Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Rencontre au pied d'un cerisier. [PV Roy 2 - Kyu - Michan 2 - Gozen 3]
Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Ven 28 Fév 2014 - 12:59
Roy venait juste de quitter Flare et Squall alors qu'il avançait, la tête basse. Le rouquin se sentait faible, dépassé par les évènements et terriblement mal. Il venait subitement de repousser la femme qu'il aimait, celle qui s'était faite assassinée sous ses yeux, celle qui l'avait poussé à la vengeance, celle qui l'avait fait avancé jusque là, celle qu'il avait fait le serment de protéger jusqu'à ce qu'il rende son dernier souffle. Cette femme, celle qu'il avait abandonné. L'ange stoppa sa marche lente quelques instants, s'adossant à un bâtiment non loin de sa position. Il se laissa glisser le long du mur à la même vitesse que les larmes perlaient le long de ses joues. Posant sa tête entre ses genoux, Roy attrapa ses jambes avec ses bras et resta un moment comme ça à se ressasser tout les moments qu'il avait passé avec la jeune neko, la scène de sa mort, le moment le plus douloureux qu'il avait pu passé pour le moment, et la rupture qu'il avait lui-même causé, les larmes de la jeune femme, ses mots tranchants comme des lames de rasoir. L'aimait-il encore ? Pouvait-il dire qu'il l'aimait après le comportement qu'il eût ? Non, surement pas. De toute façon, il était trop tard pour revenir en arrière. C'était fini. Roy resta de longues minutes, en position fœtale, à pleurer toutes les larmes de son corps. Lesdites minutes passées, il se releva, fermant les yeux et passa son bras sur ses yeux et ses joues humidifiées par les larmes avant de secouer deux coups sa tête de droite à gauche. Sanglotant encore légèrement, il soupira longuement avant de rouvrir ses yeux. Cette épreuve lui avait fait prendre conscience sur lui-même et sur les choses qu'il pensait comme acquises. Peut-être qu'il en ressortira plus sage. Le combattant de Lycia se dit qu'il valait mieux partir de cet endroit, ne souhaitant pas rester un instant de plus ici. Il déploya ses ailes et, d'un bond, s'envola, filant à très grande vitesse le plus loin possible d'où il se trouvait.

Toujours en vol, Roy remarqua que l'environnement semblait changer du tout au tout, passant d'un lieu plutôt médiéval à un lieu pas du tout habité, de grandes plaines où des cerisiers laissaient voleter leur fleurs roses au fil du vent. C'est dans un endroit comme celui-ci que le rouquin décida de se ressourcer, se rapprochant un peu de la nature en ces lieux. Atterrissant doucement, le Lycien rétracta ses ailes et se mit à admirer le magnifique spectacle que lui offrait Dame Nature. Les fleurs de cerisier et les quelques brins d'herbe arrachés par le vent semblaient danser dans les airs, suivant les courants venteux. C'était réellement un spectacle époustouflant. Le guerrier angélique prit une grande bouffée d'air frais et commença à marcher lentement, profitant un maximum du paysage.

C'est en avançant qu'il remarqua une personne, abritée sous un cerisier. Trop loin pour distinguer quoi que ce soit de ladite personne, Roy décida simplement de s'approcher afin de mieux la distinguer. Pas à pas, il voyait mieux cette silhouette. La première chose qu'il vit fut ses cheveux noirs très sombres et très longs, brillant en écho avec le soleil. Il put ensuite distinguer les traits de la personne. Les traits fins de son visage et la forme de ses mains lui fit vite comprendre qu'il s'agissait d'une femme. Pourtant son corps semblait bien loin d'être frêle, cette femme, à l'apparence jeune d'ailleurs, semblait se battre assez souvent. C'est en arrivant à quelques mètres de cette jeune femme qu'il remarqua ses yeux perçants. Des yeux d'un rouge à la fois attirant et inquiétant. Alors qu'il allait lui adresser la parole, une dizaine d'assassins masqués surgirent autour de la jeune femme et de lui-même. Fronçant les sourcils, Roy sortit rapidement ses deux épées. L'ange décida de passer rapidement à l'attaque et passa à travers la défense de l'ennemi, se débarrassant rapidement de trois ou quatre de ses opposants. C'est alors qu'il se tourna vers la jeune femme, maintenant debout et katana à la main. Un très long katana d'ailleurs, il était rare de se battre avec une arme aussi longue. C'est alors que, dans un mouvement élégant, elle se mit à l'attaque. Roy était totalement absorbé par ses mouvements gracieux, alors qu'elle décimait rapidement les ennemis. Pourtant, ce sabre, ce style de combat ... L'ange était persuadé d'avoir déjà vu ça quelque part. Un nom lui vint alors, il le dit sans trop s'en rendre compte.


« Kyo ... »

Les assassins furent vite terrassés et Roy les observa. Pourquoi est ce que des gens s'en était pris à elle et à lui ? Il semblait évident que leur cible était la jeune femme, pas le guerrier, ils avaient surement du se dire qu'il l'accompagnait et l'ami d'un ennemi est un ennemi. L'inconnue s'adossa alors au cerisier, rangeant son sabre. Le rouquin voulu engager la conversation mais ne savait pas trop comment commencer. Il décida de se lancer, considérant ce silence comme gênant.

« Excusez-moi, vous êtes ... J'ai déjà vu ce sabre et ce style de combat quelque part ... »
Pièces Pièces : 99732
Nombre de messages : 18839
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008
Liens : Meilleurs amis : Link, Jonathan Gozen
Amis : Mister, Sakura, Sumaru
Ennemi : Ace


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kyu a écrit :
avatar
Nouveau
Ven 28 Fév 2014 - 14:47
Kyu avait un sourire carnassier. Le combat… Le combat… Quel sentiments merveilleux que de se battre ! C'était ça, vivre, vivre vraiment, être conscient du plus petit détail, voir les choses les plus insignifiantes, être à la frontière de la mort, oui, se battre, tuer ou mourir. La jeune femme exaltait.
Sa joie fut cependant de courte durée.
Ses adversaires n'étaient pas de taille face à elle, et ils ne furent pas long à mourir. De plus, un étrange guerrier était venait à sa rescousse, et trois assassins avaient succombé sous les deux épées de celui-ci. Après qu'il en eut finit avec ses adversaires, elle l'avait entendu prononcer le nom de Kyo alors qu'elle-même finissait de battre ses ennemis, en tranchant un torse, découpant un crâne…
"Il connaît mon père ?" avait-elle penser, avant de parer une attaque et de trancher la gorge de l'homme qui l'avait tenté.
Certains souvenirs étaient remontés, alors que son corps continuait  de se battre mécaniquement. Le jour de ses seize ans, par exemple, lorsqu'il lui avait offert le Tenro. Elle était resté sans voix devant ce cadeau d'une valeur inestimable. Il l'avait alors mis en garde ; même si le Tenro était seulement une arme en apparence, il fallait réussir à le controler, sinon elle se ferai submerger par la conscience de celui-ci et deviendrai une machine à tuer sans âmes ni sentiment, et tuerais tout ce qui était sur son passage, fusse ces anciens compagnons.
Kyu avait soupiré en repensant à cela. Malgré ses efforts, elle aimait tuer, c'était indéniable.

Mais il fallait qu'elle se concentre.
Elle avait rapidement les deux adversaires restants : sa lame brisa une garde, transperça un cœur, para un revers et frappa une dernière fois, ouvrant l'estomac du dernier des opposant debout, qui s'effondra. Elle avait rengainé son katana, son sourire toujours carnassier au lèvre, puis c'était adossé une nouvelle fois à l'arbre. C'est à ce moment-là que celui qui lui avait apporté son aide lui avait demandé qui elle était. Le fait qu'il reconnaisse son sabre et son style de combat la conformait dans l'hypothèse que cet homme connaissait son père.

- Je suis Kyu. La fille de Kyo aux yeux de démons. Vous semblez le connaître, d'après ce que j'ai entendu…
Pièces Pièces : 6335
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Ven 28 Fév 2014 - 15:33
(RP numéro 3)

Dans cette sublime région qu'était le Nippon, Gozen volait à grande vitesse, donnant l'impression que de puissants réacteurs d'avion détruisaient le son à chaque mètres parcourus. Il ne faisait rien de précis, cette fois. Depuis sa victoire contre Jack Isaac, les âmes du quatuor avaient fusionnées avec son corps, et il était désormais complet. Peut-être était-ce une façon d'exprimer clairement que Gozen avait traversé de nombreuses épreuves avant d'être ce qu'il est aujourd'hui, mais tout cela ne l’intéressait guère. Il voulait simplement visiter. Se promener, et découvrir le monde. Un monde qu'il, d'une manière ou d'une autre, connaissait déjà.

L'extra-terrestre, désormais devenu humain, était debout sur la cime d'un cerisier en fleur, les bras croisés. La douce brise caressait son visage et faisait virevolter ses cheveux. Au loin, des animaux gambadaient. Le Nippon était une région très calme, comparée à ce qu'était devenu Hyrule ou le royaume champignon. Gozen plissa les yeux et vit plusieurs zones d'ombres au loin. Des personnes en mouvement. De l'action, sans nul doute, mais rien comparé à ce qu'il avait vu ces derniers temps. Sautant de l'arbre il courut en direction de ce qu'il se passait et ralentit la cadence progressivement pour ne pas foncer sur les gens. Il constata plusieurs présences mais ne chercha pas plus loin, escaladant furtivement dans le grand cerisier où les deux personnes s'étaient adossées.

Assit sur une des branches d'arbres, Gozen se laissa tomber, s'accrochant avec ses jambes, et laissa son corps se détendre de tout son long, sa tête, à l'envers, apparaissant brusquement devant Roy et la demoiselle qui l'accompagnait, tandis que de nombreuses fleurs de cerisiers s'étaient détachées. Les deux mains levées, si l'on peut dire vu qu'il était pendu à la branche, exprimait deux signes de la victoire, qui n'allaient pas réellement avec son expression blasée, bien qu'un petit sourire s'était figé sur son visage.


- Yo, exprima t-il, sans aucune considération pour le sursaut qu'il avait peut-être provoqué.
Pièces Pièces : 45608
Nombre de messages : 5686
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Esha Malkir a écrit :
avatar
Patator
Ven 28 Fév 2014 - 18:14
(RP numéro 2 pour ma part.)


Après être passé rendre sa carte plus ou moins approximative de la Forêt Maudite de Yoshpet au Forgeron du Village de Kamiki, Michan avait été remercié en nature. Le Forgeron lui avait en effet proposé de reforger son sabre, sans pour autant que celui-ci perde son pouvoir. Il en avait profité pour y sertir deux pierres. La première, appelée "Pierre à Potin" donnait une conscience à l'arme, et la capacité de s'exprimer. Comme si les trois personnalités n'étaient pas assez. Il ajouta aussi un objet nommé "Pierre Caméléonne" qui permettait au Sabre de se transformer à la demande son utilisateur. Michan avait profité de cette capacité pour en faire, en dehors de ses combats, un collier. C'était bien plus simple pour se déplacer. Surtout en ville, là où les populations locales sont.. Contre le port d'armes.

Le Jeune Neko était maintenant en train de se promener dans une plaine. D'après les habitants de Kamiki, il s'agissait des Plaines de Shinshu, un des plus beaux paysages de cette région. Tout en se promenant, le garçon dessinait une carte des plaines, espérant pouvoir la revendre plus tard, jusqu'au moment où il aperçut ce qui semblait être deux silhouettes, sous un cerisier en fleur. D'ailleurs, une tête sortait du cerisier. Un homme chauve-souris ? Après tout, les Homme-chats existent, alors pourquoi pas d'homme-chauve-souris.

Se cachant derrière un arbre, l'Hybride analysa les trois nouveaux personnages : Un rouquin, avec deux épées, une jeune fille avec un Katana et... L'Homme-chauve-souris dont on ne pouvait pas savoir grand chose, puisque seule sa tête dépassait. Drôle de trio, si vous voulez mon avis.


Le garçon en manque de compagnie s'approcha, prêt malgré tout à se défendre si ses nouvelles connaissances se révélaient être des bandits ou d'autres démons, ayant déjà eut assez à faire des cette maudite forêt.

- S-Salut ! dis-je, m'approchant des trois drôles d'énergumènes.
Pièces Pièces : 11427
Nombre de messages : 149
Age : 19
Réplique/Citation : "Meoooow... Nani ?"
Date d'inscription : 07/08/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


Enolys - Michan - Meï // Vixen

RP en cours : Rencontre au pied d'un cerisier // Retour au Bercail
Ma Fiche de Perso
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Sam 1 Mar 2014 - 23:39
- Je suis Kyu. La fille de Kyo aux yeux de démons. Vous semblez le connaître, d'après ce que j'ai entendu…

« J'ai discuté déjà plusieurs fois avec votre père par le passé, en effet. Vous lui ressemblez beaucoup. »

Roy se mit à scruter la jeune femme de bas en haut. Les cheveux de Kyu étaient absolument identiques à ceux de son père, d'épais et longs cheveux totalement lisses d'un noir très sombre. Elle avait également hérité du regard de son père. Des yeux rouges sang. C'était un regard très perçant et plein de vie. Cependant, le visage de la combattante semblait être tiré de sa mère. Sa peau blanche, semblant très douce au toucher, et les traits très fin de son visage ne semblait vraiment pas tirés de son côté paternel. Du côté de son allure générale, bien que son corps soit taillé pour le combat, elle restait une femme avant tout. L'ange ne put s'empêcher de sourire, amusé, et s'inclina légèrement.

« Je m'appelle Roy. Enchanté de faire votre connaissance. »

Alors que le rouquin se releva, il vit soudainement apparaître quelque chose entre la jeune femme et lui. A la fois surpris et légèrement apeuré, Roy fit un pas en arrière et dégaina très vite ses armes, avant de se rendre compte de qui il s'agissait. Soupirant et se frappant le front, le rouquin secoua deux fois sa tête de droite à gauche et se mit à sourire avant de mettre une petite tape sur la tête de son ami.

« Gozen ! Toujours le même à ce que je vois. »

Le rouquin était plutôt content de revoir son ami, cela faisait quelques temps qu'il ne l'avait pas vu. Il était particulièrement heureux de voir que son caractère nonchalant et totalement décalé n'avait absolument pas bougé. C'est alors qu'il entendu une voix semblant masculine. Roy se tourna pour voir quelqu'un. Des oreilles de chat, une personne blonde ... L'ange eut instantanément les larmes aux yeux n'osant pas y croire. C'est en réalisant qu'il ne s'agissait pas de Flare mais bien d'un homme. Passant rapidement le dos sur sa main sur ses paupières, il reprit un sourire et tandis sa main vers l'inconnu.

« Bonjour. Je ne sais pas si vous m'avez entendu donc je vais me présenter à nouveau. Je suis Roy, enchanté. Vous êtes ? »
Pièces Pièces : 99732
Nombre de messages : 18839
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008
Liens : Meilleurs amis : Link, Jonathan Gozen
Amis : Mister, Sakura, Sumaru
Ennemi : Ace


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kyu a écrit :
avatar
Nouveau
Lun 3 Mar 2014 - 19:17
Kyu soupira lorsque l'étranger lui dit qu'elle ressemblait à Kyo. Encore une comparaison avec son père, encore une, cela commençait à peser sur la jeune fille. Bien que celui-ci soit extrêmement fort et qu'elle l'admire beaucoup elle voulait être jugé pour ses propres capacités, non parce qu'elle lui ressemblait.
Elle laissa l'inconnu l'observer. Peut être se croyait-il discret, mais en tout cas, il ne l'était pas. Cependant, cela ne dérangeait pas la jeune femme.
Ayant fini de la dévorer des yeux, il se présenta avec un regard amusé, que Kyu choisi d'ignorer. Il s'appelait Roy. Un nom court, facile à retenir, bien qu'elle ne l'ait jamais entendu. C'était sans doute un nom qui venait d'un autre pays.
Elle haussa les épaules sans répondre et allait se rasseoir plus confortablement contre l'arbre, commençant à fermer les yeux, lorsqu'un autre inconnu encore plus pittoresque que le premier surgit devant eux, tête en bas. Roy avait paru surpris et avait rapidement sorti ses épées, avant d'apparemment reconnaître le nouvel arrivant et de lui taper amicalement le crâne. Il lui dit quelque chose, mais Kyu n'écoutais que d'une oreille, focalisée sur une autre présence qui s'approchait.
Un jeune homme blond étrange, possédant une queue et des oreilles de chat apparut en lançant un timide "bonjour" en les regardant bizarrement. Il tenait un bout de papier avec un support dans une main et un crayon dans l'autre.
Contrairement aux deux autres, qui avaient des auras assez combative (surtout celui accroché à l'arbre), celui-là n'avais pas l'air d'un guerrier et dégageait plus de méfiance que d'agressivité.
Kyu, peu intéressé par toute les personnes qui ne se battait pas, ne répondit pas et regarda le paysage. Il y avait une légère brise et les pétales de cerisier qui s'envolaient faisait écho à la beauté majestueuse des arbres en fleur. Cela lui faisait pensé à Edo, là où vivait Kyoshiro et Sakuya, son oncle et sa tante. Pourtant, elle en était loin, et bien qu'elle ait explorer une grande partie du Japon, elle ne reconnaissait pas cette région. Elle du donc se résoudre à se tourner vers les trois autres, et demanda, coupant court à toute les discussions qu'il y aurait pu y avoir :

"Où sommes-nous ?"
Pièces Pièces : 6335
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mar 4 Mar 2014 - 2:19
- Arrête ça, déclara Gozen lorsque Roy lui tapota la tête, à l'envers.


L'homme descendit en se réceptionnant sur ses mains et marcha quelques secondes comme ça avant de tomber sur les fesses, s'étirant et s'allongeant dans l'herbe. Il sentit évidemment la présence de Michan, mais ne releva même pas, bien trop occupé à rien faire pour s'en soucier. Il ne représentait de toute façon pas un danger. Comme les autres. Encore que Roy ...

Le jeune chat fit ses présentations, et Gozen leva son bras pour manifester au garçon sa présence. Au dessus de lui, les nuages flottaient doucement, se dirigeant vers l'est avec tranquillité. Oui, c'était paisible. Il recherchait ce genre d'harmonie. Malgré ce, une phrase rompit le silence qui s'installait doucement. "Où sommes-nous ?"


- Les plaines de Shinshu. Fraîchement débarquée sur Nintendo World, pas vrai ? On est tous passé par là. La planète meurt, et tente d'emmener le plus de gens possible pour la sauver. Du moins, c'est ce que les atomes me soufflent lorsque je tends l'oreille. Beaucoup de gens s'égarant dans ce monde se posent la question du pourquoi de leur venue, en vrai. Si cette plaine ressemble à un lieu de ton monde natal, tire un trait sur tes espoirs, elle n'est pas ce lieu.

Gozen sourit au ciel et ferma les yeux.
Pièces Pièces : 45608
Nombre de messages : 5686
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Esha Malkir a écrit :
avatar
Patator
Mar 4 Mar 2014 - 2:47
Le garçon s'avança encore de quelques pas jusqu'à rejoindre le trio précédemment formé à l'ombre du cerisier.

La jeune fille, Kyu, ou peut-être Kyo, un doute subsistait sur cette donnée, les oreilles du chat n'étant pas non plus infaillibles, n'avait pas prêté la moindre attention à Michan. Le garçon n'en faisait pas une affaire personnelle. Il voulait juste se sentir moins seul, qu'importe si une personne n'en avait rien à faire de lui.

Quand à l'Homme-chauve-souris, qui s'était en fait révélé être un humain normal, il s'était couché dans l'herbe fraîche et ombragée. "Une bien belle idée, j'en ferais bien de même." Michan réalisa toute la puissance qui émanait du garçon. Gozen, d'après les dires de l'autre garçon, Roy.

La jeune fille avait demandé où elle se trouvait. "Nous sommes dans les Plaines de Shinshu, comment ne pas savoir ça ?" pensa Michan. Mais il semblerait que tout n'était pas si simple, et Gozen expliqua d'une façon relativement philosophique que cet endroit étaient donc les Plaines de Shinshu, que c'était une des provinces du Nintendo World. Il ajouta ensuite une notion de monde natal, et avait déjà dit au départ "Fraîchement débarquée sur Nintendo World". L'Hybride comprit bien vite qu'il lui restait encore énormément à apprendre sur le monde, et même l'univers dans lequel il vivait, mais il ne devait pas s'en préoccuper trop maintenant.

- Mon nom est M-..

Soudain, sans la moindre annonce préalable, Enolys prit le contrôle du corps du Neko, et acheva la phrase à sa façon. Il resta sur le même ton que Michan, essayant de ne pas éveiller les soupçons sur son existence, mais son envie de combattre était beaucoup plus importante que celle de son comparse, et il ne faisait aucun doute qu'il ne faudrait que peu de temps pour voir la différence.

- ..Enolys. Enchanté. Si je ne me trompe pas.. Le garçon roux se nomme Roy, la jeune femme Kyu, et vous devez être Gozen, c'est cela ?

"Aucun d'eux ne dégage une aura menaçante actuellement. Quel dommage, j'aurais tellement aimé me battre un peu plus. Les démons n'ont pas suffit à cesser ma faim de sang."
"C-Calme toi Eno.. O-On est pas là pour faire du mal aux gens..."
"Parle pour toi."
"Calmez-vous vous deux. C'est en nous disputant comme ça que notre secret va être percé à jour bordel !"

Enolys était en effet en train de se tenir le bras droit, le serrant de plus en plus fort. Quelque chose de vraiment anormal, mais heureusement, personne ne sembla trop le remarquer. "Le Volcan" ; comme il aimait se surnommer, reprit son calme et se coucha à son tour dans l'herbe fraiche, arrachant une herbe plus longue que les autres pour la mettre en bouche, à la manière d'un cigare.

- Et sinon vous faîtes quoi ici ?
Pièces Pièces : 11427
Nombre de messages : 149
Age : 19
Réplique/Citation : "Meoooow... Nani ?"
Date d'inscription : 07/08/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


Enolys - Michan - Meï // Vixen

RP en cours : Rencontre au pied d'un cerisier // Retour au Bercail
Ma Fiche de Perso
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Jeu 6 Mar 2014 - 0:21
- Arrête ça

Roy se mit à rire de la remarque de son ami Gozen et arrêta les tapes sur sa tête pour l'observer se réceptionner d'une façon ... particulière qui lui ressemblait totalement. Le jeune homme se laissa tomber sur les mains et avança comme cela sur une courte distance avant de se laisser retomber sur les fesses et s'allonger totalement dans l'herbe. Son attitude fit sourire l'ange. Gozen était toujours là, désinvolte, semblant totalement à l'écart des logiques de ce monde. Ou peut-être qu'il était au dessus de tout ça. Littéralement au dessus de ça. Comme s'il appartenait à un autre monde où il régulait ses propres règles et qu'il les changeait toutes les secondes. C'est alors que la jeune femme, Kyu, posa une question qui sorti complètement l'esprit de Roy de ses pensées.

"Où sommes-nous ?"

- Les plaines de Shinshu. Fraîchement débarquée sur Nintendo World, pas vrai ? On est tous passé par là. La planète meurt, et tente d'emmener le plus de gens possible pour la sauver. Du moins, c'est ce que les atomes me soufflent lorsque je tends l'oreille. Beaucoup de gens s'égarant dans ce monde se posent la question du pourquoi de leur venue, en vrai. Si cette plaine ressemble à un lieu de ton monde natal, tire un trait sur tes espoirs, elle n'est pas ce lieu.

Roy se mit à sourire en regardant l'horizon. Un sourire triste. C'est vrai que ce monde était constamment attaqué par une ou plusieurs personnes. A croire que ce monde était destiné à être détruit un jour ou l'autre que le protéger ne revenait qu'à repousser la date de la destruction de ce monde. Peut-être valait-il mieux l'abandonner ... Non, le guerrier n'avait pas le droit de penser comme ça. Trop de personnes se sont sacrifiés pour ce monde, il se doit de le protéger, quoi qu'il en coûte. Il en avait marre de voir tout le monde mourir autour de lui. Effaçant son sourire, il fronça les sourcils et serra les poings. Le garçon fraichement venu se mit à parler.

- Mon nom est M-....Enolys. Enchanté. Si je ne me trompe pas.. Le garçon roux se nomme Roy, la jeune femme Kyu, et vous devez être Gozen, c'est cela ?

Roy aurait juré que Enolys avait changé l'espace d'un instant. Son aura combattive avait changé et le ton qu'il employait était légèrement plus sec. Levant un sourcil qu'il baissa bien vite, le rouquin hocha la tête, répondant à la question de l'hybride. L'ange regarda ses trois nouveaux comparses et ne put se retenir de leur poser une question.

« Qu'est ce que vous êtes venu faire ici ? Personnellement je suis venu ... me ressourcer un peu, si je puis dire. »
Pièces Pièces : 99732
Nombre de messages : 18839
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008
Liens : Meilleurs amis : Link, Jonathan Gozen
Amis : Mister, Sakura, Sumaru
Ennemi : Ace


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kyu a écrit :
avatar
Nouveau
Jeu 6 Mar 2014 - 12:22
Kyu haussa les épaules après la tirade de Gozen et soupira :

-Pfff, des gens pour la sauver ? Elle as pas choisi la bonne personne, alors ! J'me bats que pour moi-même.

Les yeux rouges de la jeune fille  brillèrent pendant un bref instant, mais elle baissa la tête et personne ne sembla le remarquer.
Elle ne s'interressait toujours pas à la conversation, mais elle entendait tout, aussi ressentit-elle immédiatement le changement d'aura du dernier arrivé, ainsi que la courte hésitation qu'il avait eu au moment de prononcer son prénom. Elle percevait clairement la soif de sang qui émanait de lui, à présent.
Elle aurait d'ailleurs juré que ce n'étais plus la même personne, et pas que grâce à son aura. Son maintien, sa voix, tout indiquait qu'il était différent. Et le fait qu'il s'aggripe le bras de cette manière était pour le moins étrange.
D'un geste imperceptible, elle aggripa la poignée de son sabre et le rouge sang de ses iris gagna en intensité. Cela faisait aussi, en générale, augmenter son aura combative, mais elle n'en avait cure.
Elle esquissa un sourire en pensant que ce blond était peut être plus intéressant qu'on n'aurait pu le croire.

Cependant, son attention n'était pas entièrement focalisé sur Enolys, aussi remarqua-t-elle le sourire d'une incroyable tristesse qui s'était dessiné sur le visage de Roy, en même temps que le changement d'aura de celui-ci. Il prit la parole avec une voix fragile, et d'après ce qu'il dit, Kyu compris que malgré l'assurance naturelle qu'il dégageait, il était blessé au plus profond de son âme. Elle répondit néanmoins à sa question comme si de rien n'étais, car elle estimait que ce n'était pas ses affaires, sans se départir du sourire qu'elle avais depuis qu'elle avait senti l'aura d'hostilité se dégageant d'Enolys :

-Moi, je n'ai pas choisi de venir ici, mais en tout cas, si je devais choisir ce que je vais faire, je dirai…me battre.

Elle avait jeté un coup d'oeil en direction du jeune homme aux oreilles de chat sur cette dernière phrase, et l'avais prononcé de manière insolente. C'était une provocation à peine voilée, il n'aurait aucun mal à la comprendre.

La main toujours sur la poignée du Tenro, elle attendit la réaction des trois hommes en façe d'elle.
Pièces Pièces : 6335
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Dim 9 Mar 2014 - 14:12
-Pfff, des gens pour la sauver ? Elle as pas choisi la bonne personne, alors ! J'me bats que pour moi-même.


- Pas mon problème, répondit Gozen d'une voix lasse, les yeux plissés en direction du ciel.

Se battre, toujours se battre. On pouvait dire que la nature faisait bien les choses. Peut-être que c'était parce qu'elle n'emmenait que des combattants ici que c'était le foutoir partout. C'est sur cette pensée que l'homme se mit à rouler doucement vers Enolys, sans changer de position, ce qui lui fit décrire un arc de cercle de type rouleau-compresseur jusqu'au jeune homme. Gozen avait clairement vu dans son jeu, lui qui transportait cinq personnalités en une. Du changement de l'aura au changement du ton de sa voix, tout paraissait clair chez ce jeune homme qui semblait être de la même race que Flare. Gozen s'y risqua malgré tout, en s'asseyant en tailleur en face de lui :


- Au moins, t'es le plus poli des trois. Mais pour l'effet menaçant, on repassera.


Gozen se curait le nez avec le petit doigt en disant ça, ses yeux divaguant ailleurs, puisqu'il ne prenait même pas la peine de le regarder dans les yeux. Il n'en avait pas besoin, il le voyait malgré tout. Son attention se reporta vite sur Roy, à qui il demanda avec curiosité :

- Qu'est ce que tu penses des Tours, toi ? Pas mal de régions ont été touchées par cette connerie. J'ai dû en explorer une y a pas si longtemps encore, et j'ai rencontré celui qui les avait crée. Un mec plutôt fort, en armure draconique. Tu sais, le genre de méchant que ça se voit qu'il est méchant parce que si tu le plaçais dans n'importe quel autre contexte il serait intrus dans la logique. Tu sais, c'est comme si tu mettais de la mayonnaise sur un bol de fraises à la chantilly. Tu vois. Quoi qu'il en soit, on ne peut pas détruire ces tours de l'extérieur. Je me suis battu contre Axem devant l'une d'elle, tu sais, quand Sumaru est mort. Mon dragon d'Animus a envoyé sa plus puissante salve contre la paroi de la tour, elle à tellement pas bougé que j'ai cru que la planète me faisait un gros doigt.
Pièces Pièces : 45608
Nombre de messages : 5686
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Esha Malkir a écrit :
avatar
Patator
Dim 9 Mar 2014 - 19:43
Enolys s'était rassis, toujours son herbe à la bouche. Il écoutait un peu les conversations. Roy semblait quelqu'un de calme et posé, tandis que Kyu avait tout de suite détecté son aura et s'était préparée à se défendre, voire même à attaquer.

Mais le plus intéressant venait de Gozen. Celui-ci s'était, d'une façon tout à fait singulière, approché d'Enolys, avant de dire une phrase qui resterait dans les mémoires du trio.

- Au moins, t'es le plus poli des trois. Mais pour l'effet menaçant, on repassera.


"Poli ? Drôle de caractéristique pour Eno, puarf !"
"Va te coucher."

Le Volcan avait un peu apprécié le compliment. Sans pour autant en être vraiment touché, il appréciait surtout d'être au dessus des deux autres. D'un autre côté, il s'était fait rabaisser au niveau de son "Effet menaçant" ; mais comprenait qu'il n'avait sûrement pas le niveau de ce que Gozen avait du connaître, au vu de l'expérience qui dégageait de lui. Regardant Gozen quelques instants, qui était en train de se curer le nez.. - "On va dire que j'ai rien vu." - le garçon "poli" comprit que l'Homme d'en face n'était pas tout seul lui même. Il avait vu clair dans le Neko beaucoup trop facilement. Il trouvait par conséquent le garçon plutôt intéressant.

- Et vous, vous êtes combien ? prononça-t'il à voix basse.

Il se reconcentra ensuite sur la jeune fille. Elle le regardait, d'un air presque menaçant. En fait, on aurait presque dit qu'elle voulait jouer. Un jeu à la vie à la mort. Eno n'était plus vraiment intéressé par une bataille et avait au passage laissé refroidir son aura meurtrière. Il était intéressé par Gozen et voulait en savoir plus sur lui avant d'accepter un inutile défi.

- Laisse ce katana où il est. J'ai clairement pas envie de me battre contre une jeune fille, surtout une personne semblant aussi fragile que toi.

La dernière partie de la phrase était ironique. Elle semblait plutôt forte, et il voulait juste la taquiner un peu plus. Après tout, Enolys aime jouer le mauvais garçon.

Gozen prit de nouveau la parole peu de temps après, il semblait s'adresser à Roy, désintéressé par le trio :

- Qu'est ce que tu penses des Tours, toi ? Pas mal de régions ont été touchées par cette connerie. J'ai dû en explorer une y a pas si longtemps encore, et j'ai rencontré celui qui les avait crée. Un mec plutôt fort, en armure draconique. Tu sais, le genre de méchant que ça se voit qu'il est méchant parce que si tu le plaçais dans n'importe quel autre contexte il serait intrus dans la logique. Tu sais, c'est comme si tu mettais de la mayonnaise sur un bol de fraises à la chantilly. Tu vois. Quoi qu'il en soit, on ne peut pas détruire ces tours de l'extérieur. Je me suis battu contre Axem devant l'une d'elle, tu sais, quand Sumaru est mort. Mon dragon d'Animus a envoyé sa plus puissante salve contre la paroi de la tour, elle à tellement pas bougé que j'ai cru que la planète me faisait un gros doigt.


"Elle a tellement pas bougé que j'ai cru que la planète me faisait un gros doigt."
: Intérieurement, cette phrase fit éclater Enolys de rire. Réfléchissant à ce qu'avait dit Gozen, il cherchait à comprendre un peu plus les choses. Gozen maîtrisait visiblement une matière nommée "L'Animus". C'était un nom étrange, à moins que le dragon soit un vrai, mais le Neko supposa qu'il aurait à ce moment là donné un nom à l'animal. Force était de conclure qu'il s'agissait d'une de ses capacités.

La discussion était sur le thème des "Tours". Des Tours qui provoquaient des catastrophes. Le trio savait que les catastrophes s'étaient récemment intensifiées sur le Multiverse. Il avait d'ailleurs participé au sauvetage du Royaume Champignon, qui était inondé, en allant chercher une étoile de puissance. C'est là bas qu'il avait rencontré Eloaf. Ce garçon l'avait beaucoup aidé. Mais revenons à nos moutons. Ces tours provoquent des catastrophes et doivent donc être détruites de l'intérieur. Le garçon tentait de garder le plus d'infos possibles à ce sujet, afin de pouvoir les revendre, ou encore afin de visiter une de ces dîtes tours.

Il rejeta l'herbe qu'il portait en bouche depuis déjà quelques temps, et sortit une gourde d'eau, de laquelle il but une gorgée franche. En se couchant, il avait senti la douleur à son épaule gauche, où il s'était fait un hématome que cette folle d'Acrya avait mordu. Et il devait encore regénérer le sang qu'il avait perdu à cause de sa morsure vampirique. Il ne paraissait sans doute pas en mauvais état de l'extérieur, mais il était loin d'être au meilleur de ses capacités.
Pièces Pièces : 11427
Nombre de messages : 149
Age : 19
Réplique/Citation : "Meoooow... Nani ?"
Date d'inscription : 07/08/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


Enolys - Michan - Meï // Vixen

RP en cours : Rencontre au pied d'un cerisier // Retour au Bercail
Ma Fiche de Perso
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Mer 9 Avr 2014 - 22:31
-Pfff, des gens pour la sauver ? Elle as pas choisi la bonne personne, alors ! J'me bats que pour moi-même.

Allons bon, encore une de ces personnes égoïstes qui pensent uniquement vivre pour eux-même. Roy pensait plutôt la même chose avant, mais les épreuves de la vie en ont fait un autre homme, son mode de pensée avait basculé du tout au tout. Il ne pouvait plus se permettre de dire qu'il ne vivait que pour lui, se battait pour lui. Le guerrier avait vu trop de choses, vécu trop de choses et devait protéger beaucoup trop de choses pour simplement se résumer à quelque chose qui ressemblerait à : « Je m'en fous du monde, des autres, mon unique but, c'est moi, c'est la force. ». Cependant, il ne pouvait pas blâmer la jeune femme pour autant, chacun avait sa propre vision du combat de la vie après tout. Gozen se chargea très bien de lui faire comprendre, d'ailleurs.

- Pas mon problème

Roy pouffa de rire. Le franc parler de son camarade le fera toujours rire. Même si ses paroles pouvaient heurter, elles n'étaient pas méchantes pour le moins du monde. Non, en réalité, Gozen disait simplement ce qu'il lui passait par la tête, sans réfléchir aux quelconques conséquences que cela pouvait entraîner. Était-ce une mauvaise chose ? Roy était convaincu que non. Kyu pris la parole à nouveau, par la suite, répondant à la question de l'ange.

-Moi, je n'ai pas choisi de venir ici, mais en tout cas, si je devais choisir ce que je vais faire, je dirai…me battre.

L'ange suivit le chemin du regard de la jeune femme, voyant qu'elle regardait directement Enolys. Pas de doute, c'était une provocation claire et nette. Le combattant se mit à esquisser un très large sourire, un sourire un peu inquiétant, et décida de se retourner vers les trois autres. Bien qu'il n'allait certainement rien apprendre à Gozen, peut-être valait-il mieux avertir Enolys et Kyu, semblant nouveaux ici, de ce qu'était cet univers.

laquo; Si tu es venue te battre, tu es tombé au bon endroit. Bienvenue sur Nintendo World, où vie rime avec combat. Autant vous avertir tout de suite, cet univers est en perpétuel attaque. Que ce soit démon, dieux, faux dieux, personne lambda ou attaque extra-terrestre, vous allez être servi. Toutes les villes ne sont pas aussi tranquilles que ces plaines. D'ailleurs, au sein même de ce que les gens appellent communément les « gentils », il y a des coups tordus. Trahison, conquête du monde, pauvreté. Vous y trouverez ici bon nombres de gens se sacrifiant pour la protection de cet univers. Trop de gens. »

Le large sourire de Roy s'était effacé pour laisser place à un regard fort, énervé. Un jour, il y arriverait, à sauver ce monde une bonne fois pour toute. Il y a des jours où il se demandait si tout cela n'était qu'une énorme blague, une réalité artificielle, contrôlé par quelqu'un envoyant sans arrêt ces dangers sur cet univers. Cette simple pensée lui fit relâcher un sourire et le guerrier se mit à regarder le ciel, lâchant son air sérieux, commençant à devenir rêveur. Finalement, il soupira une nouvelle fois et repris un large sourire, mais cette fois, c'était un sourire chaleureux. L'ange tourna rapidement la tête vers Gozen et se mit à regarder à nouveau Enolys et Kyu.

« Malgré tout ça, vous y vivrez des expériences inoubliables et rencontrerez des gens formidables. Faîtes juste attention à eux. Et à vous. »

C'est vrai, c'était une expérience hors du commun, exceptionnelle. Le rouquin n'était clairement plus le même homme qu'à son arrivée sur Nintendo World. Trop de choses s'étaient déroulées depuis qu'il avait atterri ici. Des personnes étranges, surprenantes, puissantes, mauvaises, des situations cocasses, drôles, tristes, des lieux magnifiques, dévastés, nouveaux, fantastiques. C'était une expérience fascinante. Par la suite, Gozen, visiblement barbé par le discours, repris la parole, alors qu'il était venu s'adresser à Enolys.


- Qu'est ce que tu penses des Tours, toi ? Pas mal de régions ont été touchées par cette connerie. J'ai dû en explorer une y a pas si longtemps encore, et j'ai rencontré celui qui les avait crée. Un mec plutôt fort, en armure draconique. Tu sais, le genre de méchant que ça se voit qu'il est méchant parce que si tu le plaçais dans n'importe quel autre contexte il serait intrus dans la logique. Tu sais, c'est comme si tu mettais de la mayonnaise sur un bol de fraises à la chantilly. Tu vois. Quoi qu'il en soit, on ne peut pas détruire ces tours de l'extérieur. Je me suis battu contre Axem devant l'une d'elle, tu sais, quand Sumaru est mort. Mon dragon d'Animus a envoyé sa plus puissante salve contre la paroi de la tour, elle à tellement pas bougé que j'ai cru que la planète me faisait un gros doigt.

« Sumaru ... est mort ? »

La franchise de Gozen avait totalement désemparé le jeune combattant. Il venait de lui annoncer qu'un de ses frères d'armes était décédé, dans son discours, tel une simple formalité. Encore un. Roy secoua sa tête de droite à gauche. Non, ce n'était pas le temps de s'apitoyer sur son sort encore une fois. De toute façon, connaissant Sumaru, il avait du mourir d'une façon héroïque et il pourrait toujours le voir à Celestia, le Paradis ... A supposer qu'il ait réellement fini là bas. Le Lycien se mit à réfléchir sur le discours de Gozen. Les Tours s'étaient donc dispersés à vitesse grand V. Elles sont également la création d'une personne, ce n'est pas une punition divine ou quelque chose comme ça. Comme Gozen l'avait dit, à juste titre, un « méchant que ça se voit qu'il est méchant ». Le dragon d'Animus de Gozen n'avait même pas réussi à égratigner la tour, c'était donc évident qu'elles étaient insensibles aux attaques extérieures.

« Au vu de ce que tu me dis, je suppose déjà qu'il y a un moyen de les détruire de l'intérieur. Peut-être un système à désactiver, quelque chose comme ça. Si la tour est insensible, c'est soit par un sort, soit par une machine. Il y a donc forcément un moyen de diminuer ce pouvoir, voir de l'annuler. La seconde solution serait de forcer, voir d'éliminer, cette personne, ce ... « méchant » comme tu l'as dis. S'il est à l'origine des tours, cela me semble assez évident qu'il connaisse le fonctionnement de ces dernières, voir qu'il les alimente. Cependant, je mettrais ma main à couper qu'il va encore falloir se mettre à plusieurs sur lui ... »

Bien entendu, qui dit combat à plusieurs dit risque de pertes plus fort. Mais, en contrepartie, les personnes s'opposant à cette personne mauvaise auraient plus de chance de le vaincre. Un mal pour un bien, en soit. Le sacrifice d'une ou deux vies pour celle d'un univers entier. Le choix était très vite calculé. Roy se dit qu'il devait enquêter sur ces tours, il devait en savoir plus et voulait trouer comment pouvoir les faire disparaître le plus rapidement possible. Plonger dans ses pensées, l'ange se mit machinalement à regarder Enolys. Ce dernier pris sa gourde pour boire avant de se laisser tomber dans l'herbe fraîche. Même si ce n'était qu'un très bref instant, il perçut la grimace de douleur qui se dessina sur le visage du neko. Souriant, le guerrier ne put s'empêcher de lui lancer une petite pique.

« Qui est le plus fragile des deux, au final ... ? »

Le regardant d'un air moqueur, il se met à rire très courtement et repris son air sérieux quelques instants après. C'était peut-être une façon de détendre l'atmosphère ou de se changer les idées. Cependant, compte tenu de l'envie de se battre de Kyu, du cynisme de Enolys et du franc-parler de Gozen, il savait que ça pouvait déraper à tout moment, et très vite.
Pièces Pièces : 99732
Nombre de messages : 18839
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008
Liens : Meilleurs amis : Link, Jonathan Gozen
Amis : Mister, Sakura, Sumaru
Ennemi : Ace


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kyu a écrit :
avatar
Nouveau
Ven 18 Avr 2014 - 11:22
Kyu souffla sur une mèche de ses cheveux qui commençait à la gêner. Elle ne prêtait qu'une attention relative aux discours des autres, qu'elle trouvait barbant, même si l'expression de Gozen l'avait faite sourire. Elle ne trouvait pas d'intérêt à leur conversation, mais elle avait saisi au passage qu'ils allaient devoir se battre. Contre un adversaire fort, qui plus est. Cela faisait exulter la jeune femme, qui était déçue depuis que l'aura meurtrière du blondinet s'était tari. Et si les deux autres étaient intéressant, elle suivaient de près les changements d'humeur du roux, qui se ressentaient dans son aura. Elle le trouvait très lunatique ; il passait du rire à la tristesse en une poignée de seconde. Certes, il avait appris la mort d'un de ses compagnons, mais n'avait-il pas semblé énervé juste avant ? Pourquoi n'avait-il pas conservé ce sentiment, qui lui aurais alors permis de le venger ? Cet homme intrigait Kyu. Depuis le début, elle sentais déjà une grande tristesse émané de lui, mais… Pourquoi ? Elle ne comprenait pas. C'était la colère qui prédominait sur les autres sentiments négatifs, chez elle. Si elle perdait quelqu'un de précieux à ses yeux… Non, elle ne devait pas se dire ça. Elle devait protéger ce qui lui était cher, maintenant.
Et si cela impliquait de devoir se battre, elle le ferait avec plaisir.

Mais pour l'instant, la jeune femme commençait à s'ennuyer. Elle se leva souplement et épousseta son kimono, avant d'empoigner son arme. Puis elle prit la parole, alors que tout le monde s'était tu pour la regarder :
-Je commence à en avoir marre de rester ici, c'est trop calme. Je m'en vais. Qui m'aime me suive.

Et elle tourna les talons, sans vérifier si quelqu'un l'a suivait, car elle n'y croyait pas trop. Après tout, elle les connaissait à peine, pourquoi voudrait-il la suivre ? En fait, elle se demandait pourquoi elle avait lancé cette phrase idiote. Peut être parce que l'étrange guerrier à deux lames continuait de l'intriguer malgré tout ? Elle soupira. Tant pis, pensa-t-elle. Je rencontrerais bien d'autre personnes intéressantes, il l'as dit lui-même.

Elle fit quelque pas en direction du soleil couchant.
Pièces Pièces : 6335
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 13/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Ven 18 Avr 2014 - 12:49
Gozen observa Enolys et lui fit un petit sourire à sa demande. Semblant réfléchir une seconde, les yeux plissés, il lui répondit à voix basse, pour lui faire plaisir :

– Je ne sais pas ... 5 ou 6 ? Ca dépend des périodes. Y en a qui partent pour mener leur vie et qui reviennent en moi.


Gozen écouta attentivement Roy, qui se chargea de répondre aux deux protagonistes, visiblement nouveaux dans ce monde. Il ne pouvait pas les accabler lui non plus pour leurs pulsions meurtrières, mais il s'agissait de deux jeunes gens au fort potentiel, mais qui, peut-être, faisaient partie de cette catégorie du "Je me prends une claque et je retombe sur Terre". Un peu comme Roy il y a quelques années, en fait. Ecoutant toujours le guerrier, Gozen tiqua doucement lorsqu'il entendit le terme "Attaque extra-terrestre" et plissa les yeux.


- Hey, c'est pas sympa, ça, je ne suis pas une attaque extra-terrestre. Même si j'aurais dû.


Il n'avait cependant pas tort. Les attaques étaient légion dans ce monde. Une planète bien torturée qu'était Nintendo World, où la corruption pouvait même ronger les plus forts. Il n y avait rien à faire contre ce type d'aggression psychologique. Tous étaient passés par là, Gozen lui-même. Faire attention à soi et aux autres personnes ? Dans la tête de Gozen, cela sonnait mal. C'était l'intérêt commun de la plupart des ... des héros, là ... Mais ce n'était pas simple, voire impossible. Et comme il l'avait si bien souligné par la suite, trop de personnes s'étaient déjà sacrifiés pour ramener la paix. Le problème dans cette histoire était que la paix ne durait jamais longtemps, et que la majorité des sacrifices semblaient donc être en vain. Ou plutôt faits pour retarder l'échéance. Lorsque Gozen lui expliqua la situation actuelle, en lui rappelant que Sumaru était mort, il n'avait pas compris de suite que Roy n'était pas au courant de cette donnée, et vit à sa tête qu'il avait peut-être fait une bêtise. "Encore un", comme ils devaient le penser tous les deux. Gozen soupira en le voyant mal à l' aise et secoua doucement la tête

– Désolé, désolé. Je ne voulais pas te l'apprendre si brutalement. Mais si cela peut te consoler, il s'est réincarné en un être nommé Zachary, qui vivait en lui, parait-il. Donc ... On peut dire que Sumaru n'est pas vraiment mort. Plutôt en stase entre deux univers. Ce genre de choses.

Roy émit des hypothèses sur la tour. Gozen en connaissait à peu près le fonctionnement, mais savait surtout que les tours étaient simplement indestructibles de par le matériau grâce auquel elles avaient été crées. Trascer, car tel était le nom de leur créateur, n'avait rien à voir avec leur indestructiblité. Gozen signala alors à Roy un fait troublant :


– Dans la tour de la douleur, j'ai tenu tête à Trascer et j'aurais pu le tuer sans même me prendre un coup. Mais je ne l'ai pas fait. Jonathan m'en a empêché. Il m'a dit que Trascer n'était pas notre véritable ennemi, et que quelque chose d'autrement plus puissant et destructeur se cachait au sein des tours. Je crois que Trascer n'est qu'un homme corrompu. Un pantin. Tu dois sûrement connaître cette jeune femme nommée Yûko. Elle était prête à mourir pour le protéger. J'ai vu beaucoup de "méchants" sur Nintendo World, mais aucun n'avait jamais attiré la compassion et le désir d'être protégé. Maiden et le Créateur, ou encore Morgothz, ne connaissaient qu'une fatalité à leurs agissements, la destruction pure et simple. Bien que j'ai sauvé l'âme de Maiden et l'ai ramené avec moi sur Terre, au grand dam de Link qui m'en a énormement voulu, mais j'avais mes raisons. Mais donc ... Oui. Trascer n'est pas notre véritable adversaire. Ce qui se terre dans l'ombre est bien plus dangereux que tout ce que nous avons pu affronter jusqu'à présent. Pour revenir aux tours en elles-mêmes, c'est simplement ce de quoi elles sont fait qui les rendent indestructibles. L'intérieur d'une tour varie trop selon la bâtisse, en revanche. Je ne peux pas vraiment le décrire. Elles sont régies par des lois différentes. Corruption, gravité, douleur ... Ce genre de choses. Moi, j'ai de la chance, ces choses ne m'affectent pas réellement, mais j'ai vu des gens comme Link ou Ventus galérer. J'en ai même vu mourir. Les tours sont alimentées par des pièces étoiles dont le seul but est d'accéler ou de ralentir un compteur générant des catastrophes naturelles dans la galaxie. Tu as dû entendre parler de la catastrophe nucléaire de Corneria, de la massive attaque de Zombies en Hyrule ou encore de l'inondation du Royaume Champignon. En outre, la région de Termina est réapparue, alors que Link l'avait scellée, et je sens une énergie néfaste s'en échapper. Venant de la Lune elle-même. Je ne sais pas si nous allons affronter de grands dangers ... Mais même s'ils étaient petits, notre problème cette fois c'est qu'ils arrivent tous en même temps, et que je ne sais pas si nous pourrons gérer. Qui qu'en soit l'instigateur, il a très bien pensé son plan. Cette succession de catastrophe, si elle n'a pas raison de nous, nous force à nous séparer. Nous ne pourrons jamais être tous ensemble pour le combat final, s'il y en a un.

Tous se levèrent et Kyu proposa la première de partir. En effet, l'endroit était plutôt ennuyeux, et ils pourraient très bien parler sur le chemin. Adressant un dernier regard à Enolys, dont il avait senti que l'aura meurtrière s'était tue, Gozen se leva en s'étirant et se mit au niveau de Roy, lui disant à voix basse pour qu'ils ne soient pas entendus, comme s'il avait lu dans les pensées du garçon :


– Tu sais, quand je regarde le ciel, je me fais une réflexion. Depuis quelques temps, j'ai l'impression que quelque chose cloche avec la réalité. Nintendo World a toujours subi des attaques, c'est un fait. Mais lorsque j'observe les atomes, je perçois des trous. De minuscules, nanométriques failles dans l'espace-temps. Des failles qui ne devraient en aucun cas exister. Des failles qui me donnent l'impression que "derrière, quelqu'un joue avec nous." ... Ne t'es-tu jamais demandé pourquoi autant d'étrangers arrivaient sur la planète ces temps-ci ? Certains comme moi ou Stip ont une origine fondée mais ... Combien de fois as-tu entendu ce même discours ? "J'étais dans mon monde d'origine et une faille m'a happé sur Nintendo World." ... Tu n'es pas intrigué ? Moi, si.


Les yeux blasés, Gozen détourna son regard de Roy et rattrapa Kyu. Pas qu'il l'aimait spécialement, après entente de sa demande "qui m'aime me suive", mais il avait envie de marcher un peu en leur compagnie. D'autant qu'il avait bien d'autres choses à dire à son vieil ami. Faisant un signe de tête aux deux retardataires pour les inciter à les suivre, Gozen mit ses mains dans ses poches, observant l'horizon et le soleil couchant en marchant au même rythme que la jeune femme.


Des personnes tombant sur Nintendo World au hasard sans raison particulière. Il fallait que ça cesse. Coûte que coûte. Quitte à tous les renvoyer dans leur monde d'origine en même temps.
Pièces Pièces : 45608
Nombre de messages : 5686
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Esha Malkir a écrit :
avatar
Patator
Ven 18 Avr 2014 - 22:22
Le trio était bluffé par le nombre de personnes qui composaient Gozen. Pire encore, le garçon qui l'avait percé à jour semblait avoir des âmes temporaires, selon son discours, et ne pas cacher le fait qu'il soit plusieurs en lui. Il récupérait même les âmes. Voilà quelque chose de vraiment.. étonnant. En effet, le trio avait toujours cru, depuis sa création, que les âmes se divisaient au sein d'un être, pour ne former "qu'un" et non pas que plusieurs "un" s'ajoutaient. C'était une information importante aux yeux du chat, et il profita de la fin du discours de Gozen pour y gribouiller sur une feuille avec sa plume.

Mais revenons avant ça.

Roy avait fait un discours sur Nintendo World, souhaitant la "bienvenue" à Kyu et Enolys. Le garçon se sentit quelque peu offensé. Peut-être que la jeune fille venait d'un monde extérieur, mais le Neko, lui, avait toujours vécu ici. Pas forcément pour le meilleur, il est vrai. Nintendo World était un monde bipolaire. On y trouvait une floppée de personnes extraordinaires belles d'esprits. Des personnes au grand coeur, des héros. Mais aussi des brigands, de vils félons, des Destructeurs. Le trio n'était ni d'un camp ni de l'autre. Bien sûr ce n'était pas un mauvais gars, et il n'avait jamais rien fait de réprimandable. Mais il n'avait pas non plus l'étoffe d'un héros. Et à vrai dire, ils laissaient l'idée de sauver le monde aux personnes qui en étaient capables. Comme Roy et Gozen ici présents.

A la fin de son discours, Roy adressa une moquerie à Enolys. Le rouquin avait réalisé que l'Homme-Chat n'était pas dans la meilleur situation qu'il a connu. Il avait en effet perdu une quantité de sang importante, et bien qu'il se soit maintenant suffisament regénéré pour lui permettre de marcher sans problème, il n'était pas encore trop en capacité de se battre.

- J'aimerais t'y voir, le roux.

Le Volcan avait perdu son sang-froid. Qu'on se moque de son côté menaçant est une chose. Qu'on le traite de fragile en est une autre. Après avoir réfléchi, néanmoins, le félin réalisa à quel point Roy devait aussi être férocement touché par ce qu'il venait d'apprendre de Gozen. Ce "Sumaru" semblait en effet être une personne importante aux yeux de l'Ange Roux.

- Autrement, qu'on rétablisse les choses. Je suis pas comme elle. Je suis né sur Nintendo World et j'y ai vécu toute ma vie. Je pense savoir aussi bien que vous à quel point notre planète est dans la merde.

Soupir.

Le jeune homme jeta à nouveau un coup d'oeil rapide sur les trois autres personnes.
Roy était globalement un garçon à l'air calme et posé, très réfléchi, trop peut-être. A l'inverse, Gozen était un homme franc, et là certainement TROP franc. Il disait ce qui lui passait par la tête sans réfléchir aux conséquences que cela pourrait avoir. "Je l'aime bien ce gars." pensa Enolys. La jeune fille enfin, possédait une envie de se battre qui était presque énervante, elle provoquait une ambiance lourde sur la scène à laquelle on assistait, alors que ces plaines étaient supposées être un lieu de repos.

La jeune Neko se leva lorsque la jeune fille proposa qu'on la suive en s'éloignant. Cette fois-ci, le changement de contrôle s'appliqua sur Meï. L'âme la plus fragile, le Ciel, décida de suivre Kyu, ce qui était complètement l'inverse de ce que voulait Enolys.

- T'sais Meï, je vois pas pourquoi vous vous attaquez pas à cette gamine, son Katana est bien trop long pour elle, et elle m'énerve avec son trop plein de conf-...

Il s'agissait là des premières paroles du Sabre de Cortes, maintenant qu'il possédait une Pierre Caméléonne et une Pierre à Potin. Meï avait fait ce qu'il avait pu pour étouffer le nouvellement collier, sabre, et l'empêcher de parler. Michan songea au passage qu'il devra lui trouver un nom, et aussi que le sabre avait appelé Meï.. Meï, et que donc il savait reconnaître le trio.
Pièces Pièces : 11427
Nombre de messages : 149
Age : 19
Réplique/Citation : "Meoooow... Nani ?"
Date d'inscription : 07/08/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


Enolys - Michan - Meï // Vixen

RP en cours : Rencontre au pied d'un cerisier // Retour au Bercail
Ma Fiche de Perso
Rencontre au pied d'un cerisier. [PV Roy 2 - Kyu - Michan 2 - Gozen 3]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le pied et le zizi
» j'ai froid au pied droit.
» Convertion de archaon à pied
» osé n°3 (technique de course à pied)
» entraînement course à pied mardi 21,10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum