Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Alliance improbable ? Un ange et une démone [privé Kyu et Roy 2]
Kyu a écrit :
avatar
Nouveau
Jeu 19 Juin 2014 - 20:11
Kyu tourna la tête dans tout les sens pour regarder autour d'elle. Où était-elle donc ? Juste avant, Roy lui avait proposé de lui faire visiter le monde où elle venait d’atterrir, en commençant par un endroit nommé... Comment, déjà ? Ah, Hyrule. Elle avait acceptée. À cette minute-là, elle était encore dans des plaines qui était recouverte de cerisier en fleur.  Et puis il y avait eu une grande lumière et... Elle était arrivée ici, sans comprendre pourquoi. C'était certes encore des plaines, mais d'un genre totalement différent : celles-là étaient dégagée, presque vide, et les arbres qu'on apercevait ça et là n'était certainement pas des cerisier, mais des chênes, pour être exacte. Une rivière la traversait, et on voyait, à l'horizon, une montagne, une forêt, et même, au loin, une ville. La jeune femme se tourna vers Roy, qui était arrivé avec elle, un peu énervée de ne pas avoir compris comment ils étaient arrivés à cet endroit :

"Il s'est passé quoi, là ?"

Roy eut l'air un peu gêné.  

"Comme je maîtrise les portails... Je nous ai transporté jusqu'à Hyrule. Désolé de ne pas t'avoir prévenu... Je n'y avais pas pensé... Tout mes amis ont l'habitude, c'est pour ça..."

Kyu sourit devant l'air embarrassé du jeune homme. Dans ces moments-là, il rougissait et devenait encore plus courtois qu'habituellement. Elle, elle n'étais guère habituée à la politesse et la courtoisie avec son père, Kyo, ainsi que certain de ses compagnons.

"-Bon, on va où ?
-Je ne sais pas..."

La jeune femme secoua la tête en soupirant, agitant ses longs et souples cheveux noirs pour montrer son impatience.


"Je connais rien ici moi... C'est toi le guide, je te suis.
-Oui, excuse-moi... Allons-y."

Roy partit en direction de la forêt, et elle lui emboîta le pas fermement. En le suivant, elle observa le ciel d'un bleu limpide, lumineux et immaculé. Elle commençait à apprécier ce monde, et à s'y sentir à sa place, même si elle n'avait pas encore  beaucoup de compagnon. Elle regarda le jeune homme qui avançait devant elle. En fait, elle n'en avait qu'un. Il avait l'air plongé dans ses pensées, et Kyu se demanda à quoi il pouvait bien songer.
Pièces Pièces : 7975
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Mar 24 Juin 2014 - 14:19
« Comme je maîtrise les portails... Je nous ai transporté jusqu'à Hyrule. Désolé de ne pas t'avoir prévenu... Je n'y avais pas pensé... Tout mes amis ont l'habitude, c'est pour ça... »

Roy ne savait plus du tout où se mettre. C'est vrai, cela lui semblait tellement élémentaire qu'il avait oublié d'en avertir sa nouvelle comparse. Le jeune homme, encore rouge de honte, releva la tête et observa le sourire de Kyu qui le laissa perplexe. Pourquoi souriait-elle ? L'ange ne le savait pas et n'arrivait pas à déceler à quoi elle pensait. C'était un sentiment plutôt étrange.

« Bon, on va où ?
-Je ne sais pas... »

La jeune femme se mit à soupirer et à agiter sa tête de droite à gauche, faisant balancer sa belle et longue chevelure noire dans le même sens que sa tête, semblant impatiente. C'est vrai qu'elle était belle. D'ailleurs, pas que la chevelure. Bien que les cheveux de Kyu étaient très longs et souples, semblant doux au toucher, lui ajoutant une touche féminine, elle était belle en tant que femme. Ses traits fins, ses courbes délicates et ses formes prononcées ne laissait pas indifférent l'homme de Pherae.


« Je connais rien ici moi... C'est toi le guide, je te suis.
-Oui, excuse-moi... Allons-y.»

Roy se mit à réfléchir quelques instants, se remémorant les lieux d'Hryule et se dit finalement qu'ils pourraient passer un petit moment dans les Bois Perdus. Certes, cet endroit était labyrinthique mais la tranquillité et la beauté du lieu le rendait unique et absolument indispensable à visiter pour toute personne qui souhaitait découvrir Nintendo World. Hochant la tête, semblant approuver sa propre idée, Roy se mit à marcher en direction des Bois Perdus, suivit de près par Kyu. L'homme tourna la tête par réflexe, regardant si elle le suivait toujours et se perdit quelques secondes dans son regard. Ce regard unique, rouge sang, aussi effrayant qu'attirant. Il semblait vouloir se perdre des heures et des heures dedans. Revenant à lui, il secoua brièvement la tête de droite à gauche et regarda à nouveau devant lui. Non, il ne devait pas se laisser distraire par des sentiments grandissant. Serrant les poings et se mordant la lèvre pour ne pas sangloter, une larme coula le long de sa joue, se remémorant le destin tragique qu'avait connu toutes ses compagnes. Non, il ne voulait pas vivre ça à nouveau.
Pièces Pièces : 102908
Nombre de messages : 18935
Age : 22
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Kyu a écrit :
avatar
Nouveau
Lun 30 Juin 2014 - 16:17
Kyu avait rendu son regard à Roy, puis avait souris quand il s’était détourné. Ce qu’elle avait lu dans les yeux du jeune homme n’était pour lui déplaire. Mais ce n’était pas le moment d’y penser. Il avait l’air d’être assez tourmenté, pour quelqu’un d’aussi jeune. A cette idée, elle fronça les sourcils. En fait, elle ne lui avait jamais demandé son âge, et même si il avait l’air d’avoir 20 ans en apparence, elle avait l’intuition que ce n’était pas tout à fait exact…
Elle observa les plaines et la forêt vers laquelle ils se dirigeaient, se demandant pourquoi il avait choisi d’aller là-bas en premier. En souriant, elle se dit qu’il y aurait peut être des monstres à battre, là-bas. Cependant les arbres paraissaient assez lointains. Elle allait demander à son compagnon de voyage combien de temps ils allaient mettre pour arriver à destination quand elle vit qu’il serrait les poings. Elle s’approcha de lui et posa une main sur son épaule :

-Roy ?...

Il leva la tête vers elle en s’essuyant rapidement les yeux, mais elle eut le temps d’apercevoir une larme qui coulait le long de sa joue :

-Roy, qu’est-ce qu’il se passe ?...

Sans qu'elle sache pourquoi, la tristesse du jeune homme la peinait. Et puis, elle doutait d'arriver à le consoler, elle n'était pas très douée pour ses choses-là... Mais elle allait quand même essayé. Elle attendit donc qu'il lui réponde.
Pièces Pièces : 7975
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Ven 1 Aoû 2014 - 0:05
-Roy ?...

Sentant la main délicate de la jeune femme se poser sur son épaule, Roy passa très rapidement le revers de sa main sur ses yeux, les frottant, de manière à retirer toute trace d'éventuelles larmes ayant coulées sur son visage. Trop tard, une larme avait échappée à sa vigilance, par manque de rapidité, et avait glissé le long de sa joue pour venir s'effondrer sur le sol et s'éclater, disparaissant par la même occasion. A l'image de cette petite particule d'eau qui venait de mourir, la vie des compagnons de l'ange était éphémère. Si tôt il les côtoyait, si tôt ils venaient à mourir ou à disparaître. Pire encore, certains revenaient à la vie pour se sacrifier à nouveau au combat. C'était trop. Beaucoup trop pour un simple homme qu'il était. Peut-être était-il de sang royal, certes, le guerrier avait même hérité de pouvoir phénoménaux, s'approchant de la puissance et du pouvoir divin, c'était même réincarné sous les traits d'un ange, mais il n'en restait pas moins un être humain. Un homme avec ses fragilités et ses faiblesses. Son esprit avait été beaucoup trop torturée ces temps-ci. Tout comme son corps, d'ailleurs. Il ne pouvait pas souffler une seule seconde, ses responsabilités ne lui permettaient pas de répit. S'il soufflait, c'était le destin de l'univers qui pouvait se jouer en un instant. Pourtant, il donnerait tout l'or du monde pour pouvoir mettre le monde en pause, pendant quelques minutes. Juste le temps de prendre le moment de se persuader qu'il était dans le bon. Après tout les sacrifices, les êtres démoniaques et maléfiques affrontés, était-il heureux et fier de ce qu'il était ? Roy pouvait-il dire que tout ceci était ... utile ?

« J .. Je ... »

Ses mains commencèrent d'abord à trembler, suivis rapidement de sa lèvre inférieure, avant qu'il se mette à la mordiller, puis les larmes se mirent à perler, tel des petites pierres brillantes. La pression se relâchait subitement, sa mémoire faisant déferler tout les supplices auquel il avait pu assister, tout les drames qu'il avait vu se dérouler sous ss yeux, tout les malheurs qui avaient pu toucher sa vie. Roy relâchait tout ce qu'il avait sur le cœur, chaque larme portant un de ses souvenirs. Larmes après larmes, il avait l'impression de se décharger d'un souvenir à partir du moment où les petites gouttelettes s'écrasaient sur le sol. Par réflexe, il avait agrippé Kyu, la serrant fort contre lui, sans lui faire mal pour autant et serrant de la même façon son kimono, comme s'il cherchait à se raccrocher à la réalité.

« Oh ... Kyu .. Je .. ne sais plus où je vais ... Je ne sais même pas si ... si tout ce que je fais ... a un sens ... est utile ... Je n'en peux plus ... Aide-moi, par pitié ... »
Pièces Pièces : 102908
Nombre de messages : 18935
Age : 22
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Kyu a écrit :
avatar
Nouveau
Mer 17 Sep 2014 - 12:12
-Roy, qu'est-ce qu'il se passe ?...

Le regard du jeune homme était rempli d'un tel désespoir... Kyu était perdue, elle ne savait pas quoi faire, et pourtant, elle aurait tout donné pour que cette infinie tristesse déserte ses yeux là, ces yeux aussi bleus que le ciel et pourtant semblait plus vieux que lui, ce yeux où se lisait une immense mélancolie.

-J...Je...

Roy se mit à trembler, puis, même s'il essayait de se retenir, finit par éclater en sanglot. Il tomba dans les bras de sa compagne, sans cesser de pleurer, évacuant tout son chagrin, sa peine et peut être même ses regrets.

Kyu savait que pleurer faisait du bien. Elle le prit tendrement dans ses bras, dans un geste inhabituel pour elle mais qui lui parut pourtant naturel, et se mis à lui carresser doucement les cheveux pendant qu'il laissait échapper toutes ses larmes. Elle n'avait jamais vu le jeune ange sous cet aspect aussi fragile... Blottit dans ses bras comme il l'était, on aurait dit un petit garçon. Il trempait le kimono de la jeune femme, mais peu importait. Il s'était aggripée à elle et à ses vêtements comme si sa vie en dépendait, et si elle ne semblait pas en danger, son état de santé mental était en tout cas menaçé. Il avait besoin de tout libérer pour échapper à la folie qui le guettait.

-Oh ... Kyu .. Je .. ne sais plus où je vais ... Je ne sais même pas si ... si tout ce que je fais ... a un sens ... est utile ... Je n'en peux plus ... Aide-moi, par pitié ...

La voix de Roy se brisa à la fin de sa phrase.

C'était donc ça. Il n'arrivais plus à croire en lui et en ce qu'il faisait.

Kyu lui releva la tête et plongea son regard écarlate dans celui, azur, de son compagnon.

Il se calma un peu. Des larmes ruisselait toujours le long de ses joues, mais au moins, à présent, il pouvait l'écouter.

-écoute, Roy. Je ne sais pas vraiment quoi te dire pour que tu reprennes confiance. Je veux simplement que tu saches... Je penses vraiment que tu es une bonne personne, tu sais. Bien meilleur que moi en tout cas. Tu as tes propres convictions, et tu les suis. Moi, je n'ai aucun but, ma vie n'as aucun sens. Enfin, elle n'avait aucun sens. Je veux rester avec toi, te suivre et t'épauler, Roy. Parce que je suis persuadée que ce que tu fais est bien et serre vraiment à quelque chose.

Elle conclut ses paroles en fermant les yeux et en le serrant contre elle. Il y avait encore quelque chose n'avait pas dit, mais cela, ça viendrais plus tard. Elle ésperait sincèrement que ses phrases redonneraient courages au jeune ange qui étais dans ses bras. Dans le cas contraire... Kyu sentis sa résolution vaciller. Et si ça n'avait pas marcher ? Que ferais-t-elle ? Elle ne pouvais même pas voir son visage, à cause de son dernier geste.
Pièces Pièces : 7975
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Alliance improbable ? Un ange et une démone [privé Kyu et Roy 2]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum