Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
[CONCOURS] Concours d'écriture
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Le gagnant selon vous?
L'homme en bois: Sumaru
7%
 7% [ 1 ]
Le garçon venu du futur: Mister
20%
 20% [ 3 ]
L'homme avec des cheveux arc-en-ciel: Gozen
33%
 33% [ 5 ]
Un vampire: Lara
7%
 7% [ 1 ]
Une personne avec la peau bleue: Junior
0%
 0% [ 0 ]
Un ex banni: Kokiri
0%
 0% [ 0 ]
Le clone de Kloona: Lumi
13%
 13% [ 2 ]
Un chewing-gum mutant: Kirby
0%
 0% [ 0 ]
Un roi obsédé: Morton
20%
 20% [ 3 ]
Une princesse démoniaque: Dark-Angel
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 15
 

Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Sam 3 Mar 2012 - 19:05
Rappel du premier message :

Salut à toutes et à tous !

Vous attendiez un concours? Eh bien en voici un ! Cette fois, ce sera un concours d'écriture. TOUS le monde peut participer. Même si vous êtes nul en orthographe... Le but est simple, vous devrez crée un chapitre d'une fic... Ou plus si vous voulez... Vous pouvez exposer une fic déjà faites. Mais pour ceux qui en ont jamais faites *Comme moi* Eh bien ce n'est pas grave. Oh et si une personne a le temps de crée une fic entière pour le concours, il gagne un rang écrivain ! =D... Bon, maintenant passons à la durée du concours.

Eh bien le concours dure jusqu'au 3 Avril... Donc un mois. MAIS ! si tous les participants ont fini avant, le concours peut durer moins longtemps. Mais dernier délai jusqu'au 10 Avril.

Maintenant, je vais parlé de la date limite d'inscription. Les inscriptions se terminent le 13 Mars. Et les votes le 11 Avril, soit un jour après 10 Avril, pour me laisser le temps de bien lire toutes les fics =).

Et pour finir, les récompenses !

1er: Rang Fic-Boy(Ou girl si c'est une fille qui gagne ^^) et 25 étoiles
2eme: 10 étoiles et 1000 pièces
3eme: 5 étoiles et 600 pièces

Et tous les participants ont 500 pièces d'office. Donc, n'hésitez pas à vous inscrire =).



Attention, les votes sont ouvert. Je vous rappelle que vous devez argumentez votre vote, sinon il ne comptera pas, telle est la loi du vote sur NW.

Nous avons donc... 10 participants.

L'homme en bois: Sumaru
Le garçon venu du futur: Mister
L'homme avec des cheveux arc-en-ciel: Gozen
Un vampire: Lara
Une personne avec la peau bleue: Junior
Un habitant de la forêt Kokiri (ou pas): Kokiri
Le clone de Kloona: Lumi
Un chewing-gum mutant: Kirby
Un roi obsédé: Morton
Une princesse démoniaque: Dark-Angel

[SECOND DEGRÉS EN ACTION !!! 8D]

Donc... Voteurs voteuses, votez !!! 8D

Vous avez donc 7 jours pour voter (une semaine 8D)
Pièces Pièces : 7452
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/








Message
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Angélique a écrit :
Ange Céleste
Mar 10 Avr 2012 - 0:59
*·* waaa troop bien fait ton texte! Need la suite.
Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Ashura a écrit :
Arrogance Incarnée
Mar 10 Avr 2012 - 11:34
T'as qu'à lire les chronique de l'ARC écoute =3
Nombre de messages : 607
Date d'inscription : 22/05/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mar 10 Avr 2012 - 12:30
A.R.K*

Je sais que tu le fais exprès, et ça devient ennuyeux à force :hap:



En ce qui concerne la remarque du hérisson : S.C.A.R.L.E.T.T est un personnage custom, à la base. Je ne l'avais jamais imaginé avant bah ... Hier soir. Maintenant, oui, je compte clairement le faire apparaître, et lui donner un rôle important.
Pièces Pièces : 46527
Nombre de messages : 5727
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Mister974 a écrit :
avatar
Modérateur
Mar 10 Avr 2012 - 14:44
Ca ira si je le poste ce soir ?
Pièces Pièces : 39251
Nombre de messages : 17535
Age : 20
Localisation : Heu.....Ben.....Chez moi enfin je crois
Réplique/Citation : I know will be just fine when we learn to love the ride ♫
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



             Take a little look around you Mister974 can you see that ? We're trap.




 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mar 10 Avr 2012 - 15:42
Tu devrais te bouger, mais je pense que oui '__'
Pièces Pièces : 46527
Nombre de messages : 5727
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Mar 10 Avr 2012 - 15:46
Oui, je vous laisse jusqu'à ce soir. Vers 20:00 grand maxi. Après, les votes commencent. Car oui, ce sera en faites aux membres de voter.

Voter oui, mais attention ! Ne votez par pour votre création et vous devrez argumenter votre vote, sinon il ne sera pas compter.

Sinon Gozen, ce sera ta deuxième fic qui va compter et laisse moi dire que ton histoire est génial =D.
Pièces Pièces : 7452
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/







 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mar 10 Avr 2012 - 15:53
Ah, j'suis content que ça te plaise, Gen' \o/ !

Pas de soucis pour la deuxième fic, c'est de toute manière ce qui était prévue.
Pièces Pièces : 46527
Nombre de messages : 5727
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Shimizu Nobunaga a écrit :
avatar
Néant
Mar 10 Avr 2012 - 15:55
J'aime ce style... T'as mérité un Lapin en chocolat en mille morceaux ._.

*lui donne*
Pièces Pièces : 24039
Nombre de messages : 3940
Age : 21
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Invité a écrit :
Mar 10 Avr 2012 - 17:37
Bon, ben comme je n'aurais définitivement pas le temps de finir, je mets ce que j'ai fait ici. je remet les 2 premiers pour qu'ils soient à la suite. Enjoy ~

Chapitre 1:
 

Chapitre 2:
 

Chapitre 3 - La reine du bal:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Invité a écrit :
Mar 10 Avr 2012 - 17:41
J'aime ! :]
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Invité a écrit :
Mar 10 Avr 2012 - 18:19
Arf... Je crois que je vais laisser mon prologue là, j'aurai pas le temps de finir.
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Shimizu Nobunaga a écrit :
avatar
Néant
Mar 10 Avr 2012 - 18:21
Bon, puisque plusieurs personnes m'ont demandé si j'avais posté mon truc, j'aime autant le reposter.

Prologue

La plaine s'étendait sur plusieurs dizaines de kilomètres d'Est en Ouest, et au Nord, comme au Sud, se trouvaient deux chaines de montagnes, séparées de trois kilomètres. Il y'a longtemps, un fleuve la parcourait. Il s'appellait le Thar, et sa présence était nécessaire au bien être de la population. Le Thar s'était depuis longtemps assêché, comme beaucoup des fleuves artificiels crées par le grand Terraformage de l'an 2031. La plaine était restée verdoyante, cependant.

Deux lames se croisèrent, projetant des étincelles dans la nuit.

La plaine n'était pouvue que de peu de bosses, et toutes sortes d'animaux tranquilles y vivaient. Au printemps, lorsque les Hirondelles revenaient, on pouvait assister au réveil des marmottes vivant dans les pics non loin, tandis que la plaine se couvrait de fleurs de toutes sortes et de toutes couleurs. En toutes saisons, la plaine était belle, mais les habitants détestaient y aller en Hiver, période où elle fut occupée après la Grande Erreur.

Un jet de sang fendit la nuit, pour retomber sur l'herbe de la plaine.

On disait la plaine hantée, depuis cette période. Quelques enfants avaient tentés d'y aller, mais étaient revenus en hurlant avoir vu le visage des Soldats dans le givre couvrant la vallée. Des scientifiques s'étaient installés là bas, et avaient décelés des perturbations de tous les champs magnétiques, électro-statiques, et même temporels, dans la plaine. Lorsque les centres principaux de recherches avaient reçus les données, tous les scientifiques sur le terrain avaient déjà disparus.

Un cri brisa le silence, tandis que la nuit semblait exploser.

Sous la surface de la plaine s'étendaient en effet tous les cadavres, victimes de la grande Erreur, sur cette terre qu'on nommait autrefois Paris. Tous les soldats étaient morts à cause du grand Cataclysme, conséquence logique de la Grande Erreur. Personne ne savait plus qui était la cause de tout cela. Mais depuis, les hommes étaient redevenus des créatures faibles, effrayées par le pouvoir.

La Terre se fendit au son du cri, des flots de laves en jaillirent.

Le Dieu tomba, tandis que l'Humain retirait le sang de sa lame. Il releva lentement la tête, découvrant ses iris jaunes.

















Chapitre 1 :

Avec un soupir, Litil souleva la mèche rebelle recouvrant ses yeux marrons teriblement communs tout en enfonçant difficilement sa pelle dans le sol dur de la vallée. A coté de lui, Sigur, son jumeau, creusait avec une belle efficacité. Sigur avait des pupilles jaunes, dont on disait qu'elles étaient un don divin. C'était un très beau jeune homme, en réalité.

Il avait un corps épais, mais sans en devenir repoussant. Ses muscles étaient idéalements dessinés et dansaient sous sa peau rendue rugueuse par un travail volontaire au fil du temps. Il était assez grand, plus que la majorité des gens, sans l'être trop. Son visage était dur, mais pas assez pour être effrayant. Son visage ne portait pas le moindre poil, tandis que sa courte chevelure blonde reflétait la lumière du soleil.

A coté de lui, Litil n'avait aucune chance, auprès des filles.

Litil était un jeune homme frêle, maigre et chétif. Il était plus petit que la grande majorité des gens, et était connu pour son immense flemmardise. Il préférait dormir au travail, et manger à cultiver. Son visage était fin, et aurait sans nul doute été beau s'il n'était pas toujours recouvert d'une barbe de quelques jours absolument immonde. Ses cheveux bruns, de la même couleur que ses yeux, cascadaient sur son nez et ses épaules.

Souvent, on les accusait d'être de faux jumeaux. D'après certains, leur mère avait connu plusieurs amants, qui aurait pu la mettre enceinte en même temps. Touché par les ragots, comme tout le monde, Litil en était venu à détester sa mère, cette catin, tout en méprisant son père, cocu et trop stupide pour s'en rendre compte. Mais ni l'un ni l'autre n'était aussi haï que Sigur. Chaque minute qui passait, Litil rêvait de lui donner un grand coup du tranchant de la pelle au sommet du crane. Il rêvait de sentir son arme broyer les os de son frère, découper la chair, faire gicler le sang et sentir l'âme de Sigur le quitter.

Sigur n'avait pas la moindre idée des intentions de son frère. Il n'avait jamais éprouvé le moindre mépris pour ses parents, et respectait énormément son frère. Il le considérait comme un poète, un artiste, préférant le rêve au travail commun, lot des mortels. Afin de lui permettre de rester plus longtemps dans ce monde ésotérique où Sigur n'entrerait sans doute jamais, il travaillait pour lui, éspérant avant tout le bien de son frère.

La seule raison qui empêchait Litil de tuer son frère était celle là, combinée à sa force très réduite. Sigur était l'homme qui le couvrait, celui qui lui permettait de rester inactif aussi longtemps. Mais si Litil trouvait quelqu'un d'autre pour cela, et s'il trouvait la force physique de tuer son frère, il le ferait dans l'instant. Et peut être même continuerait il en abattant ses parents, voire même tout le village.

Oh oui, Litil rêvait de décapiter tous ces idiots. Aucun ne se rendait compte de ce qu'était le monde. Ils préféraient le travail à l'ancienne aux robots esclaves, les huttes aux maisons domotiques, les couchers de soleil à la télévision. Pour lui, ces gens ne méritaient que la mort. Ils ne faisaient pas partie de l'époque glorieuse où se trouvait le monde. Lorsque Litil expliquait cette réticence aux autres, ils avaient toujours la même réaction.

"Regarde où le progrès nous as menés, Litil! La Grande Erreur, ça te dit quelque chose?"

Litil aurait aimé pouvoir rire au nez de ses détracteurs, mais il se rendait compte qu'ils avaient raison. Mais c'était impossible. Le progrès était bénéfique, c'était la plus grande évidence au monde. Le progrès apportait la richesse, qui apportait le bonheur! C'était ainsi que marchait le monde depuis plusieurs millénaires! Alors pourquoi?

Les politiciens. Litil en était venu à les haïr. Eux seuls avaient pu provoquer la grande Erreur qui avait causé la mort de tant de gens, la necessité de terraformer la Terre, et les cicatrices qu'elle portait encore. L'homme était la cause de la Grande Erreur, pas le progrès. C'est en se rendant compte de cela que Litil découvrit sa vraie nature.

Il était un envoyé de Dieu venu pour prévenir le monde de la nécessité du progrès, tuant tous ceux qui s'y opposeraient. C'était un messager, destiné à sauver le monde du chaos auquel il céderait sans le progrès, sous l'influence de politiciens stupides. Et il devait agir, pour Dieu.

Mais pour l'instant, il devait se cacher. Se cacher, trouver la vraie nature de chaque chose, puis, lorsqu'il en aurait vu assez, se rendre en ville, et déclamer la vérité absolue aux hordes de brebis égarées venues chercher la lumière! Et enfin, ils reconnaitraient Litil comme leur chef véritable, l'envoyé de Dieu!

"Bon travail, les gars, vous pouvez aller vous reposer..."

La voix désincarnée avait profondément troublé la rêverie de Litil, qui releva la tête et vit l'immense trou qu'avait creusé Sigur en son absence. Suivant le roulement des taches, Litil et Sigur étaient devenus cette semaine des fossoyeurs. Ils creusaient la tombe d'un vieillard dont Litil ne savait déjà plus le nom. En revanche...

En revanche, son expression lorsque Litil l'avait poignardé resterait gravée dans l'esprit de Litil.

"Litil, on rentre à la maison, tu viens? Demanda Sigur.

-J'arrive... Merci d'avoir travaillé pour moi.

-T'en fais pas, c'est normal, entre frêres!

-Merci quand même, je ne suis pas sur d'en avoir fait autant dans ton cas...

-Mais je veux que tu te sentes bien, frérot, t'en fais pas!"

Litil et Sigur rentrèrent chez eux, sans un mot de plus. Dans son esprit, Litil imaginait encore l'explosion du crane de Sigur sous le coup de pelle. Il était nécessaire que Sigur le croit bon, sans quoi il se méfierait trop. Il était nécessaire qu'il le croit poète et artiste, au lieu de comprendre sa mission divine.

Comme d'habitude, Litil mangea très peu, tandis que Sigur s'empiffrait, comme d'habitude. Leur truie de mère arborait toujours le même sourire niais, tandis que l'immonde porc à son coté continuait de se pavaner dans son role de chef de famille. Litil s'imagina cette fois éclater la tête de ses parents l'un contre l'autre, et contempler la bouillie sanguinolente constituée de leurs cervelles entrelacées.

Avec un immonde sourire, Litil finit son assiette, sans cesser de contempler son père, qui se rengorgea en pensant inspirer à Litil une certaine ambition de devenir comme lui. Il était bien loin d'imaginer la façon dont allait s'occuper Litil, cette nuit.



Chapitre 2 :

Dans le silence et l'obscurité de sa chambre, Litil prit le petit instrument laser qu'il avait jadis volé à un marchand de passage. Cet homme était prêt à apporter la technologie dans cette terre stupide, mais les villageois lui avaient jetés des pierres en l'accusant de vouloir recommencer la grande Erreur. Quelle bande d'ignorants.

Litil ouvrit doucement la porte de sa chambre, avant de sortir dans la pièce que l'on appellait salle commune, et qui n'était en fait qu'un espace innocupé où se réunissaient Sigur et ses parents le soir, et où tous mangeaient, au sol. Litil sortit de cette pièce pour arriver dans le jardin de la maison, une terre en friche où poussaient dans une harmonie totale des plantes de toutes sortes.

Litil détestait ce jardin. Là où aurait pu se dresser une centrale électrique, il n'y avait que des plantes inutiles et laides. Tout au plus pouvait on les bruler pour en faire du feu, mais les fleurs contenaient trop d'eau pour bien bruler. Aucune utilité, donc.

Litil quitta le jardin et chercha une proie. Il pensait soit à un animal stupide tel une vache, un chien, ou n'importe quoi d'autre, soit à une jeune fille qu'il avait repéré la veille. Il l'avait vu, admirant des chevaux sauvages au loin, ses cheveux blonds au vent. Elle possédait des yeux verts magnifiques et semblait ouverte à la nature. Litil l'avait tout de suite détestée.

Elle était, selon les standards que Litil avait pu étudier, magnifique. La simple robe blanche qu'elle portait la mettait magnifiquement en valeur, et elle semblait intelligente. Litil avait décelé, dans le rythme respiratoire de Sigur lorsqu'il l'avait vu, un changement rapide, symptomatique du désir. Sigur était amoureux de cette fille, c'était évident. Quel dommage pour elle. S'il n'avait pas été amoureux, elle aurait sans doute survécu plus longtemps.

Litil approchait de l'endroit où il l'avait vue, et décela des empreintes de taille réduite peu profondes parmi beaucoup d'autres plus profondes et plus larges. Des pieds féminins, délicats et légers. La jeune fille devait être agile, pour se déplacer avec autant de légéreté. Pas étonnant que Sigur soit amoureux d'elle.

Litil suivit ces pas jusqu'à une simple tente, sans décoration, sans barrières, sans rien qui aurait pu indiquer une quelconque sécurité. Litil sortit son instrument laser, et le mit en position couteau. Un court laser en surgit, se développa tridimensionnellement, formant un couteau, avec lequel Litil coupa la tente pour entrer à l'intérieur.

La jeune fille était là, son doux visage éclairé par la pale lumière de la lune laissée passer par la mince ouverture qu'avait faite Litil. Ses paupières fermées empêchaient Litil d'apercevoir ce regard vert si magnifique. Un instant, son coup fut retenu par... qu'est ce que c'était au juste? De la pitié? Non. C'était différent. Litil était peut être sensible à sa beauté, mais il détestait cette fille. Peu importait. Il devait toucher le coeur, afin qu'elle meure dans l'instant. Il devait aussi changer de position pour en faire un laser suffisament fin pour ne pas causer d'hémorragie externe, ni même interne.

Il souleva la couette de la jeune femme et la fit glisser le long de son corps. Elle ne portait aucun vêtement, comme beaucoup de personnes aimant le faire en été, et cela faciliterait largement la tache de Litil. Il ne s'arrêta pas sur son corps aussi parfait que la robe qu'elle portait la veille le laissait supposer, et changea la position de son laser. Ce dernier s'étrécit tellement qu'il en devenait invisible. Et c'est à cet instant précis qu'Elle se réveilla.

Ses yeux verts s'ouvrirent subitement, et la lueur paniquée qui s'alluma dans ses yeux verts troubla un instant Litil. Cet instant permit à la jeune fille de crier, d'hurler au viol, mais Litil était trop près de l'entrée de la tente pour qu'elle puisse s'enfuir. Dans les huttes adjacentes, les gens s'agitaient, se mettaient à hurler et à courir dehors. Apparemment, la jeune fille avait une certaine popularité auprès de ses voisins.

Tout s'annoncait très mal pour Litil, et la fille continuait d'hurler. Il n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait faire pour l'empêcher d'hurler, et fit donc la première chose qu'il pensa possible. Il se jeta en avant, et colla ses lèvres à celles de la jeune fille. Cette dernière se raidit, puis sentit que les lèvres de Litil n'étaient pas le moins du monde intrusive. Elle étudia son vis à vis, et ne vit rien de menaçant dans sa position. Il était juste effrayé. Elle le repoussa avec violence, mais ce dernier la prit tendrement dans ses bras sans cesser de l'embrasser. Cédant à l'homme, la jeune fille se laissa faire, mais lorsque des villageois s'approchèrent de la tente, elle repoussa Litil vers le fond de la tente, dans l'ombre, trop subitement pour que ce dernier puisse faire quoi que ce soit.

"Sarah, tu vas bien? Hurla un villageois en entrant dans la tente pour aider la jeune fille.

-Tout va bien, j'ai seulement fait un cauchemar, retournez dormir, vous en avez plus besoin que moi."

La jeune fille s'était déjà remise sous sa couette, en faisant signe à Litil de ne pas bouger, et il faisait trop sombre pour que le villageois le remarque. Cependant, ce dernier remarqua l'entaille dans le coté de la tente. Lorsqu'il interrogea Sarah sur cette dernière, celle ci répondit que dans sa panique, elle avait saisi son couteau et avait donné un coup dans le vide, qui avait entaillé la tente.

Le villageois, bien que suspicieux, décida de croire dans le récit de la jeune femme, et ressortit en lui souhaitant une bonne nuit. Sarah se retourna vers Litil, avec encore un peu de crainte dans le regard, mais aussi autre chose, que Litil ne parvenait pas à identifier.

"Monsieur... Qui êtes vous? Et que faites vous ici? Demanda t'elle en resserant sa couette sur elle pour protéger son intimité.

-Je... je m'appelle Litil... Je vous ai vue hier et... Je vous ai tout de suite aimée. Je m'en veux terriblement mais... j'ai voulu vous admirer une fois encore. Dans votre sommeil, vous aviez jeté votre couverture au loin et... J'ai pu voir votre corps entier. Submergé par tant de beauté, je m'en suis approché... Et vous vous êtes réveillés. Je suis navré d'avoir troublé votre intimité... Accordez moi votre pardon, je vous en supplie. Je vous jure que vous n'entendrez plus jamais parler de moi." Répondit Litil, son visage baissé doucement éclairé par la lune.

Litil s'apprêtait à partir, le visage baissé, mais Sarah lui saisit le bras.

"Attendez une seconde... Litil...

-Oui, madame?

-Je vous pardonne... Passez une bonne nuit...

-... Merci, madame..."

Litil sortit de la tente, et un sourire terrible naquit sur son visage. Son nouveau plan fonctionnait à merveille.
Pièces Pièces : 24039
Nombre de messages : 3940
Age : 21
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Mister974 a écrit :
avatar
Modérateur
Mar 10 Avr 2012 - 18:52
THE VLANKING DAUBE

(Désolé pour le retard, j'ai pas pu le fiche sur un topic >.<)

Dans une voiture de police en rase campagne sous un beau ciel bleu, deux policiers sont en train de discuter de façon trèèès instructive sur la vie et la mort en attendant un appel d'un de leurs amis sur leurs poste de police. Les deux hommes sont amis, l'un s'appelle Roger, l'homme a coté de lui s'appelle Travis.

Roger : Non mais regarde la, elle est énoooorme la mienne :o.

Travis : C'est ca ouais,moi j'ai la plus grosse avec deux belles boules.

Roger : Tsssst la mienne a un meilleur gout que la tienne.

Travis : C'est ca ouais, la mienne elle est savoureuse, s'ma femme qui me l'a dis u_U.

Roger : La mienne elle est bien ferme et chaude.

Travis : Mais oui, de toute façon, je te dis que la mienne est plus belle, plus grosse et meilleur alors chute

Roger : J'te crois pas, ma mère m'avais dis que la mienne était si douce et délicieuse qu'elle reviendrai souvent chez moie en acheté

Travis :...Parfois je me dis qu'on devrait arreter de comparé les glaces qu'on achetes dans le resto en face. ._. *Ils lèvent tout les deux leurs cornets de glace deux boules et les manges*

Radio : Bon les deux gougniafié là, vous vous ramenez, ca fais dix minutes qu'on vous appelle, ya eu un cambriolage et des morts, ramenez vous vites, ils sont proche de vous.

Travis : Non mais a force d'hurlé on avais mis RFM alors bon ._.

Radio :...BON GROUILLEZ VOUS.

Roger : M'kay, bon, alors, apparemment, ils font qu'on aille tout droit =/

Les deux acolytes arrivent devant un barrage clouté avec leurs voitures de police criant une alarme assourdissante, un cortège de policier monstre barre la route et les deux amisregarde vers l'horizon, espérant voir leurs fuyards. Quand tout a coups.

Roger : EH !!! LA BAS !!! LA BAS !!! ILS ARRIVENT ! ILS SONT LA ! SORTAY LES GUNS ON VA TOUT PETAAAAAY

En effet, une voiture blanche, avec des ballons blanc accrochés au pare brise et avec écris "JUST MARRIED" sur le capot se ramène.

Travis:...Euh attend j'crois pas que...

Roger : A MORT LES BOULAAAAAAAAY *Tire de partout sur la voiture et sur le pare brise ou sont les jeux époux. La femme,blonde avec un voile blanc hurle a la mort de partout*


Mariée : AAAAARGH MAIS ARRETAY !! ARRETAY ! J'VOUS EN PRIE ARRETAAAAAAAY *SHLANG*

Marié : X_X

Roger : Oyeah, on a fais un beau travail les mecs o/

Travis : Mais non espèce de con...C'ETAIS PAS CETTE VOITURE ! ILS ARRIVENT ! LA ! TU VOIS ?

*Une voiture bleu tirant ou le condcteurs tires de balles arrivent a toute vitesse sur le barage*

Travis : Bon mettez vous en position...

*A dix metres de la, des vieux font une pétanque dans l'herbe*

Raymond : Bon met toi en position hugette.

*Retour sur le champs de bataille*

Travis : VIsez bien la tête surtout.

Raymond : Vise bien le cochonet surtout.

Travis : Ils arrivent...

Hugette : Mais ca va je vais y arriver !!!

Voyous : HEEHEHEHEHEHHEHEHEHEHE *Tire sur les flics*

Travis : FEU A VOLONTAAAAAAAAAAAY

Raymond : HUGETTE TU MARCHE SUR MON PIAAAAAAAAAAY

Hugette : AAAAAARGH *Prise de peur elle jette la boule de pétanque dérière elle*

Travis : OYE...*Se prend la boule dans la gueule et perd conaissance*.



*Musique angoissante* THE VLANKING DAUBE

Après son accident, Travis se retrouve dans un coma profond, tout les jours pendant son coma, son ami, Roger, se ramène a l'hosto pour vori comment il va et pour voir un peu comment il s'en sort. Il lui parle souvent pendant son coma.

Roger *Se trouve en face du lit* Bon chuis allez prévenir ta femme et ton gosse. Pour que tu ai l'air cool j'ai dis que tu t'ai pris une balle dans la tête et que ta survécu parce que bon la boule de pétanque ca craint.

QUELQUES JOURS PLUS TARDS

Roger : Apparement tu t'enfonce de plus en plus dans le coma, allez mon vieux, fais pas ca, ta femme et ton fils ont besoin de toi. Bon okay, je sais que tu suspecte ta femme de te trompé mais sache qu'elle n'a jamais rien fais. Encore hier, elle me parlait avec émotion du rouge a lèvre carmin que tu lui as offert l'année dernière.

UN MOIS PLUS TARD

Roger *Avec une marque de rouge a lèvre carmin sur la joue* : Toujours en train de pioncer,j'ai fais un saut a l'hopice aujourd'hui et que voila, je t'offre un vase. Bon okay, c'est pas des fleurs, mais des orties et c'est un pot de chambre et pas un vase mais c'est l'attention qui compte.

TROIS SEMAINE PLUS TARD

Travis:..o_o..*keuf keuf*...mais...roger ? euh...je..je...euh...j'ai..;soif...aidez moi...je...mal...

*Personne ne parle*

Travis : Aidez...moi...;w;...bon okay =w=. *Essaie de se relever mais a du mal a trouvé l'équilibre* Ouch...ma tête...je..

Finalement après quelques essaies, travis reussis a se relever complétement, nu, en vetement d'hopital, il regarde par la fenetre de sa chambre et il vois une femme déchiqueté au sol, en train de se faire manger l'entrejambe par un homme du personnel soignant.

Travis : O_o...mais wouh, je suis ou là ?

Travis se met a marché et sort de l'hopital en quelques minutes finalement et se trouve dans la rue. Devant lui, un spectacle de desolation intense s'ouvre et il remarque qu'il n'y a plus personne dans les rues. Il y a des voitures qui ont brûlés, des maisons en ruines, des sachets pleins les rue sous un ciel morne et blanc aspirant a la solitude. Aucun animal, aucune personne, juste un petit grognement lointain qui ressemblait un peu a celui d'un humain, ou d'un loup. Travis continue de marché dans la rue, en boitant, son mal de crâne persiste. Il ave finalement dans un pavillon de jardins ou il croise quelques hommes marchants lentements et le regardant avec interets, la tête décroutés. Il arrive finalement chez lui, dans son ancienne maison, un vrai taudis capitaliste ou la puanteur de cadavres et l'durs du souffre nous fais exclamé un "POUAH". Les meubles sont sans dessus dessous, il arrive dans sa chambre, hurle le prénom de sa femme et de son fils, et finalement il arrive dasn sa chambre et fouille dans tout les meubles....Il déniche, au fond d'un tiroir en vrac...un vibromasseur situé dans la table de chevet de sa femme.

Travis :...O_o

Perturbé, il se met a vogué dans un jardin et...Marche sur une pelle et se prend le manche en bois dans la gueule.

Travis : ...X______X *Tombe par terre et s'effondre dans le jardin*

Drew (Un gamin noir) : OH PUTAIN PAPA ! MON PIEGE A MARCHER ! J'EN AI CHOPPAY UN \o/

Drake : Vite, abbat le :o

Travis : Ai.;ai..;ai..dez..m..m..moi...moi *Se prend un coup de pelle*

Drew : AAAALOUETTE GENTILLE ALOUETTE *Coup de pelle* JE TE PLUMERAY LA TETE *Coup de pelle*

Travis :...x_____x.

Drake :...Wait mais attend...C'EN AY PAS UN ! CAY PAS UN ZOMBIE ESPECE DE TROUFIGNON ! *Giffle son fils*

Drew : Mais ta vu sa gueule ? On en dirait presque un D:

_____________________________________________________________
*Quelques heures plus tards dans un une grande maison avec le père et le fils et Travis dans un lit*

Travis : Hmmmm...euh...Mais qu'est ce que je fous la en fait ? Hein ?

Drake : Euh...Vous vous etes pris un poteau electrique dans la gueule.

Travis : C'étais pas une pelle ?

Drake : NON C'ETAIS UN POTEAU ALORS TU FERME TA GUEULE DE GNOU

Travis : Oui bah okay j'veux bien vous croire mais pourquoi je suis ici ?

Drake : Bien qu'avec votre tronche de cake on vous ai pris pour un ruminant, on s'est gourré, vous etes un humain et gna gna gna.

Travis : Un ruminant ?

Drake : Ouais, un décomposé, un zombie, une paris hilton sur patte quoi.

Travis : Vous vous foutez de moi ?

Drake : Ben j'aimerai bien maiiiis...non

Travis : Okaaaaay...Et c'est pour ca que vous avez barricader les fenetres et les murs.

Drake : Mais bravo Einstein

Travis:...mais dites moi, vous voulez pas qu'ils rentrent nah ?

Drake : Oui

Travis:...ALORS POURQUOI VOUS AVEZ PAS BARRICADER LA PORTE ??

Drake :...Ah ouais c'est une idée

Travis : Mais j'y crois pas, l'humanité elle a été dévasté par deux fléaux ca veut dire ._.

Drake : Deux fléaux ?

Travis : Bah oui, les zombie ont bouffés les humains et...

Drake : Et ?

Travis : Bah les seuls survivants c'est des noirs, ca fais bien deux. ._.

Drake : Vous voulez que je vous balance dehors ?

Travis : Ca dépend, les zombies, ils sont pas noir au moins ?

Drake: Je sens qu'on va s'éééclater.

______________________________________________________________
Plus tard dans la soirée.

Travis : Sinon, bambou...euh...Drake, comment vous avez reussis a survivre a tout ca ?

Drake : C'est une assez longue histoire...

Il ya quelques semaines, dans la même ville mais dans la même maison, il y a encore de la vie, les gens sont dehors, les voitures bien garées, la femme de Drake est devant la fenetre, soucieuse, appelle son mari avec son téléphone portable.

Celia : Cherie, j'ai vu une chose terriiiiiible aujourd'hui...

Drake *Dans sa voiture* : Roh j'tai dis de plus approché des miroirs ._.

Celia:...Non mais espèce de connard, tu vas m'écouter oui ?

Drake : Bon tu veux quoi ?

Celia : APparement il y a un gros virus dans la ville et les gens meurent >.< Ici ya pas beaucoup de signe, toi comme t'es au centre ville encore, tu vois pas quelques chose de bizzare ?

Drake : Bah euh...*Regarde par sa fenetre et vois un homme dans la rue, allongé par terre, dans une mare de sang en train de se faire bouffer par deux hommes décomposés avec les bras en sang, eux mêmes poussent des grognement similaires a ceux des zombies*

Homme : AIDEZ MOIIIII *Se fais croquer*

Drake : Noup, rien a signalé ;trolol.

*Quelques jours plus tards*

L'invasion a largement commencées, les gens se barricadent chez eux, une alarme retentit de partout, il y a des incendies dans le quartier, les gens hurlent, les zombies sont a la porte des maisons, les fenetres brisés, des gens courent partout avec a leurs troussent des morts vivants. Celia est devant la porte, barricadée, elle regarde par le judas.

Celia : Ca me fais de plus en plus peur cette histoire

Drake: Roh ca va, c'est juste une petite émeute de rien du tout.

Celia : De rien du tout ?! Nos voisins sont mort !

Drake : Et alors ? Non seulement ils faisaient mal la bouffe mais en plus, la moule de la voisine elle avait dépassé la date de peramption, si tu vois ce que je veux dire.

Celia:....Tu peux repeter ca ? , roh oublie.

Drew : M'man, ils ont eu le voisins d'en face.

Celia : Seigneur dieu...

.Quelques jours plus tards encore. La situation est pratiquement la même que dans le présent, mais il y a encore quelques familles qui luttent encore.

Celia : TU VEUX BIEN ARRETER !

Drake : Roh, mais c'est juste pour rire !

Celia : Me faire peur alors que je suis au balcon, alors qu'en dessous de notre fenetre ta madame Miskys et les voisins qui ont qu'une envie : Nous manger, c'est déplacé chérie !

Drake : Roh ca va, je le ferai plus.

*Plus tard dans la journée, la femme de Celia est appuyé au balcon, en train de prié*

Drake : *Arrivant par dérière* Huhuhuhu..*Attrape les épaules de Celia* BOUH !

Celia:...WOUAAAAAAAAAAAAAAH *Saute du balcon sous le coup de la terreur et fais une chute de 2 mètres au milieu des voisins/zombie.*

Drake:...Oh...merde...

Celia: *Se fais encerclé par les zombies*...Cherie...AIDE MOI J'TEN SUPPLIE !

Drake : Euh j'veux bien mais...

Celia : MAIS ?

Drake : J'ai mal aux jambes là...faut que je m'asseois =w= *Met une chaise sur le balcon et s'asseoit* Allez courage ma chérie !

Celia : AAAAAAAAARGH AU SECOURS ! J'TEN SUPPLIE? ILS VONT ME MAAAANGER ILS VONT ME MAAAANGER

Drake : Tu voudrais que je sorte et que je laisse notre fils seul ? Mais hors de question, t'es irresponsable ou quoi ?

Celia : AAAAAAAAAAAAAAARGH ESPECE DE...AAAAAAAAAAA...AAAAAAAAA....AAAAAAARGH *Se fais déchiqueter par les voisins*

Drake : Ouah, Mme Miskys elle a de grande dents oo.

RETOUR AU PRESENT.

Drake : Ma femme est morte...heroiquement...je...rien que d'en parler, je suis déprimé...

Travis: Mais je veux pas finir comme vous moi...En plus vous etes noirs, alors vous avez moins de chance d'etre manger mais moi, je veux rejoindre les survivants ! Ya pas un camp, un truc du genre ?

Drake : Y aurai des survivants dans la ville d'a coté mais chuis pas sur...

Travis : Alors je vais y allez *Musique du courage*

Le lendemain Matin, Travis est habillé comme Woody de Toys story, il est sur une trotinette, sur lui, une ceninture de grenade et dans sa main gauche, un revolver.

Travis : Non mais...je comprend pas, j'ai fais quoi pour mérité ca ?

Drake : Eh, c'est les seuls vetements que vous avez voulu porté, j'vous ai bien proposé les miens mais...

Travis : Des vetements pour les noi...euh...pour vous ? Non merci, j'ai pas envie d'avoir la peau qui vire au...oauis enfin, ca ira,merci...Ah, et comme je sais que ca vous plaisir *Lui donne une boite de gateau bamboula*

Drake :....

Travis : TOI POUVOIR MANGER CA ! CA MIAM MIAM.

Drake : Casse toi, loiiiin.

Plus tard dans la journée, Travis roule avec sa trotinette et arrive dans la vilel d''Atlanta, cette si n'est plus qu'un champs de ruine, de voiture brulé, de papier virevoltant et de cadavres en pleine décomposition au sol purrulent et puant la mort. Il regarde soudainement vers le ciel et remarque qu'un hélicoptère surplombe le firmament. Fou de joie, Travis attrape un morceau de verre brisé au sol, et reflete la lumière du soleil sur la bête métalique en esperant ce faire repéré. La réaction ne se fais pas attendre, l'hélicoptère dégringole, le gouvernail explose et les hélices percute un batiment, l'appareil s'explose au sol comme une grosse merde a cause de ce boulet de Travis

Travis : FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU *Se dirige vers le lieu du crash mais se retrouve devant une nuée de zombie, la moitiée de la population zombifiée, du sang sur les lèvres et autour de la bouche, le visage pale, boitant comme un poivrot un lendemain de cuite, l'air ébétté, les cheveux déchiré, les vétements en lambeau. 50 mètre devant lui, un camion de glace encerclé par les zombies*

Travis:...FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU....

*Les zombies s'approche*

Travis:...IMMAH FIRIN MAH LAZOR *Lance une grenade* OWNED

La grenade jetée se dirige vers le camion; percute la portière, la grenade rebondis sur le sol et atteris dans la main de Travis

Travis:....FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU. *Fais tombé la rgrenade*

*BADABOUM*

Travis fais un magnifique vol plané de plusieurs mètres et percute le parebrise du camion du marchang de glace.Celui si explose sur le coup, sonné, il rentre dedans en rampant tandis que les zombies essaie d'escalader le capot

Travis:...Punaise, j'vais mourir dans un camion de glace. Mon rêve d'enfant ;w;....

Radio : J'y crois pas, mais t'es complétement débile ?

Travis : HAN ! QUELQU'UN A PARLER ! QUI A PARLER ? LES GLACES ONT PARLER ?

Radio : Hé l'abruti ! La radio, l'emmeteur ! Tu répond ou pas ?

Travis : *S'approche de l'emmeteur*...euh...il y a quelqu'un ?

Radio : Ah ben t'es la tête de noeud, dis moi, t'es complétement a la masse ? J'ai vu ton magnifique foirage

Travis : Tu sais pas comment me sortir de la par hasard ?

Radio : Euh...Bah, tu pourrais sortir en partant a gauche mais ta plein de zombie quand même donc non.

Travis : Y aurai pas un moyen de les distraire ?

Radio : Mmmm..Essaie de voir si la machine marche déjà...

Travis : Okay, j'vais faire ca...dites moi, vous n'etes pas noir ?

Radio:...Non

Travis : Daccord. Bon. *Se met au volant et tente de démarer la voiture*

*KEUF KEUF KEUF...VROUUUUUUM*

Travis : Oh putain ca marche ! CA MARCHE !

Radio: Bravo ! TU as reussis a faire fonctionner un camion, allez, maintenant, tu fonce a gauche sur 100 mètres et tu montera a l'échelle

Travis : OYEAAAAH

Travis se met a rouler avec le camion de marchand de glace, il fais un magnifique demi tour et se met a foncé sur la gauche. Au moment ou il se met a rouler, une musique infantile signe que le marchand de glace est tout près retentis de partout. A ce moment précis, une orde de gamins zombie se mette a courir dérière le camion en poussant des hurlement de charogne. A ce moment là, Travis freine d'un seul coup.

Gamin : WOUAAAR...*Se prend le camion dans la gueule*

Travis : HAY LES GAMAYNS VOUS AIMAY LES GLACE ?

Gamins : WROUAAHJAAJAJJAJAAAA *Se jette sur Travis*

Travis : BON APPAYTIT *Jette un pack de glace a la menthe sur la gueule d'un gamin*

Gamin : WOUAAAAAAAAAAAAAAH *Bing* X_x.

Travis : ATTENTION ! ATTAQUE SUPER CÔNE !

*Jette des cone vanille sur une gamine*

Gamine : WOUAHAHAHAH....*Se prend les pics des cones vanilles dans les deux yeux*...AAAAAAAAAAAAAAAARGH X_X

Travis : BOUHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !

Radio : Mais t'es débile ! C'étais de VRAI enfants !

Travis:...Oh...euh..voila l'echelle '_' *Monte tout en haut comme un forcené tandis que les autres zombie se ramène autour de lui*

Voix : Hai, je suis le mec de la radio. *Lui tend la main*

Travis ; *Attrape la main et se hisse jusqu'en haut* Merci je...*vois le visage du mec*

Chang : Hai mec.

Travis:...Roh c'est pas vrai...UN CHINOIX ! MAIS YA PAS QUELQU'UN DE NORMAL QUI AI SURVECU ?!.

Chang :...Si t'es pas content, je peux partir u_u.

Travis : Mais essaie de comprendre merde ! Ya eu une invasion de zombie, ma famille est surement morte, mes voisins ont claqué, je sais ou est mon meilleur amis, j'ai les pieds en compote...ET LES SEULS SURVIVANTS C'EST DES NOIRS OU DES CHINOIS ! Mais tu te rend pas compte ?!

Chang : J'me disais bien que l'essentiel des cons...

Travis : Bon par hasard, ta pas des nems sur toi, un bol de riz et des baguettes, je meurs de faim

Chang : Pourquoi tu voudrais que j'ai un bol de riz sur m...Non mais tu te fous de ma gueule ?! Je suis né a atlanta moi !

Travis : Han ! Et les membres de ta famille chinoise sont au courant que t'es américain ?

Chang : =_=. Bon on y va ou tu veux resté planté là ?

Travis : En avant chinesse man

Après etre monté en haut de l'echelle, Travis et chang se mirent a escalader la face de l'immeuble afin d'arriver près d'une fenetre, rentré dans les appartements et allez sur le toi a l'aide de l'ascenseur. Sur le toi, il y a 4 personnes...

Travis : Dieu soit loué. Vous avez été assez lucide pour enchainner le mexicain ! *Pointe un mec endormis attaché par des menottes a un tuyau*

Eliane : Il a essayé de me touché les fesses !

Travis : Il est noir, c'est inné chez lui de fouillé dans les poches arrières afin de voler des sandwish ou des papiers d'identités.

Jack : Mais c'est qui lui ?

Chang : Euh...un con que j'ai trouvé dans un camion de marchand de glace.

Travis : HE !!! Je suis pas un con ! Je veux rentré chez moi ! Je veux retrouvé ma femme et mon fils ! Je veux un monde avec des blancs ! Et je veux qu'on arrete de se trimbaler des minorités et...

Luke : Mais...Chang nous as tous guidé ici en nous sauvant !

Travis :...mais c'est un chinois.

Elianne : Il a reussis a trouver de la nourriture !

Travis :...Mais c'est un chinois

Jack : Mais grace a lui on a un plan pour s'en sortir !

Travis : MAIS C'EST UN CHINOIS ! Regardez le bien ! Si bien c'est un évadé d'une usine nike !

Chang : JE SUIS NE EN AMERIQUE !

Travis : Vous avez vu ?! Il a appris son discours par coeur !

Chang : J'en ai marre, Travis, si tu veux te cassé et resté avec des zombie blanc, EH BAH SAUTE MAIS FAIS NOUS PAS CHIER MERDE ._.

Travis:...Roooooooh...ouais mais...j'veux retrouvé ma famille moi.

Chang : Tu vas resté ou bien ?

Travis : Bon ok...mais...please, me transmet pas la malaria ou la jaunisse.

Chang :...Zen, be zen...

Travis : Bon c'est quoi ton plan le chinetoque ?

Chang : Je m'appelle Ch...Oh et pis merde. Les zombies sont de part et d'autre de l'immeuble et sont bloqué dans la cage d'escalier menant au toit. Notre seul et unique chance, c'est par la voie aeriene...Faudrait que quelqu'un reussisse a sauter de l'immeuble comme avec un parachute géant, a attirer tout les zombies pendant que les autres se casserons....

Elianne : Héhéhé, et le parachute géant on le fais comment ?

Chang : Faudrait rassemblait toutes nos veste de tissus fin et les coudres afin de faire une sorte de parachute....Mais...quelqu'un sait coudre ?

Tous :....Non.

Travis : Euh...

Chang : Tu sais coudre ?

Travis : Bah...t'es chinois nan ? C'EST PAS UNE INSULTE.

Chang: D'origine oui è_é.

Travis : Ta forcément des génes de fabriquant de rideaux manufacturés et de chaussures de marques.

Chang :...Non mais tu ferme ta gueule ?!

Travis : Hé ! Je veux dire que si t'es chinois, tu dois forcément savoir coudre.

Elianne : Même si c'étais vrai...Ou on trouverai l'aiguille et le fil ?

Travis : Fouille dans la poche du mexicain.

Jack : Il plaisante ?

Travis : Mais écouté moi roh, les mexicains sont encore plus kleptomane qu'une bande de pie voleuse. Alors fouillez dans ces poches.

*Elianne se met a fouillé dnas les poches du mexicain et trouve une aiguille et du fil a coudre*

Chang:...

Jack:....

Elianne : J'y crois pas...

Travis : Voila ! Maintenant donnez vos vestes a chang et toi,coue les.

Chang : Mais je sais pas coudre ! Et tes préjugés raciaux c'est débile ! Vous etes pas d'accord ?

Elianne : Ben....

Jack : Il avait raison pour le mexicain, alors pour le chinois...euh pour toi...

Travis : Roh essaie.

Chang se retrouve au milieu d'un ensemble de vetements, l'air blasé il prend le fil et l'aiguille, reste paralysé quelques secondes et se met a essayé de coudre....A cet instant précis, Chang se mis a coudre comme un forcené, vite très vite, encore plus vitye qu'un ensemble de chinois cote a cote dans uen entreprise nike. En quelques minutes, tout fus cousu et les autres le regardèrent, l'air stupéfait.

Chang : Putain c'est pas possible.

Travis : Bon, en route.

Elianne : Ouais okay c'est bien beau, mais qui va faire l'appat ?

Jack : VOus avez une idée de génie travis ?

Travis : Ouais, j'en ai une...*S'approche du mexicain et le reveil*

Mexicain : ¿Qué? Cual....

Travis : Trabajo ? trabajo ?

Mexicain : Si si...¿ tu tienes un trabajo por mi ?

Travis : Si ! niark niark.

QUelques minutes plus tards, le mexicain est sur le rebord de l'iemmeuble, le parachute improvisé attaché autour de la taille, regarde une dernière fois le groupe et saute dans le vide dans un "CUCARACHAAAAAA" des plus terrible, a ce moment là, le parachute se déploie et le mexicain se met a atterir en douceur a coté des zombies qui eux sont encore a coté de l'immeuble. Une fois atteris, tous se retourne vers lui, celui si se débarasse de son parachute et se met a courir de partout en hurlant des mots incomprehensible.

Travis : Vite ! On a pas le temps, a quoi ressemble votre véhicule ?! Une camionette jaune ! AHAHAHHAHAHA

CHang:....Très drole...

Elianne : Mais il a raison en pl...

Chang : N'en rajoute pas toi merde !

Puis, en quelques minutes, alors que l'immeuble et les rues étaient temporairement vidées de l'invasion néfaste de zombie, tandis que le mexicain se faisait bouffé par une horde de ruminant assoifé de sang, les autres se retrouvent en deux temps trois mouvement dans la camionette jaune de Chang. Travis est a l'avant avec le chinois et dérière il y a Elianne et Jack. Tout le monde semble pret a partir mais a ce moment, Travis hurle.

Travis : POUAH ! MAIS CA PUE .=w= t'es dégueulasse chang.

Chang : Mais arrete c'est pas moi !

Travis : Non mais c'est connu, passé 14h, tout les chinois pue les nems, POUAAAH.

Chang : Mais n'importe quoi...

Elianne : Non...ca sent vraiment les nems.

Jack :...J'dirais le riz blanc moi.

Chang : PUTAIN MAIS FOUS LA FERMEZ TOUS ?!

Travis : Roh ca va, calme toi jackie chan.

Enfin le calme pour nos aventurier, en effet, une fois dans la voiture, le calme plat entre les aventuriers s'étais imposé. Tout le monde se mis a se reposé, a l'exeption de Chang qui conduira la voiture pendant une vingtainne de kilomètre, jusqu'a son arrivé dans un campd e fortune faite par les survivants,, Travis, qui s'étais endormis, se reveilel finalement au milieu des bois dans la camionette jaune. Les yeux a moitié ouverts et emporté par l'excitation des autres suite a leurs retours chez eux, il s'aventure vers le groupe dans le camp de fortune, et devant ses yeux ébahis, il vis sa femme...Lori...en train d'embrasse fougueusement son meilleur amis...roger.

Travis:...Lori...roger...?

Lori:...MMmmm...Qu...OH...TRAVIS...OH...EUH...OH....EUH..JE...IL M'A FORCAY !

Roger : MAIS NAWAK ! C'EST TOI QUI M'A SAUTER DESSUS SALOPE !

Travis : Mais...LOri...Comment ose tu ?

Lori : Je te jure ! J'ai résisté...et j'ai voulu t'attendre...Je t'ai d'ailleurs attendu....après l'épidémie je t'ai cherché, pendant 3h.

Travis : WOot ?

Lori : Et je t'ai attendu...mais voyant qu'au bout de 5h t'étais toujours pas la...J'ai su qu'il fallait que je refasse ma vie...avec roger.

Travis : Mais...mais...mais...

Lori : Tu m'en veux pas j'espère ?

Travis : ...Mais non

*Lui tire une balle dans la tête

Roger : MAIS T'ES MALADE ?

Travis :

*Lui tire une balle dans les testicules*

Chang : MAIS MAIS MAIS....

Travis :
[imghttp://i3.kym-cdn.com/entries/icons/original/000/005/180/fuckthat.jpg[/img]
*Lui tire une balles dans les deux yeux* VOILA ! COMME CA TU SERAS MOINS BRIDES AHAHAHAHHA

Jack :....

Elianne : Mais...mais...mais...sale monstre !

Travis : *Tourne sa tête comme dans l'exorciste*.....


*Lui tire une balle dans le vagin*

Jack:....Koupaing ?

Travis : Nan ahde *Lui tire une balle dans la tête*

Et finalement, Travis piqua la camionette et s'en alla...pour de nouvelles aventures

















Pièces Pièces : 39251
Nombre de messages : 17535
Age : 20
Localisation : Heu.....Ben.....Chez moi enfin je crois
Réplique/Citation : I know will be just fine when we learn to love the ride &#9835;
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



             Take a little look around you Mister974 can you see that ? We're trap.




 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Invité a écrit :
Mar 10 Avr 2012 - 19:03
Jerry comme t'as fait bugué ton post xD
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Mister974 a écrit :
avatar
Modérateur
Mer 11 Avr 2012 - 8:49
Ila quoi mon post ?
Pièces Pièces : 39251
Nombre de messages : 17535
Age : 20
Localisation : Heu.....Ben.....Chez moi enfin je crois
Réplique/Citation : I know will be just fine when we learn to love the ride &#9835;
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



             Take a little look around you Mister974 can you see that ? We're trap.




 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Invité a écrit :
Mer 11 Avr 2012 - 11:35
T'as tout fait bugué et maintenant le fond de nos posts est blanc :(
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mer 11 Avr 2012 - 12:15
Ouaip. C'est étrange, ça '___'
Pièces Pièces : 46527
Nombre de messages : 5727
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mer 11 Avr 2012 - 12:19
Oui car la page était trop grande mais au lieu de 30 messages par page, j'ai réduis a 15 ça devrait aller mieux à présent ^^.

Citation :
Travis : MAIS C'EST UN CHINOIS ! Regardez le bien ! Si bien c'est un évadé d'une usine nike !

Chang : JE SUIS NE EN AMERIQUE !

Travis : Vous avez vu ?! Il a appris son discours par coeur !

La...JE ME SUIS MARRÉ XD !

Mais bien que ça soit ton style je ne trouve pas ça assez raffiné, Bowser s'y est mieux prise de ce côté là niveau mise en scène. Mais sympathique parodie de la série The Walking Dead.
Pièces Pièces : 91204
Nombre de messages : 56110
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Mister974 a écrit :
avatar
Modérateur
Mer 11 Avr 2012 - 13:14
Ouais j'ai oublié de le fiche sur un topic >.> Merci ^^
Pièces Pièces : 39251
Nombre de messages : 17535
Age : 20
Localisation : Heu.....Ben.....Chez moi enfin je crois
Réplique/Citation : I know will be just fine when we learn to love the ride &#9835;
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



             Take a little look around you Mister974 can you see that ? We're trap.




 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Jeu 12 Avr 2012 - 11:49
Donc, les votes sont ouvert =)

Je vous rappelle que les participants sont:

-Sumaru
-Mister
-Gozen
-Lara
-Junior
-Kokiri
-Lumi
-Kirby
-Bowser
-Dark-Angel
-Docteur Who


Beaucoup de participants... Eh bien je suis content que mes concours marchent bien ^^. Donc... 3...2...1... BANZAI ! Les votes sont ouverts =D
Pièces Pièces : 7452
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/







 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Jeu 12 Avr 2012 - 12:13
Pas Morton, Bowser.


Fait un sondage, s'il te plait, avec toutes les fics sur le premier post :o
Pièces Pièces : 46527
Nombre de messages : 5727
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Jeu 12 Avr 2012 - 13:14
Bah, c'est pas Morton qui a posté une fic?

Ok, je vais mettre toutes les fics sur le 1er message =)
Pièces Pièces : 7452
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/







 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Jeu 12 Avr 2012 - 13:28
oui mais


Fais un sondage


et Morton, c'est Bowser ^^
Pièces Pièces : 46527
Nombre de messages : 5727
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Jeu 12 Avr 2012 - 13:42
Bah... Un sondage c'est déjà fait :o...

Ah ok ^^'...
Pièces Pièces : 7452
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/







 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Jeu 12 Avr 2012 - 14:18
Urgent !

(Désoler pour le double post), mais malheureusement, je ne peux pas mettre toutes les fics sur la 1ère page. Car sinon, je dépasse la longueur autorisé... Donc désoler, mais vous allez devoir naviguer sur les pages =S.

Pièces Pièces : 7452
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/







 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Jeu 12 Avr 2012 - 14:26
Jvais changer quelques une de tes descriptions parce que y en a qui sont pas cool.




... ... Ah ben jpeux pas.


Désolé Kokiri, va falloir faire avec.





J'ai voté pour Sumaru. C'est ma préférée, tout simplement !
Pièces Pièces : 46527
Nombre de messages : 5727
Age : 24
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur









Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Legendes
Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Jeu 12 Avr 2012 - 16:11
C'est si méchant que ça?... Car perso je veux pas être méchant hein? C'est juste du second degrés ^^'...

Bref, moi je vote pour Gozen car franchement, sa fic est très réussite (C'est le cas de tout le monde) Mais cette fic a... Un truc en plus je sais pas pourquoi...
Pièces Pièces : 7452
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/







[CONCOURS] Concours d'écriture
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» [Résolu]Possibilité d'écriture en italique
» *lettre simple, à écriture rouge sang sur fond noir* Chers Gardes.
» Vitesse d'écriture au clavier
» Les métiers autour de l'écriture...
» Vitesse d'Écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum