Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaUltra-Banqueroute00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Seul et blesser avec rien pour se soigner....[PV Vaati / Nightmare ]
Invité a écrit :
Dim 30 Déc 2012 - 18:34
Au fur et à mesure que ma monture , l'oiseau du crépuscule battait des ailes , je sentait à chaque secousse ma plaie sur le flanc gauche craché de plus en plus de sens sur le morceau déchiré de ma cape....ne supportant plus cette affreuse douleur je me posa au sol après avoir reconnu le fameux lac Hylia que j'avais empoisonné il y avait peu...Une fois la créature m'avoir déposer au sol celle-ci retourna voler dans le ciel tendit que je me laissa tomber au sol n'arrivant plus à tenir sur ma cheviller de fouler et épuiser après se combat qui ne semblait ne jamais prendre fin...je regardait le ciel assombrit accompagné de ses petit cerceaux électrique adosser contre un arbre se trouvant au abord du lac empoisonner dans lequel flottait des poissons mort par le poison mortel.... Je contemplait encore et toujours ce ciel englober par la pénombre les cheveux taché de mon sang et de celui de ma victime que j'avais tuer et jeter au grand large....ses long cheveux tacheter de ses fines goûtes de sang flottait au sifflement doux et agréable du vent ... Je trouvai cela fort apaisant et sentit ma douleur devenir moins persistante mais cependant je ne savais que faire....je n'avait rien pour me soigner...et je ne savais ou pouvait bien se trouver mes alliés... C'est alors que la pierre écarlate de mon bonnet se mit à briller d'une sombre lueur et dégagea de la fumée qui se métamorphosa devant moi...une fois la forme bien distincte je remarqua qu'il s'agissait de Gufuu cependant celui-ci avait changer à première vu...il avait....prit en taille je devrait dire...la petite créature qui tenait entre mes mains fessait carrément la taille d'un d'un big ball . Mais je ne put l'admirer plus lentement car celui-ci devait faire quelque chose pour espérer que je ne sois pas là seul comme un abrutit né de la dernière pluie .

-Gufuu..aide-moi.....urgl

J'avais mal à nouveau...et cela m'énervait de me retrouver dans une telle position de faiblesse..quand à Gufuu lui il prit son envole dans les airs suite à mes ordres....j'ignorait ou il allait ni même se qu'il allait faire..mais j'avais confiance en lui...
De longue heures passèrent tendit que j'attendait...c'est alors que le vent vin à mon secours....une feuille morte de l'arbre en dessous du quel je me trouvait tomba et porta par le vent atterrit en face de moi....je reconnu alors qu'il s'agissait d'une feuille au effets magique qui guérissait les blessure les moins importante.... je tendit alors mon bras vers celle-ci en grommelant légèrement de douleur en sentant la plaie sur mon flanc gauche s'écarter encore plus et enfin j'arriva à m'en saisir....la plaie était certes trop importent pour être soigner mais ma cheville non...j'aplica alors la feuille d'arbres au effet magique sur ma cheville à laquel soudainement je ne ressentit plus aucune douleur... Je me sentait enfin capable de tenir debout...mais je ne voulut pas me relever au risque de devoir encore souffrir de cette maudite plaie que le jeune garçon aujourd'hui mort m'avait faite...
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Yersin Sitsep a écrit :
avatar
Cauchemar
Lun 31 Déc 2012 - 14:57
Après avoir fait la connaissance de la jeune cyborgs Zaryna je m’était diriger vers Hyrule afin de me reposer un peu , il faut dire qu'il c’était passer beaucoup de chose , je m’était fait éclater par Squall en plus donc il était normal que j'etait crever et puis il faut dire que Hyrule est un endroit très calme c'est l'endroit idéal pour se détendre et en plus c’était l'endroit calme le plus proche de ou j'etait , les autre lieu était trop dangereux je ne voulait pas me faire attaquer par un inconnue alors que je roupiller .
Je n'allait pas rester dans la station A.R.K non plus la preuve je m’était fait attaquer par ce Squall la bas , j'avait pas envie de tomber sur un type de la même trempe que lui.
D'ailleurs en parlant de Squall je m’était souvenue des 7 anneaux élémentaire que j'avait voler dans la station il était peut être temps de les utiliser.
Je sortit les 7 anneaux de ma poche et je les mit tous sur mes poignet et mes chevilles .
Une fois que je les avait tous enfiler je ressentit une nouvelle force , un nouveau pouvoir m'envahir , Le vent se mit a souffler , l'eau se mit a trembler , mon corps devenait a la fois brûlant et glacial et une sorte d'aura blanche et noirs décuplait ma force , on pouvait admire de petit arc électrique autours de mes poignet et une fois a leur paroxysme tout cela s’arrêta créant un nouveau pouvoir dans mon corps.
J'etait purement satisfait des effet que me procurer ses anneau élémentaire , dorénavant l'eau,le feu,la glace,la foudre , la lumière l'ombre et le vent n'avait plus aucun secret pour moi.
Mais a peine je venait d'avoir cette maîtrise des élément que quelque chose de gros et noirs s'approcha de moi a pleine vitesse , je vis un mouvement rapide sur le coter et a chose ronde se prit l'arbre derrière moi


Alalala on est jamais tranquille ma parole . Qui est tu et que veut tu ? Si tu est un misérable voleurs je te conseil de partir si tu veux pas finir en bouillit

En faite il semblait que la grosse boule noir était gufuu je l'ai remarquer quand il c'est retourner avec une petite goûte de sang sur son front , ne pouvant pas parler il me bouscula plusieurs fois et si dirigea vers le lac Hylia comme si qu'il voulait que je le suivent , étant donner que vaati n’était pas avec son compagnon volant j'en déduis que Gufuu voulait que je l'aide , il était surement bloquer comme d'habitude , je soupirait renonça a mon roupillons et je le suivit , une fois arriver au lac Hylia je le vit a terre avec de nombreuse blessure , bon au moins il était en vie tant mieux mais vue ces blessure il devait être soigner rapidement sinon il allait rapidement mourir due a une forte perte de sang .
Avec mes nouveau pouvoir aquatique je fit lever une petit quantité d'eau qui était dans le lac , je lui débarrassa de toute les toxine que moi et Vaati avion apporter au lac il y a un petit bout de temps et je l'oxygéna avec mes pouvoir du vent afin d'en faire de l'eau oxygéné que j'apliqua sur ses blessure pour désinfecter , après cela je fit apparaître une flamme dans mes mains et même si sa allait lui faire très mal je brûla un peu les plaie afin que cela se cicatrice et pour éviter que cela ne s'infecte encore plus je givra les plaie afin de les recouvrir d'une fine couche de glace protégeant la peau de toute agression microscopique et histoire que Vaati se réveille je lui lança une décharge électrique dans tout le corps autant dire que mes nouveau pouvoir été très utile


Bon c'est bon tes réveiller ? Maintenant dit moi ce que ta fait pour avoir toute ces blessure ? tu tes battue contre quelqu'un c'est sa ? J 'espère que ta gagner
Pièces Pièces : 2680
Nombre de messages : 1090
Age : 21
Localisation : Partout
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 27/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours >

† History Of Darkness †

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Lun 31 Déc 2012 - 16:20
Je ne bougeais plus et ne fesait plus aucun bruit...je pensait à se que je venait de faire...j'ai tuer quelqu'un...car il s'était dresser sur mon chemin...d'un coter j'était fier de moi et avait l'impression d'être plus puissant que je ne l'était avent mais d'un autre coter je ressentait un petit pincement à la poitrine...je n'avais jamais tuer personne auparavant enfin.. auparavant en se qui reste dans mes souvenirs....puis je réfléchis à se cauchemar qui me hantait sans cesse.....un jeune garçon au yeux de saphir et au cheveux blond comme le blé entièrement vêtu d'un vert émeraude... ce garçon.....dans mon rêves il me tuait....non....il m'emprisonnait dans un sorte de sceau magique.....mais je fut vite sortit de mes pensé en voyant Gufuu revenir avec....NIGHTMARE !!!! A se moment là j'eu envie d’arracher un à un les organes de Gufuu...je lui avait demander de m'aider !!!! Pas d'aller chercher de l'aide !!!!! SURTOUT NIGHTMARE QUI M'AVAIT DÉJÀ AIDER LORS DE NOTRE PREMIÈRE RENCONTRE !!!!
Calui-ci une fois arriver me soigna encore une FOIS !!!! Grrrr....Mais d'une autre manière comparer à la première fois....en effets c'était....

-AYE !!!! MAIS PUTAIN ARRETE JE VAIS BIEN BORDEL !!!!! J'AI PAS DEMANDER DE TON AIDE MOI !!!!!

c'était douloureux en effets....en même tant que je rageai sur le fait d'être soigner comme si ma vie dépendait des autres je lançais un regard noir sur Gufuu qui semblait limite en train de se foutre de ma gueule....Puis après que tout cela sois fini Nightmare me donna une déchare électrique avec comme excuse que c'était pour me réveiller...

-NAN MAIS ÇA VA PAS LA TÊTE !!! ET J'ETAIT DÉJÀ RÉVEILLER !!!

Je me releva brusquement comme si le comabt face à l'autre blond à la con n'avait pas eu lieux et entendu les rires silencieux de Gufuu derrière moi....je me retourna alors et donna un violent coup de pied dans la tronche de Gufuu

-ET TOI T'ARRETE DE RIGOLER ET TU RETOURNE A TA PLACE !!

Gufuu était toujours obéissant et rentra se loger dans le cristal écarlate de mon bonnet . Nightmare me posa une question un peu.... disons bof....que j'avais pas trop envie de répondre tellement que j'était sur les nerfs pour presque rien , enfin presque...il fallait dire que rien n'allait...le portail magique du cyborg rouge qui ma emmener je ne sais ou , Gufuu qui se paie ma tête et l'impression d'être dépendant des autres alors que c'est faux.....c'est alors que réalisant cela je me calma et mon visage redevenu impassible , froid et sombre comme le marbre....c'est alors que sur celui-ci je sentit une douce chaleur le caresser provenant du ciel..je regarda alors en l'air pour remarquer que le sombre ciel de la nuit éternel laissait place à un ciel bleu azur agrémenter des premiers rayons de soleil.....En tout cas....ça pu la lumière.....et je ne comprenait pas comment cela se faisait....Au loin je revit encore la château d'Hyrule et remarqua alors plus nettement la forme de la bâtisse éclairer par les rayons du soleil...il s'agissait du même château que dans mon cauchemar...

-C'est pas vrais !!! Par la malédiction du seigneur du malin qu'esque qu'il se passe nom d'un chien !!! LA LUMIÈRE REVIENT SUR SES TERRES !!!!! NIGHTMARE VIENS FAUT QU'ON AILLE VOIR CA !!!!

C'est alors que au moment ou je sauta sur mon oiseau du crépuscule pour m'en aller au château j’entendis celui ci....RONFLER O_O

-ET !! FAIGNANT !!! TU BOUGE TON CUL !!!!

Pas le temps d'attendre que celui-ci se réveil..je fonça sur lui avec mon oiseau du crépuscule qui l'attrapa dans ses serres et l'emmena de force comme un sac à patates au château d'Hyrule .

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Seul et blesser avec rien pour se soigner....[PV Vaati / Nightmare ]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Probleme avec Avatar pour le forum de la Horde
» Merci ? Mais de rien...
» Livre Motordu ... avec Ztamps
» Stuff tanque
» " J'ai couché avec barbok pour un biscuit "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum