Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

La Faille de l'Empire[Catastrophe#5]
Aller à la page : Précédent  1, 2
~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 9 Nov 2013 - 10:37
Rappel du premier message :

A quelques kilomètres de la capitale de l'Empire de Begnion se tenait une tranquille forêt qui avait cependant été sujet à quelques assauts, comme celle de la Tour d'Animus. Les Tours restantes venaient d'entrer en communication et provoquèrent quelques minutes plus tard d'intenses tremblement de terre dans la région. L'île se sépara alors en deux, déversant une importante quantité de lave sur le littoral. Cette impressionnante catastrophe aurait sans aucun doute des conséquences sur l'écosystème de la région qui vivait de la mer de la pêche. Mais sans pour autant parler davantage de ce que cela impliquait, une silhouette sembla sortir de ces enfers. La chose était grande, recouverte de lambeaux de chair, et poussa un rugissement qui fut entendu tout autour de Begnion. Un autre détail, il portait autour de son cou un collier qui dégageait une faible aura. La chose était un géant, prenant une forme humaine mais n'ayant plus rien de vraiment humain. Un colosse de la taille des Tours venait de sortir de la faille qui s'était ouverte et dès à présent, celui-ci se dirigeait vers la ville pour la réduire en cendres. La monstruosité commença à courir vers les habitations puis rentra à l'intérieur, afin qu'il n'en reste plus qu'un talus de pierres et de cendres. Les habitants de la région paniquèrent et se mirent à fuir à l'extrêmité sud de la ville, afin d'éviter le mastodonte qui détruisait tout sur son passage. Seulement, les navettes de secours qui étaient prévu pour permettre aux habitants de fuir ont récemment disparu. Les habitants de Begnion prient désormais pour que quelque chose ou quelqu'un leur vienne en aide afin d'arrêter ce colosse fou furieux.  

Arriverez-vous à temps ?



(Agissez avant que le compteur ne tombe en dessous des -100h avant la prochaine catastrophe)
Pièces Pièces : 22785
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Dante Sparda a écrit :
Joueur Novice
Sam 30 Nov 2013 - 10:31
« Ma foi, tout ça est bien specta-cul-aire. »

Agissant avec une force titanesque, le Sir Cul accompagné de son fidèle Chomp qui était un croisement entre une boule de billard et un chien, venait d'achever le Titan en expulsant la tête du monstre. Privé de la partie la plus importante de son corps, le monstre se liquéfia sur place, afin de ne devenir au final plus qu'une grotesque marre de sang dont la superficie était au moins égale à une dizaine de démons que Dante aurait pu trancher. Le chasseur de démons s'approcha du noble, au sol, et recouvert de sang, puis l'aida à se relever. Dante qui avait prit en partie le commandement des troupes de l'hybride Capricorn, fit signe aux autorités proche d'amener l'homme à la tête de fesse en lieu sûr. Et aussi de nettoyer la boule de billard affamée, elle en avait bien besoin. Dante posa son bras contre celui de l'homme comme pour le retenir, avant que les secours ne l'amènent en sécurité. Cette fois ci, c'était pour lui dire quelque chose de sérieux.

« Bonhomme, je t'ai sous estimé. Tu as fais du bon boulot. J'aurai difficilement supporté de voir tous ces gens périr. Voici la carte de mon agence. Si jamais tu as besoin d'un service contre des problèmes de type démons, Devil May Cry répondra présent à ton appel. »

Finissant sur un clin d'oeil, Dante venait de lui laisser une carte de visite dans le creux de sa main, au fur et à mesure d'un groupe de soldats le transportait pour lui faire bénéficier de soins. Il ne savait pas où était passé l'hybride ni l'autre homme, mais en tout cas ce qui importait à présent, c'était de retrouver sa mère. Il espérait que celle ci n'était pas retenu prisonnière des ruines de la ville, mais la première piste à suivre était sans doute le centre de secours. Dante s'aida d'un balcon pour rejoindre un toit et se mit en direction du centre vers où la plupart des soldats se trouvaient.

Suite : Place, Je Passe ![PV Dante]
Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 23/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Riff a écrit :
Koopa
Sam 30 Nov 2013 - 12:43
Capricorn avait beaucoup de facilité à détacher l'oeil de la créature. Celui-ci tomba sur le sol et rebondissait à plusieurs reprises comme une grosse balle avant de rouler. Le bouc se décala de quelques pas pour éviter la chose. Il laissa le reste aux autres, ne souhaitant pas jouer au héros qui donnera le plus de coups et le plus fort. L'Esprit Céleste recula avec l'agitation du monstre. Sa rage se fit sentir. Une chance que le Démon les fit reculer hors du combat. Certes, Capricorn qui s'était éloigné du lieu pour s'abriter n'avait pas invoqué un gros nombre de soldats mais il espérait que c'était suffisamment pour eux. De loin, on apercevait des explosions et des mouvements. Tout se passa rapidement. Une vibration au sol se fit sentir puis plus rien. La tête du Titan vola dans les airs. Apparemment, le combat était fini. Capricorn pouvait regagner le terrain pour récupérer ses soldats d'illusions. En chemin, il croisa l'homme-derrière qu'il avait déjà croisé. Il semblait être vraiment amoché. Sur place, une grosse flaque de sang s'étendait sur le corps maintenant décapité. "Specta-cul-aire", en effet.

-Bon... Il est temps de remballer.

L'Esprit Céleste tapa des mains après avoir réajusté ses lunettes de soleil. Les chevaliers crées par-lui même disparurent tel un mirage. Soudain, une âme provenant du Titan sortait de son corps avant de pénétrer de celui du bouc. Celui-ci resta fixe avant de reprendre ses esprits. C'était la même impression pour le Roi Boo de la Tour Hantée. Après le combat, Capricorn ne savait plus quoi faire depuis que son jet-pack était détruit. Impossible de revoler dans les airs et d'explorer d'autres horizons en attendant une réponse de la Porte des Esprits. L'animal songea à aller voir le noble pour voir comment il allait. Seulement, en se dirigeant vers le camp, Capricorn oublia qu'il s'était échappé pour rejoindre au combat ce qui fait que les gardes de l'entrée foncèrent vers lui pour le blâmer.
Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Aria Arkaÿlis a écrit :
avatar
Joueur Novice
Mar 17 Déc 2013 - 14:29
Le Sir crachait un peu de sang tandis que son Chomp revenait le voir, la mine inquiète, le léchant violemment à l'en faire tomber. Ne pouvant se relever, dû à sa jambe fracassée, Le Sir contenait sa douleur en serrant des dents, et se roulait doucement par terre. Ça pouvait paraître pitoyable, mais il n'en était rien. Le noble, accompagné de ses alliés, avait terrassé le géant, et pour de bon. Il fallait absolument qu'il trouve de l'aide pour que sa jambe soit soignée, et c'est lorsqu'il vit Capricorn au loin qu'il lui fit signe, faiblement. Le sang coulait de plus en plus et Le Sir retenait ses cris de plus en plus fort. Le Chomp, quand à lui, ne pouvait s'empêcher d'observer le collier électrique tombé à terre. Il s'en approchait, puis s'en éloignait, inlassablement, comme envoûté par la force électrique qui s'en échappait.

Capricorn se fit blâmer par les gardes, mais ceux-ci remarquèrent le Sir en mauvaise position et abandonnèrent le bouc pour venir secourir l'homme, qui criait qu'il avait besoin de soins urgemment. Il fut emmené dans une tente dans le but d'être au moins pansé, à défaut d'être soigné, et Le Sir n'avait même pas remarqué que le Chomp avait pris le collier grâce à sa chaîne et l'avait attaché à l'extrémité de son corps.
Pièces Pièces : 12813
Nombre de messages : 61
Age : 36
Date d'inscription : 02/08/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Riff a écrit :
avatar
Koopa
Mar 17 Déc 2013 - 15:37
Et voilà que Capricorn passa un sale quart d'heure. Néanmoins, cela ne durait pas longtemps quand ils virent l'homme à tête de derrière en souffrance. Son Chomp tenant le collier du Titan suivit son maître. Le bouc se dirigea vers la tente du patient afin de regarder le noble se faire panser. Une infirmière lui regarda bizarrement. Elle se demandait pourquoi on l'avait dit qu'il crachait du sang alors ce qu'elle voyait, c'était une "diarrhée sanglante". Bref, en gros, elle se perdait. Elle soigna le "bras" qui était en réalité la jambe du sir. Une fois fini leur boulot, les soignant laissèrent le patient avec l'Esprit Céleste.

Ce dernier voulait savoir un peu plus sur cette personne qui l'avait croisé au Bourg Clocher. Capricorn ferma un oeil et constata dans ses hallucinations que le blessé ne portait plus ses habits de tous les jours. Il portait plutôt une armure et des ornements digne d'un chevalier du Moyen-Age. Le bouc interpréta que c'était une personne qui luttait pour le Bien. Peut-être que l'animal pourrait lui demander si il pourrait l'emmener quelque part ailleurs, n'importe où ou un lieu auquel il y aurait des montures ou des véhicules pour se déplacer. Capricorn rouvrit sa paupière et s'assit sur un tabouret en attendant son réveil.
Pièces Pièces : 4150
Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Aria Arkaÿlis a écrit :
avatar
Joueur Novice
Mar 17 Déc 2013 - 22:57
Le Sir Cul se tordait de douleur sur son lit d'hôpital dans la tente, tandis qu'une infirmière soignait comme elle le pouvait sa jambe cassée, usant de magie et de pansements spéciaux destiné à accélérer la guérison de l'ouverture brutale de son os et de son genou. Le Sir cherchait son Chomp du coin de l'oeil et le voyait sautiller en dehors de la tente en faisant doucement trembler la terre. Soupirant, serrant les dents pour se taire face au douloureux traitement, ses yeux se reportèrent sur Capricorn. Il l'avait déjà rencontré, il le savait. Fut-ce à bourg clocher ? Peut-être bien, oui. Le Sir lui sourit et lui dit :

- Comment va la vie depuis la dernière fois ? Si je m'attendais à vous trouver ici. Le guerrier rouge qui était avec vous est parti ? Il m'avait l'air d'une compagnie agréable pourtant. Argh ...

Le Sir Cracha encore un peu de sang. Visiblement ses côtes étaient aussi atteintes. L'homme s'allongea mieux et regarda le plafond. Trouver les cinq trésors de Laffhèss allait être bien plus difficile que prévu. Il n'avait que le Bouculier ... Et cette étoile de puissance qui lui permettait de comprendre certaines choses que le commun des mortels ne voyait pas.
Pièces Pièces : 12813
Nombre de messages : 61
Age : 36
Date d'inscription : 02/08/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Riff a écrit :
avatar
Koopa
Mer 18 Déc 2013 - 10:58
Capricorn attendait une réaction du noble. En réalité, il gémissait de douleur puis jeta un oeil au bouc. Lui aussi n'avait pas oublié son visage. Le sir demanda de ses nouvelles ainsi que du magicien rouge qui avait la capacité de connaître des personnes grâce à son "double".

-Le guerrier rouge... Oh, vous parlez du magicien en tenue rouge ? Le mage avait sans doute des choses à faire où je l'avais laissé. Je suis arrivé ici puis ce titan a mis mon jet-pack en rade. Je ne pensais pas vous revoir en ce moment.

L'homme-derrière fit une "diarrhée sanglante". L'Esprit Céleste attendait un peu avant de reparler. Le silence s'imposa pendant quelques minute. Le bouc regarda le boulet impatient de revoir son maître dehors. En parlant d'impatience, Capricorn avait également hâte de retrouver Lucy mais ce n'était forcément pas dans ce monde où il allait la retrouver. Le bouc devrait attendre qu'on l'autorise à nouveau d'entrer dans le monde des Esprits. Tout ce qu'il pouvait faire était d'explorer le monde des Humains. L'animal rompit le silence.

-Puis-je vous demander un service ? N'ayant plus moyen de se déplacer, pourriez-vous s'il vous-plaît m'emmener à un endroit où il y aurait des véhicules ou des montures ? Je pourrais me déplacer à pied mais le voyage serait trop long.
Pièces Pièces : 4150
Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Aria Arkaÿlis a écrit :
avatar
Joueur Novice
Mar 24 Déc 2013 - 16:20
Alors que les minutes passèrent, Le Sir Cul allait un peu mieux à chaque fois. Sa jambe était loin d'être rétablie mais ces mages blancs maîtrisant la magie curative étaient forts doués, et surtout forts pratiques en temps de guerre, il fallait bien le reconnaître. Alors le mage rouge était parti ? Eh bien tant pis. Le noble ne savait absolument pas ce qu'était un jet-pack mais avait tout le temps de lui demander. Un véhicule peut-être ? Rien ne valait une monture robuste, de toute façon. Le noble tenta de se redresser mais avait beaucoup de mal à faire ainsi. Il devait cependant partir le plus vite possible. Bon, en vérité, rien ne pressait comme cela, mais un pressentiment le tiraillait. Un pressentiment flou qu'il ne savait expliquer. Alors Capricorn lui demanda s'il pouvait le déposer dans la ville la plus proche pour bénéficier lui aussi d'une monture.

- Vous savez, j'ai apprivoisé mon animal ... Je ne sais pas vraiment où se trouve ce genre de ville dont vous me parlez ... Cela dit, une fois rétabli, je ne puis que vous proposer de faire un brin de route en ma compagnie. Ces terres semblent hostile et nous ne serons pas trop de deux ...
Pièces Pièces : 12813
Nombre de messages : 61
Age : 36
Date d'inscription : 02/08/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Riff a écrit :
avatar
Koopa
Ven 27 Déc 2013 - 11:32
-Attendez. Laissez-moi vous aider.

Capricorn aida le sir blessé à la jambe à se déplacer. En même temps, ce dernier proposa de l'accompagner en voyage. N'ayant plus rien d'autre à faire, le bouc accepta sa demande en hochant la tête.

Soudain, quelque chose picotait les yeux de l'Esprit Céleste. Même en clignant des yeux ou à les frotter, cela n'était pas suffisant à soulager ces démangeaisons. Ces sensations finirent par des brûlures oculaires. Capricorn lâcha le noble et fit quelque pas en arrière. Il se trébucha vers les piliers de la tente que cette dernière se mit à se défaire. L'homme à la face de derrière et l'animal étaient emprisonnés dans la toile. L'Esprit Céleste fut le premier à sortir du piège. Ses douleurs étaient calmés.

Des gens s'approchèrent pour voir si tout va bien. Capricorn avait fait tombé ses lunettes de soleil. En regardant un soldat, les yeux du bouc devinrent noirs et sanglants. Le soldat recula et pointa sa lance vers lui mais se sentit faible d'un coup. Sa chair se mit à pourrir rapidement. Son sang sortait de tous les orifices. Son regard était aveugle. La victime n'était plus qu'un zombie. Les personnes aux alentours se mirent à paniquer tandis que les militaires exterminaient le mort-vivant. Certains pointaient du doigt Capricorn pour avoir réduit cet être en monstre. Le bouc observa ses accusateurs mais déclencha involontairement la même malédiction que le pauvre soldat. Comprenant ce qui s'était passé, il chercha désespérément ses lunettes de soleil et les remit rapidement. Les zombies après quelques minutes reprirent leur apparence normale. Mais c'était trop tard. Les gardes avaient tués leurs propres alliés. Capricorn qui était d'habitude calme se mit à se stresser, complètement déboussolé. Une chance que les lunettes empêchaient le sort du bouc.
Pièces Pièces : 4150
Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Aria Arkaÿlis a écrit :
avatar
Joueur Novice
Lun 30 Déc 2013 - 22:26
Le Sir Cul observa la scène avec effroi et évita de croiser le regard du bouc, comprenant que c'était bel et bien à cause de la tombée de ses lunettes que le charme nécromantique opérait. Le noble chercha les lunettes du bouc mais ne les trouva pas. Celui-ci s'en chargea seul mais était visiblement stressé à l'idée d'avoir pu provoquer une telle panique. Et c'était parfaitement compréhensible au final. Ce qui ennuyait fortement le Sir maintenant était que les gardes pointaient dangereusement leurs lances dans leur direction. L'homme soupira et prit Capricorn par la main et le força à monter sur son Chomp. Claquant ses bottes, le Chomp avança et défonça les gardes, qui crièrent de rage.


- C'est vraiment comme ça qu'ils nous remercient ? Déclara le Sir, exaspéré.


Ils étaient loin en forêt, désormais. Le noble se tourna en direction de Capricorn et lui sourit. Comment avait-il fait cela ? Etait-ce une sorte de malédiction ? Il lui demanderait, à un moment ... Mais pour l'heure, il fallait s'éloigner le plus possible de ce campement, avant de devenir des criminels recherchés.


Suite = > Je ne sais ou.
Pièces Pièces : 12813
Nombre de messages : 61
Age : 36
Date d'inscription : 02/08/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Riff a écrit :
avatar
Koopa
Mar 31 Déc 2013 - 0:22
Les soldats devinrent de plus en plus hostiles. Pourtant, Capricorn ne l'avait pas fait exprès. Avant, cela ne s'était pas passé comme ça dès qu'il dévoilait ses yeux. Cela était sans doute à cause de l'âme que le bouc était maudit. D'ailleurs, les pauvres victimes ressemblaient au titan abattu auparavant. En ce moment, il ne savait plus quoi faire, pas même prendre la fuite. Le noble prit le bras du bouc et le fit monter sur le Chomp avec lui. Capricorn avait intérêt à s'accrocher puisque le boulet allait à grande vitesse et écrasa en passant les gardes. L'Esprit Céleste se sentit mal à l'aise pour cet incident. Voilà maintenant que les gens les prirent pour des ennemis à cause d'un simple sort lancé par mégarde.

-Je n'aime pas du tout ça mais... je pense que je n'aurai pas le choix pour les ralentir...


Capricorn regarda derrière et enleva ses lunettes de soleil. Ses yeux blancs passèrent au noir sanglant transformant ses poursuiveurs en zombies qui marchaient plus lentement. Une fois semé, l'animal remit ses lunettes après avoir repris son apparence normale. En même temps, il regarda son partenaire lancer un sourire. Cela rassurait le bouc mais ne pas suffisamment pour digérer cette culpabilisation.

A suivre...
Pièces Pièces : 4150
Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
La Faille de l'Empire[Catastrophe#5]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Empire VS Orques sauvages et Night goblins ;)
» Vente costume style Empire
» [CR] Empire of the Sun
» [L5A] Glory of the Empire
» Empire: Tactical Warfare v1.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum