Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

[GORE] Bacterial Contamination ! [PV : Shikkan / Sélena ]
Invité a écrit :
Dim 26 Jan 2014 - 13:47

BACTERIAL CONTAMINATION !
(N°3)



Le Lac Hylia, ce lac qui jadis avait une magnifique teinte de couleur cyan n'était plus qu'un lieu de mort. L'eau y était empoisonner depuis bientôt presque un an et personne ne semblait s'en soucier. Les cadavres de multiple zombies et effrois baignaient dans le sang étaler sur le sol sec et mort. Tout ce sang infame coulait lentement et doucement dans l'eau violâcé et empoisonner du lac. La végétation entourant le lac semblait comme malade et dépérissait lentement et doucement. Sans que personne ne cherche à résoudre se problème, le lac entrainait avec lui la mort de multiple végétation à Hyrule qui allait bientot manquer en réserve d'eau et de vain. Les vignes ne poussait plus, ou sois, les mamifère affamer dévorait le peu de production qui arrivait à sortir du sol. Oui... Hyrule courrait lentement et doucement à sa perte.

Danse se paysage à moitié dévaste et d'ou régnait une atmosphère de mort, se détachait une silhouette diforme et hideuse. Cette silhouette bougeant et remuant était semblable à la seule lueur de vie en ces lieux ou sois... à la représentation même de la mort qui planait sur ce lac empoisonner. Dans le ciel planait de sombre nuages, nuages qui laissa tomber sur les corps à moitier décomposer une pluie inscessante. Cette pluie était un peu une lueur d'espoir avant la fin et l'annéantissement total de la vie au lac. L'eau de pluei était la seule source d'eau encore pure pour les plantes qui lutait contre le poison du lac.

Cette silhouette effroyable quand à elle regardait le lac violacé de ses yeux de couleur cyan et également de couleur sanglante. Dégouté, choquer, saisie d'une envie irrésistible de vomir. Voila... Voila l'oeuvre des hommes. Il détruise la vie, la déforme, la rende monstrueuse. La silhouette sombre fut alors éclairer par un éclair qui déchirat le ciel orageux. Laissant alors dévoilà une hideuse mutante oà la vie autour delle touchait à son terme. Les plantes mourraient et dépérissait et dimmonde insectes sortaient de terre en sa présence.

-Un jour.... un guerier rose ma dit que l'homme ne mérite pas la mort...... mais... la vue de ce paysage détruit montre clairement leur stupidé, leur cruauté... ils ne méritent pas de vivre... ceux qui causent la mort et ne cherche pas a sauver ces lieux de ce triste sort meritent de d'etre anneantit. Moi je n'est pas le choix, la mort me suit sans que je le demande, pourquoi je ne devrait pas tuer ceux qui ont fait de ces lieux un endroit ou réside la mot, pourquoi je devrait épargner ceux qui m'ont fait du mal, ceux qui ont fait de moi ce que tous appel un monstre.


La mutante plongea alors l'uen de ces mains osseuse dans l'eau et en sortis le crêne d'un effrois dénuer de chaire. Il restait juste le squelette et l'hideuse créature mutnte parla à cet objet sans vie.

-Toi aussi on t'a autrefois appeler monstre juste car tu est différent. Toi aussi... tu à voulus la mort de ceux qui te haisse tant... Mais... aurait tu décider de mettre ta haine de côté si quelque d'aimable avec toi te le demandait, et de ne pas broncher en voyant la destruction des tiens... Bien sure que non.... rien faire cela conduit à une mort sans valeur.Toi, tu est surement mort en héros courageuse créature. Tu a combatut jusqu'au bout, qu'est ce que j'admire ton courage et pourtant voilà que ces lieux morbide et macabre son ta tombe. Puisse ceux qui ont fait cela mérire de la m^me manière dans le plus grande des souffrances...

Puis la mutante nommer bien souvent Shikkan, créa une troue dans la terre sec en un seul coup de son immense main osseuse. De nombreux insectes répugnant sortir de la terre morte et remuer et la mutante deposa le crâne d'effrois dans le trou et l'enterra. Puisse ce monstre apprécieuse ce pauvre tombo qui ne comporte même pas 1/3 de son corps. La mutante resta après ensuite là sans rien dire un long moment devant le lac. Silencieuse et attentive. Songeant au passé, au présent et à l'avenir.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Dim 26 Jan 2014 - 15:44
©Nintendo World

Bactérial Contamination






Après avoir quitté le village d'hyrule, la jeune Général se diriger des a présent vers le lac d'hyrule, ayant entendu de part des Echos du village que des personnes avais infecté le lac dans le but d’entraîner la perte de la région.
Ne pouvant accepter cela la jeune Sélèna avais pour but de trouver le coupable et de lui faire subir le châtiment qu'il mérite ! Comme on dit les criminel reviennent toujours sur les lieux du crime et si par malheur cette personne ne se trouverais pas au lac sélèna ferais tout en son pouvoir afin de remettre de l'ordre dans cette contré si belle.
Pourtant la beauté est éphémère et c'est avec horreur que Sélèna s'en rendit compte ! Le paysage était dévaste, la végétation était en proie a une véritable dévastation et aucun animal ne semblait vivre ici a part quelque insecte nuisible.
Ce spectacle chaotique était vraiment éprouvante, l'air était nauséabonde, l'horizon ressemblait a un marécage digne d'un film d'horreur sans compté les cadavre qui jonchaies les abord du lac devenue violacé.
Cette vision d'horreur renforça néanmoins le désir de corriger le responsable et par chance celui çi semblait être présent, apercevant une silhouette au loin, la jeune fille empoigna le manche de sa rapière et s'approcha tranquillement avant de l'appeler.


Hé toi ! Qui est tu et que fait tu ic... MON DIEU !


La silhouette s’étant retourné dés qu'elle entendis Sélèna, celle si peut voir avec terreur que celle ci était une abomination pur, les bras long et squelettique ainsi qu'une mâchoire tout aussi osseuse mais dont elle ressemblait plus a des pattes d'insecte qu'a une mâchoire, cette atrocité ne pouvait être que le coupable de cette enfer ! Un tel monstre ne peut souhaitez que le chaos et la destruction et ce genre de monstre mérite clairement l'extermination, sortant sa rapière et se mettant en garde la jeune général était prêt a tout pour tuer cette abomination.

Toi ! Sale Monstre ! Tu vas payer pour avoir empoisonner le lac, répandu la mort et la dévastation et pour avoir eu l'affront d'exister ! Une tel abomination et erreur de la nature ne mérite que l'extermination, et je suis l'exterminateur !


N'attendant pas de réponse de la part de son adversaire, Sélèna se rua sur le monstre dans le but de lui fendre le crane

Pièces Pièces : 4845
Nombre de messages : 159
Age : 21
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 26 Jan 2014 - 17:32

BACTERIAL CONTAMINATION !
(N°3)



La mutante se redressa du haut de ses 3mètres, le maximum de sa hauteur et se retourna. Le regard des deux êtres à la visions du monde opposer se croisa et bien vite, le combat fut lancer. Levant sa lame la jeune fille au cheveux brun et qui se croyait être une général s'élança sur ce qu'elle appela "un monstre". La lame tranchante et coupante s'écrasa alors avec violence contre le bras osseux de la mutante qui arrêta net la lame tranchante de la rapière avant qu'elle n'atteint son visage. L'horrible créature qu'elle était dévisagea alors avec froideur et haine la jeune femme qui avait oser l'appeler monstre.

-Toi qui me nomme ainsi, tu n'a pas idée de à quel point ta peau est tout aussi souiller que la mienne "humaine" !

C'est avec force que la mutante repoussa alors la sois disant "Général Warning" contre un arbre mort en y metant toute ses forces dans son bras monstrueux pour qu'elle s'y écrase. L'horrible mutante avança alors, d'un air menaçant et d'un pas déterminé. Elle en était que trop persuader et l'avait penser depuis trop longtemps. Non, les humains ne mérite pas de vivre. Elle marchat droit en direction de la jeune femme, marchant sur les cadavres d'effrois, écrasant avec ses jambes imposante et son poids leurs corps. Faisant ainsi giclé du sang à chacun de ses pas. Du sang qui gicla avec un accompagnement dh'orrible son macabre des os qui se brisait, craquais et sortait hors du corps des monstres mort à moitié décomposer.

Toute cette répugnance se ralentit cependant pas la mutante qui leva son bras le plus hideux d'entre les deux. La pluei s'abattait de plus en plus avec violence sur les deux être qui avait décider de s'affronte pour le simple fait qu'il voyait le monde différement. Les goutes de pluie dégoulinait le long des lames tranchante comme des laems de rasoir qui servait de doigt pour le bras droit de la mutante.

-Entre toi et moi, celle qui se doit de disparaitre n'est nulle autre que celle dont la vision du monde ne se limite qu'a sa propre espèce !

Un autre éclair déchira le ciel suivie d'un teintenant de tonner alors que la mutante, persuader que sa vision du monde était la plus juste, abatit son bras au lame tranchante en direction de la jeune femme.  
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Dim 26 Jan 2014 - 17:57
©Nintendo World

Bactérial Contamination





Bloquant l'attaque de Sélèna a l'aide de ses membre a la solidité déconcertante l'atrocité n'attendis pas longtemps avant de projeter le Géneral Warning dans un arbre mort de part la haute toxicité du sol. La pluie battante, les deux adversaire s’échangeait des regard de haine et de dégoût vis a vis de l'autre, les paroles qui sortait de la bouche du monstre donnais des sensation de colère d'autant plus importante chez la jeune combattante, celle ci pensant qu'une telle erreur de la nature ne devant pas exister puisse être doté de la parole lui donner l'envie de la disséqué encore et encore. 

-Entre toi et moi, celle qui se doit de disparaître n'est nulle autre que celle dont la vision du monde ne se limite qu'a sa propre espèce !

-Venant d'une créature régit par le monde des cafard et autre insecte tout aussi nuisible je pense que tu est la plus en tord ! Depuis la nuit des temps les lois agissent de manière a ce que les plus fort domine le monde pendant que les plus faible s'occupe de ce que leur a offert les dominant ! Retourne la d'ou tu vient au lieu de souillez le monde de part ton existence !

Une fois l'erreur naturel face a Sélèna, celle ci bloqua le coup de son adversaire grâce a sa rapière, néanmoins la violence et le tranchant des attaque de Shikkan fut t'elle que la rapière subit une brèche sur le lieu de l'impact, passant sa main dans son dos et la faisant entré dans sa large masse, Sélèna frappa tout aussi violemment dans le flanc du monstre afin de le repousser de part un arc de cercle décrit par les goutte de pluie qui perlais sur le corps des deux combattante.

Pourquoi continuer a combattre quand l'univers est conte toi ? Tu n'a aucune chance d'en réchappé ! Ton règne s’achève ici MONSTRE !

Pièces Pièces : 4845
Nombre de messages : 159
Age : 21
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 26 Jan 2014 - 23:32

BACTERIAL CONTAMINATION !
(N°3)



Shikkan encaissa le coup en gémissant de manière effroyable, ses mandibules remuante et son regard s'emplissant de haine. Sont seule et unique oeil de couleur cyan vira à un rouge profond. Chacune des paroles de cette humaine lui donnait envie de vomir, la faisait fréméir, lui proqurais un désir intense de... MEURTRE ! Non.... la mort serait que trop douce pour cet être immonde, la mutante voulais faire bien pire encore à cette fille, elle voulait lui faire connaitre à quel point la vie est affreuse, à quel point la vie fais souffrir ! Elle voulais lui montrer le cauchemar de sa vie affreuse depuis qu'elle à commencer à vivre sous cette hideuse apparence. La monstruosité bactérienne se redressa alors de nouveau du haut de toute sa hauteur suite au choque, le dos faiblement courber et ricannent face à tant de faiblesse. Ses longs cheveux bleuté voilait son visage alors qu'elle s'adressa à la jeune fille.

-Hahaha....Faible ? Domination ? Mais ma chère... nous sommes de la même espèce autrefois moi aussi j'étais humaine et tu sais quoi...

Shikkan releva alors brutalement la tête ses mandibules largement écarter et tendue vers l'extérieur de manière macabre. Sa gorge était clairement visible ainsi et quelques chose semblaient remuer dedans. Une boules se forma à son sternum et remonta lentement vers la gorge, et avec rage et d'une voix difforme et affreuse l'hideuse créature hurla.

-... TU ME DONNE ENVIE DE VOMIR !

Dans un mélange de sang et de gargouillement ignoble et macabre, de la bouche et de la gorge de la mutante, entre ses mandibules, se mirent à jaillir une nué de cafards qui sortirient en même temps et descendire tout le long de son corps hideux pour rejoindre le sol et avancer à toute vitesse vers la jeune femme. Ils arrivaient en masse, accompagner par un mélange de sang, de pourriture et de substance bactérienne. Et le monstre hideux de cette contagion avança au rythme de ses congénaires, des cafards encore tombant de sa bouche accompagner par un filet de bave et de salive mélanger à du sang. Le coup que lui avait donner la jeune femme au niveau du flanc n'avait fait que empirer son cas en remontant tout ces ignobles insectes qui ne demandaient plus qu'a habiter son corps.

-Je continurais à combattre misérable humaine jusq'au jour ou justice sois faite !!! Et ce jour là tu regrettera d'avoir suivit cette sois disante lois universsel que vous HUMAIN suivez tous !!! TOUS vous allez périr ! TOUS JE VOUS EXTERMINERAIS !!! ET TU SERA LA PREMIERE A EN SOUFFRIR ! TA LOI UNIVERSEL CONTRIBURA A TA MORT ET CE FOSSER ENTRE HUMAIN ET MONSTRE QUE L'ANNEANTIRAIS EN REDUISANT A NEANT LA RACE HUMAINE !

Sous la nuée de cafards bactérien les nombreux autres insectes nuisiblent résidant dans les cadavres d'effrois resortir au grand jour. Asticot, vers, mite et plein d'autres accompagnèrent la nuée de nuisible qui fonçait sur la dénommer Sélèna. Ils étaient affamer, ils étaient couvert de sang et d'eau de pluie, les rends ainsi glissant, vifs, rapident, immonde et répugnant... Et tous n'allèrent pas tarder à arriver au pieds de la jeune demoiseles qui commença à se faire encerclé avec en face d'elle le visage immonde de l'affreuse mutante qui était la marionettiste de ce spectacle macabre et immonde. Elle approchait, elle approchait avec ses griffes rougit par le sang qu'elle était tellement habituer à faire couleur. Ho oui.... elle allait encore completer sa collection macabre... Une collection personne expriment sa haine envers la race humaine... mais quel était donc cette collection personnel ?
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Lun 27 Jan 2014 - 9:15
©Nintendo World

Bactérial Contamination





Alors que le combat prenais une tournure intéressante, ceci fut néanmoins rapidement changé, le monstre face a elle qui semblait exprimé une haine d'une telle intensité que on croirais voir l'enfer même dans les yeux de l'abomination, celle ci hurla avec rage et furie pendant qu'une boule s’étant formé de son sternum remonta jusqu’à sa bouche et révéla une nuée de cafard qui, mué d'une grande rapidité malgré l'humidité omniprésente, ces cafard se dirigeant tous vers Sélèna, celle çi fut prise de panique !
Reculant lentement ses yeux de colère se changèrent rapidement en terreur, malgré son dégoût pour les insecte elle les avais quand même étudiez et les cafard faisait bien partie de l’espèce la plus affreuse de part sa résistance a toute épreuve ! Sachant nager,pouvant vivre plusieurs mois sans manger ou boire, résistant même au radiation nucléaire et a la décapitation !
Ses insecte était vraiment atroces ! Et pourtant plusieurs autre insecte issue des cadavre en tout genre se mêlèrent a l’assaut, de plus en plus nombreux ceci se rapprocha dangereusement de Sélèna


-Que....Que veut tu faire ! Rappel les ! Ce....Ce sont de simple insecte après tout...

Ne sachant plus quoi faire une idée traversa néanmoins l'esprit de Sélèna, dans le domaine des insecte quand la reine meurt, la ruche se voie voué a la destruction, dans ce cas Sélèna devrais tuer en un seul coup le monstre a l'origine de ces insecte nuisible!
Empoignant sa rapière fermement, la jeune Générale qui tremblais de tout son corps de part cette vision de l'enfer, se prépara a l'assauts final, sautant le plus loin possible en direction du monstre, Sélèna retomba sur un pied écrasant quelque cafard et porta sa rapière vers le torse de Shikkan, c’était étonnant car durant ce court laps de temps des insecte commençait déjà a monter sur la cheville du général mais malgré tout, portant toute sa force dans cette ultime attaque elle transperça le corps de son adversaire, durant quelque seconde le temps sembla s’arrêter, les insecte ne bougeais plus et plus aucun bruit ne se faisant entende, juste la pluie qui s'écoulé.
Tout du moins ce calme sera rapidement interrompue



Pièces Pièces : 4845
Nombre de messages : 159
Age : 21
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Lun 27 Jan 2014 - 20:15

BACTERIAL CONTAMINATION !
(N°3)



Un silence des plus intriguant et effroyable c'était installer. Le temps semblait comme arrêta. La lame de la rapière de la dénommer Sélèna était plonger en plein dans le ventre de la mutante qui avait la tête baisser vers la lame. Doucement commença à s'échaper de la plaie du sang. Du sang à l'odeur nauséabonde pourriture et dont la couleur était sombre. Du sang qui n'apportait non pas la vie mais la mort. Le sang coulant sur le ventre et la lame de l'épée, des plaques de peau entière se décollait du ventre de la mutante qui ne bronchait même pas. Sa chair putride et malodorante fut visible au yeux de la dénommer Sélèna qui ne pue que lacher sa rapière en la laissant planter dans le corps de la mutante pour pas que la liqueur semblant être asside l'ataigne. La Rapière rouillait à vue d'oeil à vitesse grand V et... Shikkan làacha un rire plein de sarcasse malgré cette blessure qui serait mortel pour n'importe qui. Mais qu'est ce que cela pouvait bien lui faire ? C'ets cellules à elle étaient déjà morte et était dominer et contrôle par la chimie étrange de sa propre maladie. Elle n'hurla même pas, rien, juste des rires.


-Hahaha.... je dois admirer ton courage pour te jeter ainsi devant moi.... *Elle releva la tête vers la jeune femme effrayer* Ne t'inquiete pas je serais te récompenser comme il se doit en te faisant partager cette souffrance....

La nuée de nuisible repris alors ses mouvement d'assaut avec plus d'audace et de désir de repas à la chair fraiche. Tuer Shikkan.... Tuer Shikkan n'était pas chose facile, cela revient à tuer un organisme déjà mort mais encore actif... Et cela, Sélèna n'en avait pas la moindre idée de ce qui semblait lui faire rélement face. L'hideuse créature se redressa de toute sa hauteur, son propre sang acidique lui dévorait sa chaire et laissait montrer son squelette et quelques une de ses cotes inférieurs qui semblaient s'animer sous les yeux effarer de Sélèna qui venait de voir son assaut pas un échec cuisant.

Sans même broncher la mutante bactérienne retira avec force la rapière de la dénommer Sélèna. Cette dernière était méconessable, de la rouille decouvrait toute la lame qui il y a même pas quelques secondes était encore tranchante. L'abomination bactérienne s'approcha, détermine le morceau de férail couvert d'un peu de son sang encore brulant dans sa main osseuse. Les côtes de la mutante se déformait alors qu'elle se rapprochait de plus en plus dans une démarche terrifiante au rythme de tout ses congénaires au ras de sol qui s'écartère pour laisser paser leur "reine" tout en encerclant la povre sélèna. Ce fut à quelques metres que les côtes jaillir toute hors du torse de l'horrible mutante, se déformèrent et se mutèrent piur former comme d'abominable pate d'arachnide. Le sang volant dans les airs et en direction de la jeune femme qui tenta de se protéger avec sa masse. Shikkan n'eu aucune pitier et la désarma en un coup féroce sur son arme qui entourait son bras qui craquat de manière macabre.

C'ets affreusement abominable. Sélèna, désarmer avait en face d'elle la monstruosité quel avait oser attaquer mais sous une forme encore plus immonde encore où elle voyait ses boyaux pendre, son sang dégouliner et des cafards ressortir encore de tant à autres de sa bouche voir même de l'immense vide de chair de trouvant à son bassin. Un cauchemar sans nom mais bien réele. Les cêtes devenue plus longues et bougeant telle des pattes d'arachnide offrait aucune échapatoir à la povre Sélèna. Et c'ets avec un regard meurtrier que sans pitier la mutante lança la lame de la rapière de Sélèna toute rouiller et couverte de son acide vers le visage de Sélèna.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Lun 27 Jan 2014 - 21:05
©Nintendo World

Panorama de L'enfer







Alors que Sélèna pensais avoir triomphais de Shikkan, celle si fut horrifié quand elle vit que son adversaire était bel et bien en vie, pire et corps alors que sa lame rouillais de part l'acidité du sang du monstre, celui ci était bel et bien en train de changé d'apparence, les cafard qui avais gravit sa cheville c’était retiré afin de faire une véritable arène de combat ou plutôt une véritable salle sortie des enfer.
Essayant de reculer le plus possible en évitant d'entré sur le territoire des cafard Sélèna assista avec terreur a l'apparence encore plus monstrueuse de son adversaire, celle ci dont les cote ressemblait désormais a des patte d’araignée lui projetais du sang acide, Levant sa masse pour se protéger Shikkan répondit rapidement a cela en brisant le bras du Général d'un simple coup en frappant sur la masse, désormais tordu a l'envers l'os n'avais pas non plus subit ce choc et avais ressortie de la chair empêchant non seulement Sélèna de retiré son arme mais en plus celle ci lui renfoncé l'os donnant un résultat affreusement douloureux !


Non...Par pitier c'est impossible ! Tu...Tu n'existe pas ! Un monstre comme toi ne peut pas exister et mettre fin a ma vie.. QUE VAS FAIRE LE MONDE SANS MOI ?!

Dans ses parole ce reflétais de la colère mais aussi de l’incompréhension, de la peur et aussi de la mélancolie, elle ne voulais pas mourir dans cette endroit pourrie et être oublier. Pourtant ces paroles semblait agacée de plus en plus son adversaire qui projeta sa rapière vers le visage de Sélèna, celle ci fit de son mieux pour l'évité et alors que la lame se pointé de plus en plus rapidement d'elle, le pire arriva !
La lame transperça l’œil gauche du général, rentrant violemment dans l'iris une giclée de sang mélée a un hurlement de douleurs en ressortie.
Le poid du manche empira la situation en relevant la lame sectionnant au passage l’œil en deux très lentement, plaçant sa main sur le manche afin de ne pas empiré la situation, Paniqué le général warning s'agitait dans tout les sens ne sachant plus quoi faire jusqu’à se que se torde sa cheville faisant diriger la lame de l'autre sens charcutant littéralement son œil et le faisait s'arracher de ses orbite avec l'arme.
A genouillé au sol, la jeune brune hurlais a n'en plus finir l'oeil arracher, le bras brissé et la cheville foulé.

div>

Pièces Pièces : 4845
Nombre de messages : 159
Age : 21
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mar 28 Jan 2014 - 19:37

BACTERIAL CONTAMINATION !
(N°3)



Shikkan regardait la pauvre jeune femme agoniser. Elle ne détournait pas un seul instant du regard. Elle faisait face à l'étrocité de l'oeuvre macabre quel était en train de faire. Du sang, des os, des cris, des larmes et de la peur... Beaucoup de souffrance. Tout comme le jour ou le monde la rebatisat monstre... La mutante regardait la jeune femme luter face à la douleur, cette fille qui s'accrochait à des lois emplie d'injustice, de haine et de cruauté. Des lois qui creusaient un fosser sans fond entre ceux appeler humaine et les... indésirables. Indésirable était un mot plus polie au yeux de la mutante pour se désigner elle et tout les monstres. Elle estimait même que un dictionnaire était déjà une lourde preuve pour montrer à quel moins les humains étaient des tyrans. Tant de mots, tant de mots blessant et vexant. Tant de mots pour désigner ce qu'elle était.

-Abomination... Horreur... Monstruosité... Laideur... Créature... Monstre..... Tout ces mots me désignent bien souvent. Mais ce n'ets pas moi qui les à inventer.... c'est l'homme. Avec leur langue de barbare je ne compte pas le nombre de noms affreux qu'ils peuvent bien me donner. Mais puisse-tus savoir que je m'appel pas "Monstre" mais Shikkan et que moi aussi... jadis... j'étais ce que tu étais, une "humaine".

La mutante avança doucement et silencieusement vers la jeune femme à genoux, dans la boue et dans le sang, sous la pluie, en train de agoniser. Elle échangea un bref regard avec elle qui semblait être moins aggressif et haineux que tout à l'heure. Non... Il n'était pas agressi. A traver sla douleur de la jeune femme la monstruosité bactérienne se revoyait il y a bien des années. Dans la même situation. A genoux en train de agoniser et le monde autour d'elle en train de la juger. En train d'agoniser et d'essayer de s'accrocher à de fausse conviction qui ne faisait que la rendre faible dans son combat pour luter. Oui... le monstre qu'elle était devenue arrivait cependant à avoir une touche de pitier en voyant la jeune femme souffrir comme elle, mais luter cependant. C'était un petit point commun... toute deux se battait jusqu'au bout de leur conviction. Quel dommage que la conviction de la jeune femme n'était que mensonge, sotise et sornette. Le regard de la mutante repris alors un air un peu plus sanguinaire etelle repris calmement...

-Bien sure j'ais bien dit... "était".... tu t'accroche trop à ta conviction sans aucun sans.... le monde sans toi n'aura pas changer car personne ne remarqua que tu sera plus là... personne ne s'en sourira de ton absence. Car c'est ça... être "humain". C'est être pire qu'un monstre. Je le sais de ma propre expérience vois-tu... Personne n'était là pour moi quand je suis devenue cela, mais au moisn cela ma permit d'ouvrir les yeux. Et maintenant... je ne serais plus seule dans mon enfer solitaire.....

Un éclair zebra alors encore à nouveaux le ciel, dessinant la silhouette du bras hideux de la dénommer Shikkan. Les griffes toute sortie. Avec violence elle abtie ses griffes en direction de la pauvre Sélèna qui avait la bouche grande ouverte en train de hurler. Un craquement sourd et macabre résonnat alors au même moment que le tintement du tonner dans le ciel. Une grand giclée de sang vola dans les airs. Et un cris atroce et déformer se fit entendre dans toute la région du lac.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Mer 29 Jan 2014 - 7:34
©Nintendo World

Batérial Contamination





La haine étant totalement remplacer par de la peur, Sélèna écouta les dire de la dénommer Shikkan, cette créature ce disait autrefois appartenir a l’espace humaine, celle ci réprima aussi que les humains correspondrais plus au monstre que elle, la regardant s'approcher d'elle, la pluie tombant toujours aussi violemment , la jeune Sélèna tremblais a l'idée de ce que comptait faire Shikkan .
Celle si enchaîna en disant que le Général Warning s'accrochait trop a ses conviction et que elle n'aurais jamais put rien changer car de toute façon les "humains" l'avais déjà oublier. Pourtant le pire resta a venir, et quand elle prononça mot pour mot "Et maintenant... je ne serais plus seule dans mon enfer solitaire....." La jeune brune fut littéralement tétanisé, ce mélange de souffrance physique et mental était en train de devenir insupportable, ne pouvant plus se réfugier dans sa croyance Sélèna avais envie de fuir et tout oublier pourtant ses jambe était atrocement lourde, tel était le poids de la peur ! Son œil crever coulant a flot quand le regard de la jeune fille se releva celle ci vue avec atrocité le bras de Shikkan qui venais de retombais arrachant a moitié la mâchoire inférieur de la jeune fille, un hurlement quasiment inhumain a cause du sang qui se mêlais dans sa gorge.
La mâchoire étant dorénavant de travers, la peur agissa cette fois ci dans le sens inverse, se relevant en titubant la jeune fille se mit a courir marchant sur les cafard sans y pensé, se focalisant uniquement sur la fuite, les cafard se faisant écraser, ceux ci tentèrent de grimper sur la pauvre fille qui finit par tomber a cause de l'humidité, face a ces insecte qui grimpèrent en masse sur elle la jeune Sélèna hurla a n'en plus finir prononçant avec difficulté.


Arrête...Shikkan laisse moi partir je t'en supplie, je ne reviendrais plus mais par pitier !

Malgré la mâchoire de travers, la jeune fille essaya d'articuler comme il faut pourtant pendant ce temps la quelque cafard et mite en profitèrent pour se faufiler dans sa bouche.



Pièces Pièces : 4845
Nombre de messages : 159
Age : 21
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mer 29 Jan 2014 - 19:59

BACTERIAL CONTAMINATION !
(N°3)



La mutante ignorait tout les cris et les pleurs de la pauvre Sélèna. Elle ne lui accorda pas la moindre lueur de pitier. Alors que sélèna était coucher au sol en train de ramper, écraser par la masse d'insectes nuisible qui lui grimpait dessus. Shikkan avançait vers elle, doucement, lentement et calmement. Elle ignorait les hurlements, le sang, la douleur se lisant sur le visage de la jeune femme qui esseyait de se relever pour reprendre sa fuite. Elle y arriva presque mais cruelle et sans pitier, la monstruosité lui faucha une jambe de l'un de ses bras difforme retournant ainsi le tibiat, et écrasat l'autre de tout son poids avec sa jambe défomorme faisant ainsi j'aillir une immense giclé de sang qui empecha toute fuite de la part de Sélèna qui était en prois au nombreux insectes nuisibles qui se tentaient de se faufiler par sa bouche, par son oeil crever et ses multiples autres plaies.

Ne pouvant ainsi plus avancé plus loin, la mutante attrapa par le seul bras encore intact Sélèna et la sortie hors de la boue, au dessus du sol, levant alors son bras bien haut et la soulevant au dessus d'au moins un mètre. Elle échangea encore un regard avec elle, elle qui perdait tellement de sang tout en marchant en direction du bord du lac empoisonner.

-Ta souffrance actuel... n'a déguale que la souffrance qui à creuser dans mon coeur de pierre. La solitude, pourquoi je te laisserais partir alors que peut-être... tu serais capable de comprendre ma souffrance, l'horreur que je vis... Non... je ne te laisserais pas t'échaper...

Puis, sans même attendre la moindre autre demande de pitier, abomination contagieuse lâcha la pauvre jeune femme qui était suspendue au dessus du dangereux lac empoisonner dont la couleur était violacé. Affamer, de nombreux autres nuisibles se jeterent dans l'eau eux aussi. Certains mourrais sous le poisons directement, d'autre résistaient et nageais comme il pouvait vers la jeuen fille sensanglanter qui agonisait encore et encore... sans s'arrêter.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Sheik/Zelda a écrit :
avatar
Goomba
Mer 29 Jan 2014 - 21:23
©Nintendo World

Eternal Pain






Douleur,Souffrance,Agonie,Tristesse Ainsi c’était cela que réserver Shikkan a la jeune brune défigurais, torturais par les centaine d'insecte qui grouillais non seulement sur elle mais aussi en elle, la dénommé Sélèna qui tentais le tout pour le tout afin de fuir fut d'un seul coup prit d'un affreuse douleur a la jambe, ayant sentie les os tranchant de Shikkan rentré dans sa chair, elle sentie aussi une forte pression sur sa seconde jambe jusqu’à ce que celle ci fut broyer, hurlant et pleurant la jeune mythomane voulais mourir une bonne fois pour toute !
Sentir ses os en dehors de sa chair, sentir les insecte grouillais et pondre dans son corps et avoir le gout du sang qui perlais sur son visage a cause de son œil crever, pendouillant face a Shikkan qui l'avais saisit a son unique membre encore intacte, les deux jeune femme se regardèrent dans les yeux, alors que les yeux de l'insecte humanoïde ne reflétais que colère, soif de sang et cruauté, celui de la jeune femme semblait hurler de douleur de peur et de pitier.
N’étant même plus l'ombre d'elle même, la jeune général ne ressemblait a plus rien, complètement défiguré et quand elle vit qu'en dessous d'elle se trouvais le lac elle poussa un soupir de joie, cette eau violacé marquerais la fin de ces souffrance ! Et lorsqu'elle tomba dans l'eau elle coula le sourire au lèvres et les yeux fermer.



Les insecte plongeant tous comme des vautour sur leur proie, pourtant alors que la douleur de Sélèna se calmais malgré les attaque des quelque insecte qui avais survécus jusque la, la jeune fille sentie une violente et atroce douleur lui faisant reprendre connaissance.
Sentant ses os se reconstitué jusqu’à formé des excroissance au niveau des bras et de la machoirs, son corps semblait se recomposé mais de manière différente.
En dehors du Lac de plus en plus d'insecte approcha du rebord, non pas des mite des cafard ou des araignée, mais des grillons, des sauterelle et des locuste !
Tout s’envolèrent en un tourbillons, au dessus du lac se formée une vrais nuée d'insecte avant que tout ensemble se mirent a plongé et foncé tel une perceuse vers Sélèna.
Envahis par ces créature la douleur fut de plus en plus atroce, ces insecte volant possèdent une grande adaptation face au poison rentrèrent en masse dans le corps de la mutilé et y délogèrent les autre insecte.
Remontant plus en plus rapidement a la surface la jeune femme sortie violement de l'eau en hurlant un cris inhumains.
Désormais semblable a Shikkan, Sélèna sentie encore de violente douleur dans son dos, regardant ses main osseuse et tranchante, Sélèna poussa un second hurlement, cette fois ci de désespoir révélant deux grosse ailes d'insecte dans son dos.


POURQUOI ?! POURQUOI ?! Pourquoi suis je devenue cette chose ? Comment vais-je vivre dorénavant ! Et qui suis je....

A genoux, pleurant des larme de sang en fixant ses mains, Sélèna ne se rappelant plus de son nom a cause de sa métamorphose finit par se rebaptisé du nom qui lui venait a l'esprit : VAKTIRIA !
Dorénavant, le papillons étant sortie de son cocon une nouvelle vie et un nouveau destin semblais lui apparaître, un destin bien sombre pourtant


Pièces Pièces : 4845
Nombre de messages : 159
Age : 21
Date d'inscription : 30/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Lun 10 Fév 2014 - 19:37

BACTERIAL CONTAMINATION !
(N°3)



La monstruosité bactérienne qui avait ingliger cette atroce mutation à la jeune fille s'éloignait doucement, sans un mot. Les cris, la douleur et la souffrance de cette innocente lui était bien égale. Maintenant, elle savait la signification du malheur qu'elle à connus, du moins elle n'allait pas tarder à le connaitre. La mutante s'arreta et tourna légerement sa tête en arriere en entendant la malheureuse sortir de l'eau. Elle l'entendit pleurer, soufrrir, se demanda pourquoi pareil destin lui est arriver et Shikkan elle, ne disait rien et resta silenciuse tel une tombe. Elle observait de ses yeux atroces, rien de plus, sans rien dire, installant peu à peu un silence très lourd et efrrayant de sa par aux yeux de l'innocente. Ce n'est que après que celle-ci est cesser de faire son discours dramatique que la monstruosité bactérienne repris la parole.

-Dorénavent.... tu vivra, dans l'ombre, dans la souffrance et dans les larmes. Qu'importe si tu ne sais plus qui tu es... qu'importe... qui tu es plus personnes te verra pareil, plus aucun... humain..... Comprend tu à présent ? Tu comprends à quel point c'est dur d'etre jugée que sur l'apparence ? Et encore cela n'est qu'une mise en garde mais sache que montre toi à la lumière au yeux de tous et on voudra que tu périsse.... Voila la regle qui à mener ma vie pendant de longues années. Quand à ta "lois universsel"... sache que maintenant elle se retourne contre toi même... A mort.... les indésirables. Je le suis... et maintenant toi aussi.

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
[GORE] Bacterial Contamination ! [PV : Shikkan / Sélena ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum