Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueUltra-Stéroïde00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Retour de l'officier des flames... [PNJ + Libre]
Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Ven 21 Juin 2013 - 7:31
Alors que Luciole était en train de finalisé les préparations avant de faire le saut qui le mènerait lui et sa cité jusque dans la galaxie de NW afin de retrouver son empereur après s'être promener un peu afin de récolter divers infos dont il avait de besoin dans le saint empire, Koavo lui ayant remis une "clé" permettant d'accédé au Void Impérial, celui-ci n'agissais cependant pas pour la Légion ou aucun autre empire du saint empire en avait simplement profité pour récolté des infos sur leurs installations et divers truc, entre-autre, il a assisté a l'arriver du Burning Blade ainsi que Dark qui avait été fais prisonnier, celui-ci en avait même profiter pour monter à l'abordage du Suzaku afin de récupéré une intelligence artificielle qui en connaissait pas mal sur la technologie impériale et forerunner... Ce dernier en avait profiter également pour redonner un nouveau look à Célestia lorsqu'il était aller dans l'empire de Stip afin de combattre les Tyranids...



La cité fit alors le saut en déchirant les tissus du monde puis apparu dans la plaine d'Hyrule alors que le soleil se levait, ce dernier avait remarquer un type qui se battait contre des zombie, il était donc descendu afin de bruler les mort-vivant et vit que c'était Koavo, il en avait donc profité pour lui redonner sa clé... Par le fait même, celui-ci lui donna quelque objet (ceux que j'ai acheté je les garde biatch u.u) avant de se faire aspirer dans un portail le menant nulle autre que dans le Colisée Impérial du temps situer dans le void Impérial...

Luciole se contenta alors de regarder Hyrule avec tout plein de zombie un peu partout... Zombie? Luciole fut surpris de voir autant de ces créature ici, il se dit que c'était probablement des soldats de Stip... Avant de voir des soldats de Stip être attaquer par ceux-ci... Luciole ne prit pas le temps de réfléchir et attaqua alors les zombies de nouveau, les réduisant en cendre... Les soldats, qui n'avait jamais vu le corps que Luciole avait en ce moment, furent craintif au début, mais celui-ci leur montra son insigne d'officier de l'URSS afin de les calmer pour pas avoir de malentendu. Luciole se renseigna alors sur la raison de la présence de ces zombie un peu partout a Hyrule et reçu la réponse des soldats...

Luciole, sachant désormais que les mort-vivant n'était pas des allié, décida alors d'exterminer tous ces salauds qui osaient piétiner ces terres, il se retourna alors vers les gardes et leurs dit de retourner à la capitale afin de la renforcé, il allait se charger de ceux en dehors, puis il se retourna et commença à marcher en direction des plaines afin de commencer l'extermination
Pièces Pièces : 21143
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Wolf O'Donnell a écrit :
avatar
Fidèle
Sam 22 Juin 2013 - 11:49
Quelque part dans l'espace, une chose lumineuse se dirigea sur Terre. C'était Harpagon qui volait dans l'espace mais ne pouvait pas contrôler où il pouvait aller (un peu à la Super Mario Galaxy). Il ne pensait pas qu'il serait dans l'espace en entrant dans le portail fait par la Gardienne du Portail des Rêves. Mais le félin volait à une vitesse fulgurante que sa sacoche se mit à s'ouvrir et perdit toutes ses cartes. Le lion essaya de faire demi-tour mais sans vain. Quelque soit ses gestes, il ne pouvait pas faire demi-tour. Il contempla ses cartes dispersés sur Nintendo World.

-Mes cartes !

Arrivée, sa vitesse se met à ralentir pour qu'Harpagon puisse atterrir en douceur. Qu'allait dire la vieille dame si elle apprenait qu'il avait perdu toutes ses cartes ? Il devrait maintenant non seulement retrouver son père, mais aussi retrouver les cartes éparpillés dans le monde. Harpagon marcha sur la plaine. Pour l'instant, il n'y avait personne autour de lui. Quelques minutes de marche plus tard, le fils d'Argaï distinguait de loin une de ses cartes par terre. Il se précipita pour la ramasser.

Seulement, en se retournant à cause des bruits inquiétants, il hérissa ses poils en voyant des zombies. Harpagon préféra fuir le tas mais d'autres morts vivants étaient devant lui. Il était maintenant encerclé. Même avec ses cartes à jouer, il ne pouvait pas tuer une masse. L'apprenti gardien du Portail des Rêves eut l'idée d'invoquer la seule carte Personnage qu'il disposait. Le lion tendit son bras avec la carte devant lui après avoir lu qui était le personnage de la carte.


-Ouvre-toi Portail des Rêves ! Phoebus !

Un mur circulaire de couleur bleuté entoura l'invocateur. Ce dernier lança sa carte qui forma un portail pour invoquer ce personnage. Des sons de cloche d'une cathédrale se firent entendre. Un chevalier à l'armure dorée et avec une cape bleue sortit du portail. Le chevalier se posa des questions sur les lieux où il avait atterri.

Phoebus
Spoiler:
 

-Mais où suis-je ?
-Phoebus ? Je t'ai invoqué parce qu'à peine débarqué, je suis entouré de zombies. Si tu pouvais me débarrasser d'eux, ça serait super.
-Hé ! Sachez que je dirige une armée. Ca sera pas un sac à puces en tenue de vagabond qui pourra me donner des ordres.


Une dispute presque comique éclata entre Harpagon et Phoebus alors que des zombies allaient vers eux. Dur dur de se collaborer surtout que si la personne invoqué ne savait pas qu'elle serait aux ordres du félin.
Pièces Pièces : 572
Nombre de messages : 121
Réplique/Citation : What's the matter, scared ?
Date d'inscription : 20/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Sam 22 Juin 2013 - 12:19
« AAAAAAAAAHH !!! »


Un hurlement se fit entendre du ciel. En fait, un petit portail magique multicolore s'est ouvert dans le ciel comme par magie, et une petite licorne en tombait à pleine vitesse. Elle prit son livre de magie et le feuilleta en vitesse.

« MAGIE DU VENT, MAGIE POUR FAIRE DES GÂTEAUX... MAGIE DE LA PLUME ! VOILA ! »

Ana récita des paroles incompréhensibles, puis des ailes transparentes, blanches et bleues apparaissaient, et Ana commença à battre des ailes difficilement, elle n'avait jamais joué à la pégase.

« Mais comment on fait pour voler avec ça ?! Même avec ma transformation, quand je ne sais pas ce que je fais, j'y arrive ! Je comprends pas ! » Ana du se poser en vitesse, un peu en catastrophe.

« Oh...Des humains ? "
Ana regarda les zombies.

"Ils ont pas l'air gentil, j'vais leur faire la tête au carré ! ^^ » Ana fit, avec un sort, une grande épée avec sa corne, et se prépara à l'attaque. Elle ne s'est jamais battue...



Enfin, si.

Dans son passé, pour avoir la liberté, elle à du se battre, et c'est sa détermination qui à triomphé de l'ombre. D'ailleurs, elle n'avait pas remarqué la présence d'autres personnes ici.
Pièces Pièces : 205
Nombre de messages : 168
Age : 19
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Lun 24 Juin 2013 - 20:49
(je précise, je me fit à la carte de OOT)


Luciole observait la plaine à la recherche de proie dans la plaine, il élimina donc quelque zombie ici et là avant de se rendre compte que cela allait prendre une éternité avant d'avoir réussi a se débarasser de tout les zombies dans cette plaine... Pendant qu'il réfléchissait a son plan B, il se souvint avoir une bonne quantité de poudre incendiaire sur Célestia, celle-ci ayant été utiliser notamment face aux Tyranids, les zombie n'étaient rien à comparer à ces bestioles.

Puis il vit un... Chat, tomber du ciel avant de combattre des zombie et invoquer un type pas très beau avec qui il commença a s'engueuler, pendant que des zombies s'approchaient d'eux, l'officier sentit également des vibration magique venant du ciel et vit un portail se former ainsi qu'une Licorne en sortir et tomber avant de se faire apparaître des ailes puis elle transforma sa corne en épée...

C'était bien mais cela n'allait pas changer grand chose a la situation, éliminer les zombie un par un ainsi était inefficace. Luciole commença donc par trancher les zombies proche du chat avec son katana, au simple contact avec le corps du zombie, celui-ci s'enflammait, il se retourna alors vers le chat et le type invoquer et leur offrit son regard robotique avec ses 2 yeux rouge n'éprouvant aucun émotion.

Ce n'est pas le moment de vous engueulez vous deux, je ne sais pas si vous avez remarqué qu'il y a des zombies... Luciole regarda alors le minet et rajouta: Les civils sont prier de rester à l'intérieur de l'enceinte de la capitale, nous sommes sur un champs de bataille contre un ennemi mort-vivant, ce n'est pas une place pour jouer!

La licorne semblait bien se débrouiller, Luciole se retourna donc vers Célestia qui survolait la zone de la plaine entre le château d'hyrule, l'entrée du village kokoriko et les bois perdu, l'aigle métallique se contenta de faire un signe de la main et des la poudre dorée fut déverser depuis le dessous de la cité volante qui s'était abaissé un peu plus afin d'être sûr de recouvrir la zone voulu, puis Luciole se contenta de faire une boule de feu au bout de son katana et de la déposer dans la poudre incendiaire, faisant s'enflamme toute la poudre et donc, tout les zombie se trouvant dans la zone furent donc plongé dans une mini supernova qui dura un maximum de 3 seconde... Luciole regarda la zone ravagé par les flamme et commença alors à réciter calmement:

Вогонь знищив все, і дає життя щось нове.


L'officier posa ensuite sa main sur le sol, les braise se rallumèrent d'un feu blanc et de petite larve de flamme se formèrent, ceux-ci n'était pas des créature très agressive, ceux-ci était-là afin de bruler les zombie qui tenterait de revenir dans cette zone, la particularité de ces petite larve était que les feu était un feu régénérateur et donc qui aidait la nature à renaître plus rapidement, leur feu ne brulant que lorsqu'ils voulaient se défendre... Voilà un bon moyen de s'assurer que les zombie n'allait pas revenir ici une fois qu'il irait ailleurs... Il se retourna donc vers les 2 autres avant de dire:


Si vous voulez me suivre, j'ai l'intention d'exterminer tout les zombie de ce lieu... j'aimerais bien me contenter de refaire ce que je viens de faire mais je n'en ai pas suffisamment en stock et il y a des villages ainsi que des citoyens a protégé donc je ne pourrais pas me servir de cela...
Pièces Pièces : 21143
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Wolf O'Donnell a écrit :
avatar
Fidèle
Lun 24 Juin 2013 - 22:39
La relation entre Harpagon et Phoebus était chaud bouillant. En même temps, une licorne tomba du ciel et était déjà prête au combat. Le chevalier eut l'oeil sur les morts-vivants qu'ils s'approchaient vers eux. En voulant se frotter au combat, quelqu'un s'était déjà occupé. Cette personne fixa avec des yeux rouges. Prenant pour un zombie, Harpagon commença à crier de peur qu'il sauta dans les bras de Phoebus. Le guerrier informa que ce n'était pas le moment de se disputer et se concentra sur Harpagon lui prenant pour un civil.

-Mais je ne ne suis pas un civil espèce de volaille ! Je suis le Gardien du Portail des Rêves !

Le lion parla dans le vent puisque cette personne était déjà parti. Exaspéré, Phoebus lâcha le félin les yeux vers le ciel avec un air indifférent. Le fils d'Argaï se ramassa le sol, les fesses en premier. Le chevalier interrogea à l'invocateur comment il peut revenir chez lui. Harpagon commença à avoir l'idée comment persuader les gens d'être à leur service. Il le regarda avec un air sadique.

-Hé hé hé ! Si tu fais ce que je demande, je pourrais te faire revenir là où tu étais.

-Grrrr... Très bien. Je fais ce que tu demandes, tu me fais retourner à mon monde. Ca marche ?
-Ca marche !


Le premier contrat était fait. Harpagon était maintenant sous la protection de Phoebus. Certes, il n'avait qu'une simple épée mais c'est mieux d'avoir un garde du corps surtout que le joueur de cartes ne supportait pas de porter une armure. Au même moment, quelques zombies brulèrent qu'ils finissaient par fuir. L'aigle proposa à la licorne et au lion d'aider à éradiquer les effrois. Seulement, Harpargon ne se sentait pas concerné par cette invasion.

-Euh... En quoi ça me regarde ? Je dois retrouver mon père Argaï et ramasser les cartes avant que la Gardienne du Portail des Rêves me transforme en fourrure ! Donc, votre gueguerre contre ces zombies, sans moi.

Le personnage invoqué n'était pas du même avis qu'Harpagon. Il était de son devoir de protéger un royaume. Une nouvelle dispute éclata entre l'humain et le félin. Ce dernier qui commençait à craquer pointa sa main vers Phoebus.

-Phoebus ! Retourne dans le Portail des Rêves.

Le chevalier disparut et reprit l'apparence d'une carte dans les mains d'Harpagon avant d'être rangée dans la sacoche.
Pièces Pièces : 572
Nombre de messages : 121
Réplique/Citation : What's the matter, scared ?
Date d'inscription : 20/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Mar 25 Juin 2013 - 18:04
Ana regarda la petite scène, en penchant la tête, puis arrêta lorsqu'on lui parlait.

"Et bien, moi , je n'ai d'autres choix que de te suivre, je ne sais pas ou aller. Je dois sauver les poney de mon monde, qui se font attaquer par des poneys au cœur corrompu. D'ailleurs, je me suis faite capturé mais je me suis enfuie. Je doit trouver un moyen de les sauver puis revenir...Mais je ne peux pas y retourner comme ça, sinon je me ferais encore avoir...Oh, d'ailleurs, je suis pas un chat. Je suis une licorne."


La licorne se tût, mais elle repris peut après.

"A propos, je ne me suis pas présentée. Je suis NorthWind BlueLightCrystal. Mais, je préfère qu'on m'appelle Ana. Et vous êtes ? "

Ana savait que ce n'était pas trop le moment, mais elle n'avais aucune piste pour commencer. Même les Éléments de l'Harmonie ne marchaient pas avec ! Ana pris malgré tout sa couronne avec la pierre en forme d'étoile violette incrusté dedans, pour être sûre de ne pas savoir de problèmes avec sa magie.
Pièces Pièces : 205
Nombre de messages : 168
Age : 19
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Mar 25 Juin 2013 - 22:08
Luciole regardais les larves de magma faire leurs boulot, déjà on voyait du vert ici et là, signe que les larves faisait bien leurs boulot... Puis il écouta la Licorne qui disait devoir sauver son monde face a une attaque de poney corrompu, intérieurement, Luciole rigola mais ne montra rien, il se contenta d'hocher la tête, puis la Licorne se présenta avec un nom tellement compliquer qu'il décida d'utiliser Ana comme elle le proposait...

Bien le bonjour Ana et enchanté, je vais faire de même, je suis Luciole des 4 sacré du ciel et officier de l'URSS, l'empire qui contrôle ce lieu présentement, il est donc de mon devoir de protégé la population d'Hyrule à tout prix...

L'officier porta alors sa main devant son visage, la paume vers le haut, il créa une boule de feu qui prit ensuite la forme d'un oiseau, soit, un phoénix, l'aigle robotique murmura alors quelque chose à l'oreille de l'oiseau et celui-ci se dirigea vers la capitale, pendant ce temps, Luciole fit signe a la cité de se diriger vers la zone de la plaine qui ralliait les bois perdu et le lac hylia...


Quelque minute plus tard, 3 régiment de soldats d'Hyrule aux couleurs de l'URSS arrivèrent rejoindre Luciole, celui-ci avait demander un petit nombre de renfort, tout en demandant de laisser suffisamment de soldats afin de défendre la capitale face aux attaque de zombie, il fit alors signe à l'un des régiments d'aller voir du côté du village Kokoriko, après tout, la zone était dégagé, il en positionna un second à l'entré des bois perdu afin de repousser les effrois qui pourrais venir de là, enfin, l'officier envoya le 3e régiment afin d'aller voir la situation au ranch. Luciole lui, allait continuer a répandre de la poudre dans la plaine avant de s'attaquer aux zone isolé, il fit également signe a environ 3 larve de magma afin de l'aider dans sa quête de nettoyage.
Pièces Pièces : 21143
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Wolf O'Donnell a écrit :
avatar
Fidèle
Mar 25 Juin 2013 - 23:33
Harpagon était le seul à refuser de protéger le royaume. Tandis que la licorne et l'aigle allèrent repousser les effrois dans le Royaume d'Hyrule, le lion marcha sur les plaines là où il n'avait pas de larves de feu. En parlant de larves de feu, l'apprenti gardien aperçut une carte sur le sol mais qui n'allait pas tarder à être flambée. Par réflexe, Harpagon courut vers le carte pour la ramasser. Il profita en même temps pour kicker les insectes proches de la carte.

Maintenant qu'il n'avait rien à faire, Harpagon se dirigea vers la cité pour en savoir plus sur ce lieu. Après quelques minutes de marche, dans une ruelle, des effrois ayant traversé la capitale par des endroits défaillants se dirigèrent vers le vagabond au chapeau. Le fils d'Argaï n'avait pas envie d'invoquer Phoebus ayant déjà suffisamment d'embrouilles avec lui. Il invoqua la deuxième carte pour attaquer les zombies devant lui.


-Ouvre-toi Portail des Rêves ! Rebelle !
-Powered Buttercup !


Transformation de Rebelle :


Rebelle
Spoiler:
 

Le portail se forma. Une lueur verte se dégagea. Une adolescente à l'aspect garçon manqué sortit une chose pour changer d'apparence. Après la transformation de Rebelle, Harpagon se posait beaucoup de questions sur son identité sexuelle. Cette adolescente portant comme arme une massue semblait être énervé pour son costume.

-Euh... t'es un garçon ou une fille ?

La fille était tellement irrité par la question qu'elle répondit avec un coup de massue dans la tronche d'Harpagon qui était maintenant sonné. Mauvaise idée d'aborder une garçon manqué sur son identité sexuel. Le lion se glissa sur le mur assommé par le coup tandis que la collégienne piquait sa colère.

-Nan mais ça se voit pas ?! D'ailleurs, comment j'ai atterri ici ?

Harpagon connaissait la ruse pour convaincre ses personnages d'être à ses ordres. Il disait que si elle faisait ce qu'il dit, Rebelle pouvait retourner dans son monde. Celle-ci était sceptique mais après quelques minutes de réflexion, elle n'avait pas le choix. Comme première tâche, le fils d'Argaï demanda à Rebelle de repousser les effrois dans la cité.

-OK, je te crois. Mais gare à tes fesses si tu racontes des salades !

A la dernière phrase, elle intimida l'invocateur qui hérissa ses poils en s'approchant de lui avec sa massue. Peu après, le garçon manqué exécuta la tâche. Elle fit valser les zombies avec son marteau et n'hésita pas à les écrabouiller pour achever. Pour être sûr que d'autres morts vivants ne viennent pas, elle surveilla les lieux en montant sur le muret. Quelques minutes de surveillance plus tard, elle descendit du muret, le poing avec le pouce en l'air vers Harpagon avec un air fier.

-Rien à signaler. Maintenant que ces monstres ne viendra plus te coller aux basques. Bon maintenant, fais-moi vite sortir d'ici. J'ai pas envie d'être en retard en cours.
-Super, merci. Chose promise, chose dûe. Rebelle ! Retourne dans le Portail des Rêves.


Rebelle se transforma en carte. Harpagon poussa un soupir de soulagement avant de s'asseoir au sol, le dos plaqué au mur. Il prit le temps de reprendre ses esprits avant d'aller explorer la cité. Puis,il retourna vers les plaines pour voir la progression.
Pièces Pièces : 572
Nombre de messages : 121
Réplique/Citation : What's the matter, scared ?
Date d'inscription : 20/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Mer 3 Juil 2013 - 15:16
Ana se retrouva un peu...Seule.

Elle devait donc...Ben, buter des zombies, et trouver un moyen pour sauver sa maison.

Ni une ni deux, la corne d'Ana se mit à briller avec l'élément de la Magie qui était sur sa tête, puis commença à buter tout les zombies qu'elle voyait, mais voyait que ça allait être compliqué.

Ana commença à s'éloigner pas trop loin de là ou elle était, à un endroit ou les zombies n'y étaient pas. Elle, se reposa, mais ce fut de courte durée, car une lettre noire avec deux grandes rayures rouges était apparue dans un souffle de feu magique, puis Ana la pris, avec sa magie. Elle ouvra la lettre, puis ses yeux s'écarquillèrent en lisant la lettre.


-Tu es à moi.
Tu m'appartiens.
Reviens, ou tu le payera.-

-Une personne qui sait ou tu te caches.-

Ana commença à verser des larmes, et regardait autour d'elle, paniqué. Comment il pouvait savoir ?!

Elle l'avait pourtant battue !

...Mais il faut croire qu'il ne lâche pas la mise. Il voulait se venger.

Celui qu'il l'avait capturé lors de sa tentative de fuite. Celui qu'il l'avait fait souffrir en permanence. Ana revenait donc à la ou elle était, en train de battre les zombies, paniquée à mort.
Pièces Pièces : 205
Nombre de messages : 168
Age : 19
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Lun 8 Juil 2013 - 19:58
L'aigle robotique attendit que la cité volante arrive au-dessus de la prochaine zone de la plaine afin de la recouvrir de poudre et de la purifier, ce moyen était très utile pour le moment, pendant ce temps, des messagers des différents régiment rapportèrent des nouvelles, apparemment, celui près des bois avaient fouillé les environ proche de l'orée de la forêt, trouvant quelque civils s'étant réfugier là. L'officier leurs ordonna donc d'aller nettoyer la forêt, après tout, ceux-ci étaient des hylien ayant reçu la formation de l'URSS, ceux-ci savaient se débrouillé face aux effrois grâce à leurs lance.

Du côté du village kokoriko, ils avaient dû érigé une barrière devant l'entré du cimetière, les zombies étant particulièrement nombreux venant de là, il vit donc le chat et la Licorne faire leurs truc de leurs côté pendant que le messager du ranch venait lui dire qu'ils avaient dû massacrer quelque vache-zombie et quelque poulet-zombie mais que sinon le ranch était maintenant sécuriser, au même moment, la cité était en position et commençait a déverser sa poudre sur la zone visé de la plaine... Luciole envoya alors sa boule de feu qui fit le reste du travail, puis il dessina son cercle magique sur le sol avant de prononcer doucement encore une fois:


Вогонь знищив все, і дає життя щось нове.

La végétation commença alors a repousser doucement, les flammes devenu blanche purifiaient la terre et faisaient renaître la vie un peu partout pendant que la cité se dirigeait vers la dernière zone de la plaine a nettoyer... Le robot sortit alors son Katana Rouge qui brillait, il le regarda un moment puis le rangea avant de regarder le volcan... Il savait qu'il devrait y aller pour réglé un petit problème pour la stabilité d'Hyrule...
Pièces Pièces : 21143
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Wolf O'Donnell a écrit :
avatar
Fidèle
Lun 8 Juil 2013 - 22:05
Harpagon voyait le lieu redevenir comme avant. Presque tout le travail avait été fait. Le lion sortit ses deux cartes et les contempla. Certes, il avait Rebelle et Phoebus mais il était loin d'avoir les cartes au complet. Le vagabond observa la licorne en train de tuer les monstres mais avec une drôle de tronche. Elle semblait plus paniquée qu'avant comme si on l'avait annoncé que la fin était proche. Le problème pour elle était que les battre un par un risquerait de l'épuiser si elle continuait.

-Euh...besoin d'aide ? T'es toute crispée.

Harpagon sortit un paquet de cartes et prit un bon nombre pour les lancer vers les effrois. Au contact de ces monstres, une explosion se produisit aveuglant la licorne temporairement. Cette explosion fit propulser les monstres dont certains brûlaient. Pendant ce temps, une poudre lumineuse éparpilla dans tout Hyrule faisant fondre les zombies et fleurir la végétation.

-Et bien, j'ai dû me douter qu'il n'avait pas besoin de moi.

En voyant l'aigle regardant le volcan longtemps, au départ, Harpagon voulait le laisser se débrouiller tout seul. Mais plus tard, sa conscience disait que peut-être qu'il aurait des difficultés là-bas. Le félin hésita longtemps et fit plusieurs tour sur lui-même ne sachant pas quoi faire. Mais sa raison gagna la bataille. Harpagon se tourna vers la licorne.

-Tu es Ana si je me souviens bien ? Je m'appelle Harpagon. J'suis le fils du prince Argaï. Tu trouves pas que le volaille regarde trop longtemps le volcan ? On ferait mieux de lui demander si il veut de l'aide, nan ?
Pièces Pièces : 572
Nombre de messages : 121
Réplique/Citation : What's the matter, scared ?
Date d'inscription : 20/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mer 10 Juil 2013 - 1:06
Cela faisait deja plusieurs heures que ces malpolies m'entrainaient je ne sais où. Dire que j'etais en train de faire ma sieste tranquiellement posée dans mon petit coin de verdure, camouflée des regards, quand deux gardes armés me reveillerent et me demanderent de les suivres 'gentiment, sans opposer de resistance'. J'etais un peu obligée faut dire, eux etaient armés, experimentés au combat, pas moi.
Les humains, toujours aussi désagréables en fait. J'aurais aimé pouvoir les decouper en tranche et me rendormir mais non. C'etait pas possible.

J'avais mal au jambe a force de marcher, sans s'arreter, sans pouvoir boire ou manger a sa soif. Et puis, ils n'etaient pas bien bavard. Deux armoires a glace m'entourraient. Je ne pouvaiis pas bouger, pas d'issue possible.

Dites moi au moins où vous m'ammenez , que je sache a quoi m'attendre tout de meme.

Pas de reponse. On dirait des pantins innanimés de volonté propre. On avait traversé des villages, scene de carnages plus horribles les uns que les autres, et pourtant, ceux ci, n'avaient pas meme daigné emettre le moindre commentaire sur le carnage et l'attrocité des massacres qui nous entouraient..Je regardais le ciel.. Une citadelle .Comment ne l'avais je pas remarquée avant ..
La fatigue , on va dire.

"On y est presque" s'exclama un des deux officiers. Je regarda au loin qu'une bataille sevissait.. Et on se dirigeait dessus. Je me mis a m'affoler tellement que les officiers furent obligés, a la fin, de m'assomer pour pouvoir etre tranquille.

Je repris conscience dans un lit de fortune, a l'arriere de la bataille. Je me releva d'un bond, furieuse et m'approcha du premier type que je vis. Le soldats m'attrapa par le bras et m'ammena vers celui qui semblait etre leur chef, un type vêtu d'une magnifique armure ailée, rouge et or. Des flammes s'echapaient de son corps par les interstices de l'armure. Une incroyable aura de puissance se degageait de ce type.

Je m'approcha toujous aussi en colere et m'adressa a lui de façon quelques peu.. irrespectueuse.. envers ce qu'il semblait etre pour ces soldats.. il s'agissait surement d'un des superieurs mais qu'importe, il m'avait derangé durant mon sommeil.

Dis , toi, l'armure sur patte.. T'a peut etre l'air baleze, mais c'est pas une raison pour ne pas apprendre la politesse a tes hommes. Deja ils me reveillent sans raison, ensuitent, ils m'enlevent sans rien m'expliquer, comme toujours, et pour finir, ils m'envoient sur un champ de bataille.. Mais ca va pas dans votre tete ou quoi ?

Je tentais de me faire violence des le debut pour bien affirmer mon mecontentement envers ces methodes , lorsqu'une simple et petite araignée grimpa sur ma jambe, me faisant perdre toute credibilité quand je me mis a courrir dans tout les sens et a hurler comme une folle a la vue de la bete. Dans ma course, effrayée, sans y faire attention, j'assoma avec de larges mouvements de bras, signes de panique, le garde qui m'avait amené voir sa majesté l'oiseau de feu..

Et toi, que me veut tu ? Pourquoi m'a tu fais amener ici ? demendais je, tentant de me rendre un peu plus l'air serieuse.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Ven 12 Juil 2013 - 19:22
Ana continua de se battre jusqu'à que le lion lui posa une question. La licorne était très pâle, complètement crispée.

"...Il--"

Ana commença à pleurer comme une madeleine, mais arrêta vite.

"Une personne qui m'a fait beaucoup de mal m'a envoyé une lettre, il m'a retrouvé..."

Ana montra la lettre rouge et noire, écrite dans une écriture magnifique, mais quasi illisible. Ana finit par la lire, sa voix était tremblante, et ses larmes coulèrent sur le papier.

"

-Tu es à moi.
Tu m'appartiens.
Reviens, ou tu le payera.-



-Une personne qui sait ou tu te caches.-


Ana vit que le lion jeta des cartes pour attaquer les monstres, et la licorne, hurla, paniqué par la lumière. D'habitude, elle n'avait pas peur car elle voyait même aveuglée de lumière, et elle résistait aux froids les plus coriaces, car sa magie était puissante sur ces éléments. Peu après, le lion tourna en rond, et demanda à Ana si il ne fallait pas aller voir le "Poulet" au cas ou il aurait des ennuis.

"O-oui, on-on de-devr-devrais ! D'a-D'ailleurs, j'ai be-besoin de co-com-companie...

Sérieusement, Ana avait l'air d'une folle qui devait avoir besoin d'aller à l'hôpital psychiatrique définitivement. Elle ne voulait pas retourner à Equestria pour être maltraitée et punie pour n'avoir rien fait.

EDIT : Ana vit d'un coup ce qui lui arrivait. Mais pourquoi se comporter comme ça ?! Elle l'avait déjà battu avant ! Elle pourrait recommencer ! Ana regarda la lettre, fit apparaitre un petit portail par terre pour jeter la lettre dedans, mais trébuche et tombe dans le portail avec. Le portail se refermait, avec Ana dedans, qui partait encore pour un autre endroit...
Pièces Pièces : 205
Nombre de messages : 168
Age : 19
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Dim 14 Juil 2013 - 19:46
Alors que la Licorne et le chat se battait contre les effrois, Luciole scrutait la plaine afin de s'assurer qu'aucun effrois n'avait survécu, ses yeux robotique lui permettait de zoomer comme avec des jumelle... mais sans les jumelles, bref, il pouvait donc voir à des endroits qu'avant il aurait dû s'envoler pour le voir à cause de la distance, il put donc voir facilement la Neko qui engueulait les soldats qui l'avait juste éloigné de la zone de combat, après tout, l'endroit où se tenait à présent l'officier était probablement l'endroit le plus sûr et le plus désert de mort-vivant...

Pendant ce temps, la cité survolait la dernière zone de la plaine, laissant tomber sa poudre incendiaire comme les 3 fois précédente, c'était donc la dernière zone de la plaine à nettoyer, Luciole n'eut donc qu'à enflammer la poudre et a faire son incantation pour faire renaître la faune et la flore des environs sans les mort-vivant à ce moment, le cortège venant de la forêt et les quelques réfugier arrivèrent...

L'aigle-robotique se retourna vers ceux-ci, en premier il prit des nouvelle des bois perdus et de la situation, apparemment, les soldats progressaient rapidement, les boisés seraient bientôt sécuritaire, puis la Neko s'adressa à lui, lui demandant pourquoi elle avait été déranger...


Tout d'abord je vais me présenter, je suis Luciole et j'ai pour mission de d'éradiquer tout les mort-vivant de ce royaume afin que nous puissions être plus en sécurité. Je vous pris d'excuser mes soldats mais ils ont agis pour votre sécuriter, dites-moi, vous auriez préféré quoi? Des soldats venu pour vous protégé ou bien des mort-vivant venu pour vous manger?

Il vit ensuite le chat et la licorne revenir vers lui, il prit alors sa radio et donna le feu vert aux soldats du Ranch afin qu'ils puissent avancer vers le désert Gerudo, la Citadelle s'y dirigeait aussi, pouvant offrir un appuie aérien grâce a 5 tourelle disposer sous celle-ci à cette effet et également en produisant une source d'ombre afin que les soldats ne soient pas épuiser par la chaleur du soleil, il regarda de nouveau le mont du péril, ainsi que le village à ses pieds, puis sortit un carnet de note avant de regarder la Neko de nouveau...

Au faite, je peux vous demander votre nom afin de voir que personne ne manque à l'appel?
Pièces Pièces : 21143
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Wolf O'Donnell a écrit :
avatar
Fidèle
Lun 15 Juil 2013 - 13:07
Harapgon était à la fois ignorant et apeuré. Comment une simple lettre aux couleurs sombres pouvait rendre folle une licorne ? En écoutant sa lecture, cette histoire était digne d'une légende urbaine. Mais il avait quand même peur de l'état de Ana. Tôt ou tard, elle risquerait de tuer tout ce qui est sur son passage. Le lion préféra s'éloigner d'elle pour rejoindre l'officier. Les soldats partirent éradiquer d'autres effrois tandis que ce volaille prit connaissance d'une civile. C'était une femme à l'apparence féline. Finalement, peut-être qu'Harpagon avait raison de ne pas proposer son aide. Il semblait très bien se débrouiller.

-C'est pas tout mais, j'ai l'impression d'être inutile ici et tout est rentré dans l'ordre. Je m'en doutais que t'es assez fort pour ça. De toute manière, je me fous complètement de votre guerre. J'imagine que je peux partir.

Harpagon s'approcha de l'aigle pour murmurer quelque chose à l'oreille. Il voulait parler du cas de Ana qui était encore crispée.

-Et si j'étais toi, je devrais calmer cette licorne qui semble être possédée par un démon. Appele un exorciste ou j'sais pas quoi, elle pourrait bien tuer tout le monde.

Le vagabond redressa son chapeau et fit quelques pas pour quitter là où il était. Les soldats empêchèrent le "civil" de quitter la ville parce que les lieux n'ont pas encore été nettoyés. Harpagon avait plus d'un tour dans son sac. Il sortit un paquet et le mélangea en expliquant que c'est un tour de magie. Les gardes n'étant pas rassuré pointaient leurs lances devant le vagabond et le menacèrent que si il continuait, il risquerait la prison mais c'était trop tard. Le félin montra une carte au hasard et le remit dans le tas de cartes et le lança vers le sol. Les soldats étaient aveuglés par l'explosion de cartes. Le lion s'était téléporté de l'autre côté de la zone puis se mit à courir loin de la cité d'Hyrule. Un des militaires cria l'alerte qu'un civil s'était échappé.

A suivre...
Pièces Pièces : 572
Nombre de messages : 121
Réplique/Citation : What's the matter, scared ?
Date d'inscription : 20/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Lun 12 Aoû 2013 - 20:37
Pendant que les soldats d'Hyrule était en train d'exterminer les derniers effrois qui osaient encore rester debout à Hyrule, Luciole regardait toujours le mont du péril. Harpagon, le gros chat humanoîde, décida de partir en disant que si les soldats voulaient tenter de l'en empêcher il se défendrait. L'officier, qui n'avait vraisemblablement aucun intérêt à le garder à ses côté, ordonna aux soldats de le laisser partir et calma l'alerte donner étant donné que la zone était plus sure qu'il y avait quelque heure auparavant. L'aigle robotique reçu alors une nouvelle, tous les groupes de combats signifiaient que les effrois était sois tout mort, sois ils fuyaient vers ce qui semblait être une tour.

Luciole prit un moment pour réfléchir, ceci n'était pas normal... Puis il se ravisa, il était à Hyrule, rien de normal ne se passe ici, donc, ce qui n'était pas normal... Était tout a fait normal... Bref, Luciole ordonna aux 3 régiments d'aller surveiller cette tour, en aucun cas ils ne devraient entrer car c'était probablement un piège mais que si des effrois osaient en sortir, les soldats avaient l'ordre de les exterminer.

Ceci fait, il se dirigea en direction du volcan, sachant que l'endroit serait dangereux, il décida d'y aller seul, il se posa donc sur la corniche devant l'entrée de la caverne de la fée et de l'entré de la partie supérieur du volcan... Au moment où il mit les pied sol la roche du volcan, Luciole pu sentir un profond bouleversement dans l'environnement du volcan, comme si le volcan pourrait entrer en éruption n'importe quand... Il s'approcha alors de l'entré de la caverne et reçu une colonne de flamme en accueil.

Dans le volcan, un vrai bagarre se déroulait, obsolète, mais tout de même... Des élémentaires de feu était en train de se battre contre des phénix, des dragons ainsi que des goron était plonger dans le combats, bref, tous les créatures vivant dans les flammes et qui vivait normalement en harmonie dans les volcan, chacun faisant leurs propre boulot afin que le volcan n'entre pas en éruption, si tel était le cas, cela détruirait également leurs maison. Mais là, tous semblait se battre pour la loi du plus fort, il manquait quelque chose qui faisait en sorte que toutes ces créatures sois pacifique normalement, il manquait, un chef... Luciole était bien trop paresseux pour effectuer cette tâche, aussi, il se disait que s'il prenait le contrôle, cela risquerait de déclencher une éruption encore plus rapidement... Non, il fallait remettre le chef d'origine...

Luciole décrivit un cercle dans les air avec son feu pour former un portail, il enfonça alors sa main et en ressortis une épée maudite qui avait apporté bien des malheurs à ce monde... Mais lui, il n'était pas là pour cela... Luciole utilisa Dark Gurthang pour décrire un cercle tout en prononçant une incantation:


Ako poloboh ohna, Prikazujem vám vytvorit svoj hierarchickej majster svoje ostrie, ktoré Ragnaros znovuzrodenie a upravuje na sopku, aby sa zabránilo velkej katastrofe.

Il finit par mettre l'épée devant lui et une grande aura rouge se dégagea de la lame avant de former une boule de feu à la pointe de celle-ci... N'ayant plus besoin de l'épée, Luciole la balança dans son portail et le referma pui il regarda la sphère décrire plusieurs cercle dans les air, les créatures qui se battaient s'arrêtèrent pour observer les sphère de feu, comme s'il sentais l'aura qui s'en dégageait et qu'ils la reconnaissait, la sphère alla terminer sa course au centre du lac de lave...

Tout d'abord, un grand tourbillon de feu se forma au centre du lac, puis, le tourbillon fut surmonter par un buste imposant enflammé, puis 2 bras se formèrent et enfin, la tête et les ailes enflammé de Ragnaros prirent forme. S'en suivit alors de son armure qui se forma son son corps, le dieu très ancien se contenta de regardé l'aigle qui le regardait droit dans les yeux, n'aimant pas cette provocation, le Dieu tenta de fracasser son marteau sur Luciole, mais étant fait de feu et de lave, Luciole n'eut pas de mal à retenir le marteau avec sa main, concentrant toute sa puissance sur la chaleur et les flammes afin de repousser le marteau, il réussit tout de même à l'empêcher de l'écraser. L'aigle prit son katana et frappa sur la masse du dieu afin de la repousser et regarda de nouveau le dieu dans les yeux avant de dire:


Ragnaros, cela ne sert à rien de se battre! Écoute-moi, je ne t'ai pas libéré pour le plaisir, j'ai besoin de toi, toi seul peux réguler ce volcan pour qu'il n'entre pas en éruption...

Le dieu très ancien, prenant cela comme si Luciole tentait de lui donner des ordres, s'énerva en frappant dans le lac de lave, provoquant une vague de magma qui se dirigea directement vers Luciole... Ce dernier la repoussa avec un geste du revers de la main et renvoya la vague au pied du dieu... Ou du moins, au pied du tourbillon qui formait le bas du corps de Ragnaros...

Écoute-moi bien, le monde à changé, si tu veux être indépendant, tu va mourir, je te propose un échange commun, tu régule ce volcan pour qu'il n'entre pas en éruption, en échange, moi je vais m'assurer que tu ne sois pas embêter par de petit héro misérable venu pour te chasser...

Encore une fois, cela ne plu pas au dieu titan des flammes car il se mit a frapper un peu aléatoirement en essayant entre-autre de frapper l'officier, Luciole qui commençait à perdre patience, se contenta alors de regarder son dieu et mit sa main ouverte devant lui, pointant sa paume en direction de Ragnaros, le dieu, ne voyant pas ce que Luciole avait l'intention de faire, pu sentir comme un étouffement, pas comme s'il se faisait étrangler, il n'avait pas de corps, mais comme si sa poitrine commençait à le faire souffrir, comme s'il manquait d'air (sens figuré je vous prit, ce type ne respire pas vraiment)... Puis le dieu comprit au moment où Luciole tira sa main vers lui... Facilement la moitié des flammes qui composaient le corps du dieu très ancien furent absorber en une boule de feu devant Luciole, ce dernier avait comprimer les flamme pour faire une boule d'environ 30 cm de diamètre, la tenant hors de porté du dieu, celui-ci semblait voir ses derniers instant dans ce monde, il put cependant endroit la voix de Luciole...

Si tu refuse, je peux sois t'emprisonner à nouveau dans une épée, tu sais comment c'est n'est-ce pas? Quand quelqu'un peux utiliser ta force que tu le veuille ou non et que plus il l'utilise, plus il risque de te tuer d'épuisement? En ce moment, tu sais que je suis en mesure de t'enfermer facilement et encore, je pourrait te livrer à l'empire et il se serviraient de toi pour confectionner des armes... Alors je te dis ceci, le seigneur de ces terres est Stip, tu sais donc ce qui arrive si tu décide de nous rejoindre, tu ne peux pas espéré avoir meilleur allié dans le monde et tu le sais! Alors, pourquoi hésiter?

Le dieu très ancien se rendit à l'évidence, Luciole n'avais pas tort et il savait qu'il préférait de loin la liberté offerte par Luciole, plutôt que l'enfermement que l'empire lui réserve... Finalement, Ragnaros se contenta d'accepter l'offre de Luciole... Ce dernier, n'ayant plus de crainte pour une quelconque éruption maintenant que Ragnaros le régulait, il décida de retourner dans la plaine pour voir si tout était réglé... Une fois cela fait, il décida d'aller annoncer ce qu'il avait fait à Stip... Et donc, il se devait de le retrouver...

Suite: aucune idée

Edit admin : La menace Zombie est désormais repoussée !
Pièces Pièces : 21143
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Retour de l'officier des flames... [PNJ + Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum