Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueUltra-Stéroïde00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rencontre sous la pleine lune. {Sebastian/Lara}
Invité a écrit :
Jeu 13 Oct 2011 - 8:35
La bataille contre le créateur approchait à grands pas. Sebastian volait à travers la contrée d'Hyrule, toujours dans l'espoir de réunir les chaos emeralds ainsi que la baguette étoilée, pour accroître son pouvoir. Sebastian cherchait les grandes fées dont il avait entendu parler, quelques temps plus tôt, mais sans réel résultat. En effet le magicien repensait à l'explosion du Lavos, qui avait failli endommager son bouclier miroitant, réputé impénétrable jusque là. La relative temporelle étant différente en ces lieux, la nuit tomba vite, et le magicien fut surpris de voir la lune monter si vite dans le ciel. Sebastian se posa sur la route en terre et, tout aussi surpris par la brise légère et le silence pesant, commença à marcher un peu.

Le jeune homme fit un petit signe, dans l'air, qui ressembla à une étoile. De son centre, une image apparut. On y voyait Link et Flare, la jeune fille qu'il avait rencontré auparavant, se battre contre le dernier seigneur du chaos : Jean Kevin. Plus le magicien y pensait, plus il trouvait ce nom aussi ridicule que la personne en elle même. Un "tss." sortit de sa bouche. Ils n'étaient pas assez puissants, ces héros. Comment diable allaient ils servir sa cause, si les choses avançaient aussi lentement ? ... Tout en marchant dans les plaines, approchant du Lac Hylia, Sebastian fit une moue légère en regardant la lune. Son AntiJack lui avait été "volé" par l'originel Jack, et cela désemparait le jeune homme. Il n'appréciait pas qu'on s'approprie ses pouvoirs.

Au bout de quelques temps de marche, cueillant des fleurs et écrasant des insectes ... Et vice versa ... les oreilles du magicien captèrent un son dérangeant. Un cliquetis emmerdant en provenance de l'Est. Sebastian sortit de la route et vit, au détour d'un arbre, une jeune fille entourée de squelettes. Ces squelettes, farceurs, étaient de simples esprits qui hantaient la plaine d'Hyrule, de nuit.

La jeune fille en question semblait admirablement bien se débrouiller. Le magicien s'adossa contre l'arbre et observa la scène.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 16 Oct 2011 - 15:22
Dès que plus aucun rayon de soleil ne fut visible, Lara sortie de sa cachette afin d'avancer le plus possible dans la nuit. Son humeur était plutôt mauvaise car le soleil l'avait surprise dans la matinée, alors qu'elle se préparait à dormir. Elle avait donc dû rechercher un autre refuge où calmer ses sens affolés, ce qui lui avait refilé un mal de tête si douloureux que la vampire aurait volontié tapé sa tête contre un mur. Elle avait néanmoins pu se reposer, et désormais, seul sa mauvaise humeur était le témoin de sa nuit/journée agitée. Aussi lorsque des pseudo spectre squelettes l'entourèrent, elle eut un sourire plus que carnassier.

-Ramenez-vous mort-vivant, cracha-t-elle à la manière d'un chat énervé. J'avais justement la haine !

Et ils se jetèrent, d'un accord commun, sur elle. La vampire évita le premier assault presque trop facilement. Disparaissant dans l'obscurité, elle pu bondir au dessus du groupe de tas d'os, et les attaqua par l'arrière, en restant invisible. Elle ne réapparut que lorsque tuer les squelettes ne lui apporta pas le soulagement qu'elle espérait, ainsi, elle virevolta au millieu de ses créatures mort-vivante tel un feu follet particulièrement énergique.

Il fallait avouer que Lara, à ce stade de son avancé avait de quoi être de mauvaise humeur. Toute personne qu'elle rencontrait se fermait dès qu'elle se rendait compte de la race de Lara. La vampire commençait à saturer de ce nombre affolant de personnes qui la fuyait parce qu'elle avait des canines un peu trop dévellopé !

Ce fut d'un coup de cimeterre rageur qu'elle envoya au sol son dernier assayant, et elle cracha de dédain sur le corps, le squelette, de ce dernier. Elle entendit alors un drôle de son dans son dos, et fit volte face, ses lames prêtes à découpé le premier qui tenterait l'attaquer. Elle vit alors un homme assez jeune qui la regardait, et avait visiblement assisté à sa montée de colère contre les espèce de spectre miteux. Plissant légèrement ses yeux, elle le détailla. Il fallait avouer qu'il était un peu bizarre, et même d'aussi loin qu'elle était, Lara voyait parfaitement ses yeux gris et son petit sourire en coin.


S'il était là depuis un moment, il aurait pas pu venir l'aider ?! Mais au lieu de s'énerver, Lara rangea ses cimetteres, se faisant, elle laissait croire à cet homme qu'elle ne le considérait pas DU TOUT comme dangereux. Cependant, elle était prête aux moindres mouvement de sa part à disparaître dans l'obscurité. Elle faisait confiance en ses capacités. La lune était très belle ce soir, l'observateur ironique aurait donc une ombre suffisemment importante pour que Lara l'immobilise facilement.

Elle croisa donc ses bras, et s'adressa à lui d'un ton assez ironique.


-Le combat vous a-t-il plu ? S'enquit-elle en y ajoutant un soupçon de reproche.

Mais depuis quand diable était-il là à la regarder s'énerver contre les squelettes ?
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 16 Oct 2011 - 19:35
Sebastian s'étira, tranquillement. La jeune fille lui avait demandé si le spectacle avait été à son goût. Le magicien hocha tranquillement la tête, de haut en bas. En effet son interlocutrice maniait bien le cimeterre. Son aura semblait légèrement, très légèrement différente de tous les urluberlus qu'il avait pu rencontrer depuis son alliance avec le créateur ... Et croyez moi, il y en avait eu. Le magicien se demandait quel genre de pouvoir pouvait renfermer un être comme elle. Aussi vint-il à son niveau, la dévisageant avec un sourire ironique. Il perça le fond de ses yeux, avant de déclarer doucement ...

"Sympathique !"

Son sourire, éclatant, faisait se pétiller ses yeux d'enfants. Des plumes blanches apparaissaient et disparaissaient discrètement autour de lui. C'était le signe avant coureur qu'il pressentait un danger. Cette magie ancienne, transmise des hiboux, permettait à Maiden de pressentir une catastrophe : Qu'elle soit minime ou incommensurable ... C'étaient des sortes de radars.

Le magicien fit deux pas en avant. Quand il fut dos à Lara, il observa la lune. Avec un air nonchalance qui lui était propre, Sebastian déclara :

"Une telle lune ... Doit te ravir, créature de la nuit."

Il ricana très légèrement. Six autres squelettes apparurent. C'était normal, ils se trouvaient en dehors du chemin de terre.

Une lueur grise argenté émana des doigts de Sebastian. Un petit faisceau miroitant embrasa l'air et, semblant se cogner contre les particules d'atmosphère, transperça les six squelettes, dans un axe totalement perpendiculaire. Le rayon disparut juste devant Lara. Chose étonnante, l'air autour du faisceau sembla prendre forme "solide" une petite seconde.


"... Je préconise que nous rejoignions le sentier. C'est dangereux, par ici."

Sebastian émit un petit "Kfu .." à sa propre entente du mot "dangereux".
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Lun 17 Oct 2011 - 10:46
Bizarrement, le jeune homme adressa une oui silencieux à Lara. Celle-ci arqua un sourcil, et lorsqu'il s'approcha d'elle avec nonchalence, elle se crispa légèrement. Il planta ses yeux gris dans l'émeraude des siens, et ajouta un commentaire presque comme un murmure. Lara du se retenir de montrer ses crocs comme un chat le ferait en guise de menace, quelque chose du genre "Le premier qui me touche y laisse sa main". A la place, elle se contenta de regarder les espèces de plumes blanches qui apparaissaient et disparraissaient autour de lui.

*Un ange ?* Se demanda-t-elle septique.

C'est qu'elle n'en avait pas croisé depuis qu'elle était dans ce monde, mais bon. Tout était possible... même si l'attitude de cet étrange homme était loin d'être celle d'un ange.

Il fit alors deux pas en avant, et quand il fut dos à elle, il souffle quelque chose sur la lune et le fait qu'elle soit un vampire. Lara écarquilla ses yeux, et serra ses dents si fort que le grincement qu'elles produirent lui vrillèrent les tympans. Mais comment pouvait-il donc savoir ?? Lara se tourna vers lui avec l'intention de lui faire ravaler ses manières trop peu respectueuses à son goût, quand d'autres squelettes apparurent.

La vampire amorça un mouvement pour sortir ses cimeterres, mais l'homme fut plus rapide qu'elle. Une étrange lumière sortie de ses doigts, et traversa les squelettes, les réduisant à l'état de débris en moins de deux. Lara n'eut pas le moins du monde l'air surprise, et encore moins impressionnée, même si elle devait avouer que l'homme était autrement plus puissant qu'elle. Elle savait néanmoins que se montrer admiratif pouvait faire montre de faiblesse, et donc ce magicien ou elle ne svait quoi pourrait s'éstimer supérieur à elle. Elle ne l'accepterait pas.

Quand l'homme soumis l'idée de retourner sur le chemin, elle se contenta d'acquiescer, et d'avancer à ses côtés. Le petit rire qui s'échapa des lèvres du jeune homme l'hérissa, mais elle n'en laissa rien paraître.


*Quel étrange créature que cet homme* Songea-t-elle. *Je suis sûre qu'il est plus jeune que moi, l'équivalent d'un gamin comparé à mon âge, mais sa suffisance qui émane de lui est si grande que je me sens ridicule. Etrange...*

-A qui ai-je l'honneur de parler ? S'enquit-elle de sa voix ironique.

Elle ne fit aucun commentaire sur tout ce qui s'était passé, comme si cela n'était que routine. Elle avait l'habitude de mentir. L'expérience aussi. Cependant, il fallait voir comment cet homme réagissait pour qu'elle adopte tel ou tel attitude à son égard.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mer 19 Oct 2011 - 14:48
Sebastian et son interlocutrice avaient rejoint le sentier. Le magicien savait que Lara était une dite "créature de la nuit", mais sans plus. Ses canines, qu'il avait entr'apercues à la volée, laissaient présager des racines de vampire, mais comment en être sûr ? La curiosité du marionnettiste était son plus grand atout : Celui qui lui permettait de progresser, peu importait le sentier qu'il empruntait. En effet Sebastian était un partisan de l'analyse poussée, celle qui permettait d'accéder aux connaissances dites infinies. Bien sur le magicien n'avait pas cette prétention là ... "tout connaître" ... D'un seul coup ? Très peu pour lui. Pas assez amusant.

Les rayons du soleils, réfléchis par la lune, éclairaient les environs, malgré l'air frais qui faisait que le magicien grelotait un petit peu.


"A qui ai-je l'honneur de parler ?" Demanda la jeune fille.

Le magicien se retourna. Ses yeux gris avaient pris une dimension plus impériale. L'iris changeant de Sebastian cachait, au fond de lui, une flamme noire qui augmentait d'intensité. Invisible à l’œil nu, mais parfaitement présente. Le marionetiste sourit de tout son être, et déclara :


"... Maiden. Sebastian Maiden, chère vampire."

Le temps a semblé se ralentir autour d'eux. L'atmosphère était devenue d'un seul coup bien plus pesante. Pour compte, la brise légère avait laissé place a un très fin brouillard. Mais pourtant assez épais pour faire se varier les rayons lunaires, et baisser leur intensité d'un infime cran.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mer 19 Oct 2011 - 16:09
-... Maiden. Sebastian Maiden, chère vampire, dit-il alors.

Lara lui jeta un coup d'oeil curieux. Elle avait déjà entendue ce nom là, mais sa connaissance en la matière s'arrêtait là. Elle nota en revanche, qu'il l'avait appelé "Vampire". Elle ne s'en formalisa pas pour autant, car au moins, celui là ne la fuyait pas en courant. C'est alors que quelque chose d'assez étrange eut lieu autour d'eux. Lara écarquilla les yeux. Il lui sembla que tout devenait plus lourd ! comme si les propriétés physiques de l'environnement devenaient plus dense. Lara sentie que quelque chose n'était pas vraiment normal grâce à ses sens dévellopés. En son fort intérieur, elle était sur le qui-vive, comme si un danger la menaçait, mais elle ne parvenait pas à trouver son origine. Elle se contenta de faire comme si rien n'avait changer, même si elle avait marqué sa surprise.

-Je vois, souffla-t-elle pour reprendre contenance, bien que sa voix soit parfaitement maîtrisée.

Ce Maiden avait l'air vraiment fier de qui il était, et Lara pensa pendant un instant qu'il pouvait trouver offensant qu'elle ne luit émoigne pas de respect, mais cette pensée, aussi futile que fugace, ne fit que passer. Lara ne le connaissait pas, cela s'arrêtait là. Cependant, elle se demandait évidemment ce qu'il était dans ce monde étrange. Pour autant, elle ne posa pas la question, de peur d'avouer qu'elle n'était pas originaire de la réalité, mais qu'elle venait d'un rêve.


*Puis-je au moins me demander pourquoi je le suis gentiment* pensa-t-elle avec dédain.

Elle regarda à son tour le ciel, et ouvrit la bouche pour lancer une remarque quelconque, mais elle préféra se taire. Trop de chose passait dans son esprit pour qu'elle puisse tenir une conversation banale. Elle s'arrêta alors et le regarda, caressant d'un geste distrait le pommeau de ses cimeterres rassemblées en une seule lame.


-Je vais vous poser une question assez singulière, commença-t-elle pas vraiment sûre, mais pouvez-vous me dire où nous nous trouvons ?

Malgré les familiarité de cet étrange garçon, Lara ne parvenait pas à se défaire de ses manières moyenâgeuses. Elle y était habituée, et même, elles la rassuraient. Elle espérait même que Sébastian Maiden agisse de même envers elle. Mais il n'avait pas vraiment l'air d'être accro à ce genre de politesse.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mer 19 Oct 2011 - 17:05
Les deux personnages se dévisageaient, comme pour pour masquer les questions qu'ils se posaient à l'égard de l'autre. Sebastian souriait. La jeune fille semblait perdue. Comme lui à cette époque. Venait-elle d'une autre dimension ? Si oui, elle était donc ... Une héroïne. Sa poupée ferait-elle un bon Anti ? Le magicien se posa la question, mais celle-ci disparut de son esprit aussi facilement qu'elle était entrée. Il ne voulait pas se préoccuper de suite de ces choses là. Le chemin vers le château d'hyrule était encore long, de même que pour le mont du péril. Ils étaient au beau milieu de la plaine. Et Sebastian l'expliqua avec une aisance habituelle pour qui le connait bien.


"Nous sommes dans les plaines d'Hyrule. C'est un grand espace qui relie les lieux importants du pays plus tôt cité. Mh ... Mais ... Cette question mérite d'être généralisée. Tu te trouves au beau milieu du NintendoWorld. Une dimension étrange reliant plusieurs mondes, qui ont fusionnés entre eux. Des rencontres qui n'auraient jamais dû avoir lieu ont pourtant eu lieu. Cette dimension est le saint royaume qui maintient l'équilibre de l'univers."

La jeune fille semblait perplexe. (Semblait ;D)

"Mais ... Il faut que vous sachiez une chose, concernant cette dimension. Il est fort probable que la relative temporelle et dimensionne soit altérée par quelconques évènements. Maintenant, ou plus tard. Ou avant, par ailleurs. Ici, les choses deviennent rapidement ... Illogiques. Et chacune de vos actions sera un jour retranscrite dans une page de l'histoire. C'est la loi du Créateur."

Sebastian regarda la lune quelque instants. Un clignement de son oeil gauche fit apparaître un magnifique miroir.

"Et d'un seul coup ... Une regrettable action ... -Sebastian brisa le miroir en claquant des doigts.- peut conduire à ce genre de choses. Kufufu ... L'important n'est pas de savoir où vous vous trouvez ... Mais pourquoi y avez vous été envoyée, mademoiselle."
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 27 Oct 2011 - 12:15
Lara ne savait pas trop quoi dire, mais elle fut reconnaissante à Sébastian de lui répondre sans moqueries. L'explication en revanche parut assez bizarre à la vampire. Elle n'avait jamais entendue parler de dimenssion auparavent, même si elle comprenait le sens de ce mot. Sa mémoire altérée lui laissé pourtant entendre que le monde d'où elle venait était plus simple que ça. D'un autre côté, il s'agissait du rêve d'un petit garçon, alros il ne fallait pas s'attendre à quelque chose de trop compliqué.

Lara marchait donc aux côtés de ce Maiden en écoutant attentivement ce qu'il disait, fait assez rare chez elle. Lorsque vint la partie du créateur, la jeune fille fronça les sourcils. Ce monde était totalement déluré ! Comment les actions peuvent être illogique ! Et qui était ce créateur ayant une loi ! Finalement, Lara était heureuse d'être tombé sur ce garçon, au moins, il lui expliquait le fonctionnement du monde sans qu'elle n'est besoin de le demander... comme s'il était logique qu'elle ne sâche rien du monde où elle était.

Si la vampire n'avait pas vécu toute sa longue vie dans un rêve, elle aurait juré qu'elle venait de rentrer dans le plus délirant des rêves ! Lorsque Maiden fit apparaître un mirroir, Lara manqua de sursauter. Elle ne l'avait pas vu venir sur le coup. La phrase de Sébastian Maiden qui suivit fut des plus étrange, et le mirroir explosa, ce qui, pour le coup, fit véritablement sursauter la vampire.

Pourquoi avait-elle été envoyé dans ce monde ? Jusqu'à maintenant, Lara s'était dit que c'était le'enfant qui voulait l'avoir avec lui tout les jours, mais lorsqu'elle était arrivée, lui était mort. ALors qu'elle était sa fonction. L'étrange jeune homme venait de souligner une question qui couvait dans l'esprit de Lara depuis déjà un moment, mais à l'aquelle elle avait toujours refusé de songer, ayant déjà du mal à assimiler le fait qu'elle ne soit à l'origine qu'un rêve.

Elle secoua légèrement sa tête afin de remettre de l'ordre dans ses idées.


-Merci de vos explications, dit-elle d'un ton presque cérémonieux. Je dois avouer que vous êtes le premier à élcairer ma lanterne quand à savoir où je me trouve.

Elle poussa un léger soupir en maudissant les humains pour leur peur irrationnelle des gens comme elle.

-Vous avez à un moment parlé du "Créateur", si je ne m'abuse. Pourriez-vous m'indiquer qui il est ?

Maintenant, la vampire était même heureuse d'avoir rencontré l'homme aux mirroirs. Au moins il ne partait pas en courant et criant comme s'il venait de vois sa dernière heure sonner !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 27 Oct 2011 - 12:56
Le magicien a souri face à la réaction de la -jeune- vampire. Lara était intriguée quant au créateur ... Peut-être plus intriguée du créateur que de Nintendo World en lui-même. En cela Sebastian la comprenait. Mais le créateur était loin d'être un être complexe. Seulement une entité en quête de gloire et de renommée. "Juste pour la frime" aimait penser Sebastian, avec un sourire aux lèvres. Le brouillard autour d'eux s'intensifiait, mais Sebastian réussissait à le chasser d'un bref mouvement de main. Il atténuait simplement ses propres pouvoirs par le biais de ses plumes d'anges qui voletaient quelques fois autour de lui. Tandis qu'ils marchaient, Lara semblait insister pour comprendre les origines du créateur. Sebastian s'arrêta une petite seconde et se mit à réfléchir.


"Mh ... Laissez moi donc ... Vous aiguiller."

Le magicien fit un bref mouvement de la main et une image floue apparut dans la brume. Elle désignait un homme bleuté, le dos vouté, avec de magnifiques ailes de papillon. Chacun de ses battements d'ailes provoquait la destruction. Les images montrés à Lara se voulaient choquantes, mais ce n'était pas le but du magicien.

L'homme émit un "Tiens ... Donc". Quand une troupe de dix personnes, toutes plus différentes les unes que les autres se jetèrent contre le dieu.

"Eh bien eh bien ... Voyez vous, ce que je vous montre ici sont des images actuelles ... Ces personnes vont combattre le créateur à l'heure où je vous parle ... Il faudra que je me joigne a la fête ... En temps voulu."

Les flammes noires contenues dans les yeux de Sebastian se mirent à luire plus intensément. Le magicien fit disparaitre la brume et déclara :

"Le monde ... Deviendra bientôt extrêmement hostile. Il ne sera plus bon pour une personne seule de se balader tranquillement ... Je peux vous envoyer ... N'importe où dans cette dimension. Pensez à une sorte de lieu ... Et je ferai mon possible pour vous y conduire."
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Ven 28 Oct 2011 - 16:36
Lara regarda les images que lui montra Sébastian assez curieuse. Elle était un peu perplexe car elle ne savait rien de ce combat, ni même des deux factions en guerre. En tout cas, ce Maiden semblait assez intégré dans l'histoire, amsi d'un autre côté, son explication était tellement neutre que Lara ne pouvait juger à quel camps il appartenait.

Lorsque le jeune homme fit disparaître les images, la vampire le regarda plus attentivement. L'explication qui vint par la suite lui sembla assez étrange. Que voulait dire cet étrange homme ?


-Penser à une sorte de lieu ? murmura-t-elle pour elle même.

Elle regarda le vide un instant en réfléchissant. Elle ne savait pas du tout où elle voulait aller. Plutôt dans une grande ville ? Plutôt dans un endroit tranquille pour attendre que ça passe ? Même si Lara n'était pas du genre lâche, elle n'aimait pas se mêler de quelque chose dont elle ne savait rien.

La vampire regarda à nouveau la lune. Elle ne pouvait plus continuer sa vie comme elle était avant. Même si elle ne se souvenais de rien, Lara savait qu'elle avait un rôle avant. Mais sûrement parce qu'elle était l'aide de celui qui avait crée le rêve.Toujours est-il qu'elle en avait marre de se terrer !


-Si vous pouviez m'indiquer une grande ville, j'aimerais bien afin de m'instruire un peu plus sur votre dimenssion, répondit-elle.

Ce garçon était assez gentil au final. Etrange, mais sympathique.


[HRP] C'est court, navrée... J'te rappelle aussi (au cas où) qu'à aucun moment Lara ne t'a donné une quelconque information sur elle... pas même son prénom. [HRP]

Edit de Gozen : J'ai mis "Lara" dans la narration : Narration étant, pour ma part, omnisciente (avec quelques reserves.) donc le narrateur connait ton nom, mais Sebastian non. ^o^
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 30 Oct 2011 - 11:19
-Si vous pouviez m'indiquer une grande ville, j'aimerais bien afin de m'instruire un peu plus sur votre dimension.

Telles furent les paroles de la jeune fille qui se trouvait en face de Sebastian. Le jeune homme continuait de marcher. Ils étaient non loin du château, à présent, mais celui ci ne serait bientôt plus un endroit sûr. Des endroits comme elle en avait décrit, il y en avait beaucoup dans Nintendo World, mais ce que Sebastian craignait, c'était qu'elle soit trop exposée à la lumière du jour. Il ne connaissait pas les effets d'un tel traitement sur Lara, mais les livres lui avaient appris que les vampires n'aimaient pas vraiment la lumière. L'homme se tâta, réfléchit quelques instants, regarda Lara une petite seconde, puis leva les bras au ciel. De la lune était alors tombé un miroir de taille humaine. Sebastian fit miroiter son index et, écrivit de son doigt argenté le nom d'un lieu :

"... Voilà ... Passez ce portail et vous vous retrouverez dans une grande ville où l'instruction est phare ... Je ne sais s'il y a des livres sur Nintendo World en lui-même, mais vous devriez trouver beaucoup d'informations utiles sur les pays de cette dimension ... Et qui sait, peut-être sur le créateur en lui-même ..."

Le magicien sortit de sa poche une montre à gousset en or. Celle-ci indiquait une horaire qui semblait ne pas convenir au jeune homme. Sebastian plissa des yeux une seconde puis, au final, sourit.

"Je craignais d'être en retard pour la petite fête, mais l'on dirait que j'aurai finalement un petit temps d'avance ... Histoire de saluer les invités ... Kufufu ... Passez ce portail, mademoiselle, et il disparaîtra derrière vous ... Je crains devoir vous laisser céans. D'autres personnes ont besoin de ma présence."

Le magicien émit un petit rire et s'envola d'un bond. Tel un spectre, le magicien défiait la gravité en se laissant porter par la brise, montre à gousset en main.


... Sebastian souriait de tout son être ... Le moment était bientôt venu ... Et dans sa poche se trouvait un flacon supplémentaire... Contenant l’essence nécessaire à la création d'AntiLara.

En effet, une nouvelle héroïne avait vue le jour dans NintendoWorld.



[Regarde les lieux RP pour trouver une ville qui te convient. On Rpera avec Flamingo si tu veux. Il sera sérieux pour une fois \o/ Sinon, fait ta demande dans le topic de demande de RP. ^^]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Ven 4 Nov 2011 - 10:40
Lara regarda attentivement le portail, et elle y voyait en effet une ville au travers. Cependant, elle était soudainement plus soucieuse de la véracité des paroles du magicien "miroir". Lara était donc assez circonspecte quand Sébastian évoqua à nouveau ce grand combat qui devait bientôt se dérouler, puis il disparut tout simplement.

La vampire poussa alors un soupir et regarda à nouveau le portail. Devait-elle le traverser et faire confiance à cet homme dont elle ne savait rien ? Même s'il s'était montré attentionné et même s'il avait répondu à bon nombre de ses questions, après tout, elle ne le connaissait pas.

Elle se dit cependant qu'au moins elle ne lui avait pas trop parlé d'elle, et que cela pouvait être un bon avantage. Lara préférait de loin la discrétion au tape à l'oeil. Elle poussa un autre soupir, et ferma les yeux pour traverser le portail qui la guiderait dans une grande ville inconnue d'elle.

Heureusement, il faisait toujours nuit...



[HRP] Merci beaucoup, mais je penses que je vais poster dans demande de RP ^^ [HRP]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Rencontre sous la pleine lune. {Sebastian/Lara}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum