Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaUltra-Banqueroute00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Le Début de l'Apocalypse - [Acte 9 - Libre]
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Dim 27 Jan 2013 - 17:24
Structure de la Tour : -2 -1 RDC 1 2 3

Intersection : 2ème Étage


L'Intersection est l'endroit auquel il est possible d'opter pour poursuivre vers l'inférieur de la tour ou de poursuivre vers son sommet.
Epreuve au niveau 2, Pièce Etoile au niveau 3, Trésor au niveau -2. Merci de mettre en valeur l'étage où vous vous trouvez pour plus de lisibilité !


Lorsque le portail s'ouvrit de nouveau, laissant place au Seigneur du mal, avançant difficilement dut à sa douleur, maintenant tout de même toujours Laruko sur son épaule. L'aidant à marcher, Sorceress maintenant le bras de son maître, et soutenait son poids ainsi que celui du protégé, alors qu'Executor lui essayait de repérer l'endroit le plus propice pour l'apparition de ce qui serait le début de l'apocalypse. Une fois distancé d'une bonne dizaine de mètre du portail du chaos, Trascer déposa le jeune homme qui l'avait aidé durant son périple, même un court instant et avait ainsi donné une grande partie de son énergie dans tout cela. Lorsque l'homme au masque à gaz avait été délicatement posé, Trascer ce releva tranquillement, sa nouvelle armure lui donnait fier allure! L'armure ressemblait en grande partie à son ancienne qu'il avait perdu contre Squall. En la regardant mieux, il l'observait plus attentivement. Elle était d'une couleur rouge sombre sur une grande partie de l'armure, sur les épaules, les genoux et autours des gants en métal il y avait une sorte de fourrure dorée qui servait plus de décoration qu'autre chose, et on pouvait voir dessiner en langage chaotique plusieurs paroles d'une couleur noir comme les ténèbres les plus pures. Flottant avec le peu de vents qu'il restait, la cape de la famille de Trascer arborant ainsi les mêmes couleurs que précédemment : Le bleu azur et le rouge rubis. L'heaume lui n'avait que très peu changé, si ce n'est qu'à la place des orbes rouges au niveaux des yeux, ce furent cette fois-ci des orbes mauves. En plus d'avoir une résistance accrue, et une carrure imposante, l'énergie du chaos était dans cette armure, ainsi, Trascer venait de faire la trinité : Le porteur, l'armure et l'arme étaient maintenant lié par l'énergie débordante de ce que représente la destruction, le désordre et le changement.

Trascer ordonna à Sorceress de s'occuper quelque peu de Laruko tout en demandant à son robot de guerre de préparer un cadeau spécial pour le jeune homme qui avait l'aire de sacrifier une trop grande partie de sa vitalité pour attaquer ses adversaires. Cela allait sans aucun doute coûter cher, une nouvelle fois, au démon et l'obligerait à faire quelques actions pour son forgeron robotique, mais il le fallait bien. Tout en patientant le temps que les héros arrivent, Trascer décida de regarder autour de lui. Toute les prophéties disaient vrai, et il avait trouvé le lieu qui serait le début de l'apocalypse. Il fallait aussi réunir une grande partie d'énergie, que serait les héros et les méchants, permettant ainsi l'arrivé des Tours de l'Apocalypse, et une fois cela fait, ce sera le début de la fin pour tout les gentils, et l'aube d'une reconstruction total pour les autres. Un monde parfais, sans guerre, où le chaos et l'ordre ne seront pas deux puissances qui se concoures pour la guerre. Un monde où la haine intérieur du Seigneur du mal pourra enfin se calmer une bonne fois pour toute, un monde...De paix? Mais les héros n'avaient pas l'aire de voir cela sous le même oeil, critiquant Trascer comme un vulgaire démon assoiffé de puissances, ou bien préférant un monde actuel! Il ne pouvait se permettre cela, et Stip...Ah, voilà depuis bien trop longtemps que les deux êtres étaient en guerre total malgré le lien qui les unissaient à l'époque. Mais ce n'est qu'un vague souvenir frôlant l'esprit du guerrier. Ils n'étaient plus d'accord depuis longtemps...Trop.

Contemplant encore le paysage, le Seigneur du mal continuait ses réflexions personnels. La vie...Quelque chose de si facilement rejetable, et pourtant, on pouvait revenir de la mort si facilement en connaissant les épreuves qui nous attende. Pourquoi Trascer n'était pas mort durant son périple dans le portail du chaos? Painsaw, c'était simplement ça. Elle lui avait sauvé la vie grâce aux liens que le porteur de l'épée et cette dernière unissait. Un épéiste de renommé avec la meilleur lame de l'existence avec celle de Stip et Vy. Cet épée, qui maintenait une âme? Elle avait sauvée la vie du démon. Pour qu'il puisse accomplir son rêve? Qui sait, où bien tout simplement que c'est ce que l'on peu nommé un véritable lien. Un lien, tss. Tout ce que connaissait Trascer était soit la haine, la guerre, la trahison, voir la servitude et quelque fois la bonté comme il avait fait pour Sorceress, Laruko et Executor. Mais l'amitié? Pourquoi avoir cela quand on sait comment on peu si facilement se faire trahir par les gens. Il n'y avait que les généraux, les soldats, et les compagnons de bataille uniquement cela. Peut-êtres que dans son nouveau monde...Il connaîtrait ce que les gentils vivent entre eux? Quelque chose qui échappe totalement à l'esprit du guerrier? L'amour...Tss, son coeur était mort, et encore une fois il y a peu. L'amitié? Déjà expliqué, c'était une idiotie dans ce monde.

Alors que le démon regardait encore le soleil couchant du Dark World, sa protégé se rapprocha de lui. Sorceress, cette jeune fille...Pourquoi suivait-elle le démon? Pour une affaire de vie où de mort qui datait maintenant de plusieurs centaines d'années! Et pourtant...Elle était aussi jeune et vivait aveuglément pour son maître. Qu'espérait-elle? Dans tout les cas, elle était là pour dire que Executor avait finit le Catalyseur. Lorsque le Seigneur du mal s'approcha de sa création, le robot avait l'aire heureux. Lui aussi, ce n'était qu'un robot dopé au chaos, et pourtant? Il était totalement dévoué aux services du seigneur, doté d'une intelligence pourtant phénoménale. Pourquoi donc? En prenant l'objet, un crystal d'un éclat pur, Trascer fit un signe de tête à la machine qui continua ensuite à surveiller les alentours. L'objet était un crystal d'un éclat pur, il pourrait sans aucun doute êtres fortement utile à Laruko.

En contemplant le crystal, ce fut au tour des héros ainsi que des méchants d'arrivé un par un. Bien, il était temps d'organiser le discours, une fois que le monde fut en place, Trascer commença son discours.


"Ainsi, vous avez écouté mon appel, et je suis content de cela. Que chaque personne ici puisse contempler ce qui détruira l'univers et ensuite le reformera! Votre énergie, à tous, tout comme la mienne permet donc la venu de l'apocalypse. Compagnon qui ont décidé de m'aider dans ma quête, rejoignez moi, pour observer avec nos ennemis, la beauté qui détruira se monde. Ainsi, nous marcherons sur les terres désolé qui seront crée, et nous reconstruirons tous, pour un monde parfais, ceux qui ne l'accepterons pas, auront trois choix. Mourir, nous rejoindre, ou nous tuer."

Avec son rire démoniaque, Trascer continua son discours peu de temps après, observant le regard des gentils.

"Que les tours de l'apocalypse soient crée, afin que le compte à rebours de la fin des temps....Commence."

Lorsque la phrase de Trascer fut finit, l'écho de sa voix résonna un instant dans le Dark World. Rien ne se passa dans un premier temps, puis soudain, un gigantesque tremblement de terre commença...C'était le début du rêve de Trascer, et surement tout le monde aura une carte à jouer là dedans.

[Avant que quelqu'un d'autre ne poste, j'aimerais qu'un pnj poste le message d'apparition de la tours, thx]
Pièces Pièces : 46139
Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 27 Jan 2013 - 17:49



Le soleil de plastique se couchant sous un ciel de couleur flamme, flottant dans cet étrange monde des sentiments qui échappent à toutes consciences humaines. Que nous pouvions traduire par une sensation de bien être absolue, cet endroit qui semblait être le point parfait pour le renouveau dans un monde. Le soleil dévoilant ses paysages, dans un revêtement de couleur orangés rendent cet endroit somptueux et d'une beauté extrême. Tendis que les héros traversaient tous un par un le portail, les conduisant dans ce monde aux airs d'un paradis perdu. Créant de nouveau la rencontre des deux camps, ce n'était plus une question de bon et de mal. Cette fois il était question de ils, tous ensembles allaient assister à un spectacle grandiose qui était le premier pas vers la création d'un monde qui ferais pâlir la plus parfaite des Utopies. Affichant le visage des héros qui ne pouvais pas rester sensible à ce spectacle, espérant que leurs souhaits ardent de pouvoir survivre et sauver par le monde ce sont laissé prendre par le vent, tel les nuages qui flottent dans le ciel durant le coucher du soleil ressemblant à la renaissance d'un phénix. Les jours dramatiques, seulement remplis de ces incidents accusant la survie d'un monde en perdition allait bientôt prendre fin. Le début de la fin allait débuter maintenant.

Il n'y avait plus aucun groupe, toutes les personnes ce trouvaient au même niveaux. Le groupe de héros étaient mélanger avec celui du mal, tendis que ces derniers observaient Trascer qui était loin devant ces derniers. Cet scène ressemblait à une peintre, avec les croyants au second plan puis Trascer qui était le prophète de guidant ses fidèles vers un bonheur éternel où tout les errements de ces humains ruissellent de sang n'existeraient plus. Tendis que leurs guides, le seigneur du mal, le prophète se retournais vers ces personnes au regards ébahit. La terre se mise à gronder, montrant sa force aux autres. Tendis que l'écho de la voix du guide, se dissipais dans les contrées du Dark World. Le tremblement de terre ne fit que s'intensifier de seconde en seconde, il était devenu insoutenable. Le grondement de la terre se rompent entre elle, était monstrueux effrayant le plus puissant des guerriers au cœur valeureux. Tout ça avait l'air de fin du monde, des puissants cris s'échappaient de ces fissures.

Lorsque les héros pensaient que tout allait ce calmer, car les grondements devenaient de plus en plus paisible. Une sorte de pierre noir était sortis subitement du sol, tendis que les personnes ce trouvent la ce relevait tant bien que mal. De nouvelle secousses vins s'abattre sur le Dark World, cette minuscule pierre de couleur sombre qui venait de faire son apparition. S’étendait de plus en plus vers le ciel, ce n'était plus une pierre mais véritablement une construction. Une véritable œuvre d'art, une tour faite d'un matériaux gris sublime fit son apparition jaillissant de sous la terre d'une façon impressionnante. Tendis que les tremblements venaient de cessés, le champs des âmes en peines qui étaient enfermés dans cette tour démoniaque depuis son errements sous terres pus enfin être libéré. Les cris de ces âmes en peines qui résonnaient dans les couloirs tout ce temps, pus enfin être libérer. Arrivant enfin aux oreilles des gens murmurant leurs douleurs, aux creux de leurs oreilles. Leurs donnant conseils de fuir loin d'ici, cette tour n'était que le présage d'une futur recréation des mondes.

La tour de la douleur venait de faire son apparition, premier pilier d'un rêve noble.
Pièces Pièces : 34134
Nombre de messages : 8245
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Dim 27 Jan 2013 - 21:35
Lorsque l'on perdait une bataille...On ne perdait pas une guerre. N'est ce pas ? C'est avec cette philosophie là que Link traversa le portail reliant les deux mondes, de l'Hyrule de lumière au Dark World. Lorsqu'il arriva de l'autre côté, un couché de Soleil magnifique innonda le visage de l'Elfe, suivit de nuages noirs qui se regroupaient au niveau de leur direction. Trascer puait le pouvoir et la puissance à plein nez, et cela donna la nausée à l'Elfe. Il était tellement déçu de ne pas avoir pu stopper ce portail à temps. Son Susano n'avait pas pu tenir une telle puissance. Et puis...De quelle prophétie, le Seigneur des Ténèbres avait il parlé ? Quelque chose allait se produire, devant la plaine rocailleuse où ils se trouvaient.

« Les Tours...de l'Apocalypse ? »

Pour l'instant, Link n'était pas au courant de ce qui se cachait derrière l'apparition de ce gigantesque tas de pierre qui venait de sortir du sol. Enfin, un tas de pierre, Link devait être honnête, il s'agissait là d'une merveille architecturale. La Tour qui sortait du sol était particulièrement bien conservé. Depuis combien de temps reposait elle en ces lieux ? C'était tout à fait surprenant. L'Elfe n'avait jamais eu vent d'une telle histoire. Le sol tremblait si fort sous ses pieds, qu'il du s'aider de son épée pour se maintenir. Link s'avançait peu à peu face à Trascer, avec un petit sourire. Il souhaitait le dégoûter quant au fait que Link ait pu se soigner de ses blessures. Et il n'était pas le seul. Ses compagnons eux aussi avaient bénéficier d'un soin féérique. Mais ça, il préférait lui réserver la surprise. Link observa la Tour monter jusqu'aux cieux, tandis que la terre en dessous d'eux s'ouvraient comme pour montrer les entrailles de la Terre. Totalement perdu, Link tapota son bonnet histoire de réveiller Taya qui en sortit, quelque peu effrayée.

« Qu'est-ce que tu en penses ? »

«Cette Tour est magnifique...Mais Link, il y a quelque chose qui cloche avec celle ci. L'aura qui l'entoure me semble très néfaste. Et crois moi, les vibrations que je ressens n'ont rien à voir avec celles de Trascer. Il y a une puissance incroyable qui s'en dégage... »

L'Elfe ferma les yeux quelques secondes, histoire de ressentir le vent qui se levait avec l'apparition de cette tour. Qu'est-ce que Trascer comptait faire avec cette Tour. Un nouveau repère ? Link était prêt à sauter sur le guerrier en armure mais il voyait bien que Sorceress ainsi que Executor, ses deux alliés, se mettraient en face de lui pour le protéger. Link préférait attendre ses alliés.

« Trascer...Qu'est-ce que c'est que cette Tour. Que cherches tu à faire ?! »

Le regard farouche de Link lui faisait bien comprendre qu'il n'en terminerait pas de si tôt avec l'Elfe. Les deux, à tour de rôle, avaient cru en finir avec l'autre, mais c'était loin d'être le cas. En tout cas, l'apparition soudaine de ce monticule de pierre ne présageait rien de très bon...
Pièces Pièces : 108932
Nombre de messages : 57221
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Dim 27 Jan 2013 - 21:49
Lors du combat qui l'avait opposé à Baltagnar, Hwoarang avait donné tous ce qu'il avait pour mettre K.O. ce dernier. Lorsqu'il le mit a terre, Hwoarang pensait en avoir fini avec le serviteur de Trascer, il ne s'en était donc plus préoccupé et s'était retourné pour faire face à Traser, en étant fortement diminué. Mais Baltagnar le prit en traître et lui l'avait assomé avec le plat de sa hache avant de lui faire manger les pierres qui recouvraient la route au sol, ce qui fit perdre connaissance au combattant de Tae Kwon Do. Celui-ci était donc dans les vappes au moment ou Trascer et ses sbires avaient traversés le portail. Il se reveilla une fois la battaille terminée , voyant que Link rassemblait les héros pour partir vers le château. Il se releva peniblement pour les suivre, il semblait avoir un plan pour poursuivre Trascer Baltagnar et compagnie, et desirant plus que tout prendre sa revanche contre ce cafard de Baltagnar qui avait osé bafouer son honneur en l'assomant par derriére au lieu de finir le combat à la reguliére, Hwoarang fit en sorte d'ignorer sa douleur pour être prêt à affronter Baltagnar une nouvelle fois, bien qu'il ne comprenait pas pourquoi ils s'eloignaient du portail.
Link leur dit de toucher une des fées pour récuperer leur energie, à ce moment la, Hwoarang qui laissa sa colére le submerger hurla :


Mais qu'est ce que c'est que ces conneries encore ? On devrait être en train de se battre ! Pas en trian de faire mumuse ou je sais pas quoi : Non mais c'est quoi ce pays a la fin ???

Mais finalement Link avait dit vrai : Au contact de la fée, ses douleurs disparurent comme par magie, il ne sentait plus le mal que lui avaient causé les piques , les brulures ou les coups de Baltagnar ( bien qu'il avait encore un peu mal à l'arriére du crâne ) , et il se sentait prêt a repasser à l'attaque. Avant de passer le portail, Hwoarang dit à l'attention de tous les héros :

Vous faites ce que vous voulez une fois de l'autre côté, mais ne touchez pas Baltagnar ! On a un compte à regler lui et moi !

Bien decidé à regagner son honneur bafoué, Hwoarang franchi sans hesitation le portail accompagné des autres heros. Arrivés de l'autre côté, il fit à peine attention au paysage exceptionnel qui l'entourait, le qualifiant uniquement de "sympa comme terrain de combat ", et Trascer leur fit un speech de bienvenu. Il écoutait à peine ce qu'il avait à dire, cherchant Baltagnar des yeux. Il s'offrit néanmoins le plaisir de répondre à Trascer qui leur avait proposé troix choix :

Moi je veux bien te tuer, une fois que j'en aurai fini avec ton clebard de Baltagnar, T'ES OU ENFOIRE ! MONTRES TOI !

Puis, il fut obligé de remarquer ce qui se produisait pas loin de lui : Une tour gigantesque s'élevait du sol, il fut stupefait par la magnificence du bâtiment, et lâcha un << Mais qu'est ce que c'est que ce pays ? >>. Puis ses idées de revanche lui revinrent en tête et il se remit à chercher Baltagnar parmis les serviteurs de Trascer. Link demanda à Trascer à quoi serviraient ces tours, Puis Hwoarang qui avait de plus en plus de mal à contrôler sa colére se mis à crier :

Oh ! Mais on s'en contrefous de comment peuvent bien servir ces foutues tour ! Trascer va y foutre des gens dedans qui vont y bouffer y dormir peut être même y faire des soirées Karaoké ! Point ! Fin de l'histoire ! J'ai l'impression qu'on est encore partit pour 3 heures de blabla inutile ! On s'en fout de ce qu'il prevoit le grand demeuré puisqu'on va lui peter les dents de toute façon quoiqu'il ait envie de faire il pourra pas le faire ! Maintenant ce qui m'interesse moi c'est de savoir ou est cette ordure de Baltagnar que je lui apprenne les dures lois d'un combat en face à face !


Aveuglé par sa haine et par son désir de vengeance, Hwoarang ne se rendit pas compte qu'il risquait de se mettre tout le monde à dos : qu'il s'agisse de ses ennemis ou de ses alliés. Ceci passait au second plan pour lui, car il n'avait qu'une seule idée en tête : se venger.
Pièces Pièces : 11676
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

KirbyB a écrit :
avatar
Pink Warrior
Dim 27 Jan 2013 - 22:29
La bataille c'était arreter, alors que je la pensais finie le démon reparus par un portail, comme un sou-neuf...
J'étais exténuer, faible et blessé, celui-ci nous convias de le rejoindre dans le darkworld,
ne sachant que faire, je vit les personnes du camps ennemis accompagné trascer par le portail.
Link rallias tout les héros et nous emmenant dans une sorte de fontaine ou voletais des fées au couleurs rose.
C'était magnifique et malgré la douleur que je vivais je souriais devant ce spectacle.
Le héros du temps nous convias de toucher les fées pour regagner vitalité et guérir de nos blessure...
Lui faisant confiance, je le fit, et les soins magiques me remire en pleine forme.
Le roux qui n'y croyais pas au début fut bien obliger d'admettre la véracité des paroles de l'elfes lui aussi.
Après cela, il dit qu'il voulais ce reserver Baltagnar...
Moi aussi j'avais une dents contre le démon, mais pas autant je décidais de le lui laisser.



Nous traversame le portail un peu plus tard.
La nous attendais un paysage étrange mais fabuleux ainsi que les ennemis de l'autre groupe...
Après cela le démon, telle un prophète nous proposas 3 choix qui me semblais bien dictatorial...

-J'ai de la peine pour toi démon, tu auras beau chercher a créer un nouveau monde, tu devrais savoir que beaucoup s'y opposeront, nous premierement sans doute, mais bien d'autre qui ne sont pas présent ici.
Je ne mourrais pas aujourd'hui, ni demain, je ne te rejoindrais sans doute pas non plus.
Et ne te tuerais peut-etre pas, mais il est sur que quelqu'un peut être pas moi te ferais payer tes intentions qui ne servent pas le monde, mais uniquement toi.


Puis vint la tour, cette incroyable tour, majestueuse et mythique celle-ci était sortis du sol dans un grand éclat de bruits.

Je n'arrivais pas a y croire.
Link posas une question pertinente demandant ces intentions a Trascer avec cette tour.
Puis Hwoarang explosas d'une rage soudaine et inattendu.
Crians des anneries a gorges déployer...
Ses désirs de vengeance était il si grand, si telle était le cas il ne méritais peut être pas le titre de guerrier, car un guerrier sais pardonner a son adversaire.
Même pour le pire des coups.

-Hwoarang, écoute moi même si tu n'en a pas envie.
Si tu veut te battre contre Baltagnar, tu le peut, mais bat toi contre lui, en tant que guerrier, pas en tant que vengeur de tes propres moeurs, tu vaut plus que sa.


Je me tournais pour observer la tour qui semblais dégagé un aura malsain...

-Trascer, qu'elle est le nom de cette rose qui semble transporter un parfum empoisonner ?

J'observais le groupe adverse comptant nos futurs rivaux en attendant ma réponse.
Pièces Pièces : 18591
Nombre de messages : 2116
Age : 20
Localisation : J'en sais rien :0
Réplique/Citation : "Par la magie des rêves !"
Date d'inscription : 02/11/2012
Liens : Amis : Faust, Capricorne, Snow, Shikkan, Argaï, Link, Phoenix, Eloaf the Chao, Genesect, Rosstail, Tim Sinassas,

Ennemie : Baltagnar, Trascer, Nightmare(le hérisson), Axem red, Stip

Connaissance : Flare, Hwoarang, Ikuto, Red, Gozen


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

KB possède une carte obtenu a un quizz qui lui offre 20% de réduction sur tout au marché coco : Carte Gold !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 27 Jan 2013 - 23:05

Wolf arriva dans le portail lentement, la canne à la main. Le monde avait carrément changé comme si ils étaient téléportés dans une dimension parallèle. Le ciel était noir et le paysage était psychédélique pour le cornérien. Ce monde réunissait les gentils, les méchants et bien sûr le destructeur. Le Démon fit trois choix qui étaient un dilemme pour les purs gentils. Soit, rejoindre le camp ennemi, soit de vaincre l'ennemi sachant qu'il y ait des chances de crever. Wolf était sûr de son choix. Il choisissait la seconde option pour avoir sa prime, une très grosse prime. Il aurait dû choisir le premier choix mais cela serait au détriment de son rêve. Il était hors qu'il ne perde son travail alors qu'il venait de l'avoir tout ça pour la survie.

Les tremblements se retentirent faisant tomber le loup avec sa canne. Plus tard, dès que les secousses ont cessées, Wolf se remettait debout en ramassant son bâton. Puis, une sorte de pierre noir était sorti subitement du sol. Le séisme recommença faisant tomber à nouveau le pilote.

-Nan mais c'est bientôt fini vos secousses ?

Cette pierre se transforma en une tour où des cris de douleur retentirent. Plusieurs réactions étaient possibles. Cela scotcha Wolf. Seulement il ne connaissait pas les intentions de ce cette tour. Il laissa l'elfe poser la question qui était également abasourdi. Mais pour le chinois, il était en train de péter un câble sont il ne se contrôlait plus. Wolf l'aurait du calmer à sa manière mais il était trop faible. Il observa la gomme rose faire la morale. Le loup resta sans mots devant ce bâtiment. Etait-ce la fin du monde ? Il ignorait la réponse pour l'instant.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Flare a écrit :
avatar
Furie
Lun 28 Jan 2013 - 1:53
Mes adversaires ne furent pas hypnotisés par mon chant. La seule chose que je pouvais faire à ce moment-là avait échoué. Je soupirai. Il allait falloir que je retire les piques dans mes nerfs pour être à nouveau capable de bouger. Mais pour l'instant, je devais m'occuper de l'hybride. Il avait épuisé toutes ses forces dans son attaque et était inconscient. Alors que je chantais toujours, j'entendis mon ami l'elfe crier le nom d'Ashura. Je me retournai et le vit venir dans ma direction. J'étais stupéfaite. C'ÉTAIT ASHURA ? Il avait changé de look, car je me souvenais parfaitement qu'il était vert et ce même si je ne l'avais pas vu depuis la fin du combat contre le Créateur. C'est-à-dire il y avait plus de trois ans, dans mon cas.

J'observai Link lui parler. Même si je savais que c'était inutile puisque son esprit était ailleurs, je ne l'interrompis pas. Et j'appris que... C'ÉTAIT SON PÈRE ! Oh. Je pensai que j'étais vraiment au courant de rien moi. Toujours immobile, je le regardai tenter de détruire le portail et enfoncer son épée dans le coeur de Trascer. Cette distraction me fit oublier le hérisson. Il m'attrapa l'épaule, ce qui me fit sursauter. Puis, il s'adressa à moi avec une voix que, je dirais, n'était pas la sienne. Je fermai les yeux et me fis projeter sur des débris, dont certains s'enfoncèrent dans ma chaire. Lorsque je rouvris les paupières et jetai un coup d'oeil à mon corps, ma seule réaction fut :

« Aaah, fais chier. »

Après une bonne minute, je commençai à retirer toutes mes échardes. Regardant Ashura envoyer une décharge à Trascer, la boule rose lancer des boules de feu, une femme étrange arriver et prendre le parti des méchants, un type combattre le démon, et... un vilain balancer une tonne de pétales dont je me protégeai avec un bouclier magique. Hé ho. Tu m'attaqueras quand je serai debout, please. Finalement, le seigneur du mal nous invita à le rejoindre dans le Dark World pour toute explication. Je décidai de suivre Link, comme la plupart des héros. Nous nous retrouvâmes dans une magnifique grotte habitée par des fées guérisseuses. J'en touchai une, et comme dit, mes plaies se refermèrent. Cela me fit beaucoup de bien.

Je traversai un portail qui me mena à l'endroit désiré. Aussitôt arrivée, la terre se mit à gronder sous mes pieds de façon très intense. Ne pouvant tenir en équilibre, je tombai, avant de me relever quand le tremblement se calma. C'est alors qu'une tour sortit du sol, littéralement. Une tour si belle et si impressionnante que j'en restai bouche bée. Ce ne fut qu'en entendant des cris de douleur que je me bouchais les oreilles, cherchant leur provenance. Des âmes s'échappèrent de la bâtisse, nous chuchottant de partir aussi loin que possible. Je ravalai ma salive, mais je n'avais pas l'intention de fuir en peur. Je me plaçai à côté de Link, qui posa la question que, je pense, nous nous posions tous.

C'est alors que l'individu qui se battait avec Baltagnar tout à l'heure attira mon attention. Il gueulait tellement fort que c'était difficile de l'ignorer. Ses paroles me firent hausser les sourcils. Je n'en revenais pas de son immaturité. Il pensait uniquemment à se venger du général. Tout comme la boule rose, je trouvais que ce n'était pas digne d'un guerrier. Pointant un doigt accusateur vers lui, je ne pus retenir ces mots de sortir de ma bouche :

« Mais bordel, t'es un enfant ou quoi ? C'est quoi ce comportement ? Le monde est en danger et toi tu penses seulement à continuer ta baston avec l'autre. Si nous nous battons, c'est pour éviter des catastrophes, pas pour savoir qui est le plus fort ! Ne sois pas plus bête que ceux qui sont méchants pour être méchants, c'est con, ça n'a pas de but, ça n'apporte rien du tout. »

Lui tournant le dos, je ne m'attendais pas vraiment à une réponse. J'avais juste besoin de m'exprimer sur ce coup. Je fis face à Trascer, le regard mauvais, les bras croisés.

« Les tours de l’apocalypse ? Le compte à rebours de la fin des temps ? Comment comptes-tu engendrer la fin du monde avec de simples tas de pierres ? »

En fait, je me doutais que ce n'était pas de simples tas de pierres. Je me rappelais des hurlements des esprits, si souffrants. Si déchirants que j'aurais voulu leur demander de me raconter leurs histoires, de se confier à moi. Mais je savais que ça aurait été improbable qu'il le fasse, plus, je devais me concentrer sur mon ennemi.
Pièces Pièces : 5065
Nombre de messages : 1192
Age : 21
Localisation : Là où on a besoin de moi
Réplique/Citation : Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Date d'inscription : 24/09/2011
Liens : Petit ami : Hwoarang
Proches : Squall, Heat
Alliés : Link, Kirby Bros, Merwen, Faust
Ennemis : Axem, Ghirahim


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Lun 28 Jan 2013 - 5:00
Alors que les deux hommes se dirigeait vers le château, Conner commença à lui raconter son histoire et ses projets. Celui-ci rêvait d'un équilibre durable - mais comprenait-il seulement ce que cela voulait dire? Néanmoins, l'archer avait déjà été Générale d'armée et pour l'instant c'était exactement ce que Stip recherchait, l'instruction sur l'équilibre pourrais venir plus tard, de toute façon Conner et lui s'entendait au moins sur le faite que l'équilibre était le meilleur choix, n'en déplaise aux héros que le Démon s'apprêtait à aider. Pendant que le combat faisait encore rage dans les rues de la ville, le Roi et son nouveau commandant descendait dans les sous-sols de la forteresse - ici et là des tunnels pouvait se laisser voir, avec des réfugier attendant patiemment de pouvoir retourner chez eux ... si il restait un chez eux.

Jetant quelque coup d’œil rapide pour s'assurer que les paysans étaient pour la plupart sans danger - aucun blessé gravement, ceux qui l'avait été probablement mort à l'heure qu'il était - le Roi continua de marcher plus loin dans les souterrains. En fait, il se dirigeait vers la salle qui lui avait servit à faire pénétrer ses armées en se monde il y à de cela ... Stip avait oublié quand cela c'était produit exactement, puisqu'il avait continué de voyager entre les mondes pendant ce temps. Atteignant finalement l'endroit qu'il cherchait, il y trouva un portail l'attendant déjà. Apparemment, l'un des soldats d'Hyrule c'était rappelé des mesures d'urgence puisque déjà, des troupes hyliennes - qu'il avait envoyé en entraînement ailleurs dans son Empire - commençait à se former dans la salle.


- Conner, je te présente la 8e Légion d'Hyrule. Si tu veux bien en prendre les commandes, nous avons une ville à reconquérir - oui, reconquérir car je ne doute pas que mon cher Arche-ennemi à déjà bougé ses propres troupes à l'intérieur de la ville, au vu du portail.Aussitôt cela fait, le Démon se remit en marche dans le chemin inverse, cette fois-ci avec une armée derrière lui - d'ailleurs les citoyens qui pouvait les voir depuis l'ouverture des abris semblait déjà reprendre espoir. Stip ordonna ensuite à Conner de se tenir à la tête de ses troupes - n'ayant même pas attendu la réponse, le Roi assumais déjà que l'Archer avait accepté sa proposition - et d'attendre son signale derrière les portes de la muraille intérieur du château. Il précisa que le signal serait immanquable.

Quelques minutes plus tard, une mélodie commença à résonner dans la ville d'Hyrule - l'on pouvait même l'entendre légèrement à travers le portail pour ceux l'ayant déjà traversé. :



D'où cette mélodie provenait-elle? C'était Stip lui-même qui avait transporté un piano sur la muraille du château pour motiver ses troupes alors que celle-ci poussèrent les portes et chargèrent l'Armée de Trascer. Ceux-ci, probablement surpris de se retrouver confronter à des humains - croyant certainement que le Démon les avaient sous-estimé - se retrouvèrent bien vite à combattre à travers la ville une bataille perdante. En effet, les Hyliens avait été entraîné par les légions démoniaques de Stip, possédait des armes dignes de celles-ci ... et combattait en plus pour sauver leur pays. Comment les soldats du Seigneur du Chaos, sous-estimant totalement la 8e légion d'Hyrule, aurait-il pu remporter se combat? Bientôt. malgré les nouvelles pertes matérielle subit par la ville, celle-ci se trouvait de nouveau sous le contrôle de son Roi.

Le Démon, arrêtant alors de jouer sa mélodie qui avait accompagner la bataille pendant que celle-ci durait, se retourna et sauta des murailles, se retrouvant dans la rue et faisant signe à Conner de le suivre si celui-ci le désirait. Où est-ce que Stip allait? Vers le portail du Chaos, évidemment ! Traversant la porte dimensionnelle, le Seigneur de la Mort ne pu que constater qu'une tour s'élevait maintenant vers les cieux. Qu'est-ce que son ancien traître de générale avait bien pu découvrir comme vestige, cette fois-ci? La meilleur façon de le savoir, c'était de lui demander, évidemment.

Le Démon sous forme humaine, portant toujours son veston de type militaire, fourreau à la ceinture - épée manquante cependant, puisque Flare avait prit soin de la lui garder au chaud. Comment est-ce qu'il le savait? Parce que l'épée et l'épéiste était lié entre eux, bien évidemment, et Stip pouvait très clairement ressentir l'aura de son plus fidèle compagnon parmi la foule de héros. Il ne fit cependant aucune démarche pour récupérer sa lame tout de suite - cela ne serait pas nécessaire et de toute façon elle était entre bonne main. Non, pour l'instant il traversait la marée de héros et de méchant pour se rendre jusqu'à Trascer. Quelle ironie, d'ailleurs ! Les deux grands ennemis, face à face, chacun incapable de mettre l'autre au tapis. Pourquoi? Le Roi des Démons n'était pas dupe : le Seigneur qui se tenait devant lui se donnait des airs de puissance mais il était salement amoché. Quant à lui-même? Se faire trancher la tête avait le vilain effet de vous saper vos forces pendant quelque temps. Mais bon, pourquoi ne pas profiter de l'occasion pour avoir une discussion de gentleman ... surtout que la nouvelle trouvaille de son rival semblait intéressante, l'Architecture lui rappelant quelque peuple qu'il avait vu naître et mourir comme tant d'autre.

- Je vois que tu es toujours aussi doué pour trouver des prophéties à ton avantage, Trascer. D'où tire tu celle-ci ? Tu es tombé sur l’existence de ces tours par hasard? Non ... en aurais-tu eux mentions par tes espions qui pile la bibliothèque de la Cité Impériale du Royaume des morts? Probablement pas, mais cela reste possible. Peut-être est-ce que tu as toi-même sollicité un peuple pour les construire lors de notre guerre civil ? Pour l'instant, c'est le choix qui me semblait le plus logique, a moins que cela ne soi aucun des trois. Peut-être éclaireras-tu la lanterne d'un vieil ami?

En vérité, il ne faisait cela que pour donner aux héros le temps de reprendre leurs esprits, car il savait que les combats n'allait pas tarder à reprendre, et il ne pourrait pas directement les aider dans son état actuelle ... d'ailleurs les deux personnes qu'il venait justement de nommer comme Dieux de la Mort ne se trouvait pas ici non plus. Un mauvais choix, peut-être ? Un sourire dansa sur les lèvres du Démon alors qu'il attendait la réponse de Trascer.
Pièces Pièces : 14234
Nombre de messages : 3046
Age : 25
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Lun 28 Jan 2013 - 18:59



Elle était là....La première tour qui annonçait l'apocalypse. Elle était si...Magnifique. Dans ce paysage merveilleux qu'était le Dark World avec le soleil couchant, on pouvait, émerveillé regarder cette puissante structure qui s'élevait ainsi jusqu'au ciel. L'effet orangé que donnait l'environnement grâce à l'arrivé du crépuscule donnait là un tableau qui pouvait êtres peint et sans aucun doute devenir l'oeuvre la plus fantastique qui n'ai jamais foulé cette terre. La tour de la douleur était là. L'apocalypse l'accompagnait donc. Ce que disait la légende, et ce qu'avait accomplit le Seigneur du Mal avait été accomplit avec succès, si bien qu'en se retournant vers ses deux généraux, Sorceress et Executor, qui eux même semblaient admiratif devant l'architecture de la tour, il fit un signe de tête montrant sa satisfaction. Les deux enfants qui servaient leur Seigneur ne remarquerait probablement pas le signe de légère affection que montrait si peu souvent le démon, mais c'était bien une marque de remerciement, il était fier d'avoir des gens qui le suivrait jusqu'au bout du monde et jusqu'à la mort. Le démon se retourna enfin vers le groupe de héros après avoir tout de même observé quelque peu la tours qui était toujours là, le bruit des âmes damnées hurlant, suppliant la fuite de toute âme. Ce chant si mélodieux...Trascer prit soin de noter la mélodie qu'il entendait dans sa tête, afin de la conserver à jamais. Il était un démon après tout, et aimait aussi bien la guerre que la torture des gens.

Le premier des héros à venir était donc le jeune Link, héros du temps et bien entendu, celui qui était le plus apte à empêcher le Seigneur démoniaque de détruire le monde avec Stip et Squall, même si sans aucun doute son groupe de héros restait tout de même une gène à éliminé. Il avait l'aire en pleine forme pourtant. Un bluff? Ou bien avait-il eu recours à un sort puissant de régénération. Dans les deux cas, tant mieux il souhait que les héros sachent la difficulté de la tâche qui les attendent, et pour cela, rien de mieux que des ennemis dans un état de force total n'est ce pas? Dans tout les cas, le jeune guerrier semblait vouloir charger le puissant démon, mais probablement ce dernier se ravisa en ce rendant compte qu'il était seul face à Trascer et ses généraux, préférant ainsi questionner sur l'origine de la tour, et sans aucun doute de ce qu'allait en faire Trascer. Préférant ne rien révéler tout de suite, le porteur de Painsaw fit comprend au jeune elfe que le temps pour chaque réponse viendrait au moment voulu, mais que pour l'instant, il fallait attendre, attendre que chaque héros se questionne sur cette tour, que chaque guerrier exprime son opinion, que chacun de ceux assemblé sous le rang du bien...pose l'ultime question : Qu'est-ce?

La première autre personne en plus de Link n'apporta pas spécialement quelque chose de nouveau, si ce n'est qu'il était en colère contre le démon Baltagnar, et se fichant totalement de l'apocalypse, et de la fin du monde. Drôle et curieuse personne qui se prenait pour un guerrier et n'avait l'aire que d'un enfant voulant absolument montrer à ses camarades qui était le plus grand guerrier. Sauf que lui, était adulte et savait y faire à la baston. Ne préférant même pas s'occuper de lui, ce furent ses camarades qui allaient s'en occupé, le critiquant ou tout autre chose. Il risquerait de perdre un soutient, une aide lors des coups fourré, ou tout autre chose, un bon point du côté des méchants. Ce qui attrista le seigneur démoniaque fut encore une fois l'idée que les héros se faisaient de lui. La petite boule rose prenait-il vraiment Trascer pour quelqu'un voulant à tout pris dominer le monde par tout les moyens possible? Pour sa seul et unique personne? Il était bien conscient que certaine personne n'était pas apte au changement et ferait tout pour stopper le porteur de Painsaw dans son envie de reconstruction. Baissant légèrement la tête pour montrer son signe de désespoir, il fut tout de même ravis de savoir qu'il était inquiété par la tour, comparant la tour à une rose. Tout comme Link, il garda silence.

Ce furent au tours du loup, qui avait l'aire bien mal en point de réagir, de manière ronchonne par les secousses, mais c'était surement son regard qui était le plus intéressant à regarder. Était-ce de la peur? Ou bien de l'inquiétude probablement. La possibilité d'une fin du monde, voir de la destruction de toute vie? L'avènement d'un monde nouveau, où tous pourrait vivre calmement? Les tours de l'apocalypse avait pour but de détruire et reconstruire le monde, chacun les voyaient différemment, mais en ce qui concerne le Seigneur du mal, c'était tel un chef-d'oeuvre qui allait s'abattre sur le monde. Au tour maintenant de la Neko, cette dernière avait-elle aussi passé une morale sur le guerrier au cheveux de braise, et c'était ensuite directement tourné vers Trascer pour le questionner sur la possibilité de détruire le monde avec ce qui était seulement un tas de pierre gigantesque. Voilà qui brisait le rêve du Némésis que de savoir le moyen d'avoir son rêve accomplis comparé à un vulgaire tas de pierre posé l'un sur l'autre, il ne préfèra tout de même pas répondre à ses ennemis, il y avait une dernière personne qu'il attendait, et elle allait bientôt passer par le portail.

Et le voici, arrivant tel un haut seigneur vêtu comme tel, Stip, Maître de la mort, roi d'hyrule, et des centaines de millier d'autre titre qui serait trop long à énuméré. Si il était donc ici, c'était surement grâce à une stratégie qui avait mis en déroute les démons du Seigneur, et bien, il allait devoir les entraîner mieux que ça pour avoir été vaincu par des hylien, tant pis, pour le moment c'était la tour qui comptait le plus aux yeux de Trascer, et non pas ses soldats qui avaient échoué à retarder le Dieu de la mort pendant quelques instants de plus. Au moins Baltagnar avait décapité le démon d'un coup sec, et l'avait mis au tapis pendant un bon bout de temps, mais il était là, et s'approcha assez prêt de Trascer. Executor et Sorceress s'approchèrent du Démon, armes en poing, prêt à combattre. Mais le seigneur démoniaque retint ses serviteurs, il savait pertinemment que cela n'était pas suffisant, bien que puissant, une décapitation même pour un démon était quelque chose d'assez violent et mettant un temps de récupération trop long pour se battre en seulement quelques heures. Si bien que, ni Trascer ni Stip n'était prêt à combattre, sinon le sang aurait déjà probablement coulé. Lui aussi questionna le porteur de Painsaw sur l'apparition des tours, en proposant divers solution largement probable, même si ce fut la seconde la véritable réponse. Ce qui énerva tout de même le némésis fut la dernière phrase : "Vieil ami". Ah, et pourtant, cela faisait depuis la trahison, qu'ils ne l'étaient plus. Le coeur du démon se bloqua un moment, l'énergie chaotique ayant manqué à ce moment. Un léger souffle bloqué, rien de plus, mais quelque chose que Stip allait surement remarqué avec amusement probablement. Lorsqu'il reprit ses esprits, il était alors l'heure de parler.


"Vieil ami? Voilà bien longtemps que tu ne m'a plus appelé comme cela, du moins, c'est quelque peu faux, j'entend toujours cette légère ironie dans ta voix à chaque fois que tu prononce ce mot qui depuis bien longtemps n'a plus de sens pour moi. Depuis l'accident, n'est-ce pas? J'aimerais ressencé notre passé, mais ce ne serait que remué un couteau dans une plaie déjà bien trop endommagé. Une plaie que j'essaye d'oublier. En ce qui concerne ses tours et le moyen que j'ai utilisé pour les trouver, et bien, pour quelqu'un qui a perdu la tête, tu la porte pourtant bien sur tes épaules en réfléchissant comme cela. Si ce n'est que je ne l'ai pas découvert chez toi, mais dans ma bibliothèque, tu n'es pas le seul à avoir eu un quartier général, commandant."

Même si le casque bloquait tout mouvement du visage, Trascer souriait sous son armure, quelque peu amusé de redonner un grade qui n'avait maintenant plus aucun sens à celui qui lui avait pourtant appris tant de chance. Et pourtant, ils étaient maintenant des ennemis, prêt à tout pour anéantir l'autre, le gentil démon essayait depuis longtemps de contrecarrer les plan de destruction du Seigneur du Mal, et cela avait tout le temps marché même si ce n'était qu'à un fil parfois. Le second chercher à tout faire pour accomplir son rêve, même tuer celui qui fut un véritable camarade durant de longues années, jusqu'à une expérience, un double échange de coups qui brisa d'un seul coup de hache le lien solide qu'avait eu le Dieux de la mort avec son commandant en chef. Le passé, voilà quelque chose qui détruisait facilement de l'intérieur n'importe quel homme. En oubliant cela, il se tourna vers tout le monde, afin de commencer son explication. Laissant là son entretien avec Stip.

"A vous tous, je vous présente la Tour de la Douleur! Ce n'est pas la seul construction existante, elle fut crée il y a cela fort longtemps. Au nombre de sept qui furent entièrement terminé, et d'autre oeuvre inachevé par leurs créateur. Elles ont toute pour mission, qu'une fois réveillé par une puissance sans précédent sur le lieu de la première des créations de toute se remettre en marche afin d'activer le compteur Apocalyptique. Et vous m'avez aidé! Lors de ma chute dans le chaos. Le gouffre d'énergie que vous avez crée, VOTRE énergie...Tout cela, m'a permit d'accomplir la prophétie. Ainsi, le temps passe, s'écoule, pendant que nous parlons, ce monde est en danger. Lorsque le compteur arrivera à sa fin, tout un lieu sera détruit, plongé dans la destruction, et apte à la recréation. Un nouveau monde, c'est ce que chaque tour est sensé permettre. Il y a tout de même deux possibilités, l'une que je souhaite se faire le plus rapidement, l'autre, que je vous empêcherais de faire. Au sommet de cette tour repose la pièce étoile, doté de pouvoir merveilleux. Leur destruction permettra au compte à rebours de s'effondrer alors que leur protection le ralentira."

En finissant ses paroles, Trascer soupira quelque peu, il espérait que, sur ce coups-ci, les personnes qui ici l'avaient suivit pourrait tout de même s'occuper de la tour mais aussi des héros. Il était trop fatigué pour s'en occupé, et il devait se reposer, lui, et le jeune homme qu'il avait embarqué avec lui. Il observa une nouvelle fois la tour, les âmes continuaient de crier à l'aide, et ce son était toujours aussi merveilleux. Tout en continuant à se délecter d'un tel breuvage sonore, le détenteur de Painsaw se tourna une nouvelle fois vers les héros et aussi pour expliquer à ses compagnons ce qui les attendaient dans la tour en face d'eux.

"En ce qui concerne celle qui se dresse devant, et comme celle que vous pourrez voir apparaître petit à petit sur les divers lieux importants de ce monde, elle est doté de pouvoirs magique. Protégé par des créatures qui ont voué leurs vies à servir ce lieu, et à celui qui la construit, ou bien ce ne sont que des pauvres âmes torturé, et asservit par la cruauté de quelqu'un? Dans les deux cas, ils feront tout pour ralentir la traversé de n'importe qui, mais là où mes dernières recherche m'ont conduite, c'est au sujet de la malédiction, un sort qui vous entours, où plus vous grimper, plus elle devient puissante. Ainsi, ici même, la douleur sera insoutenable. Maintenant, je vous ai tous dis, mais sachez que j'ai encore quelques cartes dans mon sac et des informations non dévoilé."

Le démon resta immobile, Painsaw en main, toujours au repos. Il attendait la réaction de tout les héros, ainsi que les méchants qui étaient assemblé. Mais ce qui l'intriguait le plus, serait surement la réaction de son ancien commandant, et celle de Link.
Pièces Pièces : 46139
Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Lun 28 Jan 2013 - 20:39


La tour de l'apocalypse...

Cette tour renfermait un tel pouvoir... Un pouvoir tellement puissant que Bowser en avait presque les larmes aux yeux. Avec un tel pouvoir, Bowser pourrait monter facilement sur le trône de toute la région champignon... Et les régions aux alentours... Il pourrait peut être même attirer l'attention des "soit disant" héros, peut être même que Saphya accepterai de lui laisser une chance pour être son petit ami? Avec une puissance pareil... Il pourrait construire un gigantesque empire et obtenir la crainte et le respect... Non, cette puissance, il lui la fallait !

Il n'avait jamais rien gagné de ta vie qui pourrait avoir des effets à longs termes... Il était temps que cela change...

Bowser arrivait de plus en plus proche de ce lieu ou était déjà rassemblé quelques personnes, juché sur son Koopa Copter, il avait admiré la naissance de la Tour de la Douleur, comme il allait savoir comment cela se dénommait dans quelques minutes. Au milieu de tous, Trascer qui annonçait comme un fou possédé, l'intitulé de son plan maléfique.

"A vous tous, je vous présente la Tour de la Douleur! Ce n'est pas la seul construction existante, elle fut crée il y a cela fort longtemps. Au nombre de sept qui furent entièrement terminé, et d'autre oeuvre inachevé par leurs créateur. Elles ont toute pour mission, qu'une fois réveillé par une puissance sans précédent sur le lieu de la première des créations de toute se remettre en marche afin d'activer le compteur Apocalyptique. Et vous m'avez aidé! Lors de ma chute dans le chaos. Le gouffre d'énergie que vous avez crée, VOTRE énergie...Tout cela, m'a permit d'accomplir la prophétie. Ainsi, le temps passe, s'écoule, pendant que nous parlons, ce monde est en danger. Lorsque le compteur arrivera à sa fin, tout un lieu sera détruit, plongé dans la destruction, et apte à la recréation. Un nouveau monde, c'est ce que chaque tour est sensé permettre. Il y a tout de même deux possibilités, l'une que je souhaite se faire le plus rapidement, l'autre, que je vous empêcherais de faire. Au sommet de cette tour repose la pièce étoile, doté de pouvoir merveilleux. Leur destruction permettra au compte à rebours de s'effondrer alors que leur protection le ralentira."


Pourquoi détruire cette tour merveilleuse? Je suis sur qu'on pourrait lui trouver des multiples aspects... Moi je la voudrais bien comme résidence secondaire. Pour les vacances par exemple? Après tout, le Dark World est une région fort sympathique.


~Mais le plus important, c'est cette pièce étoile... Et celle ci m'appartiendra !~
Pièces Pièces : 10519
Nombre de messages : 5158
Age : 25
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Lun 28 Jan 2013 - 21:50

Fonçant à travers la pleine de ce royaume nommé Hyrule j'avais l'impression que plus je me dirigeais vers la tour plus elle était flou. Était-elle vraiment réel ? Mes pas de course était couverts par les frappent des éclairs tendit que la pluie tombait en torrent dans ce monde étrange. Dans ce monde ou les nuages étaient sombres. Une pousser de folie m'aurais telle saisie ? Sans peur et sans crainte je fonçais dans l'inconnu... C'est alors que un ultime coups d’éclair aveuglant frappa et m’empêcha de voir lors d'un court lapes de secondes... Lorsque enfin je distingua à nouveau devant moi je me retrouva dans un lieux semblable à la pleine ou je me trouvais mais contrairement à la pleine verdoyante elle était sombre et le ciel était d'une couleur oranger... l'astre du jour allait tomber , le soleil se couchait....et c'est à travers le merveilleux spectacle du crépuscule que au loin de cette pleine ténébreuse se dressa alors la tour qui je croyais était une illusion...mais cela était faux. Elle était bien réel et semblait bien plus menaçante. J'avais toujours la lance du soldat mort dans la cité en main et bien entendu encore la bannière rouge et doré enrouler autour. La tour était vraiment des plus ténébreuse et ne m'aspirais point confiance. Un peu paralyser par une crainte qui auparavant m'était inconnu je serra dans ma main la bague de fiançailles qui était destiner à ma bien aimer , je me rappela de ses grand yeux bleu , de ses merveilleux cheveux au couleur de la nuit et avent tout de son sourire qu'elle me faisait quand je m'approchais d'elle....que de tendre souvenir. Je lâcha alors l'anneau de ma main pour le laisser tomber contre le buste de mon armure à pendouiller au bout de la chaînette attaché autour de mon coup. Je fonça alors sur les lieux à toute allure telle un étalon sur les plaines. La longue queue de cheval bleuter flottant au vent accompagné de la bannière ensanglanter du royaume ou du monde dans le quel je me trouvais je courrais telle un condor vers le soleil. Étais-je devenue fou ? Par moment je le croyait et pas d'autre je me croyais capable de m'envoler telle un faucon vers cette tour. La brume toujours sur mes trace j'arriva enfin emmenant en même tant le brouillard et la brume des guerres dans les quels j'avais combattus dans mon pays , mon royaume , mon monde. Un démon se dressais alors devant l'édifice qui dégageait une puissance démoniaque. J'étais pendant ce temps cacher dans une sorte de faussé à partir du quel je regardais ce qui se passe. Mais le démon était pas seul. D'autres personne étaient présentent. Mais contrairement au démon elles semblaient avoir des intention plus noble et juste et voulaient préserver l'ordre du monde ou des mondes...je ne savais pas trop si je devais y pensé au pluriel ou au singulier. L'un était une sorte d'elfe entièrement vêtu de vert et avais une épée. J'en déduis alors tout de suite qu'il s’agissait d'un guerrier. A coté se trouvait un être lui aussi très étrange, une petite boule rose avec un chapeau , des pieds , des mains et des yeux. On aurait même dit qu'on pouvait le manger tellement qu'il avait l'air tout mou. Puis il y avait aussi une jeune fille qui ressemblait à un chat et un loup habillier de manière un peu zarb et plein d'autres personne . Non loin se dressait face au démon une personne qui semblerais être importante, le roi du royaume ou j'avais atterris d'après les dires. L'autre était un animal plutôt imposent semblable à un dragon recouvert d'écaille jaune. Une espèce de tortue géante avec des pic sur le dos... D'ailleurs celle-ci laissa un petit commentaire sur la tour en demandant si il pouvait l'avoir comme seconde résidence et qu'il ne fallait pas la détruire...…...................... heu...attendez je me suis pas gourer de champ de bataille là ? Les paroles de la tortue géante était tout simplement et purement illogique...c'est vrais quoi...ON EST PAS LA POUR PRENDRE LE THEE MERDE ! Il y à uen énorme menace et lui tout ce qu'il a à dire c'est ça !

*Mais quels sont ces paroles insensé qui sorte de la bouche de ce reptile ? Ne réalise t-il donc pas que ce monde est en danger ?*

Mais cependant quelque chose me troubla dans le discours du démon démoniaque. La destruction et le chaos pour crée un monde nouveau ? De moi je ne comprenais rien que voulait-il dire par là ? C'est alors que intriguer et curieux d'en savoir plus je sortis de ma cachette pour m'adresser directement à lui à travers la brume qui m'entourais.

-Que veux tu dire par là ? Comment ça un monde nouveau ? Que cela apporterait de plus ?

Tant de questions en si peux de paroles. Mais peut-être qu'elle avaient déjà éta poser ? Mais aussi je venait à peine d'arriver du coup je n'avais point u assister à toute la scène. Mais celle-ci valaient mieux à mes propres yeux que celles du reptile à la carrure plus ou moins...énorme...mais cela n’empêche je garda fermement dans ma main la lance à la bannière rouge comme l'écarlate et doré comme le blé bronzant au soleil que j'avais trouver ou plutôt volé ou bien encore emprunté sur le cadavre d'un soldat dans le cité d'Hyrule , prêt à réagir au moindre geste d'attaque ou hostile car après tout la poudre à canon puait à pleine le nez et il suffisait juste d'une étincelle pour tout exploser et que cela dégénère d'un point de vue au sens figuré du terme. Bien que cela semblait malheureusement inévitable mais vu le discours du démon le véritable ennemi.. se n'était point lui c'était la tour car même en le tuant leur émargement du sol serrait inévitable .
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Lun 28 Jan 2013 - 22:46
Evidemment la réaction de Hwoarang fut mal accueillie par ses alliés, ce furent d'ailleurs les seuls qui réagirent en lui faisant la morale, en lui disant que le désir de vengeance n'était pas une bonne raison de se battre, de ne pas se laisser sa colére prendre le dessus. Le même genre de discours que son maître Baek avait deja tenté de lui faire comprendre. Mais Hwoarang était du genre têtu et n'aimait pas qu'on lui dise quoi faire. Ces moralités ne faisaient que rendre sa frustration de plus en plus grande. Il n'aimait vraiment pas qu'on le prenne de haut, ainsi il jugea utile de mettre les points sur les I. Il se retourna vers Kirby et dit :

Oses dire encore une fois que je suis pas un guerrier et je t'ajoutes a la liste de ceux qui vont s'en prendre une ! Je vis pour combattre, et pour la victoire. Je recherche la victoire à tout prix et c'est pour moi la vraie definition du mot guerrier. Si t'es pas capable de comprendre ca c'est que c'est toi qui n'est pas un guerrier, alors ne me cherches pas OK ?

Puis il s'adressa à Future Flare qui lui avait reproché son attitude de maniére un peu plus agressive. Hwoarang lui répondit d'un sourire amusé :

Dis donc ma grande, si tu t'occupais de ce qui te regarde un peu ? Si mes souvenirs sont bons pendant que je me suis presque tué à combattre Baltagnar, toi tu était incapable d'infliger le moindre coup à qui que ce soit. En gros t'était juste la à servir de Pom Pom Girl. Et si tu veux savoir je me bat pour mon honneur et rien d'autre, si c'est ca pour oti la définition d'être un gamin alors oui, j'ai 3 ans d'âge mental !

Il aurait voulu la vanner plus longtemps, mais il avait autre chose de mieux à faire. Il commencait à en avoir marre de ce groupe de " héros" qui le prenaient de haut. D'ailleurs, il se detacha du groupe et se plaça devant et s'adressa à tous :


Ecoutez tous : Si je suis ici c'est par une succession d'êvenement independants de ma volonté. J'ai rien à voir avec votre monde ou votre apocalypse à la noix. Arretez la tant mieux, ratez et tant pis, dans deux jours je serais plus la. Si vous me consideriez comme votre pote vous feriez mieux d'oublier. Moi je suis la uniquement pour combattre des adversaires qui valent le coup. Et il se trouve que j'en ai trouvé. Je me suis battu de votre côté uniquement parce que je me battais contre eux point final. Alors ne venez pas me faire la morale je n'en ai absolument rien battre de ce que vous pouvez penser de moi !

Puis il decreta qu'il en avait completement fini avec ce groupe qui traînait dans ces pattes depuis un moment deja et qui l'empechait de se battre convenablement, il n'avait rien a ajouter. Evidemment il n'avait rien écouté du discours de Trascer sur l'explication sur les tours de l'apocalypse. Mais il compris que c'était bien cette structure qui attirait toute l'attention. D'ailleurs il commencait à en avoir marre que Trascer ne parle que de ca et le snob completement, si bien qu'il finit par ramasser une pierre et lui lancer dans la tronche. Puis lorsqu'il eut l'attention du démon il mit ses mains dans les poches l'air calme et lui dit :

La tu m'as vu maintenant ? Bon écoutes, je commence à en avoir marre de t'entendre parler de ce machin. Alors si c'est si important pour toi je m'en vais te la demolir pierre par pierre à coup de pieds. La tu feras peut être gaffe à moi ! Allez a toute ! Je te raméne une ou deux pierres en souvenirs !

Tout a coup, emporté par son entêtement legendaire, il se mit à se taper un sprint vers la tour, en passant à toute allure devant le groupe de mechants et en esquivant les obstacles sur sa route tel un Yamakasi. ( dé= Bien) ses ennemis furent surpris par sa vitesse qu'il avait acquise suite à des footings tres severes imposés par son maître. Il ne mit pas longtemps à mettre une grande distance entre lui et le reste du groupe. Il se marrait bien en regardant derriére lui et en les voyant loin. Rien ne pouvait l'arrêter ! Il étai Hwoarang ! La griffe sanglante ! Et il était capable de battre n'importe qui ! D'ailleurs , il si quelqu'un ose le courser, il se fera un plaisir de le mettre K.O.

dé :

-Parfait : Hwoarang est si rapide qu'il a laissé une distance énorme entre lui et les autres qu'il ne sera peut être pas rattrapable avant d'avoir atteind la tour ( peut être poursuivi dans un post mais pas attaqué )
-Bien : Hwoarang est loin, mais il est rattrapable ( peut être attaqué dés le prochain post par une seule personne avant un deuxiéme post de ma part )
-Raté : Hwoarang arrive a passer devant le groupe de mechants mais ayant du mal à franchir certains obstacles, et il se fait rattraper facilement ( peut être attaqué par n'importe qui )
-Euuh : Hwoarang n'a pas reussi à franchir le barrage de mechants et se trouve toujours dans la zone de combat.

Pièces Pièces : 11676
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 28 Jan 2013 - 22:46
Le membre 'Hwoarang' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 34134
Nombre de messages : 8245
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Lun 28 Jan 2013 - 22:50
Au beau milieux de la scène entre la tour , le démon et le groupe de héros le portail de stip prit soudainement une couleur obscure dans lequel se fit entendre des rires démoniaque c'est alors que 3 silhouettes sombre en sortirent accompagné de quelques monstres . Très vite les silhouettes s’avèrent être Axem Red le cyborg écarlate , Vaati le Mage du Vent , Méta Knight le seigneur des ombre et Faust...la chèvre international tout les 3 en pleine forme comme si leurs combat dans le temple avait pas eu lieux


Sortant du portail accompagné de Axem Red , Méta Knight et du vieux bouc j'apparut un sourire pour le moins vangeur sur les lèvres. Mais cette fois je comptait bien gagner moi , Axem Red , Méta Knight et Faust par ailleurs cela étaient surement notre but..enfin pour eux je savais pas mais moi...un désir ardent de vengeance bouillait en moi...mais cette fois Link aura bien plus de mal à m'avoir cette fois-ci..le soleil se couchait et la nuit arrivait..l'obscurité allait tomber et le vent soufflait étant donner que cette fois-ci le combat allait se dérouler en plein airs. Mais je préféra attendre un signale de Axem Red pour attaquer ou bien faire autre chose. Mais ne croyez pas que j'étais trop sûr de moi non plus ! J'était attentif au moindre mouvement pour agir à tout moment...le ciel était de couleur oranger signe que la nuit au ciel sombre allait bientôt arriver...signa que Gufuu allait surement pouvoirs m'aider un peu pour le combat...Je ne détachait cependant pas mon regard de Link mais je ne m'attarda pas trop sûr lui et lui fit juste une expression facial sans expression pour tourner mes pupilles rougeâtre vers le démon en armure noir . Derrière lui se dressait une gigantesque tour à l'architecture magnifique et développer. Je dit alors avec ironie et surtout avec arrogance.

-Et bien c'est sympa de nous inviter à votre petite fête...héhéhé

C'est alors que mon visage vira au pâle même si il l'était déjà plus ou moins beaucoup. C'était moi ou une personne censé ne plus avoir la tête sur les épaules était ici devant nous avec bah...la tête sur les épaules....je resta septique j'aurais pourtant juré qu'il avait été décapité... qui était-il vraiment ? Je fus alors encore plus méfiant..après tout nous ne savions pas grand chose de nos ennemis et c'était là le problème...
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

KirbyB a écrit :
avatar
Pink Warrior
Lun 28 Jan 2013 - 23:16
L'homme décapité était revenu je ne fut pas extrement surpris lors de mon combat pas loin du corps, j'avais sentie des signe de vie.
Trascer et l'homme discutèrent, il semblais bien proche, j'apprit que l'homme s'appellais stip et était un démon oeuvrant pour le bien.
J'apprit aussi que dans ces tours résidais une pièce étoile capable de ralentir ou arreter l'apocalypse a se que j'avais compris.
Cette tour se nommais la tour de la douleur, je commençais a penser que celle-ci engendrerais de dur sacrifice pour sa destruction...
Hwoarang avais évidamment mal pris les conseils peut etre un peu dur que nous lui avions donné moi et la neko.
C'était bien triste mais plus je rencontrais de guerrier un tout petit peu semblable a moi, je découvrais qu'il était très différent.
Ainsi il provocas Trascer, et s'enfuyas vers la tour pour la casser selon lui...
Le matériaux de cette tour était sans doute incassable, cela me paraissais évident.
Un chevalier en armure était apparu pendant la scène.

Puis coup de théatre apparurent un nouveau groupe d'adversaire, ou a ma plus grande surprise se trouvais Faust...
Je le voyais d'assez loin mais lui aussi pouvais me voir, je le fixais d'un air muet, me disant qu'une fois que c'est tour serais détruite, je chercherais un moyen de le guérire de son mal.

Trascer avais parler du faite que cette tour propagais un pouvoir autour d'elle et en son intérieur de douleur plus élevé.
Si c'était le cas un combat a ses alentours serais fatal a la plupart d'entre nous.
Et le crétin qui courrais vers elles risquais de rapidement en sentir les effets...

J'était silencieux calme et concentré.

Je me demandais si le groupe de Faust espèrais s'allier avec celui de Trascer, si c'était le cas le combat deviendrais plus qu'inégale.

-Link, y a t'il un autre moyen d'entrer dans cette dimension que le portail de Trascer ?
Si c'est le cas dit le moi.
Nous n'aurons sans doute que peu de chance de reussite face a ses 2 groupes d'adversaires,
pense tu que nous pouvons prendre ce risque, si c'est le cas je te suivrais dans la bataille fait moi confiance.


Je m'éloignais de quelque pas pour poser mon chapeau de pail, à 30 mètre du futur terrain de combat, et en sortais un bandeau rouge, que j'attachais a mon front.
Je n'enlevais que très rarement mon chapeau, je l'aimais et j'en prenais bien soin.
Mais je ne voulais pas qu'il soit abimer...

Pièces Pièces : 18591
Nombre de messages : 2116
Age : 20
Localisation : J'en sais rien :0
Réplique/Citation : "Par la magie des rêves !"
Date d'inscription : 02/11/2012
Liens : Amis : Faust, Capricorne, Snow, Shikkan, Argaï, Link, Phoenix, Eloaf the Chao, Genesect, Rosstail, Tim Sinassas,

Ennemie : Baltagnar, Trascer, Nightmare(le hérisson), Axem red, Stip

Connaissance : Flare, Hwoarang, Ikuto, Red, Gozen


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

KB possède une carte obtenu a un quizz qui lui offre 20% de réduction sur tout au marché coco : Carte Gold !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Baltagnar a écrit :
avatar
Joueur
Lun 28 Jan 2013 - 23:42
Lorsque son nouveau Seigneur avait traversé le portail, le Général l'avait suivit comme ses autres alliées. En faite, il s'était tenu bien droit tout le long de l'attente des héros, à une distance respectable des trois compères qui avait semblé passer un moment intime en compagnie de leur maître de longue date - car Baltagnar savais très bien qu'il était en retard à la fête du côté rafler les gloires de l'association avec Trascer. D'ailleurs, alors même que les héros commençait a arriver - le Démon s'étant tourné vers le portail pour les surveiller - des tremblements de terre se mirent à parcourir le Dark World. Tournant légèrement la tête de manière à garder un œil sur la possible arriver des héros tout en pouvant admirer le spectacle qui se déroulait derrière lui. Remarquant assez rapidement que les nouveaux arrivants était aussi captivé que lui par l’événement, il se retourna complètement.

Une structure imposante commençais à sortir du sol, au milieu des tremblements. Une gigantesque construction dans le plus pure style antique, un bâtiment comme seul un peuple ayant trop longtemps savouré leur domination pu en concevoir les plans architecturaux. Cela restait une magnifique tour - mais l'on devinait que ses constructeurs c'était laissé aller dans leur divagation, simplement par le faite que la tour clamait "de la douleur" . Néanmoins, c'était ce qui allait permettre à son nouveau maître de régner ... et qui dit règne, dit généralement guerre d'expansion. Tout du moins, guerre de consolidation.

Enfin, le nouveau membre de la garde rapproché de Trascer se tourna de nouveau vers les héros, dont l'un qui se permettait de l'insulter en le traitant entre autre de clébard, disant même qu'il allait lui apprendre les "dures loi du combat en face à face.". De un, il devait être complètement aveugle pour avoir raté la carrure immense du Démon, de deux il avait probablement oublié le faite que quelques instants plus tôt, il s'était fait refaire le visage alors que c'était les héros qui était à plusieurs sur lui.

Mais avant que le traître puisse répondre à cette insulte, la personne qu'il avait trahit apparut justement par le portail. Il avait déjà réussit à passer au travers des troupes laissé derrière par son nouveau Seigneur? Peut-être les rumeurs avait-elle été fausse, après tout ... mais maintenant, il était trop tard pour reculer. Alors que son ancien et son nouveau souverain discutait, le Générale remarqua Hwoarang lancer une pierre sur Trascer, avant de commencer à courir vers la tour qui venait justement de sortir du sol. N'avait-il rien écouté? Le pauvre fou se précipitait directement dans une malédiction qui allait lui faire ressentir deux fois plus de douleur par le coup que Baltagnar allait lui mettre.


Car oui, effectivement, le Démon s'était tout de suite lancé à la poursuite de l'humain sur le cri de :

- Tu crois pouvoir insulté le Destructeur sans vergogne? Arrête de fuir et bat toi, trouillard ! Ce n'est pas toi qui disait que j'étais un mauvais guerrier ? PROUVE MOI QUE TU ES DIGNE DE MON ATTENTION, MORTEL !Les grandes enjambés de Baltagnar lui permirent de rattraper l'homme assez rapidement et de lui mettre la main au collet.

- Alors comme cela on veut manquer de respect au Grand Seigneur? Tient, voit ce qu'on réserve au gens dans ton genre, dans le monde des Démons !En disant cela, Baltagnar enflamma sa main qui n'était pas actuellement entrain de retenir Hwoarang au dessus du sol, et la dirigea lentement vers le bras droit de se dernier ...

Dé :
Parfait : le bras est sévèrement brûlé et est inutilisable si il n'y a aucun soin apporté
Bien : le bras est brûlé et inutilisable pour un moment
Raté : le bras est brûlé et est douloureux pour longtemps (tour de la douleur)
Euh : Hwoarang s'échappe avant que Baltagnar ne le brûle.
Pièces Pièces : 6059
Nombre de messages : 47
Localisation : Au Combat
Réplique/Citation : War, war never changes
Date d'inscription : 25/12/2012
Liens : Famille : Membre du clan Brennaxt
Souverain : Trascer
Ennemi : Héros


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 28 Jan 2013 - 23:42
Le membre 'Baltagnar' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 34134
Nombre de messages : 8245
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Axem Break a écrit :
avatar
Tyran de Dreamland
Lun 28 Jan 2013 - 23:57
Le portail qui était en pleins milieux de la place de Hyrule menait vers un monde ténébreux, mais ô combien charmant. Le dark world s'ouvrait à Axem et ses alliés tel une terre d'accueil pour encore plus de ténèbres, de chaos et de dépravation. Le soleil se couchait pour laisser place à la nuit mais selon le robot, un soleil rouge se lèvera ensuite, baigné du sang qui coulera sur le sol aujourd'hui. Pourquoi cette description si sombre? Par-ce que le robot et ses sbires ne peuvent plus se contenir, n'ayant pas du tout digéré leur défaite au temple. Heureusement, le groupe a pu se régénérer rapidement grâce au grimoire magique qui a apprit des sorts de soin à Vaati. Il n'a fallut qu'un petit discours de la part du robot pour redonner leurs envies sanguinaires au groupe. Bref, ils sont maintenant arrivé près d'une tour fort intéressante. Plusieurs indices indiquèrent au robot que le démon qu'il avait vu apparaître protégeait cette tour. En regardant qui était contre eux, Axem remarqua avec une certaine satisfaction que l'elfe était là. Guérit lui aussi, apparemment mais qu'importe, cette fois, Axem se déchaînera contre cet elfe insolent.


Pour ce qui est des autres, rien de très spécial à dire. Quelque-uns d'entre eux étaient aussi présent au temple, mais ils n'ont pas encore le mérite de s'accaparer l'attention du robot comme Link. Il faut dire qu'Axem n'a pas affronté d'adversaire aussi coriace que lui..sauf Mario, bien entendu. Bref, le combat semblait déjà commencé, car un imprudent avait voulut jouer les héros en herbe, mais ce petit jeu ne dura pas longtemps. Un colosse démoniaque brûla le bras de cet idiot, faisant bien marrer le robot. Ne voulant pas tout de suite attaquer ou faire quoi que ce soit, Axem décida de téléporter son équipe loin des héros, pour pouvoir observer de loin. Aussitôt que cela fut fait, il s'assit alors sur une grosse pierre en regardant tout ce beau monde. Il était impatient de voir le reste des autres à l'oeuvre, ne voulant pas interrompre le spectacle de par sa venue dans le rang des spectateurs...même s'il sera éventuellement un acteur dans ce théâtre sordide.Il s'adressa alors à tous ceux qui l'avaient suivit:

-Prenons notre temps, nous ne sommes pas pressés pour le moment. Si un seul des héros s'approche, châtiez le avec une force meurtrière...ne vous retenez pas et je ne veux aucune pitié de votre part...même si je sais que ce n'est pas votre intention.
Pièces Pièces : 6023
Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/08/2012
Liens : Famille: aucun

Amis: Aucun

Rival: Ghirahim

Ennemis: Link, Astrid
Allié: Flandre

Supérieur: Aucun


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mar 29 Jan 2013 - 18:40
Le portail s'ouvrit faisant entrer Faust, le magicien violet, le robot rouge et la gomme bleue. Le Poichigeon et l'Hypotrempe suivirent leur maître. Le bouc marcha et se retrouva face à un monde assez fantaisiste. Comme si il était atterri avec les autres dans le coeur du monde. Le juge était ébahi par l'architecture de la tour. Le magicien disait quelque chose avec arrogance tandis que le bouc resta sans voix. Il était impressionné par la taille imposante du bâtiment. Des cris de douleurs retentirent. Mais que contenait cette tour ?

Une grande foule était réuni, que cela soit les "héros" ou les "destructeurs". Parmi dans la foule, un se démarquait. C'était un homme asiatique qui avait du caractère. Celui-ci fonçait vers la tour mais, quelqu'un l'en empêchait en lui prenant son bras et lui brûla. Faust sursauta par surprise. Il sursauta de plus en écarquillant les yeux car non seulement l'asiatique se retrouve avec son bras enflammé, mais aussi il aperçut un de ses anciens alliés : la gomme rose au chapeau de paille. Quelques souvenirs lui revenaient. Le robot rouge lui interrompit ses pensées quand il emmena son groupe loin des héros. Faust le suivit et se détournant le regard de Kirby Bros pour reprendre ses esprits.

*-Je ne penserais pas qu'il y aurait autant de monde.*


Loin des héros, le "chef" ordonna au groupe que si quelqu'un s'approche, les "méchants" devrait le traiter avec souffrance voire conduisant à la mort. Faust hocha la tête dès qu'il reçu l'ordre. Le juge jouait avec ses mains invoquant une orbe sombre ayant la capacité de compresser les organes dès que cette orbe entra dans le corps de la cible. L'Hypotrempe se mettait devant Faust en lui regardant de manière inquiet tandis que le Poichigeon préoccupé également était posé sur l'épaule droit du magicien.
Pièces Pièces : 18795
Nombre de messages : 5704
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Hwoarang a écrit :
avatar
Koopatrouille
Mar 29 Jan 2013 - 19:42
Encore une fois Hwoarang fut surpris par Baltagnar, c'est qu'il était rapide finalement ! Celui-ci avait rattrapé Hwoarang et avait utilisé ses pouvoirs pour lui bruler le bras. Hwoarang, qui fait normalement tous son possible pour cacher ses faiblesses à ses adversaires, ne put s'empêcher de hurler de douleur, mais s'empressa de contrer immediatement avec un coup de pied retourné pour eviter une suite à cette attaque. C'est ce que lui avait appris son maître : Toujours attaquer au moment ou son adversaire s'y attendait le moins, et en particulier dans les pites coup qu'il pouvait lui infliger, il ne fallait surtout pas se laisser aller à la souffrance et baisser sa garde, car c'était la l'objectif de l'adversaire, ainsi, au cours de ses entraînements, Baek avait appris à Hwoarang à contrer immediatement apres avoir reçu un coup de forte envergure afin e retablir l'equilibre dans le combat, pour ne pas être sans défense. Hwoarang essaya de bouger son bras brûlé par Baltagnar, mais il y parvenait à peine, inutile en tout cas de penser pouvoir l'utiliser dans ce combat, Hwoarang devrait attaquer exclusivement avec des enchaînements de coups de pieds, encore heureux, c'est ce qu'il maîtrisait le mieux ! Il tenait son bras douloureux et inutilisable en regardant Baltagnar, les yeux debordant de haine et lui dit :

Ok, ca fait deux fois que tu m'as eu par surprise, j'ai un bras en moins dans ce combat mais c'est au moins ce qu'il fallait pour que le combat soit équitable. Nous sommes à armes égales à present, c'est parti !

Hwoarang avait exactement ce qu'il avait : Baltagnar pour lui tous seul dans un combat. En plus, il s'était suffisemment eloigné de la scéne qui se deroulait au loin pour que quelqu'un de son camp intervienne. De toute façon, apres ce qu'il avait dit, il ne pensait compter sur aucune aide à present, mais cela lui convenait parfaitement, c'était un combat en 1 contre 1 qu'il voulait, et il l'avait !



Le combat commença ! Les deux adversaires se lancerent au corps a corps et s'echangerent des coups. Hwoarang comptait sur sa rapiditée et son endurance pour combler l'ecart de force qu'il avait avec Baltagnar. Il envoya des enchaînements de coups de pieds en faisant en sorte de s'ecarter regulierement pour eviter un potentiel contre. C'est à une de ces esquives qu'il decida d'utiliser une de ses prises : Avec son bras valide il attrapa le bras droit de Baltagnar et plaça son pied contre sa nuque et tira de toutes ses forces avec son bras en poussant avec la jambe, bien sur Hwoarang n'avait pas assez de force pour craquer la nuque du general, mais n'était qu'un début d'enchaînement dont la suite consistait à relâcher Baltagnar , et de lui plaçer un coup de pied sous le menton dans la fraction de seconde qui suivaait afin de l'envoyer au tapis ( dé= Bien ). Hwoarang reussit cet enchaînement et Baltagnar voltigea pour s'ecraser deux métres plus loin. Hwoarang savait que le combat était loin d'être terminé, mais il comprit que sa derniére attaque n'avait pas été sans dommage pour Baltagnar dont il attendait la contre-attaque. Et pour l'enerver il lui lança une nouvelle provocation :

Alors, c'est tout ? Franchement je m'attendais à mieux !

Tout en disant cela il masquait son horrible douleur dans son bras precedement brûlé.

Parfait : L'attaque a affaibli Baltagnar qui ne pourra plus utiliser ses pouvoirs dans ce combat
Bien : L'attaque étourdi Baltagnar qui ne peut pas utiliser ses pouvoirs dans le prochain tour
raté : L'attaque n'a aucun effet sur Baltagnar
euuh : Hwoarang n'a pas pu finir son enchaînement et a été contré par Baltagnar, il est desormais vulnerable à une contre-attaque
Pièces Pièces : 11676
Nombre de messages : 337
Age : 24
Localisation : Pas la !
Date d'inscription : 17/01/2013
Liens : Petite amie : Flare
Amis : Linkfan, , Luciole, Capricorn, Angelique
Ennemis : Trascer, Baltagnar, Dollmaster


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mar 29 Jan 2013 - 19:42
Le membre 'Hwoarang' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 34134
Nombre de messages : 8245
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mar 29 Jan 2013 - 21:48
Wolf resta bouche bée devant cette création avec une fin destructrice.La neko avait la même réaction après avoir rejoint le camp du chewing-gum rose. Elle blâmait le chinois ne pensant qu'à son combat avec le général.

Le général Pepper lui appelait via son microphone. Décidément, toujours la réaction à la dernière minute. Ce chien disait lui informe à propos de cette tour. Mais avant de donner la mission, le cornérien se mit à péter un câble dû aux réactions lentes sans cesse.

-Général ! J'en ai marre que tu me dis des choses en dernière minute. D'abord, on m'a demandé d'aller sur les lieux alors que ma cible était déjà sur place. Et encore que ça a failli tourner au chaos. Et maintenant, tu me préviens au moment où la tour est créée. Tu sais quoi incapable, je sais ce que c'est ma mission : empêcher ce gros plein de soupe de dominer le monde et de détruire cette tour pour effacer le mal. Comme toi et ton équipe z'êtes vraiment lents je vais régler ce problème moi-même. Démerdez-vous sans moi !


Wolf arracha son microphone sur sa tête et le jeta très loin pour ne plus à recontacter ces incompétents selon lui.

L'atmosphère inquiétante se mettait à adoucir avec d'abord l'arrivée quelqu'un qui devrait connaître ce Destructeur. Deux grandes puissances face à face. Une chance que lui préférait taper une causette que taper au sens propre. Puis, le Koopa enveloppé plaisantait dessus qu'il aimerait avoir ce bâtiment dans son royaume. Ceux-ci faisait sourire le loup qui reprenait son souffle. Un chevalier noir reposa la question de l'hylien vert. On dirait qu'il n'avait pas écouté ce que disait le destructeur ou qu'il venait d'arriver. Wolf lui rétorqua en essayant de se tenir debout sans sa canne. Il n'aimait pas que les choses se répétaient.

-Si t'avais écouté, t'aurais pas posé cette question qui a été déjà posée.

Un groupe arriva par derrière. Eh bien, on se croirait à l'école où les retardataires arrivèrent goutte à goutte. Ce groupe était composé d'un clone de l'elfe mais en violet, une boite à conserve rouge, un vieux bouc qui pourtant ne sent pas le bouc et encore un clone de la gomme rose mais en bleu avec des accessoires. C'était alors que le chinois n'avait pas hésité à jouer aux kamikazes en fonçant la tête la première. Wolf aurait fait pareil mais il n'était pas prêt vu son état et il avait mieux fait de s'abstenir. Quelqu'un le poursuivait en lui brûlant son bras mais cela partit en combat. De toute manière, c'était pas ses oignons. Il s'intéressa à cette tour. Cela doit être le point faible de son ennemi principal mais il ignorait que d'autres en attendaient. Wolf continua à reprendre son souffle même si il commençait à aller mieux.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mer 30 Jan 2013 - 3:12
Acrya passa le portail pour se rendre au Dark World, l'endroit qu'elle venait tout juste de quitter pour se rendre en plein coeur de la cité d'Hyrule. Avoir su, elle serait restée là, elle aurait été en première loge pour assister au spectacle qu'offrait le seigneur du mal. Une tour, une magnifique tour sortit tout droit des entrailles de la terre. La terre trembla, mais elle bascula pas, suivant la montée de cette construction du regard. Elle écouta les paroles de Trascer, trouvant cette histoire de compte à rebours de la fin du monde très intéressante. Détruire le monde pour le recréer parfait... cette idée lui plaisait énormément. Elle allait appuyer cette démarche avec toutes ses forces.

Perdue dans ses pensées, la démone frissonna à l'entente de cris dégageant une douleur sans pareille. Elle créa une barrière psychique autour d'elle afin que les âmes ne puissent pas l'atteindre. Elle ne voulait pas qu'elles s'approchent d'elle. Leurs simples présences lui donnaient envie de pleurer. Depuis son combat contre Taka, elle était beaucoup plus vulnérable. Elle ne devait prendre de risques, se surestimer par rapport à sa force à ne pas succomber aux appels de détresse de son coeur. Elle était désormais trop faible à son goût. Secouant la tête, elle observa les héros arriver, riant du fait qu'ils se querellaient entre eux. Elle haussa les sourcils en voyant un nouveau venu avec une armée. Elle tendit l'oreille lorsque le boss reprit parole.

La tour de la douleur. C'était le nom de l'oeuvre d'art qui se dressait devant eux. Cela expliquait sa sensibilité face à celle-ci. La sorcière connaissait trop bien ce sentiment, même si pendant un certain temps elle ne l'avait plus ressenti. Il était trop enfoui. Mais on l'avait déterré. Ainsi, le compteur reposait sur des pièces étoiles. Il fallait les détuitre pour l'accélérer. C'était ce qu'elle comptait faire. Pourquoi donc ? Pour ce monde parfait dont parlait Trascer. Pour un monde simple, heureux et sans complication. Pour un univers juste, où tous les êtres sont égaux, peu importe leur apparence ou leur personnalité...

Alors qu'Acrya réfléchissait à cela, deux types commencèrent à se battre. Un qu'elle identifia de son côté, l'autre semblait juste vouloir prouver qu'il était plus fort. Autrement, un groupe de quatre personnes venait de faire son apparition. Leurs auras lui indiqua qu'eux aussi étaient des ''méchants''. La baston générale allait bientôt reprendre, c'était sûr et certain. C'est alors qu'un type habillé en violet attira son attention. Elle se plaça à côté de moi et fit une petite mine triste.

« Moi, on a oublié de m'inviter, j'ai dû venir de moi-même... Heureusement pour vous, je vais casser la baraque, hihihi ~ ♥ »

Elle passa la langue sur sa lame, observant chacun de ses adversaires comme si elle voulait les bouffer, et attendit que quelque chose d'intéressant se passe pour agir.


Pièces Pièces : 4030
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Shimizu Nobunaga a écrit :
avatar
Néant
Mer 30 Jan 2013 - 11:18
Sumaru fendait les airs, ne se préoccupant pas de tous les conflits mineurs qu'ils ressentait. Depuis qu'il se savait condamné, il avait cherché ce qu'il pouvait encore protéger. Ses cheveux, désormais blancs, descendaient jusqu'à ses reins et de profondes rides marquaient son visage. Alors qu'il vieillissait, il avait vu son reflet dans une flaque d'eau, et à cet instant, il avait observé une ressemblance saisissante avec Jack. Avec un grognement, il était tombé à genoux tandis que des souvenirs flous remontaient. L'un d'eux, en outre, le désespérait.

La Koopa qu'il avait frappée, battue presque à mort, pour obtenir des informations. Celle que son âme reconnaissait. D'une façon ou d'une autre, elle était incroyablement importante pour Sumaru. Son âme le dirigeait droit vers elle, et il allait se laisser porter. De loin, il avait observé les événements d'Hyrule, se concentrant sur la femme qu'était devenue la Koopa. Immédiatement, elle ne craignait pas cet Axem, mais il deviendrait sans doute une menace.

Les menaces étaient faites pour être éliminées.

Il avait attendu afin de concentrer ses pouvoirs, de les stocker, et maintenant, il était près. Il se dirigea vers la tour de la douleur, n'y accordant pas la moindre attention. Il avait repéré sa cible depuis longtemps. Ses ailes d'ombres tendues à leur maximum, il plongea.

Dans un fracas immense, sa claymore et la hache d'Axem ripèrent l'une sur l'autre et Sumaru, emporté par son élan, se trouvait de nouveau à trois mètres de son ennemi. Ils se regardèrent tandis que les autres prenaient consience de la menace que représentait le nouvel arrivant.

Sumaru était certes ridé, ses membres plus fins et son visage plus sec, il semblait tout de même incroyablement puissant. Sa cape blanche ouverte laissait voir son bras droit, doré et porteur d'un gantelet d'un noir brillant parcouru de veines rouges et aux griffes aussi tranchantes que sa claymore.

"Quatre contre un vieil homme? J'ai déjà été plus désavantagé!"

Il cligna de son oeil orange, le droit, en direction d'Axem, ce qui avait un double but. Il le narguait, et plus ésotériquement, il le marquait d'un sceau pour pouvoir savoir où il se trouvait à chaque instant. Ils étaient suffisament loin du reste des gens pour que ces derniers ne prêtent pas attention à lui. Ils étaient déjà sans doute suffisament occupés. Rendant rapidement à son ombre la forme d'une écharpe qui couvrit ses traits, Sumaru se fendit en avant, et fonça droit sur Axem. Deux coups en diagonale plus tard, il couvrit son dos, sans défense, d'une roue effectuée sur une seule main pendant que de l'autre, il parait la riposte d'Axem.

En se relevant, il commença par un mouvement circulaire pour se dégager de l'espace puis lança son bras droit vers l'avant pour attraper le crâne du cyborg qu'il était venu anéantir.

Dé :
Parfait : Sumaru éclate le crane d'Axem contre le sol deux fois.
Bien : Sumaru attrape le crane d'Axem et le jette au sol.
Raté : Sumaru n'attrape pas Axem mais reste en bonne position pour parer.
Euh... : Sumaru n'attrape pas Axem et perd l'équilibre.

(Jolie chance aux dés mon grand ! )
Pièces Pièces : 26124
Nombre de messages : 3940
Age : 22
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 30 Jan 2013 - 11:18
Le membre 'Sumaru L'Exilé' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 34134
Nombre de messages : 8245
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Le Début de l'Apocalypse - [Acte 9 - Libre]
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» Demande d'un acte de décès
» Partie scénarisée 40k en mode Apocalypse
» [Fan-Fiction] Apocalypse
» le québec libre!!!
» Dark Crusade Apocalypse 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum