Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Le son des larmes, des cris et de la rage [PV Bowser libre 2 place sous demande par mp]
Invité a écrit :
Sam 14 Juin 2014 - 18:56












La nuit, est souvent consideré comme l'instant où les horreurs, les peurs et les frayeurs sorte de leurs tanière. Mais quand le jour ce lève, toute ces choses disparaissent et la vie reprend son cour. Mais est-ce toujours le cas ? Un soir où la lune brillait haute et pleine dans le ciel, la demeure du diable est venue hanté les rêves des habitants du nippon. Et quand le soleil est apparut dans le ciel, tous ne pouvaient que constater que ce cauchemar était une réalité. En effet, sortit de nulle part, dans une brume écarlate, une demeure dont les briques étaient d'une teinte rouge sang c'était désiner dans le paysage de la pleine. Et ces simples trois mots gravé sur la grille de fer de la demeure n'avait que suffit à faire installer la peur dans les coeurs. "Scarlet Devil Mansion" Voilà ce qui était inscrit, mais que ce cachait-il derrière ce manoir dont le clocher qui déchirait les cieux ne sonnait que quand la nuit était installée dans le ciel ? Le tintement sourd d'uen cloche de bronze résonnait chaque soir à minuit, chaque soir le son des douze coups de cette cloche parvenaient au oreilles des habitants. Et peux à peux, le village sombrait dans une peur sans nom, car peux à peux des disparitions se faisait entendre et circulé dans les coins de rues. Ce petit village du nippon n'avait encore rien vut, car quiqonc tentait de s'evnturer dans la demeure, n'en revenait jamais. Aucun humain ne sortait de ce lieux mystérieux et effroyable. Seule créature vivante qui sortait de la tanière du démon écarlate, des chauves souris, chaque nuit et en masse. Seul une grille et un jardin séparait les deux mondes. Le monde des cerisier en fleur, et le monde d'une nuit au couleur rouge comme le sang. Le village avait décider de ne s'approcher en aucun cas de la demeure effrayante au titre de manoir d'un démon écarlate. Et ses résidents, qu'avaient-ils décidés de leurs côtés ?



Le début d'une nuit comme les autres... :


Aujourd'hui, je suis sortie dehors. Aujourd'hui, j'ai offert des fleurs à Onee-sama. Aujourd'hui, j'ai jouer avec Marisa. Aujourd'hui, j'ai lue un livre avec plein d'image, plein de couleur et aucune lettres. Oui, aujourd'hui j'ai fait beaucoup de chose dans mon rêve. Mais aujourd'hui, je me suis réveiller et j'ai réaliser que j'avais rien fait, que j'était dans mon lit, que j'était dans ma chambre que je détestait temps. Ho non, pas encore, je me suis encore endormie pour rêver de choses que j'aurais jurer pouvoir faire dans ce monde cruel. Maudite horloge de ma chambre, je te hais toi et ton tic tac incessant qui m'a tiré demon sommeil. Toi et ton tic tac incessant qui me nargue depuis aujourd'hui des années voir même des siècles.




J'ouvris doucement les yeux, me tortillant et me débatant contre mes membres et mes ailes engourdit par de la fatigue et les blessures des lieux que j'avais visité avec Onee-sama. j'inclina légèrement la tête sur le côté, là où généralement était sencer ce trouver celle que j'adorais tant voir me sourire chaque fois que je me réveillais. Mais rien, alors je ne sourias point et soupira. Seul un mot était poser sur ma table de chevt ou résidait une lampe où l'ampoule était briser en mille morceaux. J'avais plus aucune détermination à faire quoique ce sois, je ne penssais qu'a une chose, dormir et quitter encore une fois cet endroit pénible qu'est ma chambre. Mais comment arriverais-je à me rendormir sans la présence rassurante de Onee-sama ? J'ai replonger ma tête dans mon oreiller, gémissante en réalisant que refermer les yeux était impossible. Le tic tac de l'horloge qui marquait dix heures moins cinq du soir semblait se faire de plus en plus fort.

~Maudite horloge... tu te joue de moi dès que je me réveille...~


Non, se rendormir c'éait impossible, je me suis donc redresser, les yeux plisser et mes ailes tombante et trainante sur mon lit défait ou gosait moult peluge évicérer et décapiter. Ha... mon lit ressemblait à un champ de bataille et tout mes jouets était casser, comme chaque soir où je me réveillais. Je me frotta doucement les yeux et regarda mes bras. Je remarqua la présence d'un petit penssement et des bleus que j'avais attraper il y déjà de cela quelque jours mais qui avait commencer à s'aténuer. J'ai lâcher finalement un léger baillement avant de tendre ma main vers le morceau de papier sur ma table de chevet et me mettre à le lire.

Désolé Imouto-chan, je ne suis pas là pour te dire bonjour aujourd'hui, ni demain surement. Je suis partie m'absenter quelque temps. Patchouli et Sakuya se sont occuper de tes blessures. En attendant repose toi bien et sois sage. Je t'aime fort.


Remi



Patchouli... A ça oui je m'en souviens de Patchouli. Elle et son médicament tout bonnement déguaulasse qu'elle ma forcer à boire avant de dormir pour que je me sente mieux sois-disant. Sois-disant sérum anti-phazon de mon cul oui ! J'avais plus envie de vomir qu'autre chose personnelement, et finalement je m'étais endormie comme une souche. La bibliotécaire avait de la chance que Onee-sama sois là, sinon je lui aurait recracher son médicament effervescent sur son visage. Mias mon esprit se focalisait plus sur ces mots inscrit noir sur blanc. "Je suis partie m'absenter quelque temps." Comment ça, quelque temps ? Devais-je prendre ce petit mot pour un geste d'attention à mon égar, où un geste d'abandon ?! Mon coeur se serra quelque larmes montaient à mes yeux. Je n'aimais pas quand Remilia s'basentait comme ça, sans que je puisse lui dire aurvoir. Je me leva donc d'un bond et me mis à tournée en rond. Je n'aimais pas être enfermée dans ma chambre. C'était pourtant le cas à chaque fois que ma grande sœur quittait le manoir pour des durées allant d'une dizaine de minutes à plusieurs jours. Ma chambre était petite, circulaire et très sombre. Tous les tons se rejoignaient en une symphonie écarlate. Je m'assis, au bout d'un moment, sur un tabouret, en face des petites flammèches des torches, et me regarda dans un petit miroir où se refletait seulement la lueur faible des critaux de mes ailes. Je me brossa les cheveux un court instant puis continua à tourner en rond. Pas la peine d'essayer d'ouvrir la porte, je s'avais bien que celle-ci serait celler en cas d'absence de ma grande soeur.

L'attente m'étais insupportable pourtant. Je me sentais comme une souris, endurant la torture de la roue. J'attrapa mon ours en peluche, le serra contre moi avant de le déchiqueter en milles morceaux dans une rage sans nom. Tandis que je défoulais toute mon impatience sur mon pauvre jouet, de grosses larmes me montaient aux yeux.

-Pourquoi me fais-tu ça Rémilia ?! Pourquoi à moi ? Ta petite sœur, ta protégée ! Je ne supporte plus de vivre ainsi ! Tu ne me dis jamais rien... Pourquoi ne dis-tu jamais rien.

Ces derniers mots furent prononcés presque dans un murmure. En effet, en déclarant ces dernières paroles, je m'étais agenouillée sur le sol froid de ma chambre. Je serrais entre mes doigts des morceaux de cotons provenant des entrailles de mon ancien ami. Une deuxième peine recouvrit et accentua la première.

-Je casse tous mes jouets... Grande sœur va être furieuse contre moi...

Le silence s'installa. On n'entendait alors que le tic-tac mécanique et répétitif de la pendule isolée dans un coin de ma chambre. Le calme était tel qu'on aurait cru entendre les flammes danser. J'étais immobile, la tête vers le sol, au centre de la pièce, le désespoir et la solitude me rongeant comme toujours à chaque fois que ma grande-soeur s'absentait pour une période inconnue. Et finalement, je me coucha totalement sur le carlage froid, cherchant à calmer la fievre et la migraine qui venait de me prendre. Et en plus de casser tout mes jouets...je ne faisais pas attention à moi même. Dire que Patchouli m'avait dit de na spas m'énervée ou éviter de m'agitée pour pas que je sois prix de mots de tête. Je me recroquvilla sur le sol sur et froid, posant mon front bouillonant contre le carlage tout en continuant de versé des larmes. C'était douloureux, c'était affreux, c'était malheureux. Et ce Tic Tac qui ne voulait jamais ce taire, c'était atroce ce son qui me rappelait chaque seconde qui s'écoule en l'absence de Remilia. Alors, cette pendule, je l'ai détruit en tendant le bras. En tendant la main et en refermant le poing. Mettant ainsi un therme à l'éxistance de cette chose misérable. Ho pourquoi ce monde était si cruelle entre ma soeur qui ne souriait presque ma jamais, ses absences inexplicables, les défunts que j'aimais tant. Je déteste ce monde, si seulement j'arrivais à m'endormir ne serait-ce quelques petites secondes encore... 




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Dim 15 Juin 2014 - 13:37
Bowser était en train de faire une pause dans Nippon, après avoir atterrit sur cette planète suite à l'attaque sur celle ou il avait laissé la dépouille fondue d'Avalon. Ce retour sur terre était douloureux, Ronny avait pris un chemin séparé pour retourner au Royaume Champignon et aider les armées du roi Koopa pour fournir le pays sous les flots ce qu'il lui fallait en nourriture et en air. Vive l'alchimie de Squall pour avoir préservé une partie du pays. Bowser espérait vraiment trouver une solution à cette catastrophe.

Mais pour l'instant, Bowser était vraiment exténué et s'était endormi sous un arbre, pour seulement quelques minutes, pendant ce temps, un brouillard épais s'installait et... Un manoir? Et puis merde ! Continuons l'action, un manoir apparait dans les plaines du Nippon, pendant qu'il dormait et voila.

Quand Bowser se réveilla, il était dans un endroit sombre et étouffant, il s'est encore fait attrapé par un cinglé? Il fallait voir... Le gros Koopa se redresse, l'endroit était trop petit pour son corps trop large. Il n'eut pas longtemps pour sortir, la porte était ouverte et vu la taille de l'énorme Koopa, la défoncer était chose facile.

Il s’aperçut qu'il était dans un placard rempli de petites tenues de maid française... D'ailleurs... Il en avait une sur lui... Trop petite... Il vit ça et... Rougit comme une andouille.


ARGH !!!

Il la retire avec vitesse et entendu une série de cri, il s'en rapproche et vit des tas de choses cassées, ainsi que... Flandre en train de pleurer.

Euh... Flandre... C'moi, Bowser, est ce que tu va bien?
Pièces Pièces : 8408
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Invité a écrit :
Sam 28 Juin 2014 - 17:45












Au milieu de ma chambre teinter de rouge, je pleurais, sans retenir mes larmes. Je cherchais à comprendre pourquoi et comment, qu'est ce qui rendait ma soeur si froide avec moi par moment. Ca n'a pas de sens, c'est si méchant , c'est si malheureux. Pourquoi, pourquoi devais-je rester dans ma chambre ? Seule et reclue, dans le noir au beau milieux de cette pièec à la teinte rouge sang ? Mes larmes tombent une à uen sur le carlage glacé se trouvant sous mon corps étendu au sol. Soudainement alors, j'etendit le grincement de mon armoir déchirer le silence de la salle accompagner de quelque gémissement. Je me suis pas retournée, je suis resté figer comme une pauvre petite chose fragile et innocente. Puis le silence était étrangement combler par la voix d'un fantome, d'une personne qu'on m'avait prétendue casser; briser, déceder... morte. Monsieur tortue, était-ce bien lui ? Je me suis retourner brusquement, les larmes au yeux et je l'ai vue. Au milieux de l'une de mes robes préferé déchiré... mais je l'ai vus vivant !!! Mes yeux s'emplire alors encore plus de larme en voyant ce que je croyait être un fantome.

-Mon... Monsieur Tortue !!!! Pourquoi... pourquoi !!!


J'ai alors foncer vers le gros roi Koopa, en courant, et manqua de trébucher. Tout était trouble, tout bougeais autour de moi, plus je pleurait, plus je mafolait plus ma tête me faisait mal. Rester calme m'avait dit Patchouli... Mais je n'y arrivais pas dans ces horribles conditions. Je me suis enfouie sans réfélchir dans les bras du Koopa géant, appuyant ma tête contre son buste et pleurant contre son ventre. C'est doux, c'est mouelleux, comme la chair, on dirait vraiment qu'il est vivant.

-Pou...pourquoi Monsieur Tortue.. pou.. pourquoi tu es mort dans cette tour !!! Pourquoi !!




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Sam 28 Juin 2014 - 18:13
Eh là... Pourquoi ce gros chagrin là?

Bowser posa sa grosse main écailleuse sur la tête de la petite blondinette qui pleurait sur lui comme une madeleine. Cette gamine avait l'air bien seule dans ce manoir sombre et... Rouge, très rouge, elle devait bien aimer le rouge on dirait. Même son château paraissait plus accueillant à côté de ce manoir. Bref, il aimait pas voir les enfants en train de pleurer comme ça, il devait surement faire quelque chose pour consoler ce gros chagrin.

Soudain, la gamine lui demanda pourquoi il était mort dans cette tour, lui mort ? Jamais ! Même si cette fois ci, quelqu'un d'autre était mort à sa place, pour le sauver, et ça, ce souvenir provoqua une immense tristesse chez le roi. Sa chère et fidèle amie qui était morte pour le sauver, pauvre Avallon.


J'suis pas mort petite, mais quelqu'un à du mourir pour me sauver...

Il essaye de se raviser, voulant pas paraitre triste devant elle.

Mais qu'est ce que tu fais ici toute seule?
Pièces Pièces : 8408
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Invité a écrit :
Lun 30 Juin 2014 - 0:55











La main douce et écailleuse de Bowser, poser sur ma tête, me rassurais un peu et me procurais un semblant de compagnie que jamais mes pauvres jouets avaient sût m'apporter. Je séchais doucement mes larmes contre le torse quelqu'un peu grasouillet du Roi Koopa. Il n'était pas mort, il était belle et bien vivant ! J'étais heureuse, j'étais contente, contente qu'il ne sois pas mort. Je ne bougeais pas, je restais toujours coller contre lui, enfouie, presque volontairement contre ses bras protecteurs. C'est alors qu'il posa la question et remit sur la table la chose qui me faisait tant pleurer. Alors que ma peine et ma peur refire surface je t'entant d'expliquer, un peu appeuré.

-O..Onee-sama... Grande soeur elle... elle est partie sans me dire aurevoir ! Sans attendre que... que je me réveille... Je me suis réveiller toute seule et..  et je sais pas quand elle va revenir.... j.. j'ai peur que quelqu'un comme le vilain lut.. lutin vert de.. de la tour s'en prendt à elle... J'aime pas quand elle s'absente si longtemps !!! Pour... pourquoi est-ce que... devenir adulte s.. se résume à m'abandonner dans cette pièce froide et sombre ! Pour... pourquoi !?





 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Lun 30 Juin 2014 - 2:56
Pauvre petite, elle paraissait si vulnérable et si frêle dans les bras du gros Koopa qui la regardait impuissant verser ses larmes contre lui. Elle paraissait en plus bien jeune pour être comme ça dans cet endroit, toute seule, même si Bowser s'absentait souvent, son fils Junior ne restait pas seul comme ça ! Sa soeur devait être bien cruelle pour la laisser comme ça, toute seule et toute triste. Mais attendez une minute, Bowser n'avait pas ce qu'elle voulait dans la tour?

Ah tiens, j'ai quelque chose pour toi, je t'ai promis de te la donner en plus. Mais attention, prend en soin, il ne faut pas la détruire, d'accord?

Bowser sortit la précieuse pièce étoile de sa carapace et la posa dans les petits doigts fragiles de la petite gamine. Il eu ensuite une idée insensée, cette petite, pourquoi elle resterait ici toute seule dans le noir? Elle pourrait très bien... Venir avec lui?

Oh, j'ai une idée Flandre, et si tu venais avec moi? Si on trouve ta sœur, tu pourras toujours la rejoindre, mais tu va pas rester là dans cet endroit lugubre nan?
Pièces Pièces : 8408
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Invité a écrit :
Lun 30 Juin 2014 - 13:47











Je releva doucement la tête vers le gros Koopa quand celui-ci me donna la pièce que convoitait tant ma soeur. Ce n'était pas vraiment moi qui la voulait, mais Onee-sama. Je ne savais pas quoi en faire, j'éprouvait presque le désir de la détruire pour le simple fait que cette pièce attirait toute l'attention de ma grande soeur qui m'éffaçait. Mais Bowser me demanda aussitôt qu'il me la donna de jamais la détruir, alors je me retenue à cette idée, et et décida juste de la garder sur moi et de rien y faire avec. C'est vrais que c'était ridicule de faire ça surtout que ma grande soeur devait surement courrir après autre chose à présent. Je hocha doucement la tête en signe que j'avais compris la chose à ne surtout pas faire. Ca me rappelais souvent certain moment passer avec Patchouli quand elle me demandait d'arrêter de rendre ses livres dans des états déplorable. Mais c'était pas ma faute si ils étaient tous nuls et sans images ! Puis le roi Koopa eu uen idée farfelue. Une idée qui me fit immédiatement sourire à l'idée de ne plus être seule et de enfin sortir "jouer" dehors. Il me demandait de venir avec lui, il m'invitait à aller dehors avec lui. J'étais heureusement, brusquement, soudainement je sautilla de joie en serrant un peu plus fort contre moi Bowsy.

Je fonça alors en direction de mon lit, m'accroupis et en sortit un morceau de papier volant sur lequel semblait déjà être grifonner pas mal de chose. Puis j'ai sortit des crayon de couleur et dessiner un truc orange à côté de la chose rouge qui me représentait et j'ai écrit "Bowsy" en bas à gauche. J'ai ensuite donner ce dessin ridicule qu'étais mon plan d'évasion au Roi Koopa.

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/27/1404126238-flandre-plan.png

-Viiiiii !! Oui je veux !!! Je veux sortir jouer dehors !! Je veux être avec twoa monsieur Tortue !!! Je veux plus être dans ma chambre !! Ouiii ! Wiiiiii ! Viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Je m'était mise à m'envoler au dessus du sol et à faire qu'elle looping dans les airs en manquant de toucher le plafond. Puis je me suis reposer au sol pour encore câliner le gros Koopa dans mes bras, un large sourire au lèvre. J'aimais cette idée, non mieux je l'adorais. Non pire Bowsy était pas un amie c'était mon héros ! Nyah !





 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Lun 14 Juil 2014 - 0:57
Bowser sourit joyeusement, voir cette petite qui pleurait y a à peine quelques minutes se remettre à sourire joyeusement lui donnait du baume au coeur. En plus avec son air pâle, ça lui ferai du bien de sortir un peu de ce vile manoir et de profiter du soleil. La petite Flandre se jeta de nouveau dans ses bras, après lui avoir montré son dessin pour sortir d'ici. Un plan d'évasion vachement complet d'ailleurs, Bowser le prit pour le suivre à la lettre.

Cette gamine peut faire le prochain Prison Break.


Bon aller Flan' on s'en va de là !

Bowser saisit alors la petite Flan pour la mettre sur ses épaules et... Couru comme un malade pour défoncer absolument toutes les demoiselles armées jusqu'aux dents sur son chemin.

It's BULLET TIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIME !!!!


Et il n'avait aucun scrupule à frapper des filles, c'est l'égalité des sexes après tout... Et grâce à l'égalité des sexes, il ne restait plus qu'un tas de corps assommés et un bordel bien organisé derrière les deux fuyards.

[Fin du rp]
Pièces Pièces : 8408
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
Le son des larmes, des cris et de la rage [PV Bowser libre 2 place sous demande par mp]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le son des larmes, des cris et de la rage [PV Bowser libre 2 place sous demande par mp]
» Projet à Long Terme - Livre d'Armée Nains des Larmes
» les cris de guerre des héros
» Mur des lamentations, des cris, du sang et des hurlements
» Cris des Monstres - Complet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum