Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Inversion00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Deux vilaines ensemble, ça donne quoi ? [Pv Daïlha][X] (Terminé)
Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mar 19 Juin 2012 - 21:24
Acrya venait de disparaitre de Nightmare Land à l'aide d'un portail créé à partir de sa faux. Là-bas, elle avait acquis une nouvelle puissance qui s'était ajoutée à celle qu'elle possédait déjà. En effet, elle avait combattu un arbre vivant et la chance avait tourné en sa faveur; il lui avait donné sa force. Involontairement, bien entendu. Elle avait vu le jour sous une nouvelle forme plus puissante, une sorte de transformation avant de retrouver sa forme initiale avec toutefois une robe différente et un long voile blanc. Elle donna le nom de « Black Doll » avec cette surprenante transformation.

En sortant du portail, elle se retrouva sur les plaines d'Hyrule. Elle se souvenait que non loin de celles-ci se trouvaient un petit village où elle allait pouvoir manger et se reposer. Elle y était déjà allé et les habitants n'avaient pas eu le moindre doute parce qu'elle agissait gentiment. Elle aurait pu détruire cet endroit, mais elle se dit qu'elle pourrait toujours y revenir pour s’approvisionner ou demander de l'aide un de ces quatre. C'est pourquoi elle avait mise la destruction de côté pour l'instant.

Elle marcha une dizaine de minutes pour trouver le village qui semblait avoir souffert de l'apparition de la poudre spatiale. Cela ne la surprit pas le moins du monde. La sorcière entra à l'intérieur sans prendre la peine d'être discrète. Ça n'aurait servi à rien de toute manière : on l'avait déjà repéré. Des gens pointèrent le bout de leur nez et la dévisagèrent. Comme elle s'en doutaient, ils n'avaient pas fait l'exception. Ils étaient devenus des machines à tuer, eux-aussi.

Trois d'entre eux lui foncèrent dessus. Elle sortit sa faux et en tua un en lui rentrant la lame dans la bouche, le second en lui tranchant la tête et le dernier en lui enfonçant Ketsurui en plein coeur. Cela calma un peu les ardeurs des autres. Acrya les regarda un à un, brandissant fièrement son arme.
-Si vous ne m'attaquez pas et m'aidez, je ne vous ferai aucun mal. Croyez-moi, vous n'avez aucune chance de rester en vie si vous refusez.
Ils s'inclinèrent légèrement et on l'apporta dans une auberge où on lui servit à manger. Après quoi le soir tomba et elle alla se coucher sans crainte. Elle avait installé des pièges dans sa chambre au cas où on songerait à venir l'assassiner pendant son sommeil.

Le lendemain matin, elle prit de nouveau de quoi se nourrir et se rendit sur un vaste terrain pour s'entrainer un peu. Lorsqu'elle revint au centre du village, une armée d'habitants fous à lier l'attendaient. Un sourire se dessina sur ses lèvres et elle tua tous les rebelles qui osaient croire qu'ils étaient assez forts pour la tuer. Quand le massacre fut fini, une chose pour elle surprenante se passa. De sa faux sortit une silhouette blanche et transparente, comme un fantôme. Elle était petite et on devinait que c'était une fillette.
-Tu sais bien que tu n'es pas obligée de tuer toutes ces personnes. Et puis ce n'est pas leur faute.
-Tais-toi et retourne là où tu es censée être.
-Je suis fatiguée d'être prisonnière.
La petite n'eut pas le temps de dire un mot de plus que la démone passa sa lame sur elle pour qu'elle retourne à l'intérieur. Elle entendit alors un bruit. Elle se retourna et vit une blonde qui n'était pas une habitante, elle le voyait bien.
-Qu'est-ce tu fais ici ma jolie ? C'est dangereux de trainer seule, dit-elle de sa voix séductrice.
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mar 26 Juin 2012 - 3:43
Non loin du village Cocorico se trouvait une petite boule de poil noir se baladant tranquillement près de l'entrée. Il semblait plutôt heureuse même entourée de toute cette noirceur à vous donner froid dans le dos et à vous rendre fou.

- Nyahh~ ! ♫♥

Ce petit chaton est bien moi , Daïlha. Ça fait plutôt un long moment que je ne m'étais pas transformée en cette petite créature toute mignonne. Après plusieurs évènements passé, je me sens libre de faire ce que je veux présentement. C'est donc pour ça que j'ai décidée d'entrée dans ce village avec quelques minces idées de destruction et te tuerie. Éh oui, c'est mon loisir préférée ça.

J'entrai donc dans le village sans me faire repérer par les villageois hors de contrôle à cause de ma magnifique couleur noir qui se camouflait parfaitement dans la nuit. Alors, pendant ma petite balade dans se village, je prenais plaisir à admirer toute la folie et la cruauté dans le regard des gens. C'est amusant à voir pour aucune raison. C'est un petit spectacle que j'adore, plaisant.

Bref , je me baladais tranquillement quand soudain, un appétissant vent au goût de poisson vint me lécher le museau, me donnant l'eau à la bouche. Bien que je suis un démon en réalité, j'ai bien l'âme d'un chat au fond de moi. Et ce chat adooore le poisson. ♥ Je suivis donc l'odeur en gambadant, le museau en l'air, inspirant profondément mon repas.

Cette odeur me mena directement devant un marchand de poisson fris. Je déposas mes petites fesses sur le sol et miaulas doucement pour attirer l'attention du marchand.

- Nyaaaam~ ! ♫♥

Celui-ci baissa la tête vers moi et étonnamment, il sourit diaboliquement. Je levas un sourcil, me demandant à quoi pensait-il en se moment..

« Ohh mais que vois-je ? Un petit chaton affamé. Tu veux surement mangé un de mes poissons, hein? Tiens, en voilà un pour toi. Mange bien mon chaton.. Mange bien.. »

Aussitôt qu'il déposa le poisson au sol sur une assiette, aussitôt j'étais dessus à le dévorer sauvagement. Je poussas un soupir de satisfaction, les yeux brillants comme des étoiles. Il était excellent, délicieux, appétissant, parfait, exquis. Je me remis aussitôt à le manger, secouant le derrière de gauche à droite, la queue s'agitant dans les airs. J'ai vraiment faim, dit donc ! Je crois avoir oubliée l'essentiel pendant ma route: Me nourrir évidemment.. C'est donc pour ça que j'ai un si grand appétit en se moment !
Je continuas donc de manger tranquillement quand soudain, le marchand ajouta en murmurant d'une voix plutôt effrayante..

« Mange bien ton repas.. Tu seras le mien après ta dégustation.. Huhuhu »

Je me figeas aussitôt à ses paroles. ''Ton.. repas..? Tu rigole ou quoi ?'' voulus-je dire mais, seule ''Miaaaw, nyahh nyaaah~ !'' sortit de ma bouche. Voyant que j'avais arrêter de manger, le marchand me pris aussitôt dans ses mains. Tellement rapidement que je n'eus le temps de m'enfuir. Il me souleva près de son visage et il me huma doucement le ventre.

« Mmmh.. Tu semble si délicieux. Tu dois avoir bon goût. Laisse moi vérifier, veux-tu? »

Je crachas en lui montrant mes dents pointues et avec ma patte de devant, je lui coupas la joue avec mes griffes très aiguisées. Celui-ci poussa un soupir de douleur et me regardas méchamment dans les yeux. Les gens sont vraiment fou de vouloir manger .. un chat !!

Décidée, je me transformas en mon corps d'origine, effrayant le marchand. L'homme me lâchas aussitôt et reculas de quelque pas. Je rigolas et me penchas vers l'avant, affichant un énorme sourire sur le visage. Les mains sur les hanches, je lui dis tout en riant..

- Espèce de cinglé ! Ne prend pas les chats pour des imbéciles. Ils ont une ouïe très développé pourtant ♥

Rapidement, je l'attrapas par le collet et le soulevas dans les airs. Je souris et me léchas les lèvres.

- Mmh.. Tu semble si délicieux. Tu dois avoir bon goût.. Laisse moi vérifier, veux-tu ?

Reprenant ses paroles de toute à leur, l'homme se mit à crier de terreur. Rien à carrer qu'il alerte les autres, toute mon attention est fixé sur lui. Il devrait s'en réjouir au lieu de crier au meurtre comme un enfant.

Toujours le sourire aux lèvres, je mis pleins de puissance dans mon autre main libre et donnas un rapide coup dans sa poitrine, la déchirant aussitôt. Ma main maintenant à l'intérieur de son torse, j'attrapai son cœur et le sorti violemment faisant gicler du sang partout autour de moi. Ses hurlement de douleur m'encourageaient à devenir encore plus sadique avec lui, plus démoniaque. Je souris et m'approchas de son visage avec le cœur qui battait légèrement dans ma main.

- Mmh.. Tu sens tellement bon..

Doucement, je tiras la langue et la fis glisser sur son organe, léchant lentement son sang, ce liquide remplis de vie que j'avalais.

- Mmh.. J'avais raison.. Délicieux.. Huhu~ ♥

Ses yeux se fermèrent lentement jusqu'à ce qu'il devient un pauvre cadavre froid et immobile. Je rigolas et le lanças à trois mètres de moi. Je goutas une dernière fois son sang et jetas aussi son cœur derrière moi. J'essuyai nonchalamment mes mains couverte de sang sur ma robe quand j'entendis aussitôt une voix m'appeler. Je me retournas et fis face à une jeune femme aussi belle que je peux être. Je souris et posas une main sur ma hanche.

- Comme tu peux voir, j'étais avec un ''ami'' si je peux me permettre de le dire, dis-je en pointant d'une main lasse l'homme sur le sol. Pourtant, je pourrais te poser la même question. ♥
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mar 26 Juin 2012 - 21:31
Acrya observait la jolie blonde qui se trouvait devant elle assez intensément. Elle était belle, très belle. Elle paraissait seulement un peu plus angélique qu'elle, ça c'était sûr. Mais aussitôt qu'elle fut tournée dans sa direction, elle remarqua son regard écarlate. Son rouge sautait un peu moins aux yeux que le sien, mais il restait que ce n'était pas une couleur qu'on appréciait particulièrement sur le physique d'une personne. D'ailleurs, la charmante demoiselle en avait sur ses mains et sur sa robe. Du sang frais. Elle venait tout juste de massacrer quelqu'un, c'était clair.

À sa question, elle lui répondit qu'elle était avec un ''ami''. La sorcière porta son attention sur le cadavre qui se trouvait non loin d'elle. Le cœur de celui-ci se trouvait aussi à proximité. Elle n'avait pas entendu ses cris, car elle aussi était en pleine action lorsqu'elle avait mit fin à la vie de ce pauvre marchand. Le sourire de la jeune femme était le même que celle qu'elle avait toujours collé au visage... C'était intéressant. Est-ce que quelqu'un d'autre dans son monde partageait les mêmes intérêts qu'elle ? Avait la même vision ? Cela l'excitait.

Elle s'approcha de Daïlha sans crainte, toujours souriante. Elle s'aperçut qu'elle avait un peu de sang autour de sa bouche, signe qu'elle en avait bu. Franchement, elle adorait déjà cette fille. Elle saisit l'une des ses mains et lécha la substance rouge qu'elle n'avait pas réussit à essuyer sur ses vêtements. Cette saveur à laquelle elle était si habituée était pourtant si délicieuse à chaque fois et elle ne se fatiguait jamais de la sentir couler dans sa gorge.
-Hum, ce goût... le goût de la mort... on ne s'en lasse pas.
Puis, elle lâcha son membre en émettant un petit rire.
-Ce que je fais ici ? Ces fous à lier peuvent être utiles quand ils le veulent.
Elle regarda les habitants qui tremblaient de peur devant la vue de ces deux femmes effrayantes et qui avaient l'air d'avoir des habitudes vampiriques. Ils savaient qu'ils étaient à leur merci et qu'ils n'étaient pas de taille face à elles. Qu'elles pouvaient les faire souffrir, atrocement souffrir et cela avec plaisir.
-Oui, lorsqu'ils comprennent à quel point ils sont faibles et sans défense, ils nous écoutent au doigt et à l’œil. Car il tienne à cette chose qui leur est si précieuse : la vie.
Elle fit une petite pause en se retournant vers elle.
-En tout cas, laisse-moi te dire que je t'aime déjà ma belle.
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Sam 7 Juil 2012 - 4:26
Souriante, j’examinais de bas en haut ma nouvelle rencontre. Sa beauté équivalait la mienne et l'énergie qu'elle dégageait me faisait frissonner de plaisir. Une ambiance mesquine et démoniaque nous entouraient. C'était magnifique. Première fois que je la vois et c'est comme si nous étions des sœurs, des jumelles. Elle s’approcha vers moi et prit délicatement ma main pour lécher le sang qui si trouvait encore. Je me mordis la lèvre à son geste et souris grandement. Ses paroles me donnèrent l'eau à la bouche. Je me léchas les lèvres et lui répondis doucement..

- Hmm , tu me donne envie de tuer encore de pauvres innocents pour encore goûter au délice de cette substance rouge.. ~

Je tournas la tête vers les habitants effrayés qu'elle venait de désigner et éclatas d'un rire menaçant.

- Ce ne sont que des vulgaires pions inutiles. Les tuer ne ferait que diminuer le nombre d'âmes naïfs et stupides sur la planète.

Je reportais mon regard sur elle et lui caressas doucement la joue à ses paroles. D'une voix cristalline et mélodieuse, je lui répondis..

- Tu me semble vraiment intéressante, et ton âme a beaucoup attirée mon attention. Je crois que nous allons bien nous amuser ensemble. Au faite, je me nomme Daïlha, princesse des Demons. ~

Je ris faiblement et tournas la tête une deuxième fois vers les habitants. Je m'avanças vers eux et déposas mes mains sur les hanches tout en penchant mon corps vers l'avant, leur dévoilant mon décolleter. Des ailes apparurent dans mon dos, dégageant une énergie pesante et effrayante. Je regardas droit dans les pupilles des villageois, dégustant leur peur.

- Hmm.. J'ai bien envie de m'amuser maintenant. Qu'en dis-tu mon cœur ? ~

D'une vitesse plutôt rapide, j’empoignais un habitant par la gorge et le plaquas brusquement au sol, lui cassant le dos. Je chargeas mon poing de puissance et le frappas au niveau de la figure, lui brisant ainsi la mâchoire et plusieurs autres os. Ma petite scène fut fuir les gens qui s'y trouvait, les faisant crier d'horreur. Je rigolas et fit bouger mes ailes. Je lanças un regard amusé vers la jeune fille et déclaras..

- Tu viens trésor ? Le plaisir ne vient que de commencer ~
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Dim 8 Juil 2012 - 23:02
Les dires d'Acrya semblèrent donner envie à la princesse d'encore pouvoir en savourer. Et là où elles se trouvaient, il était assez facile d'en avoir. Les habitants regorgeaient de cette substance que toutes les deux aimaient tant. Maintenant qu'elle s'était bien servie d'eux, ils ne lui étaient plus d'aucune utilité. Pourquoi ne pas calmer sa soif en compagnie de la jolie demoiselle présente devant elle ? Cela pourrait être intéressant. Pour une fois, elle ne serait plus seule à s'amuser. Il y aurait quelqu'un avec elle qui partagerait son plaisir à tuer.

Sa nouvelle amie se mit à lui caresser la joue et s'exclama qu'elle la trouvait particulièrement intéressante. Elle se présenta ensuite sous le nom de Daïlha, disant qu'elles allaient bien s'amuser. Elle pensait sûrement à la même chose qu'elle. Faire un massacre, voir des têtes tomber, du sang couler. Offrir un spectacle aux habitants avant que leurs coeurs ne cessent de battre par leurs mains tachées de rouge.
-Je m'appelle Acrya. Je suis enchantée de faire votre connaissance, princesse, déclara t-elle un grand sourire aux lèvres.

La blonde se tourna vers les habitants, dévorant leurs yeux remplis de peur. Ils avaient certainement dû deviner le triste sort qui les attendaient tous. Ils allaient être leurs jouets. Des ailes apparurent dans son dos, et son aura devenu encore plus effrayante en un instant. Elle plaqua brusquement un homme au sol, lui brisant le dos à l’atterrissage. Elle lui donna ensuite un coup au visage, ce qui eut pour effet de lui casser la mâchoire et de briser d'autres os. Avec ce premier acte, les autres fuirent, plus qu'apeurés. L'amusement allait débuté.
-J'arrive ma chérie !

Acrya se mit à poursuivre les habitants en fuite. Elle fit pousser des roses alors qu'elle courait et les décapita par une simple pensée. Les pétales devinrent aussi tranchantes que des lames et elle les fit voler jusqu'à eux. Elle coupa plusieurs membres avec ceux-ci, des cris faisant écho. Puis, elle remarqua une petite fille qui s'était cachée et prit une tête coupée qui était par terre. Elle apparut derrière elle, et lorsqu'elle se retourna, elle mit la tête devant la sienne et fit un petit « Bouh ». Affolée, la gamine essaya de s'enfuir, mais elle lui sauta dessus et lui arracha une oreille avec ses dents. Puis, avec sa faux, elle coupa le dessus de son crâne et saisit son cerveau, l'écrasant dans la paume de sa main, puis le jetant.

Le père de la décédée tenta de l'attaquer par derrière, mais elle se retourna jusqu'à temps et lui coupa ses deux jambes. Celui-ci rampa le plus vite qu'il le pouvait, erraflant sa peau maintenant saignante sur le sol. La sorcière lui sauta dessus et déchira son chandail, léchant son torse dégoulinant de sang. Elle ouvrit ensuite la bouche et arracha sa joue droite, ce qui le fit pousser un hurlement terrible. Elle mangea un peu de sa chaire, et ce n'était pas si mauvais. Elle se tourna vers Daïlha qui n'était pas bien loin et faisait ses affaires elle aussi, avant de déposer ses lèvres sur les siennes et de transférer un peu de cette viande dans sa bouche.
-Goûte ça, tu vas être ravie ♥.
Cela pouvait paraitre totalement répugnant, mais rien ne la dégoûtait plus depuis longtemps quant à elle. Et puis, c'était une bonne excuse pour pouvoir embrasser cette beauté.
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 12 Juil 2012 - 0:12
Je vis ladite Acrya foncer sur les habitants en fuitent , me faisant sourire grandement . Allant un peu plus loin , pourchassant un autre groupe , j'entendis aussitôt de délicieux cris d'horreur provenant de ma nouvelle coéquipière. Elle attaquait déjà . J'adore cette fille ♥

J'attrapai en plein vole deux hommes , les soulevant bien haut par le cou . Ils gigotaient comme de pauvre poisson pris sur un hameçon , comme c'est mignon . Je les lancèrent sur le groupe de villageois en fuitent que je poursuivais un moment , les faisant tous tomber sur le sol comme de minables marionnettes sans fils . Je rigolas diaboliquement et me déposas gracieusement devant le groupe qui gémissait de douleur .


-
Mmh , vos gémissements sont tellement excitant ♥

Je pris une femme qui trainait sur le sol par la tête . Elle criait de douleur , me coupant les mains avec ses ongles, en espérant que je la lâche. Je ris machiavéliquement et la regardas fixement dans les yeux . Je lui fis montrer toute ma folie dans mes deux pupilles , lui montrant la mort .

-
Continue de gémir pour moi ma belle .. ~

Aussitôt , je mis de la force dans ma main , pressant lentement sa tête pour que celle-ci ressente la douleur à fond. Des larmes de sang coulèrent de ses yeux et ses cris se transformèrent en étouffement à cause du sang qui sortait de sa bouche . Je souris et penchas la tête sur le côté .

-
Tu es tellement belle comme ça ♥ Dommage , je suis obligée de te tuer pour offrir le plus merveilleux des spectacles à tes amis .

En une seconde , des giclements de sang et de crâne explosèrent devant moi , faisant crier les habitants . Je poussas un rire des plus diabolique . C'est tellement amusant et bon de faire ressentir toute cette peur chez les gens . Cette énergie que je ressens à l'intérieur de moi , ça me rend puissante .

J'entendis alors la présence de Acrya derrière moi . Je me tournas doucement vers elle, lui affichant un grand sourire . Soudain , elle déposas ses lèvres contre les miennes. Je ne fus du tout surprise , mais plutôt charmée . Sentant sa langue entrer dans ma bouche , je la laissa continuer aisément avant de sentir de la chair humaine entrer aussi dans ma bouche .

Elle se sépara de moi pour enfin dire ..

«
Goûte ça, tu vas être ravie ♥. »

Je mâchas doucement son cadeau puis l'avalas avant de me lécher les lèvres .

-
Délicieux ♥ Mais , je veux plus .. ~

Un homme c'était approché de nous pendant qu'elle m'offrit cette viande exquise. Je lui retiras la hache qu'il avait dans la main et l'attiras vers moi . Agissant comme un vampire , je le mordis dans le cou , faisant couler énormément de sang . Gardant un peu de son liquide rouge dans ma bouche , je le lanças sur les même habitants de tout à l'heure et embrassas une deuxième fois ma douce démone . Je fis passer langoureusement le sang dans sa bouche , en buvant la moitié tout de même .

Ce baiser sanglant réveilla mes envies sexuelle . J'avais énormément envie d'Acrya , c'était inimaginable . Je la plaquas contre un mur et l'embrassas plus intensément , collant ma poitrine généreuse contre la sienne . Je tortillais ma langue contre la sienne , poussant de faibles gémissements .

J'espère qu'elle a les même envie que moi en se moment . Sinon , je serai ravis de la torturer à mort ~ ♥

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Ven 13 Juil 2012 - 17:43
Acrya lécha ses lèvres pleines de sang, attendant la réaction de sa nouvelle amie. Elle mâcha et l'avala, déclarant qu'elle trouvait cela délicieux. Mais qu'elle en voulait plus. La sorcière la regarda foncer sur un habitant en riant à gorge déployée. Celui-ci tenta de l'attaquer avec sa hache, toutefois il n'en eut pas le temps. Elle la lui retira et l'approcha d'elle avant de le mordre sauvagement au cou. Voyant le sang couler, la brune eut bien envie de faire la même chose. Elle avait toujours aussi soif.

Seulement, elle n'eut pas à aller en chercher d'elle-même. Après que Daïlha ait le jeune homme, elle se précipita vers elle et mit ses lèvres contre les siennes. Elle accepta sa donation de sang avec grand plaisir. Sentir cette substance couler dans sa gorge était toujours un moment d'extase. De plus, la blondinette commençait à grandement l'exciter. Et vice versa on dirait, car elle la plaqua contre un mur et l'embrassa avec fougue. Bon, elle avait officiellement envie d'elle, plus qu'elle n'avait jamais eu envie d'une fille.

La princesse colla sa poitrine contre la sienne et elles se mirent à tortiller leurs langues ensemble de manière plutôt sensuelle. Elle poussait des très petits gémissements qui l'encouragea à aller encore plus loin pour lui en faire pousser de bien plus gros. Acrya frotta son intimité contre la sienne, ses mains commençant à se balader sous sa robe. Malheureusement, elle dût s'arrêter un instant, parce qu'une vingtaine d'autres habitants voulaient essayer de les achever.

Elle se tourna et se concentra, ce qui occasionna un mini-tremblement de terre. Des roses à épines sortirent du sol, alors qu'elle affichait un sourire des plus mesquins.
-Alors comme ça vous voulez un rappel ? Pas de problème, nous vous consacrerons toute la soirée s'il le faut, cher public !
Les tiges s'emparèrent de ces personnes au bord du désespoir et les firent prendre des positions inimaginable. On entendait plusieurs os craquer, c'était exquis pour les oreilles, ainsi que des cris qui les accompagnaient. De plus, plusieurs gigantesques épines rentraient dans leur chaire, faisait encore couler du rouge. D'habitude, elles les remplissaient de poison, mais elle préférait les voir mourir en souffrant le plus longtemps possible. Puis, pour pouvoir retourner avec sa compagne, elle décida de les mettre fin à leur vie après deux minutes de débat. Elle compta jusqu'à trois et les tiges cassèrent tous les cous en même temps, les tuant dans l'immédiat.

Acrya retourna alors vers la démone, l'embrassant très intensément et recommençant là où elle en était. Elle colla de nouveau son corps contre le sien et ses mains se posèrent sur ses deux cuisses. Les deux montèrent sous sa robe, l'une au niveau de sa poitrine et l'autre au niveau de son intimité. Sa main droite commençant à caresser ses seins alors qu'un doigt de sa main gauche la pénétrait et accomplissait des va-et-vient plutôt rapides. En espérant qu'elle aille aussi droit à ce genre de traitements. Mais pour l'instant, elle ne désirait qu'entendre de délicieux gémissements.
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Sam 21 Juil 2012 - 2:58
Sentir sa langue contre la mienne me donnait énormément chaud . Elle me faisait frissonner de plaisir . Le goût du sang mélangé avec le goût de ses lèvres m'excitait horriblement . S'en était inimaginable . C'est alors qu'elle commença à frotter son sexe contre le mien , me faisant pousser un gémissement . Elle balada doucement ses mains sous ma robe , me donnant encore plus chaud . J'avais envie de retirer ma robe ainsi que la sienne immédiatement et de me donner à elle mais .. Une bande de retardée nous interrompit en courant dans notre direction , le regard tueur .

Voulant me lancer sur eux , ma douce Acrya fut plus rapide que moi en lançant une attaque des plus spectaculaire sur ces villageois . Des roses à épines sortirent du sol pour s’emparer des pauvres crétins, les torturants tous d'une manière différente . Même énervée que mon plaisir fut interrompu , je dégustais ce spectacle que m'offrait Acrya en regardant tout le sang couler de leur veine , écoutant les os et la chair se déchiqueter sous mes yeux rouges éclatants . Après deux longues minutes , la sorcière décida de mettre fin à leur minable petite vie .

Je souris satisfaite . Notre amusement pouvait enfin reprendre . Acrya revint vers moi pour m'embrasser intensément , collant son doux corps contre le mien . Pour reprendre d'où nous étions , elle repassa ses mains sous ma robe pour enfin agir . Une de ses mains caressait ma poitrine sensuellement et l'autre était au niveau de mon entrejambe. Sans m'y attendre , elle pénétra son doigt en moi pour ensuite faire de rapides va-et-viens. Je poussas aussitôt de fort gémissements , dégustant cette délicieuse sensation qu'elle me procurait . Je la regardas dans les yeux , voulant lui montrer tout le plaisir que j'avais pour elle en se moment même .

C'est alors qu'il eu à nouveau d'autres villageois en colère à la recherche de notre mort . Folle de rage , je déployas mes ailes et emportas Acrya avec moi dans les airs . Je devais trouver un endroit bien cacher pour accomplir mes pulsions sexuelles avec cette délicieuse démone sans être interrompit . Je vis aussitôt une sombre ruelle . Voilà l'endroit idéale .

J’atterris rapidement et la poussas sauvagement sur le sol pour être au dessus d'elle . Prenant la peine de ne pas déchirer sa magnifique robe , je lui écartas les jambes , exposant son sexe devant moi . Voyant qu'il était plutôt humide , je souris et l'embrassas langoureusement pour la pénétrer avec un doigt .. ensuite un autre .. puis un troisième . Je faisais des va-et-viens d'une vitesse moyennement vite . J'arrêtai le baiser pour la regarder dans les yeux.


-
Hmm~ Mes doigts glissent tellement facilement en toi .. ♥

Je décidas de descendre lentement , déposant des baisers sur sa mâchoire , son cou , sa poitrine , son ventre .. Arrivée au niveau de son sexe , mes doigts toujours en elle , je la fixas dans les yeux et fis glisser ma langue lentement sur son intimité , goûtant à son délicieux jus qui coulait abondamment .

-
Miamm .. Tu as très bon goût tu sais~ ♥
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Mar 24 Juil 2012 - 1:10
Aussitôt, la compagne d'Acrya se mit à gémir plutôt fortement, ce qui l'encourageait à continuer. Le plaisir montait très rapidement en elles et elle pouvait sentir une substance sortir de l'intimité de Daïlha. Cela lui arracha un sourire alors qu'elle écoutait ses gémissements comme s'il s'agissait d'une douce mélodie. En fait, pour elle, c'en était une. Une chanson qu'elle ne lassait guère d'entendre. Il ne suffisait que de compter la fréquence à laquelle elle faisait l'amour pour comprendre à quel point cela lui était agréable.

Elle se sentait acceptée. Ce corps qui lui avait causé bien des malheurs attirait maintenant de nombreuses personnes. Cette activité ne la faisait se sentir que plus vivante. Pas seulement à la recherche de victimes pour pouvoir soulager cette peine qu'elle croyait envolé. Elle avait trouvé une fille qui partageait sa manière de voir le monde. Et elle croyait, que pour la première fois depuis des années, elle allait peut-être pouvoir considérer quelqu'un comme son ami. Peut-être que sa nouvelle rencontre n'avait pas un passé aussi douloureux que le sien et qu'elle ne tuait pas pour les mêmes raisons, mais ça, elle s'en fichait. Elle avait oublié depuis longtemps que toute cette mascarade n'était en fait que vengeance.

Levant la tête, la sorcière remarqua de nouveau habitants qui voulaient leurs morts pour le massacre dont elles étaient auteures. Elle ne voulait pas être à nouveau interrompue, cependant, elle n'avait pas d'idées précises en tête. Soudainement, la blonde dévoila ses ailes de nouveau, l'emportant avec elle. En volant dans les airs, elle aperçut une ruelle des plus lugubres. Elle atterrit donc à cet endroit et la plaqua au sol en moins de deux. Elles allaient enfin pouvoir être tranquilles.

La princesse des démones lui retira sa robe avant de lui écarter les jambes pour observer son sexe. Elle aussi avait très envie d'elle et commençait à avoir chaud, c'est pourquoi il était humide. Un baiser s'en suivit alors qu'elle se fit pénétrer de trois doigts. Acrya poussa plusieurs gémissements et était terriblement excitée. Daïlha décolla doucement ses lèvres des siennes, puis fit un commentaire auquel elle répondit :
-Je vois ça... on doit être faites pour être ensemble, chérie.

Elle commença alors à descendre, donnant des baisers sur plusieurs parties de son corps, avant d'arriver au niveau de son intimité. En sentant sa langue passer sur son intimité, elle frissonna de plaisir et poussa un long gémissement.
-Miamm .. Tu as très bon goût tu sais.
-Voyons voir si toi tu en as un, lui répondit-elle.
Acrya tourna pour être au-dessus de la jeune femme et sourit de plus bel en la déshabillant. Elle débuta en la réembrassant de nouveau, puis descendit vers sa poitrine. Elle la caressa une seconde fois avant de la lécher et de la mordiller très légèrement. Et alors elle descendit, glissant sa langue sur son ventre, avant de se mettre à boire ce jus qui coulait aussi de sa copine en léchant son sexe avec insistance.
-Je te retourne ton compliment ♥.
Elle la pénétra de nouveau, avec deux doigts cette fois, en même temps que sa langue était en action. Délicieux ~
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 26 Juil 2012 - 2:33
Acrya se mit alors au dessus de moi pour me déshabiller entièrement . Hmm , je vois que c'est mon tour de gémir maintenant . ♥ Lui rendant un parfait baiser quand celle-ci déposas ses lèvres contre les miennes , elle commença à descendre vers le bas . Elle s'empara d'un de mes seins et commença à le caresser , me faisant frissonner de plaisir . C'est alors qu'elle utilisa sa langue et ses dents pour s'amuser . Sentant sa langue me lécher sensuellement, de la bave dégoulinait sur ma poitrine , elle me fit gémir faiblement quand elle mordilla mes tétons dur d'excitations.

Mais , elle avait un autre plan dans la tête et je le remarquas rapidement quand elle descendis encore plus bas, laissant sa langue glisser sur mon ventre . Je déposas une main dans sa magnifique chevelure avant qu'elle ne commence à me faire horriblement plaisir en léchant langoureusement mon intimité.


« Je te retourne ton compliment ♥. »

Je rigolas doucement en rougissant légèrement à son commentaire . Mais aussitôt , ce rire se transforma en gémissement fort puisqu'elle fit entrer 2 doigts en moi . Ses mains faisant des vas et viens ainsi que sa langue qui jouait intensément avec mon clitoris , elle allait me rendre folle . Je croyais que j'allais exploser . Mais pas maintenant . Je voulais encore goûter à ce plaisir tellement fort .

- Ahhh ! ♥ A-Acrya .. Plus .. vite .. Ahhh ! ♥ Hnnn .. ~

Elle obéit à mon désire sans plus tarder . Les vas et viens ses doigts ainsi que ses coups de langue furent plus délicieux . Je voulais mourir de plaisir . Mais pas toute seule . Je voulais mourir avec Acrya .

Après quelques minutes , je lui fit arrêter ses gestes et la fit s'asseoir sur le sol . Prenant place sur le sol face à elle , je passas sa jambe gauche sur ma jambe droite tout en passant ma jambe gauche sur sa jambe droite . M'approchant encore plus d'elle , je collas mon intimité humide contre le sien . Cette position était délicieuse et tellement excitante . Je la fixas dans les yeux et commenças à bouger mon bassin à répétition pour créer un frottement .

Aussitôt , poussas ma tête vers l'arrière , gémissant fortement à répétition . De la bave coulait hors de ma bouche tellement c'était bon . Je pris un de mes seins dans ma main et commença à le malaxer tout en pinçant mon tétons en même temps . C'était trop , mais trop bon .. Cette sensation allait me rendre folle dans quelques secondes !


- Hnnnn !! Ahhhhh .. ♥ Je .. Je crois que .. Ahhh ! Je vais .. ~

Après un moment , je poussas un puissant hurlement , laissant échapper une quantité de liquide hors de moi . Voilà enfin l'orgasme , espérant que j'ai été accompagnée dans ce délire .

Ayant passé un long moment dans ses bras nues , nous nous sommes toutes les deux perdu dans un long sommeil bien demandé après toute cette délicieuse activité. Me réveillant la première dans ses bras , collée à son corps nues endormis , je m'étiras doucement avant de me relever . Je remis mes vêtements tranquillement tout en examinant Acrya dormir . Pour être sympa , je pris sa robe et la déposas sur elle pour qu'elle soit un peu plus confortable . Je souris puis regardas à l'horizon . Le ciel était toujours aussi sombre , rien avait changer .

Déployant mes ailes je m’envolai dans le ciel , en quête d'une autre activité après tout ce qui c'est passé , abandonnant Acrya dans la ruelle sans un au revoir .




[Fin de l'histoire du personnage]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Acrya Ravenwood a écrit :
avatar
Bitchy
Jeu 26 Juil 2012 - 23:08
Le rire de Daïlha quant à son dialogue se transforme très rapidement en fort gémissement. La sorcière sourit en continuant de faire des va-et-vients avec des doigts et à lécher son clitoris. L'excitation était à son comble et le plaisir que toutes les deux ressentaient étaient inimaginables. La préférence qu'Acrya avait pour les hommes était tombée. Faire l'amour avec une femme était aussi voir plus excitant que le faire avec un homme.

Entre ses gémissements, sa compagne lui demanda d'accélérer. Elle ne tarda pas à accomplir ce désir fou qui lui donnait autant de plaisir que la princesse. Franchement, elle avait bien fait de se risquer à l'embrasser. Même si avait une autre réaction elle n'aurait pas regretté, là, elle n'aurait pu espérer mieux que ce résultat. C'était incroyable. Elle devait tenter sa chance avec des personnes de son sexe plus souvent.

Trois minutes passèrent avant que la blonde n'arrête les mouvements d'Acrya. Avec un regard pleins d'interrogations mais excité comme jamais, elle la regarda mettre leurs jambes l'une par-dessus l'autre et s'approcher. Leurs sexes étaient désormais collés. Puis, Daïlha bougea pour faire en sorte qu'ils se frottent ensemble. Elle l'imita en frissonnant d'un plaisir intense. C'était tellement bon qu'elle en criait.

Elle passa une main sur son visage en sueur en regardant le ciel. Elle s'était demandé tant de fois pourquoi cela la dérangerait tant de mourir. Elle réalisa ce jour-là que c'était à cause de ça. Elle doutait que le paradis, ou plutôt l'enfer pour elle, existe vraiment ou qu'elle puisse faire ce genre de choses là-bas. Après quelques temps, la brune n'en put plus et poussa un hurlement encore plus fort que les autres. Elle venait d'atteindre le sommet du plaisir.

Les jeunes femmes continuèrent encore pendant quelques minutes avant de tomber de fatigue. Acrya la serra dans ses bras et l'embrassa une dernière fois. Elles s'endormirent toutes les deux par la suite. Lorsqu'elle se réveilla, il n'y avait plus personne dans ses bras. Avec une tête fatiguée, elle regarda autour d'elle. Elle était partie. Elle se rhabilla et se levant en s'étirant doucement. Elle se dirigea vers le sac qui contenait la faux sous forme de crâne, puis écarquilla les yeux. Elle ne ressentait plus la présence de la petite fille dans son arme. Rouge de colère, elle prit le chemin empruntée par celle-ci. C'était facile pour elle de savoir c'était lequel : après tout, cette gamine n'était autre qu'elle-même.
Pièces Pièces : 4155
Nombre de messages : 186
Réplique/Citation : Tu serais probablement plus attirant en cadavre !
Date d'inscription : 16/12/2011
Liens :
Stip:
 


Trascer:
 



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Deux vilaines ensemble, ça donne quoi ? [Pv Daïlha][X] (Terminé)
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?
» Deux chatons à donner
» cherche mec martell, un mec qui me donne des aillllllles
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» [RESOLU] Problème de connexion : 2 diodes vertes (Neuf Box)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum