Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Tour Hantée - BASE [Acte 9 - Libre]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Monita a écrit :
avatar
PNJ
Sam 27 Juil 2013 - 16:22
Rappel du premier message :


La Tour Hantée était une tour sous les Ruines du Désert Sec Sec qui s'étendait à plusieurs centaines de mètres en profondeur. Elle était apparue il y a plusieurs milliers d'année, à l'instant même où un navire naviguait sur cette région là qui était à l'époque recouverte d'eau. Celui ci se brisa instantanément contre la paroi de la Tour. Aujourd'hui, l'épave de ce bateau subsiste encore à l'intérieur de ce désert. En trouvant les escaliers secrets du navire échoué, vous arriverez à l'entrée de cette Tour située sous le sable. Vous serez surpris de constater que malgré l'absence de lumière, une végétation spéciale, puisant son énergie des forces sombres, a tout de même élu domicile par ici, dont un grand arbre, qui recouvre la totalité de la Tour. On raconte que les centaines d'âmes qui se trouvaient à l'intérieur de ce fameux bateau ont élu domiciles dans cette curieuse Tour. La Pièce Étoile se situe le plus en profondeur possible sous la terre. Mais prenez garde : les mauvais esprits qui résident dans cette Tour peuvent décider à tout moment de vous y expulser et de vous faire revenir sur vos pas. Vous risquez d'être surpris. A présent, progressez prudemment, et prenez votre courage à deux mains.

La Peur n'attends plus que vous...



Le Trésor de la Tour se situe dans ce topic, mais il n'est pas accessible pour le moment, protégé par un champ de force. Vous découvrirez plus tard comment l'ouvrir.
Pièces Pièces : 8418
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 23/12/2012
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
PNJ
Mer 31 Juil 2013 - 20:05
Le membre 'Linkfan' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Normal' :

Résultat :
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Link a écrit :
Fondateur
Mer 31 Juil 2013 - 20:33

Courage à toute Épreuve






Ainsi donc, c'était bel et bien Yûko ? Link était vraiment heureux de la revoir. Elle lui avoua qu'elle avait activé un pouvoir, ou quelque chose comme ça, qui lui donnait cette particularité, d'être luminescente. Au moins, cela leur permettrait de savoir où ils marcheraient dans les profondeurs de la Tour. Ils n'avaient pas eu le temps de partager beaucoup de choses tout les deux, alors Link comptait rester à ses côtés pour la marche qui les attendait. L'Elfe enchaina pour lui dire :

« Tu m'as l'air bien plus forte qu'auparavant, c'est sans doute du à ce fameux "pouvoir". La Lumière est un cadeau du ciel, tu sais. Si tu maitrises cet élément, tu peux vraiment devenir quelqu'un de très puissant. Mais...Je ne pense pas que ça soit cela que tu recherches précisément, n'est-ce pas Yûko ? Je te remercie d'être à nos côtés, tu vas nous être indispensable si l'on souhaite progresser. Une fois sorti de cette Tour...J'essayerais moi aussi de t'aider. »

Rapidement, le groupe augmenta en nombre. Un loup dont Link ignorait l'identité était apparu, et la pénombre n'était apparemment pas vraiment son élément. L'Hylien se chargea de lui présenter les différentes personnes du groupe qui allait du slim jusqu'à la forme humaine que Night avait pris, et il l'informa rapidement sur les dangers de cette Tour. Il le rassura en lui disant que Snow, l'hérissonne couleur neige qui se trouvait avec eux, n'était pas non plus une fine guerrière, mais qu'il allait devoir faire attention à lui. Néanmoins...En regardant rapidement autour de lui, il ne l'aperçevait plus. Où était elle passée ? Ça n'était vraiment pas le moment de disparaitre, alors qu'il était censé la protéger ! Mais le fait qu'elle ne dise rien était un handicap assez important. Il était impossible de détecter ses émotions, mis à part avec la force de la musique. Une solution alternative plutôt originale que Link avait trouvé. Les dangers qui rôdaient par ici étaient angoissants. Il ne fallait pas trainer. Puis ce fut au tour de Sakuya de faire irruption dans la Tour. Elle souhaitait trouver "Link", et celui ci fut étonné d'une telle présence. Son visage lui rappelait quelqu'un...Ou peut être pas. En tout cas, elle n'avait pas l'air de chercher la baston. L'Elfe aux oreilles pointues s'avança alors dans sa direction, puis s'inclina, par marque de respect.

« Link, Héros du Temps, c'est bien moi. Que voulez-vous ? »

Le silence du couloir dans lequel ils étaient trouvés se brisa de par l'apparition de Gozen et Jonathan qui venaient tout juste de les rejoindre à l'intérieur des profondeurs. Avant que Jonathan ne s'échappe et ne prenne de la distance, Link alla le rejoindre rapidement pour échanger quelques mots avec lui. Il souhaitait le remercier de l'avoir sauvé à l'intérieur de cette dimension où il avait eu bien peur de pourrir.

« Je te revaudrais ça. Sans toi nous y serions encore. Mais à ce que Night m'a dit, Ghirahim et Dark ont pu s'en tirer. Je m'occuperai de leur compte un autre jour. Seulement...J'espère que si de nouveau, je devais affaire à Tubuo, il n'usera pas de cette dimension infernale. Tout seul, je n'ai aucune idée de comment j'aurai pu faire pour m'en sortir... »

Ruminant dans son esprit des souvenirs assez désagréables qu'il venait de vivre dans le désert, Link finit par relever la tête et étudier enfin le choix qu'avait proposé Night. Se séparer ? La limace avait raison. Dans de tels lieux, il était sans doute plus prudent d'avancer ensemble, grouper. Bien que la Tour soit truffé de pièges, et qu'ils ne sachent pas à quoi s'attendre, tous possédaient des compétences uniques et variées, capable de les sortir de ce fichu pétrin. Mais un évènement des plus sombres allait faire changer d'avis Link. Et il s'agissait de l'entrée en scène du Seigneur du Chaos : Trascer. Situé à l'autre bout du couloir, Link n'avait pas manqué l'appel que celui ci lui avait faite. Et autant le dire tout de suite, l'Elfe allait jouer ici la suite de sa progression à l'intérieur de la Tour.

« Un affrontement ou une chasse dans cette Tour ne sera qu'un pure bonheur. Il est temps, choisissez. Je suis prêt. »


Les paroles de Trascer et son arrivée fracassante sonnèrent comme le tonnerre à l'intérieur de l'esprit de l'Elfe. Il n'avait pas été capable d'abattre Tubuo. Ghirahim et Dark avaient fuit. Il venait de perdre de vue Snow. Et voila que maintenant, Trascer répliquait ? Ce n'était pas tout, puisque de la végétation s'empara de toute l'équipe, mais ce n'était rien à côté de l'apparition du Démon. Link explosa les lianes sans effort avec son épée, puis fixa droit devant lui. Le garçon bouilla si fort, qu'avec une vitesse incroyable, il se retourna.  Trascer avait eu le cran de venir en personne les arrêter. Si jamais en récupérant la Pièce, Link trouvait un moyen de détruire la Tour et d'y sceller Trascer, alors l'Elfe le ferait. Il se sentait inutile depuis un moment. Incapable de protéger ses amis, comme Tubuo avait pu le lui montrer en personne. S'il pouvait au moins ici accomplir un acte qui arrangerait tout le monde...Il le ferait. Mais il fallait que le jeune héros prenne garde à rester en vie. C'était sa priorité. Personne, je dis bien, personne, ne vit le coup de l'Elfe venir. Link se retourna donc instantanément grâce à un demi tour rapide, son Arc des Fées brandit dans la direction où Trascer se tenait, les épées du Seigneur dégainées. La flèche qu'il décocha fut une flèche chargée de lumière qui alla s'incruster directement dans la tête du démon, et qui explosa en une puissante salve de lumière. Link enchaina aussitôt, malgré le bras de Night qui tentait de le retenir.

« ...Je ne peux pas te laisser faire. Pas cette fois. Trascer...Tu penses pouvoir nous arrêter ? TU PEUX ALLER CREVER !!! TOI, ET TOUT CEUX QUI SONT A TES CÔTÉS !!! »

Link fouilla dans sa poche, pour en sortir rapidement la fiole qu'il avait récupéré de l'ectoplasme, et la balancer aux pieds de Night qui était encore emprisonné dans les lianes. Chuchotant dans le même temps quelques mots à son ami, Link souhaitait tout simplement qu'ils bravent les épreuves en prenant soin des autres.

« Night...Retrouve Snow, et guide les autres jusqu'à la Pièce, le plus loin possible d'ici. Ce n'est pas un souhait. Cette fois ci...C'est un ordre. Je vais l'empêcher de vous suivre. Il n'est pas question que cette Pièce nous file entre les doigts. »

Il n'y avait même pas besoin qu'il obtienne une réponse de la part de l'hérisson qui revêtait à présent la forme d'un humain. Trascer était leur ennemi numéro un. Sans doute qu'il ne le battrait pas. Mais l'objectif le plus important ici, était qu'il ne s'empare pas de la pièce. Pas question de perdre du temps, ni de faire éterniser le combat. Il fallait un juste équilibre. Et cet équilibre, Link se sentait assez fort pour le maintenir tout seul. Filant à toute vitesse avec ses Bottes de Pégase, le loup peu habitué à l'obscurité fut la dernière personne de son groupe qu'il dépassa. Link parvint rapidement jusqu'au Démon en armure, et sauta sur son torse, en lui donnant plusieurs fois des coups de pieds, comme s'il marchait dessus. Rebondissant sur lui, Link retomba au sol en usant de sa Master Sword. Un arc de cercle lumineux déchira les fleurs des ténèbres qui poussaient aux pieds du Démon, puis entailla son armure. Link ne s'arrêta pas là. Tant qu'il avait du souffle, il se releva, et donna, deux, puis trois autres coups, afin de le faire reculer un maximum.

« ...RHAAAAAAA !!! »

Les deux fragments de Triforce qui recouvraient sa main passèrent en mode "actif" en raison du danger qui rôdait. Le fond du couloir fut alors entièrement éclairé de part la lame de l'Elfe et en raison de sa main, tandis que l'illumination de l'autre bout était du à Yûko qui essayait de se débattre à l'intérieur des lianes. Link avait entamé un combo, se déchainant comme jamais sur Trascer. Le ruant de coups de toute part, l'Elfe finit enfin par lui attraper le cou avant de lui enfoncer la tête contre l'un des murs de la Tour. De son autre main, Link fit en sorte de l'appuyer contre la paroi du mur recouvert de végétation, afin d'user de l'Amour de Nayru. De par sa magie bienfaisante, un champ d'énergie bleu se créa au milieu du couloir. Plus moyen pour personne de le franchir, a moins de lui asséner une quantité de coups importante. De par ce geste, Link ralentirait forcément Trascer de rejoindre le groupe...Mais aussi, inversement, afin de les forcer à avancer. Link donna un coup de pied au Démon qui paraissait sonner, puis prit un peu de distance, afin de retrouver ses forces. Link respirait bruyamment, mais il tenait au bout de ses mains une lame qui lui donnait un courage sans limite. Saurait-elle défaire leur ennemi juré ?

« ...Ça va se jouer entre nous deux, à présent. J'espère que tu es prêt. Parce que ça fait longtemps que j'attends ça...Trascer.  »


Nombre de messages : 55838
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Trascer a écrit :
avatar
Chaos Universel
Jeu 1 Aoû 2013 - 7:15
[HRP : Vue que je pars aujourd'hui en vacance, et donc sera la un peu moins souvent, j'en profite pour poster de suite, afin de ne pas retarder ou autre.]


Alors que Trascer s'attendait plutôt à une réponse rapide de son adversaire à qui il avait lancé une pic, il n'en fut rien, ce fut le jeune homme qui répondit à sa place. Ce dernier semblait la jouer rigolo, critiquant quelque peu le Seigneur du Mal "cherchant" sa procréatrice. Il voulait protéger à tout prix Link? Tant mieux, plus les cadavres pouvaient s'entasser, moins il y aura d'ennemis pour le Grand Destructeur! Alors qu'il allait répliquer à l'insolence de son nouvel adversaire, ce dernier en profita pour attirer l'Hylien rapidement hors d'ici. Manque de bol, il fut rapidement stopper, lui et quelques membres du groupes, par des racines et autre plante. La chance aurait put être total si l'Elfe avait été pris dans ce goudron végétal, malheureusement il n'en fut rien. Malgré cela, le chamailleur en voulait encore, prétextant qu'il protégerait Link tout en se vantant d'être un fier guerrier qui ne s'avouera pas vaincu si facilement. Alors que l'essence de Painsaw se réveillait, l'Indivisible lui souriait. Ils étaient tous différents, mais au fond, tous les mêmes. Un groupe de héros ne cherchant qu'une gloire éphémère ainsi que de la reconnaissance pour prouver qu'ils savaient aussi se battre et vaincre les "mythes" et "légendes". Ils étaient nombreux à avoir essayer, peu à avoir réussit à éliminer le Démon Millénaire. Le délice d'entendre le hurlement de douleur voir de terreur du groupe des Chevaliers de Lumière auraient put être un magnifique tableau, et pourtant.

Une trop forte concentration sur une seul personne était une erreur. Puisque la cible principal, elle, répliqua immédiatement. Alors que la flèche de lumière, cadeau envoyé par l'elfe, allait frapper de plein fouet le crâne du démon, ce dernier utilisa la protection magique de Tzeentch comme un voile. Malgré cela, le souffle de l'explosion ainsi que la lumière le força à baisser sa tête, les mains frottant avec force les yeux souffrant le martyr d'une ruse comme celle-ci. Au loin la voix du Guerrier vêtu de tissu hurlant à qui voulait qu'il anéantirait et stopperais le mal, lui, et ses compagnons. Si ses yeux ne lui faisait pas si mal, il aurait répliqué par quelques vannes voir un moyen détourné de détruire le psyché de son adversaire. D'autre bruit ainsi que d'autres paroles furent lancé, mais pas assez audible ou pas assez renvoyé par l'écho pour en devenir quelque chose d’intéressant à savoir. Pourtant, un bruit de pas rapide commençait à se faire entendre. S'étant débarrasser les yeux de l'enquiquinante luminosité, et la qui voilà! Un elfe volant! Du moins, sa vitesse laissait largement croire d'un point de vue visuel qu'il lévitait quelque peu au dessus du sol.

Pile au moment où le démon s'attendait à un coup d'épée, il fut bien surpris par le saut et l'enchainement de coups de pied qu'il se prit de plein fouet, le faisant reculer dut à un manque d'équilibre. Alors que Link eu enfin finit cela, il se propulsa en arrière avant d'attaquer à l'épée avec une nouvelle fois une forte vigueur. Utilisant cette fois-ci Painsaw, le Seigneur du Mal put tout de même facilement parer les assauts de son adversaires, même si la violence le forçait à reculer pour pouvoir ensuite se repositionner efficacement pour se défendre du suivant. Alors qu'il allait agir pour anéantir ce gêneur, ce dernier poussa un crie, qui, couplé à l'élan de puissance qui fut dégager de sa main par la triforce implosa une nouvelle fois d'une lumière remplissant le couloir d'une journée splendide et tout cela venant de son épée. Quelque peu impressionner, le démon faillit bien applaudir devant ce tours de magie avant de resubir un assaut. La vigueur et le déchainement de l'Elfe furent si violent qu'il était difficile pour le Démon Millénaire de tout parer, et il dut bien encaisser la majorité des attaques sur son corps voir ses quelques protections. Malheureusement, l'esquive d'un coup dut l'obliger à se faire "attraper" par Link. Quelque peu désorienter, le corps entier du Démon finit bien par entrer dans le mur lui même avec force et fracas. Se dégageant enfin de son adversaire, il remarqua néanmoins que ce dernier avait utilisé sa magie pour protéger ses misérables compagnons. Ainsi, ce bouclier l'empêcherait de bouger? Ha, tant pis, il avait de quoi s'amuser un moment. Réfléchissant quelque peu alors que son adversaire parlait, prétextant qu'il attendait ce combat, qui de plus ne sera qu'un simple duel entre eux deux.


"Me voilà fortement attristé devant cette révélation, Elfe. Moi qui espérait détruire ton groupe d'amis devant tes yeux, pour enfin finir par toi. Une implosion de souffrance qui ne risquerait que d'augmenter l'adoration que je possède envers mes chers Dieux Noirs. Mais je n'aurais que toi pour me contenter, guerrier. Même si tes amis ne m'intéressent pas, c'est le fait qu'ils essayent de m'empêcher d'atteindre mon rêve d'un futur meilleurs qui risque de leur couter la vie. Alors que toi, tu t'es déjà tellement de fois retrouver sur mon chemin! Ce n'est qu'un juste retour des choses pour celui qui a aidé Stip à m'enterrer! Ni toi, ni mon ancien Seigneur, ni ton groupe de Héros ne permettront à mon futur d'être gaspillé si inutilement, Link. Je reconstruirais ce monde, et je trouverais enfin le repos qui m'est inaccessible. Ainsi, tu veux tout de même défier? Tu veux ton duel? Alors que tu es déjà essouffler! Sais-tu contre qui tu te bats petit? TU AS TOUJOURS EU BESOIN D UNE AIDE POUR ME FAIRE PLIER! ET SEUL TU PENSES ME VAINCRE? Ce n'est pas cette tour qui te montrera la peur. Mais moi, je te montrerais la terreur!"

La rage commençait à se déchainer à l'intérieur de Trascer, les quelques blessures qu'il avait subit, et la promesse d'un combat violent marqué d'une sanglante victoire lui donnait un stimulant si puissant, qu'un léger vent frais rendit le corps du Démon encore plus excité. Une immense forme rouge apparut derrière le Seigneur du Mal avant de rentrer dans ce dernier, accompagné de quelque spasme dut au mélange entre l'esprit de Khorne et celle de l'Indivisible. La peau devenant plus dur et s’agrandissant, la force physique venait d'augmenter, alors que Painsaw elle resta inchangé, il n'y avait pas encore besoin d'utiliser autant de puissance. La rage prenant son droit, le Némésis de la Mort s'élança avec toute sa force sur son adversaire, la tronçonneuse s'activant laissant les éclairs du Chaos de disperser un peu partout dans le périmètre qui, pour une fois, ne firent rien de bien intéressant si ce n'est briller. Une fois au corps à corps, un immense coup de poing s'élança dans le visage de son adversaire afin de le désorienter, pour ensuite avoir la possibilité d'enchainer à son tours de coup d'épée. Si l'Elfe avait la possibilité d'enchainer sans que son adversaire puisse répliquer sous un telle assaut, Trascer lui, restait un Maitre d'Arme de l'armée Démoniaque et connaissait lui aussi un immense paquet de tours de passe passe, d'assaut, parade, feint et allongement du corps pour frapper un point important du corps.

"La puissance du Chaos me rend fort, jeune créature. Je ne te laisserais pas compromettre mes plans. Tu viens de creuser ton propre tombeau dans cette Tour en t'étant enfermer seul avec moi ici! J'arracherais tout ce que tu possèdes! Tu hurleras de douleurs, et lorsque j'en aurais finis avec toi, je t'abandonnerais, pour que tu puisses avoir la chance de te reposer à jamais! Un cadeau qui ne m'a pas été offert!"

Trascer insistait bien sur sa triste malédiction. Malgré sa rage envers le jeune Hylien il n'en restait pas moins lucide. Il savait pertinemment que, si il avait essayer de dialoguer avec son adversaire, cela n'aurait servit à rien et aurait tout de même finit en combat. Alors qu'ici, le combat était lancé, et les messages pouvaient donc être mieux compris, plus claire malgré le flot de violence. Que Link puisse comprendre que le Seigneur du Mal qui était face à lui était sincère dans sa reconstruction mais qu'en plus il portait une lourde marque et un fardeau le rendant fou. Malgré cela, il était fort peu possible que ça n'arrive un jours, si bien que le Grand Destructeur préférait laisser sa rage l'envahir une nouvelle fois par Khorne afin de mieux combattre et de continuer à enchainer de pirouette et autre bottes d'arme son ennemis. Une fois cela fait, il donna un coup de pied, de sa lourde botte. Pas spécifiquement sur sa cible, mais surtout histoire de le laisser à l'écart alors que le Démon Millénaire reculait à son tour.

Relâchant la fureur de Khorne, l'âme rouge disparut, laissant place à une autre bleuté. La magie de Tzeentch venait de prendre le contrôle du Guerrier Ancien, retrouvant une apparence plus normal et plus svelte malgré sa carrure Démoniaque en forme humaine. Il regardait son adversaire, alors que le souffle du Démon devenait légèrement plus lourde, non de fatigue mais d'excitation. La rage du combat restait une drogue pour tout guerrier et généraux, mais le mieux étant lorsque l'adversaire était un ennemis que vous détesté le plus. Bien qu'une faible partie de lui regrettait amèrement d'avoir à annihiler Link, bien que le faire pleinement souffrir n'avait au contraire aucune remarque négligeable d'un quelconque bon côté. Pointant son arme sur le Kokiri, le Démon en profita pour le visualiser, s’apprêtant à utiliser l'énergie du Chaos pour lancer une Orbe de Destruction. Alors que le doigt allait glisser sur la "gâchette" afin de libérer le projectile, une violente vision obstrua la vue du Seigneur du Mal. Celle d'une ravissante jeune fille, pourtant masqué. La chevelure ressortant, richement vêtu. Rien que la revoir remplissait de chaleur le coeur de la Créature Damnés pour une éternité de tourment. Contemplant cette vision qui ne dura qu'une simple seconde, un soupire put tout de même se faire entendre.


"Ma chère, pardonne moi encore de mon choix...Je mérites mon destin pour avoir laisser une personne comme toi connaitre pareille destin..."

Se redressant peu de temps après, le regard du Démon avait changé, la confiance avait été remplacé par du regret et une légère tristesse, pourtant, la vue de Link ne faisait pas défaut, et il n'en restait pas moins un ennemis qui lui bloquait la route pour son avenir meilleurs. Pourtant, pourquoi maintenant? Cela faisait des millénaires qu'il n'avait pas eu affaire à ce choix Cornélien dans ses rêves et ses souvenirs. Était-elle ici? Quelque part? Revenante et s'étant libéré du Royaume de la pestilence? Dure d'y croire, mais il était claire que la concentration de Trascer commençait à défaillir. Lui qui au début affrontait avec Link leurs idéaux entre un héros voulant sauver le monde et anéantir le mal, contre un Démon souffrant d'une vie éternelle malgré les supplices de la mort souhaitant une reconstruction incomprise. Cela était maintenant bloqué et gâché par la Déesse de cette prison. Il faudra tout de même attendre, tout du moins après cette tours, en espérant ne pas subir d'autre vision de la sorte. Le psyché de la pauvre âme en peine se modifiait par ses sentiments pendant le combat, il restait difficile pour lui de conserver une humeur fixe, de même pour le caractère, contre ses adversaires lorsque l'on possède une âme qui est autant partagé.

Il était maintenant l’heure au Kokiri de souffrir, alors que l'orbe de Destruction décida enfin de partie de l'épée, pour tenter une collision avec son ennemis.



[HRP : Bonne chance mon cher Elfe! Te voilà contre un démon fou furieux remplit de vision! Et désolé pour les fautes / quelques truc WTF, il est difficile d'écrire aussi tôt après avoir peu dormit xD.]
Pièces Pièces : 43069
Nombre de messages : 330
Age : 22
Localisation : Souhaite accomplir son rêve
Réplique/Citation : "I am a prince of the Warp here to recreate this land!"
Date d'inscription : 26/05/2012
Liens : Amis : (Igsnor, âme de Painsaw)
Empereur : Stip
Généraux : Sorceress
Compagnons : Axem Red


Voir le profil de l'utilisateur


Un Seigneur du mal doit avoir de jolies rangs! Comment reconstruire l'univers si l'on a pas le charisme qui le permet?




Codes couleurs :

Trascer : --------
Khorne : --------
Nurgle : --------
Slaanesh : -------
Tzeentch : --------
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

avatar
Cauchemar
Jeu 1 Aoû 2013 - 7:33
Pièces Pièces : 1900
Nombre de messages : 1073
Age : 20
Localisation : Station A.R.K
Réplique/Citation : In This World its Kill or be Killed !
Date d'inscription : 27/08/2012
Liens : Camp : Black Rebellion
Allié : Boo
Fiancée : Snow
Ami: Vaati, Sepiatroce, Flandre
Ennemie :Faust , Argai , Flare
Ancien Rival : Gozen
Rival : Link et Kirby Bro


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > : Les Rêves Sont Terminé !

† History Of Darkness †

Tes Paroles M'agacent, Ton Esprit M'envenimes Invité Je vais détruire ton bonheur et t'inculper la douleurs car je suis TON PIRE CAUCHEMAR

  Supremacy:  

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 1 Aoû 2013 - 7:33
Le membre 'Nightmare The Hedgehog' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Normal' :

Résultat :
Pièces Pièces : 22790
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 1 Aoû 2013 - 9:32
(Bah c'est sympa d'avoir posté avant de partir, bonnes vacances ^^ et du coup je ne prends pas en compte le post de Night).


Violant Duel





Il fallait bien croire que Trascer était plus rapide pour se régénérer que l'Elfe, puisqu'il réussit à le contrer plutôt rapidement, en le faisant à son tour reculer, et en le blessant quelque peu. L'Elfe serrait les dents, en repensant aux combats qu'il avait pu avoir contre les autres "démons" qui avaient pu tenir les chaines de ce monde. Le Metroid Prime Omega, le Créateur, Maiden et l'Avatar du Néant, et à présent, Trascer. Bien qu'anciennement Stip ait aussi été son ennemi number one, il était devenu bien plus qu'un précieux allié, le nouveau dirigeant d'Hyrule. Et dieu sait que cette cité avait bien besoin de lui. L'Elfe observait son ennemi avec la plus grande attention. Il lui balançait certaines vérités à la figure, comme quoi, il n'avait jamais rien pu faire seul. L'esprit de Link en fut encore plus blessé, puisque c'était exactement ce qu'il se disait de plus en plus. Le jour où il serait enfermé, seul, et qu'il devrait se débrouiller contre sa plus grande Peur...comme Tubuo avait pu lui montrer, alors là, peut être qu'il échouerait. Ce duel était donc un moyen pour lui de savoir aussi où il en était. Si il parvenait à tuer Trascer, il saurait être assez fort pour veiller sur ceux qu'il aime. Sans ça, il n'obtiendrait aucune satisfaction. Link fit tournoyer la lame dans sa main, se mettant en position d'attaque et observant la tronçonneuse qu'il portait, vrombrir dans l'air et répandre des étincelles. Mais rapidement, l'aura du Seigneur du Mal changea, pour quelque chose de plus bleuté. L'esprit de Tzeentch prit contrôle de son corps, un autre des démons qui semblait protéger Trascer. Il y avait il un moyen de blesser Trascer avec ces démons dans son corps...Où devait il trouver un moyen de les extirper ? Cela reviendrait à enquêter sur le passé de Trascer, et actuellement, l'Elfe ne disposait pas de ces connaissances. Seul Stip les avait. Si jamais il échouait...Il devrait le lui demander. Mais pour l'heure, c'était un gros projectile qui l'attendait, et qu'il devait d'urgence renvoyé. Link fit un pas de côté et bloqua la boule géante avec son bouclier miroir. Mais l'Orbe continuait de foncer vers lui et l'Elfe reculait petit à petit, toujours en bloquant avec son bouclier !

« Argh ! ....Je....Gnn.... »

Au fur et à mesure que Link tenait en joue l'Orbe de Destruction, il sentait sa vitesse diminuer. Mais plus elle était présente dans l'air, et plus celle ci grossissait ! L'Elfe serrait les dents tout en dévisageant son adversaire, jusqu'à ce qu'il puise dans ses forces pour renvoyer la boule. Il devait absolument la lui renvoyer !!! L'Elfe prit alors une grosse inspiration, puis donna un coup avec son bouclier miroir. L'explosion qui en suivit dans le couloir fut phénoménale, mais contenue par le champ de force que Link avait crée. Lorsque la fumée se dissipa, un trou béant se tenait à la place de Trascer et Link. Ces derniers étaient tombés au niveau inférieur, là où ils allaient continuer leur combat. Deux statues faucheuses s'y tenaient, un mécanisme faisant pivoter la faux qu'elles tenaient. 5 Rubis d'argent étaient aussi disposés dans cette salle, ce qui leur permettrait d'ouvrir la porte nécéssaire à leur échapatoire. A moins que le Seigneur et l'Elfe continuent leur duel...Jusqu'à la mort.


Dé :

Parfait/Bien : Explosion sur Trascer
Raté/Euh : Explosion sur Link


Pièces Pièces : 87253
Nombre de messages : 55838
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 1 Aoû 2013 - 9:32
Le membre 'Linkfan' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 22790
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Jeu 1 Aoû 2013 - 13:50
Gozen continuait de courir dans ce couloir immensément long, sans s'arrêter. Usant de la forme voûtée de la structure, l'extra-terrestre pouvait utiliser n'importe quelle paroi sans altérer sa vitesse. Jonathan, qui le suivait en volant, entendit plusieurs explosions, et fronça ses sourcils en imaginant ce qui pouvait bien arriver. Que se passait-il derrière eux ? Les ténèbres étaient trop sombres pour qu'il puisse distinguer quoi que ce soit, et cela augmentait le sentiment d'insécurité de l'adolescent, qui redoutait qu'à terme, tout cela devienne de la peur qu'il ne puisse plus maîtriser, malgré ses pouvoirs sur l'empathie. Se posant doucement à terre, Jonathan se retourna et serra les poings en entendant les multiples cris couplés aux explosions. Etait-ce une si bonne idée de laisser le groupe gérer celui qui les suivait ? Il en était désormais certain : Non.

Gozen, qui constata que son alter ego ne le suivait plus, cessa à son tour sa course et revint sur ses pas, se postant derrière le dieu aux ailes de papillon, et placa une main sur son épaule, observant les ténèbres oppressants à son tour. Tournant lentement sa tête vers l'adolescent, Gozen arqua un sourcil et murmura :


- Ce sera difficile.

Jonathan tourna à son tour la tête en sa direction et fit de grands yeux d'incompréhension, couplés à un sourire innocent. S'il avait pu sonder le coeur de Gozen à ce moment là, il l'aurait fait, mais trop de pensées bousculèrent son esprit. L'extra-terrestre soupira et sortit le masque subspatial, avant de le pointer vers les ténèbres.


- Contre le Chaos, seul l'Animus règne. Mais à l'instar de notre adversaire, nous serons exposés à de grandes faiblesses. A cela sera couplé la probabilité que nous devions former le Quatuor Eternel au grand complet pour résister. Mais, je sais ce que tu penses ... Que le fragment que nous recherchons ...

- Pourrait bien apparaître. Mais ne me dis pas que tu as la même impression que moi ?

- Cela m'étonnerait fort. Vois mon raisonnement comme de l'instinct. A quoi penses-tu, toi ?

- Rien de bien concret, actuellement ... Je voudrais juste aider Link. Le pauvre à l'air de bien galérer, qu'en dis tu ?

- Je le vois en position de faiblesse, mais son adversaire me trouble.

- Il te trouble ? Sincèrement ? Il est si ... puissant ?

- Non. Enfin, si, il est puissant, c'est un fait, mais ... Il est tu sais ... Comment tu disais pour Maiden, déjà ?

- Efféminé ?

- Non, l'autre chose.

- Torturé ?

- Ouais, voilà. Mais ce n'est pas quelque chose que je peux déterminer avec précision. Quoi qu'il en soit, s'il te plait ... essaie de ne pas céder à tes peurs. Je ne sais pas vraiment ce que cela nous apporterait de positif, ou de négatif. Je crois juste qu'il ne faut pas.

- Tu as entendu la demoiselle de la Peur ... Elle n'aime pas les gens courageux. C'est précisément pour cela que nous allons être téméraires.



Jonathan sourit et avança en marchant sur quelques mètres, avant de s'envoler. Suivi de Gozen, il rejoignirent rapidement les autres et constatèrent qu'ils étaient pris dans un lierre étrange. Jonathan s'avança pour détruire les plantes mais l'extra-terrestre le retint par le bras et l'observa intensément, avant de lui dire :

- N'y touche pas, tu serais toi-même pris au piège.

- Et avec la clé élémentaire ?

- Pas moyen, c'est du chaos, pas de la végétation.



Une explosion les fit se retourner, puis un écran de fumée. Aveuglés, ils durent attendre que la poussière soulevée se dissipe dans les airs. La vision de nouveau claire, un trou béant apparut aux yeux du duo, qui s'en approchèrent. En bas, le duel n'allait pas tarder à faire rage. Jonathan observa Gozen, et ses grands yeux exprimaient tant de questions que l'extra-terrestre dut réfléchir quelques secondes avant de déclarer :


- Link est fort, mais pas à la hauteur. Si tu veux réellement descendre, il va falloir que nous invoquions le Quatuor Eternel, mais, ne remarques-tu rien ?

- Tu parles de la fureur de Link ? Oh, si, j'ai déjà lu dans son esprit ... "Je voudrais être un Héros" "Seul je ne peux pas me débrouiller" ... Qui, avec les derniers événements, ne se le dirait pas ? Sans nous dans le labyrinthe, il serait perdu. Tu le sais, n'est ce pas ?

- Mh ... Ne devrions nous pas le laisser seul, dans ce cas ?

- Nan, on est les seuls à avoir le droit d'être téméraires. Lui, son devoir, c'est d'être courageux. Et le courage est plus intéressant lorsque l'on puise dans la force de ses alliés. Malgré ce que les têtes brûlées pensent, être aidé, car cela procure un sentiment de sécurité avantageux, est un atout majeur lors d'un affrontement. Même si l'on se bat seul, savoir que des gens comptent sur nous et nous soutiennent peuvent être le gage d'une victoire future. Ici ... Jamais il n'a été dit que cela devrait être un duel.

- Et ton Analyse sur Trascer ?

- ... ... Je l'aime bien. Il joue les méchants, mais c'est un grand sentimental. Sebastian est ce qu'il est, mais jamais il n'aurais ressenti la peur, lui. Donc selon toi, qui est le plus torturé des deux ?


- Je vois ... Tant que ta prise d'affection ne te modère pas. Mais je crois que je commence à comprendre où tu voulais en venir.


Jonathan sourit et se jeta dans le trou. Ni une ni deux, Gozen le suivit, et les deux atterrirent aux côtés de Link. Leurs clés matérialisées et pointées sur Trascer. Au regard de Link sur l'adolescent, celui-ci lui répondit :

- Je sais que tu tenais à ce duel, mais ne sois pas téméraire. Accepter ses faiblesses, c'est aussi une façon d'être courageux. Dans l'adversité, il y a des moments où l'on souhaite plus que tout être aidé. Pour certains ... cela n'est jamais arrivé, et ils doivent alors passer une éternité à souffrir, sous le joug d'une folie qu'ils n'ont jamais demandé, pour servir un Chaos qu'ils croient délectable, mais qui les consumera, comme il consumerait n'importe qui ... - Son regard se porta un instant sur Trascer - Quoi qu'il en soit, si nous sortons de cette tour en un morceau, je veillerai à ce que tu puisses te sortir de situations périlleuses, telles que le labyrinthe de Tubuo, sans passer par une aide tierce. Mais quoi qu'il advienne lors de ce combat, n'oublie pas que ta force est d'avoir des alliés sur qui tu pourras toujours compter. Devenir solitaire ne te sied pas, Link, alors chasse ces tourments stupides de ton esprit, avant que je ne le fasse moi-même.

- J'invoquerais le Quatuor Eternel si le combat n'est pas à notre avantage ... Pour l'instant, comme dit le proverbe, le premier qui attaque remporte le combat.


Gozen plaça son bras en direction de Trascer et celui-ci se transforma en canon. L'extra-terrestre murmura :


- Remember Command Zero Two - Multi Techno Buster -


Une rafale de lasers blancs sortirent du canon et frappèrent le sol pour remonter jusqu'à Trascer, à grande vitesse. Le combat était engagé, et le duo ne laisserait pas Link périr contre le seigneur du Mal. Chacun d'eux avaient foi en l'Hylien, mais ne se trompaient pas sur la constitution de ce dernier. Quelle que fut sa force, actuellement, il restait un humain, et il s'agissait précisément d'une des causes principales du désir de protection de Jonathan : L'Humanité.


Dé action : Multi Techno Buster
Pièces Pièces : 45573
Nombre de messages : 5686
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 1 Aoû 2013 - 13:50
Le membre 'Gozen l'Eternel' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 22790
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Trascer a écrit :
avatar
Chaos Universel
Jeu 1 Aoû 2013 - 21:51
Alors que le projectile du Chaos de dirigeait à pleine vitesse sur le jeune guerrier elfique, ce dernier fit l'une des dernières chose auquel le Seigneur du Mal pouvait bien penser comme technique d'évitement d'une orbe du Chaos : le renvoyer. Heureusement pour lui, cette dernière fut mal dévié et, profitant de l'effet, le Destructeur recula encore plus évitant le gros de l'explosion au contraire de Link. Malheureusement, les débris, la fin du souffle ainsi que la chute fut inévitable et quelque peu endommageante. Descendant d'un étage de la Tour tout en se réceptionnant avec difficulté, l'Indivisible se releva pour observer la salle. Cette dernière étant plutôt importante, elle était tout de même pourvut d'une sortie ainsi que de divers autres méchanismes comme deux statues à faux tournoyante ainsi que divers Rubis argenté ça et la dans la salle. Profitant d'un léger moment de répit le Démon reprit son souffle avant de parler.



Ainsi tu as voulu dévier ma propre arme contre moi pour me blesser? C'était quelque chose d'astucieux je dois l'admettre. Mais maintenant que nous sommes encore plus profond dans cette Tour, je me rapproche de mon objectif, et ce n'est sûrement pas toi qui m'arrêtera, Elfe. Je te proposerais bien ta reddition, mais d'une part tu la refuserais, et de l'autre je me priverais d'une vengeance. Un de nous deux sortiras de cette salle en un seul morceau.  Alors prépare t...

Le démon s'apprêtait a finir sa phrase, pourtant il en fut bien incapable devant la surprise qu'il eu en voyant les nouveaux arrivants. En effet ces derniers qui venaient tout juste d'apparaître du trou d'où étaient déjà tomber les duellistes. En regardant bien les deux protagoniste, Trascer était plutôt interrogatif devant eux. En effet leurs puissance combiné avait un impacts des plus important, une chose étant sur ils ne seront pas des plus faciles à vaincre. La seconde chose troublante étant une sorte de lien qui unissait les deux âmes, peu perceptible mais dérangeant le Warp même. La réponse de leur camps finit tout de même par arriver de la bouche des inconnus. Déjà, le regard s'échangeant entre le héros du temps et la personne donnait une idée qu'ils se connaissaient avant cela, de plus la suite du discours permettait de comprendre qu'il serai du côté de celui du héros du temps. Appelant le faîte de ne pas être téméraire tout comme le courage étant possible si nos faiblesse sont comprises et non rejeté, et qu'il fallait accepter certaines aides. La suite, plus une remarque contre Trascer parlait d'un tourment éternel couplé à la folie d'une servitude du Chaos destructeur. Ceci se terminant sur le regard du Porteur de Painsaw qui n'appréciât guère une remarque, bien qu'à moitié vrai. Le visage se renforçant quelque peu, épée e main, il continua d'écouter ce que les deux nouveaux arrivants pouvaient encore dire. Il parlait d'une part de quelque chose déjà vécu, Tubuo et son labyrinthe, Ghirahim en avait quelque peu parlé, d'autre part ce fut le faîte au il proposa à Link de braver certain danger seul, faisant sourire légèrement le seigneur du mal. L'idée tout de même que Link devrait être en groupe pour combattre revenait tout de même souvent sur la table, comme pour faire comprendre quelque chose à Link.

Ce fut au tours du second protagoniste de parler, ce dernier appèlerait un certain quatuor si il le fallait pour affronter, avant de citer un proverbe de la légitimité du vainqueur qui sera le premier a attaquer. Le Démon voulut répliquer mais il ne fut pas assez rapide. Le dernier a avoir parler transforma son bras en canon avant de l'utiliser pour attaquer le Destructeur. Lâchant une phrase d'assaut, plusieurs laser blanc en sortirent avant de rejoindre le sol pour attaquer Trascer. Malgré une légère préparation, il fut tout de même frappé par cette technique bien singulière. Reculant de quelque mètre, essuyant une traîné de sang noir qui s'affichait maintenant sur ses lèvres tout en reprenant ses esprits correctement, l'Indivisible se mît en position de combat, Painsaw dans une main, alors que Tzeentch quittait le corps du Guerrier. Des paroles d'une ancienne langue Chaotique furent lâcher, tout en fermant les yeux, le démon se concentrait, cela dura une dizaine de seconde avant qu'une légère lueur rouge ne prit le contrôle de l'arme Légendaire, cette dernière devint plus importante, s'agrandissent comme une épée longue, le côté tronçonneuse devenant une immense chaîne de rouille, les pics laissant échappé les parasites de la pestilence. Oui, le Chaos c'était enfin réunis correctement pour l'aider. Nurgle et Khorne avait décidé d'aider le Seigneur du mal, dernière lui, l'aura de la guerre et de la mort, le rouge se mélangeant avec le vert. Pourtant, le démon ne fut pas décidé à attaquer tout de suite. Préférant faire appel lui aussi à la parole.


Ainsi, vous décider de rejoindre notre duel sans y avoir été invité pour sauver ce misérable Elfe qui avait souhaiter se jeter dans la gueule de la mort tout seul? Voilà quelque chose de fortement courageux, je dois bien l'admettre. Votre force quand à elle, tout comme ce lien qui vous unis est fort étrange, difficile à cerner, mais pourtant si puissante. Si vous vous décider à rejoindre le combat je me verrais dans l'obligation de me donner beaucoup plus pour remporter cet affrontement qui risque d'être intéressant. Pourtant, vous avez dit tout a l'heure plusieurs choses, la folie, et la destruction du Chaos. De quel droit pouvez vous ainsi porter ce jugement sur le Désordre de l'Universel! Dans tout les cas, si vous avez décider d'aider Link, vous êtes actuellement mon ennemis, et ce ne sera pas vous qui me bloquera le chemin vers la pièce étoile. En garde, et que ce combat devienne intéressant.

Comme pour s'aider, deux phrases sortirent ensuite de la bouche de Trascer. La première reflétant l'aspect même du Dieu de la pestilence fut "vent de peste". Si le vent n'était pas encore un problème dans un donjon des profondeurs, il allait le devenir maintenant. En effet, une immense bourrasque commença à se créer par un puissant portail du chaos à l'arrière du Démon. Ce vent portait en lui les maladies pestilentiel, ainsi qu'une quantité non négligeable de Nurgling, petite créature verte qui essayaient tant bien que mal d'atterrir prêt des ennemis du Seigneur du mal pour leur mordiller le mollet. Cette technique avait, non pas un bot d'infester les adversaires, mais essayer de les affaiblir (dès 1) par la magie du Chaos et celle de Nurgle. La seconde Phrase quand à elle désignait la magie pur du Chaos, la "chaîne du tourment", d'immenses trombe métallique sortirent du sol afin d'essayer soit d'empaler voir d'attraper leurs cibles pour les incapacité comme le ferait le vent. (Dès 2). Que ses compétences fonctionnent ou bien ne soient qu'un échec, le Porteur de l'arme légendaire décida bien d'en découdre au corps à corps. Pourtant, le bloquant encore, la vision de sa triste bien aimé. Cette magnifique chevelure, ses vêtements si délicat. Une chose était nouvelle, son visage était légèrement à découvert, un sourire lui était destiné, a lui. Alors qu'il l'avait trahit et abandonner. Alors qu'il retrouvait sa vision, il avait un genoux au sol, retrouvant son souffle difficilement. Alors qu'il se relevait, il ne pût s'empêcher de parler à lui même. [/i]

Pourquoi maintenant...Pourquoi me torture tu alors que j'essaye de réparer mes erreurs, mon aimée...Ton abandon est ma plus grossière erreur...Pardonne moi.

Trascer savait que ce moment qu'il avait passer à perdre son moral déjà bien bas dans sa tristesse d'une âme torturé, avait probablement permit au groupe d'esquiver voir de se soigner des compétences du Démon, qui chargea enfin, activant l'épée légendaire, l'énergie de Khorne et Nurgle donnait un aire encore plus Destructeur à l'arme légendaire tenu à deux mains. Une fois a porté le Seigneur du mal essaya d'engager le corps à corps contre le duo des arrivants.

[hrp : je ne peu pas mettre de couleurs poster par téléphone étant relou pour ce genre de truc x). Je demanderais à Squall voir si il peu, ou Link si tu passe :o]
Pièces Pièces : 43069
Nombre de messages : 330
Age : 22
Localisation : Souhaite accomplir son rêve
Réplique/Citation : "I am a prince of the Warp here to recreate this land!"
Date d'inscription : 26/05/2012
Liens : Amis : (Igsnor, âme de Painsaw)
Empereur : Stip
Généraux : Sorceress
Compagnons : Axem Red


Voir le profil de l'utilisateur


Un Seigneur du mal doit avoir de jolies rangs! Comment reconstruire l'univers si l'on a pas le charisme qui le permet?




Codes couleurs :

Trascer : --------
Khorne : --------
Nurgle : --------
Slaanesh : -------
Tzeentch : --------
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 1 Aoû 2013 - 21:51
Le membre 'Trascer' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 22790
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 1 Aoû 2013 - 23:01
[Hé ! Allez mollo pour les autres qui n'ont pas encore post xD]

Le combat fit rage dans la tour. Link fut en difficultés face à Trascer. En effet, celui-ci avait lancé une orbe sombre en direction de l'elfe. Malheureusement, le guerrier échoua sa défense. Heureusement, que Gozen intervint à temps pour l'aider. Les bruits furent de plus en forts dû à la bataille. Seul cinq personnes étaient libres à se lutter entre eux. Les autres pendant ce temps se débattaient contre les racines avec plus ou moins d'effort. Plus tard, les personnes encore sous les racines furent délivrés. Les ronces commencèrent relâcher les prisonniers et à faner. Mais malgré cela, la peur se fit ressentir à certains. Des hallucinations commencèrent se projeter sur les aventuriers. Ces derniers voyaient leur propre peur. Sauront-ils garder leur sang froid et à affronter leur propre peur ?

La "Gardienne" observa encore à nouveau les aventuriers de loin sans se faire voir histoire de s'assurer qu'ils ne feront pas de bêtises ou à détruire ce qu'il y a autour. En attendant, le coffre était toujours protégé par le champ de force. Le combat risquerait de faire oublier cet objectif.


[Attention ! Dans 10 jours, les personnes qui n'auront pas post à partir de maintenant se retrouveront expulsées de la Tour par la peur. Il est toutefois possible d'y retourner mais faites attention à être plus actif si vous entrez à nouveau.]
Pièces Pièces : 22790
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 1 Aoû 2013 - 23:11
EDIT de Faust/Métal :Et hop ! Post déplacé. Là, vous pouvez le prendre en compte.


You Must Not Die...




 


Alors que Trascer semblait toujours aussi sur de lui Link demanda....ou plutôt ordonna a Nightmare de guider Snow et les autres au plus vites vers la pièce et pour l'aider a se démêler il lui jeta la potion qui empoisonna les plantes, noirs comme l’ébène elle se figea, et finit par se casser toutes seuls.
Une fois libre il posa sa mains sur le crane de Link qui n'allais pas tarder a attaquer Trascer et lui murmurant de douce parole il lui transmit une énorme quantité de pouvoirs.

La Lumière n'est pas suffisante contre le chaos, je t'arme de la force des ténèbres pour que tu rétablit l'ordre dans l’âme de cette être maudit.
Ne t’inquiète pas une fois le combat achevé ces ténèbres reviendrons a moi en attendant, combat le et ne meurt pas Link....

La quantité de pouvoirs qu'il venait de donner était telle que sa forme alpha commençait du mal a rester stable, mais il réussit tout de même a la conservé .
Fillant comme l’éclair il réussit rapidement a trouver la trace de Snow, et une fois celle ci posé dans son dos il fit apparaître son Black-Spider et énonça son plan aux groupe.

Peu importe ce que vous pensez je reste fixé sur l'idée de se séparé ! Vous avez vue le résultat ? On a tous été pris au piège en même temps ! C'est pour cela que je vais partir en avance avec Snow, vous n'aurais qu'a suivre les toiles d’araignée .

En disant cela Ezkiel monta sur le dos de Snow et l’anthropomorphe se mit en position de sprint, chargea son canon Technobuster et projeta un puissant rayon en arrière afin de se propulser droit devant a pleine vitesse, gardant la vitesse constante avec sa course sur les mur .



A pleine vitesse, Night faisait des bond sur les mur grâce a son arme du cauchemars et alors que des plantes et des spectre lui barrais la route il utiliser a la fois son canon a faible puissance pour ne pas être ralentit mais aussi les lame tranchante de ses pâtes d’araignée.
Slalomant a toute vitesse afin de se frayer un chemin il chercher Gozen de vu ne voulant pas que celui çi arrive a la pièce avant lui, il remarqua qu'il n'allais pas a la vitesse du son mais bien plus vite, serais-ce cette forme qui lui permette d'allez plus vite ? En effet il courrais plus vite que le son de quelque K/h réussira t'il a rattraper Gozen ? Il l’espérait...

Snow ! Rend moi un service et utilise tes chaines sur ces plantes qui nous gênent, je commence a être déborder. Utilise ton sang comme je te l'ai dit avec ton nouveau pouvoirs tu peut utiliser le fer dans ton sang !




Pièces Pièces : 881
Nombre de messages : 4412
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Ven 2 Aoû 2013 - 12:49

Bataille au Coeur des Ténèbres





L’explosion de l’orbe du Chaos de Trascer ravagea l’endroit même où ils étaient situés, créant un trou béant à même le seul, et les faisant par la même occasion passer au niveau inférieur. Link tomba inconscient. Il n’avait pas été assez rapide pour empêcher Trascer de contrer son attaque ou même pour la lui renvoyer. Il se sentait carrément faible et impuissant. Il fut alors saisit par des frissons, d’importants frissons qui lui firent revoir certains moments de sa vie. Mais pas tous. Les moments les plus horribles. Il repensa à ses parents, morts lors de la guerre d’Hyrule. Il repensa à Ganondorf et son visage malsain. Et enfin, il repensa à Maiden, qui, bougeant ses doigts d’un air victorieux, faisait danser la marionnette en bois de Sakura. Link hurla, puis se réveilla, saisit par un profond mal de crâne. Il ne devait pas se laisser abattre. Il était bien plus fort que ça ! Il se releva, fixant Trascer, surpris que celui-ci ne l’est pas terrassé durant son évanouissement — de ce fait, il avait dû être assez court — puis le jeune garçon serra son épée contre lui. Il sentait la lumière de la Triforce le protéger : ses deux fragments visibles sur le dos de sa main gauche, diffusait une lumière vive qui éclairait la salle entière. Link était aussi entouré d’une aura sombre, mais une aura bienfaisante. C’était Night qui avait fait en sorte de lui transmettre un peu de ses forces. Il devrait penser à le remercier lorsqu’ils seraient enfin tirés d’affaire. Et en parlant de cette salle justement, elle ressemblait grandement à une des salles du Temple de l’Ombre à Hyrule. Était est-ce possible que les fondateurs des Tours soient aussi ceux à l’origine des Temples ? Non…Ça ne pouvait être ça…Enfin, il reprendrait ses considérations plus tard, car pour le moment, Trascer lui donnait envie de vomir. Il fit en sorte de nouveau de le rabaisser, en lui faisant bien comprendre qu’il n’était qu’un insecte. Mais que cet insecte allait lui mettre la râclée de sa vie. La rage au ventre, Link se lança à l’assaut du Seigneur, espérant qu’en haut, les autres trouvent enfin une solution de se libérer de la végétation, et de continuer à progresser dans la Tour. Le fait qu’ils soient à un étage inférieur ne plaisait pas à Link. Trascer avait raison, il s’était un peu plus rapproché de son but. Mais il ne le laisserait pas fuir. Et puis encore fallait-il récupérer les rubis dispersés çà et là à l’intérieur de la pièce.

L’Elfe dut cependant s’arrêter en plein milieu de son assaut, surpris par la présence de Jonathan et Gozen qui étaient venu lui prêter main forte. L’accueil ne fut peut-être pas ceux à quoi ils s’attendaient. En effet, au début, l’Elfe leur lança des phrases ressemblant à : « Non ! Rejoignez les autres, ils ont besoin de vous ! » ou encore « Partez ! ». L’Elfe expliqua le fait que ce combat lui permettrait de savoir si il était devenu enfin plus fort. C’était sa seule et unique chance de le savoir. Mais rapidement, Jonathan prit la parole, et tenta de faire entendre raison au Héros du Temps qu’il ne pouvait le laisser seul. Il avait comme peur pour lui, qu’il échoue, et qu’il se retrouve dans une situation défavorable. Comme contre Tubuo. Mais quelque chose retint cependant son attention. L’homme papillon lui dit qu’une fois sortit de cette Tour, il lui apprendrait un nouveau pouvoir qui lui serait très certainement utile. Il ne savait pas bien de quoi il s’agissait, mais la proposition séduit Link. Finalement, il arrêta de faire sa tête brûlée, et donna pour réponse :


« Eh bien…Moi qui souhaitait montrer à Trascer que je pouvais le battre…Tout seul…Mais tu as raison, ça n’est peut-être pas raisonnable au final. Mais je veux qu’une fois cette Tour de terminée, tu m’apprennes de nouveau pouvoir. Je peux compter sur toi ? Et puis…Gozen a aussi ses dieux avec lui, comme Trascer, ça va rééquilibrer le tout. Bien alors…Il est à nous. En garde ! »


Link se mit à courir à toute vitesse en direction de Trascer qui venait de changer d’apparence, posséder de nouveau par les Dieux du Chaos. Une odeur de pourriture remontait  à ses narines, ce qui le dégoûtait encore plus. L’Elfe ferma les yeux durant sa course, pour repenser aux visions qu’il avait eu. Il ne voulait pas connaitre ce même genre de souffrance avec Trascer. Link devait le piéger ici et maintenant, et en finir. Alors que Gozen venait de transformer son bras en puissant canon, Link se sentit affaiblit par les vents qui s’étaient déchainés eux. Sa vitesse fut ralentit, comme s’il portait ses bottes de plomb, ou qu’il tentait de courir désespérément dans un cauchemar. Mais tout allait bien se finir, il se le promettait. Une créature s’approcha du héros pour lui mordre le mollet, mais l’Elfe fut plus rapide et lui donna un coup de pied. Les deux faux qui tournaient en cercle passèrent au même moment, et tranchèrent la créature, alors que l’Elfe venait de se baisser pour esquiver les faux qui passèrent alors au dessus de lui. Des trombes métalliques perforèrent le sol et tentèrent d’éliminer les trois héros, mais à force de roulade, Link parvint à rejoindre une zone sécurisée. L’Elfe constata que Trascer parlait d’un amour perdu. Il s’agissait en réalité d’un démon blessé, Link le comprit donc. Jadis Trascer avait donc un cœur ? Une nouvelle fois, les faux passèrent au dessus de l’Hylien. Il récupéra au passage les deux premiers rubis sur les cinq présent dans la salle. Puis il ferma les yeux, tout en échangeant un regard avec Jonathan. Ils devaient se serrer les coudes pendant que Gozen l’occupait. L’odeur de pourriture qui s’empara des lieux fut si horrible que l’Elfe s’efforçait de respirer par la bouche. Link fit signe à Jonathan de le suivre, lui qui était aussi en retrait pour se protéger des chaines du chaos. Le Héros du Temps se mit à courir à toute vitesse, brandissant la Master Sword en l’air, plus rayonnante que jamais. Une vive lumière s’empara d’elle, et l’Elfe donna un coup qui forma la première branche d’un « X » à l’intérieur duquel, au centre, se trouvait Trascer. Au même moment, Jonathan frappa pour compléter l’attaque avec la deuxième branche.

« SWORD OF LIGHT !!! »

Dé Bénédiction : Bonus conféré par les pouvoirs de Nightmare
Dé : L'attaque Sword of Light échoue (Raté/Euh) ou réussi (Bien/Parfait)

Effet du dé Bénédiction : Peu après l'attaque, des bananes se mirent à pleuvoir à l'intérieur de la salle, qui sortait d'on ne sait où. L'Elfe en profita pour attraper celles qui lui tombaient sous la main, avant qu'elles ne disparaissent. Il en mangea afin de récupérer 25% de la santé qu'il avait pu perdre jusqu'à présent.


Pièces Pièces : 87253
Nombre de messages : 55838
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 2 Aoû 2013 - 12:49
Le membre 'Linkfan' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Bénédiction' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 22790
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Snow a écrit :
Chomp
Sam 3 Aoû 2013 - 12:38
Une bataille commençait à faire rage, Snow l’entendait d’ici. Toujours en train de marcher à l’aveuglette, elle commençait à avoir de drôles d’hallucinations. Des yeux rougeoyants se découpaient dans l’ombre, accompagnés de rires rauques et moqueurs. Plus elle s’engouffrait, et plus la peur la tétanisait. Elle était bien tentée de faire demi-tour, ou de s’enfuir en courant, si l’obscurité n’était pas un si gros problème. Heureusement, elle avait sa copine araignée avec elle, qui semblait plus téméraire que la petite hérissonne.

Elle avançait en fermant les yeux, tremblant de tous ses membres. Il fallait avancer. Peu importait ces fantômes surgis de nulle part. Ils étaient transparents de toute façon ! Ce n’était que des esprits sans corps, des coquilles vides. A quoi bon les redouter ? Mais si son enveloppe corporelle n’avait rien à craindre, elle supposait que pour son âme, c’était une autre histoire.

Son araignée claqua les mandibules pour la rassurer. La femelle arachnide – oui, c’était bien une femelle, bien que personne ne le sache – devinait que Snow était terrorisée. Il y avait de quoi après tout. Ces fantômes n’étaient là que pour ça : mettre les squatters de la tour à l’épreuve, ou plutôt tout simplement les virer. C’était assez simple avec leur profil : ils n’avaient qu’à surgir devant les gens, et lâcher leur rire fantomatique. Les plus sensibles prenaient la poudre d’escampette en général.

Cependant, l’araignée devait admettre que Snow encaissait sans broncher. Etait-ce vraiment du courage ? L’insouciance et la naïveté étaient la base de l’état d’esprit de la jeune furry. Elle avançait sans trop savoir ce que cela allait engendrer. D’ailleurs, entrer là-dedans a été vraiment un acte stupide. Ni l’une ni l’autre n’étaient utiles dans cette Tour, à part peut-être foutre les boules aux autres à cause de la « fugue » de Snow.

Soudain, Snow s’arrêta net. Une grande partie du groupe s’était éloignée du combat, et Nightmare la retrouva presque aussitôt. Et presque aussitôt, la peur de Snow s’envola. Nightmare la prit sur son dos et reprit sa course. Elle se serra contre lui, ne voyant pas grand-chose, mais l’air lui fouettait le visage. De même que les plantes accrochées aux parois. Elles semblaient devenir plus épaisses et gênantes que plus haut dans la Tour.

Nightmare lui dit quelque chose, mais elle l’entendit à peine. Toutefois, les mots « sang » et « fer » attirèrent son attention. Snow était plutôt concentrée sur les auras des combattants. Link semblait affaibli, mais prit d’une témérité inébranlable. La jeune furry pria pour lui en silence. Un si gentil elfe ne méritait même pas de combattre ! Jonathan non plus d’ailleurs. Comment pouvait-on faire preuve d’autant de fureur guerrière quand on était un être empreint de bonté ? Même si c’était pour la bonne cause, faire mal était faire mal.

L’aura de Trascer l’intriguait. Il y avait en lui une partie assez familière, qui suscitait presque de la sympathie. Il était puissant certes, mais la puissance ne signifiait pas forcément de la stupidité. Il suffisait de savoir l’utiliser. Mais il y avait un je-ne-sais-quoi chez lui qui attirait Snow. Elle ne savait pas vraiment pourquoi.

Elle se reconcentra sur Nightmare, essayant de décrypter le message dans sa tête de petite enfant. Ces plantes commençaient à la déranger fortement. Et ne parlons pas du hérisson noir, qui courait au milieu de tout ça. Lui solliciterait-elle son aide afin de se débarrasser de tout ça ? Son araignée lui tapota l’épaule de la patte, avant de claquer des mandibules. L’arachnide avait assisté au combat contre Sonic.exe, et savait de quoi Snow était capable. Avec ses chaînes, ils seraient facilement débarrassés de ses végétaux. Seulement, elle avait constaté que sa maîtresse n’était pas dans son état normal quand elle utilisait son pouvoir. Donc, en gros, c’était quasi mort.

Snow était perplexe. Elle se maudissait encore une fois de ne pas comprendre ce que les gens lui disaient. Dès qu’elle sortirait d’ici, elle irait trouver quelqu’un capable de lui enseigner la parole et autres trucs importants. Elle ne voyait pas ce qu’elle pourrait faire de mieux.

Enfiévrée de ne pas pouvoir faire ce que Nightmare lui demandait, elle soupira. Elle se sentait inutile, et méritait bien les coups de branches qu’elle se prenait dans la figure. Son araignée cliquetait de colère, à l’inverse. Chaque coup était accompagné d’un sifflement furieux. Elle avait bien envie de découper chaque plante d’un habile coup de mandibule, une par une s’il le fallait. Mais à quoi bon ? Elle ne pouvait pas suivre Nightmare à pied, même si elle avait elle aussi hérité de ses pouvoirs transmis à Kanto.

Snow hurla quand elle vit un fantôme passer à côté d’elle en riant sourdement. Elle et Nightmare risqueraient certainement d’en recroiser, mais avec la vitesse, leur tête-à-tête ne durerait même pas une seconde. C’était déjà un problème en moins, surtout qu’avec l’air qui leur soufflait dans les oreilles, ils n’entendaient pas leurs sarcasmes non plus. La jeune hérissonne blanche se demandait où ils allaient comme ça. Son ami avançait sûrement au hasard, lui aussi ! Mais bon, il n’y avait que ça à faire, et il ne restait plus qu’à espérer que Snow se rende utile plus tard.
Pièces Pièces : 19103
Nombre de messages : 416
Age : 19
Localisation : À côté de Nightmare. (Ou dessus, ça dépend des jours. :c)
Réplique/Citation : 'Nyah.'
Date d'inscription : 16/04/2013
Liens : Mariée à : Nightmare
Amie : Nagima

Voir le profil de l'utilisateur http://talana13.deviantart.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Riff a écrit :
avatar
Koopa
Dim 4 Aoû 2013 - 18:23

Capricorn vola dans les airs avec son jet-pack avec la boule rose qui était sur son dos. Le bouc espérait que celui-ci n'ait pas le vertige. Certes ils étaient au Royaume Champignon, le territoire sous les eaux mais plus tôt, la guimauve avait convaincu à l'Esprit Céleste qu'il fallait s'occuper de la Tour au risque d'avoir des conséquences destructrices sur le monde et que Lucy était en sécurité. Arrivés à destination, Capricorn se posa au sol et fit disparaître son équipement. Le bouc et la gomme étaient face à une caverne recouverte de végétation.

-Bien, je suppose que nous sommes à l'endroit où vous voulez aller. Allons-y.

L'Esprit Céleste entra le premier après avoir réajusté ses lunettes de soleil. Plus Capricorn s'enfonça dans les profondeurs, moins le lieu était rassurant néanmoins, le bouc avait des nerfs d'acier. Cependant, il eut un mauvais pressentiment. Il voyait Lucy se débattant dans les eaux avant d'y succomber. Finalement, Capricorn se demanda si c'était une bonne idée de s'y aventurer mais c'était trop tard pour faire marche arrière. Quelques minutes de marche plus tard, il tomba en plein combat avec un elfe au costume vert et deux hommes face à un démon imposant. Le bouc se tourna à la boule rose.

-Euh... Dites-moi. Connaissez-vous ces personnes. Et au passage, quel est votre nom ?
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

KirbyB a écrit :
avatar
Pink Warrior
Lun 5 Aoû 2013 - 4:26
Capricorn avais suivis à la lettre mes indications et nous etions arrivé devant une grotte.
Je ressentais les effets de la tour, ma couleur rose pétante étais devenu livide tellement mon malaise étais profond.

Mais une fois que nous fument entrée, mon malaise se dissipa et je repris ma couleur habituel,
je suivais Capricorn qui avait pris les devants. Alors que nous progressions dans ce dédale,
j'eu une bref vision où je voyais les bois perdus en feu, cela me terrifiais de voir le lieux ou j'avais vécu bruler...
Je décidais malgré de tout d'ignorer cette vision d'horreur et de continuer.

Quand soudain nous tombèrent sur un groupe de 3 personne affrontant quelqu'un que je détestais.... Trascer ! Cet ignoble démon qui cherche a provoquer la fin de ce monde pour en créer un nouveau sur SES bases.
Link étais là aussi et il venait d'asséné à trascer un magnifique coup d'épée, peu de temps après son attaque des bananes se sont mises a pleuvoir dans la salle, ce qui me laissa perplexe.
Les 2 autres je ne les connaissais pas mais ils faisaient preuve d'une puissance grandiose.


-Ce type habillé en vert avec son épée, c'est link le héros d'hyrule. Les 2 autres qui l'aide je n'en ai aucune idée... Par contre celui qu'il affronte est trascer le démon qui cherche à provoquer la fin du monde en créeant des cataclysme à l'aide de tour de l'apocalypse !
Capricorn pour l'instant nous somme assez loin de leur affrontement et il ne nous ont pas encore remarquer...
Je ne sais pas si nous devrions nous mélée au combat...


J'étais en intense réflexion combattre où chercher la pièce qui alimente la tour ?...
Je n'arrivais pas a me décidé....
Pièces Pièces : 16391
Nombre de messages : 2119
Age : 18
Localisation : J'en sais rien :0
Réplique/Citation : "Par la magie des rêves !"
Date d'inscription : 02/11/2012
Liens : Amis : Faust, Capricorne, Snow, Shikkan, Argaï, Link, Phoenix, Eloaf the Chao, Genesect, Rosstail, Tim Sinassas,

Ennemie : Baltagnar, Trascer, Nightmare(le hérisson), Axem red, Stip

Connaissance : Flare, Hwoarang, Ikuto, Red, Gozen


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

KB possède une carte obtenu a un quizz qui lui offre 20% de réduction sur tout au marché coco : Carte Gold !
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Jonathan Joestar a écrit :
avatar
Giga
Lun 5 Aoû 2013 - 16:11
Link avait bien pris le temps de lui prouver à quel point il était heureux de la revoir, mais elle n'eut aucune réaction. Ce dernier la remerciait d'être simplement là, à ses côtés, précisant avec insistance ô combien son pouvoir pouvait être puissant, chose dont elle était déjà consciente depuis un certain temps maintenant. Non pas qu'elle n'y prêtait aucune attention, bien au contraire. Yûko était plutôt pensive. Toutes ces histoires de pièces, d'étoiles, tout ce qui était relié à l'obtention d'un quelconque pouvoir n'avait pas le moindre intérêt à ses yeux. Du moins, ce n'était pas ce qu'elle désirait. Elle savait pertinemment que, même en ayant la volonté de l’acquérir, elle ne pourrait pas mettre la main dessus. Et qui plus est, à quoi bon vouloir suivre le mouvement et courir après cet artefact comme un enfant sauterait sur un biscuit parsemé de pépites de chocolat ? Evidemment que l'idée d'avoir cet objet avec soi pouvait être tentant, notamment pour contrarier et frustrer  tous les aventuriers ici présents, héros et "ennemis" confondus. En effet, ça aurait été une bonne blague, cependant elle ne voulait pas s'attirer le moindre problème - rajoutons à cela que ce n'est pas dans ses habitudes-. Plutôt que de leur chiper leur si précieux butin, pourquoi ne pas simplement les observer, analyser chaque individu présent dans la tour, comme elle savait si bien le faire. Et, si besoin, venir en aide au petit groupe, comme elle l'avait déjà proposé plus tôt. Ça ne lui coûterait rien, après tout. Surtout si le service rendu s'applique également à Link. Il faut dire que présence de l'Hylien l'avait grandement soulagée ... Dommage qu'ils n'aient pas eu le temps de faire plus ample connaissance l'un et l'autre, cela dit. Le plus important étant de "récupérer la pièce tant convoitée afin de sauver le monde d'un éventuel danger", et tout le blabla supplémentaire, blabla que Yûko considérait comme du chinois, blabla qui n'était pas non plus de son ressort.

Leurs affaires n'étaient sont pas les siennes.

La demoiselle n'étant pas du genre à se mêler de ce qui ne la concerne pas, celle-ci se contentera de garder le rôle de simple observateur. Venir en aide est dans sa nature, elle n'est pas agressive, du moment qu'on ne lui cherche pas les ennuis. Autant conserver ses idées de départ et ne prendre part pour aucune cause à combattre. Yûko tenait à sa liberté. Dépendre d'un groupe n'était pas une idée qui lui plaisait tout particulièrement ...

Son regard se tourna ensuite vers Link, elle remarqua que celui-ci avait disparu, parti vers d'autres personnes qui venaient d'arriver à leur tour, dont une femme, qui l'avait interpellé plusieurs minutes plus tôt. Zac n'avait pas spécialement l'air d'agir non plus. Le silence qui s'était alors installé dans la pénombre prit rapidement fin lorsque deux autres individus - visiblement connus par Link - firent leur apparition, se débarrassant de tous ces spectres et autres monstres avec une facilité des plus déconcertante sous les yeux de Yûko qui afficha une mine complètement stupéfaite. L'entrée de la tour étant restée ouverte, elle laissa l'accès à une toute autre personne qui fut la dernière à faire acte de présence dans ces lieux. Un bruit fracassant fit écho dans tout le couloir.
Ce sentiment de soulagement ressenti précédemment laissa subitement place à l’inquiétude de la jeune fille qui, sentant un danger imminent, se mit à chercher une plateforme surélevée sur laquelle elle pourrait rapidement se poster pour ainsi suivre le moindre fait et geste de la troupe et du nouveau venu. L'inconnu en question semblait avoir quelques comptes à régler avec l'elfe, raison de plus pour les avoir à l’œil, sans pour autant prendre part à la bataille qui s'annonçait être des plus violentes. Son regard se posa alors de nouveau sur Link, puis sur cette autre personne qui s'apprêtait justement à lui faire la peau. L'observant plus en détail, ses yeux se focalisèrent sur les siens, encore suffisamment visibles de là ou elle s'était posée. Détail que Yûko ne parvint pas à comprendre tout de suite, ses yeux devinrent d'un bleu profond lorsque celle-ci tenta de lire dans son esprit.


...

«  ... Trascer ? »




La jolie demoiselle sauta soudainement hors de son abri, claquant des doigts pour faire apparaître sa lance qu'elle tenait fermement de sa main droite, fonçant telle une étoile filante en direction de l'Hylien prêt à se battre à mort.
Un étrange sentiment pris le dessus sur Yûko qui, complètement déboussolée, ne parvenait toujours pas à comprendre pour quelle raison elle agissait de la sorte. Arrivée au près des guerriers, elle s'interposa entre eux et planta sa lance au sol avec une grande rapidité; celle-ci enfoncée sous terre forma en son centre un gigantesque halo de lumière, encerclant Yûko elle même, Link et Trascer réunis. Ce cercle lumineux ayant pour effet de paralyser les deux adversaires alors en plein combat jusque là. La jeune fille quant à elle luttait actuellement contre elle-même; elle venait d'agir de manière complètement contradictoire à ses principes, comme si quelque chose l'avait poussée à le faire, une sorte "d'intime conviction", quelque chose d'incontrôlable qu'elle n'arrivait pas à déchiffrer, encore moins à contenir, la faisant aller totalement à l'encontre de son idée de départ. Celle de ne pas prendre part au combat, plus précisément. Cette dernière s'écroulant à terre, cachant son visage, sa voix troublée et chargée d'émotions résonna dans l'intégralité du couloir et ses alentours.


« Cessez de vous battre ! Immédiatement ! »

En pleine confusion, la jeune fille n'osa plus dire le moindre mot, effectuer le moindre geste. Elle ne le "connaissait" pas, elle n'avait pas à s'opposer, elle ne devait pas s'en mêler ...
Pièces Pièces : 13767
Nombre de messages : 884
Réplique/Citation : True gentlemans never dies. ♥
Date d'inscription : 26/02/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



★ Jonathan Joestar -
_ True gentlemans never dies.



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 5 Aoû 2013 - 18:52
[A ceux qui n'ont pas encore posté, vous avez encore une semaine. Au delà, vous serez expulsé de la Tour.]


Les deux hérissons prirent de l'avance pendant que deux individus s’incrustèrent à la tour et Yuko cessa le combat. Trascer et Link étaient sous paralysie. La Tour de la Peur profita des combattants sous la paralysie à sortir une grosse ronce à partir du plafond qui allèrent dans deux directions différentes. Deux sortes de fleurs avec des pétales en guise de ventouse et d'un bec situés chacune aux extrémités de la ronce agrippèrent sur la tête de l'hyllien et du démon. Ces derniers devraient se débattre mais les fleurs restèrent collés. Une chance que ces plantes n'étaient pas sur le point de les défigurer en mangeant le visage. Par contre, ceux-ci se mirent à crier d'un son très aigüe à casser les tympans avant de gargariser et de cracher un liquide violâtre corrosif sur un des deux combattants.

Du côté du couple, un zombie les suivit. Ce mort-vivant qui ne cherchait aucun mal mais cherchait à s'enfuir se déplaça en rampant avec ses bras. En effet, il lui manquait la partie bas du corps faisant voir les tripes. Depuis des trous dans les parois de la Tour, des vers en masse se mirent à sortir de leur cachette. Le zombie paniqua de plus en plus avant d'être englouti par ces bêtes. Les asticots qui devenaient de plus en plus nombreux se mirent à poursuivre Nightmare & Snow. Il ne fallait pas traîner si ils ne voulaient pas subir le même sort que le malheureux. Cette masse de vermines formait comme une route inaccessible et qui séparait les combattants et les hérissons à moins d'être suicidaire en mettant ses pieds dedans ou de voler par-dessus.


[Pour Link & Trascer, le Dé Normal correspondra à la malheureuse victime de l'acide. Qui se retrouvera défiguré ? La réponse sera dans le Dé Normal. Si le chiffre est impair, Trascer se retrouvera avec douleur un visage encore plus maléfique. Si le chiffre est pair, Link subira la pire torture dans la Tour.
Pour les vers, si vous voulez un conseil, j'éviterai d'éradiquer le chemin de vers étant donné que ces derniers sont trop nombreux et réapparaissent très rapidement. Ils n'hésiteront à vous faire trébucher au sol et à vous engloutir.]
Pièces Pièces : 22790
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 5 Aoû 2013 - 18:52
Le membre '~PNJ general~' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Normal' :

Résultat :
Pièces Pièces : 22790
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Sakuya Hawkeye a écrit :
avatar
Empereur
Jeu 8 Aoû 2013 - 16:44
(Bon, dsl si je viens pas souvent, j'ai pas internet chez moi et je travaille tout le temps casiment, bref, j'ai lut tout les autre poste et je suis pas sûr d'avoir très bien tout suivi, je vais faire de mon mieux... u.u)

Quand la princesse était arriver et avait demander à l'elfe s'il était bien qui il est et elle reçut une réponse positive de sa part, il put alors voir dans les yeux de Sakuya une lueur de soulagement très brève avant que son regards ne redevienne normal, au moment ou Sakuya ouvrit la bouche pour répondre à Link, elle vit quelque chose dans ses yeux, le reflet d'un être maléfique qui se trouvait derrière elle et donc, que Link venait de voir, soit Trascer. Ce dernier fonça sur le groupe et les attaqua avant que des ronce sorte du sol pour les paralyser.

La princesse essaya tant bien que mal de se dégager mais n'y arriva pas, elle put donc voir Link aller à l'encontre de Trascer pour le combattre, s'en suivit ensuite un grand combat entre les deux. Sakuya, qui depuis le temps s'était dégager, avait suivi Link, décidée de ne pas le perdre de vue. Elle les regarda donc se battre, sans intervenir car elle crût comprendre que Link voulait réglé une affaire personnelle... Qu'elle déduit au vu du fait qu'il lui hurlait souvent dessus... Sakuya observa ensuite Trascer de la tête aux pied... Se disant immédiatement que la tombe qu'elle avait creuser dans le cimetière semblait plus petite que celui qui se trouvait devant Link...

Donc, pendant que Link se battait contre le gros et maléfique Trascer tout moche et que des banane apparurent de nulle part et qui se mirent à pleuvoir pendant un bref instant, des plantes arrivèrent de nulle part (du point de vue de Sakuya), et cracha de l'acide à la figure de Trascer, ce qui fit rire la princesse, qui se tût sur le champ, ne voulant pas que le gros méchant pas beau remarque sa présence... Qui se trouvait à environ 5 mètre de leurs zone de combat... Puis elle eut une idée, étant donné que le gros méchant Trascer avait surement remarquer qu'elle était là, ne lui ayant rien fait car elle n'était pas intervenue et n'en avait pas l'intention, elle se contenta de dire simplement:


Link, essaie de pas te faire tuer par ce gros type noir tout moche... Oh et bonne chance! o/

Puis la princesse se contenta de rester en retrait afin d'observer la suite des événements...

(bon bah, je peux pas vraiment m'impliquer dans un combat car comme j'ai dit, je vais ptet juste avoir internet dans une semaine, peut-être moins, peut-être plus, juste dire que Saku' va suivre Link peut importe où il va...)
Pièces Pièces : 3379
Nombre de messages : 2952
Age : 25
Localisation : là où tu regarde pas...
Réplique/Citation : Ze Emperor az spoken!
Date d'inscription : 06/03/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/





maieuh = dragonet XD
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Jeu 8 Aoû 2013 - 18:41

Jonathan et Gozen avaient parfaitement exécuté leur mouvement, et Trascer avait été repoussé quelques mètres plus loin grâce à l'impact du laser sur son corps. Fronçant les sourcils, L'extra-terrestre plaça instinctivement son bras devant son visage lorsqu'il vit le nuage toxique de Trascer, en vérité rempli de bêtes, arriver vers eux. Roulant des yeux en souriant, Jonathan érigea un champ de protection autour de sa personne pour parer l'influence des microbes sur son organisme, mais Gozen n'était pas capable de ça. S'il ne craignait pas le gaz, il s'attendait éventuellement à ce que les bêtes grignotent son enveloppe de métal, aussi il se plaça derrière Jonathan, accroupi, pour ne pas se prendre le nuage.

Malheureusement, celui-ci enveloppa le bouclier et les microbes commencèrent à grignoter le bras de Gozen. Écarquillant les yeux, l'extra-terrestre secoua son bras comme il put pour les dégager. Une pluie de bananes, aussi étrange que cela avait pu paraître, tomba, et Gozen en mangea une, ce qui effaça partiellement l'influence des microbes, qui disparurent quelques secondes plus tard. Soupirant, son regard se tourna vers Jonathan, qui enleva son bouclier :



- Pas très solidaire sur ce coup ...

- Désolé, je ne pensais pas qu'il y avait des bêtes dans son nuage. Par contre ...



Jonathan se téléporta devant Trascer, esquivant ainsi les chaînes de métal, et plongea ses yeux dans les siens en souriant. Souriant comme un enfant, il tapota le front de l'homme, sur son casque, et lui dit alors :


- C'est marrant, t'es pas vraiment concentré ! Tu penses à quelqu'un !

Trascer voulut le repousser, mais Jonathan se téléporta a quelques centimètres de l'impact, souriant toujours comme un enfant :

- C'est qui la madame, dis ?

Nouveau coup, nouvelle esquive.

- Allez, dis le, s'teuplait !

Jonathan se téléporta derrière Trascer et souffla a son oreille :

- Allez s'teuplait, s'teuplait ! Même que je peux t'aider si tu veux ! C'est mon boulot !

 Jonathan repassa devant Trascer :

- Enfin là on se bat à mort donc, on peut pas trop ... Mais t'as compris l'idée !Jonathan haussa les épaules à cette remarque, et se téléporta à nouveau aux côtés de Gozen.


L'extra-terrestre l'observa et lui dit :


- Qu'est ce que tu as pu sentir de si particulier ?

- Je n'en sais rien ... Des souvenirs sympathiques. Une rancœur plus ou moins dissimulée, et les spectres du passé. Tu penses que c'est l'oeuvre du Chaos originel ?

- Surement. Qui d'autre avons nous connu en proie aux remords du chaos ? Maiden ? Hadès ? Newark ? Jack ...

- Oh Jack, déjà moins ... Lui au moins, il maîtrisait tout ça ! Qu'est ce que ...



Link s'élança, la master Sword en avant, et frappa Trascer de plein fouet avec un sort nommé Sword of Light, où Jonathan fut entraîné, ce qui n'était pas une idée exceptionnelle compte tenu de la faible puissance offensive de ce dernier. La lumière provoquée par l'action de l'épée aveugla une seconde Jonathan, mais celui-ci sentit une autre lumière l'entourer. L'esquivant rapidement, ce que Gozen ne put faire à temps, il constata autour de toutes les personnes présentes dans la salle un dôme aveuglant et apaisant. Gozen en sortit à son tour, grâce à une téléportation. Jonathan sentit une certaine fatigue s'emparer de l'extra-terrestre. Celui-ci tomba sur un genou et trembla :


- M-Merde ... Je n'ai pas été assez rapide ... murmura Gozen, incapable de bouger.

- C'était quoi ce champ de force ?

- Une gosse qui nous a tous paralysé ... plus ou moins. Je ne sais pas à quel point les autres ont été touchés, mais c'est ta chance d'immobiliser Trascer, le temps que je recouvre mes esprits et que je lui botte le cul.

- Sauf que je n'ai rien de ce genre. Demande a Aether ! Le dôme se résorbe, qui plus est ... Je distingue Trascer ...

- Je ne peux pas invoquer le Quatuor ! Actuellement, tu es le seul debout. Je ne vais pas te demander de battre Trascer, tu en es incapable. Immobilise le !

- Mais ...

-  FONCE !



S’exécutant, Jonathan déplia ses ailes et fonça sur Trascer, mais les reflets de l'onde paralysante de Yûko touchèrent ses ailes et le fit tomber à terre. Le casque de musique de Jonathan, à cause du mouvement contre le sol de sa tête, se plaça plus ou moins sur ses oreilles, révélant à l'adolescent une musique qui passait en boucle sur son mp3, qu'il avait oublié d'éteindre avant même d'entrer dans le labyrinthe. Fronçant les sourcils, le dieu se laissa enivrer par le morceau qui passait en boucle et se plaça devant Trascer, qui se trouvait dans une position similaire à celle de Gozen.





Toutes les couleurs des cheveux du Dieu coulèrent en cascade et créèrent de nombreux carrés lumineux sur le sol, tandis que les couleurs de la salle elle-même variaient, et ce de plus en plus rapidement. Jonathan commença à danser sur les carrés plus lumineux que les autres, créant une véritable aire lumineuse autour de Trascer. Deux statues sortirent du sol et attrapèrent les bras du démon, le plaçant comme sur une grande croix.



Dance Dance Dance Like you're having a seizure

Move Move Move Like you're having a fit

Shake with me This is causing a spasm !




Epileptic Techno !


Alors que Jonathan continuait à marteler les cases lumineuses, son regard plongea dans celui de Trascer, et toutes les couleurs de la salle convergèrent pour partir dans les yeux du démon, l'accélération de changement de celles-ci devenant si rapide qu'elle provoqua une crise d'épilepsie à Trascer. Les statues le relâchèrent instantanément, le laissant convulser au sol. Jonathan tombe sur les genoux, le cœur battant, et tandis que ses couleurs revenaient peu a peu, il jeta son casque au sol, les yeux écarquillés. Trascer, lui, convulsait et bavait violemment contre le sol.


Dé : Puissance de l'épilepsie. (pour rester conventionnel, mais on avait dit avec Trascer que ca marcherait de toute facon parce que ca entre dans la suite de ce qu'il voulait faire.)
Pièces Pièces : 45573
Nombre de messages : 5686
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 8 Aoû 2013 - 18:41
Le membre 'Gozen l'Eternel' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 22790
Nombre de messages : 7549
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

KirbyB a écrit :
avatar
Pink Warrior
Jeu 8 Aoû 2013 - 23:46
-Caprico suis moi !

J'avais finalement décidé de laisser les combattants dans leur propre combat pour poursuivre le couple hérissons dans le chemin par lequelle ils étais partis.
Mais je fus interpellé par le déchainement de lumière de toute les couleurs dans mon dos...

Je fus surpris par ma vision.
Le jeune homme qui portais un casque venais de donné une veritable crise d'épilépsi a Trascer, après m'etre retourné pour poursuivre les échidné. Je fus à nouveau surpris de voir qu'ils étaient maintenant poursuivis par une horrible marrée de ver grouillant avec des dents acérés.
Le sol du passage grouillais de ces choses !

-Beurk, je suis désolé Capricorn mais on pas le choix il faut passé !

J'étais échoeuré, et l'image de ces créatures me dévorant me fis frissonner...
Bien décidé à tout de même rejoindre le couple d'hérisson, je convertis cette écheurement en colère et cette colère je la sentis bouillir en moi.
Soudain mon corps fut très lumineux et il éclaira la sol montra clairement le chemin au bout du quelle les 2 fuyard allais...
Et lorsque la lumière cessa, c'est celle de ma couronne de feu qui éclaira, moins mais assez pour y voir plus claire.





Courrent vers la marrée de larve, on aurais pu croire que je m'appretais à plonger ce qui aurait été du suicide bien sur ! Mais pas du tout, je fit un magnifique saut en longueur que je ne finis jamais car je m'étais transformer en boule de feu incandescente qui foncais sur les hérissons pour les rattrapés, cette technique grillais les vers qui tentèrent de me mordre, encore 1 minute et je les rattraperais, j'espérais qu'il se pousserais pour me laisser passé car j'ignorais si il étais de mon coté ou non, et si ils ne le feraient pas il se ferais un peu brulé par mon passage...
Pièces Pièces : 16391
Nombre de messages : 2119
Age : 18
Localisation : J'en sais rien :0
Réplique/Citation : "Par la magie des rêves !"
Date d'inscription : 02/11/2012
Liens : Amis : Faust, Capricorne, Snow, Shikkan, Argaï, Link, Phoenix, Eloaf the Chao, Genesect, Rosstail, Tim Sinassas,

Ennemie : Baltagnar, Trascer, Nightmare(le hérisson), Axem red, Stip

Connaissance : Flare, Hwoarang, Ikuto, Red, Gozen


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

KB possède une carte obtenu a un quizz qui lui offre 20% de réduction sur tout au marché coco : Carte Gold !
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Trascer a écrit :
avatar
Chaos Universel
Ven 9 Aoû 2013 - 1:28
Trascer observait ses adversaires alors que ses sorts commençaient a faire rage contre les adversaires du Démon. Le premier ennemis et non le moindre dans le passé du Grand Destructeur fut Link . Ce dernier avait utilisé toute ses techniques d'agilité pour échapper aux chaînes de métal bien qu'il avait subit le poison de Nurgle. Du côté du duo inconnu au bataillon venant tout juste de faire irruption dans la vie du Némésis de la mort, l'un des deux c'était protégé dans un puissant bouclier. Cela aurait pût faire grimacer le Seigneur du Mal, pourtant, l'autre coéquipier lui n'avait malheureusement pas eu accès à cette protection. Une chose étant sur, ceux qui avaient eut à subir une telle épreuve le regrettait, la maladie ainsi que les Nurglings donnaient une infection inquiétante. Pourtant, tout le plan ne se passa pas comme l'avait espérer le Guerrier Damnés. Avant de comprendre ce qu'il se passait, une pluie de banane s'écrasait sur le champs de bataille du côté des héros, leur donnant un effet curatif soignant leurs corps alors que Nurgle avait finit la propagation de sa maladie. Difficile de vraiment comprendre ce qu'il se passait vraiment si bien que Trascer se pinça presque pour savoir si il venait bien de vivre ce moment totalement étrange. Il n'en eu pas besoin. Le faisant pour lui, ce fut le coéquipier au bouclier qui vint tel un enquiquineur, tout d'abord tapotant la tête du Démon, réagissant sur le faîte qu'il pensait a quelqu'un d'autre et ne pensait pas au combat. Énerver qu'un étranger s'interroge sur l'amour perdu de Trascer, se dernier frappa avec son épée, libérant un juron.

Son adversaire venait tout juste de se télé porter hors de l'attaque, toujours assez proche, continuant son jeu et son enquête, énervant de plus en plus le Seigneur du Mal qui avait des difficultés à ne pas laisser déborder sa rage a chaque moment. Pour tout les assauts de Painsaw, il esquivait, continuant de questionner le Guerrier sur la jeune dame de ses souvenirs. Cela pour une totalité de cinq fois, bien qu'entre temps il avait proposé son aide, a laquelle Trascer avait hurlé un magnifique "non" tout en essayant de planter son épée dans le crâne de son ennemis, sans succès malheureusement. Soufflant quelque peu alors que le duo venait de se réformer au loin, Trascer ne pût remarquer que, venant vers lui, un assaut de son adversaire via son arme. Marqué d'un X, et se nommant Sword of Light, le némésis de la mort de prit l'assaut de plein fouet, reculant suffisamment de quelques mètres encore, quelque peu aveugler. Alors que sa vision venait de revenir, le Grand Destructeur dût faire un mouvement en avant sous peine de se prendre un coup d'une immense faux. Tout en se relevant, puis dépoussiérant son armure, Trascer regarda ses adversaire. Ses yeux mauves, fixant ses ennemis. Son arme avait depuis quelque minute stoppé son vacarme magique, calme. Le chaos, flux de l'âme démoniaque et de son arme vivant l'osmose. Alors qu'un léger sourire s'engouffrait sur le visage du monstre et que son armement légendaire ne reprenne le vacarme, s'avançant légèrement vers le l'elfe, ennemis prioritaire. Un sarcasme a peine imaginer se liant desuite a la bouche ne pût jamais sortir, en effet, alors même qu'il allait prononcer sa phrase, une jeune fille, par une extraordinaire vitesse, rentra dans le champs de bataille, armée d'une lance, se posant avec violence sur le sol, enfonçant son arme au plus profond des entrailles qui lui permettait jusqu'à libérer un gigantesque halo de lumière recouvrant tout les combattants de la zone. Cette dernière hurlant d'arrêter le combat avant de se protéger de se maintenir protéger, presque effrayer, comme si elle avait agit d'une manière qu'elle n'arrivait pas a cerner. L'onde qu'elle dégageait semblait étrange, ni spécialement inconnu pour le démon, et pourtant il ne décida pas de prêter tout de suite attention à cette nouvelle arrivante. Ne comprenant pas tout a fait ce qu'il se passerait dût a l'halo, l'Indivisible fut bien surpris lorsqu'il se rendit qu'il était dorénavant paralysé entièrement. Bien que le même sort était exacte pour Link et un du duo.

Un du duo? En effet, le second venait de prendre son envol afin d'aller à la rencontre du Guerrier. Ceci aurait pût être possible si ses propres instruments de déplacement n'avaient pas été bloqué par l'halo de lumière de la jeune fille ayant rejoins le champs de bataille. Portant il ne perdit pas espoir, mettant sur ses oreilles un objet technologique, il s'approcha avant de se tenir droit devant le Seigneur du Mal. Ses cheveux prirent différentes teintes, la pièce quand a elle se changeait, se colorant via divers carré lumineux, changeant rapidement. Deux immenses statues quand a elles l'attrapèrent, le maintenant dans un peu plus haut alors que son adversaire commença a chantonner et danser. Le regard du Démon croisant son ennemis, tout comme toute les lumières pesante ici. Voilà une bien étrange technique qui pourtant fonctionna. Prit de spasme et de convulsion, le Démon souffrait comme pas possible au sol, son esprit l'avait abandonné. Et ce n'était malheureusement que le début. Une fois lâché par l'un des membres du duo. Se fut une immense tentacule qui l'attrapa alors qu'il commençait petit à petit à retrouver des esprits, fonction motrice et vital endommagé. Essayant de se débattre avec difficulté, la fleur s'agrippa au visage. Hurlant d'un son détestable, avant de cracher un puissant acide au visage de l'Indivisible. Un puissant crie fut éjecter. Toute la puissance des poumons pour un seul élan d'aire. Tout ce qui était possible pour condamner cette douleur a l'impacts. Tout en étant relâcher, il s'écrasa au sol.  Il y resta quelques minutes, avant d'essayer de se relever malheureusement encore sous le choc de ses convulsions précédente via le duo infernal. Le bras gauche maintenant le corps en un léger équilibre, la main gauche cachant la plaie sur le visage démoniaque, une légère fumé sortant de la peau encore brûlante. Painsaw, tranquillement dans son fourreau, le Démon, remarquait quelque chose via un œil qui n'était pas caché par sa main. Sur une courte distance seulement, elle était la, blottit contre elle même. Son visage était caché et pourtant, cette chevelure. Ces vêtements. Malgré les mains, le masque était aussi visible.

Son aimée était elle réellement présente ici? Et son aura avait été caché au Seigneur du Chaos Universel? Impossible, sans aucun doute un mirage, et pourtant, qui sait? Il rampa difficilement. À quatre patte, sa seul main valide avançait,alors que l'autre encore protégeait le visage brulant. Il ne lui fallut que quelque minutes qui pourtant paraissaient des années. Alors qu'il arriva enfin proche de l'image de sa tendre aimé, imaginant un énième mirage qui ne ferait que saigner le cœur déjà alourdit par la haine du Démon, de sa seconde main, il déplaça celle de la jeune fille. Pourtant, elle était bien réelle. Son sourire. Mais ce masque. Ne verrait-il jamais le doux visage de celle qu'il avait eu le malheurs d'abandonner? N'avait-il pas assez souffert comme cela son péché du pouvoir? La mort le connaissait, la douleur aussi. Par pitié, pensa le Démon. Voir le visage d'une disparue était-il un affront a l'univers même? Alors qu'une larme de tristesse, première goutte de ce sentiment bien trop longtemps enfouis pas Trascer, coulait sur sa joue, le masque de la jeune fille disparaissait. S'envolant par une brise légère. Ce qu'il contemplait était magnifique. Deux yeux rouge englober par un visage fin. Une mèche de cheveux sur le recoin d'un des deux. Le Démon ne savait pas depuis combien de temps il avait quitter le champs de bataille spirituellement et si même il y était physiquement, et ne rêvait pas. La douleur lui avait peut être trop fait halluciner? Dans tout les cas, il ne pût s'empêcher d'utiliser toute ses forces pas encore bloqué par ce qu'il restait de ces maudites convulsions pour se mettre à genoux devant sa Dame, Painsaw sortant de son fourreau, il tendit son arme vers elle. Tenant de ses mains la fine lame légendaire, laissant le pommeau vers sa bien aimée réapparut, alors que le visage du Démon fixait le sol. Si le masque c'était brisé pour elle, c'est elle qui devra le juger. D'une voix lente, probablement dût encore une fois aux spasmes et convulsion de la technique de l'autre enquiquineur du duo, il entama, en essayant de conserver les formes, un léger discours.


"Ô, ma bien aimée. Je me tiens aujourd'hui a genoux devant vous. Je vous pensais disparut à jamais, lors de mon abandon d'une immense lâcheté lors de ma conquête du Chaos Universel. Nurgle. Ce Dieux dément ma permit de poser pour la première, et dernière fois avant ce moment les yeux sur vous. Alors même que je savais ce qu'il se passerait si je vous abandonnais pour obtenir ma vengeance envers Stip, j'ai accepté son premier choix, et vous ai condamné à une sentence pire que la mort au mains du Dieux de la pestilence. Mon cœur c'est clos d'une troisième serrure ce jour la, alors que je voyais une âme encaisser les pires supplices, alors que moi, tel un lâche je fuyais. Et a présent vous êtes la, de retour comme le phénix, majestueux et splendide. Je me vois dans l'obligation, ma Dame, de me mettre ainsi à genoux devant vous, a votre merci. C'est l'absolution, que je cherche, par la reconstruction de cet univers car je pensais le faire pour m'apporter le repos. Et vous revenez, donnant un but nouveau a cette construction. Vous qui êtes maintenant celle qui le jugerez, je vous donne ma via, par ma l'âme légendaire. Vous qui avez souffert autant que moi par la main de Nurgle, je vous donne mon âme. Prenez la, ou permettez moi de vous servir et de redorer mon blason a votre égard. Sachez que moi, Trascer, l'Indivisible, Seigneur d'un royaume et de l'empire démoniaque, je suis a genoux devant vous. Sans défense. Mon sort, vous appartiens a jamais. .

Trascer se maintenait la, immobile. Il allait sans dire que son âme, ainsi que toute les parties de sa peau lui disait que ce serait a dernière heure, et qu'il finirait la, ici, pour revenir sans aucun doute une nouvelle fois dût a sa malédiction. Malgré cela, il ne pouvait se défaire. Voilà des millénaires qu'il repensait à cet erreur. Chaque nuit qu'il cauchemardait sur ses démons du passé, et alors qu'il pouvait enfin les résoudre, il affronterait la mort si il le fallait, une nouvelle fois. Il méritait de payer. Seulement pour ce crime la. Et il serait dans les mains de celle qu'il avait aimé, et maintenait son cœur encore en état. Allait-il mourir et laisser libre cour a son désespoir? Ou bien changer? Seul les actions de chacun donnera une réponse claire et précise.
Pièces Pièces : 43069
Nombre de messages : 330
Age : 22
Localisation : Souhaite accomplir son rêve
Réplique/Citation : "I am a prince of the Warp here to recreate this land!"
Date d'inscription : 26/05/2012
Liens : Amis : (Igsnor, âme de Painsaw)
Empereur : Stip
Généraux : Sorceress
Compagnons : Axem Red


Voir le profil de l'utilisateur


Un Seigneur du mal doit avoir de jolies rangs! Comment reconstruire l'univers si l'on a pas le charisme qui le permet?




Codes couleurs :

Trascer : --------
Khorne : --------
Nurgle : --------
Slaanesh : -------
Tzeentch : --------
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Ven 9 Aoû 2013 - 3:07
- Que ... m'est-il arrivé ... ?





Jonathan se releva difficilement après l’enchaînement spécial qu'il avait réalisé, probablement sous le joug d'une puissance léguée par son père qu'il ne contrôlait lui-même totalement. Certes, son paternel était aussi le dieu des Arts, mais tout de même ! Crachant un peu de sang, Jonathan frappa du poing et tourna la tête vers Trascer et fut désolé pour lui. Ce genre de souffrance devait être atroce, et il le savait. Evidemment, il s'agissait, ici, d'un combat pour la survie, mais la souffrance inutile ne faisait en aucun cas partie du credo de l'adolescent, qui tourna par la suite la tête vers Gozen.

L'extra-terrestre, ainsi que Link et ceux pris dans le champ, étaient toujours paralysés par l'effet de ce qui semblait être une monstrueuse attaque cage-éclair, compte tenu des origines spéciales de la lanceuse du sort. Jonathan se leva doucement, les bras ballants, et tituba en direction de Trascer, la vision légèrement troublée, lui-même étant originellement affecté par le champ de force lumineux de Yûko. Personne n'était opérationnel, et il fallait donc en finir. Il devait en finir seul, grâce à ses clés.

A mesure que le jeune dieu marchait vers le seigneur du Chaos, ses pensées se redirigeaient sur la bassesse qu'il allait commettre. Attaquer un homme sans défense, aussi dangereux fusse-t-il ? Il ne pouvait s'y résoudre. Gozen lui-même ne l'aurait pas fait. Peut-être ...

Jonathan secoua doucement sa tête pour chasser la paralysie de son être, et s'approcher de Trascer avec plus d'assurance. Celui-ci cessa de convulser au sol. Ou plutôt, ces dernières diminuèrent. Jonathan voulut pousser un soupir de soulagement, mais le contint. Si sa compassion était visible, à l'égard d'un homme qu'il ne combattait que par procuration, l'honneur de deux guerriers indiquait qu'il ne devait la montrer clairement.

Mais Jonathan n'était pas un guerrier. Seulement un rêveur contraint de se défendre.

Le jeune dieu d'Humanité écarquilla les yeux. Trascer tenta de se relever, sans succès, et transforma cet effort surhumain en rampement prononcé. En direction ... de Yûko. Allait-il l'attaquer pour détruire la paralysie générale ? N'importe qui l'aurait pensé, par instinct de survie, mais le dieu sentit une détresse s'emparer du seigneur du chaos. Une détresse si puissante que l'Empathie du jeune homme lui serra le cœur, le forçant à tomber sur les genoux. Haletant, il plaqua ses mains au sol, à la limite de pleurer.



- Trascer ... murmura Jonathan, rampant à son tour vers le Seigneur, sans quitter ses yeux du sol.


A mesure que Jonathan rampait, le fil de son casque accroché à sa poche, ce qui provoquait de la part de l'instrument technologique un crissement désagréable contre la roche brute du sol, la poussière se soulevait. Relevant la tête, l'adolescent plaça son doigt sur le front de son ennemi, au moment où celui-ci se mit à genoux. Un flash lumineux fit tomber le jeune dieu dans l'oubli du combat. Dans l'oubli du stress.


 Autour de lui, un univers vierge, composé de détresse et de béatitude dissimulée.


Trascer, qui convulsait toujours, mais se maîtrisait tant bien que mal, approcha sa main d'une silhouette masquée, qui se démarquait de l'Univers monochrome. Jonathan se téléporta derrière le seigneur et l'observa : Cette jeune femme qui  hantait les pensées de l'Homme, encore et encore. Elle était la source de ses remords. La source de son chaos. Elle était à elle-même plus puissante que tous les dieux de toutes les bannières sous lesquelles l'Indivisible avait pu se rallier. Pour l'Homme, elle représentait son plus cuisant échec. Pour Jonathan, elle représentait un mal supérieur à tous les vices. Mais un mal ... involontaire. Non ... Cette femme n'était en aucun cas un mal. Seule la blessure qu'elle avait laissé l'était. Une cicatrice que tous avaient empêché de se résorber. Pour une simple question de potentiel du seigneur ? Ou bien pour une conquête éhontée d'un univers qui rejetterait le Chaos comme un organe malade en reconstruction ? Jonathan sut à ce moment là que jamais Gozen ne laisserait une telle chose se produire ... mais ...


"Ô, ma bien aimée. Je me tiens aujourd'hui a genoux devant vous. Je vous pensais disparut à jamais, lors de mon abandon d'une immense lâcheté lors de ma conquête du Chaos Universel. Nurgle. Ce Dieux dément ma permit de poser pour la première, et dernière fois avant ce moment les yeux sur vous. Alors même que je savais ce qu'il se passerait si je vous abandonnais pour obtenir ma vengeance envers Stip, j'ai accepté son premier choix, et vous ai condamné à une sentence pire que la mort au mains du Dieux de la pestilence. Mon cœur c'est clos d'une troisième serrure ce jour la, alors que je voyais une âme encaisser les pires supplices, alors que moi, tel un lâche je fuyais. Et a présent vous êtes la, de retour comme le phénix, majestueux et splendide. Je me vois dans l'obligation, ma Dame, de me mettre ainsi à genoux devant vous, a votre merci. C'est l'absolution, que je cherche, par la reconstruction de cet univers car je pensais le faire pour m'apporter le repos. Et vous revenez, donnant un but nouveau a cette construction. Vous qui êtes maintenant celle qui le jugerez, je vous donne ma via, par ma l'âme légendaire. Vous qui avez souffert autant que moi par la main de Nurgle, je vous donne mon âme. Prenez la, ou permettez moi de vous servir et de redorer mon blason a votre égard. Sachez que moi, Trascer, l'Indivisible, Seigneur d'un royaume et de l'empire démoniaque, je suis a genoux devant vous. Sans défense. Mon sort, vous appartiens a jamais. .


Le masque tomba. Le visage de Yûko se refléta dans les yeux de Trascer, ainsi que dans ceux de l'adolescent, qui sentit la barrière entre le monde réel et ce qu'il considérait comme une version primale de l'Animus s'ébrécher. Jonathan eut un haut le cœur en voyant que la détresse de l'homme, si puissante était-elle, remontait à tant de temps, que tout ce qu'il avait tenté pour la résorber, n'avait au final qu'émoussé sa foi en la vie. Sa foi en l'Univers. Peut-être même ... sa seule foi en lui-même. Suffoquant, à cause des énergies négatives que son Empathie recevait et filtrait tel un poumon, le dieu matérialisa sa clé temporelle et s'approcha. La distance qui séparait l'aimée de Trascer, et le seigneur lui-même, était assez grande pour que Jonathan s'y place. Enfonçant sa clé dans le sol immatériel de l'esprit de Trascer, le blanc devint gris, et tout fut stoppé, à part les deux protagonistes. Jonathan, le visage froid, l'observait.

Ses yeux étaient désormais plongés dans les siens, dans ce visage brûlé à l'acide, dont les plus petits muscles tremblaient.



Il tendit sa main.


- Que se passerait-il ... si je supprimais cette donnée de ton existence ? Que deviendrais-tu, si tu perdais cette tristesse ? Renoncerais-tu au chaos, ou bien à la vie elle-même ? Que ferais-tu si ton aimée n'existait plus ? Me tuerais-tu pour espérer remonter le temps et effacer toute trace de ton erreur, ou accepterais-tu la fatalité de ton geste ? Aurais-tu encore la force d'admettre que, comme tout être vivant, tu as le droit à l'erreur ?


Une larme perla, mais le visage de Jonathan resta impassible. Sa main était toujours tendue.


- Je ne suis que l'ennemi du Chaos qui essaie de consumer l'Animus, mais je suis le meilleur allié de toute âme en détresse qui tente de se repentir, même si l'absolution passe par la destruction. Regarde moi, Trascer.


Son visage s'adoucit très peu.


- Regarde moi, et dis moi qu'il y a une chance que ton âme puisse se souvenir d'une époque radieuse, qui, jamais, ne sera floutée par tes choix. Floutée ... Comme le visage d'une femme pour qui tu voudrais te battre, mais dont tu n'as plus l'audace de reconnaître par tes actions ... son réel visage.
Pièces Pièces : 45573
Nombre de messages : 5686
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
Tour Hantée - BASE [Acte 9 - Libre]
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Tour Hantée - BASE [Acte 9 - Libre]
» Tour hantée : 15 -60 -6
» Base de Torcy - nage en eau libre
» [TLN 03/08] Mon stage à la Base Aéronavale de Hyères
» Dijon-Longvic le 3 juillet 2009. Visite de la base BA102

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum