Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueUltra-Inversion00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Le Début de l'Apocalypse - [Acte 9 - Libre]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Dim 27 Jan 2013 - 17:24
Rappel du premier message :

Structure de la Tour : -2 -1 RDC 1 2 3

Intersection : 2ème Étage


L'Intersection est l'endroit auquel il est possible d'opter pour poursuivre vers l'inférieur de la tour ou de poursuivre vers son sommet.
Epreuve au niveau 2, Pièce Etoile au niveau 3, Trésor au niveau -2. Merci de mettre en valeur l'étage où vous vous trouvez pour plus de lisibilité !


Lorsque le portail s'ouvrit de nouveau, laissant place au Seigneur du mal, avançant difficilement dut à sa douleur, maintenant tout de même toujours Laruko sur son épaule. L'aidant à marcher, Sorceress maintenant le bras de son maître, et soutenait son poids ainsi que celui du protégé, alors qu'Executor lui essayait de repérer l'endroit le plus propice pour l'apparition de ce qui serait le début de l'apocalypse. Une fois distancé d'une bonne dizaine de mètre du portail du chaos, Trascer déposa le jeune homme qui l'avait aidé durant son périple, même un court instant et avait ainsi donné une grande partie de son énergie dans tout cela. Lorsque l'homme au masque à gaz avait été délicatement posé, Trascer ce releva tranquillement, sa nouvelle armure lui donnait fier allure! L'armure ressemblait en grande partie à son ancienne qu'il avait perdu contre Squall. En la regardant mieux, il l'observait plus attentivement. Elle était d'une couleur rouge sombre sur une grande partie de l'armure, sur les épaules, les genoux et autours des gants en métal il y avait une sorte de fourrure dorée qui servait plus de décoration qu'autre chose, et on pouvait voir dessiner en langage chaotique plusieurs paroles d'une couleur noir comme les ténèbres les plus pures. Flottant avec le peu de vents qu'il restait, la cape de la famille de Trascer arborant ainsi les mêmes couleurs que précédemment : Le bleu azur et le rouge rubis. L'heaume lui n'avait que très peu changé, si ce n'est qu'à la place des orbes rouges au niveaux des yeux, ce furent cette fois-ci des orbes mauves. En plus d'avoir une résistance accrue, et une carrure imposante, l'énergie du chaos était dans cette armure, ainsi, Trascer venait de faire la trinité : Le porteur, l'armure et l'arme étaient maintenant lié par l'énergie débordante de ce que représente la destruction, le désordre et le changement.

Trascer ordonna à Sorceress de s'occuper quelque peu de Laruko tout en demandant à son robot de guerre de préparer un cadeau spécial pour le jeune homme qui avait l'aire de sacrifier une trop grande partie de sa vitalité pour attaquer ses adversaires. Cela allait sans aucun doute coûter cher, une nouvelle fois, au démon et l'obligerait à faire quelques actions pour son forgeron robotique, mais il le fallait bien. Tout en patientant le temps que les héros arrivent, Trascer décida de regarder autour de lui. Toute les prophéties disaient vrai, et il avait trouvé le lieu qui serait le début de l'apocalypse. Il fallait aussi réunir une grande partie d'énergie, que serait les héros et les méchants, permettant ainsi l'arrivé des Tours de l'Apocalypse, et une fois cela fait, ce sera le début de la fin pour tout les gentils, et l'aube d'une reconstruction total pour les autres. Un monde parfais, sans guerre, où le chaos et l'ordre ne seront pas deux puissances qui se concoures pour la guerre. Un monde où la haine intérieur du Seigneur du mal pourra enfin se calmer une bonne fois pour toute, un monde...De paix? Mais les héros n'avaient pas l'aire de voir cela sous le même oeil, critiquant Trascer comme un vulgaire démon assoiffé de puissances, ou bien préférant un monde actuel! Il ne pouvait se permettre cela, et Stip...Ah, voilà depuis bien trop longtemps que les deux êtres étaient en guerre total malgré le lien qui les unissaient à l'époque. Mais ce n'est qu'un vague souvenir frôlant l'esprit du guerrier. Ils n'étaient plus d'accord depuis longtemps...Trop.

Contemplant encore le paysage, le Seigneur du mal continuait ses réflexions personnels. La vie...Quelque chose de si facilement rejetable, et pourtant, on pouvait revenir de la mort si facilement en connaissant les épreuves qui nous attende. Pourquoi Trascer n'était pas mort durant son périple dans le portail du chaos? Painsaw, c'était simplement ça. Elle lui avait sauvé la vie grâce aux liens que le porteur de l'épée et cette dernière unissait. Un épéiste de renommé avec la meilleur lame de l'existence avec celle de Stip et Vy. Cet épée, qui maintenait une âme? Elle avait sauvée la vie du démon. Pour qu'il puisse accomplir son rêve? Qui sait, où bien tout simplement que c'est ce que l'on peu nommé un véritable lien. Un lien, tss. Tout ce que connaissait Trascer était soit la haine, la guerre, la trahison, voir la servitude et quelque fois la bonté comme il avait fait pour Sorceress, Laruko et Executor. Mais l'amitié? Pourquoi avoir cela quand on sait comment on peu si facilement se faire trahir par les gens. Il n'y avait que les généraux, les soldats, et les compagnons de bataille uniquement cela. Peut-êtres que dans son nouveau monde...Il connaîtrait ce que les gentils vivent entre eux? Quelque chose qui échappe totalement à l'esprit du guerrier? L'amour...Tss, son coeur était mort, et encore une fois il y a peu. L'amitié? Déjà expliqué, c'était une idiotie dans ce monde.

Alors que le démon regardait encore le soleil couchant du Dark World, sa protégé se rapprocha de lui. Sorceress, cette jeune fille...Pourquoi suivait-elle le démon? Pour une affaire de vie où de mort qui datait maintenant de plusieurs centaines d'années! Et pourtant...Elle était aussi jeune et vivait aveuglément pour son maître. Qu'espérait-elle? Dans tout les cas, elle était là pour dire que Executor avait finit le Catalyseur. Lorsque le Seigneur du mal s'approcha de sa création, le robot avait l'aire heureux. Lui aussi, ce n'était qu'un robot dopé au chaos, et pourtant? Il était totalement dévoué aux services du seigneur, doté d'une intelligence pourtant phénoménale. Pourquoi donc? En prenant l'objet, un crystal d'un éclat pur, Trascer fit un signe de tête à la machine qui continua ensuite à surveiller les alentours. L'objet était un crystal d'un éclat pur, il pourrait sans aucun doute êtres fortement utile à Laruko.

En contemplant le crystal, ce fut au tour des héros ainsi que des méchants d'arrivé un par un. Bien, il était temps d'organiser le discours, une fois que le monde fut en place, Trascer commença son discours.


"Ainsi, vous avez écouté mon appel, et je suis content de cela. Que chaque personne ici puisse contempler ce qui détruira l'univers et ensuite le reformera! Votre énergie, à tous, tout comme la mienne permet donc la venu de l'apocalypse. Compagnon qui ont décidé de m'aider dans ma quête, rejoignez moi, pour observer avec nos ennemis, la beauté qui détruira se monde. Ainsi, nous marcherons sur les terres désolé qui seront crée, et nous reconstruirons tous, pour un monde parfais, ceux qui ne l'accepterons pas, auront trois choix. Mourir, nous rejoindre, ou nous tuer."

Avec son rire démoniaque, Trascer continua son discours peu de temps après, observant le regard des gentils.

"Que les tours de l'apocalypse soient crée, afin que le compte à rebours de la fin des temps....Commence."

Lorsque la phrase de Trascer fut finit, l'écho de sa voix résonna un instant dans le Dark World. Rien ne se passa dans un premier temps, puis soudain, un gigantesque tremblement de terre commença...C'était le début du rêve de Trascer, et surement tout le monde aura une carte à jouer là dedans.

[Avant que quelqu'un d'autre ne poste, j'aimerais qu'un pnj poste le message d'apparition de la tours, thx]
Pièces Pièces : 56289
Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

KirbyB a écrit :
Pink Warrior
Dim 3 Fév 2013 - 13:46
Alors que j'observais les 2 portes, je fut surpris par une sensation étrange, quelque chose était rentrée en moi,
ce n'était pas douloureux, mais dans mon corps je sentais une étrange présence.
Je me retournais pour savoir ce qui avais bien pu se passer,
quand je le vit, Faust, cette personne qui je considérais comme un ami, avant son brusque changement de comportement.
Il fermas son poing, pour moi cela confirmais qu'il avais utilisé une attaque que j'avais déja vu de sa part, la sphère de douleur noir...
Je sentit comme un maux de ventre, amplifier par le pouvoir de la tour, mais par chance cette technique semblais être limité face a mon organisme ou plus précisément mon estomac qui absorbas une partie de la sphère...

Puis la neko, me sauvas, en portant un coup dans le dos du bouc, qui le fit faire un cratère dans le sol a son impacte.
L'hylien fit une réprimande a Faust.
Me tournant vers le bouc, je lui parlas sans savoir si celui m'entendais.

"Faust, tu a changer, tu n'est plus le même, et je t'assure qu'une fois ces tours détruites,
je m'occuperais de ton cas que tu le veuille... Ou non."


Je n'arrivais pas à m'y faire, Faust n'était plus l'ami que j'avais eu...
Et pourtant je souhaitais de tout coeur le ramener a la raison,
je jetais un coup d'oeil à link, qui me fit un signe de la tête, je lui répondais par le même hochement de tête.
J'avais de la chance de faire équipe avec ce héros, il était presque un exemple pour moi,
malgré le faite, que nos visions de l'idéal était différente.
Moi je préfèrais l'équilibre des forces, et lui le bien total.
Mais malgré tout ne faisions équipe pour éviter que la balance penche trop du coté du mal.

Puis nous prirent tout les 2, le chemin des 2 portes...
Il ouvris la porte a poigné carré, et nous nous somme précipité dans une salle éclairé de divers torches au murs,
La un gouffre était présent.
Je regardais le gouffre, me demandais ce qu'il pouvais bien faire dans une tour...
Ne se posant pas de question l'hylien me saisit avec difficulté par un bras et utilisas son grappin, qui s'accrochas au plafond,
de peu et je tombais, je faisais bien 1 mètre en taille.
Nous arrivèrent de l'autre coté d'une manière assez ridicule.
Et le loup humanoide qui se trouvais dehors nous rejoint, pour lui aussi attérire très mal.
Le chapeau vert de link, m'était tombé sur la tête, je lui rendit prestement.

Et la un gros détail me frappas !
Mon chapeau, le chapeau que Skull kid m'avais offert !
Ce chapeau était magique, je ne pouvais me permettre de le perdre.
Mais je l'avais laissé dehors de la tour...
Quelle crétin je pouvais être !
Me concentrant, très fortement, je fit appelle au dernier pouvoir que possédais mon couvre-chef.
Ainsi, les gens en dehors de la tour qui aurais pu faire attention a mon chapeau l'aurais vu disparaitre progressivement, et Link et Wolf virent très clairement, le chapeau reparaitre sur ma tête.
Ceux-ci me regardais comme si j'allais en sortir des colombes.
Je leur fournit une brève explication a ce phénomène.

"-Euh c'est magique..."

Nous prirent les escaliers, qui allaient nous permettre d'atteindre, le 1er étage.
La une salle digne d'un opéra nous attendais, elle était éclairé de quelque torche dont la lumière était très faible.
4 piliers de marbre soutenais le plafond.
Sur ces piliers d'étranges lettres était écrite.
Je trouvais qu'il y avais une ressemblance avec l'écriture hylienne.

"-Tu y comprend quelque chose toi ?
Moi je sais assez mal lire l'hylien."


Ne m'attardant pas la dessus, j'observais les murs à la recherche d'une possible porte.
Mais je vit des tableaux tous plus morbide les uns que les autres.
Aucune porte, aucun escalier...
Décidément cette tour nous posais bien plus de problème que je l'aurais pensé.
Finalement au bout de la salle je vit ce tableau.



Il était différent des autres tableaux, il touchais le sol et faisait presque 2 mètre de hauteur.
J'éspèrais que la traduction que pourrais nous faire Link des écritures sur les piliers,
nous expliquerais comment accéder au prochain étage.

(Pour ceux qu'aurais pas compris, le tableau de porte, c'est la porte, mais a vous de voir comment elle s'ouvre,
je propose aussi :b qu'au 2em étage, y ais 1 ou plusieurs ennemis.)

Nombre de messages : 2116
Date d'inscription : 02/11/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
Fondateur
Dim 3 Fév 2013 - 21:07
(Il y a une grosse épreuve au second étage si tu as lu le topic de rappel de l'acte et ce que j'ai dis précédemment ^^ donc ne t'en fais pas).

Quelle étrange tour. Au fur et à mesure de leur progression, Link sentait que la douleur que les aventuriers ressentaient, se faisait de plus en plus intense. Mais pour réussir, il faudrait ne plus y penser. Une fois de l'autre côté du vide, Wolf les rejoint assez vite, et Link fut surpris de ne pas avoir Bowser. Etait il bloqué par un quelconque allié de Trascer ? L'Elfe regarda avec de grands yeux la boule de gomme faire apparaître un chapeau sur sa tête, à l'effigie d'un ancien ami qui lui avait été cher. Kirby essaya de les rassurer en leur disant que c'était magique, puis le groupe reprit sa progression. Néanmoins, Link avait reconnu ce chapeau. Et il désirait savoir pourquoi Kirby le possédait. Alors qu'ils se trouvaient dans la fameuse salle qui était vide de monde, Link posa sa main sur Kirby.

« Dis moi...J'ai une question à te poser. Ce chapeau. Qui est-ce que tu l'as offert ? As tu déjà été à Hyrule ou Termina ? »

Décidément, Link n'était pas le seul à voyager entre les mondes. Et dire que dans son enfance, il pensait qu'Hyrule représentait à lui seul toute l'étendue du monde, mais il n'avait pas pensé au fait qu'il était possible qu'il y ait d'autre mondes. Aussi parallèles soient ils, comme pour Termina. En attente d'une réponse, Link se dirigea vers les inscriptions que Kirby avait observé. Si lui ne savait pas lire l'Hylien, Link, lui, avait étudié la langue dans la grande bibliothèque d'Hyrule. Malheureusement, dans le Dark World, il s'agissait d'une version très ancienne de la langue qu'il connaissait sur le bout des doigts. Il commença alors à déchiffrer, en observant le tableau au fond qui représentait une porte.

« « Chemin S' Ouvrira La Porte Le Tu Iras A Quand...» Je suis désolé mais ce n'est pas le même Hylien que je connais. Il va falloir reconstitué ce message. »
Nombre de messages : 57210
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Dim 3 Fév 2013 - 21:38
Encore une fois, Hwoarang s'était pris un coup critique de Baltagnar, celui-ci avait frappé les deux mains en même temps à l'arriére du crâne de Hwoarang qui ne put resister au choc et tomba face contre terre. Pendant quelques secondes, il ne pensait plus à rien, il avait oublié tout ce qu'il pouvait penser sur son honneur de combattant, sur sa vengeance contre Baltagnar, il avait la tête completement vide et ne pensait même pas à se relever pour combattre. Puis il distingua une forme floue qui s'approchait de lui, il entendait Baltagnar le provoquer comme il le provoquait lui même depuis un moment. Il pensait donc en avoir fini avec Hwoarang ? Il pensait être plus fort que lui ? Petit à petit Hwoarang reprit ses esprits et il repoussa d'une main la tête de Baltagnar en hurlant :

NOOOOOOOOON !

Il rassembla toutes les forces qui lui restaient et toute sa determination pour se reconcentrer sur l'instant présent, il souleva son corps qui semblait lui peser des tonnes en prenant appui sur ses bras, peina à se remettre sur ses jambes, et se redressa en se mettant en garde, en respirant tant bien que mal entre deux quintes de toux due au sable qu'il avait avalé lors de sa chute. Il rassemblait la ses dernieres forces, il était clair que s'il prenait encore un coup comme il venait de prendre, il ne se relévera probablement pas. S'il voulait gagner ce combat il allait devoir tout donner maintenant !

Ce n'est pas ... Terminé ! Je peux encore ... Te battre !

Apres ses derniers mots il fonça sur Baltagnar en lui envoyant comme à son habitude des enchaînements de cops de pieds, certes bien moins rapides que depuis le debut, mais le plus rapide et le plus fort possible afin d'éviter toute contre-attaque. Encore un coup assez dur et Hwoarang y passerait ! Il fallait faire vite ! Il essaya d'utiliser une de ses prises qui consistaient à grimper sur son adversaire pour retomber avec un violent coup de pied sur lui mais son manque de vitalité lui fit rater l'execution de cette prise et il atterit derriére Baltagnar en se rattrapant de justesse sur ses deux pieds, puis il envoya au hasard un coup de pied derriére lui, touchant le fourreau contenant la hache de Baltagnar qui se detacha, fourreau qui était deja endommagé depuis la derniére grosse attaque de Hwoarang. Une idée passa à la vitesse eclair dans la tête de Hwoarang, mais il fallait faire vite ! Il envoya un coup de pied retourné au visage de Baltagnar lorsqu'il se retourna pour le faire tituber en arriére le temps d'une seconde, puis rassembla toutes ses forces pour ramasser la hache de Baltagnar, et dans un cri due aux douleurs qui parcouraient tous son corps pendant qu'il soulevait la lourde arme, il tenta de frapper Baltagnar au torse ( dé= bien ). La hache frôla le torse de Baltagnar, le blessant grievement. Puis Hwoarang laissa retomber la hache et lui envoya un coup de pied retourné aerien pour tenter de le mettre au tapis. Il esperait en avoir fini, mais Baltagnar se relevait encore, l'air tres mal en point pourtant. A present lui aussi était fortement diminué, et la fin du combat approchait : Le prochain qui se prendra une attaque un peu forte ne sera peut être pas en mesure de se relever. Le prochain coup sera decisif !

Parfait : Le coup est assez puissant pour mettre Baltagnar au sol et le blesser grievement. Ne se relevant pas, Hwoarang pense avoir gagné le combat et part vers la tour ( fin du combat )
Bien : Le coup frôle Baltagnar, le blessant tout de même grievement, et le diminuant pour la suite du combat. ( Si son prochain dé est un raté ou un euuh, Hwoarang gagne le combat )
Raté : Le coup passe à côté, Hwoarang a perdu beaucoups de forces et est tres vulnerable à la prochaine attaque (Si le prochain dé de Baltagnar est un bien ou un parfait, il met K.O. Hwoarang et gagne le combat )
Euuh : Hwoarant a jeté ses derniéres forces dans la battaille, Baltagnar replique et le met K.O. et gagne donc le combat.
Pièces Pièces : 11826
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


[center]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 3 Fév 2013 - 21:38
Le membre 'Hwoarang' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 36694
Nombre de messages : 8396
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Axem Break a écrit :
avatar
Tyran de Dreamland
Dim 3 Fév 2013 - 22:44
Franchement, ce guerrier était très habile au combat. Il arrivait à repousser Axem alors qu'il se battait aussi contre Vaati. Pourtant, le mage n'était pas si faible que ça, mais face à cet épéiste, qui semblait bien plus dangereux que Link en personne, il ne savait pas ce qui allait se passer à ce rythme. Pendant le combat, Axem avait demandé à son ennemi quelles étaient ses motivations, et son but...il n'avait pas voulut parler et l'avait même défié d'essayer de lui délier la langue. C'est exactement qu'il avait en tête...quitte à la lui arracher.

-C'est dommage que tu ne puisse me dire ce que tu as en tête...on aurait pu se comprendre. Cependant, la manière forte est celle que je préfère, car je ne peux plus me contenir.

Il enchaîna sur ses menaces contre Vaati

-Ce mage possède une partie la puissance d'Hades, ne le sous-estime pas, ça pourrait être fatal pour un ''dieu'' qui est à bout de souffle.

Après ces quelque paroles, le combat reprit de plus belle, avec Sumaru qui attaqua Vaati, suivit du robot tout en essayant de ne pas se faire toucher par les deux. D'ailleurs, il a presque esquivé toutes les lames de vent du mage, ce qui est assez impressionnant. En même temps, quoi de mieux qu'un adversaire puissant pour connaître ses propres faiblesses? Il faut dire que depuis son arrivée sur Nintendo World, il n'a perdu qu'un combat qui n'était pas du tout équitable. Ce Sumaru est le summum de la puissance selon le robot, alors il hésitait à y mettre toute la gomme tout de suite. Le problème, était la curiosité, car l'épéiste ne semblait pas se battre à fond non plus et le robot voulait vraiment voir l'étendue de la puissance de ce guerrier, n'ayant prestement rien à perdre dans ce combat. C'est alors qu'il dévoilà une nouvelle capacité avec un de ses yeux après une esquisse entre lui et le robot, qu'il avait réussit à envoyer au sol d'un simple coup de coude dans le dos après une petite série de coups au corps à corps. Il visa Vaati et un trou se forma sous ses pieds, mais le mage a esquivé, par chance. Le coup d'épée lui, il n'y arrivera pas, alors Axem se releva et fonça vers le duo à grande vitesse et dévia le coup à la dernière seconde. Il repoussa Sumaru, et se posa près de Vaati.

-Nous sommes deux, n'oublie pas...

Alors que le combat battait son pleins, le méchant principal décida de partir, disant qu'il avait autre chose à faire ou un truc du genre. Il semblait vraiment n'avoir aucun intérêt pour cette tour. Peut-être était-ce un test pour tester...pour tester quoi en fait? Le robot ne comprenait pas, et en plus, il avait laissé un de ses alliés sur place, Sorceresse, qu'elle s'appelait. N'ayant pas vraiment le temps de s'occuper de ça ni d'analyser la donzelle, le cyborg rouge faisait face à Sumaru, qui s'expliquait en disant qu'il détestait abattre des guerriers comme lui. La belle affaire, Axem ne le croyait pas une seconde. Cependant, il sut pour qui il ''travaillait''. Cette ennemi, c'était sans doute cette Saphya de malheur. Ainsi donc elle n'était pas dénuée d'alliés.

-Intéressant...pour ma part, je dois dire que tu es un adversaire formidable. Je ne te tuerai pas cependant...je ferai de toi une créature encore plus dangereuse que le démon qui était ici il y a quelque instants. Ce sera pour moi l'occasion de m'affirmer en tant que grand destructeur de ce monde. Merci à toi, ce sera possible après ce combat. Oh....je voudrais te montrer quelque chose. Tu dois sûrement te souvenir de lui....

Axem posa sa hache, et soudain, une image de Maiden apparut aux yeux de Sumaru.L'image et le robot étendirent leurs bras vers le ciel. Des sphères rouges apparurent et commencèrent à tourner autour d'eux. Des étoiles s'y dessinèrent et brillèrent, créant des anneaux de flammes faisant ressembler les multiples boules à des atomes. Axem et l'image du marionnettiste placèrent leurs deux paumes en direction de Sumaru et, dans un sifflement aigu, toutes les boules tournèrent plus rapidement et furent lancé comme une mitraillette :



-"BURNING MANDALA !"










Pièces Pièces : 6623
Nombre de messages : 512
Date d'inscription : 18/08/2012
Liens : Famille: aucun

Amis: Aucun

Rival: Ghirahim

Ennemis: Link, Astrid
Allié: Flandre

Supérieur: Aucun


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 3 Fév 2013 - 23:45
Saphya a prit bien du temps avant de franchir le portail qui se trouvait sur la place centrale de la citée de Hyrule. Pourquoi tant de temps sur une décision comme celle-là? Par-ce que la donzelle ne tenait pas particulièrement à retourner dans le dark world, là ou elle a vécut pendant des centaines d'années après avoir été déchue de son statut de juge. Ces souvenirs ne sont certes pas tous empoisonné, mais elle redoutait ce qu'elle allait trouver en ce lieux. Finalement, elle s'était décidé par-ce que son compagnon, Bowser, était entré dans le portail pour affronter l'adversité. C'était donc d'un pas décidé, qu'elle entra dans le portail. Une vue familière s'offrit à elle, mais cette tour n'était pas là avant. Son apparition n'a rien d'un coîncidence et un champs de bataille particulièrement grand entourait la tour. On pouvait y voir un démon et un humain qui se battaient, un bouc et une neko qui l'assomma, ce qui fit marrer la nouvelle déesse. Ensuite, elle put voir...! SUMARU!! Sumaru était ici, à se battre contre ce robot maléfique! Comment avait....non finalement, elle n'osa même pas demander. Elle fut prise de stupeur quand Axem fit les mêmes mouvements que Maiden lors de son procès...en utilisant le Burning Mandala. Elle ne voulut pas se mèler de ce combat,voulant à tout prix retrouver son compagnon Bowser. Elle survola le combat de Sumaru/Axem, et cria:

-Sumaru! Tu ne dois pas perdre ce combat! Je dois aller à la tour, rejoints moi dès que tu le peux!!

Fonçant vers la tour à tire d'aile, elle passa le hall en volant, quand une crampe la foudroya, lui faisant presque l'équillibre pour l'envoyer embrasser le plancher. Une attaque? Un projectile?...Pourtant elle n'était pas blessée! Se relevan en maugréant, Saphya se remit en route, quand elle remarqua une créature squelettique monstrueuse qui ressemblait à Bowser...était-ce vraiment lui? La déesse se posa pour lui poser la question, ne craignant pas vraiment quoi que ce soit, sachant qu'elle n'a qu'à s'envoler en cas de problème. Sa longue queue noire se balançait de gauche à droite tel un serpent alors que ses ailes possédant une personnalité observaient le squelette avec curiosité.

-Bowser? C'est toi?

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shimizu Nobunaga a écrit :
avatar
Néant
Lun 4 Fév 2013 - 15:11
Sumaru s'était arrêté en voyant Maiden. Bien sur, il sentait qu'Axem n'était qu'un pale imitateur, qu'il ne possédait qu'un fragment de la puissance de son mentor, mais... Il restait extrêmement dangereux. Et l'attaque suivante ne le détrompa pas du tout. Dans une déflagration, des dizaines, peut être des centaines, de boules de feu se matérialisèrent, puis Axem les jeta toutes en même temps en direction du vieillard. Dans les quelques secondes qu'il lui restait, Sumaru fit tourbillonner sa claymore dans les airs, entre ses doigts, simplement pour réfléchir, puis il la planta avec violence dans le sol.

Durant ses 700 ans de vie, il n'avait abandonné qu'une fois. Lorsque sa Rébellion, ses amis, tous étaient morts. Lorsque Sartia était morte, se sacrifiant pour tuer Trief et son armée! Cependant, quand Trief se releva, sourit en regardant Sumaru et en l'informant que le gros de l'armée contournait le conflit pour attaquer directement la Citadelle, Sumaru avait perdu courage. Maintenant, il aurait pu affronter seul l'armée, défendre la Citadelle, gagner, avec sept siècles d'avance, cette guerre! Mais à l'époque, il n'était qu'un Homme... Traqué, Hai pour les frères, les maris et les fils qu'il avait emmené avec lui et qui ne reviendrait jamais, Sumaru avait sauté des frontières du monde et était mort.

Aujourd'hui, Sumaru refusait de mourir de nouveau. Parce que cette fois, mourir revenait à être anéanti. De loin, il entendit Saphya l'appeler, et il prit une décision. Une onde de choc sembla sortir de chacun de ses yeux, et il traça une sphère dont il était le centre des paumes en s'accroupissant et en se mettant sur un genou. Il attrapa le manche de sa claymore à l'envers, et l'enfonça encore plus dans le sol en hurlant. Les boules de feu arrivèrent à ce moment, et enflammèrent la cape du Géant malgré son bouclier. Ce dernier ne bougea cependant pas pour l'esquiver, continuant à hurler. Lorsque la dernière boule de feu le heurta, Axem le dévisageait. Sumaru était prostré sur sa claymore, mais sa peau fumante était à peine brulée.

Lorsqu'il releva le visage, il put voir Axem tenter de se reprendre après un pas en arrière. Haletant, Sumaru passa la main gauche sur la partie droite de son visage, recouverte d'un masque blanc. Ce masque semblait faire partie de sa peau, et à bien y réfléchir, il l'avait déjà porté.

D'une pensée, il le rétracta. Il n'était pas temps pour lui. Il se releva, arracha sa claymore du sol, et rejeta les bouts du haut de sa tunique qui n'avaient pas brulés afin qu'ils ne le gênent pas, puis regarda Axem.

"Pas mal, gamin. Toi au moins, tu vaux quelque chose. Le mage, lui... Il a du potentiel, je ne le nie pas. Mais il est bien trop impulsif. Chaque acte que tu fais, Guerrier, tu le réfléchis. Chaque mouvement est controlé, chaque souffle mesuré. J'ai connu peu de Guerriers de ta discipline. C'est ce qui fait de nous les êtres ultimes. La différence avec les Mages, c'est qu'ils expriment leur Art de façon impure. Mais eux aussi pourraient devenir des Guerriers. Tout à l'heure, j'ai vu un garçon parler de ce qu'il considérait comme un Guerrier, et tu l'as même affronté, Sorcier. Eleve ton Art, et montre lui la Voie.

Cela dit, Guerrier, laisse moi t'expliquer une chose. Tu feras peut être de moi une créature démoniaque... Je sais ce qui sommeille en moi, et tu ne devrais pas le réveiller... C'est simplement un conseil.
"

Sur ces mots, Sumaru se mit tranquillement à marcher vers Axem. Arrivé à portée, il abattit sa claymore avec puissance en sachant parfaitement que ce dernier allait parer. Mésestimant la puissance de son ennemi, Axem dut cependant reculer, et Sumaru en profita pour se pencher près d'Axem et lui murmurer :

"Bien sur, tu ne m'écouteras pas, hein?"

Sumaru recula, essayant de ne pas paniquer après ce qu'il venait de faire. Ou... de ce qu'Il venait de faire? Si Axem avait regardé les yeux de Sumaru à cet instant, il aurait vu que leur blanc était devenu noir un instant. Sumaru devait Le faire taire.

Il se précipita en avant, frappa de nouveau Axem de sa lame, fut de nouveau paré, mais cette fois, il balaya les jambes de son ennemi et lui assena un coup de claymore dans la jambe. Axem ne tomba pas mais dut reculer, et Sumaru reprit son assaut de plus belle.

Seul le combat apaisait Zachary.
Pièces Pièces : 26274
Nombre de messages : 3940
Age : 22
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Baltagnar a écrit :
avatar
Joueur
Lun 4 Fév 2013 - 18:26
Le Grand Général, alors même qu'il crachait du sang par terre en regardant Hwoarang dans les yeux, se devait d'admettre que le combattant avait le mérite d'avoir comprit que ses enchaînements au corps a corps ne lui permettrais pas de gagner avant que Baltagnar ne l'ai mit au sol. Utiliser la propre hache du Démon pour le faire avait également été une petite touche d'ironie venant merveilleusement s'ajouter avec la réussite de l'humain. Pourtant, malgré la grande blessure qui se laissais deviner sur son corps, malgré les parties de son armure qui traînais maintenant par terre et malgré sa vision qui commençait de plus en plus à s'embrouiller, le colosse éclata de rire.

Ce n'était même pas un rire de désespoir - le guerrier des Enfers trouvait véritablement la situation comique. Il avait déserté Stip en oubliant que parfois les mortels, lorsque laisse trop de marge de manœuvre, était parfaitement capable de sortir des surprises de leur chapeau. C'était exactement l'erreur que le traître avait fait en laissant autant d'ouverture a Hwoarang. Convaincu de sa propre supériorité - toujours sous l'effet qu'avait provoqué sa trahisons en décapitant son ancien souverain - Baltagnar n'avait pas du tout prit son adversaire au sérieux et il en avait subit les conséquences.

Pourtant, malgré ce que l'homme semblait croire - que le prochain coup serait le dernier - était légèrement erroné. Oh, cela serait effectivement la fin du combat, mais pour le colosse le résultat était déjà clair comme de l'eau des profondeurs. Pourquoi laisserais-t-il une chance à l'homme, alors qu'il n'utilisait que peu de sa force depuis le début? Il n'avait même pas utilisé sa hache, qu'il ramassa d'ailleurs de par terre comme si elle ne pesait rien.


- Un très jolie combat, humain, je dois l'admettre. Normalement, c'est à ce moment que je t'aurais offert une position dans une des légions de l'Empire ... malheureusement pour toi, j'ai trahis l'Empire et je n'ai aucune envie de te revoir !Pourquoi parler comme si cette confrontation était déjà terminé? Mais car elle l'était, bien entendu. Le Démon avait fini de jouer et il allait maintenant se décider à aller s'interposer contre l'autre groupe de héros qui avait déjà prit d'assaut la tour.

Mais le faite qu'il arrêtait de jouer, cela, Hwoarang n'avait aucune raison de le savoir. Ainsi, Baltagnar cracha de nouveau une bonne dose de sang, avant de s'agenouiller en faisant mine de se retenir en se servant de sa hache comme d'une canne. Pourtant, la position avait une toute autre utilité : en posant le plat de sa main sur le sol, le Général pouvait mieux utiliser l'un de ses sorts démoniaque préféré. Lequel, me demanderez-vous? Demandez à l'humain qui se retrouva soudainement assailli par des mains démoniaques qui sortir de terre pour lui planter leur griffes dans les jambes et les pieds, le clouant sur place. Une fois cela fait, le colosse se remit sur pied et avança lentement vers sa cible.

- Désolé de devoir couper court à notre divertissement mutuelle, petit, mais j'ai d'autre mortel à décapiter. Malgré sa figure de style, ce n'est pas du tout ce que Baltagnar allait faire. Effectivement, il avait décidé qu'au vu du potentielle de se mortel, cela serait dommage de le tuer tout de suite - pourquoi ne pas le laisser vivre et voir si il réussirait à mûrir mentalement et a s'améliorer physiquement? Ainsi, le traître ayant rejoint la cause de Trascer ne fît qu'enflammer sa hache, avant de la poser sur le dos de son prisonnier ... le brûlant qu'à ce qu'il tombe dans le coma. Ses cris de douleur, musique à ses oreilles, rejoignait presque ceux que les âmes sortant de la tour de la douleur avait laissé sortir lors de leur apparition.

- Laissez-le.Les mains se rétractèrent, laissant les membres ensanglanté - mais pas inutilisable - de Hwoarang sans support et le laissant donc tomber sur le sol. Une fois le cas du guerrier régler, Baltagnar se retourna vers la tour et entreprit d'y pénétrer, cherchant le chemin emprunté par les héros.

(Tu remarqueras certainement que je n'ai pas lancé de dé. Si tu avais fais un parfait, j'aurais accepté la défaite ... cependant tu as ne m'as pas obligé de faire un lancer de dé, donc j'en profite pour terminer se combat qui traîne en longueur. Rien de mieux que la défaite pour forcer un personnage a repenser ses choix de vie.)

( Edit de Squall : That troll je suis mort de rire, bien joué sérieusement )
Pièces Pièces : 6209
Nombre de messages : 47
Localisation : Au Combat
Réplique/Citation : War, war never changes
Date d'inscription : 25/12/2012
Liens : Famille : Membre du clan Brennaxt
Souverain : Trascer
Ennemi : Héros


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Lun 4 Fév 2013 - 22:03
Zut... Wolf avait prit le défi en route et en plus il l'avait traité de gros lard... DE GROS LARD !!! Comment il avait osé le traiter de gros lard ? On ne traite pas Bowser de gros lard ! Nan mais oh ! Il allait lui montrer un peu qui était le maître dans le coin... Et il avait bien envie de voir ce satané loup avec le haut du corps poilu en moins.
Bref, il était temps e partir, heureusement que comme ça, notre homme était intangible et que ça c'est bien pratique. Surtout pour éviter les périodes d'attentes trop longues des escaliers... Car les escaliers c'est la mort à monter. Il allait partir quand la jolie Saphya sous sa nouvelle forme l'interpella, lui demandant si c'était bien lui. Oui, c'était bien lui en effet, et pour lui montrer que c'était bien lui, il lui fit son plus beau sourire de squelette.


Yep ! C'est bien moi, sous ma forme spectrale. En tout cas faut qu'on se grouille tout de suite par contre !

Le Koopa attrapa la main de la demoiselle pour faire lui faire profiter de son état fantomatique et traversa le rez de chaussé pour atteindre le PREMIER étage, pour atterrir, passant mur par mur, et traversa ce foutu gouffre grâce à son pouvoir d’intangibilité dans une pièce sombre qui était ouverte en direction du couloir de celui ci, ou il vit les trois autres aventuriers. Pratique ce pouvoir, au moins c'était plus rapide qu'a pied... Et puis de toute façon, Axem l'avait ignoré pour son défi et continuait à se battre contre Sumaru avec Vaati... Quant à Trascer et Baltagnar, ils démontaient la tête au petit con qu'il connaissait pas. Et Faust... Ben, il savait pas ce qu'il faisait, c'est con hein?
Bref... L'est temps de faire visiter cette pièces aux aventuriers de la pièce perdue.


Par ici ! J'ai trouvé quelque chose intéressante dans cette pièce, peut être un message codé ou autre... Mais venez voir.

Qu'est ce qu'était donc cette pièce?
Pièces Pièces : 9829
Nombre de messages : 5110
Age : 25
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Jeu 7 Fév 2013 - 0:22
( Hrp : Oh my god ! La tu m'as bien eu x) En effet, moi aussi je trouve que ca commencait à trainer en longueur, et je voulais passer à autre chose ^^ )

Lorsqu'il avait porté le coup de hache à Baltagnar, Hwoarang pensait en avoir fini avec ce dernier, mais depuis le debut le general ne se battait pas à fond. Hwoarang avait donné le maximum de lui même pour se faire battre par quelqu'un qui ne s'était même pas donné à fond ! Cela était allé tres vite. Il s'était remis en garde pour rassembler ses derniéres forces en attendant le moment pour placer un coup fatidique à Baltagnar et en finir, mais il se passa quelque chose d'étrange : Des mains étaient sorties du sol le clouant au sol par les jambes et les pieds, la douleur fut plus qu'intolerable pour Hwoarang qui connaissait toujours de seconde en seconde une souffrance qu'il ne pensait pas pouvoir être pire, et pourtant il avait toujours de plus en plus mal, et la c'était le pire ! Il ne pouvait plus du tout bouger, et Batagnar s'était approché de lui avec sa hache, sans qu'il ne put rien faire. Hwoarang devait avouer qu'il avait rarement eut aussi peur de sa vie ! Il ferma les yeux lorsqu'il vit la hache du démon s'enflammer en pensant " Ca y est, à force de faire le con j'ai fini par vraiment me foutre dans le petrin ! Maintenant je suis mort ! " Puis l'instant d'apres il se sentit bruler, c'est ca, il allait mourir cramé ! Et lorsqu'il sombra dans le coma, il pensait être mort.

Mais finalement, après plus d'une heure d'inconscience, il se réveilla, le corps tout endolori. Il mit un moment avant de reprendre totalement ses esprits, et retrouver une vue normale. Il regarda a droite et a gauche, et ses souvenirs commencaient à lui revenir : Il était dans le Dark World, et il venait de se faire retamer par Baltagnar. Il se souvenait de tout en detail maintenant, et commença a considerer sa situation : Il avait presque vaincu Baltagnar, mais d'un coup il s'était retrouvé à ne plus pouvoir rien faire, il avait été battu ... Il refusa de d'admettre que Baltagnar était plus fort que lui et tenta de se chercher une excuse pour lui même, mais malheuresement la verité était la : Il n'était pas assez fort. Il essaya de se relever, malgré la douleur, il fut surpris de voir que tous ses membres lui repondaient, même son bras qui avait été brûlé, et en parlant de brûlé, il vit des lambeaux de son t-shirt à terre, et se souvint de la brûlure que lui avait infligé Baltagnar au dos, en se demandant dans quel etat il pouvait être. Il se demanda ensuite comment aprés une telle attaque il pouvait encore marcher aisément, Baltagnar l'aurait-il volontairement epargné ? Lui aurait-il volontairement laissé ses capacités de combat pour le tester ? Hwoarang n'en savait rien, mais une chose était sure ! Il n'allait pas laisser Baltagnar impuni suite aux souffrances qu'il lui avait infligé, il était allé trop loin cette fois, et cette defaite ne faisait que renforcer sa determination pour se venger.

Il regarda autour de lui, il y avait encore des combats autour de la tour, mais il avait vu plusieurs combattants des 2 camps entrer dans la tour. Il decida d'y entrer à son tour dans la tour ! Il commença en marchant doucement, reprenant l'equilibre sur ses deux jambes. Il fit quelque pas en titubant, puis lorsqu'il fut stabilisé, il se mit à courir vers la tour. Son dos le brûlait encore, son bras brûlé lui faisait encore mal, sa jambe touchée le faisait encore souffir. Mais aprés cette petite " sieste " Hwoarang sentit qu'il avait recupéré assez de force pour retourner se battre, d'apres lui en tout cas ...


Pièces Pièces : 11826
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


[center]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Flare a écrit :
avatar
Furie
Jeu 7 Fév 2013 - 2:42
Le bouc n'avait pas l'air prêt de riposter. Je suivis donc rapidement mon ami l'elfe et la boule rose. Je n'allais pas attendre de recevoir un coup pour déguerpir. Link ouvrit la porte à la pognée carrée, et nous nous retrouvâmes devant un énorme gouffre. Alors qu'il utilisait son grappin pour se rendre de l'autre côté avec son compagnon, le loup m'adressa de nouveau la parole. Quoi répondre à un tel commentaire ? Devrais-je le giffler ? pensais-je. Finalement, je me résignai à l'ignorer.

Spoiler:
 

Battant des ailes, je me rendis tranquillement de l'autre côté, suivi par ce même individu qui sauta et tomba dans le vide. J'étais en train de me demander si j'allais le sauver quand il utilisa une technique de déplacement très rapide pour éviter la chute. Me tournant vers les deux autres, je les suivi dans un escalier. Nous aboutîmes dans une pièce assez sombre dont les piliers étaient recouverts de signes qui m'étaient inconnus. J'appris qu'il s'agissait d'écriture hylienne. Je n'allais pas pouvoir aider pour cela.

Suivant le regard de la boule rose, j'aperçus un tableau singulier. Je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il représentait. Mon attention fut ensuite attirée vers Link, qui essayait de déchiffrer les inscriptions. L'enchaînement des mots n'était pas logique. Je réfléchis à voix haute.

« Tu iras... le chemin... quand tu iras... La porte... Quand tu iras à la porte le chemin s'ouvrira ? » m'exclamai-je en haussant un sourcil interrogateur.

Ça semblait avoir du bon sens. Je balayai la salle des yeux. Il n'y avait pas de portes, ni rien d'autre à part des peintures d'ailleurs. J'eus alors une idée. Je fis apparaitre mon micro et chantai quelques notes qui me permirent de voir à travers les murs. Tournant ma tête dans tous les sens, je m'arrêtai devant le tableau de tout à l'heure. Il semblait y avoir un couloir derrière. Je le pointai.

« Oh ! Y a un chemin derrière ça ! ... hé hé. Est-ce que ça pourrait être une porte, ça ? » demandai-je à mes amis, repensant à la phrase.
Pièces Pièces : 5215
Nombre de messages : 1192
Age : 21
Localisation : Là où on a besoin de moi
Réplique/Citation : Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Date d'inscription : 24/09/2011
Liens : Petit ami : Hwoarang
Proches : Squall, Heat
Alliés : Link, Kirby Bros, Merwen, Faust
Ennemis : Axem, Ghirahim


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

KirbyB a écrit :
avatar
Pink Warrior
Jeu 7 Fév 2013 - 9:47
(Hrp : Quelqu'un peut effacer le message qui se trouve entre celui de Hwoarang et bowser ?
En tout cas on à une belle avance, sur tout les méchants qui sont dehors x) )

C'était génial, nous avions une grande avance sur nos ennemies, et nous étions 6 dans la tour, moi même, l'hylien, la neko, le loup humanoïde, et l'étrange Bowser fantome qui nous avais rejoins ainsi, que la fameuse personne qui avais été nommé comme dieu des enfers.
Autant dire que la tour était à notre merci !
Alors que nous progession dans la tour avant l'arrivé des 2 nouveaux venu, link, m'avais demandé d'ou me venais mon chapeau et si j'avais déja été a hyrule ou termina.
Considérant que je pouvais lui faire confiance, je lui répondit.

-Ce chapeau est l'héritage que m'a offert mon père, avant que je parte à l'aventure, il y a de cela au moins 2 mois.
Tu doit connaitre son nom, il s'appelle Skull Kid...
Pour tout te dire, c'est à hyrule que j'est vécu ma vie, je suis née dans les bois perdus, enfin... née peut être pas, mais c'est là que Skull Kid m'a receuilli, m'a élevé, m'a entrainer.
C'est grâce a lui aujourd'hui si je suis si fort.
J'ai vécu caché dans les bois perdus très longtemps à l'abri et un jour j'ai décidé de voir le monde et de voyager, mon père était d'accord et il m'a laissé partir avec comme cadeau d'adieu son chapeau qui était magique.
Sinon je ne sais pas ce qu'est Termina et je n'y suis jamais allé.


Link fit une traduction approximative des écritures sur les murs,
cela ne voulais pas dire grand chose, mais sa parlais d'une porte, donc sa nous aidais au fond.
Puis arrivèrent Bowser et Saphya.
Alors la Neko redonna du sens a cette phrase assez étrange, et après cela elle fit quelque chose d'assez étrange avec son micro,
puis révèla la présence d'un couloir derrière le tableau avec une porte dessus.

-Merci à vous, grâce a nos efforts commun, on va surement pouvoir passé a l'étage suivant.

Marchant vers le tableau-porte, je m'arrêtais presque collé devant lui.
Et poussé par une intuition, je poussais la poignée de la porte sur la peinture.

*Crac*

Et le tableau comme par magie glissas dans le sol, ne laissans plus que le haut de son cadre, enfoncé dans le sol pour témoigné de sa présence.
Derrière se trouvais un long couloir, recouvert de torche et tout au bout se trouvais un escalier qui semblais attendre d'être emprunter depuis longtemps.

-Mes amis, la porte est ouverte...

N'attendent pas une seconde de plus, je me précipitais pour emprunter l'escalier, ce que je fit en premier,
puis une fois celui-ci gravis, j'arrivais dans une pièce qui me semblais bien sombre...
Pièces Pièces : 18741
Nombre de messages : 2116
Age : 20
Localisation : J'en sais rien :0
Réplique/Citation : "Par la magie des rêves !"
Date d'inscription : 02/11/2012
Liens : Amis : Faust, Capricorne, Snow, Shikkan, Argaï, Link, Phoenix, Eloaf the Chao, Genesect, Rosstail, Tim Sinassas,

Ennemie : Baltagnar, Trascer, Nightmare(le hérisson), Axem red, Stip

Connaissance : Flare, Hwoarang, Ikuto, Red, Gozen


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

KB possède une carte obtenu a un quizz qui lui offre 20% de réduction sur tout au marché coco : Carte Gold !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Jeu 7 Fév 2013 - 13:57
[Pas sur...]

... Moi qui croyais que cet endroit menait nulle part... J'me suis encore gouré en tout cas.


Fit le Koopa fantôme d'une voix très sombre et peu rassurante... Non vraiment, il n'était pas très content, vraiment pas du tout. Fichue tour et ses passages secrets ! Il voulu bloquer le passage, mais au contraire apparemment, cette pièce derrière le tableau ne menait nulle part. Il fit signe à Saphya quitter la pièce et ce petit passage qui semblait mener nulle part on dirait. Mais pour s'en assurer pour de bon...

... Désolé, mais vous n'irez pas plus loin.

Le Koopa fit jaillir de lui même une aura sombre, poussa un grand cris et materialisa deux Twomps qui tombèrent lourdement sur le passage qui venait d'être découvert, bloquant à la fois Kirby à l’extérieur et Link et Flare dans la pièce ou lui même se trouvait. Non... Si eux s'en emparent, ils s'en serviront pour tenter de défaire Trascer, sans même penser que d'autres en aurai besoin. Il s'était déjà passé quelque chose d’inquiétant dans son Royaume et si la prochaine étape était la destruction totale? Ouais, il allait passer pour un traitre. C'est vrai, mais peu importe, ces guerres entre le bien et le mal le gonflait un plus haut point et au final, ces guerres ne lui avait rapporté rien de bon. Non, seuls ses intérêts comptaient, c'est à dire, son Royaume, son armée, ses sujets rien d'autre... Et Saphya peut être, car il n'était vraiment pas insensible à son charme.

Cette pièce étoilée... C'est nous qui l'aurons. Et j'vous laisserai ni la prendre ni la détruire !
Pièces Pièces : 9829
Nombre de messages : 5110
Age : 25
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 7 Fév 2013 - 17:14
[Ah, c'est maintenant plus clair ! Je suis en réalité toujours devant l'entrée. C'est bon. Mon esprit se clarifie. x)
T'en fais pas Kirby, je posterai avec Wolf aussi. La loose, j'suis le seul ennemi à entrer dans la tour u_u']


Faust serra son poing aussi longtemps pour faire souffrir la gomme rose. Seulement, la neko le frappa derrière son dos lui créant un cratère à l'impact du sol. Tandis que le bouc voyait les oiseaux, l'elfe et la boule rose le blâmèrent avant d'entrer dans la tour. Plus tard, il se releva toujours la tête dans les étoiles. Le juge se disait que ces coups ne feraient qu'envenimer la situation surtout qu'il avait un sort où ses douleurs avaient une influence dessus. Il essaya de regagner son équilibre puis secoua sa tête pour reprendre ses esprits. Il avait de plus un objectif dans sa tête : empêcher les héros de s'emparer de la pièce tel que son chef voulait. Le bouc entra dans la tour en dépassant le coréen.

Le problème était comment passer à travers le gouffre dès qu'il avait marché quelques minutes plus tard. De plus, il fallait un moyen de ne pas qu'on lui repèrerait et de l'empêcher. Le bouc songea à utiliser sa "seconde apparence" en espérant qu'on ne lui reconnaisse pas même si certaines personnes ont l'alter-ego de Faust en mémoire. Le bouc serra son pendentif et lévita pour reprendre son apparence d'un punk. Une fois transformé, il sauta sur le mur pour mettre ses pieds et courut pour rattraper son retard.

En suivant les "traces" des héros, Métal arriva de loin derrière le groupe. Cependant, il voyait le Koopa qui lui avait mordu invoquant deux gros blocs de pierre. Il ne fallait pas poser de questions surtout qu'il avait affirmé qu'ils n'iront "pas plus loin". Le punk fonça devant le groupe et se laissa glisser comme un long tacle d'un footballeur pour passer à travers les Twomps manquant de lui réduire en papier. L'alter-ego de Faust était maintenant face à Bowser. Il épousseta son débardeur en lui faisant une sorte de morale.

-Eh bien, c'est pas très malin de ne pas vouloir partager cette pièce avec tes amis. Dire que tu as fait équipe avec eux.


Métal courut vers sa cible et lui donna un coup de genou sur la face pour plus ou moins l’assommer. Puis, il marcha en direction de l'objet convoité ayant dépassé les héros.


[Ah euh oui. J'suis au 3e j'imagine vu que l'épreuve est passée. '-'
J'suis bon pour l'épilation de Wolf. xD]
Pièces Pièces : 47905
Nombre de messages : 5805
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 7 Fév 2013 - 21:26
(Il y a eu quelques confusions, donc soyons clair : Faust se dirige en réalité au 2eme Etage, et l'on va attendre un PNJ pour mettre de l'action ^^

Désolé pour le fouillis au niveau des étages, je vois que ça gène, nous en prendrons compte pour les prochaines Tours !)

Link resta attentif à la réponse de Kirby, alors que l'Elfe s'était avancé en direction des tableaux. Alors en réalité...Il était le fils de Skull Kid ? Son sang ne fit qu'un tour. Bon, après tout, Link avait bien eu un fils hérisson mais tout de même...C'était surprenant. Au final, l'Elfe fut tout de même rassuré. Kirby Bros n'avait été que recueilli par l’épouvantail, et il avait sans doute gardé ce chapeau en temps que souvenir. Combien de temps cela faisait il déjà qu'il n'avait pas été à Termina ? Sans doute beaucoup trop longtemps...Link soupira, puis releva les yeux en observant Flare faire une suggestion. Après avoir chanté et utiliser ses notes de musiques...L'entrée fut révélée ! Link s'y empressa, tout en félicitant la jeune Neko.

« Bien joué Flare ! Allez, allons-y. »

Alors que Link et les autres s'avançaient, celui ci repensa à ce qu'il avait vu concernant Hwoarang et son combat face à Baltagnar. Il espérait qu'il allait bien. Il ne regrettait pas de l'avoir laissé se débrouiller, car au final, cela lui faisait comme une leçon mais...Link ne pouvait s'empêcher de se montrer inquiet. Quant à Sumaru, il ne se faisait pas de soucis pour lui. Il s'en sortirait. Et il valait mieux qu'il s'en sorte pour qu'il obtienne des informations concernant la mort d'Ashura, même si son fils était revenu du monde des morts. Au tournant de l'escalier, deux Thwomps s'écrasèrent avec violence, faisant chuter Link sur l'une des marches. Bowser et Saphya se montrèrent, et Link serra les dents tout en gueulant, sur un ton assez énervé :

« BOWSER ! Qu'est-ce que tu fous ?! Tu veux nous devancer ? Si l'on y va pas ensemble, nous n'y arriverons pas ! »

Alors...C'était ça la tour de la Douleur ? Des trahisons à n'en pas finir ? Link soupira, tout en se relevant. Il commençait à en avoir l'habitude, et concernant Bowser, ce n'était pas la première fois qu'il leur faisait un coup tordu. Mais cette fois ci, Link ne souhaitait pas rire. Oh que non. Faust, dans une version Punk se pointa aussi, et profita de la situation, pour les devancer et accéder à l'étage supérieur. Voila, Bowser devait être fier de lui à présent. Le menaçant avec sa Master Sword, l'Elfe passa à côté du Dragon qui avait été déséquilibré par l'attaque du bouc.

« ...Désolé mon vieil ami, mais ce n'est pas la première fois que tu nous fais un coup pareil. Empêche nous de progresser et tu risques de le regretter. »

Ceci était comme un message d'avertissement, mais Link était il vraiment capable de se battre contre Bowser, lui qui l'avait sauvé quelques heures plus tôt, il se sentait alors ingrat de lui parler sur ce ton. Mais il fallait aussi comprendre que la situation était critique. Link soupira et souhaiter accéder au second étage avec ses compagnons qui le suivaient. Mais ces Thwomps bien gênant, l'empêchait de progresser. En face d'eux, Link aperçevait en hauteur une rangée d'escalier, partant en direction des profondeurs. Et la droite de cette sortie

Une épreuve, une terrible épreuve, pour accéder à la pièce du dernier étage. Mais pour le moment, encore fallait il se débarasser de ces blocs de pierres encombrants. Link n'avait pas de quoi frapper assez fort pour les briser. Quelqu'un d'autre devrait donc s'en charger.
Pièces Pièces : 108153
Nombre de messages : 57210
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 7 Fév 2013 - 23:02
[Ah euh merci Link pour la clarification. J'ai pensé que le gouffre était le 1er étage puis le tableau au 2nd. u_u']

Wolf arriva de l'autre côté du gouffre. Mais la neko l'avait dépassé avec ses ailes. La gomme rose semblait avoir perdu quelque chose. Le loup essaya de se souvenir de son apparence d'avant. Il semblait qu'il avait un chapeau de vacances. La boule tâtonnant sa tête fit comme par magie apparaître son chapeau qui vient de je ne sais où. Wolf le regarda avec un air de zombie ne comprenant pas ce qui s'était passé. Puis, Kirby Bros l'expliqua que c'était "par magie". Wolf changea vite d'expression. Il passait d'un regard abasourdi à un sourire bête comme si il regardait une personne pouvant servir d'appât.

-Pratique si je perds des choses. Tu crois que c'est possible pour d'autres objets ?


Le groupe montèrent pour se diriger vers une salle luxueuse où des écritures étaient gravés des caractères inconnus pour le loup qui ne voyait que des gribouillis. Un tableau était présent également dans la salle. L'elfe au bonnet de lutin commença à déchiffrer quelques mots. Le problème, en entendant cela, Wolf pensant à un mot dans sa tête dès qu'une chose ne voulait rien dire et ce qui agaça le cornérien : énigme. Certes, le cornérien est un bon combattant mais dès qu'il s'agit de réfléchir, il préfèrerait détruire le passage si on devrait accéder par énigme où de se débrouiller sans quand il s'agissait d'un indice.

-Ah non, pas des énigmes. Moi, je vous laisse chauffer votre cervelle que le mien.

Le pilote profita à allumer une cigarette en observant ses compagnons réfléchissant à sa place. Plus tard, quelqu'un a eu le "tilt" dans sa tête. La guimauve au chapeau se dirigea vers le tableau et réussit à ouvrir le passage.

-Super. Allons y. Tout ça grâce à moi.

Le loup adorait de se croire supérieur même si il passait son temps à glander. Seulement, deux Twromps manquait d'écraser le loup en omelette. Il sursauta et voyait quelqu'un glisser au dessous de ces deux grosses bidules mais il était vachement rapide quand il glissait. C'était quoi ? Un Objet Glissant Non Identifié. Nan, un inconnu. Ce qui était rigolo était qu'il ressemblait au vieux schnock d'en bas mais version ACDC. En voyant ces Twomps, toujours le pari dans sa tête, le cornérien se mit à péter un câble.

-HE ! ESPECE DE TRICHEUR ! C'EST PAS COMME CA QUE TU RISQUERAIS DE ME VOIR A POIL !

Et voilà, à cause du gros plein de soupe, le bouc passa en premier sans que Wolf ne se rendit compte qu'il s'agissait de Faust, le magicien qui était en bas mais en Métal. Puis, Wolf grogna comme un chien enragé.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Baltagnar a écrit :
avatar
Joueur
Ven 8 Fév 2013 - 2:25
Baltagnar ne s'était pas exactement pressé pour traverser la tour. En effet, il observait tranquillement l'architecture et les décorations alors qu'il traversait les couloirs, soignant ses blessures avec quelque bandage et des sorts de soin basique, perdu dans ses pensées. Ce qui lui prenait beaucoup de place de réflexion c'était surtout comment réparer son armure qui avait subit pas mal de dégât depuis le début des combats plus tôt cette journée-là. Effectivement, de ce qu'il avait pu comprendre, les mortels avait semblé venir à la conclusion que ses pouvoirs venait en grande partir de son armure, ce qui était pourtant totalement faux. Enfin, ce qu'il se demandait c'était où trouver des matériaux pour la réparer, puisque le minerai des Abysses était assez dur à trouver hors territoire contrôlé par Stip ... peut-être Trascer en possédait-il une source? Il verrait une fois la journée terminé.

Perdu dans ses pensés, le Général ne remarqua le gouffre qu'une fois la moitié de son pied droit juste à la limite de sombrer dedans. Reculant prudemment son pied, il examina la situation et se dit que puisqu'il y avait un gouffre, mais pas de héros, les choix étaient peu difficile. Soi ils avaient traversé, soi ils étaient tombé. Optant pour la première option, le Démon eux recours à ses talents magique, se disant qu'il devait au moins laisser un passage pour ses compères qui n'avait pas encore pénétré la tour. Ainsi, une pont commença lentement à se former sous les incantations de Baltagnar. En effet, une ombre c'était dessiné par-dessus de la crevasse, une ombre qui devenait de plus en plus solide à mesure des minutes jusqu'à devenir une espèce de construction de pierre ombragé.

Sans hésitation, l'invocateur traversa sa création et reprit son exploration de la merveille architectural, jusqu'à arriver dans une pièce contenant des héros ... ralentit par quelqu'un qu'il avait apparemment mal jugé comme appartenant lui aussi au groupe des héros. Dégainant sa hache, le Démon se décida à lui porter assistance - quoiqu'ils n'étaient peut-être pas alliée - mais comme l'on disait, l'ennemi de ton ennemi est ton ami. Ainsi, Baltagnar chargeait maintenant en direction de la Neko, qu'il percuta de plein fouet pour l'envoyer contre un mur.

- Rebonjour petite ... tu ne crois pas que nous avons un petit combat à terminer?Et c'était vrai, c'était la raison pour laquelle le Général avait visé la blonde en premier, pour poursuivre la danse que les deux avait entamé sur la place publique d'Hyrule. D'ailleurs dans cette optique, le Démon se demanda qu'est-ce qu'elle pouvait bien cacher dans sa poche pour que son ancien souverain ai daigné s’intéresser à elle ... peut-être possédait-elle des pouvoirs surprenant pour quelqu'un de mortel? Quoique son aura avait quelque chose de vaguement éthérique. Ne prenant pas de chance, il leva son poing et tenta de la frapper avant qu'elle ne réplique à son plaquage. (le dé est pour le coup de poing.)
Pièces Pièces : 6209
Nombre de messages : 47
Localisation : Au Combat
Réplique/Citation : War, war never changes
Date d'inscription : 25/12/2012
Liens : Famille : Membre du clan Brennaxt
Souverain : Trascer
Ennemi : Héros


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 8 Fév 2013 - 2:25
Le membre 'Baltagnar' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 36694
Nombre de messages : 8396
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Ven 8 Fév 2013 - 19:47

Je me releva alors un peu péniblement par le choc violent au sol pour voir alors l'abominable forme qui était tracer au sol , trois côtés , une seule face et pourtant le symbole de toute une puissance...Je lança alors un mauvais regard au guerrier qui se jouait de moi , mais qui avait commit une grave erreur sans le savoir... Mais yeux était emplie d'une folie intense qui venait de se réveiller...

-Comment ose-tu ! Me défiez-ainsi !!! Moi Vaati , LE MAGE DU VENT !!!

Cette voix qui venait de jaillir...cette voix..ce moi qui venait de se réveiller..personne ne l'avait connu sauf un...Link il y a bien des siècles , je savais au fur et à mesure qui j'étais réellement..depuis les paroles que Hadès m'avait dite..je suis le mage du vent...Le dernier rayon du coucher du soleil disparut à l'horizon et trois autre triangles de couleur sombre ressortir du sol dans le tracer prenant ainsi..la forme..du triforce ténébreuse...un cris bestiale et des battement d'ailes se déchiraient alors dans le ciel...c'est alors que dans l'obscurité de la nuit qui venait d'arriver au premier éclat de la lune apparut ma fidèle monture , mon oiseau du crépuscule. Je lança alors mon glaive de feu dans les airs et le rattrapa entre mes dents et tendit mes bras libre de tout objets vers le guerrier qui soudainement se firent à être entourer de petit cerceaux d'aura bleuâtre qui tiraient peu à peu vers le violâtre ...

Les débris provoquer par les lames tranchante se fracassant sur le sol s’enveloppèrent de cette aura sombre et se soulevèrent dans les airs par lévitation... il ne fut juste qu'une fraction de secondes pour que celle-ci fendirent vers le guerrier en même temps que l'oiseau de couleur sombre fonça sur lui du côté opposer des débris . Le guerrier esquiva à temps la monture ténébreuse sur le côté tendit que je bondit sur celle-ci pour foncer à la perpendiculaire vers le ciel en m'accrochant fortement pour ne pas tomber...

Une fois au maximum que mon oiseau pouvait aller je lâcha alors toute prise et fit un double salto dans les airs avent de me mettre tête vers le bas et bras tendu...d'une vitesse fulgurante je tomba pile sur le guerrier et rebondit sur ses épaules avec mes mains pour atterrir derrière lui... Je profita alors qu'il soit un peu déséquilibré pour me saisir de mon glaive et lui déchaîner une pluie de coup tenta de le faire reculer vers Axem Red qui je l’espère allait très vite comprendre le sens de mon raisonnement.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shimizu Nobunaga a écrit :
avatar
Néant
Ven 8 Fév 2013 - 21:07
Sumaru avait étudié avec attention l'évolution de Vaati. Il dégageait bien plus de puissance, c'est vrai. Il avait esquivé les débris et l'oiseau, mais n'avait pu esquiver le Sorcier qui lui avait sauté sur le dos. Cependant, s'il pensait qu'il suffirait de ça pour affronter Sumaru, il allait bien vite devoir affronter la réalité. Sumaru observa les mouvements de son ennemi, ses attaques, ses pas, étudia le rythme de ses mouvements. Il lança sa claymore en l'air, fit un pas en avant en même temps que Vaati, frappa le poignet du Mage d'un coup de coude pour dévier sa lame, et ce dernier eut à peine le temps d'afficher un air étonné avant que Sumaru lève son autre poing et lui plante entre les yeux.

Vaati fut arraché du sol par l'impact et jeté plus loin. Cependant, Sumaru serra les dents en regardant son avant bras gauche. Vaati avait eu le temps d'abattre sa lame. La coupure n'était que peu profonde, mais il restait blessé. Il arracha une bande de tissu du reste de sa tunique et l'enroula autour de son bras, puis regarda en direction du Mage qui se relevait.

"Tu mérites enfin le titre de Sorcier, mais pas plus. Je n'ai eu aucun mal à percer tes défenses, gamin. Relève toi et viens chercher le sang de tes Ainés, au lieu de rester étalé contre le sol."

Sumaru leva le bras et rattrapa sa claymore par le manche alors qu'elle retombait.
D'un bond, il fut sur Vaati et planta sa claymore dans le sol pendant que son ennemi venait de glisser sur le coté. Avec un sourire, Sumaru dégagea son épée et fit face à ses deux adversaires.
Pièces Pièces : 26274
Nombre de messages : 3940
Age : 22
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Axem Break a écrit :
avatar
Tyran de Dreamland
Sam 9 Fév 2013 - 15:48
Le combat contre Sumaru s'éternisait et Axem commençait à en avoir marre d'être bloqué ici par ce guerrier. Certes, l'ivresse du combat commençait à gagner le robot et il mourait d'envie de le couper en deux avec sa hache. Cependant, la force brute ne semblait pas fonctionner, du moins, la force brute ''faible''. Il fallait donc trouver un autre moyen. En réfléchissant, Axem avait laissé place à Vaati, histoire qu'il s'amuse aussi, mais le coup de poing titanesque qu'il a reçut en pleine figure n'a pas dû lui faire du bien. Il faut dire que Vaati se débrouille bien, mais en voyant son allié embrasser le plancher suite à un vol plané des plus spectaculaire, le robot décida de prendre la relève,histoire de le laisser respirer un peu. Maintenant, laissons place à un peu plus de stratégie.


-Bon...on va essayer autre chose.


Décidant d'utiliser sa petite technique liée aux portails, Axem activa son pouvoir et une faille s'ouvrit près de lui. Une autre s'ouvrit juste au dessus de l'épéiste. Passant sa hache dedans tel un hachoir, il passa à deux doigts de faucher Sumaru, qui a deviné la tactique, on ne sait trop comment. Ouvrant d'autres failles, le robot commença donc à submerger Sumaru d'attaques aléatoires venant de plusieurs endroits à la fois sans résultats conséquents. Voyant bien que ça ne fonctionne pas non plus, Axem prit sa jarre de léviathan, chauffa sa hache à blanc et réengagea le corps à corps, recommençant le festival d'acier accompagné d'une chaleur suffocante. Axem utilisait alors sa hache et la jarre conjointement, essayant de trancher et brûler Sumaru en même temps.
Pièces Pièces : 6623
Nombre de messages : 512
Date d'inscription : 18/08/2012
Liens : Famille: aucun

Amis: Aucun

Rival: Ghirahim

Ennemis: Link, Astrid
Allié: Flandre

Supérieur: Aucun


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shimizu Nobunaga a écrit :
avatar
Néant
Sam 9 Fév 2013 - 17:49
Axem était un adversaire redoutable. Mais une chose faisait de lui un ennemi prévisible. Ses attaques pseudo aléatoires n'étaient que de pales imitations de celles de Gozen. Lui aussi ouvrait des portails dans tous les coins, et Sumaru pouvait percevoir les failles spatio temporelles avant même qu'elles se forment. Il profita de ses diverses roulades, souplesses et saltos pour s'éloigner de Vaati, puis quand Axem réapparut face à lui, le géant était prêt. Des cloques se formaient sur sa peau consécutivement à la chaleur immense qui se dégageait de la hache d'Axem.

Il devait faire cesser cet échange de coups maintenant, la chaleur l'épuisait bien trop vite. Avec un grognement, il trébucha en reculant et tomba au sol. Axem fonça dans la faille et leva sa hache pour l'abattre. Au même instant, Sumaru plaça ses paumes a coté de ses tempes et prit appui dessus pour se relever, donnant un coup de ses deux pieds dans le visage de son ennemi, qui recula à son tour. Prenant appui sur le visage de son ennemi, Sumaru prit une impulsion et s'envola. Il était temps de faire peur à ce gamin.

Sumaru passa une main sur son front en fermant les yeux, montant jusqu'au dessus de ses cheveux, découvrant des cornes noires. Il rouvrit les yeux, découvrant deux iris noires entourées de bordeaux. Tendant les bras, il fit sortir deux ailes noires de ses épaules tandis que son visage, en partant des yeux, se couvrait progressivement de noir, suivant le tracé de ses veines puis comblant les trous. Ses canines s'allongèrent pendant que ses cheveux viraient au noir, et un glyphe rouge apparut au niveau de son coeur.

Sumaru battit tranquillement des ailes, laissant Axem et Vaati contempler sa forme démoniaque.

"Vous pensiez que, parce qu'Azul n'était plus, mes pouvoirs de Seigneur de la Mort disparaitraient? Et vous ne me battrez pas!"

Sumaru balaya doucement l'air de sa claymore, et ce n'est qu'alors que ses deux adversaires perçurent ce qui avait changé. Le coté brisé de la claymore était désormais en dents de scie parfaite, et elle était parfaitement noire

"Ceci est mon dernier combat? Ne pensez vous pas que je devrais me lacher un peu?"

Riant doucement, Sumaru regarda Axem avec un sourire tranquille, ce qui ne faisait que renforcer la terreur qu'il inspirait. De la main droite, il griffa la lame de sa claymore. Des gouttes de sang en sortirent et lorsque l'une d'elle tomba au sol, le pouvoir qui en sortit fit reculer Vaati d'un pas, tandis qu'Axem se permettait de ne pas reculer.

"Le sang de Dirjil. Mon meilleur ami, quand j'étais encore ce qu'on pouvait considérer comme Humain. Comme vous le voyez, il était puissant. Mais il m'a été retiré par Trief, un lieutenant de l'Empire que j'affrontais. J'ai pardonné à Trief, voyez vous... Mais cette fois, je ne laisserais pas mes amis mourir. Même si je dois vous tuer pour ça."

Sumaru tendit son bras gauche devant lui, lame en l'air. Il retourna son poignet pour que la lame soit orientée vers le sol, puis il la lacha. En même temps, il hurla en direction du Ciel, et ne cessa d'hurler tout le temps que dura la chute de la lame. Alors qu'elle arrivait au niveau du sol et que ses deux adversaires le regardaient, Sumaru fit surgir deux chaines de ses bras. La lame traversa le sol comme s'il n'existait pas, et il abaissa ses bras pour abattre ses chaines sur ses ennemis.
Pièces Pièces : 26274
Nombre de messages : 3940
Age : 22
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Sam 9 Fév 2013 - 17:51
Longtemps je resta sur place suite au parole du démon , un nouveau monde...ou on pourrait se retrouver au prêt de celle qu'on aime..un monde ou l'amour serait-éternel...mais je reprit mes esprit réalisant que malgré cela le danger était là...tout le monde était partit vers la tour sauf un robot d'acier rouge , un guerrier et un sorcier violet...la description de se dernier ressemblait fortement à celle qu'avait donner le lion nommé Argaï . Ces trois personne restante s'affrontait de la manière des plus brutale et barbare d'un 2 contre 1 . Il y avait aussi une autre personne qui semblait être très importent et qui avait pousser tout le monde à aller vers cette fameuse tour aussi dite : " Tour de la couleur"

Mon regard se posa alors sur cette tour la queue bleuter de mon casque flottant à travers la brume qui se dressait derrière moi...cette tour devait avoir se raison de s'appeler ainsi...mais cela faisait déjà un long moment que tout le monde était partit en trombe à l'intérieur..que faire...Je prit alors dans mes main l'anneau au quelque lettre violâtre et le serra contre ma poitrine me rappelant des jour heureux avec ma dulcinée.

Je n'avais aucune raison d'aller dans cette tour sauf une...un futur qui y était lier et qui pouvait décider de mon destin et avenir..de mon rêve de un jour revoir celle que j'aime...je lâcha alors la relique argenter et la laissa tomber et pendre au bout de la chaîne argenter et empoigna la lance de mes deux mains gantelé d'un acier noir et sombre...

~Je ne sais pas se que je ferrais une fois rendu là..mais..je changerais mon destin pour revoir à tout pris l'élu de mon coeur...~

Je fonça alors à toute allure vers la tour suivit du brouillard qui s'installa derrière moi et rentra dans la tour mais ) peine que j'y posa pied je me stoppa et m'appuya contre la lance comme un vieillard essouffler ressentant une douleur à ma poitrine...à mon coeur...comme une sorte de déchirement qui agrandissais petit à petit une fissure profonde... en face de moi était encore visible le passage des personnes qui étaient passer avent comme des portes ouverte des traces de pas faite de terre qui des fois restaient coller au semelle des chaussures puis sur le sol ou encore des bruits de voix venant au plus haut de la tour...

Je décida alors de ne pas ralentir à la douleur et avença avec du mal me servant de la lance pour avancer...au fur et à mesure je sentait la douleur s'agrandir et un vide comme s'installer dans mon coeur... les voix devenaient de plus en plus forte et des râles se faisait aussi entendre mais également des bruits. Mais un obstacles se fit voir..un immense gouffre...

-arf..pas..vrais...comme si j'avais...besoin de ça...

Je retroussa alors chemin mais mon attention n'était pas de sortir....je tourna alors brusquement vers le gouffre et me mit à courir...j'utilisa alors la lance comme appuis pour bondir et m'élever dans les airs et passer le gouffre..je me réceptionna alors de l'autre côté de celui-ci mais je bascula en avent perdant un peu l'équilibre . Je planta alors la lance toujours dans mes mais en face de moi pour me stabiliser et me redresser... A présent il était temps de me diriger vers le lieux d'ou venait ces voix toujours avec souffrance et douleur..je réalisa alors pourquoi cette tour portait un telle nom il fallait dire..qu'elle le portait bien...

(j'ai rien piger des étages du coup j'ai pas préciser quand je monte --' )
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Sam 9 Fév 2013 - 18:53



"... Les choses ont bien changées, ici ...

- Combien de temps sommes-nous restés dans le Tartare, à ton avis ?

- Assez de temps pour voir que le monde s'est dégradé à ce point-là ...

- Mais, ce n'est plus vraiment nos affaires, non, Gozen ?

- Jonathan ... Pour l'instant, si."


Un éclair blanc s'abattit entre Sumaru, Axem et Vaati, et deux hommes firent leur apparition.

Le premier, le plus grand, avait les cheveux blancs et argentés, ainsi des ailes d'insectes noires et grises. Le signe de l'adrôme était tatoué sur ses ailes, et celles-ci dégagaient une aura effrayante, en plus du léger bourdonnement produit par leur battement. Portant un costume rappelant un bandit de grand chemin, un chapeau de Desperado trônait sur sa tête, et cachait partiellement son visage. Tenant fermement les chaînes de Sumaru, et de ce fait le bloquant totalement, ses yeux mauve pâle étaient dirigés vers le sol. Sans un sourire, il immobilisa totalement son ancien ami, ne lui laissant aucune chance de s'enfuir rapidement.

Celui qui l'accompagnait lui ressemblait énormément, mais était plus jeune et plus petit : Ses cheveux arc en ciel descendaient jusqu'à sa nuque et une auréole partiellement détruite trônait au dessus de sa tête. Possédant des ailes polychromiques de papillons, celles-ci se mariaient avec son uniforme de lycéen bleu marin. Un magnifique collier était présent autour de son cou, dévoilant une petite clé changeant constamment d'apparence et de couleur. L'adolescent ériga de la paume de sa main un bouclier les immergeant à 75%. Il n'était pas invincible mais avait su immobiliser les deux dernières personnes présentes sur le champ de bataille. Le jeune Jonathan souriait de tout son être, trépignant d'impatience, tandis que Gozen soupirait.



"Ca suffit, les enfants ... Où je vais devoir être moins raisonnable.

- Gozen. C'est cet homme. - Jonathan pointa Axem - Je sens l'énergie de Maiden en lui. Le premier morceau d'Aether est en lui.

- Dans ce cas ... Il va falloir l'ouvrir. -
Gozen tourna doucement sa tête vers Axem et lâcha les chaînes. -


Instinctivement, Sumaru plaça son attaque, mais celle-ci fut parée par Jonathan et son bouclier, dont les couches avaient brutalement augmentées en densité, et dont la forme rappelait la surface de la lune. Jonathan repoussa Sumaru et Gozen leva la paume de sa main. Une petite planète faite d'énergie pure s'assembla doucement et prit une teinte violette :

"C'était un beau Burning Mandala que tu as fait tout à l'heure. Mais il ne s'agit que d'une imitation.


Jonathan aspira la planète dans la paume de sa main et cracha un violent laser mauve en direction d'Axem et de Vaati, plaçant ses deux bras en L.


"Dead Scream."'


Les lasers se transformèrent violemment en faucheuses, s'abattant en hurlant pour trancher violemment les deux adversaires.
Pièces Pièces : 151586
Nombre de messages : 5881
Age : 26
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 9 Fév 2013 - 18:53
Le membre 'Gozen l'Eternel' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 36694
Nombre de messages : 8396
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Flare a écrit :
avatar
Furie
Sam 9 Fév 2013 - 21:44
Je regardai la boule rose s'avancer vers le tableau et pousser sur la poignée de la porte, les yeux écarquillés. On dirait que j'avais vu juste. La peinture tomba, ne laissant que le cadre et un corridor s'étalant devant nous. Celui était faiblement éclairé par des torches, et l'on pouvait voir un escalier à son extrémité. Je m'apprêtais à y entrer quand une énergie sombre me frappa de plein fouet. Un cri s'en suivit, et deux gros blocs de pierre vivants bloquèrent le passage. Je tournai la tête vers le coupable. Il s'agissait de la tortue. Il m'avait semblé qu'elle était de notre côté... oh. Elle nous avait trahi. Le bouc que j'avais assomé arriva alors, et profitant de la confusion, se glissa entre les créatures qui obstruaient le chemin.

Voilà qui était mauvais. Bon, au moins, un de nos alliés se trouvait en haut. Il fallait voir le bon côté des choses. Et puis, on allait pouvoir le rejoindre d'ici peu. J'étais presque certaine que j'avais la possibilité de libérer le passage si je frappais de toutes mes forces. Seulement, cela allait me prendre beaucoup d'énergie et j'allais devoir me reposer par la suite... Je voulus foncer, mais je me fis violemment plaquer contre un mur. Par qui, je ne le su qu'en entendant la voix du démon que j'avais combattu dans la cité d'Hyrule. Il voulait terminer notre combat ? J'avais plus important à faire ! Évitant son poing, je grognai de frustration.

« Après avoir autant combattu, tu dois être fatigué. Repose-toi donc un peu. »

Je portai mon micro à mes lèvres et battit doucement des ailes, m'envolant au milieu de la pièce. Puis, j'entamai la Angel Melody, alors qu'il pleuvait des plumes blanches sur celui qui m'avait attaqué. Je ne désirais pas endormir tout le monde, seulement lui. Quand il bascula dans les bras de Morphée, je posai les pieds à terre et me mit face à Bowser. Je fermai les yeux et me concentrai sur mes mains. Au fur et à mesure, je les sentis devenir de plus en plus chaudes, l'énergie qui s'accumulait en elles les brûlaient littéralement. Lorsque je sentis qu'il en avait assez, je défonçai les blocs de pierre en hurlant. Je m'effondrai en haletant. J'étais épuisée et mes poings avaient pris une teinte noirâtre.

« Allez-y... le passage est libre... je vous rejoindrai peut-être plus tard » m'exclamai-je en posant mon regard sur l'endormi. Il n'allait pas le rester éternellement. Tôt ou tard, j'allais devoir le combattre. J'espérais que ce soit tard.
Pièces Pièces : 5215
Nombre de messages : 1192
Age : 21
Localisation : Là où on a besoin de moi
Réplique/Citation : Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Date d'inscription : 24/09/2011
Liens : Petit ami : Hwoarang
Proches : Squall, Heat
Alliés : Link, Kirby Bros, Merwen, Faust
Ennemis : Axem, Ghirahim


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Dim 10 Fév 2013 - 0:01
Bowser poussa un grognement, con de stupide bouc... Il allait voir, il se prenait pour qui a faire la moral. Le squelette dévisagea ses deux adversaires. Peut être que la voie était libre, mais ça ne voulait rien dire, il était toujours là lui et plus furax que jamais. Il n'allait pas les laisser s'emparer de cette pièce, jamais !

Ah ouais? Et qu'est ce que vous comptez faire de cette foutue pièce? Détruire Trascer avec? Le bien et le mal n'existe pas, vous le savez très bien. Maintenant la seule chose qui compte c'est notre propre peau... Hyrule avec Stip à sa tête est en sécurité, le Royaume Champignon est une véritable ruine... J'ai besoin de cette pièce pour le reconstruire, j'ai mon armée, mon château et mon fils là bas vous comprenez ?! Tu me comprend Link toi aussi t'as un fils !! Plutôt que de croiser le fer avec Trascer, faut penser aux gens qui sont sans défenses !

Il allait partager le pouvoir de la pièce étoile avec Saphya, mais si ces pièces étaient si puissante, seule la moitié de son pouvoir lui permettrait de faire des grandes choses avec, pour lui et son Royaume. Hors de question que les héros s'en empare ! Il espérait de tout coeur que Saphya lui donne un coup de main... Mais bon, si il devait se battre contre Link, y'aurai pas de problème.

Je... Va falloir vous battre pour avoir cette pièce !

Et pour montrer qu'il ne rigolait pas, il se mit à flotter en l'air et poussa un cri chargé d'onde spectral en direction de Flare qui raisonna dans toute la tour, projetant la jeune fille contre le mur et le fissurant bien méchamment.
Pièces Pièces : 9829
Nombre de messages : 5110
Age : 25
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Le Début de l'Apocalypse - [Acte 9 - Libre]
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» Demande d'un acte de décès
» Partie scénarisée 40k en mode Apocalypse
» [Fan-Fiction] Apocalypse
» le québec libre!!!
» Dark Crusade Apocalypse 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum