Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

L'Antidote de l'Espoir
Aller à la page : Précédent  1, 2
Shantae a écrit :
avatar
Super
Sam 23 Juin 2012 - 12:39
Rappel du premier message :

Arpentant fièrement les cieux, le Vaisseau de Meta Knight, où Dark Angel avait anciennement vécu et dont elle était devenue à présent propriétaire avec Ghirahim, passa au dessus d'une chaine de montagne avant que le pilotage automatique ne se mette en alerte. En effet, difficile d'orienter une quelconque trajectoire dans ses conditions, où le relief n'était pas vraiment favorable au fait qu'un vaisseau gigantesque se pose ici. L'alerte réveilla Ghirahim qui aussitôt, fit en sorte de redresser l'engin et de le lui faire gagner de l'altitude, puis enclencha de nouveau le pilotage automatique. Le Monarque Démoniaque partit en direction des chambres et il ouvrit d'abord la porte de la Dragonne. ...Etrange. Celle ci n'était plus là. C'était un piège ?

Ghirahim se retourna, puis cette fois ci, fit en sorte de toquer à la porte de Dark pour la réveiller, à moins que cela n'ait déjà été chose faite en raison de l'alarme qui avait pu se déclencher. Le Monarque ouvrit la porte, laissant filer sa cape de gauche à droite.


Je crois que nous sommes arrivé mais...Aucune trace de la Dragonne. On va devoir être vigilant.

Celle ci les avait mis en garde d'un Peuple Dragon Noir vivant dans les parages, qui sans doute pourrait les guider jusqu'à Koavo. Mais suivre se plan, c'était directement se jeter dans la gueule du loup. Ils allaient devoir penser à autre chose, et faire tout ce qui était possible afin de trouver un Antidote pour Dark. Celui ci retourna au poste de pilotage et ouvrit un espèce de sas qui semblait gravitationnel, car aucun moyen de se poser. Plutôt utile ! Ghirahim se retourna en direction de son amie et lança, en plaisantant :

Eh bien...Il va falloir se laisser tomber jusqu'en bas. Ca ne fera pas trop mal, ne t'en fais pas, Kufufufu ~

Pièces Pièces : 3005
Nombre de messages : 572
Age : 23
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Lun 2 Juil 2012 - 13:57
Alors cette fille était blessé par un poison? Hmm c'était facile comme tout à réparer, il fallait juste que je retrouve mon livre sur ce sujet. L'elfe voulait savoir à quoi me servait ce bouquin. J'hésitai un peu mais je finit par répondre.

-Ce livre me donne des indices sur le comment pour ressuscité avec touts mes pouvoirs car tu vois, en ce moment je peux juste utiliser mes shouts, ce qui est quand même utile. Mais quand je serai de retour à la normal, je garderai un livre pour me rappeler, si je meurt, comment ressuscité. Quand je serai retour à la normal je serai beaucoup plus puissant que je le suis en ce moment mais je ne vous parle pas de mes projets de quand je vais être humain mais je vous rassure que sa à rien de grave. Je vais juste rapportez ce qui m'appartient. Tandis que pour ton amie, oui je pourrai la guérir mais seulement quand vous allez apportez mon bouquin. Allez, continuer votre chemin, ont se revoit à l'entrée.Je vais trouver le bouquin et reconstruire le toit...


Je me dirigea vers l'entrée. Je me demandais si j'avais faites une gaffe. Tout ce qu'il fallait, c'est qu'il n'ouvre pas ce bouquin car ces livres sont fait pour être utilisé une seul fois. Dès que tu l'ouvre et referme ce livre, les pages disparaît car le secret est déjà utilisé. J'arrivais devant ma grande bibliothèque et dit:

-Bordel comment je vais faire pour retrouver ce bouquin?
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Mer 4 Juil 2012 - 0:13
Aphrodite, sans s'en rendre compte, traversa The Unforgiven qui, rappelons le, est un spectre. Passant la porte, le jeune dieu retrouva Dark Angel et Ghirahim. Respirant avec difficulté à cause de sa course, Aphrodite se mit devant Ghirahim et écarta le bras gauche. La tête baissée et la respiration lourde, ses cheveux étaient plongés devant sa tête. Alors Aphrodite leva subitement la tête. Ses yeux rouges, expressifs, respiraient la colère. L'instinct hautain du jeune homme reprenait le dessus, car il n'était plus en présence de King. Alors Aphrodite déclara :

"Tseuh ... Je me disais bien qu'un oiseau d'une telle laideur tenait forcément sa disgrâce de son maître."


Aphrodite posa alors ses yeux sur la jeune fille. D'une manière ou d'une autre il la sentait ... Faible. Alors Aphrodite passa sa main sur sa toge. Sur lui il possédait ... Cette potion miracle ... Dont il avait juré de se servir qu'en cas d'urgence. Mais surement pas pour des imbéciles pareils.


"Maintenant que je vous ai bien réprimandés, je vais aller voir l'autre spectre et régler mes comptes ... Vous permettez ?"


Faisant valser ses cheveux en arrière d'un geste ample de la main, Aphrodite poussa Ghirahim pour passer, dans le sens inverse où il était venu, et ce avec un petit sourire provocateur.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Shantae a écrit :
avatar
Super
Mer 4 Juil 2012 - 13:05

Devait il faire confiance à ce spectre ? Il fallait l'avouer, il était un beau parleur. Mais soignerait il vraiment Dark si Ghirahim venait à l'aider ? En récupérant le livre et en le lui donnant, il retrouverait ses pouvoirs, mais peut être qu'à ce moment là, il en profiterait pour tenter de les éliminer. C'était risqué...Ghirahim partit sans rien dire, mimant le fait qu'il avait accepté sans non plus confirmer sa décision. L'Elfe en question était désorienté, c'était rare lorsqu'une telle situation arrivait. Mais il lui avait promis faire son possible pour trouver un moyen de soigner Dark. C'est alors que Aphrodite passa devant lui, en lui manquant de respect. Cette première chose le fit tout d'abord bouillir, lui donnant l'envie de le réduire en morceau. Ce n'était qu'un ange prétentieux. Allons. Il n'y avait pas de quoi s'enflammer. Le Monarque se calma un instant, puis l'observa qui repartait avec un air plutôt provocateur. A partir de ce moment, Ghirahim se doutait que Aphrodite lui cachait quelque chose...Mais quoi ? Il n'avait pas vu et ne savait pas qu'il possédait dans sa toge la fameuse potion, mais Ghirahim lâcha, sur un air sévère :

Toi...Attends.

L'Elfe lança trois cristaux sur le devant du chemin d'Aphrodite. Ce qui eut pour effet de faire stopper sa progression. Ensuite, Ghirahim s'avança de quelques pas devant lui. Il allait répondre à son "appel". Non pas car sa provocation l'avait agacé, mais plutôt parce que son regard était trompeur et demandait lui aussi un règlement de comptes. Qui sait ce que Ghirahim obtiendrait en remportant ce combat. Aider l'autre n'était vraiment pas une bonne idée. De nouveau, Ghirahim fit apparaitre des cristaux, entre chacun de ses doigts, et fit un petit ricanement.

...J'ai l'envie irrésistible de te défier. Rien que pour répondre à ton insolence.

Pièces Pièces : 3005
Nombre de messages : 572
Age : 23
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Mer 4 Juil 2012 - 15:38
Lorsque les cristaux passèrent devant Aphrodite, celui ci se tourna, un sourire malicieux sur les lèvres. Ses cheveux volèrent librement, tandis qu'un geste ample de sa main les accompagna. Aprhrodite s'avança lentement, tenant légèrement la partie de sa toge où se trouvait "Kami No Aqua" ... L'eau des dieux, le seul breuvage capable d'extraire le poison de Dark Angel et, qui sait ... Lui apporter une puissance supplémentaire. Aphrodite savait que cette drogue ne devait être prise sous aucun pretexte, pourtant la perspective de l'offrir ne le dérangeait pas le moins du monde. Avait-il réellement envie de sauver cette vie ? Il ne connaissait même pas cette jeune fille. Pourtant Ghirahim lui plaisait bien, dans son genre un peu excentrique et magnanime ...


Aphrodite sourit et ferma les yeux, lorsque le monarque exulta son envie de défier le jeune homme. Mais le défier à quoi ? Au football ? Il n'avait pas l'air d'un footballeur. Plutôt d'un magicien. Mais défier la magie avec le foot n'était pas quelque chose de complexe pour un dieu. Alors Aphrodite, qui avait toujours quatre ailes sorties, les fit disparaître. Le jeune homme posa un ballon de foot à terre et claqua des doigts, en murmurant :




"Heaven's time."

Tout autour d'Aphrodite arrêta de se mouvoir, passant en sépia. Pourtant une lueur bleue et verte sortit de Ghirahim, et deux rouages tournèrent ensemble, ce qui permit au monarque de se libérer de l'emprise temporelle du jeune dieu. Aphrodite sourit plus intensément, passant près de l'oreille de Ghirahim :


"Kh ... J'accepte ton défi."



Aphrodite re claqua des doigts et le temps reprit son cours normal. Alors une bourrasque divine percuta et emporta Ghirahim, qui alla s'écraser contre le mur.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Shantae a écrit :
avatar
Super
Jeu 5 Juil 2012 - 13:23
"Kh ... J'accepte ton défi."


Le Monarque Démoniaque se prit une bourasque dès le début du combat, le faisant valser à quelques mètres, avec un sourire. Aphrodite, d'un simple claquement de doigt, fit arrêter le cours du temps puis le reprendre. A cet instant, Ghirahim se dit qu'il avait eut raison de ne pas rapporter tout de suite les artefacts à Maiden, sans quoi il n'aurait pas pu bénéficier de leur protection. S'il avait obéit aux ordres, il n'aurait pas été en possession de ces Rouages qui ne lui auraient pas permit de se mouvoir dans ce qui s'annonçait être un combat palpitant. Dark Angel était passé devant et pour la première fois de sa vie, Ghirahim était fier de ne pas avoir suivit tel un larbe. C'était cette fois sa propre voie qu'il avait suivit. Mais une fois celle ci soignée, il pourrait retrouver son Maitre. Ce jeune garçon était donc aussi doté du pouvoir du Temps ? Intéréssant...

Ghirahim se releva comme amusé, en ayant un sourire aux lèvres. Il se prenait pour un dieu ? Il fallait sans doute lui donner une bonne correction, histoire de lui faire comprendre à qui il avait affaire. Pour cela, il aurait peut être aussi besoin de l'aide des autres mais ce n'était que falcutatif. Les artefacts qu'il avait pu récupéré...Oui...Tout cela allait lui servir dans ce combat. Sa cape virevoltant dans les airs, Ghirahim s'arma de plusieurs de ses cristaux qu'il lança d'un air vif sur Aphrodite. Sa toge fut transpercée de ces petites lames. Profitant de son instant de surprise, Ghirahim alla dans sa direction, lui donnant un coup de poing dans le ventre puis il ouvrit sa main et une petite onde de choc le fit reculer. Avec une vitesse déconcertante, il se servit d'un cristal qu'il avait gardé à l'intérieur de sa main : il lui fit prendre une taille plus grande, plus précisément celle d'une épée, qu'il s'empressa d'enfoncer dans l'épaule du jeune homme. Une lueur jaune sortit des rouages, et agit sur le flux de l'espace-temps, en le faisant s'arrêter momentanément, voir même quelques secondes, des précieuses secondes qui permirent à Ghirahim de bousculer Aphrodite et de retirer l'épée dans son épaule. Le garçon était au sol, et le Monarque se mit à léché le bout de la lame, ensanglanté.


Je vais me nourrir de ton sang jusqu'à que tu en sois vidé, et après, je briserai chacun de tes os. Ca me semble appétissant...Fufufufu.

Pièces Pièces : 3005
Nombre de messages : 572
Age : 23
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Jeu 5 Juil 2012 - 14:00
Aphrodite se prit une grande volée de coups, avant que son épaule soit déchirée par l'épée de Ghirahim. Il était évident qu'il ne plaisantait pas. Heaven's time, sans compter le rouage du monarque, ne pourrait plus être assez efficace pour qu'Aphrodite s'en sorte sans trop de blessures graves. Il fallait passer aux Hissatsu technics supérieures, et Aphrodite savait parfaitement quoi faire. En effet se faire frapper aussi facilement avait énervé le jeune dieu, qui se releva difficilement. Tout ce que voulait Aphrodite, c'était se venger pour cette épaule déchirée, qui lui faisait souffrir. Utiliser une technique de gardien à cet instant précis était plutôt dangereux, mais il fallait pouvoir infliger au monarque assez de blessures pour le prendre de court. Sans forcément lui faire peur, ce qui paraissait peu probable, mais en lui montrant qu'un simple coup d'épée n'abattrait par le jeune homme aussi facilement.

Les cheveux d'Aphrodite, en bataille devant sa tête, cachaient son visage. Le jeune homme, qui voyait sa tenue déchiquetée de toute part, se mit à trembler. Alors une aura violette commença à virevolter autour de lui, et un cri violent se fity entendre au loin, comme une bête qui résonnait dans l'au delà. Aphrodite leva les yeux au ciel et commença à crier :


"WOOOOOOOOH ! ! "


Alors un archi démon violet apparut au dessus de sa tête, et se mit à rugir si fort que l'écho fit trembler les pierres du château :



"MAOOOOU THE HAND !!"


Se mettant en position pour arrêter la balle, Aphrodite fonça sur Ghirahim et, les deux paumes ouvertes, l'écrasa sur le mur comme un vulgaire insecte. Si fort que le corps du monarque s'encastra dans la pierre, fragilisant les fondations. Aphrodite, bien qu'énervé, avait entendu des os craquer sous la pression. Son calme revint progressivement, et Maou The Hand disparut.

Alors la blessure à l'épaule se fit plus intense et Aphrodite tomba à genoux. Mais au moins était il tranquille quelques minutes.


--------------------------------------------

Le spectre vint interrompre le combat, en traitant Ghirahim et Aphrodite de gamin, et en pointant Dark du doigt, expliquant qu'il ne lui restait plus beaucoup de temps. Regardant Ghirahim, encore mal en point suite à l'impact de Maou the Hand, le jeune homme s'est tranquillement relevé, passant sa main dans ses cheveux. Alors de sa main gauche, il sortit une fiole contenant un liquide bleu ciel, qu'il lança à Ghirahim :


"... Kami no Aqua. Une boisson surpuissante, venue des dieux. Elle peut, entre autre, guérir n'importe quel poison. Il suffit à ton amie de la boire pour se sentir mieux. Je n'ai pas envie d'aller chercher le livre du spectre. Il me semble un peu ... Louche. Et je pense que tu penses pareil. Kh ... En tous les cas, c'est aussi préférable de ne pas le contrarier. Kami no Aqua est eminemment plus puissante que la décoction qu'il veut préparer. A toi de le convaincre, à présent. S'il ne veut pas essayer, sers toi de la boisson "brute", mais ton amie risque d'en souffrir ..." Expliqua Aphrodite, en regardant la jeune fille d'un air hautain.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Jeu 5 Juil 2012 - 14:09
J'avais finalement trouver le bon livre, Poison. Ce livre parlait des manières de crée différent poison et comment les extraire. Ce livre était aussi avec pleins de dessin bizarre mais sa semblait plutôt à un plan. Un plan du château. Mais il y avait quelque chose au début de la salle d'habituellement. Une sorte de table d'un ancien dieu où c'était là qu'il soignait ces patients. La question était, comme refaire apparaître cette table? Je vis au loin les deux autres jouer avec de l'eau bénite et s'entretuer. C'est fait pour tuer les démon sa mais c'est une technique ancienne. Je fit un geste de la main pour rapportez le vase, je le plaçais sur mon bureau. J'allais voir tranquillement le groupe qui eux, était encore aux même endroit.

-Arrêtez de faire vos gamin. Vous préférez quoi? Que le poison dans votre amie se rend partout dans son sang et qu'elle meurt d'un coup sec ou plutôt que vous me cherchez ce que je veux et que ton amie reste en vie? Ce n'est une question de temps avant qu'elle meurt. Le poison ce propage plus vite que vous le pensez, que ce soit une morsure d'une bête ou influencer par un pouvoir maléfique. À chaque fois que vous faites des gamineries vous diminuer les chances qu'elle survit jusqu’à l'arrivé de votre amie. Alors aller me chercher ce livre, j'en est besoin pour la remettre en vie.

Je retourna voir mon livre. J'avais finalement compris comment faire apparaitre cette table. Il fallait juste utiliser mes pouvoirs Draconique pour activer les 4 colonne de l'entrée et la table apparaitra.

-Suleyk, Suleyk, Suleyk, Suleyk! (Pouvoir, pouvoir, pouvoir, pouvoir)


Une table sortie d'une sol venant surement d'une autre dimension. Elle n'était même pas détruite. Comme si quelqu'un l'avait conserver précieusement. La dernière étape du livre était terminer, maintenait il fallait attendre Dark pour en extraire finallement le poison.C'était pas aussi compliquer. Je m'assis sur ma chaise et continuer à lire le livre poison, au cas où si j'aurais oublier un petit détail.


Edit Gozen : J'ai édité mon post pour prendre le tien en compte, puisque tu viens au même moment ou je frappe. Par contre on a pas utilisé d'eau bénite, j'précise.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Shantae a écrit :
avatar
Super
Ven 6 Juil 2012 - 10:23
*SNAP*

...Kufufu....FUFUFUFU....HA HA HA HA !

Facile, trop facile. Levant le bras en l'air, alors qu'il était encastré dans le mur, Ghirahim récupéra le précieux brevage. Avec la technique qu'Aphrodite avait employé pour le projeter, avec l'aide de ce démon, le Monarque avait eut du mal à véritablement esquiver. Certes ses os avaient craqués, mais la chance était de son côté. Il n'avait pas été blessé plus que cela, c'était ce qui comptait. Il se dégagea du mur à l'intérieur duquel il avait été plaqué, avec un mal au dos quand même qui ne tarderait pas à disparaitre, puis il serra la précieuse fiole entre ses doigts. Ce type louche, ce spectre...Il semblait comme préparer un rituel pour Dark. Mais ça cachait quelque chose. N'avait il pas parlé du fait qu'il avait besoin d'un nouveau corps ? Ghirahim lui lâcha sur un ton sec.

Hors de question. Tu n'obtiendras rien de moi. Je n'ai pas confiance. J'ai d'ailleurs fais la promesse qu'il n'arriverait rien à Dark. Et je sais sentir les aura. Ce qui se trouve dans la fiole que m'a filé l'ange est tout à fait sain. C'est pour cela que...

Ghirahim disparut. Lachant une nuée de cristaux, il fit en sorte que ceux ci partent en cercle autour de lui en se disperçant. Les cristaux clouèrent les deux personnes contre le mur, y comprit le Spectre qui normalement était intangible à toutes attaques. Le cristal qui le retenait accroché au mur dégageait une aura obscure...Ghirahim apparut en face de Dark, et la précipita pour qu'elle boive le breuvage. Elle toussa...Ce truc avait l'air plutôt fort, enfin en même temps, ça venait des dieux. Mais à en voir sa mine, elle fut doté d'une nouvelle force. Parfait, c'était parfait. Ghirahim siffla, invocant son Oiseau du Crepuscule. Il souhaita expliquer les raisons de sa dernière action avant de partir.

Même si tu m'as aidé, et que Dark n'est pas concernée par cette histoire...Vous restez mes ennemis. Nous nous reverrons très bientôt. Cette région à échapper à la Poudre mais...mon Maitre sera bientôt possesseur de ce monde. Fufufu.

Rejoignant l'oiseau avec Dark, celui ci décolla. Inutile de rechercher Koavo à présent que Dark était soignée. Concernant ce qu'il avait dit au sujet de son Maitre, en réalité c'était plutôt du Bluff. Il doutait toujours. Devait il lui remettre les artefacts ? Il devait y réfléchir. Pour le moment, il avait un autre plan. En étant en contact avec cette fiole des dieux, son aura avait été momentanément décuplée. Il eut une vision. Il allait causer des ennuis à une certaine personne. Oh oui...Ça allait être drôle.

Fufufu.


Suite : L'Hecatombe

Pièces Pièces : 3005
Nombre de messages : 572
Age : 23
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Sam 7 Juil 2012 - 19:01
Cette merde était parti avec un des objets les plus précieux qu'il pouvait y avoir et c'était à cause de cette enfant, il n'aurait jamais du toucher à ce vase. Cette elf noir était vraiment faible pour reculer devant l’ennemi. Il ne se battais que pour conquérir et détruire les familles mais pas pour remettre la paix dans ce monde. Je regardais le jeune homme qui avait gâcher le plan et dit:

-Tu as fait une erreur c'est vrai, mais sa arrive à tout le monde. Je vais récupérer le livre moi-même d'un seul coup. Tiens toi bien.

Une grosse boule d'énergie se forma autour de moi. Je me concentra et dit:

-FUS ROH DAH!

Le château fut complètement détruit par la puissance de l'attaque. Tout ce qui y restait c'était le groupe et le livre que je cherchais. Je le pris et l'ouvra. Répétant à haute voix le texte qu'il y avait dans le livre et soudainement une boucane se rendais dans la pièce.
La boucane s'évada finallement et ont pouvait voir un dragon noir sortir de la boucane. Ce dragon c'était moi.

-Ha, j'ai finalement retrouver toute ma puissance! T'inquiète, ce n'est qu'une transformation. Je sens maintenant ma force d'avant, elle est beaucoup plus puisante. Maintenant que j'ai mon vrai corps, je vais retrouver cette elf et lui régler son compte une fois pour tout et...Hahaha, je te donnerais Dark-Angel comme esclave si tu veut, je n'aurai pas besoin d'elle. Aurevoir humain. Content d'avoir fait conaissance.

Je m'envola dans les airs et partit à la recherche de personne puissante, car l'une d'entre elle pouvait être Girahim.

Suite --> ???

Edit Admin : Détruire le Château est une action GODMOD, veille à ne pas recommencer. Pour les autres, ne pas prendre en compte cette action.
L'Antidote de l'Espoir
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» L'Antidote de l'Espoir
» La chanson de l'espoir ou la victoire du gueux
» Antidote ?
» Nouvel espoir pour le prochain Ace Attorney en Français ?
» THPC [Saison 46]: Meilleur joueur espoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum