Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Cache-Cache dans une pyramide antique.
Invité a écrit :
Sam 24 Déc 2011 - 14:37
Au plus profond d'une paramide se trouvait un dangereux trio de criminel,chacun de ces membres était recherché par la police et les chasseurs de primes,tous étaient craint par la population locale du Royaume Champignon.Parmi toutes ces personnes là se tenait Leon Powalski,qui mystérieusement était le plus dangereux mais également celui qui avait la prime la plus faible.


-Bon sang ! Leon,comment t'as fais pour avoir une prime aussi faible ?! Tu as pourtant tués trois enfants ainsi que la femme d'un commissaire !!
Retorqua Raoul,un heavy Koopa,halluciné face à l'affiche de Leon.

-A qui crois-tu parlé abrutit,je ne suis pas imparfait comme vous,moi !Répondit Leon Powalski avec un ton stupidement hautain.

-Peu importe,notre tentative raté de l’assassinat de la Princesse Peach,nous le payerons tous très cher,quel que soit le montant de notre prime ! Maintenant,nous sommes traqués comme des bêtes et plus aucun endroit civilisé ne nous acceptera...
Annonça un frère marteaux borne.

-Je sais que vous,êtres inférieurs,êtes épuisés suite à cette journée de marche dans le désert sec-sec,mais nous nous devons pas nous attardés là... Le Royaume Champignon,chérissant leur si jolie Princesse compte nous laissés aucun répit ! Ordonna Leon Powalski.


En effet,un peu plus loin ont pouvaient entendre une voix grave et courageuse hurlé :

-Ils sont passés par là,ils ne doivent pas nous échapper !

Le groupe s'était ainsi mis en marche afin d'échappé à leur poursuivant.Des centaines et des centaines de gardiens de la paix œuvrait dans l'immense pyramide dans laquelle s'était caché Leon Powalski.Cela faisait déjâ plus de cinq heures que durait le terrible jeu de cache-cache opposant notre petit trio de criminel face à tout un bataillon de policier .Il faisait nuit,tout le monde ayant eu une dur journée aussi bien pour nos malfrats que pour nos vaillants policiers désirait trouvé repos et réconfort au cœur d'un bon lit.Hélas,se reposer actuellement était impossible,sous peine de provoquer l’échec.

Leon Powalski pouvait se débarrassé aisément de ces camarades afin d'être plus discret,hélas le frère marteaux borne possédait un héritage donné par sa grand mère,situé au beau milieu de la jungle de Donkey-Kong.Le caméléon aussi égoïste qu'il était comptait volé son héritage,hélas il devait gardé son coéquipier en vie car il était le seul à connaitre précisément son emplacement.

Suite à sa précédente victoire contre Sepiroth,le Caméléon avait commis plein de crime dans le but s'enrichir,mais également pour répondre à ces désirs meurtriers...Il avait participer à des trafics de champignon hallucinogène et d'arme,assassinés des aristocrates afin de récupérer leur bourse,aidés des organisations criminels,ainsi que fait plein d'autres choses infâmes,mais parmis tout ces crimes...Un seul s'était soldé par un véritable échec...L'assassinat de la Princesse Peach accompagné de Raoul et du frère marteaux borne.Échec qui lui aurait couté toute son anonymat...

Leon Powalski,bien qu'il ne voulait pas le reconnaitre,il était au bout du rouleaux...Jamais,même sans l'aide de ces coéquipiers il pourrait parvenir à sortir d'ici sans faire un massacre,il y avait beaucoup trop de policier et il ne connaissait aucunement cette pyramide.Le problème étant que s'il réussissait à s'échapper en s'emparant de la vie de beaucoup de gardiens de la paix,il serait jugée non pas comme un simple sbire inoffensif de son assassinat raté mais comme un assassin très dangereux.Dans ce cas-là,la police sera prêt à utiliser une incroyable quantité de ressource pour mettre un terme à ces crimes,de peur que la Princesse Peach se fasse tué,un scénario catastrophique en somme.

Ainsi,une prime très grande sera donné pour notre Caméléon,recherché par les chasseurs de primes les plus talentueux et chassés sans répit par un grand nombre de policier.Leon Powalski avait besoin d'un héros,quelqu'un qui serait capable de le sortir de cette situation avec classe et technique.Cette personne ne pouvait être autres que...Suspens...Autre que...
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Lun 26 Déc 2011 - 12:52
Le portail miroitant s'ouvrit a l’intérieur d'une salle faite de pierres et de sable. Une pyramide ? Suivant la forme, cela en avait tout l'air. Flamingo ressentait trois présences dangereuses, dont l'une l'était tout particulièrement. Était-ce une bonne idée de recruter quelqu'un a la va vite, comme cela ? Le danseur regarda Loan, qui haussa les épaules. Flamingo était ici son supérieur hiérarchique, et Loan devait agir contre ses pulsions et garder la tête froide en toute circonstances. Flamingo était soulagé de ne plus subir les insultes de Daïlha, mais savait aussi que son nouveau compagnon était totalement instable, et Sebastian n'accepterait surement pas que le gamin fasse un tour dans son ventre a 10 000 degrés Celsius. Les deux personnes montèrent et virent des agents de la paix, en tenue de commando, courir au pas dans la pyramide. Flamingo, malgré sa grosse bedaine, se plaqua dans un couloir sans problème et vit la colonie avancer. A priori, les personnes présentes semblaient être des criminels recherchés. Une affiche tomba aux pieds de Flamingo, montrant un lezard étrange nommé "Leon Powalski."

Flamingo courut dans les couloirs, et, totalement au hasard, tomba nez a nez avec les trois criminels. Le sourire du danseur de ballet se fit plus grand, tandis que la réaction de Leon semblait imprévisible, du même que celle de Loan.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mar 27 Déc 2011 - 21:56


"Ouah! Il fait chaud... Euh... Mince! Si je ne me dépêche pas, je vais recevoir un savon de la part de Flamingo... Et j'ai pas envie de me mesurer à lui... Du moins, pas maintenant..."

Flamingo est arriver très rapidement vers des ruines que l'on peux voir à l'horizon. Moi et la marche à pied... Cela fait deux. Alors, j'ai du appeler un cheval des ténèbres, que j'ai invoquer grâce à une faille qui provient des enfers. Il m'a bien aidé afin d'arriver aux ruines juste devant. Je peux sentir la force de Flamingo... Et d'autres forces dont une force assez puissante... De la puissance de Daïlha... Et deux autres très faible.

"Oh... Te voila Flamingo! Et ce caméléon... Non... Ne me dis pas que c'est Leon... Leon Powalski!"

Oh non! Le voila ici! C'est une personne que j'ai déjà pu observer depuis les enfers. Des personnes dont un renard a vaincu ce caméléon avec d'autres personnes dont un gros porc qui a rejoins les enfers quelques temps plus tard. Il a été tué par le renard. Depuis, une panthère noire les as rejoins. Mais le caméléon semble seul maintenant. Mais... C'est lui qui a une assez grande force?! Sûrement grâce à ses armes à feux et à son vaisseau. Mais cela lui donne une belle puissance. Mais Flamingo fait un drôle de sourire...

"Hum... Eh Flamingo? Je viens d'analyser la puissance du caméléon... Il est apte à nous rejoindre! Mais... Les deux autres lascars n'en valent pas la peine! Nous devons les éliminer! Eh ouais, c'est pas que tu es le chef, que je ne peux pas proposer de plan :oui:"

Comme quoi, je peux servir à quelque chose... J'ai invoquer une épée nommé, l'épée Diabolix... Une épée très belle et très puissante.

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Jeu 29 Déc 2011 - 9:00
Alors que Leon Powalski ainsi que ces deux confrères couraient vers leur survie,un être humain incroyablement gros leur barrait la route.Le couloir qu'ils empruntaient étant assez mince,et l'interlocuteur assez gros,il était une véritable barrière humaine.Personne,ne pouvait le passé sans être contraint de le tuer.

-C'est qui cette abrutit qui nous fixe avec un grand sourire ?!
Retorqua Raoul un Heavy Koopa un peu moin imposant que Milo Don Flamingo.
-C'est un piège de la police,tuons-le !!Ordonna le frère marteaux borne tout en lançant un boomerang sur Milo Don Flamingo.Celui-ci l'esquiva sans mal malgré son poids...
-Non !Hurla t-il...Son unique mot avait suffit pour clouer ces deux confrères sur place...
-Pardon je...Ahem...Demanda le frère marteaux borne.
-Tu es une créature trop imparfaite pour être en mesure de prendre les bonnes décisions pff...Cette abrutit de gros porc nous servira de otage,tu te rends compte de l'opportunité que tu aurais pu supprimé !! Crétin ! Annonça Leon Powalski.
-Mais qui le portera ?! Demanda le frère marteaux courageusement,tandis que Raoul était pétrifier de peur.
-Toi et cette abrutit de Heavy Koopa... Ordonna Leon Powalski.

Alors que Leon Powalski s’apprêtait à soumettre Milo Don Flamingo en pensant qu'il s'agissait d'un ridicule ivrogne égarée dans une pyramide,une voix se fît entendre derrière lui :

"Hum... Eh Flamingo? Je viens d'analyser la puissance du caméléon... Il est apte à nous rejoindre! Mais... Les deux autres lascars n'en valent pas la peine! Nous devons les éliminer! Eh ouais, c'est pas que tu es le chef, que je ne peux pas proposer de plan :oui:"

Leon Powalski ne voyait pas l'interlocuteur qui était caché dérrière Milo Don Flamingo,cependant il était intéresser par l'offre qui lui était indirectement adresser :

-Avant de me proposer quoi que ce soit,misérable vermines,entassez dix pitoyables cadavres de policier devant mes pieds pour prouvez votre infidélité avec les policiers ! Ensuite je désirerai que vous me prouviez votre puissance dans un duel équitable avec aucune tricherie qui opposera vous deux à mes deux confrères... Demanda Leon Powalski.
-Mais-mais-mais-mais...Je-je-je-je... Beugla stupidement Raoul.
-Leon ! Bordel... Tu vas tout de même pas nous trahir pour des abrutit que tu connais pas ?! Tu me teste là,hein,hein que tu me teste gros malin ![ Demanda le Koopa borne en ricanant.
-Non...Répondit tout simplement Leon Powalski.

Aussi imparfait qu'était les alliés de Leon Powalski,il était heureux de voir l'opportunité de se débarrasser d'eux pour avoir ensuite des coéquipiers plus forts.Le caméléon était la traitrise incarnée,les seuls personnes dont il était incapable de trahir était les membres de la Star Wolf,des personnes à ces yeux qui étaient bien plus que de simple allier...Ils figuraient parmi les rares ami de Leon Powalski... Si l'assassin devait un jour quitté leur groupe car ils auraient fait preuve d'une incapacité incroyable,jamais il les tuerait,aussi bien pour s'enrichir que pour le plaisir.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Ven 30 Déc 2011 - 15:51
Flamingo avait attentivement écouté les instruction de Leon. Puis il regarda Loan. Lequel d'entre eux allait s'occuper de la besogner ? Milo réfléchit, exécutant un pas disco qui fissura le mur a sa gauche. Flamingo n'aimait pas les endroits restreints et voulait sortir d'ici au plus vite. Le fait étant que comme il avait été indiqué, une troupe de policiers allaient arriver sous peu. Flamingo s'était dit qu'il pourrait les éliminer, tandis que Loan se chargerait du duel contre le Heavy koopa et le frère marteau. Flamingo sourit a Leon et expliqua son plan à son nouveau protégé. Celui ci sourit intensément. Le goût du meurtre était présent en lui. Flamingo demanda a la troupe de s'écarter, et il passa en priorité. Loan était derrière lui pour assurer le coup, si le caméléon décidait de les trahir. Mais cela ne se produit pas. Tandis que Loan commença à tabasser les deux acolytes du caméléon, Flamingo se mit en position de danse et exécuta son Flamingo Beam, tuant non pas dix mais toute la rangée de policiers aux trousses de l'homme recherché. Flamingo se mit a rire, en observant Loan tuer sans pitié ses acolytes, en espérant qu'il se souvienne que l'édifice était probablement fragile, et qu'il fallait agir promptement et efficacement.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Dim 1 Jan 2012 - 2:08
"HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA *Est mort*"

"Heu... Quoi?!... Mais... C'EST SUPER EXCELLENT! J'arrive à tuer les gens juste en leur faisant peur :rire: Super! Et toi... Le Koopa qui porte des marteaux..."

"hein heu... Quoi?! Que me veux tu?! Ne... NAN! NE ME COUPE PAS LA TÊTE!!! JE T'EN SUPPLIE!!! NOOOON PAS SA *Sang qui coule de partout."

"Héhé... Deux larbins de plus en Enfer! HAHAHAHAHA!!!... Oh? Flamingo! Quel bon travail tu as fait! Tu es vraiment balèze! Je vois que tu as pas tué 10 policiers mais... Une centaine de policiers...Parfait! Donc, posons les aux pieds de Leon... Même si je suis embêter de le faire... Mais bon. Il nous rejoindra comme ça!"

je me suis mis devant Leon... Leon Powalski. Notre nouvelle recrue. j'ai regarder ça tenue qui a changer depuis la dernière fois que je l'ai vu. J'ai tendu ma main vers Leon en signe de respect. Après tout, c'était un des nôtres maintenant.

"Oh, je me suis pas encore présenter Leon. Je suis Loan. Loan Peach. Je suis le seigneur des enfers. Comme tu as pu le voir, mon copain Flamingo est très fort... Mais moi aussi... J'ai pas pu montrer ma vrai puissance... Enfin, je ne peux pas encore la montrer je ne sais pas pourquoi... Enfin, un jour viendra ou je pourrai montrer ma vrai puissance..."

J'ai tout de même ranger mon épée qui ne sert plus à rien... Enfin pour le moment... J'ai tout de même regarder les horizons si il y a rien à l'horizon... Mais à peine j'ai détourner les regards de l'horizon, des policiers sont encore arrivés. Cette fois, c'est moi qui m'en charge!



"Héhé! Cela fait un petit moment que la castagne me manque... Bon, j'ai castagner il y a 2 minutes mais bon... Cela me manque vraiment alors... MOURREZ BANDES DE RATS!!!"

Je suis donc sorti de ses ruines. A peine sorti, les policiers étaient arrivés... Héhé, ils me forcent vraiment à me pousser à me battre... Donc... En un claquement de doigts, j'ai modifier le temps. Vu comme il est, on peut considérer le ciel comme "Apocalyptique". Une grosse faille est apparut dans le ciel. Mais cette fois, pas pour les aspirer, mais pour invoquer des Evils Chomps. Lorsque j'en ai combattu plus tôt, j'ai prélever leurs ADN afin d'en produire beaucoup...

"Héhéhé!!! Combattez mes Chomps! Combattez! Mordez, Mangez, Tuez tous ses policiers! HAHAHAHA!!! Vous verrez quand Loan Peach serra devenu plus fort et que ma VRAI force sera révéler! Le Nintendo World sera détruit!!! HAHAHAHA!!!"

Tous les policiers ont été vaincu. J'ai renvoyer les Chomps en enfer... Ils ne me servent à rien maintenant. Je suis revenus dans les ruines avec mes acolytes.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Dim 1 Jan 2012 - 14:23


Fuyuyuyu... Ils sont relativement compétents... Digne de nous...

Ce que ne savaient pas les membres de la mini armée, c'est que depuis le début, les policiers étaient contrôlés par ce cher Schizophrène. Il était tout au fond de la pyramide, se cachant, contrôlant tout depuis une petite salle, a plusieurs kilomètres aux alentours.

Il lu dans les pensées d'un homme pour savoir qui étaient leurs chefs. Sebastian Maiden... Il ne savait pas qui il était, mais ce ne pouvait ètre qu'un obstacle.

Et puis, il sentit une résistance. L'homme s'apperçut qu'on fouillait ses pensées.

Loan Peach, hum? Tu as l'air d'un idiot, c'est sur, par rapport a nous, tu es un idiot, mais tu as du cran pour oser me défier sur mon propre terrain, salle gosse, SALLE GOSSE!


Il se téléporta juste derrière Loan Peach. Il tira avec un pistolet de police classique. Son rire résonna contre les parois.

Loan esquiva de justesse, le temps que Gracowitz passe derrière lui, se perchant un peu plus haut.

Il n'est vraiment pas nul, non.... Pas nul du tout... QUI EST CE SEBASTIAN???

Il s'était déplacé a quelques centimètres de la tète de Milo, tirant la langue, bercée par la douceur qu'apportait la folie.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Dim 1 Jan 2012 - 14:58
Le petit Loan avait largement fait ses preuves en assassinant le frère marteau et le Heavy Koopa, quant aux policiers, ils furent emmenés devant Leon, satisfait à son tour. Flamingo se mit à rire, alors qu'ils sortaient de la pyramide, quand une ombre est apparue vers eux, avec un rire et un faciès particulièrement étrange. Alors que le groupe n'était pas sorti, une espèce de pois étrange se mit en face de Flamingo et cria d'une voix vive "QUI EST CE SEBASTIAN ???" ... Flamingo l'observa. Comment était il au courant ? Il ne le savait point. Mais ce qui était sur, c'est qu'il était dangereux. Cependant, le petit pois, comme Flamingo se prêtait à le surnommer, avait tenté de tirer sur Loan. Si celui ci avait eu un quelconque problème, Sebastian ne l'aurait tout simplement pas permis. Exécutant un pas de danse, Flamingo tira ses rayons d'énergie flamands roses sur Gracowitz, qui les esquiva sans peine. Bien sur il ne s'agissait là que d'un tir de prévention, mais Milo trouva tout de même remarquable la façon qu'avait le pois d'esquiver sa salve de laser, surtout en prenant en considération la forme particulière que ceux ci avaient adoptés. Milo ferma les yeux une seconde, soupira, et déclara :

"Sebastian est tout simplement mon patron ... Notre maître ... Une personne dont la puissance est aujourd'hui parfaitement inégalée. En quoi t’intéresse t-il ?"


Milo n'était pas réellement froid, mais restait sur ses gardes quant à Gracowitz, et ne voulait se permettre de dévoiler une quelconque information. De toute manière, bien qu'en tant que bras droit, Milo lui-même ne savait réellement quels étaient les plans de son maître ... Seul Jack savait.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Lun 2 Jan 2012 - 10:03
Leon Powalski était plus satisfait, plusieurs dizaines de cadavres de policier était étalée devant ces pieds, recouvrant la quasi-totalité du carrelage. Quant à ces deux confrères, ils avaient été vaincu non pas en deux contre deux ,mais en un contre deux avec une facilité déconcertante. Il ne restait plus que pour notre lézard de voir ce qu'ont lui proposeraient comme service. Il n'était guère intéresser par des missions monotones ou il ne passait rien, comme par exemple gardé une porte comme un abrutit. En revanche il prendrait volontiers les quêtes dangereuses même si le risque de périr pourrait s’avérer important.L'action, tout comme le sang ne manquera pas, et en effectuant des tâches compliquer, il ne se sentirait aucunement rabaissée...

Cela n'est-il pas... Magnifique ?!! Complimenta Léon avec une voix sinistre en regardant les cadavres...

L'assassin détourna son regard des cadavres pour fixer le pois vert. Ces deux yeux de psychopathes le dévisageaient... Leon Powalski tena fermement dans sa main droite un pistolet à énergie, prêt à tirer avec habiliter s'il le fallait. L'endroit était beaucoup trop serrer,et petit pour que le caméléon envisage de se cacher, avant de prendre par surprise Angel-Gracowitz.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Dim 8 Jan 2012 - 14:10


"Heu.. Quoi?! C'est qui celui la?... Héhé, c'était bien joué de ta part... Mais sache que je ne suis aussi idiot que cela. Les balles des pistolets de ses insectes ne marchent pas face à moi. Essaye ceci contre des Koopas et autres... Et sache que ce petit coup m'a vraiment rendu furieux. COMMENT OSE TU T'ATTAQUER AU SEIGNEUR DES ENFERS DE LA SORTE?!"

Encore un bidule qui viens contrecarrer nos plans... Il n'est pas de nôtre côté... Il est avec personne... Et semble pas très fort... C'est sûrement un beau parleur qui cherche à faire son gros rebelle. J'ai du réinvoquer mon Epée Diabolix... Mais d'un coup, je l'ai remis mon mon inventaire et j'ai pris le bâton du Crâne. Ce bâton permet de lancer des sorts très puissant. Seul un seigneur des enfers peut avoir ce bâton.



Mon corps commença à changer. J'étais devenu un peu plus grand, ma peau commence à partir et laissa place au squelette de Loan. Ses vêtements commencèrent à vraiment changer. Une tenue ressemblant à un prêtre maudit des enfers

Spoiler:
 


"HAHAHAHAHA!!! MAINTENANT, LE LOAN QUE TU AS CONNU A DISPARUT... MAINTENANT, TU AS DEVANT TOI, SKULL LOAN!"

J'ai planter mon bâton dans le sol. Des spectres commencent à sortir du sol, se dirigent vers la personne inconnu. Il était immobiliser! J'ai lever mon bâton et une grosse boule de feu a commencer à sortir du bâton, et se dirigea vers la créature qui m'a attaquer.




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 8 Jan 2012 - 14:10
Le membre 'Loan' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 25435
Nombre de messages : 7715
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mer 11 Jan 2012 - 11:07
Loan avait engagé un combat contre Gracowitz. Le groupe se trouvait dans un couloir étroit, et Flamingo n'aimais pas cette atmosphère, ni ce pois, même s'il pouvait se révéler utile, a bien y regarder. Flamingo prit Leon par le bras et l'entraîna au bout du couloir. Il cria à Loan, son compère "JE TE LAISSE LE POIS, REJOINS MOI DEHORS QUAND TU EN AURAS TERMINE AVEC LUI, OU SI CA VA MAL !!" et disparut dans les couloirs. Milo ralentit le pas et lâcha Leon. L'homme s'excusa si la poigne fut trop forte, et recommanda au caméléon de le suivre. Flamingo avait l'avis de recherche de Powalski dans la main et lui expliqua que son maître avait besoin de lui. Bien sur Leon fut réticent, mais Flamingo, en connaissance de cause, n'hésita pas a lui promettre ce qu'il souhaitait en retour. Sebastian faisait, pour Flamingo, partie de ces hommes extraordinaires capables de réaliser n'importe quel souhait. Milo en était convaincu, Leon serait d'une grande aide ... Mais il n'était pas le seul. Tout sembler bien se dérouler. Flamingo regarda son morceau de miroir ... Devait-il rentrer sur Cocoricity ? Et puis même si elle était énervante, il s'inquiétait pour Daïlha. Flamingo observa Leon, attendant une réponse de sa part.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mer 11 Jan 2012 - 14:20
Leon Powalski contempla quelques instant son avis de recherche, contrairement à beaucoup de criminel il n'affichait pas une mine satisfait mais déçu. Le caméléon était passée, au yeux de la police d'individu ordinaire à un simple sbire des affaires criminels.

Cette maudite affiche de recherche aurait servis à quelque chose au moin... Si j'étais pas entourée d'incapables, je serai encore anonyme à l'heure actuel aux yeux de tout ces défenseurs de la paix !

Le caméléon répondit ensuite favorablement à l'offre de Milo Don Flamingo :

Cela me semble hum... Une affaire très intéressante, enfin des coéquipiers potentiels se présentent a moi ! Annonça t-il avec une voix nerveuse Enfin... Je dois bien reconnaitre que a mes yeux, vous, euh pardon tu, oui je te tutoie car tu es bien trop ingrat pour que je te vouvoie, reprenons, tu fais preuves d'une imperfection totale, notamment ton poids qui te rend si laid, mais ca sera toujours mieux que les abrutit avec qui je travaillais. Osa critiquer Leon Powalski...

L'assassin fît une longue pause de dix secondes, avant de continuer de parler :

Tu sais, je suis le Grand Leon, le meilleure assassin de ce pathétique monde et j'exige de toi de grandes récompenses... Alors je voudrai, un château, une piscine, un paquebot, du caviar... Demanda Leon Powalski avec un ton hautain tout en marquant sur un papier tout ce qu'il attendait d'eux...

Hélas,le Grand Leon ne voulait pas seulement un beau château avec une piscine,un paquebot et du caviar... Non il voulait bien plus que ca... Notre assassin avait eu besoin de dix bonnes minutes pour marquer tout ce qu'il lui passait par la tête, avant de donner sa liste à son recruteur en ayant, bien évidemment aucunement l'impression de trop en demander. Leon Powalski attendit deux bonnes minutes le temps que son interlocuteur prennent connaissance de son bloc-note, avant de demander autre chose :

Pour finir j'aimerai que vous m'aidiez à faire deux choses spécifique... De un, un plaisantins âgée dans la vingtaine à osé me manquer de respect et à même tenté de me tuer ! Personne, personne n'a le droit d'être aussi ingrat avec moi ! Je veux qu'ont le torture, qu'ont le mutile de tout ces membres, qu'ont lui broie son pénis avant de le tuer !! Ordonna Leon Powalski avec une voix remplis de colère. Je vais vous faire une description physique de cette personne... Il est mince, c'est un jeune adulte, il à des cheveux marrons légèrement rougeâtre , des yeux bleu, il possède une petite bouche et un petit nez et il a la peau pâle...Ensuite il s'habille bizarrement, et il a un rire très étrange,attendez je vous l'imite : " KUFUFU ", oui c'est bien cela " KUFUFU ! "

Le rire "KUFUFU" pathétiquement et très mal hémité par Leon partit en écho plusieurs fois,avant de sa taire complétement. Le Caméléon , inconsciemment venait d’annoncer à Milo Don Flamingo qu'il voulait absolument tuer son chef. La personne que le grand Leon venait de décrire n'était personne d'autre que le suprême... Sebastian Maiden ! Bien évidemment le lézard ignorait qu'il était le chef de ce groupe de criminel, autrement il aurait refusé de rejoindre leur équipe...

Ensuite j'aimerai que vous m'aidez à retrouver Falco, un oiseaux humanoïde à la peau bleuâtre, je préfère m'en chargé personnellement...

Leon Powalski regarda Flamingo, en espérant que celui-ci soit favorable à toutes ces demandes, y compris tuer Sebastian Maiden.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mer 11 Jan 2012 - 18:59
[LE PRÊTRE MAUDITS DES ENFERS!!! *Héros de DQ5*.... LOULE]

Inégalée, hum? Dis l'ange en s'installant sur une pierre, incrustée en hauteur.

Il se pourléchait les babines. Ses nombreuses âmes se disputaient. Le rejoindre pour lui prendre sa puissance ensuite? Le vaincre? Dans tout les cas le résultat était le même, c'est a dire atteindre la perfection, la quintessence, la connaissance absolue... Car tels était le but de l'ange-pois... La connaissance absolue...

Tout à ses réflexions, il ne remarqua absolument pas Loan faire son speech derrière son dos. Quand les spectres le bloquèrent, il se retourna. Une énorme boule de feu arrivait sur lui.

Il s'accrocha tels une chauve souris sur la pierre, esquivant ainsi la flamme et ne tenant absolument pas compte des flammes. Les deux autres avaient disparus. Tant pis. Il pouvait de toute façon voir leurs pensées de loin. De très loin. Il n'apprit toutefois pas grand chose d'intéressant si ce n'est que le lézard allait surement se faire emplâtrer par Flamingo pour avoir dit du mal de son maître.

Il rit.

Des SPECTRES! DES SPECTRES! TU TE FICHES DE NOUS!

Sa voie résonna tandis qu'ils acquérait des âmes facilement.

J'ai nous avez-vons autre CHOSE a faire que de nous battre, de toute FAÇON!

Il apparut juste en face du visage de Loan, lui léchant le visage, et disparut... Ce petit seigneur des enfers lui avait donné une idée...

Hadéesse était donc sa maîtresse? Parfait...


[Suite: Dans les enfers]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mer 11 Jan 2012 - 20:17
[Euh... Hadéesse n'a rien avoir avec Loan ^^' Et le héros de Dragon Quest 5, c'est juste le vêtements qui faut prendre en compte si tu as bien lu dans le spoiler xD]

Le truc muche bizarre est parti. Je peux donc enfin mettre fin à ma transformation. Mais... Ce démon m'a VRAIMENT dégouter! Je suis en train de laver le visage.

"Berk! mais il est dégueulasse celui la! Et en plus, il s'est casser! Je voulais le finir... Bref, ce n'est pas tout cela mais... Moi je pars d'ici!"

Et voila, c'était la fin de notre mission. Je me suis téléporter vers l'extérieur des ruines qui étaient peut être sur le point de s'écrouler, car elle tenaient à peine en place.

"Eh Flamingo et... Leon... Le truc est parti. Mais j'ai entendu votre conversation... Sache mon ami, que tu n'auras pas tout ceci... Si on t'as recruter, c'est pour que l'on détruit tout le Nintendo World avec nos autres acolytes... Donc t'es paquebots et ton caviar, tu peux oublier... Bref, si tu veux bien m'excuser... je dois partir de ce désert qui commence à m'énerver avec son soleil qui sourit..."

J'ai reculer assez loin, j'ai lancé une boule noir dans le vide et un couloir des ténébres s'est formé. Il peut me mener quelque part... Mas ou? Je ne sais pas.

"Bon, ce n'est pas tout cela, mais je pense que je vais travailler en solo... Oh, ce n'est pas pour te décevoir Flamingo, mais j'ai toujours été comme cela. Donc, à la prochaine vous deux."


~ Mais... C'était le rire de Sebastien qu'il a imiter ce caméléon?! Bah... Au moins, je suis débarasser de ce poids (Désoler Gozen noel) Maintenant, je vais enfin pouvoir commencer à détruire! HAHAHAHAHA!!! ~


[Suite: I don't Know!]




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mer 11 Jan 2012 - 21:50
Flamingo rit intérieurement. Le caméléon n'avait aucune idée que son futur patron ainsi que celui qu'il voulait tuer étaient la même personne, et ni Loan ni Flamingo le lui révélèrent. La surprise aurait été plus interessante comme ça. Loan, avant de disparaître dans une faille, expliqua à Leon qu'il pouvait se brosser pour avoir tout ce qu'il désirait, cependant Flamingo le coupa. En effet Sebastian pouvait largement donner à Leon tout ce qui se trouvait sur cette Liste, et Flamingo montra le manoir de Cocoricity dans le miroir donné par le magicien, en expliquant que Loan n'était pas encore au courant des changements sur l'île. Leon le regarda, méfiant une seconde, puis se résolut. Les deux personnes se serrèrent la main et le pacte fut conclu. Leon faisait désormais partie des alliés de Sebastian, au même titre que les autres. Flamingo émit un "DZEEEH HA HA HA !!" avant de lancer le miroir par terre, ce qui créa une brèche. Flamingo prit le reptile et l'emmena dans la faille avec lui. Leur direction était Cocoricity. Flamingo voulait voir Sebastian et lui présenter Leon. Daïlha n'allait surement pas tarder non plus. A côté de tout ça, la fuite de Loan inquiétait l'homme, et cet ange-pois l'inquiétait tout autant. Sebastian saurait surement tirer tout cela au clair. Et Flamingo désirait rencontrer une autre personne ... Un certain "Trauckmar", ou quelque chose dans ce style. Un dur de dur à ce qu'il paraissait.


L'homme et le Caméléon rentrèrent totalement dans la faille, direction Cocoricity.
Cache-Cache dans une pyramide antique.
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cache-cache (dans le village et sur l'île)
» Lapin Cache-Cache / Lapin Cache-Cache de Noël
» Cache-Cache ?
» Vider le cache de son navigateur internet
» [Vote] Cache-cache

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum