Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Retour d'urgence au Royaume Champignon [libre]
Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Mer 27 Fév 2013 - 20:10
Depuis la destruction de la pièce et la mort de Faust, le Koopa à été évacué de la tour avec l'aide de ses familiers et embringué dans son vaisseau avec pour ordre, donné par Avalon, de retourner au château du Roi. Bowser s'était à peine débattu en vérité, il était resté là, assis par terre au fond de son navire volant à regarder à travers un hublot l'air vide. "Un nouvel échec..." Se disent les sbires du roi entre eux en hochant la tête, commençant à être habitués des nombreuses boulettes du roi.

Bowser cependant, n'était pas totalement inactif, du moins dans sa tête. Une panique sourde envahissait son esprit, et si au retour, il voyait le monde plongé dans un chaos indescriptible? Comme ce qu'il s'est passé à Hyrule ? Il avait peur de voir des milliers de zombie dévorer les habitants de ce Royaume faiblard et sans défense... Il devait être l'ultime rempart vu que Mario est mort (une belle connerie également, et aujourd'hui ça lui retombait dessus.) Mais comment être un rempart solide si vous êtes une connerie vivante?

Il s'en voulait d'avoir laissé Saphya, elle allait certainement le haïr maintenant, bien sur, il avait tout gaché. Il avait non seulement perdu la pièce étoile et il s'est enfuis comme un lâche, la laissant derrière. Enfin, il devait s'assurer que le Royaume Champignon aille bien mais... Il aurait du au moins la prévenir, et si il y avait encore des monstres...?

Le château n'était plus très loin, mais Bowser passait devant la ville de Toadville, un éclair de lucidité le prit soudainement.


Allez au château, préparer les arches et les vaisseaux, moi je vais m'assurer que tout va bien. Avallon, Ronny, venez avec moi. TOUT DE SUITE !!!


Le Koopa accompagné de ses deux fidèles familier fit un saut pour atterir... A plat ventre comme une merde... Dans le quartier chic de Toadville. Il se redressa en époustant son imposante bedaine et regarda tout autour de lui... Apparement, ça avait l'air d'aller... Mais il fallait qu'il reste là pendant un moment et s'assurer que tout va bien, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer...
Pièces Pièces : 8793
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

avatar
Koopa
Mer 27 Fév 2013 - 21:33
Argaï venait de quitter Hyrule sans le savoir. Il déambula dans le Royaume Champignon à la recherche d'un moyen pour rentrer dans son royaume. Certes, il avait fait quelques amis dans le monde de Nintendo mais qui lui ont vite lâché malheureusement.

Le lion arriva à destination. Ce quartier marqua quelques souvenirs quand le prince était venu pour la première fois. La dernière fois qu'il était venu ici, il était accusé à tort pour vol d'un bijou alors qu'en réalité, il avait récupéré son pendentif que quelqu'un l'avait dérobé (cf [Recueil] Le bouc, le renard et le félin). Le quartier était calme enfin presque.

Une ombre surplomba le lion. Ce dernier regarda aux alentours. Aucune personne n'était devant passage. Il constata d'en haut qu'une grosse masse ne tarda pas à lui réduire en papier. Par réflexe, il se décala avant qu'un énorme Koopa lui sauta dessus. D'où il venait comme ça ? A faire du saut sans parachute ? Au moins, c'était moins une. Cette tortue n'était pas seul. Deux de ses acolytes le suivirent. Pendant que l'arrivant s'épousseta, Argaï s'approcha de lui et se mettait à s'énerver.

-Non mais vous êtes malade de sauter sur moi ? Vous avez failli m'écraser.
Pièces Pièces : 5045
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Sam 2 Mar 2013 - 11:45
Un malade? Quelqu'un le traitait de malade? C'est lui qui est malade de se retrouver sur son chemin en fait ! Il fallait bien qu'il atterrisse quelque part le Koopa ! Ce gaillard n'avait qu'a faire attention et regarder ce qu'il tombe du ciel, tout simplement ! Bowser fusilla cette boule de poil du regard, l'air dédaigneux... Bon sang, ce mec est une véritable mauvaise graine.

Tu n'avais qu'a faire attention mec ! Des gens qui sautent d'un vaisseau, c'est courant dans ce foutu monde !


Puis il se tourna vers ses familiers qui se remettent tout juste de la chute, leur demandant de se séparer, histoire de voir les signes avant coureur d'une catastrophe certaine. Se disant que la chasse aux pièces était terminée pour lui, il fallait qu'il reste ici, tant que son Royaume n'avait rien et agir tout de suite dès qu'une catastrophe se produirait et il allait rester là !

Le ciel est d'un bleu tout a fait affolant, il ne se passait absolument rien dans cet endroit, mais il suffisait qu'une minute d’inattention et tout finira à la poubelle, ville, village, château, monument, personnes. Absolument tout, et ça c'est hors de question que Bowser laisse ça faire ! Trascer allait lui payer affreusement cher, pour qui il se prenait pour ce monstre pour se permettre de tout briser ?


D'ailleurs espèce de chaton, il risque d'avoir le déluge ici ! Alors ouvre l'oeil et le bon !
Pièces Pièces : 8793
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

avatar
Koopa
Sam 2 Mar 2013 - 18:35
Des gens qui sautaient du vaisseau sans parachute à tout moment ? Décidément, Argaï se questionna sur le monde qu'il venait d’atterrir, à moins qu'il voulait en réalité dire d'aller lui faire voir.

Puis, le Koopa insolent observa son familier qui s'épousseta à son tour et ordonna de se séparer pour voir si il n'y aurait pas de dégâts dans les environs. Là, Bowser touchait le fond enfin, selon Argaï. Le ciel était bleu paisible, les oiseaux chantèrent et rien de plus. Il serait bon dans un asile de fou. Mais seulement, Argaï n'était pas au courant de ces catastrophes à venir. Bowser lui affirma qu'un déluge n'allait pas tarder à engloutir le Royaume Champignon. Sachant que le lion était parti au moment ou les Effrois apparurent, le prince voulait tenter de calmer la personne et d'expliquer ce qui se passait.

-Hé ! Respirez un peu. Dites-moi. Qu'est-ce qui vous ferait dire qu'un déluge fera son apparition ? Vous n'êtes pas devin à ce que je suppose, sauf si je trompe. Et expliquez-moi pourquoi vous avez l'air si affolé ? Le monde semble mener une vie normale.


Le prince suivit les pas du Koopa pour qu'il puisse avoir quelques explications.
Pièces Pièces : 5045
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Lun 4 Mar 2013 - 0:07
-Hé ! Respirez un peu. Dites-moi. Qu'est-ce qui vous ferait dire qu'un déluge fera son apparition ? Vous n'êtes pas devin à ce que je suppose, sauf si je trompe. Et expliquez-moi pourquoi vous avez l'air si affolé ? Le monde semble mener une vie normale.


Bowser frappa sa tête contre sa main, ce gars était au courant de rien ou quoi? Il était pas sorti de sa grotte depuis combien de temps? Après tout le message a longues ondes qu'une voix robotique avait envoyé? Après cette catastrophe sans précédent à Hyrule? Quoique... Peut être qu'il ne venait pas d'Hyrule et ignorait tout. Après tout les mondes ne sont pas connectés entre eux, et c'est fort dommage. Car au moins, les habitants auraient pu se préparer... Et Bowser allait lui répondre bien méchamment et sèchement !

Ecoute chaton, les mondes vont s'effondrer les uns après les autres, si rien ne s'est passé ici, il finira forcément par se passer quelque chose de grave ici ! Le héros de ce Royaume est mort, et leur Princesse aussi, ainsi que l'intendant ! Je suis le seul capable de défendre ce monde de quelque chose de grave ! Alors me prend pas pour un fou !
Pièces Pièces : 8793
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

avatar
Koopa
Lun 4 Mar 2013 - 11:07
Bowser fit un "facepalm" et avait l'air hostile envers son interlocuteur. Pourtant, Argaï n'était au courant de rien surtout qu'il venait de quitter Hyrule avant que l'annonce ne se transmette. Tout ce qu'il savait était que la fin du monde était proche. Les mondes s'éteindraient un par un. Et ce Koopa était prêt à tout pour défendre.

-Mais, je ne vous ai jamais dit que vous étiez fou.

Puis, le prince soupira. Il n'avait pas le choix d'aller sauver le monde comme lui. En effet, si jamais le monde de Nintendo était détruit, pas de moyen d'ouvrir un monde parallèle donc, il ne pourra plus rentrer à Tirloch. Certes, c'était égoïste de la part du lion de penser qu'à sa famille et vouloir rentrer chez lui mais le contexte avait permis de lui forcer à protéger l'univers.

-J'avoue que ce monde a pas mal changé. Peut-être que vous avez raison. Quand je pense à Faust, un bouc magicien qui était un véritable allié. Il m'avait guéri d'un poison. Seulement, depuis quelques temps, il se compote de manière bizarre. Un de mes amis confirma que c'était un sorte de crâne qui le "possédait". J'espère ce que disait Kirby Bros est vrai.

Le prince était prêt à protéger Nintendo World même si il faisait ça pour "boucher les trous" de ce monde pour qu'il puisse rentrer à Tirloch sans problème. Argaï continuant à suivre le Koopa fit une pause avant de reprendre les paroles.

-Je pourrais peut-être vous aider.

Pièces Pièces : 5045
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 4 Mar 2013 - 15:46
Au départ, la population toad n'avait même pas porté attention à ce que Bowser avait fait - pourquoi se soucier de ce que le Koopa faisait, maintenant que leur héros Mario était mort? Rien de bien grave ne leur était arriver de la part du Roi, depuis ce temps. Ainsi donc, les gens continuais leur chemin sans s'occuper de la commotion causé par le saut ... jusqu'à ce qu'il se mette à s'engueuler avec un lion a propos d'une future catastrophe. De plus en plus de citoyens s'approchait de la scène, jusqu'à ce que finalement ils se mettent tous à parler en même temps, certain sceptique, d'autres affolés.

- Une catastrophe? Mais, c'est terrible ! Oh, Grand Bowser, que devons-nous faire?


- Pas si vite grand fou, qu'est-ce qu'y te fait dire qu'un déluge se prépare? Pourquoi un déluge?

- Pourquoi ici? D'où tient tu pour certitude que nous allons être attaquer? Ce ne serais pas un piège pour prendre contrôle de nos vies !?

- Mais, écoutez le bande d'imbécile ! Pourquoi est-ce qu'il nous mentirais alors qu'il pourrait facilement nous soumettre sans Mario pour nous sauver ?

Ainsi donc, les opinions Toads étaient divergeant, même si la plupart s'entendait maintenant pour dire que Bowser n'aurait pas besoin de monter un stratagème de ce genre si son but était simplement de les réduire en esclavages.
Pièces Pièces : 26115
Nombre de messages : 7773
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Blondasse a écrit :
avatar
Chomp
Mer 6 Mar 2013 - 0:13

    Pignouf et moi nous étions partis de cet hotel depuis au moins deux bonnes minute. Mon n'amoureux m'avait pris par la main et s'étaient mis a courir si vite ,comme le monsieur bleu avec des pics, que j'avais trop du mal a suivre ce qu'il se passé. Déjà, il me tenait la main et j'étais au bord de l'évanouissement. J'imaginai déjà notre futur mariage, notre maison trop magnifique, nos enfants trop beau, comme pignouf, avec des couettes blondes...Ca serai mais genial ! J'étais trop heureuse, le seul soucis c'est que j'avais un peu mal au bras parce que mon amour me tenait le bras si fort en courant que j'entendais de lourd craquement provenant de mes os...C'étais trop troublant quoi ! On allait si vite que mes cheveux étaient décoiffés, je pense qu'on allait suivre ce qu'avait dis la grande télé qui m'avait traité d'idiote...ET que j'allais mais pulvérisé si je la revoyait ! Non mais oh ! que l'on me laisse tranquille pour une fois mince ! Les cheveux dans le vent, les pieds en train de se faire exploser par le frottement au sol, je me demandai comment les gens nous voyaient, apparts de large masse floues au loins, je ne pouvais pas voir grand chose moi, c'étais pire que sur les coté, j'avais l"impression d'être dans un grand train et de regarder par la fenêtre. Pourquoi on allait là bas en fait ? Je pense que gnougnouf y tenait plus qu'a moi car au fond moi je voulais juste qu'on se dépêche d'organiser notre mariage au plus vite ! Le soucis c'est que chaque fois que tout va bien, nous deux ont se sépare parce que ya pleins de gens trop méchants qui nous détestent et qui ne veulent pas que notre union soit célébrée. Je le savais, le loup en faisait partit, le monsieur nain avec un casque aussi, et le lezard devait être de mèche avec eux ! Je ne les inviterait pas et pis c'est tant pis pour eux ! Oula, non mais si seulement pignouf pouvait ralentir. Il allait si vite...il était si fort mon Gnougnouf, tellement rapide :3. Il pourrait battre un cheval a la course je crois ! J'étais trop heureuse d'être avec lui...Il fallait que j'essaie de me relever parce que j'avais drolement mal au pied quand même, au début, quand il avait commencé a courir, il ne m'avait pas prévenu, pour ne pas m'embetter, le truc c'est que le sol ca fais bobo, alors j'ai trainé sur un demi kilomètre en mangeant des cailloux avant de pouvoir me redresser, sauf qu'il continuer d'allez tellement vite que mes chaussures commençés a fondre !!! Ca coller au sol c'étais terrible ! Je sentais qu'il faisait chaud quand même, je commençé a avoir trop soif a force de me faire trainer par Gnougnouf d'amour. Soudainement, arriver a un certain niveau, il s'arreta d'un seul coup et me lacha. Bien sur, je n'avais pas prévu le coup, et encore une fois, comme le monde entier me déteste parce que je suis trop jolie et magnifique, les lois de la gravité décidèrent de me joué un tour : A cause de la force du "trainage" de Gnougnouf d'amour, je fus balancé en l'air quand il s'arreta. Je me mis a volé comme un véritable oiseaux qui commença a se casser la gueule...ca aurait pu être merveilleux si je n'avais pas vu, devant moi, quelqu'un que je conaissais bien, et qui avait été méchant avec moi avant è_é.
    -MONSIEUR BEIGNET !!!

    Je fus propulser vers la grosse torture géante alias "Monsieur beignet" et ses cornes sur la tête, quand il me vit, il fut assez surpris car il du regardé en l'air pour me voir. Je pense que j'allais me les prendre dans les dents...pourtant, monsieur beignet eu le reflexe de se baisser, là, en étant au dessus de lui, je m'accrocha a ses deux cornes, passa mes jambes entre et donna une grande impulsion sur mes mains...AH MAIS POURQUOI J'AVAIS FAIS CA ;w; ! Maintenant, je fus projeter allongé a l'horizontale, les deux pieds en avant, je me mis a hurlé de peur comme une tarée qui voulait un doudou...Les deux pieds en avant a travers le quartier chic, je me mis a voir quelqu'un devant moi, un pauvre habitant, dont la tête était assez haute pour...*SBOIIIING*
    Se fut le bruit que fis mes deux pieds s'explosant contre sa tête de champignon, le pauvre fut propulser en arrière et s'explosa la gueule contre une baie vitrée, tandis que moi je me mis, suite au choc de la rencontre, a valser dans les airs en tournant comme une grosse étoile de mer, tout en hurlant "AU SECOUUUUUUR A L'AIIIIIDE" Avec les jambes en miettes. Je tomba finalement sur le sol...mais encore une fois...sur la tête d'un monsieur champignon, je pense que je lui explosa la nuque car j'entendis en plus d'un grand "BOOOOOONG" de mon corps rebondissant dans les air, un bruit "CRRSSSSHHHHHHT". Et ca ne venait pas de moi ! Je fus a nouveau propulser dans les airs mais là, c'étais pas pareil, j'étais a la verticale, bien droite, un peu lassée de ces sauts, et je m'approcha d'une grosse Eglise...OH NON ! NON ! NAAAN ! J'ALLAIS TOMBER EN PLEIN DANS UNE CEREMONIE DE MARIAGE !!! J'essayé vite de me dirigé autre part, et j'eu une vue aerienne sur une foule, près d'une eglise, en train d'applaudir, tout en costume, des gens dans une limousine. Ouf, je reussis a éviter le mariage mais là, j'allais percuter la Limousine ! Je me mis a pleurer...avec un peu de chance, ca ferai pas trop mal ;w;. J'explosa le toit de la limousine, je sentis mes os se faire très mal et j'entendis un bruit assez...singulier

    *SBRAKJIOUKRSHJOUIKAJY*

    Quand je réouvris les yeux, il y avait 3 choses surprenantes qui m'étaient arrivés. Déjà, j'étais en robe de mariée...petite...mais en robe de mariée quand même...ensuite, il y avait un homme a coté de moi qui tirait une gueule comme ca "O_______O". Mais plus horrifié, il était devenu pale, me regarda et hurla "..K...K...KAT-KATHIAAAA". Ben nan moi c'est Elile :(. Et enfin...j'étais couverte de sang...mais couverte de sang ! mais ce n'étais pas le miens. Qu'est ce qu'il s'étais passé ! Je sentis une masse molle sur mon corps et je trouva...des cheveux...un oeil...UN OEIL ! UN OEIL ! UNE...MAIN ! DES TRIPES ! OH MON DIEU ! J'ETAIS TOMBE SUR LA MARIEE ET JE L'AVAIS..."EXPLOSEE" !! OH GOD !
    Comme toute personne normale je me mis a hurler comme une tarée, pour changer. La limousine fis plusieurs zigzag avant de s'exploser contre un batiments. Couverte de sang,choquée, traumatisé, des tripes sur la robe, des yeux dans les chaussure et un bras accroché a mon décolleté, Je sortit du véhicule en boitant...et me décida a revenir a là ou je m'étais arreté avec Pignouf...couverte de sang et de tripes, en boitant, en robe de mariée, le spectacle ne pouvait pas être aussi affreux...je m'approcha donc de Pignouf...comme ca


    -PI...PI....PIGNO....PIGNOUF...JAI...JAI...TROUVAY....L'EGLISE....DE...NOTRE...MARIAGE...

Pièces Pièces : 24999
Nombre de messages : 426
Localisation : Ze sé pa é_è
Réplique/Citation : Mon Gnougnouf =D/ Oups...Z'ai fais une Blondasserie é_è
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres


~Gnougnouf mon amour de toujours a jamais dans mon coeur et dans mon foie <3~

Spoiler:
 




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Jeu 7 Mar 2013 - 12:54
Mais quelle immonde cruche ! Alors qu'ils avaient enfin trouvé la sortie de ce tunnel foireux, Pignouf et Elile étaient de retour à Toadville. Celle ci fit une nouvelle série de cascade et rebonds, sans pour autant attirer plus que cela l'attention de Pignouf, totalement blasé...ce qui était différent du point de vue des habitants qui lâchaient des cris. Pignouf se positionna devant Bowser, en fronçant les sourcils. Un espèce de...Euh...Lion dans des habits de prince se tenait derrière le Roi Koopa et essayait de trouver un compromis avec lui. Pignouf resta figé devant le Koopa, prêt à l'attaquer, le massacrer, le défigurer. Aaah ! Il comptait préparer un complot pour s'emparer de Toadville ? Eh beh nan ! Pas tant que Pignouf vivrait ! C'était lui, et lui seul qui souhaitait un jour voir le Royaume Champignon tomber entre ses petites pattes. Lorsqu'Elile revint, totalement décoiffée, le Général Maskass remarqua qu'elle était recouverte de sang et s'était vêtue d'une robe de mariée. Pignouf râcla sa gorge, s'approcha gentiment d'elle, en lui faisant un sourire d'ange. Elle lui fit sur un ton inquiétant qu'elle avait trouvé l'église de leur mariage fictif, qui n'aurait jamais lieu.

Chérie...Écoute...Tu vas me laisser tranquille avec ces gentils monsieurs, d'accord ? Oublie l'église pour le moment et euh...Tiens, va nous trouver un bateau, tu serais gentille ^w^....

Pignouf sauta sur elle, pour la retourner, et la placer dans la direction qui menait au port. Lui donnant un coup de pied aux fesses, Pignouf fit en sorte que celle ci se mette à marcher, agacé et frustré par cette cruche, moche, puante, qui était plus collante que de la super glue. Pignouf se retourna alors, pour se concentrer sur les deux protagonistes qu'il avait rencontré.

Alors...Mon cher Bowser...On cherche encore à entourlouper ces pauvres Toads. Et tu ne crains pas que Mario vienne fasse échouer tes plans ? De toute façon, si ce n'est pas lui qui le fera...Ce sera moi. GNIARK GNIARK ! ...Oh.

Eh ! Une minute ! Vous, là, le prince. Je crois que je vous ai déjà vu quelque part...


Pignouf se mit à réfléchir. Oui, c'était assurément sûr. Il le connaissait. Ce prince là était vraiment connu. Pignouf chercha...chercha...Puis bondit sur place pour s'exclamer.

Je sais ! Je vous ai vu sur des boites de céréales !

Pièces Pièces : 2580
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

avatar
Koopa
Jeu 7 Mar 2013 - 18:25
La foule s'agrandit au fur et à mesure de la conversation avec Bowser. Divers avis se partagèrent. Certains y croyaient et d'autres non. Argaï ne le remarque pas. Par contre, l'arrivée de la blonde, si. Elle criait comme une fan de Justin Bieber "monsieur beignet". Le lion déduisait que c'était à ce Koopa qu'il voulait s'adresser vu qu'elle ne connaît pas Argaï. Mais de plus... elle n'arrivait pas en courant. Elle s'approcha de l'énorme tortue en volant. Comment avait-elle fait pour voler ? Le prince la regarda avec des yeux de merlan frits sur ce phénomène. Il n'avait jamais vu un humain voler, pas même dans son royaume. Seulement, c'était là où elle partit en vrille.

L'humaine était maintenant une boule de pinball. La ville était un flipper à grandeur nature. La blonde commença à mettre ses mains sur les cornes du Koopa qu'elle repartit en arrière. Les pauvres habitants étaient maintenant des bumpers qu'ils se firent assommés par les coups de la bille humaine. Et encore, seulement un jouait le rôle du bumper. Son parcours se termina par la limousine. Dommage qu'il n'y avait pas de flippers (les sortes se raquettes pour remonter la balle) car elle venait d'atterrir dans une limousine et revenait en robe de mariée ensanglantée. Apparemment, elle avait dû écraser quelqu'un.

La blonde se dirigea vers un Maskass qui serait son petit ami. Ce dernier avait l'air d'être gêné par la situation. Il préférait la dégager pour qu'il se retrouve seul, enfin avec les deux personnes qui étaient là au début. Après avoir parlé à Bowser, le Maskass se retourna à Argaï qui semblait l'avoir déjà vu quelque part.

-Ah bon ? Mais, je ne vous connais pas.

La réponse la plus débile que le prince avait entendu. Il disait qu'il était une des mascottes d'une boîte de céréales. Argaï ne l'aurait pas compris si il n'avait pas voyagé à New-York en 2075. Le lion ouvrit des gros yeux et se sentit tout gêné avant d'entrer dans une grosse colère. Argaï s'approcha brusquement de la créature bleue, fusillant un regard noir.

-Non mais, qu'est-ce que vous avez dans le cerveau ?! De un, quelle boîte de céréales ? Et de deux, vous me trouvez que j'ai vraiment un visage à jouer les bouffons sur ces choses ?! Sachez que je suis le prince de Tirloch. Alors, vous me devez un peu de respect !
Pièces Pièces : 5045
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Sam 9 Mar 2013 - 18:57
«..Blablabla, et que vous me devez un peu de respect ! »

...Pfff...Un peu de respect ? Eh puis quoi encore ?...Oh si. Attends.

*SBLAF*


Ayant chargé un monstrueux « Falcon Punch », le Prince de Terre Lockeu, se retrouva le pif ensanglanté, et propulsé sur le reptilien obèse puant. Achevant son acte par un magnifique fuck, Pignouf se mit à courir en prenant la main de Blondasse qui, malgré l'ordre que le Maskass lui avait donné, continuait à observer la scène comme une truie inerte en rut.

VIENS PAR LA, TOI, ON S'CASSE !

Entamant un sprint à travers Toadville, les gens que Bowser avait tenté de faire se rapprocher, commencèrent à être disperser. Mais de plus en plus approchait, compte tenu de la redoutable course poursuite qui était en train de se produire ! Pignouf et Elile foncèrent en direction de l'Eglise, où il avait cru comprendre qu'ils seraient en sécurité. Du sang était répandu sur la voie, celui d'Elile, qui était en train de boiter en essayant de courir pour suivre péniblement le Maskass. Sautant sur une voiture champignon qui klaxonnait à tout va, Pignouf lui fit "fermer sa gueule", avec un tir de son canon, pour finalement s'infiltrer à l'intérieur de ce qui ressemblait à une cathédrale, dont la double porte immense était entreouverte. Une cérémonie avait justement lieu... Lorsque Pignouf fit le cercueil au fond, il comprit que c'était en l'honneur d'un défunt. Fonçant en sa direction, il tira dans la salle pour éloigner les toads, ouvrit le cercueil, vira le cadavre, et y rentra avec Elile, en prenant soin de refermer le couvercle au dessus d'eux. Bon ils étaient un peu à l'étroit, mais cela semblait être une cachette idéale...La demoiselle en question poussait des espèces de gémissements car justement, elle n'arrivait pas à respirer.

...Chhht..Tais toi maintenant, faut pas qu'ils nous trouvent è_é !

Pièces Pièces : 2580
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Blondasse a écrit :
avatar
Chomp
Mer 13 Mar 2013 - 13:31

    Pfff ce mariage mais il craignait ! Non mais lol quoi ! Après tout ce que l'on avait vu, je pensais pas que je serais aussi surprise de voir cette parodie de mariage ! Pignouf m'avait amené loin d'ici parce que j'étais un peu choqué par ce que j'avais vu mais bon, c'étais pas le plus dérangeant dans tout ca. Pignouf, m'avait emmené dans cette Eglise mais je ne savais pas pourquoi, je pensais au début que c'étais pour nous marier. Parce que bon, ont était ensemble depuis trop longtemps et on préparait ca chacun de notre coté pour ne pas nous perturber sauf que ca faisait trop longtemps qu'on n'en n'avait pas parlé ensemble. C'étais genial ! On allait se marier ! C'est du moins ce que je pensais quand il me traina ici en me déchirant les os sur le sol tellement. En plus ce fut difficile car il y avait des marches sur l'Eglise alors plusieurs mois je m'explosa la machoire dessus en lançant une gerbe de sang rouge sur le sol en pierre dur et froide de ce bâtiment. Mais quand on est arriver, il y avait quelque chose de bizarre : Il y avait déjà des gens qui étaient en train de se marier ! Non mais oh ! On pouvait pas me laisser épouser l'homme que je n'aime ? :(. Pignouf était trop impatient qu'on se marie puisqu'il avait décider de se cacher en attendant que ce soit notre tour. Pourquoi pas ? Après tout moi j'adorais trop les mariages ! C'étais un moment so wonderful ! Je me demandais même pourquoi je n'y allez pas souvent ! Alors Gnougnouf et moi, on trouva une grosse boite que des gens portaient pour allez je ne sais ou, après qu'il ai montré qu'il était trop puissant en éloignant les toads avec des coups de feu qui percèrent la toiture, il me mis, avec lui, dans la grosse boite ! Ouf, personne n'avait rien remarqué, a cause des coups de feu, ils eurent très peur et se cachèrent, on pu ainsi rester là sans qu'on nous remarque et on échapperai pas a notre tour pour nous marier !
    Alors dans la boite, un peu sérré, on attendis qu'on nous appelle pour sortir, Gnougnouf était mais trop excité ! Le seul soucis c'est qu'on pouvait pas respirer dans cette boite ! Il y avait trop pas de Doques Igène ! Donc on arrivait même pas a rester trop conscient ! Pis en plus sans air on pouvait trop pas respirer. Il fasait chaud, très chaud, et j'avais trop du mal a me contenir parce qu'on était a un mariage mais aussi parce qu'on allait bientot être asphyxié dans cette boite. D'ailleurs, le mariage était très space. Pourquoi il y avait plein de gens que l'on entendais pleurer ?! Pourquoi on entendais pas la musique des mariée ? Et pourquoi on entendais pas les discours des gens avant le mariage ? Han mais c'étais un mariage trop nul ! Moi et Pignouf on aurait un meilleur mariage parce que sinon bah je boude ! Un mariage ca doit être dans la joie et le bonheur, pas dans les pleurs sinon c'est pas un mariage ! C'est une cérémonie de remise de prix dans une école maternelle :(. C'étais l'horreur, on pouvait même plus respirer ici, je sentis que j'allais pas tarder a exploser parce que j'en pouvait plus. Je demanda a Pignouf quand ca serai notre tour et fis mine de pas comprendre, surement parce qu'il y avait encore des gens qui faisait le mariage dans l'Eglise ! Roh mais j'en avais marre ! Pourquoi ils pleuraient ?!
    Pfiiiiou...ca devait faire 20 minutes que l'on était là, dans cette grosse boite, et personne ne nous avait encore appellé ! Mais pourquoi ! J'en avais marre ! Je pouvais plus respirer...j'étais bloquer ici. j'avais du mal a rester l sans avoir des tremblement terrible et des nausées a cause de la chaleure. De temps a autre je perdais conaissance et j'entendais les gens parler. BON IL FALLAIT QUE JE SORTE ET VITE ! Je donna un grand coup de pied dans le cercueil sous le regard de Pignouf qui me dis "OH NON MAIS FAIS PAS C..." Trop tard ! J'ouvris le cercueil, pris une grande bouffée d'air et tomba nez a nez avec des gens habiller en noir assis sur les banc de l'Eglise, un pretre assez déconcerté, un orchestre, des chrysanthèmes de partout. Tout le monde me regarda avec un air de surprise, et je chercha les mariés des yeux, finalement, j'hurla

    -OH MAIS ALLEZ DECONTRACTAY VOUS ! ARRETEZ DE CHIALLAY ! VIVE LES MARIES ! VIVES LES MARIES ! VIVE LES MARIIIES !!!

Pièces Pièces : 24999
Nombre de messages : 426
Localisation : Ze sé pa é_è
Réplique/Citation : Mon Gnougnouf =D/ Oups...Z'ai fais une Blondasserie é_è
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres


~Gnougnouf mon amour de toujours a jamais dans mon coeur et dans mon foie <3~

Spoiler:
 




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

avatar
Koopa
Jeu 14 Mar 2013 - 19:28

Voilà à force de crier. Il reçut un gros coup de poing dans sa face. La personne s'en alla mais Argaï ne se laissa pas faire. Il se releva péniblement, sa rage qui bouillait dans sa tête.

-Oh mais lui ! Je vais lui faire sa fête.

Le lion tenta de poursuivre celui qui l'a frappé. Ce dernier prit la blonde qui traîna comme un jouet. Seulement, il y avait horriblement du monde dans ce quartier. Il courait en poussant les gens sans le faire exprès. Certains le laissa faire mais d'autres se mirent à rouspéter. Le pire, c'était la route. Il ne regarda pas avant de traverser qu'un bus champignon freina mais percuta le lion. Et encore, ce véhicule était tout mou. Une invention du professeur K. Tastroff peut-être pour que les piétons ne soient pas trop pris par le choc comme les Toads sont super légers. Une grosse Toadette, plus grosse que ses compagnons sortit du bus. Avec ses vêtements, c'était sans doute la chauffeuse. Celle-ci se mit à s'énerver devant le lion dont une partie de la foule observa la scène.

-Non mais ça va pas ? Z'avez des passages piétons. Z'êtes miro ou quoi ?
-Euh, je m'excuse pour cet incident.


Argaï regarda les alentours mais ils l'avaient semé. Il devrait les retrouver à tout prix. C'était alors que des cris retentirent de l'église. Des habitants sortaient en paniquant. Le prince déduisait qu'ils étaient là. Il courut et n'entendait pas les commentaires de la chauffeuse qu'elle disait de continuer à courir avec "son déguisement de carnaval".

Arrivé à l'église, le prince voyait un cadavre près qu'un cercueil ce qui était pas normal. Il s'approcha de la boîte et entendait des voix familiers. Alors qu'il était sur le point d'ouvrir le cercueil, d'autres gens arrivèrent. Argaï pensait que c'était la police et qu'ils l'arrêteraient encore à tort pour attentat alors que ce n'était pas lui. Le prince se cacha dans la pièce où les gens confesse leur pêché. En réalité, c'était un mariage. Mais comment sortir d'ici sans gêner les personnes. De plus, le cercueil était toujours là. Le lion décida d'attendre qu'ils craquent car le lion sait qu'on ne pouvait pas cacher dans un cercueil surtout que c'était très dangereux. Le prince avait raison. Son acolyte sortait comme un bouchon du cercueil et se sentit vite embarrassé de la situation. Le monarque profita pour aller derrière le cercueil. Après que la blonde ait crié pour les mariés, Argaï la tapota son épaule.

-Eh bien, ce n'est pas digne de jouer les trouble-fête à ce mariage. Allez, pousse-toi. J'ai deux mots à dire à ton amant.

Il pointa son épée devant le Makass bleu clair et se mit vite en colère.

-En voilà des manières de frapper le prince de Tirloch. T'as bien intérêt à t'excuser devant ce monde, sinon !
Pièces Pièces : 5045
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Sam 16 Mar 2013 - 12:04
(... :rire:

Et Argaï, il s'agit bien d'obsèques. Blondasse croit que c'est un mariage)

Oooh ! Eh merde ! Cette foutue connasse avait explosé la boite du cercueil. Un énorme silence s'installa dans l'Église, avec l'ensemble des Toads habillés en noir, et qui eurent à la fois peur et d'un autre côté...étaient sur le point de faire une crise cardiaque de savoir que dans le cercueil ne se trouvait pas le corps du champignon du corps défunt mais ces deux guignols. Pignouf comprit alors qu'ils s'étaient trouvés en pleine cérémonie d'obsèques. Oh mais, qu'est-ce qu'il en avait à carrer de tout ces champignons débiles. Elile s'agitait dans tout les sens en gueulant « VIVE LES MARIÉS »...Ce qui fit pleurer la moitié de la salle lorsqu'ils repensaient à leur défunt proche qui venait de disparaître du cercueil.

MAIS ÉCOUTEZ LA, ELLE A RAISON, SOYEUX HEUREUX DE VIVRE, MERDE !

Lorsqu'il remarqua la crinière du type déguisé pour Mardi Gras, Pignouf lâcha un sympathique "oh shit !" qui le poussa à reprendre la main d'Elile. Enfin...Façon de parler. Menacé par un Prince Lion, eh puis quoi encore, où allait le monde ? Pignouf sauta avec Elile sur le cercueil, le brisant totalement, et écrasant le corps du défunt qui se trouvait en dessous. Rebondissant sur celui ci, ceux-ci arrivèrent devant l'autel où ils renversèrent les nombreux présents qui y étaient rassemblés, avant de faire tomber une croix au sol et de la briser. Argaï à leur trousse, Pignouf fit en sorte de revenir Tout en continuant de courir, Pignouf fonça en direction de la sortie où se tenait deux camions noirs imposants. Pignouf lui fit signe d'aller à l'intérieur, tandis qu'il pointa son canon en direction d'Argaï. Dans l'église, les pleurs et cris redoublèrent, et le Maskass coupa alors l'envie au lion de continuer à avancer. Derrière lui, on entendit de nouveau des « VIVE LES MARIÉS, VIVE LES MARIÉS » venant de Blondasse qui criait à s'en vider les poumons.

Tu pourras jamais nous rattraper. JAMAIS ! Et tu sais pourquoi ? HEIN TU SAIS POURQUOI ? Parce qu'ici, t'es pas Roi. Tu l'as jamais été ! Et le seul Roi de la Savane c'est...

Pignouf souleva son chapeau pour saisir une boite de gâteau qui lui restait.

Spoiler:
 

...MOI !

Après avoir tiré dans la direction d'Argaï, Pignouf poussa Elile dans l'un des camions de corbillards, puis partirent en trombe.
Pièces Pièces : 2580
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Sam 16 Mar 2013 - 19:47
[Pour ma part je vous abandonne, flemme de faire un post complet. J'suis ici :http://www.nextwave-rpg.com/t3637-l-ame-d-un-enfant-dans-une-grosse-carapce-pv-squall-bowser]
Pièces Pièces : 8793
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

avatar
Koopa
Jeu 21 Mar 2013 - 20:47
[Ah... ok xD]

Le Makass sortit de sa cachette et essaya de mettre l'ambiance à l'église. Seulement, il avait repéré Argaï qui était derrière lui. Le nain bleu prit sa compagne et bondit hors du cerceuil, le tout en écrasant le corps, renversant les présents et la croix.

*Eh bien. Détruire une cérémonie. Qu'ils aillent en enfer !*


Depuis la sortie de l'église, on apercevait deux camions noirs. La blonde avait la tête dans les nuages. Elle continuait à crier "Vive les mariés !" alors que c'était des funérailles. Le poursuivi nargua à nouveau le poursuiveur avec une blague de "Savane". Il fallait du temps pour que le lion comprenne la blague... ou l'insulte. Il avait pensé à une phrase célèbre que le lion était le roi de la savane. Sa provocation mettait de plus en plus en colère le prince qui fit un sprint.

-Ouh ! Là, vous avez vraiment mis en colère !

Puis, il sentit une douleur à sa jambe gauche. Le prince pensa que c'était à force de courir. Après avoir jeté un oeil sur le Makass bleu en train de planquer sa femme dans un camion, il s'arrêta brusquement et observa sa jambe. Elle était ensanglantée avec un trou. Son ennemi avait fait mouche sur la jambe d'Argaï. Il était désormais impossible de continuer à lui poursuivre. Il ne pouvait que voir les deux personnes s'enfuir. Les Toads venant de l'Eglise sortirent du bâtiment intrigués par la poursuite. Mais c'était trop tard. Les champignons observèrent Argaï qui poussa un soupir. Mais bon, c'était pas ça qui empêchera de continuer ses recherches pour rentrer à Tir Loch. Argaï se retourna vers les Toads avant de laisser tomber l'affaire et de s'éloigner du lieu avec difficulté.

-Je suis désolé pour votre ami défunt.


A suivre...
Pièces Pièces : 5045
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Mister974 a écrit :
avatar
Modérateur
Ven 5 Avr 2013 - 20:54
(Fuck je me suis gourré de compte, fais comme ci c'tai blondasse)
    Han mais c'tai pas cool, on allait raté le buffet et la fete ! Mais ca craint comme mariage ! Faut dire que y en avait plus que marre de ces gens qui arretaient pas de chialler de partout comme des gamins, il y avait pas mort d'homme a ce que je sache hein ! C'est juste un petit mariage avec des gens super heureux de vivre l'un avec l'autre et ses connards se mettent a chialler parce qu'ils sont juste frustré de ne jamais avoir connu l'amour ! Non mais loule ! Jamais je n'irais dans cette église pour me marier avec mon Gnougnouf, surtout si dans celle ci on est poursuivit par un gros connard de merde qui passe son temps a nous poursuivre et a vouloir m'attaquer moi et mon Gnougnouf chérie, après tout on avait rien fais de mal ! Bon Gnougnouf était pressé que l'on parte mais je comprenais pas pourquoi il ne voulait pas qu'on reste juste pour allez le frapper ce gros connard qui pue ! En plus on avait du se mettre dans un camion super moche et très grand ou il y avait des boites très grande en bois massif très très grande vraiment, et les gens regardaient le camion partir en chiallant...OH MAIS OUI ! ON AVAIT VOLAY LA VOITURE DE LA MARIAY SANS DOUTE ! Han mais on était trop des criminel gacheur de mariage Pignouf et moi maintenant, je n'avais mais aucune idée de ce que l'on allait pouvoir faire pour nous en sortir et je poussa un cri d'effroi dans le camion quand je m'en rendis compte, c'étais vachement difficile de voir a quel point on s'étais embarqué dans cette aventure avec mon Gnougnouf, ais je savais que si l'on restait ensemble, rien ne pourra nous arriver, on roula un peu de temps parce que c'étais long la route et qu'il y avait pas mal de voiiture, alors j'avais décidé de faire une sieste dans ces grosses boites qui s'ouvraient. Oh mais c'étaient des lits ! Il y avait un oreillet et tout était rembourré a l'intérieur, je m'installa et je me rendis compte de quelque chose de fabuleux...C'étais quelque chose pour bronzé mais oui ! c'étais évident ! Je poussa un cris dejoie que Pignouf ne comprena pas, m'installa et referma la boite pour bronzé et devenir super belle dorée avec la peau orange :3. Je décida de dormir un peu dans la boite que j'avais fermé, il faisait vachement noir mais ca devait être des rayons super magnifique pour pouvoir être invisible et bronzé, alors dans la boite, après un petit somme de 10 minutes...je me reveilla, au bord de l'étouffement !
    Oh mais c'étais super étanches ces trucs ! en plus les rayons de chaleurs ca devaient rendre la boite trop chaude ! Mon bronzage devait surement etre magnifique mais je pouvais plus respirer ! Alors je décida de sortir pour allez prendre un bon bol d'air et voir ce que faisais mon Gnougnouf chérie, le soucis c'est que...IL Y AVAIT PAS DE POIGNAY D'OUVERTURE DANS CETTE CABINE A BRONZAGE ! Je me mis a pleurer et a pousser fort ! Oh non mais comment j'allais faire pour sortir d'ici ! J'allais aps bronzé a vie quand même ! Je ressemblerai a une écrevisse ! C'étais terrible ! Je poussa de toute mes forces mais le manque d'oxygène me rendis faible, je me mis a pousser, pousser, pousser jusqu'a ce que mon aura rouge sortit de mon corps et engouffra l'intérieur de la boite...Je sentis un vive mouvement vers l'avant, eu le souffle coupé, entendis les bruit "BRIIIIIIIIIAAAAAAAARK " puis le camion dévié et ses roues se frottés sur le sol, ensuite je sentit un "BONG, BANG, BIIING- Hé mais conasse cassez vous de la rue !!" et j'entendis une collision ainsi qu'une mini explosion,
    Quand je me reveilla, j'étais dans la rue, il n'y avait plus de boite et que des morceaux de bois brillant et sombre sur le sol, puis il y avait aussi plein de monde qui me regardait bizarrement et qui ne bougeaient plus sur la route, il y avait des débris de partout et une fumée noire épouvantable, puis je vis que le camion était renversé sur le coté et qu'il avaient défoncé la devanterie d'un magasin de toadville, plein de feuille volez de partout, c'étais trop horrible ! L'avant du camio, était en flamme, tout ce qu'on pouvait distinguer, c'étais le reste de boite dans lequel j'étais enfoncé dans le pare brise :o ! Je me mis a hurler

    -GNOUGNOUUUUUUUUUF !!!


Pièces Pièces : 39641
Nombre de messages : 17535
Age : 21
Localisation : Heu.....Ben.....Chez moi enfin je crois
Réplique/Citation : I know will be just fine when we learn to love the ride &#9835;
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



             Take a little look around you Mister974 can you see that ? We're trap.




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Dim 21 Avr 2013 - 10:12
Satanée bagnole, satanée Blondasse, satanée vie ! Pignouf, au volant du fourgon blindé, avait perdu le contrôle de son véhicule, en raison des blondasseries de sa chère "assistante". Et voila maintenant que le camion était retourné, et avait explosé la devanture d'un magasin. Mais il y avait eu plus grave. Non seulement, l'agitement de Blondasse à l'arrière du véhicule avait énervé Pignouf, mais autre chose l'avait préoccupé. De la pluie. Il pleuvait abondamment et les roues du véhicule couplé à sa vitesse n'avait pas pu éviter un tel accident. Pignouf réussit à sortir, tout en râlant, mais lorsqu'il vit que trois quart des Toads étaient piégés sur le toit de leur maison, afin de se réfugier et se protéger de la déferlante qui arrivait, celui ci s'exclama :

...TROP COOL !

Zappant complètement Blondasse, Pignouf récupéra un morceau de bois, reste de l'un des cercueils, et grimpa dessus. Un tsunami gigantesque ravagea la ville, et propulsa le fameux Maskass à une bonne distance de là. Pignouf tenta de garder l'équilibre, c'était assez difficile mais il tint bon. Ce n'était pas tout les jours qu'il avait l'occasion de surfer sur la vague du bonheur, d'autant plus à Toadville. Cette Catastrophe n'était en tout cas pas naturelle. Enfin, Pignouf s'en foutait. Ce serait plus facile à conquérir, si le Royaume était dans un tel état, mais aussi plus chiant à gouverner si Toadville devait devenir une cité aquatique. Enfin, au moins, Blondasse rejoindrait le royaume des morues, et c'était plutôt une bonne nouvelle. Il comptait sur ces vagues pour qu'ils en finisent avec elle. Pignouf se dressait au dessus de l'une des vagues, tel un surfeur professionnel, et passa en revue les nombreux quartiers de Toadville. Mais vint un moment où il perdit l'équilibre, et à ce moment là, il fut recouvert par la quantité d'eau abondante qui venait d'apparaître en quelques minutes. Et dès lors...Plus aucune trace de ce bon vieux Pig. Où était-il passé ?
Pièces Pièces : 2580
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Blondasse a écrit :
avatar
Chomp
Sam 27 Avr 2013 - 3:03
    Je pensais que le pire ca serai l'accident parce que là j'avais fais beaucoup de mal a des gens et surement que j'avais presque tuer mon Gnougnouf d'amour qui n'avais d'ailleurs rien demandé a personne mais je crois qu'il y avais finalement pire, sauf que je le savais pas encore, encore sonnée et aveuglée par la pluie qu'il y avait, je ne savais aps quoi faire pour me sortir d'ici et retrouver mon Pignouf, le problème c'est que j'avais aucune idée de là ou il pouvait être et je pensais qu'avec un peu de chance, il avait reussit a partir et qu'il ne m'en voudrais pas trop, sauf que j'avais des doutes parce que là j'avais fais unegrosse connerie. Je me mis a pleurer sous la pluie en pensant au cadavre en cendre de pignouf et a mon mariage avec son urne. C'étais triste parce que je ne pourrais jamais trouver une robe qui irait avec une urne. Oh non, qu'est ce que j'avais fais, pourquoi est ce que des choses idiote ne m'arrivaient qu'a moi ?. Je me remis a pleurer et ne distingua pas la masse arrivant vers moi ainsi que Pignouf quand il pris une planche en bois. Je n'entendis rien, appart le clapotis de l'eau et la pluie s'éclatant sur le béton de la route et sur les ruines fumante du camion. C'étais trop, il fallait que je me reprenne en main et que je reste positive ! Il fallait sauver Pignouf ! Alors je décida d'arreter de pleurer et ouvris les yeux, puis je découvris devant moi une masse énorme...énorme...Un bruit sourd et quand je plissa les yeux, pleins de larmes, pour voir ce qu'il se passais...Je vis une vague gigantesque qui déferlait vers moi. Je resta bloqué sur place, quelques secondes, puis quand elle s'approcha de moi en décimant les maisons sur son passage, je me mis a hurler comme la bitch que j'étais et partit dans la direction opposé de la vague en essayant de lui échapper. Oh non ! mais qu'est ce que j'allais faire ! je me mis a hurler sur le chemin pendant que la vague s'éclatait partout sur la ville en me poursuivant, je poussa de long et long cris en esperant que j'arriverais a y échapper. Je me décida de grimper dans un immeuble a ma gauche pour échappé a la deferlante, mais arriver en haut, après avoir courru et écraser plusieurs toad pour m"échapper, l'immeuble fut percuter de plein fouet par la vague, des gens se mirent a hurler et l'immeuble se brisa en deux, le bloc supérieur, sur lequel j'étais, se mis a basculer et finalement se craqua pour que je tombe au niveau de la vague géante. Je me mis a hurler dans ma chute en pensant a toutes les choses qui memanquerait dans ma vie avant de finalement m'écraser sur quelque chose de dur, alors que je m'étais juré que c'étais la fin, que j'allais mourir, je me reveilla quelques milisecondes après ma chute et me retrouva sur une petite embarcation en bois, flottante sur l'eau boueuse. J'avais écrasé le propriétaire et celui ci tomba a la flotte...Boarf, après tout, j'en avais plus besoin que lui. Alors j'avais une chance de survie ! La vague alla de plus en plus vite et entraina l'embarcation a travers la ville en la malmenant. De véritables rapide s'étaient installés dans la ville et il n'y avait plus aucune zone calme, l'eau arriver au niveau des derniers étages des habitations et plusieurs personnes se noyaient dans cette vague de boue et de sang, je me mis a hurler et frappa les gens, instinctivement, qui s'accrocher a mon embarcation. C'ETAIS DES MONSTRES MARINS SUREMENT ! ILS ALLAIENT ME FAIRE COUUULER !! Je les frappa et continua ma route seule en essayant de voir ou se trouver mon Gnougnouf. Plusieurs minutes s'étaient écoulés et aucuns signe de lui...la vague redoublés de force et les gens se faisaient rare...je pense que tout le monde se noyé...Puis je regarda derrière moi, en pensant y trouver Pignouf mais rien...rien...SAUF UNE AUTRE VAGUE !!! Oui !! je me remis a hurler ! une vague plus haute déferlé vers moi. J'étais horriblement mal loti et je me mis a pensé a ce qui allait se passer ! Je m'accrocha aux planches de bois et finalement quand la vague passa, mon embarcation se secoua et pris de la vitesse, je fus propulser de partout sur la mini embarcation mais resta a bord en m'accrochant au bois. Beurk, j'avais trop envie de vomir ! Mais je me resaisit et continua de m'accrocher...jusqu'a ce que l'embarcation, dans sa vitesse...percute un immeuble et qu'une planche en bois céda, faisant ainsi entrer de l'eau a l'intérieur de ce radeau de fortune...Alors l'eau rentra et l'embarcation s'engouffra...les yeux pleins de larmes...je me regarda couler et décida de faire de ma fin un moment grandiose



    MAÏ AHORTEUH WILLEUH GOOOOOOOOOEUH OAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANE ♫♫♫

Pièces Pièces : 24999
Nombre de messages : 426
Localisation : Ze sé pa é_è
Réplique/Citation : Mon Gnougnouf =D/ Oups...Z'ai fais une Blondasserie é_è
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres


~Gnougnouf mon amour de toujours a jamais dans mon coeur et dans mon foie <3~

Spoiler:
 




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Sam 27 Avr 2013 - 10:58
Une fin grandiose...Ou peut être pas. Durant les quelques secondes qui avaient suivi l'accident, Pignouf lui aussi s'était cru mourir. Il s'était retrouvé largué à la mer, et l'eau qui l'ensevelissait petit à petit, l'empêchait de revenir à la surface. Quelle triste fin pour un Maskass...Mais pas digne d'un Général tel que Pignouf ! Le Maskass prit en vitesse son canon qu'il chargea sous l'eau. L'onde de choc qui se produit fit immergé le Maskass à la surface qui se rattrapa sur une espèce de voiture champignon qui trainait dans les environs. Une lumière puissante frappa au même moment les cieux. La direction semblait indiqué l'Île de ce bon vieux gorille que Pignouf n'avait pas croisé depuis longtemps. Un nouveau trésor ? Pignouf n'allait pas louper une seule occasion d'être à la recherche de pouvoir. Alors qu'il s'apprêtait à partir, en nageant tant bien que mal en direction de la sortie de la ville, Pignouf eut quelques remords quant à laisser Blondasse ici, se noyer bêtement. Est-ce qu'il pouvait encore tirer quelque chose d'elle ? Après un bref moment de reflexion, Pignouf conclut qu'il valait mieux qu'il la retrouve. Tout seul, et sans Maskass à ses côtés, il était susceptible d'avoir du mal à atteindre ses objectifs. Mais en compagnie d'une attardée comme elle, peut être que là...

...Bon...J'espère que je ne vais pas le regretter u_u.

Et d'ailleurs, voila qu'il repensait à sa Ama'. Sa chère et douce louve, où était elle passée ? Pignouf orienta son canon au dessus de lui, pour cette fois être propulsé sous les profondeurs de la ville. Il se déplaça ainsi, à l'aide de son canon, pour naviguer entre les flots, jusqu'à retrouver son amie. La chevelure blonde qui flottait par là, indiquait bien qu'il s'agissait de Blondasse. Empli d'espoirs, Pignouf se dirigea vers elle, avant de la saisir et...

Et de rendre compte qu'il ne s'agissait que d'une peau de banane. Bon, de loin, quand même, il l'avait confondu. Remontant à la surface pour s'oxygéner, il commença à penser qu'il ne la retrouverait peut être pas. Mh...Que faire ? Pignouf se mit à nager, criant son nom, et en grimpant la Grande Cloche de Toadville qui surplombait bien des bâtiments, et qui, elle, était toujours debout.


OÙ EST CE QUE TU T'CACHES SALE ENCU...Euh...Hem...Ma promise ? éwè T'es oùuuuuu !
Pièces Pièces : 2580
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Blondasse a écrit :
avatar
Chomp
Mar 2 Juil 2013 - 11:42
    A que Glou glou glou é_è. Je me noyais ici bas dans ce lieu assez grand et je ne savais absolument pas quoi faire parce que j'avais pris l'eau et que tout couler autour de moi, alors c'étais un peu perturbant parce que même si je savais que j'avais coulé et que j'allais bientot mourir, je ne voulais pas partir et j'étais décidé a rester là et a ettendre doucement que l'eau m'entraine avec elle. Bon eh bien c'étais probablement la fin, j'avais pas trop eu une mauvaise vie, le soucis c'est que j'allais jamais mourir avec mon Gnougnouf comme je l'avais prévu, ni me marier, bouhouhou, il y avait tellement de chose que j'aurais voulu faire avant de mourir é_è. Le soucis c'étais que je ne pouvais rien faire pour me sortir d'ici donc que c'étais peine perdue, mais pourquoi je ne voyais pas ma vie défiler devant mes yeux ? Je n'avais rien vu quand j'avais plongé dans l'eau et maintenant que j'avais cessé de lutter contre l'eau et que je me laisser mourir, rien, je ne voyais plus rien du tout, pas de vision du passé qui revenait pour me dire que l'ange de la mort et grand père et grand mère m'attendait. J'étais trop triste, je ne pourrais jamais faire du saut en parachute ! je ne pourrais pas non plus voir mes enfants se marier é_è je ne saurais jamaiis ce que c'est de résoudre une addition sans se tromper, l'eau me paraissait si légére quand elle m'engloba, c'étais doux, trouble, un peu boueux mais parfois de grandes bandes claires comme de l'eau pure venait au dessus de moi, j'adorais cette sensation.
    C'étais lourd de rester éveiller, lentement, très lentement, le clapotis attenué de l'eau claquant sur les battisses. Des gouttes d'eau légéres sortirent de mon nez et de ma bouches pour remonter le long de la colone d'eau et sortir a l'air libre, elles avaient trop de la chance parce que moi je coulais de plus en plus profondement, de plus en plus bas, de plus en plus lourdement au sol, et en plus j'étais emporter par les flots si loins d'ici que je ne savais même plus ou je me trouvais il y a encore 2 minutes, mes paupières décidèrent de lutter quelques secondes de plus, et je pensais que j'allais bientot mourir...puis soudainement...une force m'envahis, une force gigantesque s'empara de moi, j'eau l'impression que mon corps entier avais décider de lutter, je me changea en une énorme boule d'énergie sombre et rouges foncés qui dominer l'eau, mon corps entier s'assombris et là plus rien du tout ne compter, pas l'air qui me manquer, pas la mort qui guettait, pas moi qui couler au fond de l'eau, les bulles n'étaient pas plus importantes qu'autres choses, rien, rien ne compter a part ma vie, a part ma volontée de survivre, je voulais tenir une seconde de plus, une minute de plus, une heure de plus, mon esprit était dominé par cette force maléfique, le pouvoir était en moi, et sans effort, le flux d'energie qui me traverser me fit sortir de l'eau et flotter dans le ciel dans une explosion de couleur maléfique, sombre et rouge, je distingua Pignouf au loin et alors que je continua de flotter, je me téléporta vers lui.
    Je me retrouva quelques secondes après, épuisé parce qu'il venait de ce passer, au sol, a deux centimètre de Pignouf, sans trop comprendre, je me jetta sur mon amoureux et me mis a le secouer de partout en le jetant en l'air et le rattrapant comme le ferait un parent avec son enfants, je fus trop content d'etre sortie de l'eau et c'étais pas les gens qui mourraient qui allait me gacher la joie, alors je me remis a sourire et a rire comme une tarée et dis a Pignouf

    PIGNOUF PIGNOUF MON AMOUUUUR :3 ON VA POUVOIR SE MARIAY ET ON RESTERA ENSEMBLE...POUR TOUJOURS !!!!l
Pièces Pièces : 24999
Nombre de messages : 426
Localisation : Ze sé pa é_è
Réplique/Citation : Mon Gnougnouf =D/ Oups...Z'ai fais une Blondasserie é_è
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres


~Gnougnouf mon amour de toujours a jamais dans mon coeur et dans mon foie <3~

Spoiler:
 




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Lun 8 Juil 2013 - 20:01
Les deux zigotos se retrouvaient à présent tout au sommet du Grand Clocher de Toadville, et attendaient impatiemment que quelque chose vienne les sauver pour les sortir de là. Lorsque Blondasse l'avait rejoins, bien qu'il était rassuré de la retrouver, il ne pouvait s'empêcher de soupirer bruyamment. Elle était chiante et collante et plus ça allait, et plus il se disait que finalement, dans son désir de conquête, elle ne serait d'aucune utilité. D'autant plus que cela faisait déjà plusieurs heures qu'ils étaient bloqués ici, et qu'ils commençaient à pourir. Il s'en serait bien débarassé tout compte fait, en la foutant à la flotte et en la noyant, mais le St Esprit des poneys le regardait. Pignouf serait durement puni s'il commettait un tel acte. Alors mieux valait se montrer gentil et mignon pour qu'un jour, oui un jour, il puisse être récompensé.

Le Maskass avait eu un coup de barre et alors que Blondasse, elle, dormait profondément comme une limace noyée dans sa propre bave, le Maskass commença à basculer, pris de fatigue, et à lacher petit à petit le clocher. Lorsqu'il souhaita se rattraper...Ce fut trop tard ! On entendit un gros "plouf", qui tut son hurlement, ordonnant à Blondasse de venir le sauver. Mais il fallait croire que son ronflement était encore plus bruyant que le bruit provoqué par la chute. Le courant envoya alors balader Pignouf qui se cogna de nombreuses fois contre les divers bâtiments de Toadville. Mais au loin, une nouvelle région était visible. Et celle ci ne serait pas innondé. Il fallait qu'il arrive au bout, à présent qu'il était débarassé d'elle, alors il attrapa une planche de bois qui trainait par là et commença à clapoter ses petits pieds dans l'eau.


Allez courage petit Général, tu vas réussir è_é.

Suite : [Insérez ici une Phrase Philosophique] [PV Pignouf]
Pièces Pièces : 2580
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
Retour d'urgence au Royaume Champignon [libre]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Genesect et cie au royaume champignon[libre]
» Mario le héros du royaume Champignon[validé]
» Royaume Champignon (New Super Mario Bros. U)
» Choc des dimensions. Gozen au royaume champignon. Un chateau bien connu ? [Libre]
» Retour au Pays Imaginaire(libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum