Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusUltra-Nuit Eternelle00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Au bord du lac [PV : Argaï, Zaryna, (Umber ?)]
avatar
Koopa
Jeu 24 Jan 2013 - 21:32

Argaï marcha loin de la cité, loin du joyeux bordel qui se passait en ce moment. Le lion était toujours obsédé de vouloir rentrer chez lui. De pas en pas, il se préoccupa quand même des autres qui étaient dans ce monde. Il ne pouvait pas non partir de ce monde comme un lâche surtout qu'il venait à peine de se faire des amis. Il souhaiterait quitter ce monde si il trouva les moyens de rentrer à Tirloch. Il retrouverait sa famille, remettre en ordre le royaume, vivre une vie normale, quoi. Mais le monde de Nintendo World aurait des chances de périr dans les ténèbres notamment que cela ferait deux alliés en moins si on comptait le lion et le bouc qui avait changé de côté.

Le prince arriva au bord du lac Hylia. Cela lui hantait ses souvenirs. Il se souvenait que c'était ici où il avait posé ses premiers pas dans ce monde. Il se souvenait qu'un combat se déroula. Deux personnes avaient versés du poison sur ce lac. D'ailleurs, cette eau était toujours violâtre et empoisonnée. Les poissons restèrent flottés à la surface. Argaï était traumatisé par cette expérience. Le hérisson noir dont il garderait des souvenirs l'avaient balancé à la flotte pour ressentir d'atroces souffrances quand il nageait. Heureusement que le lion avait fait confiance à l'ange dont il ne se souvenait plus du nom qui a alléger le poison et à Kirby Bros et à Faust d'avoir trouvé un antidote pour ce poison. Argaï avait pensé que la recherche de l'antidote n'allait pas aboutir au fur et à mesure qu'il sentait le poison ce qui lui faisait peur. Il avait peur de ne plus revoir sa femme Angèle et son enfant. Mais c'était regrettant que Faust avait fait la grave erreur de retrouver ce crâne et que cet artefact lui en fait un méchant selon les pensées de la gomme rose.

Argaï s'assit sur un gros rocher afin d'essayer plus ou moins d'oublier des souvenirs de ce monde. Une brise de vent fit voler sa crinière. Il observa également l'horizon du lac dépourvue de vie. Quand est-ce qu'il allait rentrer dans son royaume ? Argaï n'avait aucune idée. Le lion était isolé du monde, enfin, plus ou moins.
Pièces Pièces : 6485
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 24 Jan 2013 - 21:45
La jeune cyborg à la lame rouiller de sang du rend et des monstres qu'elle avait tuer dans d'autre contré arriva dans le royaume d'Hyrule...d'un pas machinale elle traversa la pleine avec la couleur de l'écarlate brillant dans ses yeux...elle avait abandonné le robot doré nommé Axem Yellow sans sens rendre compte et en ne faisant pas gaffe à lui...des jours c'était écouler et la machine avide de haine et de folie arriva non loin d'un lac... Elle regarda alors autour d'elle pour apercevoir assis sur le bord du lac au couleur violâtre quelqu'un ou quelque chose... elle s'en approcha alors d'un ton mécanique , son épée énorme et lourde brandit par dessus ses épaules entre ses mains de métal sombre , dangereusement comme pour le tuer tendit que son reflet de couloir noir et menaçante se fit voir sur l'eau du lac empoisonner .

(Médiocre je sais c'est pour cela que je veux e débarrasser de ZAZA )
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Ezekiel a écrit :
avatar
Maître de la Keyblade
Sam 26 Jan 2013 - 11:29
Je marchais depuis plusieurs heure déjà, j'étais épuisé par la nuit que j'avais passé, au loin, la silhouette d'un lac se dessinait, je décidas donc d'y aller histoire de me reposer et reprendre des forces, de plus, cela faisait 3 jours que je n'avais pas mangé. Je marchais dans sur un sentier de terre battus, arriver au lac, je fus surpris par la couleur de l'eau, elle était violâtre et elle émettait une odeur nauséabonde, de l'eau coté du lac se tenait une femme tenant une étrange épée noire, ou j'étais tombée ?
A proximité d'elle se tenait une espèce de lion anthropomorphe. Je décrochas une pomme du pommier sous lequel je me trouvais, commençant à manger, je décidas de m'approcher de la femme en question. Je rampas jusqu'à un buisson, j'observas la fille longuement, elle n'était pas normal, on dirait dit quelqu'un de mi-humain mi-robot, son épée était d'un noir brillant, gigantesque et couvert de sang, je décidas de rester planquer pour voir se qu'elle allait faire.
Pièces Pièces : 25035
Nombre de messages : 1740
Age : 18
Localisation : Forteresse Oubliée
Réplique/Citation : "Rien ne sert de regarder derrière soit, fais se que te dicte ton coeur... tant que tu en as un."
Date d'inscription : 13/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


- Paroles d'Ezekiel. ( sombre ) / *Pensées d'Ezekiel* ( sombre ) : #9933ff
- Paroles d'Ezekiel. ( lumineux ) / *Pensées d'Ezekiel*( lumineux ) : #ffcc00
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

avatar
Koopa
Sam 26 Jan 2013 - 12:35
Argaï observa son reflet dans l'eau quand il entendit des pas. En effet, il n'était pas isolé. Le prince titillait ses oreilles et se retourna. C'était une femme en noir qui lui s'approcha. Elle n'avait pas l'air être très amicale surtout avec sa grosse épée. Le lion hérissa légèrement ses poils avant se relever du rocher et de sauter sur le sol en arrière sans tomber dans l'eau. Ca serait bête de se refaire empoisonnée une seconde fois tout seul surtout que Faust venait de changer de camp.

Argaï sortit son épée et pointa sur la cyborg enfin, il ne savait pas que c'en était une. Pendant que cette femme avançait, le lion recula. Il resta méfiant du punk.

-Je ne sais pas qui vous êtes mais vous avez l'air d'être quelqu'un d'hostile. Vous feriez mieux de ranger votre épée.

Il continua de marcher en arrière quand il sentit son pied au bord du lac. Il faillit perdre son équilibre pour tomber en arrière c'est-à-dire dans l'eau. Si cette femme allait l'entailler, il ferait un bond sur le côté pour s'éloigner du lac afin qu'il n'ait peu de chance de retomber dans le piège. Le prince le regardait toujours avec méfiance, sourcils froncés et l'épée pointée sur elle.

Ils étaient pour l'instant que deux, enfin, si on ne comptait pas le troisième dans les buissons à espionner la scène. Argaï n'avait que dans son champ de vision la cyborg.
Pièces Pièces : 6485
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Sam 26 Jan 2013 - 12:57
La cyborg de métal au noir profond et au corps blanc comme celui d'un fantôme ne s'arrêta point..ses yeux rouge sanguinolent émettait une lueur menaçante... A quelque mètres du lion elle s'arrêta n'ayant point remarquer le jeune garçon qui les espionnait en cachette dans un buisson . Elle passa alors sa main sur sa lame au couleur noir profond abyssale...le métal de sa main machinal et le fer de ça lame s'entre choquant et grinçant de petite étincelle se formèrent . Puis la cyborg démoniaque au cornes longues et fine retira ça main et pointa à son tour son épée vers le lion bras tendit d'une faciliter des plus déconcertant vu la taille de l'épée...quelque mot sortir alors de sa bouche tendit que ses pupilles se reformèrent comme celle d'un félin ayant trouver ça proie .

-Mort...Chaos .... Destruction....

La cyborg après ces quelques mots ne tarda pas à s'attaquer au lion . Sa main métalique se posa sur sa lame comme pour bien la maintenir à l'horizontale puis elle chargea la lame de son épée en avent vers le lion dans un bruit mécanique .

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Ezekiel a écrit :
avatar
Maître de la Keyblade
Sam 26 Jan 2013 - 13:29
Alors que j'observais la cyborg à l'allure démoniaque, le lion dégaina son épée face à elle qui fit de même, le lion commença à reculer vers l'eau du lac visiblement empoisonner sous la menace de l'épée géante, je devais faire quelque chose, je pus alors entendre ses mots sortirs de la bouche de la machine :

-Mort...Chaos .... Destruction....

Elle s'élança alors à l'assaut du lion, épée en avant, je devais agir et vite, je sortis alors du buisson en sautant donna un coup de pied sauté sur le coté de la lame pour la faire dévier, je trébuchas en même temps et me rattrapa avec une pirouette, je fis volte face et me tourna face à la cyborg.

-Bien que votre affaire ne me regarde en rien, il est hors de question que je vous laisse tuer un être humain.....ou quelque ce soit d'autre !

Je levas ma mains pour essayer de frapper la fille au visage mais à la place, un pieux de glace s'en échappa mais passé malheureusement à coté de la jeune cyborg et plongea dans le lac, j'étais surpris par ce que je venais de faire, jamais je n'avais pus faire ce genre de chose, d'ou me venait ce pouvoir, je n'en savais rien mais au moins, j'allais pouvoir me battre à arme égale face à cette fille mécanique.

Dé Action : Pieux de glace

Parfais : Le pieux de glace frappe Zaryna au visage.
Bien : Le pieux de glace frappe Zaryna à la jambe.
Raté : Le pieux de glace passe à coté de Zaryna et atteris dans le lac.
Heu... : Le pieux de glace passe à coté de Zaryna et vient frappé Argai au bras droit.
Pièces Pièces : 25035
Nombre de messages : 1740
Age : 18
Localisation : Forteresse Oubliée
Réplique/Citation : "Rien ne sert de regarder derrière soit, fais se que te dicte ton coeur... tant que tu en as un."
Date d'inscription : 13/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


- Paroles d'Ezekiel. ( sombre ) / *Pensées d'Ezekiel* ( sombre ) : #9933ff
- Paroles d'Ezekiel. ( lumineux ) / *Pensées d'Ezekiel*( lumineux ) : #ffcc00
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 26 Jan 2013 - 13:29
Le membre 'Umber' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 31759
Nombre de messages : 8114
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

avatar
Koopa
Sam 26 Jan 2013 - 14:00
"Mort... Chaos... Destruction". C'étaient les seuls mots que la cyborg prononçait. C'était sûr, il voulait la peau du lion. Mais pourquoi ? Il ne se posa pas la question. Elle allait foncer droit sur lui comme un rhinocéros. Argaï fit un pas chassé au moment opportun. Il avait eu chaud.

C'est alors que cette fameuse troisième personne entra dans le combat. Le nouveau la déstabilisa en donnant un coup de pied. Puis, il levait la main et invoqua plus ou moins volontairement un pieu de glace sur la cible. Cette dernière l'esquiva. Le pieu finissait dans le lac. Néanmoins, cela a permis au lion de faire diversion pour bousculer la punk dans le lac en donnant un coup de coude. Elle devrait se débattre dans l'eau mais seulement, elle était proche des bords et que sa vengeance allait être terrible même si le poison allait l'affecter. Argaï s'approcha du bord et prit son épée avec ses deux mains, la pointe sur la cyborg. Il était colérique.

-Un manque de respect envers un prince du royaume de Tirloch. Vous allez vite être en Enfer !

Le lion fit un coup d'épée latéral vif, avez rapide pour décapiter l'ennemi dans l'eau. La tête et le corps plongèrent dans les profondeurs du lac violâtre. Le monarque rangea son épée. Il alla remercier celui qui l'avait aidé.

-Je vous doit toute ma gratitude. Mais ... Que faites-vous ici ?
Pièces Pièces : 6485
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Sam 26 Jan 2013 - 14:48
Décapiter...c'est ainsi que la vie de la cyborg toucha à sa fin son corps coulant au fin fond du lac ne pouvant point nager...Zaryna était morte....ou qui sais personne ne pouvait le confirmer à présent...la cyborg démoniaque prit par surprise mourut de la même façon qu'elle avait tuer sa seule amie il y a des années ..le lac violâtre tirant légèrement vers le rouge sang le corps inanimé de la jeune cyborg disparut dans les profondeurs...seul son épée était encore présente planter dans le rebord du lac avent qu'elle se fasse décapiter...planter dans le sol par un geste désespérer pour remonter à la surface....planter dans le sol de toute ses forces par la colère et la haine envers le monde...l'épée de couleur noire recouverte du sang du renard tuer à Dream land plus jamais à présent n'allait bouger ou commettre le mal...la seule personne ayant réussit à la manier étant morte , engloutit dans l'eau empoisonner elle et sa folie le seul souvenir de cette cyborg autrefois une simple humaine était juste son épée tacheter de sang avec gravé dessus son nom...."Zaryna"

Fin du rp pour elle...AMEN /SBAF/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Ezekiel a écrit :
avatar
Maître de la Keyblade
Sam 26 Jan 2013 - 15:58
Le lion poussa la cyborg dans l'eau empoisonner, la fille vêtu de noir se débattit dans l'eau pour finalement s'accrocher à la rive ou elle planta son épée, le lion leva son épée et coupa net la tête de la cyborg démoniaque, elle lâcha alors lentement son épée qui resta figer dans la terre, son corps sombra lentement dans l'eau violacée du lac.

-Je vous doit toute ma gratitude. Mais ... Que faites-vous ici ?

-Je ne sais pas ce que je fais ici, ni même ou je suis, je me nomme Umber et si vous pouviez me dire ou je suis, je vous en serais reconnaissant.

Je me rapprochas de la rive, le corps de la fille avait entièrement disparu au fond du lac, je me retournas et fixa le Lion.

-Et vous, qui êtes vous ?
Pièces Pièces : 25035
Nombre de messages : 1740
Age : 18
Localisation : Forteresse Oubliée
Réplique/Citation : "Rien ne sert de regarder derrière soit, fais se que te dicte ton coeur... tant que tu en as un."
Date d'inscription : 13/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


- Paroles d'Ezekiel. ( sombre ) / *Pensées d'Ezekiel* ( sombre ) : #9933ff
- Paroles d'Ezekiel. ( lumineux ) / *Pensées d'Ezekiel*( lumineux ) : #ffcc00
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

avatar
Koopa
Sam 26 Jan 2013 - 16:33
Le mal était fait. La cyborg était dans les profondeurs du lac. L'eau était légèrement rougeâtre mais restait dans ses couleurs initiales. Seule sa grosse épée restait sur terre. Le nouveau demanda de se présenter. Avant cela, le lion voulait éviter qu'un des amis de cette femme chercherait à se venger si il voyait la grosse arme sur le sol. Argaï souleva la grosse épée très lourde et fit plusieurs tours sur lui-même pour le jeter très loin dans l'eau. Un gros "splash" fit dans le lac. Maintenant, on avait plus aucune trace d'elle. Revenant à lui, Argaï lui parla.

-On dirait que vous aussi vous n'êtes pas d'ici. Je me nomme Argaï, prince du Royaume de Tirloch. Je cherche désespérément à rentrer dans mon royaume. Le monde est maintenant très chaotique. *soupire* Si seulement je pourrais revoir ma femme et mon enfant. Et qui êtes-vous ? Vous venez d'où ?

Le lion s'éloigna de l'humain en apparence et du lac. Il observa toute la plaine. Le monde était devenu désenchanté alors que la lumière venait à peine d'être revenu. Et Faust était basculé au côté des ennemis par "possession". Ne pouvant rien faire, il préférerait rentrer chez lui.

-Je suppose que vous aussi, vous êtes en train de rechercher comment rentrer chez vous ? Si seulement un scientifique pourrait nous ramener chacun dans notre monde.
Pièces Pièces : 6485
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Ezekiel a écrit :
avatar
Maître de la Keyblade
Sam 26 Jan 2013 - 17:56
-Je suppose que vous aussi, vous êtes en train de rechercher comment rentrer chez vous ? Si seulement un scientifique pourrait nous ramener chacun dans notre monde.

-Je ne veux pas rentrez chez moi.......enfin, encore faudrait-il que j'ai un chez moi. Si vous êtes d'accord, nous devrions aller en ville, histoire de trouver une hauberge ou quelque chose comme ça.

Je fixas le ciel, il étais devenu orageux, de gros nuage noir se dessinait dans le ciel, je commenças à marcher vers le nord ou ce trouvait cette cité, j'y allais surtout dans le but de m'équipé pour pouvoir me battre décemment, je sentis quelque goutte de pluie tomber sur mon visage, je relevas légèrement ma cape sur mes cheveux pour évité d'être tremper, je n'avais rien révélé de mon horrible secret à Argai, c'était le nom de ce mystérieux lion anthropomorphe, au moins, si mon physique venait à être révélé, je ne pense pas que cela choquera beaucoup Je regardas en arrière, le lion ne semblait pas me suivre, personnellement, je m'en fichais bien, je préférais de loin rester seul.

La suite à la cité d'hyrule --> Arriver à la cité d'hyrule [ Libre ]
Pièces Pièces : 25035
Nombre de messages : 1740
Age : 18
Localisation : Forteresse Oubliée
Réplique/Citation : "Rien ne sert de regarder derrière soit, fais se que te dicte ton coeur... tant que tu en as un."
Date d'inscription : 13/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


- Paroles d'Ezekiel. ( sombre ) / *Pensées d'Ezekiel* ( sombre ) : #9933ff
- Paroles d'Ezekiel. ( lumineux ) / *Pensées d'Ezekiel*( lumineux ) : #ffcc00
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

avatar
Koopa
Sam 26 Jan 2013 - 20:01
Apparemment, cet homme n'était pas très bavard. Il ne s'était même pas présenté. De plus, il se sentait déjà à l'aise dans ce monde alors qu'il ne connaissait qu'une partie.

Des nuages noirs commençaient à apparaître ainsi que la pluie. Argaï se disait que ça n'allait pas être le moment de trouver un moyen dans ces conditions. Il fallait se réfugier au plus vite si il ne voulait pas chopper un rhume, une pneumonie ou une maladie dans ce genre. Il marcha en direction de la ville. Pourquoi restait-il autant mystérieux cet homme ? Et si il était très timide ce qui était normal pour la première fois. Ou au contraire, il cacherait quelque chose que le lion ne l'apprécierait pas. L'orage commença à gronder légèrement mais ce n'était pas non plus la tempête. Après cette pensée, il avait déjà quitté pour lui répondre. Argaï voulait également aller à l'auberge. Il marcha seul pour aller vers une auberge et si il était là enfin, il devrait être forcément dans ce lieu, le lion allait profiter de lui faire amplement connaissance et qu'il soit plus ouvert.

Arrivée à la cité d'Hyrule et préparation du temps à venir
Pièces Pièces : 6485
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Au bord du lac [PV : Argaï, Zaryna, (Umber ?)]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum