Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contrat féodale [pv Mephiles]
Stip a écrit :
avatar
Alpha
Lun 9 Juin 2014 - 22:09
La semaine était plutôt chargé pour le Roi de la contrée d'Hyrule. En effet, en début de semaine il avait trouvé sa Reine, puis il avait acquis deux apprentie de plus. Par la suite, lors des audiences publiques, un certain Gozen était venu quérir son aide pour résoudre quelque petits problème en rapport avec la fin de l'univers de Nintendo world. Cette rencontre c'était finalement conclu avec la création de force spéciale ayant spécialement rapport avec cela (et quelques autre bricole). Ensuite, les audiences publiques avait été reporté au lendemain. Cela fait, aujourd'hui le Roi se devait de discuter avec l'aristocratie qui venait se plaindre pour des raisons plus idiotes les unes que les autres - idiote du point de vu de Stip évidemment, mais comme c'était important pour eux, il faisait l'effort de se tenir bien droit sur son trône et de paraître intéressé.

Votre majesté, c'est totalement inacceptable ! Comment osez-vous inviter des paysans a votre mariage?

C'est même scandaleux ! De plus, nous ne savons même pas qui est véritablement votre future épouse !


Je dirais même plus, c'est incompréhensible, pourquoi vouloir des paysans crasseux dans la salle pour l'union royale ?


Le vieillard soupira, alors que les nobles, situé sur des estrades chaque côté de la salle, chacune de trois rangs de haut, continuais de questionner son choix d'inviter à son propre mariage. Normalement, il aurait comprit - si Hyrule avait eu des rivaux de puissance égale, se marier à une femme inconnu et inviter des paysans à son mariage l'aurait fait paraître faible, mais de ce qu'il savait, Hyrule était le plus puissante royaume des environs et personne ne viendrait prendre avantage de ces faux-pas politique.

- Mes chers Seigneur, vous qui me devez allégeance - bien que vous ne semblez pas tous en être heureux - je me dois d'être clair avec vous. Tous vos privilèges - les miens également - nous les avons car les roturiers comme vous les appelez, nous permettent de les avoir. Si demain matin les fermiers arrêtent de cultiver, nous mourrons tous de faim, a moins que vous vous désigniez volontaire pour entretenir les champs ?Devant le silence, le monarque poursuivit.Bien, nous sommes d'accord. Donc, messieurs, j'invite le tier-état à mon mariage car c'est un privilège - et si ils se sentent privilégier, ils se sentent heureux. Les gens heureux n'ont pas tendance à se rebeller. Allez, vous êtes congédier, retournez vous préparer pour la cérémonie.

La vérité, c'était que le Roi avait beaucoup plus de sympathie pour ses paysans que pour ses nobles, mais alors qu'il réfléchissait à cela, et juste avant que les nobles n'atteignent la sortie, quelqu'un fît son entré plus que remarqué ...
Pièces Pièces : 13599
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Mar 10 Juin 2014 - 16:49

Confrontation


Le Dieu Déchu était encore a la recherche des ses pouvoirs antique disparue, cherchant par tout les moyens a redevenir cette créature ultime qu'il a était par le passée.
En attendant son but primaire était d'avoir plusieurs camps, ayant prévue de re actionné Méteor-Tech, Le Démon Cristallin avait entendu parler d'un roi dans une puissante contrée du nom d'hyrule, encore une fois un pays était gouvernée par un faible cafard !
C’était ce que c’était dit l'être Tridimensionnel avant de partir vers Hyrule.
Son but était désormais de tué et humilié ce fameux roi devant son propre peuples afin d'imposé une véritable tyrannie, la Terreur était le meilleurs moyens de gouverné un monde selon lui, et une fois qu'il eu posé pied sur la vaste plaine d'Hyrule, le Titan de Cristal se dirigea vers le château tranquillement.
Entrant dans la cité, la Créature Miroitante attira l'attention de bon nombre d'habitant et de garde, en effet voir une telle bête au sein de leur cité était assez effrayant, certain croyait au retours des ténèbres et quelque garde approchèrent méfiant en barrant la route de Mephiles avec leur armes.

-" Qui êtes vous Monstre ?!"

N'appréciant pas le ton et le comportement de ceux qu'il jugeait comme des cafards ne méritant pas de vivre, fermant les poings, Mephiles augmenta la gravité autours des deux garde d'une telle rapidité et puissance que leur corps s'écrasa sur eux même leur brisant quasiment tout les os et les laissant croupir au sol avant de rétablir leur gravité et continuer son chemins.
Certain se mirent a crié et la cité devint rapidement déserte, continuant sa marche vers le château, le Dieu Déchu envoya dans le mur tout les gardes qui voulait l’arrêter.
Une fois devant la porte menant a la salle du roi, Le Démon cristallin ne se retint pas d'ouvrir la porte d'un coup de pied qui fit un véritable vacarme.

Alors il est ou ce petit roi de pacotille que je m'occupe de son rang comme il se doit !

Ayant un peu de pitier pour les miséreux qui, étant outré par ses propos était venue le voir pour lui dire de ce taire et de repartir dans sa "Tanière", Mephiles ce contenta de les repoussé et les attirant contre le mur grâce a la gravité.
Voyant le fameux roi sur son trône qui semblait pas très satisfait d'avoir vue sa porte a moitier défoncé et le comportement de son "visiteur", Mephiles s'approche de lui et changea la pupille de ces yeux afin de contemplait le passé de celui en face .
Tout d'abord il fut surpris par la longueurs de son passé, jamais il n'avais vue une courbe du temps aussi vaste, puis plus il parcourait les lignes de son passé, plus l'expression de Mephiles changea, passant de la fierté arrogante a une expression plus neutre et finissant par littéralement paniqué et affiché une mine terrorisait, il venait de comprendre la grave erreur qu'il avait osé faire.
Faisant un pas en arrière comme pour regretter ses actes, a l’extérieur on aurait put croire a un long échange de regard alors qu'il s’agissait d'autre choses, entamant la lecture de ces différent avenir, Mephiles voyait presque toujours la même chose, ce type était toujours liée a des massacres, des mort atroce et des acte de barbarie.
Ayant finit sa longue lecture accéléré, le Monstre Miroitant tomba a genou au sol, si il aurais eu une peau on aurais pus voir d'épaisse goutte de transpiration coulé sur son visage. 

V....Vous....Vous n’êtes pas un simple roi.....Je..sais qui vous êtes...

Sa respiration accélérant nettement, c’était la première fois qu'il se sentait autant terrorisait juste par la présence d'un tel personnage, il ne se serais jamais attendu a rencontré un type pareil, et pourtant désormais il ne pensais plus qu'a se racheter de ces actes et propos, décidant d'avoir un tel personnage comme allié plutôt qu'adversaire, il releva son genou et se mit a faire la révérence a ce roi tout puissant.

Veuillez m'excusez de mon comportement Roi Stip, afin de me faire pardonné mes blasphème a votre égard laissez moi vous servir et donner ma vie pour la votre. Moi, "Mephiles Ex-Solaris" je souhaite vous loué allégeance...

Alors que de leurs coté, les nobles semblaient stupéfait par ce changement de comportement, Mephiles n'attendait qu'une chose, la réponse de Stip

Pièces Pièces : 3965
Nombre de messages : 235
Age : 21
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mar 10 Juin 2014 - 22:43
Pour la deuxième fois de la semaine, une personne possédant une certaine puissance avait décidé de s'incruster dans une de ses rencontres gouvernementale. La seule différence avec la dernière fois ... bon d'accord, il y avait beaucoup plus qu'une différence. Pour commencer, cette fois-ci, il avait heureusement réussit à terminer la rencontre avant d'être interrompu. Deuxièmement, l'apparence de l'intervenant n'avait rien du tout en commun avec celle de Gozen - non seulement par sa forme que par sa texture, ce n'était pas tout le monde qui pouvait se vanter d'avoir une fourrure en cristal. La plus grande différence cependant c'était bien évidemment le fait que contrairement à l'extraterrestre arc-en-ciel, le hérisson ici présent semblait vouloir effectuer quelques actions néfaste à son égard.

Ce soupçon ne prit pas plus de quelque secondes à confirmer puisque le nouvel arrivant cria haut et fort qu'il venait s'occuper du Roi de pacotille - en l'occurrence, malgré le manque de 'pacotille', Stip comprit tout de même que l'on faisait référence à lui - avant de repousser toutes l'aristocratie d'Hyrule contre les murs de la pièce en utilisant un pouvoir gravitationnel. Le vieillard resta tout de même assis alors que le malandrin se dirigeait vers lui. Ce dernier s'arrêta finalement à une certaine distance pour le regarder directement dans les yeux et - de ce que le Seigneur de la Mort ressentait - fouiller son passé. L'espace d'un instant, le monarque se demanda ce qu'il cherchait ... avant de réaliser, au vu de ce qu'il avait dit en entrant, qu'il cherchait probablement à connaître sa 'victime' avant de la tuer.

Tout en réfléchissant, le Démon libéra ses aristocrates du sort de Mephiles. Ceux-ci coururent immédiatement hors de la salle, alors même qu'un messager entrait pour lui dire qu'un homme avait pénétré la ville en handicapant plusieurs dizaine de soldat sur son passage. Faisant signe au messager de repartir, Stip n'eut pas de mal a conclure que la menace en question se trouvait devant lui et fouillait sa mémoire en se moment même. Évaluant rapidement ses options, le souverain se dit qu'il laisserait simplement aller - pourquoi faire un effort, alors que le simple fait de regarder la vie du Seigneur de la Mort était probablement assez pour convaincre la personne devant lui qu'il valait mieux ne pas tenter de faire quelque chose qu'il allait regretter?

Et effectivement, sans faute, après une dizaine de minute - temps où quelques nobles était revenu avec une dizaine de garde pour tenter de protéger leur Roi - le hérisson sembla revenir à lui, avant de tomber à genou en cherchant ses mots et en promettant de lui jurer serment d'allégeance. Bah ! C'était presque trop facile. Lentement, Stip se leva de son trône, repoussant sa cape pour mettre le fourreau de son épée bien en évidence. Observant la petite foule de noble et de garde rassemblé au fond de la salle, il se décida.

- Tu t'excuses de ton comportement? Tu veux me jurer allégeance? Mon cher Mephiles, qu'est-ce que tu dis que j'ai besoin de ton allégeance? Tes actions serais plutôt digne d'une exécution rapide.Le Roi jugea alors la réaction de sa nobilité : la plupart avait déjà deviné que cela n'arriverait pas, ils connaissaient bien leur monarque désormais : si exécution il y avait eu, elle aurait déjà été mener a bien.

- Cependant, je suis magnanime ! Tu dis être désolé de ton comportement et vouloir donner ta vie pour la mienne. Cela tombe bien, je sens de la puissance en toi et bientôt j'en aurais besoin.En disant cela, le Démon descendit les quelques marche de la balustrade où se trouvait son trône pour rejoindre le hérisson agenouillé. Une fois devant celui-ci, il dégaina son épée, la longue lame qui dégageait une lugubre aura grisâtre maintenant mise au grand jour. Il déposa le plat de la lame sur l'épaule droite de l'humanoïde.

- Mephiles Ex-solaris, Moi, le Roi Stip, de la Maison Ravenwood, premier de mon nom, Roi des Hylliens et des Kokiris, Seigneur d'Hyrule et Protecteur du Royaume, j'accepte solennellement ton serment d'allégeance. Le destin de ta vie est désormais lié au mien : tu me dois obéissance, fidélité, loyauté. Ce faisant, je te confère une terre et un titre : Tu seras Seigneur Mephiles, Duc de Cocorico.
Pièces Pièces : 13599
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Mer 11 Juin 2014 - 10:28

Confrontation



Lorsque le roi Stip se releva en dégageant sa cape afin de mettre en évidence son arme royal, Mephiles comprit que deux time-line venait de se crée, laquelle serais la sienne ? Celle ou il perdrait la tête et ce au sens propres du termes, ou serais ce la seconde opportunité qui se présenterais a lui ? A vrai dire même si le premier choix serais la suite des événements L'être de Cristal ne pourrait rien faire contre cela, dorénavant il pouvait juste attendre et espéré que tout se passe bien.
Et en effet malgré les propos de Stip qui semblait annoncé une éventuel exécution, ce qui ne fit pas broncher Mephiles le moins du monde, Le Seigneurs de la Mort enchaina ses propos en faisant comprendre qu'il serais indulgent et que donc il ne tenterais pas d'arracher l’étincelle de vie brulant dans le corps de la créature miroitante.
Pendant ce temps les nobles qui était partie, avait eu le temps de ramener la garde dans le but de protéger leur roi, cette scène fit rire Mephiles intérieurement, ce genre de scénario lui faisait pensée a des dizaine d'enfant voulant défendre un maitre des art martiaux imbattable depuis des lustre, une scène vraiment hilarante car ces personnes était vraiment inutile a la sécurité du roi Stip.
Gardant son regard pointé vers les marches menant au trône, le Démon de Cristal écouta les dires de son interlocuteur tout en l'entendant marcher vers lui, un bruit métallique résonna dans la pièce faisant comprendre qu'une lame avait était dégainer.
Ressentant le poids métallique de l'épée sur son épaules, Mephiles écouta l'adoubement que Stip exerçait sur lui.
Étant dorénavant nommé Seigneurs Mephiles, Duc de Cocorico, Il se contenta de sourire comme pour affichait son soulagement d'avoir encore sa tête bien fixé sur ses épaules, décidant de prendre la parole, l'Esprit Divin répondit au actes et paroles de son roi.


Votre indulgence me comble de plaisir, je ne possède surement pas votre forces mais je vous protégerais et combattrais pour vous de toute mes forces pour vous remercier de vos actes ainsi que de vos paroles.
Vous n'aurais qu'un mot a dire et je vous obéirais mon roi.



Se relevant, Mephiles constata les dégât qu'il avait fait a la porte, ne possédant pas de pouvoir permettant de remodeler la matière, il se contenta d'inverser la gravité afin de la remettre un peu plus droit et a la place qu'elle était a la base, ne pouvant certes pas réparé les dégâts cela devrait faire gagner du temps au réparation.
Fixant quelque instants les gardes qui le regardait avec l'envie de venger leurs camarades, il redirigea son regard vers son supérieurs et attendis la suite des événements


Pièces Pièces : 3965
Nombre de messages : 235
Age : 21
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Jeu 12 Juin 2014 - 16:28
Décidément, s'en était presque trop facile, tout ces gens qui se ralliait soudainement à sa bannière. Ce soudain regain de puissance lui permettrait désormais de tourner son attention vers autre chose que la seule défense de la contré Hylienne : Il pouvait maintenant, tel ses prédécesseur au poste de Souverain d'Hyrule, regarder vers les autres peuples des environs : Les Zoras, les Gorons, les Gérudos. Ces peuples auraient bientôt à lui jurer allégeance, comme ils avaient eux à le faire dans le passé après la guerre civil hylienne. Depuis son ascension à la couronne, Stip n'avait pas demandé à ses voisins de faire serment d'obéissance à la Capitale, préférant pour l'instant les laisser en paix pendant qu'il consolidait sa position au sommet de la chaîne féodale.

L'arrivé de Mephiles rajoutait donc la dernière pierre à l'édifice de son pouvoir, et en se sens, cela lui valait le pardon du Démon quant aux attaques contre les gardes. Cependant, il ne pouvait pas se permettre de paraître laxiste devant ses autres nobles et il devrait donc faire preuve de discipline envers son nouveau Duc, et surtout envoyer de l'aide aux soldats blessés gisant encore dans la rue principale de la Capitale. Cela étant, le Roi se tourna vers les Seigneurs rassemblé aux bords de la porte.

- Qu'est-ce que vous faites encore tous planté là? Seigneur Tarlly, aller préparé des secours pour les hommes blessés. Seigneur Jafëlle, Rendez-vous a la forge et dites aux forgerons de m'apporter l'Armure que je portais lors de mon ascension au trône.

En attendant le retour du noble parti à la recherche du forgerons, le Seigneur de la Mort expliqua ce qui allait se passer à son nouveau banneret, pour ne pas qu'il soit surpris de la suite des événements et pour qu'il comprenne sa décision.

- Sir Mephiles, je dois vous avertir tout de suite : vous êtes maintenant lier à moi pour le restant de vos jours et vous méritez donc un titre et des terres, que je vous ais déjà donné. Cependant, vos crimes commis entre les portes de la ville et l'endroit où vous vous tenez en se moment doivent aussi être ... récompensé.

Au même moment, une dizaine d'homme entrèrent dans la salle avec des pièces d'armure chevaleresque dans les mains, adapté à un humanoïde de la taille du hérisson. Pendant que les hommes aidait le Dieu déchu à enfiler son nouvelle uniforme éternelle, Stip continua sa petite explication, montrant bien que le nouveau Duc n'avait aucun choix dans ce qui était entrain de lui arriver.

- Je vous offres donc mon ancienne armure, mais avec quelques conditions. Vous ne pourrez plus l'enlever tant que vous serez lié a moi par votre serment de servitude. De même, vous ne pourrez pas lever le petit doigt contre mon peuple tant que vous porterez cette protection.Les nobles au fonds de la pièce approuvèrent ce développement avec des hochements de tête, alors que les forgerons ferait de léger ajustement au niveau du casque. Une fois cela fait, le Démon tendit la main, touchant les plaques d'adamantite de sa paume, faisant traverser sa puissance magique à travers son bras et jusque dans l'armure de chevalier. Le sort était en place et seulement la fin du serment pourrait en délivrer Mephiles.
Pièces Pièces : 13599
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Ven 13 Juin 2014 - 15:46

Confrontation



Voyant son nouveau roi donner divers ordres a ses nobles, l'Être de Cristal se releva et attendit la suite des événements, écoutant attentivement ses propos il resta intrigué par ce "Récompensé", cela l'arranger que ces soldats avait désormais les os totalement broyer les rendant inapte pour exercer leur fonction ?
Enfin peu importe ce qu'il pouvait l'arranger, après avoir vue sa courbe temporel plus rien ne pouvait l'étonné de sa part, néanmoins Méphiles voulais savoir ce que pouvait bien être sa "Récompense", la réponse a cette question fut donné bien rapidement étant donné que le Roi d'Hyrule expliqua qu'il lui donnais son ancienne armure avec la condition que celle si soit enchanté et qu'ainsi non seulement elle symboliserais leur accord éternel mais en plus elle empêcherais le Dieu Déchu de lever la main sur les sujets de Stip dans l'enceinte du royaume.
Cela ne le dérangeais pas vraiment au contraire.
Alors que les forgerons qui était entré dans le château vinrent déposer les diverse pièce de cette fameuse armure sur le corps de l'être de cristal il ne fut pas étonné que celle ci fut conçu spécialement pour un anthropomorphe.
Constatant la grande solidité de cette armure il fut enchanté de la porter même si elle l’empêcherais de lever la mains sur les sujets D'Hyrule.
De base la fourrure de Cristal du Monstre Temporel ainsi que sa constitution organique le rendait très résistant, alors avec un tel équipement il se sentait encore plus puissant.
Malgré que sa fierté reçu un coup quand il prêta allégeance a Stip il ne regretta pas ses actes car au fond il savait que sa lui serais profitable.


Intéressant... Cette armure me sera très utile, Néanmoins j'aimerais savoir, qu'allez vous faire maintenant ? Je voit que vous êtes dans une "Etape Carrefours" de votre vie et j'aimerais savoir qu'elle vas être votre destination... 

Le Cas Stip intéressait le visionnaire miroitant, celui ci voulait vraiment savoir jusqu’où sa courbe du temps irais, il avait pus voir des scénario infinie concernant sa vie, un des scénario l’intéressait beaucoup mais il gardait sa pour lui afin de ne pas influencer la suite des événements.
Encore une fois Mephiles était pendu au lèvres du Seigneurs de la Mort.


Pièces Pièces : 3965
Nombre de messages : 235
Age : 21
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mar 17 Juin 2014 - 23:04
L'armure allait très bien à Mephiles : bonne nouvelle, au moins il n'y aurait pas besoin de faire des retouches pour accommoder son nouveau Duc. Par ailleurs, celui-ci semblait très acceptant de sa nouvelle situation, considérant le fait qu'il était entré en massacrant presque une cinquantaine de personne, c'était étrange qu'il ne soi pas plus concerné que ça devant sa nouvelle incapacité à attaquer des citoyens d'Hyrule. Remarque, le souverain n'allait pas se plaindre si cela n'avait aucune répercussion sur le morale de sa nouvelle recru. Cependant, il ressentait également quelque chose d'autre. Il semblait très intéressé par ses prochaines décisions. Peut-être avait-il vu quelque chose dans le destin du Démon qui avait capté son attention? Si c'était sensé être dans un future proche, Mephiles allait être déçu, a moins que l’événement ait rapport avec son union prochaine à une jeune sorcière débordante de sex-appeal.

- Un carrefour de ma vie hein? C'est peut-être vrai, puisque je me mari bientôt. Cependant, toi, tu dois maintenant t'acclimater à tes nouvelles fonction ducale avant mon mariage.En disant cela, le vieillard était retourner s'asseoir sur son trône, prenant l'air imposante qui était de mise lorsqu'il se trouvait sur le symbole de son pouvoir sur le royaume.- Par ailleurs, c'est donc avec le Seigneur Mesrobian et une escorte de dix soldats qui t'accompagnerons jusqu'à ta nouvelle demeure. Une fois là, il t'apprendra quelques rouage du métier, n'est-ce pas, Conrad?

Un homme assez musculeux, portant une armure ainsi qu'une grosse barbe de couleur grise s'avança et fît une légère révérence, avant de hocher de la tête en regardant Mephiles dans les yeux.

- Avec plaisir, votre Majesté. J'enseignerais au Seigneur Mephiles ce qu'il doit savoir et je le ramènerais a temps pour le mariage.

- Très bien. Vous êtes congédier pour de bon cette fois. Occupez-vous de vos préparations, Mes seigneurs.

Le Roi n'attendit pas cette fois que les nobles soi parti, il se leva lui-même et sorti par la porte lui étant réservé qui se trouvait derrière le trône.
Pièces Pièces : 13599
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Contrat féodale [pv Mephiles]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum