Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Enfin seuls [PV : King / La Chroniqueuse / Gozen/ Sumaru]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Ezreal a écrit :
avatar
Air Guitar Baby
Sam 7 Jan 2012 - 22:29
Rappel du premier message :

Ah les beaux quartiers de Toadville . Une véritable bouffée d'air frais comparé au Lac Hylia . Des arbres de ci de là, de magnifique maisons étaient collées les unes aux autres tandis que quelques Toads discutaient tranquillement, assis sur des bancs . En tout cas, ici, personne ne pouvait déranger les deux amis . King se posa sur un banc, d'humeur à composer . Toujours sa flûte traversière à la main, il se mit à jouer un air très connu .


Une fois qu'il eut finis, il se tourna vers Littheria .


« Dis moi ça te plairait d'apprendre à jouer d'un instrument ? »

Sans attendre une quelconque réponse de La Chroniqueuse, King, enjoué, se mit à réfléchir . Quel instrument lui conviendrait le mieux ... Certainement pas la guitare électrique en tout cas . Ni le violon . Il restait donc la flûte traversière et le piano . Le piano, donnant à son propriétaire le pouvoir de soigner ainsi que de booster une capacité ou une faculté de ses partenaires . Joseph, étant avant tout un attaquant, ne maîtrisait pas parfaitement cet instrument . Littheria en ferait surement meilleur usage que lui . King rangea sa flûte pour sortir son piano . Il expliqua à La Chroniqueuse diverses compositions à retenir, la base en soit . Il lui appris aussi quelques sorts de soins et de boost . Son amie se débrouillait relativement bien . Peut-être avait-elle un don ?

« Tu te débrouilles mieux que moi tu sais ? Tout bien réfléchis je te donne ce piano . Tiens, voila de quoi le transporter . »

King déposa dans la main de Littheria un cube dimensionnel . C'était un petit cube que l'on pouvait déposer dans sa poche qui contenait une sorte d'autre dimension pouvant contenir les diverses objets que l'on a sur soit . La Chroniqueuse était libre de prendre le piano ou non .
Pièces Pièces : 2765
Nombre de messages : 205
Age : 21
Localisation : En pleine exploration
Réplique/Citation : Héhéhé le meilleur, c'est incontestablement moi
Date d'inscription : 30/09/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Ezreal a écrit :
Air Guitar Baby
Ven 10 Fév 2012 - 21:54
King se réveilla subitement en pleine nuit, sans trop savoir pourquoi . L'atmosphère de Toadville lui semblait très pesante . Intrigué, il se dirigea en dehors de la maison qu'il avait précédemment bâtit . Ce qu'il vit l'apeura au plus au point . Le quartier bourgeois tranquille il y a deux minutes était désormais sans dessus-dessous . Les immeubles étaient renversés et du sang recouvrait les murs et les routes de la ville . Comment en l'espace d'une dizaine de minute ce spectacle avait pu avoir lieu ? Par réflexe, Joseph leva la tête . Il vit dans le ciel des nuages rouges, porteurs d'électricité rouge et bleu . Mais que se passait-il ? Alors qu'il était en pleine réflexion, un Toad lui sauta dessus . Le musicien lui plaça un coup de guitare dans la nuque, assommant le pauvre champignon . Une pensée lui passa par la tête : Littheria . Peut-être était elle en danger ! Sortant sa fidèle guitare électrique, il se lança dans la direction de l'hôtel, là où il l'avait laissé auparavant . Pendant le chemin, King se fit agresser bon nombres de fois, faisant attention à ne pas faire trop de mal à chaque habitant . Une fois arrivé à destination, le mélomane se rendit compte que La Chroniqueuse n'était pas seul . Avec elle se trouvait un jeune homme aux cheveux arc-en-ciel . Encore un original pensa King alors . Mais ce n'était pas le moment des présentations, les Toads se mirent à encercler les trois protagonistes qui se retrouvèrent bientôt dos à dos .



« YEAH AIR GUITAR BABY ! En piste ! »

Accordant sa guitare électrique, King se lança au combat . Il fit déchainer son instrument . Dans le ciel, parmis les nombreux nuages rouges se dessinèrent quelques nuages bruns lâchant un gigantesque éclair, électrocutant une bonne poignée de Toad .

« LIGHTSTORM MEDIATOR »
Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 30/09/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Shimizu Nobunaga a écrit :
Néant
Dim 12 Fév 2012 - 18:10
Après que Morgothz ait été battu, Sumaru était resté sans bouger un long moment. Jack... Il avait vu Jack, de nouveau, et celui ci l'avait aidé... Avant de le trahir de nouveau... Sumaru se reprit rapidement en main, et s'aperçut que tout le monde était parti. Il devait retrouver Chii... Le seul problème était qu'il ne savait absolument pas ce qu'elle était devenue, et qu'il ne sentait pas son aura. En revanche, il ressentait une puissante aura, non loin... Il la reconnut immédiatement.

Sumaru activa une forme primitive de la Maestria, l'armure qu'arboraient Apocalypse et Catastrophe. Il aurait pu demander simplement à Fuchs de l'y téléporter, mais il n'était pas d'humeur à cela. Il tenta de transcender l'armure ailée, tout en gardant ses ailes. Son manteau vira de nouveau au blanc le plus pur, tandis que ses ailes blanches demeuraient, de plus en plus brillantes. Sumaru donna une impulsion pour décoller, puis partit en direction de Toadville.

***

Plus tard, Sumaru vit de haut Toadville bruler, et ses habitants se battre furieusement. Il se dirigeait toujours vers l'aura, et vit bientot Gozen, accompagné par une jeune femme et un jeune... Punk...

Sumaru résorba ses ailes, et effectua un salto, avant d'atterir, sa claymore dégainée, un genou au sol, prêt à l'attaque.

"Un problème, Nyan Boy?"

Sumaru se releva, adressa un signe de tête à Littheria, puis à King, avant de se concentrer de nouveau sur les ennemis. Son manteau revint au marron habituel, tandis qu'une aura se mettait à entourer Sumaru, que ses cheveux poussaient et que ses yeux émettaient une lueur violette de plus en plus vide. Il lui faudrait de la vitesse, et pas de la puissance, pour affronter ces ennemis.
Nombre de messages : 3940
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Dim 12 Fév 2012 - 18:21
C'était incompréhensible... Qu'était-il arrivé à la ville ? Les bâtiments étaient incendiés, le ciel était devenu obscur, même les habitants avait terriblement changé... Le pire, ce qu'il semblerait que ce soit ces derniers qui sont responsable du carnage propagés dans les parages. Elle les croyait si gentils, pourtant... Quel maléfice a bien pu altérer leur personnalité à ce point ? Levant les yeux au ciel, Litterhia pouvait se rendre compte que ces nuages n'étaient pas naturels, loin de là, ils devaient sans doute être l'origine de tous ces troubles qu'elle pouvait apercevoir. D'un côté...

Terrifiée, la Chroniqueuse se dépêcha d'aller se cacher derrière Gozen. Leçon ou pas, elle ne désirait pas affronter des gens qu'elle savait bien. Ce n'est pas par principe, mais, au fond, elle savait que l'on pouvait faire quelque chose pour eux, quoique cela puisse être. Fermant les yeux, elle n'eut même pas besoin de se donner la peine de se concentrer que déjà de nouveaux scénarios prenaient vie dans son esprit. Le don activé, elle pouvait désormais voir tout ce qui se passait dans le monde. Le spectacle l'horrifia... Absolument toutes les autres villes, les forêts, les plaines... Toute la planète était étouffée sous la même malédiction, fuir cela était impossible.
-Qu... Qu'est-ce qui se passe... Même sous l'océan, les carnages se multiplient...

Soudain, elle entendit une voix familière, puis un craquement de tonnerre... Sa vision s'estompant, elle rouvrit les yeux pour se rendre compte de la présence de Joseph. Avec toute cette pagaille, elle l'avait oublié ! Elle espérait qu'il ne s'en rendra pas compte. Souriant, elle sentit l'espoir remonter en elle. Après tout, elle n'était pas seule. Cependant, elle fit de gros yeux lorsqu'elle vit un truc blanc s'approcher d'eux. Qu'est-ce que c'était que ce truc ?! C'est seulement lorsque la lumière s'atténua qu'elle put voir qu'il s'agissait d'un autre... Camarade. Apparemment, un ami de Gozen, mais quant à elle, elle avait un peu de mal à le reconnaître. N'ayant pas trop envie de s'attarder sur son livre, elle préféra laisser ces trois-là gérer ce problème.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Dim 12 Fév 2012 - 18:38
Un musicien avait fait son apparition dans la ville incendiée, et celui ci se battait d'une manière que je trouvais plutôt cool, mais l'heure n'était pas à l'admiration. Ma clé du temps transformée en épée, j'ai senti La Chroniqueuse derrière moi. J'ai soupiré ... C'était évident qu'il ne fallait pas penser a une leçon dans ce genre de moments, aussi j'ai pensé que le mieux était encore d'en finir une bonne fois pour toute avec les Toadvilliens qui fonçaient vers nous. D'un seul coup j'ai entendu une voix m'appeler "Nyan Boy" ... J'ai tourné les yeux et j'ai vu Sumaru, sourire aux lèvres et Claymore dégainée. Comptait il vraiment tuer tous ces gens ? Je pensais qu'il y avait un autre moyen de s'en débarrasser ... Disons que je n'avais pas envie de commettre des meurtres, ce qui paraissait évident. J'ai quitté le mode rainbow pour passer en mode inversion. Mes cheveux sont devenus noir corbeau et mes yeux sont devenus verts. Ma clé du temps, aux apparences dorées et ornée d'un rubis, est devenue une clé terminant en faux, noire, ornée d'une émeraude. J'ai demandé à Sumaru de m'accorder une seconde, puis j'ai foncé dans le tas. J'ai jeté la clé en l'air et j'ai crié :


"NEGATIVE INVERSION !"


Les Toadvilliens redevinrent normaux ... Trois secondes, avant de redevenir maléfiques. J'ai dégluti, alors que la clé était réapparue dans mes mains. L'inversion ne pouvait annuler les effets de la malédiction qui les frappaient ? J'ai regardé Sumaru d'un air sombre ... Si c'était comme cela partout, alors nous n'avions pas le choix. Transformant ma clé en faux complète, j'ai donné de rapides coups autour de moi, tranchant ceux qui essayaient de m'attaquer, tout en me protégeant avec les magnifiques ailes de corbeaux propres au mode Inversion. Je voyais que Sumaru privilégiait la vitesse à la puissance. Mh il n'avait pas tout a fait tort, mais je restais tranquille. J'ai donné un bref coup d'oeil à la Chroniqueuse ... Se débarrasser des habitants ne serait pas compliqué, mais il devait y en avoir des millions. Une autre question qui me tiraillait était encore : "Pourquoi n'avons nous pas été atteints ?"

Lorsque j'ai vu qu'un groupe entourait la Chroniqueuse, j'ai violemment planté ma faux dans le sol en criant :

"OBSIDIAN HOLLOW !"

Deux bras sont sortis du sol et ont pris la Chroniqueuse par les jambes, pour l'attirer dans le sol. Celle ci était devenue intangible et les bras l'ont emmené vers moi. Quitte a ce qu'elle soit dans un centre de fous, autant qu'elle soit avec moi ou Sumaru.
Pièces Pièces : 56058
Nombre de messages : 5785
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Ezreal a écrit :
avatar
Air Guitar Baby
Dim 12 Fév 2012 - 22:26
Littheria ne semblait vraiment pas faite pour le combat ... Elle se réfugia vivement vers Gozen . King ne savait pas vraiment pourquoi mais ça lui avait fait un petit pincement au cœur . Il préféra ne plus y penser et se relancer dans l'action .

Une autre personne arriva en volant . Il s'adressa au garçon aux cheveux arc-en-ciel en l'appelant "Nyan Boy" . Pourquoi d'ailleurs ? Joseph n'en avait aucune idée . Ce n'était pas son vrai prénom, ça ne faisait aucun doute mais cela faisait-il référence à quelque chose ? En tout cas, il avait bien l'air décider à trancher ces pauvres Toad avec sa Claymore .

Le garçon aux cheveux arc-en-ciel précédemment cité se mit à l'action . Ses cheveux devinrent noir, d'un noir très très sombre, et ses yeux virèrent au vert . Son pouvoir était étonnant, ce jeune homme était capable de changer de look et de pouvoirs comme il le voulait ? Le regard du musicien se dirigea ensuite vers son arme . Dans ses mains se trouvait une faux . Lui aussi semblait décidé à tuer les habitants de Toadville ... Ce n'était pas forcément une bonne chose . Enfin, ceci dit, les Toadvilliens ne se privaient pas de vouloir leur ôté la vie . L'homme à la faux cria "
NEGATIVE INVERSION ! et tous les Toad se mirent à redevenir normal ! ... enfin pendant trois secondes seulement . Le sort qui les avait transformé semblait trop puissant pour que ce garçon puisse le contrer . C'était désormais à King d'entrer en action !

Le jeune mélomane rangea sa guitare dans son cube dimensionnel et en sortit sa flute traversière . Il préférait privilégier une arme qui lui permettait de faire du dégât de zone et donc de toucher beaucoup plus de personne en même temps . Joseph se mit à jouer de son instrument . La mélodie était très douce et très lente, puis, tout se mis à accélérer et les notes fusèrent . Une gigantesque tempête s'abattit sur les Toad les faisant voltiger de tous les côtés .

« INFERNAL STORM »
Pièces Pièces : 2765
Nombre de messages : 205
Age : 21
Localisation : En pleine exploration
Réplique/Citation : Héhéhé le meilleur, c'est incontestablement moi
Date d'inscription : 30/09/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Shimizu Nobunaga a écrit :
avatar
Néant
Lun 13 Fév 2012 - 19:20
Sumaru avait assisté aux mouvements des deux guerriers, et de la maitresse du temps. Il était bien décidé à ne pas laisser les deux autres briller plus que lui, et c'est pourquoi il se jeta en avant, faisant voler autour de lui des gravats. Avec le manche de sa claymore, il assommait des toads en masse, ces derniers semblant bouger incroyablement lentement.

Il était impressionné par le pouvoir de Gozen, et le pouvoir de King l'intéressait. Un genre de Maestria d'un monde parallèle, sans doute...

~C'est possible, que tu existes dans différents univers?~

~Sans doute, comme n'importe qui d'autre... Mais ça peut aussi être un pouvoir qui n'a rien à voir... Tu peux chercher à établir des relations entre tous les pouvoirs, mais au final, ce sont tous les mêmes, il n'y a donc aucun intérêt... Esquive ce toad, déjà...~

Sumaru rit spirituellement du niveau de jemenfoutisme de Maestria, avant de coulisser légérement sur la droite pour éviter le poing d'un Toad. Sumaru le saisit alors au niveau du poignet, tandis qu'il entamait un salto arrière qui emena sa jambe saisir le Toad au niveau de son abdomen, tout en permettant à Sumaru de sauter en l'air. Il atterrit sur une maison, et observa la situation de haut.

Les toads approchaient malgré le barrage de King et de Gozen, et Sumaru revint donc à sa psynergie primale, celle des roches. La zone sur laquelle se trouvait Littheria, Gozen et King se souleva soudain, les emmenant relativement hors de portée des Toads, qui commencèrent à gravir la colline ainsi formée, ce qui leur prenait beaucoup plus de temps, tandis qu'une armure de bois recouvrait Sumaru et que son aura disparaissait.

Immédiatement, des arbres apparurent pour bloquer les Toads.
Pièces Pièces : 24454
Nombre de messages : 3940
Age : 21
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Je te maudis pour les 1 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Ven 17 Fév 2012 - 23:35
Durant ce combat, Litterhia voulu s'effacer, disparaître, ne plus être ici. Les yeux clos, la notion de temps l'avait quitté, les bruits de l'affrontement retentissait dans son esprit, échos douloureux qui enfonçaient les parois de son âme. Pourtant, malgré le boucan, elle parvint à trouver un endroit calme, tranquille en elle, dans ce lieu isolé du monde, elle se sentait bien... C'est alors qu'elle en fut subitement arrachée par deux mains qui jaillirent du sol, la tractant sans lui demander son avis jusqu'au groupe qui l'avait apparemment laissée derrière, sans défense. Les récents évènements l'empêchaient cependant d'être rancunière sur ça, surtout qu'un véritable carnage avait lieu autours d'elle. Autrefois amical, le ciel noir devait être la cause de leur soudain changement de caractère, mais qu'est-ce qui pouvait bien en être la source d'origine ? Sûrement encore quelqu'un qui n'a rien d'autre à faire.

Perdant l'équilibre, elle se retrouva le derrière sur le sol pendant que ce dernier semblait ce... Soulever, emportant King, Gozen et elle plus haut. S'il manquait Sumaru à l'appel, c'est certainement parce qu'il en était la cause, mais alors pourquoi ? D'ailleurs, elle nota qu'elle se souvint finalement de son nom à lui. Ayant trop peur pour aller regarder en bas, la Chroniqueuse se contenta de se recroqueviller sur elle-même, ne sachant pas vraiment quoi faire d'autre. Apeurée, terrifiée, la jeune demoiselle n'avait jamais voulu vivre ça... À vrai dire, elle regrettait même d'avoir quitté plutôt involontairement le donjon dans lequel elle vivait. Peut-être était-elle mal nourrie, mal hébergée et tout et tout, mais au moins, elle ne vivait pas dans un monde de brutes, un monde dans lequel elle risquait sa vie pour pouvoir vivre jusqu'à demain. Si seulement... Elle aurait mieux fait d'avoir contenu sa colère et d'accepter son sort dans cette sinistre bibliothèque...
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Sam 18 Fév 2012 - 0:47


Sumaru avait utilisé ses pouvoirs pour créer une petite colline, qui ressemblait surtout a une vague fossilisée, mais passons. J'ai observé les nuages. Je me suis élancé à l'intérieur mais a peine dedans, une vive décharge m'a parcouru et je suis retombé sur le sol, souffrant. Ces nuages n'étaient clairement pas normaux. King est reparti au combat. Je me suis retourné et j'ai vu La Chroniqueuse, intangible. Apeurée mais somme toute intangible, ce qui la protégerait de ces fous. Et ces fous ... C'était cette poudre que j'avais vu émaner d'eux pendant les trois secondes ou ils étaient redevenus normaux. J'ai pesté. Ne pouvait on donc rien faire d'autre que de massacrer ces habitants ? Mais La Chroniqueuse ne le voulait pas. Je ne le voulais pas non plus, par ailleurs. La poudre était tenace, même pour le mode inversion. Alors que les cris et les flammes fusaient, au même rythme que les éclairs qui tombaient partout, je me suis approché de La Chroniqueuse et me suis agenouillée. Elle allait mal, et je m'en voulais. Je devais l'éloigner de cette atmosphère. Si le monde entier était comme ça, alors il faudrait aller dans un endroit où il n y aurait personne. C'était le seul moyen. J'ai murmuré à l'oreille de la jeune fille :

"... Ne t'en fais pas. C'est bien la première fois que je vois un tel chaos, pour être honnête ... Mais je vais nous sortir d'ici. Et le petit King aussi, par la même occasion. Mais avant cela, je pense que je vais aider Sumaru."


Sumaru non plus ne désirait pas les tuer. J'ai brièvement regardé le guerrier. Il me fit un signe de tête. Je lui rendis avec la même ferveur. Non ... Nous n'allions pas nous battre. Sumaru aussi voulait s’échapper, mais de son côté. Aussi il fallait calmer toute la ville un moment. Regardant la ville, quelques secondes, j'ai murmuré :

"Aether ..."

Par la suite, j'ai tendu ma main à La Chroniqueuse pour la relever. Celle ci se mit derrière moi. Passer d'inversion a imagination et d'imagination a dimension prendrait trop de temps, je suis donc repassé en mode Rainbow. J'ai fais apparaitre dans ma main la clé du Destin ... Une clé en bronze, ornée d'une belle topaze verte. La partie superieure de la clé, ou siégait le topaze, terminait par de magnifiques ailes de bronzes. J'ai enfoncé la clé dans la vague fossilisée ou nous nous trouvions et j'ai murmuré :



"Post apocalyptic description - Tsunami rebellion."


La topaze brilla intensément et un champ de force sortit de la clé et se concentra sur un rayon de cinq kilomètres autour de l'épicentre. Je fis partager trente secondes la vision que j'avais enclanchée dans la cervelle de tous les contaminés dans le rayon donné. La vision d'un raz de marais gigantesque qui s'abattit sur tout Toadville. Lorsque la vision cessa pour mes alliés, ils purent voir tous les Toadvilliens se "noyer" sur le bitume. Du moins ils en étaient persuadés. L'effet se dissiperait bientôt, et toute la ville avait été calmée quelques temps. J'ai transformé la clé du destin en clé dimensionelle : Argentée ornée d'un saphir, et munie de quatre pics formant un X, puis j'ai déchiré une faille dans l'air. J'ai fait un bref signe a Sumaru et je l'ai emprunté en déclarant :

"Hâtons nous."


Suite : indéterminée.
Pièces Pièces : 56058
Nombre de messages : 5785
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
Enfin seuls [PV : King / La Chroniqueuse / Gozen/ Sumaru]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Enfin seuls [PV : King / La Chroniqueuse / Gozen/ Sumaru]
» Le monde tremble, le combat de la nature contre la machine [Gozen/Sumaru]
» Nyan Boy VS Bois Tendre [PV Sumaru et Jonathan Gozen]
» The King of Fighters
» [Lego] Review Power Miners : Cristal King

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum