Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

La Carte Millénaire
Aller à la page : Précédent  1, 2
Alice Suketsu a écrit :
avatar
Ange Déchu
Mer 8 Fév 2012 - 12:45
Rappel du premier message :

J'avais couru aussi vite que j'avais pu . J'étais poursuivi par une armée de Toad qui semblait en avoir après moi sans aucune raison . Leur regard m'inquiétaient au plus au point et d'ailleurs, pourquoi faisait-il nuit noire alors que l'on était en pleine après-midi ? Je n'y comprenais rien du tout . Au loin j'aperçus enfin ma demeure . Seulement quelques mètres me séparai d'elle . Les Toad, eux, semblaient se rapprocher de plus en plus . Dans un ultime effort, je réussis à entrer chez moi et à fermer la porte à clé avant de la barricader . Seulement je n'étais pas tiré d'affaire . La horde de Toad se mirent à tenter de fracasser la porte d'entrée . Il fallait que je me cache et vite . Une idée me survins alors : la cave ! Je m'y réfugiai alors . Les Toad avaient fini de défoncer la porte et pénétrèrent dans mon humble demeure . Heureusement, ils ignoraient l'existence de cette cave . Je les entendaient grogner en me cherchant dans toute la maison sans me trouver . Puis, je les entendis s'en aller . Ouf, j'étais enfin tirer d'affaire . Je pensai que j'allai mourir ici .

Machinalement, j'allumai la lumière de la cave et scrutai la pièce des yeux . Une petite carte attirai alors mon attention . Elle semblait tout à fait ordinaire, ce n'était qu'une carte banale et abîmée . Pourtant, en me plongeant dans mes souvenirs, il me semblait avoir déjà vu cette carte là . Peut-être était-ce durant une des très nombreuses aventures de mon frérot ? Hmm ... je me souvins alors d'une aventure par delà le Royaume Champignon . Dans les alentours de Port-Lacanaïe . Il m'avait parlé de Gemmes Etoiles et d'un démon enfermé depuis un millénaire derrière une porte titanesque . Oui, c'était bien durant cette aventure que cette carte avait été mise en contribution tandis que de mon côté, je sauvai la Princesse Ganache . Que de souvenirs ... Je glissai la carte dans ma poche et je décidai à sortir de la cave . Seulement j'étais loin d'imaginer ce que cette petite carte allait pouvoir me faire vivre comme aventure ...
Pièces Pièces : 3855
Nombre de messages : 99
Age : 21
Localisation : En vogue dans ce monde.
Réplique/Citation : Je réduirais à néant tout les cloportes ...
Date d'inscription : 11/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur



Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Bagdad Shopping a écrit :
Objection
Ven 17 Fév 2012 - 20:54
Ouais pardon =S Mais bon, j'avais tellement envie de Rp ^^'...
Nombre de messages : 2682
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Dim 19 Fév 2012 - 15:43
... HRRRWOAAAAR !!!


Le cri de Lugia retentit. Red survolait la ville, sur le dos de son pokémon. Ce Lugia, il le connaissait ... Autrefois ennemi, car ayant appartenu à Peter puis a Fredo, l'ADN du pokémon était désormais contenu dans la Monster Ball du dresseur, dont les yeux ne se voyaient pas à cause de sa casquette. Toadville ... non ... Le monde avait été ravagé par cette poudre Subspatiale, ce qui avait forcé Red à quitter Unys plus tôt que prévu. Mais en y repensant, peut être que le moment était opportun ? Il s'agissait en outre de retrouver cet homme. Cet Hylien, avec qui il s'était battu pour protéger le défunt Suicune. Celui que le vice Darkrai l'avait forcé à violemment attaquer avec son Dracaufeu. Et tandis que Red continuer de voler dans les ruelles, il voyait que les Toadvilliens étaient absolument agressifs. Que pouvait il bien faire ? il doutait de ses capacités, a ce niveau là ... Lui qui s'était juré de se battre pour la justice, pouvait on considérer des innocents comme criminels, à compter de ce jour ?

Puis une lumière. Un pokémon. Violet. Il était là, dans le ciel, et préparait une attaque contre les citadins. Un ... Genesect ? Le seul qu'il avait vu se trouvait à Unys. Mais c'était il y a fort longtemps. La Monster Ball possédait son ADN, cependant.


"Lugia ... Voile miroir"


Le pokémon oiseau s’enveloppa d'une fiche couche miroir, et enveloppa Red en même temps. Le techno Buster de Genesect, destiné aux passants, fut paré et renvoyé dans le ciel. Red se posa et descendit de son pokémon oiseau. Il le caressa un instant et l'enferma dans sa Monster Ball, puis releva sa casquette, devant un homme en ver et deux boules de poils de taille totalement variables.


"Bien ... Que se passe t-il, ici ?"
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Alice Suketsu a écrit :
avatar
Ange Déchu
Dim 19 Fév 2012 - 20:18
Bon aller sérieux, je suis désoler d'avoir fait le pitre... C'est quand je suis... Comment le dire... Gêner. Voila. Je me présente. Je suis Genesect, dernier de mon espèce... Ce que je sais sur votre frère?... Pas grand chose, sauf que c'est un héros...

Ce type faisait le pitre quand il était gêné ? ... Je ne cherchai même plus à le comprendre . Séchant mes larmes, je me relevai doucement, faisant un bref sourire à Lumi qui tentait de me consoler. Au moins, je savais qu'il s’appelait Genesect et qu'il ne savait pas grand chose de mon frère, mis à part que c'était un héros. J'aurai préféré qu'il ne sache rien de mon frère à vrai dire.

Bon... Sur ce, je crois que je vais vous laisser, j'ai déjà causer assez d’ennuis... je suis encore une fois désoler de m'être comporter de la sorte. Aller, A la prochaine... Si nous nous revoyons encore une fois...

Enfin une bonne nouvelle, ce type partait de chez moi. Je me pris de remord quand je le vis verser une petite larme. Je m'en voulais un peu d'avoir été si dur avec lui. Néanmoins, mes remords devrait attendre quand je le vis débouler comme un dératé chez moi à nouveau. Que c'était-il passé ?

Euh... Je vous conseil de vous cacher, tous les habitants sont devant votre maison... J'ai cru entendre un des habitants qui te cherchait Luigi... Moi aussi... Et toi aussi... C'est quoi ton nom?... Bref, pas le temps, je dois les vaincre. Si vous voulez m'aider à les vaincre, venez dehors pour... Mince, ils ont détruit ma barrière binaire.

Des Toad nous cherchaient ? Je ne comprenais pas vraiment. Je donnai un bref coup d'oeil par la fenêtre et ... horreur ! Je vis une véritable armée de Toadvilliens. Ils menaçaient de tout détruire et de tous nous tuer. Heureusement, Genesect avait protégé la demeure d'une "barrière binaire"... ah en fait elle n'avait tenue que quelque secondes. Nous étions donc tous à la merci des Toad. Genesect se relança dans la "bataille".

Il y en a environ... 5000! 5000 Habitants!... Mince, je n'aime pas détruire des vies, mais la, je n'ai pas le choix... Si vous ne partez pas, je vais devoir vous tuez... Bon, vous voulez vraiment mourir... Tant pis pour vous! Vous allez souffrir... Multi... Techno Bus...

Non, il ne fallait pas tuer des innocents ! Je voulu l'arrêter mais un individu prit la parole et me devança.

Eh connard... Tu te calme ma grosse... Ok ? Ah bah tiens ! Moustache verte, ça fait longtemps ! Et c'est qui la boule de poil a côté de toi?

Le pauvre Genesect venait de se prendre une baffe monumentale et s'était envolé très loin de là. Cependant la voix me semblait ... familière. Non ... lui ici ?! Par ailleurs, son apparence était très différente. C'était lui, le roi des Koopa, Bowser. Cette enflure qui avait tué mon frère ... Une rage folle m'envahit. Je commençai à ressentir comme des vertiges. Comme si quelqu'un prenait ma place. Non ... il était en train d'arriver. Dans un ultime râle de douleur, je m'évanouis au sol.

Phase Mister L

Peu de temps après, je me relevai. Étrangement, mes habits avaient changé (se référer à la fiche ou à une image de Mister L parce que flemme de faire une description) tout comme par personnalité par ailleurs. J'étais devenu Mister L, un être froid, méchant et égoïste. Tout le contraire de ma nature de base, quand je suis timide et stupide. Après m'être remis de mes émotions, je me dirigeai avec Bowser, car même si j'avais une autre personnalité, je gardais tous mes souvenirs, et lui infligeai une gigantesque droite dans les dents avant de le foudroyer d'une gigantesque boule d'électricité noire. Je me sentai beaucoup mieux après cette action. Je remarquai que Genesect avait copié la gifle de Bowser, lui rendant deux fois plus fort avant de relancer son attaque. Heureusement, un idiot sur un dragon stoppa l'attaque avant de se mêler de ce qu'il ne le regardait pas. M'en fichant, je me tournai vers Lumi.

« Dis moi, t'es mignonne toi. Je comprends pourquoi je suis attiré par toi. Viens ici. »

Je l'embrassai avant de lui tripoter le corps. Elle voulu me mettre un gigantesque pain que j'arrêtai avec mon poing en rigolant. Je n'étais vraiment plus la même personne.
Pièces Pièces : 3855
Nombre de messages : 99
Age : 21
Localisation : En vogue dans ce monde.
Réplique/Citation : Je réduirais à néant tout les cloportes ...
Date d'inscription : 11/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mer 22 Fév 2012 - 19:58
En si peu de temps il s'était passé beaucoup de choses. A commencer par l'arrivée d'un mec à dos de Lugia et d'une grosse peluche. Cette dernière avait cogné le mecha qui lui avait renvoyé son coup. Plus je regardais cet étrange robot, plus je me disais que son concepteur avais foiré son IA et que dans un sens c'était tellement foiré que la machine étais imprévisible... Donc efficace. Le gars sur le Lugia avait attiré mon attention, après tout il étais habillé de manière over classe et en plus il montait le plus classe des pokémons ! Si les circonstances avaient été différentes je lui aurait bien parlé mais après tout... Une masse de gens cherchait à nous tuer à l'heure actuelle.

Je finis par soupirer, passablement énervée par les gamineries de ce mecha stupide. Sincèrement, je l'aurais bien frappé, mais, honnêtement... Avec un corps pareil, que suis je a part un boulet ? De plus... Je ne sais même pas utiliser ce con de pouvoir... Et j'ignore ce que je peux faire avec d'ailleurs.

Soudain, Luigi s'effondra au sol, sa souffrance soudaine le forçant à crier, puis, demeura inerte quelques instants. Son cri me fit sursauter, j'avais peur pour lui car, après tout un malaise peut conduire à la mort... J'en ai bien fait l’expérience... Enfin presque bien sur puisque je suis toujours en vie. Le jeune homme se releva soudain mais néamoins, ce n'étais plus exactement Luigi. Ses habits avaient changés comme par magie, son regard aussi. A première vue, j'aurais pu croire qu'il étais mauvais.

Ayant retrouvé ces esprits, il s'avança vers la créature pelucheuse, la haine brillant dans ses yeux. Son poing droit était fermé tandis que son autre main semblait s'assombrir, des éclairs ténébreux virevoltant autour. Il lui infligea un grand coup de poing avec une force que je n'aurais jamais crue possible avant de libérer l'énergie contenue dans son autre main. Ses éclairs parcoururent l'animal qui s’effondra.

Mon inquiétude a son sujet s'étais évaporée, j'aurais due être contente mais... La soudaine violence dont il avais fait peur me faisait mal au cœur. J'avais peut être eu tord de lui accorder ma confiance au fond. Maintenant, la peur avait remplacé la sympathie que j'avais pour lui. Je fît un pas en arrière, puis deux, puis... Il me fixa, me disant d'une voix qui me semblait un peu différente de tout à l'heure:


Dis moi, t'es mignonne toi. Je comprends pourquoi je suis attiré par toi. Viens ici.

Ses paroles m’irritèrent un peu tout en me flattant. D’où se permettait t'il de me donner des ordres maintenant ? Néanmoins c'était la première fois qu'une personne ayant à peu près mon age me faisait un compliment. Je ne savais que faire ni penser, mais, je m'approchais néanmoins de lui.

J'avais commis une grande imprudence...

Ce type m'attrapa soudainement et avant que je puisse répliquer, il m'embrassa tout en me tripotant de la manière la plus insultante possible.

Dans un premier temps, je fut un peu trop choquée pour agir, mais en quelques instants, une onde de colère passa en moi, hérissant mes poils des pieds à la tête et provoquant de puissants grognements de rage. Je tentais de me dégager de ses sales mains, lui envoyant un énorme poing dans le nez... Qu'il para sans peine avec son poing, riant de moi.

Ma rage me faisait trembler, je voulait le frapper... Le frapper jusqu'a ce qu'il ne soit plus qu'un tas de chair gémissante. COMMENT AVAIT T'IL OSAY ME TOUCHER ?! ME PARLER DE LA SORTE ?! JE EN SUIS PAS UN JOUET BORDEL DE MERDE !

C'est alors que mon pendentif se mit a rayonner, m'octroyant une force nouvelle. Parcourant mes veines, s'insinuant dans chaqu'unes de mes cellules... Je me mit alors à rire... Je me sentais étrangement bien... Capable de plier le monde à la moindre de mes volontés. Je me sentais vraiment... Invincible.

Je regardais alors ce jeune idiot dans les yeux, concentrant cette force dans mon bras, imaginant le bras d'un certain Gio, un bras fait d'une chair étrange, une chair organique mêlée à une chair d'arbre, ce qui devait donner un bras fait de bois mais pouvant réagir comme un bras humain normal. Je sentis alors mon épaule me tirer un peu, mon bras grossissait, s’alourdissait à une vitesse fulgurante. Mes vêtements se déchirèrent quelque peu. Finalement, après ces brefs instants de transformation, j'adressais un sourire à ce Luigi qui pour moi n'étais plus Luigi. Un sourire non pas de joie mais de profonde haine. Je lui murmurait alors à l'oreille d'une voix chantante:


Tu a cinq secondes ~

Je me préparais mentalement au combat, me préparant à modifier plus que cette partie de mon corps s'il le fallait. A tout hasard, je fit gicler une sève liquide de mon bras hors des pores de ce dernier, simple protection contre le feu. Après tout, c'est Luigi non ? Il serait dommage de perdre un bras à cause d'une fleur de feu mal placée ~
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Jeu 23 Fév 2012 - 1:21


A peine le dresseur avait il fini de parler qu'un évènement étrange se produisit. En effet l'homme en vert, d'apparence sympathique, devint rapidement plus ... Obscur. Ainsi l'homme commença à tripoter la plus petite des boules de poils. Et plus étrange encore, celle ci changea instantanément d'humeur, si l'on peut dire. Allaient ils vraiment se chamailler maintenant, alors que des dizaines de citadins en avaient après leur vie ? Red regarda la plus grande des boules de poils, à carapace, qui haussa les épaules. Il fallait faire quelque chose, et pour l'un, et pour l'autre. Red réfléchit et, de sa monster ball, sortit un magnifique Gardevoir. Au lieu d'être verte, celle ci était bleutée. Red ferma les yeux et se concentra une seconde, pour être en parfaite communion avec elle. Il rouvrit les yeux et murmura :

"Psyko ..."


Le Gardevoir exécuta le Psyko sur l'homme en vert, qui fut plaqué contre le sol, et vivement secoué. Red sourit. Après quelques temps de secousse, l'aura maléfique avait semblé s'apaiser. Était-ce une sorte de Schizophrénie ? Red se dit qu'il devrait garder un œil sur cet homme. Il était peut-être dangereux. Le dresseur se retourna par la suite, ainsi que son Gardevoir. Les Toadvilliens étaient dangereusement prêt.

"... Il est temps d'agir."
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Jeu 23 Fév 2012 - 8:46
AIE !!! MAIS QU'EST CE QUE J'AI FAIT ?!?

Je me redressa, déjà qu'il y avait ce connard robotique qui m'avait frappé, maintenant c'est Luigi le schizophrène qui me frappait à mon tour... On frappe pas un Tanooki au sol ! ...Bordel de putain de chiasse de merde !
Heureusement qu'il était là, le beau jeune homme sur son magnifique pokémon volant, et ses autres créatures plus classieuses les unes que les autres... AU MOINS LUI IL ME FRAPPAIT PAS !!!! >O< Pas comme l'autre vert... Tiens regardez le là, à bécoter la boule de poil comme un porc juste pour faire croire qu'il est pas gay...
Mais celui qui me faisait plus chier... C'était le gros métaleux là...

Il allait voir ce con !




Là j'étais venère comme un gros porc enragé là ! Je me rappelle ce qu'on m'a appris dans mes cours de "Comment baiser la gueule de Genesect" que les insectes n'aimaient pas le feu... Surtout les insectes en acier !

GOHJFDXLFHSDJKGJFDGFSJDGFJD AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!!!!!!!!!!!

Je fis un bond, j'ouvris la gueule et VROUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU je crache une putain de gerbe de flamme sur la bête qui devient tout rouge et brulant comme de l'acier prêt à fondre... Il devait bien souffrir ce bougre d'andouille de gros cochon... Mais j'avais pas terminé avec lui.


Tulululululu... BOW-SER ♫


Je m'apprête à lui donner une claque.

*SLAP*


Un poing !



*PUNCH*


Un super coup de pied de la mort qui tue sa mère !!!


*KICK*


Voila que la bête massive était tombée sous mon coup de pied vengeur et moi je trônais victorieux sur la poitrine de mon adversaire... Je me mit à faire la danse de la victoire accompagnée des pleins de jeunes filles en sous vêtements qui vinrent danser à côté de moi en scandant mon nom.


Tululululu BOW-SER ♫ BOW-SER ♫ BOW-SER ♫

Une minute... Vous êtes pas sensées être infectées par la poudres.


Elles me regardèrent et se mirent à s'entretuer.

... =w=
Pièces Pièces : 9628
Nombre de messages : 5155
Age : 25
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Jeu 23 Fév 2012 - 13:46
Toi... Encore toi... Haha... je vois que tu ne sais pas qui tu frappes... Eh bien je vais être clair... Je suis Genesect... Pas n'importe quel Genesect... Je suis LE Genesect le plus fort qui n'a jamais exister... Et au passage, un pokémon légendaire... Et si tu sais pas ce qu'est un pokémon légendaire, eh bien tu vas vite le savoir...


GI-GA... IMPACT!!!!!!!

Et voila, l'une de mes attaque les plus puissante... Je me suis ruer sur Bowser en courant vite... Mais ce n'est pas suffisant... Donc j'ai utiliser Vitesse Extrême afin d'aller beaucoup plus vite et aussi pour augmenter la puissance de mon attaque...


*BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOM*



Cela a produit par la même occasion une explosion... Et pour l'occasion mon attaque a très bien marché! Cette fois, je pense que Bowser a compris que je ne suis pas un méchant... Donc pour le prouver, j'ai utiliser Soin pour lui donner les forces nécessaire pour ce relever.

Bowser... J'ai été gentil avec toi cette fois ci. Donc ne t'avise pas à recommencer à m'attaquer, sinon je ne te soignerai même pas. t'es coups sont assez puissant, mais t'es attaque de feu ne te servent à rien... J'ai appris à supporter les attaques de feu. C'est à cause de sa que t'as louper ton offensive. Et j'ai cru comprendre que tu veux pas que je tue les habitants... Mais la il y a pas le choix...

Après cette acte de gentilesse, je me suis diriger vers Luigi... Qui a changer de vêtements et qui est devenu méchant... Il est en train de violer la boule de poil! Je ne peux pas le laisser faire... Donc je me suis diriger vers Luigi, j'ai pris mon épée mais j'ai juste eu le temps de l’effleurer avec mon épée, car le Dresseur de pokémon a utiliser ses Pokémons... Qui ont vraiment bien affaibli Luigi...

Eh, beau travail Red... Comment je te connais? Eh bien c'est simple, tu es une légende pour moi... Tu es connu partout dans la forêt de Jade... Tous les pokémons la bas souhaite te voir un jour... Et moi, j'ai la chance de te voir... Je t'es pas reconnu tout de suite, mais après avoir vu comment tu commande t'es pokémons, j'ai compris... J'ai compris que tu es Red. Oh et, toi la bas la boule de poils, non, mes créateurs n'ont pas foirer mon Intelligence Artificiel...



[Pas de godmod signaler... Cette fois ci :3 ]
Pièces Pièces : 8677
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/







 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Alice Suketsu a écrit :
avatar
Ange Déchu
Jeu 23 Fév 2012 - 14:31
Mes actions semblaient vraiment avoir énervé la petite boule de poil. Tellement qu'elle en déclencha un pouvoir surprenant. Son bras grossissait et se modifiait à vue d'œil. C'en était presque effrayant. Se rapprochant de moi, elle dit à l'oreille, presque en chantonnant :

Tu a cinq secondes ~

Je me mis à sourire, de plus en plus fort, avant d'exploser de rire. Cette fille espérait vraiment me faire quelque chose ? Enfin si elle le désirait, nous allons nous battre. Je posai la paume de ma main sur son front, toujours en gardant mon sourire. Puis, je lui envoyai une décharge d'électricité noir absolument titanesque dans tout son organisme, lui paralysant chacune de ces cellules. Je lui caressai la joue avant de me mettre à rire et de déclarer :

« C'est bien, tout doux, pas bouger. »

Je me tournai ensuite vers l'homme qui avait débarqué sur cet espèce de dragon. Il lança une sorte de balle libérant une créature d'une incroyable beauté, il fallait l'admettre. Puis, le jeune garçon ferma les yeux, semblant se concentrer. Quelques instants après, il rouvrit les yeux. D'un regard déterminé il me fixa avant de donner un ordre, d'une voix entre le calme et le blasé, à sa créature.


Psyko ...

Je commençai à sentir une douleur insupportable au niveau de mon crâne. De plus je craignais que "l'autre" reprenne la place ... Je le sentais, il accentuait cette douleur. Je n'en pouvais plus mais ne voulait pas lâcher le contrôle du corps. Une lutte se déroulait dans mon corps. Qui allait en sortir victorieux ?

« Ferme ... la ... RAH TAIS TOIIIIIIII ! »


Phase Luigi

Je m'évanouis par la suite. Un grand silence était tombé et tout le monde attendait pour connaitre le résultat. Je me levai et m'observai. Gants blancs, sans masque ... Ouf j'étais bien le Luigi normal. "L'autre" avait encore fait du mal. Quel salaud ... Je me mis face à Lumi, toujours prisonnière de l'électricité de mon double maléfique. Je posai ma paume sur son front, comme précédemment mais cette fois-ci, je retirai toute l'électricité de son corps, qui redevenait actif petit à petit. Je regardai ensuite ma main. Elle était tremblotante, parcouru par l'électricité noir de Mister L. Ce type était bien plus fort que moi mais il fallait bien qu'un jour je l'anéantisse. Je lançai un ultime regard à Lumi, m'excusant de trop nombreuses fois pour les compter avant de tourner la tête, honteux.

Je me dirigeai par la suite vers le garçon qui m'avait délivré. Je ne connaissais même pas son nom mais je lui devais énormément.


« Merci beaucoup ... hmm quel est votre nom au fait ? En tout cas je suis Luigi, enchanté. Ce type que vous avez-vu avant est ... moi sans être moi. C'est compliqué à expliquer, en fait. »

Je me mis à rire bêtement avant de lui tendre ma main, attendant qu'il la serre.
Pièces Pièces : 3855
Nombre de messages : 99
Age : 21
Localisation : En vogue dans ce monde.
Réplique/Citation : Je réduirais à néant tout les cloportes ...
Date d'inscription : 11/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Ven 24 Fév 2012 - 13:17
L'homme en vert, nommé Luigi, était redevenu normal grâce au Psyko de Gardevoir, comme Red l'avait prévu. Celui ci vint lui serrer la main, ainsi que ce pokémon nommé Genesect. Etait-il sauvage ? En tout cas il parlait, ce qui était rare. Il s'agissait peut être de celui qu'avait vu Red à Unys ... En attendant Genesect et les deux boules de poils commencèrent à violemment se chamailler, ce qui n'était pas au gout du dresseur de pokémon, qui rabaissa légèrement sa casquette, avant de se retourner et de leur lancer un regard froid. Tous cessèrent le feu immédiatement. Red expliqua doucement que ce n'était pas le moment de régler ses comptes, et qu'une affaire plus importante était en cours. Par la suite il remercia Genesect de son compliment, lui expliquant qu'il avait capturé son Pikachu dans la forêt de Jade, et que cette dernière représentait beaucoup pour lui. Red repensa à Green, Yellow, et à Mew aussi ...

Le fait étant que les Toadvilliens étaient d'humeur massacrante, mais que Red ne pouvait se résoudre à les tuer. Conscient de ce que la poudre avait fait sur l'environnement, il se contenta de rappeler Gardevoir et de sortir un Grotadmorv. Il demanda à ce dernier d'utiliser Entrave, et tous les habitants furent figés puis coincé sur le sol, comme si une étonnante gravité les empêchaient de se relever.


"Je refuse que l'on touche aux habitants. Contentons nous de fuir et voyons si c'est pareil partout ... Voulez vous bien ?"
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Ven 24 Fév 2012 - 21:39
Ohhhh... Bien pensé Red. Utilisé Entrave afin d’immobiliser les habitants... Je n'y ai pas penser... Ah, je vois que tu te demande si je suis sauvage... Eh bien oui, je suis sauvage. Et... Ah, tiens c'est possible que je t'es vu à Unys... Mais malheureusement je ne m'en souviens plus. Et maintenant, tu te demande comment j'ai deviner? Eh bien c'est assez dur à expliquer. Je sais lire dans les pensées des personnes gentils. Comme toi.

Oui, c'est un drôle de don, mais c'est utile. C'est un dresseur... très talentueux. Si ce serai mon dresseur, j'en serai honorer... Mais bon, être sauvage, sa a des avantages awesome. Je me suis tourné vers les habitants... Ils sont bien plus gentil comme sa. Je me suis approcher d'un habitant qui veux me mordre... Mais bien sur il peut pas, car il peut plus bouger.

Hahaha! Essaye encore une fois... Et hop, encore louper... *Baille* Hum... Je sais pas vous, mais moi je suis un peu fatiguer... Un petit coup de Méta Soin n'est pas de refus... *Méta soin* Ah, sa va mieux... *Reviens vers le groupe* Hum... Sinon Luigi, ta transformation m'a fait peur... Je ne savais pas que tu pouvais faire sa...



Mais... Mais comment tu as acquis cette forme... C'est assez bizarre... Mais je te comprend. Moi c'est pire, j'ai eu des milliers de double maléfiques... Et crois moi, c'est pas du tout la joie... Surtout quand c'est eux qui t'ont tués. Mais je vais pas encore te raconter l'histoire sinon sa sera assez long. Donc si tu veux, des scientifiques m'ont redonner la vie. Mais maintenant, j'ai enfin retrouver le sourire, c'est les ai éliminés, pour de bon. Mais sachant que ton double maléfique viens de toi... Je ne peux pas vraiment t'aider. *Tend sa main vers Luigi* Oh et aussi... Je suis désoler pour tout à l'heure, de t'avoir à la fois énerver et aussi fait pleurer. Je ne savais pas... On fait la paix?
:cute:
Pièces Pièces : 8677
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/







 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Dim 26 Fév 2012 - 23:54
J'avais été tellement stupide... Lui laisser du temps... Vraiment... Je n'avait plus les idées en place... Je n'aurais pas du le sous estimer...

A présent je gisais à ses pieds, vulnérable et sans défense, plongée dans une souffrance bien trop grande pour être supportable. La douleur me tenait entre ses serres, m'écrasant sous sa domination insupportable. J'avais hurlé... Et ces secondes avaient pour moi l'apparence des heures. La fatigue s'était mêlée à la douleur, et je sentais bien que je n'allait plus pouvoir tenir. J'avais les yeux grands ouverts, pourtant, le noir avait enveloppé le monde, je n'entendait plus rien, commençait à ne plus ressentir ce qui m'entourais. Il me sembla que j'étais dans le vide en ces instants là... Un vide ou résonnait encore une triste mélodie... Une mélodie bien plus étrange que tout ce que j'avais pu entendre jusqu'alors...

J'étais surement à terre en réalité et très probablement en train de m'abandonner à la mort, si attrayante en cet instant. Après tout, pourquoi supporter une souffrance si grande et s'en retrouver complètement fou et brisé par la suite ? La mort est un chemin si facile à emprunter: Celui de la fin de tout. Certes la vie cessera, mais avec elle disparaitront soucis, douleurs et tristesses.

Le bonheur ? Ce n'est qu'une illusion ! Personne n'est heureux ! Personne ne le sera jamais ! Ce n'est qu'une connerie ! Une connerie inventée par l'homme pour qu'il ait la force de continuer à braver la souffrance ! Mais j'en ai assez de tout celà !

Alors que je commençais à abandonner, une chaleur m'enveloppa, une chaleur apaisante. Mes forces me revenaient progressivement à mesure que cette chaleur s'accentuait. Je put bientôt ré-ouvrir les yeux. Luigi se tenait devant moi, la main posée sur mon front comme à cet instant peu de temps auparavant me murmurant milles excuses. Je ne lui répondit pas dailleurs, un peu trop choquée par cette expérience étrange pour réfléchir. Je restait allongée au sol encore un petit moment puis me relevait, la tête ailleurs... Je n'avait pas écouté ce qu'ils s'étaient dit, mais bon, quelle importance. Je me contenterais de suivre le mouvement comme toujours...

Machinalement je m'était mise près de Luigi, et quand je m'en rendis compte je me mis à trembler. Mon bras étais surement redevenu normal durant mon "malaise", ce qui me laissait sans défense. Mais, je le sentais différent de tout à l'heure, après tout, ne s'était t'il pas excusé ? Néamoins, je ne trouvis pas le courage de lui parler.

Le gars cool avait parlé de fuir, j’approuvai son idée. De toutes manière, l'armée de toads étais toujours potentiellement dangereuse. Après tout une attaque pokémon ne marche pas éternellement.

Je lui répondit alors:


Il serait effectivement plus prudent de partir oui... Ne pourrions nous pas tous nous envoler à dos de pokémons ? Ce serait sans doute le moyen le plus sur de partir rapidement d'ici.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Lun 27 Fév 2012 - 9:31
L'entrave avait bien fonctionnée. Red rappela Grotadmorv en le remerciant. L'Hybride avait proposé que tout le monde s'envole à dos de Pokémon. Si l'on partait du principe que Genesect savait voler, cela faisait ... Un, deux, trois, quatre personnes. Lugia pouvait supporter ce poids, mais il y avait peut être mieux. Red réfléchit un instant. Les Toads étaient toujours entravés, et cela était pour le mieux. Puis il eut une idée. Plutôt que de fatiguer un pokémon oiseau, peut être qu'un pokémon Psychique ou Électrique ferait mieux l'affaire. Une question de Levitation. Red lança sa pokéball et appela un Alakazam. Le Pokémon observa son maître et ferma les yeux, pour lire dans ses pensées. Red sourit. Tout le monde s'envola, à l'exception de Genesect, qui utilisa ses réacteurs pour les suivre. Alakazam en premier, Red juste derrière, et tout le monde a la file, ils s'envolèrent, porté par le Psyko d'Alakazam. En parfaite apesanteur, ils admirèrent, bien malgré eux, la ville détruite. Red déglutit. Il fallait partir d'ici au plus vite. Puis Red entendit un cri. Il se retourna, toujours en vol. Luigi avait laché la carte par erreur, et celle ci vola au loin. Red maintint le vol. Il était trop tard pour la récupérer. L'homme, paniqué, se débattit dans les airs, et Alakazam cria. Il était compliqué de maintenir le Psyko dans ces conditions. Red demanda à l'homme de se calmer. Ils partirent dans la direction opposés de la carte.


(ne récupérez pas la carte)
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Lun 27 Fév 2012 - 20:22
Tain Moustache Verte ! T'es vraiment un boulet !

Fis je quand la carte s'envola stupidement, Avalon tenta de la rattraper mais loupa son coup, Mini Ronald aussi il essaya, mais il était trop petit le petit ! J'essayai à mon tour... Mais je me pris les pieds dans ma queue et me fit très très bobo... Avalon fit un facepalm, moi je lui répondit par un doigt d'honneur, me redressa et couru après cette carte.

Il fallait que je retrouve ces gemmes, puis retrouver les soleils du Royaume Champignon, j'allais pas laisser mon Royaume comme ça ! En plus j'ai de nouveau perdu mon beau château... Château qui était de nouveau reconstruit que j'avais à peine eu le temps de profiter...

Je me demandais comment allait Junior... Avait il été prit dans la vague de la poussière et avait péter un câble? Ou s'était il caché de ce monde de fou. J'étais super inquiet... Mais vraiment très inquiet... Mon petit garçon est encore tellement jeune...


Faut sauver ce Royaume !


Suite ==> La ou va la carte !
Pièces Pièces : 9628
Nombre de messages : 5155
Age : 25
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
La Carte Millénaire
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum