Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
[Fic] Epine et Tuyautrie (déconseillée aux jeunes)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Mar 1 Nov 2011 - 12:17
Rappel du premier message :





Prologue:

Combien de fois il avait fait ce parcours?

Dix fois, vingt fois, trente fois? En fait, il faisait le même parcours depuis 25 ans environ toutes les semaines. Pour le commun des mortels, le parcours habituel d'une vie est celui de la maison jusqu'au travail, le classique boulot/métro/dodo quoi ! Pour lui, le trajet était plutôt sauvetage/tabassage/"rentrage", sauf que le rythme était le même que pour une personne comme vous et moi.

Ouais, ça faisait 25 ans que Mario fait le même trajet pour sauver la Princesse.


Mario: Je commence en avoir marre de toutes ces conneries...

Sautant distraitement sur un Koopa qui lui barrait la route, le plombier pensait à ce qu'il se passerai après cet énième sauvetage. Après avoir fait choir son éternel ennemi dans la brulante lave de son château. Après avoir sorti Peach de son donjon recouvert de rideaux roses et de papier peint couleur pèche.
Il trouverai la Princesse Peach allongée sur le lit en train de pleurer doucement, espérant qu'une âme charitable la sortira de cet enfer. Jusqu'au moment ou le plombier ouvrira doucement la porte, elle se retournera avec effroi, croyant que c'est le grand Bowser qui viendrait l'emmerder encore... Mais ça ne sera pas le cas, son visage s'éclairera de soulagement, sa bouche se transformera en sourire rayonnant de gratitude, ses larmes seront essuyées d'un geste de main et elle s'approchera de son héros, rayonnante et impeccable, comme une vraie Princesse de conte de fée.


Peach: Merci Mario... Tu m'as sauvée de nouveau, le Royaume Champignon retrouvera sa paix d'antan et tout cela grâce à toi... Mario.

Puis elle se penchera sur lui pour déposer un baiser sur son nez proéminent, Mario ne se contentera que de rougir, c'est vrai que Peach est très jolie avec ses cheveux d'or et ses yeux azurs, n'importe qui voudrait avoir une copine comme elle... Ce que voulait Bowser en vain d'ailleurs.

Peach: Allez ! Rentrons ! Nous fêterons ta victoire avec un délicieux gâteau ! ^w^

Elle le saisira par la main et ils sortiraient ensemble de cette sombre demeure.

Quelques heures plus tard, tout le Royaume sera réuni autour du gâteau géant que Peach et ses cuisiniers auront fait en l'honneur de leur héros si cher à leurs yeux. Un délicieux gâteau sucré que Peach aura fait avec amour. Ensuite, Mario sera certainement décoré une nouvelle fois, les Toads le porteront en triomphe partout dans Toadville, puis cela sera le début d'une grande fête dans le château ou roturiers comme petits bourgeois danseront toute la nuit en dégustant du gâteau et buvant du jus de champignon.
Enfin, le grand final, alors que Mario, lassé de cette agitation voudra se retrouver seul dans son coin, Peach viendrait le voir et l'entrainera, avec la vivacité d'une enfant qui veut montrer ses nouveaux jouets, dans la chambre royale ou le célèbre couple fera l'amour toute la nuit. Avec la même passion qu'à la toute première fois, bien entendu, l'amour des héros est sans faille.
Ensuite... C'est tout simplement la fin du spectacle, chaque convive rentrera chez lui et reprendra une vie normale. Mario restera avec la Princesse ou ils feront des jeux variés comme le golf ou le karting, pendant que son frère Luigi fera avec une docilité exemplaire le ménage, le repassage et la cuisine. Une vie de farniente enviée par presque tout les habitants, c'est une belle vie pour un héros.


Jusqu'à la prochaine fois ou la Princesse se refera kidnapper...


Mario: La routine quoi...

*BANG*

Mario: AIE !!!

Il était tellement perdu dans ses pensées qu'il n'avait pas vu la grande porte d'acier rouge feu, le choc l'avait fait tomber sur son derrière et son nez se retrouvait rouge comme une tomate trop mur... En voila une posture pour affronter Bowser et terminer cette aventure. En plus c'était le passage le plus intéressant merde quoi !

Mario: Allez... En cinq minutes chrono, c'est terminé !

*Allume son chronomètre*

*Ouvre la porte avec fracas*


Bowser: AH BAH !!! J'AI FAILLI ATTENDRE !!!

Bowser se tenait là, sur son habituel pont entouré de lave, les mains sur ses larges hanches et le regard fier comme un coq. Il semblait avoir un balais dans le derrière, comme si il avait attendu Mario dans la même position pendant une journée sans s'asseoir. Peut être qu'il avait peur que le plombier venait à entrer pendant qu'il faisait une pause, c'est pour ça qu'il tenait à rester debout.

Mario *pensant*: ~Deux minutes...~
Bowser: Alors La Plomberie ! Qu'est ce que tu en pense de mon plan pour te démolir?
Mario: *Souriant*J'en pense que tu t'es pas foulé.
Bowser: Hein?
Mario: Bah regarde, c'est toujours la même salle, avec toujours la même hache plantée sur le même piédestal qui soutient le même pont avec le même toi sur le pont. Il me suffit de passer entre tes jambes pour pouvoir passer et couper les cordes.
Bowser: ...
Mario: Et comme je suppose que ton château est toujours autant mal foutu, quand tu sera tombé dans ton bouillon, le fait qu'un corps étranger pénètre dans ton volcan endormi va le réveiller de sa sieste et va entrainer le reste de ta baraque au fond du volcan et tu te retrouveras de nouveau SDF.
Peach: MARIOOOOO !!!! ARRÊTE DE DISCUTER ET BUTE MOI CE BLAIREAU !!!

Le sourire narquois du plombier moustachu disparu aussitôt lorsqu'il vit la Princesse Peach en haut du plafond dans une cage... Pourquoi Bowser l'avait elle mise là? Il ne supportait pas sa présence quand il se battait, elle arrêtait pas de hurler et de crier comme une truie qu'on égorge, c'était insupportable...

Bowser: Ouais ! Arrête de m'embrouiller la tête et vient te battre !!
Mario: T'aurai pas grossi par hasard?
Bowser: ... Quoi ?!? Mais non !!
Mario: Je paris 3 pièces que ton pont va céder sans que je bouge le petit doigt.
Bowser: Mais... GRRRRRRRRRRRRRR !!!!

Furieux, le Koopa fonça vers son adversaire, histoire de lui flanquer la correction de sa vie, mais comme l'avait prédit Mario, le pont métallique commençait à céder, pas seulement avec le poids de la bestiole qui courait en hurlant, mais aussi a cause de la chaleur qui ramollissait le métal, le résultat ne se fit pas attendre.

*Crac*

Bowser: Huh?

*CRAAAAAAAAAAAAC*

Bowser: DAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!! oOo

Mario profita de cet instant pour sauter sur la tête du Koopa et s'en servir comme tremplin à l'autre extrémité du pont, pendant ce laps de temps, Bowser disparu entièrement dans les flots de lave.

Peach: Bien joué Mario ! Bon débarras !
Mario: C'est pas moi qu'tu dois remercier, mais le pont.

La Princesse fit un petit rire cristallin pensant que c'était une boutade avant d'embrasser Mario sur le bout du nez.

Peach: Merci Mario... Grâce à toi et comme toujours tu m'a sauvée la vie des griffes de cet horrible monstre.
Mario: ~Ta vie n'est jamais en danger tu sais? ~
Peach: Allons donc... Sortons de cet horrible endroit.

Mario saisit la main de la jeune femme, ensemble ils prirent leur élan, un élan formidable avant de sauter gracieusement au dessus du trou de lave, il ne restait plus qu'a sortir.
Cependant, le plombier ne put s’empêcher d'être bloqué et de regarder par dessus son épaule, l'air ailleurs, devant le lieu de la bataille... Quelque chose le bloquait, mais quoi?


Mario: ...

La Princesse le tira de sa rêverie en manifestant son impatience à sortir en le tirant vers elle, un sourire aux lèvres.

Un peu plus tard.


Peach: Tu verras ! J'organiserai la plus belle, la plus grande et la plus magnifique fête en tout honneur, nous allons danser toute la nuit comme des fous furieux, je te préparerai le gâteau le plus gros, le plus somptueux et le plus délicieux que je n'ai jamais fait, je veux que tout absolument tout soit parfait ! Mais c'est comme ça, je claquerai des doigts et nous aurions la plus belle fête au monde. Ensuite je compte organiser une séance de notre jeu favori: Mario Party, je vais faire venir des nouveaux mini jeux, on invitera tout le monde ! Tout ça va te plaire hein? Mon héros?
Mario: Oui... Oui...Oh.

Il lui lâcha la main.

Mario: C'est bête, je viens de me souvenir que j'ai laissé mon portefeuille chez ce bon vieux Bowser...
Peach: Tu l'as perdu plutôt? Qu'est ce que tu ferai là bas avec?
Mario: Ouais ! Ouais ! C'est ça ! Pars devant, je te rejoindrai ! ^^'
Peach: Mais... Je ne connais pas le chemin moi !
Mario: Je suis sur que tu te débrouilleras très bien ! C'est pas la première fois non ? Allez on se revoit plus tard !

Avant qu'elle ne puisse l'arrêter, Mario partit en courant loin, très loin à l'opposé.

Mario: Je sais pas ce que je fais... Je sais pas du tout... Mais que ce soit autre chose qu'une de ces horrible fêtes de bonne femmes coincés... Ou encore un jeu ou on gagne un gâteau écœurant ! J'espère qu'il n'est pas trop tard...

Il arriva au château de Bowser, tenant bel et bien debout à son grand soulagement, peut être qu'il est plus solide, y entra et couru, couru, couru à perdre haleine, de la sueur coulait de tout ses pores.

Mario: Pourvu qu'il ne soit pas trop tard....

Traversant tout les couloirs, renversant sans blesser un goomba qui lui barrait la route, évitant des troupes de frères Marteau qui pensaient qu'il revenait pour achever leur maître.

Mario: Pourvu qu'il ne soit pas trop tard !

Il arriva devant la fameuse porte qu'il ouvrit à grand coup de pied, et entra dans la salle enlavée en haletant. La chaleur était insupportable. Mario cherchait des yeux un quelque signe de son adversaire.

Un signe de vie...


Mario: EY SALE KOOPA !!! T'ES VIVANT ?!? BOWSEEEEEEEEEER !!!!!!!!

Pas de réponse.

Mario: C'est pas trop tard...?

Il tomba à genou, prêt à désespérer.... Quand soudain, une main remonta à la surface, une grosse main qui s'agitait désespérément avant de retomber molle, pas très loin du coin ou était le plombier. Alors, vif comme l'éclair, Mario la saisit et utilisant toutes ses forces d'homme de 1m50, la tira, la tira, la tira hors du bouillon mortel, le bras se dégagea, suivit du reste du corps et tout ce qui allait avec.

Mario: Alleeeeeeeez....

Le corps du Koopa finit alors par être complétement dégagé, Mario lâcha la main et se retrouva par terre, la tête de Bowser inconscient tomba sur les genoux du plombier, son corps était recouvert de brulures assez sérieuses, cependant, c'était incroyable qu'un être vivant sorte de la lave avec uniquement une poignée de brulure, le plombier regarda son adversaire avec une grande fascination sur ce cas là. Mais surtout... Il ne l'avait vu comme ça.
Le Koopa était inconscient, ses sourcils étaient défroncés, sa grosse main tenait le pantalon du plombier assez fort, sa respiration était haletante et tremblait comme une feuille, ses joues étaient rouges jusqu'à l'arrête de son museau.


Mario: OH FILS DE.... Il est brulant de fièvre ! C'est ça passer son temps dans un endroit aussi chaud ! èOé

*Plus tard.*

Mario: Pourquoi que j'fais ça moi...

Il était en train de se trimballer un énorme poids mort sur le dos qu'était Bowser, il n'avait jamais soulevé quelque chose, ni même QUELQU'UN d'aussi lourd ! En plus, si les sbires du Koopa le voyaient, les étoiles seules pourraient prédire ce qu'ils penseraient et les ennuis que Mario pouvaient avoir...

Mario: PUTAIIIIIIN !!!! MAIS POURQUOI JE FAIS CE TRUC ?!? Bon il devrait avoir une infirmerie quelque part... Ce château est grand pourquoi il n'y a pas de plan....? Il m'écrase ce gars en plus...

*Tourne la tête et voit un plan sur un mur*

Mario:.... BINGO !!!

*Va le voir*

Mario:.......................................................
Spoiler:
 
Mario: MAIS... QUE FOUT LE PLAN DE L'INTERNET DANS CE BORDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!?????????

Finalement, après avoir tourné en rond pendant des heures, Mario parvient à dégoter l'infirmerie du château, il y avait un grand lit sur un côté avec un rideau, pas de draps cependant, tant mieux, pas besoin de les défaire. Il installa Bowser dedans avec un grand soulagement des épaules.

Mario: ~Tout de même, il n'a pas l'air très bien... J'arrive pas à croire que c'est moi qui le met dans un état pareil... En même temps à sa place j'aurai la même trogne si j'étais une tortue géante tombée dans la lave....~

Il repéra une armoire à pharmacie, l'ouvrit et saisit des produits pharmaceutiques et des bandages.

Mario: ~Je peux pas le laisser comme ça...~

Le plombier lui mit une serviette humide sur le front pour faire baisser la fièvre progressivement, puis s'attaqua aux brulures, le Koopa en avait partout sur le corps, en observant mieux, il pouvait voir certaines cicatrices qui semblaient être plus ou moins vieilles, elles se voyaient pas vraiment, mais on pouvait sentir que celles ci étaient avant des blessures béantes. Et c'était toujours le plombier qui le mettait dans un état pareil. Pour la même personne, toujours la même.
C'était intolérable...
Mario, un sentiment de culpabilité a la gorge, retira la serviette pour l'humidifier et la remit sur le front de Bowser, en même temps il regarda sa face.
C'était ça, le monstre que tout le monde craignait? Celui qu'on appelle "l'horrible"? Ce que voyait Mario n'avait rien d'horrible, peut être que ses dents et son air furieux pouvait en dérouter plus d'un, mais avec rien de tout ça, Bowser était vraiment adorable, endormi comme ça et si docile.
Mario se sentit rougir, puis malgré lui, sa main caressa doucement les joues du Koopa, elles étaient tellement douces... Mario eu un petit sourire et s'amusa à enfoncer son doigts dedans, puis passa sa main dans la crinière ébouriffée de Bowser. Il eu un rire en s’apercevant de ce qu'il faisait.


Mario: Oh non.... J'y crois pas.... Je suis en train de tomber gay avec mon pire ennemi... C'est ridicule ! Hahahaha !

C'était ridicule ouais... Son image de héros était entachée à tout jamais par un nouvel amour naissant, si ça s'apprenait, on lui ferai la vie dure et Peach.... C'était inimaginable.

...Cependant, ça lui convenait...

Mario prit une couverture et recouvra Bowser avec, avant de s'attarder une nouvelle fois sur son visage... Mais il voulu aller plus loin, il se pencha dessus, rouge comme une tomate trop mure et....


Une voix: Ou est le roi ?!
Une autre voix: Sa majesté à disparue ! C'est horrible !
Kammy Koopa: Fermez vos becs bande d'incapable, vous avez pensé à regarder à l'infirmerie ?!?


Pas le temps pour les excès, il était temps de rentrer, Mario s'éloigna de la bête endormie (non sans lui caresser la joue une dernière fois.) et s'enfuit par la fenêtre de l'infirmerie avant de courir le plus loin possible d'ici.

Si Bowser était ce qu'il a toujours désiré, il ne le laissera plus jamais s'enfuir...

A suivre.
Pièces Pièces : 8408
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3

Message
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Mister974 a écrit :
Modérateur
Ven 31 Aoû 2012 - 17:29
...Plus jamais je regarderai de stalactite de la même façon éwè
Nombre de messages : 17535
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Wander a écrit :
Cauchemar
Ven 31 Aoû 2012 - 17:55
O_O Quelle horrible torture c'est abominable Oh my...

LA SUITE VITE !! :love:

J'adore ton style j'espere que tu feras plein de fanfic owiiii ♥
Nombre de messages : 1080
Date d'inscription : 27/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Ezekiel a écrit :
avatar
Maître de la Keyblade
Ven 31 Aoû 2012 - 18:25
J'ai peur quand tu dis

Pièces Pièces : 23210
Nombre de messages : 1740
Age : 17
Localisation : Forteresse Oubliée
Réplique/Citation : "Rien ne sert de regarder derrière soit, fais se que te dicte ton coeur... tant que tu en as un."
Date d'inscription : 13/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


- Paroles d'Ezekiel. ( sombre ) / *Pensées d'Ezekiel* ( sombre ) : #9933ff
- Paroles d'Ezekiel. ( lumineux ) / *Pensées d'Ezekiel*( lumineux ) : #ffcc00
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Ven 31 Aoû 2012 - 19:40
Le pire c'est que cette horreur a du succès, alors qu'une oeuvre magique comme celle de Gozen passe à la trappe. noel
Pièces Pièces : 91309
Nombre de messages : 56120
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Ezekiel a écrit :
avatar
Maître de la Keyblade
Ven 31 Aoû 2012 - 20:01
Moi, plus jamais je ne verrais :

-Mario
-Peach
-Bowser
-Les stalactites
-les Toads
-Kamek

de la même façon.
Pièces Pièces : 23210
Nombre de messages : 1740
Age : 17
Localisation : Forteresse Oubliée
Réplique/Citation : "Rien ne sert de regarder derrière soit, fais se que te dicte ton coeur... tant que tu en as un."
Date d'inscription : 13/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


- Paroles d'Ezekiel. ( sombre ) / *Pensées d'Ezekiel* ( sombre ) : #9933ff
- Paroles d'Ezekiel. ( lumineux ) / *Pensées d'Ezekiel*( lumineux ) : #ffcc00
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Ven 31 Aoû 2012 - 20:10
Une bonne fic bien provoquante. J'adore. C'est rigolo, ça me fais penser aux film "Le crime farpait" où il y a une histoire de chantage avec l'amour & "Thelma & Louise" pour la poursuite du "couple". ^^'
Pièces Pièces : 3481
Nombre de messages : 4595
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Ven 31 Aoû 2012 - 21:56
... HAN LE CRIME FARPAIT CE FILM EPIC **.

Moi j'ai pas le courage de lire la fic :rire:.
Pièces Pièces : 100732
Nombre de messages : 18874
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008
Liens : Meilleurs amis : Link, Jonathan Gozen
Amis : Mister, Sakura, Sumaru
Ennemi : Ace


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Ezekiel a écrit :
avatar
Maître de la Keyblade
Ven 31 Aoû 2012 - 22:03
T'inquiète il ni a pas de sexe dedans, juste des avance douteuse et des calineries.
Pièces Pièces : 23210
Nombre de messages : 1740
Age : 17
Localisation : Forteresse Oubliée
Réplique/Citation : "Rien ne sert de regarder derrière soit, fais se que te dicte ton coeur... tant que tu en as un."
Date d'inscription : 13/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


- Paroles d'Ezekiel. ( sombre ) / *Pensées d'Ezekiel* ( sombre ) : #9933ff
- Paroles d'Ezekiel. ( lumineux ) / *Pensées d'Ezekiel*( lumineux ) : #ffcc00
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Sam 1 Sep 2012 - 9:32
Et quelques passages PEGI+18 noel

 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Dim 23 Déc 2012 - 21:16
Chapitre 8 : Prêts à tout


Cela faisait longtemps que nous avions pas suivi notre duo de choc Peach et Kamek. Nous allons voir ce qu'ils adviennent de nos deux poursuivants.

Peach: J'en ai marre de cette vie... J'EN AI MARRE !

Oui... Il fallait dire que nos deux zigotos n'avaient pas beaucoup progressé... Ayant laissé leur grande armée customisée faire le travail à leur place en vain. A part quelques pauvres informations sur la soi disant direction prise par Mario et Bowser que Peach décida de suivre immédiatement, déclarant que on n'était jamais mieux servi que par soi même... C'est ainsi que Peach et Kamek prirent une voiture pour traverser le désert plus vite... Seulement, maintenant, ils étaient coincés sur la route du Désert Sec Sec. Sans eau, sans nourriture et sans aucune préparation.

Kamek: Je vous ai dit qu'il ne fallait pas partir comme ça !
Peach: Ferme là vieux débris ! Il fallait partir le plus tôt possible pour qu'ils ne nous échappent pas... Et puis, c'est pas à toi de te plaindre, dois je te rappeler que si on est dans cette merde pareille, c'est à cause de ton roi stupide et de votre peuple d'incapable ?
Kamek: Vous allez arrêtez oui? Si c'est la fin du monde dans une heure, ça sera de notre faute aussi ?!
Peach: Exactement !

Kamek fixa la Princesse, vêtue d'une tenue particulièrement légère, qui s'acharnait stupidement sur la voiture en panne d'un air dépité. Sérieusement, elle croyait vraiment que son Roi était à l'origine de tout ça? Ce n'était pas dans ses habitudes. Si le maître Bowser avait décidé de kidnapper Mario et s'enfuir avec, l'aurait il pas prévenu? Plutôt que de laisser son armée, sa cour et ses enfants dans l’inquiétude? Son jeune fils Junior ne cessait de demander ou était son père, et même si Bowser ne méritait pas le titre de père en or, il n'aurait jamais laissé son garçon dans le tracas...
Il y avait certainement autre chose. C'était obligatoire,ce que Kamek craignait le plus, c'est que ce soit un nouvel ennemi. Un ennemi qui n'aurait pas encore fait son apparition et qui aurai eu la bonne idée de soustraire les deux héros des deux camps, et si il s'agissait vraiment de ça, leur monde courait un grand danger.

Mais ça... La Princesse s'en fichait...

Cette enfant pourrie gâtée ne réfléchissait pas ou bien? Elle restait bloquée dans son petit monde de fifille a papa, pensant que son cher Mario pouvait être en danger... Ou pire... Déjà expédié dans l'en dessous? Bien sur, Kamek n'espérait pas ça pour tout dire, et plus pour son Roi. Mais en tant qu'intendant et conseiller, il fallait envisager tous les scénarios possibles... Y compris les plus pénibles ! Mais ça, la Princesse ne devait pas être capable d'imaginer le pire...
En même temps c'est quand même compréhensible, toujours protégée, chouchoutée, adorée et choyée. La Princesse avait toujours vécu dans le positif, Mario étant là pour la protéger avec son imbécile de frère (qui devait être perdu sans son big brother adoré...) et Bowser qui (et on se demande pourquoi ?!) était fou amoureux d'elle. Et même la fois ou Bowser avait tenté d'attaquer directement les frères Mario pour attirer Peach dans un piège, elle s'en était bien tirée. Pourquoi? Parce que Bowser n'avait pas eu le courage de terminer le travail en bonne et due forme !
Mais maintenant, ce n'était pas elle la kidnappée, c'est pas elle qui est en danger... Et ce n'est pas Bowser qui est derrière tout ça, vu que lui même est en danger. C'est la première fois que Peach se retrouve sans héros, face à un danger inconnu qu'elle n'a pas encore conscience. Pour l'instant, sa préoccupation majeure était plutôt de s’acharner sur cette pauvre voiture.


Kamek: Épargnez votre salive et allons plutôt chercher de l'essence !


Abandonnant la bécane derrière eux, Peach et Kamek prirent la direction du prochain campement ou auberge de déserts. Pour éviter de se perdre, ils suivirent les signes de passages d'anciens voyageurs... Dont des morceaux de ferrailles complètement brulés et ayant collé sur un rocher.

Kamek: C'est étrange... On dirait que quelqu'un a eu un accident par ici.
Peach: Je reconnais ces débris...

La Princesse se pencha vers les restes brulés de carcasses, ses yeux experts capables de déshabiller un homme en quelques secondes reconnurent immédiatement les débris de plaques d'immatriculation...

Peach: ...De la voiture de MARIO !!!

Et ainsi, la Princesse commença à rigoler, à sourire béatement et à sauter de joie dans le désert. ENFIN ! Une preuve concrète du passage du héros du Royaume Champignon. Les débris d'automobiles et d'essence brulée sur le sable, faisaient une longue chaine à travers le désert. Peach attrapa la robe de mage de Kamek et le secoua dans tout les sens.

Peach: T'as vu ça ?!? Ils sont passés par là !!! Ils sont passés par là !!!
Kamek: J'ai vu... J'ai vu... Arrêtez de me secouer voyons ! Suivons plutôt ces traces !

Si une personne s'interrogeait plus sur le sort de ces deux disparus, c'était bien Kamek. Peach s'en moquait, elle marchait en ruminant le fait qu'elle allait massacrer le pauvre Mario si il n'avait pas une bonne excuse pour s'être fait kidnappé par Bowser... Comme si ça serait la première fois ! En plus, Bowser était plutôt du genre à se venter de ses plans géniaux, il aurai été aussi discret qu'un éléphant dans une boutique de porcelaine et aurait clamé son plan "génial" à toute la population du château. De plus, pour faire ce "plan" il se serai servi d'au moins une poignée d'homme pour mettre à bien ce plan. Le vieux magicien ne pensait pas non plus à Mario qui aurait décidé de se débarrasser de son ennemi une bonne fois pour toute. Sinon, pourquoi auraient ils marchés tous les deux dans le désert, peut être qu'il s'agissait d'une course poursuite? Non, les pas viennent de la voiture, ils ont du faire la route ensemble, si Bowser était prisonnier du plombier, il ne se serait pas rendu sans se battre. Et Mario n'avait ni la force, ni les moyens matériels de maintenir un énorme Bowser prisonnier dans une voiture pendant autant de kilomètres.
Cependant, Kamek avait une hypothèse. Il regarda Peach, sa mine boudeuse, renfrognée, en colère, c'était le vrai visage de la Princesse. Une petite conne prétentieuse, une enfant gâtée de presque trente ans car tous les personnages important de ce Royaume approchaient la trentaine."C'était incroyable" se dit le vieux magicien "Comment Mario a pu tenir aussi longtemps avec cette furie?" pour lui, Mario en avait assez de cette routine, sauver la Princesse de Bowser presque toutes le semaines pour supporter cette hideuses petite plaies quand il ne la sauve pas. Quant a Bowser, Kamek l'avait senti stressé, fatigué et surtout bien plus irritable que d'habitude. Il n'était pas là lors du dernier combat, de quoi ont ils pu parler ces deux là? A force de se battre et de se fréquenter, les deux rivaux doivent se comprendre plus que jamais même sans échanger un mot. Auraient ils vu dans l’œil de l'adversaire une sorte de lassitude? Puis, se seraient mit d'accord pour fuir tout les deux, un peu comme ces deux personnages Toadma et Gouis? D'ailleurs, cette histoire avait très mal fini, vu qu'ils étaient morts tous les deux... Preuve que Bowser et Mario avaient fait une belle connerie en décidant de partir comme ça, deux personnes rivales, issus de milieux trop différents ne devaient pas partir comme ça du jour au lendemain, non même pas... Ne jamais s'approcher.
Cette histoire de kidnapping, de conquêtes amoureuses vaines et cette tentative de conquérir le Royaume Champignon. Il était temps que ça change. Tout les prédécesseurs du roi avaient conquis et soumis des peuples entiers, et pourquoi se préoccuper du Royaume Champignon? Ce Royaume est faible et mal dirigé ! Non vraiment, il était temps de passer à autre chose.


Kamek : Princesse?
Peach : Qu'est ce qu'il y a ?!
Kamek : C'est pour vous dire qu'il est temps que ces bêtises cessent une bonne fois pour toute. Une fois que nous aurions retrouvé nos fugitifs, je contacterai les autres membres adultes de la famille Koopa. Ils feront pressions sur Bowser pour le convaincre de quitter le Royaume Champignon. Ainsi, nous vous laisserons tranquille.
Peach: Quoi?

Oui, c'est vrai que la Princesse a de nombreuses fois souhaité que Bowser et son armée disparaissent, mais elle avait du mal à croire que cela arrive. De toute façon, Mario jouait son rebelle en temps normal depuis quelques temps, se montrant froid et distant. Si il s'éloigne d'elle, la Princesse allait perdre son crédit, plus personne ne la respecterai si Mario, la star du Royaume Champignon décidait de défaire leur alliance. Si Kamek faisait en sorte d'éloigner Bowser du Royaume Champignon, elle pourrait également l'enfermer des jours et des jours avec elle pour le calmer et faire en sorte qu'il se comporte comme le petit chien qu'il est véritablement. Car si il n'y a plus personne pour menacer le Royaume, quelles seraient les raisons pour que Mario reste auprès d'elle? Oui... Il fallait qu'il reste la mascotte du Royaume Champignon pour toujours !

Kamek: Au fait... Il y a un petit village là bas, on dirait un village campement qui accueille les voyageurs... Il y a une petite auberge, on pourrait leur demander si ils ont vu Mario et Bowser.

Peach acquiesça l'idée, de toute façon c'était logique de commencer par l'auberge, il a bien fallu que les fugitifs se reposent avant de repartir à l'aventure. Alors qu'il allèrent en direction de l'auberge, une longue silhouette fine, aux longs cheveux bruns, vêtue de rouge les observait au loin.

???: Hmmm... Je me demande ce qu'ils font là.

Peu de temps, après.

Aubergiste: Oui ! Je me souviens de ces deux personnes, mais je ne savais pas que c'était des fugitifs. Vous savez? On est placé loin de la civilisation, alors il faut dire qu'on est pas très au courant des actualités.

Les visages de Peach et Kamek s'illuminèrent en entendant cette réponse, ils avaient montré les photos de Mario et Bowser à cet aubergiste. Bien que même si le Desert Sec Sec est un endroit paumé, il connaissait forcément Bowser et Mario et savait à quoi ils devaient ressembler, même si il ne les avait jamais vu avant.

Aubergiste: C'est Bowser qui est entré en premier, il m'a donné une somme colossale pour que je ne fasse pas d'histoire sur sa venue... Et heureusement d'ailleurs ! J'ai été bien surpris, voir j'ai failli me mettre à hurler ! Ensuite, ce fut Mario qui arriva beaucoup plus tard dans la nuit.Il me disait que son pire ennemi se trouvait là et qu'il avait un compte à régler. Je lui ai donc dit ou se trouvait Bowser et l'ai prévenu que des gens dormaient donc qu'il ne fallait qu'il ne réveille personne... Il y a eu un peu d'brain, mais ça fut de courte durée. Le lendemain en tout cas, ils étaient plus là.
Peach: Vous pensez qu'ils sont partis ou?
Aubergiste: Oh ça je ne sais pas Princesse... Je ne peux pas le savoir, ils sont partis comme ils sont venus, arrivant de nulle part comme des hallucinations !
Kamek: Vous n'avez vraiment pas d'autres informations?

Le brave aubergiste hocha négativement la tête, Peach poussa un grognement, Kamek frotta son crâne. Ils étaient revenu au point de départ, ils savaient pas si les deux fugitifs avaient quitté le désert et si oui, par où ils étaient passés, ou si ils étaient resté et s'étaient réfugiés dans un coin. Ils étaient quelques peu coincés, et ne savaient pas où aller de nouveau.

Kamek: Écoutez Princesse, chercher dans le désert serai une perte de temps monumentale. Cependant, il faut fouiller de fond en comble cet endroit !
Peach: Et c'est qui qui va s'y coller? Toi je suppose !
Kamek : J'ai une meilleure idée...

Quelques instants plus tard, une maison prit feu, les habitants de celle ci s'enfuirent, certains se roulèrent dans le sable car eux même étaient dévorés par les flammes. Voyant le désastre, les autres habitants poussèrent des cris et se mirent eux même à paniquer... Quand Kamek juché sur son balais prit la parole pour interpeler la population.


Kamek: IL SUFFIT ! JE VOUS DEMANDE DE VOUS CALMER !!!

Les habitants se turent et regardèrent le vieux sorcier avec crainte.


Kamek: Nous savions que le héros Mario et son pire ennemi, le Roi Bowser ont pénétrés en vos terre ! Sachez que ces deux individus sont activement recherchés par manquement à leur devoir, et le fait qu'ils se soient arrêtés chez vous font que vous êtes coupable de complicité ! Alors nous exigeons des informations ou leur propre personne morte ou vive, dans un délais très court... Dans le cas échéant c'est votre village qui brulera.

Les paroles du vieux magicien au dessus de la maison en flammes furent très persuasives. Les habitants commencèrent à se regarder, prenant progressivement panique... Puis, ils se mirent à courir partout, rentrant dans les petites cabanes pour les retourner comme des soldats nazi recherchant des enfants juifs chez des résistants. D'autres partirent sur leur pied dans le désert pour rechercher les deux fugitifs, tandis que d'autres demandèrent désespérément si ils avaient vu Mario et Bowser.
Peach, qui avait assisté à tout cela ricanait dans sa barbe. Et dire qu'elle cautionnait toute cette cruauté inutile de la part de Kamek... Finalement, faire le mal était une chose plutôt distrayante... Peut être qu'elle essayera de convertir Mario au mal et s'en faire son fidèle bras droit.
Sa rêverie fut soudainement arrêtée par un espèce de petit Toad tremblant en salopette qui sentait fort l'huile de vidange. Il était accompagné de deux Koopa ayant l'air patibulaire.


Petit Toad : P...P...Princesse... Je j'ai..
Koopa : C'est le garagiste Princesse, il a réparé le véhicule du plombier, il sait ou lui et Bowser sont allés.
Peach: Eh bien... Parle !
Petit Toad : Je... Je les ai vu, ils ont prit la route pour Penocta... La route du désert mène directement à la ville de la nuit éternelle...
Peach: ... Es-tu SUR de ce que tu avance?
Petit Toad : Je vous JURE Princesse ! Ne faîtes pas de mal au campement, par pitié !
Peach : Bon... Eh Kamek, ramène toi un peu par ici !

Plus tard, le Toad garagiste était attelé à la voiture de la Princesse et du conseiller, leur réparant totalement et leur fit le plein d'essence gratuitement... Lui laissant juste l'espoir de ne plus jamais revoir ces individus effrayant dans le village Sec Sec.

Kamek: Ton village est épargné. Mais... Si tu as menti...
Petit Toad: J'ai dit la vérité ! Je vous jure messire !
Peach: C'est bon vieille branche, pas besoin de lui faire peur, on reviendra si jamais il y a un "soucis".

Et la voiture s'en alla vers le lointain, chargée et prête à faire un long voyage, au grand soulagement du petit Toad...



***


La nuit était tombée depuis un long moment a Recto, et dans la maison de Merlon, tous le monde dormait. Le vieux magicien avait récupéré Bowser et Mario frigorifiés à la sortie de la montagne Gla Gla, et leur avait offert le gite et le couvert pendant une durée indéterminée, selon lui "Pour attendre que les choses se tassent" étant au courant de l'histoire. Bien sur, suite à l'appel de Merlie, Bowser savait très bien qu'il se tramait quelque chose, mais n'avait pas oser le demander en la présence de Mario. La seule chose que la tortue avait demandé à Merlon, c'était une chambre séparée du plombier et du matériel pour réparer sa carapace. Et la journée s'est déroulée paisiblement, Merlon essayant d'occuper Mario pendant que Bowser s'était enfermé dans cette chambre pour réparer son unique moyen de se protéger. Et s’arrêta une fois qu'il fut sur que tout le monde dormait.
Mais revenons au moment présent, tout le monde dormait d'un sommeil plus ou moins agité. Celui dont le sommeil était le plus agité était Mario. Il se tournait et retournait dans son lit, mouillait ses draps par la transpiration, il semblait être en proie à un conflit intérieur.



Mario: ...S'il... S'il vous plait... Arrêtez...


Mario rêvait, il était dans un endroit blanc et courait, volant échapper à une ombre noire qui se dessinait derrière lui... Mais il ne savait pas si l'endroit ou il était était infini ou si c'est juste lui qui courait dans le vide.


Ombre noire: Mario...

Le plombier continua de courir, se bouchant les oreilles en hurlant à la mort pour s'échapper de cet endroit malsain et maudit, l'ombre derrière continuait de l'appeler d'une voix horriblement rauque et fantomatique, emplissant l'endroit immaculé d'un épais brouillard noir.


Ombre Noire: Mario... Pourquoi me fuis tu?

Mario trébucha un moment, laissant le côté sombre de l'endroit vide et l'ombre inconnue le surplomber. Un mélange de crainte et de colère traversait le plombier, il se redressa face à son adversaire et le regarda fixement d'un air déterminé.

Mario: J'en ai assez de tout ça... Tu entend ?!
Ombre Noire: Assez de quoi, Mario?
Mario: De tout ça ! De cette fuite insensé ! De ce soit disant amour que j'ai pour mon ennemi ! J'en ai marre, laisse moi partir ! J'en ai assez de toute cette folie !
Ombre Noire: Pourquoi faire Mario? Pour retourner à ta vie d'avant? Alors que je t'ai offert le courage qui te manquait pour plaquer ta vie sans intérêt. Je t'ai même permis d'avoir l'ultime domination sur ton adversaire de toujours... Alors de quoi tu te
plains ?
Mario: ... Vous... Vous vous rendez compte que c'est horrible?

Le plombier regarda ses mains tremblante.

Mario: Tu te rend compte de ce que tu me fais faire? Okay, j’admets que la vie de héros me fatiguait... Mais cet usage de violence est complètement délirant... Toutes les paroles que j'ai dites sonnaient faux... Je ne suis pas quelqu'un comme ça, je ne suis pas quelqu'un de violent... Bowser... Est un honorable adversaire, je l'ai toujours respecté quelque part, mais, je ne suis pas amoureux de lui... Je ne l'ai jamais aimé... C'est mon ennemi... Un ennemi honorable, il ne mérite pas ce traitement... Et je refuse de le toucher de nouveau !

Le spectre n'avait rien dit, sa tête aveugle était penchée sur le côté et Mario pouvait deviner un rictus moqueur au travers de la cape qu'il portait. Mais le plombier avait encore de la fougue pour lutter contre son odieuse emprise ! Il l'attrapa par ce qui était sensé être le col de son "manteau", un air fou de colère sur le visage.

Mario: Ce que vous me faites faire... C'est écœurant... Et ça doit cesser... Même si je dois me débarrasser de toi !
L'ombre: Alors... Tu souhaite que tout redevienne comme avant... C'est ça ?

Dérouté, Mario relâcha un peu l'étreinte, il voulu dire "oui" sans hésiter, mais c'était ça le problème, c'était qu'il ne savait pas ce qu'il voulait... En vérité.

L'ombre: Ha... Je m'en doutais...
Mario : Bien essayé... Mais ne détourne pas la conversation... Même si je veux pas que tout redevienne comme avant, cette situation doit cesser. Bowser doit retourner à ses activités de tyran, je ne peux rester encore aussi près de lui.
L'ombre: Tu n'aime pas Bowser?
Mario: Je HAIS Bowser !

La créature maléfique attrapa soudainement les bras de Mario pour le forcer à lacher son "col" commençant à l'entrainer vers le sol. Avec ses doigts pâles et décharnés, il glissa une main sur son entrejambe, il tentait le tout pour le tout de soumettre Mario à son emprise, pour le garder en total contrôle.

L'ombre: Quel mauvais menteur...
Mario: Gnnn... Aaaah...

Le spectre rapprocha sa tête de celle du moustachu, celui ci pouvait sentir une respiration putride et suffocante rouler sur son visage et son cou. Il n'avait qu'une envie c'est d'arrêter de respirer.

L'ombre: Tu ne peux haïr le Koopa, pourquoi? Vous êtes des ennemis de longue date... Vous vous êtes tant combattu que vous avez appris à vous connaitre au travers des guerres que vous vous êtes livrés. Tu connais chaque partie de la personnalité de Bowser et inversement, vous seriez les meilleurs amis du monde si vous n'étiez pas rivaux... Voir presque, des frères si je ne m'abuse. Tu vois Mario? Bowser est la seule personne capable de te comprendre dans ce monde... Tu l'aime autant que tu le hais... Ta condition d'ennemi mortel ne peut t'empêcher de refréner tes envies de lui faire du mal... D'ailleurs Mario, tu es peut être le héros de ton monde... Mais tu a ta part d'obscurité comme toute créature vivante.
Mario: Arrêtez...
L'ombre: Dois je te rappeler le nombre de fois ou tu a triché, menti ou saboté un adversaire pour gagner une banale compétition? Ou même la fois ou tu a maltraité ton propre frère par pure jalousie. Ou encore... Dois je te rappeler que dans le passé, tu as toi même séquestré un être vivant dans une cage? Donkey Kong tu te souviens? Tu es même jusqu'à aller massacrer son enfant pour l'empêcher de libérer son papa... D'ailleurs, tu en a fait quoi du corps?
Mario : ARRÊTEZ !!!
L'ombre: De toute façon, les infanticides ça te connais... Mon cher Mario, on a tous remarqué comment tu traite le fils de ton ennemi par exemple, le petit Junior, tu serai bien capable de le massacrer à coup de marteau et le jeter du haut d'un volcan..
Mario: Je... vous ai dit... D’ARRÊTER !!!

Le spectre sortit une longue langue pour lecher le visage de Mario, cherchant sa bouche qu'il fini par trouver, bouche qu'il finit par embrasser. Ses mains décharnées parcoururent le corps quelque peu potelé du plombier, tentant presque de retirer lentement sa salopette... Il devait faire quelque chose, sinon il allait se faire avoir dans son cauchemar !
Mario attrapa tout d'un coup le visage de son adversaire pour le repousser, mais la capuche de la cape fut la seule à tomber... Et ce qui le vit le remplit d'effroi.
Le spectre n'était rien d'autre qu'une version plus émaciée et plus grande et tête nue... De lui même.


Le spectre: Tu vois? Toi aussi tu a une partie sombre...

Mario poussa un hurlement, ouvrit les yeux et se redressa brutalement sur son séant. Il était seul dans son lit, portant un caleçon en guise de pyjama. Il était seul dans sa chambre, mais il sentait toujours la présence de ce maudit spectre.

"Ne lutte pas..."

Mario se redressa et se rhabilla, il avait besoin de prendre l'air. Une fois sa casquette vissée sur le crâne, le plombier sortit de la chambre et s'aventura dans le couloir. Là... Il entendit la respiration régulière de Bowser et remarqua que la porte était entrouverte. Le plombier rentra dans la chambre en silence pour ne pas le réveiller, il aperçu que sa carapace était dans un coin à moitié réparée. Bowser quant à lui était emmitouflé dans une couverture qu'il devait serrer fort dans le cas ou si il bougeait, il se retrouvait dénudé, mais gagné par le sommeil, il avait finit par retirer son étreinte de la couverture. Il semblait calme, en total confiance, comme si il passait une nuit douce et agréable. Mario rougit, ne pouvant s’empêcher de le trouver adorable... Il surprit sa main se tendre et attraper la couverture... Une soudaine envie de lui ôter cette couverture pour lui faire soudainement l'amour dans son sommeil... Mais son bon sens lui disait de pas le faire...


"Ne lutte pas Mario... Tu veux le faire..."

Il sentit sa main se mettre à trembler, Bowser remuait un peu dans son sommeil. Mario retira soudainement sa main.

"Pourquoi tu ne le fais pas Mario... Tu veux tellement le faire..."
Mario: Il ne veut pas lui...
"Et alors? Qu'est ce que ça peut te faire?"
Mario: Je ne peux pas...
"Si tu peux le faire... Tu as tous les pouvoirs mon cher plombier..."
Mario: ASSEZ !!!!

Il attrapa sa main et la retira avec force. Mais cela ne passa pas du tout inaperçu, Bowser ouvrit les yeux et vit le plombier qui semblait avec perdu l'esprit. Il se tétanisa aussitôt, serrant plus que jamais sa couverture.

Bowser: Que... Qu'est ce que tu fais là?

Le plombier lacha sa main et lui fit un petit sourire sympathique.

Mario: Rien du tout, je voulais juste m'assurer que tu passais une bonne nuit...

Puis il tourna les talons et sortit de la chambre, il avait vraiment besoin de prendre l'air. La ville de Recto est pas très grande, mais elle est si tranquille la nuit... C'est le meilleur moyen de remettre ses idées en place.


A suivre.






Bon, je reconnais que ce chap est moyen, mais l'inspi me manquait.


Pièces Pièces : 8408
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Dim 23 Déc 2012 - 21:36
Par rapport aux autres que tu as écris il est en deça c'est vrai, mais tout de même, on passe un bon moment à le lire, tellement c'est n'importe quoi xD pûrement n'importe quoi. Bien joué.
Pièces Pièces : 91309
Nombre de messages : 56120
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Ezekiel a écrit :
avatar
Maître de la Keyblade
Dim 23 Déc 2012 - 22:05
Depuis le temps que j'attendais la suite, bon chapitre, bonne chance pour la suite.
Pièces Pièces : 23210
Nombre de messages : 1740
Age : 17
Localisation : Forteresse Oubliée
Réplique/Citation : "Rien ne sert de regarder derrière soit, fais se que te dicte ton coeur... tant que tu en as un."
Date d'inscription : 13/08/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 


- Paroles d'Ezekiel. ( sombre ) / *Pensées d'Ezekiel* ( sombre ) : #9933ff
- Paroles d'Ezekiel. ( lumineux ) / *Pensées d'Ezekiel*( lumineux ) : #ffcc00
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Dim 23 Déc 2012 - 22:07
c'est vraiment bien vivement la suite !!
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Dim 23 Déc 2012 - 22:08
Et bien, ça fait un bail qu'on a pas revu nous compagnons. :p

Sinon, Mario commence à être désarmé on dirait. Hâte de voir la suite.
Pièces Pièces : 3481
Nombre de messages : 4595
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Mer 9 Jan 2013 - 18:24
j'adore cette fic se qui et sur c'est que c'est pas le mario habituel sinon bowser dépêche de faire la suite
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Bowser a écrit :
avatar
King Size King
Sam 13 Avr 2013 - 11:58
Petites annonces à propos de la fic.

Une petite modification sera faite au niveau du chapitre 7, ce qui évitera des intrigues, longues et chiantes inutiles en plus. Tandis que je continue le chapitre 8 qui est en cours d'écriture.

Voila
Pièces Pièces : 8408
Nombre de messages : 5155
Age : 24
Localisation : Dans son chateau en train de regarder la télé ou s\'entrainer au lance flamme
Réplique/Citation : Je me taperai bien un bon gros steak moi^^
Date d'inscription : 10/07/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


WATASHI NAI SHINEN !!! SHINEEEEEN SUUUUUUUUUUU !!!!

GET A BOW OF THIS:
 
"TUTUTUTUTU"

-Attaque BOWling
-Tourn Koopa
-Crach'feu
-Giga Avale

J'ai un pisto-patate et j'hésiterai pas à m'en servir ! >:3
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Sam 13 Avr 2013 - 12:21
Ah, une bonne nouvelle. Eh bien bon courage pour l'élaboration de ce nouveau chapitre !
Pièces Pièces : 91309
Nombre de messages : 56120
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
[Fic] Epine et Tuyautrie (déconseillée aux jeunes)
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Sujets similaires

-
» [Fic] Epine et Tuyautrie (déconseillée aux jeunes)
» La Nintendo 3DS déconseillée aux jeunes enfants!
» Epine rathian
» pouvez vous me conseillé pour le rathalos azur
» Hadès a quelques problèmes de santé, on lui a conseillé d'arrêter de fumer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum