Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Le Début de l'Apocalypse - [Acte 9 - Libre]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Dim 27 Jan 2013 - 17:24
Rappel du premier message :

Structure de la Tour : -2 -1 RDC 1 2 3

Intersection : 2ème Étage


L'Intersection est l'endroit auquel il est possible d'opter pour poursuivre vers l'inférieur de la tour ou de poursuivre vers son sommet.
Epreuve au niveau 2, Pièce Etoile au niveau 3, Trésor au niveau -2. Merci de mettre en valeur l'étage où vous vous trouvez pour plus de lisibilité !


Lorsque le portail s'ouvrit de nouveau, laissant place au Seigneur du mal, avançant difficilement dut à sa douleur, maintenant tout de même toujours Laruko sur son épaule. L'aidant à marcher, Sorceress maintenant le bras de son maître, et soutenait son poids ainsi que celui du protégé, alors qu'Executor lui essayait de repérer l'endroit le plus propice pour l'apparition de ce qui serait le début de l'apocalypse. Une fois distancé d'une bonne dizaine de mètre du portail du chaos, Trascer déposa le jeune homme qui l'avait aidé durant son périple, même un court instant et avait ainsi donné une grande partie de son énergie dans tout cela. Lorsque l'homme au masque à gaz avait été délicatement posé, Trascer ce releva tranquillement, sa nouvelle armure lui donnait fier allure! L'armure ressemblait en grande partie à son ancienne qu'il avait perdu contre Squall. En la regardant mieux, il l'observait plus attentivement. Elle était d'une couleur rouge sombre sur une grande partie de l'armure, sur les épaules, les genoux et autours des gants en métal il y avait une sorte de fourrure dorée qui servait plus de décoration qu'autre chose, et on pouvait voir dessiner en langage chaotique plusieurs paroles d'une couleur noir comme les ténèbres les plus pures. Flottant avec le peu de vents qu'il restait, la cape de la famille de Trascer arborant ainsi les mêmes couleurs que précédemment : Le bleu azur et le rouge rubis. L'heaume lui n'avait que très peu changé, si ce n'est qu'à la place des orbes rouges au niveaux des yeux, ce furent cette fois-ci des orbes mauves. En plus d'avoir une résistance accrue, et une carrure imposante, l'énergie du chaos était dans cette armure, ainsi, Trascer venait de faire la trinité : Le porteur, l'armure et l'arme étaient maintenant lié par l'énergie débordante de ce que représente la destruction, le désordre et le changement.

Trascer ordonna à Sorceress de s'occuper quelque peu de Laruko tout en demandant à son robot de guerre de préparer un cadeau spécial pour le jeune homme qui avait l'aire de sacrifier une trop grande partie de sa vitalité pour attaquer ses adversaires. Cela allait sans aucun doute coûter cher, une nouvelle fois, au démon et l'obligerait à faire quelques actions pour son forgeron robotique, mais il le fallait bien. Tout en patientant le temps que les héros arrivent, Trascer décida de regarder autour de lui. Toute les prophéties disaient vrai, et il avait trouvé le lieu qui serait le début de l'apocalypse. Il fallait aussi réunir une grande partie d'énergie, que serait les héros et les méchants, permettant ainsi l'arrivé des Tours de l'Apocalypse, et une fois cela fait, ce sera le début de la fin pour tout les gentils, et l'aube d'une reconstruction total pour les autres. Un monde parfais, sans guerre, où le chaos et l'ordre ne seront pas deux puissances qui se concoures pour la guerre. Un monde où la haine intérieur du Seigneur du mal pourra enfin se calmer une bonne fois pour toute, un monde...De paix? Mais les héros n'avaient pas l'aire de voir cela sous le même oeil, critiquant Trascer comme un vulgaire démon assoiffé de puissances, ou bien préférant un monde actuel! Il ne pouvait se permettre cela, et Stip...Ah, voilà depuis bien trop longtemps que les deux êtres étaient en guerre total malgré le lien qui les unissaient à l'époque. Mais ce n'est qu'un vague souvenir frôlant l'esprit du guerrier. Ils n'étaient plus d'accord depuis longtemps...Trop.

Contemplant encore le paysage, le Seigneur du mal continuait ses réflexions personnels. La vie...Quelque chose de si facilement rejetable, et pourtant, on pouvait revenir de la mort si facilement en connaissant les épreuves qui nous attende. Pourquoi Trascer n'était pas mort durant son périple dans le portail du chaos? Painsaw, c'était simplement ça. Elle lui avait sauvé la vie grâce aux liens que le porteur de l'épée et cette dernière unissait. Un épéiste de renommé avec la meilleur lame de l'existence avec celle de Stip et Vy. Cet épée, qui maintenait une âme? Elle avait sauvée la vie du démon. Pour qu'il puisse accomplir son rêve? Qui sait, où bien tout simplement que c'est ce que l'on peu nommé un véritable lien. Un lien, tss. Tout ce que connaissait Trascer était soit la haine, la guerre, la trahison, voir la servitude et quelque fois la bonté comme il avait fait pour Sorceress, Laruko et Executor. Mais l'amitié? Pourquoi avoir cela quand on sait comment on peu si facilement se faire trahir par les gens. Il n'y avait que les généraux, les soldats, et les compagnons de bataille uniquement cela. Peut-êtres que dans son nouveau monde...Il connaîtrait ce que les gentils vivent entre eux? Quelque chose qui échappe totalement à l'esprit du guerrier? L'amour...Tss, son coeur était mort, et encore une fois il y a peu. L'amitié? Déjà expliqué, c'était une idiotie dans ce monde.

Alors que le démon regardait encore le soleil couchant du Dark World, sa protégé se rapprocha de lui. Sorceress, cette jeune fille...Pourquoi suivait-elle le démon? Pour une affaire de vie où de mort qui datait maintenant de plusieurs centaines d'années! Et pourtant...Elle était aussi jeune et vivait aveuglément pour son maître. Qu'espérait-elle? Dans tout les cas, elle était là pour dire que Executor avait finit le Catalyseur. Lorsque le Seigneur du mal s'approcha de sa création, le robot avait l'aire heureux. Lui aussi, ce n'était qu'un robot dopé au chaos, et pourtant? Il était totalement dévoué aux services du seigneur, doté d'une intelligence pourtant phénoménale. Pourquoi donc? En prenant l'objet, un crystal d'un éclat pur, Trascer fit un signe de tête à la machine qui continua ensuite à surveiller les alentours. L'objet était un crystal d'un éclat pur, il pourrait sans aucun doute êtres fortement utile à Laruko.

En contemplant le crystal, ce fut au tour des héros ainsi que des méchants d'arrivé un par un. Bien, il était temps d'organiser le discours, une fois que le monde fut en place, Trascer commença son discours.


"Ainsi, vous avez écouté mon appel, et je suis content de cela. Que chaque personne ici puisse contempler ce qui détruira l'univers et ensuite le reformera! Votre énergie, à tous, tout comme la mienne permet donc la venu de l'apocalypse. Compagnon qui ont décidé de m'aider dans ma quête, rejoignez moi, pour observer avec nos ennemis, la beauté qui détruira se monde. Ainsi, nous marcherons sur les terres désolé qui seront crée, et nous reconstruirons tous, pour un monde parfais, ceux qui ne l'accepterons pas, auront trois choix. Mourir, nous rejoindre, ou nous tuer."

Avec son rire démoniaque, Trascer continua son discours peu de temps après, observant le regard des gentils.

"Que les tours de l'apocalypse soient crée, afin que le compte à rebours de la fin des temps....Commence."

Lorsque la phrase de Trascer fut finit, l'écho de sa voix résonna un instant dans le Dark World. Rien ne se passa dans un premier temps, puis soudain, un gigantesque tremblement de terre commença...C'était le début du rêve de Trascer, et surement tout le monde aura une carte à jouer là dedans.

[Avant que quelqu'un d'autre ne poste, j'aimerais qu'un pnj poste le message d'apparition de la tours, thx]
Pièces Pièces : 45534
Nombre de messages : 360
Age : 23
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

KirbyB a écrit :
Pink Warrior
Lun 25 Fév 2013 - 21:55
Alors que nous décendions tous de la tour, un combat terrible s'engageas entre Bowser et Faust,
le dragon c'était transformer en lave et avais crée une arène innaccessible pour nous.
Je n'avais plus rien à faire ici...
Soudain alors que je voyais un effroie marcher vers moi d'un pas lent, j'eu la terrible vision de mon père, Skull Kid submerger par une horde d'effroie,
et dévorer par ceux_ci aussitôt, je ne pouvais plus me permettre de rester dans cette dimension maudite,
je devais rejoindre mon père pour le sauver et empêcher se possible future...

Je courrais derrière Link qui nettoyais le passage,
je savais que le chemin qu'il empruntait n'était pas le mien...
Pendant notre course jusqu'a un portail, je lui souhaitais bonne chance pour défendre la citée d'hyrule.

-Link tu est un héros comme hyrule en à grand besoin en ce moment même, je te souhaite de reussir dans ton combat, nous nous retrouverons à la prochaine tour j'en suis certain !
Passant à coté du portail je descendais au rdc de la tour.
J'avais éclaté bon nombre d'effroie au passage...
Et alors que je sortais de la tour, je fut submerger par les vagues d'effroie qui sortais des failles...
Me frayant un chemin a coup de poing, je finit par sortir de la cohue et trouvais une sorte de faille-portail qui ne semblais pas attirer particulièrement les effroies...
J'observais la fail avec un regard intérrogatif, j'éspèrais que celle-ci me mènerais au moins dans la plaine d'hyrule et pas ailleurs.

Puis jetant un rapide coup d'oeil vers moi, je vit qu'un contigant d'effroie semblais m'avoir choisi comme apéritif.
Je sautais dans la faille.
Et perdis connaissance...

Suite>>J'y reflechirais...
Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 02/11/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Bowser a écrit :
King Size King
Mar 26 Fév 2013 - 17:43
Le bouc se défendait bien, cet enfoiré, voila qu'il l'avait frappé avec son foutu sort de lumière, et il lui avait fait mal en plus. Et son attaque qui n'avait pas marcher... Bon il fallait qu'il sorte l'artillerie lourde, très lourde. Aussi lourde que lui pour tout dire (Donc oui, ça doit être effectivement très lourd). Bowser fit un bond formidable, surtout très étonnant vu sa corpulence. Rentra dans sa carapace et tournoya sur lui même à grande vitesse ! Les pointes sur son dos se détachèrent et tombèrent tout droit sur Faust comme des petits météores enflammés par la vitesse !

Il ne savaient pas ou étaient tombé ses pointes, mais si elles étaient pas fichés sur Faust, elles étaient sur le sol, et allait faire certainement très mal... Car Bowser avait une arme secrète. Et Faust n'allait pas comprendre ce qui lui arrive, ce pauvre bougre. Avec un sourire mauvais, il fixa Faust dans sa chute vers la plate forme. Il leva la main et claqua des doigts...

Et BOUM ! Chaque pointes, chaque pique fichées sur le sol ou sur Faust explosèrent comme des tas de petites bombes pointues, provoquant une grosse fissure sur la plate forme et peut être provoquer la chute de Faust au fond de la lave.



2ers dés: Le nombre de pointe qui a touché Faust

Dé : Si parfait, Faust chute de la plate forme.
Nombre de messages : 5155
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mar 26 Fév 2013 - 17:43
Le membre 'Bowser' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Normal' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 30616
Nombre de messages : 8034
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Mar 26 Fév 2013 - 20:43
Le combat contre les Zombies devenait de plus en plus dur. Hwoarang n'avait finalemen pas retrouvé son allié de tout à l'heure, ignorant totalement ce qu'il était devenu. De toute façon il avait ses problémes personnels à regler ! Il descendit au rez de chaussé ou se trouvait le gouffre que Hwoarang avait franchi recemment grâce au pont construis par Baltagnar, et il eut une idée ! Pour eviter d'être pris de tous les côtés et pour eviter que les Zombies n'accedent à cette partie de la tour il allait détruire le pont ! Mais comment faire ? Il n'avait pas d'outils ni d'explosifs ! Il se mit au centre du pont ou il renvoya a coups de pieds ceux qui se dirigeaient vers lui, arrivant a en faire tomber certains dans le gouffre, d'autres tombaient sur le pont, augmentant la masse présente sur l'édifice. Puis Hwoarang effecuta son enchaînement aérien " Hunting Hawk " sur l'un d'eux et le renvoya violemment au sol, la violence du ocup fut telle que le pont commença à craquer, juste à temps pour que Hwoarang puisse s'en ecarter avant qu'il ne disparaisse totalement dans le vide. Cela étant fait il se dirigea vers la sortie de la tour, en neutralisant les ZOmbies qui s'approchaient de lui. En sortant, il pensait être arrivé au bout de ses peines ... Mais non ! Une armée de ZOmbies sortait des trous dans le sol, Hwoarang devait l'admettre, il ne pouvait rien faire seul contre eux. Plus loin, il vit Bowser et une chévre se battre , ( il ignorait qu'il s'appelait Faust, donc il le qualifia par << La chévre >> ) . Et au loin il vit les combattants qui étaient avec lui tout à l'heure, ils repassaient le même portail par lequel ils étaient venu. Il essaya de les rattraper en criant mais il était trop loin

ARRETEZ ... MAIS ARRETEZ VOUS J'ARRIVE !!!!

Il s'arrêta lorsqu'il les vit franchir le portail pour respirer un moment, mais un coup derriére son épaule le fit changer d'avis : Une horde de Zombies, bien trop nombreux pour qu'il puisse tous les neutraliser seul se dirigeaient vers lui. Hwoarang se mit donc à courir vers le portail, esperant l'atteindre avant de se faire rattraper ( dés=Bien ). Hwoarang était endurant, du coup il arrivait à courir assez vite, et les Zombies ne puren le rattrapper. Quelques uns étaient arrivé à sa hauteur au moment d'arriver au portail, et ils le traverserent en même temps que lui. Comment cela allait-il finir ? Hwoarang va le découvrir une fois arrivé de l'autre côté ...

Dé :
Parfait : Hwoarang court trés vite et arrive au portail sans se faire rattraper
Bien : Hwoarang traverse le portail suivi de prés par une partie de la bande de Zombies qu'il va devoir affronter de l'autre côté
Raté : Hwoarang se fait rattrapper et doit affronter une partie de la horde de Zombies avant de traverser le portail
Euuh : Hwoarang ne court pas assez vite et est submergé par les Zombies, bref il est dans la merde !
Pièces Pièces : 11171
Nombre de messages : 338
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


[center]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mar 26 Fév 2013 - 20:43
Le membre 'Hwoarang' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30616
Nombre de messages : 8034
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mar 26 Fév 2013 - 20:52
Bowser n'avait pas l'air de supporter la lumière surtout que c'était la troisième fois qu'il se prenait le coup. Celui-ci en colère sauta et pointait ses piques face au bouc. La moitié transperça et entra dans le corps du juge. Le premier se trouva sur son bras droit, le deuxième sur son ventre et le dernier sur son coeur. Faust resta debout avant de tomber par terre à l'agonie, voyant son sang couler. Il respira peu mais de toute manière, il avait la pièce. Dès qu'il avait la pièce, il avait plusieurs choix même si cela était contre sa volonté. Mais il rendit compte aussi que si Bowser le jeta dans la lave, sa quête ne servirait à rien surtout que la Pièce partirait dans la lave. Dans ce cas, le Koopa ferait la plus grosse gaffe que peut-être son ami l'elfe lui ferait la peau. Faust s'adressa pour la dernière fois à Bowser même si il l'ignora.

-Ce... que vous... pouvez être... benêt. Vous vous... ne rendez pas compte que... je pourrais détruire... cette pièce un moment à un autre.

Mais son adversaire avait déjà fait son choix sans réfléchir aux répercussions. Pendant que le juge sortit de sa poche la Pièce, au claquement de doigts, les pointes se mit à exploser. Avant que son coeur s'arrêta par l'explosion, Faust se fit éjecter du terrain et lança la pièce sur le mur et espérait qu'elle se brisa en mille morceaux. Mais de toute façon, elle allait rebondir des murs et tomber dans la lave.

*-Bon, je crois que vous avez votre choix. A partir d'ici, votre quête ne servira plus à grand chose.*

Certes, Faust était satisfait que cette pièce ne serait jamais dans les mains de Bowser mais il avait beaucoup de peine pour ses animaux. Ils allaient maintenant se retrouver sans maître. Le corps inerte plongea dans la lave en même temps que la pièce qui se mettait à fondre.

L'Hypotrempe et le Poichigeon virent le combat. Ils avaient assisté à la mort de leur propre maître. Les Pokémons se mirent à pleurer et se dirigèrent vers Bowser pour exprimer leur colère de la perte de Faust. Le pigeon se mit à picorer la tête de Bowser tandis que l'Hypotrempe se mit à cracher de l'eau. Maintenant, qu'allaient-ils faire sans lui ?


[Bon bah, non seulement Faust est mort, Bowser a commis la grosse erreur de détruire la pièce vu qu'elle part avec Faust dans la lave. Maintenant, il va falloir accélérer le compteur. Vous pourriez lui dire merci ... ou lui jeter des cailloux *SBAF*]
Pièces Pièces : 23334
Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Mer 27 Fév 2013 - 0:58

Bowser écarquilla les yeux, ne s'attendant pas à que son adversaire meurt, en fait ce n'était pas son but, il voulait juste récupérer la pièce... Mais voila qu'elle était détruite... Le Koopa poussa un hurlement tandis que la pièce fondait comme neige au soleil sous la lave. Il tomba à genoux et frappa le sol de toute ses forces pendant que la lave se dissipait... Avec elle, le rapprochement de voir la fin du Royaume Champignon de plus en plus certaine... Par sa faute... Sa faute à lui...

Merde... Merde... MERDE !!!

Ronny et Avalon sortirent de leur coin et chassèrent les animaux du défunt bouc. La femme fantôme s'approcha de son patron et lui prit le bras, le forçant à se bouger. Le Koopa était en train de regarder le sol d'un air vide. Répétant qu'il était un sombre abruti, qu'il était stupide, et que quoique qu'il faisait, ça se terminait mal.

Bowser, il faut partir d'ici, lève toi s'il te plait.


Je suis qu'un bon à rien... Un gros naze... Le monde va être détruit et ça sera entièrement ma faute... Quoique je fasse, je provoquerai des catastrophes... Je n'aurai jamais du naitre, je devrai mourir...


Bowser... C'est bon, ça arrive... Viens...


La femme fantôme attrapa son patron par la taille et le rendit intelligible pour l'emmener hors de cet endroit. Bowser regardait la pièce, l'air vides comme si il était mort... L'idée que son Royaume soit détruit le hantait et c'était peut être par sa faute...

Comme toujours...



Suite ==> Quelque part au royaume champi o_o départ d'urgence !
Pièces Pièces : 9883
Nombre de messages : 5155
Age : 25
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Flare a écrit :
avatar
Furie
Mer 27 Fév 2013 - 2:30
Mon ami créa une barrière magique face à moi pour me protéger d'autres coups du monstre qui se tenait devant nous. Je sentais aussi que celle-ci agissait sous ma blessure, malgré le fait que pour l'instant elle avait disparu puisque je m'étais transformée en bois. Notre adversaire bloqua l'escalier qui nous permettait de descendre : nous étions coincés là. Link le combattit avant de venir en aide au bouc qui était désormais attaquer par la gigantesque tortue. Il expliqua que c'était lui qui détenait la pièce, mais qu'il ne l'avait pas détruite. Que les zombies n'étaient pas apparues à cause de cela. Il décida de laisser l'objet convoité à l'animal, décision dont je doutais fortement. Qui savait s'il n'allait pas décider de la briser après coup.

La boule rose ainsi que le loup nous rejoignirent pour nous aider dans la bataille alors qu'il fuyait. L'elfe tira une flèche dans le cou du gardien, ce qui nous laissa le temps de tirer notre révérence. En bas, ça sentait la baston. Tout le monde utilisait sa pleine puissance, était en colère et était en mauvais état... Puis, beaucoup de mes compagnons commencèrent à partir. Je pensai que je ferais mieux de les imiter. De toute manière, je n'avais plus rien à faire ici. La pièce avait été récupérée, des zombies se promenaient un peu partout, et j'étais blessée. Je n'allais pas pouvoir rester une poupée éternellement. Ma plaie allait réapparaitre et il était fort probable que je ne sois plus capable de marcher avant de l'avoir guéri.

Je sortis à l'extérieur de la tour et aperçut une faille. Je sautai dedans sans trop me poser de questions. L'important était que je ne reste pas dans cet endroit.
Pièces Pièces : 4560
Nombre de messages : 1193
Age : 21
Localisation : Là où on a besoin de moi
Réplique/Citation : Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Date d'inscription : 24/09/2011
Liens : Petit ami : Hwoarang
Proches : Squall, Heat
Alliés : Link, Kirby Bros, Merwen, Faust
Ennemis : Axem, Ghirahim


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 1 Mar 2013 - 16:47
En bloquant l'accès des escaliers aux morts-vivants en utilisant des murs de glace, Saphya avait également bloqué le peu de lumière qui pénétrait cette partie de la tour. Une grande partie de la descente se déroula donc dans les ombres, jusqu'à ce qu'une lumière tamisé projetant des éclats rouges sur les murs annonce la fin des escaliers. Comment une torche peut-elle dégager une lumière rouge ? D'une façon très simple, puisque la Déesse se trouvait apparemment dans une salle qui avait longtemps servit à la torture. Les torches se trouvait derrière les vitres depuis longtemps souillé par le sang, et c'est ce qui avait plongé l'endroit dans une semi-pénombre teinté de rouge.

Mais plus important encore, celle qui avait décidé de braver seule les tréfonds de la Tour de la Douleur avait maintenant de la compagnie avec elle, car un colosse semblait de tenir au milieu de la salle, au milieu des instruments de torture où certain corps depuis longtemps éteint était toujours attaché, leur sang depuis longtemps séché, sur leur vêtement en lambeaux, le sol en pierre et les tables en bois. Nul ne pouvait donc douter que ceci était la chambre des tortures et que l'ombre qui se tenait là était celui qui en avait été le responsable : mais était-il toujours en vie, lui qui n'avait jamais quitté la tour? La question ne fût plus à poser quand il se tourna en direction de la nouvelle venue, son oeil rouge vif - oui, un seul - semblant presque faire disparaître toute lumière autour de lui tellement elle était plus lumineuse que les torches.

Mais l'ombre cornu n'avait aucune intention de rester là a observer, puisque comme les squelettes toujours attaché même dans la mort, laissais deviner qu'il était quelqu'un de très rigoureux dans son travail ... et son travail, c'était d'apporter la douleur. Douleur qu'il se ferait un plaisir de provoquer chez Saphya à l'aide des deux énormes hache barré de pique qui se laissais maintenant deviner dans ses mains, alors qu'il fonçait déjà sur elle en criant telle un forcené. Son premier coup visait la tête, son deuxièmes tentant sa chance dans les côtes.


Goliath :
Spoiler:
 
Pièces Pièces : 30616
Nombre de messages : 8034
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Ven 1 Mar 2013 - 17:39
La tour était sans dessus dessous, envahie par les zombies.Les héros ainsi que les méchants commençaient rapidement à évacuer la tour avant de se retrouver bloqué dans la structure par les morts-vivants. Pour Saphya, ce n'était pas du tout un problème, elle qui pouvait sortir d'ici et même y venir à sa guise. Bref, la donzelle descendit les escaliers à l'aveuglette, car elle avait oublié qu'il faisait noir là dedans. Priant pour ne pas glisser et se casser la figure, notre exploratrice arriva très bientôt dans une salle qui sentait excessivement mauvais. Une lumière louche illumina la salle et comme il fallait s'y attendre, le décors était celui d'une salle de torture. Tout cela lui rappelais son passé lointain, lorsqu'elle était à la merci des démons. Cette vision s'estompa rapidement, car une espèce de créature vraiment intimidante s'activa dès que la déesse posa son pied divin dans la salle. Elle ne l'avait pas remarqué au début, mais avec tout le boucan et les hurlements qu'il poussait...difficile de passer à côté. Ses haches ainsi que les cornes qu'il avait sur la tête laissaient croire que les cadavres ainsi que le sang étaient son oeuvre.

-Toi...tu pourrais m'être utile...mais pas tout de suite.


Alors que la créature allait frapper la déesse à la tête avec sa première hache et ses côtes avec la deuxième, les ailes de Saphya se refermèrent sur elles-mêmes pour former un cocon protecteur. Le manteau d'argent, donné par Hades lorsqu'il était encore vivant, augmentait fortement la densité des ailes de la déesse qui ne ressenti presque pas les deux impacts alors que l'argent qui recouvrait ses ailes coulait et chatoyait comme une rivière sur ses ailes. Cependant...Ondine et Nécro, les deux ailes et les deux entités vivant dans le corps de la déesse se réveillèrent. Ils empoignèrent le golem, pendant que Saphya mit ses deux mains sur le torse de celui-ci. Une énergie chaude et sombre que la déesse puisait dans les enfers eux-mêmes,se matérialisa dans les mains de celle-ci pour former une sphère qui explosa au contact de la peau de la créature, la brûlant sévèrement. Ce qui était bien avec cette énergie, était le fait qu'elle pouvait brûler ce qui ne brûle pas, comme les créatures qui sont immunisées au feu et la pierre par exemple, ainsi que l'eau. Cette énergie sombre fut baptisée: Le feu des enfers. Pour la simple raison que tout y est lié. Les bras croisés, la déesse n'en revenait pas des pouvoirs qui lui ont été conférés. Elle regarda le golem d'un air narquois.

-Allez relève toi, je sais que tu peux encore te battre.

Comme de fait, le Golem avait beau avoir un jolie trou au niveau du torse, le fait qu'il soit une créature artificielle le rendait invulnérable à la perte de sang et la fatigue, ainsi qu'à la douleur. Fonçant encore sur la déesse comme un abruti qui ne retient jamais la leçon, il recommença à donner des coups de haches à Saphya, mais cette fois, Nécro intervient alors que Saphya bloqua une des hache avec son autre aile. Celui-ci matérialisa une hache de grande aille qui bloqua celle du golem. Prenant le contrôle de la donzelle, Nécro tira alors trois flèches de froides ténèbres qu'il avait lui-même baptisé: Sombre trait. Il reprit sa forme normale lorsqu'il eut tiré ses projectiles.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 2 Mar 2013 - 23:49
La puissante créature n'avait pas venu le coup venir lorsqu'il se fit bloquer ses haches par les ailes de la personne qui se trouvait maintenant au corps à corps avec lui. Tout ce qui put lui tirer satisfaction fut un liquide argenté qui coulait maintenant quelque peu sur la paire d'ailerons de son adversaire. La deuxième chose qui surprit la créature fut l'empoignement violent qu'il subit par deux entités qui l'empêchait de se mouvoir avec facilité, même, ne pas se mouvoir du tout. Alors qu'il essayait de se dégager, deux mains se posèrent prêt de lui, avant que le Goliath ne s'envole au loin dut à la force d'une explosion. S'écrasant un peu plus loin sur le sol, son esprit mit quelque temps avant de se reformer de manière correcte, même, ce fut la voix de la jeune fille qui lui permit de se remettre d'aplomb, pour recharger une nouvelle fois avec simplicité sur son adversaire.

Alors qu'il entra de nouveau au corps à corps, il fut de nouveau stoppé, une fois par la même entité qui l'avait empêché de combattre, et cette fois-ci, par une hache de combat. Essayant d'écraser son adversaire par sa force, il se prit instantané deux flèche sur les trois tirés, ressentant un léger problème, il donna un puissant coup de pied à son adversaire pour reculer quelque peu. Bon sang, l'adversaire que la créature affrontait n'était pas si facile à mettre à terre que ça, et même, le combat semblait intéressant. Alors qu'il décida de se ressaisir avec vigueur, le goliath décida de changer de technique, et de feinter son adversaire. Alors qu'il chargea de nouveau la jeune femme ailé en face de lui, et alors qu'il s'approcha une nouvelle fois au corps à corps de cette personne, au dernier moment, il sauta du plus fort qu'il pouvait pour s'écraser sur sa cible et avoir une position de supériorité sur cette dernière. Et alors même qu'il venait de finir d'essayer d'écraser sa cible, il insista en activant son unique oeil pour tiré une sorte de rayon de couleur pourpre sur sa cible, puis recula de nouveau, attendant que son adversaire se relève des attaques qu'il eu possiblement prit? Il n'avait pas fait attention si il avait vraiment touché, mais souhaitait tout de même gardé une distance de sécurité au cas où son adversaire avait esquivé et voulait directement enchaîne la danse par quelque chose d'un peu plus violent.


"Vient donc te battre! Quoi qu'il arrive, la violence et la douleur qui se crée, est un plaisir!"
Pièces Pièces : 30616
Nombre de messages : 8034
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Monita a écrit :
avatar
PNJ
Dim 3 Mar 2013 - 11:03
Message transmis aux aventuriers encore présent sur les lieux de la Tour.


Une voix robotique, résonnant à travers les cieux, se fit entendre en direction de la Tour de la Douleur.

Ce message s'adresse aux aventuriers se trouvant sur les lieux de la Première Tour. La Deuxième est cachée quelque part à Hyrule, par delà les flots bleu. Elle ne se montrera qu'en s'emparant de trois reliques sacrées, placées sur trois îlots chacune. Que vous souhaitez détruire ce monde ou le sauver, sachez que la prochaine Catastrophe aura lieu précisément dans moins de 240 heures. Moi, votre Guide Monita, vous indiquera la Destination menant à la prochaine Tour une fois ces trois reliques récupérée. De nouvelles informations vous seront aussi transmises. Bon voyage.

Le message que venait de transmettre Monita, était clair. Il allait falloir partir en Mer, et donc...Trouver un solide navire, si certains ici voulaient hériter d'un grand pouvoir ! Ou...éviter la Fin des Temps.
Pièces Pièces : 10223
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 23/12/2012
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 3 Mar 2013 - 14:28
Le golem était très résistant, et cela amusait la donzelle. Depuis qu'elle était devenue déesse, donc récemment, sa mentalité visà vis du danger avait fortement changé. Son esprit excité et vif avait laissé place à un calme et une sagesse beaucoup plus développée. En fait, depuis ce temps, Saphya est beaucoup plus amusée qu'excitée. De plus, elle voit maintenant les choses à très grande échelle. Saphya se demandait bien si son frère faisait la même chose avant de mourir. Parlant de morts, les squelettes sur le corps de la créature et dans la salle lui donnèrent une idée. Alors qu'elle allait mettre son plan à exécution après qu'elle eut paré les attaques ridicules de son adversaire comme elle l'aurait pensé, celui-ci bondit sur elle, la faisant tomber sur le sol. L'oeil du golem se mit à briller et un laser de petite dimension fut tirée en direction de la donzelle, mais Nécro se matérialisa juste avant et fut lui-même touché. Explosant dans un amas de fumée noire, Nécro fut hors service pour le moment, à la grande déception de la déesse qui ne le trouvait pas très résistant.

-Bravo, tu as réussit à vaincre Nécro. Malheureusement, ce ne sera pas suffisant.

Soudain, Saphya leva les deux bras en l'air et une forme de squelette d'ombre se forma lentement, puis celle-ci hurla en s'enfonçant dans le sol. À ce moment là, tous les squelettes dans la salle ainsi que ceux qui sont sur le corps de la créatures s'animèrent tous. Leur désir de vengeance était palpable et la plupart agrippèrent une arme improvisée. Une épée rouillée, un couteau, un pied de biche,etc. Tous sans exceptions, se jetèrent sur le golem avec violence, mais leur corps frêle et moisi ne leur permettaient pas de faire beaucoup de dégâts au golem qui lui, possédait une force bien supérieure malgré le nombre de squelettes qui l'assaillaient. Observant la scène du golem qui se débattait furieusement en riant, Saph déploya ses ailes argentées....et envoya une pluie de plumes à une telle vitesse qu'on aurait dit des projectiles de mitraillette en direction du golem, ne se préoccupant pas des squelette qui d'ailleurs ne devraient pas être trop touchés par l'attaque. La donzelle n'utilisait pas d'attaques trop létales sur son adversaire, car elle voulait le garder en vie.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Axem Break a écrit :
avatar
Tyran de Dreamland
Dim 3 Mar 2013 - 15:17
Axem avait grandement sous-estimé le dieu de l'humanité,mais il ne regrettait rien. La puissance avec laquelle il fut frappée le brisa en morceaux de nouveau. Cette fois, il moitié de son torse était détruit. Gisant par terre, le robot maudissait son adversaire, se jurant de lui faire payer cela un jour. Avec tout ce qui s'était passé, Perfect chaos disparut, car l'énergie chaotique dégagée par Axem avait cessé de se propager. Vaati avait esayé de toute ses forces de l'aider, mais il fallait se rendre à l'évidence; Axem avait perdu. Cependant, il avait aussi perdu l'âme de Maiden, une chose précieuse à laquelle il tenait beaucoup. Au moins, il avait maintenant sa propre âme à lui. Cela lui permettrait de prendre une forme humaine et d'utiliser d'autres formes de magie que lui-même ne pouvait manipuler, faute de sentiments et de corps biologique. Bref, ne pouvant pas tenir debout très longtemps, le robot choisit de rester au sol.

-Nous nous retrouverons. Vous avez gagné le combat, mais pas la guerre. Je vous prouverai que ma puissance est encore plus vaste que la vôtre.

Alors qu'il terminait sa phrase, le corps de sumaru s'anima de lui-même, mais l'énergie qui en sortait était d'un tout autre calibre. Son discours fut celui d'un méchant arrogant que Axem écouta à peine, étant trop occupé à un plan pour s'enfuir. De plus, il se demandait ce qui s'était passé avec Faust. Il ne ressentait plus son énergie, ni même celle de l'étoile. Ce bouc aura des explications à lui donner. Bref, Axem ouvrit un portail juste en dessous de lui, et atterit aux pieds de Vaati.


-À une prochaine fois.


Axem et Vaati disparurent après avoir entendu le message de Marona.





(post de merde, mais..je m'en fous, je suis épuisé physiquement et mentalement. On va dire que Gozen a l'âme et sumaru..je sais pas, je sais plus en fait. J'ai post pour vous faire plaisir. on s'en reparle sur msn)

Pièces Pièces : 5373
Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 18/08/2012
Liens : Famille: aucun

Amis: Aucun

Rival: Ghirahim

Ennemis: Link, Astrid
Allié: Flandre

Supérieur: Aucun


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Lun 4 Mar 2013 - 0:02
L'apparition de Zachary laissèrent perplexes Gozen et Jonathan, qui se regardèrent, avant d'être pris par l'attaque violente de Zachary. Son discours n'était pas dénué de sens, mais l'emprise de l'Homme sur Gozen était si forte qu'il fit ce qu'il put pour s'en echapper, et cela avait marché ... De peu ... Puis Zachary lui annonça qu'il voyagerait en la compagnie de Gozen, et en la mémoire de Sumaru. Il était ... Sumaru ?

Jonathan acquesca lourdement. Des choses avaient changées, mais l'existence de Sumaru était bel et bien présentes en ces lieux. L'Animus ne trompait pas.

Axem s'enfuit, et Gozen regarda son masque. L'esprit de Maiden se matérialisa et avanca de quelques pas, pour se mettre à niveau de Gozen et regarder dans le vide.

Monita parla à ce moment précis, indiquant que de nouvelles catastrophes surgiraient ... Et pour cause; l'invasion de zombies d'Hyrule était telle que la sphère chaotique de Zachary n'avait crée qu'un faible périmètre sûr ... Et pour combien de temps encore ?

Maiden, qui avait écouté attentivement le message, dit alors :



"Kufufu... Une catastrophe, n'est ce pas ? Combien d'autres vont survenir ?"

"... Je ne sais pas. Ce n'était pas prévu, et cela nous laisse bien moins de temps pour retrouver les fragments de la Nouvelle Aether."

"Zachary, tu dis que tu veux venir avec nous ?"



L'homme acquiesca en souriant.


"Bah. Sache que le sort de Nintendo World ne nous préoccupe absolument pas ... Néanmoins."

"Néanmoins un sale compte à rebours pèse sur nos épaules ... Kufufu. Partons sans plus attendre."



Gozen observa Zachary du coin de l'oeil et fissura la dimension d'un coup de poing. Le portail qui s'en suivit se ferma derrière les protagonistes, ne laissant plus qu'une plaine emplie de zombie hurlants.


Suite : On verra.
Pièces Pièces : 57730
Nombre de messages : 5827
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 7 Mar 2013 - 22:37
Malgré tout les efforts pour arriver à bout de nos adversaire , Axem Red fut vaincu et perdit quelque chose qui semblait importante "Mais quoi ?" voilà donc cette question qui trottait dans ma tête avent que le corps du défunt commence à s'animer parmi la horde d'effrois . L'apparence de celui-ci était semblable à celle du défunt mais pas complétement certain détail comme le ton sombre qui se dégageait de lui et son caractère fortement opposer se fit voir... Axem Red fuyant les lieux tenta de m'emporter avec lui dans un de ses portails mais je me retira de celui-ci qui commençait à m'emporter . Les deux personne qui étaient responsables de cette défaite s'en allèrent aussi . Il ne restait plus que moi et le dénommer Zachary qui étrangement connaissait mon nom . Plus aucun effrois n'était à l'horizon l'homme l'ayant tous exterminer d'une faciliter à vous faire froid dans le dos . Je resta méfiant et le fixa du regard prudent et sur mes gardes .

Ces yeux qui me lançait faisait comme un certaine oppression sur mes épaules tout comme l'aura qu'il dégageait . Je ferma les yeux et les rouvrit . A ce moment là ma fusion avec Gufuu prit fin et je retrouva mon apparence normal . Mes ailes redevinrent ma longue cape poussiéreuse trainant au sol dans lequel je rangea mes bras cacher au yeux de celui qui me faisait face . Intriguer par ses gestes , ses paroles et son regard j’osai le répondre mais en faisant attention à mes paroles ne voulant point finir comme la horde d'effrois..c'est à dire en petit tas de cendres...

-Quels projet me parlez vous ? Et d'où connaissez-vous mon nom ?
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Shimizu Nobunaga a écrit :
avatar
Néant
Ven 8 Mar 2013 - 9:44
Zachary sourit doucement lorsque tous les autres partirent. Il ne restait plus que lui et le Sorcier. La peur qu'il pouvait lire dans ses yeux était une déléctation immense pour le Seigneur Noir. Toujours enfermé dans la bulle de Chaos, il avança doucement jusqu'à Vaati, commençant par marcher, finissant par léviter doucement, laissant dans son sillage une trainée noire aux reflets violets et rouges. Caressant son bouc de la main gauche, il se pencha en avant et passa en position allongée tout en tournant autour de Vaati.

"Amusant... Tu as préféré rester avec moi, alors que tu sais parfaitement que si je le décidais, tu mourrais ici et maintenant aussi simplement que les effrois de tout à l'heure... Pourquoi, Vaati? Tu penses pouvoir me faire confiance, ou tu es juste trop intrigué pour partir comme ça? Je ne doute pas un instant que tu aies compris l'immensité de mon pouvoir, mais dans ce cas, que veux tu?

Ah oui, tu m'as posé des questions! Excuse mes mauvaises manières, je t'en prie...
"

Se posant doucement au sol, il s'inclina, et Vaati baissa le regard pour observer Zachary. Lorsqu'il releva les yeux, il eut un pas de recul en voyant les dizaines d'être grouillants dans la bulle, planant doucement et s'entredéchirant.

"Du calme, ce ne sont que mes... serviteurs... Il faudra t'habituer à leur présence si tu comptes me suivre. Et tu comptes me suivre, crois moi! Que disais je, donc? Ah oui! Je sais ton nom simplement parce qu'il fait partie du Monde, et je connais tout du monde. L'air, l'eau, le feu, tous me sussurent ton nom et ceux de tous les autres. Je pourrais même savoir bien plus de vous, mais... où serait l'amusement?

Quant à mon projet eh bien... Pourquoi te le confierais je? Tu sauras ce que tu as besoin de savoir, Vaati, mais crois moi...
Les pupilles de Zachary s'étrécirent et ses traits se durcirent soudainement, montrant une soif de sang immense. Tu auras tout le pouvoir que tu veux!"

Se reprenant, Zachary éclata de rire puis regarda Vaati.
Pièces Pièces : 25519
Nombre de messages : 3940
Age : 22
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Je te maudis pour les 1 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Ven 8 Mar 2013 - 12:13
C'était alors à ce moment là que suite à mes questions il s'approcha de moi d'un pas léger qui restait cependant assez agressif..puis ses pas devinrent alors juste des brasse dans l'air pour son corps en lévitation . Il tourna autour de moi et me dévisagea de partout je supposa se qui commença à mettre légèrement mal à l'aise . Il expliqua que celui-ci savais tout du monde . Le nom de tout le monde , la vie de tout le monde enfin tout sur tout...Il était tellement proche alors que parmi l'aura du défunt j'en distingua une semblable d'une personne que j'avais croiser et qui restait un souvenir assez..particulier.... Je crus reconnaître à cet instant là l'aura de "Jack Isaac" le dieux de l'univers .

Le souvenir de sa rencontre restait un souvenir bien mauvais . Écrasant tout le monde de son regard de méprit je crus voir à travers le regard de mon interlocuteur ce même regard qu'il me lançais , comme si tout cela n'était juste qu'un jeu d'enfant pour lui . Et sa avait l'air le cas..il avait directement toucher à un point sensible de ma personnalité qui me faisait terrible défaut et qui pouvait me pousser à faire n'importe quoi pour cela . Le Pouvoir . Il ne voulut pas me révéler ses projets et d'un côté il était peut-être vrais que sa me regardait pas mais l'intrigue était à son comble . De plus que ses hideuse créature qu'il venait de faire apparaitre devant moi m'avait fait presque sursauter par la surprise je réalisa que cette rencontre risquait d'avoir un gros impact sur..."Mon destin" .

Éclatant de rire devant moi l'individu de telle manière et de son regard de méprit avait réussi à me faire comprendre que je n'avait pas réellement le choix . Le mot pouvoir résonnait encore en écho dans ma tête cependant . Quel délice d'avoir du pouvoir mais quel malheur quand il vous échappe de votre contrôle . Parmi les quelque graine de mon passe que j'avais retrouver je me rappela alors de se que cette soif infini de pouvoir m'avait totalement détruit . Par cette soif j'avais été emprisonner dans une prison dite permanente . Mais le passer était le passer et il ne fallait pas le laisser vous rattrapé au contraire il fallait en tirer des leçons . A présent je savais qu'il ne fallait pas que je m’accapara un pouvoir trop grand pour que je le maitrise... pour cela il faut déjà maîtrise au mieux et à la perfection ceux que je possédait .

Après tout ce raisonnement dans mon esprit futile et malveillant je leva alors légèrement mes yeux et les posa sur l'homme étrange dont l'aura suffisait pour légèrement m’effrayer mais dont les paroles suffisait pour me convaincre à le suivre . Un être d'une telle puissance proposer cela ... sa ne risquait pas de m'arriver beaucoup de fois . Et dans un certain sens je n'avais pas le choix . Je réalisa alors que par toute la réflexion que je m'était faite je ne lui avait point répondu à ses questions .


-Le...pouvoir

Disant juste ces deux mots pour seule réponse à mon interlocuteur , qui me regardait de haut , avec ses bestioles qu'il appelait serviteur , je me retenu de sourire à l'idée de ce doux désir de puissance et de pouvoir....

~Et quand j'aurais le pouvoir..j’anéantirais tout ceux qui se sont et s'opposeront à moi...héhé~
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 8 Mar 2013 - 23:02
On aurait pu lire une certaine satisfaction sur le visage du Goliath juste après avoir foutu une raclée à cette créature emcapuchonnée si l aurait eut une bouche et..un visage complet, finalement. Cependant, tout se gâcha lorsque son adversaire invoqua un monstre de brume qui fonça dans le sol. Cependant..rien ne se produisit tout de suite. Croyant qu'elle avait manqué son coup,le golem allait attaquer de nouveau avec son oeil, quand soudain, les squelettes empalés sur lui se mirent à bouger comme s'ils étaient vivants. Résultat, le laser tiré par l'oeil du golem dévia de sa trajectoire quand les squelette lui empoignèrent la tête en baragouinant toute sorte d'injures et d'insultes envers lui.

Pire, leurs copains étaient aussi vivants! Ces connards lui sautèrent dessus sans la moindre crainte mais le goliath se défendait et se débattait furieusement en donnant des coups de haches partout. Certains squelettes tombaient, d'autres se relevaient pendant que d'autres se formaient..un beau bordel finalement. De son côté, l'autre donzelle sexy lui envoya une panoplie d'aiguilles de métal comme une gattling gun. Le goliath avait beau être fort et résistant, les squelettes en plus de cette attaque furent un peu trop pour lui et il tomba sur le sol de nouveau. Bien évidement, les morts-vivants le poignardèrent partout sur le corps. Alors qu'il allait se faire percer son oeil, le goliath se releva enragé en faisant revoler tous les squelettes présents.
Pièces Pièces : 30616
Nombre de messages : 8034
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Invité a écrit :
Ven 8 Mar 2013 - 23:35
Le plan avait fonctionné et cet espèce d'idiot se faisait avoir comme un débutant. Remarque, elle ne pouvait pas vraiment en vouloir à une créature artificielle incapable de faire preuve de génie même si sa ruse aurait pu fonctionner. Bref, juste après avoir lancé ses plumes et avoir mit le goliath à terre une fois de plus, elle s'envola au dessus de lui quand celui-ci balança les squelettes un peu partout en se relevant. Apparemment, il était en colère et avait le feu au cul. À ce moment là, Ondine se matérialisa et sa maîtresse lui fit un petit clin d'oeil. Il faut dire que Ondine savait comment refroidir les ardeurs, et elle ne manquerait pas de le faire pour son copain d'en bas. Utilisant toute l'humidité de la pièce, Ondine fit refroidir l'atmosphère et des centaines de milliers de gouttes d'eau se formèrent dans la pièce...pour former de grosses colonnes de liquide qui foncèrent sur le golem pour en former une seule. Aussitôt qu'il fut prisonnier, Ondine activa son réel pouvoir et toute la colonne d'eau gela en un instant, congelant le Goliath sur place. Seul son oeil rougeoyant montrait qu'il était encore en vie. Saphya se posa devant lui et lui montra la boite de pandore.

-Maintenant, tu m'appartiens.

En ouvrant la boite en direction du monstre, elle produisit un trou noir qui aspira le monstre dans la boite en détruisant la colonne de glace. Celle-ci se ferma lorsqu'il fut à l'intérieur. Satisfaite, Saphya se mit à rire et à danser telle une gamine alors que Nécro, se reforma lentement, exaspéré par l'attitude de la déesse...surtout qu'elle avait encore des squelettes autour d'elle et qu'elle se trouvait dans une salle de torture...quel manque de respect! N'y pouvant rien, Saphya soupira et eut une idée en regardant les morts-vivants. Un air de bonté apparut sur le visage de la jeune déesse.

-Vous n'aurez pas à rester ici plus longtemps.

Saphya commença à réciter une prière dans la langue des anges. L'énergie qui se dégageait de la suppliante fit disparaître lentement le sang séché, les squelettes ainsi que les corps détruits. Voir des âmes prisonniers d'une torture éternelle était insupportable pour la déesse qui l'a vécut dans le passé. Lorsque la purification fut terminée, Saphya entendit un bruit derrière elle. Un coffre à trésor s'offrait à la vue de la déesse qui se retourna. Curieuse, elle l'ouvrit et découvrit un objet très utile. Bien évidement, elle le prit et c'est à ce moment là qu'un ange aux ailes noires apparut devant elle. Celle-ci lui expliqua brièvement qu'elle était attendu au purgatoire pour juger une âme importante. Rangeant le trésor, Saphya fit un signe de tête et les deux disparut de cet endroit ensemble.


(DIRECTION...LE PURGATOIRE: LE JUGEMENT DE FAUST.)
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Le Début de l'Apocalypse - [Acte 9 - Libre]
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum