Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
l'Ascension du Roi-liche
Roi Stip a écrit :
avatar
Alpha
Dim 5 Aoû 2007 - 3:40
Non je n'est pas écrit cette histoire, mais je voulais tout de même vous la faire partager :D

Chapitre 1
La malédiction de Ner'zhul

Le chaman Ner'zhul l’Ancien comptait parmi les plus grands chefs spirituels des orcs. Trompé par le démon Kil'jaeden, il fut à l’origine des événements qui conduisirent à la corruption des orcs et à la création de la Horde sanguinaire. Pourtant, Ner'zhul refusa finalement d’incorporer son peuple dans les rangs démoniaques de la Légion ardente.

Le seigneur-démon Kil'jaeden punit Ner'zhul pour sa désobéissance en détruisant son corps vieillissant et en torturant son esprit. Il finit par lui lancer un dernier ultimatum : servir la Légion sans condition ou subir un martyre éternel. N’ayant pas d’autre choix, Ner'zhul fit serment d’obéissance à Kil'jaeden et renaquit sous la forme d’un terrifiant agent de la Légion aux immenses pouvoirs : le roi-liche.

L’esprit de Ner'zhul fut enchaîné par enchantement à une armure antique et lié à la puissante lame runique Frostmourne. Pour s’assurer de l’obéissance de Ner'zhul, Kil'jaeden scella l’armure et l’épée à l’intérieur d’un bloc de glace spécialement conçu à cet effet et provenant des confins du Néant distordu. Ce cristal gelé fut ensuite projeté sur le monde d’Azeroth qui lui tendait les bras, où il vint se loger dans les terres désertiques et enneigées de Northrend.

Parmi les pouvoirs conférés au roi-liche figurait l’autorité sur la mort elle-même. Depuis son Trône de glace, Ner'zhul invoqua un grand nombre de morts-vivants pour le servir et éprouva la force de son armée en la lançant contre les nérubiens d’Azjol-Nerub et leur puissant seigneur-araignée, Anub'arak. La Guerre de l’araignée fît rage pendant des années, mais de nombreux nérubiens tombés au combat se retrouvèrent rapidement soumis à la volonté de fer du roi-liche. Anub'arak lui-même finit par être pris en embuscade et tué, avant de se relever pour rejoindre les rangs de Ner'zhul, devenant un redoutable seigneur des cryptes.

En apparence, le roi-liche servait fidèlement son maître. Mais il avait en réalité ourdi un plan aussi astucieux que subversif. C’est ainsi qu’il créa une petite brèche dans sa prison, poussa Frostmourne à travers, et ordonna à ses serviteurs d’éloigner la lame runique du Trône de glace. Il comptait se servir de l’épée comme appât pour un puissant champion : un sujet loyal qui le libérerait et servirait d’enveloppe physique à son esprit tourmenté. Pendant que Frostmourne était déplacée à cette fin, le roi-liche poursuivait consciencieusement les véritables projets de son maître démon...

Depuis son arrivée en Azeroth, le roi-liche avait mis au point une insidieuse peste de non-vie, une maladie terrifiante destinée à anéantir l’humanité et créer une armée fidèle à la Légion ardente. Pour accélérer la contagion, le roi-liche recruta un puissant allié en la personne de l’ambitieux mage Kel'Thuzad, un membre important du conseil suprême de Dalaran.

Sous le regard vigilant du roi-liche, Kel'Thuzad créa le Culte des damnés, un groupe d’humains déshérités à qui il avait promis justice sociale et vie éternelle en Azeroth. Les membres du culte répandirent la peste dans tous les villages du nord de Lordaeron, réunissant ainsi une multitude de morts-vivants décérébrés. Kel'Thuzad contempla l’armée sans cesse grandissante et lui donna le nom de Fléau, car au moindre signe du roi-liche, il ne faisait aucun doute qu’elle éliminerait l’humanité de la surface du monde.

À suivre...


Ps : Quand ? j'en sais rien ^^
Pièces Pièces : 12114
Nombre de messages : 3045
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Dieux de la Mort locaux : Squall, Saphya
Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Généraux : Luciole
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Adversaire : Axem Red, Baltagnar, Faust, Taka, Sorceresse, Executor
Némésis : Trascer


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 9 Aoû 2007 - 9:56
Super! *--*!!!
La suiteuuuh!!
Pièces Pièces : 90804
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Roi Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mer 15 Aoû 2007 - 5:11
Chapitre 2
La possession de Deuillegivre

L’archimage Antonidas soupçonnait que la peste de non-vie était d’origine magique. Il envoya donc l’ensorceleuse Jaina Portvaillant dans les terres du nord pour enquêter. Le prince Arthas Menethil, fils unique du roi Terenas, partit avec elle. Jaina et Arthas finirent par trouver le serviteur du roi-liche, Kel'Thuzad, et le tuèrent, mais la mort du nécromancien ne suffit pas à mettre un terme à la montée du Fléau. À mesure que la bataille contre les morts-vivants se poursuivait, la foi et la patience du prince commençaient à décliner.

Rejoints par le légendaire paladin Uther le Porteur de Lumière, Arthas et Jaina arrivèrent malgré tout aux portes de Stratholme trop tard pour faire cesser la distribution de céréales contaminées par la peste. Arthas comprit que les villageois innocents allaient inévitablement rejoindre les rangs sans cesse croissants des morts-vivants. Il ordonna à Uther de nettoyer la ville et de massacrer les civils avant qu’ils ne deviennent des serviteurs du Fléau. Quand celui-ci refusa, Arthas accusa le grand chevalier de trahison et l’Ordre de la Main d’argent fut dissous. Uther et la majeure partie de la cavalerie qui lui restait quittèrent le village, révoltés, et Jaina, horrifiée par la décision d’Arthas, abandonna elle aussi le prince.

Malgré la perte de ses forces de soutien, Arthas exécuta son plan, massacrant les innocents de la ville et réduisant le moindre bâtiment en cendres. Quelque chose en Arthas s’est brisé ce jour-là, et, en s’éloignant enfin de Stratholme, il a laissé une grande part de son humanité dans les flammes.

Depuis lors, la seule préoccupation du prince fut d’arrêter le Fléau à tout prix. Il finit par remonter la piste de la maladie jusqu’à Northrend. Le cœur lourd, mais doté d’une volonté d’acier, il partit pour le toit enneigé du monde, où il eut la surprise de retrouver un vieil ami, le nain Muradin Barbe-de-bronze. Celui-ci était à la recherche d’une lame aux pouvoirs légendaires : l’épée appelée Frostmourne. Arthas décida de rechercher l’épée pour s’en servir contre le Fléau. Cependant, suivant les conseils d’Uther, le roi Terenas fit bientôt rappeler Arthas et ses troupes. Avant que l’expédition ne puisse prendre la mer pour rentrer, ce dernier engagea en secret des mercenaires de la région pour mettre le feu à ses bateaux. À la tête de l’armée qui revenait au point d’ancrage, il feignit la surprise et ordonna à ses soldats mortifiés de pourchasser et mettre à mort les mercenaires.

Par la suite, Arthas ratissa les étendues désolées à la recherche de ce qu’il croyait être la clef du salut de son peuple. Muradin et lui-même finirent par découvrir Frostmourne, et purent lire l’inscription inquiétante figurant sur son piédestal, qui prévenait que son porteur gagnerait effectivement une puissance éternelle, mais qu’il y aurait un prix à payer : « Tout comme la lame fend la chair, la puissance doit fendre l’âme. » Malgré cet avertissement et les protestations de Muradin, Arthas fit le vœu de payer n’importe quel prix pour posséder cette arme.

Obéissant aux téméraires exhortations du prince, Frostmourne s’extirpa de sa gangue de glace, prenant par là-même la vie de Muradin. Arthas se saisit de l’épée, qui détruisit le peu d’humanité qu’il restait en lui. Le prince ne pouvait pas savoir que le roi-liche était le véritable maître de l’épée, pas plus qu’il n’aurait pu deviner qu’en sus des enchantements de Kil’jaeden, Frostmourne possédait une capacité qui lui avait été conférée par Ner’zhul : la faculté de s’emparer des âmes des êtres vivants.

Avec Frostmourne entre les mains et les ténèbres grandissantes au cœur, Arthas s’enfonça dans les étendues gelées, répondant à l’appel de son nouveau maître...
Pièces Pièces : 12114
Nombre de messages : 3045
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Dieux de la Mort locaux : Squall, Saphya
Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Généraux : Luciole
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Adversaire : Axem Red, Baltagnar, Faust, Taka, Sorceresse, Executor
Némésis : Trascer


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 16 Aoû 2007 - 14:03
C'est vraiment génial!
Chapeau^^
Pièces Pièces : 90804
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Roi Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mer 29 Aoû 2007 - 10:46
Chapitre 3
La destruction du Trône de glace

Tout Lordaeron se réjouissait du triomphe du prince Arthas lors de son retour de Northrend, mais ce ravissement fut de courte durée. Peu après s’être agenouillé devant le roi Terenas, l’ancien paladin enfonça Frostmourne dans le cœur de son père. Suivant les ordres du roi-liche, le prince déchu assassina ensuite son ancien mentor, Uther le Porteur de Lumière, et s’empara de la dépouille de Kel’Thuzad. Quand il en eut fini, Lordaeron, jadis l’une des merveilles du monde humain, n’était plus qu’un champ de ruines silencieux en proie à la mort et au désespoir.

Le chevalier de la mort Arthas fit ensuite marcher son armée toujours grandissante de morts-vivants sur les forêts de Quel’Thalas, massacrant les elfes sur son chemin et enfonçant les portes de Lune-d’argent. Il s’empara du légendaire Puits de soleil, y tira la puissance nécessaire pour ranimer Kel’Thuzad sous la forme d’une liche, puis laissa derrière lui les terres des hauts elfes complètement dévastées.

Kel’Thuzad ouvrit à son tour un portail que put franchir Archimonde, un puissant seigneur-démon de la Légion ardente. Dès son arrivée, celui-ci déclara que le roi-liche ne lui était plus d’aucune utilité. Tandis qu’Archimonde mettait en œuvre les plans de la Légion, Arthas se rendit sur le continent de Kalimdor. Il y rencontra Illidan Stormrage, un puissant chasseur de démons dont les intérêts convergeaient avec ceux du roi-liche, et lui apporta son conseil.

La Troisième guerre toucha à sa fin avec la chute d’Archimonde, et les forces de la Légion présentes en Azeroth furent mises en déroute à la suite de sa mort. Arthas retourna à Lordaeron où il fut assailli par de douloureuses visions qui, apprit-il, étaient un signe de l’affaiblissement des pouvoirs du roi-liche. Il rentra en Northrend, et se trouva confronté à une armée d’elfes, survivants de l’invasion de Quel’Thalas par le Fléau, qui s’étaient alliés à Illidan Stormrage pour marcher sur le Trône de glace. Le seigneur des cryptes Anub’arak arriva pour guider Arthas à travers une série de vieilles galeries souterraines qui leur permirent de rejoindre rapidement le roi-liche.

Arthas sortit des cavernes enfouies pour trouver une dernière épreuve sur sa route : Illidan Stormrage, devenu un démon. Illidan défia le chevalier de la mort en combat singulier : Frostmourne contre les Lames jumelles d’Azzinoth. Le démon finit par tomber, ensanglanté, dans la neige, et Arthas reprit son avancée, restant sourd aux voix du passé qui résonnaient dans son esprit pour le mettre en garde contre l’acte qu’il s’apprêtait à commettre.

D’aucuns disent qu’Arthas était encore maître de ses actes quand il gravit les marches qui menaient au Trône de glace ; d’autres assurent qu’il était déjà devenu la créature du roi-liche en s’emparant de Frostmourne. Quoi qu’il en soit, une voix se détacha des autres dans l’esprit du chevalier de la mort quand il approcha de l’armure runique scellée dans la glace : « Rends l’épée », lui ordonna le roi-liche. « Ferme le cercle. Libère-moi de cette prison ! » Arthas poussa un rugissement et abattit Frostmourne, fracassant le Trône de glace. Puis il revêtit le heaume de Ner’zhul, scellant ainsi son union avec le roi-liche.

Désormais, le roi-liche attend, et intrigue pour leurrer des aventuriers sur le noir chemin qu’emprunta jadis Arthas. Frostmourne convoite les âmes des braves comme des sots, et, quelque part, la voix de Ner’zhul résonne encore dans le heaume du roi-liche.

« Maintenant, nous ne faisons plus qu’un. »
Pièces Pièces : 12114
Nombre de messages : 3045
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Dieux de la Mort locaux : Squall, Saphya
Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Généraux : Luciole
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Adversaire : Axem Red, Baltagnar, Faust, Taka, Sorceresse, Executor
Némésis : Trascer


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 29 Aoû 2007 - 17:25
tout simplement GE-NI-AL
Pièces Pièces : 23945
Nombre de messages : 7624
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Jeu 30 Aoû 2007 - 6:04
cool^^
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Jeu 30 Aoû 2007 - 6:54
lol je suis rendu a peu près vers la fin du 4e chapitre a frozen throne je viens de termier une misson dans les grotte souterraine et je suis près du glacier ou se trouve "the frozen throne" ^^
l'Ascension du Roi-liche
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'après Roi Liche
» La mort du Roi-Liche, le RP et Kirin Tor.
» Peinture en cours Armée du Roi Liche Monty
» Prêtre liche de l'arche des âmes damnées ...
» [Attention ! Spoiler ! ] La mort du Roi Liche et les DK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum