Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Qui appelle à l'aide?
Invité a écrit :
Sam 14 Mai 2011 - 17:31
Tout autour de moi il y a des arbres, comment j'ai fait pour me perdre en plein milieu d'une forêt? Je crois que c'est à cause du plus petit nain que j'ai vue, qui m'a dit de passer par la forêt pour me rendre au village le plus proche. Le seul bruit que j'entends, c'est le bruit du craquement des branches et des feuilles sous mes bottes en cuir. Les heures commencent à être très longue, mes jambes et mes pieds sont endolorie à force de marcher dans cette grosse forêt bien garnie.

Quand le soleil commença à être invisible, un bruit strident ce fait entendre, il était très lointain, à plusieurs lieu d'ici. Ce bruit criait à l'aide, plutôt cette appelle criait à l'aide, d'après sa voix c'est une petit fille bien triste qui criait.

Je décide donc à lui porter secours, donc mes pas devint de plus en plus grand pour la rejoindre, mais mon corps est trop épuisé, je m'écroule en deux secondes par terre. Trop fatiguée pour me relever, je me déplaça donc à côté d'un arbre pour faire un petit somme!

Mes yeux se fait lourds, je ne sens plus mon corps. Je me suis endormie.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Dim 15 Mai 2011 - 15:52
Pendant ma téléportation, je commis une grave erreur, je n'avais pas précisé l'endroit ou je voulais me téléporter.
Alors quand je réapparus, je fus surprise de voir que je mettais téléporté devant une jeune fille endormis, surement à cause de la fatigue au vue de ses cernes noirs.
Alors, je m'approchais d'elle et lui secouai un peu l'épaule pour la réveiller.
Et j'attendais avec patience qu'elle se réveil tout en pensant à ma fuite de Raccoon.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Dim 15 Mai 2011 - 16:59
Je me suis endormie, mais dans mon sommeil un cauchemar fît surface. Dans la forêt où je dors, une main géante me poursuivais, puis plus tard, elle s'arrêta net.

Je me réveille en sursaut, quelqu'un me regarde... Je pense l'avoir déjà vue quelque part, peut-être dans une autre mission que j'ai fait il y a longtemps de cela?
C'était une femme, aux yeux perçants qui me fixe. La peur me prend, je crois qu'elle attends quelque chose, mais je ne sais quoi....

Je la voie se lever sur un pas décidé, je m'approche lentement pour ne pas la provoquer, on ne sait jamais, peut-être que c'est quelqu'un d'agressif. Pour ne pas qu'elle voie la peur dans mes yeux, j'avance d'un rythme plutôt normal et me redresse le dos. Soudain, ma peur s'efface et la remplace par le courage.


Qui es-tu? Lui demandais-je.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Dim 15 Mai 2011 - 20:18
L'observant de plus près, je lui répondais:

Je m'appelle Doubhée, et toi qui est tu et que fais tu ici ? Et ne serais tu pas une magicienne ?
Car j'ai besoins d'un très puissant mage pour me soigner d'une maladie qui me détruit de l'intérieur.


Puis, comme la nuit commençai à tomber, j'allumai un feu et avec des feuilles, je fis des lit douillé pour nous reposer.
Et je commençai à sortir de la viande de ma saccoche et à la faire cuire.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Dim 15 Mai 2011 - 22:01
Tout d'abord, merci de faire un feu, mais je suis là, car je me suis perdue. Et tout à l'heure, j'ai entendu quelqu'un crier et je suis décidée à lui apporter mon aide. Pour répondre à ce que tu disais tantôt, oui je suis une mage, mais pour ta maladie ou ta malédiction cela dépend du niveau de force de cette maladie.

Je me rapprocha du feu, un peu tracassée par l'inquietude que j'ai pour la petite fille. J'hésite entre partir la sauvée ou rester ici, car je suis fatiguée. Une autre chose aussi, je ne sais si je peux aider Doubhée avec ce qu'elle a...

Puis-je l'aider et sauver cette petite fille, surment morte de peur.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Lun 16 Mai 2011 - 6:33
Eh bien, ma malédiction n'est pas vraiment une malédiction, c'est sceau que l'on ma appliqué et qui ne peux être détruit que par son créateur ou par un mage encore plus puissant que sont créateur.
Et la personne que tu as entendue crier, était un samul, c'est sale bête ressembles comme deux gouttes d'eau aux lumas, mais eux, ils tuent les voyageur, alors il faut faire très attention dans cette forêt.


Puis, je m'allongeais dans mon lit de fortune pour repenser à ce qu'il venait de ce passer pendant cette journée.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Lun 16 Mai 2011 - 23:45
Je ne sais si je peux t'aider, je suis quand même avancée, mais peut-être pas assez!
Et qu'est-ce qu'on fait, si c'est une bête sanguinaire qui criait...


Après, lui avoir parlé, je m'endors sans entendre sa réponse. Le lendemain, Doubhée était déjà réveillée et semble très songeuse. Je me lève en un seul coup, respire la bonne air de la forêt et part faire une petite balade dans les environs pour aller chasser un bout de viande pour se remplir le ventre.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Jeu 19 Mai 2011 - 9:48
Iris, en parlant d'hier, moi aussi, je ne pense pas que tu sois assez puissante, mais connais un grand mage, aussi puissant que le créateur qui pourrait me soigner ?

Puis je partais aussi de mon côté avec mes poignard et mon arc, pour nous ramener à manger car mes réserves étaient épuisés.

~ j'espère pouvoir trouver un mage, sinon je serais obligé d'aller me joindre à l'armée des ténèbres que dieu Thénaar.~
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Ven 20 Mai 2011 - 18:15
(Petit truc a part je cherche un topic pour commencer donc si je peut venir ici ce serais gentil, je vais poster et supprimerais si vous ne voulez pas.)

J'atterris dans une foret, je ne savais pas du tout ou j'étais ni comment j'étais arrivée tout ce que je savais c'était que j'étais somnambule, peut-être que en m'endormant j'avais marché jusqu'ici ! J'entendis un bruit et me dis que c'était peut-être un prince charmant qui venait a ma rescousse pour une pauvre allumeuse complètement conne, au fur et a mesure que je marchais j'entendais des pas les un derrière les autres ! Au bout de 15 minutes, je me rendis compte que les bruit de pas que j'entendais était en fait les miens sur les feuilles mortes..... Je continua donc et tomba né a né avec une horrible créature.

Bonjour horrible créature est ce que tu veut bien me dire c'est pour où ? Je te verrais un gros bisous si tu me le dis !


La créature ne répondu pas et se mit a faire des bruits bizarre, mais indistinctement je pus comprendre "Je vais te manger", pris de panique je me mit a courir, mais la bête toute pas belle me poursuivie. Soudain je trébucha sur une branche et donna un gros coup de talon dans le ventre du monstre qui s'écroula par terre.

AAAAAUUUUUUUU SSSSSEEEEEEECCCCCCCOOOOOUUUUUURRRRRRRR, j'ai tué mon compagnon avec qui je jouais a chat ! Pourquoi ? Je n'ai pas fais exprès OOOOOUUUUUUUIIIIIINNNNNNNN je veut ma maman ! Que quelqun vienne m'aider je vous en supplie.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Sam 21 Mai 2011 - 0:34
(oui, tu peux, c'est fait pour ça ;D)

En trouvant un petit cochon sauvage innofensif, quelqu'un était non loin et d'après se qu'elle disait, elle avait vraiment la ressemblance d'une idiote.. À peine le moment où j'allais donner un bon coup de bâton pour assommer le petit porc, un cri d'appelle au secours (peut-être l'idiote de tout à l'heure). Le cochon couru droit devant lui, dans les jupons de sa mère. C'était dans mes lois de porter secours à quelqu'un, donc je me précipita vers la maîtresse de cette appelle.
En courant, je faillis trébucher plusieurs fois et je me faisais fouetter par beaucoup de branches dans mon chemin. Non loin de ma destination, j'entendais des pleurs.


~En plus de ne pas être intelligente, elle est chialeuse? Bon arrêtons de juger les gens et allons plutôt la sauver!~

Je la voyais assis par-terre en train de pleurer et juste à côté, une créature morte très poilue.

Mais qu'est-ce qu'il y a? Elle t'a fait mal?

Je lui parlais très lentement et en bien articulant, pour être sûre qu'elle me comprenne bien. On sait jamais, peut-être qu'elle parle juste le langage des extraterrestres...
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Lun 30 Mai 2011 - 18:05
Alors que je venais de tuer mon compagnon de jeu et que j'étais en pleur, une jolie femme vint me voir et me demande si la bête allongé par terre m'avais fait mal, mais elle n'avait rien compris.

Non, c'est moi qui lui est fais mal *snif* on jouait ensemble et puis j'ai trébuché et je l'ai tuer mais je n'ai pas fais exprès ne me tuer pas je vous en supplie OOOOOUUUUUIIIINNNNNN. Au faite t'es qui ?


Après tant d'effort je m'assis et j'attendis la réponse de la jolie demoiselle.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Gallia

Invité a écrit :
Lun 30 Mai 2011 - 18:12
Ayant entendus, des cris, j'interrompis ma chasse afin d'aller voir se qui se passait et quand je fus arrivé, je vis une jeune fille en pleure, Iris à côté d'elle et un peu plus loin, un énorme ours mort.

Euh.... bonjour, c'est toi qui a tué cet ours ? Peu importe, on va le manger puisque qu'il est mort.

Puis j'allais vers le cadavre de la créature et commençais à le dépecer ....... pour pouvoir nous régaler le soir même avec la petite fille et Iris.
Qui appelle à l'aide?
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Qui appelle à l'aide?
» Topic d'aide et de question GS.
» Je m'présente, je m'appelle Gouniaf...
» [Blog] j'ai besoin d'aide pour Brickshelf
» Aide pour les noobs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum