Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Tour Hantée - PROFONDEURS [Acte 9 - Libre]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Monita a écrit :
avatar
PNJ
Ven 9 Aoû 2013 - 15:06
Rappel du premier message :




Après avoir vaincu les pièges de la base de la Tour, voici que vous avez avancer en profondeur de celle ci. Le stress et l'angoisse ne cesse de vous assaillir, et vous pouvez péter un plomb à tout moment. Mais gardez votre sang froid. Vous y êtes presque. Les profondeurs de la Tour ressemblent aux vestiges de l'intérieur d'un arbre ancien, qui s'étale sur toute la surface de la construction. De nombreux lierres vous permettront de vous y accrocher afin de rejoindre les plateformes disposées en étoiles, qui vous permettront d'atteindre un ascenseur, vous invitant à atteindre le coeur de la Tour où repose la Pièce tant convoitée. Des esprits frappeurs se cachent derrière ces murs et vous écoutent. Vous êtes susceptibles de vous faire posséder et de vous en prendre à vos camarades. La peur que vous éprouvez saura t'elle être plus forte que votre désir d'atteindre la Pièce ? C'est ce que nous allons voir.

Au sommet de cette pièce, vous pouvez par ailleurs apercevoir une console recouverte de boutons qui génère le champ de force du coffre situé à la base de la Tour. Néanmoins, une fois la console détruite l'ascenseur ne sera plus fonctionnel pour atteindre la salle de la Pièce Étoile. A vous de trouvez une solution alternative si vous souhaitez tout de même récupérer le contenu du coffre.


Désactivez le champ de force et...Courez obtenir votre récompense. Ou bien, empruntez l'ascenseur en direction du Cœur de la Tour.
Pièces Pièces : 8733
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 23/12/2012
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

KirbyB a écrit :
Pink Warrior
Dim 8 Sep 2013 - 22:11
J'avais tiré toute mon énergie de plasma en sachant que night ne pourrais esquivé, ainsi il me surpris lorsque que je le vis tenté de contré ma vague de plasma, grâce a 4 mur élémentaire.
C'étais là un sort de protection bien puissant sans doute capable d'arrêté une attaque élémentaire sans problème. Manque de peau le plasma est une matière supérieur au élément. Les 4 murs ralentirs la vague de plasma juste quelque seconde, puis elle les traversa pour succesivement night, puis le fantôme un peu plus loin.
J'étais redevenu rose bonbon et avait perdu mon pouvoir en l'utilisant à son maximum, je n'avais pas été déçu.

Le fantôme n'apprecia pas le coup et cela reveilla pignouf un instant, il prépara une attaque étrange que je reconnus comme une attaque a distance, je pris soin de me mettre à couvert pour évitez un nouveau tire voyant Capricorn dans les pommes je le tirais dans ma cachette, il fallait vite que je le reveil, fouillant dans mon chapeau j'en sortis 3 graine... C'étais les graines que m'avait donné mon père la derniere fois que je l'avais vu, il m'avait dis que c'est 3 graines me servirais plus tard. Eh bien c'étais maintenant ou jamais !

Priant pour que la graine que je choisi pour mon ami le remettrais sur pied, je la lu fis avalé. (dé 1 =Capricorn se réveille mais il à ce qui peux s'apparanté à une gueule de bois.)
Cela avait toute ses chances de marché, je connaissais bien mon père et je savais que ces cadeaux étais en général réalisé par souhait grâce à l'objet qu'il offrait ainsi ses graines suivrais mes désirs les plus profond.

Pendant que je pensais le Fantôme tirais sur tout le monde avec son rayon, il fit explosé ma cachette et me fit attérire contre un mur par chance il n'avait pas remarqué capricorne et c'étais concentré sur moi.
Soudain night péta littéralement un cable disant qu'il était un tueur de dieu et que cela ne se passerais pas comme ça.
Il fit apparaître une arme similaire à une faux, il frappa le fantôme et tenta de me déchiré moi j'esquivais avec un salto arrrière en rentrant le ventre mais il reussit tout de même à m'égratiné.
Mais bien décidé il s'acharnais en faisant des pas rapides et gracieux il tenta de me découpé avec son arme, mais prit dans une danse d'esquive je reculais et imitais ses déplacements pour rester hors de portée de la lame. Finalemenent il s'arrêta moi pas et je ne me stopais qu'une fois à 10 mètre de lui.
Là il utilisa une étrange technique pour me lancé sa faux tournant a toute vitesse entouré d'une aura enflammé dessus !
J'étais dans l'impasse je ne pouvait plus reculé pour esquivé le mur dans mon dos m'y empêchais.
Je me saisis de la 2em graine et la lancais le plus rapidement dans le sol devant moi alors que la faux s'approchais, en instant 3 grand arbre au tronc très épais sortir du sol et poussèrent juste devant moi, l'arme rentra en contacte avec eux et les tailladais telle une scie pour pouvoir passé(dé 2 = Attaque paré), finalement les arbres teinrent bon et la scie enflammé ne reussis pas à les traversé l'aura se dissipa lorsqu'elle arreta de tourné.

Les arbres des bois perdus faisaient les meilleurs bouclié du monde, et même le feu ne les endommagais pas énormément, un arbre normal n'aurais certainement pas tenu plus de 3 seconde face à l'arme de haine de night.
D'ailleurs en parlant de ce fou furieux, il est temps que je me défende !

Sortant de derrière les 3 arbres, avec la 3em graine dans la main, je courut dans la direction de night comme ci je m'apprêtais à le frappé au corps à corps, mais au dernier moment, je fis une glissade et lui passais entre les jambes.
Echappant de justesse à ses mains dont le désirs étais de m'écorché vivant, j'avais lors de ma glissade laché la graine entre ses 2 jambes. (dé 3 = Night est paralysé pour un tour et subis de forte douleurs) Je me relevais face à night en souriant celui-ci ne pouvais comprendre l'origine de mon bonheur, il ne comprit qu'une fois qu'une grande racine épineuse très épaisse sorte du sol juste sous lui et l'entoure soudainement, lui déchiquetant le corps avec ses piques et le serrant fermement lui empêchant tout mouvement.

-Nightmare, tu m'a déshonoré en me volant la pièce, et malgré son pouvoir, tu a réussi à perdre ton combat contre moi. Avoue le et je te laisserais repartir sans te faire trop de mal.

Simple bluff je savais que la racine ne tiendrais pas longtemps, j'esperais surtout qu'il abandonnerais le combat et avouerais sa défaite avant que la racine ne disparaisse comme elle était venu. Je ne voyais plut d'intêret à continué de combattre cette adversaire qui ne sais même plus pourquoi il combat...
Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 02/11/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
PNJ
Dim 8 Sep 2013 - 22:11
Le membre 'Kirby Bros' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Nombre de messages : 7624
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Lun 9 Sep 2013 - 10:23
L'influence démoniaque de Nightmare était en train de prendre des proportions hors du commun. L'énergie malfaisante avait peut être une influence sur cet être, qui sait ? En tout les cas, un duel entre Nightmare et Kirby faisait rage. La boule de gomme essayait par tout les moyens de relever ses camarades, en particulier Faust, tandis qu'il balançait des graines qui firent pousser des arbres à l'intérieur même de la structure qui en comportait déjà pas mal. Les branches frappèrent de pleins fouets les murs des profondeurs de la Tour qui se mirent à trembler avec force. Pignouf qui se réveilla une fois de plus à l'intérieur de l'esprit du fantôme, se dit alors qu'il devait faire son possible pour se débrouiller et sortir d'ici. Ouais ! Après tout, c'était le Général Maskass. Il n'avait besoin de personne pour lui venir en aide. Et puis même que cet étrange garçon qui l'avait prit pour esclave, cet Oliver, là, continuait de pleurer dans les jupes de sa mère tant la situation l'effrayait. Pignouf nagea un petit instant à l'intérieur du ventre ectoplasmique de King Boom Boo qui s'apprêtait alors à envoyer sur le groupe une nouvelle série de léchouilles toxiques avec sa langue multicolore. Pignouf saisit son chapeau pour en fouiller le contenu. Saperlipopette, où était donc bien sorti son canon favori ? Alors que Pignouf fouillait, et fouillait encore, il tomba à un moment sur un espèce de fusil dont il n'avait pas eu le souvenir de l'avoir placer dans son chapeau magique. Il l'attrapa pour voir ce qu'il pouvait faire avec comme dégâts. La gachette semblait s'enfoncer aisément au contact de ses doigts, bref, une arme faite pour lui mais bien loin de la technologie des jouets Maskass. Un petit cliquetis raisonna à l'intérieur même du ventre du Boss tandis qu'une boule d'énergie était en train de se former sur la pointe du canon. Cette arme était tous sauf un fusil, Pignouf venait de le réaliser ! Il n'allait pas laisser plus longtemps ce maudit fantôme prendre apparence de son corps.

...Je me suis senti comme violé de l'intérieur, et même si le violet c'est une couleur que j'aime bien, je vais te donner punition de taille ! è_é KAAAAMEEEEHAAAAMEEEEE....BOOOOOOOOM !!!

Au fur et à mesure que Pignouf était en train de prononcer ces mots, la boule d'énergie qu'il chargeait sur la pointe de ce fusil-bazooka, était en train de grossir encore et encore. De l'extérieur et du point de vue de ses camarades, cela pouvait ressembler à une immense orbe lumineuse en train de prendre naissance dans l'estomac translucide du fantôme, tandis que Pignouf visait la sortie, c'est à dire, la tête du fantôme. Lorsqu'il tira enfin, tout se passa très vite : l'orbe explosa la mâchoire du fantôme qui cria devant tant de douleur, tandis qu'une explosion de lumière souffla tout le groupe, et en particulier Nightmare qui était retenu dans la racine recouverte de pics de Kirby. Pignouf fit ainsi un vol plané, en s'éclatant la tête contre Nightmare, et lui faisant au passage un bisou sur le crâne sans le vouloir, pour ensuite retomber et rouler en boule jusqu'à Oliver qui chouinait tel un enfant. Pignouf avait été bel et bien soufflé par l'explosion et il était quelque peu blessé. Mais rien de grave pour un vétéran du combat comme lui ! Se frottant les mains, alorsque derrière lui, tout était en fumée, Pignouf déclara d'un air satisfait.

Une bonne chose de faite, héhé !

Il ne restait plus qu'à régler le cas Nightmare qui venait de se manger un critical hit de la part de Pignouf et de son baiser baveux...
Pièces Pièces : 2180
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

avatar
Koopa
Lun 9 Sep 2013 - 10:56
[Link m'a doublé o/]

Capricorn resta inerte durant le combat. Son corps n'était plus qu'un simple mannequin valsant dans les airs à la moindre attaque. Kirby Bros s'approcha du bouc pour lui faire avaler une graine permettant de redonner un second souffle. L'Esprit Céleste prit du temps à digérer les effets de l'objet qu'il ouvrit les yeux quelques minutes plus tard. Cependant, ces graines n'étaient pas plus efficaces que prévu. Certes, Capricorn leva ses yeux pour donner un signe de vie, mais il avait mal à la tête et les lieux tels que l'animal voyait était en distorsion. Il avait l'impression de se réveiller un matin après une soirée arrosée sachant qu'il n'avait jamais fait ça puisque ce n'était pas de son genre. De plus, il ne se rappelait même plus de ce qui c'était passé auparavant.

-Quel mal de chien ! Mais où suis-je ?

En s'efforçant de se souvenir et de reprendre ses esprits, tout ce qu'il savait, c'était qu'il devrait aider Kirby Bros à récupérer la pièce et affronter le fantôme pour sortir de la Tour. En se titubant, Capricorn fit des arcs avec ses doigts pour invoquer San Jiao Shin, un guerrier vert avec sa lance pour qu'il tranche le Boo en deux mais le nain était plus rapide en utilisant son fusil-canon qui explosa le fantôme. Il ne restait plus qu'à s'occuper de Nightmare se frottant à la guimauve rose. Une chance que ce dernier réussit à se défendre et à le maîtriser avec ses deux graines restantes. Pignouf rejoignit le duel en lui fonçant dessus... et donna un bisou. Mais il fallait être sûr que ce hérisson n'allait pas se dégénérer. En effet, Capricorn pensait qu'il allait refuser de perdre avec son caractère. Le bouc soupira de devoir utiliser son sort suicidaire dans la mesure où il devra fusionner son âme avec lui mais il préféra prendre le risque. L'Esprit Céleste toujours sous les effets des graines fit disparaître son soldat et leva ses deux bras en l'air en direction de Nightmare. Seulement, il avait du mal à garder ses bras et son corps stables.

-Huma Raise !

Une énergie sombre dégagea de ses mains et assombrirent la zone. Sa cible était entouré par des ombres humaines qui pénétrèrent dans son esprit. Nightmare était sur le point d'être au contrôle de Capricorn qui maîtrisait la magie de la Soumission Humaine.

Si Parfait : Capricorn maîtrise totalement Nightmare pour que ce dernier accepte la défaite.
Si Bien : Capricorn est dans l'esprit de Nightmare pour le persuader de capituler mais ce dernier peut encore refuser (en gros, le hérisson devient schizo')
Si Raté/Euh...: Le sort ne marche pas
Pièces Pièces : 4605
Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 9 Sep 2013 - 10:56
Le membre 'Capricorn' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 23955
Nombre de messages : 7624
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Wander a écrit :
avatar
Cauchemar
Lun 9 Sep 2013 - 15:06

It's Insane !





Impossible, comment cela peut être possible ? J'avais reçut un violent coup plasmique de Kirby, il avais survécut a ma "Dance of the Death" et de plus il m'avais immobiliser avec ses ronce qui était en train de me déchiqueter, ma conscience était en train de vaciller et le violent coup de crane de Pignouf eu pour effet de me faire perdre ce qui me rester de conscience.
Me réveillant de nouveau dans cette étrange environnement au arbre mort et au alentours sanguinolent je ne comprit pas pourquoi j'avais étais traîner jusqu'ici, pourtant ma force avais considérablement augmenter, a ce moment d’étrange ombre se mirent a m'attraper et j'appercut la silhouette de capricorne qui s'approchait.
Il avait pénétré mon esprit ?
Ce dernier etait a quelque mettre de moi et alors que je m’apprêtais a l’insulté, le mystérieux hérisson clair apparut comme un éclair face a lui, je ne pouvais apercevoir que son dos qui était blanc et rouge mais je devina qu'il venait de le prendre par la gorge.

Ceci est mon royaume tu n'a rien a faire ici pauvre créature. PART !

Une puissante onde de choc le fit partir de mon subconscient et le hérisson se retourna, pour la première fois je put apercevoir ce visage et son aspect, en fait il était mon exact réplique sauf que sa coloration était blanche et rouge et ses pupille était une sorte de spiral rouge.
D'un geste il fit disparaître les ombre
Approchant son visage du mien il souris et enchaîna sur un ton délirant.




Tu a enfin ouvert les yeux sur ce monde hideux, sur ces habitant méprisable et leur esprit si étroit.
J'attendait depuis tout ce temps que ta haine originel reviennent, je peut enfin me présenter a toi, Nightmare the Evil.
Je me nomme Insane mais aussi Madness, je suis ta folie incarné, depuis toujours Haine et Folie on partager ton cœur mais tu ne faisait que la cacher au plus profond de toi ce qui a mener a une personnification de ma personne.
Depuis toujours tu cacher tes vrais émotions  mais j'etait celui que tu cachait le plus car comparé a ta haine tu ne m'utiliser pas c'est pourquoi je suis le seul qui a finit par régner sur ce monde mais maintenant je vais prendre ton corps pour que ensemble nous destruction le règne de ces pauvre créature !.


Me prenant le bras il m'attira contre lui pour qu'il rentre dans mon corps et fermant les yeux je les re ouvrit en apercevant la tours.
mon corps avait pris l'aspect de insane et mes pensé était mélanger a ce dernier.
Poussant un ricanement de satisfaction je sentait la force grouillais en moi et levant les yeux vers Capricorne qui n'avais pas put rentré dans mon esprit je réussit a me dépêtre de ses ronces en laissant des centaine d'entaille dans mon corps qui étrangement me procurais une sensation de plaisir pur.
Attrapant le visage de Capricorn je rigola et lui lechale visage avant de lui murmurais doucement.

Douce créature ça te dirais de jouer avec moi a un jeux ? Celui qui saigne du nez a perdu.

Resserrant ma main sur son crane je l’éclata au sol afin de bien lui faire mal puis je me mit a danser d'une étrange manière  mon corps semblait se casser et ma nuque avais l'impression de se briser encore et toujours de par les geste tordu que je faisait.
Attrapant cette fois ci Pignouf je le fut basculer en arrière comme dans les danse romantique et je lui susurra.

J'ai bien aimer le baiser que tu m'a offert mais je l'ai trouver un peu mou laisse moi te montré un vrais baiser.

Embrassant littéralement Pignouf sur la bouche, Nightmare manipula la langue de Pignouf dans le but de fermer sa mâchoire sur celle ci, et faisant mine de le narguer il était en train de le mordre a sang avant de se prendre une violente droite de Kirby qui semblait toujours pas content.

Ouhla je t'avais oublier mon cher ami tout rose mais tu ne tape pas assez fort je te montre comment faire.

Attrapant Kirby dans les bras comme pour lui faire un gentils calin il claqua des doigts et la faux se mit a tourner pour embrocher Kirby et Nightmare .
Pourtant celui ci au lieu de souffrir poussa un étrange gémissement et une expression jouissif apparut sur son visage.

Quelle douce sensation, je me sent revivre !

Récupérant son arme il fit un bond en l'air et attrapant Snow par le torse il lui léchouilla le cou avant de faire un clin d’œil a ses ennemie .

Merci pour ce divertissement ça m'a beaucoup plus, a la prochaine et d'ici la passez les pires moment de votre vie ♥

Filant tel un éclair il disparut de la vue de tous.



 (Hors RP : Si ma fuite vous genent dites le moi je modifierais sinon pour ceux qui veulent connaitre l'aspect de Insane le voici =
Spoiler:
 
)
Pièces Pièces : 2370
Nombre de messages : 1079
Age : 20
Localisation : Partout et Nul Part
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 27/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours >

† History Of Darkness †

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

KirbyB a écrit :
avatar
Pink Warrior
Mar 10 Sep 2013 - 19:42
L'impossible arriva Nightmare tomba entièrement dans la folie, il reussit a se défaire des ronces mais en reçut de nombreuse coupure très profonde, son sang coulais à flot mais son visage disait qu'il étais heureux dans la douleur.
C'étais ignoble. Il attrapa rapidement le crane de Capricorn et le frappa au sol plusieurs fois, après ça il roula une pelle a pignouf sans explication, considérant qu'il fallait le stoppé au plus vite, je fis donc un saut rapide vers lui pour lui collé une droite magistrale,
mais encore une fois, il semblais savouré sa douleur et malgré ses blessures, il ne semblais pas en souffrir.

Ouhla je t'avais oublier mon cher ami tout rose mais tu ne tape pas assez fort je te montre comment faire.
Il m'attrapa avec une vitesse surprenante, il claqua des doigts et là...

La faux revint et nous transperca moi et lui, cette douleur soudaine  me fit craché du sang....
C'étais la première que mon sang coulais lors d'un combat, night pourtant transpercé tout comme moi poussa un gloussement de plaisir.

Il sortis son arme de mon corps et du sien, avec un sourire sadique et de folie.
Le sang coulais de ma plaie et je ne me sentais plus capable de me déplacé comme en combat,
à genou je crachais du sang en regardant night avec un air de défi sur le visage, je savais que je n'avais perdu ce combat et que night étais dans un état sans doute pire que le mien, seulement qu'il était trop fou désormais pour s'en rendre compte...

Je le vit partir avec la hérissonne blanche, alors qu'il partait j'ai crié :

-NIGHTMARE CE COMBAT CE FINIRA UN DE CES JOURS JE TE LE JURE !

Un peu plus tard alors que le massacre étais finis, je pus me relever, le trou faite par la lame de la faux de night étais réparé, je me dirigeais vers Capricorn et lui parlais :

-Capricorn tu a été un très bon compagnon de route jusque là et je te remercie de ton aide. Seulement j'ai un devoir moral à faire sans toi, je dois devenir plus fort et pour ça je dois le devenir seul. Je te propose que nous nous retrouvions à l'apparition de la prochaine tour.
Merci mon ami, à bientôt.


Sur ces mots, je sortis de la tour à pied pour affronté le désert sec-sec bien décidé à le traversé sans une seul pause...
Encore une fois je ne savais pas où mes pas me mènerais me cela ne m'empêchais pas pour autant de continué d'avancé d'avancé.
Pièces Pièces : 16706
Nombre de messages : 2119
Age : 18
Localisation : J'en sais rien :0
Réplique/Citation : "Par la magie des rêves !"
Date d'inscription : 02/11/2012
Liens : Amis : Faust, Capricorne, Snow, Shikkan, Argaï, Link, Phoenix, Eloaf the Chao, Genesect, Rosstail, Tim Sinassas,

Ennemie : Baltagnar, Trascer, Nightmare(le hérisson), Axem red, Stip

Connaissance : Flare, Hwoarang, Ikuto, Red, Gozen


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

KB possède une carte obtenu a un quizz qui lui offre 20% de réduction sur tout au marché coco : Carte Gold !
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Snow a écrit :
Chomp
Mer 11 Sep 2013 - 15:35
La jeune hérissonne avait regardé la scène sans broncher. Elle s’était contentée de se retourner vers les combattants en action, comme un tournesol qui suivait le parcours du soleil. L’étrange transformation de Nightmare l’intrigua… de même que son comportement. Il était devenu lumineux, mais de ce genre de lueur qui ne laisse qu’un flash dérangeant dans les yeux. Et surtout, il était devenu terrifiant… sensuellement terrifiant. Snow ne put s’empêcher d’afficher un sourire amusé. Elle sentait la véritable Snow s’émoustiller au fond de sa conscience – à cause du sortilège bien entendu, car cette vision l’aurait tout bonnement horrifiée. Isane était une sort d’Eddie – le créateur de la jeune furry – mais en bien pire.

Il semblerait que le combat se soit terminé. Le constatant, la demoiselle blanche tourna les talons. Rester ici ne lui sevait plus à rien. Elle regarda une seconde le blondinet, blessé mal en point par terre, puis Nightmare qui finissait de tourmenter les autres personnages ici présents. De ramasser son arme. Puis de la ramasser elle-même. Elle eut un frisson désagréable quand elle sentit la langue du hérisson lui parcourir le cou. Décidément, il ne se gênait de rien. De toute façon, on pouvait presque tout lui faire, à cette petite inconsciente de Snow…

Cependant, rester dorloté par Nightmare n’était pas le but de l’Ombre. Il lui fallait s’éloigner seule. C’est alors que la voix de Kirby lui perça les tympans, nette et menaçante :



- NIGHTMARE, CE COMBAT SE FINIRA UN DE CES JOURS JE TE LE JURE !

Kirby Bros… une parfaite figure de la candeur. Une idée germa dans la tête de l’Ombre. La boule rose serait un compagnon que Snow apprécierait : il était gentil, mignon, rond, et sûrement aussi attrayant qu’un troubadour… tout ce qu’une gamine immature pouvait adorer. La hérissonne décida de le suivre. Le dernier souci restait Nightmare : comment se séparer de lui sans problèmes ? Autant être radical : s’il fallait le tuer pour s’en débarrasser, alors elle le tuerait. Bien qu’elle aurait beaucoup de mal à y parvenir.

Les parois de la caverne devinrent floues au moment où Nightmare s’en alla. Sa vitesse était impressionnante. L’air faisait voler les cheveux de Snow, qui réfléchissait afin de trouver une solution.
Ils étaient hors de la Tour presque une minute plus tard. C’est alors que Nightmare ralentit, laissant une longue trainée de sable derrière lui. Ses blessures étaient graves. Il retrouva progressivement sa forme originelle avant de s’arrêter. Snow put se dégager doucement de son étreinte, tandis qu’il tentait en vain de rester debout. Ses yeux perdirent leur sens, puis il tomba sur le sol sablonneux, inconscient.
C’était une aubaine pour l’Ombre. Il était trop mal en point pour se réveiller de sitôt. La jeune hérissonne le regarda longuement, comme pour s’assurer qu’il n’allait pas lui sauter dessus au moment de s’éloigner. A l’intérieur d’elle, Snow s’emballait d’inquiétude et de peur.

L’Ombre marcha en direction de la Tour. Comme prévu, elle aperçut Kirby qui trottait entre les dunes. Elle entreprit de le filer en douce lorsqu’une impressionnante araignée surgit à sa gauche. Son araignée. Elle avait atteint des proportions impressionnantes, si bien que Snow pourrait grimper sur son dos. L’Ombre l’accueillit avec joie, lui caressant la tête.

« Je vais te faire un cadeau, Snow, pensa-t-elle à l’intention de cette dernière. Tu as peut-être perdu Nightmare, mais tu vas gagner bien plus. Je t’offre un nom pour cette sublime créature : Nagima. Elle aimera ce titre autant que toi tu aimes cette petite boule de gomme ridicule. » Sur ces paroles, la jeune furry grimpa sur le thorax de Nagima, qui partit à la poursuite de Kirby, en prenant bien soin de rester à bonne distance afin qu’il ne remarque rien.


[HRP : j’ai dû mettre "tournesol" et "troubadour" à cause d’un gage donné par Blacky-Chan, excusez-moi si ça fait bizarre =w=’ ]
Pièces Pièces : 19418
Nombre de messages : 416
Age : 19
Localisation : À côté de Nightmare. (Ou dessus, ça dépend des jours. :c)
Réplique/Citation : 'Nyah.'
Date d'inscription : 16/04/2013
Liens : Mariée à : Nightmare
Amie : Nagima

Voir le profil de l'utilisateur http://talana13.deviantart.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Jeu 12 Sep 2013 - 10:01
xD

Bon eh bien, voila finalement comment ça se terminait. D'une part, Nightmare avait littéralement péter un boulon et s'en prenait désormais à tout le monde, d'autre part, après la monstrueuse pelle qu'il avait roulé à Pignouf, pour finalement le mordre, celui ci n'avait pu s'empêcher de tomber dans les pommes. A son réveil, le petit général constata qu'il n'y avait plus que Capricorn et Oliver à l'intérieur de la Tour, les autres étaient partis. Et sans la Pièce en plus. Ça puait les problèmes, mais genre vraiment. Pignouf savait qu'il aurait d'autres occasions d'en obtenir, alors si il voulait avoir la chance de tomber dessus, il allait falloir qu'il se relève. Pignouf s'approcha de Oliver qui semblait lui aussi évanouit au sol, et lui mit plusieurs claques sur la tronche afin qu'il reprenne connaissance. Il était hors de question pour le général de lui donner un baiser, et lui faire du bouche à bouche, comme il avait déjà pu le faire avec Nightmare. Beurk. Rien qu'à y penser, cela le dégoûtait, et pourtant il y avait bien peu de choses qui repoussait le petit général ! Attrapant le col de Oliver, tandis que son perroquet était en train de croasser à s'en péter les poumons, Pignouf se mit à secouer le petit garçon.

Hey, oh, tête de gland, réveille toi ! J'ai besoin de toi pour sortir d'ici, j'y arriverai pas tout seul ! éwè

Capricorn qui se tenait plus loin n'avait pas été raté lui non plus. En revanche, le Maskass ne l'appréciait pas trop non plus. Il considérait que s'ils avaient loupés la pièce, c'était aussi en partie de sa faute, bref, il ne serait pas prêt à lui accorder de l'aide, en plus qu'il avait bousillé le système d'alimentation de l'ascenseur (même si c'était aussi en partie à cause de Pignouf, mais chut, ça faut pas le dire). Le Général continuait de secouer le garçon pour lui faire ouvrir les yeux, en espérant qu'il se réveille et qu'il l'écoute enfin. Pignouf ne pourrait pas partir d'ici tout seul, ça lui faisait trop peur et la Tour était bien trop grande pour lui. Aaaah...Si seulement il avait mis au courant son armée qu'il se trouvait ici...Mais ! Une seconde ! Ils se trouvaient dans le Royaume Champignon, non ? Pignouf relâcha un instant Oliver puis se mit à fouiller un petit moment dans son chapeau magique, dans le but d'en extraire un talkie walkie. Dépliant l'antenne, il s'apprêtait à adresser un message à ses anciens compagnons, jusqu'à qu'il constate qu'en fait, il ne détectait aucun réseau. Rangeant son moyen de communication fétiche dans son chapeau, Gnougnouf se mit de nouveau à secouer Oliver. S'il était mort, ça l'emmerdait bien. Mais vraiment. Mais tant pis, il trouverait un autre moyen !
Pièces Pièces : 2180
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

avatar
Koopa
Jeu 12 Sep 2013 - 16:16
Capricorn commença à hésiter si il devrait vraiment utiliser ce sort. Si il le faisait, c'était pour les autres. Sa réflexion et son état accentuaient l'inefficacité du sort. Nightmare passa du noir au blanc et fit disparaître les ombres annulant le sort de possession. Il profita pour attraper l'Esprit Céleste pour plaquer sa tête au sol après l'avoir léchouillé. Puis, il disparut rapidement. Pendant ce temps, Capricorn se releva avec difficulté, le nez éclaté et son esprit sonné. Kirby Bros victime également du fou ayant attaqué avec une faux le prévenait qu'il avait un compte à régler avant de sortir de la Tour suivi de la hérissonne blanche. Capricorn avait l'impression qu'il se fichait de lui. Certes, le bouc avait aidé son partenaire pour son marché, mais, la boule rose ne pensait uniquement à des Tours et à sauver le monde qu'il finit par ne pas l'aider à son tour à la recherche de Lucy. Du coup, l'animal devrait se débrouiller seul en attendant le prochain rendez-vous.

Le nain et l'enfant étaient encore dans ce lieu. Avec ce qu'il avait fait, il était hors de question de demander son aide pour se diriger vers la ville inondée. Tandis que le général donna des tartes pour réveiller le gosse, Capricorn était le seul à voir une âme se volatiser dans les airs qui se dirigea dans une poche du costard du bouc. Ce dernier intrigué fouilla ses poches et reprit le masque qu'il avait trouvé mais celui-ci céda en deux pour se retrouver avec deux masques. Le deuxième avec la forme d'un bouclier et d'un oeil libéra son esprit qui frappa le possésseur qui frottait ses yeux à cause de l'éblouissement. En ouvrant un oeil, l'Esprit du Capricorne regarda Pignouf qui secoua son assistant. D'ailleurs, son assistant avait changé.


-Qu'est-ce que...

Il n'avait plus son chapeau qui cachait son crâne ouvert et sans cerveau. Capricorn avait du mal à croire ce qu'il voyait qu'en ouvrant son autre oeil, tout redevint normal. Il ferma à nouveau son oeil pour tester. Le garçon reprit son apparence "tête vide". Le Masque avait donné un nouveau sort permettant de connaître en profondeur les humains. Mais il ne devrait pas traîner. Lucy était peut-être en danger. L'Esprit Céleste chercha sur le sol ses lunettes de soleil qui étaient abîmés et invoqua son jet-pack pour sortir de la Tour et se diriger vers la ville dans les eaux.

A suivre...
Pièces Pièces : 4605
Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Jeu 12 Sep 2013 - 17:20
Douleur
Oliver était resté au sol à gémir tant ses côtes lui faisaient mal. Il fallait dire que le monstre aux allures spectrales ne l'avais pas raté sur ce coup là, et encore heureux qu'il n'aie pas de nouveau pris le garçonet aux cheuveux blonds comme cible sinon il y serais resté. Quoi qu'il en était, le jeune engloid allais se souvenir longtemps de ce combat contre son abruti d'esclave qu'il regrettait amèrement d'avoir" embauché". James, quand à lui, avait pris la poudre d'escampette mais le blondinet borgne ne pouvais pas lui en vouloir vu qu'il mettais ça sur le compte de l'instinct animal. Si seulement lui aussi avait des ailes pour voler, ce serais tellement plus simple...
Le souffle des explosions ne fit pas sans effets pour le petit garçon, en effet, ses jambes avaient pris cher et étaient couvertes de cloques, et ses quelques bandages situés aux pied et au genou avaient même roussit. Cette fois, c'en était tel que la douleur le fis tomber dans les pommes, au moins il allait se la fermer maintenant et arrêter de pleurer.


<
-Qu'attend-tu pour te lever?

-Mais je ne peux pas

Ainsi tu rétorques à l'ombre. Cependant, une vive douleur aux joues accompagné d'appels mêlés à des piallement que tu pourrais reconnaître entre mille t'amène à te réveiller.>>


Oliver se redressa d'un coup, en poussant un petit"Ah!" de surprise. Quand il se réveilla, il pris conscience que le combat avais pris fin et que tout le monde était parti, tout le monde exepté le canari ainsi que Pignouf qui s'était occupé de reveiller son maître à coup de torgnoles. Serait-ce là une forme d'attachement? Ou c'était juste par le pur plaisir de baffer son supérieur? Le vocaloid britannique ne voulais pas s'occuper de cela pour le moment. Tout ce qui l'importait c'était ses côtes et ces jambes qui continuaient à le torturer. Ainsi, tendant sa main vers le masskass tendit qu'il gardait l'autre sur son côté qui lui faisait mal, il dit d'une petite voix cassée aux échos robotiques, à force de crier:

-Gnouf, aide-moi à me relever, on s'en va d'ici et on va chercher un hôpital..

Oui, bon, Oliver n'avait toujours pas capté que lui et son esclave étaient coincés en ces lieux bien sombres.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Jeu 12 Sep 2013 - 19:56
Eh bien, ils étaient dans de beaux draps. A présent que le bouc avait tiré les canettes, ils n'étaient plus que tout les deux à essayer de trouver un plan pour filer d'ici. Le point positif dans tout ça, c'était qu'Oliver avait enfin ouvert les yeux. Bien. Pignouf n'était plus obligé de lui mettre des baffes dans tout les sens. Le Général Maskass se tourna, pour lever la tête en hauteur. Ils étaient piégés au fin fond de la Tour. Il leur suffisait d'atteindre le sommet de celle ci, car là où ils se trouvaient, ils pourraient facilement atteindre son sommet, c'est à dire, sa sortie, tout en passant à travers les racines. Seulement, voila, ils n'avaient pas de jet pack comme Capricorn qui, en passant, avait récupéré un masque, et Pignouf ne savait pas voler. Voler...Voler...Pignouf attrapa le perroquet qui essaya de se cacher au dernier moment, mais trop tard, il fut attrapé par le Général sanguinaire. Le secouant dans tout les sens et le faisant hurler, Pignouf était en train de l'engueuler.

Tout ça c'est ta faute ! Ta faute de ne pas savoir parler comme les autres perroquets ! Ta faute de t'appeler James, parce que les anglais sont des connards qui traduisent pas les manuels d'instructions de mes jeux préférés dans le Coffre Maskass, ta faute de ne pas être assez grand pour nous amener tout en haut, et ta faute de...

Prit de panique, James réussit à se détacher de l'emprise de Pignouf, pour finalement s'envoler en hauteur, bien loin de ce dangereux personnage qu'était Pignouf. Faisant une moue et croisant les bras, Pignouf fit dos à Oliver, lui annonçant qu'il était incapable de l'amener à la surface. Ainsi, c'était comme cela que ça allait finir ? Ils allaient moisir ici jusqu'à la fin de leurs jours ? C'était pas une très bonne idée tout ça. Pignouf avait besoin de manger, boire, dormir, se reproduire, comme tout le temps. D'ailleurs, il serait peut être obliger de se reproduire avec Oliver, avant de mourir, afin de sauvegarder son espèce. Ou le perroquet, qui sait ? Pensant que tout était fichu, Pignouf s'éloigna du garçon recouvert de blessure et qui ne demandait rien d'autre que de l'aide. Dans son énervement, Pignouf avait laissé tomber son képi sur l'envers, et il s'en installa non loin, en croisant les bras, et en boudant comme un enfant aurait pu le faire. Jusqu'à ce que quelque chose d'inattendu se produise...

...Qu...QUOI ?!

Le chapeau blanc de Pignouf se mit en effet à remuer dans tout les sens. Quelque chose de gros, de multicolore et de magique voulait en sortir. Pignouf n'avait aucune idée de ce qu'était cette chose, mais il était prêt à défendre le garçon, son seul billet de sortie - même si en l'état il ne lui serait pas d'une grande aide, au moins plus tard peut être qu'il serait reconnaissant - pour quitter cette Tour, et limite il sacrifierait James pour cela. Mais ce qui en sortit fut tout littéralement autre chose. Une bestiole, grande, et ronde, en forme de ballon, qui possédait une corne en spirale, comme les espèces de créatures qu'il avait vu parfois en lisant des comptes pour enfant : des licornes. Oui c'est ça ! Sauf que là...C'était un espèce de ballon flottant assez gros pour...

JE SAIS !!!

Sautant sur place et remettant son képi sur son chapeau, Pignouf attrapa la créature sous son bras qu'il nomma "Ballonicorn", puis la posa face à Oliver. Désignant le ventre ballonné de celle ci, Pignouf poussa Oliver et le laisse tomber dessus. Le ventre de Ballonicorn était aussi mou et confortable qu'un oreiller. Dans une telle position, celui ci risquait bien de s'endormir...Ou plutôt de s'envoler. Pignouf du lui courir après afin qu'il ne parte pas sans lui, et s'installa sur son ventre, alors que l'animal était en train de se diriger au sommet de la Tour. Pignouf ne se gêna pas pour lui adresser les mots suivants :

Bon, gamin, je te sauve la vie, alors j'espère que tu seras reconnaissant envers moi Pign...euh, ton esclave. Je vais t'amener à l'extérieur, et on devrait détecter du réseau. Avec ça, je vais demander à mon armée de t'amener en lieu sûr, à l'hôpital le plus proche d'ici. Je pense que moi aussi je vais avoir besoin d'un peu de repos.

Alors qu'ils étaient en train d'atteindre le sommet, Ballonicorn cessa de flotter, après avoir atteint quasiment le plafond du sommet de la Tour. Pignouf et Oliver marchèrent ensuite tant bien que mal les nombreuses marches qui les amenèrent jusqu'à l'épave en ruine, puis, à l'extérieur, à l'intérieur du désert où il faisait nuit, et donc froid. Contactant ses troupes, Pignouf fut informé qu'ils seraient là d'ici quelques minutes. Il en profita alors pour s'allonger et contempler les étoiles, dont l'une brillait plus forte que les autres.

Bon, ils ne devraient plus tarder à présent. Haha, elle sont marrantes les étoiles ce soir...Quand j'y repense, on m'a carroté cette pièce étoile là, mais je jure que j'en aurai au moins une. C'est mon objectif. Et toi, gamin, t'as un rêve ?

Pignouf était en train d'ouvrir un oeil sur deux, proche d'un état que l'on appelait "sommeil". James quant à lui, semblait avoir retrouvé son calme et s'installa sur l'épaule de son maître. Tubuo ne semblait pas non plus être présent à l'intérieur de ce désert. Bref, le calme était revenu, et cela se sentait. Bientôt, ils seraient à l'abris. Définitivement.
Pièces Pièces : 2180
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mar 24 Sep 2013 - 18:17
Cette fois, c'était bel et bien fini. Ils ne pourraient jamais sortir de cet endroit. Ils allaient bel et bien croupir dans les profondeurs d'une tour, elle-même perdue au fin-fond du désert. Oliver ne voulais pas mourir maintenant, du moins pas aux côté de son prétendu esclave. Non, il ne pouvait pas.mourir avec "ça". James dédaignait de quitter son maître bien que Pignouf avait le chic pour l'exiter, du coup il se contentait de voleter par-ci par-là en piaillant. Qu'attendait-il pour s'envoler vers la liberté? Mystère.
Ce fut bien le fruit du hasard qui leur permis de s'enfuir. Le jeune engloid n'aurait jamais cru pouvoir s'échapper à dos de licorne obèse, c'était moelleux et apaisant, le blondinet borgne en aurait presque oublié la douleur qui lui tenaillait les côtes...les autres vocaloids ne le croiraient jamais quand il serait rentré à la maison! Si au moins il les retrouverait un jour. Le borgne eu alors une pensée rapide envers sa famille...Big Ai, Sweet Ann ainsi que son petit-grand frère, Yohioloid. Ils devaient sûrement avoir remarqué l'absence de leur jeune frère à présent et le cherchaient partout. Oliver avait l'impression que ça faisait une éternité qu'il était parti, alors qu'il avais débarqué il y avait à peine une journée.
Alors que le blondinet était dans un état approchant celui du sommeil, Pignouf lui tint un petit discourt.


-Bon, gamin, je te sauve la vie donc j'espère que tu seras reconnaissant envers moi Pign...euh, ton esclave. Je vais t'emmener à l'extérieur et on devrait capter du réseau. Avec ça, je vais demander à mon armée et ils t'emmènerons dans un lieu sûr, à l'hopital le plus proche d'ici. Je pense que moi aussi je vais avoir besoin de repos.

Oliver fut un peu surpris par ces dires. En fait, il n'aurait jamais imaginé que le masskass chapeauté puisse dire quelque chose de pensé. Il ne repondit rien, si ce n'est que d'un petit hochement de tête tandis que la balloonicorn se dégonfla petit à petit pour permettre à ses passagers de débarquer tranquillement. Là, le gamin à l'oeil jaune posa ses pieds sur le sol froid, tremblota un peu avant de s'affaiser lourdement pour ensuite se rattraper en s'appuyant sur Pignouf. Ensemble, ils remontèrent avec bien du mal les marches qui débouchaient sur l'épave qui trônait sur la vaste mer de sable. Là, ils allèrent ensemble sur le pont et le petit garçon fut agréablement surpris par le ciel étoilé mais le froid de la nuit se mit à le tenailler également. Son esclave alla s'allonger et se mit à observer les étoiles. Le blondinet borgne le laissa faire, au moins comme ça il se tenait tranquille. Le maître s'assit à ses côtés, gardant une de ses mains contre son côté douloureux. James vint à le rejoindre après avoir fait un petit tour du pont, puis se posa tranquillement sur l'épaule du blondinet pour commencer à s'endormir.


-Bon, ils ne devraient plus tarder à présent. Haha, elles sont marrantes les étoiles ce soir...Quand j'y repense on m'a carroté cette pièce étoile là, mais je jure que j'en aurais au moins une. C'est mon objectif. Et toi, gamin, tu as un rêve?

Oliver n'avais aucune idée de ce que pouvais être une pièce-étoile, mais ce ne devais pas être très important, une babiole sûrement. Enfin, le gamin fronça ses sourcils, faisant mine de réfléchir. Un...rêve?

-A vrai dire, je n'y avais jamais pensé. Nous, les vocaloids, nous sommes programmés pour une seule chose: chanter, pas pour rêver. Mais maintenant que tu le dis...d'une part, j'aimerais mais d'une autre la curiosité me.pique. J'aimerais partir, un jour, dans les étoiles. Voir un ciel différent, respirer un air nouveau... The life among the distant stars…mais de manière réaliste, si c'est comme ça tout les jours dans ce monde, je trouve que rester en vie c'est déjà pas si mal.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Mer 25 Sep 2013 - 18:39
En écoutant le gamin parler, Pignouf fit un petit rire. Oui ses mots étaient bien naïfs mais cela l'arrangeait bien au final. Alors que la nuit venait de tomber, Pignouf s'assit sur le sol en attendant que ses fidèles troupes arrivent pour les transporter tout les deux à Toadville où l'eau devait encore être présente. Le gamin avoua au Maskass qu'il rêvait d'une chose, c'était d'aller dans les étoiles. Lorsqu'il lui parla de chanter, qu'il était programmer pour ça, le général s'était aussitôt demandé ce qu'il allait bien pouvoir faire de lui. En tant que tel, Oliver n'était pas exploitable. Mais Pignouf avait déjà réussi à en rouler plus d'un dans la farine, et lui ne serait pas le premier. Si il réalisait le rêve de ce garçon, bien que ça n'était pas bien difficile, alors accepterait-il de venir avec lui en direction des étoiles ? Un fin sourire s'empara des lèvres du Maskass qui souleva son chapeau puis fouilla à l'intérieur un petit instant. Il en sortit un papier qui ressemblait en fait à une photographie sur laquelle était représenté un vaisseau massif et immense. Une tourelle se tenait sur le pont qui faisait la surface d'un paquebot, tandis que sur la coque était gravé en or le nom "d'Halberd". Pignouf expliqua alors de quoi il s'agissait.

Cette photographie a été prise il y a deux jours, par l'une de mes troupes en activité pas loin d'Hyrule, un royaume proche d'ici. Le vaisseau que tu vois là, gamin, il pourrait t'aider à partir dans l'espace, et je suis même prêt à essayer de te le faire acquérir. Seulement voila...Ça ne va pas être gratuit.

Etrangement, lorsque Pignouf parlait affaire, celui ci devenait bien plus sérieux et prenait un ton plus sombre que ce dont les gens avaient l'habitude. Remettant le chapeau à sa place, sur sa tête, Pignouf confia le papier à Oliver pour qu'il observe avec attention la photographie. Celle ci avait l'air bien réelle et représentait un vaisseau qui était proche d'atterir à en juger par la faible latitude qu'il avait. Ainsi, pas le moindre doute, le vaisseau devait être cacher quelque part dans ce coin là du monde. Pignouf se redressa pour finalement s'approcher tout près du gamin et lui expliquer les offres qu'il était prêt à lui proposer.

Je vais mettre tout les moyens en oeuvre pour que toi et moi on parte dans l'espace et te montrer ce qu'est réellement ce monde vu de l'extérieur. Mais en échange, je veux que tu m'aides à obtenir ces reliques que l'on appelle "Pièces Etoiles". Si tu veux réaliser ton rêve, il faudra en payer le prix, mais je peux te garantir que tu ne le regretteras pas. Je dois cependant m'assurer que tu d'accord pour venir avec moi.

Pignouf marcha quelques instants dans le sable, s'éloignant d'Oliver comme pour le laisser réfléchir à sa proposition. La situation du maitre-esclave venait curieusement de s'inverser, et le Général était fier d'avoir trouver un bon pigeon avec qui conclure un tel marché. Naïf comme il était, Pignouf était quasi sûr qu'il allait accepter. Une machine qui avait des rêves c'était du jamais vu. Alors...hésiterait-elle plus longtemps à le réaliser ? Tout en sortant un cigare d'on ne sait où que Pignouf commença à crapoter, celui ci lui confia, en l'attente d'une réponse.

Réfléchis bien héhé. Une telle occasion ne se reproduira pas deux fois.
Pièces Pièces : 2180
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Lun 21 Oct 2013 - 13:32

  • Oliver resta pensif quelques instant à observer a photo du vaisseau, pendant que Pignouf s'était éloigné un peu pour lui laisser le temps de réfléchir. L'engloid effleura d'un doigt tremblotant les lettres dorées gravée sur la coque de l'imposant navire de l'espace représenté sur l'image. A en juger sur l'apparence, ce devais être un vaisseau de guerre. A cette idée, le blond frissonna, lui qui n'était pas très branché Call of Duty ou des trucs de ce genre. Certes, il était de base un petit garçon donc ce genre de choses l'intéressaient mais il faut voir la réalité d'en face et puis, après ce qu'il venait de se passer... Fronçant son sourcil, il finit par donner sa réponse en bredouillant:

    -A vrai dire, j'hésite encore...

    L'offre était très alléchante, et ça le blondinet borgne devais l'avouer, mais qui lui garantirais qu'il resterais en vie et qu'il rentrerais chez lui? Ou qu'il resterais en un seul morceau, déjà qu'il était bien amoché de base? Cette proposition était trop facile, et il avait beau être naïf il se doutait un peu que quelque chose clochait mais quoi? Il lui fallait encore du temps pour réfléchir en fait, il ne pouvais pas prendre une décision là, maintenant, tout de suite. Et puis, si il devait arriver quelque chose à James, le jeune vocaloid ne se le pardonnerais jamais.
    Se dirigeant vers le masskass en serrant les dents à cause de ses quelques côtes qui étaient en morceau. Il en aurait pleuré si il était seul, mais son peu d'orgueil l'en empêchait. Tendant sa main pour rendre la photo, il susurra:


    -Laisse-moi du temps pour prendre une décision

    Se laissant alors tomber sur le dos, le garçonnet souleva un petit nuage de sable puis se laissa tomber dans un sommeil proche de l'inconscience.


[HRP: Les roses sont rouges, les violettes sont bleues. Ce post est court, tu peux me taper C: (et pis j'avais pas d'inspi)
Non, plus sérieusement j'ai décider de raccourcir la longueur de mes posts au lieu de me raréfier]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Sam 26 Oct 2013 - 22:41
Te laisser du temps, gamin ? Hahaha ! Très bien, je te laisse la nuit. Mais à l'aube...

...

Cuicuicui...


L'aube venait de se lever, laissant place à un soleil radieux à la place des étoiles et au cri des rares oiseaux qui quittaient Toadville pour se rendre par dessus la mer de sable que représentait le désert Sec Sec. Pignouf avait laissé toute la nuit à Oliver, mais pas question de laisser une mauviette dans son genre se reposer sur ses lauriers. Il était plutôt rare pour Pignouf d'agir ainsi, mais il comptait beaucoup sur le petit garçon pour l'aider à reprendre sa place de conquérant. Petit, naïf, ayant pleins de choses à apprendre sur ce monde. Si Pignouf devenait en quelque sorte son parrain, et qu'il lui faisait confiance, il pourrait obtenir de nombreuses choses de lui. Mais pour le moment, c'était mal barré vu la faiblesse du p'tit gars. Pignouf avait donc travaillé toute la nuit pour lui réserver un entrainement de choc qui ferait de lui un bon p'tit soldat. Comme ses Maskass adoré ! Le laissant se réveiller en douceur par le bruit des animaux aux alentours, Pignouf se dressa la tête à l'envers, faisant face à celle d'Oliver, tout en se tenant dans son dos. Pignouf ouvrit avec sa main gantée la bouche du garçon avant de lui faire avaler deux tranches de toast suivit d'un verre de jus d'orange.

Salut p'tit gars ! Aujourd'hui c'est le grand jour. Je sais que tu m'as pas donné encore ton accord pour venir avec moi, mais quel qu'il soit, je pouvais pas te laisser dans cet état sans te donner un aperçu de ce que nous, Maskass, nous apprenons aux recrues les plus lâches qui soient. Alors, laisse moi t'aider pour te rendre plus...balèze. Comme moi quoi. J'ai bossé toute la nuit pour ça, alors t'as intérêt de me rendre honneur.

Bon ? T'es prêt ! C'est parti !


Ce qu'Oliver n'avait pas remarqué, c'était que Pignouf avait discrètement installé des patins sur les pieds du garçon. Qu'importe s'il ne savait pas en faire, il allait apprendre rapidement à s'en servir...S'il désirait rester en vie. Comme le garçon s'était endormi en haut d'une dune, Pignouf avait installé des planches tout le long, puis sur plusieurs mètres, qui dessinaient à présent un parcours s'étalant jusqu'au lointain horizon. Faisant redresser le garçon sur ses deux pieds, Pignouf n'attendit aucune réponse de sa part et le poussa jusqu'en bas de la dune. Les roues se mirent à tourner sur elles même à toute vitesse, faisant dévaler la pente et le reste du parcours sur les planches en bois au pauvre Oliver. Celui ci roula à une telle allure qu'il venait de dépasser les espérances de Pignouf.

C'est bien petit ! Continue comme ça !

Ayant peine à le suivre, Pignouf avait prit le soin plus tôt d'emprunter un véhicule maskass "au cas où". Il s'agissait d'un petit chariot muni d'une fusée dont les réacteurs et la manette située sur le tableau de bord lui permettait de se déplacer n'importe où. Pignouf rattrapa bien assez vite Oliver qui débarqua à l'intérieur de ruines sur lesquels le sable avait disparut pour laisser placer à des dalles de différentes couleurs. Des cibles rouges et blanches à l'effigie des Maskass firent irruption dans la langue, tirant la langue à Oliver. Certaines étaient mouvantes et d'autres...non. Alors que le garçon filait toujours comme une flèche sans trop savoir se mouvoir sur ses deux jambes, Pignouf rajouta un nouvel élément à l'entraînement. Lui balançant un pistolet à flechette entre les mains, le Général Maskass déclara de vive voix.

Pwahaha, il est drôle sur ses quatres roues ! Allez, il est temps que tu apprennes à viser tout en te déplaçant. C'est super important au combat ! Va y tire, et dégomme tout sur ton passage gamin.

La suite promettait d'être plus compliquée que prévue pour le pauvre Oliver qui allait être dépasser par les évènements...

Pièces Pièces : 2180
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mar 12 Nov 2013 - 18:50


    Oliver tenais du mieux qu'il pouvait en équilibre sur ses rollers après ce réveil quelque peu brutal, manquant de s'étouffer avec le jus d'orange. Il trouvait qu'il se débrouillait pas si mal que ça, lui qui en avait jamais fait jusque là, mais ils n'aimait pas cette sensation d'avoir les pieds enfermés. Le vent fouettant son visage finit par avoir raison de sa précieuse casquette qui s'envola, mais heureusement que James qui suivait derrière eu le bon réflexe d'aller chercher le couvre-chef de son maître. C'était une des raisons pour laquelle il ne mettait jamais de chaussures du moins que rarement. Bon, maintenant qu'il savait tenir debout, il semblait que Pignouf voulait corser la chose. Soudainement, des cibles à l'effigie de maskass firent leur interruption ce qui fit sursauter le blondinet borgne. Puis, son esclave lui lança quelque chose...une arme? Ah, non, ce n'était qu'un innocent pistolet à fléchette qui manqua de peu d'échapper des mains. Maintenant, il devais faire quoi avec? Il n'allait tout de même pas tirer sur ces cibles, il n'arriverais jamais à les atteindre!

    -Pwahaha, il est drôle sur ses quatre roues ! Allez, il est temps que tu apprennes à viser tout en te déplaçant. C'est super important au combat ! Va y tire, et dégomme tout sur ton passage gamin.

    ...Et si...Cependant, le jeune vocaloid fronça le sourcil et fit hocha la tête pour faire signe qu'il avait comprit. Ce n'était pas le moment de flancher. Tendant le jouet d'une main tremblotante, il s'enquit d'essayer de viser une des cibles, et c'était difficile pour lui. Après une bonne trentaine de tirs ratés, Oliver finit par perdre son sang froid et à tirer n'importe comment. Étrangement, ça fonctionnais mieux que quand il s'appliquait. A croire que c'était vraiment un mauvais tireur. Le petit blondinet borgne se mit à rager, ce qui lui fit perdre son précieux équilibre et le fit vautrer et à rouler sur le tian sur quelques mètres. C'était la faute à cet œil en moins, cet œil qui lui offrait une vision limitée, cet oeil qui l'empêchait de jouer à utiliser l'option 3D de la 3DS...En plus, la chute avait réveillé ses blessures de la veille qui se remirent à le torturer. Ds larmes mêlant la rage et la douleur coulèrent le long de ses joues. Mais ne voulant pas montrer de nouveau à son pretendu esclave sa faiblesse, le gamin toujours au sol croisa les bras et y enfouit sa tête pour s'adonner aux pleurs.
    James se fit tomber la casquette de son maître à quelques mètre de ce dernier et il le rejoignit en sautillant pour se loger dans ses cheuveux, faute de pouvoir lui faire un câlin, histoire de le consoler un peu.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Jeu 14 Nov 2013 - 22:03
Devant la pitoyable performance d'Oliver, Pignouf ne pouvait autrement que de se montrer dépiter. Ce n'était pas en se comportant comme cela qu'Oliver deviendrait un véritable soldat. Il fallait de la conviction, de la force, et de l'envie. Cela ne se voyait pas à travers le regard du garçon qui d'ailleurs, cachait son autre oeil. Finalement, le défi fut raté. Mais n'en déplaise à Pignouf, pour qui, ce moment l'avait particulièrement divertit. Le Maskass haussa les épaules puis se dirigea sur les planches en bois, en direction de son futur sous-fifre, enfin il l'espérait. Oliver avait jeté l'éponge aux trois quart du parcours en ne touchant que très peu de cibles sur la totalité. Il n'y avait pas de quoi être fier de lui, mais au moins, il avait essayé, et au moins pour cela, Pignouf se devait de l'encourager.

Tu sais, on ne réussit pas toujours la première fois. fit-il en s'approchant de lui lentement. Sa présence fit en sorte de lui faire arrêter ses pleurs. Son comportement prouvait qu'il était encore bien trop fragile, et qu'il devait par dessus tout aller au dessus de ses sentiments s'il souhaitait s'affirmer, s'il souhaitait devenir un homme. Pignouf attrapa la casquette d'Oliver qui trainait par terre contre le sable, et après l'avoir secoué pour enlever les quelques grains qui résidait à l'intérieur, il la tandis au petit garçon. De nouveau, Pignouf tenta de le consoler en s'asseyant à ses côtés. Il avait l'air d'en avoir besoin.

Il y a bien longtemps, j'étais un peu comme toi. Je me sentais seul, rejeté de tous. Les autres ne voulaient devenir mon ami. Ils affirmaient que j'étais trop bête ou trop inférieur à eux. En fait, je pense surtout qu'ils étaient jaloux que je sois le fils du Général qui gouvernait à l'époque sur notre monde, le Coffre à Jouets. J'ai eu un mentor. Le meilleur ami de mon père, le Général Mass. Il s'agissait d'un Maskass qui en avait vu de toutes les couleurs, un peu comme moi à présent. Il était devenu fort et courageux, et je l'ignorais. Il était connu pour être un héros dans notre peuple. Mais un jour, il tomba au combat, et je n'avais d'autre choix que de prendre sa place pour protéger les autres Maskass du Coffre à Jouets. Tout cela...Avant que ça ne soit mon père qui passe l'arme à gauche, et que je ne prenne la tête du régiment Maskass.

Alors...Sache une chose, petit. Au fond de ton coeur, cherche ce que tu souhaites protéger par dessus tout. Tu as certainement une personne, une chose que tu souhaites par dessus tout sauver, afin que cette personne ou chose reste à jamais à tes côtés. Tu peux aussi vouloir que celle-ci aille bien. Et en être sûr pour toujours. Ce n'est pas en puisant tes forces dans ce genre de chose que tu deviendras plus faible, au contraire. Cela te rendra plus fort. Pour le moment, tu es perdu, et tu es submergé par tes émotions. Tu te montres faible, mais si tu trouves cette petite étincelle...Alors cela suffira à faire la différence.


Pignouf paraissait sérieux, pour une fois. Lorsqu'il parlait de son père ou des autres Maskass, cela se voyait qu'il s'agissait de choses qui lui tenaient vraiment à coeur. Et qu'il souhaitait protéger. Le Général Maskass renchérit. Pour que son peuple soit fier de lui, il aurait certainement besoin de l'aide d'Oliver. Il le réalisait de plus en plus. Tout simplement car en fait...Il se sentait seul. Et avec ce gosse, il s'amusait pas mal.

J'ai besoin de toi, petit. Tout comme d'autres personnes ont aussi besoin de toi. Alors accepte la défaite, relève la tête et souris. Dis toi que tu feras mieux. Et tout ira mieux. Tu peux me faire confiance.

Reçevant un appel urgent du QG Maskass, Pignouf en informa Oliver comme quoi il devait s'absenter. Mais il reviendrait sûrement n'est-ce pas ?

Suite : A Suivre...
Pièces Pièces : 2180
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
Tour Hantée - PROFONDEURS [Acte 9 - Libre]
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Tour Hantée - BASE [Acte 9 - Libre]
» Tour hantée : 15 -60 -6
» Tour Corrompue - Ruche Submergée[ACTE 9 - Libre]
» Tour Corrompue - Réservoir de Phazon[ACTE 9 - Libre]
» Tour de l'Illusion - Chutes Miroirs [ACTE 9 - Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum