des nombreux invités. Soudainement, quelque chose attira le regard vif et curieux et la petite vampire, qui se remis à parler avant même que le Koopa lui répond, en désignant l'autel du doigt.

-Bowsy ! Bowsy ! C'est pas ton.... ton... ami... celui qui... heu.... rien..... et c'est qui lui et celle qui viens d'arrivée ? Ca à un rapport avec le fait qu'il y a plein de gens ?


Voila ce qui arrivait... Flandre bombardait le pauvre Koopa de questions à propos de ce qu'elle voyait. Regardant à droite et à gauche la vampire ne laissait rien passer malgré qu'il était le milieux de l'après-midi.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 24 Juil 2014 - 11:00
(Multi RP 1 — Quelques heures plus tôt : Repos et Revelation Surprenante )


La Cérémonie de la Galère






« Tout ce dont je me souviens de ce mariage, c'était la soirée...Plutôt amusante d'ailleurs. Mais là, ce qui est sûr, c'est que je me sens plutôt nerveux. »

Et il y avait bien de quoi l'être ! De nombreux invités se tenaient dans cette salle, mais pour la plupart il s'agissait d'amis que Link connaissait bien. La première personne qui croisa son regard fut Merwen, avec lequel il avait beaucoup voyagé. Celui ci devait d'ailleurs être étonné, de même que les autres dans cette salle, de voir qu'il manquait un oeil gauche à Link et qu'un bandage lui recouvrait cette partie du visage. Son affrontement face à Windalia et Rengar avaient été terrible...Et s'il était ici, c'était plus pour une autre raison que pour Stip lui même, il en était désolé. Mais la sauvegarde du monde avait plus de valeur à ses yeux que l'union entre le Roi et la future Reine d'Hyrule. Pouvaient-ils seulement faire confiance à cette dernière ? Elle n'aspirait rien de bon pour lui, mais l'Hylien préférait de ce côté là rester silencieux.

« Stip...Euh...Tu sais, je ne sais vraiment pas si c'est une bonne idée à propos de ce rôle. Je ne l'ai jamais fais et... »

Stip hocha la tête envers son ami, signe qu'il devait lui faire confiance, et surtout se faire confiance en lui. Mais comment est-ce que cela allait être possible dans un tel contexte ? Comme Link se retrouvait surélevé sur l'autel, il n'eut aucun mal à reconnaître Gozen accompagné de la garde royale d'Hyrule. Bowser aussi se tenait là accompagné de Flandre, là aussi, une véritable surprise. Comment ce bon vieux Bowser avait il pu faire ami ami avec elle, alors qu'elle avait tenté de les assassiner sur Talon ? Link sentit comme un frisson lui parcourir le corps, et il fut obligé de se retenir pour éviter que son Susano, le démon qui l'habitait, ne prenne le dessus. Son esprit se sentait en danger. Un démon surpuissant se trouvait dans la salle, près de cet homme en rouge qu'il avait vu il y a fort longtemps...Dante, c'est bien ça ? Il n'avait toujours pas non plus confiance en Flandre mais ce qui l'effraya le plus, c'était de voir Trascer, à un emplacement qui le mettait bien en avant, aux côtés de Yûko. Leur terrible confrontation remontait à plus d'un an déjà, et il se rappelait que c'était en raison de Gozen qu'il avait décidé de laisser ces deux là en vie. Leur présence n'était pas anodine, c'était certain. D'ailleurs, l'Hylien en savait quelque chose...C'était aussi ce pourquoi il était présent. Mieux valait rester sur ces gardes. Acrya pénétra enfin dans la salle, habillée d'une robe de mariée faite de satin, et particulièrement élégante. Même s'il n'avait pas confiance en elle, il faisait au moins ça pour la tradition, Stip et puis pour les Tours. Allons bon, il allait devoir se bouger.  

« Bon...C'est l'heure j'imagine... »






Habillé d'une toge qui lui recouvrait les épaules jusqu'au pied, Link s'avança vers le reste de l'auditoire à pas lents. Il était en train de fixer Trascer, se remémorant le combat qui avait eu lieu sur la place il y a un an de ça, et l'apparition des Tours qui s'en était suivi. Quelle ironie, c'était ici que tout avait commencé...Et ici que tout allait finir. Link tapa le micro plusieurs fois afin de s'assurer que tout fonctionnait bien. Et après avoir pris une grande inspiration, il commença à réciter son texte, comme une poésie qu'il avait pu apprendre par coeur...Mais qu'il avait toutefois mal appris.

« Nous sommes réunis ici, en ce magnifique lieu qu'est le Temple du Temps d'Hyrule, pour célébrer l'union de deux êtres. Mais pas n'importe quelle union. Celle d'un Roi et d'une Reine, les futurs gouvernants d'Hyrule.   »

Link marqua une petite pause et invita Acrya et Stip à s'approcher de lui.

« Au terme de cette cérémonie, vous serrez unis pour l'éternité, à la vie et à la mort. Il va donc falloir que vous...Euh...Que vous...Euuuh...Hem...Je vous ai déjà raconté la blague du chien sur trois pattes ? >.<   »

Ça y est, le stress commençait à reprendre le dessus à tel point que la main de Link tremblait sur le micro. Essayant de retrouver son calme, Link chuchota quelques mots à Stip. Il fut assez simple de lire sur ses lèvres, il demandait ce qu'était la suite de son texte. Mais malheureusement, ne comprenant pas la réponse de Stip, Link préféra abréger, ne souhaitant pas laisser l'auditoire hilare devant sa prestation médiocre.

« Bon alors...Hum...Lorem Ipsum Ad Eternam, toussa. Bref, il est à présent temps que vous fassiez vos aveux.

Stip...Souhaitez vous prendre pour épouse Acrya Ravenwood ici présente ?
»

Le visage de Link avait viré au rouge, oubliant totalement Mephiles, Flandre ou encore Trascer, les trois gros soucis de cette cérémonie d'après lui. Heureusement, il avait réussi selon lui à se rattraper...Tant bien que mal. Le plus difficile était heureusement passé. La suite des événements réservait son lot de surprises...


Pièces Pièces : 107986
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 24 Juil 2014 - 16:43

Le Château d'Hyrule ... Tel était le nom du lieu dans lequel le duo s'était aujourd'hui rendu.

Trascer comme sa protégée s'étaient habillées en conséquences, revêtant tous deux des tenues mêlant à la fois élégance et raffinement. Des habits travaillés, et pas des moindres. Le guerrier portait un grand costume d'un noir profond, assorti d'une chemise mauve, en parfait raccord avec la longue robe portée par sa bien aimée. Une robe fluide, aux tissus légers, asymétrique. Le bustier, orné de dentelle et de rayures discrètes, relevait quelque peu sa poitrine.
Courte à l'avant, celle-ci possédait cet avantage de révéler ses longues jambes blanches. Longue à l'arrière, elle formait une traîne aux voiles délicats, essuyant lentement le sol. Sa couleur lilas virait à un violet plus sombre vers le bas. De longs rubans d'un jaune complémentaire étaient attachés sur son corsage, ses épaules, son cou. Ses chaussures, plutôt simples, comportaient un joli talon plus ou moins compensé, rehaussant sa silhouette.

Le Destructeur l'accompagnait avec une certaine délicatesse. Yûko le tint doucement par le bras.
Mais enfin. Les voilà arrivés à destination.

***

Trascer vint à se reculer, se cacher dans l'ombre, craignant d'être trop visible aux yeux de la population. L'Impératrice conserva son silence, écoutant le monologue intérieur de L'Indivisible.
Ce dernier songeait à la même chose qu'elle; il se doutait d'un détail, d'un plan, d'une manigance, d'un piège plutôt qu'une simple invitation. Un piège. Oui, c'était le mot. Un piège misérable, orchestrant l'exécution du démon, marquant la fin de sa malheureuse existence. Yûko prit peur. Les battements de son cœur prient en vitesse. Non, non, non ... Le moment n'était pas venu de céder à la panique, stresser n'était pas utile ... Elle aussi tenterait de se rassurer sur les enjeux de cette célébration.

Passées ces inquiétudes, l'Indivisible semblait plutôt nostalgique. La magicienne lança un doux regard dans sa direction, lui laissant à comprendre, sans hausser le ton, que verser des larmes ne l'aiderait pas à rester plus crédible. Enfin. Elle se retourna avec grâce, dirigeant ses pas vers le groupe d'invités, se frayant un passage dans l'espoir d'obtenir une petite place pour suivre de près les échanges entre le Roi et la future Reine d'Hyrule.

Le bruit de ses talons claquaient sur le sol de marbre. Son visage pâle affichait une expression des plus froides. Son charmant petit sourire était désormais aux abonnés absents. Elle devrait se réjouir, pourtant, de prendre part à un tel évènement.

Un mariage ... C'est beau, les mariages. C'est émouvant, les mariages. C'est merveilleux, un mariage. Quoi de plus formidable qu'un mariage. C'est magique, c'est féerique. Les mariages rendent les gens heureux, les éblouissent, emplissent leur yeux de mille et une petites étoiles. Les tenues de cérémonies sont prodigieuses, le cadre est exceptionnel, les décors saisissants, les buffets pleins à craquer, débordants de petits plats aussi délicieux qu'ingénieux. Un mariage est une chose inoubliable. Mémorable. En principe.

En principe seulement.

Et ce même principe allait, semble t-il, à l'encontre de ceux de la jolie jeune femme, dont les yeux vifs fixaient longuement le couple royal, sans aucune passion. Cette fille. Acrya. C'était elle, la mariée ? Yûko n'était pas étonnée. S'ils étaient heureux. Tant mieux pour eux.

Elle observait. Elle se forçait. Encore. Elle dissimulait son amère mélancolie, ses douloureux remords. Elle n'arrivait pas à se réjouir. Son corps était bel et bien là, se fondant dans la foule formée par le grand nombre d'invités, mais son esprit, lui, était ailleurs.
Les nouvelles allaient trop vites, les situations s'enchaînaient, les faits étaient si peu convaincants, tellement bouleversants, son cœur lui parlait dans un langage qu'elle même ne comprenait pas. S'exiler avant de se rendre au château fut une tentative. Mais bien entendu les circonstances n'étaient pas non plus de mise pour la laisser méditer au calme ... Quelle ironie.

Son regard se posa sur Link, sur sa toge, son visage, ce bandeau qui couvrait son œil droit, ce rouge couvrant progressivement ses joues. La belle fronça les sourcils, nerveuse. Elle l'aimait bien, Link. Sa vision du monde est confuse. Mais elle l'aime bien. Ce rôle de ... prêtre ne lui convenait pas cependant. Ce dernier, visiblement gêné, se chargeait du discours, haussant le ton, parlant dans le micro. Il tremblait. Mais Yûko resta pleinement indifférente. Elle espérait intimement que cette joyeuse fête s'en allait rester au stade de joyeuse fête, justement. Son intuition lui faisait redouter un changement pour le moins brutal.

Ça serait tellement ... dommage, d'en arriver aux armes, et de détruire un si bel endroit ... C'est un drame que personne ici ne souhaite, n'est ce pas ... ?

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Ven 25 Juil 2014 - 2:25
Lorsque le Héros du Temps revêtu d'un habit de prêtre lui répondit en disant qu'il ne se souvenait pas de grand chose de son mariage à part de la soirée plutôt amusante - le Démon cherchait le sous-entendu dans cette phrase - Stip se contenta de hocher la tête d'un air distrait. En effet, des invités notoire commençait à entrer dans le temple, et le premier - mais non le moindre - était un homme qu'il n'avait pas recroisé depuis leur rencontre sur une planète maintenant détruite : Dante Sparda. Le marié ne pu s'empêcher de sourire légèrement en repensant à cette occasion où les deux hommes avait combattu dos à dos contre des hordes d'ennemis.

- En effet, cela fait un moment, petit. Tu tes perdu en chemin après avoir quitté Dinosaur planet?Malheureusement pour l'homme, être apprécié du Roi d'Hyrule empêchait très rarement celui-ci de rire un peu à vos dépends. Cependant, malgré sa blague camouflé en question, il restait content de voir Dante à son mariage, puisque ces deux-là avait apprit à s'apprécier comme seul deux personnes ayant combattu côte-à-côte peuvent s'apprécier.

L'autre personne de note à entrer était un dénommé Merwen. Stip et lui c'était rarement croisé depuis l'apparition de ce dernier, mais le Roi avait tout de même noté quelques habiletés cher le guerrier et avait décidé de lui envoyer une invitation par politesse même si les deux n'avait jamais véritablement fait connaissance. Mais après tout, la plupart des gens assistant au mariage était des gens qu'il ne connaissait pas : des citoyens ordinaire, des nobles venu de pays lointain et des voyageurs. Alors Merwen figurait tout de même dans les invités notable malgré sa relative obscurité. Peu de temps après, c'est justement un de ces nouveaux noble qu'il ne connaissait pas encore beaucoup qui entra à la suite de Merwen : Mephiles, le tout nouveau Duc de Cocorico et nouvel arrivé dans les rangs des hommes du Roi. Lui et Dante semblait se connaître - mais pas de manière très amicale. Espérant que cela ne ferait pas dérailler le mariage, il leur lança un regard d'avertissement subtile.

- Bienvenu, Duc Mephiles. J'espère que votre route depuis Cocorico n'a pas été trop éreintante?Une simple formule de politesse, pour faire comprendre à son ami Dante que l'Hérisson en armure n'était pas présentement une menace - mais peut-être devrait-il s'entretenir avec sa vieil connaissance pour en apprendre plus sur sa nouvelle acquisition?

Ces interrogations se dissipèrent quand il leva de nouveau les yeux vers les portes du temple pour observer les nouvel arrivage et qu'il remarqua un autre bon ami, Bowser, accompagné par une charmante petite demoiselle qui pouvait presque passer pour son enfant, à part pour le faite qu'elle n'était clairement pas la descendante du Koopa royale. Cela n'empêcha pas le monarque d'envoyer la main chaleureusement à son vieil ami la carapace ambulante. En parlant de carapace, il s'attrista quelques instant en se disant que Rec n'assisterait pas à cette cérémonie, celui-ci étant une nouvelle fois introuvable. Cependant, de cette manière Stip était certain de garder sa tête pour la totalité du déroulement du mariage.

La certitude de garder la tête sur les épaules s'évapora lorsque deux invités a qui il avait étendu son invitation mais qu'il ne croyait pas véritablement voir se présenter, traversèrent la porte d'entrer et défilèrent de toute leur magnificence à travers le Temple en se dirigeant vers leur place : Son plus grand némésis et son impératrice, Trascer et Yûko était venu. Les deux c'était habillés pour l'occasion, son ancien ami revêtu d'un costume plus que classe, complimenté par un chapeau haut-de-forme de bon goût et par Painsaw transformé en lame cérémonial - aucun garde n'avait osé tenter de leur enlever, à ne pas douter. Sa cavalière rivalisait de charme, portant pour sa part une magnifique robe rehaussant ses formes plus que remarquable. Cependant, ce qui stupéfiait le plus le Seigneur de la Mort, c'était le simple fait que les deux se trouvait là, à son mariage, sans même tenter quelques fourberie.

Puis il se ravisa : pourquoi Trascer aurait-il tenter de ruiner le mariage ? Malgré tout ce qu'il était devenu, malgré tout ce qu'il avait fait, le Seigneur du Chaos restait un homme honorable et surtout un gentleman entraîné dans toute les méthodes de savoir-vivre et de diplomatie. Lorsqu'il n'était pas en conflit ouvert évidemment, car en plus d'être d'origine noble, ou plutôt justement car il était un noble, Trascer était également un commandant accomplie qui ne reculait devant rien lorsque la bataille était lancé. Mais ceci n'était pas une bataille, c'était un mariage et l'Empereur des Démons savait qu'il pouvait compter sur son ancien sujet pour respecter les anciennes coutume. C'est dans cette optique que le Seigneur de la Mort regarda son némésis droit dans les yeux et, en y sentant la nostalgie, inclina légèrement le buste dans la direction de son vieil ami en signe de salutation et d'acceptation.

La porte s'ouvrit une nouvelle fois et le marié leva les yeux en s'attendant a croiser un nouvel invité, mais non, cette fois-ci c'était la bonne, de l'autre bout du Temple il croisa le regard de son amoureuse et il ne put s'empêcher de sourire. Acrya était tout simplement ravissante, dans une robe à coupé le souffle mêlant innocence et coquetterie, ce qui représentait très bien les deux côtés de sa personnalité. Le blanc lui allait à ravir, se mêlant très bien à la nouvelle chevelure blonde de sa future femme, qui avait d'ailleurs décidé, avec l'approbation intérieur du Roi, de laisser sa coiffure lui tomber en cascade sur les épaules, lui donnant un air tout à fait craquant. Il était tellement obnubilé par l'apparition de cette ange qu'il ne remarqua même pas que celle-ci l'avait rejoint sur l'autel jusqu'à ce que Link disent que c'était l'heure de commencer.

Il prit alors la peine de regarder l'improviser prêtre - que Stip avait choisit pour plusieurs raison. D'une, c'était un symbole pour la population Hyllienne puisqu'il était le Héros du temps et donc que ce soi lui qui préside le mariage royale donnait une plus grand légitimité à la chose aux yeux du peuple. De deux, le Démon lui faisait confiance car il le connaissait depuis longtemps. Et pour finir, car il avait présidé le mariage entre Link et Sakura, donc l'Elfe lui devait bien cela. Cependant, le vieillard pouvait bien voir que l'Hyllien était très nerveux. Celui-ci entama pourtant très bien son texte ... avant de bafouiller et de mentionner quelque chose a propos d'une blague. Il se pencha ensuite vers le Démon et lui demanda la suite du texte en chuchotant. Stip, avait un regard d'encouragement, essaya de lui faire comprendre ce qui suivait mais cela n'avait apparemment pas très bien réussit puisqu'il sauta par dessus plusieurs paragraphe, sous le regard intrigué des invités, pour passer directement à la question fatidique, à laquelle le Roi répondit sans hésitation :

- Oui, je le veux !
Pièces Pièces : 13679
Nombre de messages : 3005
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Dim 27 Juil 2014 - 6:38
Luciole se trouvait depuis le début accoler à l'un des pilier, de façon à être légèrement vers l'avant mais gardait un œil sur ceux qui entrait, bien qu'il fut surpris de voir débarquer Trascer, il évita de faire le con et observa, il ne venait pas faire de problème, remarquant les autres, il hésita un moment, en tant que capitaine de la garde royale, il devait s'assurer de sa protection... Mais en ce moment, quel genre d'arriéré idiot oserait se pointer ici avec une attitude agressive? L'officier se contenta de sourire, il allait pouvoir profiter de la vue...

~AAAAaaah <3, les mariage, l'amour, la joie, le bonheur! La réunion de l'âme soeur, les célébration, les cad- ~

~T'as fini oui!?~

~ZZZZzzzzZZZZZzzzzzZZZZZzzzz~

~Et lui! IL DORT!~

~Ta gueule, j'ai pas envie qu'il se réveille et voit Trascer en plus de ça...~

~Tras- ~

~Non, tu est en train de massacrer des centaine de gros méchant hyper fort et tu est en train de gagner, rendort-toi, poursuit ce rêve...~

Dans la tête de Luciole, Luminos était en train de parler doucement à Lucifer pendant que celui-ci s'endormit doucement puis finalement il recommençait à ronfler comme avant...

~Catastrophe capitale désormais terminer, bon, la marier arrive, ta gueule!~

Tournant la tête vers l'entrée, Luciole regarda la marier s'avancer puis observa ce qui se déroulait, soit, Link habillé en toge qui récita les trucs que anyway personne fait vraiment attention et se foute royalement, de la perception de Luciole... Mais avais réussi à sortir une blague pour compenser. L'officier de flammes garda tout de même un œil sur la foule, AU CAS OÙ, un con essayait de faire quelque chose de vraiment stupide...
Pièces Pièces : 21533
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Dim 27 Juil 2014 - 14:26
Gozen, raide comme un piquet, sur la ligne précédant celle de la centaine de soldats d'Hyrule qui lui avait été confié pour l'occasion, n'était pas spécialement à l'aise dans son nouveau rôle de commandant en chef des armées Hyliennes et dirigeant de la sous division du corps d'investigation des âmes égarées, le C.I.A.E. Bien que la présence de Luciole lui donnerait moins de travail, Stip avait expressément demandé à Gozen de garder un œil sur toutes les activités suspectes, sans forcément suspecter que l'extra-terrestre serait le plus suspect de tous, pour changer. Gozen se balançait doucement sur ses pieds pendant la cérémonie du mariage, souriant à Link et plaçant son pouce et son index en "Ok" pour l'inciter à continuer son discours, tandis qu'il observait les autres invités venir. Il y en avait de tout horizons. Des puissants comme des civils. Même la venue de Trascer ne le gêna pas. Il s'en fichait. Il était là pour d'autres raisons. Une fois la cérémonie terminée et la fête battant son plein, il irait se renseigner sur ce dont Maiden lui avait parlé. La raison de sa temporaire scission avec l'extra-terrestre. Maiden était à la forteresse ... Il préparait un spectacle d'envergure qui pourrait bien s'avérer fatal s'il était mal organisé.

Gozen lui faisait confiance et ne s'en préoccupa pas le moins du monde. Gozen envoya Rosstail ainsi qu'une poignée d'hommes vadrouiller, lui demandant de faire strictement attention, compte tenu des personnes présentes, et de n'énerver personne. Son regard se posa ensuite sur Yûko. L'extra-terrestre sentit une pointe au cœur et détourna doucement le regard. Il ne devait ... pas s'en préoccuper pour l'instant. La fête devait commencer aussi bien que possible.


Voyant que Link galérait à prononcer ses vœux, Gozen se détacha du rang, faisant un petit sourire complice à Rosstail, qui se trouvait encore derrière lui, et lorsque Stip déclara "Je le veux", à la suite d'Acrya qui prononça la même phrase, L'extra-terrestre enserra son bras autour de la nuque de Link, en franche camaraderie, et lui pris son micro, déclarant :


- Vous pouvez embrasser le cadavre !
Pièces Pièces : 151560
Nombre de messages : 5880
Age : 26
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
avatar
Pluie Éternelle
Mar 29 Juil 2014 - 2:25
La lumière du soleil semble bien chaleureuse aujourd'hui, je n'ai pas eu l'occasion de visiter ce temple lors de mes précédentes visite dans cet humble royaume, c'est donc ici que va se passer la cérémonie ... Bien.

Je n'avais pas prévu de tenue pour cet événement d'ailleurs, il faisait si beau dehors, pourquoi donc s'encombrer d'un temple qui laissait a peine passer les rayons par ses vitraux, l'endroit était symbolique ma foi, il était l'un des plus vieux souvenirs de l'ancien temps ayant survécu a la fatalité du temps. Je pouvait néanmoins contempler sa magnificence qui allait de paire avec son authenticité. Une énorme foule a s'en étouffer se trouvait devant l'édifice, ils semblaient si pressés de rentrer que la cérémonie devait déjà être entamée. Des gardes postés non loin confirmèrent mes doutes.

C'est assez ennuyeux, je ne préfère pas jouer les troubles fêtes et il me manque un costume, mais réglons tout ça rapidement pour se faire discret.

Je pointa mon index tel un pinceau, dessinant une myriade d'eau sur son passage, entourant tout mon costume, j'esquissais une tenue présentable que je façonna pour l'occasion, formant un habit de soirée bleu clair ornée de plusieurs accessoires tissés de blanc rappelant les écailles de dragon aquatique sans aller dans l’excès pour ne pas faire voyant et provocateur. Un costume simple et élégant qui me convenait assez pour assister au mariage.

Quand je pris une forme aqueuse pour me glisser discrètement sous la porte, j'observa non seulement que l'elfe dont j'avais fais plusieurs fois la connaissance était au rôle du prêtre mais que j'arrivais pile poil a l'instant le plus important, n'osant pas faire trop de pagaille, je contenta de reprendre forme humaine et m'adosser au mur du fond près de la porte en croisant les bras pour me faire une place parmi le monde, attendant la fin du "rituel" de mariage pour prendre place dans la cérémonie mais pour l'instant je faisais profile bas sans faire vraiment attention aux invités, ceux ci ne faisant pas plus attention a moi même.
Pièces Pièces : 8415
Nombre de messages : 2938
Age : 20
Localisation : Il suffit de suivre le sillage
Réplique/Citation : Ce monde finira par mourir, de lui même
Date d'inscription : 18/06/2010
Liens : Amis proches : Linkfan , Sonic

Connaissances : Kirby Bros, Genesect, Faust

Ennemis : Axem red, Dollmaster, Mephiles


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur








L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres

Polices :

(color=#6699cc) Voix normale

(color=#333333) Voix dans sa tête
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mar 29 Juil 2014 - 22:43
Acrya s’était rendue à l’autel sans prêter attention aux invités. Ainsi n’avait-elle-même pas remarqué la présence du seigneur du mal et de son impératrice. Ni de personne d’autre, en fait. Elle ne pensait pas que dans toute cette foule puisse se trouver des connaissances à elle. De plus, son regard ne pouvait se détacher de son futur époux. Il était vraiment très beau dans son habit cérémonial. Lui aussi la regardait. Avec tant d’amour qu’elle se demanda si elle était vraiment à sa place. Depuis qu’elle aimait et qu’elle savait être aimée, elle se sentait comme une imposteur. Pendant toutes ces dernières années, elle n’avait été qu’une femme avide de sang et solitaire. Désormais, elle était sur le point de se marier et reconsidérait de plus en plus sa position de méchante. L’avenir s’ouvrant à elle lui paraissait des plus complexes. Elle se soucierait de quelqu’un, devrait prendre en charge toute une population et serait coupée en deux jusqu’à nouvel ordre.

Le prêtre s’avança doucement. Malgré le sérieux de la situation, la sorcière dû s’empêcher de rire en voyant son accoutrement. Puis, il commença son monologue. Après trois phrases, il ne sut plus quoi dire. Si bien qu’il demanda à l’auditoire s’il connaissait la blague du chien à trois pattes. On aurait pu croire que la jeune femme serait furieuse face à un tel manque de professionnalisme. Mais non, elle émit un petit rire alors que Link cherchait de l’aide auprès du roi. Cela n’eut pas l’air de fonctionner, puisqu’il coupa court et posa LA question à Stip. À sa réponse, la blonde fut envahie d’une vague de bonheur. Bon, ça aurait étonnant et bête qu’il dise non, mais pas impossible. Ensuite, ce fut son tour. Elle observa le démon pendant un moment, quelques secondes tout au plus.

« Oui, je le veux. »

Oh mon dieu qu’elle se sentit nunuche de prononcer cette phrase. Comme une princesse dans un conte qui a été secouru par un bel homme. Elle craignait que les gens pensent qu’elle en était une. Une fille naïve, incapable de se battre, sans personnalité… beurk ! Elle se ressaisit. Elle était dans la réalité et non dans un conte. Soudainement, un garçon aux cheveux arc-en-ciel apparut derrière l’hylien et déclara « Vous pouvez embrasser le cadavre ! ». Une expression surprise se dessina sur le visage d’Acrya. Le cadavre ? Ah oui, Stip lui avait déjà mentionné que son corps n’était pas vraiment… son corps, quoi. Mais normalement, ce ne devait pas être le contraire ? On devait demander à l’homme d’embrasser la femme, et non l’inverse. Cette intervention ayant légèrement déstabilisé la belle, elle ne réagit pas. Elle attendit que son bien-aimé soulève le voile couvrant son visage.

Ce qu’il fit. Ils s’approchèrent mutuellement l’un de l’autre, avant que leurs lèvres ne se touchent et se pressent. Voilà. Elle était mariée. Ou presque. Une fois le baiser terminé, elle prit la main gauche de Stip et lui mit la bague qu’elle lui avait choisi à l’annulaire. Une bague en or, simple, avec un petit bijou au centre. Elle ne lui avait pas acheté quelque chose de trop extravaguant de peur qu’il ne l’aime pas. Mais elle en restait magnifique. Lorsqu’elle eut terminé, elle releva la tête et patienta le temps de voir sa bague à elle. Nerveuse et curieuse.
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mer 30 Juil 2014 - 11:29

Mariage a Double Face





« Eh bien...Je vous déclare marie et femme, félicitations ! » annonça Link tout rouge, tandis que Gozen l'enlaçait amicalement après avoir déclaré devant toute l'audience que le corps Stip n'était rien d'autre que celui d'un cadavre.

Les deux mariés venaient de s'embrasser tout en présentant à l'un et à l'autre les différentes alliances, et sitôt son rôle terminé, Link se montra un peu plus rêveur, comme détaché de ce moment, en réfléchissant à ce qui allait se passer. D'autres invités étaient apparus au sein du Temple du Temps, Luciole et Eloaf en plus de Gozen. Même s'il manquait certains de ses amis à l'appel, l'Elfe s'étonnait de ne pas voir d'autres personnes qu'il avait senti mauvais tel que Axem ou encore cette Doll, très étrange. Et que devenait Sebastian Maiden d'aileurs ? L'Hylien échangea un regard avec Yûko et Trascer qui étaient pour le moment sages comme des images. Mais pour combien de temps ? Link soupira puis se retourna avant d'adresser un dernier message dans le micro.


« Et à présent, que la fête commence ! Rendez-vous au château d'Hyrule, la salle de bal vous y attend. »

Partant dans l'arrière salle du temple, Link parti ôter cette vilaine tenue de prêtre qui ne lui allait pas très bien. Il sentait comme un malaise depuis le début de cette cérémonie. Acrya serait elle une bonne Reine pour d'Hyrule ? Lorsque Link était rentré, il avait pu voir les rues d'Hyrule qui étaient peuplées de soldats. Les habitants se sentaient-ils en sécurité ? Stip ne poursuivait-il pas d'autres rêves à présent que le Royaume d'Hyrule lui avait été cédé ? A présent que la famille Royale d'Hyrule n'était plus et que Zelda avait purement et simplement disparu, Link n'avait plus qu'à croire en le démon pour la suite des évènements. Pendant un instant, il remarqua le socle où jadis sa lame, la Master Sword, y était retenue. Link l'avait récupéré il y a un an, convaincu qu'elle allait l'aider dans sa quête contre les Forces du Mal et ces fameuses Tours. C'était Trascer le responsable. Gozen l'avait fait lâché l'affaire, et un duel contre Yûko lui avait fait comprendre qu'elle était prête à tout pour lui. Une affaire qui avait bien mal terminée au final...La cavité gauche de l'oeil de Link lui fit tout à coup mal, une sensation désagréable qui l'obligea à se arquer contre un mur. Pourvu qu'on ne le voit pas. L'Elfe se calma pendant quelques secondes, resserrant son poing. Il devait sécuriser la zone. Dans quelques minutes, quelque chose de terrible allait se passer. Quelque chose qui briserait sans doute cette "joie" éphémère. Link devait récupérer son équipement et sécuriser la zone. Il ne savait pas quand exactement "cela" se produirait, mais il serait prêt. Prêt même à questionner Trascer avant que l'ambiance ne décline. L'Hylien sortit donc du Temple pour se diriger vers la salle des armes où il retrouva son équipement. Il préférait ne pas le quitter, et après tout, il faisait plus ou moins parti de la garde d'Hyrule lui aussi. Il pénétra dans la salle du bal par un accès en hauteur, ressemblant à un balcon qui surplombait la partie basse de la salle où les invités s'étaient réunis pour discuter, danser, ou bien manger les différents plats qui avaient été préparés pour l'occasion. La salle était joliment décoré, et les rideaux et tapis rouge sang qui recouvraient à la fois les murs et le sol donnaient un sentiment de richesse au lieu. Link qui se tenait à ce moment là près de plusieurs d'autres invités leur conseilla, sur un ton mystérieux mais avec un fin sourire.

« Profitez bien de la fête...Ce genre de moment, il peut passer très vite. »


Pièces Pièces : 107986
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rosstail a écrit :
avatar
Yggdrasil
Mer 30 Juil 2014 - 14:19
Je faisais ma ronde, comme Gozen me l'a ordonné. Demi-tour droite. Je vérifiais avec mes camarades de division qu'aucune chose suspecte ne pointait son nez, tout en évitant de fixer les invités du mariage. Je tenais tant bien que mal ma lance dans la main droite. En effet, je n'aime pas beaucoup cette arme, je ne sais jamais si je peux la tenir en haut, en bas ou au milieu du manche. j'entendais le héros d'Hyrule prononcer les phrases solennelles mélangées aux nombreux ratages et tentatives de rattrapages de Link, totalement désemparé. Je passais près des vestiaires, et aussitôt, m'y engoufrais-je, posant ma lance, attachant mes fouraux à ma ceinture, puis posant mon épée  du côté gauche, et ma hachette à droite, et enfin je reprenais ma lance

<<S'il y a un imprévu, je pourrais au moins manier des armes.>>

me disais-je à voix basse. Je repris ensuite ma ronde, mes camarades amusés que je ne me sente pas à l'aise avec une lance, je ne pouvais m’empêcher de ricaner, levant les bras pour répondre:

<<Oh, ça va!>>

Les autres secouaient la tête en souriant amicalement, surement en pensant que je ne changerais jamais, et ils n'avaient peut_être pas tord... Il faut dire, on se soutient les uns les autres dans la garnison d'Hyrule! j'arrivais vers la rangée où il y avait tous les ennemis potentiels du royaume. Je serrais ma lance, je n'avais pourtant pas vraiment peur, mais j'étais perplexe. Quand enfin moi et mes copains de garnison retournions à nos rangs, j'entendis bien cette phrase:

<<Vous pouvez embrasser le Cadavre!>>

je regardais immédiatement Gozen, qui lui restait calme même après cette phrase. Je me disais:

<<Pas de panique...>>

Link poursuivait avec:

« Eh bien...Je vous déclare marie et femme, félicitations ! »

Puis, il pria tout le monde de se rendre au chateau d'Hyrule, et Le Général nous faisait signe de le suivre vers les rues d'Hyrule.
Pièces Pièces : 52936
Nombre de messages : 1624
Age : 20
Localisation : Chez lui, Dans les bras de Tsutsu
Réplique/Citation : Ta gueule c'est magique.
Date d'inscription : 05/02/2014
Liens : - Petite amie :
Tsubasa Hayashi

-Connaissances:
Malavita Mauventa
Pichu
Grey
Nikolai Voronin

-Compagnons:
Flandre Scarlet
Abyss
Deux trois autres types sans intérêt.

Alliés:
Tim Sinassas
Tiengen
Link
Kirby Bros
Eloaf
Phoenix Wright
Faust

Ennemis:
Pignouf
Rengar
La Grande Oracle

http://www.nextwave-rpg.com/t4087-presentation-de-rosstailvalide?highlight=Pr%E9sentation+RP


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Mer 30 Juil 2014 - 21:35
Okay, alors ça, ça va direct sur Kooper !

Bowser pris son appareil photo et pris plusieurs photos de Link habillé en prêtre, les foutu sur son twitter et mit un #lolwut. Et hop, la photo est suivi par 6500 personnes en à peine deux minutes, et ça c'est cool.

Alors ceci Flandre, est un mariage, une cérémonie ou deux personnes s'unissent par l'amour, pourquoi Link est habillé en prêtre, c'est parce qu'il faut quelqu'un pour officialiser leur union. Et si il y a autant de monde, c'est parce que non seulement, le marié et le chef du pays et qu'il a plein de potes.

Puis le Koopa lança un regard un peu partout, ses épines se dressèrent quand il croisait la vue de Trascer, cet homme qui l'avait violemment torturé après l'avoir kidnappé. Bowser resta sur le qui vive et intima Flandre de rester proche de lui.

Si je te dis d'aller te cacher dans un coin, tu le fais, d'acc?

En attendant, il se leva comme tout le monde, avec sa protégée et alla voir Stip, son vieux pote, pour le féliciter pour son union. Il le congratula avec un bon coup amical sur l'épaule.

Félicitation pour ton union mon pote ! J'pensais pas que tu te marierai un jour !

Et poussa un gros soupir.

AAAAAAH... Si tu savais comme j't'envie mon pote ! J'aimerai tellement avoir une petite chérie à épouser... Mais personne ne veut de cette grosse carapace que j'suis ! TwT Toi tu as du charme de vieux guerrier et en plus t'es la mort personnifié, c'est facile de trouver une copine ! En plus t'es sacrément bien tombé...
Pièces Pièces : 9804
Nombre de messages : 5110
Age : 25
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mer 30 Juil 2014 - 23:06
Le Démon ne pu s'empêcher de sourire après avoir prononcé les mots qui le liait maintenant à Acrya, car il avait clairement remarqué la réaction que ses paroles avait eu sur la jeune femme qui s'offrait de passer le restant de ses jours avec lui. Lorsque la question fatidique fût posé a sa sorcière bien aimée, il n'était pas forcément nerveux - mais il se demandait si une femme comme elle, qui avait toujours été seule ou presque, prendrait la décision irréversible de le laisser entrer dans sa vie. Elle devait se poser la même question, puisqu'elle l'observa quelque secondes ... avant de prononcer les mots et de se lier a lui par les liens du mariage, ce qui fît monter des émotions qu'il n'avait pas ressentit souvent depuis les derniers siècles en lui. Puis Gozen apparut aux côtés de Link.

Stip s'apprêtait à le réprimander pour son manque de sérieux, lorsque ce qu'il avait dit s'enregistra dans sa tête et il se tourna vers sa presque femme pour la regarder, au lieu de ruiner le moment en frappant l'un de ses généraux. Se faisant, il ne put que s'émerveiller une nouvelle fois, avant de doucement relever le voile de la mariée et franchit le pas qui les séparait l'un de l'autre pour aller déposer un baisé sur les lèvres de sa chérie et maintenant officiellement sa femme. Il avait envie de prolongé le baiser, mais comme c'était une cérémonie et que les deux n'était pas actuellement seul dans leur chambre, il se força à reculer et de continuer avec la cérémonie - soi, l'Échange des alliances symbolisant leur union. La succube fût la première a se lancer, en lui passant une bague assez simple en or, monté d'un bijoux. La simplicité lui plaisait, entre autre car il était lui-même plutôt simple au niveau du luxe dans la vie en générale, malgré ce qu'on pourrait attendre d'un Roi.

Cependant, là où il n'avait pas fait simple, c'était dans le choix de l'anneau qu'il passerait au doigt de sa bien aimée. Il avait contacté les joailliers du Royaume et avait choisit celui qui avait dit pouvoir réalisé son idée en assez peu de temps pour que cela soi prêt pour le mariage. Ce n'était techniquement rien de bien compliqué, mais il fallait quand même que quelqu'un la fabrique. C'était un anneau en or travaillé pour avoir la forme d'une serre de corbeau se fermant sur elle-même, avec le nom "Ravenwood" gravé a l'intérieur. Le bout de la serre était un diamant rouge comme le sang. Il prit la main gauche d'Acrya et lui passa l'alliance a l'annulaire, en embrassant le dessus de ses doigts avant de se tourner de nouveau vers les invités pendant que Link les déclarait mari et femme. Celui-ci déclara ensuite que les festivités était ouverte et qu'ils étaient invité a se diriger vers le château dans la salle de bal.

Le Roi se préparait à faire exactement cela, en prenant soin de passer son bras sous celui de la nouvelle Reine pour l'escorter à travers les rues telle un gentleman, mais un vieil ami vint l'interrompre avant qu'il n'ait même commencer a marcher à travers le Temple. Cela retardait un peu la planification des choses, mais le Démon prit tout de même le temps de répondre poliment a son confrère le Koopa Royale.

- Je suis sur que tu trouveras chaussure à ton pied un jour, mon ami. Ce n'est pas le charisme qui te fait défaut, c'est simplement que tu manques d'occasion de prouver ta valeur aux femmes, très cher. Maintenant, si tu m'excuses, j'ai un bal a inaugurer !Dit-il sur un ton joviale, ignorant la partie à propos de la surprise quant au mariage lui-même. Il se mit aussitôt a marcher en compagnie de la jolie jeune femme accrochée à son bras.

Les portes du Temple maintenant grande ouverte, le couple Royale sorti dans la rue, saluant la foule paysanne qui était venu voir le mariage - d'ailleurs, certain paysans avait pu assister à l’événement depuis l'intérieur du Temple grâce à l'insistance de Stip et malgré le désaccord de ses nobles - tout en marchant vers le château qui ne se situait pas très loin, puisqu'il y avait une route principale reliant directement les deux lieux. C'est sous les applaudissant et les pétales de fleur que les amoureux firent leur chemin jusqu'à la salle de bal. Les décorations somptueuse n'avait rien de surprenante puisque c'était une salle qui servait spécifiquement à tenir ce genre d'événement, mais il n'y avait généralement pas de table ici, car les banquets se tenait dans la salle de banquet ! Le Roi avait cependant décidé de faire une exception : puisque les paysans, qui devrait fêter dehors et se servir eux-même sur des tables a banquet extérieur, il avait décidé que les Nobles allaient également devoir se servir eux-même et avait donc amener des tables dans la salle de bal qui était rempli de nourriture et situé sur le bord des murs pour laisser le centre de la salle vide.

Une fois arriver dans l'enceinte où se tiendrait les festivités, le Roi se dirigea avec sa dame vers une estrade légèrement surélevé, où il attendit que tout les invités le rejoigne. En effet, personne ne pouvait fêter avant qu'il ne donne son petit discours et ainsi il voulait être certain de le donner le plus rapidement possible. Quant il vit que tout le monde était là - incluant Link qui se tenait sur le haut du balcon - le Seigneur de la Mort s'éclaircit la gorge histoire d'attirer l'attention sur lui, même si vu les résidents actuelle de la salle, dans d'autre circonstance, attirer leur attention n'était pas forcément une bonne idée.

- Mes chers invités, j'aimerais vous remerciez d'être venu en ce jour très important non seulement pour moi mais pour le Royaume d'Hyrule. Parmi vous se trouve des gens que je connais très bien.en disant cela il jeta de furtif regard en direction de Link, Trascer, Luciole et Bowseril y en a d'autre que je connais vaguement.Il regarda Dante, Mephiles, Yûko et GozenEt d'autre que je ne connais pas.Son regard se posa alors sur Flandre, Merwen et Eloaf. Il ne regarda pas Rosstail, puisque celui-ci était un garde en faction et non pas techniquement un invité.Malgré cela, malgré les histoires que nous avons partagé ou celle que nous n'avons pas partagé dans le cas de certain, je tenais à tous vous invitez car tout le monde à le droit de prendre une pause de temps en temps. Alors, profitez de ma générosité et surtout amusez-vous !Une fois son discours somme toute assez cliché mais tout de même vrai terminé, le Roi se tourna vers sa Reine et s'inclina légèrement.

Ma dame, m'accorderez-vous cette danse?
Pièces Pièces : 13679
Nombre de messages : 3005
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Jeu 31 Juil 2014 - 0:30
Gozen fit un sourire amical à Link après avoir dit sa phrase, et s'il avait parfaitement dénoté le malaise général suite à ces propos, il n'en tint pas rigueur. Après tout, le mariage en lui-même s'était très bien passé, et personne n'avait été choqué. Normalement. Gozen secoua sa tête doucement, de gauche à droite, les yeux fermés, et observa le rang de soldats qui lui avaient été assigné. Fronçant les sourcils, l'extra-terrestre se mit face à eux et énuméra le nom de certains des plus robustes pour faire le tour de la noblesse et répandre l'ordre de Stip, comme quoi, tous les nobles devaient se confondre avec les paysans lors du buffet. Posant son regard sur Rosstail, l'extra-terrestre réfléchit quelques secondes et claqua des doigts, sortant une photographie holographique qu'il confia au soldat :


- Je voudrais que tu donnes cette missive au Roi Bowser, de la part d'un certain "Maverick Hawke", lui souhaitant "De s'entraîner comme il faut, et qu'il reviendrait le voir bientôt. Très bientôt." Voici la photo que je voudrais que tu lui donnes. ( http://img3.wikia.nocookie.net/__cb20140113123252/finalfantasy/answers/images/4/45/Gamagori.gif)


Voyant Rosstail partir avec enthousiasme, l'extra-terrestre rit doucement, un grand sourire se fendant sur son visage, et il chercha des têtes connues. En vérité, il en cherchait une particulièrement. Mais où était passé cet Hylien ? Le cortège sortit finalement et tous se dispersèrent dans la grande avenue de la cité d'Hyrule, acclamant les mariés. Gozen traîna légèrement le pas, flânant ça et là, cherchant Link du regard. Lorsqu'il passa près de nobles qui l'insultèrent - ce dont il ne fit cas - Gozen vit le chapeau vert de son ami pendouiller joyeusement tandis qu'il marchait aux côtés de il-ne-savait-qui. Le poussant sans une once de retenue, Gozen s'accouda à Link et lui fit un grand sourire. Les deux marchèrent ensemble quelques secondes, et l'extra-terrestre lui murmura :


- Rejoins moi au sommet de la tour principale du château au crépuscule. Sans faute. Toi et moi, on va sauver le monde.


Gozen laissa Link sur ces mots, bougeant encore dans la foule, ne sachant que faire ni quoi chercher. La journée serait un peu longue, à ce rythme. Lorsque soudain, son regard croisa celui d'une jeune femme qu'il connaissait bien désormais. Une belle demoiselle couleur prune du nom de Yûko. L'extra-terrestre détourna le regard quelques secondes puis lui fit un immense sourire, avant de se fondre à nouveau dans la masse. Il la retrouverait sûrement à un moment de la journée. Il vit aussi Trascer mais, à l'inverse totale, ne lui fit aucun signe. Seul un petit sourire s'était formé sur son visage, avant de s'évaporer.



- C'est bien que tu sois un peu plus en paix avec toi-même, murmura l'extra-terrestre avant de disparaître totalement.
Pièces Pièces : 151560
Nombre de messages : 5880
Age : 26
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
avatar
Pluie Éternelle
Jeu 31 Juil 2014 - 1:00
« Eh bien...Je vous déclare marie et femme, félicitations ! »

Enfin le moment tant attendu, a vrai dire, plutôt le moment le plus important, je n'avais pas vraiment d'idée de pourquoi le roi démon m'avais fait l'honneur de m'inviter. Seulement, refuser une telle occasion serait si dommage, en tout cas soit avait il de bonnes raisons de m'envoyer ce coursier, ou bien il ne s'agissait qu'un regroupement de personnes quelconques choisies a la va vite. Au lieu de lui adresser directement la parole pour lui faire cette requête qu'est lui demander ce qui pouvait lui passer par l'esprit, je tira simplement ma révérence en me penchant en avant pendant leur passage, les saluant d'un mouvement du bras sur le coté.

J'avais remarqué ce qu'avais évoqué Gozen, bien que je n'avais pas eu l'honneur de vraiment faire connaissance, je reconnaissant un coté excentrique c'est lui, il semblait n'être pas simplement un invité comme les autres mais je ni fis pas plus intention que la présence de ce fameux Trascer, l'origine de tout nos problèmes, accompagnés d'une jolie femme mais tout aussi étrange que lui. Je les voyais pour la première fois et ils étaient des êtres bien étranges, assis à leurs places, calmes comme des agneaux.


Amusons nous donc, c'est bien pour célébrer l'union de deux êtres que nous sommes réunis ici ... soit.

Faisant une croix sur les différents du bien et du mal pour cette soirée et non vraiment à contre cœur, j'aperçu Link qui semblait a la fois gêné d'avoir du jouer ce rôle et soulagé de pouvoir enfin profiter de cet événement. Ayant bien envie de parler du temps passé depuis, je me faufilais lentement entre la foule qui se dirigeait vers les festivités. Un banquet qui semblait pouvoir nourrir un trou noir jusqu’à même le faire exploser d'indigestion se tenais dans le château, qui lui était habillé de magnifiques ornements. L'elfe arriva depuis une sorte de balcon, que je rejoignis sans attendre, me posant bras croisés sur le rebord, je soupira et lançant mon regard en direction de Link qui ne m'avais pas réellement remarqué, en m’avançant vers lui je l’interpella, affichant un sourire nostalgique.

On dirait que le temps ne nous a pas épargnés tout les deux, malgré que cela ai semblé passer aussi vite. D'abord les esprits étoiles, puis les vices et pour finir votre bataille contre le créateur, on a toujours réussis a sauver le monde quand il était au bord de la destruction mais il arrive toujours une nouvelle menace, c'est ainsi le cycle sans fin de la bataille du bien et du mal. Ton oeil témoigne de tes mésaventures et mon corps des miennes. Stip de même n'a plus la même apparence, c'est la mode de devenir un humain j'ai l'impression.

Je lança un rire amical, regardant au loin le royaume d'hyrule qui s'étendais, encore en train de penser ses nombreuses blessures.

Hyrule a beaucoup souffert, la paix n'est toujours que de courte durée malheureusement, et des gens meurent pour de bonnes causes. On dirait que l'autre jeune homme avait quelque chose d'important a te dire, si tu doit encore aller sauver le monde, j'espère que je serais de la partie, comme au bon vieux tant. Parfois certaines personnes qu'on pensaient oubliées dans le chaos... demeurent éternelles.

Je regardais la plaine verte qui offrait une magnifique vue, fronçant les sourcils. J'avais retrouvé un viel et un bon ami, j'espérais qu'il allait réaliser la même chose.
Pièces Pièces : 8415
Nombre de messages : 2938
Age : 20
Localisation : Il suffit de suivre le sillage
Réplique/Citation : Ce monde finira par mourir, de lui même
Date d'inscription : 18/06/2010
Liens : Amis proches : Linkfan , Sonic

Connaissances : Kirby Bros, Genesect, Faust

Ennemis : Axem red, Dollmaster, Mephiles


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur








L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres

Polices :

(color=#6699cc) Voix normale

(color=#333333) Voix dans sa tête
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Jeu 31 Juil 2014 - 3:57

Le moment insoutenable comme on pouvait si bien le dire. Le moment où le prêtre se tenait face aux deux futurs époux, ceux qui allait pouvoir ce lier et joindre leurs âmes, leur futur et leurs vie jusqu'à la fin de cette dernière et bien plus encore car comme il parait la mariage devant les dieux permet un avenir qui dépasserait même le seuil de la mort. Quelque chose de fort radieux en somme si on pouvait croire aux légendes. Pour Trascer, par sa foi, une étrangeté de plus qu'il ne notait absolument pas en tant que chose sûr et certaine sachant que... Ah oui, la mort l'excluait toujours au portes du repos éternel pour le forcer à vivre et continuer de combattre à jamais ou vivre comme un imbécile pour toujours. Une malédiction en somme, mais le moment n'était pas venu d'y penser lors d'un mariage aussi important, et il fallait surtout l'observer, et sentir la douce émotion qui s'y dégageait pour simplement se sentir emporter par la vague de joie, douceur et plaisir.

Ce fut l'Hylien qui, en tant que prêtre officiel de la cérémonie commença donc l'habituel speech pour le mariage de Stip et Acrya. Enfin, habituel jusqu'à ce que ce dernier s'embrouille étrangement dans un texte qui pourtant était plutôt simple à retenir et à ressortir lorsque l'on était pas soumis au stress. Ah, faiblesse des émotions quand nous sommes tenu par eux... Un véritable défis ne nous laissant pas une seul seconde de répit pour se mettre totalement à l'endroit et pouvoir ainsi normalement réciter des phrases! L'indivisible ne pût s'empêche de taper non sans violence sa tête avec la paume de sa main tout en soupirant et lâchant un doux murmure dans lequel s'élança un "Prêtre elfe...". Et le pire n'était pas encore venu, s'élança soudain avec un grain de folie piqué par le manque de confiance il décida de raconter une blague sur... Un chien à trois pattes. Par Khorn et les autres, Trascer ne pût s'empêcher d'abattre sa deuxième main sur la première qui elle même était poser sur son front dans un magnifique claquement auquel le prochain soupir annonça "Pourquoi...". Malgré cela l'Hylien se reprit à peu prêt en continuant le vrai speech du prêtre bien qu'énormément raccourcis pour passer directement au passage du merveilleux "Je le veux".

Le démon n'hésita pas une seul seconde, dans une impulsion où l'on pouvait voir se mêler la vitesse et la force, mais aussi dans lequel on pouvait alors voir s'enflammer l'amour de Stip à l'annonce qu'il voulait ainsi partager son amour et son avenir avec la douce Acrya, s’embrasa alors à son tour le même désir ardent dans les deux yeux du Dieu de la mort. Devant tant de beauté, ou tout simplement de volonté, l'Indivisible ne pût s'empêcher de verser une délicate larme qui s'écoula le long de sa joue avant de tomber sur le sol de pierre magnifique du Temple. Bien que légèrement effrayé de peut-être corrompre un tel endroit avec une larme, rien ne se passa, hormis le déferlement de nostalgie et de bonheur que le Démon ne pût effacer après. Il ne fallut que quelques secondes supplémentaire, qui dans un moment comme celui-ci laissa passer ça pour de longues heures, afin qu'Acrya n'acceptes elle aussi à son tour de partager son avenir avec le Dieux de la mort. Difficile de ne pas sombrer devant un tableau aussi magnifique alors que la lumière entrante couplé aux lumières artificiels mettaient en valeur les deux mariés et éblouissant alors leurs deux visages pour ainsi améliorer encore plus le bonheur et l'ardente joie qui pouvait sans aucun doute se lire devant l'acceptation de l'un, pour l'autre dans ce moment qui se veut unique. Dans ce moment qui se veut magnifique. Dans ce moment qui se veut tout simplement.... Merveilleux.

De l'eau. Ou de la pluie peut-être? C'était ce que pouvait penser les insectes ou tout autres organismes minuscules qui se trouvait au pieds du démon qu'était Trascer alors qu'un léger déluge s'abattait sur eux. Le tableau était tout simplement... Sublime. Même pour un démon qui devait posséder un cœur fermer par trois solides portes, la simple nostalgie d'un moment aussi merveilleux était juste un bonheur pour les yeux du guerrier qui n'avait pas pût vivre un moment aussi harmonieux depuis des millions d'années. Voir son ancien mentor, son ancien Seigneur et meilleur amis aussi... Heureux? Aussi paisible? Une telle chose qui n'était peut-être plus arrivé depuis la cruel trahison peut-être mais pourtant! La il avait l'aire bel l'air et bien heureux de se marier à Acrya pour l'éternité et plus encore. Par sa propre foi démoniaque, pourquoi l'Indivisible trouvait cela t'il aussi touchant? De voir que son ancien Seigneur vivrait désormais dans une harmonie? De voir que, si son rêve venait à se réaliser ce genre de chose serait alors plus courant que les guerres mêmes? De voir que... La vie n'était pas qu'un simple flambeaux de haines qu'il fallait nourrir par le sang des ennemis, ou par la mort de son amis... Le démon baissa tout d'abord la tête, se contrôlant et ainsi, bloquant les larmes qui arrivaient ou qui s'apprêtaient à couler pour toute les retirer d'un magnifiquement mouvement de main. Le bonheur resterait, mais il n'était peut-être pas si noble que ça de pleurer.

Malgré tout, le pleur partit un temps pour être remplacer par un léger sourire accompagné d'un doux ricanement exprimé par le "Vous pouvez embrasser le cadavre" qui fut ainsi exprimer haut et fort par Gozen ayant ainsi voler le moyen de parler de Link. Moment plutôt amusant lorsque l'on connaissait la vrais identité de ce puissant corps d'humain dont Stip avait pris l'apparence depuis quelques temps seulement. La forme démoniaque ou celle d’échidné du Dieu de la mort étaient quant à elle nettement plus souvent celles dans lesquelles il était visible, là où l'on comprenait aisément à l'odeur et l’apparence que ce puissant sorcier et guerrier du Chaos était pourtant le Dieu de la mort, à savoir quelque chose qui se rapproche énormément d'un puissant et dangereux guerrier un peu cadavérique, couturer de partout sachant manier mieux que quiconque, Khorne peut-être excepté, la hache. Ainsi, une telle comparaison néanmoins réel était fortement amusante pour le Grand Destructeur qui, sur le moment surpris, avait échappé un élan d'amusement qu'il réprima assez rapidement pour laisser place au magnifique baisé des mariés. Deuxième procession officialisant ainsi le mariage. Bien que cours il n'en était néanmoins pas remplit de sentiment profond, fier, et brûlant lorsque le Dieu de la mort et la douce Acrya s'approchèrent alors avec délicatesse pour ensuite s'embrasser dans un rapide moment.

Vint par la suite le troisième moment qui scellera à jamais ce passage dans l'histoire, lui permettant alors d'être officiel, officialisé et marqué sur l'immense charte de l'univers au sujet du mariage : L'échange des alliances. Hélas un peu trop loin pour pouvoir voir avec efficacité les deux alliances, le démon pût tout de même voir l'échange de regard que se donnaient les deux concernés par ces offrandes que ce soit quelques élans de surprises, de bonheur voir même d'amour fou qui étaient surement les plus agréables et magnifique à observé dans les yeux de deux "jeunes" mariés, jeunes étant naturellement le statut du mariage et non l'âge de ces deux derniers, surtout au vue de celui de Stip... Et voilà, la cloture absolu de ce moment dans le temple puisqu'en effet, les trois actes venaient d'être joué devant les spectateurs qui purent être sans aucun doute émerveillé d'une telle beauté. Si il devait en avoir un qui fut plus toucher que les autres dans un sens, cela pouvait être potentiellement l'ancien meilleur amis et vassal du Dieu de la mort, Trascer qui venait de revivre un moment tel de nostalgie, d'épique et de merveilleux que les larmes avaient encore une fois décidé de s'échapper des deux yeux du guerrier dans une abondance avant de se calmer aussi vite que possible lorsque tous furent convier à faire la "fête" et de festoyer, donc, pour célébrer tous ensemble le mariage. Dans les premiers, et choses logiques pour sûr à sortir, ce furent le Dieu de la mort et Acrya, bras dessus bras dessous à traverser alors la grande porte du temple du temps.

L'Indivisible mit un temps un peu long avant de suivre les invités afin de sortir de l'édifice sacré et religieux, pour la simple et bonne raison qu'il voulait tout d'abord redevenir maitre de lui-même pour ne pas montrer une quelconque faiblesse ou une "baisse" d'énergie qui pourrait ainsi laisser croire que ça pourrait être un bon moment afin de l'assassiner, le tuer, ou tout autre chose peu agréable symbolisant généralement une fin rapide et brutal. Traversant ensuite les deux portes imposantes qui lui permit de sortir du Temple du Temps. Le Grand Destructeur rejoignit bien rapidement par contre, sous un pas rapide et sûr, la salle de bal du Château d'Hyrule. L'endroit était grand, magnifique, et agréable pour ce qui allait subir l'assaut d'un mariage remplit d'une foule de héros en grande partie qui allaient s'amuser, faire la fête, boire et manger. Le démon chercha rapidement un coin un peu isolé de toute la foule pour se poser un moment. De base, il ne souhaitait pas réellement faire la fête et voulait s'éclipser le plus rapidement possible car assister à la cérémonie c'était une obligation, mais après... Pourquoi donc rester dans un endroit où il risquait alors la mort? Car il le devait, pour Stip qui fût malgré tout un grand et puissant amis et qu'ils avaient, un temps toujours été la l'un pour l'autre. Il fallait donc au moins honorer toute la fin de la journée et la nuit de sa présence, le mariage royal de Stip, Dieu de la mort.

Prenant une coupelle qu'il fit remplir de champagne par un domestique, le démon du chaos universel se tourna vers son ancien Seigneur lorsque se dernier fit signe qu'il avait quelque chose à annoncer. Le remerciement habituel sans nul doute se dit alors le démon. Ce qui fut bien entendu au début le cas. Lançant au fur et à mesure de son discours et de l'annonce des importances de connaissances des regards à droite et à gauche (Dont un qui fut lancer en direction de Trascer alors que ce dernier sourit avec chaleur au démon), les remerciements laissèrent ensuite place à l'annonce des histoires partager symbolisait le partage d'un passé commun ou non avec la vie des autres pour ensuite finir par la demande que tous devait alors prendre du bon temps, de se reposer mais aussi et surtout, s'amuser et faire la fête car il fallait en effet, de temps en temps se poser. Suite à cela le Guerrier du Chaos originel se tourna alors vers la personne avec qui il venait juste de se marier afin de, sans aucun doute, lui proposer la première danse du bal qui s'enchainerait alors toute la nuit.

Moment d'hésitation pour le Guerrier du Chaos Universel qui lui, ne sachant pas quoi faire. Hormis Stip et surement Yuko, tout le monde avait dût l'avoir oublier ou presque peu remarquer, et pourtant... Il devait faire quelque chose. C'était nécessaire, et il s'élança alors. S'éclaircissant lui aussi la gorge dans un délicat silence, il s'avança alors pour se rapprocher le plus possible de la lumière avant de donner avec une cuillère qu'il avait voler, un large tintement sonore cristallin en la tapotant délicatement sur le verre petit à petit jusqu'à rendre le son de plus en plus fort pour attirer les regards sur lui. Alors que tous avaient sûrement le regard fixant l'Indivisible, ce dernier toussota une première fois avant d'annoncer d'une voix haute et forte ce qu'il avait à dire, regardant droits dans les yeux le marié avec un regard sans expression, son discours :


"Seigneur Stip, Dieu de la Mort, Dirigeant de Haut droit sur le Glorieux Empire Démoniaque et toute ces seigneuries, Frère de Vy, Détenteur de l'épée de la Mort, Maitre du Chaos Originel, Empereur de Borealia, Seigneur de la Mort, Maire-Clochard de Krakov et actuel Roi d'Hyrule je tiens à m'annoncer à vous pour ce discours de manière officiel. Je tiens, au nom de notre lointaine et ancienne amitié, vous souhaitez le plus beau bonheur possible pour ce mariage. Car, de par ce lien que vous venez de créez, vous offrez un avenirs radieux, un futur meilleur non pas qu'à vous mais à votre Reine, à ce royaume et peut-être même à cette univers là. De par la liaison ainsi créez vous liez votre destin à tant de chose, mal ou bien, mais surtout, et je n'en doute pas de vous, pour le meilleur. Guidez là dans ce qu'elle souhaite et qu'elle mérite à savoir le bonheur pour son futur, et la joie d'être avec une personne d'aussi extraordinaire que le Dieu de la mort! Puissiez vous guidez aussi ce royaume hors des ténèbres dans ce qui pourra sans aucun doute être son age d'or et je n'en doute pas grâce à vous, ce que l'on pourrait même baptiser un age de diamant. Puissiez tout simplement briser tout les murs, et apporter le bonheur à tous ce qui ont vue ce mariage, mais encore une fois, et surtout à votre présente femme, Acrya. Moi, Trascer, souhaite être le premier non pas à jurer quelconque allégeance, mais à vous transmettre et souhaiter tout mon bonheur, toute ma joie, et la plus belle des réussites à votre couple, qu'il dure jusqu'à la nuit des temps, après la mort de la chaire, du métal et du temps. Et que lors ce que rien n'existera plus que le néant, la seul chose qui puisse briller encore à la place des étoiles, soit l'amour qui vous unis!"

Et dans un puissant élan de tristesse, de joie et de nostalgie le démon leva encore plus haut son verre avant de le serrer en entier, laissant le liquide s'échappa. Pour ensuite libérer le fin verre, et le délicat cristal qui avait été broyer.

"Et qu'il brille, oh oui, qu'il brille fort, mon amis."

Et la larme coula, accompagnant alors le champagne.
Pièces Pièces : 56264
Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Ven 1 Aoû 2014 - 11:00

Préparations Festives





Toujours appuyé sur le balcon, Link était en train d'observer la fête d'un air rêveur. Plus précisément, il était en train de repenser à Gozen qui était venu lui chuchoter un message. Un rendez vous. Au niveau de la Tour Principale. Ce serait donc au crépuscule que "cela" allait arriver ? Parfait, Link était prêt. Quelle heure était il ? Observant à travers la fenêtre, le soleil n'allait bientôt pas tarder à se coucher. Il lui restait donc quelques minutes. Des minutes qui allaient s'avérer longues, très longues. L'Elfe posa une main sur son équipement tout en observant Stip puis Trascer faire un discours concernant la présence des invités pour le premier et les remercier, et de la fierté d'assister à une telle union pour le second. Trascer se disait ému et comblé de joie devant un tel événement. Après tout, c'était bien normal de se sentir ainsi envers son ami, mais il continuait de lui paraître un peu trop sincère. Qu'est-ce qui se cachait derrière son excès de joie ? Yûko lui avait il jeté un sort pour se comporter ainsi ? Link fut interrompu dans ses pensées lorsqu'il remarqua qu'Eloaf était venu le rejoindre. Celui ci commença à le rendre nostalgique. Parler ainsi du passé lui rappelait bien des moments qu'il avait pu connaître, que cela soit ici ou ailleurs à l'intérieur de ce grand château. Plus précisément, Eloaf indiqua que le temps avait pour effet de marquer des souvenirs à même leur corps. La forme aqueuse de son ami ou bien l'oeil manquant de Link pouvait en témoigner. En guise de réponse, l'Elfe se contenta de sourire. Que cela soit le Créateur ou bien les Esprits Étoiles, au final, à quoi avait bien pu servir cette lutte ? Si Link devait rester optimiste, alors voici ce qu'il aurait répondu. Mais en fait, ce fut ce qu'il finit par dire à son ami :

« Tu sais, peu importe combien cela prendra de temps, mais je suis persuadé que si nous ne baissons pas les bras, nous y arriverons. Je me bats après un avenir peut être idyllique mais il finira par arriver si l'on s'y met tous. Les Vices, Maiden, Ghirahim et tous les autres qui ont pu nous causer des problèmes, y comprit Trascer...En étant là, présent pour les freiner, nous faisons au moins signe de notre présence. Cela sert quelque part dans la sauvegarde de l'humanité. Si nous n'arrivons pas à rendre ce monde parfait, au moins, nous contribuons au fait de s'en approcher. C'est ça qui me semble le plus important... »

Baissant la tête en se posant quelques secondes, Link finit par la relever pour regarder Eloaf d'un air sincère. Il était de confiance, alors il allait lui faire part de ce qui allait se passer très bientôt.

« Eloaf, nous allons avoir besoin de toi, avec Gozen. Seulement...Cela risque d'être dangereux. Je ne t'en voudrais pas de te mêler aux invités et de rester auprès d'eux. Pour être honnête, cela vaudrait mieux. Mais voila...Nous avons eu un message. Un passage vers la dernière Tour va s'ouvrir, ici. Je ne sais pas quand précisément, mais il semblerait que l'heure approche. Tu nous retrouvera au niveau de la Tour principale du château, au crépuscule. Il faudra tout de même quelqu'un pour rassurer les invités. Je ne veux aucun dommage colatéral, surtout pas à Hyrule. Bien que si ça se passe mal, c'est tous les Mondes qui risquent d'être en danger...

Stip va devoir montrer s'il est digne de gouverner sur ce pays.
»

La responsabilité d'une personne de son rang était en effet d'assurer la sécurité du peuple d'Hyrule. Link lui faisait confiance, à en croire le nombre de soldats qui foulaient les terres de cette contrée, mais il voulait s'assurer que dans une situation critique, Stip saurait s'occuper de ses invités. Le Héros du Temps salua Eloaf, et parti en direction du point de rendez-vous, comme l'heure approchait. D'ici quelques minutes, ils allaient devoir finir ce qu'ils avaient commencé. L'Hylien passa proche de Trascer pour rejoindre le couloir central qui allait l'amener vers Gozen, et en profita pour lui laisser quelques mots, froids, sans aucune retenue, avant de s'éloigner.

« Toi...Fais bien attention. Je t'ai à l’œil. »


Pièces Pièces : 107986
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Ven 1 Aoû 2014 - 14:13

« Vous pouvez embrasser la mariée. »

Le Roi dirigea ses gestes vers sa dulcinée avec une certaine vivacité. Soulevant son voile, ce dernier s'apprêtait alors à l'embrasser, déposer un délicat baiser sur les lèvres de sa bien aimée, sous les yeux d'un public émerveillé. Une foule bouche bée, devant une scène de toute beauté. Tous semblaient enchanté par le dénouement de cette cérémonie. De bruyants applaudissements s'en suivaient, faisant écho dans l'intégralité du temple, ravivant l'atmosphère. Yûko comprenait leur enthousiasme.
Mais la jolie jeune femme dirigea ses yeux dans une direction aléatoire, souhaitant fuir cette vision du couple heureux, unis à jamais par les liens sacrés du mariage.
De tels discours, aussi ... émouvants soient-ils ... La belle ne savait pas les apprécier à leur juste valeur. Non, non pas qu'elle soit contre ce mariage, bien au contraire. La magicienne était pleinement satisfaite, de les voir ainsi réunis. Seulement l'Amour lui-même était un sentiment qu'elle n'était plus capable de comprendre. L'Amour est un sentiment qu'elle ne voulait plus comprendre. L'Amour ...

Aimer est un point que sa lumière avait délaissé, plongé dans l'ombre, avant de définitivement s'en aller, et disparaître, à tout jamais.
Yûko aime. Par amitié cependant. Aimer plus intensément est un détail sujet à de nombreux blocages dans le cœur de la chimère. Elle qui illuminait le cœur de Trascer, faisant doucement battre ce dernier, Trascer saurait la guider à son tour. Elle le supposait. A moins qu'il ...

- ... Gozen ?

Son regard croisa celui d'une autre personne. Celui d'un garçon. Garçon à qui elle avait eue l'occasion de parler très récemment. Yûko tourna doucement la tête, fixant le sol. Il était là, lui aussi. Ses joues se mirent à rougir. Elle ... Elle ne voulait pas le voir ... Non. Pas lui. Pas ici ... Pas aujourd'hui. Ce n'est pas le moment. Évidemment, que ce n'était pas le moment.
Elle avait encore honte ... Honte de certaines choses, honte d'avoir ... pleuré de la sorte.

La jeune femme demeura silencieuse.

Son regard revint se poser rapidement sur le couple royal, qui s'en allait vers la sortie du Temple du Temps, suivi par la foule impatiente, trépignant à l'idée de passer aux festivités.
Ses yeux s'en allaient ensuite vers Trascer, qui tardait à suivre la masse en délire. L'Impératrice vint le rejoindre, essayant d'oublier celui qu'elle venait tout juste de croiser. Il était temps d'y aller désormais. La belle demoiselle dirigea ses pas légers en direction de la sortie, invitant le démon à la suivre. Yûko aussi souhaitait s'amuser un minimum ...

... Pour tirer un trait temporaire sur ses réflexions, et sur "lui" aussi, sans doute.

  Quel joli lieu pour célébrer leur mariage ...

Yûko tournait la tête, tournait gracieusement sur elle même, retenant les voiles de sa traîne, observant ça et là, avec curiosité, tous les détails et autres décorations prévues pour fêter l'union du couple royal. Le centre de la salle était vide, laissant la place aux invités. "Regardez comme ça brille", "Stip n'a pas fait les choses à moitié. C'est un mariage, forcément", pensait-elle, continuant son analyse.
Un somptueux banquet avait été également prévu pour l'occasion; celui-ci débordait de petits plats et de diverses pâtisseries, toutes aussi appétissantes les unes que les autres. Les petites tables étaient elles aussi pleines à craquer, et l'estomac vide de la demoiselle se mit à gargouiller sévèrement à la vue d'une tartelette gourmande, recouverte de délicieux fruits rouges.

Elle avait faim, elle avait faim ... Mais ce n'était pas encore le moment de courir vers la nourriture et de fuir avec des gâteaux dans les mains ... Mademoiselle se mordit la lèvre, prêtant une oreille relativement attentive aux discours du Roi d'Hyrule, prenant son mal en patience.
Ce dernier ne tarda pas sur les détails, et l'Impératrice ne retint pas grand chose d'autre que la mention des mots "amusez-vous", qui sonnaient à ses oreilles comme un laisser passer pour bondir sur la tartelette qui ne demandait qu'à être mangée, au même titre que le reste.

L'Indivisible quant à lui était ému par la situation ... Le voir ainsi bouleversé lui redonna le sourire, brisant ainsi la glace de son expression à l'arrivée. La protégée du Destructeur posa doucement sa main sur la sienne. L'observant d'un air taquin, elle murmura doucement, en rigolant :

« Un homme comme toi ne doit pas montrer ses faiblesses, voyons ! Regarde toi ... Que sont ces larmes sur ton visage ... Ressaisis toi, le moment n'est pas venu de se décrédibiliser ... Tu sais que j'ai raison. ♥ »
Enfin, le couple royal lança la fête, démarrant une valse. Yûko se détacha doucement du bras de Trascer, partant discrètement vers les banquets pour y rejoindre sa tartelette qui l'attendait depuis quelques minutes maintenant. Les choses semblaient bien commencer. Désormais il lui restait à espérer qu' "il" ne revienne pas la perturber ...
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Mariage Royale [Pv Invité]
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» 24 Novembre 1456 : Mariage noble de Rosa et de Louis-Hubert
» Mariage de Didjulo et de [ Terminé]
» le mariage d'antichéri, ahla m'a invitée...
» [RP] Mariage d'Espoire d'Amilly et Jean Zwyrowsky
» Mariage de Gian5 et Lionix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum