Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

La recherche des Portiers
Stip a écrit :
avatar
Alpha
Sam 31 Déc 2011 - 17:53
Le vent soufflait lentement sur les ruines sec-sec, recouvrant de sable léger certaine surface, avant de les remettre une nouvelle fois à nue. Aussi loin que le regard pouvait aller au tour des ruines, il n'y avait que du sable, et quelque cactus si vous cherchiez bien. Dans le ciel, le soleil plombait sur le sable déjà chaud, comme habituellement dans le désert.

C'est sur cette scène que les morts-vivant envoyé par Stip se retrouvèrent, tombant au passage sur quelque pilleurs de temple ou bandit du désert qui c'était engouffré dans les ruines. Les soldats sans âme ne perdirent pas de temps et firent rapidement le ménage, avant de se mettre en file chaque côté de la Porte, faisant un salut militaire en attendant l'arrivé de leur officiers ...

Lorsque le Démon et le Mibu arrivèrent sur place, une dizaine de cadavre de koopa et de maskass tâchait le sable de rouge, juste au bout de la colonne de bienvenu que les troupes avaient faite pour eux.

- Je vois que nous avons bien fait d'envoyer des éclaireurs d'abord. Qui sait, peut-être que ces bandits serais revenu avec des renforts pour voler la porte?

Néanmoins, l'Empereur marcha jusqu'à l'endroit où était les morts, avant de sortir son cigare, de l'allumer et de se mettre tranquillement à fumer en attendant que Luciole décide quoi faire avec leur ... trésors.
Pièces Pièces : 12639
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Sam 31 Déc 2011 - 19:39
Luciole traversa la porte et se retrouva aux côté de Stip... Il regarda autour de lui, ils étaient dans un ancien temple, il en profota pour allumer les flambeaux afin d'y voir un peu plus... Il y avait plusieurs symbole sur les murs, ce dernier les observa et passa sa main sur ceux-ci... Puis il se retourna vers Stip avec un léger sourire...

Sérieusement, je sais que je ne suis pas vite vite... mais ces gens-là, ils étaient carrément stupide... "Le portail démoniaque qui es apparu ici reste un inconnu, le jour viendras où le dieu traversera ce portail afin de faire bruler la terre"... Vraiment, ils n'y connaissait rien ceux-là...

Luciole lâcha les symbole... Il alla voir la porte, fit un tour circulaire de celle-ci puis dénicha le DHD... inutile d'avoir tout le gros truc... Il s'en approcha, puis le cassa en 2 avec son katana afin d'en retiré un gros crystal rouge.... Luciole fit signe à une dizaine de guerrier squelettique, il mit le crystal dans les mains de l'un d'eux et dit aux autre de le suivre prèt de la porte... Puis, il cassa se qui la tenaiy encore debout... et ordonna aux soldat squelettique de la porter...

Nous devons la sortir de ce temple si je veux pouvoir invoquer Célestia... Les profondeurs causes des interférence avec le reste... Surtout que là il faut la faire traverser le Dark World.... ce qui va demander un peu plus d'énergie qu'à l'habitude...

Il commença déjà à se diriger vers la sortie.... mais taré comme il est.... il ne connaissait pas du tout ce temple... et risquais donc de se perdre plus qu'autre chose...
Pièces Pièces : 19713
Nombre de messages : 467
Age : 25
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mar 10 Jan 2012 - 3:44
Pour ne pas prendre de chance, en sachant que les squelettes allaient probablement avoir du mal à soulever la porte, Stip les aida à la lever, avant de se retourner pour les guider... avant de voir que le Mibu était parti sans lui , ainsi que dans la mauvaise direction.

- Luciole, désolé de casser ta joie, mais c'est par ici.

L'Empereur pointa le couloir totalement à l'opposer d'où était parti son Officier, avant de s'y engager avec les squelettes et la porte directement derrière-lui. Bien entendu, il ne savait pas exactement où il allait lui non plus, mais il commençait à avoir l'habitude de parcourir les temples dans la région et préférais se fier à son expérience plutôt qu'à son subordonné.

Finalement, après plusieurs minutes à marcher lentement dans les couloirs rempli de sable de se temple abandonné, l'échidné entendit le souffle du vent entrant de façon régulière par un orifice, et se mit à la recherche de l'endroit d'où le son provenait. Il le repéra assez vite, puisque la lumière du jour pénétrait également par le même endroit, visible puisque totalement différent de la luminosité d'une torche.


Bref, au lieu de continuer à chercher la sorti, il défonça tout simplement le mur d'un bon coup de poing et fît signe aux squelettes et à Luciole d'y aller avant lui.
Pièces Pièces : 12639
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Mar 10 Jan 2012 - 4:07
Luciole suivi son empereur... Jusqu'à ce qu'il défonce le mur... Enfin, ils pouvaient de nouveau voir la lumière du soleil... Les chaud rayon du soleil réchauffèrent le visage de Luciole qui soupira paisiblement... Puis il dégaina son katana et dessina son cercle... Dans le sable... chose difficile car au moindre coup de vent, le cercle s'effaçait...

Luciole recommença donc a dessiner son cercle... mais un autre coup de vent l'effaça... après quelque tentative qui se termina par un échec, ce dernier péta une coche et enflamma le sable, formant des plaques de verre, qu'il utilisa ensuite comme barrière pour couper le vent, puis il dessina son cercle, ainsi que les autres symboles à l'intérieur et commença à réciter son incantation...


Меня, Firefly из четырех священных небо, я призываю стихийная сила огня, так что город может достигать Celestic этом мире. Услышь голос мой мощный Рагнароса и даруй мне эту милость, и твоя власть понимает, что мой запрос.Пламя горит и annéantissent все, чтобы дать жизнь что-то новое!


Puis il planta son katana enflammer au centre du cercle... 5 éclairs rouge, partant de 5 point distinct du cerlce de Luciole, s'élevèrent alors dans le ciel, formant une déchirure dans le tissu du monde, le sol se mit à trembler pendant que la cité volante se matérialisait dans le ciel au-dessus d'eux... une bonne dizainne de minutes passèrent et enfin, la forteresse était invoquer... Luciole cassa alors les morceau de verre et effaça son cercle... Un rayon tracteur commença alors à attiré la porte vers la forteresse...

Luciole se tourna alors vers Stip... Il ferma ses yeux un moment... Puis les rouvrit...


La prochaine se trouve à Begnion... Je sent l'énergie de l'E2PZ en plein centre de la capitale impériale de Begnion... Si tu veux me faire l'honneur d'ouvrir un portail... car je ne connais pas cette adresse par coeur...
Pièces Pièces : 19713
Nombre de messages : 467
Age : 25
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mer 11 Jan 2012 - 0:20
Stip regarda calmement le rituel d'invocation de Luciole. Ce n'étais rien qu'il n'ai pu faire, mais c'était Luciole le maître de la cité, pas lui. Néanmoins, les invocations offrait toujours un spectacle intéressant et il ne se gêna pas pour l'observer, même si les squelettes commençaient à faiblir sous le poids de la porte. Heureusement, celle-ci s'enleva soudainement de sur leur dos, les laissant détendre leur os anciens.

- Le Centre de Begnion hein? Donne moi deux secondes que je me rappel de ce que ça à l'air ...

Effectivement, il connaissait bien la capitale de Begnion, mais une téléportation était toujours plus précise quand on se rappelait exactement où l'on allait, et puisqu'il avait légèrement saccagé la ville la dernière fois, c'était probablement légèrement différent que dans ses souvenirs.

Pendant un moment, les vents soufflèrent du sable sur l'Empereur qui ne bougeait pas, quand celui-ci reprit soudainement vie et attrapa la fabrique matérielle pour l'ouvrir à main nue sur une scène montrant la Cité Impériale.

- Aller Soldat, en avant toute !

Les Squelettes se mirent en rang, avant d'entrer un à un dans le portail, suivit de Stip et Luciole.

Suite : Province de Lycia, Begnion, Porte Impériale
Pièces Pièces : 12639
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
La recherche des Portiers
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Recherche] Technic 8292: l'élévateur à nacelle
» [Recherches] Recherche Bionicle 8942 Jetrax T6.
» Recherche de joueurs pour Axis & Allies Miniatures
» [Recherche] Borne arcade type Arcades 25 / N'STYL 25
» [RECHERCHE] Big Jim collection SPY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum