Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Red, plus fort que jamais.[validé]
Invité a écrit :
Dim 19 Fév 2012 - 13:38
Nom/Surnom du Personnage : Red

Groupe : Nintendo

Camp : Gentils

Double Compte (si oui) : Gozen, Maiden, Elden et une multitude de PNJs


Petit topo sur le garçon : Il part à l'aventure à 10 ans, devient maître à 11 ans, se bat contre Gold à 14 ans (pokémon or/argent/crystal), visite les autres régions (Hoenn, Sinnoh) durant les trois autres années qui suivent avant son arrivée sur nintendo world, puis Unys après la mort de Suicune (cf RP)



Description du Physique (6 lignes minimum) :

Red Tajiri est un garçon brun, d'environ un mètre soixante dix, portant en souvenir de son premier voyage une chemise blanche et rouge, assortie avec sa casquette gagnée lors de son premier combat pokémon contre Green, à Bourg Palette. C'est la casquette dite officielle de la ligue pokemon de Kanto -Le plateau indigo- et surtout sa « Marque de fabrique ». Il n'a pas une musculature hyper développée, mais beaucoup de gens le considère comme beau. Ses yeux rouges semblent refléter la puissance, la volonté, mais étrangement … La solitude. Il possède des mitaines de couleur noire, renforcées en caoutchouc pour se protéger des attaques électriques de son ancien partenaire Pikachu. Il les a gardé en souvenir. Cependant, en plus d'avoir des propriétés anti électrocution, les mitaines de Red sont importantes à présent : Elles possèdent un dispositif résistant, crée par le professeur Oak pour accueillir et utiliser sa Monster Ball (Some détailz dans l'histoire !)

Description du Caractère (6 lignes minimum) :


… C'est un Red bien tourmenté que je vous présente. Mais j'y reviens dans quelques lignes ! Red Tajiri est un garçon de nature courageuse et déterminé. Il possède ce que l'on appelle « Le génie du combat », c'est à dire un talent inné pour comprendre les petites bêtes que l'on nomme Pokémon, dans sa dimension. Depuis la tragédie qui l'a séparé de ses compagnons, (Peu après son passage à Johto.), Red semble souffrir d'un vide intérieur l'ayant forcé a reprendre un voyage initiatique d'une autre envergure. Sa personnalité est combative, chevaleresque mais, d'autre part, pimentée par le traumatisme de la perte de ses Pokémon. Ayant atteint le panthéon de Kanto, il se livre maintenant à une certaine justice. Sa justice : Celle d'aider les autres et d'explorer le monde à la recherche de nouveaux pokémon … Et, surtout, à la recherche du chaos qui à semé le trouble dans sa vie. Bien que de nature farouche, Red apprécie la compagnie des autres. Il n'est donc pas difficile. Cependant, sa dernière défaite sur la vie le force, sans qu'il le veuille forcément, à vouloir prendre les devants et foncer tête baissée pour la victoire. Le résultat n'est pas toujours bon.

Histoire :

« … Maman ! Aujourd'hui débute mon premier voyage initiatique en tant que dresseur de pokémon !»
« Red ! Tu es trop jeune, enfin ! »
« Maiiiis ! Non ! Le professeur Oak dit que Dix ans, c'est parfait ! Green y va, lui, pourquoi pas moi ? »
« Le professeur a vraiment dit ça … ? »
« Oui, je te le jure ! Ça sera mon cadeau d'anniversaire ! Alors … ? »
« Ah … Red … Tu es exactement comme ton père. Tu as la fougue du dresseur ! »
« Je prends ça pour un oui, alors !? »
« Va chez le professeur choisir ton pokémon. »
« OUIII !! »

… Je me nomme Red. Je suis dresseur de pokémon, depuis maintenant sept ans. Certaines personnes disent de moi que je suis un dresseur légendaire, au talent inégalé … C'est faux. Absolument faux. Bien entendu, accéder au panthéon des dresseurs est une prouesse rare. Cependant, je n'ai pas été le seul à réussir cet exploit. D'où ma nécessite de vous dire : Ne vous fiez pas au titre que les gens me donnent. Je suis un dresseur pitoyable, et non d'exception. Pourquoi, me demandez vous ? … Pensez vous un seul instant que gagner tous les badges d'une région fait de vous un bon dresseur ? Pensez vous que battre le maître de la région fait de vous le dresseur le plus puissant du pays ? … Un bon dresseur est un dresseur aimant, qui peut comprendre et défendre ses compagnons au péril de sa vie. C'est une chose que je n'ai pas pu faire. Alors comprenez moi quand je vous dis que je ne suis pas un bon dresseur ...

Mais revenons en au début, si vous le voulez bien.

Je suis né dans un petit village, au sud de Kanto, nommé bourg-palette. C'est un village, certes, loin des grandes villes, mais qui a bâti sa réputation grâce au professeur Oak, une éminence dans mon pays et surtout la pointe de la pointe en matière de pokémon. La crème sur la gâteau à la crème. Bref, un expert. Je le connais bien, cet homme là. Le professeur Oak à la cinquantaine, il me semble. Sa chevelure, teintée de gris, révélant une blondeur passée. A côté de cela, son petit fils Green, mon rival et ami depuis toujours (bien que les pokémon nous aient séparés quelques temps.) était toujours présent pour aider son grand père, et donc jouer avec moi, quelque part. Il était confiant et comprenait les pokémon comme personne. Probablement parce qu'il avait grandi autour d'eux, depuis sa plus tendre enfance.

Je n'ai pas eu cette chance … L'absence de mon père dans ma vie étant un facteur de plus à mon ancienne peur de partir loin de mes racines, je n'ai jamais été plus loin que la route une de mon plein gré … Quand le professeur nous encadrait pour que ne nous ne nous fassions pas attaquer par quelque rongeur qui passait par là, c'était différent. Bien sur j'avais mon fidèle Tetarte avec moi. Lors des excursions organisées par le laboratoire par exemple. Mon enfance est démunie d'intérêt pour la suite de l'histoire, si ce n'est que j'avais toujours aspiré à suivre les traces de mon cher papa : Un ancien dresseur qui avait réussi la prouesse d'obtenir les huit badges d'arènes ! Ah ... Si ... Je me souviens avoir sauvé une petite fille de Jadielle, d'un Nidorino vraiment farouche. Et je me souviens de la fois ou j'ai fait fuir tous les pokémon du professeur Oak sans le vouloir, et qu'il m'a fallu trois jours pour sauver un Bulbizarre, qui est devenu mon compagnon par la suite.

Je suis parti à l'aventure le jour de mes dix ans, confiant de ma réussite, malgré cette peur chronique de m'éloigner de cette maison, de ce village où j'avais tant de repaires, pour sombrer dans ce monde froid, hostile et trop réel pour mon cœur d'enfant. Green est parti quelques semaines avant moi, car il était plus vieux, avec un magnifique Salamèche. Le Carapuce est allé a une dresseuse originelle de Jadielle.

Arpenter les routes avec Tetarte et Bulbizarre était fort interessant. Sur la route vers la forêt de Jade j'ai même assisté au combat exceptionnel de Green et son Salamèche contre un pokémon nommé Mew. Par la suite j'ai trouvé mon Pikachu a Argenta. Survivre tout trois aux nuées de dardargnan ou de rapasdepic … C'était notre quotidien. J'avais une tâche, tout de même. Parallèlement à cela, je devais remplir le pokédex pour le professeur Oak. Seulement j'avançais à mon rythme. Capturer tous les pokemon du monde ne m'intéressait pas plus que ça. Moi, je désirais seulement suivre les traces de mon père. Oak l'a bien compris, et m'a encouragé du mieux qu'il a pu, confiant la dure tâche du pokédex à mon rival Green, qui semblait enchanté de la concurrence que nous allions avoir sur la course aux champions d'arènes. Puis les choses se sont corsées, quand j'ai appris que certains champions d'arènes étaient alliés avec la Team Rocket, une organisation de criminels. Ainsi la quête des badges était amputée, et je ne les ai pas tous eu. En vérité ... J'ai combattu et éliminé tous les champions d'arènes, ainsi que le conseil des quatre, dirigé par le Terrifiant Peter, dont l'ambition était d'utiliser les badges d'arènes pour réveiller une déité océanique nommée Lugia.

Au cours de mon aventure j'ai eu une équipe assez variée. Ainsi j'avais mon florizarre, un ronflex, mon Tartard, mon pikachu, un évoli spécial qui avait la rare capacité d'évoluer a son gré suivant la pierre montrée, puis un Ptéra.

J'ai dissous la team Rocket lors de l'affrontement pour le huitième Badge de Kanto, dans l'arène de Jadielle, dirigée par Giovanni, le chef de la team rocket. Le conseil des quatre était redoutable, et l'alliance de Green, Blue, la dresseuse de Carapuce, Yellow, un jeune garçon de Jadielle, des champions d'arènes et de moi même fut nécessaire pour vaincre Olga, Aldo, Agatha puis enfin Peter. Même si je dois reconnaître ... que c'est Yellow qui a battu Peter. Moi, malheureusement, je me suis retrouvé dans les glaces d'Olga, et j'ai bien failli en mourir.




Pendant trois ans, je me suis entraîné au panthéon en tant que maître de Kanto, car Yellow m'avait cédé sa place. J'ai eu des aventures intéressantes ... J'ai même failli être champion de Jadielle, mais j'ai laissé la place à Green, car une affaire plus importante m'animait. A la fin de notre aventure contre la team rocket a Kanto, mon Evoli avait évolué en Mentali. Et j'avais échangé Tartard et Ptera contre le Dracaufeu et le Tortank de mes amis et rivaux, car j'avais besoin d'eux pour escalader le mont Argent, en Johto.


Mon voyage à Johto, à la fin de mon dur entraînement, se passait bien. Lorsque j'ai été pris dans la Glace d'Olga, mes mains se sont engourdies de façon telles que je perdais l'utilisation de mes dites mains, peu a peu. Ayant peur de ne plus pouvoir lancer de pokeballs, j'ai eu vent par Ondine de sources chaudes bienfaitrices. Il s'agissait de ma destination.


... Cependant, de grave évènements se passaient en Johto. Le champion d'arène de type glace, nommé Fredo, avait refondé la team rocket, dans le but de capturer Celebi pour voyager dans le temps, et ainsi sauver son Lokhlass ... Mais Fredo, dans son ambition démesurée, avait causé énormément de mal a des innocents, dont Blue et son ami Silver. Bien qu'un jeune garçon nommé Gold s'en est chargé, accompagnée d'une experte en capture nommée Crystal, je n'ai pas pu m'empêcher de les rejoindre dans la bataille. J'ai d'ailleurs appris qu'Ondine, Auguste et le major bob avaient capturé un pokémon légendaire.
Par ailleurs Fredo avait en sa possession Lugia et Ho oh, qui se sont révélés être de redoutables adversaires, jusqu'à l'intervention d'Electhor, Sulfura et Artikodin, vaillament menés par Blue, Green et moi-même.


C'est a la suite de cela que Gold m'a demandé de l'entraîner. Son typhlosion, un pokémon feu d'un autre genre, m'a complètement coupé le souffle, aussi j'ai accepté. Ce fut alors ma première défaite. J'ai été surpris, mais je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie. Ma joie est rapidement tombée, cependant. C'est à ce moment là que ma vie a complètement basculée.

J'ai décidé de rester au mont argent pour m'entraîner : Mes pokémon augmentaient à vue d’œil, nous n'avions pas endroit égal à Kanto.


Un bruit de moteur m'a sorti de mon entraînement, un jour d'été. Une armada est tombée et m'a pris en embuscade. Elle ressemblait à la team Rocket, mais ce n'était pas eux. J'ai sorti mes six pokémon pour le combat. Le drame est venu à ce moment là. Aveuglé par le désir de victoire sur tous ces dresseurs, j'ai laissé la colère me submerger, jusqu'à laisser mes pokémon se sacrifier pour moi. Pour ma cause … Pour la victoire.

Des coups de feu ont retenti. Du sang, beaucoup de sang. Des cris aussi. La team était éliminée, mais pas seulement eux. J'ai poussé un cri de victoire, l'esprit embrumé par ce que je considérais comme ma revanche sur Gold. Mais mes pokémon, surmenés par l'effort et affaiblis par les tirs des gens qui m'agressaient, pour le bien de la team Rocket, je crois, ont succombé dans un ultime râle.

J'ai pleuré, énormément. Mes compagnons n'étaient plus. J'ai voulu me tuer, à de nombreuses reprises, mais sans succès. Le destin a voulu que je doive supporter la perte de mes amis, me remémorant chaque jour que Dieu faisait que j'étais seul. Je n'étais plus le même, je le savais.


Le professeur Oak avait crée, grâce aux données du pokedex de Crystal et de Green, la Monster Ball. C'était une pokéball automatisée qui pouvait recréer l'ADN des pokémon pour me permettre de les invoquer en combat. Cela m'avait remonté le moral, mais pas assez. J'étais conscient que c'était un privilège, seulement, ces pokémon ne pouvaient pas remplacer mes amis. Triste ? Je le suis encore. Je me suis fait à leur mort, pour la simple et bonne raison que la Monster Ball me permet de les rappeler, du moins leurs données, comme si je les ramenais un peu à la vie …

J'ai poursuivi mes voyages, sans contrainte. Plus question de devenir le maître et d'être aveuglé par la puissance. Mon but était désormais clair : Aider les humains et pokémon que je serais susceptible de rencontrer sur ma route. Ainsi que tout les autres êtres vivants du monde. Passé trois ans à explorer les autres régions que je connaissais, j'ai rencontré des pokémon fabuleux : Jirachi, Giratina, Rayquaza, Latios et j'en passe. Mon véritable but était, cependant, clair. Trouver les gens qui avaient tués, ce jour là, mes meilleurs amis, et leur faire payer.

Je suis par la suite entré dans le Nintendo World, sans le vouloir. Rien n'avait réellement changé, si ce n'est qu'a mon pays natal s'était rattaché de multitudes d'autres dimensions. J'ai combattu le Créateur aux côtés de Link, puis j'ai assisté à la mort de Suicune ... Ensuite un pokémon nommé Darkrai a pris possession de moi et j'ai ravagé l'île Delphino ... Je me souviens. Mû d'une tristesse sans égale, je suis parti. En direction d'Unys. Peut être dois je faire mes excuses à Link ? C'est probable.


Maintenant je suis revenu, totalement soigné quant à la disparition de mes pokémon ... Avec une Monster Ball mise à jour. Et car cette nuit éternelle, dont j'ai eu vent, a ravagé le monde. Moi ... Red Tajiri, y mettrai un terme.



… Comprenez, vous qui aspirez à devenir un jour dresseur, que dans le monde ou nous vivons et évoluons, entourés de ces créatures merveilleuses, il est important de savoir faire la part des choses. Nous pouvons aspirer à devenir le meilleur dresseur du monde, mais il est important de ne pas faire l'erreur que j'ai faite … Il est important de garder en toute circonstance un sang froid légendaire, et de conserver son amour pour les pokémon. Si un jour vous devenez dresseur … Défendez vos amis comme ils vous défendent.



Red.



Aime :

Les ramens, Les pokémon, la victoire

Aime pas :


Les teams (rocket, plasma et autre galaxie), Les légumes verts, les combats inégaux, ses anciens actes.

Comment ai-je connu le forum ? :


Google

Description Personnelle :

J'suis votre admin, see ? :/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Mister974 a écrit :
avatar
Modérateur
Dim 19 Fév 2012 - 13:53
T'aurai pu fiche les titres en valeurs

Mais sinon c'est bon.
Pièces Pièces : 39396
Nombre de messages : 17535
Age : 20
Localisation : Heu.....Ben.....Chez moi enfin je crois
Réplique/Citation : I know will be just fine when we learn to love the ride ♫
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



             Take a little look around you Mister974 can you see that ? We're trap.




 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Invité a écrit :
Dim 19 Fév 2012 - 14:00
Ah oui, c'est vrai que j'ai oublié les balises. Thanks !
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Dim 19 Fév 2012 - 14:03
Un très bon retour au fameux dresseur Pokémon, et une très bonne fiche en plus. ^^
Pièces Pièces : 92829
Nombre de messages : 56231
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Invité a écrit :
Dim 19 Fév 2012 - 14:46
\o/ Red!

Faut que l'on RP ensemble avec Genesect =O Sa peut donner un beau truc ^^
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Invité a écrit :
Dim 19 Fév 2012 - 15:34
Justement je vous rejoins a la carte millénaire.
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Invité a écrit :
Dim 19 Fév 2012 - 17:20
Oh non pas un dresseur de pokémon! x). Enfin bienvenue à ton nouveau perso ^^.
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Dim 19 Fév 2012 - 18:01
Jerry le vieux c/c, sale feignasse :/
Pièces Pièces : 101248
Nombre de messages : 18902
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Invité a écrit :
Dim 19 Fév 2012 - 18:02
J'ai pas fait de c/c o_o.
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Invité a écrit :
Dim 19 Fév 2012 - 18:16
Si tu lis l'histoire, tu te rendras compte qu'elle a totalement changée =D
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Invité a écrit :
Dim 19 Fév 2012 - 18:18
[Vas voir t'es MP sur le compte de Gozy =3]

J'approuve mon VDD ^^ L'histoire a totalement changé ^^
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Dim 19 Fév 2012 - 20:21
Ode, je parlais à Gozen.

Non mais thx je sais, jparlais du physique/caractère.
Pièces Pièces : 101248
Nombre de messages : 18902
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Red, plus fort que jamais.[validé]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Red, plus fort que jamais.[validé]
» Il est beau, fort, intelligent...c'est pas Pignouf[validé]
» Le bateau qui ne part jamais d'Hurlevent
» [SOLO] Habitants jamais satisfaits des loisirs !
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum