Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Rencontre maléfique [Privé : Trief, Créateur, Alucard]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Alice Suketsu a écrit :
avatar
Ange Déchu
Mer 25 Mai 2011 - 21:59
Rappel du premier message :

Après être parti de l'endroit avec les vices, Alucard était arrivé dans un grand désert par un portail des ténèbres . Son fusil à la main il s'essaya sur un rocher en croisant les bras . Il méditait sur comment agir afin de détruire ce monde . D'après ce qu'il avait vu, le démon savait que des puissants défenseurs le protégeaient . Alucard avait aussi remarqué le dieu Kokiri . Si le démon parvenait à le manipuler, il aurait un grand avantage . Seulement voila, s'était le problème d'Alucard, il lui fallait une sorte de guide ou pactiser avec d'autres alliés . L'union fait la force et c'est toujours vrai dans son futur . Il s'est plusieurs fois alliés à des hommes mauvais . Seulement ils les avaient tous éliminés les un après les autres . Pourquoi ? Et bien les autres allaient le trahir . Tuer ou être tuer, s'était son quotidien . Seulement ça ne lui déplaisait pas pour autant . Eliminer un nombre incroyable d'être humain s'était réellement plaisant . Alucard se mit à rire . Oui, il en concluait qu'il fallait s'allier .

C'est alors que le démon entendis un bruit . Oui, il était épié . Alucard esquissa un sourire . Il dégaina son fusil à canon scié et tira deux coups de feu en direction de l'endroit où il a entendu du bruit .

« Sors de ta cachette et affronte moi comme un homme au lieu de te cacher comme un lâche ! »
Pièces Pièces : 3020
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : En vogue dans ce monde.
Réplique/Citation : Je réduirais à néant tout les cloportes ...
Date d'inscription : 11/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur



Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Tails Doll a écrit :
Master
Dim 3 Juil 2011 - 0:15
La rapidité avec laquelle Trief venait de l'attaquer était juste effarante. Les armes qu'il utilisait, ces Claymore, semblaient tout à fait correspondre aux anciennes armes qu'utilisait une civilisation qui avait à présent disparu. Était il le descendant de l'un d'eux ? Le Créateur fut surpris par son attaque, et notamment lorsqu'il lui planta ses claymore en plein dans les épaules. Cela avait eu pour effet de l'immobiliser. Lorsqu'il lui jeta ce rocher cependant, le Créateur anticipa. Il n'allait tout de même pas se faire toucher par quelque chose d'aussi primaire. Il y eut une envolée d'étincelles dans le dos de Trief, et l'Homme Papillon plaça la paume de sa main droite dans son dos. Un cercle magique se dessina dans les airs, avant que son dos ne se mette à brûler, en cramant peu à peu ces tissus musculaires. Mais le plus étonnant, c'était que sa peau n'était pas brûler...Non, c'était l'intérieur de son corps ! Trief commença à s'agiter devant lui, et il saisit ensuite sa tête comme pour la déboiter, mais il bougeait bien trop vite. Il abandonna alors cette idée, et le fit passer devant lui en l'envoyant contre le sable, alors que son corps brûler toujours. L'Homme Papillon s'envola à nouveau dans les airs, en observant ses deux adversaires. Ils n'allaient peut être pas connaitre la mort...Mais quelque chose d'encore plus horrible s'ils continuaient à vouloir le défier.
Nombre de messages : 1097
Date d'inscription : 26/06/2007
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Jeu 14 Juil 2011 - 17:05
~Pourquoi tu ne m'utilises pas?~

Trief se débattait au sol, lorsqu'il entendit cette voix. Il sentait ses muscles bruler, mais ne pouvait rien y faire, quand il sentit un gantelet apparaitre sur son bras droit. Trief le regarda grandir petit à petit, jusqu'à arriver à la zone ou il était brulé. Il sentit alors le feu se calmer et ses chairs se reformer, puis vit le gantelet blanc revenir à sa seule main.

~Qui... qui es tu?~

~Allons, tu me connais... et tu sais parfaiement que je peux t'offrir la puissance...~

Trief referma le poing droit, et sentit la terre exploser en dessous de lui.

Il se releva et tendit la main vers le Créateur. Il referma alors le poing, et l'air autour du Créateur s'embrasa.

Trief sentit une certaine douleur dans sa main. Apparemment, le gantelet lui infligeait des dégats s'il l'utilisait trop...

Sumaru récupéra ses claymores, dispersées durant les attaques successives du Créateur, puis se jeta sur lui. Il lui donna un coup de chaque plat de claymore sur le coté de sa tête, avant de lui attrapper le bras et de créer une explosion.

Le corps du Créateur n'était pas endommagé, mais cela avait du lui faire mal. Trief sauta en retrait.

~Ton pouvoir est pourtant limité, tu ne détruis pas la matière...~

~Pas sur cette chose... mais je détruis la matière, crois moi... Simplement, les Héros de ce monde sont trop résistants pour que je les détruise aussi facilement... Comme beaucoup de monstres...~

~Mais tu ne sers à rien!~

Trief sentit des vagues de douleurs incroyables dans son bras droit.

~Tais toi et écoute moi... Il nous surveille... Il est mon gardien, certes, mais pourtant je suis ici, comme mon frère...~

~Ton frère?~

~Un autre gantelet... Enfin bref, Il nous possède encore, mais vu qu'on a changé de monde, nos Doppelganger ont été crées... Je suis le Doppelganger de Son gantelet droit, mon frère est le Doppelganger de Son gantelet gauche. Nos formes originelles s'entravent l'une l'autre, mais leur pouvoir combiné vaut le notre... Enfin bref, si tu veux la puissance, tu dois retrouver mon frère...~

~Et pourquoi ne nous rejoint il pas de son plein gré?~

~Nous avons... des opinions différentes... Lui croit en le bien, je crois en le mal. Il a trouvé un porteur, lui aussi, venant du même monde que toi... Tu dois donc tuer son porteur et revêtir le gantelet. Tu accèderas alors à toute ma puissance...~

~Mais vous n'allez pas vous entraver l'un l'autre?~

~Non. Les pouvoirs des gantelets originels s'entravent car c'est Lui qui les fait s'entraver. Si je domine mon frère, nos pouvoirs seront tous les deux à leur mieux. Si tu n'arrives pas à le retrouver, je trouverais un autre porteur, mais tu me sembles un choix judicieux... Esquive...~

~Esquive?~

~Esquive.~

Trief retourna dans son combat et esquiva une attaque directe du créateur, qui l'aurait sans aucun doute gravement blessé sinon. Il sauta en arrière et se mit en garde.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Tails Doll a écrit :
avatar
Master
Lun 18 Juil 2011 - 12:43

Suite à ce que venait de réaliser Trief, le Créateur tomba sentit une vive douleur le traverser. Du feu se propagea à très grande vitesse autour de ses ailes qui commencèrent à brûler mais après les avoir fait battre, le feu se propagea au sol et les flammes disparurent. Trief semblait être accompagné par une force mystérieuse qui l'avait protégé de son attaque magique. Il fallait qu'il tente autre chose...Tester la vraie force de son adversaire. Il s'envola à nouveau, en volant moins haut que tout à l'heure car il venait d'être blessé, et avec son grappin magique il attrapa Alucard qu'il fit virevolter dans les airs. Le grappin s'infiltra à l'intérieur de son corps, et établit une connexion entre le corps du "Tout-Puissant" et celui d'Alucard. Afin de montrer les effets de cette attaque, le Créateur se téléporta devant Trief, et le saisit pour lui faire mordre la poussière, au sens propre.

Lorsque Trief se releva, il empoigna sa claymore et infligea de lourds dégâts à l'Homme Papillon. Le lien qui liait son corps à celui d'Alucard, tel un cordon ombilical, scintilla, et l'inconnu ressenti une douleur encore plus intense aux côtes, que celle que venait de ressentir le Créateur. Un message télépathique fut envoyé à l'esprit de Trief, le mettant au défi...

Serais-tu capable de tuer cet inconnu pour obtenir ta victoire contre moi ?...

Le Créateur fit virevolter ses ailes, et ce lien indestructible qui réunissait maintenant Alucard au Créateur, fit voir s'envoler le démon contre Trief. Puis tel un élastique, le Créateur le fit repartir dans les airs. Trief allait devoir face à présent à un bien grand dilemme...au risque de tuer Alucard.
Pièces Pièces : 13603
Nombre de messages : 1097
Réplique/Citation : -
Date d'inscription : 26/06/2007
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Lun 18 Juil 2011 - 20:53
(HRP : Viens de constater mon epic fail, j'avais posté avec Sumaru ><)

Trief avait beau s'être mis en garde, le créateur l'avait littéralement étalé au sol. Cependant, dès qu'il se releva, il charcuta allègrement les côtes de la chose. Alucard cria, un peu plus loin, comme si c'était lui qui avait été blessé.
Ainsi, ce lien les unissait.

~On s'en fout, tue le!~

~Et tu ne penses pas qu'il pourrait s'avérer utile de l'utiliser?~

~Je veux du sang, tue le!~

~Tu auras du sang.~

Trief regarda encore le lien qui les unissait, puis éclata de rire. Il redevint subitement calme, avant de s'adresser au créateur.

"Ma victoire? Je l'ai déjà obtenu. Je t'ai forcé à recourir à cela pour me battre. Tu me places face à un dilemme? Je prends la 3eme option. J'ai la victoire, sans même avoir eu à te battre. Tu n'es pas un guerrier, un guerrier aurait combattu jusqu'au bout, sans utiliser le chantage, sans même chercher la victoire. Seule la beauté du combat importe pour le guerrier. Ce combat était beau, tu l'as gâché. Mais de toutes façons, ce n'est pas comme si cela m'importait. J'ai la victoire. Je sais que tu ne tueras pas l'autre, et que tu ne me tueras pas, moi, nous te serons trop utiles comme pions... Quoique, oseras tu avoir un pion réfléchissant autant que moi? Oseras tu avoir un pion capable lui même d'établir un plan de grande ampleur, peut être même capable de dominer ce monde? Oseras tu vraiment avoir sous tes ordres quelqu'un te savant inférieur au plus faible guerrier? Car c'est ce que tu es. Tu n'admires pas le combat. Tu cherches la victoire, plus que tout, et tu l'obtiendras, j'en suis sur. Trop de pions sont convaincus de ta suprématie pour que tu échoues."

Trief se retourna, rengaina ses claymores, et commença à marcher, prêt à tout.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Tails Doll a écrit :
avatar
Master
Sam 23 Juil 2011 - 10:43

...Hahaha...Jeune inconscient....

L'Homme Papillon était dans les airs, relié toujorus à Alucard qui avait une plaie béante à l'intérieur de laquelle s'écoulait du sang. Cet individu semblait vouloir lui faire la morale et il pensait gagner ? Il avait faux sur toute la ligne. Le Créateur rendu électrique son corps, et Alucard trembla sous cette attaque, puis le Papillon le laissa tomber au sol comme un vulgaire objet. L'homme resta sur place mais des mots retentirent en écho dans l'esprit de Sumaru.

Je n'ai pas besoin d'être un guerrier, je maitrise tout les arts, je suis la forme de vie ultime. Le Créateur de ce monde, et je suis venu pour le reconquérir, il a présent bien changé et il faut le libérer des tourments qu'il a subit. Je m'occuperai de cette tâche, tel est mon devoir. Mais laisser mourir un ami un combat...Je ne pense pas que ça fais de toi un guerrier. Enfin, si tu t'estimes en être un...Alors, la prochaine fois que nous nous verrons...essaye de sauver le monde...

La voix caverneuse du Créateur se coupa quelques instants et son corps commença à scintiller, comme s'il allait disparaître. Il reprit alors une dernière fois, afin de destabiliser Sumaru.

...Essaye de le sauver, pour tes proches. Mais tu es faible. C'est pourquoi tu les as perdu. Et ce n'est que le début.

Une bourrasque retentit dans le désert en même temps que le Créateur disparut, laissant là Sumaru face à son destin et Alucard, recouvert de blessures. Au loin, on pouvait voir des ovnis et des espèces de Pokémon. Que se passait-il ?
Pièces Pièces : 13603
Nombre de messages : 1097
Réplique/Citation : -
Date d'inscription : 26/06/2007
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
Rencontre maléfique [Privé : Trief, Créateur, Alucard]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» La perle maléfique
» Le balais maléfique
» L'histoire du colier maléfique
» Pit Maléfique[validé]
» [Wanted#7]Supersonique et Maléfique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum