Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
I Am The Great Leon![validé]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité a écrit :
Dim 8 Nov 2009 - 22:23
Rappel du premier message :

Who Am I ?! I Am The Great Leon !!



Nom/Surnom du Personnage :
Leon Powalski de son vrai nom.Il se surnomme lui même le Grand Leon.

Groupe :
Nintendo

Camp :
Neutre-Méchant

Double Compte (si oui) :
Papy Champi


Source :

- http://starfox.wikia.com/wiki/Leon_Powalski
- http://www.animauxexotiques.com/lezards/especes/cameleon.htm

Description du Physique :

Leon Powalski est un caméléon humanoïde au teint verdâtre,qui est assez mince avec cependant une taille convenable.Il a une face reptilienne,avec au bout de son museaux deux petit trou noir.Ces deux orifices lui servent à sentir les odeurs.Contrairement a Fox ou a Wolf,le caméléon humanoïde a un odorat peu développé,aussi faible que celui d'un être humain.Pour continuer,la créature verdâtre possède deux yeux globuleux qu'ont peux qualifier de assez laid.Ces pupilles de couleur noir sont assez petit et ne possède aucune iris,pour poursuivre elles ne sont pas parfaitement ronde au niveau de la forme mais légèrement ovale.Pour finir,la créature est souvent vêtu d'une combinaison de pilote violet très confortable et légère.

Il à un physique relativement fragile dû à sa minceur et à son manque de masse musculaire.Pour continuer,bien qu'il est légé,il à des mouvements lent en raison de son organisme sembable à celui d'un caméléon.En revanche,sa queue est assez grande,agile et possède quelques muscles qui ainsi permet de saisir des objets.La langue de Leon Powalski est immense,sa taille est supérieur à la hauteur de son corps,de plus l’extrémité de sa langue est dôté d'un certain liquide extrêmement corrosif,capable de bruler de la chair humaine et de endommager sévèrement de l'acier.

Le plus grand point fort du cameléon réside dans sa peau,qui étrangement peux prendre le même teint que son environnement,ainsi il peux se camoufler dans le paysage.Cependant il n'a guère le choix de choisir entre conservé son teint naturel qui est le vert et la couleur qui lui est imposé selon le lieu oû il se situe.Ces vêtements,précisons-le,peuvent prendre la même couleur de sa peau,non pas grâce à un système cacher dans sa combinaison mais grâce à son corps qui rejettent certains ondes.Ainsi,tout ce qui touche le Caméléon pendant une durée supérieur a soixante secondes prend la même couleur que Leon Powalski et cela,jusqu'a que le contact physique cesse,alors les couleurs imposé par la créature verdâtre disparaissent et reprennent leur coloration d'origine.


Description du Caractère :

Leon Powalski est un assassin lâche,préférant abattre sa cible dans le dos que de la combattre loyalement.Il ne possède aucune éthique lié à l'art du combat et il ne comprend pas les guerriers qui parlent de honneur et de loyauté.La créature humanoïde verte ressent même un certain plaisir à envoyer son adversaire à la mort en le privant lâchement de toute possibilités de défense.

Leon Powalski adore voir ces ennemis s’effondrer au sol,confronté à leur dernier souffle sans leur donnée la moindre chance de savoir ce qui leur est arrivée.La créature verdâtre,après avoir ôter la vie à une personne pousse souvent un rire dérangé de psychopathe en pensant :
-Toi ! Pitoyable mortel,pour tes derniers instants,je te fais grâce de mon magnifique rire qui n'est rien d'autre que la plus belle succession de son existant dans toute cette univers ! ".
Lorsque le caméléon depuis fort longtemps,n'a pas vu le plaisir se présenter d'ôtée la vie à un être vivant possédant une conscience réelle et non artificielle,certains trait dépressif peuvent apparaitre au sein de son état psychique.Ceux-ci,à mesurent que le temps passe gagne rapidement en intensité et peuvent même atteindre la psychose.Pour la créature verdâtre,tuer est comme une drogue extrêmement forte dont il ne peux s'en passer.Leon Powalski possède très peu de plaisir dans sa vie,sa principale source de plaisir provient dans ces meurtres,à vrai dire c'est son seul et unique réelle divertissement.

En plus d'être un assassin fou,il est un combattant froid et impitoyable.Il ne ressent aucune pitié envers ces ennemis et fais preuve d'aucune clémence.Pour poursuivre,Leon Polwaski est un être vivant aucunement romantique qui cherche à séduire,contrairement à son allier Panthère qui lui est un séducteur hors pair.La créature verte n'est aucunement intéresser par une vie de famille,ni une existence à passer l'intégralité de son temps avec son âme sœur.En revanche,il possède certain faibles envers les femelles de sa race dont il sait bien dissimuler pour ne pas ternir à son image de " Grand Leon "dont il prend tant soin.La créature verdâtre,aussi monstrueuse qu'elle est a un petit penchant pour la torture.En effet,il adore donnez une mort atroce à ces ennemis les plus redoutables.Un programme plutôt spécial est réserver pour Falco,qui est le pire ennemi de Leon Powalski.

Le caméléon humanoïde est un être extrêmement narcissique.Il se croit être supérieur aux autres,qu'il est un être unique que tout le monde doit admirer.Il affirme souvent sa supériorité à ces connaissances et ces amis.Sa phrase préférée est " Je suis le grand Leon ! ",annonçant à ses interlocuteurs qu'il est une authentique créature.Il consacre beaucoup de moyens pour accroitre l'opinion des gens à son égard,afin d'atteindre son but,devenir le cameleon parfait.

Bien que Leon Powalski est un tueur qui à régulièrement besoin de tuer,il préfère la paix à la guerre.Premièrement,l'absence de conflit réduit ces chances que son image de " Cameleon Parfait " soit réduite,suite à quelques défaites.Ensuite la créature verdâtre trouve plus de challenge à assassiner furtivement en période de sérénité.Souvent,il laisse un message sur le cadavre de ces victimes pour accroitre sa réputation de tueur très talentueux.La police locale,impuissante est incapable de empêcher le caméléon humanoïde de tuer ainsi que de le trouver après ces meurtres.Pour finir,Leon Powalski aime la paix car il apprécie la tranquillité,le silence tandis que l'agitation continue des combats l’insuporte...


Histoire :

#Compte-Rendu sur l'affaire Leon Powalski,écrite par le commissaire de police de Coneria#

Peu de personne savent a quelle endroit,dans quelle circonstance et a quelle moment est née le célèbre criminel Leon Powalski.De même que comment s'est déroulé l'intégralité de son enfance.Le caméléon humanoïde est un être-vivant très mystérieux cherchant sans cesse à montrer sa supériorité aux autres.Certaines rumeurs prétendent qu'il se faisait victimiser par ces camarades au cause de son vilain défaut,le narcissisme.

Autre que sa passion de l’assassinat,Leon Powalski avait lorsqu'il était jeune une certaine fascination pour les engins volants avant même d'apprendre à voler dans le ciel,puis dans l'espace.Ce caméléon est aussi bien un assassin dangereux complétement invisible sur terre que un pilote très compétent dans les cieux dotée d'un armement dernier cri.

Leon Powalski déteste plus que tout Falco.Les deux individus semble même partager ensemble une certaine rivalité.La raison,nous l'ignorons.Probablement parce que l'oiseau humanoïde à très fortement remis en cause le sentiment de supériorité du caméléon criminel.Ce mercenaire,Falco est un des meilleures pilotes de toute notre galaxie.Ce n'est pas pour rien si actuellement,cette personne est toujours en vie alors qu'il est la cible prioritaire d'un redoutable assassin.Une collaboration avec lui nous serait d'une utilité très précieuses !

Le caméléon humanoïde est membre de la Star Wolf depuis sa création.Il s'agit d'un petit groupe de pilote talentueux collaborant ensemble pour s'enrichir illégalement...L'escadron de Leon Powalski semble partagée un fort lien de rivalité avec la Star Fox.Les deux groupes semblent plus se haïr pour des raisons personnels que idéologique.

Leon Powalski,est un criminel très dangereux qui est une vraie plaie pour notre univers.De jour en jour il contribue a l’odieuse criminalité en plus d'ôtée quelques vies innocentes.Il est vital que nous mettons un terme définitif à son activité !

#Fin du compte-rendu.#


Leon Powalski,à bord de son Wolfen voyageait seul dans le système Lylat.Il était revenu d'une mission confié par un chef d'une quelconque entreprise de production de boisson énergétique.Celle-ci n'avait rien de plus que les autres organisations de créations,mise à part le fait qu'elle était la seule à traiter très discrètement avec des dealers,afin de mettre de légères substance de drogue dans leur produit.C'était un bon moyen de concurrencer les autres leaders d'entreprise de boisson énergisant,a condition bien évidemment que le trafic de produit addictif ne soit pas découvert par la loi.Si jamais,par un quelconque malheur la police locale aurait découvert que les boissons contenaient de la drogue,la production de l'entreprise sera temporairement suspendue en plus de laissée place à une enquête.Si le patron était découvert,une lourde peine de prison l'attendait.Un excellent moyen égoïste pour s'enrichir mais en revanche très risqués...

Ce patron s'était cette fois-ci surpassée en engageant le très dangereux assassin Leon Powalski.Il à été demandé au caméléon vert de mettre un terme définitif à l'existence de cinq de ces concurrents les plus dangereux,mais pas n'importe comment.Chacun des chefs devaient être tué avec un intervalle irrégulier allant entre deux a trois semaines,tandis que l'assassinat devait à tout prix paraitre un malheureux accident.Autrement,si ces conditions n'étaient pas respecter,de lourd soupçon risquait de menacer le client de Leon Powalski,étant donnée qu'a la suite de la disparition de ces plus puissants ennemis,il serait inévitablement le premier.

Toutes les tâches avaient parfaitement été accomplis,chaque mort semblait être un accident pour la population locale.Le tueur alla réclamé sa récompense,.Une fois que l'assassin était devant l'entreprise de son client,il se rendit à son bureaux.Une lourde négociation allait alors commencer entre le leader égoiste sans scrupule et le caméléon :


Moi,le grand Leon à accomplis les tâches que vous m'aviez confiés ! J'exige l'argent à présent !!Ordonna fermement Leon Powalski...

Euh...Bonjour déjâ ! Vous avez oubliez la politesse ? Répondit le patron d'un ton moquard

Peu importe la politesse,je veux l'argent !! Répondit agacée le caméléon...
Allons...J'ai quelque chose de bien mieux que de l'argent...Pour vous,le Grand Leon,je vous offre un voyage particulier...Vous méritez bien mieux qu'un simple salaire non ? Vous maitre Leon Powalski...Répondit hypocritement le patron...

Ce n'était pas prévu dans le contrat ça ! J'avais prévu de l'argent ! Donnez-moi l'argent ou je vous assassine,comme les cinq autres patrons !Menaca Leon Powalski.
J'avais cru vous faire plaisir,grand Leon Powalski mais soit...Je vais vous donnée l'argent...Répondit le patron.


Alors que Leon Powalski s’apprêtait à rétorquer de nouveaux,une barrière électrique apparut entre le caméléon et le patron égoïste.

Hum...J'ai besoin d'une certaine distance de sécurité ! Vous êtes la bête la plus immonde que je n'ai jamais vu ! L'odeur de votre haleine m’insupporte tandis que votre peau est porteuse de peste ! Annonça le patron avec un sourire moqueur...

Comment...Comment-osez dire ca a moi ?! Moi l'être le plus admirable de tout Corneria ! Vous...
Répondit avec haine le pauvre Cameleon.

Bon voyage,souverain de la médiocrité ! Souhaita le chef de l'entreprise avant d'appuyez sur une touche.

Un énorme trou noir apparut dans la salle.Celui-ci absorba cruellement le pauvre Caméléon tandis que le patron,protégée par de puissant bouclier énergétique avait sortit une camera,et filmait sadiquement la fin du prestigieux Leon Powalski.

Je vous jure que je me vengerai !! Hurla Leon Powalski avant d'être complétement absorbée par le trou noir.

Hahaha ! Essaye-donc,hors la loi !Cria avec fierté le patron...

Quelques secondes après,le trou noir avait disparu.Le patron avait non seulement "anéantit" Leon Powalski,en plus de filmer sa mort.Non seulement il n'avait pas eu à payer,mais en plus le chef de l'entreprise gagnera en réputation en plus de obtenir la prime du caméléon,une vrai pierre de coup.

L'argent,c'est l'argent haha ! Plus qu'a montrez ca à la police et ils me donneront la prime en plus de diffuser mon meurtre partout dans Corneria.Ainsi,je serai perçu comme un héros et mes affaires grimperont !!


Cependant,la mort de Leon Powalski était complétement hasardeuse.Le trou noir pouvait aussi bien envoyer le cameleon au beau milieu de la galaxie sans rien pour survivre que tout simplement dans une plaine deserte de Corneria.Les effets étaient complétements aléatoire,tout n'était qu'une question de chance...Cependant,une chose était sur,ont ne risquait pas de revoir la créature verdâtre dans le système Lylat avant un beau moment.


Aime : Tuer,Tranquilité,se sentir supérieur,les femelles caméléons...

Aime pas : Falco,l'agitation,se sentir faible.

--> Egg, le dernier Vice
--> Le flutiste et la chanteuse. Duel symphonique sous le soleil de Moebius.
--> Elden et un malfaiteur ? Le caméléon perdu dans le désert.
--> Dernière bataille contre le Chaos: Sephiroth
--> Cache-cache dans une pyramide antique
--> La résurection d'Edward et le début d'un règne
--> Lancement de l'opération subspatial

Retour de Leon Powalski :
--> 5, Avenue de l'insomniaque
--> A la recherche de la seconde tour

Message
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Gozen Arkaÿlis a écrit :
Quatuor Universel
Dim 18 Sep 2011 - 13:55
Bah oui, bien entendu.
Nombre de messages : 5739
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Link a écrit :
Fondateur
Dim 18 Sep 2011 - 14:13
Faudrait qu'il en sache plus ou faire un article d'encyclo là dessus alors =).
Nombre de messages : 56231
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Bagdad Shopping a écrit :
avatar
Objection
Dim 18 Sep 2011 - 14:40
Rebienvenue!!! :D
Pièces Pièces : 7602
Nombre de messages : 2682
Age : 19
Localisation : Je suis là-bas
Réplique/Citation : J'ai faim
Date d'inscription : 26/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://csgorar.com/







 :: HRP ~ Préparatifs :: Fiches Personnage
Invité a écrit :
Dim 18 Sep 2011 - 17:06
Merci Genesect|SnoW.

J'ai jamais entendu parlée de cette organisation,mais ca peut être sympa oui.Leon Powalski pourra trouvé tout interet à collaborer avec des criminels pour s'enrichir illégalement et pour rencontrer plus d'opportunité de tuer.
I Am The Great Leon![validé]
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» I Am The Great Leon![validé]
» Rusted Great Sword - Wonr Great Sword
» Great Mahou Daisakusen (Dimahoo) Astuce & Bios traduc
» Ma prèz ! [validé]
» The Great War In Europe: Deluxe Edition - GMT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum