Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Sabotage00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Reconstruction du chateau.
Invité a écrit :
Jeu 4 Aoû 2011 - 19:57
Âpres quelques jours de marche, moi et mon nouveau lieutenant sommes arrivés dans les ruines. Évidemment cette endroit était toujours aussi délabré et... ruinesque si je puis dire. Des morceaux des tours, de murs, de tableaux représentant Gracowitz et même quelques morceaux de statue jonchaient le sol.

En voyant tout ce bordel, je me suis demandé comment j'allais faire pour reconstruire le château, surtout que j'avais aucune connaissance en architecture. Ça m'apprendra a faire des promesses que je ne suis pas du tout sur de pouvoir tenir.


"Bon va bien falloir s'y mettre au bout d'un moment."

En escaladant ce qui restait d'une tour, je vis deux énormes piscines de lave placé symétriquement vers le milieux de ce qui devait être avant, la salle du trône. La grand siège avait visiblement survécus a l'effondrement du château. En voyant les deux piscine de lave, il me vint une idée.

Utiliser mon pouvoir de gravité pour rendre tous les décombres hyper léger, afin que Headshot puisse les balancer dans la lave en fusion avec ses pouvoir psychique. Avant même que je lui ai fait part de mon idée, il me répondit dans ma tète avec sa technique de telepathie.


[Ça me parait être une bonne idée.]

"Alors, allons-y!"

Je m’asseyais devant ce qui avait été l'entrée du château à une époque. Je joignit les deux mains. Puis mon pouvoir de gravité s'activa.

"Gravity Down"

Tous les décombres du château ainsi que mon lieutenant se mirent à léviter. C’était au tour de Headshot de passer à l'action.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Jeu 4 Aoû 2011 - 20:21
Malgré le fait que le petit Lewsor était en pleine lévitation, il ne semblait pas être gênée. Il avait un travail à accomplir et il y arriverait. Il se mit à battre des bras en direction la piscine de lave situé à la gauche du trône.

Une fois en lévitation au dessus, il utilisa sa technique attraction afin d'attirer une tour cassé vers lui. Quand cette dernière fut à quelques centimètre de headshot. Il mit un coup de tète dans cette dernière qui tomba dans la lave. En quelques secondes, elle fut désintégré.

Headshot répéta ce processus avec tous les gravats des ruines du château. En commençant par les grands objets comme les morceaux de tours ou de mur de pierre. Ensuite il jeta les statues et les tableau dans la lave. Puis les petits décombres.

Au bout d'une heure, il ne restait rien dans le château. Mis a part le grand tapis rouge sur le sol que Headshot avait découvert en jetant un mur dans la lave et le trône qui était maintenant à l'air libre.

Junior arrêta d'utiliser son pouvoir sur la gravité. Il était exténué. Le petit Lewsor qui avait retrouvé la terre ferme s'approcha de l'extra-terrestre et lut dans ses pensée.


[Bon maintenant, Je me demande bien comment on va faire pour reconstruire ce chateau à partir de rien.]

Le sang du Lewsor ne fit qu'un tour, il lui parla dans la tète.

[T'inquiète pas Junior, Je vais aller t'en trouver un d'architecte moi !!]

Sans crier gare, le petit Lewsor quitta le grand espace vide qui avait autrefois été, le château de Bowser.

(Suite: Va savoir ^^)
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Sam 6 Aoû 2011 - 14:42
Il ne faudra pas qu'un architecte pour reconstruire un chateau, Junior, tu le sais bien...

Si Junior c'était retourné, il aurait pus voir Gracowitz... Mais un Gracowitz changé, bien changé. Il était maintenant une âme pure, avec juste sa tète qui permettait de le reconnaître.

Je t'avais dis que je reviendrais... Arrête d'avoir peur. Une armée ne m’intéresse pas. La guerre... Quel jeu stupide... Typiquement mortel... A vrai dire, je crois que si je voulais conquérir le monde, je le ferai... Pas besoin de lever le petit doigt. FUYUYUYUYU!!!

Il se mit à rire, sans aucune raison apparente.

Excuse moi, mais des koopas arrivent vers le château pour tenter de retrouver leurs maître, et l'un d'eux viens de rire à une blague qu'un autre viens de raconter. Enfin... Si tu as quelques chose à me dire, fait le maintenant. Il faut que je retrouve Varyan.



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Sam 6 Aoû 2011 - 21:01
Alors que j’étais encore allongé sur le sol après que mon lieutenant sois parti, j’entendis, une voix familière parlait dans mon dos. Gracowitz! c’était bien sa voix. Même si elle semblait a présent porter par des consonances mystique. A sa façon de parler, je pouvais sentir qu'il semblait au dessus de tout a présent. Comme si les occupations des simples mortels ne l’intéressait plus.

Il me dit alors que des koopas arrivait vers le château pour retrouver leurs maitre. Quel maitre? Gracowitz? Bowser? Je le savais pas vraiment mais bon. Je verrais bien quand ils arriveront.

Il ne semblait plus décidé a tuer ceux qui l'avait trahie. Mais il devait retrouvé Varyan. Il me dit alors que si j'avais des choses a lui demander. Je devais le faire maintenant.

Je me suis relevé, puis je me suis retourné vers lui. Mis a part sa tète et son énorme sourire, il n'avait plus rien a voir avec l'ancien gracowitz. Il faisait 2 fois ma taille et possédais la carrure d'un body builder. Sa peau était complètement rouge et il avait 2 grande paire d'ailes cramoisie dans le dos.

L'ancien Gracowitz semblait avoir disparu. Je n'avais plus peur et je ne savais pas quoi lui demander en premier. Âpres quelques secondes d’hésitation, je lui ai posé toutes les questions qui me tourmentait.


"Mais ou etait tu passé? C'est quoi ce changement d'apparence? Comment tu sais que des Koopa se font des blagues à des kilomètres? Tu lui veux quoi à Varyan? Et surtout, est ce que tu es vraiment devenue gentil?"
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Dim 7 Aoû 2011 - 18:49
Gracowitz regarda un instant le Bloodseed, avant de sembler défaillir. Il s'assit.

Excuse moi: les koopas viennent d'écraser un insecte... Il faut que je trouve un endroit ou il y a du monde. Je dois me restabiliser. Je reçois toutes les émotions et sensations dans un rayon de 10 kilomètre au moins... Et je peux tous les contrôler, si je veux... Mais calme toi...

Il regarda l'extraterrestre.

Mon âme à muté. Au contact de l'air, d'autres âmes... D'insensible, je suis devenu hyper sensible à toutes les émotions, et je peux contrôler tout les êtres vivants sans mêmes qu'ils ne s'en rendent compte... Au début, c'était drôle: j'était surpuissant, je dominais le monde! Mais... Je me suis rendu compte que ressentir la mort, la tristesse, la colère, la peur sans arrêt...

Il marqua une pause.

Tu sais, Junior: la joie est rare, en ce monde. Je peux changer tout le monde en être joyeux... Mais la tristesse reviendra. Car ce monde est imparfait: les mortels ne se préoccupent que d'eux car il ne peuvent que s'auto ressentir... L'empathie, la vrai, n'existe pas... Ils sont seuls. Ils ne ressentent que pour un. Et n'imaginent pas la complexités de leurs émotions... Chacun est unique, spirituellement.

Son sourire se fit plus grand que d'habitude.

Tu dois comprendre que je ne me considère plus comme l'un d'entre eux... Comment leurs expliquer mon empathie permanente? C'est à peine si j'ai encore une conscience du moi... J'appartiens au monde. Mon nom n'es plus Gracowitz... Je ne suis qu'une âme errante dans une terre sans empathie...

Il se releva.

Je ne suis donc ni gentil, ni méchant: je suis une âme qui s'en fiche. Si je veux retrouver Varyan, c'est pour lui dire d’arrêter de ce cacher...

Il déploya ses ailes.

Je dois y aller, maintenant... Au revoir, Junior Mallowlight... Je te souhaite de retrouver Rex et Dragun...

Sur ses paroles basé sur des pensées lues dans l'esprit du Bloodseed, il s'en alla...
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Jeu 22 Sep 2011 - 17:55
Plusieurs jours étaient déjà passé depuis que Headshot m'avait quitté pour trouver un architecte et que Gracowitz était partis chercher Varyan. Depuis ce moment la je n'ai rien fais de spécial.

La plupart du Temp, je dormais. Ma nature de Bloodseed faisait que je n’étais pas affecté par la faim ni par la soif. Il est clair que quand notre corps n'est pas constitué des mêmes substances organique que tout le monde, les besoins physique ne sont pas forcement les mêmes.

Je commençais sérieusement a m'ennuyer au bout d'un moment et j'étais décidé à partir moi aussi à la recherche d'un architecte. Quand tout a coup le château s'est mis a changer.

J'ai fermé les yeux une seconde puis il était réparé, comme neuf. Je me suis d'abord demandais si je ne rêvais pas, puis je me suis décidé a exploré les couloirs.

J'ai alors entendu 2 voix, celle d'un homme et celle d'une femme. J'avais reconnu l'une des deux voix. C’était celle de Bowser.

J'ai marqué un Temp d’arrêt puis je suis allée à la rencontre des deux personne.


(Fin du Rp.
suite: Résurection de vielles ruines )
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
Reconstruction du chateau.
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un Chateau Enorme!
» [Baronnie] Chateau-Rouge - Chlodwig
» [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]
» [RP] Mairie Marmande et Chateau Périgeux - La Main Noire
» Chateau Simone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum