Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Sabotage00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Entraînement de la Mort[Maka, libre]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Stip a écrit :
avatar
Alpha
Jeu 24 Avr 2014 - 0:48
Rappel du premier message :

Un portail s'ouvrit au milieu d'une caserne du quartier militaire de la Cité d'Hyrule. Quartier qui avait été rénové puis agrandis sous le règne de Stip et qui comptais maintenant des dizaines d'habitation pour les soldats et leur famille, ainsi que des baraquement pour les gardes de service et les bâtiments et entrepôt nécessaire à la fabrication et maintenance des armes et armure. Après tout, dans un monde comme celui de Nintendo World, si la population se voulait de vivre en paix, elle se devait d'être protégé en tout temps, pas seulement lorsque le Roi était présent ou - comme par le passé - lorsque Link se trouvait dans les parages. Tout cela pour dire que la Meister et son arme apparurent au milieu de la cantine, où les militaires lui jetèrent des regards interrogateur, avant de retourner à leur parti de carte lorsque Stip emboîta le pas à travers la déformation spatiale qui se referma à sa suite.

Indiquant à Maka de le suivre, le Souverain se dirigea immédiatement vers la sorti. Celle-ci n'était pas bien loin de l'endroit où il les avaient transporté, et bientôt le trio se tenait à l'extérieur, en plein soleil, au milieu d'une cours d'entraînement qui était peu peuplé. Malgré la grandeur de l'endroit - une cinquantaine de mannequin, une dizaine de cible d'archerie et trois cercles pour le combat amicale - le Roi était heureux de voir qu'il avait choisit le bon terrain. En effet, si il était tombé sur un régiment se trouvant au milieu de leur entraînement obligatoire de la journée, il aurait manqué de place pour commencer l'apprentissage de ses nouveaux élèves.

- Tant mieux, il n'y à presque personne.En disant cela, il salua la demi-douzaine de soldat qui profitaient de leur temps libre pour peaufiner leur technique - bien que présentement ceux-ci étaient distrait par la présence de leur monarque - alors que les autres membres de leur régiment se trouvait présentement à l'intérieur a jouer au carte. Le Démon se dirigea vers l'un des cercles d'affrontement et se positionna face à Maka et Soul, avant de leur poser une question qui déterminerais la suite des choses.

- Je n'ai qu'une chose à vous dires avant de commencer. Comme vous l'aurez certainement compris depuis le temps, je ne possède pas d'arme-partenaire. Je ne sais pas comment certaine des techniques que je compte vous enseigner réagirons lorsqu'en contacte avec la forme d'arme de Soul ou lorsque vous serez en résonance. Êtes-vous prêt à prendre le risque que certaines choses tourne mal avant que nous arrivions à un résultat?En vérité, Stip ne s'attendait pas à voir beaucoup de problème se présenter, sauf dans le cas de quelques techniques spécifique, mais la question se voulait surtout un test de leur volonté commune.
Pièces Pièces : 14104
Nombre de messages : 3046
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]

Message
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
Bitchy
Mer 11 Juin 2014 - 1:47
En réponse au commentaire qu’Acrya fit à la jeune fille, son fiancé s’approcha et lui dit que la poitrine ne faisait pas tout. Il enchaîna avec une petite taquinerie qui lui valut un coup inoffensif sur le bras.

« Je le sais bien, mais c’est quand même très utile ! »

En tout cas, la concernée avait viré rouge. Oh, elle aurait peut-être dû s’y attendre. En fait, elle s’y attendait, mais elle n’avait qu’exposer un fait. Elle n’avait rien fait de mal. La Meister se mordit les lèvres, lui demandant pour qui elle se prenait à lui parler d’une telle façon. La vampire sourit de toutes ses dents.

« Pour la future reine d’Hyrule ! Mais en fait, la réponse la plus appropriée serait Acrya Ravenwood. Tout simplement. Faut pas se poser de questions.
- Excuse-moi si elle t’a offensé ! »

Entre temps, Soul avait conclu un marché avec le capitaine de la garde. En échange d’un meilleur saké que celui qu’il buvait à ce moment-là, il allait lui enseigner la base du maniement d’une lame. N’ayant pas perdu une miette de leur conversation, la sorcière cria de lui en ramener aussi alors qu’il partait en compagnie de sa coéquipière. Elle n’était pas certaine qu’ils l’avaient entendu, cependant. Elle resta sur place un bon trente secondes, ne sachant quoi faire. Elle jeta un coup d’œil en direction de Stip, qui écrivait les invitations de leur mariage. Alors qu’elle marchait aléatoirement entre les soldats, elle songea à quelque chose.

« Eh, va me falloir une robe.
- Oh oui ! Une robe de princesse !
- Quoi ? Je suis pas l’une de ses innocentes qui ne savent pas se battre et ne font que chanter toute la journée ! s’exclama t-elle en riant de plus bel.
- Je saiiiis. Mais tu vas quand même pas mettre une robe de sorcière.
- Pourquoi pas ? Et avec le chapeau en plus, ça serait génial ! »

Elle plaisantait. Même si elle doutait que du blanc lui aille bien, elle allait suivre la tradition. Pour l’instant, elle avait trouvé une bouteille de bière. Elle la saisit, retourna vers les deux hommes, et l’ouvrit. Elle commença à boire son contenu tout en sortant son livre de sorcellerie. Elle le feuilleta dans le but de mémoriser des sorts qui pourraient lui être utiles dans le futur.
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 16/12/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
Alpha
Jeu 12 Juin 2014 - 17:07
Comme Stip l'avait prédit, Luciole avait encore trouvé une épreuve sans véritable sens - ou plutôt, le sens de l'épreuve était dans son non-sens - pour tester les capacités d'une autre personne à le comprendre. Plus il y pensait, plus le Monarque se disait qu'il ferait peut-être mieux de choisir une personne plus sérieuse comme le Générale de ses armées Hyllienne. Mais ce n'était pas comme si il avait un candidat capable de le remplacer sous la main, à ce moment précis. Il y penserait une autre fois. En attendant, les invitations étaient écrite et était entrain d'être distribué par le facteur le plus rapide du Royaume - malgré son accoutrement plus qu'étrange.

Parlant de cela, ayant remarqué le départ de Maka et de Soul pour accomplir la tâche donné par le guerrier de la lumière, le vieillard se tourna vers la sorcière qui se retrouvait maintenant sans rien à faire. Il l'observa quelques instant entrain de feuilleter son livre de sorcellerie. Il avait envie d'aller la voir pour l'agacer un peu, mais d'abord il devait parler avec son Capitaine. Après tout, il devait bien faire un suivit de ses nouveaux élèves. Rejoignant le mibu, Stip prit la parole :

- Tu comptes vraiment lui apprendre à créer ce genre de lame? Tu n'en est pas obligé si tu ne veux pas, c'est mon élève pas le tient.Réfléchissant quelques instant, il poursuivit ensuite sur :[color=#750202]Parlant de vouloir, qu'est-ce que Lucifer est parti faire, d'après toi?Après tout, ça aussi c'était important. Le devoir d'un Roi étant de protéger ses sujets ...

Cela réglé, il se tourna une nouvelle fois vers la vampire aux couettes blonde. Celle-ci avait encore le nez plonger dans son recueil de sortilège et le Démon se demanda ce qu'elle était entrain d'apprendre comme pouvoir. Il y réfléchit quelques instants avant de se décider à se diriger vers elle, un sourire taquin lui jouant sur le bout des lèvres. Après tout, il pouvait bien se le permettre puisque leur mariage n'était pas bien loin ! Il se plaça derrière elle, l'enlaçant en posant son menton sur son épaule, avant de lui murmurer à l'oreille, avec une voix amusé :

- Voyons ma chère, pas besoin de chercher plus longtemps ! Après tout, je suis déjà ensorceler.
Nombre de messages : 3046
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Jeu 12 Juin 2014 - 23:21
Luciole termina de boire son saké avant de se lever pour aller à la plus proche poubelle afin d'y jeter le contenant vide, retournant s'asseoir sur un banc non loin en attendant le retour de Soul et de l'autre jeune fille, fermant les yeux un moment en repensant à son arriver récente dans ce monde...

Flash back:

Luciole et Koavo se trouvait au milieu de la plaine avant que le chevalier ne lui dise:


Il se passe des choses étranges dans ce monde et j'ai besoin de quelqu'un de confiance pour enquêter... J'aurais voulu rester mais mon destin est scellé et je ne peux y échapper, prends ceci et lorsque le moment sera venu, quelqu'un viendras pour réclamer ces armes, je ne sais pas qui il est ni ce qu'il veux vraiment mais l'oracle à été clair, cette personne aura besoin de la Larme d'AVO pour éradiquer le mal à tout jamais...

Celui-ci lui avait alors remis son épée ainsi que ses différents objets avant de disparaître comme s'il n'avais jamais exister...

Fin du flash back.

Alors qu'il rouvrait ses yeux, se questionnant toujours sur cette mystérieuse personne qui devrait tôt ou tard arriver, Stip vint à sa rencontre pour le questionner s'il allait réellement enseigner à Soul comment créé "ce genre de lame" pour ensuite lui demander les vrais intentions de Lucifer, le mibu se contenta alors de répondre tout simplement:

Je n'ai pas parlé de lame en particulier... Je vais lui montré comment faire pour faire face à environ n'importe quoi avec n'importe quel type d'arme coupante, c'est ce que j'ai dit... Pour Lucifer, je pense qu'il réfléchit à mon offre... Sa nature est de détruire et d'être reconnu comme étant le plus fort, je lui ai donc proposé de prouver qu'il était le plus fort, non pas en tuant les plus faible, mais en détruisant ceux qui veulent détruire ce monde... Car si nous laissons les destructeurs de monde agir à leurs guise, qu'elle gloire y a-t-il à être le plus fort... J'en déduis que le fait qu'il n'ait pas fait de mal à aucun citoyen et qu'il ait même aider quelque fermier avec leurs vieille souche, peut-être qu'il y a de bonne chance pour que cela lui intéresse...

Au moment où il finissait de parler, une ombre passa au-dessus de lui, Lucifer se posant tout près du mibu et du roi, son katana dans son fourreau il lâcha tout simplement:

Je vais dormir...

L'instant suivant, il s'enflamma et disparut totalement, soit, le il venait de détruire le clone qui lui servait de corps lui-même et était retourner dormir dans la tête de Luciole... Celui-ci dit alors à Stip:

Et là il dort...

Luciole continua de pensé à ce que koavo lui disait avant d'avoir comme un clic dans sa tête, ses bestioles disséminé dans la plaine venait de terminer de complètement soigner la terre dû à l'infection des effrois, ceux-ci avaient donc commencer à se diriger vers la cité volante Burningham, celle-ci allait faire une dernière ronde avant de sauter dans le Dark world, Luciole se contenta alors de dire à Stip:

Je commence à retirer mes zerg de la plaine, la terre qui était infecter par les effrois est désormais guérit et la phase 2 peux commencer... Moins tu en sauras et mieux sa sera pour toi, si on te demande, tu n'auras pas à mentir car tu ne sais pas...

Le mibu se contenta de faire un sourire à son roi avant de prendre un regard plus sérieux... Tout en invoquant son corps robotique à ses côtés... Le corps n'ayant pas d'âme, il restait inactif...

Par ailleurs, il y a quelque chose que je voudrais te demander... Comme tu peux le voir, j'ai eut la stupidité de ma reposer dans un bastion ork, du coup, quand je me suis réveiller, les Mekboyz s'étaient amusé avec moi.... Ce qui me pose problème n'est pas ce qu'il ont fait, j'ai été en mesure d'exterminer des planètes entière de tyranids grâce à ces armements... Ce que je me demande vraiment c'est comment j'arrive à les utiliser, je ne suis pas un ork, les armes devrait tomber en morceau non?
Pièces Pièces : 21278
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Sam 14 Juin 2014 - 11:17
Du bruit. Beaucoup trop de bruit. Maka était habituée au silence, et n'aimait pas vraiment ce genre de lieu qui puait l'alcool et où certaines personnes passaient le reste de leur temps à trinquer et à se saouler, histoire de contenter leurs âmes en péril. Malgré tout, Soul lui avait demandé de venir avec elle dans le but qu'elle se change les idées et de se calmer. Acrya n'avait pas manqué de culot de lui demander, en plus de son impolitesse, de lui ramener à elle aussi une bouteille de saké. Mais elle allait le faire, car au final, il valait mieux ne pas contrarier un démon. En tout cas, si elle s'avérait en être une, elle aussi, Stip et elle faisaient bien la paire. En espérant toutefois qu'ils ne seraient pas, plus tard, responsable de bien des maux. Maka et Soul entrèrent donc à l'intérieur de cette charmante taverne où se trouvaient dispersées de nombreuses tables de forme rondes, avec, au fond de cette salle, un barde jouant une musique qui se voulait répétitive, mais néanmoins mystique. Beaucoup de gens parlaient, certains se disputaient à cause de certains paris perdus, et d'autres roupillaient dans un coin reculé de la taverne, bercé par l'effet de l'alcool. Un barman équipé d'un tablier de travail, et avec un chiffon dans ses mains était en train d'essuyer un verre dont le reflet du lustre au dessus de la tête pouvait se voir parfaitement. Soul fut le premier à demander, tandis que Maka se contentait d'observer et de se sentir mal à l'aise.

Bonjour, je voudrais savoir si il vous reste du saké ? Nous aimerions emporter avec nous deux bouteilles.

C'est la garde d'Hyule qui vous envoi ?

Comment...Comment savez-vous ?

Oh c'est bien simple, depuis qu'ils ont pris le pouvoir, je gagne la plupart de mon chiffre d'affaire en leur vendant des barils entiers remplis de cet alcool. Une véritable chance, on peut dire que j'ai même pu aménager une nouvelle salle au sein de cette auberge !

Intriguée, Maka leva un sourcil puis questionna l'homme à la moustache qui posa une choppe sur le comptoir, saisissant un autre verre pour l'astiquer.

Depuis qu'ils ont pris le pouvoir, vous avez dis ?

Vous ne savez pas ? Oh je vois...Vous n'êtes pas du coin, vous, hein ? Il y a eu une sorte de coup d'état. Le roi aurait été assassiné, et nous n'avons plus de nouvelle de la princesse de ce Royaume depuis bien longtemps. Le Héros de la Légende ne nous rend même plus visite ! Mais on ne peut pas leur en vouloir. Ces derniers temps, des évènements étranges ont frappé Hyrule et les mondes autour, comme cette surprenante apparition de zombies qui auraient causés bien des dommages. Si cette nouvelle garde ne serait pas venu nous apporter un coup demain, cela ferait bien un bon moment que la Cité d'Hyrule n'existerait pas...

Vous voulez que je vous serve quelque chose ?


N...Non merci, ça ira.

Sous sa carrure généreuse, le patron de la taverne se mit à rire, puis alla chercher les deux bouteilles de saké que désirait Soul. Concernant le paiement, il arriverait en avance. Le nouveau régime mis en place payait une somme fixe au patron, histoire de lui permettre de continuellement pouvoir renouveller sa taverne, qu'importe combien il vendait. Une façon de voir assuré son commerce et qu'il continue toujours d'approvisionner la garde royale en saké. Soul remercia le patron, puis partit des lieux accompagné de Maka, sous le regard des gens qui étaient attablés à leur boisson, toujours étonné de voir de tels étrangers débarqué à l'improviste dans ce Royaume. En sortant, Maka affichait une mine inquiète.

Tu as entendu ça...?

Oui. Je trouve ça étonnant qu'il y ait un tel coup d'état. Ce monde a l'air pourtant si tranquille, si l'on écarte la quantité de soldats qui fréquentent ce camp d'entrainement.

Tu crois vraiment que c'est Stip qui aurait assassiné la famille royale ? Je ne sais plus trop quoi penser. Et puis mieux vaut ne pas lui en parler...

Nous aurons toute l'occasion de porter sur lui des accusations, plus tard. Pour l'heure, je te laisse !

En effet, les voila qu'ils étaient revenu au camp d'entrainement. Mieux valait donc rester discret. Soul s'empressa de livrer sa bouteille de saké tant méritée à son nouveau maître d'escrime, tandis que Maka alla livrer l'autre bouteille à Acrya. Mais elle préféra ne pas lui dire un mot, échangeant avec elle un regard froid. La jeune fille alla se balader, en s'écartant un moment, histoire de remettre ses idées en place. Il était temps pour elle d'essayer de faire apparaître cette fameuse flamme, mais cette nouvelle la troublait beaucoup trop. Que devait elle faire...
Pièces Pièces : 4185
Nombre de messages : 1462
Age : 24
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  RP FINAL NON REVOLU :
Dernier Aveu

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mer 18 Juin 2014 - 3:41
Soudainement, Acrya sentit des bras se poser autour de sa taille et la serrer. Puis, une tête apparut sur son épaule et s’approcha de son oreille. Aux paroles du roi, ce fut le rire de la partie plus douce de la jeune femme qui se fit entendre. Un petit rire timide, aigüe et plein de charme. Fermant son livre, celle-ci pivota sur elle-même en un mouvement plutôt mignon et alla déposa un baiser sur le front de son fiancé.

« Ensorcelé ? Mais je ne t’ai pas jeté le moindre sort, à ce que je sache ! Et je n’en ai pas besoin, s’exclama t-elle, une main sur la joue et les yeux levés vers le ciel.
- En effet ! Mon corps de déesse surpasse n’importe quel ensorcellement » dit la brune en prenant la pose.

Le capitaine de la garde vint ensuite le rejoindre pour reprendre leur discussion de tout à l’heure. La vampire regarda autour d’elle, observant les quelques soldats s’entraînant çà et là. Tout à coup, sa blessure à l’abdomen la fit souffrir de nouveau et elle dû s’asseoir contre un mur. Peu de temps par la suite, Maka revint dans le camp d’entraînement et lui tendit la bouteille de saké qu’elle avait demandé. Heureuse, un sourire apparut sur son visage alors qu’elle la saisissait, mais il disparut aussitôt qu’elle remarqua le regard de la petite. Elle lui en voulait encore. Elle n’eut même pas le temps de la remercier, puisqu’elle s’éloigna aussitôt. La sorcière but une grosse gorgée avant de se lever et de marcher vers elle.

« Mille fois pardon. Pour ce que j’ai… ce qu’elle a… m’enfin, tu sais. C’était un commentaire déplacé. Mon autre moitié aime beaucoup ce genre de plaisanteries ! Et malheureusement, je ne peux pas l’empêcher de les faire. C’est un peu bizarre. Depuis hier soir, nous pouvons parler toutes les deux en même temps. Alors qu’avant, il fallait alterner. »

La blondinette s’arrêta. Elle ignorait si ce qu’elle racontait intéressait ne serait-ce qu’un peu la Meister. Après tout, ce qui comptait était qu’elle était désolée.

« Si je peux faire quelque chose pour me faire pardonner, dis-le moi. Je peux t’apprendre un truc, tu peux me demander une faveur ou… je sais pas. »

Elle leva la bouteille à sa bouche, buvant encore de l’alcool qu’elle, maintenant qu’elle y pensait, ne méritait même pas, attendant une réponse de la part de son interlocutrice.
Pièces Pièces : 3900
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mar 24 Juin 2014 - 17:43
C'était encore quelque peu déstabilisant de voir les deux côtés de sa personnalité se manifester en même temps, mais le Roi croyait qu'il pourrait très bien vivre avec l'attitude mignonne de Ketsurui et le caractère séducteur d'Acrya ensemble pour le restant de ses jours ! Après tout, comment résister lorsque l'on vous donne un baiser sur le front juste avant de prendre la pose la plus sexy possible? (Note de l'auteur : *regarde Fanny*) Cependant, c'était dommage qu'il n'ait pas plus de temps pour admirer sa future femme, puisqu'il avait effectivement entamé une discussion avec le Capitaine-générale et il devait s'occuper de cela avant de pouvoir continuer de regarde sa petite sorcière.

Il fût soulager d'apprendre que Lucifer avait plutôt décider d'aider les fermiers dans les environs au lieu de détruire tout ce qui croiserait sur son chemin, mais le soulagement atteignit son zénith lorsque celui-ci revint et retourna dans la tête du Guerrier des flammes. En fait, le Démon avait été sur le point d'envoyer sa Garde impériale à la recherche de l'homme, puisqu'il doutait franchement des intentions pacifique de celui-ci - après tout, Stip connaissait assez Luciole pour savoir que quelque fois, la passion dominait la logique chez-lui. Mais ce n'était pas le moment de réfléchir à ça puisqu'il ne c'était finalement rien passé de catastrophique. Il devait maintenant répondre à la question que lui posait le Mibu.

En soi, c'était effectivement une chose étrange : les armes Orks était des merveilles technologique, dans le sens où elle ne sont même pas sensé fonctionner, mais réussissent tout de même à obtenir des résultats parfois supérieur à des armes à la fine pointe. Comment? Simplement car l'énergie psychique des Orks, combiné ensemble et magnifié par leur nombre, convaincu que leurs armes sont fonctionnel, réussi à les faire fonctionner. La réponse logique à la question de Luciole était donc franchement simple bien que tiré par les cheveux.

- La réponse est évidente, enfin, je crois que c'est cela. Les armes Orks fonctionne car leur énergie psychique décide qu'elles fonctionnent. Tu dois posséder une puissance psychique équivalente à celle d'une dizaine d'Orks et tu crois que ton arme fonctionne, alors elle fonctionne. C'est tout.

Cependant, le Roi continuais de penser que de conserver des armes Orkoïde était une imbécillité en soi, avec aucun moyen de savoir quand l'arme déciderait soudainement de t'exploser au visage pour aucune raison particulière. Par ailleurs, le Seigneur de la Mort remarqua que ses deux élèves était revenu - avec des expressions particulière sur leur visage. Le vieillard se demandait de quoi ils avaient bien pu parler durant leur petite escapade - peut-être des rumeurs avaient-elles fait chemin jusqu'à leurs oreilles? Il décida de ne pas trop y penser et de se reculer dans un coin pour observer comment ils allaient interagir avec leur instructeur respectif.
Pièces Pièces : 14104
Nombre de messages : 3046
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Jeu 26 Juin 2014 - 22:45
Luciole laissa le roi examiner son corps et écouta sa réponse, bien qu'il connaissait déjà la réponse, il voulait avoir la confirmation par un expert, maintenant qu'il allait arrêté d'hésiter quand cela s'offrait à lui, il aurait moins de problème à l'avenir...

Donc tu veux dire que... Si je prends ce truc. Luciole récupéra une lance sur le mur. Et ces truc-là. Il récupéra quelque épée également. Et que je fais sa. Il fit chauffé les épée pour en faire du scrap metal pour ensuite les fondre à la pointe de la lance dans un truc qui ressemblait à rien du tout. Et que je me convains que ce truc totalement inutile est en réalité une arme explosive capable de rayer un char d'assaut, sa va marcher? Se concentrant sur le faite que son machin inutile même pas coupant puisse exploser, il lança la lance dans le ciel, suivit d'une boule de feu, quand elle fut rendu suffisamment haute pour ne pas faire de dégât, elle explosa comme un feu d'artifice...

... Chouette, j'aime pas vraiment leurs armes, mais leurs bâton 'kiboum, je dois avouer m'en avoir servit parfois.... par centaine... dans le futur... Bref, voilà mon saké qui arrive!

Attendant Soul sur l'aire d'entrainement, utilisant quelque flamme pour ranger autour de lui... Oui, même si la plupart du temps ses flammes sont utiliser pour brûler, il pouvait contrôler ce que brûlais ses flammes, s'en servant comme extension de son corps pour ramasser les débris de sa lance explosive sans avoir à se pencher par exemple... Récupérant la bouteille de saké, le guerrier se contenta de prendre une gorgée, la savoura, fit exprès de faire durer le moment pour faire croire à soul qu'il était réellement en train de faire une différence de goût pour différencier si ce saké était meilleur que celui qu'il buvait quelque minute plus tôt, puis finit par poser la bouteille avant de dire:

En faite, je n'ai plus soif... Bon, tu veux apprendre à manier une lame... Puisque tu voulais manier l'épée à deux main légère comme celle que Luminos avais, eh bien sa risque d'être impossible, il n'y a eut que deux épée forger avec ce minerai ultra rare et le chevalier d'Avo en a détruit une dans un vortex, temporel, chaotique, je sais pas quoi... Aussi, venant de lui, c'est sûr qu'il ne savait pas de quoi il parlait, bref, cependant je peux peut-être essayer de te faire quelque chose qui s'en rapproche...

Luciole s'approcha du mur en regardant les différente épée, sélectionnant une épée bâtarde qu'il avait oublier ici il y avait déjà un moment, il la ramena à Soul avant de la lui tendre...

Je te présente une épée bâtarde, ne te fit pas au nom car elle n'est pas ce qu'elle parait, avec cette lame, je vais pouvoir t'enseigner la majorité des bases. Entre-autre, comment te servir de ta lame comme une arme et un bouclier, comment faire pour mourir moins facilement et surtout, comment ne pas se faire mal en maniant une lame... Mais tout d'abord, montre-moi comment tu te placerais si tu devais combattre avec cette lame.
Pièces Pièces : 21278
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Mer 2 Juil 2014 - 20:52
Maka releva lentement les yeux, d'un air timide, presque effrayé. Cela n'était pas dû à l'aura de la vampire non, mais plutôt lié à ce qu'elle venait d'apprendre quelques minutes plus tôt dans cette taverne. La famille royale avait été chassée et c'était finalement ce "Stip" qui avait décidé de prendre le pouvoir. Maka ne quittait plus la future reine du regard, essayant de desceller en elle ce petit quelque chose qui faisait de cette personne quelqu'un d'unique et d'effrayant à la fois. Maka se retourna, baissant la tête et joignant ses deux mains. Elle ne pouvait pas lui faire confiance, c'était impossible, malgré ses excuses.

Je...Désolé. Je pense que je préfère voir ça plus tard, je pense en avoir suffisamment appris pour aujourd'hui.

Restant froide et discrète, Maka n'osait même plus se retourner, ni même savoir ce qu'il était advenu de Soul qui, quant à lui, venait de rejoindre Luciole. Celui-ci semblait parler de guerre et d'armement, une nouvelle preuve vis à vis du fait qu'ils tentaient de s'armer et de se défendre contre une potentielle armée...Peut être celle qui chercherait à rétablir la justice en Hyrule ? Maka finit par se retourner pour observer, et ce qu'elle vit en premier fut le regard rempli de colère que Soul était en train de jeter à son nouveau mentor. Très vexé vis à vis de la scène du saké, celui ci ne s'était même pas donné la peine de le remercier. Soul ne préféra rien dire et attrapa l'épée qui allait lui permettre d'apprendre les coups de base. Pour en fabriquer une comme celle qu'il souhaitait, cela allait être particulièrement compliqué, mais qu'importe, pour le moment il était là pour s'entrainer. Serrant la poigne de la lame, Soul se mit dans une position similaire que celle qu'il adoptait pour se battre avec son bras transformé en lame, les jambes repliées sur elle même, et le dos quelque peu penché, en direction de l'adversaire, un pied devant l'autre.

Maka finit par détourner son regard de Soul. Il était bien décidé à s'entraîner dur alors il était inutile de le déranger. De son côté, il lui fallait absolument savoir ce qu'il en était réellement de ces rumeurs. Alors pourquoi ne pas se mêler un petit peu aux activités de cette nouvelle future famille royale ? Maka alla chercher Acrya du regard et lui fit une proposition, qui s'adressait aussi à Stip qui s'était mis un peu à l'écart.


Si j'ai bien compris, vous allez bientôt vous marier non ? Que diriez vous que je vous aide pour les préparatifs ? Ce serait la moindre des choses pour vous remercier de votre hospitalité.
Pièces Pièces : 4185
Nombre de messages : 1462
Age : 24
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  RP FINAL NON REVOLU :
Dernier Aveu

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Ven 4 Juil 2014 - 21:39
La Meister semblait avoir peur. Acrya pencha la tête sur le côté, se demandant pourquoi elle tirait une tronche pareille. La petite baisse la tête, comme si elle était intimidée et s'exclama qu'elle préférait remettre ça à plus tard. Hein ? Elle lui proposait de se faire pardonner et elle, elle refusait sous prétexte qu'elle avait beaucoup appris ce jour-là ? La bouche de la vampire s'étira sur un côté, laissant deviner son incompréhension. Sa partie ''brune'' pensa que ça ne valait vraiment pas la peine d'être gentil. On la rejetait de toute façon. Cela lui rappela son passé. Mais la réponse de Maka ne la blessa pas comme ce qu'on lui avait dit enfant. Elle se sentit juste ennuyée.

Une explosion retentit. Levant les yeux vers le ciel, la sorcière apparut un nuage de fumée ainsi qu'un... truc de métal qui retomba lourdement sur le sol. Elle dévisagea Luciole un petit moment, ayant deviné qu'il était à l'origine de cette agitation. Ensuite, il prit l'alcool que l'albinos lui avait rapporté et prit une gorgée, prenant bien son temps tel un goûteur de vin. Finalement, il déclara ne plus avoir soif. Elle arqua un sourcil et songea qu'elle avait toujours soif pour de l'alcool. Le capitaine de la garde tendit une épée au jeune garçon, ce qui marqua le début de son apprentissage au maniement d'une lame.

La démone avait décidé que ça ne valait plus la peine de parler à l'apprentie de Stip. Elle était fermée comme une huitre. Mais à son grand étonnement, celle-ci vint lui parler. Elle proposa son aide quant aux préparatifs de son mariage avec le roi. La blonde se poka la joue. Elle venait de réaliser que le mariage n'allait pas se faire tout seul.

« Euh... oui. Ça serait bien. Ouais. Même si je n'ai aucune idée de comment préparer un mariage. Déjà, j'en ai jamais vu et puis, jamais j'aurais cru que je me marierais un jour. Par amour, en tout cas » dit-il avec un sourire maléfique.

En fait, elle avait déjà songé à se marier avec un roi afin d'être reine et d'avoir de la puissance. Mais dans ce cas-ci, c'était différent. L'idée d'être reine l'intéressait, bien entendu, mais ce mariage allait vraiment signifier quelque chose pour elle.
Pièces Pièces : 3900
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mar 8 Juil 2014 - 2:58
Au départ, le Démon avait douté que Luciole accepte véritablement d'entraîner Soul, après tout ce n'était pas du tout une chose dont on pouvait s'attendre de la part du Guerrier des flammes. Il n'était pas le genre de personne capable de rester en place et expliquer des choses à des gens sans être distrait toute les minutes par quelque choses - l'on parle de l'homme qui s'était une fois arrêté au milieu d'une bataille pour sauver une chenille. Pourtant, apparemment, contre toute attente, l'albinos avait convaincu le Mibu de lui apprendre comment manier une lame. Le Roi observa le début de leur leçon, avant de se dire que Evans était entre main compétente, a défaut d'être en de bonne main, et il tourna donc son attention vers sa fiancée et son autre élève.

Aussitôt, il remarqua que la Meister semblait vouloir faire la paix avec Acrya - peut-être grâce aux efforts de Ketsurui, ou peut-être car la petite blonde avait une idée derrière la tête? Dans tout les cas, elle soulevait un point important : planifier un mariage était très complexe, et de l'aide ne ferait pas de mal. D'ailleurs, il était probablement le temps de si mettre, puisqu'il était sensé avoir lieu dans quelques jours et très peu des préparatifs avait commencé, puisque le Monarque avait été occupé par Maka et Gozen directement après avoir décidé que le mariage aurais lieu. Cela faisant, il s'approcha de Maka et AcKryatsurui (pourquoi? parce que), prit la main de la sorcière dans sa main et passa son bras par dessus l'épaule de la Meister, les dirigeants vers l'intérieur du château.

- Très bonne idée ! Les préparations ne se feront pas toute seule et un peu d'aide de votre part me sera très utile.

[suite => Mariage Royale. Je ferais certainement le topic demain]
Pièces Pièces : 14104
Nombre de messages : 3046
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Mar 8 Juil 2014 - 19:21
Luciole observa Soul se placer en position de combat, faisant le tour de lui puis revenant devant lui, une expression neutre qui ne pouvait dire à Soul s'il était content ou contrarier... S'approchant alors de lui il commença par lui faire redresser son dos, lui fit tourner son torse de façon à se que ses épaules soit parallèle à ses jambes, puis releva sa main avec son épée bâtarde devant lui et son bras faux derrière de manière à que devant, il ressemble à une ,mince petite ligne droite...

Manier une lame n'est pas la même chose qu'une faux, avec une épée, tu doit faire en sorte d'offrir la plus petite cible possible à ton adversaire, ton épée est également ton bouclier, elle sert à la fois à attaquer qu'à défendre, regarde par exemple...

Luciole se plaça comme Soul s'était placer au départ, puis se plaça comme il venait de la placer, il put voir que bien que la différence était minime, la position d'avant donnait plus de point non protégé, alors que maintenant, il ne voyais qu'une tête, une lame et des jambe qui dépassait en bas de sa 2e lame au bout de son manche, se replaça en position de repos avant de donner quelque coup rapide, il ne visait rien en particulier, mais avec quelque petit réflexe, tout ses coup avait toucher la lame de Soul...

Par ailleurs, avoir ton épée ainsi te permet de dévier plus facilement les coup comme je viens de le faire... Tu as d'ailleurs de bon réflexe à ce que je vois..., voyons si tu as bien comprit...

Se plaçant en position offensive, Luciole matérialisa un second katana dans ses mains avec ses flammes qui se solidifia avant que les flammes ne disparaisse, laissant un katana de fer dans la main de guerrier, puis il fonça sur Soul, ne visant pas les points vitaux, il lui offrit des coup de sabre venant de la gauche et la droite afin de voir comment il réagirais et s'il réussirait à comprendre de lui-même que lorsqu'une attaque est dévier, il pouvait faire en sorte de retourner la retourné vers l'adversaire...
Pièces Pièces : 21278
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Mar 8 Juil 2014 - 21:00
Maka était parti avec Stip dans le but d'aider un peu à la préparation du mariage qui approchait. Décidément, il avait du mal à la comprendre. Depuis la scène du bar, elle se montrait à présent méfiante vis à vis de leur nouveau maître avec lequel, après tout, ils ignoraient bien tout de leur passé. Mais Soul avait détecté en elle une certaine malice, signe qu'elle chercherait avant tout à récolter des informations et à retirer certaines informations au démon. De son côté, Soul ne devait plus y penser. Seul comptait désormais le fait qu'il s'entraîne dûr à l'épée et qu'il devienne imbattable. Aussi fort que Black Star et Tsubaki. Et ce type qui était désormais son sensai dans cet apprentissage semblait idéal pour pouvoir progresser facilement. Rapidement, il s'aperçu qu'il n'était pas dans une position favorable au combat. Grâce à quelques conseils, Soul pu prendre une posture qui était certainement plus confortable et idéale pour le combat, de façon à ce que son bras ne forme qu'une seule ligne avec son épée. De la précision et de la rigueur. Voila les maîtres mots dont il allait avoir besoin pour se battre convenablement. Avec un petit sourire en coin de lèvre, l'albinos hocha la tête. Il venait de comprendre qu'en effet, le maniement de l'épée et de la faux n'amenaient absolument pas le même apprentissage.

C'est mieux, en effet !

Luciole venait de matérialiser un katana qu'il envoya en direction de Soul. Voila une arme qui serait un peu mieux que ce qu'il avait jusqu'à maintenant. Le but de cet exercice serait de dévier les différents coups de son adversaire, qui frappait de façon répétitive de gauche à droite. En raison de son niveau, Soul fut contraint d'esquiver les attaques d'une façon plutôt maladroite, avec le bout de sa lame. C'était à chaque fois juste et insuffisant pour pouvoir être qualifié d'une belle garde. Se servir de son arme à la fois pour l'offensive et la défense, hein ? Soul se remémora les paroles de Luciole et cessa de reculer sans cesse dans la terre battue, pour prendre appui comme il le lui avait conseillé quelques minutes plus tôt. Prenant de revers le coup qui venait vers son flanc droit, Soul enchaîna avec un coup à gauche, et ce, en enchainant les coups de plus en plus vite, faisant même jusqu'à faire jaillir des étincelles causés par les deux armes s'entrechoquant. Soul se mit à sourire de satisfaction lorsqu'il remarqua que son adversaire s'était cette fois-ci mit à reculer, un peu de la même manière qu'il l'avait fait, contraint par la répétition des enchainements. Soul tenta une offensive en s'en prenant au flanc gauche de son sensei, avant que celui ci ne fasse un bond surprenant, et qu'il n'observe de nouveau son adversaire. Soul se permit de s'auto-satisfaire en se complimentant, sans doute signe qu'il avait besoin d'être encouragé et rassuré concernant ses performances.

J'ai compris comment ça marche. En fait, c'est même plus simple que ce que je ne pensais, haha !
Pièces Pièces : 4185
Nombre de messages : 1462
Age : 24
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  RP FINAL NON REVOLU :
Dernier Aveu

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Entraînement de la Mort[Maka, libre]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Nouvelle vitesse d'entraînement
» Petite question entraînement
» Etude rentabilité entraînement
» "Être seul c'est s'entraîner à la mort."
» [Joueurs] Entraînements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum