Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

It's the end of it./['C'pas juste']
Invité a écrit :
Mer 3 Mar 2010 - 3:57
Le chemain s'avait passer sans embuches. Daisy et Neko avait animé une joyeuse conversation sur Sarassaland et la princesse décrivait avec entraint tout les détail qu'éelle était capable de donner. De l'entré, un peut simplette, au Chateau, où elle vivait. Les fleurs, les odeurs et les couleurs qui ornait les rue. L'ambiance qui flottait quand ont avait la chance de se promener dans la rue des marchads. Le soleil traverssant les maisons et leurs fenêtres. Les citoyens, joyeux et simpatique, certain un peut plus égoïste et renfermé que d'autre, mais tout demême, il faut de tout pour faire un monde!
Daisy adorait vraiment son pays, son monde à elle. Où tout le monde était gentil avec elle. C'est surment sa qui la retenait à son poste de Princesse, son ''peuple''. Tout ses gens qu'elle adorait.


La route commençais à ce rapetisser, les arbres commençais a orner les deux côtés de la route puis, elle tournait sec. Daisy ce sit tout simplement ''F*ck it'' dans sa tête et se mit a courrire vers le tournant, lanssant les deux autre derrière. Elle riait en entendant ses compagnons courire derrière elle. Le coin tourné, elle arrêtta de rire.

Sciée en deux, ses yeux qu,elle ne voulait pas croire. Son coeur arrêtta de battre. Rien, il n'y avait plus rien devans elle. Là ou il y avait d'ordinaire une clôture avec deux charmant soldat un peut maigrelait mais très sourriant qui gadait l'entré avec fidèlité chaque jours, près à acceuillire qui que ce soit. Non ils n'était pas là. Et ont pouvait clairement voire qu'il n'y avait personne d'autre dans la ville. Il n'y avait plus aucun mur intacte. Tout était brûler, calciné. Ont ne pouvait distinguer aucun corps. La seul structure qu'ont pouvait encore croire reconnaitre était le chateau. Mais encore, il ne se resemblait pas. Des 2 tours, il n'y en avait plus qu'une qui ossillait dans le ciel gris. Oui, le ciel était gris et l'air était lourd en poussière et fumé. Tout était dévasté, brûler. Sarassaland , qui avait mit 300 ans à se construire, avait disparut en l'espace d'un seul après-midi.

La jeune fille tomba à genous, sa couronne tomba au sol. La princesse était maintenant une princesse déchu. Une princesse sans royaume, sans habitants. Les larmes se mirent à couler, tout simplement, sans qu'elle ne puisse rien y faire. Elle n'avait plus, rien, absolument plus rien. Il n'y avait plus personne non plus... Les pas des deux autres retentire puis, s'arrêttairent net égualement...
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mer 3 Mar 2010 - 5:40
Ike qui suivait en silence depuis le début, sans savoir si finalement ils allait trouver cette fleur ou bien le château de la princesse, commençait à trouver le temps long. Au moins, ils allaient quelque part, mais il ne voulait pas posé la question puisqu'il avait dit suivre peut importe la destination. Et il ne doutait pas. Plus. Jamais. Donc il avançait avec le groupe, écoutant la narration de Daisy en chemin. Il supposa bien vite qu'on allait vers le château puisque c'est de cela qu'elle parlait. Et puis Draco ne semblait pas suivre, ou bien il était discret car on ne le voyait plus.

Finalement, les trois (ou quatre) acolytes arrivèrent devant... quelque chose qui ressemblait à un château. Ce n'était certes pas très jolie au regard par contre. Et loin de ressembler à ce que Daisy avait décrit en chemin. Pas de fleur, pas de joie.... pas de château. Neko et lui même étaient un peu plus en arrière, car la "princesse" avait piquer un de ses sprint de sportive juste avant le tournant. Surement qu'elle jouait au soccer en short dans la banquise, sa vitesse de course était exceptionnelle ! Mais revenons au château qui n'était plus.

Daisy regardait d'un regard vide devant elle. Surement vide en fait, puisqu'il n'avait pas de contact visuel avec les yeux bleu de la princesse et donc il ne pouvait que spéculé. Ou peut-être qu'il pouvait faire plus ? Il s'approcha à ses coté et vint apposé lentement son ombre sur la sienne. D'aussi proche, il remarqua qu'il faisait presque une tête de plus qu'elle. Il n'aurait donc pas à aller ce poster devant elle lui cachant ainsi la vue qu'elle avait plus que l'autorisation de fixer. Il n'aurait servi à rien d'empêcher la souveraine de regarder ce qui était sien jadis. Mais quand vint se posé, sur le sol à ses propres pied, une goutte de solution aqueuse dont il connaissait trop bien l'origine, il ne put s'empêcher de se dire qu'elle avait eut plus que son quota de de vision dévasté.

À ce moment, il s'octroya le droit de venir troubler la vision en y ajoutant sa propres image en superposition. Plus de château, plus de paysage. Juste Ike et ses petits cheveux rigolo qui flottait comme des petits drapeau dans le vent. Mais il n'était pas devant elle pour servir d'aménagement paysager, il était là car il avait quelque chose à dire à ce moment précis, pour aider la solide femme à sortir de sa torpeur. Un genou sur le sol, il commença sa "déclaration".


C'est un désastre, je vous l'accorde ma reine. Mais le château ne fait pas votre titre et tant que vous aurez foi en votre personne, je servirai la reine à qui j'ai prêté serment.

Ike ne savait pas qu'elle serait le poids de ses paroles pour Daisy. Dans son royaume, voué ses allégeance à quelqu'un impliquait un service complet de la personnes et ce jusqu'à son décès si nécessaires. Mais dans ce royaume, il n'avait rencontré aucun chevalier, ni même d'homme alors qui sait ce que sa pourrait représenté ses mots pour une princesse qui n'avait pas, et plus, de loyale serviteur dévoué. Mais personnellement, il ne pouvait pas mieux faire.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Jeu 4 Mar 2010 - 20:10
    [HJ : ... Okay. Faut trouvé un moyen de rendre la convo ' sur le sujet de changer l'endroit du château. Je sais que c'était Ginger qui aurait du le faire mais ... Elle vient jamais donc j'm'en suis occupé pour diriger la convo ' vers ça ... N'okay ? XD]

    Ils étaient présentement trois - ou alors quatre dépendant si Draco les avait suivit - et seulement deux d'entre eux discutaient. Effectivement, il n'y avait que Princesse Daisy-sama et Neko-san pour animer une conversation joyeusement et faire taire le silence pesant. La jeune féline était très intéressée par ce que racontait la princesse et voulait toujours en savoir plus sur son fameux royaume qu'elle réussissait à imaginer sans aucune difficulté. Quant au garçon qui se prennait presque pour le garde du corps de la dame, il ne parlait pas et les suivait tranquillement sans participer une seule seconde à cette discution qu'entretenait les deux amies.

    Les arbres qui ornaient chacun des côtés de la route commencèrent lentement à tourner. À ce moment-là, Princesse Daisy-sama se mise à courir le plus rapidement possible. Neko-san était en quelque sorte éblouit par le sprint que venait de faire sa camarade. En effet, elle venait de partir en une vitesse incroyable ce que la chatte croyait impossible pour les princesses. Effectivement, Neko-san pensait que toute princesse se devait d'avoir une démarche classe et lente, ce qui n'était pas le cas d'après ce qu'elle venait de voir.

    La jeune féline poursuivit la princesse en gambadant joyeusement. Elle avait si hâte de pouvoir jouer ainsi que se rouler dans les miliers de pétales qu'il pouvait bien y avoir dans son immense champs de marguerite. Lorsqu'elle eut à son tour tourné le coin, son regard ainsi que tout son corps s'immobilisa. Quoi ? C'est ça son royaume ? Puis Princesse Marguerite-sama tomba rapidement agenouillée sur le sol de terre devant le désastre qui se dressait devant elle. Qu'est-ce qui se passait ? Pourquoi avait-elle l'air si triste ? Neko-san avait du mal à comprendre ce qui était en train de se dérouler à cet instant précis. « Kih ... » était le seul son avec aucune signification qui sortit d'abord de sa bouche.

    Nee, Princesse Daisy-sama ... Est-ce que c'est vraiment ça votre royaume ? Car je n'l'imaginais absolument pas comme ça ! dit-elle avec un large sourire sur son visage.

    Toutefois, son sourire n'était pas pour paraître méchante face à la situation ce que l'on aurait pu croire. Elle souriait pensant que c'était réellement à quoi ressemblait le château de la princesse et ne voulant pas la blesser en disant un mauvais commentaire. Oui, car ce village qui se dressait devant eux tous était, on peut le dire, d'une grande laideur. Des marguerites fannées ornaient le sol quant aux bâtiments, ceux-ci étaient brûlés, en quasi-décomposition.

    Le garçon tenta de son côté de la séduire par une simple phrase héroïque qui fait de lui un parfait esclave. Alors qu'il avait le dos tourné en essayant de consoler la princesse, Neko-san grimaça. C'était elle qui avait connu la princesse en premier, il n'avait pas le droit de lui la voler quand même ! La chatte détourna une nouvelle fois son regard vers le paysage massacré. Elle tira à nouveau la langue en signe de dégoût.

    Si vous voulez, on a qu'à faire un peu de ménage et tout redeviendra impeccable, non ? Nya ! Ou, ou, ou, ou, pourquoi ne pas établir votre empire à un autre endroit pour faire un peu de changement ? Nya, quelle bonne idée, nee nee ? conlua-t-elle en commença à tapoter la tête de Princesse Daisy-sama.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Mar 23 Mar 2010 - 21:19
Je suis pas menuisier, je suis un chevalier. Reconstruire n'es pas une option.

Ike n'avait en effet que très peu de compétence en bricolage. Étant gaucher, il avait plutôt l'habitude de détruire ce qu'il touchait. Il n'était pas une brute maaaaais.... un chevalier reste un chevalier, ce n'est pas un mage habile de ses doigt et surintelligent. Bref, il ne pouvait rien faire qui aiderait ce château à reprendre sa forme initiale. Mais il pouvait aider pour la seconde idée par contre. Trouver les salauds qui ont tout casser et reprendre ce qui revenait de droit à Daisy.


Alors on va de l'avant ou on moisis ici ?
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Sam 27 Mar 2010 - 22:06
Charade et sont armée était transformer en corbeaux construient à partir de météorites.Volant au dessus des autouroutes du royaume champignon.Ils regardaient les autos passer.Sa ne sentait pas bon.Sa sentait le pétrole et le souffre.Ils volaient jusqu'a arriver à un petit village.Rien n'était pas bruler.Tout était fichu.Pauvre roi ou reine.Mais qui avait bien pu faire ça?Peut-être un monstre invoqué ou un dieu.Pourtant les dieux ont le droit de se servir de leur pouvoir juste dans des graves problèmes.Malgré que le dieu Zeus avait parler d'une ville qui avait des cannibales il ne croyait pas que des cannibales pouvaient crée un tel désastre.Il se posa sur un petit poteau qui allait tomber et qui a tomber.Charade n'a pas les réflexesd'un corbeau alors il trébucha lui aussi à terre.Une petite fille couronné courait à la folie et en même temps de faire un tournant elle pitcha du sable sur le corbeau à l'oeil blanc.Pas très poli cette petit fille.Il se releva encore une fois et là c'était un jeune homme qui fait tomber Charade.Il se releva encore et en espérant que c'était la dernière.Mais non ce n'était pas la dernière fois car une petite fille-chatte fait aussi tomber Charade.Charade avait-il fait quelque chose de mal?Il esseya de courir avec son armée pour rejoindre le groupe.C'était très difficilesur qu'il y avait un petit vent que pour les corbeaux c'était difficile à retenir.Arriver devant le groupe Charade esseya de parler mais personne l'entendait.Ils étaient parti voir la princesse qui était à genoux...Très bonne idée!Le corbeau accompagné de son armée se déposa sur les genoux de la princesse et Charade donnait un petit frottement avec sa tête pour dire qu'il voulait savoir pourquoi elle pleurait.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Ven 2 Avr 2010 - 1:46
Daisy n'aurait elle seulement penser que tout cela n'était qu'un rêve, malheueusement, non. Tout était ravagé. Ses oreils de persurent que les mots ''Ou, ou, ou, ou, pourquoi ne pas établir votre empire à un autre endroit pour faire un peu de changement ?''
Un autre endroit..Un autre empire? Cela voudrais dire, d'autre citoyens a chérire, non? Nécessairement! Certe, elle n'oublirais pas ses sujets, mais elle doit bien penser ses blessur avec quelque chose non?
Oui, c'était décidé, il lui fallait un autre royaume, un nouvel endroit a elle est plusieurs autre. Peut importe les responsabilité qui viendrais avec! Les épreuves entre chemin égualement, il faudrais passer au travers plusieurs épreuves éventuellement. Mais bon, en ésuyant l'eau qui débordait de ses yeux, la Princesse apperçue une petite bê-bête noir picotant son genou. En fait, il n'y avait pas qu'un seul oiseaux, il y en avait beaucoup! Des cordeau, même si cela ne parraissait pas, la Princess aimai ses petit animaux, teinté de noir, incomprit (cela avait commencer lors de la séparation avec Luigi)...

L'animal avait l'air de se demander pourquoi tant de tristesse, elle ne sut répondre que par:

-Trop tard, regarde mon royaume, il est partit...

Ike et Neko-san avait l'air de vouloir partire, alors la princess se leva d'elle même et enleva sa couronne, son royaume était déchu.

Nous partons mes amis...Je ne sais pas encore où, mais je doit trouver un nouveau chateau. Pas aujourd'hui, ne vous inquiétés pas.

Elle prit l'oiseau dans ses mains puis it nostalgiquement

Si vous voulez, vous pouvez rester sur ses terres, je vous les prêtes. Je renomme les contrés de Sarrassaland, les ''Desserted Sarrassaland field''

Sur se, elle mordit légèrement sa lèvre inferieur et regarda Neko, puis ses yeux croissèrent ceux de Ike, ce chevalier mystérieux qui était arrivé de nul part, lui avait prêté allégeance...Il allait rester avec elle. Daisy était reconnaissante malgrès qu'elle ne le connaissait pas beaucoup.
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Ven 2 Avr 2010 - 2:38
Ce paysage était donc son royaume.Charade devait avouer que sa ne lui surprennait pas.Un madame bien coiffée avec une couronne sur la tête devait être nécessairement être une princesse.Elle avait renommé son royaume.Cela ne se faisait pas!Rien est impossible mais peut-être qu'elle croyait le contraire.Tout ce qu'ils devaient faire c'est de reconstruire la ville.Bien qu'elle soit géante ce n'est pas une raison d'abandonner si vite.Si ils étaient beaucoup plus c'était possible.La princesse avait des serviteurs, non?Charade à toujours rêver de devenir un prince pour conquérir un royaume et que les gens apprenent c'est quoi le paradis.Mais il ne pouvait pas.C'était un simple organisme bougeant qui voyage partout et protège.Quand tu est prince tu peut te dire que les personnes ont une certaine confianceen toi mais tu doit respecter leur confiance.Quand tu reçois ton poste de prince tu est fière de toi.C'est sur que tu as le sourire au lèvre car des personnes s'exclame devant toi.Te prend pour leur dieu tout puissant.Même si Charade est un dieu,juste les scientifiques le connait.Même les professeurs d'école ne savent pas son exitence.Charde n'avait pas le choix de s'en aller.Il avait des choses plus importantes à faire.Lui et son armée parti lessant tombée un collier représentant le château de Peach dessus.


Suite--->Changement de personnage
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Sam 10 Avr 2010 - 1:58
    Menuisier. Me-nui-sier ? Quel était ce mot ? Que signifiait-il dans ce monde ? Au seul son de ce terme si peu employé dans son univers, la jeune chatte se mit à rire joyeusement. Elle ne comprennait rien à rien et la vie n'était qu'un pur plaisir au final pour elle. Pourquoi se rendre malheureux pour un rien ? Puis, elle se demandait bien pourquoi cette chère princesse ne pensait pas ainsi. Elle qui avait parut si énergique une heure plus tôt. Évidemment, son château n'était plus. Seule une pile de débris tapissait ce qui était auparavant un magnifique royaume couvert de merveilleuses marguerites. Toutefois, il ne fallait pas être déprimée pour si peu, voyons. À chaque problème, il y a toujours une solution, n'est-ce pas ? Alors pourquoi s'en faire pour si peu ? Neko-san aurait sans aucun doute une très longue liste de solutions - car elle aime ce qui est long, rawr - à proposer !

    Après avoir quitter le monde de ses idées loufoques pour revenir sur Terre, un immense troupeau de bêtes noirs se dressaient autour d'eux, mais plus précisément près de la princesse. Neko-san les observait tranquillement. Princesse Daisy-sama, durant ce temps, se tapait une lourde conversation avec ces étranges corbeaux. Suivant les quelques mots de cette dernière, les oiseaux noirs disparurent, s'envolant vers on ne sait où. Quant à la princesse, elle se retourna vers ses camarades, ceux-ci qui semblaient si pressés de partir, et annonça sa grande décision : ils se devaient de trouver un nouveau royaume pour Sa Majesté. L'idée principale de la féline avait l'air d'avoir porté ses fruits. Ça n'allait sans doute pas être une tâche facile, mais avec de la patience, ils finiraient bien à trouver un royaume à conquérir. Du côté de Neko-san, elle trouverait bien un lieu, dans le futur royaume de Sarasaland, où elle pourrait établir le pays des merveilles ... Disons ... Nouvelle version ? Enfin bref.

    Nee, nee ! Princesse Daisy-sama, vous avez terminé votre deuil maintenant ? On peut y aller ? Ne vous inquiètez pas ! Nous vous trouverons un nouvel empire où vous vous sentirez comme chez vous ! Votre vie sera à nouveau magique ! Nya. ~

    Neko-san lui sourit une nouvelle fois bêtement, en plaçant ses doigts en "V" et tendant sa main vers la princesse. Ce signe de peace accompagné d'un magnifique sourire ne pouvait être que réconfortant. Neko-san comptait remettre de l'ordre dans la vie de sa très chère princesse qui venait d'être bousculé d'un seul coup ! « Ne vous inquiètez pas princesse, tout rentrera dans l'ordre bientôt. Je le sens. Vous serez à nouveau heureuse. » pensait la jeune chatte à cet instant. Réflexion pour une fois aucunement idiote. La féline posa son regard sur Princesse Daisy-sama suivit de ce chevalier bien étrange qui s'était permis de s'auto-nommer "Chevalier de la princesse" alors qu'ils venaient tout juste de se connaître. La chatte aurait bien aimé avoir un titre aussi important à l'égard de cette très chère dame, ce qui la rendait plutôt jalouse.

    Et, par où est-ce qu'on va, dites ? Parce que vous savez, puisque je viens du pays des merveilles, je ne connais absolument pas cet endroit, nya ! ~
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Sam 10 Avr 2010 - 23:11
Terminé son deuil ? Et puis quoi encore. Cette chatte venait bien d'un autre monde pour ignoré la gravité de la situation. Un monde sans responsabilité sans aucun doute. D'ailleurs elle l'avait nommé le "Pays des merveilles". Pour n'y être jamais aller, Ike ne pouvait juger du reste de ses habitants. Mais s'ils étaient tous à l'image de cette femme féline folle, il y avait fort à parier que le désordre régnait sur l'ensemble du royaume. M'enfin, ce n'était certainement pas là bas que la princesse irait établir son nouveau royaume de toute façons alors il n'avait aucun soucis à se faire.

Puis vînt la question auquel il avait réponse, mais dont il ne voulait aborder. Ou est-ce que Daisy pourrait rebâtir un royaume ? Il avait penser d'abord à Tellius. Là bas, il y avait tout les climats possible, et plusieurs royaume sans reine. Mais il ne voulait pas y retourner de si tôt, alors il proposa plutôt le royaume d'un autre.


À Hyrule, il y à un grand château, un peuple agréable et assez d'espace vert pour faire pousser une nombre infini de Marguerite, de Rose, de Lylat, bref, de toute les fleurs dont vous pouvez rêvez.

Puis Ike réalisa que peut-être ce n'était pas une si bonne idée. Pour avoir voyager un court moment avec la Princesse Zelda, il savait que celle-ci n'était pas très doué pour géré son royaume. Ce n'était pas tant celle-ci qui lui donnait un mauvais pressentiment. Ce qu'il craignait, c'était de voir surgir l'elfe en jupe verte. Si ce n'avait été que de lui....

Cependant, il y à de forte de chance qu'en choisissant ce royaume, nous nous mettions à dos toute une bande de justicier. Et ils sont tous débile sans exception. Mais il sont fort, et il gagne toujours..... Si on va là bas, il faudra se préparé et aussi nous trouver des alliés.
It's the end of it./['C'pas juste']
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Teste de la nouvelle "DashBoard" Xbox 360
» Un truc bizarre juste en ce moment...
» Votre inventaire de jeux
» liste n°2 (la dernière juste avant le nouveau dex :D)
» j'ai froid au pied droit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum