Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

5, avenue de l'insomniaque
Aller à la page : Précédent  1, 2
Grey a écrit :
avatar
Alpha
Sam 23 Fév 2013 - 17:16
Rappel du premier message :

Le soleil commença à se coucher très lentement sur cette avenue, vraiment très lentement, un peu comme si même le soleil n'arrivait pas à trouver le sommeil en ces lieux. Un phénomène météorologique assez étrange et surtout un lieu assez mal choisi pour y placer un hôtel à quelques mètres de là.

Le silence fut assez vite interrompu par le rugissement assez distinct d'une moto qui commençait à perdre de la vitesse... c'était celle de Grey, apparemment en manque de lait (Oui, ça marche au lait). Grey s'arrêta sur le côté en soupirant légèrement tout en fixant le soleil. Il savait qu'il allait devoir marchander auprès de quelqu'un pour qu'il lui fournisse un peu de ressources alimentaires pour re-partir, chose assez ardu vu son apparence assez inquiétante au crépuscule, le moment où son corps est le plus sombre dû au manque d'éclairage solaire.

Il sortit son bloc-note puis transcrit à l'intérieure les environs ainsi que les prochaines expérimentations à appliquer, cet endroit était très intéressant vu qu'il pouvait dissuader l'aubergiste de partir de gré ou de force, chose aisé vu le coin reculé où il était installé. Il finit ses derniers coups de crayon puis rangea son bloc-note dans son manteau sans fond pour vérifier l'heure.


- 18H21... Il serait peut-être temps d'arrêter pour aujourd'hui, cet hôtel m'a l'air d'être le meilleur endroit pour s'arrêter. Espérons juste qu'il y a des ressources et qu'il soit déserté.

~Et ça ferait une bonne base pour étendre mon prochain repère.~

Il prit sa moto par les poignées puis la fit rouler en direction de l'hôtel.
Pièces Pièces : 44598
Nombre de messages : 3914
Date d'inscription : 27/06/2007
Liens : Connaissances : Gonta, Faust, Rosstail, Flandre, Azaela, Pignouf, Nikolaï, Roy

Amis : Tsubasa


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 3821 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !



Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Monita a écrit :
PNJ
Dim 3 Mar 2013 - 10:59
Oh...Eh bien. Ne serais-ce pas des formes de vie ? Enchanté, je suis le Moniteur Alpha 75-87-41 Série B, aussi appelée Monita. Mon rôle est de vous guider contre la Destruction du Monde.


Un amas de pixels se métamorphosa devant le Général ainsi que Blondasse, laissant apparaître un robot constitué d'un écran LCD, ainsi que d'un seul bras relié à une petite structure dans un métal inconnu. Le robot en question portait un petit nœud papillon rose, et l'intonation qu'elle prenait faisait penser à une voix féminine. Monita se déplaça dans les airs, en flottant au dessus du sol, et en tournant autour du Maskass et de l'humaine. Elle s'approcha de celle ci, en faisant des petits bips, et en déclarant, sans aucune retenue et d'une voix neutre :

Mes capteurs m'indiquent que vous êtes une personne particulièrement stupide, mais possédant un énorme pouvoir. Votre compagnon l'est tout autant que vous. Ou peut être moins. Voudriez-vous obtenir des informations sur la Fin des Mondes ?

Sur l'écran, un texte en pixel s'afficha, proposant les choix « Oui » ou le choix « Non ». Comme ses deux interlocuteurs avaient du mal à comprendre la situation, Monita choisit le « Oui » pour eux. Puis l'écran se mit à briller.

Un instant, je vous prie, je dois activer mon système "haute fréquence".

De nouveau, un bruit informatique se fit entendre, tandis qu'une espèce d'énorme parabole se dressa autour de la tête de Monita. La Parabole tournait sur elle même, laissant supposer que l'information capitale qu'elle allait donner, pouvait être entendue à un autre endroit qu'ici, même s'ils étaient sous terre. Et en particulier, Wolf, Grey et le Caméléon, qui trainaient dans les coins.

Ce message s'adresse aux aventuriers se trouvant sur les lieux de la Première Tour. La Deuxième est cachée quelque part à Hyrule, par delà les flots bleu. Elle ne se montrera qu'en s'emparant de trois reliques sacrées, placées sur trois îlots chacune. Que vous souhaitez détruire ce monde ou le sauver, sachez que la prochaine Catastrophe aura lieu précisément dans moins de 240 heures. Moi, votre Guide Monita, vous indiquera la Destination menant à la prochaine Tour une fois ces trois reliques récupérée. De nouvelles informations vous seront aussi transmises. Bon voyage.

La parabole finit par disparaître, le visage neutre du robot apparaissant de nouveau. Monita inclina sa tête avant de disparaitre comme elle était apparue. Pourquoi avait-elle choisi d'apparaître devant ces deux grands nigauds ? Le message qu'elle avait transmis était en tout cas clair. Il allait falloir partir en Mer, et donc...Trouver un solide navire, si certains ici voulaient hériter d'un grand pouvoir ! Ou...éviter la Fin des Temps.
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 23/12/2012
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Lun 4 Mar 2013 - 20:32
L'assassin au cause des derniers maskass qui le prenaient encore pour cible, il avait été contraint de ralentir sa progression vers la cave pour ne pas risquer d'être abbatu. Quand Leon Powalski fût arrivé là ou demeurait auparavant Pignouf et Blondasse, il était déjâ trop tard. Wolf était allongée sur le sol, assourdit par le coup de Blondasse, qui au passage avait ensanglatés légèrement le menton du loup. L'être humanoïde vert mit un doigt sur la blessure de wolf complètement recouvert de son sang, puis il goutta son liquide rougeâtre. << Ce n'est pas le méllieure, mais il n'est pas mauvais non plus. Cependant je n'irai pas tué mon ami juste pour boire son sang. >> Pensait Leon Powalski avant de se revolter du traitement qu'ont lui avaient infliger à son ami.

Ils vont le payer ! Personne n'a le droit ici de blesser mon méllieure sujet euh... Ami !!

Devant le caméléon se dressait une poutre en bois et plusieurs pierres qui rendraient probablement pour l'assassin le franchissement de cette endroit difficile, d'autant plus que ces mains étaient lié dans son dos et qu'un lourd poids était relier à un de ces pieds. Leon Powalski sans poussé de soupir, il traversa avec difficulté l'obstacle qui était précédemment devant lui. Trouver la motivation n'avait guère été compliquer puisqu'il était désirait plus que tout se venger de l'humiliation qu'il avait recu de la part de Pignouf et ces soldats, ainsi que de la blessure de son méllieure amis. En même temps qu'il traversait, il entendit une voix féminine robotique annoncer :

Ce message s'adresse aux aventuriers se trouvant sur les lieux de la Première Tour. La Deuxième est cachée quelque part à Hyrule, par delà les flots bleu. Elle ne se montrera qu'en s'emparant de trois reliques sacrées, placées sur trois îlots chacune. Que vous souhaitez détruire ce monde ou le sauver, sachez que la prochaine Catastrophe aura lieu précisément dans moins de 240 heures. Moi, votre Guide Monita, vous indiquera la Destination menant à la prochaine Tour une fois ces trois reliques récupérée. De nouvelles informations vous seront aussi transmises. Bon voyage.

Au début du message le caméléon pensait qu'il s'agissait d'une machine qui racontait un conte de fée mais quand celle-ci avait mentionnée indirectement que ce monde était menacée le caméléon avait tout de suite adopter une attitude plus attentive. Leon Powalski avait compris seulement la moitié du message, en plus d'avoir écouter à moitier lors de la première moitié il n'avait rien capté sur les tour par faute de connaissances... L'humanoïde vert n'était même pas certain que ce message concernait les actualités de ce monde, il pouvait s'agir d'un jeux de rôle ou d'un piège de Pignouf encore... Le caméléon resta pensif trois secondes avant de annoncer à son camarade Wolf :

J'ignore si ce message est vraie ou pas mais s'il est vrai... Ont sera encore plus mal que dans un tas d’excrément...

Leon Powalski demanda aussitôt à Monita en hurlant, en même temps qu'il finissa de franchir l'obstacle qui lui barrait la route :

Monita !! Quelle est la position précise de la deuxieme tour ?!
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Lun 4 Mar 2013 - 23:09
Tout allait bien pour Wolf, enfin presque. Tout se passait bien. Le chef des Maskass était sur point de devenir maintenant le prisonnier du loup si la blondasse ne s'était pas réveillée. En se réveillant, elle roulait ses yeux de merlan frit en constatant que son mec tripotait ses loloches. Le plus étonnant était qu'elle n'avait rien dit. Wolf s'attendait à ce qu'elle lui donnait une méga baffe. Certes, elle a donné une méga baffe... mais à la mauvaise cible ! Avant de revenir en mode rage, l'idiote déposa le nain comme si elle lui prenait pour son chihuahua de Paris Hilton avant de se diriger sur le loup qui resta calme.

Au moment où il allait tirer, le cornérien se prend un coup en plein la tronche qui le fit projeter en arrière. Wolf qui voyait des oiseaux avait perdu quelques dents d'où son sang qui coulait sur le menton. Il ne vit même pas son ami goûter son sang. Plus tard, il se releva et resta debout puisqu'il ne se tenait pas droit avec sa perte de ses repères avec le coup.

Une fois reprit ses esprits, il vit son ami caméléon en train de pénétrer l'obstacle qu'il avait du mal à le franchir. C'était alors qu'une voix féminine quoique un peu robotique retentit. Elle parlait de tour et d'apocalypse. Pensant à ce qui s'était passé, le pilote se mit à glousser se sentir embarassé. Il pensa à la tour dont son pétage de plomb envers le Général Pepper lui faisait dérailler et ainsi d'échouer sa mission. Wolf essaya de cacher son stress vu qu'il tenait pas à montrer ses échecs.

-J'ignore si ce message est vraie ou pas mais s'il est vrai... Ont sera encore plus mal que dans un tas d’excrément...


Ce que disait Léon qui n'était au courant de rien. Comment lui clarifier ce propos sans parler de son échec ? Wolf traversa l’obstacle en prenant moins de temps que son ami. En sortant de son obstacle, Léon se mit à gueuler très fort sans crier garde pour savoir où se situait la seconde tour. Le loup fit une claque sur la nuque du caméléon.

-NAN MAIS TU VEUX ME RENDRE SOURD ?! Sinon, pour revenir à ce sujet... Je dois te dire que ce message est vraie. Je suis allé à la première tour. Je dois te dire que ce n'était pas de la tarte d'y pénétrer.


EDIT : Bah ! Me suis trompé de mot. J'ai pensé à l’onomatopée "gloups". >_<
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Mar 5 Mar 2013 - 12:04
Après les yeux de merlan frits que Blondasse avait bien pu faire, ce fut au tour de Pignouf de prendre la même expression, en écoutant ce que le robot venait de leur dire. Cette saleté de boite de conserve ne lui avait même pas laissé le temps de se faire kidnapper ! Pignouf aurait été le seul, avec sa cruche blonde, à disposer de davantage d'informations que ce qui venait d'être évoquer. Le Maskass en question leva les yeux au ciel, ou plutôt, en direction du plafond de la grotte, puis empoigna le poignet de la blonde. Derrière eux, le Maskass entendait les voix de Wolf et du foutu Caméléon qui l'avait empoisonné. Il n'avait plus de temps pour jouer avec eux. Pignouf cria à la blonde :

Bon t'as entendu la dame ? Il faut qu'on choppe au plus vite un bateau et qu'on se taille là bas. S'il y a un trésor au bout, moi, j'suis partant. ALLEZ PLUS VITE QUE ÇA !

Pignouf partit en trombe, en lui tenant la main, mais celle ci n'arrivait pas à tenir le rythme et s'effondra par terre comme une...Comme une cruche. N'en tenant pas davantage compte, Pignouf continua à la trainer, dégageant ainsi une petite trainée de poussière le long de la caverne. Pignouf remarqua qu'ils s'approchaient de la lumière, et donc de la sortie, et se dépêcha de s'y diriger pour sortir d'ici. A présent qu'ils atteignaient le port de Toadville, ils devaient trouver une embarcation. Pour...Se barrer d'ici et chercher ces fragments !

Suite : Retour d'Urgence au Royaume Champignon
Pièces Pièces : 2580
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Grey a écrit :
avatar
Alpha
Mar 5 Mar 2013 - 18:34
Ce fût... Très intéressant comme rencontre. Grey sortit son fidèle bloc-note puis y écrivit : "À l'avenir, éviter les lieux douteux, et surtout les hôtels délabrés !" Grey rangea son bloc-note puis sortit de la pièce où il s'était éclipsé pendant la tempête... le temps que tout cela passe.
Tout n'étais que désolation. Le réceptionniste gisait au sol dans une marre de sang, comme tous les autres Maskass qui avait participé au malheureux combat entre Pignouf et les deux animaux humanoïdes.


Et pour parler des environs, c'était un véritable massacre. Des morceaux du plafond tombaient tandis que les poutres en bois était à moitié enflammés. Les murs étaient à deux doigts de s'écrouler.


Et bien bravo... Comment est-ce que je peux récupérer des ressources pour ma base si vous détruisez tout ?Dit-il sur un ton exaspéré tout en débarrassant les lieux des cadavres qui jonchaient le sol.
Pièces Pièces : 44598
Nombre de messages : 3914
Date d'inscription : 27/06/2007
Liens : Connaissances : Gonta, Faust, Rosstail, Flandre, Azaela, Pignouf, Nikolaï, Roy

Amis : Tsubasa


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 3821 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Ven 8 Mar 2013 - 23:30
Leon Powalski avait appercevu Wolf qui semblait être génée des paroles du robot. Le caméléon en ignorait la cause mais il supposa que c'était le stress qui lui donnait l'impression d'être déranger. L'assassin était bien loin de se douter que Wolf était en réaliter dans l'embarras parce qu'il avait échoué sa précédente mission en criant sur Pepper.

-NAN MAIS TU VEUX ME RENDRE SOURD ?! Sinon, pour revenir à ce sujet... Je dois te dire que ce message est vraie. Je suis allé à la première tour. Je dois te dire que ce n'était pas de la tarte d'y pénétrer.

Le caméléon réfléchissa quelques instant, puis il décida de complètement abandonner Pignouf. Il retraversa de nouveaux l'obstacle avec difficulté puis il ordonna à son coéquipier, comme si qu'il était le chef :

Ont abandonne Pignouf et ont se concentre sur la tour... Si le monde est complètement détruit crois moi, ont n'aura même plus nos yeux pour pleurer, il nous restera plus rien... Et crois-moi, je doute que ca soit ces incapables qui peuplent ce monde qui vont le sauvé, il n'y a que nous deux qui peuvent y changés quelque chose...

Une fois que le caméléon avait traversée l'obstacle il enchaîna :

Pignouf attendra, mais je te jure qu'une fois que j'en aurai finis avec cette satanée de tour je prendrai ma revanche... Si ont veux encore être en morceaux, dépêchons, ne traînons pas ! J'ignore combien de temps nous avons devant nous, mais crois moi, je ne veux pas mourir tout de suite, surtout pas alors que je n'ai pas tué Falco et Pignouf !

L'assassin réfléchissait quelques secondes, avant de regarder ces menottes avec un air embarassé puis il demanda à Wolf :

Au faite... Tu aurais pas quelque chose pour enlever mes menottes et le boulet attaché à mes pieds ?


--> A la recherche de la seconde tour [PV avec Wolf]

EDIT de Wolf/Faust : Bah ! Je crois que j'ai dit en haut mais en réalité, Wolf ne pouffe pas de rire mais se sent gêné de la situation.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Sam 9 Mar 2013 - 11:28
Encore heureux que le caméléon n'avait pas l'air de savoir que Wolf avait laissé un vieux schnock prendre la pièce. Sans retour de la claque du loup, Léon décida de laisser Pignouf. En même temps, il n'avait pas tort. Wolf avait pour mission d'empêcher l'apocalypse selon le général Pepper depuis qu'il l'avait engagé pour "remplacer" Fox.

Le cornérien passa dans l'obstacle après que le caméléon soit sorti. Pour lui, il voulait empêcher la fin du monde pour avoir plus de temps de chercher Pignouf et Falco. D'un air gêné, il demanda à son ami de détacher les menottes et le boulet qu'il avait. Wolf commença à sourire comme si il voulait se moquer de son ami. Le gros avantage d'avoir des griffes : on peut se servir de clé improvisé même si il fallait plus de temps. Le loup utilisa une de ses griffes pour délivrer son ami. Mais cela lui a couté une griffe qui venait de se casser. Mais bon, il s'en foutait de cela. Pour une fille, ça serait la panique d'avoir une griffe cassée.

-Moi aussi j'aimerai régler le compte à ce nain. Ca se fait pas pour moi de faire du mal à un ami. Mais bon, l'apocalypse avant surtout qu'à la fin, je toucherais le jackpot si je réussis la mission.

Wolf guida Léon vers son Arwing qui était anciennement à Fox. Il ouvrit la baie vitrée et sauta sur le véhicule. Il n'y avait pas de temps à perdre.

-Allez monte.

A suivre => A la recherche de la seconde tour
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
5, avenue de l'insomniaque
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» 5, avenue de l'insomniaque
» [Lien] Figurine Avenue
» Liquidation Ludik Bazar avenue Daumesnil
» Test d'un jeu qui ma marqué:Grandia.
» Mod : Ajouts de routes bordées de palmiers/peupliers [2 mods disponibles]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum