Contexte

Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.

À propos de Next Wave

Depuis 2007, Next Wave (NW) est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers évènements. Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

Staff:

MonTexte

Derniers sujets

Top-Sites:

Partenaires:


Aller en bas

Invité a écrit:

avatar
le Dim 17 Mar 2013 - 14:57
[Manga] Another 1363515585-another
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Genre : Drame, Horreur || Date : 2012 || Auteur : AYATSUJI Yukito|| Réalisateur : TSUTOMU Mizushima || Studio : P.A. Works || Editeur : Dybex
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Titre alternatif : アナザー * [ 12 épisodes ]

Another est, de base, un roman écrit par Ayatsuji Yukito. Il a ensuite été adapté en manga en Octobre 2010, puis en animé, en Janvier 2012.


❀ S y n o p s i s
En 1972, un drame secoue la classe de quatrième du collège Yomiyama. Une jeune élève très populaire, Misaki, perd la vie dans un incendie.
Très attristés et choqués, ses camarades de classe décident de faire comme si Misaki était encore en vie parmi eux, jusqu'à la remise des diplômes.

Vingt-six ans plus tard, en 1998, Koichi Sakakibara est à son tour transféré au collège Yomiyama alors que son père travaille à l'étranger.
Mais juste avant le début des cours, le jeune garçon est pris d'une violente maladie des poumons. Alors qu'il s'apprête à sortir de l'hôpital,
il rencontre dans l’ascenseur une fille avec un pansement sur l’œil gauche et qui semble fréquenter le même collège que lui.
Lorsque Koichi lui demande son nom, elle répond : Mei Misaki...





❀ P e r s o n n a g e s

    Misaki Mei - Doublée par : Takamori Natsumi
      Élève de la classe 3-3 de l'école Yomiyama, Misaki est une fille discrète, calme et mystérieuse qui aime passer son temps libre à dessiner seule. Etrangement, cette jeune fille semble être ignorée, rejetée par les autres élèves de la classe, comme si elle n'existait pas, hormis pour Koichi. Son l'oeil gauche est couvert part un cache-oeil blanc en permanence.


    Sakakibara Koichi - Doublé par : Abe Atsushi
      Son père, Yousuke Sakakibara, travaillant à l'étranger, ce garçon de 15 ans originaire de Tokyo vient rejoindre ses grands-parents à Yomiyama afin d'y poursuivre ses études. Atteint d'une maladie des poumons, il ne peux pas pratiquer de sport. Il sera lui aussi dans la classe 3-3 dans laquelle il sentira une atmosphère oppressante en plus du comportement étrange de ses camarades de classe vis à vis de Misaki, avec laquelle il sera lié d'amitié plus tard.


[Manga] Another 1363528548-another-2

    * Avis :

    Je sais déjà que certaines personnes ici présentes ont déjà eu l'occasion de regarder Another car je leur avait conseillé d'y jeter un oeil. Les concernés ont donc, sûrement, déjà leur avis sur l'anime. >w<
    Pour ma part je n'irais pas jusqu'à vous dire que cet animé est un chef-d'oeuvre mais néanmoins il reste pour le moins divertissant et prenant, en particulier grâce à cette ambiance lugubre et oppressante que l'on peut ressentir épisode par épisode. Oui ça restera mon avis personnel, mais autant le dire ouvertement et avec enthousiasme, a que voui, ça m'a beaucoup plu. owo/

    On y trouve toutes les ficelles bien fidèles au genre de l'horreur; aussi bien au niveau de tout ce qui est gore, avec les morts fréquentes et les passages assez sanglants, mais aussi en tension avec les fins d'épisodes qui s'appuient sur un suspense. Un suspense plus ou moins efficace, ça dépendra pour qui. Parce que oui, ça ne pourra pas toucher tout le monde de la même manière. Mais néanmoins c'est bien cette atmosphère qui m'a poussée à regarder la suite, même en ayant trouvée le début particulièrement lent au point d'avoir du mal à m'y accrocher vraiment sérieusement.

    Les personnages de l'histoire quant à eux pourront paraître comme ... Incomplets, ou "inégaux" je pense que ce mot est mieux choisi, pour tous ceux qui auront regardé l'anime jusqu'à son dénouement. Misaki est, selon moi, charismatique, intrigante, mais aussi attachante, et qui garde son air indifférent quelqu’en soient les circonstances, ce qui renforce en elle ce côté "mystérieux". Tandis que Koichi lui, me paraît plutôt vide. Trop vide. En effet j'irais presque jusqu’à parler d'objet de décoration le concernant par moments.
    ... Une jolie petite plante verte, vous visualisez la chose ? Car oui notre héros pour le moins malchanceux n'est pas toujours d'une très grande utilité tout au long de ces douze épisodes. Sa camarade apparaît comme étant beaucoup plus noble à côté de lui. Dommage. Pour le coup, c'est vraiment con.
    Cela dit, outre ce point négatif, les autres protagonistes sont eux à la fois complexes et intéressants, contraints à agir avec une certaine cruauté. Mais je n'avancerais pas sur le sujet de peur de spoiler sans m'en rendre compte.

    La fin, elle, arrive un peu vite, oui. Je sais que certaines personnes (Coucou mon cher Linkfan éwè) la considéreront comme étant "bâclée". Mais avouons que, un peu plus long, on lui aurait sûrement un peu, voire beaucoup reproché; Another n'est pas fait pour avoir une durée qui dépasse les 15/20 épisodes voir plus, autrement il y aurait eu beaucoup trop de temps morts ... ça n'aurait pas été plaisant. Du moins, pas pour moi.

    Pour conclure ceci, ce que je retiendrais d'Another, c'est son ambiance glauque, et l'histoire qui tient bien la route. Bien que le final soit rapide et peut-être un peu confus, il reste, pour moi, en accord avec tout le reste. L'animé peut plaire et est agréable à regarder, même avec ses points négatifs on peut s'y prendre assez facilement. Avec en plus de ça, un opening que j'ai trouvée tout simplement génial, mais encore une fois, ça restera mon avis personnel. >7<

    Je pense avoir tout dit ... En espérant que ça vous plaira. ♥

Invité a écrit:

avatar
le Dim 17 Mar 2013 - 20:01
Moi, ce qui me plait, c'est que tu ai écouté mes conseils, ça flatte mon égo o/

Et plutôt bien, je dois dire. Moi qui cherchait un bon manga flippant, j'ai pas accroché à Another au début... J'hésitait à regarder, mais vu ce que tu en dis, je vais éviter. J'me suis fait voir sur Jormungand, tu vas pas deux fois me bouffer du temps hein =D

Link a écrit:

Link
Fondateur
le Dim 17 Mar 2013 - 21:12
Eh bah moi c'est l'inverse, j'ai vraiment accroché au début, absorbé par plein de mystères, la boutique en est d'ailleurs très flippante et l'ambiance généralement assez glauque. J'ai en revanche moins aimé la tournure des évènements qui m'a fait penser à un Destination Final où les héros meurent après les autres selon le bien vouloir de la "Mort". Il n'empêche que la scène finale laisse sur les fesses, mais j'aurai aimé quelque chose de plus sobre. Un manga que je recommande fortement en tout cas ^^.
Pièces Pièces : 115341
Nombre de messages : 57350
Age : 25
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateurhttp://kevinrolinbenitez.com/

Invité a écrit:

avatar
le Dim 17 Mar 2013 - 21:23
@Ryu : C'était un bon conseil à prendre en compte, tout simplement. ^w^

Voui voui c'est difficile d'accrocher à l'anime sur les premiers épisodes ... Mais personnellement j'étais restée enthousiaste et je me suis un peu forcée à regarder la suite. :') Pour être assez contente au final parce que je n'ai pas été trop déçue.
Euh piou ... Navrée si Jormungand ne t'a pas plu, sinon éwè".

@Linkfan : Tu m'avais déjà fait part de ton avis oui <3.
Je t'avais aussi expliqué mon avis dessus, alors je ne peux pas te dire grand chose d'autre. Tant mieux que Another t'ai plu owo. ça été mon cas aussi.

Invité a écrit:

avatar
le Dim 17 Mar 2013 - 22:00
Bah spa ta faute hein, c'est juste qu'ils auraient pus pousser les personnages et la question de l'armement beaucoup, beaucoup plus loin, mais qu'au final, ils ne font que survoler tout ça, et c'est juste un prétexte pour nous montrer des combats, des guns et des belles animations. Le potentiel est juste détruit.

Contenu sponsorisé a écrit:

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum