Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Wukong Roi des Singes [validé]
Invité a écrit :
Lun 11 Fév 2013 - 19:21
Wukong le roi des singes


Nom/Surnom du Personnage :
Wukong / Roi des Singes / Général Wukong

Double Compte (si oui) : Squall Leonheart / Kiyo Tsuki

Camp : Gentil

Groupe : Custom

Histoire/Mental :

L'origine de Wukong est de nature pétrogène, Au cours du chaos engendré par les Guerres runiques, une énorme pierre runique fut égarée au fin fond des jungles pestiférées. Elle y resta pendant des siècles sans que personne ne la touche, diffusant une puissante magie qui offrit à la faune et à la flore l'intelligence et la vitalité. Un groupe de singes particulièrement touchés par la pierre en vint même à la vénérer. Leur chef, un vieil ermite plein de sagesse, se mit à croire qu'il pouvait contrôler son pouvoir pour rendre les singes immortels. Il accomplit alors un rituel complexe, mais tout ne se passa pas comme prévu. La pierre runique fut détruite et, au lieu d'octroyer l'immortalité, elle donna naissance à Kong, un singe qui portait en son cœur la force et le pouvoir que renfermait la pierre. Kong avait soif de grandeur. Il traqua chaque bête et chaque monstre vivant dans les jungles pestiférées, dans l'espoir de trouver un adversaire de valeur, mais aucun ne lui offrit l'opposition dont il rêvait. Il alla donc chercher conseil auprès de l'ermite, lequel lui apprit la légende de singes glabres qui, au nord, avaient fait ployer le monde sous leur force et leur génie

À peine sorti de son œuf, il suivit un groupe de singes et les aida à franchir une cascade derrière laquelle se trouvait une grotte la Caverne Céleste du Mont des Fleurs et des Fruits. Pour cet exploit, il devint le Houwang(Roi des Singes) et le Roi de ce nouveau domaine. Il était heureux, mais après quelque temps, il s'ennuyait et se lamentait rien que de penser qu'il devrait mourir un jour. Sur les conseils des vieux singes, il partit à la recherche d'un Maître qui saurait lui enseigner l'art de cultiver son corps et son esprit et devenir ainsi Immortel. Kong partit ainsi pour le nord, déterminé à découvrir si la légende était vraie. Il traversa les Déserts du Sud et la Grande barrière. Il finit par trouver ce qu'il cherchait au Mont de la Terrasse des Esprits d'un Pouce Carré de la Grotte de la Lune Penchée et des Trois Étoiles, en la personne du Patriarche Putizushi Après avoir suivi l'entraînement du maître taoïste, versé dans tous les secrets de la Voie, il savait maîtriser 72 transformations et grimper sur les nuages grâce à sa jindouyun (culbute dans les nuages) .

De retour dans son royaume, il apprit que ses sujets avaient été la proie d'un monstre, Roi-Démon du Chaos qui les persécutait. Il combattit et vainquit le monstre, mais décida qu'il fallait qu'il ait sa propre armée afin de protéger son domaine, aussi de nouveau sur les conseils des singes aînés, il alla chercher toutes les armes qu'il pouvait à la frontière du pays de Aolai et en équipa toute son armée. Mais devenu Immortel, lui-même n'arrivait pas à trouver une arme qui soit à sa portée ; les singes aînés lui proposèrent de se rendre au Royaume des Mers de l'Est où résidait le Roi-Dragon qui aurait certainement ce qu'il cherchait. Sur place, dans son Palais de Cristal il le contraint à lui remettre ses meilleures armes. Aidé par sa femme et sa fille, le Souverain des Mers lui proposa le Pilier qu'utilisa jadis le Grand Empereur Yupour combler la mer. Trouvant l'objet trop gros, il le vit rétrécir jusqu'à ce qu'il puisse le tenir en main; il s'appelait Bâton Cerclé d'Or et il pouvait prendre la taille que son possesseur souhaitait: être aussi gros et grand qu'une montagne ou aussi petit et fin qu'une aiguille. Non content de ce larcin, il convoqua les trois autres Souverains des Mers et les força à lui remettre un casque d'or rouge à plumes de phénix, une cuirasse d'or, ainsi que des bottes merveilleuses brodées de perles pour marcher et courir sur les nuages. Son comportement envers les Rois-Dragons les amena à porter plainte auprès de l'Empereur de Jade

Comme était venu la fin de son existence, après une fête qu'il donnait, il s'endormit ivre et pendant son sommeil, il reçut la visite de deux émissaires des Enfers qui le garrottèrent et l'emmenèrent dans le Pays des Ombres. Persuadé qu'il y avait une erreur, il obligea les Dix Rois des Enfers à lui porter le Registre des Vivants et des Morts et muni d'un pinceau, il raya son nom et celui de tous ses compagnons. Pour ce nouveau méfait, une autre plainte fut adressée à l'Empereur.Informé, l'Empereur de Jadevoulut dépêcher immédiatement son armée pour punir l'insolent, mais l'Esprit de Vénus, le Très Blanc Astre de Métal intercéda en sa faveur et persuada le monarque de convoquer le rebelle au Ciel et de lui donner un titre; ce fut celui de Bimawen ( l’Écuyer Céleste ), Responsable des Écuries du Ciel. Apprenant que ce grade était le plus bas de la hiérarchie, il s'enfuit et retourna dans son royaume, maudissant le Ciel et s'auto-proclamant Grand Saint Égal du Ciel; ce qui eut pour effet de vexer l'Empereur de Jade, qui envoya le Roi du Ciel Li et son fils, Nazha le Troisième Plus Haut Fils à tête de son armée afin de le punir de son audace. Mais plus résistant qu'il n'y paraissait, le Singe parvint à vaincre ses adversaires, les uns après les autres, alors, à nouveau, Taibai Jinxing intervint et convainquit le monarque de lui accorder son titre, puisqu'il ne rimait à rien au Ciel et lui accorda en plus la garde du jardin des pêches célestes.

Plus tard, Wukong reçut la visite des Yunu, suivantes de Xiwangmu l'Impératrice du Ciel, venues cueillir des pêches dans son jardin pour la grande fête donnée en l'honneur des plus grands Immortels du Ciel. Comme il n'était pas sur la liste des invités, il endormit les suivantes, se rendit à l'endroit du festin endormir les serviteurs et s'y gava de tout ce qu'il pouvait y trouver. Ivre, il atterrit dans le palais de Laojun et s'empara des pilules d'immortalité que celui-ci réservait aux convives du Ciel. Conscient de ce qu'il avait fait, il regagna son royaume, sans oublier de piller à l'intention de ses petits compagnons ce qu'il avait trouvé lors de la fête.Cette fois, les plaintes n'en finissaient plus de tomber à l'encontre du pillard et l'Empereur dut une fois de plus envoyer ses troupes cueillir le coupable ; mais une fois de plus celui-ci resta invaincu. À bout de souffle, le Grand Monarque reçut la visite de Guanyin qui lui recommanda de faire appel à son neveu, Erlang pour venir à bout du Singe rebelle. Convoqué à la cour, Erlang vint avec ses hommes et réussit là où tous les autres avaient échoué, mais aidé en cela par le Vieux Patriarche Laojun et la Grande Bodhisattva de la Compassion. Le Singe enfin capturé, fut soumis à toutes les exécutions possibles, mais sans aucun résultat. Laozi proposa alors de l'enfermer dans son Four aux Huit Trigrammes afin de lui retirer ses pouvoirs à jamais et le détruire. Alors que 49 jours s'étaient écoulés, on rouvrit le four et le Singe qui s'y était caché, en surgit soudainement et résolu à se venger, décida de tout saccager dans le Ciel. Enragé, il fut confronté à Bouddha qui le défia de quitter la paume de sa main. Vexé, le Singe releva le défi et perdit ; le Grand Éveillé retourna sa paume et enferma le maudit Singe entre ses cinq doigts qu'il transforma en montagne, la Wushouzhishan Montagne des Cinq Doigts . Prisonnier d'un coffre de pierre, le rebelle du Ciel devait purger ainsi 500 années de captivité, nourri de pilules de fer et abreuvé de jus de bronze fondu par les Shen Esprits du lieu, jusqu'à ce que le moine, Sanzang vienne le délivrer et en fasse son disciple. Entraîner par un maitre taoïste, il eut réussi à accomplir de nombreuses choses. Ainsi il reconquis son royaume rapidement, à fin de reprendre les raines de ces derniers.

Lorsque son entraînement fut achever, et son royaume reconquis il s'ennuyait de nouveau de sa vie paisible cherchant toujours de plus en plus de défis à sa hauteur et ces derniers ce faisaient de plus en plus rare. C'est alors qu'une étrange force arrive sur ce monde, il eut appris rapidement que ce dernier ce nomma Stip il était un conquérant démons voulant la peau des êtres céleste qui l'avait banni tout ce temps de son royaume. Ce dernier souhaitant une revanche contre tout ces ennemies, fut trouver un beau jour par le démons. Stip avait entendu parler des prouesses de ses derniers, et de ces nombreuses victoires face à toutes ces armées et ces Dieux vivant dans ce monde bien étrange pour cette personne. Le seigneur démon conclu un pacte avec le roi des singes, protégeant mon royaume et offrant ainsi une chance de vengeance. Mais pour celle il fallut passer des tests, Wukong se rendis au palais de Stip et passa ces tests.

Jugement de l'armée de Stip
Candidat : Wukong
Date : 22 Juillet, 21 CLE

OBSERVATION

Wukong pénètre brutalement dans le Grand hall, bouillant d'impatience. La promesse d'un nouveau défi suffit à l'émoustiller. Il se déplace avec une vigueur sauvage mais, malgré ses gesticulations excessives, il semble toujours garder une parfaite maîtrise de son équilibre. Il balance la tête frénétiquement dans toutes les directions. Il est difficile de savoir s'il cherche une menace éventuelle ou s'il essaie de tout regarder en même temps ; sans doute un peu des deux.
Après avoir posé le regard ou le doigt sur tout ce qui l'intéresse dans la zone, il se dirige finalement vers les portes. Il attend ce moment depuis trop longtemps déjà.

RÉFLEXION

Wukong n'était pas encore habitué à ces bâtiments étriqués dans lesquels les humains aiment s'enfermer. Il ne comprenait pas leur besoin irrépressible de se mettre à l'abri dans cette société où les dangers n'existaient pourtant presque plus. Maître Yi avait bien tenté de lui expliquer le concept de vie privée (pour que Wukong comprenne pourquoi sa curiosité était si mal vue) mais il lui était tout simplement impensable de chercher à passer autant de temps éloigné du reste du monde. N'aimaient-ils pas la caresse du soleil sur leur peau ? Les senteurs portées par le vent ? Peut-être qu'il faut de la fourrure pour ça, s'amusa-t-il.
Dans les jungles pestiférées, Wukong passait des nuits entières à la cime du plus haut des arbres, se laissant porter vers le sommeil par le chant de milliers de créatures au clair de lune. Tous les prodiges accomplis par la civilisation humaine ne pouvaient rivaliser avec cette douce simplicité. Il lui sembla que la nature humaine était de chercher les complications et de s'y complaire, jusqu'à ce que le plus simple des actes soit lui-même gouverné par des règles strictes : la bienséance à table et au bain, la cour à sa belle, l'union du mariage... Enfreindre l'une de ces règles conduisait à des problèmes plus grands encore. Tout cela lui semblait si épuisant, si inutile.
Mais ces bizarreries ne pouvaient occulter la valeur incontestable des humains, celle notamment des guerriers qui mirent Wukong face à des défis qu'il n'avait jamais rencontrés dans les jungles pestiférées, des défis dont il ignorait même la possibilité. Un sentiment de désespoir se rappela à lui, celui de cette joute contre le dragon des mers, de ce jour où il avait tout accompli, où il avait enfin vaincu chacun de ses adversaires. C'était cette ambition débordante qui lui avait donné sa détermination, mais qui menaçait de le consumer maintenant qu'il n'avait plus de but. Il était un enfantement des jungles pestiférées, terres baignées de magies inconstantes, où la vie se déployait sans retenue jusqu'à finalement rompre sous son propre poids; ainsi va l'évolution.
Le craquement d'une feuille morte le fit sortir de ses songes.
Instinctivement, Wukong plongea en arrière, juste à temps pour éviter le passage d'une arme qu'il sut reconnaître. Alors qu'elle le frôlait,il comprit que c'était son propre bâton. Venait-il de se le faire voler ? Il déporta immédiatement son attention sur ses doigts, soulagé de sentir qu'il l'avait pourtant toujours entre les mains.
Dans son élan, Wukong fit une roulade en arrière et leva son arme pour se défendre au moment même où ses pieds touchèrent le sol. Le sol... Mais où suis-je ? Il jeta un regard rapide sur les environs et reconnut sans attendre les fougères arborescentes, les arbres colossaux et les lianes tentaculaires.
Comment était-il revenu dans les jungles pestiférées ? Et, plus important, qui venait de l’attaquer ?
Il balaya de nouveau les environs du regard mais ne trouva aucune trace de l'agresseur. Personne ne pouvait pourtant disparaître aussi rapidement. Il examina plus attentivement ce que cachait la végétation, à la recherche d’une trace visible. Il eut à peine le temps de remarquer une ombre étrange qu'il fut frappé en pleine poitrine par la même arme. Elle sembla surgir d'une petite dizaine de mètres, s'étirant jusqu'à lui comme si elle gagnait plusieurs fois sa taille normale. Imitation ou non, l'arme était en apparence aussi exceptionnelle que le modèle original.
Le choc fut si violent qu'il fut projeté en arrière en glissant sur la mousse qui recouvrait le sol. Il parvint à rester d'aplomb mais peinait à garder son calme alors qu'il luttait pour emplir à nouveau ses poumons d'air. Un frémissement dans son champ de vision annonça le nouvel assaut, il lui laissa assez de temps pour identifier l'armure d'or étincelante de son assaillant avant d'être acculé par une nouvelle série d'attaques. Il reconnut cette silhouette.
C'est... moi ?
Par la force de ses talons, Wukong tenait à peine debout, tentant de repousser la fureur de l'assaut. Ce clone était bien plus rapide que lui et il portait ses coups toujours au bon endroit et au bon moment. Wukong tenta bien de maîtriser ce clone comme il maîtrisait ses propres illusions, mais il ne fut guère surpris de son échec. Ce clone n'était pas issu de son esprit, c'était une entité à part entière. La jungle venait-elle de donner naissance à un nouveau roi des singes, plus redoutable encore ? Le simple fait d'y penser lui glaça le sang.
Wukong trouva une ouverture dans le déluge de coups de son clone et décocha un puissant crochet. Il avait choisi le moment idéal, son bâton frappant la mâchoire du clone avant même qu'il ne puisse réagir.
Au moment de l'impact, le clone disparut dans un nuage de fumée.
Houlà. Wukong ne connaissait que trop bien cette tactique. Sachant que la riposte viendrait de l'arrière, il essaya de la bloquer par avance, mais il était trop tard. Il fut immédiatement étourdi par la douleur et s'effondra, tête la première, dans la boue et les feuilles. Alors que son regard, peu à peu, redessinait les formes et les couleurs de la jungle, il remarqua que le clone marchait en cercle autour de lui, savourant sa réussite.
« Pourquoi veux-tu rejoindre l'armée de Stip, Wukong ? » La question, posée par sa propre voix, le courrouça.
« Pour devenir le meilleur », dit-il d'une voix râpeuse, la bouche couverte de saletés.
« Alors tu as encore beaucoup de chemin à faire. »
« C'est ça que je préfère, répondit-il en se mettant à genoux. Une fois au sommet, il n'y a plus aucun objectif à atteindre. » Il lança un regard étrange sur ce clone, comme s'il avait décelé la tromperie. « Mais j'en suis plus proche que tu ne le penses. »
Il fit un sourire narquois, auquel le clone répondit en brandissant son arme, pressentant l'imminence d'un danger. Elle ne s'abattit que sur un nuage de fumée. Wukong s'élança dans les airs, une main accrochée à une liane, l'autre à son bâton comme s'il tenait une lance. Le clone se retourna à la vitesse de l'éclair, prêt à lancer son bâton sur Wukong. Il atteignit sa cible, mais celle-ci avait déjà eu le temps de disparaître dans un autre nuage de fumée.
Les arbres se mirent à bruisser. Un autre Wukong surgit du bout d'une liane, puis un autre, puis encore un autre. Le clone se contorsionnait machinalement, tentant de contrer toutes les attaques qui s'abattaient sur lui, mais il se trouva bien vite noyé au milieu de la fumée de ces cibles qui s'évaporaient. Il essaya d'en sortir, en quête d'une meilleure visibilité, mais les Wukong tombaient des arbres comme la pluie du ciel, l'étouffant sous une avalanche ininterrompue de coups. L'un de ces Wukong restait hors du nuage de fumée, bras croisés, savourant le spectacle de ce clone acculé de toute part.
« Vous savez, humain, les choses se passent autrement dans les jungles pestiférées. Personne ne nous nourrit, personne ne nous protège. Les créatures qui y vivent ne se battent pas pour le plaisir, mais pour la survie. » Il s'accroupit nonchalamment alors que le bâton de son clone émergeait du nuage, espérant sans doute réussir à le frapper. « Moi, je me bats pour devenir le meilleur. C'est ce qui fait de moi quelqu'un de spécial. C'est pour ça que je suis venu trouver votre armée. Et c'est pour ça que je deviendrai le meilleur. »
Le clone était clairement en perte de vitesse. Wukong cueillit une pêche sur un arbre proche et mordit dedans. Le goût était excellent.
« En tant que peuple, vous pouvez avoir le monde à vos pieds, mais seuls, vous êtes presque tous impuissants, à la merci de la vraie adversité », s'exclama-t-il en dégustant sa pêche.
Soudain, la jungle s'effaça devant ses yeux. Il laissa tomber la pêche, qui disparut avant d'atteindre le sol. Dans l'obscurité qui s'était abattue, il ne restait plus que lui et le clone. Le regard de ce dernier était ardent, mais il semblait ravi.
« Quelle impression cela fait-il de partager ainsi ton esprit ? »
Wukong se glissa derrière le clone et tapota sur son épaule, le faisant disparaître dans un dernier nuage de fumée.
« Je t'avais bien dit que j'en étais plus proche que tu ne le pensais », dit-il, sourire aux lèvres.
Les humains et leurs rituels. Il venait de surmonter un nouveau défi, de se défaire d'un nouvel obstacle. Maintenant il pouvait enfin rejoindre l'armée de Stip, et de combattre ses ennemies qui pendent tout ce temps avait mené la vie dur à Wukong. Rapidement venu la conquête du monde du roi des singes, plus les batailles avançais plus ce dernier montrait qu'il était digne de confiance et cachait une puissance hors norme. Lorsque la guerre fut terminer, Stip conclu que ce dernier méritais un grade au dessus et ainsi il baptisa Wukong général du Royaume de Jade Celeste.

Description du Physique:
Entraîné par un maître taoïste, il connaît 72 transformations, mais parfois sa queue qui dépasse indique sa véritable nature. Il peut devenir géant comme tout petit ; se transformer en insecte. S'il tire un de ses poils, le mâchonne et le recrache, il peut se multiplier à l'infini ; s'il lui ajoute du sang, il peut créer des clones des autres comme de lui-même. Il peut bondir sur les nuages et ainsi parcourir 54000 km d'un coup, ce qui lui permet d'aller très loin solliciter de l'aide pendant son voyage ; très fort, il est capable de faire face à une armée entière, mais peut parfois se voir dépasser. Ayant survécu après 49 jours au feu destructeur du four divin aux Huit Trigrammes de Laozi, ses yeux ont gagné le don de reconnaître les démons polymorphes sous leurs différents avatars. Grâce aux flammes sacrées du fourneau, il acquiert la vision transcendante qui lui vaudra le sobriquet de Yeux de Feu et Pupilles d'Or . C'est ce qui l'amène parfois à quelques différends avec son maître Sanzang, qui peine à le croire, mais il avoue lui-même ses limites: il ne craint plus le feu depuis sa mésaventure dans le four de Laozi, mais il en a gardé une faiblesse et une crainte pour la fumée il peut voir jusqu'à 50 km le jour et seulement 15 km la nuit. Pour contrôler son énergie incommensurable et canaliser son caractère belliqueux, celui-ci lui fait porter un serre-tête en or donné par la Bodhisattva Guanyin , qui en récitant une prière, peut rétrécir et, ainsi, lui infliger une grande douleur en comprimant sa tête, si ses actes étaient contraires aux «préceptes du Bouddha» et principes bouddhistes.
Wukong avoue être âgé de 800 ans quand il a mangé les pêches du Ciel et en avoir 27 000 actuels. Son arme est une trique le Bâton Cerclé d'Or indestructible pesant environ 13 500 livres , dont la propriété magique est de grandir indéfiniment ou de rapetisser à la taille d'un cure-dent, qu'il peut cacher ainsi dans son oreille. Cette trique est très lourde, mais seul Sun Wukong est capable de la soulever et de la manier avec autant de dextérité, car sa force est incommensurable. Comme il eut une position assez haute dans la Hiérarchie Céleste, il peut se faire obéir des différents Esprits qui peuplent la planète, aussi le voit-on souvent convoquer les Ducs de la Terre et les Esprits des Montagnes pour l'aider quand le besoin se fait sentir, ainsi que les milliers d'autres qui appartiennent à la mythologie chinoise. Mais ce n'est pas tout durant ses entraînements, il eut l'occasion de développé plusieurs style de combat propre à ce dernier, ainsi il nomma deux transformation qu'il nomma lui même.

Wukong de Jade :
Spoiler:
 

Le jade est un élément que seul contrôle le Roi des singes grâce à sa connaissance des dragons de Jade et de son rang céleste, avant tout le dragon de Jade est un style de combat particulier pour ce dernier faisant appelle aux anciens esprit de ces derniers il gagne en puissance et gagne des alliés de choix pour ses nombreux combats. Le jade influe comme une énergie cosmique, sauf que ce dernier peut la manipulés de différente manière quand cette dernière rentre en contacte d'une personne. Elle émet de nombreuses radio activité, ainsi que de puissante douleur lié à ce dernier. Des maux de tête et de ventre, de nombreuses crampes et douleur musculaire sont tout à fait normal. Après le jade reste un élément comme un autre, pouvant couper et devenir solide reprenant ainsi son rôle de pierre de base.

Wukong Volcanique
Spoiler:
 

Ayant survécu après 49 jours au feu destructeur du four divin aux Huit Trigrammes de Laozi, ce dernier adopta cette forme durant son séjour dans cette enfer incandescent lui confèrent ainsi un grand contrôle des flammes en tout genre.

Aime :
La baston, les pêches, le combat, les blagues , la nature

Aime pas :
Pas grand chose

Comment ai-je connu le forum ? :
Ours

Citation des Règles :
42

Description Personnelle :
Bite
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Lun 11 Fév 2013 - 21:48
Tiens, un autre perso de Lol xD *SBAF*

On a Warwick, Wukong. Je songe à faire dès que j'aurai mes 2500 messages un hybride de Twisted Fate et d'Argaï. :p

Sinon, bienvenue à ton je ne sais pas combien de perso *SBAF*
Pièces Pièces : 2201
Nombre de messages : 4494
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
KirbyB a écrit :
avatar
Pink Warrior
Lun 11 Fév 2013 - 23:17
Bienvenue a toi singe poilue =b !
Pièces Pièces : 16561
Nombre de messages : 2119
Age : 18
Localisation : J'en sais rien :0
Réplique/Citation : "Par la magie des rêves !"
Date d'inscription : 02/11/2012
Liens : Amis : Faust, Capricorne, Snow, Shikkan, Argaï, Link, Phoenix, Eloaf the Chao, Genesect, Rosstail, Tim Sinassas,

Ennemie : Baltagnar, Trascer, Nightmare(le hérisson), Axem red, Stip

Connaissance : Flare, Hwoarang, Ikuto, Red, Gozen


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

KB possède une carte obtenu a un quizz qui lui offre 20% de réduction sur tout au marché coco : Carte Gold !
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Frisk a écrit :
avatar
Artiste
Mer 13 Fév 2013 - 3:37
Je vous souhaite la bienvenue sur Nintendo World Wukong ^^ passez un très bon séjours parmi nous ~ (même si je sais qui tu est et que tu est pas si nouveau que sa, sa me tentais de dire sa ^^)
Pièces Pièces : 15665
Nombre de messages : 903
Age : 22
Localisation : Toujours perdu ._.
Réplique/Citation : «Peu importe ce que tu à fait, je t'offre ma clémence ... prend la, et devenons amis, d'accord?»
Date d'inscription : 01/02/2013
Liens : Humeur :
Déterminé!
_________________________
Musique du moment :
Undertale (Song)
_________________________
Fiche de présentation :
Frisk, le 8ème humain tombée.
Fiche personnage :





Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://raifu2012.deviantart.com/




◎ RP' En Cours > : Un endroit inconnu et une rencontre inattendue! - PV : Faust - Horuna.
Mes Couleur :
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mer 13 Fév 2013 - 20:52
Eh bien, fiche soignée et complète, avec une histoire qui arrive même à insérer quelques persos de NW. Bien réfléchi, et bien joué ^^.

Tiens, comme tu es validé, je te fais un petit cadeau :
Pièces Pièces : 88699
Nombre de messages : 55929
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Wario a écrit :
V.I.P.
Mer 13 Fév 2013 - 22:40
Je trouve aussi que c'est une belle fiche, même si pour la première parti tu as joués la carte de la faciliter.
Pièces Pièces : 13542
Nombre de messages : 323
Date d'inscription : 02/09/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
Wukong Roi des Singes [validé]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wukong Roi des Singes [validé]
» Ma prèz ! [validé]
» [RP - Tome 1] UKNA sur la planète des singes.
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» La planète des singes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum