Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Situation de l'Empire
Sakuya Hawkeye a écrit :
avatar
Empereur
Sam 17 Déc 2011 - 6:07
Morgothz apparue dans un éclair non loin de la ville fortifié, il regarda autour de lui, il n'y avait personne à l'horizon, il se calma donc, puis mit sa main sur sa tête...

Si Sauron y arrivait... Je dois en être capable aussi...

Une aura magique entoura sa main, puis il la fit glisser sur son visage puis descendit ainsi jusqu'à ses pied, son corps fut entouré d'une aura pendant quelque seconde, puis il ressentit une immense douleur comme si son corps entier était enflammer, le résultat tout cela fut simple... il avait désormais des cheveux noir... et son visage, ses vêtement, tout avait changé afin que personne ne puisse le reconnaître... pas même ses propres soldats... s'était précisément le but, il savait que ses soldats lui dire tout ce qu'il voulait savoir... mais il préférait l'entendre de la bouche du peuple... il rangea donc ses armes dans sa poche... puis se dirigea vers la ville... il passa donc les porte qui étaient gardé par ses soldats... Puis, il se dirigea vers une taverne qui était un peu à l'abandon... mais qui ne l'était pas... il s'assit au bar et commenda une bière... puis il écouta les discutions... Il y en avait sur plusieurs sujet, mais il entendit enfin ce qu'il voulait...

Homme: C'est satané soldat de la Légion, ils pensent que tout leurs est permis parce qu'ils ont libéré notre ville?

Autre homme: C'est quand même grâce à eux si tu es encore en vie.

Homme: Ouais, mais quand même, ils pensent qu'ils peuvent patrouiller dans la ville comme s'ils étaient des soldat de ce pays!

Femme: Les sénateurs les aime bien pourtant, qu'ont-ils fait pour tant de haine?

Homme: L'autre jour, 3 rebel ont essayer de voler a manger, ok, c'était des hors-la-loi, mais quand même, faire un fusillade au milieu de la ville et les tuer de sang froid au milieu des rue, il y a une limite...

Homme 2: Ah oui, et il y a la fois ou des rebel ont simplement protester contre leurs présence, ils ont tous fini éxécuter.

Femme: Chut! Si quelqu'un vous entends et vous dénonce, vous serez executer!

Vous n'aimez pas vraiment la Légion à ce que je comprends?

Homme: Qui êtes-vous donc?

Moi? Je ne suis qu'un mercenaire, et vous?

Homme: Je suis Lucien... Lucien Valtro, forgeron de Begnion, alors, que fait un mercenaire dans une ville qui est occuper par l'Empire du démon?

L'Empire du démon?

Lucien: Oui, l'Empereur n'est rien d'autre qu'un sale démon... Il ne pense qu'à tuer, d'après ce que j'ai entendu, ainsi que plusieurs autres ici.

Plusieurs tête hochèrent affirmativement la tête, ayant oublié leurs discution pour écouter la conversation... à ce moment, 2 soldat de la Légion entrèrent, tous se retournèrent en espérant ne pas être une de leurs cible... ceux-ci s'approchèrent alors de Lucien...

Soldat: Ont nous a rapporter que vous disiez du mal de la Légion? Suivez-nous s'il vous plait.

Les 2 soldats avaient déjà leurs main sur leurs armes et allait forcé l'homme à se lever, mais au moment où ils sortirent leurs armes pour le forcé à les suivre, Morgothz sauta en bas de son tabouret, puis avec un agile coup de pied, désarma tout simplement les soldat, rattrappant leurs mitralleuse en l'air... Les soldat, très en colère, pointèrent alors leurs armes de poing sur l'inconnu...

Vous savez que pointé son supérieur ainsi est très mal polis?

Les soldats, se demandant de quoi l'inconnu parlait, furent ensuite aveugler par de la lumière émanant du corps de Morgothz...

Je savais que ce sort ne durerait plus très longtemps... bref, la partie de plaisir est terminé...

Morgothz avait retrouver son apparence normal sous les visage à la fois surpris et terrorissé des personne présente... Les soldats, eux, se prostèrnèrent immédiatement... Morgothz regarda Lucien, celui-ci sentit que son heure avait sonné, il se contenta simplement de regarder ses soldats...

À partir de maintenant, vous deux, vous êtes relevé de votre fonction à Begnion... Je vous ordonne d'aller prendre le premier transport en direction de... hum, voyons voir... tient, pourquoi pas les colline glacé de Tallon IV?

Les 2 soldats, profondément boulversé, reprirent leurs amres que Morgothz leurs tendait, puis sortirent, la tête basse... Ils n'étaient pas fâché contre Morgothz, mais tout de même honteux à s'avoir fait prendre de la sorte, Morgothz s'approcha alors de Lucien... Il mit sa main sur l'épaule de ce dernier en ayant un sourire...

Je te remercie pour m'avoir fait découvrir le véritable visage de mes troupes... considère-toi comme ayant été sauvé par le "Démon"... À partir de maintenant, mes soldat seront plus amicaux, je vous le promet...

C'est ainsi que Morgothz quitta la taverne après avoir payé le patron... d'un généreux pourboire... Morgothz quitta donc la taverne en sifflotant... il allait revoir toute ses troupes et voir la situation de son empire présent à Tellius...

(À venir, Situation de l'Empire à Tellius)
Pièces Pièces : 3994
Nombre de messages : 2952
Age : 25
Localisation : là où tu regarde pas...
Réplique/Citation : Ze Emperor az spoken!
Date d'inscription : 06/03/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/





maieuh = dragonet XD
Situation de l'Empire
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Empire VS Orques sauvages et Night goblins ;)
» Vente costume style Empire
» [CR] Empire of the Sun
» [L5A] Glory of the Empire
» Empire: Tactical Warfare v1.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum