Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Noël pue
Invité a écrit :
Lun 29 Nov 2010 - 17:55
J'ai fait ce petit monologue cynique dans le cadre d'un concours de fanfic avec pour thème, Noël. Ce truc porte un regard complètement décalé sur les traditions et attaque la couverture consensuelle et idéaliste que porte Noël sur la vision des gens.

St. Consensus

On est le 24 décembre.
La veille de Noël, c'est sympa en fait, les gens achètent des cadeaux qui dégoulinent de bons sentiments en se ruant dans les supermarchés, agglutinés comme les mots d'une kyrielle, tout le monde est content, les mioches sont extatiques, la famille est heureuse, et tout, c'est Noël quoi. Et à chaque fois, ça manque pas, on se les caille horriblement. On est tous étouffés dans des gros manteaux-écharpes, on arrive à peine à bouger dans cet attirail d'inuit et on arrive toujours à avoir froid quelque part même sous 20 cm de fringues (la plupart du temps, c'est le bout du nez ou les mains) On vit perpétuellement dans une chaleur froide.

C'est Noël.
À ce moment de l'année, on se force d'être accueillant, la veille de noël, on revoit la famille, mémé, pépé, tonton, tata, cousins, cousines, autour d'un banquet bourgeois. Souvent, dans les familles qui ne s'entendent pas, on met un couvercle de pensées consensuelles (toujours aux couleurs de la saison) sur le bouillon explosif de l'irritation. Ce n'est pas rare que cette période de l'année soit flanquée en l'air car la cloche qui couvrait ce potage orageux était tellement enveloppée de tartuferie que le ragoût, à cause de la pression, éclate alors en un festival de couleurs malveillantes. Il répand ainsi sa saveur amère sur tous les convives, et après, ça fait chialer tout le monde parce que «Noël est foutu». J'ai jamais compris cette mode de tout vouloir lier par la force car la tendance du moment l'imposait.
J'imagine que c'est pour ça qu'on a imposé cette tradition d'offrir des cadeaux à Noël : Pour anesthésier cette haine, on lui injectant ce sentiment d'autosuffisance. Vous savez, ce sentiment qui se manifeste à chaque fois que l'on reçoit un présent. C'est vraiment un stratagème génial.

Ici, ça s'est toujours bien passé. Tout se passe toujours trop bien, tout est idéal à l'abus, tout est organisé de façon à ce qu'on réchauffe son petit coeur grâce à plein de procédés chocolatés et doucereux. De friandises consenties – presque consanguines - où le blanc froid de l'hiver fond et se transforme alors en sucre par la chaleur de miel et de la famille.
Dégueulasse.

C'est énervant, toujours énervant d'être plongé en permanence dans cet environnement tellement utopique que sa perfection en vient à lanciner et à excéder. Dans cette période annuelle, les problèmes disparaissent comme par magie et on adopte alors une vision leibnizienne, histoire de ne pas mettre d'obstacle à ce flux de bonheur de couleur rouge empâté. Tout le monde enfile alors son masque de la satisfaction afin de s'accorder à ce carnaval du Merveilleux. C'est alors que les raisonnables individus, prenant cette unanimité à contrepied sont définis de cynique et de nuisibles par ces diabétique grégaires, bouffis de leur saccharose acariâtre qui les fait se tourner vers leurs pairs, pour rassurer leurs préceptes.

Et ainsi continue la boucle infernale de la fête hivernale. Où chacun se complaît dans la stagnation du jugement, pensant y trouver le bonheur. Où le foie gras dégouline de la bouche au même titre que les boniments thuriféraires. Et où ce bedonnant barbu scandinave aux habits infernaux continue d'infecter grassement les coutumes de son ubiquiste popularité indécente.

Cette année, j'ai commandé du barbiturique.
On va bien se marrer.
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Lun 29 Nov 2010 - 21:42
Omg, j'adore la façon dont tu narre et explique, ça te correspond vraiment très bien.
Mais... Tu as pas une vision un peu mauvaise de noël toi? noel <-- Je trouve que ce smiley correspond bien en fait.
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Kokiri a écrit :
Pu-Pu-Puissance
Mer 1 Déc 2010 - 0:41
....


OwO



....



























Du grand Scylaax ^^


Sérieux, j'adore ton style et ta réflexion sur noel. Sa me fait passer pour un élève de CE2 a coté ^^
Pièces Pièces : 10105
Nombre de messages : 2612
Age : 21
Localisation : Là ou la mémoire m'emportera
Réplique/Citation : Je suis libre.
Date d'inscription : 06/01/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur





Lisez mon roman: Warp!

Ou aidez moi!

Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mer 1 Déc 2010 - 12:05
C'est bien écrit comme texte mais le vocabulaire utilisé est comment dire...plutôt difficile xP. Essaye d'être plus clair et d'utiliser des termes moins compliqué si tu publies ta fic ici. Mais sinon il y a un style plutôt sympa.
Pièces Pièces : 87248
Nombre de messages : 55838
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Mer 1 Déc 2010 - 12:42
Les mots du genre, ça fait partie de mon style, ça donne un genre plus démarqué et peaufiné que si je remplaçais avec des mots basiques. J'essaie de choisir des mots pour assurer une cohérence de structure avec la façon d'écrire.
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Kokiri a écrit :
Pu-Pu-Puissance
Mer 1 Déc 2010 - 13:26
Nan, c'est surtout que c'est comme sa que tu parle tous le temps :P

Moi, j'aime ^^
Pièces Pièces : 10105
Nombre de messages : 2612
Age : 21
Localisation : Là ou la mémoire m'emportera
Réplique/Citation : Je suis libre.
Date d'inscription : 06/01/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur





Lisez mon roman: Warp!

Ou aidez moi!

Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mer 1 Déc 2010 - 14:41
Je trouve que ça alourdis d'utiliser des mots soutenus voir très soutenus mais bon xP.
Pièces Pièces : 87248
Nombre de messages : 55838
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Mer 1 Déc 2010 - 16:34
Linkfan a écrit:
Je trouve que ça alourdis d'utiliser des mots soutenus voir très soutenus mais bon xP.
C'est parce qu'il faut avoir la fibre littéraire pour me lire.
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Mer 1 Déc 2010 - 19:17
Ohhhh.. owo
J'adore ton texte. :3
C'est tellement raffiné et.. Euh... Je sais pas, c'est raffiné et compliqué à la fois. :D
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Kokiri a écrit :
Pu-Pu-Puissance
Mer 1 Déc 2010 - 19:25
T'a pas la fibreux nananèreux, T'a pas la fibreux *Sort*
Pièces Pièces : 10105
Nombre de messages : 2612
Age : 21
Localisation : Là ou la mémoire m'emportera
Réplique/Citation : Je suis libre.
Date d'inscription : 06/01/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur





Lisez mon roman: Warp!

Ou aidez moi!

Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Mer 1 Déc 2010 - 19:48
Heh, Kokiri, au moins, moi j'ai compris le texte, j'ai juste dit compliqué dans un sens, même si j'ai compris le texte. *Frappe Kokiri*
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Mer 1 Déc 2010 - 20:45
Je doute s'il parlait de Miu ou de Link au fait. x3

Mais, je trouve que le texte est assez facile à comprendre, c'est vrai quoi, j'ai beau passer quelques secondes pour essayer de faire clair dans ma tête quand je lis du Marco Polo, ce texte là ne me pose aucun problème, même s'il n'est pas très simple non plus. :3
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Kokiri a écrit :
Pu-Pu-Puissance
Mer 1 Déc 2010 - 20:47
Je parlais à Link.
Pièces Pièces : 10105
Nombre de messages : 2612
Age : 21
Localisation : Là ou la mémoire m'emportera
Réplique/Citation : Je suis libre.
Date d'inscription : 06/01/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur





Lisez mon roman: Warp!

Ou aidez moi!

Spoiler:
 
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Sakuya Hawkeye a écrit :
avatar
Empereur
Jeu 2 Déc 2010 - 0:09
Bah ouais, noël pue ^^

Surtout quand ya une guerre de flatulence qui se déclare pour savoir qui fait le plus gros gaz XD

noel
Pièces Pièces : 3374
Nombre de messages : 2952
Age : 25
Localisation : là où tu regarde pas...
Réplique/Citation : Ze Emperor az spoken!
Date d'inscription : 06/03/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/





maieuh = dragonet XD
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 2 Déc 2010 - 10:33
Oh ça va hein Kokiri, j'arrive à lire du Racine noel .
Pièces Pièces : 87248
Nombre de messages : 55838
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Kokiri a écrit :
Pu-Pu-Puissance
Jeu 2 Déc 2010 - 18:13
Morghotz, ils sont bizarres les noels chez toi :)
Pièces Pièces : 10105
Nombre de messages : 2612
Age : 21
Localisation : Là ou la mémoire m'emportera
Réplique/Citation : Je suis libre.
Date d'inscription : 06/01/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur





Lisez mon roman: Warp!

Ou aidez moi!

Spoiler:
 
Noël pue
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum