Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaUltra-Banqueroute00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Sabres Croisés
Invité a écrit :
Ven 11 Sep 2009 - 20:59
Il était pratiquement impossible de vraiment pouvoir se rappeler de ce qui s'était passé avec cet aveugle que Klyne avait rencontré au royaume champignon. C'était plutôt flou dans sa mémoire et le combat s'était drolement déroulé. Tout celà pour le poursuivre jusqu'à en perdre sa trace sur les plaines d'Hyrule pour ensuite affronter une bande de bandits avides de sang sous les ordres d'une séduisante demoiselle qui érait dans le coins. Le hérisson avait maintenant pour but de traversé à temps le pont du faux-bourg du château d'Hyrule. Sur son chemin, une horde de revenants assoifés de vengeance attendaient impatiement sa venue pour lui faire la peau. Cependant, ce ne serait pas la première fois que Klyne affrontera ce genre de démons.

Brandissant son épée, Klyne chargea dans la horde, celle-ci poussant des grognements et des cris qu'il serait préférable de se méfier. Sans crainte, le jeune démon trancha déjà sa premiere victime qui avait soudainement tenté de l'attaquer avec ses falanges rongées jusqu'à ce que celles-ci deviennent tranchantes. Une bien jolie arme, face a celui qui n'en a pas, mais pas contre celui qui en a une plus grosse. Maintenant dépouvu de ses jambes, il ne restait que le tron de cette créature pour tenter d'infliger un minimum de domage à Klyne qui continua sa route en tentant d'éviter le plus possible ses adversaires. Étant bien plus jeune, il apprit a se servir de son environnement pour se déplacer plus rapidement. Des objets aux être vivants, il s'en servait pour éviter de se faire prendre après avoir volé de la nourriture pour sa survie. Il se servi donc de ce petit talent et de ses armes pour se ferer un chemin.

Devant lui se trouva deux de ces zombies lui barrant la route. Se pressant a dégainer son pistolet argenté, Klyne l'échappa maladroitement, mais se rattrapa vite. Il glissa au sol puis étendit son bras pour attraper l'arme en question qu'il se servit pour plomber la jambe du premier démon qui tomba a genoux. En se relevant en trombe, il put se servit de son adversaire comme plate-forme et sauter par dessus le second zombie tout en lui éclattant la tête avec ses deux pistolets adorés. Maintenant que le chemin était ouvert, il s'empressa de courir vers le pont qui se fermait peu a peu. Il avait encore le temps de s'y rendre.

Arrivé a quelques mètres de la porte, Une main jaït du sol pour lui attraper la jambe. Coincé, Klyne regardait la main puis la porte étant presqu'entierement fermée. D'un élan, levant sa jambe coincée à une parfaite vitesse, le zombie en sorti aussi. Étant projetté dans les airs, il ne pouvait que voir le hérisson pointer ses armes vers lui avant de faire feu a plusieurs reprise. La pression des balles fit élevé le mort-vivant plus haut dans les airs avant que Klyne ne bondisse sur celui-ci pour se servir de plate-forme pour atteindre le bout du pont et glisser jusqu'a l'interrieur du faux-bourg. Une fois après avoir touché le sol, le pont s'était relevé et deux gardes regardaient le hérisson d'un air plutot étonné. Klyne ne s'en fit pas la grosse tête et chercha rapidement l'auberge. Il se mit donc en route à travers la ville précédant le château. Se remettant peu à peu du combat et ainsi calmer l'adrénaline en lui.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 13 Sep 2009 - 18:58
Nyaaa ... , venait de soupirer tout en s'étirant Neko-san sous sa forme de petit chat.
Neko-san cherchait à faire changemant et avait décidé de quitter le pays des merveilles pour visiter d'autres lieux. C'était depuis la visite de Arisu qu'elle avait prit la décision d'ouvrir ses horizons et après quelques adieux à ses proches était partit vers une nouvelle aventure sans aucun regret apart peut-être celui de quitter sa forêt magique. La jeune fille s'était transformée en chat pour passé le plus inconnito possible dans ce monde qui lui était complètement inconnue. Elle avait finit par se retrouver dans la ville d'Hyrule une heure plus tôt et tournait en rond dans celle-ci puisqu'elle ne pouvait plus en ressortir, le pont fermé. La tête haute, elle marchait tranquillement sans se presser. C'était de plus en plus vide comparé à tout à l'heure. Les personnes rentrèrent peu à peu chez eux. Où allait-elle bien pouvoir dormir? Habituellement, elle aurait dormit sur une branche d'un gigantesque arbre mais pour là, il n'y en avait pas vraiment. Elle ne s'inquiètait pas trop pour ça de toute façon.

Ses yeux globuleux grand ouvert, elle venait d'apercevoir un hérisson au proportion humaine qui venait de faire une cascade spectaculaire à la dernière minute où les portes finnissaient de se refermer.
— Nyah! , avait-elle laissé entendre avec un grand sourire plein d'admiration. Neko Smile.~
Neko-san s'approcha de l'hérisson. Une seule pensée traversait son esprit ... Il avait l'air doux malgré ses piques ! Il marchait comme s'il cherchait un endroit précis. La jeune chatte le suivait sans faire de bruit et lorsqu'elle fut tout près de lui, se colla et frotta sa tête contre lui. Cette chatte aux couleurs orangées et à la petite mèche violine se mit à ronronner aussitôt. ~Comme il est doux. Miaw.~
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 13 Sep 2009 - 21:07
Maintenant sortit des eaux troubles, Klyne chercha toujours desespérement un endroit où il pourrait pleinement se reposer et retrouver ses forces. Fixants tous les panneaux peu illuminés avec un lueur d'espoir caché par un visage de quelqu'un qui savait ce qu'il faisait, il ne put vraiment trouvé ce dont il cherchait empréssement. Grognants à chaques panneaux qui le contrariaient, il fût cependant interrompu par quelque chose qu ise frottait a ses jambes. Sans même sursauter, mais tout de même surpris, il apperçut un chat ronronnant à fond le moteur qui semblait lui offrir toute son affection. Ne s'en empêchant pour rien au monde, il prit ce petit chat dans ses bras. Il ne le trouvait pas mignon... Surtout que cette petite mèche violette lui laissait a désirer. Et pour encore plus guâché le tout, il avait un noeud papillon bleu. Tout a fait contraste à la couleur orangée. Maintenant, Klyne pouvait se douter que cette chatton s'était enfuit de la torture des gamines qui maquillent les animaux.

- Dis donc, toi. Tu sembles bien amoché... Bon... J'te traine avec moi, mais pas de conneries.

En levant légèrement les yeux au dessus de la tête du chat, il pu appercevoir l'auberge qu'il cherchait tant. Du coup, il affirma au chat que même si celui-ci était amoché, il lui portait bonheur. Sur ce, i laccepta de trainer cet animal avec lui. Rendu a l'entré de l'auberge, une signalisation interdissait les animaux. Le panneau indiquait la silouhette d'un chien noire et une croix rouge dessus. Haussant les épaule, Klyne y répondit un petit commentaire.

- Pfeuh... C'est seulement interdit aux chiens, sans doute... Tant que tu ne sais pas faire ''wouf'' , on est saufs.

Puis il tourna la poigné de fer avant de pousser la porte en bois moisit et entra tout en cachant le chatton dans son long manteau rouge. Se dirigeant vers le personel au comptoir, il prit un air tout a fait naturel en demandant une chambre luxueuse au dernier étage. Obéhissant sur le champ, l'homme très mochement vêtu lui offrit une clef en or massif. On pourrait se payer l'auberge juste avec ceci. Après un remerciement bien sincère, Klyne alla dans sa fameuse chambre. Un véritable luxe, tel que promis. L'eau courante et pur, comme les richards du château. Un lit double bien large et de la nourriture a volonté. Voilà de quoi qui allait plaire au hérisson qui, du coup, sorti le chatton de son manteau avant de retirer le manteau puis sa chemise et les balancer sur le lit. Laissant le chat se promener dans la maison, il lui dit de rester bien sage pendant qu'il allait se doucher. Puis il quitta pour la sale de douche et fit tel que prévu. Ne se souciant pas vraiment de ce qui se passait autour... Enfin... Tant qu'il n'y avait plus de bloc de savon...
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 13 Sep 2009 - 21:43
~ Amoché? Je suis pas amoché nya ! ~
— Miaw ...
Neko-san regardait l'hérisson d'un regard mauvais. Elle n'était pas contente d'être traité ainsi et ne répondit que d'un miaulement tristouennet. Ils étaient maintenant devant un auberge. Certainement le lieu que cherchait celui-ci un peu plus tôt. Il expliqua alors à la chatte que c'était interdit aux chiens et que tant qu'elle ne saurait pas japper tout irait bien. Cette phrase plutôt bête amusait drôlement Neko-san qui riait dans son fort intérieur. Il la mit alors sous son manteau pour que personne ne la repère. Elle ne dit rien pour ne pas se faire voir. Elle ne voulait pas passer sa nuit dehors donc bon. Il faisait chaud sous se manteau mais ça ne l'a dérangeait pas car elle savait que ça ne durerait pas longtemps. Ils montèrent alors à la chambre que leur avait indiqué le monsieur aux goûts vestimentaires douteux.

Arrivé dans cette pièce, elle pu finalement sortir de sa petite cachette. L'endroit était d'un luxe jamais vu auparavant par la chatte. Il y avait un lit à deux places et plusieurs bureaux. la chatte se promenait dans cette grande chambre avec des yeux pétillants d'admiration. Puis l'inconnue ordonna à la chatte de resté sage le temps qu'il prenne une bonne douche pour se rafraîchir. Lorsqu'il quitta la chambre, Neko-san reprit sa forme humaine tout en gardant ses caractéristiques physiques félines (ses oreilles et sa queue). Elle se dirigea vers le lit, s'étira légèrement et se laissa finalement tomber sur le dos. Il était doux ce lit. Son visage avait prit une expression ressemblant à ça : =w=. Elle roulait sur le grand lit de gauche à droite comme une gamine. Elle était bien fatiguée.
— Miaw ... ça donne envie de dormir, quelle douceur!~
Elle s'arrêta de tourner et était désormais couché sur le ventre, la tête regardant vers la gauche. Elle affichait toujours la même expression sur son visage. Un expression de confort et de fatigue à la fois. Cette jeune fille ne pensait plus à rien. Elle était perdue dans la douceur des couvertures sur lesquelles, elle s'était laissé tomber. Elle en avait même oublié le petit hérisson gris d'il y a quelques minutes. Elle ne dormais pas, elle ne faisait que rester immobile pour son confort personnel.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 13 Sep 2009 - 22:36
Après s'être débarassé du bloc de savon au complet au point de devenir un monstre de mousse, Klyne put ainsi se rincer et sentir la bonne odeur qu'il portait avant de renfiler ses pantalons recouverts de jambières de cuir. Son épée et ses deux pistolets sur les étagères attendant patiement de pouvoir replomber de la chair ou bien des os... Voir même du fer ou du roc. Après avoir posé sa main gauche sur la poigné de la porte, il put sentir qu'il n'était plus vraiment seul avec un chat dans une chambre d'auberge. L'odeur du chatton y était toujours, mais celle-ci était plus abondante. S'était-il empiffrer? Était-ce un piège? Il ne le saurait pas sans qu'il aie ouvert la porte.

Discrètement, il l'ouvrit. Évitant le moindre grincement, le moindre bruit mécanique en relachant doucement la poignée. Il appercu une bien charmante demoiselle aux cheveux de la même couleur que la fourrure du chatton. La mèche violette identique a l'animal et un habit de ménagère rouge. Au niveau de sa poitrine, un tissu de chemisier blanc. Elle portait de longues chausettes blanches. Cet ensemble pouvait s'averer très attirant au yeux du mâle ordinaire, mais Klyne ne s'y laissait pas vraiment attiré. Sans même s'emparer de la moindre arme, il alla s'asceoir a coté de la jeune demoiselle aux oreilles de chat. Posant tendrement sa main dans la chevelure de celle-ci. Caressant derriere son oreille gauche à l'aide de son index et de son majeur. Il aimait bien la douceur de la chevelure de cette neko. Approchant doucement de visage du sien. Les lèvres à quelques centimètres des siennes, il fit un étrange sourire provocateur avant de prononcer ces quelques mots.

- Alors...? On se cache derrière une transformation bien mignonne pour avoir une place où dormir...? Si tu serais restée en cette forme, j'aurais gardé un peu plus de gêne a mon entré... Maintenant, tu vas bie ngentiement me dire d'où tu viens et ce que tu es venue faire ici...
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Dim 13 Sep 2009 - 23:08
— Nyaaw ~
Un peu comme si elle était dans les vapes, perdue dans ses pensées qui se résumaient à rien du tout, elle bougea doucement les oreilles au moment où l'hérisson était revenu et caressait maintenant la chevelure de cette dernière. Elle se sentait comme sur un nuage. Son visage ne changea absolument pas d'expression. Cependant, après un instant, elle sentit quelque chose approché. Le visage de l'inconnue avec un sourire à glacé le sang s'approchait lentement de celui de la jeune chatte. Elle passa automatiquement du : "=w=" au "oxo". Vous imaginez la scène, n'est-ce pas? Elle qui pensait être tranquille pour un instant et que cette petite bête était inoffensive ... Elle se releva d'un geste brusque et resta finalement assise sur le lit. Qu'allait-il bien lui arriver maintenant? Elle passa sa main dans ses cheveux et la déposa ensuite sur son genou. Elle regardait l'hérisson qui s'apprêta à lui dire quelque chose.
— Alors...? On se cache derrière une transformation bien mignonne pour avoir une place où dormir...? Si tu serais restée en cette forme, j'aurais gardé un peu plus de gêne a mon entré... Maintenant, tu vas bie ngentiement me dire d'où tu viens et ce que tu es venue faire ici...
C'était seulement ça? Lui dire d'où elle venait et qu'est-ce qu'elle faisait ici? Elle s'imaginait à bien pire. Un grand sourire aux lèvres se dessina sur son visage auparavant appeuré. Elle qui détestait le sentiment de la peur. Elle n'avait pas beaucoup aimé le ressentir ainsi.
— Bah, c'est simple ! Je viens du pays des merveilles et je suis maintenant ici car je cherchais à visiter de nouveaux lieux mais malheureusement je me suis perdue et les portes de cette ville se sont fermés. Sinon, je serais allée dormir sur un de ses grands arbres de la plaine d'Hyrule !
Elle le regardait toujours de son immense sourire. C'était comme si toute la fatigue qu'elle avait s'était volatisé d'un seul coup pour laissé place à une énergie débordante. Elle n'en manquait pas, fallait le dire. De ses grands yeux montrant toute son insouciance, elle fixait avec joie la petite bête qui était devant elle.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Lun 14 Sep 2009 - 0:34
Comme il l'avait prévu, la jeune neko s'était levée plus vite qu'elle avait ouvert les yeux. À en croire par ce geste, on pourait dire qu'elle était bien active. L'énergie, c'était surement pas quelque chose qui lui manquait. Quittant son sourire, Klyne se figea. Seuls ses yeux bougèrent et son nez reniflait l'air ambiante. Il pouvait sentir une odeur de charogne approcher a grand pas. Une grave odeur d'alcool et de saleté, de sueur et d'ordures. Ses yeux suivaient les bruits de pas et les hurlements de l'exterrieur. Un fracassement de vitre sur le sol rocheux des dalles a l'entrée de l'auberge. La porte se défoncant et des gens criant dans la sale d'acceuil.

Du coup, Klyne se leva puis se dirigea vers la porte, mais avant même qu'il ne puisse l'ouvrir, on enfonca celle-ci et deux personnes totalement ivres se montrèrent et tous les deux s'hurlaient de chercher tout ce qui avait de la valeur. Du coup, on put vite découvrir leur but qui était d'obtenir tout ce que les richards possèdaient. Voila pourquoi ils s'attaquaient à l'étage le plus haut qui se trouvait a être le luxe. Ces deux hommes bien barbus étaient armés de sabres trachants. En tentant de les arrêter, Klyne se reçu un de ces coups au bras droit. La lame tranchante fit une plaie au niveau de l'épaule et le choc fit tombé le hérisson au sol. Le second ivrogne bondit sur le lit et attrapa la neko par les épaules tout en lui criant :

- Tien tien! Aurais-tu quelque chose qui vaux quelques pieces? Ce ruban, tien...

Il lui retira son ruban d'un trait avant qu'il ne puisse sentir quelque chose l'attraper par derriere a la gorge. Il se fit ensuite envoyé contre le mur par Klyne qui venait otut juste de se relever. Son ami aillant tout vu, fonca sur le hérisson avec son épée en verticale en tentant un coup de haut en bas, mais son attaque fut interceptée par la main gauche du démon qui l'envoya valser d'un coup de pied au ventre pour le sortir de la chambre. Puis, Klyne s'empara du ruban bleu échappé par le second bandit qui, a son tour, alla faire un tour dans le corridor avant que le hérisson ne referme la porte et bloque celle-ci avec une chaise sous la poigné.

Tout aillant rentré dans l'ordre, Klyne ne fit aucun regard a la neko. Le ruban dans sa poche de gauche, il se laissa tombé sur le lit pour s'asceoir et posa sa main gauche sur la plaie de son bras droit. Grognant à la douleur qu'il vivait, mais une petite douleur une fois de temps à autres ne ferait de mal a personne... Dans un autre sens... Il y eu plusieurs petites minutes de silence. Klyne ne prononcait aucun mot... Tout se passa bien vite et il ne pouvait se pardonner de les avoir laissé toucher à une innocente...
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Lun 14 Sep 2009 - 1:19
Après un moment, deux personnes plus que louches venaient de défoncer la porte d'un trait. Ils avaient presque l'air de deux zombies assoiffés de chair. C'était presque ça en fait. On pouvait les entendre crier à la richesse. Tout ce qui vallait cher les contenterait. La jeune chatte regardait la scène sans bouger. Elle était impuissante face à eux. Ils avaient des sabres près à trancher tous ceux qui se mettrait en travers de leur chemin, de leur but. Puis devant ses grands yeux, elle vit une scène épouvantable où le petit hérisson recevait un coup sur le bras droit. Elle était alors dans un monde ainsi? Un monde aussi cruelle? Elle qui pensait que partout où elle irait, la paix règnerait. Ce n'est absolument pas comme au pays des merveilles ici, en tout cas. Puis tout à coup, un de ses hommes barbus et affreusement moche s'avança vers elle en lui retirant violemment son ruban bleu qu'elle avait autour du cou. Elle essaya de le rattraper mais sans succès. Lorsque Klyne prit celui-ci par la gorge et le fit valser contre le mur, Neko-san tomba quant à elle assise sur le sol. Son beau ruban bleu. Elle se sentait mal sans lui. Puis, elle arrêta d'y penser, amena ses genoux contre son corps et accota ses bras sur ceux-ci tout en fixant la scène qui se déroulait devant elle. Son expression changea et redevint joyeux. Ça ressemblait un peu à : "OwO".

C'était comme un film d'action où le héro n'était nul autre que l'hérisson gris dont elle ne connaissait même pas le nom. Il envoya facilement les deux bandits dans le corridor, ferma la porte puis bloqua cette dernière sans problème. Une fois tout rentré dans l'ordi, il regagna le lit et tenait son bras saignant. La jeune neko, sourire aux lèvres comme à son habitude, alla cherché du désynfectant dans les armoires de la salle de bain et le ramena à son nouvel ami. Elle le regarda et s'approcha de lui pour désinfecter la plaie.
— Nee, nee ! Tu as mal? Désolé d'avoir rien fait ... Miaw. Mais c'était un beau combat, hahaha ! ~
Après avoir fait ça, Neko-san alla reporté le produit où elle l'avait prise et revena par la suite. Elle finit par se s'asseoir à nouveau sur le lit regardant sans aucune raison le plafond. Elle repensa finalement à son ruban.
— Ils sont partis avec mon ruban nya? , avait-elle dis d'un ton que l'on ne peut reconnaître l'émotion qu'elle en dégageait.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Lun 14 Sep 2009 - 2:01
Klyne ne s'en attendais pas vraiment a ce que la Neko prenne soigneusement le temps de s'occuper de sa plaie. Maintenant entourée d'un bandage, le hérisson n'avait plus à se soucier de l'écoulement de sang. En renfillant sa chemise noire, la jeune chatte lui demanda ce qui s'était passé avec son ruban bleu. Du coup, il se rappella d'où il était. Avant même de prendre le temps d'attacher sa chemise, il fourra la main dans sa poche gauche pour en sortir le fameux ruban en question. S'approchant du la neko a quatres pattes sur le lit, il la releva doucement sans la brusquer puis passa ses bras autour de son cou pour délicatement lui remettre son ruban en noeud semblable à celui qu'elle avait avant de le perdre. Du même coup, il percevait l'odeur qu'elle portait en reniflant subtilement son cou. Un doux parfum naturellement délicieux qui lui donnait l'envis de léché pour avoir un petit appercu du goût.

Cependant, il était mauvais de faire une telle chose envers quelqu'un qui ne voudrais surement pas. De plus, Klyne n'est pas un obsédé, malgré les avances féminines qu'il a eu au courant de son aventure autour du monde. Il devait maintenant se question sur qui étaient ces bandits. Ils avaient tous les deux un petit symbol en forme triangulaire représenté en trois triangles reliés pour n'en faire qu'un. Le hérisson sorti en trombe de la piece pour se diriger au comptoir où le propriétaire et deux chevaliers y étaient.

- Pourriez-vous me dire qui sont ces hommes qui ont attaqué précédement?

Les deux chevaliers pointèrent leurs lances vers le hérisson en volonté de protéger leurs maitre. Klyne, qui en avait déjà assez de se faire pointer des lames à tout bout de champs, s'empara de leurs lances qu'il tira vers lui avant de repliquer en attaquant au visage avec l'autre boût non pointu de la lance pour sonner les gardes du corps puis deux coups de poing simultanéments envoyés au ventre des hommes en armure. Le maitre recula de l'action en levant ses mains devant lui.

- Woah! Woah!! Je ne cherche pas les troubles! Si je te dis tout, vas-tu nous laisser tranquile?!

- C'est ce que j'attendais de toi.

- Humph... Ces hommes en question étaient des bandits sous les ordres du vice Ganondorf. Prince des voleurs. Il habite le desert non loins d'ici. Il cache le vice en lui sous une allure de dictature politicienne. Il offre des biens au royaume, mais en fait, il les vole aux villages autours. Du coup, comme le royaume en fut au courant, il envois de ses sbires dans le vilalge pour piller les coins riches. Ses hommes de mains sont rudes, mais ceux que vous avez affronter étaient ivres. Une bonne chance pour vous. Ganondorf cherche a nous manipuler, mais peut-etre qu'avec des hommes comme vous, le village royal pourrait ravoir sa chance de vivre en paix jour et nuit.

- J'enquêterai sur ce sujet...

- Merci milles fois.

Du coup, Klyne retourna dans sa chambre en trombe. S'occupant de reprendre son équippement pour ensuite sortir, mais avant même qu'il ne quitte l'auberge, il se retourna vers la neko.

- Eh... Je ne crois pas que tu veuille me suivre dans cette quête... C'est... Dangereux et je ne voudrais pas qu'il t'arrive quoi que ce soit par ma faute, vois tu...? Et puis, je ne crois pas que tu aimes la violence, comme j'ai put le remarquer plus tot... Enfin... Si tu veux me suivre, te gêne pas... Je serai plus vigilant, c'est tout...
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mar 15 Sep 2009 - 0:13
La chatte fixait toujours le plafond. Elle n'avait pas changé de position attendant une réponse de son compagnon. Elle espèrait que celle-ci soit positive bien qu'elle ne pouvait que penser que son ruban avait bel et bien été prit par les deux voleurs. À cette instant, ce moment précis de sa pensée, elle sentit le jeune hérisson approcher d'elle et dans un geste de douceur la releva pour finalement lui remettre ce qu'elle avait perdu au cou comme à son origine. Son joli collier qui était en fait un ruban bleu attaché en une petite boucle était de nouveau à sa place. Neko-san afficha un énorme sourire qui démontrait facilement toute la joie qu'elle ressentait. Elle était vraiment heureuse et n'en croyait pas ses yeux que cette petite bête ait prit le temps de reprendre son ruban aux bandits. Elle le regarda, les yeux brillants. Son expression au visage était maintenant comme ça : *w*

Puis, tout à coup, son nouvel ami sortit rapidement de la chambre. La jeune neko ne put s'empêcher et le suivit en vitesse. Elle regarda la scène de violence qui s'engendrait pour finir par une discution avec le maître, les deux gardiens étant maintenant K.O. L'histoire était longue mais restait interessante. Une quête, c'était comme un jeu non? Un jeu amusant, pas vrai? Même si en fait, c'était une enquête, ça sonnait aux oreilles de la chatte comme un jeu de rôle et ça, elle aime. Puis, à la vue de Klyne repartant à courrir vers la chambre, Neko-san disparut pour se téléporter où elle était, sur le lit. En plus, c'est mal d'écouter les conversations des autres donc elle préférait faire comme si de rien n'était. Elle était désormais couché sur le lit et observait toujours le plafond. On se demande vraiment ce qu'il a de si fascinant, hein. Même Neko-san en a aucune idée mais reste qu'il la passione pareil. L'hérisson se retourna finalement vers la neko après avoir préparé tout ce qu'il aurait besoin pour cette nouvelle aventure.
— Eh... Je ne crois pas que tu veuille me suivre dans cette quête... C'est... Dangereux et je ne voudrais pas qu'il t'arrive quoi que ce soit par ma faute, vois tu...? Et puis, je ne crois pas que tu aimes la violence, comme j'ai put le remarquer plus tot... Enfin... Si tu veux me suivre, te gêne pas... Je serai plus vigilant, c'est tout...
À ces mots, la jeune fille réfléchit un petit instant. Elle cherchait à traduire l'information qui venait de lui passé dans ce qui lui sert de cerveau. Il ne voulait pas d'elle dans cette quête ou quoi? Elle n'aime pas la violence, c'est un fait mais dans le cas d'un jeu, c'est différent. La violence dans les jeux, c'est amusant selon elle. Elle passa a une autre expression, toujours couché sur le lit, qui ressemblait à ça : "OxO". Puis, se relevant d'un bond, toujours avec autant d'énergie, elle était présentement debout devant son nouvel ami tout en le pointant du doigt même si c'est malpoli. Changeant toujours d'expression faciale, un grand sourire presque sadique s'afficha sur son visage laissant percevoir ses canines bien poitus.
— Je veux jouer moi ! Et puis, regarde ! J'ai des griffes tranchantes et des canines bien pointus! , avait-elle dit en faisant un mouvement des bras typiquement neko. Après ça, elle reprit la parole. Puis, ça à l'air amusant ! Miaaw ... Je veux venir avec toi nyu ! , avait-elle finit par répondre tout en se jetant sur l'hérisson gris pour finalement le serrer dans ses bras comme un ours en peluche. Elle avait presque l'air déçu par le fait qu'au début, il ne voulait pas l'emmener mais comme Neko-san est une fille toujours joyeuse, ne montrait que très légèrement sa déception par une marque d'affection tout simplement. Mignon, n'est-ce pas?
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Mer 23 Sep 2009 - 16:37
Roy s'était completement perdu.Il arriva au château d"Hyrule qui avait pas mal changer depuis la dernière fois.Il remarqua les deux individus.Il s'en approcha.

Bonj....

Le telliussien tribucha et se rétama par terre en saignat du nez.

Aie ><.

Il s'essuya le sang avant de s'incliner vers l'avant.

Pardon.

Il observa les deux êtres qui ressemblait à des animaux.

~C'est le zoo ici~

Excusez moi je suis perdu vous pourriez m'aider?

Il se gratta l'arrière du crane avec une expression un peu idiote.
Pièces Pièces : 123863
Nombre de messages : 18957
Age : 22
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 24 Sep 2009 - 5:59
-Hj- Hmm... Si tu veux continuer avec nous, Roy, il va falloir nettement améliorer tes posts. De plus, j'exisge un ordre de postage qui sera en effet dans l'ordre suivant : Klyne - Neko-San - Roy -Hj-

Bien que l'avertissement de Klyne aurait pu être convaincant, il resta surprit sans pour autant affiché une humeur changeante à la réponce de la jeune Neko. Elle qui ne semblait que penser à jouer. Légèrement embarassé, le hérisson se gratta le boutdu museau en poussant un petit soupir qui laissait dire ''Il n'y a rien a faire avec elle. Sa vie est un jeu''. Il n'en fut cependant pas déçu de son courage, pour une demoiselle si inoffensive. Bien que ses griffes ne sauraient être de taille à un sabre, Klyne pouvait prétendre, pour se rassurer, qu'elle avait plus d'un tour dans son sac. Pour une des rares fois, il esquissa un petit sourire pour démontrer sa gratitude et son petit sens social. Le hérisson n'aimait pas vraiment être accompagné, mais parfois, il doit admettre qu'il se sent un peu seul et qu'un bon compagnon pour le supporter n'est jamais de trop.

Après avoir vérifié son matériel, Klyne s'aprêtait a sortir de l'auberge alors qu'on vint le déranger. Un jeune garçon fit une bien mauvaise première impression au démon en trébuchant devant lui. Laissant comme épique souvenir un peu de sang sur le sol. Ne voulant perdre aucune secondes, Klyne aida cette demi-portion à se relever par la peau du cou. Celui-ci fit d'honnorables excuses en s'inclinant devant les deux hybrides. Du même coup, le hérisson regarda sa partenaire puis haussa les épaules sans trop comprendre la situation.

En identifiant le brunet, on pouvait rapidement voir qu'il était un guerrier. Chevroné? Ça, on ne le saura jamais, vu son entré fracassante indigne d'un maître du sabre et pourtant, son épée semblait contenir de la magie, comme le constatait Klyne qui sentait l'épée plus puissante que son posseseur. Qui a bien put laissé une telle arme a un pauvre sot de son genre? Un roi avec un taux élevé d'enthousiasme malgré la guerre? Qui le saurait. De plus, ce guerrier semblait perdu puisqu'il en demanda même son chemin d'un ton embarassé en se grattant derrière la tête.

''Désolé petit, je n'ai pas le temps de jouer au Baby-Sitter. Demandes au comptoir et ils te répondront.''

Ce fut la seule réponce que Klyne put lui offrir avant de quitter les lieux pour commencer son enquête sur le fameux prince des voleurs. Il devra donc affronter multitudes de bandits pour en venir à bout de ses recherches. Le hérisson n'avait pas de temps a perdre pour une personne qui s'était maladroitement perdu.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Ven 25 Sep 2009 - 0:32
Un sourire discret venait de s'afficher sur le visage de son compagnon. Neko-san avait donc prit ça comme un signe disant qu'elle pouvait le suivre sans problème. Il commença alors à vérifier le matériel dont il disposait pour pouvoir partir en mission. La jeune chatte était toute excitée à l'idée de voyager dans ce monde inconnue pour remplir une quête. Elle était heureuse de participer à l'aventure. Elle regardait, assise sur le lit, de ces grands yeux ouverts et de son beau sourire joyeux, l'hérisson gris qui préparait le tout. Lorsqu'il eut finit, il se dirigea vers la sortit et d'un bond, Neko-san le suivit en gambaddant d'une grande joie. C'est alors que son nouvel ami s'arrêta devant un garçon qui venait de trébucher. La jeuen Neko le regardait un instant puis se mit immédiatement à rire tout en restant un peu discrète pour ne pas gêner le garçon. La situation était vraiment marrant, touvait-elle. Klyne aida finalement l'inconnue à se relever puis regarda ensuite dans la direction de la chatte qui essayait tant bien que de mal de rire.
''Désolé petit, je n'ai pas le temps de jouer au Baby-Sitter. Demandes au comptoir et ils te répondront.''
Lorsqu'elle eut finit de rigoler, Neko-san regarda son coéquipier un instant. Elle trouvait ça un peu méchant de ne pas indiquer le chemin à cet inconnue sachant qu'elle aurait aimé avoir une réponse si elle aurait été dans une situation semblable. Quoique, elle était dans ce genre de situation mais elle avait trouvé quelqu'un pour l'aider ... Et sans rien demander en plus. Klyne s'éloignait, il allait sortir de l'auberge pour sans doute commencer l'examination des lieux et enquêter le mieux possible sur ce prince des voleurs du nom de Ganondorf. Avant de le suivre, Neko-san s'approcha du garçon perdu puis le regarda dans les yeux tout en souriant. Elle ne pouvait pas répondre à sa question car elle-même ne savait pas où elle avait atterit mais essaya de le rassurer quand même.
— Désolé-nyan! Je ne peux pas t'aider car je ne viens pas d'ici mais bien du pays des merveilles et je viens d'arriver dans ce monde.~ Demo, si tu veux ... Peut-être tu pourrais venir avec nous?
Neko-san se retourna alors rapidement pour regarder vers la porte. Klyne était sûrement déjà dehors. Elle marchait dans la même direction pour aussi sortir de l'auberge. Rendu à l'extérieur, Klyne scrutait les horizons à la recherche d'indices permettant d'avancer dans la quête des jeunes aventuriers. Elle s'approcha alors de lui.
— Nyaw~ Tu as trouvé quelque chose~? avait-elle dit sur un ton énergique montrant toute sa bonne humeur.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Mer 30 Sep 2009 - 20:53
[Mouais bon finalement je m'en vais ^^']

Très bien alors je perds mon temps ici.Merci quand même.

Déployant ses ailes d'anges, Roy décola sans savoir où aller

Suite:Un dodo comme sa
Pièces Pièces : 123863
Nombre de messages : 18957
Age : 22
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Sabres Croisés
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des soldes de ouf' à La Croisée Du Jeu
» Scénario - La Course Croisée
» La Croisée du Chaos - Edition Spéciale
» Mots croisés dofusiens
» Grand annuaire croisé W40K multi-forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum